Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 La civilisation d'Aratta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kysma
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 36
Nombre de messages : 173
Inscription : 14/05/2008
Localisation : nord
Emploi : eduk
Passions : histoire, philo, geopolitik
Règlement : Règlement

MessageSujet: La civilisation d'Aratta   Dim 06 Juil 2008, 16:54

Hier sur Arte un Documentaire sur une civilisation d'écouverte en Iran.

En 2001, dans une vallée enclavée du sud-est de l'Iran, près de la ville de Jiroft, la crue puis le retrait de la rivière Halil Roud font affleurer à la surface du sol de somptueux vases sculptés dans une pierre sombre, la chlorite. Un pillage massif met bientôt le site en danger, poussant les autorités à le boucler et à ouvrir des fouilles sous la direction de Youssef Madjidzadeh, un spécialiste de la Mésopotamie. Dans les vestiges mis au jour, celui-ci reconnaît un style décoratif déjà rencontré, aussi bien en Mésopotamie que dans la vallée de l'Indus, mais jamais identifié. Dès la première campagne, les archéologues sont persuadés qu'une civilisation urbaine organisée a prospéré dans cette vallée longue de 400 km, à l'aube du troisième millénaire avant J.-C. Car des constructions monumentales semblent attester d'une organisation étatique. Youssef Madjidzadeh veut même y voir le mythique royaume d'Aratta, mentionné par quatre légendes sumériennes

Les emprunts à cette civilsation sont considérables pour les peuples de l'Indus et de mésopotamie, l'épopée de Gilgamesh par exemple serait un conte déja narré à l'époque, il y a 5000.

Vous trouverez ici le documentaire d'hier sur arte.


Dernière édition par Kysma le Dim 06 Juil 2008, 16:55, édité 1 fois (Raison : pb url)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La civilisation d'Aratta   Mer 02 Mar 2011, 18:53

Civilisation de Jiroft

La civilisation de Jiroft désigne une ancienne civilisation du IIIe au Ier millénaire av J-C (âge du bronze), ayant eu pour centre la région de la vallée du Halil Rud, autour de la ville actuelle de Jiroft, actuellement dans la province du Kerman, en Iran du sud. Le site principal de cette civilisation semble être Konar Sandal. La civilisation de Jiroft est le centre de production d'objets en chlorite, avant tout des vases. Des sceaux-cylindres, retrouvés sur le site de Konar Sandal, témoignent de l'existence d'une administration développée.
La découverte de cette ancienne civilisation étant très récente, son interprétation reste difficile, mais elle pourrait à l'avenir changer notre vision de l'histoire ancienne de cette partie du monde.

Découverte et fouilles


Poids en pierre trouvé dans la région de Jiroft. Daté du 3e millénaire av. J.-C.Conservé au musée de l'Azerbaïdjan, Tabriz.

Au début des années 2000, nombre d'objets préhistoriques inondent les marchés et les salles de ventes aux États-Unis, en Asie et aussi en Europe. Tous ces objets sont datés de l'âge du bronze et ont une origine orientale, l'iconographie n'est pas complètement inconnue malgré son originalité. « On ne savait pas d'où elles provenaient, on n'avait aucune idée précise de la région où elles avaient été produites » déclare Éric Fouache, géoarchéologue de l'université de Paris XII, qui a participé à des fouilles dans la région de la vallée de l'Halil Rud. Ce sont les douanes qui remontent les filières jusqu'en Iran. À l'automne 2001, dans la province de Kerman, les douaniers iraniens découvrent des fouilles clandestines menées par les habitants le long des rives du fleuve Halil. Cinq nécropoles sont atteintes, les pillards ayant organisé le site en parcelles de 6 mètres de côté pour mettre au jour un important matériel, principalement funéraire, daté du IIIe millénaire av. J.-C. : vases, statuettes humaines ou animales en chlorite, têtes d'hommes ou d'animaux en marbre, statuettes et figurines en bronze, poteries, objets en lapis-lazuli1.

L'armée alertée met fin au pillage en 2002, elle quadrille la vallée et déclenche une répression impitoyable. Pour la première fois en Iran des pillards sont condamnés à mort. Les autorités décident de sensibiliser la population à leur patrimoine et mettent en place un programme éducatif qui aboutit à la restitution spontanée de centaines d'œuvres. C'est l'archéologue iranien, mais vivant en France depuis 1984, spécialiste de l'âge du bronze, Youssef Madjidzadeh qui est chargé de l'expertise des pièces récupérés. Très rapidement il prend conscience de l'importance du site et est alors chargé des fouilles régulières. Devant l'importance du site, plusieurs dizaines de nécropoles similaires à celles déjà pillées et deux grands tertres, une équipe archéologique iranienne aidée de spécialistes venant d'autres pays, comme la chercheuse américaine de l'université de Pennsylvanie, Holly Pittman, est mise en place. Youssef Madjidzadeh fait procéder à des recherches géophysiques, sous la responsabilité du français Éric Fouache, sur le site principal de la région à Konar Sandal. Celles-ci révèlent des anomalies sous la surface qui sont attribuées à un ensemble urbain intégrant vraisemblablement les deux tertres et ayant une superficie estimée à environ 6 km²2.

Sites principaux

Le site principal de la région de Jiroft est Konar Sandal, un site d'une taille très importante, dont les fouilles sont très prometteuses. Des autres sites de cette civilisation fouillés auparavant, le plus important reste Tepe Yahya, toujours dans la province de Kerman.

Les objets en chlorite



Vase en chlorite trouvé dans la région de Jiroft

La civilisation de Jiroft est le centre de production d'objets en chlorite, avant tout des vases. Ceux-ci se retrouvent pour la fin du IVe millénaire dans un grand nombre de sites sur le plateau iranien, et autour du golfe Persique jusque dans la péninsule Arabique. Tepe Yahya s'était déjà révélé comme un centre de fabrication de ces objets, et les découvertes récentes ont confirmé cela, notamment les tombes livrées aux pillards dans lesquels une quantité considérable d'artefacts en chlorite ont été mis au jour.
Les vases retrouvés ont des formes très différentes : bols, coupes, longs ou plus ramassés. Des objets en chlorite qui ont une forme s'apparentant à des sacs à main sont une originalité du matériel archéologique de Jiroft.
Les motifs représentés sur ces vases sont très variés. L'aspect naturaliste est souvent marqué, par des arbres et d'autres plantes que l'on retrouve sur de nombreux vases, de même que des animaux, bouquetins, oiseaux ou scorpions. Des personnages mythologiques sont souvent représentés, notamment des hommes-scorpions, que l'on retrouve plus tard en Mésopotamie, ou des êtres dotés de cornes. D'après certaines interprétations[réf. nécessaire], des vases représenteraient une version ancienne du mythe mésopotamien d'Etana, qui serait dans ce cas originaire de cette région.

Glyptique

Des sceaux-cylindres, retrouvés sur le site de Konar Sandal, témoignent de l'existence d'une administration développée. Ils n'ont pas encore fait l'objet d'une publication. Ils semblent présenter des motifs similaires à ceux des objets en chlorite, là aussi d'une grande variété et d'une grande originalité par rapport à ce que l'on trouve ailleurs sur le plateau iranien.

Architecture

Différents bâtiments dégagés, à Tepe Yahya et Konar Sandal, présentent parfois un plan assez complexe. Le monument le plus impressionnant de cette civilisation est la grande terrasse du tell B de Konar Sandal.

Implications de cette découverte

Les interprétations vont bon train depuis la découverte de ce site. D'après son fouilleur, qui veut y voir la cité d'Aratta, il s'agirait d'un site d'importance majeure, qui révolutionne notre connaissance des origines de la civilisation. Pour d'autres, plus mesurés, il s'agit seulement d'une des cultures qui s'épanouissent alors sur le Plateau iranien parmi d'autres, entretenant des liens avec ses voisines, notamment la civilisation proto-élamite. La découverte récente d'une tablette considérée dans un premier temps par ses découvreurs comme écrite en élamite linéaire à Konar Sandal indiquerait des liens avec la civilisation de l'Élam. Il reste néanmoins à établir comment elle se situe par rapport à la civilisation proto-élamite voisine (deux ensembles différents ou un seul ?). Pour P. Steinkeller, Jiroft est le cœur de l'ancien royaume de Marhashi3.
La civilisation de Jiroft a été parfaitement intégrée dans les échanges inter-iraniens, bien aidée par sa position centrale. Vers l'ouest, une route menait vers le futur Élam, et plus loin en Mésopotamie. A l'est, une autre route conduisait au Baluchistan et à la vallée de l'Indus à l'est. Vers le nord-est, on rejoignait la route du lapis-lazuli qui traverse le Sistan (Shahr-i Sokhteh), l'Hindou Kouch (Mundigak) puis la Bactriane (Shortughaï). Sans oublier au sud la proximité des côtes du golfe Persique. Les habitants de la région peuvent ainsi facilement exporter leurs productions, et importer divers produits. Les objets en cornaline connaissent une très large diffusion, puisqu'on en retrouve dans tout l'Iran, en Turkménie, dans la vallée de l'Indus, en Iran oriental, en Mésopotamie, et même sur la côte sud du golfe persique, en Arabie (Tarut) et en Oman (Tell Abraq).

Konar Sandal



Konar Sandal est un site archéologique situé au sud de l'Iran, dans le Kerman, dans la vallée du Halil Rud, près de la ville de Jiroft. Il a été découvert en 2001, à la suite de fouilles clandestines qui ont eu lieu dans des cimetières de l'âge du bronze situés à proximité. Le site de Konar Sandal fait depuis l'objet de fouilles régulières, par une équipe archéologique iranienne dirigée par Y. Madjizadeh, et s'est révélé être le centre le plus important de ce que l'on peut appeler la civilisation de Jiroft.
Ce site se divise en deux tells, nommés tell A et tell B, faisant partie d'une même agglomération, séparée en deux par un cours d'eau. Le tell B correspond en fait à une haute terrasse. Ce site est le plus vaste des nombreux sites repérés dans la région de Jiroft pour sa période (comme Tepe Yahya, connu depuis plus longtemps), qui correspond en gros au IIIè millénaire. Les prospections ont montré que de nombreuses couches archéologiques se trouvaient sous le dernier niveau, celui qui est fouillé à l'heure actuelle, ce qui montre que Konar Sandal est un site très ancien. Dans la partie fouillée, il a livré les vestiges de divers bâtiments, et une tablette dans une écriture inconnue (semblable à de l'élamite linéaire selon les fouilleurs) a été découverte récemment aux pieds de la grande terrasse.
Du fait du grand nombre de vases en chlorite trouvé dans les tombes voisines, on estime que Konar Sandal devait être le principal centre de production de ces objets, que l'on retrouve sur tout le Plateau iranien, et jusqu'en Mésopotamie, dans la vallée de l'Indus et autour du Golfe Persique.


Tablette de Jiroft


Source:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Civilisation_de_Jiroft
http://fr.wikipedia.org/wiki/Konar_Sandal



_______________________________________
brunehaut


Dernière édition par brunehaut le Mer 02 Mar 2011, 19:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La civilisation d'Aratta   Mer 02 Mar 2011, 18:59


_______________________________________
brunehaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La civilisation d'Aratta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La civilisation d'Aratta
» (Documentaire) Maya civilisation disparue
» Comment une langue raconte une civilisation ?
» Civilisation sumérienne - Les annunakis
» LA CIVILISATION EGYPTIENNE ET LA MORT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Ovni :: Archéo-ufologie: Cas d'observation d'ovni dans l'histoire :: Archéologie mystérieuse-