Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Dim 15 Juin 2008, 15:17

une planète observé aux télescope et jupiter en particulier apparait d'une couleur blanc crème on la discerne aussi avec une jumelle
Revenir en haut Aller en bas
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Dim 15 Juin 2008, 15:59

@spjeremy a écrit:
nan mais serieux se soir prenez votre apareil-photo et prenet une lampe de lampadére en photo regarder la photo vous aurez le même resuslta !! (pas forcément la même couleur Wink )

ola ola arretez de vous chamailler! Alors reprenons depuis le debut: Merci Jean pour ton enquête...oui la trajectoire que tu as dessiné sur la carte du ciel me semble bien la bonne (meme si je ne suis pas un expert en astronomie je pense que c'est ca) Oui la photo est bien jupiter et non un lampadaire. Mon appareil photo est un kodak z612 et j'ai utilisé mon zoom numerique pour cette photo, ce qui explique que la planete apparait si grosse... Pour les sceptiques regardez le "bouger" alors que je precise bien que j'ai un trepied, ce qui prouve que l'"objet" est tres loin. Et puis cette photo n'est la que pour illustrer mon temoignage, Jupiter n'est pas mon ovni... Et puis j'invite spjeremy a relire mon temoignage depuis le debut (et pas seulement la photo regarde ces ensembles de lettres que l'on appele des mots :eer&: ...) Bref j'aurais pu mettre une photo de lampadaire, ou celle d'un petit chat, cela n'empecherai pas que j'ai vu une lumiere bleue me foncer dessus... Spjeremy je suis un fervent defenseur de l'esprit critique (la chose la plus importante que l'ecole francaise m'ait enseigné), seulement pour juger il faut connaitre toutes les pieces du puzzle... Il y a une grosse difference entre scepticisme et diffamation.
Amicalement Jeremy d'Epagny:k:l: ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojobiaggi
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 32
Nombre de messages : 90
Inscription : 21/03/2008
Localisation : nord
Emploi : Toyota member
Passions : Japon---> Otaku
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Lun 16 Juin 2008, 10:30

La boule bleu (Jupiter) est venu a 1km de lui???

A bon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Lun 16 Juin 2008, 10:57

jojoblaggi,
blanbek n'a jamais dit que la boule bleue s'approchant de lui était la planète Jupiter éclairée par le soleil (et paraissant blanc-jaune).
C'est en voulant photographier la planète qu'il prenait pour Vénus (appelée autrefois "l'étoile du berger" parce que ce pasteur la voyait très bien de son alpage) qu'il a apreçu "du coin de l'œil" la lumière bleue.
Vous lisez trop vite les courriers des autres.
Revenir en haut Aller en bas
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Lun 16 Juin 2008, 12:30

@jojobiaggi a écrit:
La boule bleu (Jupiter) est venu a 1km de lui???

A bon ...

c'est en observant jupiter et arcturus qu'une lumiere bleue m'a foncé dessus... Je n'aurais jamais du mettre la photo de jupiter, ca entraine trop de confusions... Messieurs les moderateurs puis-je enlever la photo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Lun 16 Juin 2008, 13:01

Un autre témoignage:

Résumé de l'observation d'ovni - Ecublens (Vaud) - juin 1985

DATE : juin 1985 HEURE : 22h30 LIEU : Ecublens CANTON : Vaud TYPE DE L'OBSERVATION : RR1 NOMBRE DE TEMOIN(S) : Non précisé NOMBRE D'OBJET(S) : Non précisé OBSERVATION :
Témoignage reçu par le GREPI (www.ovni.ch) : C'était en juin 1985, un mardi soir vers 22h30, à Ecublens. Je n'ai jamais raconté ce récit car j'ai toujours pensé que c'était sans importance, mais vu que ce site existe, et bien pourquoi pas.

Je venais de terminer de voir un film, lorsque je m'apprêtais à aller me coucher. En éteignant mon poste, j'ai regardé à travers la fenêtre, comme je le fais souvent avant de me coucher. Là, à environ 150 mètres dans le ciel, j'ai vu une boule bleue, d'un diamètre d'environ 50 centimètres. C'est ce que j'ai pu apprécier de loin, mais peut-être que cette boule était beaucoup plus grande et peut-être plus loin. Elle flottait dans les airs en tremblant légèrement de gauche à droite et ceci pendant environ 1 minute. J'étais restée figée et j'avais surtout peur qu'elle me fasse du mal, mais je suis quand même restée. Après avoir flotté dans l'air, elle s'est déplacée en demi-cercle à droite et je l'ai vue tomber, mais cette fois elle ne se trouvait plus à environ 150 mètres de moi, mais beaucoup plus loin.

C'était vraiment bizarre et j'en ai parlé à mes parents qui m'ont dit que j'étais fatiguée... Je suis allée me coucher, mais pendant plusieurs jours j'ai eu peur que cette boule vienne me chercher...

J'en ai parlé à une personne qui étudie l'astronomie et qui me dit que ce phénomène est tout à fait naturel, qu'il s'agirait d'une concentration d'électricité qui pourrait donner ce genre de forme et de couleur. Je suis encore aujourd'hui sceptique à cette information, car je trouve qu'elle était trop parfaite, un peu comme celle qu'utilisent les magiciens, mais plus grande.

Milena (Vaud - Suisse)


http://www.ovni-suisse.ch/catalogue-observations/114-ecublens-vaud-00-juin-1985.htm

Je pense que faire un dossier sur ces boules serait une très bonne chose dans cette rubrique :

http://www.forum-ovni-ufologie.com/creation-de-dossiers-et-recherches-f36/ (regroupons tous les éléments)

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Lun 16 Juin 2008, 13:22

Je n'arrête pas de chercher sur le net des témoignages sur des lumières bleues... mais apparament les cas similaires a mon expérience sont rares (comparé aux triangles, cigares ou autres soucoupes). Il y a celui la
http://rumeursdunet.com/un-ovni-a-paris
avec beaucoup de temoins selon le site... Est-ce que quelqu'un en a entendu parler? Si vous avez des sources sur cette observation ou en rapport avec la mienne pourriez vous me les transmettre? Il faut que je comprenne, moi qui suis si rationnel en temps normal... Pour tout vous dire j'en ai encore pas dormi la nuit derniere.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 00:29

Tout a fait d'accord pour creer un dossier sur les boules lumineuses.
Toutefois je precise que la lumiere que j'ai vu n'etait pas en forme de boule mais plutot comme si c'etait le dessous d'un disque. C'était plus un cercle lumineux pour etre precis avec un centre plus foncé que le halo bleu electrique qui l'entoure. J'ai essayé de faire un dessin mais je suis vraiment pas doué. (donc je vous epargne ca lol!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 00:39

ps: merci d'avoir enlevé la photo je viens juste de le voir!

hreh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 00:51

Une petite question..... Est-ce que les enregistrements des radars de tours de controle sont confidentiels ou peuvent ils etre reclamé par le grand public? Je demande ca parceque il y a un aeroport juste derriere chez moi. Ca serait bien au moins de verifier si c'est un engin enregistré (ce dont je doute fortement) ou si il y a une trace de son passage sur les bandes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psychlo
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 55
Nombre de messages : 93
Inscription : 20/03/2008
Localisation : Nancy
Emploi : employé administratif
Passions : lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 12:46

Superbe témoignage blanbek, tu le racontes tres bien, et on se croirait à tes cotés presque.

J'imagine ta surprise quand cette boule bleu est arrivée à fond de train...

Excellent affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homme-et-espace.over-blog.com/
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 13:01

@psychlo a écrit:
Superbe témoignage blanbek, tu le racontes tres bien, et on se croirait à tes cotés presque.

J'imagine ta surprise quand cette boule bleu est arrivée à fond de train...

Excellent affraid

Merci psychlo! (Ca doit etre mon bac litteraire qui te fait cet effet la!) Par contre ce n'etait pas une boule mais un disque. (comme le dessous d'une soucoupe... mais moi je n'ai vu qu'un disque de lumiere alors je ne parlerais pas de soucoupe) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 13:24

Je viens juste de trouver ce lien qui permet d'ecouter les tours de controles avec un leger différé

http://www.liveatc.net/feedindex.php

Pratique pour verification en direct! Malheureusement je suis trop nul en anglais je n'arrive pas a voir si on peut choisir sa tour ou si elle est predefinie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majestic54
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 53
Inscription : 20/09/2007
Localisation : Nancy
Emploi : lyceen
Passions : sports politiques ufologie de base histoire
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 13:37

temoignage etrange phenomene assez rare as tu entendu un bruit quelle etai lambiance autour de toi as tu eu des reaction physique migraine ou autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wecanchange.zeblog.com/
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 13:46

Bonjour blanbek,

Votre observation nocturne du déplacement d’un disque bleu vu par le dessous, m’incite à réaliser le post qui suit.

Depuis de nombreuses années, de nombreux témoignages visuels de par le monde, corroborés par une détection instrumentale, rapportent l’observation dans notre atmosphère dense du déplacement d’ovnis à vitesse supersonique sans "bang supersonique" que nos engins terrestres créent lors du franchissement du mur du son.

Comment est-ce possible, avons-nous trouvé une solution à cette énigme ?

La réponse est positive, une solution étant l’utilisation dans l’atmosphère terrestre d’un mode de sustentation / propulsion dit "MagnétoHydroDynamique" (MHD) qui engendre une refonte totale de la mécanique des fluides, permettant notamment l’annihilation des ondes de choc.

Le mode accélérateur MHD-gaz à écoulement externe a notamment été étudié par Auguste Meessen ainsi que par Jean-Pierre Petit, avec ses collaborateurs et étudiants dès 1975.

Concernant ces derniers, par exemple, leurs travaux ont été présentés en 1983 au 8e colloque international de MHD à Moscou, et ont fait l'objet de notes aux "Comptes rendus à l'Académie des sciences" (CRAS) de Paris, présentées par le mathématicien académicien André Lichnérowicz.

En 1987, l'ingénieur de l'ENSAM Bertrand Lebrun passe sa thèse de doctorat sous la direction de Jean-Pierre Petit, dont le sujet est l'annihilation MHD des ondes de choc dans un écoulement gazeux supersonique. Ces travaux ont par ailleurs été communiqués aux 9e et 10e colloques internationaux de MHD en 1986 et 1992, et publiés dans l'European Journal of Mechanics en 1989.

La modélisation mathématique oriente vers une forme préférentielle : la forme lenticulaire (mais d’autres formes sont évidemment possibles).
Voici 3 clichés photographiques réalisés lors d’expériences MHD effectuées par Jean-Pierre Petit, avec ionisation par hyperfréquences (micro-ondes), dans une soufflerie à rafale sur une maquette lenticulaire de 7 cm de diamètre :















Vous voyez déjà quelques couleurs différentes, mais nous allons y revenir plus loin.

Entre parenthèses, contrairement à une idée reçue, on voit ici un exemple de ce que la méthode expérimentale s’applique aussi à l’étude du phénomène ovni :
Observation >>> Modélisation >>> Expérimentation >>> Validation

En mode moteur / accélérateur (par opposition à son mode générateur, car le principe est réversible), ce principe MHD permet, dans un champ magnétique, d’obtenir le déplacement d’un conducteur électrique parcouru par un courant (tel un moteur électrique linéaire, par exemple)
Ce déplacement est dû à la force de Laplace (quand on est "cocorico", ou de Lorentz quand on est anglo-saxon), qui obéit à la "règle des trois doigts de la main droite" (>>> INdex = sens de l’INtensité du courant (J)/ MAjeur = sens du champ MAgnétique (B) / POUce = sens de la POUssée (F))

J’ai réalisé un crobard explicatif :






ainsi que, par exemple, concernant la représentation d’un aérodyne MHD en vol ascensionnel :





Quelques explications complémentaires :

Considérez, par exemple, une "soucoupe volante" en forme de 2 assiettes à soupe accolées l’une à l’autre suivant leur circonférence (l’une des 2 étant évidemment retournée par rapport à l’autre) :








Un tore équatorial (donc à l’endroit de la "colle" fixant les 2 assiettes) supraconducteur parcouru par un courant génère un champ magnétique (principal) qui induit 2 champs magnétiques (de confinement, décalés de π/2 par rapport au principal) via 2 autres tores supraconducteurs plus petits, chacun, pour l’image, entourant la partie plane de chaque assiette permettant de la poser sur une table. Les lignes du champ magnétique total résultant seront perpendiculaires à la surface des assiettes :





L’air composant notre atmosphère terrestre est un très bon isolant électrique. Mais ionisé, il devient conducteur.
(A titre d’exemple, l’atmosphère du Soleil est constituée de gaz ionisés formant un plasma, le 4ème état de la matière. Il émet de la lumière.)

On peut, notamment, ioniser l’air de notre atmosphère à l’aide de micro-ondes à 3 Giga hertz, fréquence optimale (d’autres procédés sont possibles, mais j’évoque celui-ci car des micro-ondes à 3 GHz ont été mesurées à plusieurs reprises à proximité d’ovni en vol >>> voir par exemple le cas d’observation du Boeing RB-47H Stratojet "Lacy 17" : l’ovni émettait des micro-ondes pulsées (PRF) d’une valeur de 2,995 GHz à 3 GHz avec une largeur d'impulsion de 2,0 microsecondes et une fréquence de répétition d'impulsion de 600 Hz).

Faisons-le sur une faible épaisseur (dans la couche limite) entourant la surface (la "carrosserie", le fuselage) de notre "soucoupe volante". D’une part elle va émettre de la lumière, et d’autre part les ions soumis au champ magnétique vont se déplacer (dans la couche limite, parce qu’ils y sont confinés par nos 2 champs magnétiques de …confinement, un au-dessus, un au-dessous), chacun d’eux soumis à la force de Lorentz, pour au total générer une force de Laplace dans l’atmosphère entourant notre "soucoupe volante". En jouant sur les différents paramètres de champ magnétique (B) et de densité de courant électrique (J), vous pouvez piloter les ions là où vous le voulez.
Par exemple, vous pouvez centrifuger radialement l’air au-dessus de votre soucoupe, y créant une dépression, et faire l’inverse sous votre soucoupe en y créant une surpression. Votre soucoupe adoptera alors une trajectoire verticale ascensionnelle.
La valeur de la pression magnétique, pour un champ magnétique de 10 teslas est de quatre cent fois la valeur de la pression atmosphérique, environ 400 bar !
Rapportée à la surface de l’engin et à sa masse, on devine des accélérations potentiellement fulgurantes !

De plus, dans mon exemple, l’air que vous chassez du dessus vers la périphérie (accélération radiale centrifuge) sera contraint d’aller au dessous, où il sera "sucé", aspiré (accélération radiale centripète) , en contournant, sans onde de choc, le bord équatorial de la soucoupe >>> donc pas de "Bang" !
Le déplacement du gaz de plasma tangentiellement à la surface (>>> très peu d’échauffement), et son contournement tangentiel obligé (par les forces électromagnétiques) à la périphérie équatoriale de l'engin permettent à une telle machine de se déplacer de manière apparemment "anti-aérodynamique", présentant ainsi sa plus grande surface au déplacement, dans le silence, à des nombres de Mach atteignant dix et plus, son vecteur vitesse étant dirigé selon son axe de révolution.

La MHD débouche sur une mécanique des fluides complètement différente de la discipline conventionnelle, à la fois en subsonique, en supersonique ou en hypersonique, où le gaz ionisé n'a pas d'autre issue que d'obéir aux puissantes forces de Lorentz qui s'exercent en son sein.


Pour schématiser, l’engin MHD gaz à écoulement externe crée une "sorte de vide" et s’y engouffre, avec une traînée négative. Il peut ainsi atteindre 15 000 km/h, voire plus, dans une atmosphère dense comme la nôtre, sans onde de choc, avec des frottements considérablement réduits et des accélérations fulgurantes … comme celles détectées au radar.

Pour se maintenir en lévitation apparente, en vol stationnaire, l’engin fait circuler l’air ambiant verticalement au-dessus de lui, le centrifugeant équatorialement, générant une force égale à l’attraction terrestre (et sans la ventilation que crée en dessous un hélicoptère >>> voir l’effet ''fix-tromp'') :





Pour monter, il l’accélère créant une force supérieure à l’attraction terrestre, pour descendre c’est le contraire, il le ralentit, laissant l’attraction terrestre prendre le dessus et chutera doucement avec une « trajectoire en chute de feuille morte » souvent observée.


Le déplacement horizontal se fait en modifiant l’orientation du champ de l’accélérateur de fluide, le vide ne se crée plus au dessus mais de côté faisant filer l’appareil horizontalement. Les trajectoires peuvent être changées presque instantanément par une modification de l’orientation du champ MHD, expliquant leurs changements brutaux de direction, observés aussi bien à l’œil nu que sur les scopes de radar.

Que peut-on dire concernant la variation de couleur apparente de l’objet ?

Nous avons dit qu’un gaz ionisé émet de la lumière.
L’engin sera donc entouré d’un halo de lumière dépendant de l’état d’excitation nécessaire à l’ionisation, notamment en fonction de la nature du vol.
Evidemment l’observation sera différente suivante une période diurne ou nocturne.

Examinons l’aspect de ce halo lumineux pour des observateurs extérieurs, la nuit.
Le gaz atmosphérique émet de la lumière par un processus bien connu : la "recombinaison radiative". Dans cette circonstance, les atomes d’un gaz sont tout d’abord perturbés par un apport d’énergie extérieure (ici les micro-ondes pulsées), par interaction électromagnétique.
Les électrons changent alors de niveau d’énergie, puis reviennent rapidement à leur niveau précédent, plus ou moins directement, en émettant un photon de lumière à chaque saut d’énergie.
Le photon emporte avec lui exactement la différence d’énergie existant entre les niveaux d’énergie de l’électron avant et après le saut énergétique.
Dans un gaz à la pression atmosphérique, les électrons n’ont pas un libre parcours moyen très long hors de leur atome d’origine, donc la recombinaison est très efficace, et pratiquement toute l’énergie électromagnétique apportée au gaz se transforme en photons.

L’énergie des photons émis, donc la couleur de la lumière émise, est une signature sans équivoque de la nature du gaz émetteur de cette lumière après excitation.
Ce phénomène est bien connu des "spectroscopistes" (et aussi fort apprécié des astrophysiciens qui trouvent là le moyen de connaître la composition des gaz situés très loin dans le cosmos)

Des tables indiquent, pour chaque gaz, les longueurs d’onde des photons émis pendant la recombinaison ainsi que les sauts d’énergie les plus souvent observés donc l’intensité relative des diverses couleurs de la lumière émise. Ceci est mis à profit dans la réalisation d’enseignes lumineuses où la couleur de la lumière émise par les tubes est parfois due à un choix très élaboré du gaz ou des mélanges de gaz.

Examinons une de ces tables spectrales pour l’azote et l’oxygène de l’air. Nous y apprenons que :
- l’azote ionisé une fois émet des photons à 868 et 862,9 nanomètres (nm) de longueur d’onde, ce qui correspond, pour l’oeil humain, à une perception de lumière de couleur rouge sombre (l’air comporte 78% d’azote)
- l’oxygène ionisé une fois émet, quant à lui des photons à 777,1 et 615,8 et 630 nm, soit de couleur rouge, orange et rouge orangé (l’air comporte 21% d’oxygène)
- l’azote ionisé deux fois, c’est à dire avec deux électrons éjectés, revenant à leur niveau, émet des photons à 500,4 et 567,9 nm soit respectivement bleu et vert.
- l’oxygène ionisé deux fois émet des photons à 464,9 et 411,9 nm dans le violet.

Omettons les photons invisibles pour l’observateur, dans l’ultraviolet et l’infrarouge.
Le degré d’ionisation du gaz dépend étroitement de l’énergie du rayonnement électromagnétique d’excitation, celui qui sert à éjecter les électrons des atomes de leurs orbites d’origine, car aucune émission de lumière n’est possible sans stimulation extérieure. Ainsi, un tube fluorescent d’éclairage n’est lumineux que si le courant électrique le traverse.

Les tables spectroscopiques donnent les énergies nécessaires pour déplacer les électrons de chaque couche atomique de chaque gaz. Ces énergies sont données en général en "électron volt" dont le symbole est eV.

Pour l’azote, les divers électrons sont arrachés de leurs orbites avec des énergies comprises entre 14,534 et 667,03 eV, et bien évidemment, il faut plus d’énergie pour arracher deux électrons qu’un seul.
Pour l’oxygène, ces énergies sont comprises entre 13,618 et 871,39 eV. Ainsi, dans l’air qui est un mélange des deux gaz, si on excite cet air à énergie croissante, on commencera par exciter l’oxygène à 13,618 eV, puis l’azote vers 14,534 eV . Ces gaz excités émettront de la lumière rouge orangé. En augmentant l’énergie d’excitation, on verra apparaître les photons bleus et verts. En mélangeant ces différents niveaux d’énergie d’excitation, on mélangera toutes ces couleurs qui donneront de la lumière blanche.

En résumé, une excitation de l’air atmosphérique à faible énergie ne produit pas de lumière visible (infrarouge), une augmentation progressive de l’énergie fait apparaître tout d’abord de la lumière rouge, puis la palette des couleurs de l’arc-en-ciel qui mélangées, additionnées donnent du blanc, outre des ultraviolets invisibles.

Les calculs montrent qu’il est nécessaire d’embarquer l’équivalent de la puissance d’un réacteur nucléaire pour propulser un engin par MDH dans notre atmosphère. Nous ne savons pas le faire aujourd’hui, ni ne savions le faire a fortiori hier (mais nous n’en sommes plus très loin … Concorde è 200 MW).

Cordialement,

Jean

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 20:33

Encore une fois merci jean pour la qualité de tes explications!!! Tous mes anciens profs de physique reunis ne font pas le poid!!
Si j'ai bien compris ton explication expliquerait la lumiere que j'ai vu. Mon PAN ( ou ovni en considerant que c'est une soucoupe ) aurait apparement operé un freinage d'urgence pour reprendre de l'altitude. Cette lumiere bleue signifirait alors "on remet les gazs!" (ou "on ionise!" dans notre cas Laughing )
Le centre de la lumiere (plus foncé) serait alors la base de l"assiette" et la lumiere bleue electrique autour serait la zone de confinement de l'air ionisé?
Et je repose ma question a tout hasard.... Les enregistrements des radars des tours de controle sont ils a la disposition du grand public? J'ai un aeroport juste derriere chez moi, ca vaudrait le coup de verifier.... Mais j'avoue que je n'ai pas envie de me pointer la bas sans savoir, je ne voudrais pas avoir a raconter mon histoire pour rien (les gendarmes ca m'a suffit!!!) Mais si je n'ai pas de reponse demain j'essaierai d'y aller quand meme (qui ne tente rien....) J'aimerais apporter une preuve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 20:42

@majestic54 a écrit:
temoignage etrange phenomene assez rare as tu entendu un bruit quelle etai lambiance autour de toi as tu eu des reaction physique migraine ou autres ?

Pour l'ambiance c'etait le calme plat... La petite souris qui gueule tous les soirs faisait dodo apparament! le PAN n'a pas fait de bruit non plus. Quant aux reactions physiques: tous les poils de mon corps herissés et des fourmis sur le haut du crane. ah oui j'oubliais un peu de paranoïa irrationnelle depuis l'incident Shocked yckjgc :ghd: lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Mer 18 Juin 2008, 23:21

Bonsoir blanbek,

@blanbek a écrit:
Si j'ai bien compris ton explication expliquerait la lumiere que j'ai vu.
L’expression "l’observation par le dessous d’un aérodyne lenticulaire MHD-gaz à écoulement externe POURRAIT expliquer ce que j’ai vu" serait d’un bien meilleur aloi.

@blanbek a écrit:
Les enregistrements des radars des tours de controle sont ils a la disposition du grand public?
Excellente question qui va nous permettre d’évoquer (rapidement et très succinctement) les notions de "radar primaire" et de "radar secondaire".

Un radar primaire est un système d’écholocation (idem la chauve-souris) qui envoie une onde électromagnétique (émission) et qui reçoit (réception) en retour les ondes éventuellement réfléchies (vous avez probablement entendu parler de furtivité, ainsi que de non transmission des ondes électromagnétiques dans un gaz ionisé qui fait que les communications radio sont inopérantes lors de la rentrée dans l’atmosphère des navettes spatiales) par d’éventuels objets, quels qu’ils soient [*], se trouvant dans l’espace scruté.
Ce type de radar est utilisé par les militaires.

L’aviation civile utilise quant à elle des radars secondaires émettant un signal d'interrogation constitué d'une impulsion codée sur la fréquence 1030 MHz à laquelle le transpondeur embarqué dans tout avion de ligne commerciale répond par une autre impulsion codée sur la fréquence 1090 MHz. La réponse décodée apparaît sur l'écran radar au sol sous forme d'un plot, accompagné d'un code octadécimal à quatre chiffres. La fonction IDENT du transpondeur envoie un code particulier qui fait apparaître en gras l'écho associé sur l'écran radar du contrôleur civil qui sait exactement quel est l’avion en question (car le code identifie l’avion, au même titre que le numéro de la plaque minéralogique de votre voiture l'identifie)
Comme un transpondeur embarqué est nécessaire pour que l’avion soit détecté par un radar secondaire, seuls les plots pertinents pour l’aviation civile commerciale seront visualisés, évitant ainsi une "pollution visuelle".

Voilà pourquoi les contrôleurs civils ne rapportent pas d’échos provenant d’ovnis … qui ne possèdent pas de transpondeur, quant aux militaires ils font partie d’un organisme que l’on appelle « la Grande Muette » !

Cordialement,

Jean


[*] : j’ai écrit « rapidement et très succinctement » sinon il faudrait évoquer par exemple la notion d’impédance électromagnétique liée notamment au diélectrique concernant les ondes radar, par exemple lorsque les cibles sont (en comparaison avec la longueur d'onde du radar) des petites gouttes de pluie, ou des flocons de neige, ou des cristaux de glace, etc., etc. Mais nous serions hors sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Jeu 19 Juin 2008, 13:01

oui merci de me corriger! :oops: Donc ca ne sert a rien que j'aille a la tour de controle ce soir? Si j'ai bien compris je ne pourrais voir que les appareils equipés de transpondeurs... et vu les manoeuvres de ma lumiere , je n'ai pas besoin de verifier si c'etait un avion... Bon bah, fausse route faux espoirs! Merci quand même Jean!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GzU
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 30
Nombre de messages : 437
Inscription : 10/11/2007
Localisation : Toulouse
Emploi : informaticien, musicien La Compagnie Cuanol
Passions : jeux vidéos internet sorties musique tout types
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Jeu 19 Juin 2008, 14:22

C'est super, celà permet par la même occasion a d'autre personne d'avoir leur lanternes éclairé, merci encore Jean Curnonix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/album/28044
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Jeu 19 Juin 2008, 18:37

La mode féminine est un éternel recommencement dit-on, la vie de ce forum aussi semble-t-il.
J'ai déjà expliqué précédemment que la MHD de Jean-Pierre Petit NE PEUT PAS être le mode de propulsion des VET. Je le répète encore aujourd'hui.

Les raisons sont multiples, la première, et elle est décisive, c'est que si elle est utilisée seule, les formidables accélérations qu'on voit aux ovnis (que j'ai vue personnellement à un ovni noir "obscur", au début d'octobre 2007) sont transmises aux passagers par le siège où ils sont assis. Avec des accélérations de 20 G ou plus dans les virages à angles droits, ils seraient écrasés comme des mouches (pourtant ces insectes sont particulièrement résistants aux accélérations!). Pour "encaisser" autant de "G" (accélération de 9,81m/s/s), il faut supprimer ou orienter "atome par atome" l'inertie de la matière dont est composé(?) le vaisseau.

La deuxième raison est que la MHD nécessite une atmosphère et ne fonctionne pas dans le vide, ni dans l'eau douce, ni dans l'eau de mer. Ce qui est gênant pour un véhicule censé être extra terrestre et plonger dans lacs et océans!!!
La MHD ne fonctionne qu'en remplacement d'un réacteur de sustentation. C'est d'ailleurs au fond un réacteur électrique aérobie "externe" qui "absorbe" de l'air à l'avant et l'accélère pour le comprimer à l'arrière. A ce propos le schéma que nous présente Jean Cumonix après la série de photos de Jean-Pierre Petit (qui ne nous avoue pas que ces instantanés ne montre qu'un fonctionnement en flash parce que la puissance électrique demandée pour cette maquette (!) est telle qu'il faut recharger les condensateurs entre deux essais un peu comme un flash électronique qu'on ferait passer pour un projecteur de cinéma) ce schéma contient une erreur fondamentale!
En effet, il est dit que le plasma est "confiné" sur la parois de l'engin, or c'est impossible. C'est le plasma (c'est-à-dire l'air fortement ionisé par la très haute tension du champ électrique, plasma qui perd d'ailleurs une partie de l'énergie qu'il a reçu sous forme de rayonnements -dans le visible et l'infrarouge- et diminue d'autant le rendement qui n'était déjà pas fameux), qui est accéléré, pas du tout l'air non ionisé. Donc ce plasma, qui nécessite de l'énergie pour être créé au-dessus du vaisseau, le "contourne" et se retrouve dessous, où il ne "sert" plus à rien. Le mieux est alors que l'effet joule le transforme rapidement en chaleur pour augmenter la pression de l'air sous l'aéronef.
Car la sustentation est bien assurée, comme pour une aile d'avion classique, par la différence de pression entre le "dessus" (l'extrados) en dépression atmosphérique et le dessous (l'infrados) en surpression. Comme pour une aile, l'efficacité de la dépression (Si nous parlons pour être plus compréhensible en g/cm² plutôt qu'en pascals) sera d'au mieux 30g par cm² ("charge alaire" extrême envisageable) sur une pression atmosphérique au sol de l'ordre de 1000g par cm²) et une surpression au-dessous difficile à estimer dans cette tuyère d'éjection ouverte, mais qui ne doit pas dépasser les 10-20g par cm².
Pour un aéronef circulaire de 2m de diamètre, si nous comptons pour simplifier une surface alaire également sustentée sur toute sa surface on obtient tout juste l'équilibration de la gravité terrestre pour un engin pesant au plus (40 X 30 000) 1 200 kg. Avec la nécessaire marge de sécurité, un engin de 1 tonne tout compris (carburant et équipage en sus de la machine elle-même) ferait le point fixe à peu près correctement. Nous sommes loin des performances des véritables VET!!
D'autant plus que dès que l'engin s'inclinerait, comme le rotor d'un hélicoptère, pour une avancée horizontale, la portance diminuerait rapidement. Alors que la traînée de cet engin pas du tout aérodynamique, augmenterait avec le carré de la vitesse.
Le plasma dirigé (à grande vitesse puisqu'il a beaucoup de "chemin à faire pour contourner le "disque") vers l'avant de l'appareil verrait son mouvement contrarié par l'arrivée d'air frais constituant le vent apparent, lequel augmenterait la pression sur l'extrados tourné plus ou moins vers lui, diminuant ainsi drastiquement la portance.
L'engin de JPP est au fond une aile ronde très inclinée. Or on sait depuis longtemps que les ailes à grand allongement fonctionnant dans l'air calme, laminaire, ont le meilleur rendement. La forme et l'inclinaison de l'aile de JPP est la pire solution aéronautique en fait!
Je ne parle pas ainsi des grosses turbulences en déplacement horizontal qui rendraient le pilotage plus qu'aléatoire. Et des petites qui seraient bruyantes et feraient s'effondrer la portance. Etc., etc.

Si je recevais l'ordre d'utiliser la MHD dans un aéronef, je préférerais l'installer à la sortie d'un réacteur pour écarter et aplatir le flux chaud (dans lequel il serait possible d'injecter un produit facilitant l'ionisation) puis les détourner vers le bas de manière à ce qu'il sorte sous la forme d'une "lame" chaude descendante qu'on pourrait injecter dans les "trompes" qu'avait conçues l'ingénieur des coussins d'air Bertin. Il entraînerait ainsi vers le bas un flux d'air massif qui permettrait un décollage (et un atterrissage) court sinon vertical. Après l'essor de l'appareil cette MHD pourrait être stoppée et le flux du réacteur utilisé normalement. Naturellement les trompes et le dispositif de MHD seraient des poids morts. Mais en aéronautique comme partout, on n'a rien sans rien.


J'ai eu à cinq-six mètres de moi, au début d'octobre 2007, un ovni noir intégral, noir absolu, circulaire de quatre cinq mètres de diamètre, de un mètre, un mètre cinquante "d'épaisseur, en forme de "cloche" aplatie. Il a filé comme l'éclair tout en étant sur la "tranche" comme une roue de chemin de fer alors que la soucoupe de JPP doit être à plat comme un avion.
Pas la moindre lumière, pas la moindre chaleur, pas la moindre électricité statique, pas le moindre bruit, pas le moindre souffle d'air. "Comme une ombre qui avait de l'épaisseur" ai-je dit. Je ne pense pas trouver meilleure expression aujourd'hui. Donc ce que je considère comme un VET parce que je n'ai pas d'autre explication (L'idée d'une sorte d'hologramme obscur présente autant de difficultés de compréhension qu'une machine réelle)
ce VET n'utilisait pas la MHD, technique "simpliste" ou ne simulait pas l'utilisation de la MHD.
A l'évidence, il fonctionnait de manière beaucoup plus savante. Est-ce qu'il dématérialisait l'air devant lui pour le rematérialiser derrière? Est-ce que c'était l'espace-temps qui était manipulé? Est-ce qu'il était constitué d'une substance (matière noire?) qui pouvait traverser le vide qui est au cœur des tous les atomes et donc des atomes d'oxygène et d'azote qui constituent l'air, technique qui permettrait également de "traverser" les murs? Utilisait-il une autre technique ? Je ne suis pas en mesure de répondre à ces questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Jeu 19 Juin 2008, 18:42

A blanbek,
Les vols des forces armées relèvent du secret militaire. Chercher à connaître leurs plan sde vol relève de l'espionnage (en temps de paix heureusement, les peines de prisons sont moins lourdes!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Tintin
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 44
Nombre de messages : 262
Inscription : 23/04/2008
Localisation : auvergne
Emploi : sans
Passions : sans
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Jeu 19 Juin 2008, 18:54

En effet Alain, tu faits bien de le rappeler; l' armée ne plaisante pas avec ça et qui sera pris sur le fait risque de passer un très mauvais moment et ce même pour un simple : "je voulais juste voir par curiosité". Car nul n'est sensé ignoré les lois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Jeu 19 Juin 2008, 20:56

Alain02 a écrit:
A blanbek,
Les vols des forces armées relèvent du secret militaire. Chercher à connaître leurs plan sde vol relève de l'espionnage (en temps de paix heureusement, les peines de prisons sont moins lourdes!!!)

Merci du conseil, mais je n'avais aucune intention d'infiltrer le 27eme BCA (base la plus proche de chez moi)!!! j,tr yyd, L'aeroport derriere chez moi est un aeroport civil. Ayant transmis (enfin j'espere!) l'information a la gendarmerie, j'estime avoir fait mon devoir... A eux de me dire (même si je doute qu'ils le feraient!) si c'etait un appareil militaire... Quant a l'aeroport de meythet, comme me l'a signalé Jean, ses enregistrements ne me serviraient a rien (pas de transpondeurs a bord des ufo!) Mon seul moyen aujourd'hui serait de retrouver un ou des temoins du même phenomene pour apporter un semblant de preuve.

pùmp!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   Jeu 19 Juin 2008, 21:05

Merci alain! Tes explications complementaires sur la mhd m'ont eclairer. Cependant je dirais que ce n'est pas parceque nous ne savons pas que nous ne pouvons pas... Qui nous dit que nos voisins spatiaux n'ont pas trouvé la maniere de confiner et de diriger le plasma? Il est vrai que sans atmosphere ca ne marche pas, mais ont ils des vaisseaux hybrides comme nos voitures qui utilisent plusieurs carburants? (je sais nous n'avons sur terre que des vehicules avec un seul moteur qui fonctionne avec deux carburants alors qu'un ufo devrait utiliser plusieurs moteurs differents.....maaaais)
Bref tout ca pour dire que même si vous defendez tous deux des theses differentes, vous aurez quand même en commun de m'avoir instruit un peu plus!
"on a toujours besoin d'un plus scientifique que soi" J.De La Fontaine Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)   

Revenir en haut Aller en bas
 

2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» 2008: Le 14/06 à 4h10 - Epagny a 10km d'annecy en haute savoie (74)
» 2008: le 1/08 à 00h22 - Haute-Savoie - (74)
» 2013: le 24/12 à 23'h45 - Un phénomène ovni troublant - Epagny - Haute-Savoie (dép.74)
» (2008) Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal
» BILAN HIVER 2008/2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les témoignages d'observation d'ovni :: Observation ovni vos témoignages ovnis :: Les témoignages ovnis archivés :: Phénomènes inexpliqués (Pan D2)-