Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie
Participation appréciable
Participation appréciable




Féminin Age : 52
Nombre de messages : 22
Inscription : 21/07/2007
Localisation : belgique
Emploi : employée
Règlement : Règlement

MessageSujet: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 19:21

bonjour à tous....

Je m'appelle marie et suis inscrite depuis un certain temps sur ce forum... mon intention en livrant mon témoignage est de me libérer l'esprit, si cela est possible : en effet, je suis depuis environ deux ans véritablement obsédée par une "rencontre" que j'ai faite il y a très longtemps et que je m'étais efforcée d'occulter... avec plus ou moins de succès... depuis environ deux ans, et de plus en plus fréquemment, je dois bien le dire, cette histoire me hante véritablement... maintenant, j'en suis déprimée au plus haut point.... chaque jour, je me dis que je vais mettre "cela" de côté et continuer à vivre comme je l'ai fait pendant tellement longtemps.... et chaque jour, je me retrouve devant cet ordinateur pour chercher sans relâche... mais chercher quoi...? je voudrais : soit que "ça" s'en aille pour de bon... soit que "ça" me revienne dans tous les détails...

alors, voilà mon histoire... somme toute banale maintenant... et surtout, ne vous attendez à rien d'exceptionnel dans mon témoignage... car la plupart des éléments tangibles tels que dates précises et même saisons semblent occultés... j'ai presque l'impression de vous raconter un rêve... sauf que j'étais bien éveillée cette nuit-là... et que j'ai appelé ma soeur pour qu'elle voie ce que j'étais en train de voir....

C'était il y a longtemps : en 1979 ou 1980 .... je pencherais pour 1979... en automne, je crois... mais rien n'est moins sûr...je peux le situer car je sortais depuis peu de temps avec mon copain et que je venais de me mettre à fumer depuis peu de temps...

Il devait être aux alentours de minuit/1h du matin.... mais, là encore, je ne peux rien affirmer...

Je partageais ma chambre avec une de mes soeurs ( ce qui confirme l'époque puisque j'ai obtenu ma propre chambre quand ma soeur ainée est partie, en 1980) ... cette chambre était située au dernier étage d'une maison de ville qui comportait 2 étages et deux entre-sols (ville de namur, en belgique)... je ne dormais pas : je voulais aller fumer une cigarette quand tout le monde serait assez endormi pour que je puisse le faire sans éveiller mes parents... je suis donc descendue à l'entre-sol (8 à 10 marches plus bas que le niveau de ma chambre - environ 7 m de haut en tout ?) et j'ai ouvert la fenêtre (qui donnait sur un petit jardin clos... il y a des maisons et des immeubles autour ...) et j'ai allumé ma cigarette... j'ai commencé à regardé le ciel... il y avait des étoiles... des nuages aussi... j'avais un peu froid... tout d'un coup, j'ai vu une "étoile" qui bougeait... elle allait dans tous les sens... je me suis dit que c'était vraiment étrange... que j'assistais à quelque chose de bizarre... et je me souviens avoir pensé "ce serait chouette de voir un ovni"... et alors, l'impensable s'est produit...: l'étoile s'est mise à évoluer dans ma direction... là, je me disais : "non...pas possible... je rêve ou quoi...?"... et puis j'ai vu une forme à cette "étoile"... c'était comme un gros cigare... comme un dirigeable... gris apparence métallisé... et il se dirigeait vers moi.... comme s'il répondait à mon désir profond... là, j'ai pris peur : je me disais que j'étais peut-être tout à fait dingue... ou que, si ce n'était pas le cas, je ne voulais pas être seule pour voir "ça"... j'ai appelé ma soeur, qui dormait plus ou moins dans notre chambre ( la porte était grande ouverte...)... je l'ai appelée plusieurs fois : elle s'était rébeillée mais voulait savoir pourquoi je tenais tellement à la faire lever.... je l'ai presque suppliée et, alors que l"objet arrivait à la hauteur de notre maison, elle est enfin arrivée... elle m'a dit "qu'est-ce que c'est que ça...?... et moi, je ne cessais de lui dire "regarde... regarde... c'est incroyable... c'est incroyable... est-ce qu'on rêve... ? parce que l'objet passait juste devant nous ... il paraissait tout proche... il évoluait très lentement... il y avait des "hublots" sur une partie du côté, et, à l'intérieur, une lumière changeante... du bleu au rouge... comme si une tv était allumée à l'intérieur... il y avait des gens à l'intérieur... on voyait comme des ombres évoluer à l'intérieur... comme si des gens nous regardaient des hublots... (je sais : ça me paraît dingue aussi...) ... je me souviens avoir eu un réflexe de me retirer derrière la fenêtre pour ne pas être vue... j'ai eu peur tout d'un coup... et puis, j'ai été déçue parce que l'objet s'éloignait ... sans moi... je voulais que ça revienne pour mieux le revoir... mais ça s'éloignait... toujours lentement... ma soeur en avait marre : elle m'a dit "de toute façon, on ne verra pas plus et j'ai froid... " elle est remontée dans la chambre.... moi, je voulais rester "jusqu'au bout"... je ne voulais pas que ça parte.... j'ai regardé l'objet aussi longtemps que je pouvais... je ne me souviens plus comment ça s'est arrêté : j'ai le souvenir que ça s'est "éteint" .... mais c'est paut-être disparu derrière les toits... je ne sais plus... je suis encore restée longtemps à la fenêtre avant de me résigner à remonter dans la chambre... ma soeur et moi, on en a parlé une bonne partie de la nuit.... le matin, nous en avons parlé à nos parents, qui ne nous ont pas crues... puis, ma soeur ainée est arrivée (de je ne sais où) en disant que des gens avait vu un ovni au dessus de la maison ... on était contentes de ne pas être seules... mais mes parents ont dit que "oui, cela arrive... et de toute façon, qu'est-ce que tu veux faire..?...

J'en ai parlé à mon copain, dès lendemain.... il ne me croyait pas... ou pas assez ...nous sommes allés promener mon chien ensemble, comme souvent à ce moment-là... nous allions dans un endroit qu'on appelait "la plaine".... une étendue d'herbe en contre-bas de la route où je lachais le chien.... je voulais revoir ce que j'avais vu la veille...je n'arrêtais pas de scruter le ciel... et je lui ai montré ce soir-là : il y avait plein d'"étoiles" qui bougeaient dans le ciel... c'était, je vous le jure, comme un ballet... il regardait, il voyait comme moi.... mais il me disait que c'était des avions... des satellites.... j'avais l'impression qu'il ne voulait pas savoir... j'étais triste et aussi en colère parce qu'il riait de moi... j'ai laissé tomber...j'en ai parlé un peu à mes copines de classe... mais j'avais peu de copines et elles se foutaient de moi... je passais déjà pour une originale... j'ai laissé tomber ....... j'ai laissé tomber pendant de longues années...même avec ma soeur, je n'en ai plus parlé.... et puis, je ne sais pas pourquoi, il y a environ deux ans, j'ai éprouvé le besoin de me reconfronter à tout ça... c'est comme si "ça" revenait dans ma tête.... j'ai parfois l'impression d'avoir rêvé... d'avoir tout inventé... ou d'avoir "suggéré" à moi-même et à ma soeur ( qui m'a confirmé mes souvenirs...) que cela était vrai ... maintenat, je voudrais soit des réponses, soit que ça parte... parce que j'ai l'impression de devenir dingue...

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 20:09

Bonsoir marie,

Votre témoignage n’est pas du tout « banal », il retient l’attention du lecteur ce d’autant que votre style d’écriture est agréable à lire.

Vous écrivez :
Citation :
[…] ... c'était comme un gros cigare... comme un dirigeable... gris apparence métallisé... […] l'objet passait juste devant nous ... il paraissait tout proche... il évoluait très lentement... il y avait des "hublots" sur une partie du côté, et, à l'intérieur, une lumière changeante... du bleu au rouge... comme si une tv était allumée à l'intérieur... […]

L’ovni, nous l’appellerons ainsi, était-il d'apparence similaire au croquis suivant :




Se déplaçait-il horizontalement, ou bien était-il plus ou moins incliné ?

Enfin, car vous ne le mentionnez pas, avez-vous souvenance d’une perception auditive, un bruit, ou bien l’ovni se déplaçait-il en silence ?

Merci d’avance pour vos réponses.

Cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
Participation appréciable
Participation appréciable




Féminin Age : 52
Nombre de messages : 22
Inscription : 21/07/2007
Localisation : belgique
Emploi : employée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 20:23

Bonjour Jean... je dois dire que je guette un peu les réponses car je suis en plein désarroi...

Oui, le croquis ressemble à ce que j'ai vu... dans mon souvenir, un peu moins long peut-être... et un peu plus haut... mais difficile à dire... cela ressemble vraiment à un dirigeable...

C'est vrai, j'ai oublié de dire : il n'y avait absolument aucun bruit ... silence complet... du moins, dans mon souvenir... pour moi, il se déplaçait horizontalement... en tout cas, j'ai eu cette impression...

ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi ce "souvenir" s'est mis à me tarauder alors que je n'y ai pratiquement plus pensé pendant près de 30 ans..! ... et j'ai l'impression de ne plus être capable de m'en détacher...

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 20:51

Re-bonsoir marie,

Si les réponses aux « Pourquoi ? », d’ordre philosophique, ne sont pas absentes de mes réflexions sur le phénomène ovni, ce sont davantage les recherches relatives aux « Comment ? », d’ordre scientifique, qui me stimulent. Pour ne pas monopoliser les échanges avec vous concernant votre témoignage, je laisse la place à d’autres participants qui exprimeront certainement des idées en rapport avec les « Pourquoi ? » pour lesquels vous souhaitez des réponses.

Je reviendrai ultérieurement, si vous le voulez bien, pour, de manière aussi simple que possible, formuler une hypothèse répondant à « comment cet ovni pouvait-il se propulser ? »

Cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GzU
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 30
Nombre de messages : 437
Inscription : 10/11/2007
Localisation : Toulouse
Emploi : informaticien, musicien La Compagnie Cuanol
Passions : jeux vidéos internet sorties musique tout types
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 21:22

Tout d'abord merci de votre témoignage et de votre confiance. Vous avez décidé enfin de vous confier depuis votre inscription et c'est un chemin obligatoire pour avancer dans votre vie.
Si aujourd'hui cette expérience de votre jeunesse ressurgit c'est pour des raisons psychologique, a votre âge vous atteignez une certaine maturité, et certaines questions sur la vie doivent s'entreposer, vous avez certainement ce souvenir qui vous est revenue et qui ne vous a jamais quitté, il est normal qu'aujourd'hui avec le recul, vous vous demandiez si vous avez rêvé, je pense que vous vous êtes documenté sur internet, et ques les questions doivent être encore plus nombreuses; avez-vous reparlé de cette fameuse nuit avec votre soeur?
Je n'irai pas jusqu'à dire que vous êtes destiné a faire d'autres obervations ou rencontre.je peux vous dire que ce que vous avez vécue est assez exceptionnel, et d'autres auraient aimé avoir vu la même chose.
Je vous souhaite beaucoup de courage, vous êtes en condition pour vous documenter d'autant plus, l'ufologie pourra peut-être apporter quelques réponses.Peut-être allez-vous découvrir une passion dans ce domaine.
GzU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/album/28044
caiman444
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 41
Nombre de messages : 63
Inscription : 23/04/2008
Localisation : Orléans
Emploi : fonctionnaire
Passions : internet, parasciences, voyage, sport
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 21:38

merci pour ce témoignage. Ce qui m'étonne c'est apparement cette angoisse, ce stress qui te t'envahit. Pourquoi cela te met il dans cet état? Après tout il n'y a rien de grave non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
Participation appréciable
Participation appréciable




Féminin Age : 52
Nombre de messages : 22
Inscription : 21/07/2007
Localisation : belgique
Emploi : employée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 21:56

Bonsoir Gzu... et merci de votre réponse...

Contrairement à Jean, ce n'est pas tant le comment qui m'importe que le pourquoi.... car, si je n'ai pas mal interprêté ce que j'ai vu, pourquoi cette sensation qui me colle à l'âme que j'étais destinée à le voir...que c'est à moi que "ça" s'adressait...?

Depuis quelques années, je fais des rêves étranges que je mets parfois en relation avec ce que j'ai vu... le dernier m'a fait peur... je ne parviens plus que difficilement à me concentrer sur mes tâches quotidiennes... des recherches, je ne fais plus que cela... et j'ai l'impression de ne plus vivre une vie "normale"...

Vous dites que ce que j'ai vécu est assez "exceptionnel"... mais, je croise des centaines de témoignages sur internet... et, de plus, comment savoir si ce n'est pas pure folie que de s'imaginer que c'était bien réel... je commence à douter de tout ce que l'on appelle "réel"... je me sens très seule... comment expliquer ce que je ressens... je veux des réponses ... et j'ai peur des réponses aussi...

Je n'ai pas fait d'autres observations... mais j'ai fait beaucoup de rêves que je crois en rapport...

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitch13
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 554
Inscription : 07/01/2008
Localisation : france sud
Emploi : cadre
Passions : plongée, peinture, ufologie, aviation, pêche, nature, boules...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 21:58

Bonsoir Marie, et merci pour votre témoignage. Je souhaiterais vous poser deux ou trois questions pour pouvoir me mettre dans le contexte de cette observation.

La pièce dans laquelle vous vous trouviez, était elle éclairée ?
Les appartements du voisinnage étaient-ils éclairés ?
La rue également ?
Qu'avez-vous ressenti au niveau physique ? avez vous eu des maux de tête ce soir la ou quelques jours après ?
Combien de temps d'après vous, cette observation a t-elle duré ?
A combien estimez vous la distance entre vous et l'objet ?
Y avait-il du bruit, un bourdonnement, une odeur particulière ?

Pour ce qui est du déplacement de l'ovni vers vous, il y a plusieurs cas identiques au votre à priori, vous pourrez lire les divers témoignages en ce sens dans le forum.

Merci

Mitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
Participation appréciable
Participation appréciable




Féminin Age : 52
Nombre de messages : 22
Inscription : 21/07/2007
Localisation : belgique
Emploi : employée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 22:06

@caiman444 a écrit:
merci pour ce témoignage. Ce qui m'étonne c'est apparement cette angoisse, ce stress qui te t'envahit. Pourquoi cela te met il dans cet état? Après tout il n'y a rien de grave non?

ce qui est angoissant, c'est de se lever le matin en se disant que "je vais nettoyer la maison" et de ne pas savoir s'empêcher d'ouvrir l'ordi pour encore et encore chercher "on ne sait quoi"...et se retrouver à 22h devant un forum pour chercher des réponses à une question que je ne sais même pas formuler... cette impression d'être "possédée" par une idée fixe... comme si tout le reste passait au second plan...

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéfan83
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 97
Inscription : 11/04/2008
Localisation : la Seyne sur Mer
Emploi : Cariste
Passions : le dogue de bordeaux, la Généalogie, les Amérindiens
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 22:15

Tout d'abord merci pour votre témoignage exceptionnel. Voir quelque chose d'aussi près n'est pas donné à tout le monde. L'angoisse que vous ressentez à présent est assez compréhensible, car comment réagir face à l'inconnu qui plus est au bout de 30 ans n'avoir toujours aucune réponse si ce n'est la conviction d'avoir vu quelque chose d'étrange sans doute venu d'ailleurs. Maintenant, si vos souvenirs et votre angoisse ressurgissent, peut-être que c'est à force de lire les témoignages, vous vous posez toujours les mêmes questions et vous vous rendez compte que pas mal de personnes ont vu aussi des choses difficiles à expliquer.

Ce que vous ressentez me fait penser à une histoire que mon grand-père à vécu dans les années 70 (75 ou 76). Mon grand-père venait de partir de Toulon où nous habitions, ils avaient pris la route pour rejoindre leur domicile sur Marseille, je m'en souviens très bien car mes grands-parents m'ont assez souvent rappelé la boutade que je leur avait dit "Papi fait attention aux ovnis sur la route". A la hauteur de Cuges les Pins, ils virent une énorme lueur dans le ciel qui se dirigea vers un champ de vigne derrière la station essence du village (station qui n'existe plus à présent), et là l'objet s'écrasa. Mon grand père s'arreta et descendit de la voiture pour allez voir ce que c'était, le pompiste appela la gendarmerie et mon grand-père s'approcha des restes de l'objet en question, c'était d'apparence métallique, peut-être les restes d'un satellite (c'est mon avis perso). Il fut questionné par la gendarmerie, qui lui dirent que tout seraient envoyé à Toulouse (je ne sais plus où) et qu'il le tiendrait au courant, bien entendu il n'eut jamais de nouvelles et quelques années plus tard, mon grand-père eut un sentiment étrange, il fallait qu'il parte pour Cuges mais il ne savait pas pourquoi, il n'était plus dans son état normal (ma grand-mère me l'a confirmé). En fait il voulait se rendre sur les lieu du crash mais ma grand-mère à tout fait pour l'en empêcher et elle y réussit. Ce n'est que le lendemain après s'être calmés, qu'il regarda le calendrier et qu'il se rendit compte que jour pour jour et à la même heure, l'année d'avant le crash avait eu lieu. Alors pourquoi cette réaction un an après (en fait je ne me souviens plus si c'était un an ou deux mais c'était bien la bonne date et la même heure). Peut-être que quelque chose à réveiller vos souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
Participation appréciable
Participation appréciable




Féminin Age : 52
Nombre de messages : 22
Inscription : 21/07/2007
Localisation : belgique
Emploi : employée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Jeu 05 Juin 2008, 22:26

@Mitch13 a écrit:
Bonsoir Marie, et merci pour votre témoignage. Je souhaiterais vous poser deux ou trois questions pour pouvoir me mettre dans le contexte de cette observation.

La pièce dans laquelle vous vous trouviez, était elle éclairée ?
Les appartements du voisinnage étaient-ils éclairés ?
La rue également ?
Qu'avez-vous ressenti au niveau physique ? avez vous eu des maux de tête ce soir la ou quelques jours après ?
Combien de temps d'après vous, cette observation a t-elle duré ?
A combien estimez vous la distance entre vous et l'objet ?
Y avait-il du bruit, un bourdonnement, une odeur particulière ?

Pour ce qui est du déplacement de l'ovni vers vous, il y a plusieurs cas identiques au votre à priori, vous pourrez lire les divers témoignages en ce sens dans le forum.

Merci

Mitch

bonsoir Mitch... et merci pour vos questions car je crois que cela m'aide un peu...

donc :
- ce n'était à proprement parler une pièce, mais un palier sur lequel je me trouvais... pas de lumière dans ma maison, ni a fortiori sur le palier...
- je ne sais plus au niveau des lumières des immeubles... parce que je n'arrive plus à voir la scène distinctement dans mon esprit, ... mais je suis à peu près certaine qu'il y avait des lumières dans les rues et donc que le ciel ne devait pas être tout à fait noir...
- l'observation a duré environ 10 à 15 minutes... plus peut-être ...?
- il n'y avait absolument aucun bruit... du moins, dans mon souvenir...
- l'objet me semblait très proche (une dizaine de mètres ?) ... et à la fois, cela ne peut pas être possible, étant donné la configuration du lieu... j'ai parfois l'impression que ce que j'ai observé était immense alors que cela ne peut pas correspondre avec le reste (taille de mon jardin : un mouchoir de poche d'environ 7 m de côté !)... comme s'il y avait une distorsion entre ce que j'ai vu et l'environnement dans lequel je l'ai vu...

Avec ça, je me rends compte que vous n'êtes pas bcp plus avancé...

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Ven 06 Juin 2008, 00:44

Marie,
D'abord je voudrais vous exprimer toute ma sympathie parce que vous souffrez.
Moi non plus je ne saurai vous dire pourquoi le phénomène s'est dirigé vers vous. Je pense qu'on peut démontrer scientifiquement que la télépathie n'existe pas. Cela n'empêche pas, de mon point de vue, les ET d'avoir développé des appareils qui détectent à distance l'activité de nos neurones et qui en "déduisent" nos pensées. Comment réalisent-ils cette prouesse, je l'ignore. Mais je suppose qu'ils parviennent d'une certaine façon à abolir les effets de la distance en utilisant des propriétés de l'espace, indiscernable de l'énergie au plus petit niveau quantique.
Si cette supposition est vraie, il est possible que le fonctionnement de certains cerveaux humains leur soit plus "accessible" que d'autres. Vous auriez comme des témoins de ce forum qui se sentent avoir été "choisis", un mode de fonctionnement cérébral qui leur plaît. Certains témoins ont rapporté avoir eu l'impression que les ovnis semblaient parfois "patrouiller" "en quête" de quelque chose. C'est peut-être qu'ils sont à la recherche de gens comme vous ... ou moi.
Je ne pense pas que c'est le vieillissement de vos neurones qui fait remonter ce souvenir dans votre mémoire au point qu'il en devient obsédant. Vous êtes trop jeune. Je pense que si le scanner à distance des ET permet de lire dans le cerveau au fonctionnement approprié, il permet aussi d'y "écrire" et de le manipuler de manière à ce que nous pensions toujours être libres et autonomes alors que nous ne le sommes plus, du moins pas entièrement. Les Et selon moi peuvent ainsi contrôler partiellement notre humeur nous donner de fausses sensations, de fausses perceptions (ce qui expliquerait l'inadéquation entre la taille perçue de l'ovni et les dimensions du site d'observation que vous rapportez: l'image transmis par vos yeux étant modifiée par eux dans votre aire visuelle), nous inspirer des pensées, des sentiments et donc des comportements, stimuler des souvenirs ou les effacer -au moins partiellement- éclaircir nous idées ou au contraire les brouiller, etc.

Alors que faire? Ma conviction est qu'il faut d'abord se convaincre, se répéter sans cesse que nous vivons dans un univers où nous ne sommes pas seuls. Jusqu'à ce que cette idée devienne si évidente, si banale que notre formidable capacité à s'adapter à toute situation pourvu qu'elle se répète, entre en jeu. Ce qui est habituel, nous ne le "voyons" plus. "Les ET existent et alors?"
Ensuite il faut se convaincre que, d'une manière provoquée par eux ou due à votre soif de vérité, vous souffrez actuellement d'une véritable addiction vis-à-vis des ovnis, en tout point comparable à l'addiction des fumeurs, buveurs, drogués ou joueurs invétérés. Et qu'il faut s'en débarrasser comme la véritable maladie qu'elle est. Il faut la traiter. Le meilleur moyen, selon moi, consisterait en entretiens répétés avec une personne qui ait de l'empathie pour vous et une grande ouverture d'esprit, éventuellement avec un(e) "psy" professionnel(le) très qualifié(e).
Si cela n'est pas possible, il vous reste la solution du self déconditionnement qui consiste à noter avec soin et précision sur un calepin, les horaires de début et de fin de chaque connexion à Internet pour vous documenter sur les ovnis. Puis de faire le bilan chaque soir du temps perdu à cette vaine activité. Ensuite de tenter de jour en jour de diminuer la "dose"
Enfin, et j'ai bien conscience, là de paraître un peu "fantastique", vous pouvez essayer de vous "adresser" en pensée aux ET, en espérant qu'ils vous "scannent" à ce moment-là, pour leur faire état de votre vif mécontentement quant à leur comportement à votre égard! Comme il me semble qu'ils sont doués de sens moral, il est possible qu'ils modifient leur "programme" à votre égard et qu'ils vous laissent plus tranquille en cessant de sur-stimuler le souvenir de votre unique rencontre...
Revenir en haut Aller en bas
GzU
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 30
Nombre de messages : 437
Inscription : 10/11/2007
Localisation : Toulouse
Emploi : informaticien, musicien La Compagnie Cuanol
Passions : jeux vidéos internet sorties musique tout types
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Ven 06 Juin 2008, 01:29

Alain02 a écrit:
Marie,
D'abord je voudrais vous exprimer toute ma sympathie parce que vous souffrez.
Moi non plus je ne saurai vous dire pourquoi le phénomène s'est dirigé vers vous. Je pense qu'on peut démontrer scientifiquement que la télépathie n'existe pas. Cela n'empêche pas, de mon point de vue, les ET d'avoir développé des appareils qui détectent à distance l'activité de nos neurones et qui en "déduisent" nos pensées. Comment réalisent-ils cette prouesse, je l'ignore. Mais je suppose qu'ils parviennent d'une certaine façon à abolir les effets de la distance en utilisant des propriétés de l'espace, indiscernable de l'énergie au plus petit niveau quantique.
Si cette supposition est vraie, il est possible que le fonctionnement de certains cerveaux humains leur soit plus "accessible" que d'autres. Vous auriez comme des témoins de ce forum qui se sentent avoir été "choisis", un mode de fonctionnement cérébral qui leur plaît. Certains témoins ont rapporté avoir eu l'impression que les ovnis semblaient parfois "patrouiller" "en quête" de quelque chose. C'est peut-être qu'ils sont à la recherche de gens comme vous ... ou moi.
Je ne pense pas que c'est le vieillissement de vos neurones qui fait remonter ce souvenir dans votre mémoire au point qu'il en devient obsédant. Vous êtes trop jeune. Je pense que si le scanner à distance des ET permet de lire dans le cerveau au fonctionnement approprié, il permet aussi d'y "écrire" et de le manipuler de manière à ce que nous pensions toujours être libres et autonomes alors que nous ne le sommes plus, du moins pas entièrement. Les Et selon moi peuvent ainsi contrôler partiellement notre humeur nous donner de fausses sensations, de fausses perceptions (ce qui expliquerait l'inadéquation entre la taille perçue de l'ovni et les dimensions du site d'observation que vous rapportez: l'image transmis par vos yeux étant modifiée par eux dans votre aire visuelle), nous inspirer des pensées, des sentiments et donc des comportements, stimuler des souvenirs ou les effacer -au moins partiellement- éclaircir nous idées ou au contraire les brouiller, etc.

Alors que faire? Ma conviction est qu'il faut d'abord se convaincre, se répéter sans cesse que nous vivons dans un univers où nous ne sommes pas seuls. Jusqu'à ce que cette idée devienne si évidente, si banale que notre formidable capacité à s'adapter à toute situation pourvu qu'elle se répète, entre en jeu. Ce qui est habituel, nous ne le "voyons" plus. "Les ET existent et alors?"
Ensuite il faut se convaincre que, d'une manière provoquée par eux ou due à votre soif de vérité, vous souffrez actuellement d'une véritable addiction vis-à-vis des ovnis, en tout point comparable à l'addiction des fumeurs, buveurs, drogués ou joueurs invétérés. Et qu'il faut s'en débarrasser comme la véritable maladie qu'elle est. Il faut la traiter. Le meilleur moyen, selon moi, consisterait en entretiens répétés avec une personne qui ait de l'empathie pour vous et une grande ouverture d'esprit, éventuellement avec un(e) "psy" professionnel(le) très qualifié(e).
Si cela n'est pas possible, il vous reste la solution du self déconditionnement qui consiste à noter avec soin et précision sur un calepin, les horaires de début et de fin de chaque connexion à Internet pour vous documenter sur les ovnis. Puis de faire le bilan chaque soir du temps perdu à cette vaine activité. Ensuite de tenter de jour en jour de diminuer la "dose"
Enfin, et j'ai bien conscience, là de paraître un peu "fantastique", vous pouvez essayer de vous "adresser" en pensée aux ET, en espérant qu'ils vous "scannent" à ce moment-là, pour leur faire état de votre vif mécontentement quant à leur comportement à votre égard! Comme il me semble qu'ils sont doués de sens moral, il est possible qu'ils modifient leur "programme" à votre égard et qu'ils vous laissent plus tranquille en cessant de sur-stimuler le souvenir de votre unique rencontre...

Alain je suis stupéfais par vos commentaires, vous qui paraissait avoir une exellente culture scientifique, il m'arrive parfois de vous lire et d'y voir de la science-fiction. N'y voyez rien d'accusateur ou autre; c'est que vous avez plutot les pieds sur terre dans vos explications d'habitude sur des sujet scientifique complexe.
Déjà que nous n'arrivons pas a expliquer le mode de propulsion des appareils E.T et beaucoup de chose nous échappe encore, vous mentionnez ici directement le contrôle de la pensé.
Est-ce votre expérience passé et vos observations qui vous ont persuadé et qui ont développé cette théorie?Pensez-vous réellement que les E.T ont de tel pouvoir sur nous?J'avais lu des témoignages de rencontre avec des men in black qui sont plutot troublant et qui parle de déformation du temps et des perceptions des contacté ainsi qu'un changement de dimension.Je ne suis pas du genre sceptique, mais comprenez que ça peux paraitre fou de vous voir parler comme ça.

Stefan83>Votre histoire de votre grand-père est passionnante, ya-t'il eu un des document de presse ou autre médiatisation? Un satelite qui tombe du ciel en france ça ne passe pas inaperçu.Je suppose que l'affaire a été éttouffé.
Le plus troublant c'est votre grand-père qui réalise que celà fait tout juste un an, ça n'explique pas le hasard iloç_u .
Pour quelqu'un de plus rationnel, j'aurais pensé que ce qui arrive a marie et a votre grand-père c'est un choc émotionnel et un traumatisme psychologique.C'est ce genre d'évenement qui peux changer une personne.
Cordialement GzU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/album/28044
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Ven 06 Juin 2008, 01:34



Bonjour Alain02,

Votre profil de « Passionné de Physique » apparaît devoir être enrichi de « et de Sciences Humaines »

Citation :
[…] Comment réalisent-ils cette prouesse, je l'ignore. […]
J’aurai probablement l’occasion d’évoquer des expériences (donc « comment ») témoignant de ce que nous pouvons, nous, d’ores et déjà réaliser pour des actions ciblées, focalisées sur un individu même au sein d’une foule.


Cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitch13
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 554
Inscription : 07/01/2008
Localisation : france sud
Emploi : cadre
Passions : plongée, peinture, ufologie, aviation, pêche, nature, boules...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Ven 06 Juin 2008, 01:39

Marie,

En effet, il faudrait avoir beaucoup plus d'éléments pour pouvoir vous apporter quelques réponses. N'étant pas moi même un spécialiste, je pourrai vous amener tout de même quelques hypothèses.
L'objet est loin lorsque vous l'apercevez dans un premier temps. Vous manifestez alors le souhait de voir un ovni, et l'objet vient vers vous.

J'en déduis donc les possibilités suivantes:

1) Cet ovni est éloigné, puis, des lumières de votre rue l'attire et il se rapproche vers vous (votre rue)pour observer ce qu'il s'y passe. Par coïncidence, vous avez à peu près en même temps l'envie de voir un ovni.

2) L'ovni avait prévu d'y venir, les occupants se sentant épiés, se sont rapprochés de votre position à 10m par curiosité, par coïncidence au moment ou vous avez souhaité voir un ovni.

3) Vous étiez concentrée sur cet ovni qui était loin, (peut être la seule à ce moment là) quand vous avez souhaité les voir, ils ont perçu votre souhait par télépathie et se sont dirigés vers vous à 10m environ. Vous vous sentez observée et vous faites un pas en arrière pour vous cacher. Ne vous apercevant plus, ou ayant perçu votre angoisse, ils s'éloignent jusqu'à disparaître.

Il y a deux ans, cela vous revient en mémoire, et vous avez le désir de chercher à comprendre, au point que cela vous hante quotidiennement.

La encore plusieurs possibilités:

1) Vous avez entendu parler il y a deux ans d'un phénomène ovni, peut être indentique au votre par les médias, et cela vous a remémorisé votre expérience et vous cherchez à comprendre depuis.

2) Le passage d'un même ovni sans que vous le voyez aurait stimulé votre subconscient il y a deux ans, et éveillé vos souvenirs.

3) Lors de votre expérience, les ondes élèctromagnétiques de l'ovni qui se trouvait à 10m ont sans que vous vous en apperceviez agit sur votre cerveau.(c'est pour cela que je vous demandais si vous aviez eu des maux de tête) Celui-ci ayant gardé en mémoire cette perturbation, a fait ressurgir ce souvenir il y a deux ans étant une nouvelle fois exposé lors de l'approche d'un même ovni, et votre subconscient vous pousse à faire des recherches sur ce que vous avez vécu.

Beaucoup d'autres possibiliés sont envisageables. Celles que je viens d'énumérer sont plausibles d'après moi. Mais cela reste un avis personnel.

Quant à leurs déplacements c'est une autre histoire si je puis dire, plusieurs théories ont été évoquées. Il apparaîtrait évident qu'il soient possibles par l'utilisation d'un système antigravitationnel, mais je ne pourrai pas vous en dire plus que ce que j'ai lu dans les livres. Je laisse cela à des personnes plus compétentes que moi en la "matière"...


Voilà Marie, j'espère vous avoir apporté quelques éléments utiles dans vos recherches. Bonne continuation, et bon courage.

Amitiés

Mitch


Dernière édition par Mitch13 le Ven 06 Juin 2008, 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Ven 06 Juin 2008, 10:29

Gzu,
Dans les années 1880, il est paru un petit livre illustré intitulé "Au XXe siècle". On y montrait en l'an 2000, des bourgeoises en robe longue dans leur salon parisien, contemplant en direct sur un écran rond, rond comme l'oculaire d'une longue-vue et avec une condescendance apitoyée, des noirs en pagne se massacrant à coups de lance au fin fond de l'Afrique
C'était de la science-fiction. C'était de la science, de l'anticipation juste que d'imaginer pour le futur la transmission instantanée des images par un procédé, ondes hertziennes, antennes paraboliques et satellites de télécommunication, dont on n'avait pas la moindre idée à l'époque. C'était de la fiction que les robes longues au quotidien pour les dames en l'an 2000, le pagne et les lances pour les Africains. Mais vérité, hélas que les massacres dans plusieurs régions de ce continent.
On pourra remarquer que l'erreur de "l'anticipateur", c'est d'avoir cru à une pérennité de ce qui était la réalité au présent de ce temps-là. Il ne voulait pas, soit par manque d'imagination, soit pour ne pas trop choquer ses contemporains, trop bouleverser leurs repères.

Donc faire de la science-fiction, c'est faire de la science... avec une part d'erreur. Mais elle est inévitable! Donc on ne peut pas la reprocher à qui que ce soit. Comme je l'ai déjà dit, la science-fiction inspire les chercheurs du plus haut niveau qui, dans leur dur métier de pensée, ont d'abord besoin d'absorber un maximum d'hypothèses avant d'opérer un tri. Le temps n'étant pas plus extensible pour les théoriciens que pour les autres personnes ordinaires, et comme trouver une idée neuve n'est pas facile, partir de celles des autres pour éliminer les "mauvaises" et développer les "bonnes" leur fait gagner du temps, améliore leurs résultats professionnels.
Dans ce que je dis, il y a sans doute les robes longues, les pagnes et les lances. Il y a peut-être aussi la télévision. Du moins je l'espère.

Je remarque que ce qui provoque des réactions de refus, parfois violentes de la part de lecteurs qui s'étant inscrits sur le forum ont pourtant nécessairement une incontestable ouverture d'esprit, c'est quand je suppose, parce que cela permet d'économiser les hypothèses, que:
- toutes les civilisations avancées qui nous visitent utilisent massivement "l'informatique" hyper évoluée au point qu'ils peuvent faire passer une de leur "machine" pour un être vivant . Cette capacité qui donne des possibilités infinies d'apparence aux "visiteurs" qui sont "modelables" à l'infini. Cependant nous sommes si entraînés à détecter un congénère qu'il leur est difficile avec les MIB de nous duper entièrement.
- même si des êtres "biologiques" prennent le risque (insensé) de venir sur terre, ils sont équipés de "prothèses" qui démultiplient la capacité de leurs organes locomoteurs, de leurs sens et de leur cerveau
- des civilisations avancées (les plus avancées et les plus anciennes?) sont entièrement constituées "d'artogènes" (terme signifiant qui a été construit artificiellement), de "droïdes", de "machines", de "robots", (Les trois derniers termes ne sont pas politiquement corrects!!!) dont les lointains créateurs furent biologiques mais qui ont pris ensuite leur autonomie pour explorer l'univers. Soit parce que l'espèce biologique qui les a crées initialement a disparu. Soit parce qu'elle reste à l'abri sur sa planète d'origine, se contentant de "reportages" multisensoriels.
- que les représentants de ces civilisations ont les moyens de modifier le fonctionnement de notre cerveau infiniment mieux que ce que nous faisons avec des électrodes et des médicaments psychotropes. Notre ego, synonyme de liberté individuelle n'est pas au fond de la boite crânienne comme dans une forteresse imprenable. (Ceci dit je ne pense pas que nous puissions être entièrement "télécommandé": une trop forte pression sur nos neurones pourrait les détruire. Ce qui n'est pas le but du "jeu".)

Ces hypothèses sont "dures à avaler", j'en conviens. Surtout la dernière qui "ratatine" encore plus notre orgueil: D'abord la Terre n'est pas le centre du monde et nous ne sommes pas les objets de l'attention émue d'un Dieu éternel et paternel, puis le soleil n'est pas au centre de l'univers, puis la voie lactée n'est qu'une galaxie par mie des centaines de milliards d'autres, puis il y a des civilisations beaucoup plus avancées que nous et voilà maintenant qu'un membre de ce forum nous dit "qu'ils" peuvent nous empêcher d'être libres! Je sais bien que si j'avais vécu à l'époque de Giordano Bruno, j'aurais fini comme lui sur un bûcher!
Hypothèses dures à avaler. Mais pas plus que la certitude qui nous est apparue dans notre enfance: nos parents, tous ceux qu'on aime et nous-mêmes allons mourir un jour. C'est comme ça. C'est ça la réalité... La seule chose à faire c'est de s'y habituer.

Mais ce thème est dédié à Marie qui nous a lancé un appel et à qui je voudrais renouveler l'assurance de ma sympathie solidaire.
Revenir en haut Aller en bas
marie
Participation appréciable
Participation appréciable




Féminin Age : 52
Nombre de messages : 22
Inscription : 21/07/2007
Localisation : belgique
Emploi : employée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Ven 06 Juin 2008, 11:44

Merci à tous pour votre écoute et votre intérêt.... je sentais que le temps était venu d'en parler...

J'ai envie d'ajouter : ne croyez pas que cette rencontre m'a traumatisée ou a provoqué chez moi cette angoisse particulière... cette rencontre était, au contraire, une sorte de réponse... j'en suis persuadée... une réponse à des sensations, des perceptions qui m'habitent depuis l'enfance, à l'origine de cette angoisse parce que difficilement compatibles avec la réalité sensible "habituelle"... une rencontre après laquelle je me suis dit "je le savais... je ne me trompais pas..."... je crois que "ça" a toujours été là...

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 157
Inscription : 22/04/2008
Localisation : france
Emploi : confidenciel
Passions : musique et tout ce qui vol
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Ven 06 Juin 2008, 13:25

Bonjour Marie



vous savez ici on est nombreux a repenser au phénomène ovni en ce moment , ont cherche des réponses,et ça honte l'esprits .

Maintenant faut savoir que le phénomène est bien réel oui ils sont là, je crois savoir pourquoi nous voulons une réponse maintenant ,il suffit de regarder les informationS sur notre monde pour voir que le monde va très très mal, pas loin d'une impasse .

Votre sentiment en ce moment est donc tout a fait logique



sylvain onken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GzU
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 30
Nombre de messages : 437
Inscription : 10/11/2007
Localisation : Toulouse
Emploi : informaticien, musicien La Compagnie Cuanol
Passions : jeux vidéos internet sorties musique tout types
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Ven 06 Juin 2008, 13:31

Alain je dois dire aussi que vous avez un âge avancé ou vous avez vu l'évolution des technologies, la fin de la seconde guerre, la guerre froide, vous avez un meilleur aperçu de ce qu'est capable l'évolution et les différence qu'il peut se créer entre diverses civilisations.Votre exemple donné entre les bougoises regardant la télé et des noirs se battant encore avec des lances prouve bien des théorie sur l'évolution et les différences culturel et technologique qui peuvent se créer.
Pour ma part je suis né avec toutes ces technologies et je ne peux avoir autant de recul que vous.
Si ces entité extraterrestre ont le contrôle sur nous et nos pensé alors nous sommes encore très loin d'avoir ces connaissances et seront certainement gardé secret si un jour nous les maitriseronsa des biens militaires...

Mitch>Vous faites des suppositions et possibilité très interessantes et l'une d'elle doit s'approcher de la réalité. :)

Marie, je suis un peu géné par la distance de 10m entre l'engin et vous que vous semblez décrire.A ce stade c'est pour ma part une rencontre rapproché, est-ce la grandeur de l'engin qui a fait que vous étiez subjugué et hypnotisé et que vous n'aviez plus aucun repère niveau distance.En tout cas aussi proche d'un engin de ce type, selon le mode de propulsion, il n'y a pas de doute que ça a eu un gros effet sur vous et votre cerveau.
Ce qui m'interesse aussi dans cette observation, c'est que vous étiez encore jeune, et vous avez penser dans votre tête "ce serait chouette de voir un ovni" donc vous étiez déja au courant de certains faits ou que vous pensiez déja à la possible réalité du phénomène.Regrettez-vous aujourd'hui de vous être caché lorsque l'engin s'est approché aussi prêt?Lorsque vous vous êtes barricadé derrière la fenêtre de peur est-ce que votre soeur était déja repartie se coucher?Etrange aussi qu'elle n'ai pas été hypnotisé autant que vous.Je trouve que de ce point votre témoignage manque un peu de détail.J'aimerais que vous éclaircissiez la chose svp Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/album/28044
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Ven 06 Juin 2008, 23:34

Bonsoir marie, bonsoir tous,

L’étude du dossier ovni fait appel et s’adresse, en fait, à des compétences scientifiques à la pointe de nos connaissances et ce dans tous les domaines, celui des sciences dures, physico-mathématiques (pour simplifier), celui des technologies, mais aussi celui des sciences humaines.

A) Lorsqu’un objet – au sens large – est présent dans notre hypersurface locale espace-temps car observé, détecté, mesuré "ici-maintenant" à l’aide de divers instruments fonctionnant suivant différents principes physiques, il obéit nécessairement aux lois physico-mathématiques locales que nous connaissons, même s’il en existe beaucoup d’autres que nous n’avons pas encore découvertes.

B) Une confusion est très souvent réalisée entre cause(s) et effet(s).
Il en est ainsi, par exemple, de l’hypothèse socio-psychologique (HSP) de l’origine du phénomène ovni mise en avant notamment par le Mouvement Sceptique Contemporain, à partir de laquelle Claude Maugé a récemment bâti sa Théorie Réductionniste Composite (TRC), publiée en 2007 en annexe de l'ouvrage "Les ovnis du CNES" de David Rossoni, Eric Maillot et Eric Déguillaume.
>>> Or la cause ne peut pas être socio-psychologique du fait que nous détectons et mesurons la présence de l’ovni dans notre écosystème terrestre à l’aide d’instruments qui … n’appartiennent à aucune catégorie socioculturelle et ne présentent aucun psychisme.
>>> Par contre de cette présence encore inexpliquée par la "science académique", des effets socio-psychologiques différents résulteront chez chacune et chacun d’entre nous en fonction de notre appartenance à telle ou telle catégorie socioculturelle et de notre psychisme particulier lequel constitue l’ensemble, conscient ou inconscient, des phénomènes, des processus relevant de l'esprit, de l'intelligence et de l'affectivité.

Nous commençons dès lors à concevoir que, aussi bien dans la catégorie de "ceux qui ont vu un ovni" que dans celle de "ceux qui n’ont pas vu un ovni", nous ne présentions pas toutes et tous des réactions identiques face au phénomène.
La lecture des différents posts sur ce forum en fournit un tout petit exemple.

Tout en restant simple, mais tout de même un cran au-dessus de la "simple psychologie de comptoir de bistrot", efforçons-nous de pénétrer un peu au sein de notre psyché.

De travaux tels que ceux de Katherine Briggs et Isabel Myers, qui s'inspirèrent de la pensée de Carl Gustav Jung sur le fonctionnement bipolaire et dynamique de l'esprit humain, il ressort que les différences de personnalité que l'on observe entre les individus ne sont pas le résultat du hasard, mais la conséquence de préférences spontanées, pour chacune et chacun d'entre-nous, entre 2 pôles concernant 4 dimensions fondamentales de la psyché (voir les 4 tableaux récapitulatifs que j’ai réalisés) :

- 1) le Comportement : plutôt Extraverti (E) ou plutôt Introverti (I)
(Remarque : nous sommes les 2 à la fois, mais davantage l'un que l'autre. Comme nous nous servons de nos 2 mains pour applaudir ou couper un bifteck dans notre assiette, alors que plutôt droitier ou plutôt gaucher. Mais lorsque nous avons à réaliser un geste ne nécessitant que l'une de nos mains nous le faisons d'une manière spontanée, naturelle, et plus élégamment avec la droite pour les plutôt droitiers, ou avec la gauche pour les plutôt gauchers).




- 2) la Fonction de Perception : plutôt Sensitive (S) ou plutôt Intuitive (N)
(Remarque : idem)




- 3) la Fonction de Prise de Décision : plutôt Rationnelle (T) ou plutôt Affective (F)
(Remarque : idem)




- 4) l’Attitude par rapport au monde extérieur : plutôt Perceptive (P) ou plutôt Organisée (J)
(Remarque : idem)






Ceux qui pratiquent ou ont pratiqué l’analyse combinatoire le savent, la combinaison de chaque alternative parmi ces 4 préférences donne 16 possibilités pour le type de personnalité, ou type psychologique, de chacune et chacun d'entre nous, chacun de ces types possédant une caractéristique fondamentale, ainsi que des points forts et des faiblesses, qui, une fois connues, peuvent être comblées au moins en partie par une voie personnelle de développement ;

ISTJ / ISFJ / INFJ / INTJ / ISTP / ISFP / INFP / INTP / ESTP / ESFP / ENFP / ENTP / ESTJ / ESFJ / ENFJ / ENTJ

Nous pigeons alors, et par exemple, que les ESTP (Extraverti + Sensitif + Rationnel + Perceptif) dont la caractéristique fondamentale est d’être Pragmatique et que l’on trouve souvent exerçant un métier d’entrepreneur indépendant, commerçants, artisans, mécaniciens, chirurgiens, etc. , et les INFJ (Introverti + Intuitif + Affectif + Organisé) dont la caractéristique fondamentale est d’être Visionnaire et que l’on trouve souvent exerçant leur talent dans l’écriture, écrivains, romanciers, ou dans les ministères religieux, etc., ne réagissent pas de la même manière face à un même phénomène officiellement inexpliqué.

Les INFP (Introverti + Intuitif + Affectif + Perceptif) auxquels il me semble déceler que marie appartienne (mais je peux bien évidemment me tromper) croient en des valeurs qui leur sont strictement personnelles, un idéal fruit de leur propre recherche et non de dogmes ou de règles imposées de l’extérieur. Ils ont l’esprit ouvert, imaginatif, flexible. Apprendre davantage, continuer à se transformer est pour eux une seconde nature. Cette curiosité jointe à leur exigence élevée d’idéal les rend souvent perfectionnistes. Un INFP, dont la caractéristique fondamentale est d’être Zélateur (dans le bon sens du terme), soignera tous les détails d’un travail jusqu’à ce que chacun soit parfait et cohérent avec l’ensemble : sculpter la gargouille, invisible, avec autant de soin que le tympan en façade, à la vue de tous, va de soi pour un INFP !

La fonction inférieure des INFP est la raison logique, spécialement dans le monde extérieur. Cela peut se manifester principalement de 2 manières différentes :
- une absence de logique, ou des blocages à certains moments dans le mode de raisonnement. Confronté à une logique abstraite, l’esprit des INFP "patine". Ce qui semble simple pour d’autres devient un obstacle difficilement surmontable pour l’INFP, ses facultés cérébrales souvent très vives par ailleurs semblant alors paralysées
- un excès de logique, ou une hyperrationnalisation, l’INFP pouvant alors développer des raisonnements tortueux auxquels il s’efforcera de donner une apparence de logique pour justifier ses valeurs subjectives.


Voyez où peut nous entraîner l’étude du dossier ovni, pluridisciplinaire : sciences dures, technologies, sciences humaines !


Combien sommes-nous loin des philosophades byzantines [*] relatives à la nature du PAN : A, B, C ou D !



Cordialement,

Jean

[*]: Lorsque Byzance tombe aux mains des Turcs, le 29 mai 1453, les théologiens y discutaient toujours et encore à propos de la nature du sexe des anges.
La "byzantinologie" aujourd’hui consiste à discuter de la nature du PAN (A, B, C, ou D) et à "re-mouliner" Hypothèse Socio-Psychologique (HSP) en Théorie Réductionniste Composite (TRC)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie
Participation appréciable
Participation appréciable




Féminin Age : 52
Nombre de messages : 22
Inscription : 21/07/2007
Localisation : belgique
Emploi : employée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Sam 07 Juin 2008, 00:31

@GzU a écrit:


Ce qui m'interesse aussi dans cette observation, c'est que vous étiez encore jeune, et vous avez penser dans votre tête "ce serait chouette de voir un ovni" donc vous étiez déja au courant de certains faits ou que vous pensiez déja à la possible réalité du phénomène.Regrettez-vous aujourd'hui de vous être caché lorsque l'engin s'est approché aussi prêt?Lorsque vous vous êtes barricadé derrière la fenêtre de peur est-ce que votre soeur était déja repartie se coucher?Etrange aussi qu'elle n'ai pas été hypnotisé autant que vous.Je trouve que de ce point votre témoignage manque un peu de détail.J'aimerais que vous éclaircissiez la chose svp Wink

Bonsoir Gzu... je vais avoir un peu de mal à répondre à vos questions, parce que "ce n'est pas comme ça que ça se passe"... mais comment expliquer..? je parle plus haut de sensations, de perceptions qui sont les miennes depuis toujours... depuis ma plus tendre enfance ( mes souvenirs à ce sujet remontent à l'âge de 3 ans..), je vis avec le sentiment que le monde que nous percevons n'est qu'une infime partie de la réalité... j'ai donc, dès que j'ai pu, cherché "tous azimuts" des éléments de réponses à mes questions... mais cela serait trop fastidieux à expliquer... à décrire...

Je suis un jour allée voir au cinéma "rencontre du troisième type" ... je me souviens d'être sortie en larmes ... je me disais " il y a de la réalité dans ce film..."... je l'ai vu 3 fois le même jour... et deux fois le jour suivant... ce n'est donc pas tant que "j'étais au courant de certains faits"... mais bien que ce qui m'était montré à l'écran correspondait à des perceptions que j'avais déjà, et que je retrouvais.... de là à imaginer qu'un jour, ce serait à moi de voir, c'était bien autre chose...

Ma soeur était bien là lorsque j'ai eu peur et que je me suis reculée de la fenêtre... c'est vrai, elle semblait moins concernée que moi... mais cela ne m'étonne pas : ce phénomène avait pour moir une forte implication émotionnelle, puisqu'il répondait à des questions que je me posais... cela n'était pas le cas de ma soeur, semble-t-il...

Quant à la distance de 10 m dont je parle, et la taille "absurde" de l'objet que j'ai vu... je suis moi même assez déconcertée..... ce que je peux affirmer, c'est que ce n'est pas la "taille" de l'objet qui m'a impressionnée... cette taille, je ne l'ai déduite que parce que je voyais des gens à l'intérieur.... ce qui m'a impressionnée, c'est d'avoir le sentiment de me trouver tout à coup en contact direct avec "une autre dimension", "un autre possible" que la plupart des gens n'imagine même pas...

Est-ce que je regrette de m'être cachée lorsque j'ai eu le sentiment d'être observée.... à la vérité : j'ai eu honte d'avoir eu peur ... à la fois, j'aurais voulu partir avec "eux" et j'ai eu peur de me retrouver seule dans l'inconnu...l'impression de ne pas pouvoir explorer jusqu'au bout la réponse qui se proposait à mes questions... "ça" m'a montré que je n'étais pas prête....

Je crois que maintenant, je n'aurais plus peur....

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tammik
Participation appréciable
Participation appréciable
avatar



Masculin Age : 50
Nombre de messages : 32
Inscription : 28/11/2007
Localisation : europe
Emploi : sans emploi
Passions : divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Sam 07 Juin 2008, 03:57

bonjour marie j'ai lu le témoignage que tu a écrit et j'ai remarqué, que l'année de ton observation était situé au alentours des années 79-80, a cette époque j'habite en banlieue a 30 kilomètres de paris, banlieue sud, j'étais jeune j'avais a peu près 12 ans et demie, un soir je suis sortie prendre l'air sur le balcon, je m'étais appuyer a la rambarde et je contempler le ciel puis l'horizon, la lune étais sur ma droite en face de moi et rien d'autre que quelques nuages passent, le ciel n'étais pas orageux, il faisait assez bon pour la saison, comme toi je ne me rappel pas la saison je sais par contre que j'étais a l'école et que ce n'étais pas la période des vacances il étais a peu près 22.00H la nuit était tomber et je pouvais contemplé le ciel et les étoiles, après un moment lassé d'être la, je décide de rentré, mais juste avant de rentré je me retourne une fois et je regarde le ciel une dernière fois, juste au dessus de moi un nuages cache au trois quart un phénomène lumineux.
Cela m'intrigue alors je décide de rester pour savoir ce que c'est vraiment, quelques minutes passent, quand je relève la tête le nuages qui a continué sa route a laissé place a un disque lumineux, dans les première seconde j'essaye de prendre ce que j'observe pour quelques chose qui et terrestre mais quand je me rend compte que le disque lumineux jaune orangée ne bouge pas du tout, j'ai comme une frayeur je veut me persuader que ce que je vois et une chose qui existe sur terre mais les secondes passent et je me rend compte que ce n'est pas normal.
La frayeur puis ensuite la stupéfaction, je suis le seul témoins de cette observation, a lors actuel. Je suis rester une demie heure devant a observer et cette chose lumineuse na pas bouger du tout, c'était plus lumineux que la lune elle même, il ni avait pas de zones d'ombre la luminosité était de la même intensité sur toute la surface du disque et sa présence a durée plus de la demie heure contrairement a la lune le disque lui était apparut sur la gauche. Je suis entrée et j'ai vite oublier, le lendemain en me rendent a l'école, personne na remarqué la présence d'un disque quel qu'il soit.
le soir du lendemain, la nuit était tomber, et ont m'appel pour manger, je sort de ma chambre, jusqu'à la je ne me souvenais plus de ça, mais la curiosité de la veille me tarode tout a coup l'esprit et juste avant de descendre les escalier je ré-entre dans ma chambre et je vois par la porte fenêtre, le disque comme si il n'avait pas bouger, pourtant aucun signe en journée de cette objet lumineux il était statique immobile et très lumineux ressemblant a un soleil couchant. Voila Marie ce que j'ai pu observer dans les années 79-80. j'ai maintenant 40 ans et n'ai pas trouver de réponse logique a ce que j'ai observer, je n'ai pour l'instant pas vu de chose semblable, ni revu de phénomène similaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 68
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Sam 07 Juin 2008, 13:08

Je tiens a remercier Marie pour son témoignage et je lui demanderai de bien se référer ce que monsieur jean curnomix écrit que je remercie d'ailleur.Vous savez Marie j'ai étais témoin de phénomènes ovni pendant deux ans et posséde des preuves irréfutables de la présence de ces engins non terrestres et inexplicables a ce jour .Cependant chaque etre humain ne réagit pas de la meme manière a ce phénomène comme le precise Jean .Je tiens a vous rassurer Marie ils ne nous veulent aucun mal je croirais plutot le contraire .Jhabitte également en belgique et je suis témoin de la vague de cette fameuse vague belge qui ne nuis en rien pour moi .J'ai tenu le secret pendant plus de 15 ans ayant peur de me faire ridiculiser par grand nombres de personnes .Je posséde également des preuves irréfutables que j'ai filmé a l'époque et bien connues par un petit nombre de personnes ici sur le forum .Vous pouvez me contacter par mp si vous le désirez .Bien amicalement ;LEON;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blanbek
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 61
Inscription : 04/06/2008
Localisation : France
Emploi : magasinier
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Sam 14 Juin 2008, 14:57

@caiman444 a écrit:
merci pour ce témoignage. Ce qui m'étonne c'est apparement cette angoisse, ce stress qui te t'envahit. Pourquoi cela te met il dans cet état? Après tout il n'y a rien de grave non?

Pour avoir vecu une observation etrange cette nuit je peux te jurer que ca fout les chocottes! Tu as deja eu les cheveux dresses sur la tete? Et bien imagine tous les poils de ton corps qui font ca en meme temps! Tant qu'on ne l'a pas vecu on adorerait en voir (j'étais pareil jusqu'a hier) Mais quand on les a vus c'est autre chose!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 68
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage   Sam 14 Juin 2008, 19:34

Je suis d'accord avec vous blanbek mais une personne n'est pas l'autre on réagit chacun différemment face a l'inconnu.
Bien amicalement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1979 ou 1980: je dois me "libérer" en livrant mon témoignage
» 1979 ou 1980: Le soir - mon observation près de Rouen - (76)
» Le chapelet de Sainte Gertrude
» (1979) Documents secrets sur les mystérieuses mutilations de bétail
» Prière pour se libérer des liens mauvais !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les témoignages d'observation d'ovni :: Observation ovni vos témoignages ovnis :: Les témoignages ovnis archivés :: Phénomènes inexpliqués (Pan D2)-