Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
[Sujet Unique pour les Membres] Problèmes constatés sur le forumHier à 20:06StarfullQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesHier à 16:55Polyèdre57Pourquoi autant d'observations d'ovnis par des témoins isolés?Hier à 12:47HocineUn "cigare" venu d'un autre système solaireVen 16 Nov 2018, 22:20Loreline2018: le 09/11 à 18h30 - objet volant, ailé avec lumieres blanches alignées - Ovnis à grenoble -Isère (dép.38)Ven 16 Nov 2018, 17:38martinOvni dans le ciel d'IrlandeVen 16 Nov 2018, 17:30Polyèdre57Construction d'un dossier sur les ovnis triangulairesJeu 15 Nov 2018, 23:48Polyèdre57Présentation (assez courte)Jeu 15 Nov 2018, 20:43Guillaume84*Présentation Mer 14 Nov 2018, 08:02StarfullMAJ :Conférence à la Réunions DROM-TOM: les membres de ces régionsMar 13 Nov 2018, 17:28Polyèdre57 M.A.J : JT Ovni en France du mois de novembre.. *ODH Tv.2018Lun 12 Nov 2018, 18:12Polyèdre57Des hommes sur mars pour 2018 ?Lun 12 Nov 2018, 16:56Phi01Le nouveau livre d'Eric Zurcher Les apparitions mondiales d'humanoïdesLun 12 Nov 2018, 13:35FJ15Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiquesLun 12 Nov 2018, 11:56Polyèdre575ème Congrès ufologique international de Montréal 27 et 28 octobre 2018Sam 10 Nov 2018, 23:50Polyèdre57Vidéo "l'ovni de l'hotel bonaventure"Sam 10 Nov 2018, 23:40Polyèdre57Faire de faux Crop circle,c'est facile!Sam 10 Nov 2018, 20:31Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionSam 10 Nov 2018, 18:09Polyèdre572012: le 16/07 à ~22h25 - Engin triangulaire volant - Watertown, Massachusetts (Non précisé) Sam 10 Nov 2018, 17:32StarfullA CHILLING WARNING! (UFOs) are just the tip of the ICEBERG!Sam 10 Nov 2018, 11:35Polyèdre57Ovnis dans le LoiretVen 09 Nov 2018, 20:01Cassiopée[Speculations] vol mh370 intriguantVen 09 Nov 2018, 18:38Pierre.BOuranos: magazines N° 16 et 18 (1976)Ven 09 Nov 2018, 12:25Polyèdre57témoignage du pilote Jack Krine : Qu'en pensez-vous ?Ven 09 Nov 2018, 12:01Phi01Pierre Lagrange un rationaliste?Ven 09 Nov 2018, 00:47TikoJe me présenteVen 09 Nov 2018, 00:24TikopresentationVen 09 Nov 2018, 00:21TikoLes applications des nanotechnologies et l’intelligence artificielle dans l'universJeu 08 Nov 2018, 12:48Z10Article de Libération: "L’année 1947 marque le début de la guerre froide et des soucoupes volantes"Jeu 08 Nov 2018, 12:32Polyèdre5720/09/2018 à 20h : conférence sur la MHD et l'anti-gravité animée par Patrice JavelJeu 08 Nov 2018, 10:35Phi01Effacer la mémoire est désormais possible !Mer 07 Nov 2018, 20:32Buckaroo_BanzaiLe plateau d'albion la zone 51 française?Mer 07 Nov 2018, 19:58Polyèdre57Les ovnis sans informationsMer 07 Nov 2018, 19:30Phi01Avec Robert Roussel, conférence à Ovnis Paris le 2 octobre à 20 h Mer 07 Nov 2018, 18:18Polyèdre57Un programme d’étude de langage extra-terrestreMer 07 Nov 2018, 16:54Yvon CédricLes films sur le thème ovni et extraterrestresMar 06 Nov 2018, 23:12Polyèdre57: le / à 22h52 - 3 boules semblant voler en formation - Ovnis à vieux boucau les bains -Landes (dép.40)Mar 06 Nov 2018, 19:15cocomodoreOvni: faut-il vraiment faire une déclaration en gendarmerie?Mar 06 Nov 2018, 17:58Polyèdre57Quel serait l'impact d'une vague d'ovni de nos jours en France ?Mar 06 Nov 2018, 17:52Polyèdre57Les ovnis sont ils detectables aux radars ?Mar 06 Nov 2018, 17:03Yvon Cédric(1942) Ovni-ufo: la "bataille" de Los Angeles (Californie usa)Mar 06 Nov 2018, 16:12Yvon Cédric...Analyse du cliché de la Bataille de Los Angeles...Mar 06 Nov 2018, 08:58Phi01Un OVNI SOUS LES TROPIQUESLun 05 Nov 2018, 12:19cocomodoreOVNI Multicolore en formation sur l'AutricheLun 05 Nov 2018, 10:06Polyèdre57Pourquoi l'homme est-il si intelligent ?Lun 05 Nov 2018, 00:07Charles1960Apparition récurrente de PANs/OVNIs au-dessus du Loiret.Dim 04 Nov 2018, 22:51Polyèdre57J-P Petit & J-C Bourret : OVNIS, L'INCROYABLE DECOUVERTEDim 04 Nov 2018, 18:34micladEDF et les OVNISSam 03 Nov 2018, 23:56Polyèdre57(1994) Atterrissage devant une école au Zimbabwe.Sam 03 Nov 2018, 21:50Pierre.BDocumentaire Unaknowledged avec Steven GreerSam 03 Nov 2018, 19:35Phi01nouvel arrivantSam 03 Nov 2018, 17:33Polyèdre57MAJ :Bertrand MEHEUST - L'UFOLOGIE DE TERRAIN avec ODHTvSam 03 Nov 2018, 12:43Polyèdre57base de dulce Sam 03 Nov 2018, 10:43Polyèdre57Bonjour à tous...Ven 02 Nov 2018, 22:59TikoArgumentaire pour contrer les explications récurrentes des observations d'ovnisJeu 01 Nov 2018, 21:34Polyèdre57Ovni: Les témoins en live !Jeu 01 Nov 2018, 18:10JJPRévélation Forêt de Rendlesham - 27 - 12 - 1980Jeu 01 Nov 2018, 14:55Polyèdre57PDFs Français - Magazines [et documents officiels??] Bonjour depuis l'AngleterreMar 30 Oct 2018, 22:15isaackoi10Bonjour depuis l'Angleterre! My introductionMar 30 Oct 2018, 11:58isaackoi10Le mystère de la photo du petit rechain élucidé : "Une supercherie"Lun 29 Oct 2018, 11:56Polyèdre57
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12798
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis En 1989, le 29 novembre les évènements d'une soirée mémorable

le Lun 02 Juin 2008, 13:46
En 1989, le 29 novembre les évènements d'une soirée mémorable



Je vous invite à consulter cette page qui est la source de cet article:
http://adelmon.free.fr/vaguebelge/291189.html

Le contexte du 29/11/1989 Conditions météorologiques

Coucher du soleil à 16h45, heure locale

Temps froid et sec, faible gelée nocturne (-3°C).

Ciel clair et dégagé. Pas de lune, nombreuses étoiles visibles. Vénus bas sur l'horizon au SSO se couche à 19 h 34 à l'azimut 230°.

Présence d'une faible inversion nocturne de température, conséquence d'une journée à la fois sèche et ensoleillées, mais insuffisante pour engendrer la formation de mirages (données recueillies par le Pr. Meessen au début de 1997. Elles sont basées sur des sondages effectués par l’Institut Royal Météorologique de l'Observatoire d'Uccle).

Situation géographique

Les observations du 29 novembre 1989 se situent majoritairement dans la province de Liège, au-dessus d'un territoire germanophone cédé à la Belgique par l'Allemagne au titre de dommages de guerre.
Il s'agit d'une région prospère et tranquille, vivant de diverses industries et du commerce, loin des querelles linguistiques qui empoisonnent d'autres villes voisines situées plus au Nord.

Nous sommes tout près de la frontière allemande dans une zone à grand trafic routier (Aachen tout proche) sillonnée d'autoroutes et d'échangeurs routiers, ce qui explique la forte proportion de témoignages de représentants de l'ordre à ce moment de la journée.



Carte des observations du 29/11/89. Cliquer sur la carte pour voir le détail.

(les 153 cas signalés se répartissent dans le rectangle rose ; les cercles rouges distinguent les zones à très forte densité de témoignages)
Une soirée mémorable

Après plusieurs années très calmes quant aux témoignages d'ovnis, 153 signalisations ont été archivées dans le COB pour la seule journée "inaugurale" du mercredi 29 novembre 1989, dont 18 à haut indice de crédibilité proviennent de gendarmes et seront étudiées dans cette autre page (chapitre II).

Heure de l'observationNombre d'observationsDont enquêtées
non précisée91
00:00 à 10:5910
11:00 à 15:5911
16:00 à 16:5964
17:00 à 17:594125
18:00 à 18:595133
19:00 à 19:593126
20:00 à 20:5931
21:00 à 21:5972
22:00 à 22:5900
23:00 à 23:5933
Total15396

Tableau 1 : répartition horaire des cas du 29/11/1989




Fait remarquable : près des ¾ des observations du 29/11/1989 se concentrent entre 17 et 20 heures, c'est-à-dire dans la phase crépusculaire de la journée. Si l'on se concentre sur les cas les plus fiables (ie : si on exclue les 9 cas pour lesquels l'heure n'est pas connue), le pourcentage est de 82% (123 sur 144), et monte même à 88% si l'on s'intéresse aux seuls cas enquêtés (84 sur 95).

Certes c'est le moment où les témoins arrêtent généralement leurs occupations professionnelles pour rentrer chez eux, et où un phénomène lumineux attire plus vivement l'attention sur un fond de ciel bleu sombre sans nuages, ce qui était le cas. Mais à d’autres endroits (voir la carte ci-dessus), les mêmes conditions n’ont pas eu les mêmes effets. Il s’agit donc bien d’une caractéristique intrinsèque du phénomène et non pas simplement d’un effet subjectif, résultant des conditions d’observation.

En tout état de cause, par leur brutalité, ces chiffres suffisent amplement à prouver qu'il y a bien eu "quelque chose" qui a survolé la région frontalière de l'Est de la Belgique autour d'Eupen, Verviers et Liège dans la soirée du 29/11/1989.

Plusieurs ovnis différents Michel Bougard a écrit (SFS1,5) :

"Les éléments [qui précèdent] suggèrent déjà l'existence de plusieurs objets en survol ce soir là, [présence] surtout liée à un ensemble d'événements quasiment contemporains de ceux d'Eupen, mais qui se sont déroulés à une vingtaine de km. de là, entre Liège et Verviers"

Et effectivement, les différences dans les formes observées mais aussi la simultanéité d'observations distantes, confirment qu'il n'y a pas eu un phénomène unique ce soir là, mais en fait plusieurs phénomènes distincts. Cette multiplicité des ovnis du 29/11/89 est le plus souvent occultée par les pseudo-sceptiques.

Or entre 18h00 et 20h00, pendant que les gendarmes von Montigny et Nicoll suivaient un ovni depuis l'est d'Eupen sur la N68, jusqu'au lac de la Gileppe (cas le plus célèbre, qui sera longuement détaillé dans le chapitre II), d'autres témoins, à des dizaines de kms de là signalaient eux-aussi des ovnis, triangulaires ou pas. Voyons par exemple l'observation faite à Lamine (province de Liège) entre 18h00 et 19h00.


Lamine/Remicourt (province de Liège) - 29.11.1989 - entre 18h55 et 19h00

Source : Franck Boitte et Auguste Meessen

Mr. Pierre David (73 ans au moment des faits) habite Lamine, village de 1200 habitants faisant partie de la commune de Remicourt (5000 ha, entre Liège et Louvain, dans le canton de Waremme, près de l'A3-E40). Il se trouvait chez lui, attendant le laitier, Mr. Dumont. Lorsque celui-ci arrive, il signale la présence d'un objet insolite se déplaçant dans le sens SO-NE dans le ciel, à 60-70 m du sol (par comparaison avec la hauteur d'un château d'eau proche), juste au-dessus de leurs têtes. Les témoins le prennent d'abord pour "un énorme avion."

Dessin que l’enquêteur a réalisé en présence du témoin

Description de l'objet : de forme triangulaire, arrondi aux angles. Sa base atteignait 50-60 m de côté, tandis que sa hauteur n’était que de 30 m. Il avançait base en avant, avec 3 phares blancs et un 4ème à l'arrière. Les 3 globes avant ressemblaient "à des tourelles placées en ligne droite" avec au centre comme des phares de voiture d'environ 60 cm. de diamètre (d'après le dessin, des sortes de rainures partaient du phare pour rejoindre les bords, comme dans un diaphragme d'appareil photographique). Elles étaient situées carrément sur le bord de la base et non en dessous de celle-ci. Il y en avait une 4ème à l'arrière, de couleur différente qui se situait en-dessous (sur la face ventrale) de l'appareil. Celui-ci émettait un léger sifflement, comme un bruit de rasoir ou de moteur électrique. Les parois latérales, d'une hauteur de 3m environ, étaient légèrement inclinées.

Le témoin déclare : « je ne pouvais voir à l’intérieur car les vitres étaient polies. » Il fut contremaître menuisier et a sans doute voulu dire qu’elles étaient dépolies, donc modifiées en quelque sorte. Il est précisé en effet à un autre endroit du même rapport, en parlant du dôme ou cockpit : « Il y avait de la lumière à l’intérieur, mais on ne pouvait rien distinguer de (ce qui se trouvait à) l’intérieur. ». Le phare situé près de la pointe arrière était de couleur jaune-orange, tandis que la base inférieure de l’objet était de couleur sombre.

Le témoin a « soudain vu apparaître un second objet qui se trouvait à 300 m du premier. » Il ne l’a probablement pas remarqué de suite. « Ils étaient tous les deux identiques… La vitesse de déplacement des 2 engins était de 60 à 65 kilomètres à l’heure. Ils ont passé pratiquement au-dessus de ma tête… et ont finalement disparus à l’horizon. » La basse altitude (60-70 mètres) signifie que l’objet pouvait être bien observé et qu’il n’y a donc pas d’explication simple. Ils se sont tous les 2 éloignés vers l'E40 et le village de Crisnée.

Commentaires de Franck Boitte (SOBEPS)

Notre enquêteur D. Bukens (14.11.1993) connaît le témoin depuis 20 ans vu qu'il est son voisin. Il se porte garant de son honnêteté. Mr. David ne s'intéresse pas du tout aux ovnis et ignorait jusqu'à l'existence de la SOBEPS.

Il est indéniable pour moi que cet ancien prisonnier de guerre de 73 ans et son laitier n'ont aucun intérêt à chercher à se faire valoir en inventant une histoire d'ovni pour se rendre intéressants et qu'il s'est bien passé quelque chose d'inhabituel dans le ciel de Lamine entre 18 et 19 h le 29.11.89.

Ce jour là le soleil s'est couché à 18 h 00(*), mais la soirée était belle (absence de nuage) et la forme triangulaire aux coins arrondis de l'objet devait bien être visible sur le fond du ciel. Aucun avion même encore aujourd'hui le plus super-secret des X-13 n'a cette forme.

Aucun avion vu à 60-70 m (par comparaison avec une construction proche) passant au-dessus de votre tête n'émet "qu'un léger sifflement". Aucun avion n'avance "en reculant", cad. pointe dirigée vers l'arrière. Vouloir prétendre le contraire comme l'a fait par exemple l'ex-Monsieur météo belge, aujourd'hui décédé, qui parlait avec suffisance de prototypes anglais VTOL silencieux, c'est littéralement se moquer des gens.

Parler de «l'ovni» (au singulier) du 29 novembre 1989 au-dessus d'Eupen comme l'ont fait tant d'ufosceptiques, alors qu'il est clair ici que 2 objets ont étés vus (et il y eut d'autres témoignages le 29 parlant de 2 objets) simultanément, c'est réécrire l'histoire au nom d'une idéologie ufosceptique mensongère.

A retenir également les descriptions précises des coupoles éclairées, indication supplémentaire de la proximité de l'objet.
(*) C'est évidemment une erreur. Le soleil s'est couché à 16h45 ce soir là.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12798
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: En 1989, le 29 novembre les évènements d'une soirée mémorable

le Mer 26 Aoû 2009, 20:46
29 novembre 1989 BELGIQUE, stembert

M. F. est enseignant. 1/ sort de la voiture pour examiner cet engin, qui l'étonne énormément. Cela ne fait aucun bruit. La face inférieure porte deux "lignes sombres". Brusquement, l'objet se met en mouve¬ment. Il se dirige vers l'est, pointe en avant. Sa vitesse est de l'ordre de 80 km/h, mais il ne fait toujours pas de bruit. Le témoin le suit des yeux, puisque cela se passe au moment du coucher du soleil. Quand l'engin arrive au-dessus de Goé, à environ 1,5 km du témoin, il change de direction. Il glisse silencieusement vers la Louveterie, au sud-ouest de Goé. Après environ 3 km, il revient exactement vers l'endroit ou les té¬moins sont restés pour l'observer. Tous les virages sont très serrés. Le mystérieux triangle s'arrête pendant 2 ou 3 minutes au-dessus d'un point situé près du carrefour Hâlou et repart ensuite, à une vitesse plus élevée. Il n'y a toujours pas de bruit et pourtant, on se trouve à la cam¬pagne. L'OVNI disparaft derrière une hauteur boisée, dans la direction de Jehanster. Cette observation a duré en tout un quart d'heure.

(VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 27

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12798
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: En 1989, le 29 novembre les évènements d'une soirée mémorable

le Mer 26 Aoû 2009, 22:11
29 novembre 1989

A 18 h 50, Mme B. entend un "ronronnement doux", comme pourrait le faire un moteur électrique, alors qu'elle promène son chien en terrain dégagé. Elle se trouve près de Ans et de l'échangeur de Loncin [64]. Regardant vers le ciel, elle y découvre "une chose indéfinissable" qui vole tellement bas, qu'elle pense qu'elle va heurter le toit d'une maison, dont la hauteur est de 25-30 m. La vitesse n'est que d'environ 20 km/ho L'objet est très grand. Au moment du passage, il ne se trouve proba¬ blement qu'à 70 m du témoin. Il est pourvu de quatre grands phares blancs, disposés aux sommets d'un losange et orientés vers le bas. Un clignotant rouge se trouve au milieu du quadrilatère et, autour de cette lumière, il semble y avoir une structure ayant l'apparence d'aluminium très mat, mais les contours externes de l'engin ne sont pas clairement discernables. Le sol est fortement éclairé par les phares. Quand le chien est pris dans cette lumière, il n'a pas de réaction spéciale. L'objet a suivi une trajectoire rectiligne, d'ouest en est. A peine disparu, un se¬ cond objet - copie conforme du premier - est apparu et a effectué le même trajefde la même manière. .

(VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 44

29 novembre 1989

Vers 19 h 10, la famille S. roule du centre de Liège vers l'échangeur de Loncin, pour rejoindre la E40 [65]. Mme S. occupe le siège avant, à côté de son mari. Il est enseignant. Les deux enfants sont assis sur la banquette arrière. A 1 km de la jonction autoroutière, fortement éclai¬ rée, Mme S. remarque sur sa droite un engin encore plus éclairé, relati¬ vement plat. Il se rapproche lentement, à une altitude tellement basse, qu'elle pense d'abord à un véhicule sur un pont. L'ayant signalé aux autres, ils voient qu'il n'y a pas de pont. C'est un objet volant. Il croise leur route, presque à la verticale de leur voiture. La forme est celle d'un rectangle aux coins arrondis, doté de quatre feux blancs Jaunâtres, orientés vers le bas (fig. 1.14). Les contours sont clairement visibles sur le fond du ciel et la lumière jaune des lampes à vapeur de sodium de l'autoroute éclaire la face inférieure. Prenant les poteaux d'éclairage comme points de repère, les té¬ moins estiment que l'objet volait à 40 m du sol et que sa longueur était proche de 15 m. Il se dirige vers le sud-est, à environ 120 km/ho C'est trop lent pour un avion et les témoins n'entendent pas de bruit d'un hé¬ licoptère. Les enfants (8 et 11 ans) voient à travers la vitre arrière qu'il poursuit son mouvement de la même manière. Mme S. a pu observer plus continûment que son mari et pense qu'il y avait une coupole au¬ dessus de la plaque rectangulaire.

M. D. qui est professeur de sciences dans le Secondaire, roule sur l'autoroute E41 de Namur vers Liège et arrive, vers 19 h 10, à la hau¬ teur de St Georges [66]. Elle perçoit alors dans le ciel trois paires de deux flèches très lumineuses, formant des signes < <. Elles sont im¬mobiles et orientées de la même manière, en formant un triangle équi¬latéral. Mme B. s'en étonne, d'autant plus qu'elle n'entend pas de bruit d'hélicoptère, mais elle continue à rouler. Ce phénomène lumineux se trouvait près de l'autoroute, du côté sud de celle-ci. A environ 19 h 15, le milicien D. est de garde à Amay [67], un peu au sud de St Georges. Il voit dans le ciel un losange, entouré d'une lu¬minescence verte, qui progresse lentement, en suivant une ligne hori¬zontale vers la centrale nucléaire de Tihange. L'objet volant s'y arrête pendant un dizaine de secondes et s'éloigne ensuite vers le nord-nord¬ouest.

(VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 44

29 novembre 1989 Herscheid allemagne

23h57 Deux personnes ont observé sembler lumineux qui est tombé verticalement au sol.

http://www.ufo-datenbank.de/gep/sichtung1.php?id=510

29 novembre 1989

Il est à peu près 17 h 15, quand M. P. professeur de mathématiques et porteur d'un diplôme en psychopédagogie conduit sa fille de 14 ans à un cours de musique. Ils roulent sur l'autoroute de Wallonie E41 près de Onoz [68], dans le sens Namur - Charleroi. La fille signale l'arrivée d'un gros objet volant, portant 6 ou 7 phares blancs à l'avant. Il vient à leur rencontre, à une altitude d'environ 400 m, du côté gauche de l'au¬toroute. Les témoins ne perçoivent qu'une forme mal définie, peut-être celle d'un hexagone allongé, ayant la taille d'un Boeing. De face, ils voient un gros phare blanc et de part et d'autre de celui-ci, 3 phares blancs un peu moins puissants, répartis à intervalles réguliers comme s'Ils étaient placés sur deux ailes d'avion, mais ils n'entendent pas de bruit d'avion. Latéralement, cet engin est paré d'une cinquantaine de feux multicolores alignés, surtout verts, rouges et oranges. Il se déplace horizontalement à une vitesse tellement lente, qu'il semble presque immobile quand le témoin le dépasse. S'il avait pu, il se serait arrêté pour l'observer, mais la circulation le rend impossible.

(VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 44

29 novembre 1989 58849 Herscheid Allemagne Le témoin a observé sembler lumineux qui est tombé presque verticalement derrière une forêt "au sol". Après une étude, on pouvait déterminer sur place et l'aide du réseau d'observation de boule de feu allemand qu'il s'est agit de Meteor. Au moyen des admissions de nuit de 17 caméras de repérage travaillant automatiquement calculés que le Meteor, et/ou la boule de feu, s'est produit dans 85 km hauteur sur le nord-est de la France, au sud de Verdun, dans l'atmosphère et a expiré dans 56 km hauteur. La particule de roche (Meteoroid) a parcouru une manière de 36 kilomètres. Bien que la distance effective soit relativement grande, elle a senti le témoin en Allemagne comme si faible qu'il a pensé, l'objet serait derrière une forêt et/ou abgestuerzt.(JUFOF de No niedergegangen 73, 1'1991:1ff)

http://gep.alien.de/sonstiges_ufo-beobachtungen.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12798
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: En 1989, le 29 novembre les évènements d'une soirée mémorable

le Mer 26 Aoû 2009, 22:13
nuit du 29 au 30 novembre 1989 jupille liege

Il faut ajouter que deux autres cas très semblables nous avaient été signalés. Le premier se serait déroulé à l'usine "Edel", à Jupille, dans la nuit du 29 au 30 novembre 1989, et l'autre à Villers-le-Bouillet quelque temps apres aucun de ces cas n'a ete rendu public, les enquetesn'ayant pu etre menees de maniere satisfaisantes fait significatif les ouvriers de l'usine edel temoins du phenomenes ont utilise les memes termes que ceux de l'usine de basecles ( 22 a23 avril 1990) pour rendre compte de leur impression : "on aurait dit un porte avion renverse"

vog 1 page 209 210

4 decembre 1989 eupen belgique

Le lundi 4 décembre fut une nouvelle soirée riche en multiples observations signalées dans la région eupenoise. Il faisait frais et le ciel était particulièrement bien dégagé ce soir-là. M. 'R. s'engageait à pied dans la Gulcherstrasse (Eupen), vers 18 h 45, quand au bout de la rue, à mi-hauteur, il aperçut "coltlme un rectangle plat sombre avec un pourtour blanc lumineux". Aux quatre extrémités, des feux blancs ou rouges clignotaient en déphasage. L'appareil se déplaça lentement à moins de 200 m du témoin. Peu après (19 h 13), M. Joseph M., facteur à la retraite et conseiller communal, eut son attention attirée par Une masse sombre munie de deiJx points lumineux en mouvement au-des¬ sus de Kettenis. L'objet, ici aussi, avançait lentement. Il se dirigea vers le témoin '~ la vitesse d'un joggeur" et passa quasiment à sa verticale. A ce moment il recouvrait la moitié de la rue tandis que la partie oppo¬ sée recouvrait la maison d'en face. Le témoin aperçut alors une troi¬sième lumière, blanche elle aussi, à l'arrière, ainsi qu'une lumière bleu⬠tre. Un bruit doux et régulier de "moteur électrique" était audible tandis que l'objet (dont la forme exacte ne put être précisée) s'éloignait vers Eupen. Une vingtaine de minutes plus tard (20 h 05), Mlle Nicole B. et sa mère Hannelore empruntaient en voiture la Frankendelle (Eupen) quand, brusquement, vers le milieu de la montée, l'attention de Nicole fut attirée par une série de points lumineux de forte intensité au-dessus des toits des imposants bâtiments d'un internat scolaire situé sur la colline boisée, à 150 m à droite de la Frankendelle. Nicole, qui observait par le pare-brise avant du véhicule, dit à sa mère de regarder l'étrange chose dans le ciel. L'observation étant de mauvaise qualité, elle décida de s'arrêter et de sortir. A ce moment une dizaine de secondes se sont écoulées depuis le début. Nicole précise: "C'était facile a observer, ce¬la semblait se trouver pas très haut au-dessus et pas très loin derrière le grand toit du b8.timent principal de /'internat. 1/ n'y avait absolument pas de vent et l'on ne percevait aucun bruit; j'avais coupé le moteur. C'étaient trois points fort lumineux et assez blancs disposés en trian¬ gle, plus blancs que des phares de voiture; vers le milieu, il y avait un point lumineux rouge qui changeait d'intensité, pulsait, et qui était plus gros que les points lumineux blancs. (...) J'avais /'impression que tous ces points lumineux étaient attachés a un corps solide, un objet relati¬vement plat qui bougeait très lentement et sans aucun bruit. 1/ n'y avait pas de faisceau de lumière ni vers le haut, ni vers le bas, ni latérale¬ment."

VOB 1 - SOBEPS 1991 p 73 74

29 novembre 1989 BELGIQUE, stembert

au comportement hautement remarquable a été obser¬vé également au moment du coucher du soleil, vers 16 h 45, par M. F. ieon époUse. Ils roulent en voiture de Stembert à Limbourg. Près du :.i'C8I'I'8foUr de Hèvremont, ils voient tous les deux en direction du Lim¬;itlCU'O. au-dessus du carrefour Hâlou [16], un objet immobile, émettant :...Ium/ère intense. Vu de profil, il ressemble un peu à une banane: la .' ", putte centrale est plate et mince, tandis que les deux extrémités sont 'P81ss1es et relevées vers le haut. Les témoins continuent leur route ju8qU'au Hâlou, ou ils s'arrêtent juste au-dessous de l'engin, resté im¬ mobile. Il se trouve entre 200 et 300 m au-dessus d'eux. C'est manifestement un objet matériel, rigide et opaque, gris foncé, sans éclat métallique. Il est équipé de trois puissants phares, disposés en triangle. Ils ..-œnt une lumière blanche, constante, "aussi forte que celle des IfImpes qui éclairent les stades de football". Un feu orange clignote "mollement" au centre du triangle, dont la forme est différente de celle du triangle qui a survolé Eupen (flg. 1.6). Le phare situé à la pointe est globulaire et éclaire aussi vers l'avant.

(VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 26 27

29 novembre 1989 BELGIQUE bild

Vers 17 h 45, M. J. revient d'Aix-Ia-Chapelle sur la route N3. A Bild¬ ~ [22], entre les postes frontières allemands et belges, il perçoit un objet_Immobile dans l'air. Il se trouve à environ 250 m du sol et à seulemernt 80 m du témoin, à gauche de la route. L'objet est sombre et ne porte qu'une petite lumière rouge-orange, mais soudain, 3 lumières blanChes s'allument simultanément. L'objet se met alors lentement en mouvement et croise la route, en accélérant. .... Vu latéralement, Il a une forme allongée, ressemblant au profil d'un hélicoptère, avec une coupole à l'avant, mais sans rotor ou autres structures externes. C'est cette coupole qui porte la lumière rouge~orange, peu intense, tandis que les trois lumières blanches sont alignées horizontalement sur la partie latérale inférieure. L'objet s'éloigne vers Plombières.

(VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 29

29 novembre 1989 BELGIQUE, Beyne-Heusay, près de Liège

Un peu plus tard, vers 16 h 45, un objet de même type et portant, lui aussi, trois phares' formant un triangle et émettant des lumières ayant les mêmes couleurs, est observé à Beyne-Heusay, près de Liège [15]. M. B. se trouve à l'extérieur et devant attendre, Il regarde par hasard le ciel. Il y volt alors cet objet étrange. Le blanc se trouve à l'avant et est extrêmement intense. L'objet se déplace très lentement vers le nord¬nord-ouest, à environ 100 m du sol. Il passe à environ 150 m du té¬moin. Il s'étonne de ne pas entendre de bruit venant de cet engin, qui a pourtant une taille supérieure à celle d'un avion de tourisme. M. B. n'a pas fait attention aux contours externes, parce qu'II a regardé attentive¬ment 4 ou 5 hublots rectangulaires, situés sur la partie latérale supé¬rieure de l'objet. Il essayait de voir s'il y avait quelque chose derrière, mais il n'a vu que des surfaces éclairées.

(VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 26 27

29 novembre 1989 BELGIQUE, Battice
Vers 19 heures Mme B. observe un triangle avec des points lumineux sur sa face inférieure. Par la fenêtre de sa cuisine elle voit d'abord deux gros phares éblouissants. Ils sont tellement près du sol qu'elle pense d'abord à un camion, mais il n'y a pas de route à cet endroit. Progressivement elle discerne une grande masse foncée et se rend compte, ainsi que son fils, que c'est un objet volant. Il effectue un virage qui l'amène dans leur direction. Elle éteint la lumière dans la cuisine et voit que c'est un objet triangulaire aux coins arrondis. Il vole très bas, lentement et sans bruit. Au moment où il survole la maison sa taille est telle qu'il couvrirait deux maisons jumelées. Ils discernent alors de nombreuses petites lumières jaunes sur la face inférieure de l'engin "on dirait de petites étoiles". Autour de l'objet il y avait des petits points lumineux rouges. Ils bougeaient indépendamment "comme des lucioles". (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 32) http://users.skynet.be/sky84985/chron25.html

29 novembre 1989 BELGIQUE, Mortroux
A 18 h 30, une commerçante et un autre témoin observent un triangle immobile au milieu d'une prairie, à 100 m d'eux, à l'extrémité d'un poteau électrique de 12 m de haut, émettant un cône de lumière blanche vers le sol semblable à une trompe d'éléphant; puis en mouvement à l'approche de la camionnette tandis qu'un gros phare rouge se met à clignoter dans son épaisseur latérale. C'était une forme sombre, arrondie sur l'arrière. A l'arrière on apercevait deux rangées de lumières rouges, comme huit fenêtres rectangulaires. En s'éloignant il émet un bourdonnement, audible malgré le bruit du moteur de la camionnette. (Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 36 et VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 209)http://users.skynet.be/sky84985/chron25.html
52 29 novembre 1989 BELGIQUE, Membach
Les deux gendarmes Nicholls et von Montigny arrêtent la camionnette vers 18 h 45 sur une hauteur nommée Kortenbach. L'objet s'est immobilisé au-dessus du lac de la Gileppe un peu à gauche de la tour éclairée. L'ovni stationnaire émet de manière répétée et toujours simultanément, deux minces faisceaux d'une lumière rougeâtre en direction opposée. Ces faisceaux sont rectilignes, très fins et de section constante. Ils sortent de l'objet à grande vitesse et restent visibles un certain temps. Au moment où ils disparaissent une boule rouge persiste aux extrémités des faisceaux. Ces boules de feu reviennent vers l'objet en tournant quelques instants autour de la boule blanche. Ensuite le processus recommence de façon identique. L'ovni est resté là stationnaire jusqu'à 19 h 23. Ils voient brusquement surgir un second triangle qui s'élève dans le ciel comme catapulté de derrière les sapins. Il ralentit, s'incline un peu et vire. Il expose sa superstructure où les gendarmes discernent clairement une coupole posée comme une calotte sphérique au centre d'une plaque peu épaisse. Cette coupole est pourvue de fenêtres rectangulaires éclairées de l'intérieur. Cet objet se dirige vers le nord. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 23, 24) Paul Van Brabant, chercheur belge indépendant, cherche en décembre 1996 à prouver quasiment que la lumière observée à gauche de la tour, correspond exactement à l'emplacement de Vénus ce soir-là avec une magnitude de -4,6, soit quasiment le maximum. (Bulletin du GESAG n° 94, mars 1997, p. 5 à 11) Le prof. Meessen prouve lui, en février 1997 lors d'une réunion avec les sceptiques, que si Vénus était dans le ciel, pour les gendarmes Vénus se trouvait à droite de la tour à l'heure indiquée et non pas à gauche. (vog : par ouï-dire, mais je n'en ai pasl a preuve)http://users.skynet.be/sky84985/chron25.html

http://anakinovni.ovh.org/19892.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12798
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: En 1989, le 29 novembre les évènements d'une soirée mémorable

le Mer 26 Aoû 2009, 22:13
9 novembre 1989 Belgique, Jalhay
A 16 h 40 un écolier voit arriver de Jalhay un triangle équilatéral plat "comme s'il avait été découpé dans une planche". L'objet passe au dessus de lui et il voit trois lumières dans les coins, de couleur différente: blanc, rouge et bleu. (VOB 1 - Sobeps 1991) http://users.skynet.be/sky84985/chron25.html


29 novembre 1989 Belgique, Jalhay

Mme F. tient un gite rural à Jalhay. Vers 16 h, elle va ramasser le linge qu'elle avait exposé au soleil dans son jardin. Brusquement, elle est éblouie par un reflet dans ses lunettes. Quand elle lève la tête, elle voit que la lumière du soleil est réfléchie par un objet qui se trouve en l'air, dans la direction de Jehanster [13]. Il brille "comme un miroir'. Mme F. pense donc à un avion. L'objet est effectivement allongé et a une couleur argentée, mais il n'a pas d'ailes et ne fait pas de bruit. Le témoin s'étonne tout particulièrement de la présence d'un petit nuage Isolé, dans un ciel parfaitement dégagé. Elle a l'impression que l'objet doit être sorti de ce nuage. Il a l'apparence d'un énorme "cigare" (fig. 1.5). Les bords sont tout à fait nets et une partie au moins du fuselage semble être structurée, comme s'il y avait un grillage sous-jacent. Mme F. pense donc à un dirigeable, mais elle constate l'absence de nacelle et de toute autre structure externe.(VOB 1 - Sobeps 1991)

47 29 novembre 1989 BELGIQUE, Remouchamps-Sprimont
Vers 17 h 10 André R. roulait vers Liège, quand il vit un gros objet lumineux apparemment immobile dans le ciel. L'objet frappa le témoin par sa forme inhabituelle et son volume exceptionnel. Il était muni de deux phares fort espacés l'un de l'autre, le corps triangulaire sombre, aux coins arrondis se détachait nettement sur le ciel "comme un poisson raie sans queue". Le témoin aperçut alors un second objet, plus loin que le premier, en vol rapide sur une trajectoire horizontale ondoyante décrivant des sortes de S renversés approximativement de NO vers le SE. Durée de l'observation: entre 8 et 10 secondes. (Inforespace n° 84, p. 16)http://users.skynet.be/sky84985/chron25.html
48 29 novembre 1989 BELGIQUE, entre Kettenis et Merols
Les gendarmes Von Montigny et Nichols en camionnette sur la N 68, arrivent à 17 h 20 à la hauteur de "Grosse Weide". Ils observent un grand triangle sombre à deux coins coupés (dimensions 30m de base, 25 m de hauteur, partie coupée 6 m, épaisseur 2 m) avec trois énormes phares circulaires orientés vers le bas diffusant des cônes de lumière. Cet objet se trouve à une altitude d'environ 120 m. Un petit clignotant rouge - ou un petit gyrophare s'inscrit au centre de l'objet. L'objet était immobile, se met en mouvement pointe en avant, survole les gendarmes , s'arrête, tourne sur place et repart en sens opposé, direction Eupen. C'est le silence de cet engin qui étonne le plus les gendarmes.(.. .) (VOB 1 - Sobeps 1991, p. 16 à 19)http://users.skynet.be/sky84985/chron25.html
49 29 novembre 1989 BELGIQUE, entre Verviers et Andrimont
Deux témoins arrivent dans la rue où ils habitent et aperçoivent alors une énorme masse sombre immobile à environ 500 m du sol. Elle a la forme d'un triangle avec 3 gros phares blancs près des coins. Une lumière rouge clignote au centre du triangle. Les témoins sont convaincus que ce clignotant correspond à une boule placée sous la face inférieure plane. Cette boule tourne comme un gyrophare. En sortant de leur voiture ils sont surpris de voir l'objet stationner à leur verticale. Le moteur de la voiture est arrêté, mais ils n'entendent aucun bruit provenant de l'engin, même pas quand il se remet doucement en mouvement, base en avant. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 28)http://users.skynet.be/sky84985/chron25.html
50 29 novembre 1989 BELGIQUE, Roccourt
Vers 18 heures un technicien de centrale électrique regarde par hasard dans la direction de Ans et Bierset. Il note alors la présence d'un énorme triangle à large base et coins arrondis. Il porte trois phares blancs très lumineux, situés près des coins et un clignotant rouge au centre. Il est parfaitement immobile. Pour M. K., le témoin, il ne peut s'agir de l'Awacs. Il les connaît bien puisqu'il habite près de la base de Bierset. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 42)http://users.skynet.be/sky84985/chron25.html
29 novembre 1989 BELGIQUE, eupen

M. D. est surveillant dans une entreprise, située à l'entrée de la ville d'Eupen, du côté est de la N68, près de la gare [6]. Se trouvant à l'é¬ tage superieur du bâtiment, face à une fenêtre très large, orientée vers Kettenis, il aperçoit un peu au-dessus de l'horizon, une lumière blanche "extraordinairement intense". Est-ce une étoile ou un avion? Après quelques instants, il regarde de nouveau et constate alors que cette lu¬ mière s'approche lentement, mais tout droit vers le bâtiment ou Il se trouve. Elle vient d'une direction entre Eynatten et Raeren, ce qui situe également la trajectoire à l'est de la N68. Pour vérifier s'il entend bien le bruit caractéristique d'un hélicoptère, le témoin ouvre la fenêtre, mais il n'entend aucun bruit de moteur. Au fur et à mesure que l'objet s'approche, Il discerne une face inferieure plane, portant trois grands phares circulaires, disposes en triangle. Juste avant que l'objet passe au-dessus du toit, à la verticale du té¬ moin, Il voit clairement que la pointe avant est arrondie. C'est une plate-forme qui s'élargit comme une parabole. Le bord a une hauteur r~ativement faible par rapport à la largeur de l'objet, avec des parties claires, comme si c'était une bande métallique réfléchissante (fig. 1.2). Au milieu, entre les trois phares dirigés vers le bas, se trouve une petite lumière rouge, qui clignote "un peu plus lentement que les lampes bleues des ambulances", environ 2 fois par seconde. La vitesse de l'ob¬jet n'est que de 60 ou 70 km/h et le témoin estime sa hauteur à moins de 200 m. La largeur de la surface inférieure de l'objet a fortement impression¬ né le témoin. Il me dit, en insistant: "C'est quelque chose de tres mas¬ sif et puissanf'. Il utilise le terme allemand wuchtig, plus expressif. M. D. a bien vu que la surface inférieure était plane, parce qu'elle était 20

Figure 1.2 éclairée par la lumière rouge clignotante. Il entend un léger bruit, mais seulement quand l'objet se trouve tout près de lui. Ille décrit comme un faible bruit de vent (wffff). Quand l'objet passe au-dessus du toit, le témoin court immédiatement vers l'autre côté du bâtiment industriel. Ne voyant pas l'objet, Il ouvre rapidement la fenêtre et constate alors qu'il a pris un virage vers la droite. M. D. le voit encore juste avant qu'II dlsparaft derrière un coin du bâtiment ou il se trouve. Puisque cela se passe à la hauteur de ses yeux, l'objet est descendu. Après différentes vérifications, Il s'est avéré que cette observation a eu lieu vers 17 h 30, ce qui est compatible avec les autres données. L'objet volant a proba¬ blement traversé la N68 au-dessus du pont de chemin de fer qui l'en¬ jambe. Ensuite, Il a probablement longé la rue d'Aix-la-Chapelle, en descendant vers l'hôtel de ville du côté droit de cette rue. Le point d'observation suivant est situé, en effet, entre l'hôtel de ville et le début de la rue de Verviers [7]. Quand M. et Mme A. sortent d'un magasin, situé sur la rue Pavée, Ils volent à cet endroit un tres grand objet volant, avec des phares excessivement lumineux. La rue Pavée est perpendiculaire à la rue d'Aix-Ia-Chapelle et débouche sur celle-ci au coin ou commence la rue de Verviers. Ils voient l'objet à quelques dizaines de mètres au-dessU,$ de l'antenne de la caserne de police, qui se trouve du coté nord de la rue d'Aix-Ia-Chapelle. Ils le prennent d'a¬ bord pour un "gros hélicoptère". Il amorce effectivement un virage dans la direction de l'hôpital d'Eupen, ce qui l'amène à traverser le début de la rue de Verviers. L'idée d'un hélicoptère est rejetée aussitôt, parce qu'on n'entend pas de bruit dépassant celui de la circulation. En outre, cet engin a la forme d'un triangle, à pointe arrondie et coins arrières coupes (figure 1.38). Les contours sont bien visibles, malgré les phares et les lumières de la ville, pUisque le ciel présente en core une certaine luminosité. M. A. connaÎt fort bien les AWACS, qu'II observe souvent. Ceci est autre chose!

(VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 20 21

29 novembre 1989 BELGIQUE barrage de la gileppe

LESPECTACLE AU-DESSUS DU LAC DE LA GILEPPE Au m.oment .ou les gendarmes v. M et N. débauchent sur la rue de Herbesthal, ils c.onstatent que l'.objet valant c.ommence à survoler la .. d'Eupen. Les phares dirigés vers le bas permettent de le suivre fa¬cilement. Ils se rendent al.ors rapidement à la caserne, située justement sur lar.oute de Herbesthal, à l'entrée d'Eupen. Ils avalent demandé au COllègue qui se tr.olNait au dispatching central, de téléph.oner à Elsen¬bOrn. Il n'avait pas v.oulu les cr.oire et avait dit : "C'est sans d.oute saint NJcoIas qui va atterrir". Arrivant à la caserne, un peu énervés par ce . scepticisme, MM. v.M. et N. l'.ont vite persuadé du c.ontraire. A Elsen¬born, .on répond qu'il n'y a pas d'exercices et à l'aér.oport militaire de Bterset, .on dit qu'JI n'y a pas d'AWACS en l'air. . Les gendarmes v. M. et N. repartent immédiatement vers la route de crête et se dirigent vers Membach. Ils rev.oient l'OVNI. Il se déplace vers le barrage de la Gileppe. Ils arrêtent la cami.onnette sur une hau¬teur, appelée K.orte,nbach, .ou Ils se postent à côté de la v.oiture. L'.objet S'est Imm.obilisé au-dessus du lac de la Glleppe [9], un peu à gauche de la t.our éclairée. La distance est de d'envir.on 4 km et à l'oeft nu, la résoluti.on angulaire est telle qu'Ils ne v.oient seulement qu'une b.oule blanche. Elle est parfaitement stati.onnaire, mais cela ne veut pas dire qu'JI ne se passe rien. Au c.ontraire, les deux gendarmes assistent à un spectacle qui rend cet OVNI enc.ore plus mystérieux. 1/ émet de ma¬nière répétée, mals t.ouj9urs simultanement, deux minces faisceaux d'une lumière r.oug~tre en directlan .opposée. Ces faisceaux sont par¬faitement rectilignes, de sectian canstante et très fins, mals bien visi¬btes. Ils sortent de l'abjet à très grande vitesse (rasend schnefl) et res¬ tent visibles pendant un certain temps. Au marnent .ou ils disparaissent, une boule r.ouge subsiste aux extrémités des deux faisceaux. Ces ''boules de feu" reviennent vers l'objet et taurnent alars pendant quel¬que temps autaur de la boule blanche. Ensuite, le processus recom¬mence et se dér.oule de manière identique. Les deux faisceaux restent touj.ours visibles pendant plusieurs mI¬nutes et l'intervalle entre des émissl.ons successives est également de l'.ordre de quelques minutes, mais le rythme n'est pas constant. Les faisceaux sont harizantaux et s'élancent chaque fais dans la même dl¬rectl.on, transversale pour les tém.oins. M. v.M. a gardé l'impression que c'était "extrêmement l.ong", probablement de l'ordre de 1 km. Il a pensé aux flèches que les pI.ongeurs peuvent tirer dans l'eau. ..

.... page 24 " l'ovni est resté stationnaire au dessus du barrage jusqu'a 19h 23 a ce moment il n'y avait plus de rayon emis et l'objet s'est simplement mis en mouvement"



et

page 24

"les gendarmes v. M. et N. ont suivi le même OVNI pendant plus de deux heures. Après cela, ils se sont déplacés et ont observé les évolutions d'un autre. Nous y reviendrons. Pour l'instant, il faut préciser que vers 18 h 45, quand ils observent l'OVNI stationnaire au-dessus de la Gileppe, ils voient brusquement surgir un second objet triangulaire. Il s'élève dans le ciel, comme s'il avait été "catapulté" derrière un bois de sapin [10]. Il ralentit et s'incline légèrement en amorçant un virage. Il expose alors sa superstructure, où les gendarmes discernent clairement, à contre-jour, une coupole posée comme une calotte sphérique au centre d'une plaque peu épaisse. Cette coupole est pourvue de ''fenêtres'' rectangulaires, éclairées de /'intérieur. L'objet s'éloigne vers le nord."



(VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 23

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum