Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Mer 16 Fév 2011, 13:24

Bonjour,

Merci Cosmos, même si la solution des torchères semble tout à fait valable, je ne refuse pas de considérer qu'il puisse s'agir d'autre chose.

Pour ce qui est du réglage du FLIR à 40 km. Il me semble que nous pouvons sur ce point au moins nous entendre, ou peut-on trouver cette information ?
____________________________

RA, vous affirmez que la lune était parfaitement visible par la caméra infrarouge, où peut-on voir que c'est bien le cas ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Mer 16 Fév 2011, 15:50


Bonsoir Nathanaël!

N'oublions pas qu'il fait jour lors du vol de Campèche.

Tu peux donc consulter pour information:

http://www.scribd.com/doc/48341505/rapport-Camera-Infrarouge-09

Par contre, une bonne explication pour l'emploi des IR:

http://deveautour.bernard.perso.sfr.fr/falcon/lantirn/lantirn.htm

Si un système Flir captait tous les IR "de jour", ce serait totalement inexploitable.

Cordialement.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SebastienP
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 187
Inscription : 18/02/2008
Localisation : allemagne
Emploi : Technicien
Passions : Photo Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Mer 16 Fév 2011, 21:57

Bonsoir Cosmos,

tu dis que le système n'est réglé que jusqu'à 40km, mentionnant que sinon on verrait les étoiles, la Lune.

Or c'est justement le cas. Apparemment dans la vidéo originale, la Lune est visible. Donc, ce ne serait pas la Lune?
Peut-on voir ce passage qui permit à Poher de constater le mauvais réglage en hauteur du FLIR?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Mer 16 Fév 2011, 22:19



Bonsoir Sébastien!


@SebastienP a écrit:
Bonsoir Cosmos,

tu dis que le système n'est réglé que jusqu'à 40km, mentionnant que sinon on verrait les étoiles, la Lune.

Or c'est justement le cas. Apparemment dans la vidéo originale, la Lune est visible. Donc, ce ne serait pas la Lune?
Peut-on voir ce passage qui permit à Poher de constater le mauvais réglage en hauteur du FLIR?


La Flir est monté d'origine en usine par la société responsable.
Il serait donc étonnant qu'elle soit décalée.
Ce que aussi beaucoup d'entre nous oublient, c'est que l'opération débute vers 17h 00.
Donc les images IR sont de jour et non de nuit...

Voir le texte de présentation en page 1:

". A environ 17:00, le Merlin C-26A a détecté un trafic inconnu à environ
10.500 pieds au-dessus de l’espace aérien de la ville de Ciudad del
Carmen, état de Campeche, et suspectant un avion de trafiquants de
drogues, le Major Magdaleno Jasso a effectué une manoeuvre pour
s’approcher à une certaine distance du trafic non-identifié, selon la
procédure, afin de mieux voir et d’enregistrer la cible avec
l’équipement de bord."

Pour la Lune, je me pose la question. Crying or Very sad

Cordialement.
A+


Dernière édition par Cosmos le Mer 16 Fév 2011, 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Mer 16 Fév 2011, 22:38



Bonsoir à vous tous!

Il y a en page 1 de ce topic, la remarque du spécialiste de la Flir au Mexique,
(Voir son interview!) qui mériterait d'être aussi prise en considération:

"Un autre témoignage important, divulgué le 19 mai, est celui de l'ingénieur Gilberto Rocha,
représentant de la société FLIR au Mexique. Celui-ci affirme que les images enregistrées sont
tout à fait inusitées et qu'il n'en a jamais vu de semblables, alors qu'il a une longue
expérience de ce type de caméra. Il a aussi exclu la possibilité d'un défaut d'enregistrement,
remarquant que les nuages, notamment, sont visibles sur ces images infrarouges, simplement parce
qu'ils reflètent la chaleur du Soleil, ce qui indique que la caméra a bien fonctionné.
Les images infrarouges étaient différentes de celles que produirait un avion ou un hélicoptère."

Donc, si un "vrai spécialiste de la FLIR" se pose lui-même des questions,
je m'étonne que d'autres qui se permettent de trancher,
n'y voient qu'un simple décalage ou mirages météo...

C'est bien pour cela que ce sujet mérite de ne pas être classé trop vite.
Il est donc logique d'oser gratter en profondeur, tout ce que "certains" refusent d'étudier..

Cordialement.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Mer 16 Fév 2011, 23:10

@Cosmos a écrit:

Rappel rapide des faits:
(Je n'oublierai pas de spécifier que le personnel témoin de cette observation,
n'en est absolument pas à sa première mission.).

-Un avion des douanes mexicaines détecte un écho radar. (Très proche de
l'avion: 3km env.)
La camera infra rouge détecte alors des images que les pilotes et les opérateurs
ne peuvent contrôler à l'oeil nu. Pendant de longues minutes, les opérateurs
observent ces images IR qui suivent l'avion et le radar détecte alors des échos
qui entourent même l’aéronef à un moment!
Non ce sont les sources d'infrarouges détectées par le flir qui entouraient l'avion, le radar n'a jamais détecté plus d'un écho simultanément.

Citation :

Le pilote fait alors demi tour, en éteignant ses feux de signalisation…..
L'Armée Mexicaine croyant avoir affaire à d’étranges ovnis, confie alors les
enregistrements a un ufologue mexicain. (Est-ce là, l’erreur de base de cette affaire ?!!).

La solution proposée par les sceptiques français sera alors d’expliquer par tous les moyens,
que ce ne sont que des "torchères", brûlant au dessus des puits de pétrole du golf du Mexique,
qui ont été filmées...
Les sceptiques français ? Poher (Français), Meessen (Belge), Franz (Mexicain)... Un seul Français et aucun sceptique !
Et ça n'est pas "par tous les moyens" que l'explication a été proposée, mais en comparant les enregistrement vidéo du flir avec les positions des torchères.
Citation :

Je préciserai alors plusieurs choses:

1) -Une camera Flir (qui enregistre les infra-rouges) est paramétrée pour ne
voir qu'a une certaine distance.(40km) Ceci afin dene pas "voir" la Lune,les étoiles
et autres sources infra-rouges environnantes qui gêneraient les observations ..etc...!
La lune justement elle l'a vue, quand c'est que tu vas finir par ouvrir les yeux :



Le flir est juste une caméra infrarouge, il n'a pas une limite de visibilité, simplement une sensibilité limite qui le rend incapable de détecter des sources d'intensité courante (le réacteur d'un avion par exemple, c'est pour cela qu'on l'utilise) au-delà e 40 km, mais une torchère c'est bien plus gros que le réacteur d'un avion, et la lune encore beaucoup plus!
Citation :

Donc, au delà de 40 km pour les Douanes, il n'y a théoriquement, plus rien a
voir... (Les "torchères étant situées a plus de 130 km de l'avion des douanes,
l’on comprend l’erreur des débunkers.!)...

2) -Les infra-rouges ne traversent pas les nuages. (Voir la video...!!).
Justement les lumières sont régulièrement cachées par les nuages (voir la vidéo), elles ne sont pas cachées par de légères nappes de brume.
Citation :

3) -Les échos radars situés à seulement 3km 500 de l'avion, se déplaçant à vitesse variable.
( 100, 200, 500 km/h.....!) Ils ne seront étrangement "jamais pris en compte" par les contestataires.
Car, ils savent qu’alors, leur solution des "torchères" volantes ne tiendrait plus..
Les échos radar ont été pris en compte par tout le monde, c'est Brad Sparks qui a remarqué le premier que la plupart des échos suivaient l'autoroute, et Poher, Meessen, Maccabee et tous les autres ont largement étudié ces échos... Et ce qui est clair c'est qu'aucun de ces échos n'est corrélé avec ce que voyait le flir... S'il y a eu des échos radar non identifiés, c'est tout à fait indépendant du fait que le flir a enregistré des torchères et que c'est cela qui a été à l'origine de toute l'agitation.
Citation :

4) -Des scientifiques mexicains "confirmés" ont analysé les images des IR enregistrés:
-Ce sont plutôt des IR produits par des "champs magnétiques puissants" et non des IR produits
par une combustion... (Comme cela aurait du être « normalement » le cas pour des torchères!).
Pas des scientifiques, UN ufologue Mexicain qui s'appuie sur des travaux de scientifiques portant sur tout autre chose que l'observation de Campèche.
Citation :

Les études menées par certains commentateurs, nous démontrent surtout un refus
de prendre en compte les éléments observés pour chercher à les contester point par point :
-L’on découvre alors, que le radar enregistrerait des échos/Sol ou des perturbations météo..
-Que la Flir est comme par hasard, déréglée…etc…etc..
Ce qu'on découvre c'est que les échos radar passent juste au niveau de l'autoroute, que la lune est d'après la flir au-dessous de l'horizon, etc... C'est toi qui ne veux pas regarder les faits!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Mer 16 Fév 2011, 23:14

@Cosmos a écrit:

Donc, si un "vrai spécialiste de la FLIR" se pose lui-même des questions,
je m'étonne que d'autres qui se permettent de trancher,
n'y voient qu'un simple décalage ou mirages météo...

C'est bien pour cela que ce sujet mérite de ne pas être classé trop vite.
Il est donc logique d'oser gratter en profondeur, tout ce que "certains" refusent d'étudier..

Cordialement.
A+

Les questions tout le monde s'en est posé il y a six ans, les réponses ont été trouvées, tu ne veux pas les voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Jeu 17 Fév 2011, 13:58

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Ven 18 Fév 2011, 02:24

Revenir en haut Aller en bas
Hannibal
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 2923
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Ven 18 Fév 2011, 07:47

Bonjour, ce cas nous ramène a une problématique récurrente en ufologie.
Ce n'est pas parce qu'un cas peut être expliqué par une théorie naturelle qu'il l'est.

Une inversion de température avec réflexion a expliqué bien des cas, parfois justement, mais combien n'en étaient pas?

La dérive de ce raisonnement "raisonnable" qui tend a choisir l'explication naturelle, est que nous tendons vers elle même quant elle est très douteuse.

Si nous essayons de faire abstraction de la théorie E.T., et que nous comparons cette observation faite par des professionnels en posant soit la confusion avec des torchères soit une possibilité aéronautique classique, nous n'hésiterons pas un instant a déclarer que les torchères sont trop loin et que la théorie est trop ambitieuse.

Même un ufologue convaincu, minimise la thèse "non identifiée" par soucis d'objectivité.

Je ne suis pas spécialiste en aéronautique ni en infra rouge( je ne peut pas avoir toutes les qualités)mais en suivant le fil des débats je trouve que les arguments se valent, et que cette affaire mérite au moins de rester dans la pile des "non identifiée".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Ven 18 Fév 2011, 09:18



Bonjour Hannibal!

Très sage réflexion!

Hé oui, c'est exactement là que se situe le vrai problème de certaines observations.
Les ufologues vont obligatoirement pencher vers les solutions proposées sur l'étude de certains cas,
et ce en fonction des "doctes attitudes" de certaines personnes vis à vis de ces fameux cas.

Ce qu'aurait du d'abord faire les profs Poher ou Meesen, aurait été de faire d'abord
un vol de patrouille dans les mêmes conditions et éventuellement dans la même zone...
Cela leur aurait permis de bien "comprendre", le pourquoi des interrogations posées à l'équipage.

En effet, celui qui vole tous les jours et qui manipule certains instruments en permanence,
n'est pas là pour étudier les ovnis. Ce n'est surement pas sa passion. De plus, l'espace
et la zone de recherche de Campèche était déjà pratiquée depuis longtemps par cette équipe.

Le radar servait plutôt à détecter des trafiquants et la Flir n'était là
que pour confirmer le mode de transport employé pour passer la frontière.
C'est justement parce que les "observations" ne collaient absolument pas avec ce qu'ils avaient
l'habitude d'observer, que les membres de l'équipage ont donné l'alerte sur ces faits incohérents.

Expliquer doctement que le radar et la Flir soient décalés ou mal réglés,
ne convaincra absolument pas les professionnels pratiquant cette recherche.
Mais notre monde est ainsi fait...

Cela me rappelle l'histoire de J.Vallée qui étant jeune à l'observatoire, enregistre des ovnis...
Son chef ne voulant pas de problèmes, confisque immédiatement les enregistrements
pour noyer le poisson...

Ce que les militaires mexicains ont observé, n'est absolument pas cohérent
avec les observations réalisées et l'explication des "torchères", est effectivement
très pratique pour expliquer "l'invisibilité" étonnante des échos radars...
( Cela n'interpelle pas les "ufologues" qui trouvent plutôt l'équipage bien naïf..!)

De toutes façons, un scientifique "éclairé" peut effectivement tenter d'expliquer,
mais il ne peut absolument pas expérimenter de visu sur le terrain,
ce qu'il propose comme solution à ces étranges observations.

N'oublions pas, qu'il existe de nombreux cas d'observation "non divulgués",
car les capacités technologiques de certains instruments de mesures,
se devaient de rester confidentielles.
Certains opérateurs de radars de surveillances NORAD, se déclarent même
capables d'observer un "boulon" en orbite... Voir d'ailleurs, l'étonnement
de certains passionnés comme l'ami Dam, sur le cas de la rentrée "confidentielle" de 1990!!

Cordialement.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SebastienP
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 187
Inscription : 18/02/2008
Localisation : allemagne
Emploi : Technicien
Passions : Photo Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Sam 19 Fév 2011, 11:40

Bonjour Cosmos,

je poste ici un montage de deux frames du film de Campeche qui pourraient montrer que les jumelles sont sur l'horizon:



Malheureusement, on ne peut être sûrs de ce résultat car en fait, le FLIR est hautement imprécis.

Dans la seule vidéo commerciale que j'ai trouvé du FLIR Star SAFIRE II, on trouve des valeurs justes, et des valeurs fausses ...d'une seconde sur l'autre!



De plus, ce phénomène de dispersion de mesure se retrouve dans la vidéo de Campeche, à la fin lorsqu'on peut apprécier la formation de lumières. Cette image tournée en zoom maximum fait 0,3° de haut seulement.




Conclusion:

1-Le FLIR connait des erreurs de mesures de hauteur sur au moins 1 à 3°
2-Il est inutile de se demander si les lumières sont sur l'horizon puisque les mesures changent d'un plan sur l'autre, mais aussi d'une seconde sur l'autre.

Avec cette dernière image issue du film commercial, on constate également qu'un plan filmé sous le niveau de la mer peut être présenté à l'opérateur comme se trouvant à 2° au-dessus de l'horizon:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Mer 26 Oct 2011, 16:27

@Cosmos a écrit:





"Réponse: Oui, nous pouvons voir les choses comme cela parce que nous
avons eu l'information d'une cible à l'avant, une autre légèrement vers
la droite, une dans le dos, et selon le FLIR plusieurs autres de notre
côté gauche. Ainsi, nous avons estimé que nous avons été entourés.

(Note:
le radar indique une cible radar à 12:00, cible radar à 01:00 et une
autre cible radar à 06:00 à peu près (derrière) relativement à 12:00. Le
FLIR indique des objets multiples à la gauche. Aucune déclaration au
sujet d'une détection par le FLIR des objets en avant ou à la droite ou
derrière.)
Source:

(2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier] http://www.forum-ovni-ufologie.com/t26-2004-campechemexique-a-etudier#ixzz1DnBZgQXC



Donc, plus de radar....

Hé hé... Comme c'est bizarrre...!!!
Poher est certainement pilote des douanes et Gross controle la Flir et le radar..
Des camions sur l'autoroute.... Des avions de tourisme qui se balladent...
Bref, je comprends que le trafic de drogue puissent s'épanouir ...
Tout est bon pour nier et dénigrer...
Vive les torchères volantes.!!!
Certains, le cul derrière leur ordi, sont bien plus compétents que les hommes de terrain.

J'admire cette armée de l'air mexicaine incapable de faire la différence entre des torchéres
qu'ils voient tous les jours et qui brusquement, les encerclent et disparaissent...
Des artéfacs (Anges!!) vous dis-je...!(Ces vieux radar de 1940 que l'on installe encore sur des avions de 2004. Quel progrès...!!
Je comprends mieux maintenant certaines théories qui font rêver les braves gogos..
De la magie pour les primitifs...
La recherche en ufologie n'avancera qu'avec des spécialistes pluridisciplinaires
et pas avec des personnes croyant tout savoir sans avoir étudié certaines technologies.
Le web est comme les langues d'Esope....

ET POURTANT:

"Nous vous rappelons que l'incident de Campeche est survenu le 5 mars
20O4 dans l'après-midi tandis qu'un équipage militaire (pilote : Major
M.Castanon, opérateur FLIR : Lieutenant A.Vazquez Telles, radariste :
Lieutenant G.Marin Ramirez) de l'escadron 501 à bord d'un Merlin C26A
équipé d'une caméra infra-rouge FLIR Star Zafiro avec lentille au
germanium et d'un radar AN/PS143 BV3 faisait la chasse aux
narco-trafiquants dans l'espace aérien de Ciudad del Carmen. A 17 heures
le Merlin détecte un trafic non identifié à 10 500 pieds d'altitude.
Les observations commençaient...


La richesse du document est telle que plusieurs mois seront nécessaires
pour une expertise sérieuse avec les meilleurs spécialistes. Il faut
comprendre que 35 minutes de vidéo, principalement de la caméra FLIR en
position ventrale sous l'avion, plus une bande son très riche (équipage à
bord, intervenants à la base au sol, intervenants des différentes tours
de contrôle) constituent un document extrêmement riche.


En attendant nous vous avons donc sélectionné l'extrait suivant qui nous
paraît assez représentatif de l'ensemble de la vidéo, c'est à dire
plusieurs ovnis volant en parfaite formation à l'horizontale pendant
plusieurs minutes, à grande vitesse.


Pour visionner l'extrait :


- Vous devez disposer du lecteur multimédia
Real Player One
équipé du codec
DivX


- Cliquer ensuite sur
Campeche Mars 2004
pour visionner l'extrait.


Le texte suivant est écrit sur la demande d'internautes de toute
l'Europe qui nous ont demandés de leur remettre en mémoire les
circonstances simples mais vérifiées, entourant le vol de Campeche. Ceci
sachant que nous avons été en
communication directe et téléphonique avec les mexicains officiellement
chargés de la diffusion et de l'information et que nous avons été parmi
les premiers à avoir une copie intégrale du film original de l'armée de
l'air mexicaine.
Nous les remercions ici de leur confiance et tentons de résumer
l'affaire de façon abordable pour tous. Ce texte n'est évidemment pas le
résumé de notre expertise encore en cours...


Genèse de la diffusion du cas


05/3/2004 Incident dit de Campeche... Ensuite, étude par l'armée mexicaine de leur propre enregistrement filmé de l'observation d'ovnis.

20/4/2004 Un officier du Département de la Défense mexicaine fait
savoir au journaliste Jaime Maussan, directeur d'une chaîne TV
mexicaine de grande audience diffusant des documentaires ufologiques et
au moins deux émissions en direct par semaine, que sa "Haute Instance"
désire le rencontrer.

21/4/2004 Maussan rencontre le secrétaire d'état à la défense le
général Clemente Vega Garcia qui lui fait part de l'incident de
Campeche.

23/4/2004 Maussan reçoit une copie du film militaire et l'autorisation de le rendre public.

01/5/2004 Il est convié à filmer et interviewer l'équipage de
l'avion dans les bâtiments de la SEDENA (ministère de la défense
nationale mexicaine) sans aucune censure.

9/5/2004 Une conférence de presse devant tous les médias a lieu à
l'hotel Sevilla Palace à Mexico en présence du général Clemente Vega
Garcia qui confirme publiquement les faits.


L'équipage et l'avion de la mission de détection d'avions illégaux de narco-trafiquants dans l'espace aérien
de Ciudad del Carmen du 5 mars 2004



Equipage militaire de l'avion faisant partie de l'escadron 501 :


Pilote : major Magdaleno Castanon Munoz
Opérateur FLIR : lieutenant Mario Adrian Vazquez Telles
Radariste : lieutenant German Ramirez Marin






Il est à noter que le personnel militaire pour ce type de mission est
constitué de gens hautement qualifiés parce qu'ils opèrent dans un
secteur très sensible de la sécurité nationale de leur pays.


Avion de la mission :


Merlin C26A Metroliner, moteurs Garret 331 équipé d'une caméra
infrarouge FLIR (Forward Looking Infrared) Star Zafiro II détectant et
enregistrant des émissions de chaleur visible en infra-rouge, et d'un
radar AN/PS 143 BV3. Nous spécifions que ce FlIR était équipé d'une
lentille au germanium dans la caméra pour éviter tout halo lumineux
fantôme et que cette caméra se trouvait en position ventrale sous
l'avion.






Mission du jour :



Détecter et identifier les avions des trafiquants et prévenir la base radio pour l'envoi d'avions de combat et d'interception.


L'incident : l'observation du 5 mars 2004


La mission commence à 12:55PM dans un périmètre compris entre Copalar, le Chiapas et l'état de Campeche.


Conditions de la mission :


Vents : pas plus de 35 km/h
Humidité : 72%
Visibilité : 96%
Température : 34°C et à 10 500 pieds : -27°C
Ratio de détection : 50 miles
Spectre FLIR : de 40°C jusqu'à plus de 1 500°C
Pas d'activité volcanique ni tectonique enregistrée, ni d'activité solaire particulière. Pas d'effets d'ionisation lumineuse.


A 16h43 le Merlin détecta un trafic non identifié à 10 500 pieds (3200
mètres) d'altitude au dessus de la ville de Carmen. Le major Castanon
effectua une manoeuvre d'approche pour pouvoir filmer. Il informa la
base par radio du vol suspect pour que les avions de combat se mettent
en alerte. Son radar AN/PS 143 BV3 détecta l'objet en même temps que la
caméra FLIR était en train de l'enregistrer. Ils s'approchaient de
l'objet quand celui-ci les évita à très grande vitesse.
Le Merlin fut
incapable de le poursuivre. La manoeuvre était bien enregistrée par le
FLIR mais personne à bord ne vit l'objet par contact visuel direct.


Les anomalies commençaient! Il ne s'agissait pas d'un avion normal. Tout
ceci était dûment enregistré de même que les conversations radio avec
la base. Quelques temps plus tard, l'objet réapparut soudain pour
poursuivre le Merlin. Les instruments de bord enregistrèrent cette
manoeuvre. Et c'était maintenant deux objets qui les suivaient. Tout se
voyait sur les écrans radar et FLIR. L'équipage fit alors des manoeuvres
pour essayer d'avoir le contact visuel avec les poursuivants et dans le
virage l'incroyable arriva.


Derrière eux, sur la gauche et en face d'eux : 9 ovnis en formation
détectés par le radar et le FLIR. Cela fit bientôt 11 ovnis en tout qui
volaient prés d'eux sans qu'ils puissent les voir à l'oeil nu. L'objet
le plus proche était à
deux miles. Il y avait 11 objets invisibles à l'oeil nu enregistrés en
totalité par le FLIR dont quelques uns apparaissant au radar normal. Sur
le radar conventionnel étaient apparu seulement 3 objets : un à
l'arrière et 2 en
face. Ceux de gauche n'apparurent jamais sur l'écran radar
conventionnel.


Un autre fait rendait soucieux l'équipage : la jauge d'essence indiquait
la fin de la réserve de sécurité. A tout moment l'équipage garda son
sang-froid et les commentaires restèrent sobres malgré le stress. Les
objets firent une manoeuvre pour entourer l'avion décrivant un ample
cercle autour. Le radar et le FLIR enregistrèrent cette manoeuvre, pour
l'avion la situation était hors de contrôle. Le major informa la base
de la grave situation : ils étaient entourés par une flottille d'objets
volants pourvus d'un tel camouflage qu'ils ne pouvaient en avoir le
contact visuel. A la base l'officier eût l'idée de leur suggérer
d'éteindre tous les feux du Merlin. Au bout de quelques secondes les
objets disparurent à grande vitesse. L'observation dura 30 minutes.


Les hypothèses à écarter


Météo : Le plus grand spécialiste de l'institut Météo National du
Mexique Dr.Alberto Hernandez Unzon assure que ce jour là le climat
était trés stable dans la zone et qu'il ne pouvait s'agir de tempêtes
électriques en aucune façon et s'indigna que les scientifiques de l'UNAM
ne l'ai même consulté pour dire que c'était des "centellas" ou "ball
lightening" alors que c'était absolument impossible. Effectivement les
images satellites des conditions météo le confirment. De toutes façons
quand vous voyez le film vous vous rendez compte de l'impossibilité de
la chose. De plus, ce fut confirmé par un expert de 38 ans d'expérience,
le Docteur R.Golka : "Ces ovnis apparaissent, disparaissent,
poursuivent l'avion, le suivent et ne sont pas visibles à l'oeil nu. Or
les ball lightening rebondissent au sol et deviennent chaque fois plus
petits ce qui n'est pas du tout le cas ici."


Ballons-sondes : Aucun vol ou lancement de ballons-sondes ce jour là, dans cette zone là n'est répertorié.


Météorites : Il ne peut s'agir de météorites non plus.
Connaissez-vous des météorites volant à l'horizontale, en formation,
plusieurs minutes dans notre atmosphère avec cap à l'horizon et
seulement perçues par une caméra infrarouge ?


Torchères : L'hypothèse des torchères de pétrole dans la baie ne
résiste pas au visionnage de l'intégralité du film, à l'altitude et
l'azimuth au-dessus de l'horizon de l'avion, et cette hypothèse a été
complètement réfutée, calculs à l'appui par l'expert américain Brad
Sparks. D'autre part comme il l'a écrit avec beaucoup d'humour : on n'a
jamais vu de torchères qui volent! (Archive UfoUpdates) Et c'est faire
peu de cas de l'équipage militaire professionnel surentraîné et
connaissant parfaitement la région. D'autre part elles auraient du être
visible à l'oeil nu...


Radar FLIR : Les experts de FLIR Systems Inc. (concepteurs de ce
radar IR), consultés déclarent qu'en aucun cas il ne s'agit de reflets
de lumière, soleil ou autre. Ils expliquèrent que le FLIR a une lentille
en germanium dans la caméra pour justement éviter tout halo lumineux
fantôme.


FLIR et champs magnétiques : Après avoir cherché des experts en
champs magnétiques à l'université de géophysique de Mexico, nous avons
trouvé dans le traité de cinématique du Dr.Shilders des modèles de
champs semblables à ceux que l'on peux apprécier sur les écrans du FLIR.
Il est fort possible que chacun des intrus ait son propre champ
magnétique surtout les deux lumières à 17h03. D'autre part un modèle
computerisé image par image du film montrerait que les lumières sont à 3
dimensions, bougent individuellement et sont illuminées de l'intérieur
(Source Fox 11 News)."

......................................................................
Les torchères possèdent des champs magnétiques..C'est bien connu!!
A un de ces jours!

Cordialement.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]   Mar 22 Nov 2011, 21:57



Une petite dernière pour réveiller les torchères volantes:

Dernières avancées sur l'invisibilité:


Les magiciens de l'invisibilité continuer d'expérimenter.

Cette fois, ce sont des chercheurs de l'université du Michigan
qui annoncent avoir fait des progrès grâce à des nanotubes de carbone.

L'étude sera publiée dans une prochaine édition de la revue Applied Physics Letters.


Les nanotubes sont constitués d'une couche ultra fine de carbone (1 atome d'épaisseur)
roulée pour former un cylindre. En enduisant un objet miniature en silicone de ce matériau,
les scientifiques sont parvenus à capturer la lumière le frappant.

Si l'objet n'émet plus de lumière, on peut malgré tout le distinguer:
sa forme apparaît, noire comme la nuit. Mais mettez-le dans le vide spatial,
et les chercheurs pensent tenir là un camouflage efficace.
Avant de pouvoir surprendre une flotte ennemie en embuscade,
il faudra cependant aussi arriver à bloquer toutes les autres émissions (chaleur, ondes radio etc).

..............
Notre science avance et de nouvelles technologies
nous permettent maintenant de mieux comprendre certaines observations.

Cordialement.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

(2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» (2004) CAMPECHE...MEXIQUE. [A étudier]
» Golfe du Mexique, « zone morte »
» Campagne du Mexique (1863-1867)
» Mexique: Tortues
» polution dans le golfe du Mexique..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Discussions et études d'affaires ufologiques-