Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Présentation (assez courte)Aujourd'hui à 20:28AschPourquoi autant d'observations d'ovnis par des témoins isolés?Aujourd'hui à 16:47Stéphane TOvni dans le ciel d'IrlandeAujourd'hui à 16:26Loreline[Sujet Unique pour les Membres] Problèmes constatés sur le forumAujourd'hui à 12:43Loreline2018: le 09/11 à 18h30 - objet volant, ailé avec lumieres blanches alignées - Ovnis à grenoble -Isère (dép.38)Hier à 18:05Loreline*Présentation Hier à 08:02StarfullMAJ :Conférence à la Réunions DROM-TOM: les membres de ces régionsMar 13 Nov 2018, 17:28Polyèdre57 M.A.J : JT Ovni en France du mois de novembre.. *ODH Tv.2018Lun 12 Nov 2018, 18:12Polyèdre57Des hommes sur mars pour 2018 ?Lun 12 Nov 2018, 16:56Phi01Le nouveau livre d'Eric Zurcher Les apparitions mondiales d'humanoïdesLun 12 Nov 2018, 13:35FJ15Un "cigare" venu d'un autre système solaireLun 12 Nov 2018, 13:15Yvon CédricLes O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiquesLun 12 Nov 2018, 11:56Polyèdre575ème Congrès ufologique international de Montréal 27 et 28 octobre 2018Sam 10 Nov 2018, 23:50Polyèdre57Vidéo "l'ovni de l'hotel bonaventure"Sam 10 Nov 2018, 23:40Polyèdre57Faire de faux Crop circle,c'est facile!Sam 10 Nov 2018, 20:31Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionSam 10 Nov 2018, 18:09Polyèdre572012: le 16/07 à ~22h25 - Engin triangulaire volant - Watertown, Massachusetts (Non précisé) Sam 10 Nov 2018, 17:32StarfullA CHILLING WARNING! (UFOs) are just the tip of the ICEBERG!Sam 10 Nov 2018, 11:35Polyèdre57Ovnis dans le LoiretVen 09 Nov 2018, 20:01Cassiopée[Speculations] vol mh370 intriguantVen 09 Nov 2018, 18:38Pierre.BOuranos: magazines N° 16 et 18 (1976)Ven 09 Nov 2018, 12:25Polyèdre57témoignage du pilote Jack Krine : Qu'en pensez-vous ?Ven 09 Nov 2018, 12:01Phi01Pierre Lagrange un rationaliste?Ven 09 Nov 2018, 00:47TikoJe me présenteVen 09 Nov 2018, 00:24TikopresentationVen 09 Nov 2018, 00:21TikoLes applications des nanotechnologies et l’intelligence artificielle dans l'universJeu 08 Nov 2018, 12:48Z10Article de Libération: "L’année 1947 marque le début de la guerre froide et des soucoupes volantes"Jeu 08 Nov 2018, 12:32Polyèdre5720/09/2018 à 20h : conférence sur la MHD et l'anti-gravité animée par Patrice JavelJeu 08 Nov 2018, 10:35Phi01Effacer la mémoire est désormais possible !Mer 07 Nov 2018, 20:32Buckaroo_BanzaiLe plateau d'albion la zone 51 française?Mer 07 Nov 2018, 19:58Polyèdre57Les ovnis sans informationsMer 07 Nov 2018, 19:30Phi01Avec Robert Roussel, conférence à Ovnis Paris le 2 octobre à 20 h Mer 07 Nov 2018, 18:18Polyèdre57Un programme d’étude de langage extra-terrestreMer 07 Nov 2018, 16:54Yvon CédricLes films sur le thème ovni et extraterrestresMar 06 Nov 2018, 23:12Polyèdre57: le / à 22h52 - 3 boules semblant voler en formation - Ovnis à vieux boucau les bains -Landes (dép.40)Mar 06 Nov 2018, 19:15cocomodoreOvni: faut-il vraiment faire une déclaration en gendarmerie?Mar 06 Nov 2018, 17:58Polyèdre57Quel serait l'impact d'une vague d'ovni de nos jours en France ?Mar 06 Nov 2018, 17:52Polyèdre57Les ovnis sont ils detectables aux radars ?Mar 06 Nov 2018, 17:03Yvon Cédric(1942) Ovni-ufo: la "bataille" de Los Angeles (Californie usa)Mar 06 Nov 2018, 16:12Yvon Cédric...Analyse du cliché de la Bataille de Los Angeles...Mar 06 Nov 2018, 08:58Phi01Un OVNI SOUS LES TROPIQUESLun 05 Nov 2018, 12:19cocomodoreOVNI Multicolore en formation sur l'AutricheLun 05 Nov 2018, 10:06Polyèdre57Pourquoi l'homme est-il si intelligent ?Lun 05 Nov 2018, 00:07Charles1960Apparition récurrente de PANs/OVNIs au-dessus du Loiret.Dim 04 Nov 2018, 22:51Polyèdre57J-P Petit & J-C Bourret : OVNIS, L'INCROYABLE DECOUVERTEDim 04 Nov 2018, 18:34micladEDF et les OVNISSam 03 Nov 2018, 23:56Polyèdre57(1994) Atterrissage devant une école au Zimbabwe.Sam 03 Nov 2018, 21:50Pierre.BDocumentaire Unaknowledged avec Steven GreerSam 03 Nov 2018, 19:35Phi01nouvel arrivantSam 03 Nov 2018, 17:33Polyèdre57MAJ :Bertrand MEHEUST - L'UFOLOGIE DE TERRAIN avec ODHTvSam 03 Nov 2018, 12:43Polyèdre57base de dulce Sam 03 Nov 2018, 10:43Polyèdre57Bonjour à tous...Ven 02 Nov 2018, 22:59TikoArgumentaire pour contrer les explications récurrentes des observations d'ovnisJeu 01 Nov 2018, 21:34Polyèdre57Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesJeu 01 Nov 2018, 20:43Buckaroo_BanzaiOvni: Les témoins en live !Jeu 01 Nov 2018, 18:10JJPRévélation Forêt de Rendlesham - 27 - 12 - 1980Jeu 01 Nov 2018, 14:55Polyèdre57PDFs Français - Magazines [et documents officiels??] Bonjour depuis l'AngleterreMar 30 Oct 2018, 22:15isaackoi10Bonjour depuis l'Angleterre! My introductionMar 30 Oct 2018, 11:58isaackoi10Le mystère de la photo du petit rechain élucidé : "Une supercherie"Lun 29 Oct 2018, 11:56Polyèdre57Début de la 3e saison de l'Ovni ShowDim 28 Oct 2018, 19:16Polyèdre57
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
moimoi
Participation appréciable
Participation appréciable


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 24
Inscription : 30/07/2018
Localisation : france
Emploi : avec
Passions : Physique - Aéronautique - Simulateur de vol
Règlement : Règlement

Ovnis Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Jeu 30 Aoû 2018, 22:39
Réputation du message : 100% (1 vote)
Bonjour,

  J'ai de nouveau accès au matériel de laboratoire, et en particulier au réseau de diffraction (530 traits/mm) que j'ai placé directement sur l'objectif (sans fente) de mon appareil photo, en essayant de ne pas bouger. Voilà le résultat sur un tube fluorescent (img_700):



  C'est plutôt joli, mais c'est inexploitable scientifiquement. Les images colorées du tube se superposent. On ne comprend plus rien. Alors j'ai fait un petit montage optique (fente fine + tube carton 12 cm + réseau); et je l'ai encore testé sur les tubes fluorescents. Voilà la photo (img_733):



  Bon là, peut-être que la fente n'est pas suffisamment fine; mais c'est beaucoup mieux. Les raies sont bien à leur place, mais ce n'est pas encore suffisant. On doit avoir un spectre discontinu. Les décharges électriques répétées dans le gaz basse pression produisent l'émission de photons UV (par transfert d'énergie: collision électrons-atomes, puis désexcitation). Et au final, il y a fluorescence de la poudre à l'intérieur du tube, d'où la lumière blanche.

  Le problème est d'utiliser un tel dispositif pour analyser la "lumière" des PANs. Contrairement à l'idée trop bien répandue, il ne suffit pas de "coller" un réseau sur l'objectif. Il faut lui adjoindre aussi une fente fine. Et il n'est pas facile de viser un PAN pour faire rentrer sa "lumière" dans le tube avec le réseau, le tout monté sur l'objectif d'un appareil photo. De plus, la présence de la fente réduit la luminosité.

  Ne croyez-vous pas un peu "utopique" de vouloir obtenir un jour un spectre propre et détaillé (avec des raies) de ces "lumières" de PANs ? On le fait pour des étoiles, dans des conditions rigoureuses, et avec de long temps de pause.

  Sincères salutations.
avatar
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur


Masculin Age : 48
Nombre de messages : 6646
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Jeu 30 Aoû 2018, 22:50
Ces questions sont à faire remonter à Mathieu Ader (ex Ufo Science).

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
avatar
Guillaume84
Modérateur
Modérateur


Masculin Age : 27
Nombre de messages : 546
Inscription : 19/03/2017
Localisation : Ardèche
Emploi : social
Passions : musique
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Ven 31 Aoû 2018, 08:09
Bonjour, de toutes les prises de vues spectroscopiques que j'ai réalisé, je n'ai jamais eu le soucis que vous montrez en première photo. Mathieu Ader en avait fait d'ailleurs une petite démonstration lors des rencontres ufologiques de Valensole 2017.

Cordialement,

G.
moimoi
Participation appréciable
Participation appréciable


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 24
Inscription : 30/07/2018
Localisation : france
Emploi : avec
Passions : Physique - Aéronautique - Simulateur de vol
Règlement : Règlement

Ovnis Spectres avec réseau de diffraction (sans fente).

le Ven 31 Aoû 2018, 23:00
Bonjour Guillaume84,

  Je vous remercie de votre réponse; c'est peut-être possible puisque vous le dites, dans certaine conditions (source éloignée = rayons parallèles, source peu étendue = petite tâche lumineuse), mais pas dans celles d'un laboratoire. Le réseau, c'est pour avoir des raies bien fines et contrastées pour la mesure de longueurs d'ondes.  =>  http://www.ostralo.net/3_animations/swf/spectres_abs_em.swf

  J'ai essayé d'obtenir le spectre d'une petite lampe à néon d'une armoire électrique, avec le réseau directement (sans la fente) sur l'objectif de l'appareil photo. Sur l'image 710, on constate que le spectre discontinu obtenu est la répétition de la fenêtre rectangulaire de cette lampe:




  Ah, j'ai réussi aussi à obtenir le spectre discontinu de la lumière blanche d'un tube fluorescent (moins de sensibilité = ISO 64, moins de lumière = éclairage indirect), avec l'image 724 :



  Enfin, j'aimerais savoir, à votre connaissance, si on a réussi à mettre en évidence l'élément hélium dans le spectre d'émission des PANs. Cela pourrait nous donner un idée sur la nature de l'énergie mise en jeu.

  => http://hyperphysics.phy-astr.gsu.edu/hbase/quantum/atspect.html

 Cela va être difficile, à cause du spectre d'émission de bandes de notre air : O2+N2+CO2+gaz rares. Allez voir pour cela, la figure 4 "A spectrum of air" sur:

  => http://www.ifa.hawaii.edu/~barnes/ASTR110L_F05/spectralab.html

  Sincères Salutations.
avatar
Guillaume84
Modérateur
Modérateur


Masculin Age : 27
Nombre de messages : 546
Inscription : 19/03/2017
Localisation : Ardèche
Emploi : social
Passions : musique
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Sam 01 Sep 2018, 07:55
Bonjour Moimoi, 

Le mieux est de demander directement à Mathieu Ader qui intervient sur ce forum sous le pseudo Mathieu.A 

Cordialement,

G.
avatar
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur


Masculin Age : 48
Nombre de messages : 6646
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Sam 01 Sep 2018, 11:15
Ou éventuellement le membre Dorejc qui n'est autre que Jean-Christophe Doré d'Ufo-Science.

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
moimoi
Participation appréciable
Participation appréciable


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 24
Inscription : 30/07/2018
Localisation : france
Emploi : avec
Passions : Physique - Aéronautique - Simulateur de vol
Règlement : Règlement

Ovnis Analyse des lumières rouges oranges (par colorimétrie)

le Dim 02 Sep 2018, 00:44
Bonjour Polyèdre57,

  J'ai envoyé deux messages privés, l'un à Mathieu A. et l'autre à Dorejc. J'attends maintenant une réponse.

  Sincères salutations.
moimoi
Participation appréciable
Participation appréciable


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 24
Inscription : 30/07/2018
Localisation : france
Emploi : avec
Passions : Physique - Aéronautique - Simulateur de vol
Règlement : Règlement

Ovnis Explication de texte.

le Dim 02 Sep 2018, 23:18
Réputation du message : 100% (1 vote)
        (Réponse à un message privé, qui peut intéresser tout le monde)



Bonjour dorejc,

  Je sais très bien faire la différence entre spectroscopie et colorimétrie, merci.

  Au sujet de la spectroscopie, je mets en doute la démarche expérimentale qui consiste à utiliser directement le réseau de diffraction sur l'objectif d'un appareil photo, pour avoir le spectre d'un PAN. Le montage standard en optique impose l'utilisation d'une fente. Si le PAN apparaît comme une simple tâche, alors vous aurez sur la photo un ensemble de tâches colorées, qui ressemble grossièrement à un spectre. La dimension des tâches vous empêcheront de discerner des raies plus fines (comme l'hélium). J'explique cela très bien sur mon dernier sujet (avec des photos à l'appui, et des références de sites internet).

  Pour la notion de spectre de bande, cela intervient pour les molécules N2+O2+CO2 de l'air, qui n'émettent plus avec des raies fines et séparées, mais au contraire des raies très rapprochées, qui forme des rectangles colorés. Donc impossible dans ces conditions, de chercher de fines raies d'hélium par exemple: "Molecules also produce spectral lines, but their spectra are much more complex than the spectra of single atoms, and typically show broad bands instead of narrow lines, as in Fig. 4.".

 => http://www.ifa.hawaii.edu/~barnes/ASTR110L_F05/spectralab.html

  S'agissant du spectre d'absorption, il s'agit de tout autre chose : C'est la lumière émise par une étoile par exemple qui traverse un gaz froid. A la sortie, il manque des raies sur un fond lumineux coloré (arc en ciel); c'est tout le contraire d'un spectre d'émission. On ne parle pas non plus de loi de Beer-Lambert avec des petite cuves placées dans un spectromètre, bien que cela soit la même idée (absorbance A d'une solution colorée pour une longueur d'onde donnée).

  S'agissant de la colorimétrie, la couleur rouge orange de mon observation de PANs du 22/04/2017, me rappelle très fortement celle d'une lampe à décharge à hélium (voir le sujet). C'est pour cela que je recherche auprès de vous si vous avez pu mettre en évidence cet élément dans vos photos de PANs avec spectre.

  Voici mon interprétation en fonction des couleurs (je n'ai pas fait de spectre comme vous le savez bien). Je sais que cette approche est tout à fait discutable. J'ai comparé mes PANs avec la lumière d'une lampe à sodium d'un lampadaire (lumière orange avec 2 raies jaunes et pas de raie rouge), et celle d'une lampe témoin (de tableau électrique) au néon (lumière rouge orangée, avec une raie jaune avec beaucoup de raies rouges). C'est une comparaison colorimétrique (c'est mieux que rien).

  Img_296+Na+Ne (pour la comparaison des couleurs):




 Autre image, avec l'hypothèse du corps noir :



  Observer la traînée lumineuse orange violacée de l'image 303: Présence de plasma par couplage inductif ?

  => https://moodle.insa-rouen.fr/pluginfile.php/910/mod_resource/content/0/coursSAM/ICP/ICPweb.htm

  Autre photo du lampadaire orange (bougé volontaire mais pas de flou. Hé oui, ça existe !) qui apparaît jaune sur la photo, img_709:



  Question: Pourquoi observe-t-on des pointillés sur la ligne jaune du lampadaire orangé ? (un indice pour les enquêteurs: Comment sont alimentées ces lampes ? - Comment sont les niveaux d'énergie des électrons d'un atome ?)

  Une autre image du lampadaire (avec un énorme flou de bougé, j'ai été un peu fort sur ce coup là; c'est pédagogique au moins, vous voyez à quoi cela ressemble vraiment. - Img_708):



  Là encore, on observe un "mouvement" relatif de ma part, et l'image est saccadée.

  L'objet de cette présentation est de montrer que l'appareil photo dénature les couleurs en les rendant plus claires (orange => jaune); c'est pourquoi, j'ai mis les différentes sources colorées côte à côte.

  Pour conclure (provisoirement), il me semble que la couleur jaune est très présente dans les trois sources lumineuses (sodium: Na, PAN, Néon: Ne). Ce qui les différencie c'est la proportion de rouge: absent pour le sodium, et très présent pour le néon; mon PAN se situe entre les deux, ce qui correspond à la couleur et au spectre de l'hélium. Il me semble que l'élément hélium se retrouve dans les traînées lumineuses que j'ai photographiées, mais on n'en aura pas la certitude absolue sans un bon spectre de ces PANs avec une fente (pour avoir des raies) et un réseau de diffraction. Attention, c'est une interprétation, et non une certitude.

Sincères salutations.
avatar
Guillaume84
Modérateur
Modérateur


Masculin Age : 27
Nombre de messages : 546
Inscription : 19/03/2017
Localisation : Ardèche
Emploi : social
Passions : musique
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Lun 03 Sep 2018, 11:24
Bonjour à vous moimoi,

Je m'interroge sur la pertinence des analyses colorimétriques que vous présentez. Pour comparer des couleurs sur photo il faut d'abord s'assurer que la balance des blancs était exactement la même lors de chaque prise de vue. Il faut aussi savoir comment cette balance des blancs a été étalonnée pour obtenir les couleurs les plus vraies possibles.

Bien cordialement,

G.
moimoi
Participation appréciable
Participation appréciable


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 24
Inscription : 30/07/2018
Localisation : france
Emploi : avec
Passions : Physique - Aéronautique - Simulateur de vol
Règlement : Règlement

Ovnis Réglages de l'appareil photo.

le Lun 03 Sep 2018, 17:04
Bonjour Guillaume84,

  Tout instrument de mesure ou d'optique quelqu'il soit à des défauts, c'est pareil pour nos yeux. S'agissant de la comparaison des couleurs, le réglage de la balance des blancs n'a pas été changé (c'est là votre question). Je ne touche jamais à ce paramètre (réglage d'usine). C'est le même pour toutes les photos que j'ai prises jusqu'à présent.

  Ma démarche, je le répète, cela a été de photographier deux sources de lumières connues (au niveau du spectre), la lampe à Sodium (Na) et la lampe à Néon (Ne), et de les comparer avec les photos de PANs prises avec le même appareil photo, et avec les mêmes réglages. Ces deux sources ont en commun d'avoir une ou plusieurs raies jaunes bien brillantes, et de ne pas avoir la même proportion de rouge (c'est incontestable). C'est là ma démarche scientifique; elle n'est pas parfaite, c'est juste une approche. Le mieux bien sûr est d'avoir le spectre (mais il y a un problème avec le spectre de bandes de l'air (molécules) qui empêche de "voir" les raies fines).

  Ma méthode, tout le monde peut l'appliquer; c'est juste pour se faire une idée de la nature de la lumière du phénomène lumineux (PANs) auquel il assiste parfois. Toute méthode de comparaison est nécessairement relative. On peut aussi faire une étude statistique avec un plus grand nombre de cas, pour valider ou non l'expérience.

  Sincères salutations.
moimoi
Participation appréciable
Participation appréciable


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 24
Inscription : 30/07/2018
Localisation : france
Emploi : avec
Passions : Physique - Aéronautique - Simulateur de vol
Règlement : Règlement

Ovnis Un autre cas: Saint-François en Guadeloupe (10/08/2013-21h10)

le Sam 08 Sep 2018, 00:20
Bonjour à tous,

  Je parcours d'autres sites internet sur le même sujet, à savoir l'observation de lumières rouges oranges. J'ai trouvé quelque chose d'intéressant, un ancien cas qui rappelle fortement les conditions de mon observation. Cela s'est produit très loin de chez moi (en Guadeloupe), et il y a eu une seule photo de prise (avec un autre appareil photo).

=> http://www.ovni.ch/temoign/temoig103.htm

  Je continue à chercher la présence d'hélium dans ces lumières de PANs. Voilà le résultat avec ma méthode de comparaison colorimétrique pour cette observation à Saint-François en Guadeloupe, le 10/08/2013 vers 21h10 (Na=sodium, Ne=néon):



  Voici une autre comparaison, avec l'image 327 de mon observation (22/04/2017):



  Il faut prendre en considération que ce n'est pas le même appareil photo. Les réglages sont forcément différents, mais c'est à peu près la même couleur jaune-orangée (voir aussi l'image 298 un peu plus haut).

  Pour terminer, je vous donne le spectre d'émission d'un plasma d'hélium à la pression atmosphérique (de l'air, avec N2+O2+CO2+gaz rares+polluants). On peut y voir les différentes raies d'émission dues à l'hélium (He), l'oxygène (O2, dans le rouge), et surtout l'azote (N2, dans le bleu, violet et UV) qui donne à la flamme (la torche, dans l'industrie) une lumière blanche éclatante (bleue-violette), qui jaunit puis rougit à mesure que la température du gaz ionisé (plasma) diminue, en s'éloignant progressivement de la source d'énergie qui lui a donné naissance. C'est ce que l'on observe sur les photos avec les traînées lumineuses.


 
  Attention, c'est un plasma DBD (les électrodes sont séparées par un diélectrique). Le dard est au contact direct avec l'atmosphère (d'où la lumière bleutée). Dans le cas de l'hexa-plasma, ce problème ne se présente pas. Le dard est enveloppé par le gaz ionisé, ce qui le protège de l'oxydation (de l'air). On utilise un champ magnétique haute-fréquence.

  => https://fr.wikipedia.org/wiki/Hexa-plasma

  Il faut bien comprendre que dans un spectre, toutes les raies d'émissions ne sont pas présentes en même temps. Cela dépend énormément de la température du gaz. En chauffant, cela commence dans l'infra-rouge, puis le rouge, le jaune, le vert, le bleu, le violet, et enfin dans l'ultra-violet. Il se produit alors des transitions électroniques dans les atomes entre des niveaux d'énergie de plus en plus éloignés. Lors du refroidissement, c'est l'inverse: la lumière violette bleue verte s'estompe d'abord; puis elle prend une couleur orangée, puis rouge. Cela correspond bien à l'observation.

  => https://www.researchgate.net/figure/Emission-spectrum-of-DBD-Plasma-power-8-W-He-flow-rate-05-l-min-A-typical_fig5_235004941

  Enfin, les traînées lumineuses sont phosphorescentes. Certains témoins les ont observés directement. Voir l'article d'OVNI paru dans le Var-matin du 07/08/2018:

  => http://www.varmatin.com/insolite/une-famille-observe-ce-qui-semble-etre-un-ovni-au-dessus-de-la-presquile-de-giens-251446

  Il pourrait s'agir, dans le cas de l'hypothèse d'une réaction nucléaire de fusion (comme dans la bombe H), de la production de Tritium (T) ou Hélium 3, qui est un émetteur d'électrons (par radio-activité bêta) de faible énergie, qui produirait une légère luminescence en excitant les autres atomes dans leur environnement. Tout cela, bien sûr, n'est que pure spéculation.

  => https://fr.wikipedia.org/wiki/Tritium

  Pour nous, c'est encore de la science-fiction; mais on fait des recherches dans ce sens avec ITER, mais il y a encore beaucoup d'obstacles techniques à franchir (problème du chauffage, et aussi des déchets radio-actifs à venir, venant de l'activation de la matière de l'enceinte de confinement par des neutrons (très) rapides.):

  => https://www.iter.org/fr/sci/plasmaheating

  "La technique de chauffage à résonance cyclotronique électronique (ECRH) chauffe les électrons du plasma par le biais d'un faisceau de rayonnement électromagnétique de haute intensité d'une fréquence de 170 GHz, qui correspond à la fréquence de résonance des électrons. Ces électrons entrent ensuite en collision avec les ions et leur transférent l'énergie absorbée."

  => https://www.iter.org/fr/mach/heating

  Sincères salutations.
avatar
Thierry-B
Très bonne participation
Très bonne participation


Masculin Age : 61
Nombre de messages : 233
Inscription : 14/03/2015
Localisation : Charente
Emploi : cessation d'activite
Passions : bricolage - electronique - divers- et tout ce qui n'est pas une contrainte
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Sam 08 Sep 2018, 03:44
Bonsoir,

Tout d'abord, ne prenez pas mal mon message mais... Je me pose une question.

Quelle est la finalité de tout ce sujet, quelque peu professoral ?

Je voudrais bien y voir une analyse de photos de points lumineux, quoiqu'au final je doute d'un résultat probant, mais j'y vois surtout un grand cours sur l'analyse de raies d’émission assené à grand renforts de citations du net.

quels résultats concrets en tirez vous vous même concernant vos photos ? Y trouvez vous traces d’éléments particuliers ? lesquels ?

J'ai sans doute raté quelque chose ? Je suis un peu perdu là !

Bonne soirée quand même !
moimoi
Participation appréciable
Participation appréciable


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 24
Inscription : 30/07/2018
Localisation : france
Emploi : avec
Passions : Physique - Aéronautique - Simulateur de vol
Règlement : Règlement

Ovnis La finalité de tout ce sujet.

le Sam 08 Sep 2018, 18:56
Réputation du message : 100% (1 vote)
Bonjour Thierry-B,

  La finalité de ma démarche que vous qualifiez de "professorale" est d'essayer de comprendre le fonctionnement de ces "choses" (les PANs pour vous). Il y a bien une logique derrière ce phénomène, même si pour le moment elle nous dépasse. Ces traînées lumineuses m'apportent un certain nombre d'informations (aspect, couleur, rémanence) sur le "système" qui les a produit. Je fais des hypothèses dessus, c'est tout. Pour expliquer correctement les choses, les mots de tous les jours ne suffisent pas; et la vulgarisation a des limites. Désolé.

  Ce qui vous dérange vraiment, c'est d'utiliser des lois de la Physique (du genre mécanique du solide, la physique des plasmas) à des objets que je suppose matériels (au moins pendant l'observation). C'est toujours la petite guéguerre entre les partisans des PANs (qui veulent bien "étudier" le "truc", mais surtout pas avec l'hypothèse E.T.; c'est plus sérieux et plus correct.), et ceux qui pensent que les lumières ne se "fabriquent" pas toutes seules; il faut un "système" physique et matériel (et là, on parle d'OVNIs).

  Votre démarche à vous est plus liée aux sciences humaines, une approche plus psycho-sociale du phénomène, plus littéraire (beaucoup de blabla sur le sujet, avec des histoires, des mythes et légendes pour le côté mystère), et aussi plus de journalisme peut-être, avec si possible une recherche de sensationnalisme (pour le côté émotionnel). Chacun son truc. Les histoires, c'est bien aussi; cela stimule l'imagination, cela fait rêver, tandis que la Physique, c'est moins vendeur.

  Vous me demandez des résultats concrets. Le principe de causalité doit s'appliquer à ces "choses": Les mêmes causes engendrent les mêmes effets. La couleur des traînées lumineuses est sans équivoque (orange), et doit permettre à ne pas les confondre avec des observations supposées de lanternes thaïlandaises. Ce que j'ai trouvé de particulier comme élément, c'est la couleur orange des traînées lumineuses qui me rappelle celle d'une lampe à décharge (basse pression) à l'hélium. C'est le gaz issue de la réaction nucléaire de fusion (Soleil). Deux choses sont possibles:

  1- C'est le gaz qu'éjectent ces objets derrière eux, comme pour l'échappement d'une voiture, dans le seul et unique but de produire de l'énergie (pour se sustenter et se déplacer d'une façon qu'on ignore, pour l'instant),

  2- C'est le gaz qu'utilisent ces objets pour la propulsion (plasma MHD); là j'ai des doutes quand même, parce que ces objets disparaissent et doivent fonctionner dans une atmosphère raréfiée, voir le vide. De plus, la poussée MHD est assez faible.

  Sur ces observations de lumières rouges oranges, il y a bien trop de méprises de faites à ce sujet d'ailleurs, par paresse intellectuelle je pense, et aussi par manque d'informations, ou de photos, ou par la fragilité du témoignage. Et bien on dit aux gens que vous avez vu Mars, Vénus, Arcturus, Cappella, ou même la Lune. Eh oui, il y a d'autres gens payés toute la journée dans leur bureau à ... faire du Stellarium, et il y a aussi des gens de bonne fois qui, en dehors des heures de bureau, voient des choses inhabituelles dans le ciel par rapport à ce qu'ils ont l'habitude de voir et ce qu'ils savent déjà (avions, étoiles et planètes, étoiles filantes, satellites...). Mais à ces gens là, on leur dit que c'est une méprise (car eux ils savent, cachés depuis leur bureau, derrière leur ordinateur portable, à chercher malicieusement à inventer je ne sais quelle ... ).

  Si mon discourt vous apparaît un peu "professoral", j'en suis désolé. J'utilise une démarche logique et structurée pour présenter mes arguments, et cela me demande beaucoup de temps. Si je vous ennuie, ce n'est pas un problème; je n'ai plus d'autres arguments à vous présenter, et je passerais à autre chose dans les jours à venir. Je vous remercie à tous de la possibilité qui m'a été offerte de m'exprimer librement.

  Bonne continuation à vous.

  Sincères salutations.
avatar
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur


Masculin Age : 48
Nombre de messages : 6646
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Sam 08 Sep 2018, 21:08
Pour la démarche psycho-sociale et le côté sensationnaliste, il faudra aller voir ailleurs... Ce sont des choses que nous évoquons parfois, mais elles ne sont pas nos priorités. "Faire du Stellarium" reste quelque chose d'utile à partir du moment ou les témoins situent bien l'action dans une partie du ciel avec un complément horaire assez précis. Nous savons l'utiliser à bon escient en sachant faire la part des choses, même si nous ne sommes pas nous mêmes les observateurs. Lorsqu'il s'agit de conclure sur une enquête ici (si conclusion il y a), nous sommes plutôt comme le GEIPAN, dans le "probablement" que "le sûr et certain", sauf si le doute n'est vraiment plus permis et que tous les paramètres soit réunis.

Et lorsque PAN D, il y a, nous, nous gardons bien de crier E.T., je crois qu'il est plus raisonnable de dire "nous ne savons pas de quoi il s'agit" plutôt que d'affirmer que c'est une navette provenant de Sirius avec à son bord un type d'entité bien précis. Ce genre de comportement est observé chez les UFO extrémistes, nous ne mangeons pas de ce pain là ici. Nous restons dans le factuel et l'analyse autant soi peu.

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
avatar
Thierry-B
Très bonne participation
Très bonne participation


Masculin Age : 61
Nombre de messages : 233
Inscription : 14/03/2015
Localisation : Charente
Emploi : cessation d'activite
Passions : bricolage - electronique - divers- et tout ce qui n'est pas une contrainte
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Dim 09 Sep 2018, 03:57
@ Moimoi,

Je vous remercie de m'avoir repondu.

Donc pour le coté concret, il s'agit d'une certaine teinte d'orange que vous rapprochez à la couleur de l'helium . Helium que vous considérez comme un gaz d’échappement .

Conclusion: Vous considerez et tentez de prouver que ces points lumineux sont donc des "vehicules"

Je ne me trompe pas ?

Pour le coté "professoral" : Plutôt que de presenter simplement votre observation et attendre que la communaute d'ici vous aide pour une explication, vous nous assenez tout un cour sur les spectres avec peu être l'arriere pensée de nous faire confirmer vos attentes.

Cette approche n'est pas forcement la meilleure.

D'autre part, pour ce qui est de ce que vous pensez savoir sur moi, ma demarche, mon approche de tous ces phenomenes et mon interpretation de ceux ci, vous vous avancez bien vite et ....tombez un peu à coté.

Ceci etant dit, bonne continuation dans vos recherches !
avatar
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur


Masculin Age : 48
Nombre de messages : 6646
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Dim 09 Sep 2018, 11:24
Primo, avancer des principes théoriques sur la colorimétrie, la spectrographie, les éléments qui peuvent être décelés ainsi c'est bien, mais c'est une affaire de spécialistes. Avez-vous fait part de vos remarques en MP aux deux principaux intéressés (membres d'UFO Science) ici ?

Secundo, je ne serais que vous recommander de lire des publications de scientifiques qui étudient ces phénomènes en particulier, sur des hot-spots reconnus. Vous verrez que l'on est loin d'avoir à faire à des "véhicules" et qu'il n'est point question d'hélium.

Fouillez entre autre, ICI, dans les nombreuses publications de Massimo Teodorani.

Tout n'est pas encore parfait, mais vous aurez un aperçu de ce que l'on a à faire, une forme de vie à part entière.

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
avatar
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 41
Nombre de messages : 445
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Sam 22 Sep 2018, 14:14
@moimoi a écrit:Le problème est d'utiliser un tel dispositif pour analyser la "lumière" des PANs. Contrairement à l'idée trop bien répandue, il ne suffit pas de "coller" un réseau sur l'objectif. Il faut lui adjoindre aussi une fente fine. Et il n'est pas facile de viser un PAN pour faire rentrer sa "lumière" dans le tube avec le réseau, le tout monté sur l'objectif d'un appareil photo. De plus, la présence de la fente réduit la luminosité.

Bonjour,

Il est possible de remédier à cette dernière difficulté en s'inspirant du système de visée dont sont pourvues certaines caméras "argentiques".

Soit un viseur multifocal disposé sur le flanc de l'appareil photo ou de la caméra vidéo, et dont on peut mouvoir l'arrière en vue de corriger la légère erreur de parallaxe horizontale. 

Un tube en carton ou bien un support pour diapositive, dont les proportions simulent une focale donnée, peuvent en faire office.

Ci-après, un aperçu des variantes respectives de ce système.








J'accorde qu'un tel dispositif, tel qu'ici monté sur trépied, ne permet guère de faire des prises de vue avec la dextérité éventuellement requise pour capturer l'image d'un PAN. Mais c'est toutefois mieux que rien.
moimoi
Participation appréciable
Participation appréciable


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 24
Inscription : 30/07/2018
Localisation : france
Emploi : avec
Passions : Physique - Aéronautique - Simulateur de vol
Règlement : Règlement

Ovnis De l'hélium dans les lumières d'Hessdalen.

le Jeu 27 Sep 2018, 00:26
Bonjour,

  J'ai trouvé un document fort intéressant sur les conclusions scientifiques portant sur l'analyse des lumières d'Hessdalen. C'est un peu difficile à lire (avec du jargon scientifique), et en anglais (désolé !). Il s'agit de "Color Distribution of Light Balls in Hessdalen Lights Phenomenon":

  =>https://www.scientificexploration.org/docs/25/jse_25_4_PaivaandTaft.pdf

  Ils sont d'accord avec moi sur le rôle primordial de l'atmosphère (en particulier avec l'azote N2 qui donnerait beaucoup d'infrarouge avec N2+) dans les spectres obtenus; et en plus ils ont trouvé de l'hélium (avec l'hypothèse de la fusion nucléaire). On y trouve un plasma à 5000 K, avec un gaz dense ionisé. Mais, on a bien compris, ces scientifiques cherchent absolument une explication rationnelle et naturelle à ce phénomène.

   ". Furthermore, helium lines have been detected in the HL spectrum (Bjorn, 2007). This can be strong evidence for old nuclear fusion in these atmospheric plasmas since this chemical element is a product of nuclear fusion between deuterium atoms in nuclear fusion reactors."

  Il me paraît évident qu'un objet solide (spectre continu => loi de Plank ou lois de Wien pour le rayonnement du corps noir) dégage une énergie électromagnétique considérable (genre micro-onde) qui ionise les molécules d'air autour. Il y a même eu des échos radars d'enregistrés parfois.

  L'hélium est un élément chimique (un gaz) très rare sur la Terre. On peut en trouver dans les rochers disent-ils; mais bon, on ne sait pas tout. Il faudrait demander aux géologues ce qu'ils en pensent. On trouve bien du radon dans le granite (par la radioactivité naturelle => désintégration du radium); mais pour l'hélium, je ne sais pas. Peut-être qu'il est présent par la radioactivité alpha.

  Il y a du granite en Bretagne, cela n'en fait pas pour autant un "hotspot" d'observation répétées de PANs. Dans ma région, il n'y a que de la craie, et pourtant il s'est produit une observation de PANs. Dans mon coin, il n'y a pas de radioactivité alpha, pas de radon, et pas plus d'hélium qu'ailleurs, et encore moins de présence d'uranium dans le sol et le sous-sol. Le propre d'une explication scientifique, c'est d'être logique, et cela jusqu'au bout; sinon il y a un problème, soit dans les hypothèses de départ, soit dans le raisonnement, ou soit dans l'interprétation. Leur histoire d'hélium dans les cailloux pour expliquer ce phénomène lumineux, c'est plutôt bancale.

  " In the case of HL, the mechanism responsible for helium emissions needs to be elucidated. Another possibility is that the helium comes from inside rocks. Fractured rocks can liberate helium ions which emit light when the recapture electrons in the atmosphere. In fact, there are rocks (for example, uraninite) that release helium from the natural decay of uranium."

  J'ai pris la peine de regarder les spectres obtenus par les scientifiques d'Hessdalen de ces PANs. Ils me donnent entièrement raison. Ce sont des spectres de tâches, et non de raies. La spectrographie s'enseigne au lycée à partir de la seconde. Les élèves utilisent un spectroscope muni d'une fente pour observer des sources lumineuses (lampes à incandescence, tubes fluorescents, lampes spectrales: sodium, mercure... avec lumières diffusées). Comme vous voyez, il n'est pas nécessaire d'être spécialiste (et d'avoir un certain âge, ou de de travailler dans un de ces laboratoires secrets...)  pour aborder et comprendre la notion de spectre d'émission. Je ne comprends pas que les éminents scientifiques qui ont travaillé sur place à Hessdalen, n'aient pas pensé de placer une fente en amont du réseau de diffraction devant leur appareil photo. C'est le minimum.: et peut-être qu'alors, leurs conclusions auraient été bien meilleures, et leurs explications un peu moins tirées par les cheveux.

  Pour finir, l'histoire de la gigantesque "pile" naturelle ne tient pas la route un seul instant. En effet, la pile s'étudie en électrocinétique, c'est à dire en courant continu. Or les phénomènes observés engendrent un fort rayonnement électromagnétique; et ce dernier impose un couplage des champs électriques E (avec une flèche) et magnétiques B (avec une flèche). Et pour cela, il faut une variation rapide de ces grandeurs E et B dans le temps (voir les équations de Maxwell aux dérivées partielles). Là, on est en régime variable; et ce n'est même pas du 50 Hz domestique avec l'hypothèse de l'ARQS (approximation du régime quasi stationnaire). Là, on parle d'ondes !

 
  Sincères salutations.
avatar
Guillaume84
Modérateur
Modérateur


Masculin Age : 27
Nombre de messages : 546
Inscription : 19/03/2017
Localisation : Ardèche
Emploi : social
Passions : musique
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Jeu 27 Sep 2018, 06:46
Bonjour Moimoi,

Merci pour toutes ces infos, c'est très intéressant. Je vais me pencher sur le document que vous nous partagez. 

Cordialement,

G.
avatar
Tiko
Modérateur
Modérateur


Masculin Age : 43
Nombre de messages : 1978
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : Double
Passions : Le monde !!
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Ven 28 Sep 2018, 07:16


Oui oui moi moi aussi je suis rire

Sérieusement, j'en plaisante mais je pense tout de même que comme moi, bien des personnes s'intéressent à votre approche. Parce qu'arriver à déterminer ce que sont ces lumières, rien que par leur couleur mais sans passer par un réseau de diffraction , ça me parait quelque peu étonnant. Car en fait, je n'ai jamais eu vent d'une telle technique. Enfin si j'ai bien compris... Parce que ça fait beaucoup d'informations à la fois et j'avoue m'y perdre un peu^^



PS: Pour ce qui est de certaines lumières dans le ciel, elles peuvent aussi être dues à des réfractions de l'atmosphère, des nuages illuminés, ou même des plasmas... Je veux dire, on n'y trouve pas toujours un objet physique derrière (je ne fais pas allusion à celles que vous avez photographiées car j'ai un peu de mal à appréhender votre observation).

PS²: Concernant le réseau de diffraction, bien il est d'origine muni de fentes normalement... Du moins, c'en est un peu le principe il me semble (le rajout d'une fente supplémentaire d'une autre dimension a peut être une autre utilité).



_______________________________________
Si croire peut aider, douter peut aider à croire "sans douter".

Pour info :
Quand j'exprime mes idées persos, j'écris en noir
Quand j'avertis, j'écris en vert
Quand je modère, j'écris en rouge
moimoi
Participation appréciable
Participation appréciable


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 24
Inscription : 30/07/2018
Localisation : france
Emploi : avec
Passions : Physique - Aéronautique - Simulateur de vol
Règlement : Règlement

Ovnis Une question de "technique".

le Ven 28 Sep 2018, 19:27
Réputation du message : 100% (1 vote)
Bonjour Tiko,

  Vous avez écrit: " Parce qu'arriver à déterminer ce que sont ces lumières, rien que par leur couleur mais sans passer par un réseau de diffraction , ça me paraît quelque peu étonnant."

  Et je vous donne raison. Mais Analyser les couleurs avec nos yeux, nous le faisons en permanence tous les jours pour appréhender notre environnement. C'est une "technique" bien naturelle. Cela ne prouve absolument rien, je vous rassure, du point de vue scientifique; mais elle laisse quand même quelques indices sur l'origine de cette couleur rouge orange:

  => https://www.leybold.com/en/media/news/first-helium-plasma-at-ipp-technology/
 
  Les scientifiques qui ont pris des photos de spectres de PANs à Hessdalen avec un montage sans fente en amont du réseau de diffraction, ont perdu leur temps. Ils ont souvent obtenu un spectre continu. Il n'en est peut-être pas en réalité. Il s'agit simplement d'une superposition et d'une juxtaposition de taches colorées. C'est juste un manque de rigueur dans la démarche expérimentale; et c'est bien dommage.

  S'agissant de l'hypothèse d'un objet solide qui se cache derrière le plasma résultant de l'interaction d'un rayonnement électromagnétique (micro-ondes) avec les atomes et molécules constituant notre air, c'est peut-être possible (du point de vue physique):

  => http://jlnlabs.online.fr/plasma/4wres/indexfr.htm

  Pour faire fonctionner le four (micro-ondes) il faut nécessairement une prise de courant (pour l'énergie). L' expérience utilise une antenne quart d'onde (qui vibre comme une corde de guitare), avec un effet de pointe à son extrémité (courant nul, tension maximale très grande) où il se forme le plasma (avec de l'air ionisé). C'est impressionnant, et très démonstratif !

  Concernant les phénomènes lumineux atmosphériques que vous évoquez, ils existent bien. On peut aussi ajouter la couleur rouge du soleil couchant (diffusion), le halo lumineux autour de la lune, de la nébulosité laiteuse en plein jour (pollution, diffusion de Mie), de la couleur du ciel (bleu, diffusion de Rayleigh), de l'arc-en-ciel (gouttes d'eau, décomposition), des aurores boréales (vent solaire), du jeu des ombres et de la lumières (dans les nuages comme vous dites, ou les phases de la lune)... . Seulement, le problème dans votre approche, c'est de mélanger le concept de source (de lumière) étendue avec celui de source (de lumière) ponctuelle. Cette dernière s'appliquerait mieux aux observations de PANs. C'est sur cette ambiguïté que l'on discrédite (volontairement) les observations du témoin, pour remettre en cause ses dires ("technique" de désinformation).

  Encore une fois je n'ai rien à vendre. J'essaye de partager mon point de vue (de scientifique) sur ces phénomènes qui nous intriguent plus ou moins, et nous interpellent; c'est tout. J'admets bien volontiers que tout le monde ne puisse pas être d'accord avec moi (moi).

  Sincères salutations.
moimoi
Participation appréciable
Participation appréciable


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 24
Inscription : 30/07/2018
Localisation : france
Emploi : avec
Passions : Physique - Aéronautique - Simulateur de vol
Règlement : Règlement

Ovnis Ce n'est pas moi qui le dit ! (site UFO-science).

le Sam 29 Sep 2018, 21:57
Bonjour Tiko,

  Vous avez écrit:

  "PS²: Concernant le réseau de diffraction, bien il est d'origine muni de fentes normalement... Du moins, c'en est un peu le principe il me semble (le rajout d'une fente supplémentaire d'une autre dimension a peut être une autre utilité)."

  Les fentes (séparées par des traits) que vous évoquez sont effectivement constitutives du réseau de diffraction, qui fonctionne sur le principe des interférences de l'onde (lumineuse) incidente, à la manière des fentes de Young, mais répétées un très grand nombre de fois. Et d'après le site (officiel) de UFO-science :

 => https://www.jp-petit.org/UFOSCIENCE/spectro/rapport_assises_gesto_ufo_science.htm

  "18 juillet 2007 : Un porte réseau avec fente
Une chose est évidente. On n'aura jamais un spectre précis sans doter le système optique d'une fente. L'imprécision sera d'autant plus importante que la source sera large. On devra utiliser une fente pour photographier une flamme, y compris celle d'une bougie."

  C'est clair, net et précis. Il n'y a plus rien à ajouter.


  Sincères salutations.
avatar
Invité
Invité

Ovnis Re: Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).

le Dim 30 Sep 2018, 23:34
@moimoi a écrit:
  La finalité de ma démarche que vous qualifiez de "professorale" est d'essayer de comprendre le fonctionnement de ces "choses" (les PANs pour vous). Il y a bien une logique derrière ce phénomène, même si pour le moment elle nous dépasse. Ces traînées lumineuses m'apportent un certain nombre d'informations (aspect, couleur, rémanence) sur le "système" qui les a produit. Je fais des hypothèses dessus, c'est tout. Pour expliquer correctement les choses, les mots de tous les jours ne suffisent pas; et la vulgarisation a des limites. Désolé.

  

Vous avez entièrement raison! Personnellement je ne trouve pas du tout votre démarche "professorale".
 
Je la trouve très intéressante, et j'ai été ravie d'avoir connaissance de votre expérience de plasma avec un micro-onde. 

Vos apports réflexifs sont vraiment très intéressants! D'ailleurs, tant que je vous tiens, restez par ici, j'ai mille questions à vous poser, mais plus tard, c'est l'heure d'aller au lit là...
 Very Happy

Cordialement
Nanou
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum