Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 En 1975, le 29/08 L'ovni et le garde champêtre compagnie de Tournon (Ardèche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 10/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: En 1975, le 29/08 L'ovni et le garde champêtre compagnie de Tournon (Ardèche)   Dim 24 Fév 2008, 04:45

29 AOUT 1975 L'OVNI ET LE GARDE CHAMPÊTRE

Procès-verbal de synthèse. Gendarmerie nationale, compagnie de Tournon dans l'Ardèche, brigade de Le Cheylard.

Exposé des faits

Le lundi 1er septembre 1975 en mairie de Le Cheylard dans l'Ardèche, M. A. .. , soixante-quatre ans, garde champêtre dans cette commune, nous fait part de l'observation d'un objet volant non identifié, le vendredi 29 août 1975 à 6 h 26 alors qu'il se trouvait dans sa propriété. Des recherches effectuées par l'intéressé en vue de découvrir d'autres témoins restent vaines. Toutefois, le 5 septembre 1975, M. M ... , trente-quatre ans, plâtrier peintre nous fait savoir que le vendredi 29 août 1975 à 6 h 25 il a observé un OVNI alors qu'il se trouvait à Saint-Martin-de-Valamas dans l'Ardèche. Les renseignements fournis et la description donnée par les intéressés des OVNI font ressortir différents points communs.

1. Il s'agit d'un même jour, vendredi 29 août 1975, et de la même heure d'observation, 6 h 25.
2.La direction nord-sud des objets volants, séparés d'environ 6 kilomètres, provenait de la région de Les Nonières pour se diriger vers Mézïlhac ...

3. Le deuxième témoin a été vivement surpris et marqué par cette apparition ainsi que A ... René qui, plus d'une heure après son observation, était fortement choqué.

Enquête

M. A ... René arrive à sa propriété à Le Cheylard, le vendredi 29 août 1975. Il fait jour et le temps est très légèrement brumeux. En déposant son cyclomoteur, il regarde en direction de la ferme inhabitée Collus. Son attention est attirée par un objet de couleur vert très clair évoluant au-dessus de la verdure foncée des châtaigniers qui se trouvent en crête de colline. L'objet volant plonge dans la vallée du ruisseau du Faï en direction de la ferme Collus, passe au-dessus de lui à environ 50 mètres et poursuit sa trajectoire. Il pense que l'objet volant va s'écraser contre la colline, il n'en est rien. A une dizaine de mètres des sapins et châtaigniers l'objet volant monte à la verticale, franchit la colline et reprend un vol horizontal. Il s'agit d'un objet de couleur vert très clair, éblouissant à faible distance. Il est en forme d'obus, d'un diamètre de 2 mètres et de 2,50 mètres à 3 mètres de longueur. Il ne produit aucun bruit ce qui choque fortement, il n'y a aucun déplacement d'air, aucune odeur particulière après le passage de l'engin. Seule une courte traînée de 50 centimètres se trouve à la base de l'engin, aucune superstructure hublot ou autre caractéristique n'est aperçue. Il évolue à une très grande vitesse, le temps d'observation est de l'ordre d'une demi-seconde.

Il semble provenir de la direction de Les Nonières pour se diriger vers Mézilhac. M. A ... René est fortement ému par cette observation.

Monsieur M ... Emile se trouve sur le balcon de sa maison à Saint-Martin-de-Valamas, il est 6 h 25 le vendredi 29 août 1975. Il fait normalement jour, le ciel est dégagé avec quelques nuages. En attendant ses camarades de travail A. .. et D ... , il regarde la nature. Alors qu'il observe la montagne entre les hameaux de Roche Bonne, commune de Saint-Martin-de-Valamas et Dusayes, commune de Saint-Jean-Roure, il aperçoit un objet volant non identifié. Ce dernier semble provenir de la direction Les Nonières pour se diriger vers Mèzilhac. L'objet volant, tout en décrivant une large courbe plonge dans la vallée de la rivière l'Eryrieux. il s'agit d'une masse sombre d'un volume de 3 à 10 mètres cubes paraissant entourée d'un voile nuageux de couleur rose. D'un point restreint de la masse part une traînée de 150 mètres de longueur, sa forme est triangulaire, elle est festonnée à son extrémité qui mesure environ 10 mètres de largeur. La traînée de couleur vert èmeraude est entourée d'un liseré rose au départ de la masse, pour devenir rouge intensif en se rapprochant de son extrémité. Il pense que l'objet est une météorite qui va s'écraser sur la montagne de Duestre, lieu-dit GratteLoup, il n'en est rien. L'objet volant poursuit sa trajectoire vers le sud. A son passage entre 300 et 500 mètres de lui, l'objet volant produisait un très léger bruit, genre souffle. Il n'a pas remarqué de déplacement d'air ni d'odeur particulière. L'engin évoluait à une très grande vitesse. Le temps d'observation est de l'ordre d'une seconde. Il a été surpris par l'objet volant, puis admiratif devant ce phénomène d'une rare beauté. Il n'a pas été effrayé, il souligne qu'il n'avait jamais vu de couleurs aussi belles que celles provoquées par l'objet volant.

Fait et clos à Le Cheylard le 25 septembre 1975.

Procès-verbal d'audition. 25 septembre 1975, M. A ..• René, soixante-quatre ans, garde champêtre à Le Cheylard.

Le vendredi 29 août 1975 à 6 h 25, je me trouvais sur la route du Faï à Le Cheylard à proximité de ma propriété lorsque mon attention a été attirée par un objet volant que je n'ai pu identifier. A 6 h 25 il faisait normalement jour et le temps était légèrement brumeux, j'étais en train de garer ma mobylette contre un talus et mon regard se portait machinalement vers la ferme inhabitée par suite d'un décès. J'ai vu soudain un engin bizarre se trouvant en vol à la verticale de cette maison et à environ 50 mètres d'altitude. Cet engin venait dans ma direction. Il avait la forme d'un obus, sa couleur était vert très clair, à son passage devant moi l'engin m'a ébloui comme si l'on regardait le soleil de face. Sur son passage il laissait une traînée qui pouvait être un genre de condensation et non pas une fumée. Il n'émettait absolument aucun bruit, son passage n'a duré probablement que l'espace d'une demi-seconde. Sa vitesse m'a paru largement supérieure à la majorité des météorites que l'on peut observer couramment dans l'espace. Malgré que les distances évaluées peuvent être erronées, il m'a semblé que l'engin cylindrique à l'arrière mesurait 2 mètres de diamètre et environ 3 mètres de longueur. Il n'avait apparemment aucun hublot ou autre ouverture visible. Il n'y avait également aucun aileron ou autre superstructure sur cet engin. L'arrière était plat et de couleur vert clair ainsi que l'ensemble du corps en forme d'obus.

Autour de l'objet volant rien d'anormal, protubérance ou autre phénomène. Après son passage, j'ai remarqué une légère traînée qui suivait l'engin sur 50 centimètres environ. Malgré que l'engin soit passé au-dessus de ma propriété et que j'y sois resté environ une heure, je n'ai pas senti d'odeur particulière, inhabituelle, pouvant provenir de l'objet volant. L'engin paraissait provenir de la direction Les Nonières pour se diriger vers Mézilhac soit une direction nord-sud. Quoique n'étant pas peureux, j'étais fortement choqué par cette brusque et rapide apparition. En effet, apercevant un tel engin se déplaçant à une vitesse fantastique et sans émettre le moindre bruit m'a stupéfait. J'ai fait part de mes observations dans mon entourage mais je n'ai découvert aucun autre témoin des faits. J'ai aperçu l'objet volant alors qu'il se trouvait au-dessus des châtaigniers se trouvant en crête de collines. C'est la couleur vert très clair de l'engin qui a attiré mon attention car elle tranchait énormément avec la verdure foncée de ces arbres. L'engin paraissait maintenir son altitude qui était de 50 à 60 mètres au-dessus du sol. Après avoir passé au-dessus de moi, j'ai pensé que l'engin allait s'écraser contre la colline du Faï. Il n'en a rien été, l'engin tout en gardant sa vitesse est monté pratiquement à la verticale après avoir dépassé la crête de la colline, a repris un vol horizontal en direction de Mézilhac. De ma position, soit à 50 mètres des sapins et châtaigniers j'ai nettement vu la brusque montée à la verticale de l'engin. Je précise que j'ai une très bonne vue et que je n'ai pas eu de maladie au moment de cette apparition malgré le choc psychologique subi au moment des faits. Je signale également que j'ai effectué mon service militaire en 1932 et j'ai été rappelé pour la guerre de 39 en tant qu'artilleur. Connaissant passablement la balistique grâce aux ballons sonde qui nous permettaient d'effectuer le réglage des mises à feu d'obus, je n'ai jamais vu un tel phénomène que je classe dans la catégorie des objets volants non identifiés.

1er septembre 1975, midi, lecture faite par moi de la déclaration ci-dessus, persiste et signe.

Procés-verbal d'audition de M. M .•• Emile, trente-quatre ans, plâtrier, demeurant à Le Cheylard.

Depuis le 20 juillet 1975, je demeure provisoirement avec ma famille à Saint-Martin-de-Valamas dans l'Ardèche où je possède une maison et où j'exerce actuellement mes activités professionnelles. Le 29 août 1975 à 6 h 25 à ma montre, je me trouvais au quartier de Crézenoux commune de Saint~Martin-de-Valamas sur le balcon de la maison A ... Cette habitation est située en bordure d'une petite route entre la départementale 120 et la rivière I'Eryrieux. Admirant la nature, mes yeux se portaient dans la direction des hameaux de Roche Bonne sur la commune de Saint-Martin et Dusayes de la commune de Saint-Jean-Roure, Ardèche. Soudain, j'ai été fortement surpris par l'apparition entre ces deux hameaux, d'un engin volant non identifié, Cet engin évoluait entre 300 et 500 mètres de ma position et pouvait se trouver à 300 mètres d'altitude. L'objet volant plongeait dans la vallée de la rivière l'Eryrieux en décrivant une large courbe en direction de Le Cheylard. C'est la couleur de l'engin qui a attiré mon attention. Il a traversé devant moi d'une colline à l'autre. Il m'a semblé au premier abord qu'iL s'agissait d'une météorite. C'était une masse sombre de 2 métres, pouvant avoir un volume de 10 à 12 mètres cubes qui se trouvait dans un genre de nuage de couleur rose, D'un point situé à l'arrière de la masse partait une traînée de 150 mètres environ de longueur, Cette traînée avait la forme d'un triangle isocèle dont la base festonnée pouvait avoir 10 mètres de largeur. Cette traînée était de couleur vert émeraude éclatant et brillant, elle était entourée d'un liséré partant du rose clair à l'arrière de la masse, pour devenir rouge, puis rouge intensif à mesure de l'approche de l'extrémité de cette traînée. A son passage devant moi à 300 ou 400 mètres, j'ai entendu un très léger bruit, comme un souffle. Vu la direction prise par l'engin j'ai pensé qu'il allait s'écraser contre la montagne, soit au quartier de Gratte-Loup vers Duestre, de la commune de Genac. Mais l'engin est normalement passé au-dessus, sans changer sa trajectoire. Personnellement j'ai pensé qu'il s'agissait d'une météorite. En effet l'engin se déplaçait à une vitesse extrêmement rapide. J'ai pu observer ce phénomène pendant une seconde environ. Me trouvant quand même assez éloigné de l'objet volant je n'ai pas remarqué de déplacement d'air, je n'ai pas senti d'odeur inhabituelle. A 6 h 28, mes camarades A ... et D ... qui arrivaient au travail n'ont pas observé ce phénomène. Si j'ai été surpris par cet objet volant d'une beauté extraordinaire et par ses couleurs, que je n'avais jamais vues, je n'ai pas été effrayé. Au moment de l'évolution de l'objet volant, il faisait normalement jour, le ciel était dégagé avec quelques nuages. Je n'ai pas entendu dire que d'autres témoins aient vu cet objet volant non identifié.

5 septembre 1975, 20 heures, lecture faite de la déclaration ci-dessus, persiste et signe.

COMMENTAIRE. - Voici une enquête classique.

1. Deux témoins qui ne se connaissent pas décrivent avec précision le même phénomène.

2. Ce phénomène ne peut être explicable par une manifestation naturelle ou humaine (météore, avion, etc.).

Je déconseille aux rationalistes dogmatiques d'avancer l'hypothèse d'une hallucination. Ce serait méconnaître à la fois la psychologie, la statistique ... et le dossier OVNI.

Merci de me signaler les fautes ou mots "illisibles" ,scanné un document et le convertir en texte n'est pas évident.

Scanné par benzemas http://www.forum-ovni-ufologie.com/index.htm, extrait du livre "le nouveau défi des ovnis"

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

En 1975, le 29/08 L'ovni et le garde champêtre compagnie de Tournon (Ardèche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Base de données: les cas d'observations d'ovni classés par type :: Les affaires importantes dans l'histoire de l'ufologie :: VIII/ Observations en France et rapports de Gendarmerie-