Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 En 1975, le 11/08 et 23/11 Des voitures poursuivies par un engin volant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: En 1975, le 11/08 et 23/11 Des voitures poursuivies par un engin volant   Dim 24 Fév 2008, 12:21

11 AOUT ET 23 NOVEMBRE 1975 ENCORE DES VOITURES POURSUIVIES ...

Gendarmerie nationale, compagnie de Fontainebleau, brigade de Lorrez-tc-Bocage-Préaux.

Procès- verbal de synthèse, l'an 1975, Je 5 septembre.

Exposé des faits:

Le 12 août 1975 à 18 heures, se présente au bureau de la brigade M. A. .. qui nous expose les faits suivants: le 11 août vers 22 h 30 alors qu'il circulait sur le chemin départemental 30, au lieu-dit La Brosse, commune de Chaintreaux, il a été poursuivi par un objet volant non identifié qui avait la forme d'une grosse boule lumineuse rouge. Elle a disparu lorsqu'il a éteint ses phares. Arrivé il Egreville, en compagnie de MM. W ... , ... et S ... , il a aperçu une nouvelle boule, plus importante, de couleur blanche. L'objet aurait été visible de 22 h 30 le Il août, à 3 heures le 12 août 1975. Il explique son retard à nous aviser du fait qu'il craignait de n'être point pris au sérieux. Mais poussé par son épouse rentrée de vacances le 12 août 1975 à 14 heures, il s'est cependant décidé à nous aviser des faits.

Par message, nous rendons compte des faits à notre commandant de compagnie.

Au cours de son audition, A. .. , qui semble jouir de toutes ses facultés mentales, précise que, rentrant du restaurant où il avait dîné à Souppes-sur-Loing de 18 h 30 à 22 heures, il a été surpris par une boule rouge lumineuse d'un mètre de diamètre, se déplaçant au-dessm; de son véhicule. Il déclare avoir éteint ses phares et continué sa route avec ses feux de position pour seul éclairage. Cette façon de pratiquer l'aurait alors débarrassé de la boule qui serait partie au-dessus d'un bois. Arrivé à Egreville, il s'est rendu au seul café ouvert à cette heure tardive où il a raconté sa mésaventure. Personne ne l'a cru et le tenancier, son cuisinier et quelques clients sont cependant sortis, équipés de jumelles. Tous auraient alors vu une grosse boule blanche qui se déplaçait à grande vitesse et en tous sens dans le ciel. A ... précise en outre avoir vu, à un certain moment, un éclair rose se former sous la boule blanche comme si la boule rouge initialement aperçue avait rejoint la source de lumière blanche. M ... qui était un des clients du café « Le Lion d'Or» à Egreville, où s'est réfugié A ... prétend avoir vu un objet qui montait et descendait dans le ciel, avoir tenté de s'en approcher sur la route du Bignon-Mirabeau et l'avoir observé à la jumelle. Selon lui, l'objet paraissait ovale et flasque, il était blanc lumineux, moucheté de points noirs, et avait la taille d'une orange dans ses jumelles. Il déclare s'être rendu ensuite à La Brosse avec l'espoir d'y la boule rouge vue par A ... mais n'avoir rien d'anormal. W ... André, tenancier du «Lion d'Or », déclare que le 11 août 1975, à 23 h 15, A. .. est arrivé affolé à son établissement. Il a demandé à ce que quelqu'un témoigne du fait qu'il était suivi par une boule rouge.

M. W ... serait immédiatement sorti avec son chef cuisinier, M. S ... et M. M ... Ils auraient alors aperçu un objet lumineux blanc, dont ils ont tenté de s'approcher en voiture. Observé à la jumelle cet objet était plus gros qu'une étoile, et donnait l'impression d'avoir de nombreuses facettes ou des points noirs. Il n'a pas vu de boule l'ouge. Selon lui, A ... paraissait sincère à son arrivée au bar.

M. S ... Luc, chef cuisinier au « Lion d'Or a déclare avoir également vu l'objet lumineux, blanc et sombre à la fois. Selon lui, il était moucheté de points noirs et il a eu l'impression que sa surface n'était pas lisse mais pleine de boursouflures ou de facettes.

Les deux autres témoins qui étaient au bar au moment des faits n'ont pu être identifiés et entendus.

Mentionnons que, d'autre part, quatre jeunes gens qui campaient dans la région auraient également vu l'objet lumineux blanc. Ils ne se sont pas fait connaître. Malgré nos recherches, ces campeurs n'ont pu être identifiés, et il est possible qu'il s'agisse d'un campement sauvage installé dans le département du Loiret, limitrophe à environ un kilomètre d'Egreville. Les contacts pris avec les brigades de Ferrières et Courtenay territorialement compétentes, n'ont pas permis d'aboutir.

Les témoins paraissant de bonne foi, il semble qu'il y ait effectivement eu quelque chose d'anormal au-dessus de la région d'Egreville au cours de la nuit du 11 au 12 août 1975.

Clôture

Les faits relatés ci-dessus sont connus par la circulaire ministérielle 32600 du 2 août 1968, nous en dressons le procès-verbal en six expéditions destinées à M. le préfet de Seine-et-Marne, à M. le procureur de la République de Fontainebleau, au général commandant la région aérienne, état-major de la deuxième région aérienne, base aérienne 107 de Villacoublay, au ministre des Armées, direction de la gendarmerie et de la justice militaire, bureau emploi-renseignements, 35, rue Saint-Dizier, 75016 Paris, le sixième exemplaire aux archives.

Fait à Lorrez-le-Bocage, 5 septembre 1975.

Procès-verbal d'audition, gendarmerie nationale, groupement de Seine-et-Marne. compagnie de Fontainebleau, unité Lorrez-le-Bocage.

Le 12 août 1975 nous entendons M. A ... quarante et un ans, tuyauteur-soudeur, qui nous déclare à 18 heures:

Hier, 11 août 1975 vers 22 h 30, je rentrais du travail à bord de ma voiture Peugeot 204 n* ... QS 77. J'étais seul à bord. J'ai quitté mon travail vers 18 h 20, mais auparavant j'avais mangé au restaurant. Vers 22 h 30, je quittais le restaurant, je revenais donc de Souppessur-Loing et je rentrais à Egreville. En arrivant à hauteur de La Brosse, j'ai été suivi par une boule de couleur rougeâtre qui se trouvait à une hauteur de 400 mètres, d'une circonférence de un mètre environ. J'ai éteint mes phares et fai continué ma route en veilleuse. La boule est partie derrière les bois. Il n'y avait aucune voiture ni devant ni derrière. Cette boule ne laissait aucune fumée ni aucune odeur, elle était ronde, unie. En arrivant à Egreville, je suis allé au bar « Le Lion d'Or» raconter mon aventure au tenancier. Cette boule ne m'a pas suivi, mais quand je suis ressorti accompagné de ces personnes, je l'ai retrouvée dans le ciel. Elle ressemblait à une étoile mais très blanche et plus brillante, mais de la même grosseur. Je suis rentré à mon domicile vers 1 h 30 du matin et j'ai regardé à ma fenêtre, elle y était encore. Je l'ai observée jusqu'à 2 h 50, elle montait et descendait. Et quand j'allumais la lumière de ma chambre, j'avais l'impression qu'elle se tournait vers la lumière. Elle se trouvait alors à une hauteur que j'estime à 3 000 mètres environ. Hier, j'ai mangé au restaurant « Le Café des Varennes» à un kilomètre de Souppes, avant la papeterie. Quand elle montait et descendait, elle laissait une fumée derrière elle et quand elle tournait sur elle·même erre avait une face plus brillante que l'autre. A un moment donné, il y a eu un «Z» de couleur rose, juste sous la boule, trois fois plus gros qu'elle.

12 août 1975, 18 h 15, lecture faite par moi, persiste et signe.

Audition de M. André M ... , vingt-cinq ans, pâtissier. Lundi soir vers 23 heures, je me trouvais au restaurant « Le Lion d'Or» à Egreville, quand un homme, que je connais de vue, est arrivé. n était affolé et pâle. Il disait avoir été suivi par un objet, de Souppes à Egreville.

Il disait que cet objet s'arrêtait quand il s'arrêtait et redémarrait quand il redémarrait. M. W ... , moi-même et cet homme sommes sortis. Il nous a montré l'objet qui l'avait suivi. J'ai vu un objet faisant quatre fois la taille d'une étoile, plus jaune et plus brillant. Cet objet bougeait, il semblait monter et descendre. Nous sommes ressortis plus tard, cet objet était devenu plus petit. Il était remonté et devenu fixe. A ce moment-là c'était minuit environ. Avec M. W ... et son cuisinier nous sommes partis en direction du Bignon, dans l'espoir de nous approcher. Nous nous sommes arrêtés en bordure d'un champ et nous t'avons observé à la jumelle. Dans ces jumelles, j'ai vu un objet ovale, comme flasque, de couleur blanchâtre avec des points dessus. A la junelle l'objet avait la taille d'une orange. Nous sommes allés ensuite en direction de Chaintreaux, à l'endroit où l'homme disait avoir été suivi. Je n'ai rien remarqué de particulier, j'affirme que ce que nous avons vu n'était pas une étoile, c'était trop bas.

13 août 1975, 10 h 25, lecture faite, persiste et signe.

Proces-verbal d'audition de M.V .. Henri, vingt-six ans, restaurateur, qui déclare :

Lundi soir vers 23 h 15, M. A. .. est arrivé dans mon établissement. Il avait l'air affolé. « Je suis suivi par une grosse boule depuis Souppes, a-t-il dit, est-ce que quelqu'un peut témoigner?» Je suis sorti avec mon chef et M. M ... Nous sommes allés en voiture vers le bois des Places. Soudain j'ai vu un objet plus brillant qu'une étoile, trois fois plus gros, et nettement plus bas que les étoiles. Je l'ai observé à la jumelle. J'ai remarqué comme des facettes. Je n'ai pas vu de boule rouge, je pense que A ... disait vrai, quand il est arrivé, j'ignore ce qu'était l'objet que j'ai observé à la jumelle.

14 août 1975, 15 heures, lecture faite, persiste et signe.

Procès-verbal d'audition de M. S ... Luc, cuisinier, qui déclare :

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici


Dernière édition par Benzemas le Mar 10 Juin 2008, 12:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: En 1975, le 11/08 et 23/11 Des voitures poursuivies par un engin volant   Dim 24 Fév 2008, 12:21

Lundi accompagné mon employeur M. W ...

et M. M... j'ai observé l'objet à la jumelle, j'ai vu une grosse boule sombre avec des points pommelés. Dans les jumelles cela faisait un bon mètre de diamètre. Ensuite, c'est devenu nettement plus petit, de la grosseur d'une coupe. Nous avons pu l'observer de 23 h 30 à 2 heures. La première observation était plus nette, elle se situait vers 23 h 45, l'objet était alors vers le bois des Places et était plus bas que par la suite. Je n'ai aucune idée de l'altitude.

Le 14 août 1975 à 15 h 10, lecture faite, persiste et signe.

23 NOVEMBRE 1975 :

Gendarmerie nationale, compagnie de Launton, 25 novembre 1975, 15 h 30, à la brigade de Lézardrieux, Côtes-du Nord, nous recevons les dénommés L...Bernard et L... Yves, âgés de 21 et 22 ans, marins de commerce, qui déclarent :

Le 23 novembre 1975 à 23 h 30. circulant sur le chemin départemental 786, entre Tréguier (Côtes-du-Nord) et Lézardrieux se dirigeant vers Paimpol, les intéressés sont alors attirés par un phénomène inconnu qui se déplace dans le ciel d'ouest en est, dans leur direction de marche. L'observation se fait en roulant, jusqu'au moment où l'engin non identifié arrive à se placer dans l'axe de la route devant le véhicule, sans toutefois se poser au sol. Les deux hommes, gagnés par l'inquiétude, arrêtent leur véhicule et font demi-tour vers Tréguier (Côtes-du-Nord) dans l'intention de recueillir un appareil photo pour prouver leur observation. Dès que les témoins repartent vers Tréguier, le phénomène prend de l'altitude et poursuit le véhicule, en se tenant à une distance raisonnable. Pendant environ 5 kilomètres l'engin suit le véhicule en se dirigeant désormais d'est en ouest. Le véhicule se déplace par moments à la vitesse




de 90 à 100 km/heure. Avant l'entrée dans Tréguier dans une descente assez prononcée, à un endroit où la végétation est abondante, le phénomène disparaît sur la droite à la hauteur du bourg de Trédarzec. L'aventure se termine. Il est alors 23 h 45 et malgré une nouvelle surveillance de quelques instants aucun fait anormal r:'a été aperçu dans le ciel au-dessus de la région concernée

Description de l'OVNI

Engin de forme ronde, diamètre de 80 centimètres à 1 mètre, couleur rouge orangé comme un soleil couchant, se déplace dans le ciel à une altitude de 500 mètres environ en suivant la direction de marche du véhicule. Aucun bruît.

Remarque

Les observatoires régionaux ayant eu connaissance de cette par la presse écrite et parlée n'ont jusqu'à ce apporté aucun élément concret à l'enquête. Il en ressort que le phénomène lumineux signalé n'a pas été identifié.

Procès-verbal d'audition, gendarmerie nationale, département des Côtes-du-Nord, compagnie de Lannion, brigade de Lézardrieux, ce jour 25 novembre 1975, nous entendons M. L ... Bernard, vingt et un ans, marin de commerce, qui déclare:

Le 23 novembre 1975? vers 23h30, en compagnie de mon camarade L... Yves nous nous rendons de Tréguier à Paimpol, circulant à bord du véhicule renault R 16 de mon camarade sur le chemin départemental 786, nous sommes au lieu-dit la Croix-Neuve, lorsque j'aperçois dans le ciel une boule de feu de couleur orange de 80 centimètres à 1 mètre de diamètre. J'ai dit à mon camarade de regarder et ensemble nous avons constaté ce phénomène. Cette boule semblait se déplacer d'est en ouest, c'est-à-dire dans le même axe que nous. Il m'est très difficile de vous donner une distance précise au-dessus du niveau du sol, peut-être 500 mètres. Au fur et à mesure que nous roulons, j'ai l'impression que la boule augmente de diamètre. Sa couleur vire au rouge, tirant un peu sur l'orange. En arrivant au bas de la descente qui précède le carrefour de Kérantour, le phénomène se tient au niveau du sol et tient toute la largeur de la nouvelle route. Nous n'avons pas continué plus loin notre route, nous avons fait demi-tour et sommes revenus à Tréguier pour chercher un appareil photo, mais aussi parce que l'inquiétude nous gagnait. Au moment où nous avons fait demi-tour, le phénomène était immobile. Puis au retour, j'ai eu l'impression que l'engin nous suivait après s'être élevé jusqu'à la hauteur où nous l'avions aperçu la première foîs. De Kérantour jusqu'à Trédarzec, soit environ une distance de 5 kilomètres, nous avons pu observer cette boule qui nous suivait. C'est en arrivant à la hauteur de la descente qui précède Tréguier que le phénomène a disparu.

Nous sommes revenus un quart d'heure plus tard en compagnie de deux autres camarades, mais nous n'avons rien vu. Le ciel était nuageux, on voyait la lune par moments, le sol était bien sec, le bruit de la voiture ne nous a pas permis d'entendre S'i le phénomène faisait du bruit. De toute façon cela n'a eu aucune répercussion sur moi. Il me semble que lorsque nous sommes arrivés à la descente de Kérantour, j'ai vu un véhicule qui venait de la direction Paimpol par la déviation de Pleudaniel, je ne peux vous fournir aucun renseignement sur ce véhicule mais il me semble qu'il a fait demi-tour. J'affirme que tout ce que je viens de dire est la vérité. Je n'ai jamais été condamné pour ivresse. Je n'ai jamais subi de traumatisme crânien et ne me suis jamais jait soigner pour maladie mentale.

25 novembre 1975 à 16 h 501 lecture faite, persiste et

signe. '

Audition de L ..• Yves, vingt-deux ans, marin de commerce, le 25 novembre 1975, qui déclare:

Le 24 novembre 1975, vers 23 h 30, je me dirigeais en compagnie de mon camarade L ... Bernard, vers Paimpol. Nous étions à bord de mon véhicule Renault R 16 et nous circulions sur le chemin départemental 786. Nous étions au niveau du lieu-dit la Croix-Neuve, lorsque mon camarade m'a fait remarquer qu'il y avait un phénomène dans le ciel. J'ai ralenti l'allure et j'ai observé à une hauteur de .100 mètres, une boule de feu de couleur rouge orange. Elle se déplaçait dans le même sens que nous, c'est-à-dire dans le sens ouest-est. Elle semblait se déplacer à la même vitesse que nous, c'est-à. dire à environ 90 km/heure.

Au fur et à mesure que nous avancions, j'avais l'impression que le diamètre de la boule augmentait. Nous étions au bas de la descente qui précède le carrefour de Kérantour, lorsque nous avons vu sur la route, au niveau du carrefour, peut-être un peu plus haut, la boule qui se tenait au niveau du sol et qui barrait toute la largeur de la route. Nous avons fait demi-tour car l'inquiétude nous gagnait. Nous avons pris la direction de Tréguier et nous avons constaté que la boule s'éleliait dans le ciel et nous suivait. Elle a atteint à peu près la hauteur que nous avions constatée la première fois.

C'est en arrivant dans la descente qui précède Tréguier que le phénomène a disparu. Je pouvais l'apercevoir par la fenêtre arrière droite de la voiture. Nous sommes revenus un quart d'heure plus tard en compagnie de deux camarades, mais nous n'avons rien vu. Il m'est impossible de vous dire si le phénomène faisait du bruit, en tout cas il n'a eu aucun effet sur moi. II me semble que le ciel était nuageux, la lune apparaissait par moments, le sol était sec. II me semble que lorsque nous sommes arrivés à la descente de Kérantour il y avait un autre véhicule qui venait de la route de Paimpol par la déviation de Pleudaniel, je ne sais pas ce que cette voiture est devenue. J'affirme que tout ce que je viens de dire est vrai . Je n'ai consommé au café qu'un diabolo menthe dans l'après-midi et le soir. Je n'ai jamais été condamné pour état d'ivresse, je n'ai jamais subi de traumatisme crânien et ne me suis jamais fait soigner pour maladie mentale.

25 novembre 1975, 17 h 35, lecture faite, persiste et signe.

Merci de me signaler les fautes ou mots "illisibles" ,scanné un document et le convertir en texte n'est pas évident.

Scanné par benzemas http://www.forum-ovni-ufologie.com/index.htm, extrait du livre "le nouveau défi des ovnis"

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 68
Nombre de messages : 6564
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: En 1975, le 11/08 et 23/11 Des voitures poursuivies par un engin volant   Ven 23 Aoû 2013, 15:54

Bonjour
J'ai un autre cas assez curieux  à Lannion 22 
"Le 5 septembre 1980 à 22h 45 des témoins dans leur véhicule remarquent deux boules rouges de la grosseur d'un poing au-dessus de la baie. Se rapprochant très rapidement du véhicule, les boules suivent la voiture même lors d' une accélération de 60 à 130. Très lumineuses et laissant une trainée rouge, elles se rapprochent l'une de l'autre. Se réfugiant chez quelqu'un, toutes les personnes verront ces boules repartir vers la baie. Ce phénomène reste inexpliqué.


http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1980-09-00799
Tiré du procès verbal : "Un autre témoin indépendant a observé le même phénomène le même jour à la même heure son épouse a confirmé le retour des boules vers la mer"
Cordialement

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règles de bonne utilisation du forum  ►ICI 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

En 1975, le 11/08 et 23/11 Des voitures poursuivies par un engin volant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Base de données: les cas d'observations d'ovni classés par type :: Les affaires importantes dans l'histoire de l'ufologie :: VIII/ Observations en France et rapports de Gendarmerie-