Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Un scénario à la Contact ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 249
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Un scénario à la Contact ?   Mar 18 Oct 2016, 07:54


 
 
Après Kic 8462852 qui a donné un bon coup de pied au cul des sceptiques de tous bords et dont les expressions sont toujours en recherche d’explication, voilà qu’une nouvelle publication met en évidence un phénomène qui pourrait être une fois de plus l’expression de quelques ETI ! C’est pas encore dans science et vie et l’on s’empressera de dire que c’est peut-être autre chose que des extraterrestres et que bla bla bla bla pseudo sceptiques pour nous expliquer que la Terre est plate, euh non pardon je me trompe de siècle…
Bon allons directement aux conclusions et chacun se fera sa propre opinion.
 
Discovery of peculiar periodic spectral modulations in a small fraction of solar type stars
https://arxiv.org/pdf/1610.03031v1.pdf
Ermanno F. Borra and Eric Trottier
Traduction rapide des conclusions :
 
Citation :
« Après avoir mené une analyse de Fourier su 2,5 millions de spectres du SDSS survey, nous avons trouvé des signaux indiquant une modulation périodique dans le spectre d’un très petit nombre d’étoiles qui sont toutes à l’intérieur d’une étroite fenêtre spectrale près du type spectral du soleil. Ce ne fut pas trouvé dans tous autres spectres de quasars ou de galaxies. Nous avons évalué plusieurs effets possibles qui pourraient être à l’origine des signaux.
Citation :

 
Des effets instrumentaux ou des travers dans l’analyse des données pourraient expliquer la cause de la modulation spectrale. Cependant, cette hypothèse  n’est pas valable pour les trois raisons suivantes (voir le paragraphe 4) : En premier, un signal généré par des effets instrumentaux ou dans l’analyse des données devrait être présent dans le spectre de toutes les étoiles quasars et les galaxies, alors qu’il est présent dans seulement une très petite fraction d’étoiles de type F et G et dans aucune galaxie. En second, les signaux devraient principalement être détectés dans les étoiles brillantes en raison des considérations sur le ratio signal/bruit, alors que nous trouvons que ce n’est pas le cas. En troisième, et de façon plus importante, le signal de modulation spectrale périodique était seulement détecté dans un très petit nombre d’étoiles qui sont contenues à l’intérieur d’une fenêtre étroite de types spectraux (F2 à K1). Comme évoqué dans le paragraphe 4, la probabilité que ce soit dû à des fluctuations au hasard est strictement de moins  de 100 attos  à partir des résultats provenant des données de SEGUE 2 et ceci est aussi très petit selon les résultats des données de la version 8 des données de SDSS. Finalement, nous ne trouvons pas que les détections se produisent préférentiellement dans quelques fibres, ni à des dates juliennes particulières comme ce qui pourrait être le cas pour quelques effets de type instrumentaux. Les détections se produisent à l’intérieur de grandes périodes temporelles et donc ne peuvent être dues à des problèmes instrumentaux (c’est à dire produites par des changements instrumentaux). Notez aussi que nous ne pouvons pas invoquer un effet de couleur instrumental hypothétique pour expliquer le fait que toutes les détections sont à l’intérieur d’une fenêtre spectrale étroite, car le signal n’était pas détecté dans aucunes des galaxies qui ont des spectres avec un signal moyen similaire aux ratios de bruit, alors que la plus part des galaxies ont des couleurs à l’intérieur de cette gamme spectrale. Nous ne pouvons pas faire l’hypothèse que ce manque de détection est due à l’extension des galaxies car les spectres SDSS sont obtenus avec des fibres optiques qui ont un diamètre de 3 arc-secondes, manque comparable à la diffusion provoquée par la vision atmosphérique des étoiles.
La transformation de Fourier des caractéristiques spectrales est une autre source possible du signal de Fourier. Cependant une analyse quantitative, qui utilise les simulations par ordinateur, montre que c’est très improbable car plusieurs centaines de lignes fortes  placées presque aux emplacements de la fréquence périodique seraient nécessaires. Le fait que, comme discuté au paragraphe 5.2, les pics des signaux soient contenus à l’intérieur d’une fenêtre plutôt étroite de pics et sont présents dans seulement 1 % des étoiles dans une fenêtre spectrale étroite  le rend aussi improbable alors qu’on devrait s’attendre à ce que les lignes soient présentes dans toutes les étoiles d’un type spectral donné (par exemple G2) et aient une large gamme de pics dans le domaine spectral allant de F2 à K1.
Nous envisageâmes les effets qui pourraient changer les formes et les localisations des lignes spectrales et donc le pic et la localisation du signal provenant de la transformation de Fourier des lignes. En faisant l’hypothèse que les signaux viennent de la transformation de Fourier des lignes spectrales, ces pics et ces variations de localisation pourraient être responsables de la petite fraction des détections présentées par les points noirs dans les figures 21, 22 et 25. Les effets pourraient venir de différences dans la composition chimique, de la température effective, de la gravité, des vitesses rotationnelles, des vitesses radiales et de turbulences. La modélisation menée au paragraphe 6 montre qu’un effet hypothétique devrait provoquer un affaiblissement du signal qui s’accroit très rapidement avec l’augmentation de l’effet. Nous trouvons que la vitesse radiale est le seul effet pertinent, et  les simulations d’ordinateur montrent que l’accroissement des vitesses radiales décroit la force du signal. Cependant des vitesses radiales plus grandes que 300 km/ sec dans 99 % des étoiles du halo de la galaxie sont nécessaires pour donner un effet significatif. Ceci ne peut être le cas car la grande majorité des étoiles viennent des programmes SDSS SEGUE1 et SEGUE2 qui visaient des étoiles faibles dans le halo stellaire de la galaxie. La grande majorité de ces étoiles ont des vitesses radiales plus faibles que les 300 km/sec.
Nous envisageâmes la possibilité que les spectres des molécules génèrent le signal, en concluant que l’hypothèse ne marche pas.
 
Finalement, nous avons envisagé la possibilité que les signaux soient provoqués par des pulsations d’intensité générées par des Intelligences Extraterrestres (ETI) comme suggéré par Borra (2012), pour signaler leur existence. La forme des signaux détectés a exactement la forme prédite par Borra (2012). L’hypothèse ETI est renforcée par le fait que les signaux sont trouvés dans des étoiles ayant des types spectraux à l’intérieur d’une fenêtre spectrale étroite centrée près du type spectral G2 du soleil. Intuitivement, nous attendrions des étoiles ayant un type spectral similaire au soleil d’être plus susceptibles d’avoir des planètes capables d’avoir des ETI. C’est un problème complexe et hautement spéculatif (voir Lammer et al.2009) et nous ne plongerons pas dedans. Notez cependant que tous les projets observationnels de SETI dans le domaine optique actif listés par Tarter (2001) cherchent des signaux dans les étoiles de type terrestres. Reines et Marcy (2002) et Howard et al. (2004) ont cherché des signaux générés par des lasers près d’étoiles solaires. En particulier, notez que Howard et al. (2004) ont cherché des pulsations optiques de l’ordre de la nanoseconde près d’étoiles de type solaire.
L’hypothèse ETI demande que tous les transmetteurs ETI différents choisissent d’émettre avec la même séparation temporelle des pulsations et on peut se demander pourquoi ils font cela. C’est un problème très spéculatif qui peut avoir plusieurs explications.
Une explication possible qui fait sens est que tous les ETIs utilisent la même séparation temporelle pour montrer clairement que toutes les pulsations proviennent d’ETI.
A première vue, on peut s’interroger sur la validité de l’hypothèse ETI compte tenu de l’énergie requise pour envoyer les pulsations à des étoiles distantes. Le problème énergétique est discuté par Borra (2012) et il montre que la technologie disponible en ce moment sur la Terre pourrait être utilisée pour envoyer des signaux ayant l’énergie nécessaire pour être détectés à 1000 années lumière de distance. Evidemment, des civilisations plus avancées pourraient disposer de technologies capables de générer des signaux beaucoup plus forts ; Borra (2012) développe sur ce sujet. A titre d’illustration, imaginez juste comment la suggestion faite par Borra(2021) aurait été considérée si elle avait été soumise en 1950, avant l’invention du laser, lorsqu’il fut proposé l’utilisation de la sphère de lumière pour envoyer un signal.
A ce niveau, la génération ETI de la modulation spectrale est une hypothèse qui doit être confirmée par des travaux ultérieurs. Ceci peut être fait en observant de façon répétée les étoiles qui figurent dans les tables 1 et 2 avec des détecteurs photoélectriques capables de détecter des signaux d’intensité rapide. Cependant les ETIs peuvent ne pas nous envoyer des pulsations tout le temps et alors un manque de détection dans quelques étoiles ne peut pas forcément signifier que les ETIs n’existent pas. La raison pour laquelle les ETIs peuvent ne plus envoyer de pulsations tout le temps peut simplement venir du fait que les signaux doivent être envoyés à un très grand nombre d’étoiles et du coup trop d’énergie serait nécessaire pour envoyer des pulsations à toutes les étoiles tout le temps. Le type de signal que nous avons détecté peut être généré par des paires de pulsations qui ont la même séparation temporelle delta t mais avec des paires envoyées avec des séparations temporelles significativement plus grandes que delta t (Borra 2012). On pourrait donc rechercher les pulsations ETI utilisant des techniques similaires à celles décrites par Leeb et al.(2013) car les paires de pulsations séparées par une valeur constante de delta t = 164,65 femto secondes pourraient être envoyées avec une périodicité ayant une période beaucoup plus grande que delta t (par exemple quelques micro secondes). Leeb et al. (2013) estiment qu’un télescope ayant un diamètre de 1,7 m pourrait détecter les signaux d’une étoile de type spectral G2V  à 500 années lumière de distance et donc que ce type de signal pourrait être détecté à des distances aussi grandes que 2000 années lumière avec les télescopes existants. Cependant les étoiles détectées dans les tables 1 et 2 sont à des distances plus grandes que 8000 années lumière, et un télescope de 30 m serait nécessaire pour observer les étoiles listées dans les tables 1 et 2. On pourrait cependant mener des transformations de Fourier sur les spectres des étoiles proches pour chercher des signaux périodiques et alors observer des étoiles détectées avec la technique de Leeb et al.(2013) et des télescopes plus petits. Finalement, notez que les séparations temporelles les plus grandes entre les paires de pulsations séparées par le même delta t = 164,65 femto secondes n’ont pas à être périodiques. Les paires pourraient être envoyées au hasard ou avec des séparations temporelles modifiées selon le besoin, étant donné que la séparation temporelle delta t entre les paires reste constante. En conséquence les ETIs peuvent ajouter plus d’informations dans les signaux en envoyant des paires de pulsations séparées par la même constante temporelle (delta t = 164,65 femto secondes) mais avec les paires envoyées dans un code ressemblant au morse pour nous envoyer peut-être même des images d’eux mêmes.
Les objets listés dans les Tables 1 et 2 devraient aussi être observés avec de grands télescopes pour obtenir des spectres avec de hautes résolutions et des ratios signal sur bruit plus élevés qui permettraient d’étudier les signaux de façon détaillée pour définitivement confirmer qu’il n’y a pas de problème de données ou d’effets instrumentaux. »
 
 
Ce qui est assez fantastique, c’est d’observer qu’avec le développement des  techniques et de la science, le loup semble sortir du bois… et que petit à petit nous nous rapprochons d’un changement de paradigme à la Kuhn. Nos inénarrables pseudo sceptiques devraient commencer à envisager leur retournement de veste en expliquant finalement qu’ils étaient parmi les premiers à s’intéresser au sujet, même si c’était pour organiser la destruction du fait ufologique avec la mauvaise foi la plus évidente et pour cela pas besoin du logiciel CETOUFO pour le constater.
 
Les candidates, voir les tables 1 et 2 qui commencent en page 51 !

 
   
NB : Et encore ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Quand on pense qu’il a fallu plusieurs mois pour rendre les pulsars publics…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainfletcher
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 73
Nombre de messages : 332
Inscription : 17/02/2015
Localisation : Alès dans le Gard.
Emploi : Retraité
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Mar 18 Oct 2016, 12:39

Bonjour,
la plupart d'entre nous n'ont pas un niveau suffisant pour comprendre votre post et ses explications.
Pouvez-vous rédiger un texte plus simple afin de rendre cette découverte accessible au plus grand nombre.
Merci M51M51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Garf
Passionné
Passionné




Masculin Age : 59
Nombre de messages : 115
Inscription : 11/09/2008
Localisation : Québec
Emploi : Informatique
Passions : Ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Mar 18 Oct 2016, 17:13

Citation :
NB : Et encore ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Quand on pense qu’il a fallu plusieurs mois pour rendre les pulsars publics…

Bonjour M51M51 .

Vous voulez dire que quelque chose manipule et utilise les pulsars pour

des tentatives de communications ?

Je vais passer pour un fou, mais si cela est le cas cela ne m'étonne guère.

Bien à vous et merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://5novembre1990.fr.gd/
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 52
Nombre de messages : 1021
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Mar 18 Oct 2016, 17:27

Salut M51M51,

Très intéressant merci!
Citation :
« Après avoir mené une analyse de Fourier su 2,5 millions de spectres du SDSS survey, nous avons trouvé des signaux indiquant une modulation périodique dans le spectre d’un très petit nombre d’étoiles qui sont toutes à l’intérieur d’une étroite fenêtre spectrale près du type spectral du soleil. Ce ne fut pas trouvé dans tous autres spectres de quasars ou de galaxies. Nous avons évalué plusieurs effets possibles qui pourraient être à l’origine des signaux.
Ceci dit, j'aurais une question. On parle d'une analyse de Fourier des spectres de fréquence. Est-ce une STFT ? Autrement dit a-t-on l'information temporelle liée à ces modulations ? Car ce qui serait intéressant, ce serait de faire une analyse plus fine qui permettra de déterminer si ces modulations ont un aspect temporel notable et le pattern des occurences. Autrement dit, une analyse basée sur la STFT ou sur la transformée en ondelettes (wavelet transform) donnera beaucoup plus d'information temps-fréquence.

Une transformée de Fourier de base ne permet pas de localiser les occurences temporelles de ces modulations. une transformée en ondelettes (ou une STFT) si.

Si cette analyse permet de constater que le degré de périodicité de la modulation est très stable temporellement parlant ou si elle prend un temps très long, elle n'est très probablement pas d'origine ET mais naturelle.

La signature temporelle de la modulation est critique pour pouvoir déduire quoi que ce soit de sensé.

Bien cordialement,

Julien
 
PS: La transformée en ondelettes existe depuis pas mal d'années déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mac.nivols
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Nombre de messages : 2229
Inscription : 18/12/2010
Localisation : Bourges
Emploi : Actif
Passions : PAN-Météorologie-Astronomie-Aéronautique-Sciences-Photographie-Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Mar 18 Oct 2016, 20:43

Bonsoir, merci bien pour l'article M51M51, c'est comme d'habitude pas très médiatique... On avance on avance... merci la science.

Citation :
Si cette analyse permet de constater que le degré de périodicité de la modulation est très stable temporellement parlant ou si elle prend un temps très long, elle n'est très probablement pas d'origine ET mais naturelle.

Et pourquoi irvingquester ? Je ne comprend pas pourquoi le fait que la période de la modulation soit stable implique que c'est forcement naturel ?

_______________________________________
Mac
j,tr yyd,
Ma présentation : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12689-mac-du-berry

Deux choses avant tout :
Je lis le réglement : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum
Je me présente ici : http://www.forum-ovni-ufologie.com/f23-presentation-des-nouveaux-membres

Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Thierry-B
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 60
Nombre de messages : 181
Inscription : 14/03/2015
Localisation : Charente
Emploi : cessation d'activite
Passions : bricolage - electronique - divers- et tout ce qui n'est pas une contrainte
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Mer 19 Oct 2016, 04:08

Bonsoir !
Si j'ai bien compris le texte, ne serait ce pas plutôt l’intervalle entre les modulations qui serait constant ?

Un peu comme à l'image du signal d'une radio-commande de modelisme qui envoi diverses modulations bien définies à des intervalles constants ?

Se serait un sacré choc si l’hypothèse ETI s’avérait vraie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis591
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 47
Nombre de messages : 552
Inscription : 15/06/2010
Localisation : Nord
Emploi : Juridique
Passions : Plusieurs.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Mer 19 Oct 2016, 11:25

Comme d'habitude...Merci qui...Merci M51 !

Cordialement,
Louis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 52
Nombre de messages : 1021
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Mer 19 Oct 2016, 16:56

@mac.nivols a écrit:
Et pourquoi irvingquester ? Je ne comprend pas pourquoi le fait que la période de la modulation soit stable implique que c'est forcement naturel ?

Bonjour mac.nivols,

Je comprends l'objet de ta question et je n'ai pas été clair.

Si on prend le cas de l'oeuvre de Carl Sagan, Contact, la première signature de l'agent intelligent est liée à l'identification de la modulation d'une séquence de nombres premiers et non pas à une simple modulation monotone et répétitive.

La nature est remplie de phénomènes plus ou moins insolites comme par exemple les fréquences de résonnance de Schumann qui sont étrangement ultra-précises et ultra stables. Elles sont pourtant d'origine naturelle.

Nous avons des "outils" extrêmement puissants pour tenter de détecter la signature d'un agent intelligent. Je pourrais citer la loi de Zipf qui permet d'établir la probabilité qu'un message possède ou non une structure permettant d'identifier un agent intelligent.

Par ailleurs, si on admet la maîtrise des processus énergétiques d'une étoile par une civilisation avancée, il faut penser aux quantités colossales d'énergie requises pour que ce "beacon" soit fonctionnel pendant un temps très prolongé.

Par conséquent et pour ma part, une simple modulation qui se répète de façon régulière pendant un laps de temps prolongé ne constitue pas une preuve en soi de la présence d'un agent intelligent.

À noter que l'oeuvre de Carl Sagan est vraiment la signature d'un agent très intelligent   Wink.

Merci à (M51)**2 pour ces posts!


Cordialement,

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mac.nivols
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Nombre de messages : 2229
Inscription : 18/12/2010
Localisation : Bourges
Emploi : Actif
Passions : PAN-Météorologie-Astronomie-Aéronautique-Sciences-Photographie-Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Mer 19 Oct 2016, 21:02

Bonsoir,
à oui, je vois mieux ce que tu voulais dire Julien, d'accord avec toi sur ce point du coup.

Bonne soirée.

_______________________________________
Mac
j,tr yyd,
Ma présentation : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12689-mac-du-berry

Deux choses avant tout :
Je lis le réglement : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum
Je me présente ici : http://www.forum-ovni-ufologie.com/f23-presentation-des-nouveaux-membres

Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Pierre.B
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 35
Nombre de messages : 4166
Inscription : 30/08/2008
Localisation : vendée,france
Emploi : electrotechnicien
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Mer 19 Oct 2016, 22:59

Wao, merci pour le partage M51M51.

En gros, on commence tout juste à distinguer les coucou lumineux que nous font nos voisins du l'espace.

Effectivement, ce n'est sûrement que la partie immergée de l'iceberg, et je m'en réjouis d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainfletcher
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 73
Nombre de messages : 332
Inscription : 17/02/2015
Localisation : Alès dans le Gard.
Emploi : Retraité
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Mer 19 Oct 2016, 23:56

Hello,
Faut-il lire le roman ou voir le film ?
600 pages, wow c'est énorme.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 52
Nombre de messages : 1021
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Jeu 20 Oct 2016, 16:54

Bonjour,

Le livre est excellent (lu en anglais). Mais le film (mis à part l'histoire à l'eau de rose) est très très bien fait. Il y a quelques différences entre les deux. Mais si vous n'avez pas le temps de lire le livre, le film fera plus que parfaitement l'affaire.

La première séquence du film est trop bien (si on ferme les yeux sur l'incohérence entre la vitesse d'éloignement de la Terre et la période suggérée par la bande son...).

Mais quand on arrive à la fin de la séquence, on se sent vraiment tout petit petit et en même temps très spécial...

Top.



À noter que Carl Sagan a très clairement décrit le scénario d'une expérience de conscience modifiée... Je m'arrête là puisque vous n'avez pas eu l'occasion de voir le film... 

Je suis aujourd'hui convaincu que ce très grand scientfique qui officiellement ne croyait pas aux ovnis ni aux ETs, nous a fait là part ici de sa véritable conviction.

Pour celui qui est en mesure de décrypter le message de Carl Sagan, cette oeuvre est très spéciale.

Cordialement!

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painde2
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 373
Inscription : 25/06/2012
Localisation : 35 / 53
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Jeu 20 Oct 2016, 19:13

Bonsoir à tous,
 
Je me pose une question…
Quel que soit la façon dont sont triturés ces signaux provenant d’étoiles, quel intérêt aurait une civilisation ET à transmettre un signal (ou message) par ce biais pour communiquer, leur vitesse étant limitée à celle de la lumière ? Vu les distances, ils doivent avoir une notion du temps différent du nôtre, non ?
 

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert04
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1885
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Ven 28 Oct 2016, 10:29

Bonjour

Il faudra sans doute attendre encore un peu, et d'autres observations et analyses avant de crier victoire.

https://www.newscientist.com/article/2109139-strange-signals-from-234-stars-could-be-et-or-human-error/


Cdt

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
drone75
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 54
Inscription : 07/08/2015
Localisation : Paris
Emploi : Tech
Passions : Sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   Ven 28 Oct 2016, 17:59

Bonsoir,

Kic 8462852, est mysterieuse...mais de la a ma mettre un coup de pied au cul...on en est loin.


Les pulsar a l'époque étaient des signaux ET ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un scénario à la Contact ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un scénario à la Contact ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un scénario à la Contact ?
» Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?
» [question] Comment c'est passé votre premier contact médiumnique ?
» Pas de contact "officiel" : pourquoi ?
» Alien Contact (SETI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-