Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 En 1974, le 8/03 Un ovni survole une 2CV elle a des ratés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: En 1974, le 8/03 Un ovni survole une 2CV elle a des ratés   Jeu 14 Fév 2008, 20:19

8 MARS 1974 : L'OVNI SURVOLE LA 2 CV... ELLE A DES RATÉS!

Procès-verbal d'enquête préliminaire.

En 1974, le 8 mars à 24 heures, nous entendons M.D..., vingt-sept ans, coiffeur, demeurant à Rabastens-de-Bigorrc dans Ses Hautes-Pyrénées, qui nous déclare :

Mercredi matin, 27 février 1974 entre 0 h 30 et 1 heure, je rentrais de Tarbes, seul à bord de ma voiture, une 2 CV. Je circulais sur la route nationale 21 en direction de Rabastens, lorsque j'ai aperçu sur ma droite en direction d'Orleix, à environ 4 ou 500 mètres, une boule de couleur rouge orange de la grosseur du soleil. Je pense que cette boule était assez haut au-dessus du sol, sans pouvoir préciser. Elle se déplaçait en direction de Rabas-tens vers le nord tout, en se rapprochant de ma voiture. Entre Orleix et Chis cette boule s'est trouvée un moment face à mon véhicule, un peu en avant dans la ligne Tarbes-Rabastens. A ce moment-là elle a pris une forme plus ovale comme un ballon de rugby. Cette boule éclairait tellement, devant et autour de moi, que je voyais comme en plein jour. Pendant qu'elle se trouvait à la hauteur de ma voiture, celle-ci ne tirait plus, elle avait des ratés, elle n'avançait pas malgré mon accélération — et ceci sur une cinquantaine de mètres au moins. Je pense que si j'avais poursuivi ma route, le moteur se serait arrêté. Lorsque cette boule a pour ainsi dire tourné devant moi sur la Nationale 21, elle avait perdu un peu d'altitude tout en gardant toujours la même couleur, mais cette boule devenait de plus en plus grande, c'est-à-dire qu'elle devait atteindre 2 mètres de diamètre. Je n'ai perçu aucun bruit pendant cette observation. J'ai eu très peur et seul sur la route, je me suis rendu à la première maison sur ma droite chez la famille L... à Chis.

Avant de descendre de voiture, j'ai pu observer que le sol, dans la cour de chez L... était éclairé comme en plein jour par le soleil. J'ai même remarqué que la maison L... faisait de l'ombre dans la cour. J'en ai déduit que ce phénomène devait se trouver au nord-ouest de l'habitation L... J'ai attendu un court instant et j'ai remarqué que la clarté faite par cet OVNI disparaissait et que la nuit redevenait normale. J'ai klaxonné pour réveiller la famille L... Pendant que je descendais de voiture, en posant les pieds à terre, j'ai eu l'impression que mes jambes ne me tenaient plus. Les époux L... sont sortis sur la route et n'ont aperçu qu'une lueur rouge en direction de Rabastens, pensant même que c'était les phares d'une voiture. J'ajoute que lorsque la boule observée au début vers Orleix a été à peu près à ma hauteur, j'en ai aperçu une deuxième, plus petite, d'un rouge vif. Elle se tenait à peu près à la même hauteur que la première. De ces boules me venaient une très puissante lumière et des rayons qui m'éblouissaient. Le lendemain, j'ai eu mal aux yeux, que j'avais larmoyants et rouges. La nuit où j'ai observé cet OVNI je n'ai presque pas pu dormir, sauf un peu le matin. J'ai souffert des yeux pendant deux jours, principalement le mercredi. Vers la fin de la journée je me suis senti mieux, et dans la soirée je ne ressentais plus rien.

Le 8 mars 1974 à 10 h 15, lecture faite par moi, persiste et signe.

Témoignage de M. A..., cinquante-cinq ans, agriculteur demeurant à Escondeaux, Hautes-Pyrénées, qui nous déclare :

Mercredi matin, 27 février 1964 vers 1 heure, j'ai quitté Tarbes avec ma voiture où mon épouse avait pris place à ma droite. A la hauteur de Chis, alors que je roulais à environ 80 km à l'heure, j'ai été ébloui un assez long moment par les phares d'une voiture qui avait ses feux de route allumés. Après avoir fait plusieurs appels phare-code et même circulé un moment en position phare, le conducteur de ce véhicule qui se trouvait à plusieurs kilomètres a finalement roulé en code. J'en ai déduit par la suite que le ou les occupants de cette voiture avaient dû descendre pendant qu'elle était restée pleins phares. Nous avons continué à rouler normalement et cette voiture, une DS je crois, nous a croisés en se dirigeant vers Tarbes. Peu après avoir dépassé la ferme Lay-de-Tostat, mais qui se trouve tout près de la Nationale 21, arrivés à hauteur du carrefour de cette route et des routes de Tostat et Castera-Lou, j'ai aperçu sur le fond d'un champ, à ma gauche, entre 80 et 100 mètres de distance, une grosse boule foncée à 2 ou 3 mètres du sol environ. Cette boule, de la grosseur du soleil, se déplaçait lentement en direction du nord-nord-ouest en ondulant. J'ai poursuivi ma route et j'ai perdu de vue cette boule qui était cachée par une haie de peupliers. Tout de suite après, toujours dans la même direction, j'ai alors aperçu comme un grand panneau blanc de 7 à 8 mètres de long environ sur 2 ou 3 mètres de large, avec plusieurs croisillons ressemblant au côté d'un car éclairé. Ce panneau se trouvait au moins à 3 mètres du sol. Il émettait une lueur blanche très puissante. Ce panneau était immobile. En regardant ensuite devant moi sur la route, j'ai vu un nuage bleu pâle qui me gênait pour rouler. Pendant que je regardais ce grand panneau blanc, j'ai ressenti comme une angoisse, et une certaine fatigue qui n'a pas duré longtemps car j'ai continué à rouler en direction d'Escondeaux. Je ne me suis pas rendu sur les lieux par la suite.

5 mars 1974, 13 h 50, lecture faite, persiste et signe.

7 mars 1974 à 19 heures, en visite dans Sa commune de Gensac, nous entendons M. J..., soixante-dix-huit ans, sans profession.
Mercredi soir, 27 février 1974 vers 22 h 20, ma fille Yvonne est venue porter des nouvelles de son mari, qui se trouvait dans une clinique à Tarbes. Elle était effrayée car, avant de rejoindre mon domicile, elle avait aperçu une puissante lumière venant vers elle sur la route, ainsi que d'autres, plus petites, à travers les arbres entre Liac et Gensac. Je suis sorti après qu'elle m'eut dit cela et en regardant par-dessus le mur de la cour, j'ai alors observé une boule rouge, de la grosseur du soleil, qui se trouvait à l'horizon, à un kilomètre environ dans la direction du sud d'Ansost. Cette boule ne bougeait pas et n'a ni grossi ni rétréci pendant que je l'observais.
Je n'ai pas porté plus d'attention à ce phénomène et je suis rentré à mon domicile.

7 mars 1974, 19 h 20, lecture faite, persiste et signe.

A 19 h 30, nous entendons M. J..., seize ans, qui nous déclare :

Mercredi 27 février 1974, vers 22 h 30, je rentrais à mon domicile, de Rabastens à Gensac en vélomoteur. Entre Liac et Gensac, sur la gauche d'un champ, j'ai été gêné par une boule orange qui m'éblouissait. J'avais l'impression que cette boule lumineuse venait vers moi par moments. J'ai accéléré ma machine et j'ai senti qu'elle ralentissait, même à l'accélération. Ça me bloquait l'accélérateur. Le moteur avait des ratés. Pourtant mon cyclomoteur marche normalement et je n'ai jamais observé ni avant ni après ce soir-là ces effets de ralentissement sur ma machine. Sitôt arrivé au carrefour dit de la Croix-Blanche, j'ai emprunté le chemin départemental n' 8 en direction de Gensac. A ce moment-là la boule a disparu. Mon cyclomoteur a alors repris sa marche normale. J'ai eu très peur et je me sentais fatigué.

7 mars 1974, 19 h 45, lecture faite, persiste et signe.

Le 8 mars 1974, à 10 h 35, au bureau de noire brigade, nous entendons Mme J... qui nous déclare :

Mercredi 27 février 1974, entre 21 h 30 et 22 heures, je rentrais de Tarbes avec ma voiture et me rendais chez mes parents à Gensac. Au passage à niveau d'avant Liac, j'ai aperçu sur cette route sinueuse un puissant phare de voiture qui se dirigeait vers moi et qui m'a semblé avoir fait un appel plein phare. Cette lumière, légèrement bleutée, a disparu et je n'ai plus porté attention à ce phénomène. Je n'ai rencontré aucune voiture sur le chemin départemental n° 8 avant d'arriver à Liac. Moins d'un kilomètre plus loin, j'ai revu un phare blanc, comme la lumière d'un tracteur, qui émettait une lumière normale à une centaine de mètres à droite de la route. Cette lumière a disparu assez vite avant le village de Liac. Dans la traversée sinueuse de Liac, j'ai revu des petites lumières blanches, assez puissantes, qui venaient vers moi. J'ai pensé à des feux de position d'un camion qui aurait dû me croiser. Ces lumières ont disparu après le centre de Liac. A la sortie du village, j'ai revu plusieurs lumières blanches de la grosseur d'un phare à une cinquantaine de mètres de la route à 2 ou 3 mètres du sol. Elles ne bougeaient pas. Avant d'arriver au carrefour de Gensac-Ansost, sur le chemin départemental 8, j'ai encore aperçu d'autres lumières blanches à ma droite, assez près de ma route, dans les champs. Ces lumières clignotantes vacillaient entre les arbres des bordures de champs, dans le sens nord-sud. Plus loin, sur la route d'Ansost, il y en avait encore plusieurs à 2 ou 3 mètres du sol. On aurait cru que c'était de fortes ampoules électriques placées sur des poteaux. J'ai quitté ma route sur la gauche vers Gensac. Ces lumières s'étaient déplacées sur ma droite, sur la route départementale 55 vers Lajitole. Je n'ai croisé aucun véhicule. C'est donc bien un phénomène insolite qui se trouvait sur ma route.

Le jeudi vers minuit, je rentrais de Tarbes, de la clinique des Ormeaux, avec mon -fils Gilles, à bord de ma voiture Mercedes. A la hauteur de l'ancien garage Vidal, j'ai aperçu dans le rétroviseur, un gros phare, assez loin derrière moi. Ce phare, de couleur rouge, semblait grossir, pour devenir plus pâle, comme un gros clignotant. Il circulait vers ma voiture jusqu'à une dizaine de mètres environ. Par moments il était plus éloigné. Prise de peur, j'ai accéléré pendant que mon fils continuait à observer cette lumière étrange. Je voyais cette grosse boule rouge orange émettre une puissante lumière derrière ma voiture. Il m'était impossible de regarder sans être éblouie tellement le faisceau lumineux était puissant. Lorsque cette boule est devenue plus grande, soit un mètre de diamètre environ, elle était presque blanche.

Plusieurs kilomètres plus loin, la boule a disparu et a été remplacée par une espèce d'éclair, de la forme d'un ressort rouge de circuit électrique, qui se trouvait entre 50 et 100 mètres environ derrière mon véhicule. Cet espèce de circuit électrique disparaissait et revenait aussitôt sur la route derrière moi. La route paraissait éclairée par moments. Le circuit électrique a disparu à nouveau, et la boule rouge a réapparu avant Rabastens. Elle était plus petite, d'une couleur rouge, plus puissante. Elle est restée immobile au milieu de la chaussée, avant l'entrée de Rabastens. Lorsque les circuits électriques étaient près de ma voiture, je croyais que le jeu était à l'arrière de mon véhicule. C'est d'ailleurs ce que je vous ai dit en arrivant de la brigade. Avant d'arriver à Rabastens, j'ai même remarqué comme une gerbe d'étincelles autour de ma voiture.

8 mars 1974, 11 h 10, lecture faite, persiste et signe.

Merci de me signaler les fautes ou mots "illisibles" ,scanné un document et le convertir en texte n'est pas évident.

Scanné par benzemas http://www.forum-ovni-ufologie.com/index.htm, extrait du livre "le nouveau défi des ovnis"

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

En 1974, le 8/03 Un ovni survole une 2CV elle a des ratés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» En 1974, le 8/03 Un ovni survole une 2CV elle a des ratés
» VIDÉO : UN OVNI SURVOLE LES MANIFESTANTS BRÉSILIENS
» Taiwan : une photo d'ovni déclarée réelle par un expert
» Un OVNI survole San Cristóbal de Las Casas au Mexique
» Allemagne : Un OVNI survole le pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Base de données: les cas d'observations d'ovni classés par type :: Les affaires importantes dans l'histoire de l'ufologie :: VIII/ Observations en France et rapports de Gendarmerie-