Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!
anipassion.com
Partagez | .
 

 Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4560
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Jeu 07 Avr 2016, 18:48

Bonjour,

Pour sérieusement étudier un cas d'observation Ovni, il faut avant tout l'étudier patiemment et il est primordiale d'inclure la possibilité "canular" comme une probabilité.
Tout enquêteur faisant abstraction de celle-ci ne serait pas sérieux, c'est un fait.

Concernant les variations dans le récit d'un témoin, elles sont fréquentes dans les enquêtes officiels, pour des raisons diverses. 
N'oublions pas également que l'Ufologie n'est pas une science reconnue, ce qui fait qu'elle est souvent décriée.
Pour finir, de nouvelles technologies d'analyses s'offrent à nous .

"vérité aujourd'hui, erreur demain", l'avenir nous le dira mais Elevenaugust nous relate les faits et prend soin de répondre à tous, cela mérite un grand respect pour ma part.

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Jeu 07 Avr 2016, 18:58

Didier.B a écrit:


Pour sérieusement étudier un cas d'observation Ovni, il faut avant tout l'étudier patiemment et il est primordiale d'inclure la possibilité "canular" comme une probabilité.
Tout enquêteur faisant abstraction de celle-ci ne serait pas sérieux, c'est un fait.

Salut Didier,

Je comprends bien. Mais il faut aussi être en mesure d'évaluer les cas où le témoin a bien vu quelque chose d'authentique. Et la réputation du témoin, on en fait quoi ?

La liste des contributeurs archi-ultra-sceptiques (DC, PS, FC, EM et j'en passe...) ne reflète en aucune façon une approche objective. Ces pseudo-sceptiques (mis à part DC) n'ont pas la formation épistémologique, scientifique et méthodologique requise pour mener ce genre d'investigations de façon impartiale.

Nous assistons au noyautage du GEIPAN par les piliers d'US. Et voilà le beau résultat: Une très belle photo de famille.

FL s'est discrédité jusqu'à l'os avec la photo du Petit-Rechain. On peut faire dire ce qu'on veut aux images. La question que je me pose est la suivante: À quoi peuvent bien servir ces ''analyses'' uniquement à charge avec un outil commercial comme IPACO ? Sans contre-expertise par une tierce partie indépendante, ça ne vaut que pipi de chat.

Cordialement,

Julien


Dernière édition par irvingquester le Jeu 07 Avr 2016, 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1512
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Jeu 07 Avr 2016, 19:14

elevenaugust a écrit:
Non, comme nous le montrons dans le rapport page 62, la tache sombre n'est pas une ombre.
Alain.M a écrit:
Je rejoins l'avis d'Elevenaugust, si c'était une ombre, elle aurait la même orientation sur les 4 clichés, mais ce n'est pas le cas.

Faut vraiment que je lise correctement cette enquête dans son intégralité^^



elevenaugust a écrit:
Sur les photos de 1952, la forme du dessus n'est pas visible. L'ovalisation (sur les photos de 1952 et sur celles de la reconstitution) est un effet de perspective.

Enfin on voit la tranche de l'objet... Puis surtout sur les photos originales, l'objet en dessous parait plein et non pas creux. Mais j'avoue qu'en visionnant les photos originales, il est difficile d'imaginer un gros objet. C'est tellement subjectif, maintenant que j'aie en tête le pigeon d'argile !

Vous avez utilisé des pigeons d'argile de l'époque ? Combien en avez vous utilisé (si c'est pas indiscret)?

Avez vous essayé de peindre un plateau tout en blanc ou gris en rajoutant cette bande noire en dessous ?


Parce que votre reconstitution en N&B ça donne ça (c'est pas les mêmes gris):



(bon une simple conversion numérique noire et blanc n'a peut être rien à voir)



(HS) on pourrait presque voir quelque chose dans cette bande noire :



Oui en 3/4 l'ovalisation n'est due qu'à un effet de perspective c'est sûr ! Mais la forme de l'objet original donne l'impression de ne pas être tout à fait circulaire. Est ce dû à cette forme noire en dessous ? Au final, je pense que ça doit peut être aider à nous berner.

Sinon sur la photo originale, la dernière, l'objet est très haut et très loin... Les lanceurs de l'époque n'ont posé aucun problème pour atteindre ces distances ?


Comme Didier, merci, et je vous félicite de répondre à toutes ces questions (il y en a^^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Jeu 07 Avr 2016, 19:31

@Tiko:

Citation :
Vous avez utilisé des pigeons d'argile de l'époque ? Combien en avez vous utilisé (si c'est pas indiscret)? 
Non pas indiscret du tout! Nous n'avons pas utilisé des pigeons d'argile des années 50, car ils sont très difficiles à trouver en grand nombre. Ce sont des pigeons modernes, mais ils sont normalisés et leurs dimensions n'a pas varié depuis ces années. Nous avons dû en utiliser plusieurs dizaines.


Citation :
Avez vous essayé de peindre un plateau tout en blanc ou gris en rajoutant cette bande noire en dessous ?
Moi non, mais d'autres contributeurs l'ont fait. Hélas les photos ayant utilisé ces modèles n'ont pas été réussies. Mais il est possible de recommencer, bien entendu.


Citation :
Sinon sur la photo originale, la dernière, l'objet est très haut et très loin... Les lanceurs de l'époque n'ont posé aucun problème pour atteindre ces distances ?
Non, pas du tout et nous avons été très surpris de voir l'apparence que prenait les pigeons lancés sur certains exemplaires photographiques où on a vraiment l'impression d'un objet lointain (première impression subjective).


Comme par exemple sur celle-ci où l'on aperçoit le bras du lanceur sur la droite (photo Zeiss) situé à environ 100 m du photographe :






Ou encore celle-ci :






Note: les différences de teintes sont dues à différents essais de scans.

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr


Dernière édition par elevenaugust le Jeu 07 Avr 2016, 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain.M
Observateur analyste
Observateur analyste
avatar



Masculin Age : 6
Nombre de messages : 1675
Inscription : 19/10/2009
Localisation : Jupiter
Emploi : réalisation, infographie, design sonore
Passions : creation, bidouille et paranormal
Règlement : espèces

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Jeu 07 Avr 2016, 19:40

Tiko a écrit:


Oui en 3/4 l'ovalisation n'est due qu'à un effet de perspective c'est sûr ! Mais la forme de l'objet original donne l'impression de ne pas être tout à fait circulaire. Est ce dû à cette forme noire en dessous ? Au final, je pense que ça doit peut être aider à nous berner.

Voilà une question qu'elle est bonne ! (merci Coluche)
Figure-toi que je me suis fait la même reflexion, l'ovale ne me paraît pas tout a fait ovale, il est légèrement déformé, et ça m'a donné l'impression d'un objet souple.
Comme ces frisbees en tissu d'ailleurs (on est pas loin du couvre-chef au final) :

Ou comme ces vaisseaux cylons de la vieille série "Galactica" :



Irvingquester a écrit:

...Et voilà le beau résultat: Une très belle photo de famille.
Oui, enfin, il ne faut pas exagérer. M'est avis que le délit de faciès n'a pas lieu d'être ici. Ils ont beau être détendus, souriants et avec un enfant, ce n'est pas pour ça qu'ils ont effectué un mauvais travail...


A.


Dernière édition par Alain.M le Jeu 07 Avr 2016, 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4560
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Jeu 07 Avr 2016, 19:48

Bonjour,

Irvin,  la démarche est inverse, écarter l'hypothèse "Canular" est malheureusement le BA-BA d'une enquête, nous pouvons le déplorer mais c'est une évidence, surtout depuis l'affaire du "Petit Réchain".

Evaluer si le témoin a bien vu quelque chose d'authentique ?!
Cela dépend de ce que l'on entend par authentique !

J'admire Elevenaugust pour avoir relater avec transparence les résultats de ces analyses, croyez moi, il faut du courage au vues de ce que l'on lis de certains.

En toute sympathie, cela ne donne pas envie de soumettre ses propres enquêtes ! Wink

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Jeu 07 Avr 2016, 20:15

Ce bidouillage peu crédible n'a absolument rien de scientifique et  mérite d'être classé: ici k;l:l!jl

Il est aussi ignoble pour la réputation du témoin qui n'est plus là pour se défendre. D'ailleurs, pourquoi IPACO s'attaque-t-il uniquement qu'aux cas où les témoins ont disparu ?

Je pense que j'ai dit ce que j'avais à dire. Le fait que EA ne réponde pas m'importe très peu (en fait pas du tout).

Bonne continuation à toutes et à tous,

Julien

PS: Je vois que ce forum est en cours de conversion en un UFO Scepticisme bis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 68
Nombre de messages : 6565
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Jeu 07 Avr 2016, 21:16

Bonjour 
Julien ravie de vous voir ici mais je n'ai toujours pas compris pourquoi vous attachez autant d'importance a l'opinion des sceptiques...ils font leur job, à nous de faire le nôtre
Nous sommes capables (enfin je me retire du lot) de voir si les travaux d'Elevenaugust sont recevables ou pas, nous avons des membres avertis qui s'en occupent en ce moment 
et il est normal qu'il nous les présente car je crois qu'il fait toujours partie de l'équipe du forum
Je vous dis ça car je suis consciente d'avoir été trop loin avec le livre Ovnis et Conscience et donc j'essaie d'être plus ouverte

Bien cordialement
Loreline

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règles de bonne utilisation du forum  ►ICI 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1512
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Jeu 07 Avr 2016, 23:10

Jamais une étude, aussi poussée soit elle, ne pourra prouver qu’une observation est fausse... ou même vraie ! Et c’est bien là le problème... Au même titre qu’un humain est faillible, la technologie elle a ses limites. Parce que de nombreux autres facteurs -non pris en compte- peuvent intervenir et interférer.

On peut évoquer les calculs de profondeurs et de distances ou pour ce qui est des différences de gris par exemple... Là le taux d’humidité de l’air peut en fausser les déductions, ça même en consultant les conditions climatiques du jour de l’observation, et parce que sur un endroit bien précis et entre l’appareil photo et l’objet, il peut grandement varier. Comme un nuage peut ne pas apparaitre à l’image et couvrir de son ombre l’objet, ce qui pourrait en faire varier sa teinte. Ensuite l’effet de bougé, les imprécisions du témoin, les véritables réactions de l’objet, les flous etc... Sans compter une optique mal taillée ou légèrement souillée pourrait peut être amener des différences de quelques mètres à grande distance etc... Idem pour ce qui est des déplacements, les vents peuvent être à certains endroits totalement différents et violents ! Même le simple contrôle des ombres peut être mis en défaut, car on ne connait pas les caractéristiques de ces engins là ! Donc une ombre mal positionnée sur l’objet et par rapport au soleil, ne pourra pas prouver que le témoin ment (l’engin pourrait possiblement émettre une lumière et ne pas être sujet aux reflets). Et là on en vient logiquement au facteur le plus important et le plus compromettant pour une étude de ce type; la technologie !! Bref, si on suppose avoir affaire à une technologie hors norme, on peut s’attendre à avoir des résultats hors norme.  

Je ne dis pas qu’il ne faut pas étudier les cas mais comment à partir de là prouver quoi que ce soit ?

Alors on peut émettre un doute, oui... C’est tout ! De toute façon, à quoi cela servirait de trancher ?


Mais je suis désolé, au final de quoi on parle ? Bien, avant tout de commerce non ?

En fait, il y a la vente d’un logiciel à la clé... On ne peut faire l’impasse sur ce fait ?  

Peut être me trompe je... Mais Ipaco existe, il est à vendre, vous communiquez dessus et il faut en faire la démonstration. Tous ces cas étudiés via Ipaco, se doivent donc de donner des résultats probants ? Je précise pourtant au dessus qu’on ne peut véritablement trancher, sauf si le témoin se permet de l’avouer bien sûr... Mais vous vous le permettez quand même ! Et effectivement, il est plus intéressant de le faire sur des cas anciens comme ceux là, les témoins ne peuvent venir en contester les résultats. Enfin vous comprenez qu'on puisse se questionner...


Dernière édition par Tiko le Ven 08 Avr 2016, 04:56, édité 1 fois (Raison : une virgule...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Jeu 07 Avr 2016, 23:41

@Tiko

Citation :
Mais je suis désolé, au final de quoi on parle ? Bien, avant tout de commerce non ? 

En fait, il y a la vente d’un logiciel à la clé... On ne peut faire l’impasse sur ce fait ?  

Peut être me trompe je... Mais Ipaco existe, il est à vendre, vous communiquez dessus et il faut en faire la démonstration. Tous ces cas étudiés via Ipaco, se doivent donc de donner des résultats probants ? Je précise pourtant au dessus qu’on ne peut véritablement trancher, sauf si le témoin se permet de l’avouer bien sûr... Mais vous, vous le permettez quand même ! Et effectivement, il est plus intéressant de le faire sur des cas anciens comme ceux là, les témoins ne peuvent venir en contester les résultats. Enfin vous comprenez qu'on puisse se questionner...
Oui, le logiciel est à vendre, mais ce n'est pas à "la clé". Nous n'avons jamais pensé un seul instant vendre le logiciel à l'issue de l'étude du lac Chauvet. Je rappelle qu'il s'agit là d'un travail bénévole de plusieurs enquêteurs et analystes et même qu'un certain investissement financier personnel d'une partie d'entre eux (relativement important) a été fait pour aider à cette étude. Il me semble assez malvenu de pouvoir penser que cette étude puisse avoir été faite dans un but "intéressé".

Par ailleurs, je ne crois pas me tromper en disant que le fait d'avoir un logiciel à vendre n'est pas un facteur "aggravant" pour la qualité des études à mener. 

Enfin, cela n'a rien de choquant de souhaiter vendre un logiciel, fruit de nombreuses années de travail de développement (et il s'agit là de dizaines d'années...).

Pour les cas anciens qui seraient "plus intéressants" à étudier, je vous renvoie à l'ensemble de la galerie IPACO, qui comprend de nombreux cas récents et pour lesquels les témoins/photographes sont vivants, connus et ont été rencontrés. Vous verrez que seuls 5 cas sur les 32 présentés sont antérieurs à 2006.

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1512
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Ven 08 Avr 2016, 06:19

Sachez tout d'abord que mon intention n'était pas de vous embarrasser ou de vous mettre dans une position délicate. Je ne vends pas de logiciel concurrent. Je n'ai rien a y gagner, ce n'est pas mon intérêt ! Non, j'espère que vous comprenez bien que la question Ipaco était depuis le début en suspens et je suppose que beaucoup se la sont posée mais n'ont pas osés l'aborder. Puis surtout, elle est légitime, puisqu'on est proche "d'une sorte" de conflit d'intérêt voyez...

Donc ne m'en voulez pas, il est tout à fait naturel qu'on en passe par là. Pour tout vous dire, j'ai déjà tout de suite sursauté quand j'ai parcouru votre enquête et que j'en ai vu le classement ! Comme je l'ai précédemment expliqué, personne ne peut affirmer d'un cas qu'il est une fraude. Seuls les témoins eux mêmes le peuvent ! Vous, dans le cas du Lac Chauvet, vous ne pouvez affirmer d'une tromperie... C'est comme ça ! Et vous pourrez passer par les meilleurs outils et la plus pointilleuse des enquêtes, vous ne pourrez trancher !

Je vais même vous dire que vous pouvez trouver des correspondances avec des horaires d'avions, une étoile ou quoi que ce soit, et ça pour une simple lumière dans le ciel... bien vous n'êtes pas à l'abri que le témoin ait bien vu autre chose, parce que l'avion avait du retard, que l'heure était quelque peu erronée, qu'il y ait bien eu 2 phénomènes séparés, etc etc... En fait, on ne peut pas faire un choix tranché pour le vrai ou le faux, point ! On peut avoir de sérieux doutes, supposer et considérer qu'il y ait de grandes chances que ce soit une méprise, si tous les indices convergent vers un ballon météo par exemple, mais on est dans l'impossibilité de dire si c'est bien un ballon météo que le témoin a vu. Même la photo d'une machine à laver en l'air pourrait être un engin extraterrestre (bon j'en doute voyez^^). Bref, c'est comme avec la croyance, faut éviter de tomber dedans, surtout si on n'a pas toutes les cartes en mains !



elevenaugust a écrit:
Vous verrez que seuls 5 cas sur les 32 présentés sont antérieurs à 2006.

Oui et 5 seulement sont français, donc...

Non mais comprenez bien que vous vous appuyez sur les résultats de ces cas étudiés/enquêtés pour vendre votre logiciel (cf. Galerie Ipaco)! Donc vous ne pourrez empêcher les gens de penser que les résultats se font obligatoirement sous influence... L'influence, c'est l'obligation de résultats justement ! Avec et j'en reviens à ce que je disais au dessus, une obligation de trancher... Car valider comme faux, c'est un résultat ! Et positif pour ce qui est de votre logiciel. Car vous ne voulez pas le vendre ce logiciel ? Enfin, vous n'iriez pas appuyer sur les défauts de votre voiture pour la vendre ?

Sinon dans cette galerie, où sont les véritables ovnis ? Puisque si on donne un résultat dans un sens on doit pouvoir le donner dans l'autre... Ah oui, ce sont ces 2 seuls cas qui restent inexpliqués. Et avec entre parenthèses; "à ce jour", pour bien montrer qu'ils le seront un jour, expliqués... L'outil Ipaco règlera donc ce problème !

Désolé, voyez que c'est compliqué quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 68
Nombre de messages : 6565
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Ven 08 Avr 2016, 09:16

Bonjour
Tiko
En fait , à mon avis,
les cas suivant relevé dans la galerie : yungay (chili) en 1967 et Mojave (Usa) en 1987 n'ont rien à faire dans la galerie d'IPACO 
Et la classfication du Geipan n'a rien à y faire non plus
Ou IPACO  à trouvé l'explication ou il ne l'a pas trouvé sinon il rend la photo à son propriétaire ou au Geipan qui le remet dans sa propre classification 

Elevenaugust
Oui ! je me souviens de la dernière en France à Lyon  le 28/06/  2013... Je vais la regarder à nouveau et ce sera un bon exercice pour moi car ce cas est arrivée sur le forum et je "débutais" à cette époque

En tout cas, merci de votre patience et je suis totalement  certaine que nos sceptiques qui sont sur la photo sont encore bien plus "croyants" que moi  Wink sinon ils n'auraient pas consacrés 30 ans de leur vie à ce phénomène et pas toujours en "sceptiques"
Il revient à  "nous"  de faire respecter nos convictions de manière très ferme mais respectueuse de chaque conviction
Bien cordialement

PS : Je mets ici l'observation que vous avez étudiée avec IPACO :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t17488p25-2013-le-28-06-a-entre-22-h-30-et-23-h-pas-certaine-ovni-triangulaire-volant-lyon-rhone-dep-69

Edit : par récent je voulais dire un nouveau cas hors norme  qui pourra être étudié à chaud conjointement avec l'ensemble- témoins, Geipan, médias et toutes les nouvelles procédures dont IPACO -... ce ne pourra être que très significatif

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règles de bonne utilisation du forum  ►ICI 


Dernière édition par Loreline le Ven 08 Avr 2016, 09:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Ven 08 Avr 2016, 09:33

@Tiko

Citation :
Et vous pourrez passer par les meilleurs outils et la plus pointilleuse des enquêtes, vous ne pourrez trancher !
 
Deux remarques à ce sujet:

1- Ici, on parle de mathématiques qui démontrent, encore une fois, que l'objet était petit, proche et lancé à plusieurs reprises. Le résultat est net et absolument discordant avec le témoignage.
Donc, à moins de trouver une erreur dans les calculs (toujours possible et nous sommes prêts à la corriger et la suite qui en découle si besoin), je répète ce que j'ai déjà dit, le témoignage de Mr Frégnale est par conséquent erroné et le cas une fraude.

2- J'ai déjà également évoqué ce point, mais je répète que si vous pensez que, quoiqu'il en soit, rien ne peut être tranché, alors il faut revoir tous les cas qui ont été classé A ou B ici et ailleurs et perpétuellement rester dans le doute. Difficile d'avancer dans ce cas.

Citation :
Oui et 5 seulement sont français, donc... 

Cela ne change rien au fait que les témoins sont connus et vivants et à même de pouvoir échanger avec nous (ce qui a été fait pour plusieurs cas). Je rappelle que votre interrogation initiale à ce sujet concernait le fait que nous ne serions "intéressé que par les cas anciens" et que les témoins, éventuellement décédés, ne puissent pas échanger avec nous au sujet de leur observation.


Citation :
Donc vous ne pourrez empêcher les gens de penser que les résultats se font obligatoirement sous influence...

Il n'y a rien de plus faux. Vous parlez comme si nous n'avions travaillé sur ce cas du lac Chauvet que pour vendre le logiciel. C'est, comme je le disais précédemment, très malvenu comme réflexion et c'est oublier un peu vite l'investissement personnel de tous les enquêteurs, très important, en temps et en argent, sur ce cas.

Par ailleurs, certes, le logiciel est à vendre, mais nous ne sommes pas dans un supermarché avec un marketing effréné et agressif. Nous ne sommes pas des commerciaux cherchant à vendre un produit comme s'il s'agissait d'un vulgaire produit de consommation. IPACO est un remarquable outil, fruit de dizaines d'années de développement de François Louange, et il serait appréciable à minima de respecter son travail, lui qui a par ailleurs toujours bien voulu (il n'était pas obligé) que le logiciel soit utilisé gratuitement (par moi-même) pour de nombreuses analyses, ici et ailleurs.
 
Citation :
Sinon dans cette galerie, où sont les véritables ovnis ? Puisque si on donne un résultat dans un sens on doit pouvoir le donner dans l'autre...

Nous n'attendons pas mieux. Mais, à part le cas que j'évoquais plus haut, aucun cas soumis jusqu'à présent n'a pu être, après analyse, classé "D". Et soyez bien conscient que nous serions ravis de pouvoir inclure un tel cas dans la galerie.

Citation :
Ah oui, ce sont ces 2 seuls cas qui restent inexpliqués. Et avec entre parenthèses; "à ce jour", pour bien montrer qu'ils le seront un jour, expliqués... L'outil Ipaco règlera donc ce problème ! 

Non, il ne s'agit pas "d'un problème". Nous laissons la porte ouverte à une éventuelle explication, si de nouveaux éléments venaient à apparaitre (ce sont des cas "C"). Il n'a jamais été question de vouloir "à tout prix tout expliquer un jour".

Un dernier mot pour vous demander de bien vouloir recentrer la discussion sur l'analyse du cas du lac Chauvet. Je ne suis pas ici pour me justifier sur l'existence et la validité d'IPACO. Je ne répondrais plus à ce genre de questions plutôt désagréables qui donnent l'impression d'être au tribunal, merci d'en tenir compte.

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 68
Nombre de messages : 6565
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Ven 08 Avr 2016, 09:48

Elevenaugust
Je vous cite : 


"Ici, on parle de mathématiques qui démontrent, encore une fois, que l'objet était petit, proche et lancé à plusieurs reprises. Le résultat est net et absolument discordant avec le témoignage."
ça expliquerait à mes yeux le fait que M.Frégnale se soit accroupi ou assis  au début puis relevé en réalisant quand même des photos nettes ce qui ne cadre pas avec une prise spontanée..il n'aurait pas eu le temps dans le cadre de son récit
D'où l'importance de refaire  une audition avec le  témoin 
En fait, c'est une photo culte que vous mettez à mal mais cette photo culte c'est Pierre Guérin qui l'a sorti de l'oubli mais en rendant sagement les négatifs de ces photos extraordinaires...et donc, c'est qu'elles n'étaient pas si probantes que ça

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règles de bonne utilisation du forum  ►ICI 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Ven 08 Avr 2016, 10:26

@Loreline

Citation :
Oui ! je me souviens de la dernière en France à Lyon  le 28/06/2013... Je vais la regarder à nouveau et ce sera un bon exercice pour moi car ce cas est arrivée sur le forum et je "débutais" à cette époque.
Citation :


En tout cas, merci de votre patience et je suis totalement  certaine que nos sceptiques qui sont sur la photo sont encore bien plus "croyants" que moi   sinon ils n'auraient pas consacrés 30 ans de leur vie à ce phénomène et pas toujours en "sceptiques"
Il revient à  "nous"  de faire respecter nos convictions de manière très ferme mais respectueuse de chaque conviction
Bien cordialement
Tout à fait! Merci bien Loreline. Bonne lecture :)

Citation :
Edit : par récent je voulais dire un nouveau cas hors norme  qui pourra être étudié à chaud conjointement avec l'ensemble- témoins, Geipan, médias et toutes les nouvelles procédures dont IPACO -... ce ne pourra être que très significatif
Oui, bien entendu. Je suis tout à fait ouvert à ce genre d'étude.


Citation :
D'où l'importance de refaire  une audition avec le  témoin
Oui je comprend bien. Mais je ne pense pas que l'on doive s'interdire d'étudier un cas même si le témoin n'est plus là.


Citation :
En fait, c'est une photo culte que vous mettez à mal mais cette photo culte c'est Pierre Guérin qui l'a sorti de l'oubli mais en rendant sagement les négatifs de ces photos extraordinaires...et donc, c'est qu'elles n'étaient pas si probantes que ça.
Pierre Guérin avait certainement une déontologie (et c'est tout à son honneur) qui l'obligeait à procéder ainsi. Il est vrai qu'il l'a regretté par la suite. Un point de détail est qu'il n'a pas rencontré Frégnale pour obtenir les négatifs, mais est passé par l'entremise d'un lecteur de LDLN, suite à la proposition de Joël Mesnard à l'époque, pour réétudier le cas.

Sinon, je n'ai jamais eu connaissance que qui que ce soit dans le milieu ufologique n'ai jamais rencontré Frégnale en fait. Il est juste fait mention dans la littérature relative au cas de l'existence d'échanges de courrier entre Frégnale et JL Vertongen (décédé récemment hélas). 

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Ven 08 Avr 2016, 10:58

Tiko a écrit:
... Jamais une étude, aussi poussée soit elle, ne pourra prouver qu’une observation est fausse ...

Non mais elle pourra associer un taux de crédibilité à cette observation.

Il y a un certain nombre de critères permettant de définir un taux de "confiance" (nombre de témoins distincts ne se connaissant pas, se trouvant en des lieux distincts, traces matérielles ou physiologiques, photos, vidéos ...) ensuite on passe au crible toutes les causes triviales possibles inimaginables.
Bien souvent certaines causes triviales s'éliminent les unes des autres (le témoin n'avait pas les moyens financiers, matériels, intellectuels de monter le canular envisagé, la planète ou le satellite envisagé n'était pas à l'endroit désigné etc ...).
On finit par déboucher sur un pourcentage de confiance.

Exemples :

Le nombre de contrôles sur un lanceur avant son utilisation va déterminer précisément le pourcentage de chances qu'il remplisse sa mission.
Un lancement de satellite "simple" a environ 98% de chances de réussite. Il faut prendre en compte un échec sur cinquante lancements.
Un lancement avec cosmonaute nécessite 99,8% de chances de réussite, le prix du lancement est multiplié par quatre ...

Si vous allez au casino et que trente fois de suite vous gagnez à la roulette en jouant le zéro, la police des jeux vous passe les menottes illico presto. Le nombre de chances qu'une telle séquence se produise ne peut qu'indiquer une complicité du croupier.

Pour revenir aux observations d'OVNIs nous ne pouvons que constater un énorme parasitage (bien souvent "orchestré" de main de maître et repris en choeur par les "canards laquais").
Vous prenez douze témoins distincts d'un phénomène incontestable (soucoupe vue à courte distance, etc ...). Vous glissez la pièce au douzième ou vous lui promettez de lui faire sauter sa contravention s'il affirme avoir vu un avion ... et c'est tout bon ... les onze autres "abrutis" ont des problèmes de vue ou sont quelques peu "dérangés". Les gens préfèrent entendre ce qu'ils ont envie d'entendre, il y a longtemps que les "politiques" de tous poils ont compris la chose.

La technique de démolition suivie par les pseudo-sceptiques est de s'engouffrer dans la moindre petite possibilité de canular ou de méprise et d'en faire une vérité absolue ... un dogme ...
La où cette technique devient quelque peu méprisable c'est lorsqu'elle cible des cas où il est devenu quasiment impossible de retrouver quoi que ce soit : le ou les témoins sont décédés, les négatifs originaux ont disparu, parfois le site entier n'existe plus (McMinville).
Lorsque cela devient vraiment très difficile de démolir l'observation ou la photo il suffit de trouver un clampin prêt à s'accuser du canular pour acquérir quelque "célébrité". Même si le dit clampin se montre totalement incapable de répéter sa tromperie, ce n'est pas grave, le message "canular" est gravé dans le marbre.

- La possibilité qu'André Frégnale ait photographié un objet lancé n'est pas nulle même s'il n'avait pas trop les moyens matériels de mettre en oeuvre le canular.
- André Frégnale n'était pas très riche, il aurait peut-être monté le canular afin de palper les droits d'auteur sur ses photos.
Entre parenthèse il est normal qu'il ait réclamé des droits lorsque des journaux publiaient ses clichés. C'était un peu son métier, il faisait parfois des reportages photos (exemple : camions Berliet dans le Sahara).

Comme le dit Loreline dans le présent fil ce que nous attendons c'est que les entreprises de démolition portent sur des cas récents, ceux où tous les éléments (témoins, photos, etc ...) sont encore disponibles.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
r.si38
Participation sympathique
Participation sympathique
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 12
Inscription : 21/01/2016
Localisation : Isère
Emploi : Informaticien
Passions : sport,montagne
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Ven 08 Avr 2016, 12:04

En relisant ce fil  ,  nous avons a peu près le même déroulement d'échanges  que  lors
de l'analyse IPACO  du cas de Mac Minville  (Oregon) déposée  sur ce site  qui  se voulait elle aussi
impartiale . Je vous invite à la relire , c'est édifiant.
Mêmes cause , mêmes effets ... Wink
 
le  "débunkage"  répétitif de cas  pour lesquels les  témoins  sont décédés
est un peu facile et n'apporte pas grand chose  , si ce n'est à douter.... douter de tout.

La différence maintenant c'est que notre  "bande de  pseudo-sceptiques" (à l'imagination fertile)
semble trouver une certaine légitimité  auprès  du GEIPAN  et dans le cadre des relations  avec la 3AF/Sigma2.

J'avoue qu'au fond cette affaire du lac Chauvet , soit un canular ou pas , je  m'en fiche royalement
puisque qu'il  est acquis  que  quelques % d'observations sont de toute manière inexpliquées.

@ElevenAugust :  venez nous présenter ici  des études sur des cas récents , avec des protagonistes
 vivants ... Cela doit pouvoir se trouver au niveau mondial , non ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Ven 08 Avr 2016, 12:28

@r.si38 et wacapou

Citation :
venez nous présenter ici  des études sur des cas récents , avec des protagonistes vivants ... Cela doit pouvoir se trouver au niveau mondial , non ???
Citation :
Comme le dit Loreline dans le présent fil ce que nous attendons c'est que les entreprises de démolition portent sur des cas récents, ceux où tous les éléments (témoins, photos, etc ...) sont encore disponibles.

Cela a déjà été fait, à plusieurs reprises. Consultez par exemple le lien donné par Loreline plus haut ou je présentais le cas de Lyon, qui a été complètement ignoré par tous ici, à la suite de mon post, sauf par Loreline justement.

Il y a par ailleurs bien d'autres cas récents, dans notre galerie, où les témoins sont connus et ont été interrogés. 

Pas de problème sinon bien entendu pour examiner (en fonction de mon temps disponible, très limité, et qui ne me permet d'ailleurs pas de tout présenter et discuter ici) tout autre cas récent. Je n'ai jamais refusé quoique ce soit à ce propos.

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain.M
Observateur analyste
Observateur analyste
avatar



Masculin Age : 6
Nombre de messages : 1675
Inscription : 19/10/2009
Localisation : Jupiter
Emploi : réalisation, infographie, design sonore
Passions : creation, bidouille et paranormal
Règlement : espèces

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Ven 08 Avr 2016, 15:57

elevenaugust a écrit:
Ici, on parle de mathématiques qui démontrent, encore une fois, que l'objet était petit, proche et lancé à plusieurs reprises. Le résultat est net et absolument discordant avec le témoignage.

D'accord avec toi, jusqu'à preuve du contraire, les mathématiques sont considérées comme une science exacte de nos jours.
Mais il n'y a pas de calcul sans données (constantes ?), et ces dernières peuvent parfois se révéler inexactes.
Je veux bien croire que vos calculs soient impeccables, mais qu'en est-il des données qui ont servi à réaliser ces calculs, sont-elles fiables à 100%, à 90%, à 50 % ?
Lorsque les données sont facilement vérifiables, donc fiables à 100%, il n'y a aucun doute, si les calculs sont justes, alors le résultat sera juste à 100%. Exemple, j'ai devant moi, sur ma table basse, une tasse de café, une tasse de thé, et un sucrier, rien d'autre. Combien de tasses y-a-t-il sur ma table basse ? 1+1=2. Résultat imparable.
Dans le cas du lac Chauvet, les données sont tirées d'un témoignage douteux (et si le témoin avait menti...) et d'une série de photos basse résolution (comparé aux formats numériques actuels). Ces données ne sont pour moi pas fiables à 100%, et après calculs, ne peuvent pas amener à un résultat fiable à 100%. C'est mathématique logique.

A.

PS : ceci était mon 1111ème message publique ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Ven 08 Avr 2016, 17:49

@Alain M.

Citation :
Dans le cas du lac Chauvet, les données sont tirées d'un témoignage douteux (et si le témoin avait menti...) et d'une série de photos basse résolution (comparé aux formats numériques actuels). Ces données ne sont pour moi pas fiables à 100%, et après calculs, ne peuvent pas amener à un résultat fiable à 100%. C'est mathématique logique.

Non, absolument pas, bien au contraire et ce qui différencie notre méthode de celle de Pierre Guérin, qui est parti du témoignage et en a tiré des calculs pour déterminer la géométrie du déplacement de l'ovni.

Nous ne nous sommes servis que des mesures quantitatives, fiables et constantes, relevées sur les documents en notre possession (les 4 photos et le film Pathé) et déduites du travail postérieur à la reconstitution sur place (relevés de points de repères inchangés depuis 1952 et mesures de distances sur photos aériennes d'époque, de tailles de feuilles, etc.).

Tout cela est complètement indépendant du témoignage de Mr Frégnale.

Les photos ne sont pas en si "basse résolution" que cela (environ 1200 x 800 pixels pour la série LC et 1350 x 980 pour la série G) et la différence des mesures angulaires et de flou par rapport à un jeu de photos qui aurait été en plus haute résolution aurait été négligeable.

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain.M
Observateur analyste
Observateur analyste
avatar



Masculin Age : 6
Nombre de messages : 1675
Inscription : 19/10/2009
Localisation : Jupiter
Emploi : réalisation, infographie, design sonore
Passions : creation, bidouille et paranormal
Règlement : espèces

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Sam 09 Avr 2016, 18:56

elevenaugust a écrit:

Nous ne nous sommes servis que des mesures quantitatives, fiables et constantes, relevées sur les documents en notre possession (les 4 photos et le film Pathé) et déduites du travail postérieur à la reconstitution sur place (relevés de points de repères inchangés depuis 1952 et mesures de distances sur photos aériennes d'époque, de tailles de feuilles, etc.).

Des mesures fiables, constantes, et objectives ? uy
Prenons par exemple les données tirées de la reconstitution filmée par la caméra Pathé - page 18 du rapport.

1/ Vérification des calculs d'angle d'élévation de l'OVNI. A vos calculettes, prêts ? Partez !

s = atan {(h + d) / a cos [asin (d / a)]}
h = 2m
d = 0,6m
a = 5,6m

s = atan {(2 + 0,6) / 5,6 cos [asin (0,6 / 5,6)]}
s = atan {2,6 / 5,6 cos [asin (0,1071)]}
s = atan {2,6 / 5,6 cos [0,1073]}
s = atan {2,6 / (5,6 x 0,994)}
s = atan {2,6 / 5,567}
s = atan (0,467)
s = 0,437 radians
s = 25°

OK !


2/ Changement d'un paramètre pour voir la manière dont le résultat change. Imaginons l'assistant qui tient le bâton, de grande taille, voire sur une butte, et prenons d=1m au lieu de d=0,6m.

s = atan {(2 + 1) / 5,6 cos [asin (1 / 5,6)]}
s = atan {3 / 5,6 cos [asin (0,178)]}
s = atan {3 / 5,6 cos [0,178]}
s = atan {3 / (5,6 x 0,984)}
s = atan (3/5,511)
s = atan (0,544)
s = 0,498 radians
s = 28,5°


3/ Doutes sur les hypothèses amenant aux données utilisées pour les calculs ci-dessus (Je vais citer entre guillemets chaque point de la page 18 du rapport qui me semble flou)

"A partir de l’image mosaïquée extraite du film Pathé, référencée plus haut (p.6), nous avons pu évaluer l’angle d’élévation de l’ovni sur la base des hypothèses et du diagramme suivants"
Ces hypothèses amènent-elles à des données mathématiques fiables, ou a des données approximatives, imprécises, voire contestables ?

"Le témoin M. Frégnale (l’homme à droite au premier plan) se tenait assis à l’emplacement même d’où LC3 avait été prise, donnant des indications à l’assistant qui tenait un bâton."
Qu'est-ce qui permet objectivement de dire que F était assis ? F et l'homme à la pipe ne semblent pas avoir les jambes pliées en position assise, "au pire", ils se tiennent sur leurs genoux. A moi, il me semble qu'ils sont debout, l'homme à la pipe étant légèrement courbé parce-que sa taille est légèrement supérieure à celle de F, et qu'il souhaite avoir ses yeux au niveau des yeux de F.

"L’extrémité du bâton indiquait la direction de l’ovni vu par le témoin, au moment de LC3. "
Le bâton étant tordu (bravo…), il est probable que l'assistant ne puisse voir l'extrémité, et vise donc à l'aide de la partie courbée du bâton où se trouve le dernier petit morceau de branche secondaire.

"Le bras de l’assistant et le bâton qu’il tenait étaient dans un plan vertical V perpendiculaire à la ligne de visée de la caméra Pathé, et donc quasi–perpendiculaire au plan vertical contenant les têtes respectives du témoin et de l’assistant."
Le dernier assistant cité dans votre phrase est-il celui qui tient le bâton, ou celui qui fume la pipe ? J'ai du mal à comprendre cette phrase, peut-elle être formulée autrement ?
Pour moi, la tête de F et son bras se trouvent de 3/4, puis la tête de "l'assistant-au-baton" et son bras se trouvent de profil, par rapport à la ligne de visée de la caméra.

"Le bras de l’assistant (de l’épaule au bout des doigts) avait une longueur standard pour un homme : 65 cm."
Mon bras fait 75cm de l'épaule au bout des doigts. Je ne suis pas si grand ça, 1m78. Et si l'assitant-au-bâton était très grand, longiligne (il a l'air mince en tout cas), 1m90 ou 2m, quelle serait la longueur de son bras ? 80 ou 85cm ?

"La différence de hauteur d entre les têtes respectives de l’assistant (debout) et M. Frégnale (assis), c’est-à-dire entre les positions haute et basse (voir plus haut), était égale à 60 cm."
Si l'assistant est mince et grand, 60cm < d < 80cm


Conclusion : rien que dans cette partie de l'étude, des hypothèses (non-objectives) ont amené à choisir des constantes, qui, si on les modifie un peu, pourraient amener à un résultat bien différent concernant l'élévation de l'OVNI.


A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
r.si38
Participation sympathique
Participation sympathique
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 12
Inscription : 21/01/2016
Localisation : Isère
Emploi : Informaticien
Passions : sport,montagne
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Sam 09 Avr 2016, 19:31

C'est pas mal  du tout cette série de calculs pour 8 ans d'âge.  Wink!!!
En tout cas j'aime bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain.M
Observateur analyste
Observateur analyste
avatar



Masculin Age : 6
Nombre de messages : 1675
Inscription : 19/10/2009
Localisation : Jupiter
Emploi : réalisation, infographie, design sonore
Passions : creation, bidouille et paranormal
Règlement : espèces

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Sam 09 Avr 2016, 20:13

r.si38 a écrit:
C'est pas mal  du tout cette série de calculs pour 8 ans d'âge.  Wink!!!
En tout cas j'aime bien.

Oh, merci monsieur, mais je tiens à préciser, 8 ans d'âge ufologique, car il y a 9 ans, je m'intéressais à d'autres choses, par exemple, j'ai 15 ans d'âge musical Wink
Il faudra vraiment ouvrir un sujet spécifique dans le coin café pour vous faire deviner mon âge officiel, depuis le temps que vous vous posez (tous) la question...
HS fini !

A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Sam 09 Avr 2016, 20:14

@Alain M.

Citation :
... Imaginons l'assistant qui tient le bâton, de grande taille, voire sur une butte, et prenons d=1m au lieu de d=0,6m.

Citation :
Mon bras fait 75cm de l'épaule au bout des doigts. Je ne suis pas si grand ça, 1m78. Et si l'assistant-au-bâton était très grand, longiligne (il a l'air mince en tout cas), 1m90 ou 2m, quelle serait la longueur de son bras ? 80 ou 85cm ?

Nous avons pris une mesure moyenne pour l'époque. Ainsi, un assistant de grande taille me semble bien plus improbable qu'un assistant de taille moyenne, surtout en 1952. Cette estimation de taille (laquelle?) qui te permet de prendre 1m au lieu de 0.6m pour "d" est-elle dans la norme pour l'époque? Je ne le pense pas.

Nous avons donc pris pour nos mesures anatomiques les moyennes données en source 50 du rapport. Ainsi, pour un individu de taille 1 unité, son bras mesure 0.39 unités.

Pour un homme adulte mesurant 1m75 (taille moyenne d'un homme en 2007 en France), cela donne 0m68.
Pour un homme adulte mesurant 1m70 (taille moyenne d'un homme en 1950 en France), cela donne 0m66.

Tu noteras que ces mesures ne sont évidemment pas les mêmes dans les années 50 qu'aujourd'hui. Les hommes grands (plus de 1m80) étaient rarissimes en France à l'époque. Je n'ai pas trouvé de statistiques pour les années 50 en ce qui concerne la population masculine, mais déjà en 1960 il n'y avait que 5.4% de personnes (hommes et femmes confondus) mesurant plus de 1m80. Je te laisse imaginer la proportion uniquement d'homme d'une part, et d'homme encore plus grands (1m90 ou 2m comme tu dis) en 1952 d'autre part... ma source (voir ici page 261) ne donne même pas de chiffres au-dessus de 1m85!

Il nous a semblé donc logique de tenir compte des mesures statistiques moyennes de la stature masculine en France dans les années 50.

Par ailleurs, nulle butte ici, l'emplacement des arbres est situé sur une zone à très faible déclivité, qui a même plutôt tendance à descendre vers la position de l'assistant qu'à monter.

Citation :
Qu'est-ce qui permet objectivement de dire que F était assis ?...

Tu n'as visiblement pas visionné le film Pathé. Il est bel et bien assis :



Citation :
Le bâton étant tordu (bravo…), il est probable que l'assistant ne puisse voir l'extrémité...

Probable? Non, tu n'en sais rien. Et même si c'était le cas, as-tu mesuré la variation de l'angle "r" et la par conséquent la valeur de "s"? La différence est de quel ordre? Wink

Citation :
Le dernier assistant cité dans votre phrase est-il celui qui tient le bâton, ou celui qui fume la pipe ? J'ai du mal à comprendre cette phrase, peut-elle être formulée autrement ?

Oui, nous devrions reformuler cette phrase, tu as raison. Il s'agit toujours du même assistant, debout tenant le bâton.
Citation :
Pour moi, la tête de F et son bras se trouvent de 3/4, puis la tête de "l'assistant-au-baton" et son bras se trouvent de profil, par rapport à la ligne de visée de la caméra.

Non! Il ne s'agit pas de cela. Nous ne parlons pas ici de l'orientation de Mr Frégnale et de l'assistant, mais bel et bien du plan vertical contenant le bras de l'assistant et de son bâton qui sont perpendiculaires à la ligne de visée de la caméra Pathé et donc quasi-perpendiculaire à l'ensemble "tête de Mr Frégnale/tête de l'assistant" (la différence angulaire est vraiment minime, pour ne pas dire infime).

Citation :
Si l'assistant est mince et grand...

Non, probabilité quasi nulle. Je te renvoie à ma réponse plus haut sur la morphologie masculine Française des années 50.

Citation :
Conclusion : rien que dans cette partie de l'étude, des hypothèses (non-objectives) ont amené à choisir des constantes, qui, si on les modifie un peu, pourraient amener à un résultat bien différent concernant l'élévation de l'OVNI.

Cette partie peut sans doute être qualifiée de "moins objective", mais elle ne modifie en aucun cas de façon significative les résultats des calculs de "s".

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain.M
Observateur analyste
Observateur analyste
avatar



Masculin Age : 6
Nombre de messages : 1675
Inscription : 19/10/2009
Localisation : Jupiter
Emploi : réalisation, infographie, design sonore
Passions : creation, bidouille et paranormal
Règlement : espèces

MessageSujet: Re: Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO   Sam 09 Avr 2016, 21:14

elevenaugust a écrit:

Tu n'as visiblement pas visionné le film Pathé. Il est bel et bien assis :

J'ai malheureusement visionné le film Rhillettes Pathé, après avoir trouvé l'adresse youtube sur le forum voisin dans le fil dédié.
Je n'avais pas trouvé l'URL dans le rapport, j'ai dû le louper, excuse-moi.

Pour ceux que ça intéresse, voilà le film :



A 0:06, il y a un "cut" franc, donc changement de plan (appelons-le "B"), donc possible changement de positions des acteurs du film.
Va savoir, dans la réalité, combien de temps s'est écoulé entre la prise de vue "A" et la prise de vue "B", dans quel ordre elles furent shootées, et ce qui a pu se passer (changements de positions, changements de postures).
Sur le plan "A" précédent (0:00 -> 0:05), on ne voit pas les jambes nues de F. Comme dit dans mon précédent message, F se tient probablement sur les genoux.
Sur le plan "B", on voit une des jambes nues, et il semble que l'angle formé par la cuisse et la jambe est trop important pour laisser supposer une position assise à même le sol, on dirait qu'il est assis sur quelque chose qui le surélève (caisson de rangement de matériel vidéo ? )

A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Discussions et études d'affaires ufologiques-