Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Sam 05 Déc 2015, 00:52

Un article pris au hasard sur l'antigravitation : ici

Voir en particulier la note n° 7 :
(7) Dans un véhicule "à antigravitation", on ne subît aucune accélération, étant donné que l'on se retrouve à être en apesanteur. Pas de contraintes des "G", pour l'équipage ou les passagers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Sam 05 Déc 2015, 01:52

@Tiko a écrit:

D'accord, JPP n'avait donc pas connaissance de ces travaux, qui eux avaient été réalisés avant les années 70 (?).

De toutes façons ce n'était pas exactement la question. Je demandais; à part la MHD, a t'il évoqué dans sa BD (ou ailleurs puisque vous m'avez l'air au courant) le fonctionnement de ces ovnis ? Donc, est ce qu'il parle de gravité ou de comment s'en défaire ?

JPP s'est focalisé sur l'approche MHD au détriment de l'antigravitation. Deux articles intéressants :
http://www.jp-petit.org/OVNIS/Top_Secret_oct_04.htm
Article de Gildas Bourdais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Sam 05 Déc 2015, 10:25

Merci ... miclad !!!
Je me sentais un peu seul, vous avez bien résumé la situation.
Hypothèse possible : l'univers serait rempli d'une énergie (particules ?) produisant entre autres choses les effets de gravitation, d'inertie et de masse (cette dernière ne serait que la quantité d'énergie "capturée" en un instant donné par les particules disposant d'une "surface" de capture suffisante ...).
Un OVNI utiliserait/maîtriserait cette énergie environnante pour ses déplacements en la redirigeant.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Sam 05 Déc 2015, 14:11

@miclad a écrit:
...la seule solution est bien l’annulation quasi-totale de la masse inerte du vaisseau, de ses occupants et de toute matière dans un certain volume entourant ce vaisseau. Par quel procédé ?  Cela reste à découvrir, mais ce n’est pas plus utopique que la propulsion par un champ (qui de toute façon ne pourrait pas agir sur l’engin) et ce serait beaucoup plus avantageux à tout point de vue puisqu’il n’y aurait même plus besoin d’énergie (avec une masse quasi nulle l’énergie cinétique serait quasi nulle)

 

Peut-être que ce livre "Unconventional Flying Objects" de Paul Hill, ex ingénieur de la Naca/Nasa, cité par Gildas Bourdais dans mon post précédent pourra aider à faire avancer la compréhension du phénomène.
Par un "vrai" scientifique Very Happy
http://redwheelweiser.com/downloads/unconventionalflyingobjects.pdf

J'ai prévu de lire celui-là aussi :
Field propulsion by control of gravity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Sam 05 Déc 2015, 15:23

Nous en étions à :

- Vitesses hors de nos moyens terrestres, surtout à basse altitude
- Pas d'effet de "vague" lors du passage proche et à grande vitesse d'un objet volant terrestre

Pas d'idée "tangible" ?

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miclad
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 71
Nombre de messages : 159
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Sam 05 Déc 2015, 17:13

@chrisfr91220 a écrit:
Un article pris au hasard sur l'antigravitation : ici

Voir en particulier la note n° 7 :
(7) Dans un véhicule "à antigravitation", on ne subît aucune accélération, étant donné que l'on se retrouve à être en apesanteur. Pas de contraintes des "G", pour l'équipage ou les passagers.


Entièrement d'accord !

La seule condition c'est que ce champ "d'antigravitation" ait une origine extérieure au vaisseau spatial pour pouvoir agir sur ce vaisseau comme sur ses passagers qui seraient soumis à la même accélération !
  En conséquence il faudrait que ce vaisseau produise non pas un champ de gravitation artificiel (ou d'antigravitation), mais qu'il possède un dispositif lui permettant d'exploiter un hypothétique champ (de nature à découvrir) qui existerait partout dans l'univers (un peu comme Claude Poher essaie d'exploiter d'hypothétiques universons).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hocine
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 73
Nombre de messages : 1176
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Sam 05 Déc 2015, 21:37

@wacapou a écrit:
Nous en étions à :

- Vitesses hors de nos moyens terrestres, surtout à basse altitude
- Pas d'effet de "vague" lors du passage proche et à grande vitesse d'un objet volant terrestre

Pas d'idée "tangible" ?

...

- Effets sur l'environnement matériel : moteurs de véhicules s'arrêtant et dans certains cas redémarrant tous seuls, extinctions éclairages etc ...

Ça se pourra être le cas dans d’autres régions , mais je n’est pas remarqué dans mes observations (depuis une cinquantaine d’années ou plus ) , mais j’ai bien vu comme spectateur des ovnis volant lentement pas très loin dans le ciel au dessus d’une installation avec ses éclairages et même au dessus  de rangées de poteaux d’éclairage, mais il n’y avait aucune variation ou extinction de l’éclairage , pour ce qui des véhicules je ne peux me prononcer ,je n’est pas remarquer cela sur des voitures  roulants au sol .

  - Problèmes temporels (pas toujours), trous, montres plus à l'heure, accélération du temps


Quelques fois ,  je n’étais pas loin de ces engins  spatiaux  , c’était  en 1962 ou j’ai observé le premier ovni triangulaire , j’ai eu un peu « la chaire de poule » je savais que  c’étais un engin d’un autre monde qui était là  tout prés de nos têtes , il était à quelques 80 m de nous ( nous étions 10 témoins ) , il avait la taille d’un avion de ligne , j’ai distingué la couleur de sa surface de dessous , et d’autres détails extraordinaires , la nuit le sommeil m’a fuit , je n’est pu fermer l’œil , l’image de cet ovni triangulaire ne m’a pas quitté toute la nuit , et puis avec le temps il me « semblait » que j’ai compris leurs manèges  , ces ovnis ne cherchent pas des « histoires »,  perturber la vie des autres, leurs éclairages , ou leurs véhicules ou même les attaquer , ( sauf si un jour  si quelque chose  passe par leur tète et là ils nous montrent de quel bois ils se chauffent ) , mais peut être ils avaient  un autre objectif …. Tout autre chose ça ne les intéressent pas, et puis je n’est jamais perdu mon esprit ou perturber par leurs présence dans l’espace tout prés .

- Effets sur l'environnement vivant : brûlures, paralysies temporaires, problèmes oculaires ...

Je ne sais à quelle distance si d’autres témoins ont du subir des dommages, mais personnellement à 80, 200, 300 et prés de 500 m rien à signaler de ces problèmes cités ci-dessus. 


Dernière édition par Hocine le Sam 05 Déc 2015, 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Sam 05 Déc 2015, 21:54

@Boizéclou a écrit:
Oui, c'est un peu à quoi j'ai songé en effet : que le son aurait des propriétés électromagnétiques ou que l'électromagnétisme aurait des propriétés sonores.

Mais les fréquences sonores dans le vide ne donneront rien. Surtout pour un champ qui ôterait la masse à la matière d’un vaisseau (surtout si le dit champ déborde autour du dit vaisseau).


@miclad a écrit:

  En conséquence il faudrait que ce vaisseau produise non pas un champ de gravitation artificiel (ou d'antigravitation), mais qu'il possède un dispositif lui permettant d'exploiter un hypothétique champ (de nature à découvrir) qui existerait partout dans l'univers (un peu comme Claude Poher essaie d'exploiter d'hypothétiques universons).

Vous n'avez pas été sensible à mon post du lundi 30 nov (3h04)? Donc je le reprends et dites moi ce que vous en pensez:

Ce qu'on peut envisager à la rigueur... C'est que comme l'espace temps est déformé par la masse, on pourrait imaginer arriver un jour, à le déformer sans passer par cette dernière. On donnerait donc à l'espace temps -en jouant sur celui ci je ne sais comment- l'aspect que la masse lui confère quand celle ci agit normalement sur celui ci. À partir de là, on pourrait créer une gravité dirigée... Comme si on découpait une bulle dans l'atmosphère terrestre, qui pourrait ensuite se balader en glissant sur l'espace temps.

Parce que j'ai l'impression qu'il y a quelques confusions concernant les champs (gravité, magnétiques etc..). D'ailleurs:


@miclad a écrit:
Comme je l’ai déjà précisé, pour qu’un champ de force (analogue à un champ de gravitation) ....

Qu’appelez vous champ de force ? C’est un champ magnétique ?

Et est ce que pour vous, un champ de gravité à le même comportement qu'un champ de force (ou magnétique?)?

Pour info; d'après Einstein, la masse donc la gravité, agit directement sur l'espace temps. La gravité (le champ qui est émis), ne tire pas que sa source de la masse elle même... Ça veut dire que tout le champ invisible qui se trouve autour, s'appuie donc sur la zone de l'espace qui entoure la masse. Je ne sais pas si un aimant fait de même... Mais cela veut dire que mon hypothèse (grisée au dessus) est plausible. Et qu'il n'y a pas besoin d'avoir une source de gravité extérieure au vaisseau.  



PS: Par contre, vaut peut être mieux il me semble, ne pas se focaliser sur les besoins en énergie d’une telle entreprise. Elle pourrait donc être récupérée du vide ou autre, et ça pourrait être un sujet à traiter directement après... L’important, c’est de comprendre comment un objet peut arriver à de telles manœuvres dans notre atmosphère et peut aussi arriver avec ça à voyager dans l’espace. Idem pour ce qui est de savoir comment on agit sur la matière ou comment produire un champ de gravité artificiel... Vaut peut être mieux éviter de ne trop se questionner sur ces sujets là pour l’instant.

Bref, nous essayons de comprendre un système qui nous dépasse totalement, si nous ne dépassons pas nos propres aprioris, on n’y arrivera pas ! Et nous avons d’un coté des personnes qui soutiennent la gravité artificielle et de l’autre ceux qui la rejettent. On s’égare sérieusement en s’opposant comme cela ! Enfin, il y a sûrement autant à prendre du coté de la gravité artificielle que de celui du zéro masse... Et si autant de personnes considèrent la gravité comme un bon moyen de faire se mouvoir un vaisseau, c’est que l’idée n’est pas totalement absurde !

Car un engin sans masse serait idéal, c’est un fait, mais quand il est question ensuite de le déplacer, là c’est un tout autre problème. Conserver un minimum de masse (en dessous du nanogramme) sur les atomes serait donc une partie de la solution... Et les déplacer en leur initiant une gravité, en constituerait peut être l’autre partie...

Ne rejetons donc pas s’il vous plait ce procédé qu’est la gravité artificielle. Les liens que Chris a communiqués -même si certains posent problème- montrent que c’est une hypothèse qui a intéressé de nombreuses personnes, dont des scientifiques... Ce n’est pas juste une idée en l’air ! D’ailleurs, si on suppose (sans tenir compte de savoir si c’est possible ou pas) qu’une technologie arrive à produire un champ gravitationnel directif, bien tout nous dit qu’elle pourrait faire se déplacer un vaisseau et ses occupants, et ça, sans inertie aucune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Sam 05 Déc 2015, 22:13

@miclad a écrit:

La seule condition c'est que ce champ "d'antigravitation" ait une origine extérieure au vaisseau spatial pour pouvoir agir sur ce vaisseau comme sur ses passagers qui seraient soumis à la même accélération !
  En conséquence il faudrait que ce vaisseau produise non pas un champ de gravitation artificiel (ou d'antigravitation), mais qu'il possède un dispositif lui permettant d'exploiter un hypothétique champ (de nature à découvrir) qui existerait partout dans l'univers (un peu comme Claude Poher essaie d'exploiter d'hypothétiques universons).

J'ai du mal à comprendre que vous refusiez l'idée d'un vaisseau capable de générer lui-même le champ de gravité.
Peut-être que cette conférence de Paul Laviolette sur les travaux de Thomas Townsend Brown et le fonctionnement du B2 entres autres arrivera à vous convaincre...
https://www.youtube.com/watch?v=ifEgGMFK-VU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miclad
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 71
Nombre de messages : 159
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Sam 05 Déc 2015, 23:35

@Tiko a écrit:



Qu’appelez vous champ de force ? C’est un champ magnétique ?


Si vous ne savez pas ce qu'est un champ de forces on ne risque pas de se comprendre ! Un champ de forces est un espace entourant un objet qui est capable de créer des forces à distance.

Exemples :
- un aimant est capable d'agir à distance (dans l'espace qui l'entoure) sur des objets ferromagnétiques (fer, cobalt, nickel ou alliages de ces métaux) en produisant des forces magnétiques. On dit que l'aimant crée un champ magnétique autour de lui. Ce champ agit donc (non pas sur l'aimant) mais sur les autres corps ferromagnétiques qui se trouvent dans l'espace qui l'entoure.  

- un proton, ou un électron, ou un ion, qui possèdent des charges électriques, sont également capables d'agir à distance, ils produisent des forces électriques ; on dit que ces particules électrisées créent autour d'elles un champ électrique.
  Si vous frottez une règle en plastique, sa surface se charge d'électricité (dite statique, car elle reste sur sa surface isolante), il y a alors un champ électrique qui entoure la règle, ce champ va être à l'origine de forces électriques qui vont agir (non pas sur la règle) mais sur de petits objets légers (plume, bout de papier, cheveux, etc) qui se trouvent dans l'espace près de cette règle. 

- un astre, une planète sont aussi capables d'agir à distance, les forces exercées sont appelées forces d'attraction universelle ou forces de gravitation, on dit on dit alors que ces corps créent autour d'eux un champ de gravitation. La valeur de ce champ dépend de la masse de ces corps). La Terre (prise dans son ensemble) crée un champ de gravitation, qui agit non pas sur elle, mais sur les autres corps qui se trouvent autour d'elle, satellites par exemples, et même sur nous mêmes et c'est pour cela que l'on reste à sa surface et que ceux qui habitent aux antipodes ne tombent pas dans le vide comme le croyaient certains de nos ancêtres qui ne voulaient pas admettre que la Terre était ronde.

Peut-être comprendrez-vous mieux alors pourquoi une soucoupe qui pourrait créer un champ artificiel ne peut pas se propulser à l'aide de ce champ, elle ne pourrait agir que sur d'autres corps qui se trouveraient autour d'elle dans le champ créé !

Miclad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Dim 06 Déc 2015, 10:18

Merci à vous Miclad pour ce petit cours niveau 6ème mais la question la plus importante était la seconde ! Et je ne sais pas si c'est de votre part une esquive mais c'est un peu me prendre pour un c..... Car j'avais bien compris que sous ce fameux terme "force" vous faisiez allusion au magnétisme. Je voulais donc juste vous l'entendre dire ! Pourquoi du reste dire qu'un champ gravitationnel est analogue à un champ de force, puisque lui comme les autres font partie de cette même classe ?? De toutes façons, même si je n'avais pas su ce qu'était un champ de force, internet me l'aurait soufflé.

Bref, si je vous demandais cela, c'était surtout pour savoir si vous faisiez la différence entre le magnétisme et la gravité. Donc, vous n'avez pas réellement répondu à cela mais on pourrait penser que vous n'avez pas l'air de faire cette différence... Car même s'ils font partie de la même classe, ils ne produisent pas les mêmes effets. Mais ce n'est même pas là le plus important.

Parce que visualiser ce que peuvent produire des champs de force (justement), que ce soit pour le magnétisme ou la gravité, c'est une chose, mais qu'on puisse totalement les expliquer, en est une autre. Il me semble donc -mais vous allez peut être pouvoir m'éclairer là dessus- qu'on se trouve quelque peu désarmé face à eux...

Alors concernant les champs magnétiques, je vais vous dire... Je n'en suis pas sûr ! D'ailleurs leur procédé a peut être été pleinement élucidé, je ne sais pas... Pourtant, il me semble tout de même qu'une part de mystère demeure ! Mais là n'est pas la question, puisqu'on parle ici de gravité ! Et c'est là que ça devient grave (si je puis dire). Car vous êtes en train de nous dire qu'un champ gravitationnel ne fait qu'attirer à lui les autres corps et n'agit donc pas sur l'espace temps par la même occasion... Vous remettez carrément en cause la théorie de la relativité en fait ?

Remarquez pourquoi pas... C'est une théorie ! Puis déformer l'espace temps c'est tellement hasbeen...

Ou alors quelque chose m'échappe  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Dim 06 Déc 2015, 10:19

Je rajouterais un gros "détail" : pour générer une force sur soi-même (et donc une accélération ...) il faut éjecter de la matière ou de l'énergie (*) dans la direction opposée au déplacement souhaité.
Il ne reste plus qu'à comprendre ce que les OVNIs peuvent bien éjecter ou "ne pas éjecter" dans une direction donnée.
(*) En ce qui concerne l'énergie un calcul a déjà été effectué par Thibaut56 je crois pour évaluer la gravité ... On arrive à des valeurs phénoménales pour une seule masse de 1 Kg. Maintenant si la masse est très petite voire nulle c'est une toute autre histoire ...
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Dim 06 Déc 2015, 10:28

@wacapou a écrit:
Je rajouterais un gros "détail" : pour générer une force sur soi-même (et donc une accélération ...) il faut éjecter de la matière ou de l'énergie (*) dans la direction opposée au déplacement souhaité.

Quand vous baignez dans la gravité vous n'éjectez rien, pourtant vous vous déplacez et accélérez ! Ce qui voudrait dire qu'on baigne dans une énergie...

Vous pensez donc qu'on ne peut arriver à modifier l'espace temps (ou ce fameux vide pas si vide) pour reproduire l'effet qu'un corps massif aurait sur lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Dim 06 Déc 2015, 10:56

@Tiko

Ne vous égarez pas dans tous les sens, miclad essaie de rester le plus compréhensible possible avec des exemples faciles à reproduire (aimants, électrostatique, ...).
Ne "mélangez" pas gravitation et électromagnétisme qui sont deux des quatre forces fondamentales en physique. Pour le moment nos physiciens n'ont pas encore réussi à les "unifier" car pour parvenir à quelque chose de cohérent  il faudrait introduire une cinquième dimension (voir travaux de Kaluza et Klein ou encore plus récemment de Souriau dont JP. Petit fournit les liens d'accès sur son site).
Le problème des "champs" en général c'est qu'ils permettent de "by-passer" l'explication de fond en produisant des calculs justes.
La théorie des "champs" est obligée de leur attribuer des propriétés "attractives" or en physique l'attraction n'existe pas, on n'est jamais "attiré" vers un objet, mais "poussé" dans le dos vers cet objet qui est d'ailleurs également "poussé" vers vous.
En ce qui concerne la gravitation Einstein est passé par une "pirouette". Avec la relativité restreinte il avait découvert que l'espace et le temps sont liés, ils constituent une nouvelle unité cohérente appelée espace-temps, la présence d'une masse "déformerait" cet espace-temps et créerait une accélération centripète (gravitation pour la Terre).
Le "gros problème" de tout cela c'est que personne n'a réussi à définir concrètement de quoi l'espace est constitué, de quoi le temps est constitué et qu'est ce qui donne une masse à quelque chose.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 430
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Dim 06 Déc 2015, 12:07

(Bonjour à tous,
Juste pour dire que je ne participerai plus à ce présent fil de discussion (ô combien passionnant !) guère autrement qu'en tant que lecteur "passif" ou bien, à la rigueur, qu'en tant qu'émetteur de suggestions sur tel ou tel point particulier (cf. par exemple mes deux derniers messages précédents). La richesse des informations est telle que je ne parviens plus à suivre les fils de raisonnements sans avoir l'impression d'en emmêler certains. En outre, mes connaissances en sciences physiques sont très médiocres.
Cordialement,
Boizéclou)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miclad
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 71
Nombre de messages : 159
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Dim 06 Déc 2015, 13:17

Personnellement j'arrêterai également là les quelques éclaircissements que j'ai essayé d'apporter mais qui restent hélas bien vains pour tous ceux qui ne voient que par internet !
  Ce forum n'a pas pour but de donner des cours de physique qui nécessiteraient de très longues pages  pour tous ceux qui n'ont pas les notions élémentaires de physique ou qui les ont oubliées, mais il paraît que c'est ça la culture (ce qui reste quand on a tout oublié). S'ils en ont le temps et ont à cœur d'essayer de comprendre et d'analyser tout ce qu'on peut trouver sur internet  où il y a malheureusement beaucoup d'âneries il leur reste la possibilité de reprendre des cours en fac. de sciences.

Bien cordialement

Miclad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Dim 06 Déc 2015, 16:35

Je suis désolé si mon ton a pu paraitre quelque peu irrité, mais de nombreuses questions posées sont restées sans réponses (même parfois dire "je ne sais pas" comme je le fais peut aider) et personne n'a véritablement essayé de prendre en compte ce que Chris avançait (Chris qui est d'ailleurs de bonne constitution puisqu'il est toujours revenu sans sourciller).

Franchement je ne souhaite faire fuir personne, mais ça donne l'impression que vous n'essayez pas de comprendre le sujet traité et de véritablement répondre aux questions posées... Et quand pour ma part on m'en pose, j'essaie d'y répondre le plus clairement possible. D'ailleurs quand je vulgarise comme avec le parachutiste, c'est la solution la plus simple pour comprendre le problème, et il en ressort qu'on l'a compris ! Mais personne n'a essayé (si au moins une personne en fait) d'en tirer des conclusions. C'est pour cela que sur de tels sujets, il nous faut avancer ensemble, et pas trop n'en faire chacun qu'à sa tête. Et la solution n'est pas -il me semble- de se retirer d'un tel débat, on n'a rien à y gagner en faisant comme cela. Bref, tous les points de vue sont bienvenus, il faut juste essayer -entre nous- de nous comprendre au mieux, pour éviter d'en arriver à de telles extrémités justement...  



@wacapou a écrit:
Ne "mélangez" pas gravitation et électromagnétisme qui sont deux des quatre forces fondamentales en physique.

Heu...... Ça fait juste 3 ou 4 pages que j'explique qu'il ne faut justement pas les mélanger^^


@wacapou a écrit:
Le "gros problème" de tout cela c'est que personne n'a réussi à définir concrètement de quoi l'espace est constitué, de quoi le temps est constitué et qu'est ce qui donne une masse à quelque chose.
...

C'est justement parce qu'on ne sait pas exactement ce qu'est (j'ai failli le rajouter sur mon post précédent) l'espace temps, qu'on peut se permettre d'avancer une telle hypothèse... Celle de modifier l'espace temps comme un corps massif pourrait le faire.

Avec ça (et comme je le fais remarquer en début de post), vous n'avez pas répondu à ma question ! Pourtant, ce n'est pas plus absurde que de vouloir retirer la masse à la matière. Surtout qu'on est quelque peu borderline avec ces hypothèses, on peut donc se permettre d'en passer par là...


Pour info: http://www.gurumed.org/2011/05/06/einstein-avait-encore-raison-la-nasa-confirme-deux-de-ses-thories/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Dim 06 Déc 2015, 22:37

@miclad a écrit:

Peut-être comprendrez-vous mieux alors pourquoi une soucoupe qui pourrait créer un champ artificiel ne peut pas se propulser à l'aide de ce champ, elle ne pourrait agir que sur d'autres corps qui se trouveraient autour d'elle dans le champ créé !

Un corps ne peut, a priori, pas créer de force qui agit sur lui-même, non pas que les forces ne s'appliquent pas sur lui (principe de l'action et de la réaction), mais plutôt parce que la somme de ces forces est toujours nulle.

Dernièrement ce principe a toutefois été remis en cause au grand dam des scientifiques avec l'EMDrive, qui met en oeuvre une asymétrie (résonance de micro-ondes dans un cône) .
De même, les brevets de Townsend Brown datant des années 1960-1965 mettent en évidence une poussée inexpliquée avec des condensateurs asymétriques sous des très hautes tensions.

Enfin le brevet 8952773 (ICI) met en oeuvre un cône supraconducteur encapsulant un puissant aimant à son extrémité, et ce dispositif génère une poussée permanente non expliquée par la physique classique, sans aucun apport d'énergie.

Les dernières théories (sub-quantum kinetics) ainsi que la physique quantique remettent au goût du jour la présence d'un Ether remplissant le vide, et donc pouvant interagir avec la matière.

Il faut se rappeler  aussi que les équations de Maxwell telles qu'elles sont formulées aujourd'hui sont linéaires, ce qui signifient qu'elles autorisent des champs électriques et magnétiques infinis.
Les travaux de Tesla et Townsend Brown explorent des tensions électriques de plusieurs millions de volts et il n'est pas impossible que des dispositifs asymétriques tels que ceux mis en oeuvre par Townsend Brown puissent exploiter une non-linéarité des équations de Maxwell et ainsi générer une somme de forces non nulle, et par là même engendrer une poussée.

On peut imaginer dans un tel cas de non-linéarité, une partie de l'énergie contribue à la déformation de l'espace-temps comme une vitesse relativiste augmente la masse et donc contribue également à déformer l'espace-temps.

Tout cela pour dire que si effectivement on se limite au cadre de la physique connue, on risque de ne pas avancer bien vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 07 Déc 2015, 22:33

Je n'avais jamais entendu parler d'Ether avant d'arriver sur ce forum (c'est pourtant une idée très ancienne si j'ai bien compris)! Et même si la plupart de nos scientifiques contemporains n'en reprennent pas le terme, leur représentation du vide spatial maintenant, s'en rapproche tout de même grandement. Puisque l'Ether a eu plusieurs interprétations au fil du temps, mais l'idée derrière est quasiment toujours la même... Celle d'un vide pas si vide ! Toujours si je ne me trompe pas...


Mais sincèrement, ne faudrait t'il pas nous défaire de nos visions quelque peu standardisées... Car la propulsion comme on l'entend, n'est peut être pas de la meilleure aide, pour ces engins là et le type de manœuvres qu'ils effectuent. Je vais donc revenir sur la production d'une gravité artificielle, par la modification de l'espace temps...

Concernant l'espace temps et si on estime qu'un corps massif agit de fait sur ce premier, il le fait en 3 dimensions (4 avec le temps mais vaut mieux pour l'instant mettre celui ci de coté). Et donc visualiser cette ingérence, celle de la masse dans le "tissu spatial", est très laborieux. C'est pour ça qu'on le représente souvent en 2 dimensions, donc par un tissu à plat (d'où sûrement l'appellation de tissu spatial), avec posé dessus, la planète qui s'enfonce dans celui ci pour le déformer... Comme ici:





Mais là où je veux en venir (parce que je suppose que tout le monde a connaissance de cette représentation 2D), c'est que quand on commence à vouloir se le représenter en 3 dimensions, donc dans sa véritable forme, bien on comprend que le tissu spatial n'est pas étiré -comme le montre l'image en 2D de la représentation- mais se verrait plutôt "contracté" aux abords des grands corps célestes (ou sur les bords et devant une masse en déplacement).

Et là où ça va plus loin, c'est qu'un corps dans l'espace, ne fait pas qu'écarter ce fameux tissu spatial, en le repoussant comme un même corps pourrait le faire avec l'eau... Non, on est en droit de supposer que la matière et la masse qui composent un corps, glissent littéralement au travers de celui ci... Et donc la contraction du tissu aux abords d'un corps massif, ne serait dû qu'à l'interaction de celui ci, avec le tissu se trouvant "à l'intérieur" de la matière elle même...  

On peut donc supposer que le vide spatial (ou tissu spatial) serait composé de multiples particules -de l'ordre du quantique- agglomérées les unes aux autres et qu'on pourrait comparer à l'eau... Sauf que dans le cas de l'eau, les atomes associés (H2O) laissent place aux molécules, qui elles mêmes se trouvent ensuite liées, puis entourent les corps qui y sont plongés ! Là avec le vide spatial, les particules qui donc le composent, ne forment qu'un seul élément, celui de l'univers tout entier; le "tout".

Bref, tout porte à croire et il serait en tous cas logique de le penser, que le "tout" de l'univers se tiendrait dans son ensemble, par la cohésion de toutes ces particules. Puis que le véritable "rien" lui, le vide donc supposé, se trouverait "en dehors" de notre univers... Ce qui aurait tendance à faire croitre ce dernier et expliquerait l'expansion de nos galaxies.

Tout ça pour dire que contrairement à l'eau, qui ne fait qu'entourer les corps qui y sont plongés, le tissu spatial lui, pourrait être composé de particules en place, se tenant les unes aux autres, et où les éléments se déplaçant dessus, ne feraient que transiter sur ces mêmes particules... C'est assez difficile à visualiser mais on comprend en le faisant, que suivant les éléments baignant dedans, les particules composant ce fameux bain spatial, se contracteraient ou pas sous l'effet de ces éléments. Cela veut donc dire que ces particules, tout en étant "dans" la matière, interagiraient avec les atomes de cette dernière... Bref, plus la masse de cette matière serait importante et plus la contraction de ces particules le serait aussi ! Et si on imagine que ces particules se tiennent entre elles, on peut imaginer qu'elles interagissent aussi entre elles... À partir de là, elles pourraient transmettre leur état à celles qui les entourent, celles qui se trouvent en dehors, autour de ces fameux corps massifs... Ce qui nous donnerait la gravité ! Un champ gravitationnel ne serait donc pas simplement émis par le corps massif lui même mais bien par les particules se trouvant dedans, transmettant leur état aux autres tout autour...

Enfin il fallait bien ça pour comprendre notre problème, celui de modifier l'espace temps ! Car à ce niveau, rien ne nous empêcherait d'envisager, de pouvoir modifier l'état de ces particules, sans avoir à y poser une masse dessus. Et donc un vaisseau qui contracterait l'espace temps "autour de" et "en" lui, en lui imposant en même temps un dégradé comme celui qui se trouve aux abords des corps massifs (les particules au bord y seraient bien plus compactes que celles qui s'en trouveraient éloignées), pourrait profiter de cela pour se déplacer... Il créerait une bulle qui modifierait l'espace temps et pourrait y glisser dedans ! Avec un tel système, on est loin d'une propulsion. Puis surtout, il me semble que vu qu'on contracte et donne une forme bien particulière au tissu spatial, on pourrait en se déplaçant, ne pas être soumis à la distorsion du temps et de la matière. Car on peut supposer que quand une masse se trouve en mouvement dans l'espace temps, elle traverse ses particules et les modifie... Et donc là, plus la vitesse est grande et plus la contraction des particules l'est aussi... D'où l'altération du temps et de la matière. Alors qu'avec ce type de bulle, l'espace temps conserverait toujours la même forme tout du long.

À savoir; quelle interaction subissent les atomes en voyageant sur ces particules d'espace temps... Je ne sais pas ! Ils pourraient peut être justement y récupérer leur masse... Ce qui aurait pour effet qu'ils aient -suivant les éléments créés grâce à eux- une masse supposée de départ, qui évoluerait suivant la vitesse à laquelle ils se déplaceraient ensuite... Et cela, en se chargeant peut être en énergie sur le trajet ?? Ce qui nous amènerait à penser, que comme tout n'est qu'énergie, le vide aussi en aurait à distribuer... Il ne nous reste plus qu'à essayer d'en profiter !
À savoir aussi; comment modifier ces fameuses particules composant l'espace temps... Mais ça je n'en ai aucune idée^^



PS: Mon point de vue sur la cosmologie et la physique qui compose l'univers, n'a fait qu'évoluer au fur et à mesure, puis à force d'y penser, et je suppose qu'il n'a pas fini de changer... D'ailleurs je me demande si mon hypothèse est proche de celle de C.Poher avec ses Universons (que je n'ai pas pris le temps de consulter)?


Dernière édition par Tiko le Mar 08 Déc 2015, 04:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainfletcher
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 73
Nombre de messages : 332
Inscription : 17/02/2015
Localisation : Alès dans le Gard.
Emploi : Retraité
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mar 08 Déc 2015, 01:31

Bravo TIKO pour ton exposé :
Voiçi donc sur Claude POHER à lire :
http://www.meessen.net/AMeessen/univprop.pdf
Meessen a fait un tas d'autres écrits, on peut les consulter sur www.meessen.net
fhd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain.M
Observateur analyste
Observateur analyste
avatar



Masculin Age : 6
Nombre de messages : 1787
Inscription : 19/10/2009
Localisation : Jupiter
Emploi : réalisation, infographie, design sonore
Passions : creation, bidouille et paranormal
Règlement : espèces

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mar 08 Déc 2015, 05:43

@Tiko a écrit:
Bref, tout porte à croire et il serait en tous cas logique de le penser, que le "tout" de l'univers se tiendrait dans son ensemble, par la cohésion de toutes ces particules. Puis que le véritable "rien" lui, le vide donc supposé, se trouverait "en dehors" de notre univers... Ce qui aurait tendance à faire croitre ce dernier et expliquerait l'expansion de nos galaxies.

J'ai rien compris mais j'suis d'accord.
Sur ce point j'aimerais rajouter : même le vide dont tu parles, celui qui entoure l'univers connu, n'est peut-être pas du vide mais un autre ether de composition différente dans lequel baigneraient l'ensemble des univers (théorie multivers), à moins que ce soit l'ether d'un univers voisin avec une belle paroi souple pour séparer.
On pourrait comparer ça à des milliards de jaunes d'oeufs entassés les uns sur les autres dans une enveloppe souple plus grande, et la terre, c'est une particule de jaune d'oeuf... Oula...
Faudra bientôt commencer à trouver d'autres noms pour les trucs plus gros... ^^
Le papa multivers, la maman multivers...

A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gve33
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 64
Nombre de messages : 53
Inscription : 16/11/2015
Localisation : Mérignac
Emploi : retraité
Passions : diverses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mar 08 Déc 2015, 08:52

Bonjour à tous,
le brillant exposé de Tiko est très proche en fait de mon avis:
Une théorie quantique des champs dans laquelle l'Univers est constitué de grains (espacés pas défaut de la longueur de Plank, par exemple) et parcouru d'ondes plus ou moins stationnaires constituant les particules. Les particules massiques ne sont pas des corps étrangers qui déforment l'espace-temps, mais des ondes de cet espace. Les propriétés d'élasticité (espacement des grains <-> forces générées)de cet espace restent bien sûr à définir.
De plus, avez-vous regardé la théorie Ummite (vois l'ensemble sur http://www.ummo-sciences.org/ , mais c'est touffu et pas simple de s'y retrouver) ?
EN gros: il y a pour eux 10 dimensions, les 4 notres plus une pour chaque force; on passerait ainsi d'une force de gravitation à une force électromagnétique par simple rotation d'axe ...!)
Un groupe de chercheurs travaille sur cette théorie qui n'est pas du tout intuitive pour nous yckjgc ( http://www.ummo-sciences.org/activ/science/ibozoo/ibozoo.htm ) mais ils ont le tord de le faire avec le vocabulaire Ummite:  ils ne seront pas pris au sérieux .

Bref pour eux un ensemble d'ondes magnétiques et gravitationnelles émises correctement peut faire tourner les axes et faire passer ainsi l'engin d'un espace-temps à un autre, la conservation de l'énergie se faisant au niveau de l'ensemble des 10 dimensions; il peut donc dans notre univers (4 dimensions) ne pas y avoir cette conservation !
Ils expliquent ainsi des observations qui nous paraissent bizarres: les apparitions/disparitions ne sont que des changements d'espace-temps, ils utilisent pour franchir les distances entres les astres des passages par d'autres dimensions (les espaces ne sont pas plats: ce sont des hyper-plans courbes aux formes variables), ...

Les théories Ummites sont peut-être des fakes, mais dans ce cas elles sont faites par un génie et je crois que ça peut faire avancer le chmilblick !

J'espère n'avoir pas été trop confus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mar 08 Déc 2015, 10:06

@Tiko a écrit:
... on comprend que le tissu spatial n'est pas étiré -comme le montre l'image en 2D de la représentation- mais se verrait plutôt "contracté" aux abords des grands corps célestes (ou sur les bords et devant une masse en déplacement)....

C'est juste et en même temps un peu plus "tordu" que cela.
On ne peut pas considérer l'espace tout seul, il est obligatoirement associé au temps.
La présence d'un corps massique "ralentit" l'écoulement du temps à son abord, une horloge très près du soleil va "tourner" moins vite que la même horloge sur Terre.
Espace et temps étant liés une constante (la vitesse de la lumière) toute "dilatation" du temps va s'accompagner d'une contraction de l'espace.
En clair le mètre étalon que j'ai amené tout près du soleil n'a plus la même taille que sur Terre, il mesure un peu moins.


@gve33 a écrit:
Une théorie quantique des champs dans laquelle l'Univers est constitué de grains (espacés par défaut de la longueur de Planck, par exemple)

Pourquoi pas ?
Sauf que je crois que c'est une erreur de vouloir attribuer un espacement constant entre les "grains".
Je verrais plutôt des "grains" animés d'une "vitesse" constante (quanta d'énergie) qui en se percutant les uns les autres finissent par aboutir à une "dilution" de l'énergie et à une expansion de l'univers (un peu comme les molécules d'air dans une baudruche gonflent le ballon).
On trouverait là une explication parfaitement cohérente du fait que l'Univers semble s'être dilaté plus vite que la lumière à ses origines.
La vitesse de la lumière est une constante par rapport à l'Univers lui-même, elle dépendrait de la "densité" de cet Univers (faux mais plus simple pour expliquer : du nombre de "grains" d'énergie présents dans un "volume" donné).
Je dis que l'exemple donné est faux car ce seraient justement ces fameux "grains" qui définiraient espace et temps comme nous les percevons.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mar 08 Déc 2015, 11:39

@Tiko a écrit:
... Je n'avais jamais entendu parler d'Ether avant d'arriver sur ce forum (c'est pourtant une idée très ancienne si j'ai bien compris) ...

Vous devriez lire Michelson concernant la recherche d'un vent d'éther.
Ce sont les résultats de ses travaux (il a eu un prix Nobel en 1907 pour la qualité de ses instruments de détection) qui ont amené la relativité relativité restreinte d'Einstein et la conclusion que l'éther n'existait pas, que l'espace et le temps étaient des valeurs liées.
C'était peut-être prendre un raccourci, la tendance actuelle la plus avancée semble penser que tout objet qui se déplace "emmène" son "espace" avec lui dans son déplacement, ce qui expliquerait que Michelson n'a jamais pu détecter de "vent d'éther" lors de ses expériences.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mar 08 Déc 2015, 12:38

Mais mon hypothèse n'empêche aucunement que le temps soit lié à l'espace... Je l'ai juste écarté pour un souci de compréhension. Sinon comme je l'ai dit (et comme j'ai cru le comprendre), l'Ether aurait eu de multiples interprétations. Bref, mon hypothèse ne le fait jamais intervenir. Mais arriver à détecter une particule comme celle que j'imagine, devrait être égal à la découverte du Graal... Car ce serait les particules de base de l'univers !



@captainfletcher a écrit:
Bravo TIKO pour ton exposé :
Voiçi donc sur Claude POHER à lire :
http://www.meessen.net/AMeessen/univprop.pdf
Meessen a fait un tas d'autres écrits, on peut les consulter sur www.meessen.net
fhd

Bien merci, je jetterai un œil à ce lien... Que je sache ce que propose C.Poher tout de même Wink


@Alain.M a écrit:
J'ai rien compris mais j'suis d'accord.

Pour faire simple; l'univers est une soupe aux champignons. L'espace (temps) serait la soupe et les champignons en seraient les planètes. Mais les champignons une fois plongés dedans, passeraient au travers de cette soupe. Et cette soupe serait composée de particules intriquées les une aux autres, qui auraient comme les neutrinos, la propriété de pouvoir traverser la matière. Bon appétit !

Là je ne peux pas vulgariser plus rire  


@wacapou a écrit:
C'est juste et en même temps un peu plus "tordu" que cela.
On ne peut pas considérer l'espace tout seul, il est obligatoirement associé au temps.
La présence d'un corps massique "ralentit" l'écoulement du temps à son abord, une horloge très près du soleil va "tourner" moins vite que la même horloge sur Terre.
Espace et temps étant liés une constante (la vitesse de la lumière) toute "dilatation" du temps va s'accompagner d'une contraction de l'espace.
En clair le mètre étalon que j'ai amené tout près du soleil n'a plus la même taille que sur Terre, il mesure un peu moins.

Bien sûr ! D'ailleurs sur terre, entre notre tête et nos pieds, le temps n'est pas le même, puis la terre elle même sous les effets de la gravité, n'a pas la dimension supposée qu'elle devrait avoir. Mais déjà, inclure le temps dans ce genre d'exposé (quasi incompréhensible) ne peut qu'en compliquer un peu plus les explications.

Puis si on décide de modifier ces fameuse particules, on considère toucher aussi au temps, puisque celles ci composent "l'espace temps". Donc pour un voyageur qui ne ferait que transiter par ces particules, sans les modifier comme je le suggère au dessus, serait lui tributaire de l'altération du temps et de la matière. Ce qui ne serait pas le cas pour le voyageur qui en modifierait l'état. 


@wacapou a écrit:
Je verrais plutôt des "grains" animés d'une "vitesse" constante (quanta d'énergie) qui en se percutant les uns les autres finissent par aboutir à une "dilution" de l'énergie et à une expansion de l'univers (un peu comme les molécules d'air dans une baudruche gonflent le ballon).

Il me semble qu'on en avait déjà parlé mais actuellement, la vision (en général) des scientifiques travaillant sur les accélérateurs de particules, irait dans ce sens. Sauf qu'ils parlent de particules animées d'un mouvement vibrant, dans un espace réduit. Ce qui serait logique, puisque les vibrations pourraient s'accentuer ou se réduire, suivant l'état même des particules. Ça expliquerait aussi l'élasticité du tissu spatial... Mais là une question nous vient immédiatement à l'esprit; comment seront ces vibrations quand l'espace aura atteint une taille démesurée ?

De toutes façons, qu'elles soient fixes, vibrantes ou en déplacement constant, l'idée derrière est quasi toujours la même, et nous conduit vers l'hypothèse qu'il nous serait possible de s'appuyer sur elles, puis qu'une énergie serait là, à notre portée...

Pour finir, ce qui pourrait être intéressant dans la théorie que j'exposais plus haut (enfin plutôt une idée qu'une théorie), c'est que si les atomes acquièrent aussi leur masse sur ces particules là, cela voudrait dire qu'en modifiant ces dernières, tout deviendrait possible... Les possibilités deviendraient juste énormes ! On pourrait modifier la masse à la matière, faire se déplacer la matière sur ces particules là etc etc...



@gve33: Oui j'avais essayé de regarder ce que proposaient les Ummites mais la richesse du dossier m'avait découragé. Sinon, dès qu'on rajoute de nouvelles dimensions à de telles hypothèses, la complexité dépasse de loin ce que notre cerveau peut encaisser (il y a qu'à voir avec seulement le temps^^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   

Revenir en haut Aller en bas
 

Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

 Sujets similaires

-
» Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..
» En 1975, le 12/09 L'Ovni et l'adjudant, brigade de Saint-Sauveur (Yonne)
» [Cryptozoologie] Le bloop (Amérique du Sud)
» Déplacements des ovni à très grande vitesse
» Montélimar (Drôme) Un ovni observé "il volait vite, sans aucun bruit"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Sciences: aéronautique, technologies de pointe, découvertes-