Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Painde2
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 373
Inscription : 25/06/2012
Localisation : 35 / 53
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Dim 22 Nov 2015, 23:24

Bonsoir Chrisfr91220
Dans ce cas, je vais avoir beaucoup de mal à vous suivre. Les lois physiques sont universelles. S’il y a une explication, ce n’est pas en déformant les équations à notre convenance !
Faites nous un schéma qui vaut mieux qu’un long discours.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 430
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 23 Nov 2015, 01:39

Édité.


Dernière édition par Boizéclou le Lun 23 Nov 2015, 02:00, édité 1 fois (Raison : Édité.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 430
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 23 Nov 2015, 01:41

Bonsoir,

Et si nous examinions des clichés, comme, par exemple, ceux pris à Verdun le 27 mars 1985 ? Non pour savoir si ces clichés montrent ou non une soucoupe "authentique", mais pour recouper les informations visuelles qu'elles contiennent avec celles que pourrait impliquer quelque principe à l'étude ? 

http://www.uforth.com/similarcraft.htm (Le lien en question a été proposé sur ce présent site : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t15745p175-lorraine-les-membres-de-cette-region)


Par exemple, ce pourrait-il que le comportement de la terre et de la poussière du champ agricole ait pu résulter :
_ d'une soumission à l'effet d'un système anti-gravité ? 
_ de l'interaction d'un champ de gravité artificiel avec celui de la Terre ? 
_ d'un effet dû à l'annihilation de la masse ? 

Personnellement je pencherais pour la première solution envisagée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 23 Nov 2015, 05:00

(je reprends des posts du début auxquels je n'avais pas eu le temps de répondre)


@chrisfr91220 a écrit:
La gravité artificielle est un champ de pesanteur non pas généré par une masse mais par un dispositif électromagnétique à base de micro-ondes qui reste encore à découvrir, mais les travaux sur l'EM Drive nous rapprochent du but.

Pour l'instant avec l'EM-Drive, on n'a pas vraiment idée de ce qui produit ce phénomène. Il y a un résultat de poussée (juste avec de l'électricité ça c'est génial) mais on est un peu largué. Il y a tellement de choses qui peuvent rentrer en ligne de compte, qu'on ne peut en déduire quoi que ce soit... Pas même qu'un jour ce phénomène nous conduise vers l'antigravité ou la gravité artificielle.

Enfin pour revenir au sujet, hormis le souci d'inertie (générée par l'énergie stockée et relâchée par les tissus mous à l'accélération et au freinage), je n'arrive pas à comprendre comment on pourrait arriver à diriger un vaisseau avec une telle gravité artificielle...

Pour ma part, je pensais à une gravité dirigée sur un coté pour se déplacer mais dans l'article de 3AF, ils ne font que l'augmenter ou la diminuer, donc je ne comprends pas très bien... Ou alors qu'ils se servent aussi de la gravité de la planète en même temps (mais il n'y aurait pas un problème de précision^^).

 

@Boizéclou a écrit:
Puisque la masse d'un objet "mesure simplement la quantité de matière contenue [en lui]" (cf. http://phys.free.fr/maspoids.htm), l'annihilation d'une masse revient donc à annihiler la quantité de matière que contient cet objet. Parlerait-on de "désintégration de la masse" (en clin d'œil à l'effet que produit le tir d'un pistolet désintégrateur sur un corps biologique dans la série Star Trek) plutôt que d'"annihilation de la masse", qu'il me semble que cela reviendrait à dire la même chose.

Oui il vaudrait mieux parler d'annulation de la masse ou de la suspendre, la figer temporairement. Bon, comme on ne sait pas encore vraiment quel rôle la masse joue concernant le maintien des atomes entre eux, ce n'est pas inenvisageable. Mais on trouve de nombreux témoignage où l'ovni devient lumineux, parfois même translucide... C'est comme si la matière de l'engin se voyait transmuter ou se trouvait carrément transcendée... Peut être une piste ?

Sinon concernant le déplacement d'un vaisseau qui n'aurait plus de masse... C'est très compliqué car des propulseurs physiques perdraient toute poussée. Donc je me souviens avoir pensé à la microgravité dirigée, mais l'EM-Drive justement avec ses micro-ondes, serait peut être l'une des solutions. Enfin déplacer un vaisseau sans masse -même si un rien suffit- reste une énigme (peut être voir du coté de la lumière^^).


Dernière édition par Tiko le Lun 23 Nov 2015, 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 23 Nov 2015, 10:06

@Tiko a écrit:
Pour l'instant avec l'EM-Drive, on n'a pas vraiment idée de ce qui produit ce phénomène


Le "on" peut-être n'a-t-il aucune idée ...
Mais il y en a un paquet d'autres, parfaitement compétents, qui ont très bien compris ce que cela implique : il va falloir "poubelliser" toutes les belles histoires de physique, centenaires maintenant, dont on nous rebat les oreilles.


@Tiko a écrit:
Il y a un résultat de poussée (juste avec de l'électricité ça c'est génial) mais on est un peu largué



Le grand talent de l'EMdrive c'est d'avoir réussi à faire du "battage" médiatique autour de son existence mais en réalité ce n'est pas la première fois que de tels phénomènes sont constatés (électrocinétiques).
Lire le récit de la découverte fortuite de Podkletnov à l'université de Tampere (Finlande). Podkletnov n'était pas du tout un physicien fondamental, son travail (très "technologique") consistait dans la mise au point de supraconducteurs "hautes températures". Pour information Podkletnov publie sous arXiv (gratuit et articles faciles à trouver).

Lire les récits des expériences menées par Claude Poher sur les décharges dans les matériaux supraconducteurs (il faut s'inscrire mais l'accès est gratuit).
Lire les comptes-rendus des expériences en Autriche financées par l'US Air Force et l'ESA (j'ai bien dit l'US Air Force et pas la NASA).


En clair, bien qu'apparaissant dans des conditions d'expériences complètement différentes les unes des autres le phénomène semble avoir la même origine : l'accélération d'électrons "libres" semble provoquer l'apparition de forces inexpliquées, d'anomalies gravitationnelles.


Podkletnov : tore supraconducteur en lévitation et rotation rapide (5000 t/mn). Expérience très difficile à reproduire car l'origine du phénomène observé semble due un matériau supraconducteur "foiré". Au lieu de se mouvoir librement dans la totalité de l'anneau supraconducteur, les électrons après avoir pris de la vitesse venaient percuter les parties non supraconductrices de l'anneau.


Claude Poher : résultat de l'accélération linéaire d'électrons libres dans un matériau supraconducteur à l'aide d'une tension.


Tajmar Autriche : tore supraconducteur en rotation mécanique rapide (moteur oléopneumatique, aucune source électrique ou magnétique à proximité de l'expérience). Accélération négative des électrons libres par blocage mécanique brutal du plateau tournant.


EMdrive : quel est l'effet d'une onde électromagnétique sur un électron ? Elle l'accélère ...

Que penser après avoir lu tout cela ?
Que le vide qui nous entoure n'est pas vide du tout mais rempli d'une énergie isotrope formidable (particules ?). Les forces résultantes s'équilibrant les unes les autres nous n'observons rien de spécial à part les phénomènes inertiels mais toute anisotropie provoquée par n'importe quel moyen (électrique, mécanique, électromagnétique, ...) entraîne un déséquilibre provoquant une poussée.

Cette énergie qui nous entoure serait-elle celle qui confère la masse ?
Les OVNIs se déplaceraient-ils à l'aide de l'énergie, convenablement "redirigée" qui les entoure ?

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainfletcher
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 73
Nombre de messages : 332
Inscription : 17/02/2015
Localisation : Alès dans le Gard.
Emploi : Retraité
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 23 Nov 2015, 11:56

@Wacapou a écrit:
Que penser après avoir lu tout cela ?
Que le vide qui nous entoure n'est pas vide du tout mais rempli d'une énergie isotrope formidable (particules ?). Les forces résultantes s'équilibrant les unes les autres nous n'observons rien de spécial à part les phénomènes inertiels mais toute anisotropie provoquée par n'importe quel moyen (électrique, mécanique, électromagnétique, ...) entraîne un déséquilibre provoquant une poussée.

Cette énergie qui nous entoure serait-elle celle qui confère la masse ?
Les OVNIs se déplaceraient-ils à l'aide de l'énergie, convenablement "redirigée" qui les entoure ?
+ 1 Wacapou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 23 Nov 2015, 14:14

@wacapou a écrit:
Le "on" peut-être n'a-t-il aucune idée ...
Mais il y en a un paquet d'autres, parfaitement compétents, qui ont très bien compris ce que cela implique : il va falloir "poubelliser" toutes les belles histoires de physique, centenaires maintenant, dont on nous rebat les oreilles.

Oui entre le dire et le faire... Car nombreux sont ceux qui ne prendront pas le risque de s'engager sur ce genre de chemins. N'empêche que si les résultats sont plus qu'étonnant, on ne peut prédire qu'ils aboutissent véritablement à un chamboulement de notre physique, même si pourtant je l'espère grandement. Enfin tant que nous n'aurons pas une vue d'ensemble de la physique de notre monde (ce qu'Einstein rêvait de faire*) nous ne serons sûr de rien. Donc il va sans dire que de nombreuses formules de nos jours acceptées, sembleraient bien contenir quelques coquilles^^

Non là où on peut se poser des questions, c'est sur la prise en compte "tardive" de ce type de phénomènes, par la Nasa et autres éminents labos... Faut il qu'un phénomène soit totalement expliqué pour véritablement travailler dessus ou même en profiter ? On en revient à ces chemins sur lesquels la plupart des scientifiques n'osent pas mettre les pieds. Mais les temps changent, heureusement !


*Au delà d'une formule qui expliquerait tout ce qui nous entoure, Einstein travaillait aussi à la fin de ses jours, sur les champs unifiés. Il comptait mettre en évidence je crois, que les forces électromagnétiques étaient liés à l'espace temps.



@wacapou a écrit:
En clair, bien qu'apparaissant dans des conditions d'expériences complètement différentes les unes des autres le phénomène semble avoir la même origine : l'accélération d'électrons "libres" semble provoquer l'apparition de forces inexpliquées, d'anomalies gravitationnelles.


On ne peut pas il me semble, dire qu'il en résulte d'anomalies gravitationnelles. Non si j'ai bien compris, un électron acquiert toujours plus de masse quand il est accéléré. Et il ne peut atteindre -dans un accélérateur de particules- la vitesse de la lumière à cause de cela. Cela impliquerait qu'il traverse effectivement quelque chose... Comme une balle qui traverse l'eau, plus son énergie cinétique est forte et moins elle parcourt de distance dans celle ci.

Donc oui, le vide ne serait pas si vide que cela... Et si j'ai bien compris, les scientifiques finissent par aboutir de toutes façons à cette conclusion. Sauf que eux, verraient plutôt quelque chose (une particule ou autre) en mouvement, qui vibrerait peut être... Mais je n'ai pas l'impression qu'ils fassent le lien avec la prise de masse de la matière, comme le boson de Higgs pourrait le faire (cf. mon post sur l'antimasse). C'est de toutes manières de l'ordre du quantique et difficilement vérifiable. Bien sûr avec ça, on y va tous de nos hypothèses, et moi le premier d'ailleurs, mais n'avons déjà pas toutes les cartes en main, comme eux peuvent les avoir, puis nous sommes loin d'être des scientifiques... Bref, si certains liens ne sont pas fait, c'est qu'il doit y avoir de bonnes raisons.

Au final, ça nous donne la réponse à notre question du dessus; les scientifiques évitent de griller les étapes et préfèrent une étude par pallier, plutôt que d'avoir affaire à un appareil dont ils n'en comprennent pas le fonctionnement et qu'ils vont devoir décortiquer.

Mais c'est fou toutes les avancées qui sont actuellement effectuées dans ces domaines là... Parce que je ne m'en tiens pas vraiment au courant et je m'aperçois aujourd'hui, que ces idées qui paraissaient un peu hors normes hier, commencent à être confirmées. Donc on va pas s'en plaindre, la recherche avance dans le bon sens.


Dernière édition par Tiko le Lun 23 Nov 2015, 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 23 Nov 2015, 16:09

@Tiko a écrit:
Non là où on peut se poser des questions, c'est sur la prise en compte "tardive" de ce type de phénomènes, par la Nasa et autres éminents labos...

Il y a le "fait" constaté (il doit être "reproductible") mais il n'y a pas la théorie qui pourrait l'expliquer.
Et s'engager dans une théorie qui remet trop d'acquis en cause ... faut du courage ...


@Tiko a écrit:
On ne peut pas il me semble, dire qu'il en résulte d'anomalies gravitationnelles. Non si j'ai bien compris, un électron acquière toujours plus de masse quand il est accéléré
Il faut se poser la question au niveau de l'absorption/réémission physique de particules par un électron et en particulier celles qui n'ont pas de masse (exemple : photon).
En réalité on prend l'électron car c'est le plus facile à manipuler grâce à la supraconductivité mais c'est valable pour toute particule massique "libre" (non "accrochée" solidement par l'énergie électromagnétique).
Durant son temps de "rétention" dans l'électron la particule hypothétique "prisonnière" acquiert de l'énergie supplémentaire puisque l'électron est accéléré. Que se passe-t-il au moment de sa réémission puisque dans tous les cas il n'y a pas d'augmentation non explicable de la masse de l'électron ?
Ce n'est qu'une supposition mais c'est le "champ" gravitationnel dans lequel baigne l'électron accéléré qui devrait récupérer le "surplus" au moment de la réémission.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 23 Nov 2015, 18:08

Vous avez peut être raison... Le gros souci, c'est que pour pouvoir comparer cela, il nous faudrait faire nos expériences, en dehors de tous champs gravitationnels. Mais même si nous installions un labo à bord d'un vaisseau loin de tout, la masse du vaisseau lui même, interfèrerait quelque peu avec l'expérience. C'est un peu le serpent qui se mord la queue... Pour mieux comprendre la gravité, il nous faudrait pouvoir la retirer de certaines expériences !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hocine
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 73
Nombre de messages : 1176
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 23 Nov 2015, 20:28

Comme je l’ai déjà dit dans d’autres post , le public n’a pas les moyens  d’on savoir plus sur une technologie ovni, seuls les Etats très avancés ou superpuissances  qui ont des forts moyens dans les airs et sur le sol ,peuvent approchés  ces ovnis , et bien sur aussi des probables  interlocuteurs  valables devant ces ovnis avec qui une amorce d’un contact  est très possible .

Mais l’Etat et son armée, ne peut peuvent pas savoir plus  sans les scientifiques sur la question ovni et leur technologie, pour cela surement on a du  donné carte « blanche » à ces scientifiques avec tous les moyens et approche sur cette affaire ovni, l’Etat attirent ces ovnis, et les scientifiques à eux de faire leurs boulots .

Mais qui sont ces scientifiques ?

 je parle des scientifiques , ceux qui ont travaillé pour leurs pays, ceux qui étaient surement  sous serment de ne pas divulguer tout se qui se rapporte à ces ovnis, je parle de ceux qui ont longtemps travaillé  dans le secret et qui ont déjà prouvé leurs fidélités dans un autre domaine par exemple le projet « Manhattan » dans les années 40, par exemple Fermi  et peut être d’autres physiciens  ou astronomes qui nous sont inconnus , ou qui sont venus  quelques temps après , K. Sagan, F. Drake ,même s’ils ne faisaient pas partie du projet « Manhattan » , mais ils font parties  des institutions de l’Etat et  qui  étaient des scientifiques célèbres et proches de la question ovni , personnellement je soupçonne  ces trois scientifiques Fermi , K. Sagan , F. Drake , il m’a semblé qu’ils ont essayé de brouiller la piste ovni dans leurs déclarations et équation  (F. Drake) , K. Sagan n’a reconnu le fait ovni que vers la fin de sa vie ,alors  qu’il avait nié la présence d’engins extraterrestres lorsque il était en bonne santé , quant à Drake  avec sa plaisanterie d’équation , il voulait  qu’on aille chercher plus loin dans l’espace ceux qui étaient là sur terre avec leurs ovnis , ces scientifiques  nous ont surement caché la vérité sur les ovnis .

S’il n’y a pas de preuves  solides d’une technologie extraterrestre « visibles » dans notre vie terrienne publique ou militaire, alors ça doit être que leur technologie  n’est pas adaptable à la vie terrienne, et que nos lois de la physique  ou autres lois terriennes n’ont rien avoir  avec ces ovnis  , elles ne s’appliquent pas à une connaissance à une technologie extraterrestre , oui , tout cela ça rend nerveux  des scientifiques de la trompe de Fermi , qui sans doute , il n’a rien compris et ça la rendu nerveux  on répondant  aux questions de ses collègues sur les ovnis dans la cafétéria de l’organisme ou il était employé . 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Lun 23 Nov 2015, 22:01

@Painde2 a écrit:
Bonsoir Chrisfr91220
Dans ce cas, je vais avoir beaucoup de mal à vous suivre. Les lois physiques sont universelles. S’il y a une explication, ce n’est pas en déformant les équations à notre convenance !
Faites nous un schéma qui vaut mieux qu’un long discours.
A+
Bonsoir Painde2

Le seul schéma que j'aurai envie de faire, c'est celui-là, mais il a déjà été fait en 1954 (voir ICI)


Je vais éviter les longs discours et adopter une attitude plus "scolaire" :
0 - on suppose que les frottements de l'air sur le vaisseau sont négligeables grâce à un dispositif de type MHD ou équivalent
1 - on suppose que le vaisseau sait générer un champ uniforme H de même type que la gravité, englobant tout le vaisseau.
2- Le champ H contient une composante assurant la sustentation (-G) et une composante assurant la propulsion (R). (Sur le schéma, remplacer R par m.R)
3- La combinaison du champ de gravité G et du champ H donne le champ gravifique résultant R.
4- A chaque instant t, les passagers dans le vaisseau et le vaisseau lui-même subissent le champ résultant R(t)
5- On suppose que le vaisseau ne fait que des mouvements de translation pour ne pas s'embêter avec l'accélération de Coriolis ainsi qu'avec les termes du second degré dans l'accélération d'entraînement.
6- En l'absence de rotation du repère Vaisseau par rapport au repère Terre, la loi de composition des accélérations devient :
acc_passager(t)/Terre = acc_passager(t)/Vaisseau + acc_Vaisseau(t)/Terre
7- Les passagers et le vaisseau subissant le même champ d'accélération résultant R,
acc_passager(t)/Terre = acc_Vaisseau(t)/Terre
8- De (7) il résulte que acc_passager(t)/Vaisseau = 0 quelque soit t
9- De (8) il résulte que la somme des forces s'appliquant aux passagers dans le repère Vaisseau est nulle quelque soit t
10- De (9) il résulte que les passagers sont en apesanteur dans le vaisseau à chaque instant, quelque soit la loi R(t).

Je ne peux pas faire mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mar 24 Nov 2015, 11:11

@chrisfr91220 a écrit:
8- De (7) il résulte que acc_passager(t)/Vaisseau = 0 quelque soit t

OK ... mais si vaisseau + passagers se déplacent par rapport au référentiel "terrestre" ils sont bel et bien soumis à une accélération que vous nommez "R" dans votre démonstration.
En conséquence puisque vous assumez que le vaisseau et ses passagers conservent leurs masses chaque atome les composant est soumis à une force = masse atome * R.
Tant que "R" est constant tout va bien ...
Maintenant les passagers ont décidé d'arrêter leur promenade et ceci "brutalement" comme le rapportent certains témoins d'OVNIs.
Que deviennent les énergies (E = (m * v²)/2) qu'ils avaient acquises durant leur déplacement ?
...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mar 24 Nov 2015, 19:47

@wacapou a écrit:


OK ... mais si vaisseau + passagers se déplacent par rapport au référentiel "terrestre" ils sont bel et bien soumis à une accélération que vous nommez "R" dans votre démonstration.
En conséquence puisque vous assumez que le vaisseau et ses passagers conservent leurs masses chaque atome les composant est soumis à une force = masse atome * R.
Tant que "R" est constant tout va bien ...
Maintenant les passagers ont décidé d'arrêter leur promenade et ceci "brutalement" comme le rapportent certains témoins d'OVNIs.
Que deviennent les énergies (E = (m * v²)/2) qu'ils avaient acquises durant leur déplacement ?
...






wacapou, relisez ma réponse du 21/11 12:50

L'arrêt parait brutal, mais c'est un arrêt maîtrisé avec une décélération de -R.
Dans tout ce qui est dit précédemment, rien n'impose d'avoir R constant, c'est bien pourquoi j'ai indiqué R(t).
Il ne doit pas être évident à l'oeil nu de faire la différence entre un arrêt brutal et une décélération de 100g !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mer 25 Nov 2015, 13:43

@chrisfr91220 a écrit:
wacapou, relisez ma réponse du 21/11 12:50


Pas de problème chrisfr91220, je vous lis ...


@chrisfr91220 a écrit:
L'arrêt parait brutal, mais c'est un arrêt maîtrisé avec une décélération de -R.

Pour l'oeil humain un départ ou un arrêt "brutal" (apparition/disparition) c'est quelque chose qui sort/apparaît dans notre champ de vision en moins de 1/60ème de seconde.
Pour un objet à 100 m (cas très très favorable) cela représente des accélérations d'environ de 17 250 G. On est loin des 100 G là ...
Le problème c'est que vous ne répondez pas à la question : "Que deviennent les énergies (E = (m * v²)/2) qu'ils avaient acquises durant leur déplacement ?".

Prenons une accélération de 100 G (981 m/s²) comme vous l'écrivez et engin + passager ~ 1 t --> 1000 Kg.
L'engin vole à environ 8000 Km/h (~ 2222 m/s) (déjà vu avec des mesures radars), il décide de s'arrêter avec une accélération négative de 100 G (-981 m/s²), il lui falloir ~ 2,27 sec et 2517 m (~ 2,5 Km) avant de s'arrêter.
Son énergie initiale à 8000 Km/h était de 2 468 642 000 J qu'il va falloir "évacuer" en 2,27 sec soit ~ 1 087 507 489 J/sec ou encore ~ 259 747 Kcal par seconde ...
Pour ne pas avoir à s'enquiquiner avec un transfert par frottement (atmosphère) ou par choc, on considère l'engin et ses occupants dans le vide.
D'après vous comment va se manifester la perte d'énergie ?
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mer 25 Nov 2015, 20:28

@wacapou a écrit:


Pour l'oeil humain un départ ou un arrêt "brutal" (apparition/disparition) c'est quelque chose qui sort/apparaît dans notre champ de vision en moins de 1/60ème de seconde.
Pour un objet à 100 m (cas très très favorable) cela représente des accélérations d'environ de 17 250 G. On est loin des 100 G là ...
Le problème c'est que vous ne répondez pas à la question : "Que deviennent les énergies (E = (m * v²)/2) qu'ils avaient acquises durant leur déplacement ?".

Prenons une accélération de 100 G (981 m/s²) comme vous l'écrivez et engin + passager ~ 1 t --> 1000 Kg.
L'engin vole à environ 8000 Km/h (~ 2222 m/s) (déjà vu avec des mesures radars), il décide de s'arrêter avec une accélération négative de 100 G (-981 m/s²), il lui falloir ~ 2,27 sec et 2517 m (~ 2,5 Km) avant de s'arrêter.
Son énergie initiale à 8000 Km/h était de 2 468 642 000 J qu'il va falloir "évacuer" en 2,27 sec soit ~ 1 087 507 489 J/sec ou encore ~ 259 747 Kcal par seconde ...
Pour ne pas avoir à s'enquiquiner avec un transfert par frottement (atmosphère) ou par choc, on considère l'engin et ses occupants dans le vide.
D'après vous comment va se manifester la perte d'énergie ?
...


Vous faites un blocage sur ce point mais la réponse est dans les équations précédentes, accélération et décélération sont symétriques. Si le système peut accélérer de manière foudroyante (et donc acquérir de l'énergie de manière foudroyante), la même chose s'applique à la décélération.
Les théoriciens pensent que pour respecter la loi de conservation de la quantité de mouvement et de conservation de l'énergie, le système d'antigravité interagit avec le vide, qui, en mécanique quantique est constitué d'oscillateurs, et contient une quantité d'énergie phénoménale.
L'hypothèse est donc que le système antigravité puise son énergie et la restitue au vide, pour respecter ces principes. Je ne suis pas un spécialiste de la mécanique quantique, j'essaie juste de synthétiser ce que j'en ai compris !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mer 25 Nov 2015, 20:52

C’est ce que j’expliquais plus haut, cette gravité artificielle est imposée et temporaire (on/off). Donc ça peut effectivement fonctionner mais ça ne nous met pas non plus totalement à l’abri de cette force engendrée par l’élasticité des corps mous. Car cette dernière, est une force accumulée et qui doit obligatoirement être réémise à moment donné, d’où l’inertie... Mais ça, seulement sous certaines conditions ! Ce qui met comme je le disais, tout le monde d’accord. Mais ce qui ne fait pas de cette technologie, une technologie sans faille, loin de là.

Je m’explique; pour accumuler cette énergie (celle de la force des corps mous), il faut contrarier la gravité ! Et c’est ce qu’il se passe sur terre... c’est parce qu’on contrarie la gravité en étant arrêté -les 2 pieds posés sur une chaise- que sous la force de celle ci, les élastiques de nos organes se tendent... Et c’est ensuite en se laissant tomber de la chaise, qu’ils se détendent et que cette force d’inertie est réémise puis rentre en action.

Donc, si on ne contrarie pas la gravité de la terre en étant arrêté, si on tombe tout le temps vers elle, on ne met pas en tension ces mêmes corps mous, nous ne sommes à ce moment là, aucunement dépendant d’une quelconque inertie. J’irai même plus loin, si pendant qu’on tombe, la gravité se réduit (même jusqu’à s’arrêter) ou augmente (ce qu’il se produit du reste avec la terre suivant la hauteur), ça ne causera aucun souci d’inertie dans ce cas. Parce qu’on ne contrarie rien ! Idem si la terre décidait d’un coup d’accélérer sa course ou de partir se balader à très grande vitesse (toujours pendant notre chute), nous ne le ressentirions pas non plus.

Bref, un vaisseau qui vous mettrait -en vous imposant une gravité- en position de chute permanente, ne devrait pas déclencher cette force d’inertie (celle des corps mous). Il pourrait même accélérer très fort en partant de zéro, tant que la gravité qu’il vous impose n’est pas contrariée, rien ne devrait vous arriver. Par contre, là où cette technologie a ses limites, c’est si le vaisseau s’arrête sur terre ou sur une planète... À ce moment là en s’arrêtant ou en posant le pied à terre, vous contrariez la gravité des planètes visitées (les corps mous de vos organes se mettent en tension). Il faut donc ensuite que cette force accumulée soit réémise à un moment ou à un autre. Je me demande donc si en décollant, vous n’amplifieriez pas cette force accumulée avec une vitesse extrême... car dans ce cas, vos organes finiraient en bouillie (peut être pas au démarrage mais au moins au freinage*).

Il faut donc que les occupants du vaisseau, ne soient pas dépendants du tout et à aucun moment, de la gravité des planètes qu'il visitent. Puis après, c’est sans compter donc, du temps qui se trouve être grandement altéré par vos déplacements. Puisque quand on touche à la gravité, à la vitesse etc... Le temps se dilate sérieusement. Qu’aussi ce petit bouclier qu’est la MHD, ne protège que des frottements de l’air, ce qui est déjà beaucoup mais qui n’est pas suffisant contre des projectiles ou pour l’espace etc... Enfin même si cette technologie peut paraitre intéressante, elle possède encore de nombreux inconvénients. D’ailleurs j’ai compris qu’il fallait aussi des propulseurs pour pouvoir se déplacer (oui parce que cette technologie ne sert qu’à monter ou descendre, le reste dépend de propulseurs qui entoureraient l’appareil).



*Oui je me pose la question car c’est le principe du saut dans l’ascenseur. Si vous le faite en tombant, ça ne pose pas trop de soucis, si par contre vous le faites en remontant, là il y aura quelques problèmes... Sachant en plus, que c’est la terre qui crée la gravité et non l’ascenseur ! Dans un vaisseau qui lui créerait sa propre gravité, il serait conseillé de ne pas le contrarier (attention hein^^), à aucun moment ! Il faudrait donc éviter d’en contrarier sa gravité, même en état d'apesanteur à l’intérieur.


Dernière édition par Tiko le Mer 25 Nov 2015, 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mer 25 Nov 2015, 21:02

@Tiko a écrit:
Enfin même si cette technologie peut paraitre intéressante, elle possède encore de nombreux inconvénients. D’ailleurs j’ai compris qu’il fallait aussi des propulseurs pour pouvoir se déplacer (oui parce que cette technologie ne sert qu’à monter ou descendre, le reste dépend de propulseurs qui entoureraient l’appareil).

Tout ce que je comprends Tiko, c'est que vous n'avez rien compris à la démonstration précédente...
La preuve est dans les équations.
Dites moi précisément à quelle ligne ma démonstration n'est pas correcte selon vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mer 25 Nov 2015, 21:10

Pour quelle question, celle de diriger l'appareil (car pour le reste je vais dans votre sens un peu^^)?


@chrisfr91220 a écrit:
2- Le champ H contient une composante assurant la sustentation (-G) et une composante assurant la propulsion (R).

C'est le champ qui sert à se déplacer à l'horizontal... Ça serait une gravité dirigée dans ce cas (et non pas une gravité qui annulerait celle de la terre comme 3AF le laissait supposer)?

Et ça veut dire qu'il faut faire basculer l'appareil à chaque fois. Donc pour un déplacement réel à l'horizontal, je dois positionner ma soucoupe à la verticale sur la tranche ?


(désolé pour toutes les éditions)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Mer 25 Nov 2015, 21:34

@Tiko a écrit:
Pour quelle question, celle de diriger l'appareil (car pour le reste je vais dans votre sens un peu^^)?




C'est le champ qui sert à se déplacer à l'horizontal... Ça serait une gravité dirigée dans ce cas (et non pas une gravité qui annulerait celle de la terre comme 3AF le laissait supposer)?

Et ça veut dire qu'il faut faire basculer l'appareil à chaque fois. Donc pour un déplacement réel à l'horizontal, je dois positionner ma soucoupe à la verticale sur la tranche ?


(désolé pour toutes les éditions)

La réponse est dans le schéma : la soucoupe est à 45° si le champ R est égal à g avec un champ H non orientable.
Si la soucoupe sait générer un champ H orientable, c'est encore plus facile !
La 3AF n'a jamais dit que le champ généré se contente d'annuler la gravité terrestre : la bulle peut dépasser du drap !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Jeu 26 Nov 2015, 00:51

Bien c’est peut être parce que je n’ai pas compris les explications du 3AF (je n’ai du reste pas tout lu), que je n’ai pas compris ce qui suivait. Faut dire que j’assimile encore que difficilement les pages précédentes aussi... Enfin, on nous dit qu’il n’y aura aucun souci sur l’élasticité des corps mous mais il me semble important d'en comprendre le véritable mécanisme (c'est ce que Wacapou et moi même avons essayé de faire). Bref, mon avant dernier post doit "à peu près" clôturer ce sujet (il reste quelques questions en suspens).

Alors quand je dis que je n’ai pas compris (désolé je fais de mon mieux), c’est que pour nous défaire de la pesanteur, je ne vois que 2 solutions:

-Ou on fait de l’antigravité, avec un appareil qui annulerait la gravité terrestre et pourrait même la contrarier... Donc on joue sur la gravité terrestre, elle diminue jusqu’à qu'elle soit à zéro, là on n’y est plus soumis (ce qui ne veut pas obligatoirement dire qu'on est débarrassé de la masse). On pourrait ensuite l’inverser en la contrariant, pour remonter brusquement.

-Ou alors, on peut créer une bulle de gravité dirigée... Donc on imagine un appareil qui génère une bulle gravitationnelle tout autour du vaisseau, et qui fait que tout ce qui se retrouve dans cette bulle est attiré, dans le sens où celle ci est dirigée... On augmente ensuite la gravité pour accélérer, dans la direction souhaitée.

Avec cela, il doit donc y avoir une 3ème possibilité, mais qui m’échappe  terr  


Mais quand je lis ça (3AF):

“Imaginons alors une bille "magique" qui, au lieu de subir passivement la déformation du drap, s'emploierait à la contrer en créant à chaque instant une sorte de bosse dans le drap à l'endroit où elle se trouve.”

Ça pour moi, ça parait être un “système antigravité”. On “contre” la gravité (c’est du reste écrit)! Et on ne peut logiquement que monter ou descendre. Ou alors qu’on se serve de la rotation terrestre mais là... C’est pour ça que j’ai du mal à comprendre comment on se déplace ensuite à l’horizontal (à gauche et à droite). Parce qu’ils parlent (3AF) de décrire n’importe quelle trajectoire avec ça ! Enfin la gravité n’est pas en 2D comme un drap, difficile de naviguer sur l’onde générée (du moins je suppose).


Que je lis aussi ça (schéma):

1 - on suppose que le vaisseau sait générer un champ uniforme H de même type que la gravité, englobant tout le vaisseau.

Ça pour moi, ça parait être une “gravité dirigée”. Parce que ce “champ uniforme H de même type que la gravité” doit aller dans une direction... et il est dirigé pour remonter (enfin je suppose). C’est donc une gravité (vers le haut) dirigée. D’ailleurs si on sait faire aller la gravité dans un/ce sens, pourquoi ne pas la faire aller carrément à l’horizontal, à gauche, droite etc...

2- Le champ H contient une composante assurant la sustentation (-G) et une composante assurant la propulsion (R).

Alors là, on explique que ce fameux champ H, contient 2 composantes... l’une assurant la gravité (-G) et l’autre la propulsion (R). Ce qui laisserait entendre -contrairement au point 1- que la première composante n’est pas un champ dirigée mais une antigravité (-G = gravité négative ??). Et que la propulsion (R), proviendrait du champ H, parce qu’elle permettrait de se déplacer en inclinant à 45° l’engin. Sauf qu’une antigravité (gravité contrée/inversée), ne peut que vous faire aller vers le haut ! On peut incliner à volonté l’engin, la gravité terrestre allant vers le bas, celle du vaisseau "la contrant", on partira obligatoirement vers le haut (enfin il me semble). Sinon pour éviter cela, faut passer par une gravité dirigée, mais bien sûr là... vous aller dans la direction que vous voulez !


Bref, tout ça m’embrouille un petit peu... Donc ou quelqu'un a pris quelques libertés ou je suis complètement largué (ce qui est tout à fait possible^^). Mais si vous pouvez m'aider, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Jeu 26 Nov 2015, 10:50

@chrisfr91220 a écrit:
Vous faites un blocage sur ce point mais la réponse est dans les équations précédentes, accélération et décélération sont symétriques.


Je ne fais pas de "blocage" du tout, je comprends parfaitement bien votre théorie concernant les champs d'accélérations, c'est plutôt vous qui en faites un lorsque vous refusez de comprendre que les performances rapportées impliquent forcément une intervention sur les masses des objets mis en mouvement.
Les puissances nécessaires pour obtenir les mêmes effets sur des objets pesants "normaux" sont gigantesques.


@chrisfr91220 a écrit:
Les théoriciens pensent que pour respecter la loi de conservation de la quantité de mouvement et de conservation de l'énergie, le système d'antigravité interagit avec le vide, qui, en mécanique quantique est constitué d'oscillateurs, et contient une quantité d'énergie phénoménale.


Les "théoriciens" (en particulier les spécialistes de la mécanique quantique) comme vous les appelez ne sont pas à une énorme sottise près. Lire ICI.
Si vous les laissez calculer "l'énergie du vide" ils vont vous trouver 10^107 Joules par centimètre cube.
Quand vous mesurez cette même "énergie du vide" vous trouvez 10^-13 Joules par centimètre cube.



@chrisfr91220 a écrit:
L'hypothèse est donc que le système antigravité puise son énergie et la restitue au vide, pour respecter ces principes

Je suis d'accord avec vous pour penser qu'un OVNI ne peut pas embarquer les moyens de produire l'énergie nécessaire aux performances constatées. En conséquence il doit puiser cette énergie dans son environnement.
Si vous maintenez que le vaisseau + passagers conservent leurs masses, cette énergie nécessaire serait gigantesque et l'environnement énergétique mesuré du vaisseau ne semble pas capable de la fournir.
Si vous maintenez que le vaisseau + passagers conservent leurs masses je sais parfaitement comment il va restituer son énergie potentielle durant la phase de décélération : il va émettre un rayonnement de freinage (photons) qui va le volatiliser purement et simplement.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XPDavy
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 703
Inscription : 29/10/2014
Localisation : Belgique
Emploi : Formateur - enseignant
Passions : La nature, les étoiles, les images.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Jeu 26 Nov 2015, 14:16

Bonjour,

Pour marquer le "*coup" et rester dans le fil du sujet: 
 
En arrière-plan de cette photo d'Albert Einstein, sont visibles des extraits de 
ses notes manuscrites sur une tentative de généralisation de sa théorie de la gravitation. 
Il espérait découvrir une théorie unitaire des forces et de la matière par ce moyen. 
Cet idéal occupe toujours les physiciens théoriciens. 
© 2015, American Institute of Physics 

Belle journée,
Davy 

*Centenaire de la théorie de la relativité générale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Jeu 26 Nov 2015, 17:43

J'ai peut-être tort mais je pense que l'époque des Einstein, Planck, de Brooglie etc ... était le "bon temps".
Ces gens là n'étaient pas "empêtrés" dans des soucis continuels de financements de recherches de publications, de pressions diverses et variées, etc ...
Je n'ose pas imaginer le tollé si Einstein venait présenter ses théories relativistes en 2015 !
Essayez donc aujourd'hui de remettre en cause la théorie du réchauffement climatique du fait de l'activité humaine parce ces "savants" du GIEC refusent de communiquer leurs données de base et leurs méthodes de calculs ...
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1571
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Jeu 26 Nov 2015, 20:37

J'ai l'impression (pour rester sur le déplacement des ovnis) que la gravité est un peu prise à la légère (je sais elle était facile^^). Car on le voit avec l'antigravité, on imagine beaucoup de choses, sans savoir comment la gravité fonctionne réellement. Il est donc très difficile d'en avancer quelques hypothèses. Et d'ailleurs, quand on pense "antigravité" on n'est jamais loin de penser "anti-masse".

Ce qu'on peut envisager à la rigueur... C'est que comme l'espace temps est déformé par la masse, on pourrait imaginer arriver un jour, à le déformer sans passer par cette dernière. On donnerait donc à l'espace temps -en jouant sur celui ci je ne sais comment- l'aspect que la masse lui confère quand celle ci agit normalement sur celui ci. À partir de là, on pourrait créer une gravité dirigée... Comme si on découpait une bulle dans l'atmosphère terrestre, qui pourrait ensuite se balader en glissant sur l'espace temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisfr91220
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 08/11/2015
Localisation : Bretigny
Emploi : Ingenieur
Passions : Nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   Jeu 26 Nov 2015, 22:59

@wacapou a écrit:

Essayez donc aujourd'hui de remettre en cause la théorie du réchauffement climatique du fait de l'activité humaine parce ces "savants" du GIEC refusent de communiquer leurs données de base et leurs méthodes de calculs ...
...

Si, j'en connais un qui s'y est collé :
http://www.pensee-unique.fr
et j'ai réussi à l'initier au phénomène qui nous intéresse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..   

Revenir en haut Aller en bas
 

Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

 Sujets similaires

-
» Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..
» En 1975, le 12/09 L'Ovni et l'adjudant, brigade de Saint-Sauveur (Yonne)
» [Cryptozoologie] Le bloop (Amérique du Sud)
» Déplacements des ovni à très grande vitesse
» Montélimar (Drôme) Un ovni observé "il volait vite, sans aucun bruit"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Sciences: aéronautique, technologies de pointe, découvertes-