Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Coloniser une autre planète ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4578
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Coloniser une autre planète ?   Dim 01 Nov 2015, 11:14

Bonjour,

Selon vous, et dans la mesure ou la technologie rendrait possible cette possibilité, est-il souhaitable que l'homme colonise une autre planète ?

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
drone75
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 54
Inscription : 07/08/2015
Localisation : Paris
Emploi : Tech
Passions : Sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Dim 01 Nov 2015, 11:47

Bonjour,

C'est dans sa nature, donc oui, souhaitable surement ...les voyages et les colonies ont toujours apportés leurs lots de découvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4578
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Lun 02 Nov 2015, 12:54

Bonjour,

En effet drone75, c'est dans sa nature mais nous savons également que certaines colonisations ont eues des effets néfastes sur les populations. Wink 

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1540
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Lun 02 Nov 2015, 14:25

Je ne vois pas pourquoi il ne le ferait pas... Car dans le futur, on pourrait déjà être confronté à de sérieux problèmes démographiques. Mais il sera peut être aussi nécessaire de soulager notre chère terre, qui aura bien donné pendant toute notre enfance/adolescence. C'est vrai qu'elle aura été notre terrain de jeu, celui de nos hésitations et errements, avant que nous arrivions à nous en émanciper (espérons^^). Par contre, savoir si un jour nous deviendrons adulte et sage, ça je sais pas...  

J'espère juste que ça ne bouscule pas trop la faune et la flore des planètes choisies pour une telle entreprise. C'est pour ça que la terraformation pourrait être aussi un bon compromis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4578
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mar 03 Nov 2015, 14:13

Bonjour,

Deux choses ressortent des hypothèses de Tiko, merci à lui car nous entrons dans le vif du sujet et merci également à drone75 car avec vos deux réponses, nous allons pouvoir étoffer un peu le sujet.

Il y a deux causes qui pourraient justifiées la colonisation d'une autre planète:

- l'exploration et l'esprit aventurier de l'homme
- la nécessité de la survie de l'espèce humaine

En ce moment, il semble que la tendance penche vers la deuxième possibilité, l'écologie et l'épée de "Damoclès" dont font état certains mouvements ne laissent aucuns doutes. 

Cdt, Didier

Ps: ce sujet risque d'être très sensible donc, merci de l'aborder objectivement.

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
mac.nivols
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Nombre de messages : 2226
Inscription : 18/12/2010
Localisation : Bourges
Emploi : Actif
Passions : PAN-Météorologie-Astronomie-Aéronautique-Sciences-Photographie-Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mar 03 Nov 2015, 20:45

Bonsoir,
la priorité dépend d'où on se place.

Parce qu'à mon avis, la raison majeur qui va pousser l'exploration spatiale et la colonisation en général, ce sera l'exploitation des ressources extraterrestres, car les terrestres vont vite s'épuisées.
Et l'argent (et le profit qui va avec), n'est pas dans les Etats mais bien dans les macroentreprises internationales.
C'est pour ça que de plus en plus d'entreprises s'orientent vers une capacité de mise en orbite non étatique.

La partie découverte scientifique, esprit d'aventure n'est à mon avis que la partie émergée de l'iceberg...

Pour la survie d'une partie de l'espèce humaine, c'est un vaste sujet...

_______________________________________
Mac
j,tr yyd,
Ma présentation : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12689-mac-du-berry

Deux choses avant tout :
Je lis le réglement : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum
Je me présente ici : http://www.forum-ovni-ufologie.com/f23-presentation-des-nouveaux-membres

Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4578
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mar 03 Nov 2015, 21:34

Bonsoir mac,

Tu va loin dans le raisonnement, plus vite que je ne le penser dans ce débat, mais c'est une bonne chose !

Tu pense donc que nous seront obligés de coloniser une autre planète car notre Terre ne suffira plus en terme de ressources ?
La question économique n'est sans doute pas a négliger selon toi ?
Voila de quoi alimenter notre discussion. Wink

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
mac.nivols
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Nombre de messages : 2226
Inscription : 18/12/2010
Localisation : Bourges
Emploi : Actif
Passions : PAN-Météorologie-Astronomie-Aéronautique-Sciences-Photographie-Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mar 03 Nov 2015, 21:56

Oui je pense malheureusement que l'argent est le moteur de bien des choses.

_______________________________________
Mac
j,tr yyd,
Ma présentation : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12689-mac-du-berry

Deux choses avant tout :
Je lis le réglement : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum
Je me présente ici : http://www.forum-ovni-ufologie.com/f23-presentation-des-nouveaux-membres

Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Dominique59
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 55
Nombre de messages : 444
Inscription : 21/10/2013
Localisation : France
Emploi : Administration
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mar 03 Nov 2015, 22:20

Didier.B a écrit:

.../... Tu pense donc que nous seront obligés de coloniser une autre planète car notre Terre ne suffira plus en terme de ressources ?

Bonjour, pour ma part, je préfère mourir lentement sur une planète surpeuplée et polluée que mourir brutalement dans les conditions totalement inhospitalières des planètes qu'on connait ou qu'on découvrira.

On ne peut pas quitter la Terre comme si elle était juste un terrain de jeu d'enfant : nous sommes la Terre. Nous sommes le résultat de plus d'un milliard d'années d'adaptation à la vie terrestre. La Terre nous a à ce point façonnés que nous transporter ailleurs serait une souffrance, un lieu de cauchemar.

La Nasa communique abondamment sur ses notions lucratives de "zones habitables" ou de "planètes ressemblant à la Terre". Ces expressions sont, de mon point de vue, complètement abusives tant les éléments connus sont minces et préservent le sentiment (la légende ?) de la Terre interchangeable.

Si le futur proche de la Terre s'éloigne du paradis où la température, la pression, le vent, les parfums, la pesanteur, la nourriture sont si agréables pour nous, alors je ne vois vraiment pas pourquoi il serait plus difficile de la "remettre en état" sur place, plutôt que de terraformer ailleurs, ou se lancer dans des explorations très très très lointaines ... Au sujet de l'exploration, je lis que ce serait dans la nature de l'homme que d'explorer ? Franchement, il ressort des conversations que j'ai pu avoir avec mes congénères que l'exploration de la comète Tchouri serait inutile, le but incompréhensible et le coût financier un scandale. J'entends aussi une grande indifférence au sujet du récent survol de Pluton. Autour de moi, et je ne vis pas dans une île déserte mais dans une grande ville, personne ne sait plus ce qu'est Pluton, ni où elle se trouve ... Ce qu'on sait, c'est que c'est un scandale de laisser les scientifiques dépenser autant d'argent pour des découvertes jugées si inutiles ... Encore un mot sur les explorateurs. Ceux qui ont arpenté la Terre ont traversé ou découvert des paysages, respiré de l'air, consommé du gibier ou des plantes locales ... Rien à voir avec l'exploration de milieux exogènes où tout est le contraire de la vie, la nôtre en tous cas ... Des poisons mortels et instantanés ... je suis une créature terrestre et je ne peux imaginer une propérité extra terrestre sur une planète, sans un culte de la planète mère, la Terre, paradis perdu ...

A la limite je préfèrerais un voyage dans le temps, à bord d'un vaisseau qui accélère vers la vitesse c pendant quelques mois, puis revient se poser sur une Terre régénérée 1000 ans plus tard ... mais ceci est hors sujet.

Désolé pour le ton, mais la métaphore qui revient en boucle du berceau d'enfant qu'on quitte quand on est adulte me semble poétique mais complètement irréaliste. Ce n'est que mon avis

Cordialement A +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 430
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mar 03 Nov 2015, 23:29

mac.nivols a écrit:
Et l'argent (et le profit qui va avec), n'est pas dans les Etats mais bien dans les macroentreprises internationales. 
C'est pour ça que de plus en plus d'entreprises s'orientent vers une capacité de mise en orbite non étatique.

En effet...


Citation :
Greg Wyler, cet inconnu qui veut mettre Internet sur orbite
Le projet de cet entrepreneur coûte 3 milliards de dollars. Greg Wyler vient de lever 500 millions auprès d’investisseurs de renom

Les faits - Son histoire n'a rien de comparable : entrepreneur obstiné, proche du Président rwandais, Greg Wyler est loin de la folie de la Silicon Valley, mais son projet est tout autant démesuré. Pour combler le fossé numérique qui tient 3 milliards de personnes loin d'Internet, il prévoit de mettre 900 micro-satellites sur orbite.
Il n'est pas nécessaire d'être fou pour entreprendre, mais cela peut parfois aider. Qualifier l'ambition de l'entrepreneur américain Greg Wyler de pharaonique n'est pas exagéré, puisque cet homme bien moins connu qu'un Elon Musk (et son SpaceX) a des projets tout autant hors du commun. Certes, la fortune des deux entrepreneurs qui rêvent de conquérir l'espace n'a rien de comparable. Celle du patron de Tesla est estimée à près de 14 milliards de dollars selon Forbes, tandis que Greg Wyler, à moins de 30 ans, n’avait vendu un fabriquant de dissipateur de chaleur pour ordinateurs «qu'une centaine de millions de dollars».
«Il travaillait souvent 36 heures d'affilée dans une sorte de cabine qui empêchait toute lumière d'entrer pour rester complètement concentré sur son écran d'ordinateur», expliquait Bloomberg en janvier dans un article fleuve intitulé «La nouvelle course de l'espace : la mission d'un homme qui veut construire un Internet galactique».
L'histoire de ce chef d’entreprise est moins classique que les nombreux start-upeurs qui ont fait fortune à la sortie de Stanford. Déjà parce que Greg Wyler a fait ses études à Chicago. Et puis parce qu’en octobre 2002, sa vie bascule lorsqu’il découvre chez lui sa mère assassinée. Son père, qu'il accuse encore, n'a jamais été condamné. Cet événement tragique a selon ses propres mots «joué un rôle dans [sa] volonté de faire quelque chose de plus grand».
En bref, de se trouver une grande mission. La même année, Greg Wyler rencontre Theogene Rudasingwa, le directeur de cabinet du Président rwandais Paul Kagame. Il se rapproche de ce dernier, et part l'aider à moderniser le pays après le génocide. Là-bas, il créé une société spécialisée dans les télécommunications, vendue plus tard 20 millions de dollars à RwandalTel. La technologie qu'il avait déployé représentait des limites, notamment quand il s'agissait de se connecter aux réseaux Internet à l'extérieur du pays via des connexions satellitaires de piètre qualité et encore trop onéreuses. Ce constat n’a fait que renforcer sa motivation.
En 2007, Greg Wyler embarque dans sa troisième aventure entrepreneuriale et lance O3b Networks, O3b pour «Other 3 Billions», un chiffre qui désigne les 3 milliards de personnes qui ne sont pas couvertes par Internet. Financé par Google ou HSBC, ce projet a mis une douzaine de satellites en orbite pour fournir Internet dans des zones isolées.
Mais le 2 septembre 2014, Greg Wyler quitte le projet. Les rumeurs vont de bon train : il se rapprocherait d'Elon Musk pour concurrencer O3b. C'est en fait avec le milliardaire britannique Richard Branson qu'il s'est acoquiné, avec le soutien du géant américain des microprocesseurs, Qualcomm.

Les choses se sont récemment accélérées : il y a quatre jours, il annonçait une levée de fonds de 500 millions de dollars. Ses investisseurs n'ont rien de jeunes ingénus. Airbus Group, Bharti Enterprises, Hughes Network Systems, Intelsat, The Coca-Cola Company et Totalplay le soutiennent. Objectif : déployer une constellation de près de 900 micro-satellites afin de combler le fossé numérique d'ici à 2019.
«Le système se concentre sur l'idée de fournir un accès à Internet abordable pour tous […]. Je ne pense pas que nous allons concurrencer quiconque. La réalité est qu'il faut juste laisser choisir les consommateurs», expliquait Greg Wyler en mars au magazine spécialisé Via Satellite.
Si le projet a des accents américains, sa propulsion sera européenne et c'est Airbus, Arianespace et Virgin Galactic qui ont été sélectionnés pour le mettre sur orbite. Airbus Defense and Space sera chargé de concevoir et de construire 900 micro-satellites, dont 700 de 150 kilos chacun seront lancés début 2018. Les dix premiers satellites seront fabriqués à Toulouse tandis que le reste de la production sera réalisée aux Etats-Unis.
Le lancement de 672 satellites qui a été confié à Arianespace, qui va exécuter 21 lancements Soyouz (à raison de 32 satellites par lancement). Plus modestement, Virgin Galactic exécutera 39 missions de 3 charges.
Cela devrait suffire à couvrir l'intégralité du globe, puisque chez OneWeb, on estime que seuls trois satellites suffisent pour couvrir un pays comme l'Inde. A plus de 1200 kilomètres d'altitude, les données devraient mettre 20 milli-secondes pour communiquer entre la terre et l'espace, de quoi fournir un Internet d'une qualité largement suffisante pour toutes les utilisations qui nous semblent aujourd'hui imaginables. Le choix d'une basse altitude offre un bien meilleur débit de connexion, de l'ordre de 50 mégabits par seconde.
La rupture pour les consommateurs est que le déploiement des antennes relais n'est pas aussi lourd que les traditionnelles et volumineuses paraboles. Greg Wyler espère vendre des antennes ultra-résistantes au prix de 200 dollars l'unité, mais visiblement pas aux particuliers. L'objectif est de fournir un service dont l'accès est simplifié à l'extrême, puisqu'il suffira de se trouver à proximité d'une antenne pour se connecter au réseau, à condition d'être abonné. La politique de prix sera en revanche prise en main par les opérateurs téléphoniques, avec qui la société discute actuellement dans une cinquantaine de pays.
Source : http://www.lopinion.fr/29-juin-2015/greg-wyler-cet-inconnu-qui-veut-mettre-internet-orbite-25713


Dernière édition par Boizéclou le Mar 03 Nov 2015, 23:35, édité 2 fois (Raison : Mise en page.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 56
Nombre de messages : 1248
Inscription : 11/05/2009
Localisation : Aude
Emploi : ...
Passions : entomologie, arts, écriture... Star Trek...et plein d'autres choses... :-)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mar 03 Nov 2015, 23:49

Bonsoir,

En même temps, pour qu'une planète puisse être colonisée, il faut qu'elle soit "habitable"... et si elle est habitable, il y a de grandes chances pour qu'elle soit déjà habitée...
Personne n'a l'air de prendre en compte cette hypothèse qui, tout au moins moralement, devrait changer la donne... iloç_u

_______________________________________
"Quand les mystères sont très malins ils se cachent dans la lumière"  Jean Giono
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://octopattes.fr
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 430
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mer 04 Nov 2015, 00:10

Mais que le genre de projet que mène Greg Wyler participe d'un processus d'expansion à long terme... qui peut le dire avec assurance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4578
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mer 04 Nov 2015, 09:30

Bonjour,

Mac a raison, l'argent est le moteur de bien des choses et j'ajouterais qu'il rend aveugle !

Dominique, j'ai bien aimer ta contribution pleine de bon sens.

Mais Anna a bien cerner ma pensée puisque c'est surtout ce que j'avais à l'esprit lorsque j'ai ouvert ce sujet !
Les méfaits des colonisations sont bien connues et c'est là un aspect très complexe lorsque l'ont parlent de coloniser une autre planète.
Nos colons ont eu affaire à des populations qu'ils ont considérer comme "arriérés", ont piétiner leurs croyances et traditions pour leur imposer une culture qui n'était pas la leur.
Mais notre sujet n'est pas de juger à postériori mais de se plonger dans l'avenir en imaginant l'homme coloniser une planète.

Mon avis est que si nous trouvions une planète "hospitalière" pour l'homme, nous reproduirons les mêmes comportements au détriment des autochtones, si ceux-ci n'ont pas atteint notre degré "d'évolution", et nul doute que les "décideurs" se pencherons plus vers une planète occupée par des peuples malléables plutôt que vers des peuples plus évolués que nous. 

Nous sommes ici sur le forum pour discuter du phénomène ovni et nous nous accordons souvent pour dire que c'est une technologie plus évoluée que la notre mais, si tant est que ces engins soient habités, nous ne pouvons les accuser d'interféraient dans notre monde.

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
jack73
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 493
Inscription : 25/02/2010
Localisation : Lyon
Emploi : night audit
Passions : tennis, séries SF/fantastiques, ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mer 04 Nov 2015, 11:28

Pour rebondir sur ta dernière phrase Didier, et puisque nos visiteurs ne sont, en effet, visiblement pas dans l'optique d'interférer avec notre développement, et encore moins de nous coloniser, penses tu qu'ils nous laisseraient le faire? 

Je n'insinue pas qu'il pourrait y avoir des "règles intergalactiques" en matière de colonisation de planètes (quoique, sait-on jamais lol....) mais je doute que des civilisations + évoluées nous laissent nous approprier une partie de la galaxie, peu importe pour quelles raisons d'ailleurs...

D'un autre coté, je me dis naïvement que plus une espèce progresse, plus sa conscience des choses et du vivant lui impose presque naturellement ce genre de limites. 

Bon je ne sais pas si cela tient plus d'un espoir personnel que d'une analyse objective mais je veux y croire!  santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4578
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mer 04 Nov 2015, 12:44

Bonjour Jack,

Si tu as bien lu mon intervention précédente, je répond à ta question:

-"Mon avis est que si nous trouvions une planète "hospitalière" pour l'homme, nous reproduirons les mêmes comportements au détriment des autochtones, si ceux-ci n'ont pas atteint notre degré "d'évolution", et nul doute que les "décideurs" se pencherons plus vers une planète occupée par des peuples malléables plutôt que vers des peuples plus évolués que nous." Wink

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
jack73
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 493
Inscription : 25/02/2010
Localisation : Lyon
Emploi : night audit
Passions : tennis, séries SF/fantastiques, ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mer 04 Nov 2015, 14:00

(re) bonjour Didier,

Euh....
En fait non, ça ne répond pas du tout ou alors je n'ai pas compris... ou alors je me suis mal exprimé (probable  Wink)

Qui sont ces "décideurs"? tu fais allusion aux ET qui nous visitent? je pensais que tu parlais de décideurs bien terrestres en fait! 

Ce que je te demandais, c'était si à ton avis, les mêmes ET qui nous survolent (à priori) sans intervenir nous laisseraient coloniser une autre planète (qu'elle soit peuplée par des civilisations primitives ou "intelligentes"), sachant qu'eux, pour une raison x ou y, ne le font pas, en tous cas pas sur Terre.... (?)
Suis-je + clair?   uy

Ensuite, et c'était une piste de réflexion, je me disais qu'en accédant à un + haut degré d'évolution, à un + haut degré de conscience aussi, on devenait + sage, + empathique, et donc moins enclin à convoiter et coloniser des mondes habités, contrairement à ce que nous avons fait jusqu'à maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1540
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Mer 04 Nov 2015, 17:47

Très intéressante ton interrogation ! Pourraient ils vouloir nous empêcher de reproduire les mêmes erreurs faites auparavant sur Terre ?

C’est compliqué de répondre à cette question. Puisque déjà ils n’interviennent pas ici, alors le feraient ils ensuite ? Quoiqu’on ne peut réellement savoir s’ils n’interviennent pas déjà... Ils sont peut être sur le dossier, à subtilement vouloir nous faire psychologiquement évoluer. Et donc le jour où nous aurons enfin le pouvoir de coloniser, l’esprit humain aura peut être déjà évolué en conséquence, pour donc éviter de commettre l’irréparable.

Enfin de toutes façons, l’univers est assez grand, le nombre d’étoiles plutôt colossal, pour ne pas arriver à trouver de planètes qui nous conviennent. Car sur terre par exemple, il a existé une période où elle fut habitable, sans que la vie complexe soit pour de bon apparue. On devrait donc pouvoir trouver des planètes qui nous satisfassent... Il faudra juste choisir la bonne fenêtre d'évolution de ces dernières pour le faire (on ne devrait pas trop gêner les organismes monocellulaires^^).



Dominique59 a écrit:

Bonjour, pour ma part, je préfère mourir lentement sur une planète surpeuplée et polluée que mourir brutalement dans les conditions totalement inhospitalières des planètes qu'on connait ou qu'on découvrira.

Vous faites ce que vous voulez mais quelque chose me dit que beaucoup ne pensent pas comme vous. Puis surtout, avant d'en arriver à une telle saturation sur terre, ce sera peut être une nécessité que certains fassent ce choix là... celui de partir ! Mais qu'est ce qui vous dit qu'elles seront obligatoirement inhospitalières ces planètes (le paradis existe peut être quelque part)? Et même si elles le sont, nous aurons peut être d'ici là les moyens de les adapter à notre convenance...


Dominique59 a écrit:
On ne peut pas quitter la Terre comme si elle était juste un terrain de jeu d'enfant : nous sommes la Terre. Nous sommes le résultat de plus d'un milliard d'années d'adaptation à la vie terrestre. La Terre nous a à ce point façonnés que nous transporter ailleurs serait une souffrance, un lieu de cauchemar.

Un cauchemar !?! Mais vous voyez les autres mondes comme Jupiter ou LV-426 dans Alien. Non, né sur terre nous sommes l'univers ! Vous sous estimez l'homme, il pourrait je pense s'adapter à bien des situations (je ne parle même pas de comment il pourrait être dans des dizaines de milliers d'années). Bien sûr, un simple regard sur notre système, nous amène à penser que pour une grande majorité, les planètes sont inhospitalières (quoiqu'il nous faudrait bien plus d'exemples pour le confirmer). Mais au delà de ça, l'univers est grand, on peut donc estimer que quelques planètes pourraient accueillir l'homme sans lui nuire. On pourrait même être tenter de penser que certaines pourraient lui être favorable (moins de gravité, moins de catastrophes naturelles, plus d'oxygène etc..). Il nous faut juste les outils pour correctement les détecter et ensuite pouvoir les atteindre.


Dominique59 a écrit:
La Nasa communique abondamment sur ses notions lucratives de "zones habitables" ou de "planètes ressemblant à la Terre". Ces expressions sont, de mon point de vue, complètement abusives tant les éléments connus sont minces et préservent le sentiment (la légende ?) de la Terre interchangeable.

Si le futur proche de la Terre s'éloigne du paradis où la température, la pression, le vent, les parfums, la pesanteur, la nourriture sont si agréables pour nous, alors je ne vois vraiment pas pourquoi il serait plus difficile de la "remettre en état" sur place, plutôt que de terraformer ailleurs, ou se lancer dans des explorations très très très lointaines ... Au sujet de l'exploration, je lis que ce serait dans la nature de l'homme que d'explorer ? Franchement, il ressort des conversations que j'ai pu avoir avec mes congénères que l'exploration de la comète Tchouri serait inutile, le but incompréhensible et le coût financier un scandale. J'entends aussi une grande indifférence au sujet du récent survol de Pluton. Autour de moi, et je ne vis pas dans une île déserte mais dans une grande ville, personne ne sait plus ce qu'est Pluton, ni où elle se trouve ... Ce qu'on sait, c'est que c'est un scandale de laisser les scientifiques dépenser autant d'argent pour des découvertes jugées si inutiles ... Encore un mot sur les explorateurs. Ceux qui ont arpenté la Terre ont traversé ou découvert des paysages, respiré de l'air, consommé du gibier ou des plantes locales ... Rien à voir avec l'exploration de milieux exogènes où tout est le contraire de la vie, la nôtre en tous cas ... Des poisons mortels et instantanés ... je suis une créature terrestre et je ne peux imaginer une propérité extra terrestre sur une planète, sans un culte de la planète mère, la Terre, paradis perdu ...

Vous savez que certains paieraient pour se faire enfermer dans une base spatiale et que d'autres rêvent d'aller sur Mars... Enfin bien sûr que c'est dans l'ADN de l'homme, que de voyager et de découvrir ! Surtout qu'on ne parle pas spécialement d'une colonisation qui se ferait dans "l'immédiat", donc sur une planète de notre système. Mais je comprends qu'on puisse penser qu'il est scandaleux de dépenser autant d'argent sur certains programmes. Moi même certains d'entre eux me scandalisent. Mais je n'en vois peut être pas leur véritable portée aussi...

Enfin je ne sais pas si l'homme partira dans l'espace lointain, s'il s'installera sur d'autres planètes, etc... Mais si on regarde un peu ce qu'il s'est passé sur terre et dans l'espace depuis, bien il y a de grandes chances qu'il le fasse. Et pour ce qui est de la terraformation, on peut compter sur plusieurs degrés pour l'ériger... On pourrait donc avoir des terraformations faciles à mettre en oeuvre, suivant la planète ciblée (planter des oliviers sur une planète déjà naturellement habitable c'est en quelque sorte une terraformation). Mais on ne connait ni les moyens dont on disposera dans le futur, ni les planètes auxquelles nous serons confrontées...


Dominique59 a écrit:
A la limite je préfèrerais un voyage dans le temps, à bord d'un vaisseau qui accélère vers la vitesse c pendant quelques mois, puis revient se poser sur une Terre régénérée 1000 ans plus tard ... mais ceci est hors sujet.

Oui vous faites encore comme vous voulez, donc vous mettez toute la population mondiale dans une machine à voyager dans le temps... C'est effectivement une idée ! Faudra juste concevoir un vaisseau capable de remonter le temps (quoiqu'on sait jamais), puis surtout capable d'accueillir tout ce petit monde dedans, et ça sans que les gens y soient trop serrés^^

Mais revenir quand la terre se sera remise de l'impact de l'humain, ça ne résout que le problème de la pollution, en laissant en plus tous les animaux (et autres) dans la merdouille qu'on aura laissée. Enfin j'espère que d'ici là on aura appris à faire "qu'un" avec la terre et qu'on aura trouvé le moyen de résoudre tous ces problèmes là. Bref, que la terre ait quelques cicatrices de nos péripéties, ça je crois qu'on ne pourra l'effacer, mais dans le futur, il y aura toujours le problème de la surpopulation, qui sera peut être bien plus important que celui de la pollution donc (quoique cela va souvent de pair). Nous sommes ~7 milliards et vu notre mode de vie ça ne va pas aller en diminuant !

Alors à moins que d'ici là on ait réglé ce problème (enfant unique, jeux du cirque etc), la solution sera peut être de construire des villes spatiales (qui seront du reste peut être super à vivre) et de demander à des centaines de milliers de familles volontaires d'y embarquer... Ces villes pourraient rester autour de la terre ou partir vers des planètes potentiellement habitables (sûr qu'il pourrait y avoir un véritable manque pour celui qui a connu la terre mais ça pourrait être totalement différent pour celui qui naitra sur ces villes là).


Dominique59 a écrit:
Désolé pour le ton, mais la métaphore qui revient en boucle du berceau d'enfant qu'on quitte quand on est adulte me semble poétique mais complètement irréaliste. Ce n'est que mon avis

Hum d'accord... La poésie vous déplait. Comment voulez vous expliquer -autrement que comme je l'ai fait- que l'évolution humaine est loin d'être terminée ?? Parce que cette métaphore n'était là que pour cette raison... Pour préciser que la terre avait par nos décisions "morflée" et que l'homme avait encore de nombreuses choses à apprendre afin d'éviter de répéter ses nombreuses erreurs ailleurs.

En fait, vous critiquez ma façon de tourner une phrase, alors que cette dernière n'a d'abord rien à voir avec le sujet... Car ce n'est pas parce que l'humain devient sage, qu'il quitterait obligatoirement la terre, ou à contrario que s'il reste un demeuré, il ne pourrait s'en extirper. Ensuite, je ne trouve aucune trace dans votre message, d'un quelconque contrexemple à ma métaphore (remarquez vu qu'elle n'a rien à voir avec le sujet c'est plutôt normal). Enfin, vous savez que vous pouvez directement m'interpeler plutôt que de citer Didier... Si vous n'êtes pas d'accord avec mes propos, vous pouvez directement me le faire remarquer. Puis ici on se pose des questions, personne n'a dit que cela serait comme ça dans le futur. Il n'y a donc aucune raison de critiquer la façon que les autres ont d'imager les choses. Amenez votre point de vue sur le sujet devrait suffire.  

Après j'avoue... dire que l'homme est encore un enfant, est bien plus mignon et poétique que de dire que l'homme est un animal qui n'a pas fini d'évoluer, qu'il a encore beaucoup de choses à apprendre, qu'il se comporte de façon inepte avec son environnement, qu'il a besoin d'apprendre à vivre avec les siens avant de partir essayer de vivre avec d'autres etc etc... Ouf... Puis c'est donc surtout beaucoup plus simple !! Sinon j'avoue aussi en abuser un peu de cette image... Mais ça c'est parce que je pensais être le seul à l'avoir imaginée justement. Et depuis j'ai vu sur internet qu'elle avait été utilisée par d'autres. Donc forcément maintenant je doute ! Mais j'ai tout de même ce reliquat qui fait que comme pour m'en assurer la paternité, je la martèle à tout bout de champs. Je sais, c'est humain idiot !    

Mais je récapitule (pour qu'on avance un peu); donc vous trouvez irréaliste ma métaphore... Cela veut dire que vous pensez que l'évolution de l'homme est aujourd'hui arrêtée, qu'on est arrivé au bout ?



(désolé mais votre ton appelait à multi-citer votre message)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4578
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Jeu 05 Nov 2015, 10:31

Bonjour,

Jack, en effet je parle de nos "décideurs" bien terrestre et non je ne pense pas que nos "visiteurs" nous laissent coloniser une autre planète. D'ailleurs et bien qu'aucune étude sérieuse ne confirme ou n'infirme ce fait, s'ils s'intéressent à nos activités nucléaires, civiles ou militaires, on peut en déduire qu'ils ne sont pas prêt a nous laisser faire n'importe quoi le cas échéant.

Mais je vois que le message de Dominique a fait réagir Tiko, nous sommes donc en plein débat, mais gardez à l'esprit que nous sommes dans le conditionnel, sur ce sujet, dans une simple hypothèse futuriste.  Wink

Mais rappelons nous également que l'apparition de l'homme est très récente par rapport à l'âge de notre Terre, et nous ignorons quelle sera l'évolution de celui-ci dans les siècles a venir.

Pour ce qui est de la Terraformation, c'est également une sorte de colonisation mais, si nous prenons l'exemple de Mars qui semble morte maintenant, une terraformation de celle-ci en vue d'une colonisation ne me choquerait pas outre mesure car il serait positif pour celle-ci et n'aurais pas d'effets néfastes sur ses habitants.
Mais, bien entendu, ce n'est que mon point de vue.

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
Dominique59
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 55
Nombre de messages : 444
Inscription : 21/10/2013
Localisation : France
Emploi : Administration
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Jeu 05 Nov 2015, 13:03

Tiko a écrit:
Enfin, vous savez que vous pouvez directement m'interpeler plutôt que de citer Didier... 

Bonjour.

Non Tiko, ma réponse ne vous concernait pas spécifiquement. Elle s'adresse à l'optimiste général attaché à ce sujet dans lequel je ne peux voir, en effet, que de la poésie (je n'ai rien contre) mais rien d'autre. Et puique vous partagez selon moi cet optimisme, ma réponse s'adresse aussi à vous.

Au delà de cet optimisme qui revient chaque fois qu'on aborde le sujet de l'homme colonisateur de planètes, et dans la cas plus spécifique de la planète de secours accueillante, aménagée par nos soins pour accomplir le grand destin universel de l'homme, je ressens une gêne réelle. Je m'explique : nous sommes conscients qu'il existe des millions voire des milliards d'espèces sur Terre. Nous n'avons aucune peine à imaginer que pour chacune d'elles, en cas de famine ou de pollution spécifique, l'extinction serait au bout de l'histoire. Mais pour nous, l'homme, nous imaginons être dotés d'un destin différent, supérieur. D'où sort donc une telle vanité ? Sommes-nous des dieux ? Ne serions-nous que des êtres imprégnés de savoir et de découvertes scientifiques, sociologiques, philosophiques etc. ou ne sommes-nous pas aussi et avant tout des créatures dotées de solides instincts partagés par d'autres animaux ? il m'arrive d'observer mes semblables et ma conviction est que nous ne sommes pas des dieux, pas des élus. Je crois notre espèce bien davantage capable de s'éteindre, le plus tard possible, que de trouver le salut ailleurs. Pas nous en tous cas, nos descendants d'autres espèces peut-être. 

Concernant la métaphore du berceau, je ne vous visais pas plus qu'un autre Tiko, sinon, je me serais permis de vous citer croyez le bien. Cette métaphore prononcée par M. Tsiolkowski s'entend souvent dans ce forum. Je respecte naturellement celles et ceux qui s'y accrochent. De mon point de vue, cette métaphore baigne aussi ce sujet, de façon plus ou moins subliminale (je peux me tromper). Cette citation résume le sentiment de vanité et d'optimisme qui s'impose à moi dans cette problématique extra-planétaire.

Concernant mon incursion dans la Science-fiction   Wink quand j'évoque un voyage de 1000 ans vers le futur, sans doute naïve, j'ai sans doute mal compris votre critique, mais je pensais à un voyage sans retour. Pas grave, c'est hors-sujet de toutes façons.

Voilà, concernant le ton de mon précedent message, je vous présente mes excuses tiko s'il vous a chagriné.

Je ne retire rien de ce que j'ai écrit précedemment. J'estime que l'expression de mon avis a toute sa place dans ce sujet, au sein duquel il s'agit simplement de débattre, sans désir a priori d'apporter une contradition systématique ou déplaisante.

Cordialement

Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4578
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Jeu 05 Nov 2015, 13:20

Bonjour,

Chacun a le droit d'exprimer son avis sur ce sujet et je craignais que celui-ci deviennent sensible, ce qui semble être le cas.
Il ne s'agit pas ici d'un programme mais d'une hypothèse, et je pense que tout le monde l'a bien compris donc, il serait bon de restait dans une discussion ouverte et sans animosité entre intervenants. 

Je compte sur vous pour y maintenir une ambiance sereine, tout en confrontant vos points de vues respectifs. Wink

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
Anna
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 56
Nombre de messages : 1248
Inscription : 11/05/2009
Localisation : Aude
Emploi : ...
Passions : entomologie, arts, écriture... Star Trek...et plein d'autres choses... :-)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Ven 06 Nov 2015, 17:48

Ben oui, si on se dispute déjà sur le Forum, qu'est-ce que ce sera lorsque nous serons tous enfermés durant des dizaines d'années dans le huis clos d'un vaisseau spatial... triste-pleure jocolor

_______________________________________
"Quand les mystères sont très malins ils se cachent dans la lumière"  Jean Giono
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://octopattes.fr
Garf
Passionné
Passionné




Masculin Age : 59
Nombre de messages : 111
Inscription : 11/09/2008
Localisation : Québec
Emploi : Informatique
Passions : Ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Ven 06 Nov 2015, 20:13

Anna a écrit:
Ben oui, si on se dispute déjà sur le Forum, qu'est-ce que ce sera lorsque nous serons tous enfermés durant des dizaines d'années dans le huis clos d'un vaisseau spatial... triste-pleure jocolor


Houla !  rire

Comme vous avez raison.

Demandons aux sous mariniers, et de plus à ceux qui sont dans les SLNA SNLB ?

Déjà un voyage en bateau à voile de plus de 48 heures me tapais sur les nerfs, alors ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://5novembre1990.fr.gd/
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1540
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Sam 07 Nov 2015, 08:43

Une dispute n’est qu’un débat quelque peu énergique... Alors effectivement, suivant ses interventions, on peut éviter la dispute. Mais l’important est de pouvoir passer outre cette dernière. Puis ce qui est bien plus important encore, c’est de ne pas éviter le débat.   



Dominique59 a écrit:
Voilà, concernant le ton de mon précedent message, je vous présente mes excuses tiko s'il vous a chagriné.

Bonjour Dominique

Non non mais moi aussi je démarre au quart de tour. Vous me voyez donc désolé de vous avoir repris de cette façon.

Donc ce serait M.Tsiolkowski qui le premier s’est servi de cette image... Quoique pour ma part, je ne parle pas de berceau de l’humanité. Je ne fais simplement qu’un parallèle entre l’homme et sa maturité, en espérant qu’il ait atteint cette dernière, avant qu’il ait la possibilité de quitter la terre (par contre je n’ai pas trouvé de M.Tsiolkowski sur le net mais j’ai trouvé un certain Constantin Tsiolkovski).

Enfin bref... franchement j’adore mon époque, je trouve que nous nous trouvons dans une période “véritablement” charnière de l’évolution etc etc... mais dès qu’on tente quelque chose, on s’aperçoit que ça a déjà été fait. Comme l’autre jour dans un autre sujet, où on imaginait quelques hypothèses pour une civilisation intelligente extraterrestre qui aurait l’intention dans l’univers de se faire remarquer... Bien là pareil, on apprend après que ça a déjà été pensé par d’autres. Et bien sûr ensuite on doute, on se demande si on l’a simplement entendu au détour d’une conversation ou si ça vient réellement de notre esprit quelque peu torturé^^

Conclusion: Tout a déjà été fait  pale


Pour ce qui est de mon point de vue sur l’avenir de l’homme ou même de cette métaphore que j’emploie souvent, il ne s’agit aucunement de vanité ou d’une volonté de comparer l’humain au divin. Donc point d’élus, et je le dis bien dans mes précédents posts; "l’homme est un animal" ! Pour vous dire, je rajouterais que dans un autre sujet, j’y précisai qu’on pouvait estimer que de nombreuses planètes avaient dû disparaitre (englouties par leur soleil, balayées par un astéroïde etc) et ça, dans une indifférence quasi totale. Cela veut donc dire que comme avec les nôtres sur terre, bien des espèces -parfois même intelligentes- ont du s’éteindre, sans que personne ne s’en offusque. Ça a été le cas des dinosaures pour nous, on ne peut donc réfuter cette hypothèse ! Mais si c’est arrivé chez nous, c’est que cela peut se reproduire... La civilisation humaine peut donc s’éteindre du jour au lendemain ! Et là c’est un fait, non plus une hypothèse.

Par contre, je ne conteste aucunement avoir au fond de moi un petit doute, concernant la possibilité que l’homme pourrait avoir une destiné ou qu’il ait été amené ici sur terre pour une raison essentielle (il m’arrive parfois même de choper le syndrome de l’élu*). Mais à mon avis, tout ceci serait plutôt dû à notre éducation catho ou quelque peu ancrée dans la religion... qui fait que quand on pense “humanité” l’on pense tout de suite élus, demi dieux etc... Car on peut imaginer grâce à cela, qu’on serait d’une certaine manière “protégé” par le Dieu qui nous aurait créé et qu’on pourrait aussi être affligé d’une certaine “mission” en ce qui concerne notre devenir, visant peut être même l’univers tout entier ! C’est pour cela que donner autant d’importance à l’homme ou lui porter un optimisme sans borne, ne viendrait pas du fait d’une certaine croyance en ce dernier justement (comme vous semblez le penser dans votre message) mais plutôt d’une certaine croyance en Dieu ! Pourtant, quand on aborde notre futur ainsi que les sciences, il nous faut faire abstraction de cela, nous détacher de nos sentiments de croyance et d’appartenance à une force qui spirituellement nous dépasserait. Du reste, l’inclure biaiserait nos déductions ainsi que nos résultats. En fait, ma façon de croire en l’humanité est il me semble, un peu plus perspicace que cela. Croire un minimum en l’homme, être optimiste envers son devenir -comme je le pense- découlerait plutôt d’une certaine logique... Et quand j’imagine l’humain évoluant sous le poids des ans et que je le vois enfant ou ado comme actuellement, je possède effectivement un optimisme très fort le concernant...

Je m’explique; si l’homme est passé par plusieurs stades d’évolutions physiques et psychologiques depuis les grands singes, une évolution plus subtile s’est ensuite mise en place avec l’homme moderne. L’intelligence elle, était déjà présente avant cela, mais l’homme moderne allait devoir délaisser ses instincts primaires et sa partie animale, pour pouvoir continuer d’évoluer en toute sérénité. Il ne perdra jamais totalement ces derniers, nous les avons encore en nous, mais plus il s’éloignera de ceux là et plus il se rapprochera de ce que finalement l’humain doit être. Par déduction; l’humain et l'opposé de l'animal, et l'humain du futur devrait avoir atteint une certaine maturité, il devrait être un homme cultivé et intelligent, qui préfère le débat plutôt qu'au poing levé, qui raisonne en terme d’empathie et de conséquences, qui porte un jugement critique et quasi scientifique sur chaque chose, qui fonctionne au doute plutôt qu’à la croyance, qui ne vénère quoi ou qui que ce soit, et qui possède enfin une vision à long terme de tout ce qui l’entoure et de la moindre action qu’il accomplira. Nous sommes sortis de ces grottes et de la violence qui y était présente, nous avons passé le cap de sombres périodes et du moyen âge, sacrifiant toujours un peu plus de notre individualisme au titre de la communauté, et c'est compliqué... Mais plus on avance et plus l’intelligence se substitue à la violence. Bien sûr, on n’en a pas fini, la violence et l’indifférence sont encore bien présentes ! Je dirai donc que l’homme est un pré ado... Car par exemple, bien d’autres animaux se servent d’outils, mais l’homme est un animal qui commence tout juste à apprendre à ses outils à eux mêmes se servir d’outils. Cependant, une chose est bien plus parlante encore; c’est que pour la plupart d’entre nous, l’homme n’est “homme” que parce qu’il est courage. L’homme est un guerrier viril pouvant mourir pour ses idéaux. Bref, l’homme est un preux chevalier ! Une représentation bien ancestrale en fait... Car l’homme est avant tout un humain, qui doit tout faire pour éviter le conflit, en évitant de sacrifier ne serait ce une seule vie ! Il doit s’aider du seul atout qui le différencie des animaux, la parole, pour débattre et user de diplomatie. Il ne doit prendre les armes qu’en dernier recours, pour se défendre.  

Ainsi, on peut supposer que l’illettrisme continuera de reculer, que la culture rentrera dans tous les foyers, que l’intellect prendra le pas sur la bêtise. Il est donc logique de penser que l’on continuera sur notre lancée, puis que l’intelligence sociale et nos rapports sociaux eux aussi, s’amélioreront... On tend vers cela ! Je parle là d'un communautarisme planétaire et non pas de petites communautés vouées à élever quelques personnes en leur sein parce que vénérées. Mais le temps en sera l’élément clef. Et même si cela doit prendre des centaines ou des milliers d’années, cette évolution sera bien plus rapide que toutes les autres avant elle. Il va sans dire que la vitesse de propagation de l’information, l’accès à cette dernière et internet (puis des sites comme Wikipédia etc), la facilité de nos déplacements, la volonté de certains ayant pris de l’avance sur les autres, etc... c’est tout cela qui fera que tout ira plus vite ! Et je ne parle même pas des nouvelles technologies qui pourraient nous y aider (implants, casques ciblant certaines parties du cerveau etc) ou même de notre évolution physique, qui par notre capacité intracrânienne, ne peut que se développer en conséquence (faut les stocker toutes ces infos). Nous évoluons et évoluerons donc, plus rapidement qu’avant, vers un homme qui pourra enfin prétendre être la définition même de l’humain. Du moins, c’est ce qu’il me semble... On n’est pas à l’abri du “grain de sable” venant gripper la mécanique de l’évolution (je sais pas mais le capitalisme pourrait en être un par exemple).

Il y a un point à éclaircir: Même si pour moi l’intelligence englobe “avec” la culture; la tolérance, le respect, l’empathie et bien d’autres choses encore... On peut s’interroger sur le cas de certaines personnes, qui tout en étant cultivées, pourraient être avec ça asociales ou violentes. Comme quoi l’intellect ne serait pas la réponse à tout et que si dans l’avenir l’intelligence progresse, la violence elle, pourrait ne pas totalement disparaitre (sûr qu’elle sera difficile à éradiquée). Pourtant, ce problème là découle avant tout de l’enfance ou de l’adolescence... Instruire un enfant sans le respecter, sans lui inculquer des valeurs fondamentales, sans le protéger ou en le laissant errer, peut amener à ça. Des expériences tragiques, ont de grandes chances d’y conduire aussi. Puis surtout, l’homme reste un enfant toute sa vie, il oublie juste ensuite qu’il en était un. Il est donc difficile d’échapper aux plus profondes de ses cicatrices. Et tant que nous n’aurons pas compris que tous les problèmes se traitent à la racine, qu’il faut simplement agir en amont plutôt que de furieusement agir après coup, que tous les/nos enfants doivent être guidés pour éviter d’être plus tard adultes sanctionnés, qu’ils doivent être protégés parce qu’ils sont l’avenir (protéger les enfants des autres c’est protéger les siens), bref, que tout est lié et que tout peut nous revenir dans la figure à un moment donné, bien le monde ainsi que l’avenir de celui ci, ne pourront s’arranger ! La haine, la tension et l’indifférence, entrainent de désastreuses répercussions. Et idem pour les pays ! Tout comme avec les enfants, tout passe par l’aide et l’instruction... Du moins avec ceux qui ont un pied dans la modernité (on ne touche pas aux peuplades qui vivent très bien comme elles sont)! On doit voir le monde tel qu’il est, ainsi que tel qu’il sera ! Car tant qu’on n’aura pas compris que pour ces pays là, les coloniser ou les piller en douce, en les laissant ensuite abandonnés, quand parfois même on ne leur crache pas carrément à la gueule, n’aura comme conséquences, que celles auxquelles nous sommes actuellement confrontées. Tant qu’on n’aura pas compris que l’on ne fait que récolter ce que l’on a semé, souvent même plusieurs générations après, le monde ne tournera pas rond. Bref, on a que le monde que l’on mérite, pourtant ce monde là n’est qu’un, comme nous mêmes nous ne formons qu’un ! Ce n’est donc pas en marchant sur les autres qu’il se construit mais bien en se portant les uns et les autres. Ça évidemment tout le monde l’a compris, mais notre individualisme et nos instincts sont encore sacrément bien présents, et il faudra du temps pour arriver à les gommer ! Enfin je le vois comme ça mais je me trompe peut être. En tous les cas, même si nous sommes enfin aujourd’hui sortis de l’inquisition et de toutes ces grandes guerres etc... le monde n’est pas non plus au mieux ! Le souci, c’est qu’on ne voit pas les choses changer, et c’est normal, ce n’est pas sur quelques générations que cela se fait. Notre vision du monde est forgée par la durée de nos insignifiantes existences, on ne voit donc pas plus loin que le bout de notre nez. Et c’est cela qu’il faut aussi arriver à changer ! Car même après notre mort, nos actions passées auront encore un impact sur le monde tel qu’il est. Il continuera donc d’évoluer à travers nous, même si nous n’en faisons plus partis. Une vision du monde à long terme s’avère capitale.

Ça peut faire très “donneur de leçons” tout ça, pourtant ça n’est que simple logique et constat. Donc chacun vit comme il veut mais vu qu’on vit ensemble, moins on exclura et plus on y gagnera. L’égoïsme enraciné dans nos gènes est une sérieuse tare ! À savoir si l’homme du futur aura à coeur de s’en défaire ? Je sais pas ! Mais je suppose que oui... Un bon intellect s’accompagne -comme pour un bon joueur d’échecs- d’une bonne anticipation de ses actes et conséquences, puis de comment ceux là seront ensuite perçus par la communauté. Il me semble donc que l’égoïsme et l'individualisme pourraient s’effacer avec le temps... Mais avant tout, seule l’éducation pourra en venir à bout !


(oui c’est un peu hors sujet mais la disposition mentale de l’homme avant qu’il ne s’expatrie est aussi à prendre en compte (puis j’avais envie d’écrire^^))




*Étonnamment, je pense que nous sommes tous des “élus” (attendez ne partez pas en courant je vous explique)! J’avoue je doute toujours, mais il semble bien que dans notre monde tout soit lié et que nous ayons tous un rôle à y jouer. Par nos décisions, même les plus infimes que nous prendrons, nous dirigeons le monde (ce qui est déjà pas si mal). Même le caillou sous la chaussure du gars du 3ème porte à gauche en sortant de l’ascenseur influencera le monde... Parfois cela se joue sur plusieurs centaines de milliers d’années, mais “tout” à un impact sur le monde et l’univers à un moment t. Donc à la rigueur, pas besoin d’un dieu ou de soi même en être un (ce qui n’élimine aucunement l’une ou l’autre de ces hypothèses), mais nos actes ont des conséquences que parfois nous ne pouvons préjuger, ce qui nous octroie une certaine importance ou plutôt, une importance certaine... Au même titre qu’un caillou je l’avoue mais c’est déjà beaucoup^^. Bref, nous ne sommes rien et à la fois tout ! Nous évoluons dans un échiquier naturel où chaque pièce avancée en fera bouger une autre et etc... Nous faisons juste un choix, celui de bouger de nombreuses pièces importantes ou de n’en bouger que très peu... Et en fait, chacun façonne le monde à sa guise. D’ailleurs même celui qui ne fait rien aura obligatoirement un impact sur celui ci (un mort né touchera sa famille qui eux mêmes toucheront leur entourage et ainsi de suite..). Mais s’il nous faut garder à l’esprit une simple chose, c’est qu’une pièce bougée peut entrainer de bonnes comme de malheureuses conséquences... Et quand on sait que la vie est l’aboutissement ultime de la nature et de l’univers (du moins il semblerait), bien il est important de la préserver. Toute vie -aussi minime soit elle- est d’une importance capitale pour le rôle qu’elle aura à jouer. Par cela, nous nous devons d’anticiper le contrecoup de toutes pièces que nous serons amenées à déplacer.

Et quand t’as compris ça t’as tout compris ! J’irai même “très humblement” plus loin; c’est que ce message ci, celui que vous lisez en ce moment même, aura des répercussions extraordinaires sur l’humanité elle même, qui devrait -quand l’onde de choc lui sera parvenue- évoluer sur la seule voie possible, celle de la raison... Votez pour moi !! Bon là je file j’ai l’eau de mon café qui bout ! Et si j’arrive trop tard, ça va entrainer tout un tas de catastrophes plus invraisemblables les unes que les autres !!


(bon bien sûr là je plaisante (je le dis avant qu’on me prenne pour un dingue^^) mais il y a tout de même au dessus quelques vérités à trier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack73
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 493
Inscription : 25/02/2010
Localisation : Lyon
Emploi : night audit
Passions : tennis, séries SF/fantastiques, ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Sam 07 Nov 2015, 15:04

fxhwgtrs,n
Eh bein dis donc Tiko, tu t'es lâché là!    ordii

Je ne sais pas si tu as vu le film "Cloud Atlas", mais il devrait te plaire! (j'ai adoré perso) Wink
Au moins on ne peut pas te reprocher de ne pas avoir de vision à long terme!

Alors peut-être que l'homme est promis à un grand avenir, en soi cela ne me choque pas, même si j'ai du mal à être aussi optimiste j'avoue. iloç_u
 
Pour en revenir de façon plus directe au sujet, tu ne vois donc pas l'homme coloniser des planètes habitées, si les dits habitants venaient à en souffrir du coup? 
De ce point de vue j'espère que tu as raison, mais on a du progrès à faire puisque dans certaines régions du monde, ces pratiques continuent malheureusement (je tairai lesquelles, le sujet est trop sensible).

Il va nous falloir raisonner en tant qu'espèce humaine déjà, dans toute sa diversité, malheureusement ce n'est pas gagné! mais en effet, je veux croire que c'est vers cela que l'on tend...  cvwdfb
Ensuite, comme certains l'ont exprimé plus haut, implanter des "colonies" sur d'autres planètes semble presque la suite logique, avec, espérons le, une certaine éthique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1540
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Coloniser une autre planète ?   Sam 07 Nov 2015, 21:54

C'est vrai que c'est effrayant, je fais des messages de plus en plus grands terr


Bien en ce qui concerne des planètes qui auraient déjà des habitants dessus, je me dis que cela engendrerait trop de problèmes de s'y installer... Même un simple contact engendrerait tout un tas de complications à gérer. Bien sûr, cela dépendrait du niveau technologique de ces habitants là (s'ils sont en avance sur nous ça vaudrait peut être le coup de demander), puis aussi de nos alternatives quant à l'accessibilité de ce genre de planètes (si aucune autre planète ne nous tend les bras nous n'aurons pas trop le choix).

Par contre tu as tout à fait raison, pour le type de pratiques employé par certains. Surtout quand on pense qu'aujourd'hui, l'espace est ouvert et fait de l'oeil à tous ces différents états, sociétés et autres groupes financiers... Mais je me dis que la découverte d'une telle civilisation, aussi avancée soit elle, aurait des répercussions énormes médiatiquement parlant... Et l'opinion public pourrait vouloir mettre la pression pour qu'on n'intervienne pas.

Actuellement, il y a des peuplades protégées et qu'on laisse en paix (il y a une ile je sais plus où, qui n'a jamais vu un étranger, les bateaux y sont chassés à coup de flèches). Mais comme tu le fais remarquer aussi, il y a des tribus chassées de leurs terres, pour pouvoir profiter de ces dernières... Ça secoue un petit peu l'opinion public mais ça n'empêche pas les spoliations. Puis on peut supposer aussi qu'après avoir découvert plusieurs civilisations de ce type sur plusieurs planètes différentes, l'engouement médiatique retombe carrément, comme ça l'a fait avec les premiers voyages spatiaux et ceux qui ont suivi... Cela laisserait donc le champ libre à une telle entreprise. Surtout qu'on peut aussi supposer, qu'il y ait une volonté de s'installer sur une planète, dans l'intention d'y récupérer des minerais rares ou autres matériaux uniques (ça j'y crois un peu moins car si on a la possibilité d'en récupérer chez eux ça voudrait dire qu'on pourrait aussi le faire ailleurs).

Mais j'aime à imaginer que le monde ne laisserait pas faire, que l'humanité réagirait sur un tel projet... Que l'opinion public conseillerait d'attendre une planète disponible, sans aucun habitant dessus, susceptible par leur présence, de créer un clash culturel. Mais je me dis aussi, que l'opinion public, voudrait avoir de nombreuses informations, concernant une telle civilisation... Le monde, l'humanité, serait avide de connaitre les technologies, les cultures, modes de vie etc etc... qu'une civilisation aussi lointaine pourrait avoir à nous faire découvrir. Mais ça, sans de véritables contacts ! Car on imagine bien que l'humanité, pour pouvoir ne pas souiller de telles cultures, et peut être aussi conserver un maximum d'authenticité de la part de ces peuples là, voudrait savoir de quoi il retourne, mais ça sans les déranger...

Du coup, c'est peut être ce qui se passe actuellement avec nous... Nous sommes peut être constamment surveillés par une ou des races extraterrestres, et les images de nos exploits sont chez eux diffusés en boucle. Ils nous observent par le biais d'un programme de téléréalité et se foutent continuellement de nous. Ils ont peut être mêmes plusieurs programmes pour plusieurs civilisations, et celui qui nous concerne s'appelle Vidéo Gag (je sors^^).


(oui j'ai vu Cloud Atlas effectivement et je l'ai trouvé très bon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Coloniser une autre planète ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Coloniser une autre planète ?
» La vie ailleurs que sur Terre ?
» shungite pour guerisseur?
» Dieu créateur du monde: : aucune autre planète ne peut être habitée par l'homme
» OE argu seconde et LC XXe : La planète de singes ou autre livre SF ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Débat Ovni général :: Vos questions et sondages-