Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
grounddetector
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 192
Inscription : 28/12/2011
Localisation : eure
Emploi : sans
Passions : detection
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Ven 25 Nov 2016, 19:14

@Gg12 a écrit:
2 ans après , l' affaire des " drônes " ( et qu' apparament les " farceurs" courent tjrs ) , ces derniers auraient-ils détraqués les centrales ?

http://m.20minutes.fr/societe/1967171-20161123-nucleaire-situation-tres-preoccupante-estime-patron-autorite-surete-nucleaire?ref=http%3A%2F%2Fm.facebook.com%2F
Bonsoir,il est aussi étonnant que depuis aucune observation n'ai été faite,une consigne de silence a-t-elle été donnée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 67
Nombre de messages : 6140
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Ven 25 Nov 2016, 19:17

Bonsoir
Gg
J'ai pensé la même chose   Laughing
ou alors les ovnis ont-il voulu nous alerter

Non ! rien de nouveau sur cette affaire qui semble avoir été cachée sous le tapis...ne devait-il pas y avoir un rapport parlementaire à la fin de l'année dernière ?

Bonne soirée Wink

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règlement du forum  ►ICI 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 67
Nombre de messages : 6140
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Ven 25 Nov 2016, 19:21

@grounddetector a écrit:

Bonsoir,il est aussi étonnant que depuis aucune observation n'ai été faite,une consigne de silence a-t-elle été donnée ?
Si ce sont les Russe comme je l'avais pensé tout d'abord, ils ont eu satisfaction (les Français et les Britanniques devait à l'époque envoyer des drones militaires surveiller la frontière entre l'Ukraine et la Russie   et ils ont renoncé 2 mois après le début du survol des centrales sous prétexte "qu'il faisait trop froid ce qui risquait de rendre inopérationnel leur appareil"

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règlement du forum  ►ICI 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 420
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Ven 25 Nov 2016, 20:15

Bonsoir,


Voici le lien où vous pouvez visionner la conférence de l'OPECST qui s'est tenue le 25 octobre dernier sur le sujet évoqué dans l'article du "20minutes" mentionné il y a peu par @Gg12 dans ce fil de discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert04
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 58
Nombre de messages : 1880
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 26 Nov 2016, 08:20

@Gg12 a écrit:
2 ans après , l' affaire des " drônes " ( et qu' apparament les " farceurs" courent tjrs ) , ces derniers auraient-ils détraqués les centrales ?

http://m.20minutes.fr/societe/1967171-20161123-nucleaire-situation-tres-preoccupante-estime-patron-autorite-surete-nucleaire?ref=http%3A%2F%2Fm.facebook.com%2F

Je ne vois pas très bien le rapport entre le survol des centrales et des défauts de conception.

Il ne faut pas mettre tout les problèmes actuels et passés sur le compte des " farceurs", l'homme sait très bien le faire lui même.

" Pierre-Franck Chevet : Ce sont deux questions très séparées. D’un côté nous avons un problème technique, des teneurs en carbone trop élevées dans l’acier de générateurs de vapeur, une anomalie générique puisqu’elle concerne plusieurs réacteurs simultanément. Problème qui a conduit à la décision de vérifier ces pièces, si nécessaire en arrêtant des réacteurs en fonctionnement. L’acier normal, standard selon l’industrie elle même, c’est 0,20% de carbone. Sur la cuve de l’EPR de Flamanville on a mesuré 0,30%. J’avais qualifié cet écart d’anomalie sérieuse, ce qui m’a valu quelques mots d’oiseaux en provenance de gens visiblement bien renseignés sur le contenu précis des dossiers des industriels. Lorsque le contrôle des générateurs de vapeur a commencé nous avons trouvé des anomalies allant jusqu’à 0,40%. Donc il fallait vérifier les derniers générateurs de vapeur installés dans les centrales nucléaires. Par ailleurs, nous avons découvert des irrégularités dans des dossiers de fabrication de l’usine Creusot Loire, voire des falsifications de documents."

http://huet.blog.lemonde.fr/2016/11/25/le-gendarme-du-nucleaire-doit-savoir-resister-aux-pressions/


Pour ceux qui pensent que des puissances étrangères pourraient êtres les auteurs des survols, j'aimerait connaître les bases de départ des " drones " et l'autonomie faramineuse qu'ils devraient posséder pour arriver sur le territoire Français .


Cdt

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 67
Nombre de messages : 6140
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 26 Nov 2016, 12:07

Bonjour
Robert
explication drone :
 Et l'ambassade de Russie ?, et puis nous avons des ressortissants russes installés dans toute l'Europe sans parler de la fille de Poutine qui vit en Angleterre
Et je suis presque persuadée que la France n'aurait pas été crier sur tous les toits que les Russes se promenaient au-dessus de nos centrales
Explication ovni
J'ai toujours été persuadée que nos ovnis version E.T avaient très peu de pouvoir face à l'Humanité (se référer aux témoignages)  et faute de mieux, ils auraient fait en sorte d'attirer l'attention du public sur les Centrales nucléaires

Mais ce ne sont que des suggestions de ma part....
Bien cordialement

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règlement du forum  ►ICI 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pierre.B
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 35
Nombre de messages : 4149
Inscription : 30/08/2008
Localisation : vendée,france
Emploi : electrotechnicien
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 26 Nov 2016, 23:58

Salut,

Sur cette affaire je maintiens mon avis basé sur les informations que j'ai pu récolter .
Il s'agit bien d'OVNI au sens littéral du terme.

D'où viennent ils? Par qui ou quoi sont ils envoyés? Quelle technologie utilisent ils ? Etc...

Bref, toutes les questions que tout à chacun connait ici.


Ce qui est intéressant dans cette affaire, au delà de l'origine de ces ovnis, c'est son traitement, aussi bien médiatique que politique.
On a eu le droit (et la chance) de voir en live le déroulement et le traitement d'une affaire (ou d'une vague) d'OVNI dans la sphère public française.
Et le moins que l'on puisse dire c'est que rien n'a changé, la mécanique est bien rodée.

Cette affaire à pour moi été révélatrice d'un système qui n'est pas prêt de changer.
Circulez, il n'y a rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 52
Nombre de messages : 926
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Lun 28 Nov 2016, 21:53

Bonjour Pierre,

Il faut à mon avis se poser deux questions:

- Pourquoi ces phénomènes font-ils leur apparition de façon sporadique ou inattendue et pourquoi des vagues ? 

- A-t-on vraiment intérêt à déballer tout ce qu'on pourrait apprendre sur le sujet sur la place publique ?

Quand je vois comment peuvent réagir certains cinglés, je me dis qu'il vaut mieux garder un profil bas.

Ceci dit, ces trucs sont bel et bien réels ( Séquence filmée en 2012 par David Galley de France 2 au-dessus de la centrale nucléaire de Cattenom)






Bon dimanche!

Julien

PS: En attendant, ces phénomènes se produisent aussi ici près des centrales nucléaires canadiennes, ( mais aussi en Allemagne ou aux USA pour ne citer que quelques exemples)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcadya
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 38
Nombre de messages : 219
Inscription : 26/05/2010
Localisation : 44
Emploi : monteur
Passions : passionné
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Mer 30 Nov 2016, 05:08

Bonjour à tous,
2 ans... 2 ans que les survols ont eu lieu, et que l'Etat avait passé un appel d'offres afin de trouver des moyens de lutter contre les drones sur nos sites sensibles.

3 solutions ont été retenues et ont pu démontrer leur efficacité... ou pas!

Je vous laisse découvrir le compte-rendu de Numerama:
http://www.numerama.com/tech/209870-sur-la-base-aerienne-107-a-la-decouverte-des-outils-de-lutte-anti-drones.html


Citation :
L'armée de l'air accueillait ce vendredi matin une « démonstration combinée de projets de lutte anti-drones », organisée par le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale et l'agence nationale de la recherche. Trois solutions ont été présentées.
C’est sur la base aérienne 107 Villacoublay, au sud-ouest de Paris, entre l’Essonne et les Yvelines, que nous avions rendez-vous ce vendredi matin pour un évènement très particulier. C’est en effet ce jour que secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale et l’agence nationale de la recherche ont organisé une « démonstration combinée de projets de lutte anti-drones ».
Il faut dire que l’actualité s’y prête bien. Depuis l’automne 2014, la presse se fait l’écho régulier d’incidents à proximité de sites sensibles. Des drones ont en effet été repérés en train de survoler des centrales nucléaires, des ambassades et des lieux de pouvoir, de l’Élysée à l’Assemblée nationale. Si ces incidents tendent aujourd’hui à se raréfier, il est hors de question pour l’État de rester les bras ballants.

Aussi a-t-il été décidé de lancer, dès le début du mois de novembre 2014, des travaux interministériels pour réfléchir aux moyens permettant de détecter, d’identifier et, en dernier recours, de neutraliser tout appareil aérien sans pilote, téléguidé ou autonome, s’approchant d’un peu trop près d’une zone interdite. Car si ces survols ont été sans grande conséquence jusqu’à présent, cela changera peut-être à l’avenir.
Au terme d’une séquence longue de deux ans, lors de laquelle la sélection des projets les plus prometteurs a eu lieu ainsi que l’adaptation de la législation française avec le vote de la loi relative au renforcement de la sécurité de l’usage des drones civils, ce sont donc trois programmes qui ont été finalement retenus : ANGELAS, BOREADES et SPID. Trois programmes qui impliquent en réalité une vingtaine d’industriels.
C’est donc sur ce terrain militaire de l’armée de l’air vaste de 320 hectares, qui accueille d’ordinaire l’escadron de transport chargé d’assurer les déplacements du gouvernement, que les trois consortiums ont été invités à présenter devant la défense, les industriels et la presse leurs solutions qui seront vraisemblablement déployées à terme pour protéger les sites sensibles de toute intrusion aérienne.
En tête des trois consortiums comme du SGDSN : que les pistes retenues puissent agir sur quatre scénarios précis : protéger un site sensible mais isolé, sécuriser un évènement ponctuel dans un environnement semi-urbain (comme une compétition sportive), assurer le dégagement de l’espace aérien autour des aéroports et intervenir dans un environnement urbain pour protéger un évènement VIP.

Une démonstration qui a bénéficié — chance pour les entreprises embarquées dans l’aventure — de conditions météorologiques optimales. S’il y avait bien des nuages épars dans le ciel ainsi que des coups de vent sporadiques pouvant contrarier la maniabilité des drones faisant office de cibles, rien n’est venu gâcher la séquence ; chacun a pu dérouler sa technologie et montrer de quelle façon il neutralise un drone.
Il reste à voir de quelle façon s’effectuent les contre-mesures dans des conditions plus dégradées, par exemple de nuit avec un drone qui ne reste pas en place. Car si les trois consortiums ont présenté des technologies fonctionnelles — les drones ont été à chaque fois forcés à atterrir –, celles-ci ont été mises en œuvre à très courte portée (quelques dizaines de mètres) face à une cible relativement statique.
Les trois consortiums affirment néanmoins que leur projet sont capables de se mettre en action même dans des situations plus compliquées, notamment en pleine nuit ou s’il y a du brouillard.
Ils peuvent aussi déployer des technologies capables de détecter des drones sur plusieurs kilomètres. Certains prototypes peuvent même les repérer sur des distances de dix voire quinze kilomètres.

Le démonstrateur qui a ouvert le bal est ANGELAS. Acronyme d’Analyse Globale et Évaluation des technologies et méthodes pour la Lutte Anti UAS, il s’agit d’un projet coordonné par l’office national d’études et de recherches aérospatiales (Onéra) qui fournit une détection de drones aériens par corrélation multi-capteurs, une identification à plusieurs kilomètres et une neutralisation par des technologies de brouillage et de laser.
Arrive ensuite BOREADES. Cordonné par la société CS, le projet comprend cinq objectifs : la détection radar et optronique panoramique jour et nuit, l’identification optronique, la neutralisation de la télécommande de l’opérateur du drone, la neutralisation du géo-positionnement et la localisation de l’opérateur.
Enfin, SPID. Signifiant Système de Protection Intégré anti Drones, le projet est piloté par la firme Roboost / Byblos Group. Sa solution consiste à détecter et neutraliser des drones au moyen d’un système multi-senseurs, modulaire, autonome, déployable et mobile. Surtout, contrairement à ses deux concurrents, il mise sur la détection acoustique pour repérer les drones en vol, avec le bruit qu’ils produisent.

Ces trois démonstrateurs ont été choisis parmi les 24 candidats qui avaient répondu à l’appel à projet lancé conjointement par l’agence nationale de la recherche et le secrétariat générale de la défense et de la sécurité nationale, le 18 décembre 2014. Le souci était alors d’aller vite. Dans le cadre d’un programme « flash », l’ANR a pu accélérer ses procédures pour retenir les trois lauréats en à peine trois mois, au lieu d’un an.
« Il s’agit de fournir une réponse rapide à des défis sociétaux majeurs », explique Yves Fort, le directeur de l’agence nationale de recherche. Une réponse rapide, car il y a aujourd’hui en France près de 400 000 drones en circulation, mais, l’assure-t-il, qui ne s’est pas faite en affaiblissant les critères de sélection. Et pour financer tout ça, un budget de 1,5 million d’euros a été obtenu de l’État.
C’est ainsi que le 3 avril 2015, les trois projets ont été retenus. Une phase de travaux s’est ensuite engagée le 1er juin de la même année et certaines de ses technologies ont pu être déployées de manière expérimentale pendant la compétition de l’Euro de football 2016 en France. Yves Fort l’a d’ailleurs dit au cours de la matinée : « ce sont des démonstrateurs très rapidement exploitables ».

La matinée a toutefois connu un léger couac. Si les trois programmes ont pu chacun faire une démonstration dynamique de la fonction de neutralisation, qui s’est avérée convaincante, du fait d’une météo favorable et de conditions de test pour le moins avantageux, la présentation concernant les fonctions de détection et d’identification s’est un peu moins bien passée pour l’un des consortiums.
Sur scène, alors que les images plusieurs écrans de contrôle étaient projetées sur scène et que le responsable du projet porté par BOREADES les commentaient, quelques difficultés sont apparues. Les drones, pourtant à environ 300 ou 400 mètres, ce qui n’est pas une distance exagérément éloignées, ont eu du mal à être accrochés avec les dispositifs mis en œuvre par le consortium.


Alors qu’il tente désespérément de faire fonctionner le système, il finit par lâcher, visiblement gêné : « Normalement, tout se passe bien d’habitude ».
Trop tard : l’impression mitigée qui s’est emparée de l’auditoire n’est pas prête de se dissiper. « Ce n’est pas du tout représentatif d’une situation réelle », avant de reconnaître qu’il y a un « petit problème technique ». Pour une technologie appelée à protéger des sites sensibles, cela fait mauvais genre. Cela n’a pas échappé à l’auditoire, d’où une certaine agitation était perceptible.

Reste que ce petit incident ne doit pas être surinterprété.
Les technologies qui étaient sur le devant de la scène ce vendredi 18 novembre sont encore en cours de conception et, pour certaines d’entre elles, ont encore une bonne marge de progression  Si certaines sont déjà prêtes à être industrialisées et à entrer en fonction (comme le radar actif ou la radiogoniométrie), d’autres sont encore à un stade bien plus précoce. C’est le cas de la détection acoustique ou du LIDAR 3D.

Ces quelques faux pas, qui ne sont pas les premiers à survenir au cours d’une présentation, n’auront été qu’une petite ombre sur un tableau que le secrétaire général du SGDSN décrit comme extrêmement positif. Il a aussi tenu à tempérer la réalité de la menace : certes, il y a nécessité de créer des technologies contre les drones, mais il y a finalement assez peu de cas et il s’agit souvent d’une erreur du pilote.
Les travaux entrepris depuis deux ans ont permis également d’affiner les types de réponse possibles que l’on peut apporter face aux drones. « Certaines technologies testées étaient trop puissantes pour être déployées dans l’espace civil », reconnaît ainsi Louis Gautier.

Les consortiums impliqués explorent toutefois ces pistes, comme le brouillage GPS, qui ne peuvent pas être mis en œuvre à l’heure actuelle, mais qui pourraient tôt ou tard s’avérer indispensables en fonction de l’évolution du marché des drones. Dans le cas du brouillage GPS par exemple, il est impératif de limiter son effet pour éviter des « dégâts » collatéraux qui pourraient affecter des personnes situées dans les environs.
Aujourd’hui, le SGDSN, en est persuadé : « la France se place en précurseur du domaine opérationnel et technique pour contrer les usages intentionnellement malveillants de drones ». Du moins, quand les systèmes fonctionnent sans problème.
Le gras est d'origine, j'ai souligné quelques passages qui me semblaient importants (ou drôles selon uy ).

Les américains ne sont pas en reste: http://www.numerama.com/tech/212880-decouvrez-limpressionnant-fusil-anti-drones-de-droneshield.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 65
Nombre de messages : 1715
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 03 Déc 2016, 12:06

Un employé pourtant a témoigné, son témoignage est très subjectif se qu'il a vu n'a rien a voir avec un drone.

Il parle en effet d'un triangle volant. fhd h;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stagef
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 178
Inscription : 07/09/2008
Localisation : mauguio
Passions : internet
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 03 Déc 2016, 13:48

Merci Arcadya,

Autrement dit si demain il y a une nouvelle vague de "drone" au dessus de nos centrales, rien n'aura changé, deux ans après. gj,;yjh;
il est où le drone ? il est passé par ici il repassera par là hello

Martin de quel témoignage parles tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4403
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 03 Déc 2016, 13:55

Bonjour,

Il s'agit de la centrale du Blayais, un des témoins n'étant autre que son directeur ! Wink

http://www.sudouest.fr/2015/01/21/c-est-un-ovni-pas-un-drone-qui-a-survole-la-centrale-nucleaire-du-blayais-1804446-2780.php

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
stagef
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 178
Inscription : 07/09/2008
Localisation : mauguio
Passions : internet
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 03 Déc 2016, 14:10

Merci Didier Laughing
c'est ce que je pensais car je me rappel pas d'autre témoignage de ce type
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 65
Nombre de messages : 1715
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 03 Déc 2016, 23:01

Mais si, un électricien travaillant dans une centrale dont le nom m'échappe, il déclare avoir observé un objet triangulaire survolant la centrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcadya
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 38
Nombre de messages : 219
Inscription : 26/05/2010
Localisation : 44
Emploi : monteur
Passions : passionné
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 03 Déc 2016, 23:08

Bonsoir Martin,
Ok, tu fais allusion à l'affaire de la centrale de Golfech dont Pascal fut témoin.
Mais elle date de 2010, bien avant les survols à répétition de 2014/2015.
Il y a son témoignage sur ce forum et tu le retrouveras aussi en vidéo(s).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 65
Nombre de messages : 1715
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Dim 04 Déc 2016, 09:07

OK et merci.
bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stagef
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 178
Inscription : 07/09/2008
Localisation : mauguio
Passions : internet
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Mar 06 Déc 2016, 17:25

En parlant de protection anti-drone

http://hightech.bfmtv.com/produit/cet-enorme-fusil-anti-drone-a-une-portee-de-2-kilometres-1064926.html


et sur les fbqdfd ça marche aussi ?? Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopée
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 58
Nombre de messages : 298
Inscription : 04/03/2012
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : FPT
Passions : Lecture, dialogue, phénomènes "extraordinaires"
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Ven 06 Jan 2017, 19:19

J’ai regardé avec intérêt les images concernant Cattenom mais l’ennui est qu’une fois de plus, si on voit parfaitement bien le parapentiste, c’est hyper net, le point lumineux est en revanche totalement flou (chaque fois qu’il y a ce genre de phénomène aucune personne même un pro ne sort des choses nettes et le découpage de plans pose aussi problème, même si le journaliste explique le pourquoi).
 
Par ailleurs, le propos de Monsieur PEZZANI (le directeur de site qui parle d'ovni) n’a-t-il pas été interprété (je veux dire détourné sans doute involontairement de son sens initial ?).
Si nous parlons d’ovni, on peut considérer à l’évidence qu’il s’agit d’objet volant non identifié... Donc ce directeur veut dire qu’on ne sait pas ce que c’est ... il n’envisage pas un drone tel qu’il est commercialisé mais peut-être une autre technologie tout à fait terrestre... Objet volant non identifié ne veut pas forcément dire appareil E.T. (ou de conception exogène si l’on veut employer un autre terme). C’est : je ne sais pas qui l’a fabriqué, je ne sais pas de quel pays cela vient, je ne sais pas comment ça marche.
D’ailleurs il parlait de porter plainte. Je ne pense pas qu’il envisage de porter plainte contre des extra-terrestres.
 
Ces « manifestations » ont toujours posé question parce que l’on a pas encore d’images assez probantes (comme d’hab, même si des engins ont survolé des lieux bien spécifiques personne n’en a tiré de vraies images).
Invoquer la surveillance par des entités exogènes serait plus évident s’il y avait vraie récurrence mais on est en droit de se demander pourquoi le phénomène s’est tari (le nucléaire serait moins dangereux depuis des mois ?).
On a du mal à y voir un « enseignement » pour le public car mis à part les milieux ufologiques qui se sont beaucoup fixé sur le phénomène, le reste de la population (donc, la majorité) l’a ignoré... tout au moins quand j’en reparle aux non-ufologues autour de moi, on me dit « ah oui, les drones au-dessus des centrales... » et personne n’amène spontanément la présence exogène dans l’affaire.
 
N’a-t-on pas nous, intéressés par l’ufologie, plaqué nos peurs du nucléaire, nos orientations écolos sur ces actions ?
Il me semble avoir lu ici ou là que bien des secteurs de par le monde disposent de zone de radiations naturelles (donc spontanément émise par le sol ou provenant de l’espace). Pour l’artificiel,  Il y a la radioactivité médicale qui est la principale source d’émissions artificielles pour l’homme (20% des expositions humaines), le reste en artificiel étant l’industrie, l’armée, l’énergie nucléaire civile, etc.  Je ne suis pas scientifique mais je lis donc qu’il n’y a pas que les centrales nucléaires pour être dangereuses pour le vivant... Pourquoi les « ovnis » se focaliseraient sur les centrales alors que les autres sources de radiations sont si nombreuses et variées ?
 
Voilà, ce sont juste mes cogitations face à ce genre d’infos.
 
J’ajoute 2 liens vers des déclarations de possesseurs de drones (qui n’ont peut-être pas moins de valeur que d’autres interviews). Cela n’explique pas tout sûrement, mais c’est à ne pas négliger « dans le tas ».
 
https://www.letemps.ch/suisse/2016/08/11/un-drone-amateur-survole-centrale-nucleaire-leibstadt
 
http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Drones-Survoler-une-centrale-nucleaire-c-est-excitant-720532
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 420
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Ven 06 Jan 2017, 23:15

Bonsoir Cassiopée,


@Cassiopée a écrit:
Ces « manifestations » ont toujours posé question parce que l’on a pas encore d’images assez probantes (comme d’hab, même si des engins ont survolé des lieux bien spécifiques personne n’en a tiré de vraies images).
Invoquer la surveillance par des entités exogènes serait plus évident s’il y avait vraie récurrence mais on est en droit de se demander pourquoi le phénomène s’est tari (le nucléaire serait moins dangereux depuis des mois ?).
On a du mal à y voir un « enseignement » pour le public car mis à part les milieux ufologiques qui se sont beaucoup fixé sur le phénomène, le reste de la population (donc, la majorité) l’a ignoré... tout au moins quand j’en reparle aux non-ufologues autour de moi, on me dit « ah oui, les drones au-dessus des centrales... » et personne n’amène spontanément la présence exogène dans l’affaire.


Il n'y a pas d'images probantes, mais il y a des témoignages. 


Prenez la centrale du Tricastin, par exemple. 


Je viens de revisualiser le calendrier des survols établi par @Arcadya.

La centrale du Tricastin a connu plusieurs incidents (dont un incident de niveau 1, déclaré le 25 août 2014). 

Aux dires de Greenpeace, elle a été survolée le 27 octobre 2014 par quelque chose "avec des projecteurs allumés, ce qui semble indiquer qu'il était de bonne taille".



Par ailleurs, des réacteurs de la centrale du Tricastin figurent parmi ceux dont l'Autorité de sûreté nucléaire a demandé à EDF l'arrêt en automne 2016, en raison d'anomalies constatées dans le forgeage des pièces de certains générateurs. Cf. cet article du Monde  (Voir aussi mon précédent message posté dans le présent sujet, concernant une conférence de l'OPECST.)


Le 29 décembre 2016, cette centrale était _ comme d'autres _ encore à l'arrêt. Cf. ce reportage de France 2


En fait, il se pourrait très bien qu'il y ait une relation de cause à effet entre l'arrêt actuel de certaines centrales et les survols d'il y a deux ans.


Vous dites _ si j'ai bien compris _ que la population a ignoré les survols, à l'exception des "milieux ufologiques". Et en effet : après 70 ans de "on-dit" plus ou moins avérés en ufologie, il devient difficile de douter que cette expression recouvre bien davantage que, par exemple, la simple désignation générique d'associations de type loi 1901. 


Peut-être une sorte de message d'alerte a-t-il été reçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopée
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 58
Nombre de messages : 298
Inscription : 04/03/2012
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : FPT
Passions : Lecture, dialogue, phénomènes "extraordinaires"
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 07 Jan 2017, 07:55

Bonjour Boziéclou,

Merci pour votre avis (hélas vos liens n’aboutissent pas : le premier mène à la fiche du forumeur et l’autre sur l’émission TV reste sans destination).

Vous avez sûrement mieux suivi ces affaires que moi. Je ne doute pas du tout qu’il y ait eu des survols d’ovnis (donc d’objets dont on ignore l’identité du pilote, l’origine, le constructeur) et que cela ait pu engendrer des réactions d’instances responsables sur le terrain mais quand Greenpeace alerte, on peut aussi se demander s’ils ne sont pas un peu partie prenante dans l’affaire. Je ne me permettrai pas de dire qu’ils ont agi eux-mêmes mais tout au moins qu’il n’est pas inutile à leur niveau d’appuyer des témoignages… Et sans doute que, sur le fond, leurs actions permettent de prendre des mesures utiles.

Oui, il y eut des témoignages (qu’ils viennent de Greenpeace ou d’intérimaires dans les centrales qui peuvent d’ailleurs faire partie de la structure) mais je confirme qu’il est tout à fait dérangeant qu’on n’ait rien immortalisé en clichés vu la récurrence réelle car, enfin, là on avait un boulevard durablement pour avoir du solide autre qu’un flou artistique.

Ne peut-on supposer qu’après Fukushima et parallèlement à des risques d’attentats certains aient voulu démontrer qu’on peut se balader comme on veut au-dessus de certains sites ? Cela irait parfaitement avec la relation de « cause à effet » dont vous parlez. On a vu qu’en risque d’attentats dans nos villes, le gouvernement prenait certaines mesures (on pourra remettre en cause l’efficacité, ce n’est pas le sujet). Là, on pourrait être dans ce cadre.

Si on veut placer une sorte de « logique » en disant des entités alertent sur les risques, j’en reviens à la même question mais je laisse à chacun le soin d’avoir son avis : « Court-on moins de risque depuis la fin de ces survols ? » Car au-delà du risque lié aux attentats (imaginons que par quelque miracle depuis 2015 il y ait moins de risques sur les centrales… comment ? je ne sais pas), cela signifie-t-il que le danger nucléaire dans sa globalité depuis 2015 serait moindre et que la disparition des survols s’expliquerait par un soudain état de sécurité rassurant ? (On se veut logique en parlant d’alertes de la part d’entités exogènes, j’essaie d’être logique jusqu’au bout en me demandant si l’on peut être tranquille concernant les risques globaux).

D’autre part, et je n’ai pas poussé de lectures jusque-là, je l’avoue… a-t-on une vision des centrales dans le monde entier, de leur état… et des survols au-dessus de chacune… Parce que ce serait bien sympa mais injuste vis-à-vis des autres que nous soyons plus alertés par des survols que des Russes ou Chinois par exemple… il se peut aussi que des survols soient pour certains moins à risques simplement juridiques dans certains pays que dans d’autres. 

L’ennui serait peut-être que sur 2 cas vraiment énigmatiques (par exemple), certains en aient profité pour faire joujou et en rajouter des couches, ce qui une fois de plus serait préjudiciable pour l’ufologie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 420
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 07 Jan 2017, 11:53

Bonjour Cassiopée,


Désolé concernant mes liens ; je les remets, "à nu" cette fois : 

_ article du Monde : http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/10/18/edf-va-mettre-a-l-arret-cinq-reacteurs-nucleaires-pour-reviser-leurs-cuves_5015903_3234.html

_ reportage de France 2 : http://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/energie-des-centrales-nucleaires-toujours-a-l-arret_1992071.html

(Je vous envoie un MP par ailleurs.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 65
Nombre de messages : 1715
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Sam 07 Jan 2017, 16:10

Que se soit les centrales française comme celles du monde entier mais, également les installations militaires, il y a quant même bon nombres de questions se poser, des témoignages fiables tendent a démontrer qu'il y a bien intrusion par des engins n'ayant rien a voir avec des engins connus.

Nous ne pouvons plus remettre en cause le témoignage de militaires qui savent eux, de quoi ils parlent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopée
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 58
Nombre de messages : 298
Inscription : 04/03/2012
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : FPT
Passions : Lecture, dialogue, phénomènes "extraordinaires"
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Dim 08 Jan 2017, 09:34

@Boizéclou a écrit:
Bonjour Cassiopée,


Désolé concernant mes liens ; je les remets, "à nu" cette fois : 

_ article du Monde : http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/10/18/edf-va-mettre-a-l-arret-cinq-reacteurs-nucleaires-pour-reviser-leurs-cuves_5015903_3234.html

_ reportage de France 2 : http://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/energie-des-centrales-nucleaires-toujours-a-l-arret_1992071.html

(Je vous envoie un MP par ailleurs.)
Bonjour et Merci Bouzéclou !

Je prendrai connaissance de vos infos avant la fin de journée.

J'ai répondu à votre MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 420
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Dim 08 Jan 2017, 18:57

Merci, Cassiopée, d'avoir répondu à mon tout-tout dernier MP.

Au fait : moi, c'est Boizéclou. 

Pas Bouzéclou, ou Boziéclou. 



Pas même Poséidon.



Bref.




Je reprends.

Qui saurait dire qui a suivi ces affaires mieux qu'aucun autre ? Zeus, peut-être ? :)

S'agissant de Greenpeace : considérée au seul titre d'ONG _ écologiste ou non _, Greenpeace n'a nullement à entrer en jeu. 

Quant aux images (films, clichés...), c'est un problème. Non dérangeant. Mineur, disons. Aucune raison de s'y attarder.



S'agissant de l'éventualité d'une démonstration de force militante, il faut admettre qu'un article du JDD _ apparamment passé inaperçu à l'époque "post-mini-vague" (il date du 1er mars 2015) _ lui donne crédit sans aucune ambiguité (cf. http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Drones-Survoler-une-centrale-nucleaire-c-est-excitant-720532 ). 

On notera cependant qu'à la fin de cet article, il est précisé que la durée maximale de l'opération échue au droneur ("Antoine") est de dix minutes ; durée qui me semble à moi (mais je peux me tromper) manifestement très inférieure à celle de certains survols _ je songe notamment à un cas de poursuite d'un engin par la gendarmerie à Golfech "à partir du sol" et "pendant plusieurs kilomètres" (je cite le général de brigade P. BONNOT dans une intervention qu'il a faite lors d'une réunion publique de l'OPECST le 24 novembre 2014). 

D'où que je conserve un certain scepticisme face à la thèse univoque d'une intervention faite de la part de pilotes de drônes "grand public" (expérimentés comme amateurs) et acquis à une cause militante.



Tout cela amène cependant à considérer la pertinence respective des logiques propres aux thèses suggérées relativement à toute l'affaire. 



Je me bornerai à considérer, ici, une logique très générale, qui implique l'intervention d'engins non conventionnels (pilotés à distance ou non) et pas forcément de provenance extérieure à la Terre.

Le constat que le risque nucléaire (lié aux centrales et non à la radio-activité naturelle présente dans les sols, évidemment), ce constat, dis-je, qu'il ne s'est pas amenuisé depuis la cessation des survols, ne saurait guère signifier que deux choses, ou plutôt, une chose, s'étendant dans la durée :

A) les survols des centrales auront eu un objet tout autre que la résolution directe de problèmes constatés par les responsables en charge de ces survols ; on peut penser à des missions de reconnaissance rapprochée (explorations thermique, infra-rouge... que sais-je encore), motivées en raison de faits survenus dans des centrales (et au moins connus du personnel des centrales), comme cet incident de niveau 1 survenu au Tricastin et que j'ai évoqué dans mon avant-dernier message ; 

B) il aura fallu un certain temps aux responsables en charge de la sûreté des centrales pour songer aux raisons que pouvaient recouvrir chacun de ces survols, et il aura fallu un certain temps aussi (possiblement beaucoup plus long, celui-là) avant qu'ils présentent aux propriétaires des centrales les rapports des enquêtes qui auront été menées sur quelque décision arbitraire.

J'accorde que le point faible de cette logique réside en ce que l'affaire des survols est basée sur l'imagination surtout _ imagination à laquelle le concours de la rétrospectivité contribue à faire apparaître d'un coup son produit sous les apparences de l'histoire factuelle. En insistant toutefois sur le "surtout" et aussi sur le fait que je n'ai apposé aucun adjectif au mot "imagination".



Pour ce qu'il se passe en matière de survols de centrales situées en dehors des frontières françaises, je n'ai pas fait de recherches et je ne veux pas faire dire de bêtises à d'éventuels faux souvenirs. Mais il est connu qu'on en a observés à Tchernobyl en Russie (après accident) ainsi qu'à Fukushima au Japon (après accident aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopée
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 58
Nombre de messages : 298
Inscription : 04/03/2012
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : FPT
Passions : Lecture, dialogue, phénomènes "extraordinaires"
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?   Dim 08 Jan 2017, 20:01

Laughing  Effectivement, toutes mes excuses BOIZECLOU, j'ai du mal à dactylographier le pseudo !!! Le truc terrible c'est que je le lis très bien et il n'y avait pas d’ambiguïté en mon esprit... Voilà le drame des gens qui tapent vite et mail sur le clavier. (Je rédigerai 30 lignes de Boizéclou ce soir).

Pour en revenir à nos moutons, pas de souci. Votre point de vue est cohérent. Je ne contesterai pas car on est en fait dans ce genre d'histoire en grande partie dans le ressenti. Je veux dire que l'info reçue lue par l'un ou l'autre des internautes a un impact différent sur chaque individu et amène à des déductions qui peuvent varier... et comme on n'a pas le fin mot de l'affaire, on reste dans la brume. Il s'avère que derrière ces faits il y a aussi des choix de société (nucléaire, degré de dangerosité) et que finalement cela n'est pas sans conséquence sur les interprétations que l'on choisit.

Je dirai juste que vous mentionnez une thèse dite univoque pour les drones répandue dans le public. Pour ma part, je n'exclus pas un mélange avec des observations tout à fait mystérieuses et (peut-être) dans l'ensemble des récits, certaines interventions "drones" (ou autres objets conçus par des groupes), donc une difficulté à faire le tri. Bien malin qui pourrait dire "c'est forcément telle explication et pas telle autre".

Hier je regardais une émission qui présentait un phénomène de boules blanches dansant dans l'air, en Angleterre il me semble, observées régulièrement au point que les gens y assistaient comme un spectacle... c'était étonnant, bonnes grosses lumières un peu vibrantes dans le ciel... et il était signalé qu'il s'agissait là d'un phénomène météo, physique (je ne saurais le détailler précisément) qui associait la température de l'air, (d'autres données météo), la topographie, et ... des phares de voitures d'une autoroute ! Dans un contexte bien spécifique les phares d'autos se voyaient "en l'air" ! Ok. On peut tout à fait avoir ce genre de phénomènes physiques bien cernés  mais cela n'enlève pas l'existence possible de lumières vraiment non identifiables... Idem pour les choses qui ont survolé les centrales, il peut y avoir diverses sources possibles.

Pour les centrales à l'étranger, je crois savoir qu'en Russie il y a des constructions inquiétantes mais ce serait à préciser. Le dernier bémol c'est évidemment Tchernobyl et Fukushima car j'ai bien lu comme vous dans le passé qu'on avait évoqué des "observations" mais le "a posteriori" me gêne beaucoup. On peut avancer cela suite à n'importe quel évènement dramatique.

Bonne semaine ! Je passe hélas rarement sur les forums, mais j'essaie de venir jeter un oeil ici de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les témoignages d'observation d'ovni :: Les enquêtes ovni des membres du forum :: Survols des centrales: Drones ou Ovni?-