Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Quand l' extraordinaire fait dérailler la raison :Ovnis reccurents en Lubéron .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gg12
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 42
Nombre de messages : 439
Inscription : 14/07/2012
Localisation : Vaucluse
Emploi : Jardin
Passions : Siences - Economie - Philosophie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Quand l' extraordinaire fait dérailler la raison :Ovnis reccurents en Lubéron .   Dim 21 Juin 2015, 12:23

Notre conscience se protège , certainement , de ce qu' elle ne peut integrer quand un sujet auquel elle doit faire face ne peut etre résolu dans le cadre de la representation que cette dernière se fait de la réalité ou de la normalité,surtout quand " c' est trop fort " .C' est,peut etre, bien ce qu' il se passe dans le Lubéron depuis une quinzaine d' année , au sujet du phenomene recurrent de ces fameuses lumières dont certains diront probablement un peu vite qu' il est inutile de revenir dessus. Cela peut se comprendre car certes , face à l' extraordinaire il est souvent plus simple de "se raisonner " que de se dire qu' on soit réellement en face de quelque chose qui défis notre representation du possible . Néanmoins , il y a les Faits et si il y a tjrs possibilité de les arrondir en évitant d' aller trop loin ( suivant les circonstances ) , mais les faits sont les faits .Ainsi, une analyse de fond ne vaut-elle pas mieux qu' une pseudo-analyse ?

Avant de continuer le fil , voici par exemple , ce qu' en disait Elio Flesia (Ancien cadre au Cnrs ,Docteur en physique , ancien enseignant à l' université de provence ) ,après son analyse de la série d' Obs de Juillet 2008 .  

http://elio.flesia.perso.neuf.fr/ufo/ovnis-apt.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Quand l' extraordinaire fait dérailler la raison :Ovnis reccurents en Lubéron .   Dim 21 Juin 2015, 15:04

@Gg12

Le lien fourni ne semble pas fonctionner.

Bonne après-midi.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XPDavy
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 702
Inscription : 29/10/2014
Localisation : Belgique
Emploi : Formateur - enseignant
Passions : La nature, les étoiles, les images.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Quand l' extraordinaire fait dérailler la raison :Ovnis reccurents en Lubéron .   Dim 21 Juin 2015, 15:52

Bonjour,

Voici le texte du lien, ce dernier faisant des misères pour atteindre le site.

-------
 
Les observations d'"ovnis" de la région d'Apt (Vaucluse)
Phénomènes lumineux des 2, 3 et 4 juillet 2008

Plusieurs observations d’ovni(s) (catégorie : phénomènes lumineux multiples non punctiformes) par plusieurs témoins indépendants. L’un des témoins (RD) a pu filmer la troisième et dernière manifestation. Les phénomènes observés ont intéressé une région très large, s'étendant du sud Vaucluse au nord des Bouches-du-Rhône, et de part et d'autre de la chaîne du Luberon. [pour s'en convaincre, il suffit de consulter lees contributions postées sur le forum réalisé sur le site de La Provence et accessible via le lien indiqué ci-dessus ; très intéressant même si l'on y trouve des "contributions" en provenance des habituels "sceptiques", de "debunkers" ou d'autres "comiques" du même acabit]
J'ai pu m'entretenir avec un certin nombre de témoins de ces phénomènes. Comme ils ont spontanément parlé de « spots lumineux » ou de « phares », je reprendrai souvent ces qualificatifs dans ce qui suit.
Dates des événements : 2, 3 et 4 juillet 2008.
Les entretiens (hormis les tout premiers avec RD) que j’ai eus avec les témoins ont eu lieu près de 4 mois après les faits. La mémoire humaine étant ce qu'elle est, leur précision doit donc être relativisée. Les distances et les altitudes données ci-après sont celles fournies par Google Earth. Les altitudes sont inexactes par défaut (elles donnent cependant une bonne idée des altitudes relatives des divers lieux mentionnés). [exemple d’inexactitude : l’altitude du sommet du Mourre Nègre est de 1125 m alors que cette relevée sur Google Earth est de 1115. Pour localiser le point 1115 m sur Google Earth, se déplacer légèrement vers le NE du relais hertzien]
Témoignage de RD
1er contact téléphonique : mi-juillet 2008

RD habite Saint-Saturnin-lès-Apt (plusieurs échanges téléphoniques en juillet 2008 ; puis rencontre le 18/10/08, suivie de nombreux échanges téléphoniques et d'une nouvelle rencontre début novembre).
Position du témoin : terrasse de sa maison, à St Saturnin-lès-Apt (alt. : 368 m), légèrement en contre-bas du cœur du village, mais encore à flanc de pente et possédant ainsi un caractère suffisamment dominant au-dessus de la plaine qui descend vers Apt (alt. : 230 m) et la vallée du Calavon. Légèrement à gauche, une première chaîne (la Colline des Puits ; alt. : 400-462 m) cache la cuvette d’Apt mais n’obstrue pas la vue sur toute la crête du Grand Luberon qui se profile sur le ciel à l’horizon. Plus à droite, toujours à l’horizon, une petite portion de la chaîne du Petit Luberon qui part vers l’Ouest est un peu masquée, en premier plan, par la colline de Perréal (sommet à 474 m situé à 3,74 km du témoin). Le témoin était entouré de plusieurs membres de sa famille. [remarque : la maison est située à 21,28 km au sud-sud-ouest de l’ex-zone de lancement ZL 2.8, aujourd’hui désaffectée, des missiles stratégiques du plateau d’Albion et à 51 km de l’entrée du centre de recherche de Cadarache du CEA]
Très bon contact avec le témoin. Très coopératif, il a fourni toutes les précisions et informations topographiques utiles. Excellente connaissance des lieux et environs (puisqu’il y habite). Il m’a fait visionner sur son téléviseur la bande vidéo originale à partir de sa caméra en position lecture. Il m’a en outre aimablement fourni un DVD réalisé par l'un de ses amis à partir de la bande originale afin que j’en réalise une copie à mon usage. C'est de mon DVD que j'ai tiré le fichier que j'ai ensuite placé sur YouTube.
1ère observation de RD :
Date : 2 juillet 2008 vers 22h15.
Aspect : 5 spots (env.) lumineux non alignés. Ci-après appelé « objet » même si sa nature matérielle reste, à ce stade, hypothétique.
Durée : 10 à 15 sec. [Un autre témoin (LS), se trouvant sur la Z.I. d’Apt, aurait vu, à peu près au même moment, un phénomène lumineux quasiment à la verticale au-dessus de sa tête]
Direction : sud-ouest, un peu sur la droite du Perréal, petite colline culminant à 474 m, dont le sommet est à 3,74 km du témoin et l’axe dans la ligne de vue du témoin. Au-dessus de la plaine de Sylla. Dans un 1er temps le témoin pense à la patrouille de France. L’objet semble en approche, fait un virage à gauche (le témoin le voit donc partir vers la droite en direction de l’ouest) et il disparaît. Le tout dans un silence total.
2ème observation : elle n’est pas le fait de RD mais d'un autre témoin, LS (employé à des travaux extérieurs sur la propriété de RD et qui a eu avec lui un échange à propos des phénomènes observés par tous deux). [c'est la discussion entre LS et RD qui a poussé ce dernier à se munir de sa caméra vidéo "au cas où le phénomène se reproduirait"]
Date : 3 juillet 2008 vers (heure ?)
Lieu : au-dessus de la zone industrielle d’Apt, à peu près à la verticale au-dessus de LS.
3ème observation : il s'agit en fait de l'observation, par RD, de deux phénomènes séparés. Il se sont produits dans deux directions différentes, le second ayant suivi le premier à 5 mn d'intervalle.
- Phénomène 1 :
Date : 4 juillet 2008 vers 22h15.
Aspect : env. 5 spots lumineux à peu près alignés et équidistants, disposés horizontalement (cf. schéma).
Direction : sud-est, tout près du Mourre Nègre (point culminant du Grand Luberon, 1725m ; à l’antenne hertzienne située au sommet : 25m de haut env.). Les phares sont légèrement sur la droite de l’antenne (à une distance comparable à l’espacement apparent entre les spots, donc 50m env.).
Distance : le Mourre Nègre est à 15,79 km du point où se situe le témoin.
Le diamètre apparent des spots est comparable à leur espacement (distance entre les centres des spots : semblable à la hauteur de l’antenne hertzienne). D’où une longueur apparente de l’objet : 200 m env. entre les centres des deux spots extrêmes.
Durée totale de l’observation : 20 sec. env.
Complément : le témoin qui avait eu un échange avec L.S. (témoin de l’observation de la veille) s’était muni de sa caméra vidéo afin de parer à toute éventualité a commencé à filmer pour réaliser immédiatement que la batterie était à plat.
L’objet, se détachant sur le ciel et horizontal au début, se dirige en direction du témoin et en légère dérive vers la droite par rapport au témoin qui l’observe, en descendant (il passe au-dessous de la ligne de crête du Luberon et se détache désormais sur le Luberon). Il descend en s’inclinant (30° env. sur la droite), continuant à avancer jusqu’à atteindre la zone de Saignon / Apt (difficile de préciser) où il se stabilise pendant une quinzaine de sec. en prenant une assiette horizontale. Il repart ensuite (en gros à 90° vers sa droite et amorce une trajectoire d’apparence rectiligne (elle apparaît au témoin de droite à gauche). Cette trajectoire (à vitesse apparente à peu près constante) l’amène au voisinage du village de Caseneuve en 5 s env. Là, il amorce une courbe vers sa droite et vers le haut et disparaît. La distance entre Saignon et Caseneuve est de 5,13 km (de centre à centre) ; celle entre Apt et Caseneuve de 7,09 km. Si sa stabilisation s’est réellement faite au-dessus d’Apt / Saignon, on peut donc en estimer la vitesse à 3600 à 5040 km/h env. donc très largement supersonique.
Un autre témoin a déclaré à l’enquêteur du Geipan avoir observé, le même soir à Venelles, le même phénomène en direction du Mourre Nègre. Venelles se trouve à 39,5 km à vol d’oiseau du témoin, presque en alignement avec le Mourre Nègre. Après quoi l’objet a disparu derrière la ligne de crête, donc clairement vers la région d’Apt.
- Phénomène 2 : 5 mn env. après la fin du Phénomène 1.
Découpé en 2 Phases : entre lesquelles l’objet a disparu de la vue des témoins pendant 5 mn env. pour réapparaître à peu près au même endroit.
Aspect : très semblable au début à celui du Phénomène 1 précédent.
Direction : sud-ouest, un peu sur la droite de la colline de Perréal. [en gros, là où RD avait fait sa 1ère observation du 2 juillet]
Distance : entre 3 et 7 km (d’après une estimation que j’ai faite sur Google Earth).
Diamètre apparent des spots : pas de repère suffisamment précis.
Durée : 10 mn env. ; entrecoupée par une disparition du phénomène pendant 5 mn env.
Complément : le témoin (qui s’est décidément montré très opiniâtre ce soir-là !) a entre temps branché sa caméra vidéo sur le secteur. De sorte qu’il a pu filmer le Phénomène 2 pendant toute sa durée (plus d’une dizaine de mn) avec une caméra Sony CCD – TR 620E (10 ans d’âge env.). Le film, tel que j'ai pu le visionner à partir de la bande originelle, est en fait constitué de 2 séquences prises à 5mn env. d’intervalle (intervalle pendant lequel le phénomène a disparu). A partir de cette bande vidéo initiale, un ami du témoin a réalisé un DVD constitué d’une séquence de 4mn 32s. Celle-ci comporte quelques coupes par rapport à la bande initiale).
Déroulement du film :
Début avec 5 spots lumineux alignés et en position horizontale. Les spots n° 2 et 4 étant nettement plus gros que les deux autres (ils semblent être doubles, élément confirmé par la suite grâce au zoom de la caméra). L’un des témoins remarque que l’objet semble approcher : « il vient droit dessus ! ». Deux spots se détachent de l’ensemble des autres (au nombre de 4 dont un double). Les 2 spots errants semblent d’abord unis puis se séparent légèrement l’un de l’autre, donnent l’impression de s’éloigner et partent ensemble à toute vitesse (peut-être accéléré par le zooming in de la caméra à ce moment-là). Les spots restants semblent s’élever (d’après les commentaires des témoins à 1mn 40s) et changer d’assiette et ils sont maintenant clairement au nombre de 6. Le changement d’assiette continue donnant l’impression d’une apparente rotation de l’objet sur lui-même et apparition de 6 à 12 spots plus petits (le clignotement des petits spots renforce l’incertitude) ce qui renforce l’aspect matériel de l’objet (on peut penser à un solide d’aspect parallélépipédique). Très brièvement, dans le coin bas à droite de l’image, à 2mn17s, un spot lumineux entre dans et sort du champ en se déplaçant de droite à gauche (est-ce le spot errant qui avait quitté l’objet précédemment ?). Le spot "errant" donne l’impression de faire sa jonction avec le reste de l’objet (c’était beaucoup plus apparent chez le témoin lors de la lecture de la bande originale sur un téléviseur grand écran). Ensuite, l’objet semble s’estomper. Commentaire à 2mn 39s : « non, ça a pas disparu ; c’est le p… ». On entend avec les témoins un léger bruit à 2mn 42s (ressemblait à un bruit de moteur, dixit le témoin, peut-être un véhicule à moteur qui passait à ce moment-là).

Reprise à 2mn 53s (en fait, RD a repris à filmer 5mn après la 1ère disparition du phénomène) : d’abord, on voit les lumières du village y compris celles du château, puis 2 spots dédoublés (4 phares) ; puis : 1 seul spot dédoublé (2 phares) dont la luminosité augmente fortement (commentaire à 3mn 50s : « ça s’approche ») ; puis apparition de 1 (et même 2) spot(s) plus petit(s) dont l’un semble clignoter ; puis forte impression d’éloignement rapide (avec présence de 4 spots – 2 gros fixes et 2 petits plus ou moins clignotants) et effacement final de l’objet dans le fond du ciel.
Fin de l’observation : 22h35-22h40.
Pour voir la vidéo, cliquer ici.
(elle s'ouvre dans une nouvelle fenêtre. Je vous suggère de redimensionner les deux fenêtres côte-à-côte ce qui vous permettra ainsi de commencer par lire les explications correspondantes à la séquence que vous allez voir, puis de lancer cette séquence ; puis de suspendre le défilement de la vidéo afin de lire les explications de la séquence suivante ; puis de reprendre la vidéo et ainsi de suite.
Témoignage de YB
1er entretien : le 28 octobre 2008
YB habite dans la plaine de Sylla (près des Bassacs, qui se trouve être dans la direction filmée par RD), à 5 km à l'Ouest-Sud-Ouest de l'endroit où se trouvait RD. J'ai eu deux entretiens téléphoniques avec YB à partir du 28 octobre 2008. Lui et son fils se trouvaient à l'extérieur le 4 juillet au soir. [détail amusant : YB se trouve être le vétérinaire de RD ! C'est après avoir lu l'article dans le journal La Provence, qu'il a téléphoné à ce dernier et ils ont eu tous deux un échange concernant leurs observations respectives pour la soirée du 04/07/2008]
Témoins : YB et son fils AB (15 ans). C'est le fils qui a attiré l'attention de son père sur l'"ovni" qu'il venait de repérer au NE.
Lieu : YB m'a dit 200 m au SE des Bassacs. De notre échange téléphonique il résulte en fait à 500 m SSE des Bassacs. À 550 m. env. au NE de la route des Cordiers à Roussillon (la route passe donc au SE des témoins).
Durée : 15 sec. env. (il a dit 30 s env. avant d’être corrigé par son fils). Nuit très noire. C’est le fils qui a vu le premier les "lumières". Plusieurs lumières, non alignées (ne se souvient plus du nombre : 4 ou 5 gpes de 2 lumières ; son fils dit que les lumières semblaient réparties comme un peu comme sur le pourtour d’un ovale… mais il se peut que j'aie involontairement « orienté » la réponse). Les lumières arrivaient de [la colline de] Perréal ; les témoins ont beaucoup de mal pour se prononcer sur l'altitude du phénomène à cause de l'absence de repères (pourrait aller de 200-300 m jusqu'à beaucoup plus haut ; 1000 m ; encore plus haut ?). L'ensemble de lumières a semblé suivre à peu près la route des Cordiers à Roussillon avec un déplacement lent et régulier et assez silencieusement (AB dit avoir entendu un bruit qui pourrait fort être celui d'un avion). Sur la fin, les lumières ont semblé descendre un peu et passer devant le Luberon en allant vers Roussillon (et en direction de Gordes).
Estimation de la trajectoire apparente : départ à partir d'un point situé à mi-chemin entre RD et YB ; trajectoire apparente jusqu'à Roussillon (mais l’objet était encore visible bien après Roussillon). Vitesse estimée : 6,61 km faits en 15 s = 1580 km/h.
Dimension apparente de l’ensemble des lumières : bras tendu, 1 pouce à l’horizontale (2 fois plus large que haut) ; AB dit "un peu moins gros".
 
Témoignage de JV
1er entretien : le 26 octobre 2008
Nombre de témoins : 3 (JV, son épouse et une amie).
Lieu : commune de Saumane (cf. marqueur Google Earth).
Heure : 22h30 (est-il possible de mieux préciser ?).
Durée : entre 10 et 20 sec. au total. (à préciser si possible). En deux phases.
1ère phase : d’une durée d’une dizaine de sec. Quatre "phares" donnant l’impression d’être disposés en carré (2 au-dessus ; 2 autres au-dessous disposés parallèlement aux 2 premiers). Impossible de donner une estimation des dimensions apparentes (par la méthode du pouce bras tendu). En provenance de l’est, l’ensemble déboule de derrière les monts du Vaucluse (300 à 500 m d’alt.) au-dessus de Fontaine. L’ensemble effectue un virage sur sa gauche (pour les témoins vers la droite donc vers le sud, dans la direction de Robion) ; 2 phares (lesquels ? les 2 sup. ?) continuent tout droit vers le sud et les 2 autres phares (lesquels ? les 2 inf. ? les 2 sup. ? les 2 de droite ? les 2 de gauche ?) continuent le virage et repartent dans une direction située entre Fontaine et Robion (sans pouvoir préciser davantage). Le virage serré semble s’être produit à mi chemin entre le témoin et Fontaine-de-Vaucluse. Le tout s’est déroulé à vitesse folle (mach 2-2,5 dixit), dans un silence total.
2ème phase : elle s’est produite une dizaine de sec. (? à préciser) après la fin de la 1ère phase ci-dessus.
Les témoins observent un ensemble lumineux (2 phares ou 4 ?) en approche en provenance d’une direction située entre Fontaine et Robion (sans plus de précision, mais grossièrement de la direction où avaient disparu 2 des phares de la phase 1). Cet ensemble lumineux a fait brutalement demi-tour (essayer de préciser où a eu lieu ce demi-tour) pour s’éloigner à toute vitesse dans la direction d’où il venait d'arriver.
Durée de cette 2ème phase ?
[commentaire pour illustrer la relativité des témoignanges humains : lors du 1er entretien, JV avait déclaré avoir vu 2 fois deux phares dans deux événements successifs. D’abord, 2 phares qui effectuent leur virage puis, un peu après, 2 autres phares qui effectuent le même virage auquel succède une séparation : alors qu’un des phares continue vers le sud, l’autre vire à gauche et repart vers l’est (de là où il était arrivé)]
Conséquences de la publication de la vidéo sur YouTube
Avec l'accord de RD, j'ai mis sa vidéo sur YouTube le 16/11/08, sous le pseudonyme 4y2doom. L'anonymat est le plus souvent de règle sur ce genre de site même si, personnellement, je n'y suis pas très favorable car les gens qui interviennent ensuite dans le forum ne brillent pas toujours par la qualité de leurs interventions... mais c'est ainsi. J'ai essayé également de la mettre sur Dailymotion et comme la manoeuvre a échoué, j'ai laissé tomber.
J'ai donc choisi de rendre publique cette vidéo avec l'idée que d'autres personnes ayant observé ce même phénomène lumineux du 04/07/08 se manifesteraient peut-être pour apporter des témoignages complémentaires ; ou que d'autres personnes encore pourraient apporter des éléments d'information susceptibles de nous faire avancer dans l'explication du phénomène et la recherche de ses causes possibles.
1ère conséquence négative : la vidéo est vue par des tas d' "ufologues". Certains la mettent sur des sites d'ufologie, la commentent se la font piquer par d'autres qui à leur tour... ainsi de suite. Peu à peu la source initiale est oubliée. La vidéo se retrouve sur d'autres sites de vidéo (et c'est ainsi qu'elle s'est retrouvée sur Dailymotion... et ce n'est pas moi qui l'y ai mise). L'origine de l'affaire se perd, la date et le lieu où la vidéo a été filmée sont ignorés puis oubliés, les langues (ou plutôt les claviers !) vont bon train et certains commencent à raconter n'importe quoi.
2ème conséquence négative : ce genre de vidéo attire des "ufologues" de tout poil, depuis le plus "objectif" jusqu'au plus fanatique des petits hommes verts sans parler des illuminés, des mythomanes, ou des fous. Sans parler des sectaires, fanatiques intégristes (adorateurs des ovnis, grossiers personnages, debunkers amateurs ou professionnels, humoristes divers et variés). Pour avoir la paix, j'ai dû mettre un point final sur Youtube et Dailymotion en défendant la thèse suivante :
"La Patrouille de France se livre, comme tous les ans vers le début juillet, à des vols, des manoeuvres et/ou des acrobaties aériennes. Ces activités semblent culminer le 1er vendredi de juillet, date du baptême de la promotion. La région apparemment concernée par ces activités nocturnes est logiquement centrée sur Salon-de-Provence (où se trouve l'Ecole de l'Air) et s'inscrit dans un vaste périmètre. La Patrouille ne devait pas être au-dessus de la région d'Apt car, dans ce cas, les témoins auraient dû entendre le bruit des réacteurs. Et si les avions étaient plus loin, où étaient-ils et en ce cas, comment la lumière de leurs phares d'atterrissage aurait-elle pu se propager à de grandes distances ? Peut-être une sorte de mirage lié à des conditions atmosphériques particulières ?
Bien sûr... il y avait peut-être aussi sur place un vrai ovni qui était venu assister au spectacle de la Patrouille de France! :- )))) mais nous ne pouvons le prouver. Affaire classée !
" C'est du moins ce que j'ai laissé entendre...

3ème conséquence : cette affaire m'a permis malgré tout de rencontrer sur Internet plusieurs personnes intéressantes dont certaines pourront peut-être apporter des éléments nous permettant de solutionner cette affaire. Aujourd'hui l'étude du phénomène qui a permis à RD de réaliser sa vidéo continue. Il n'y a donc pas encore un point final à cette affaire.
Pour les curieux
Voici un certain nombre de liens conduisant vers des sites où l'on pourra retrouver :

  • la vidéo originale de RD avec mention de son emplacement initial

  • la vidéo originale sans mention de son emplacement initial (et parfois avec un titre différent ! ou une date différente !)

  • ou de simples commentaires sur la vidéo.


Parmi les pages ci-dessus, on trouve des pages de YouTube, de Dailymotion et de divers sites d'ufologie. Sur certaines, le contenu des forums qui y ont pris naissance est instructif et illustratif des conséquences nuisibles mentionnées plus haut.
Enfin, ci-dessous, on trouvera aussi des liens vers des vidéos (filmées dans la même région ou ailleurs) qui me paraissent posséder un caractère documentaire évident.
...et bonne continuation aux lecteurs curieux ! Je suis sûr qu'ils sauront trouver d'autres vidéos tout aussi pertinentes... Bien entendu, je m'abstiens de tout jugement sur la nature (trucage, faux ou réalité ; bonne foi ou mauvaise foi) des vidéos ci-dessus. Car l'expérience montre que l'on trouve de tout sur Internet.
Dernière modification de la page : le 21/12/2008


---------

Bel aprè-midi,
Davy
Edit: Les liens Youtube ne fonctionnent plus pour la plupart, ceux de Dailymotion bien par contre.


Dernière édition par XPDavy le Dim 21 Juin 2015, 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyèdre57
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 4953
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Quand l' extraordinaire fait dérailler la raison :Ovnis reccurents en Lubéron .   Dim 21 Juin 2015, 16:04

Je pense qu'il ne sera pas inutile de repréciser l'existence de ce dossier UFO sceptique...

Les OVNIs font leur show

Puisque c'est encore pour eux, une façon de revenir sur ce qui a été évoqué à maintes reprises et mal compris ou accepté par les témoins, non pas que je les défendent, mais leurs argumentations sont suffisamment pointues pour être retenues et validées avec réserve car de micro-doutes subsistent encore çà et là pour une parfaite identification...

On ne le dira encore jamais assez... l''utilisation par les témoins d'un filtre à réseau de diffraction pourrait venir trancher de manière définitive sur l'origine de ces lueurs récurrentes.

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/
Gg12
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 42
Nombre de messages : 439
Inscription : 14/07/2012
Localisation : Vaucluse
Emploi : Jardin
Passions : Siences - Economie - Philosophie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Quand l' extraordinaire fait dérailler la raison :Ovnis reccurents en Lubéron .   Dim 21 Juin 2015, 20:02

Pour toutes les personnes qui souhaitent réellement se faire, par eux mêmes , leur avis sur la chose . Les infos necessaires sont assez facilement disponible sur le net , bien que dispersés . A titre perso,je ne pense pas qu' il y ait forçément besoin de bonette à réseau pour pouvoir trancher sur au moins une partie des cas , car certaines Obs sont bien documentés . Il y en a d' ailleurs un beau sur le présent forum au sujet d' un cas sur Carpentras datant du Vendredi 5 juillet 2002 et qui est d'ailleurs un des  cas qui sert de référence sur le présent site pour illustrer les Obs de dit Ovni triangulaire . De meme , peut on aussi s' interroger sur les raisons qui ont permis aux experts du Geipan de classer  , à l' époque ,l' ensemble des cas de la série du Vendredi 5 juillet 2002 en D ( Les vols de la Pdf , étaient-ils tant ignoré ) ? Puis on connait la suite ( notamment 2008 - 2012 et 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarieApt82
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Féminin Age : 34
Nombre de messages : 166
Inscription : 12/07/2012
Localisation : Luxembourg, Belgique
Emploi : .
Passions : Astro ufo paléo sciences Arts nature
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Quand l' extraordinaire fait dérailler la raison :Ovnis reccurents en Lubéron .   Lun 22 Juin 2015, 20:38

Bonsoir,

Chaque année, début juillet, vous pourrez observer ces étranges phénomènes. J'ai vu moi-même une série de spots lumineux blancs disposés en V au dessus du Luberon. Je connais bien le coin (Saint-Saturnin-lès-Apt).

Il ne s'agit rien d'autre que le Baptême annuel de l'Armée de l'air, d'une base aérienne située dans le Var... 

Cordialement,

Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnieteva.france-forum.com/
Robert04
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1885
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Quand l' extraordinaire fait dérailler la raison :Ovnis reccurents en Lubéron .   Mar 23 Juin 2015, 07:46

@MarieApt82 a écrit:
Bonsoir,

Chaque année, début juillet, vous pourrez observer ces étranges phénomènes. J'ai vu moi-même une série de spots lumineux blancs disposés en V au dessus du Luberon. Je connais bien le coin (Saint-Saturnin-lès-Apt).

Il ne s'agit rien d'autre que le Baptême annuel de l'Armée de l'air, d'une base aérienne située dans le Var... 

Cordialement,

Marie.
 Bonjour

Il s'agit du Baptême des promotions de l'armée de l'Air à Salon de Provence (13), Baptême qui aura lieu cette année le 3 Juillet.

Cdt

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand l' extraordinaire fait dérailler la raison :Ovnis reccurents en Lubéron .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand l' extraordinaire fait dérailler la raison :Ovnis reccurents en Lubéron .
» Quand le stress nous fait mal ...
» Humanisme : Erasme, l'adage de la raison (Libération)
» Entrer dans une mosquée quand le muezzin fait l’appel à la prière
» Quand on appelle le "planning familial"....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Discussions et études d'affaires ufologiques-