Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Mars, l'Eldorado des OVNIs?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 249
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Mar 17 Fév 2015, 13:20


 
 
Décidément, dès que l’on observe un peu attentivement notre univers proche, ce que l’on en voit est complètement bouleversant et étonnant. Pour preuve cette fameuse planète Mars, lieu depuis plus d’un siècle maintenant de notre représentation dans la conscience collective de l’altérité, qui devient l’objet d’une attention scientifique soutenue avec notamment la publication, tenez-vous bien, dans la prestigieuse revue Nature, d’un article sur un « OVNI » climatique qui laisse tous les scientifiques sans voix (enfin presque). Nos champions de l’ânerie érigée en mode de penser, les pseudosceptiques, sont en train de perdre à la fois leurs alliés (si tant est qu’un scientifique digne de ce nom puisse adhérer à cette secte) et leur latin.
An extremely high-altitude plume seen at Mars’morning terminator.
http://www.nature.com/articles/nature14162.epdf?referrer_access_token=HlGdCGp6t20eosdrYdHMjdRgN0jAjWel9jnR3ZoTv0PQU3zoghsPsRCu5hOdcH3CHlh3R3ocEyvNcmGW_trVEyIvkyuVdSRU59F6x1RTEKQ5f7UsyKRxlFDLeo9vGr6S
Une palette de scientifiques spécialistes en science planétaire s’est penchée sur la question pour essayer de comprendre ce dont il pouvait s’agir. La « chose » n’est pas récente puisqu’elle a été observée en mars(du 12 au 23 mars 2012) et avril (du 06/04 au 16/04) 2012 sous la forme de deux panaches (les formes changeaient rapidement allant de protubérances indistinctes à des morphologies type piliers à des panaches en forme de doigts)  très brillants observés à très haute altitude au terminateur martien à près de 200 à 250 km d’altitude ou plus et donc se situant bien dans l’ionosphère ou même exosphère martienne. Elles furent repérées à une longitude de 195 ° ouest et à la latitude de -45° (Terra Cimmeria), s’étendant sur près de 500 à 1000 km dans toutes les directions cardinales et elles durèrent une dizaine de jours. Elles présentèrent une variabilité quotidienne et furent observées au terminateur correspondant au lever du soleil mais pas à celui du coucher, ce qui indique une évolution rapide en moins de 10 h et un comportement cyclique. Après des analyses photométriques pour essayer de comprendre le phénomène, des particules reflétant les radiations solaires et des nuages de particules de glace de CO2 ou d’eau avec un rayon effectif de 0,1 micromètres sont suspectés au profit de la poussière. Ce panache pourrait aussi correspondre à une émission aurorale, d’une luminosité plus de mille fois supérieure aux aurores terrestres, au dessus d’une région disposant d’une anomalie magnétique importante où d’autres aurores ont été détectées préalablement. Il est important de signaler que les deux explications précédentes défient notre connaissance actuelle des couches supérieures de l’atmosphère martienne.
Voilà, c’est assez symptomatique de la période actuelle pour l’évoquer. Tiens, cette région serait-elle soumise à quelques MGF (Mars Gamma Flashes ?)
NB : Au passage on notera que l’atmosphère martienne est aussi sujette à des nuages un peu comme sur Terre mais à un niveau bien moindre et qu’une observation approchante avait été faite en mars 1997 via le HST. 
 




NB: Non ce n'est pas un cerf-volant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
halika
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Féminin Age : 61
Nombre de messages : 292
Inscription : 22/10/2010
Localisation : Ile de La réunion
Emploi : retraitée
Passions : 974, astronomie, baleines, mer, nature, video HD, informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Mar 17 Fév 2015, 16:15

Merci M51M51, information très intéressante  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 3161
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Mar 17 Fév 2015, 22:48

ce qui ressort de cette nouvelle et ce n'est pas anodin, c'est la gène des scientifiques face à un phénomène qui leur échappe , qui ne rentre pas dans leurs cases .

Ils le disent eux même certes, ils ne savent pas ... Mais dans le même temps ils élaborent deux hypothèses dont une est édifiante.

Je cite :
"Il pourrait s’agir d’une tempête non pas de sable, mais de particules d’eau ou de dioxyde de carbone glacées. Problème: si ces tempêtes sont fréquentes sur Mars, elles n’ont jamais été observées à cette altitude. Et pour cause: d’après ce que l’on sait de l’atmosphère martienne, il est physiquement impossible que ces gros nuages dépassent les 100km d’altitude. «A 200km, nous ne devrions observer aucun nuage, l’atmosphère ne le permet pas. Que l’on en ait observé un pendant 20 jours au total est très surprenant», commente sur le site de la BBC Antonio Garcia Munoz, de l’Agence spatiale européenne."

source :http://www.20minutes.fr/sciences/1543071-20150217-planete-mars-immense-nuage-devrait-exister

En gros c'est impossible d’après nos certitudes, mais au cas ou ...on balance la théorie pour montrer qu'on réfléchi à une option voir deux .

J'ai mis en gras et souligné la contradiction pour ceux à qui cela aurait échapper , c'est impossible mais ça pourrait être cela quand même .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 249
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Ven 25 Sep 2015, 18:44

La lune rouge c’est finalement mars !
Un mystère à venir pour un mystérieux avenir?
http://www.nasa.gov/press-release/nasa-to-announce-mars-mystery-solved
 
Citation :
NASA will detail a major science finding from the agency’s ongoing exploration of Mars during a news briefing at 11:30 a.m. EDT on Monday, Sept. 28 at the James Webb Auditorium at NASA Headquarters in Washington. The event will be broadcast live on NASA Television and the agency's website.
 

 
Un navire Klingon ?

 
Bon, en attendant on peut toujours suggérer comme Edouard Snowden dans une interview récente avec l’astrophysicien Neil deGrasse Tyson que les communications aliens devraient être si bien encryptées que les humains qui essayeraient de les écouter n’en auraient aucune idée et  les confondraient avec le bruit de fond ! A voir.
http://www.livescience.com/52274-snowden-alien-signal-encryption.html?utm_content=buffer4e716&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
drone75
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 54
Inscription : 07/08/2015
Localisation : Paris
Emploi : Tech
Passions : Sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Dim 27 Sep 2015, 11:52

Bonjour,

M51M51 parle d'un "Ovni CLIMATIQUE"....Climatique.

Les scientifiques peuvent parfois essayer d'imaginer des hypothèses pour expliquer quelque chose, il est arrivé aussi que l'impensable existe et que les scientifiques ne le prévoyait pas.

Donc oui une tempête de ce type est possible. rien ni personne ne peu dire que cela n'est pas possible..la preuve en image.
Si l'explication reste un mystère, le phénomène est pourtant bien réel.
MARS est très méconnu encore.

En ce qui concerne Snowden...je vois pas le rapport avec cette tempête...et de plus il aurait pu s'éviter ce genre de théorie fumeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 249
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Jeu 31 Déc 2015, 16:40

La connaissance est une question politique.
 

 
Mon cher drone75, que NENNI (Nouvelle Explosion Nucléaire Non Identifiée), Mars est vraiment un monde à part où l’étrange le dispute à l’inconnu. Bien que l’information ne soit pas très récente (elle date de 2014 déjà) elle est assez stupéfiante et aurait mérité un autre écho médiatique. Vous remarquerez comme il est parfois curieux de constater la vitesse très lente de percolation d’une information un brin exotique alors que toute ânerie qui conforte un tant soit peu les thèses officielles se répand de manière virale… Mais voilà, il est un signe des temps où la percussion rejoint l’atomisation ! J’aime bien cette période où les événements viennent challenger la foutrerie pseudosceptique et la révèle telle qu’elle est : Une secte faisant de l’ânerie l’explication du monde et en ce moment le sol semble se dérober sous ses pieds tant les faits viennent PERCUTER ces champions de la bêtise érigée en principe de pensée, que cela soit des galaxies aux formes incroyables, des radios burst inattendus, des photos qui font jaser ou des explosions nucléaires qui n’ont peut-être pas grand chose de naturel... Et non le monde n’est pas binaire et oui la logique du tiers exclu n’est là que pour en produire…des exclus. L’ontologie de l’oligarchie dominante et de ses fidèles « Torquemadas » de la « vérité » est décidément bien mise à mal en cette fin d’année.
Vite il faut que la foutrerie se mobilise, c’est une question de survie…car la révolution gronde. Que cet inconnu qui fait surface trépasse sous les coups de boutoir de l’induction[0] et des bricolages « théoriques » du MCP (Modèle Réductionniste  Composite), et en cas de besoin on pourra toujours faire rejouer Freud et ses parents comme pour ce vingtième siècle du sang et faire ainsi place nette. La connaissance est en fait une question de politique.
 
 
Preuve d’anciennes explosions nucléaires sur Mars selon un scientifique :
http://www.theepochtimes.com/n3/1924819-evidence-of-ancient-nuclear-explosions-on-mars-says-scientist/
On verra que l’article fait appel à une branche du SETI, le SETA, Search for Extra Terrestrials Artefact.
 
Citation :
Mars présente une importante concentration de gaz Xénon, isotope 129 dans son atmosphère. Le Xenon 129 est produit par des réactions nucléaires. La surface de la planète rouge présente aussi un excès d’Uranium et de Thorium.
Ces conditions sont très probablement le résultat d’importantes explosions nucléaires  anormales sur Mars dans le passé, déclare le docteur John Brandenburg[1], scientifique dans le domaine de la propulsion, dans une publication intitulée « Des preuves d’explosions Thermonucléaires Massives sur Mars dans le passé »[2]
Sur Terre, au Gabon, à Oklo, l’Uranium fut extrait en 1972 et présentait des propriétés inhabituelles. Les dépôts d’Uranium naturel contiennent tous autour de 0,7 % d’Uranium 235. L’isotope U235 dans la mine d’Oklo montrait toutefois des niveaux autour de 0,6 % suggérant que l’U235 avait déjà été « brulé ».
Le Docteur Francis Perrin, un ancien membre dirigeant de la haute commission de l’énergie Atomique Française, évoqua à l’académie des sciences françaises le 25 septembre 1972 qu’une réaction nucléaire avait eu lieu il y a environ 1,7 milliards d’années.
Alors que beaucoup de scientifiques disent que les réactions nucléaires sur la Terre et sur Mars pourraient s’être produites naturellement, des scientifiques le contestent. Si les réactions n’étaient pas naturelles, l’implication en est que des êtres intelligents-humains ou aliens-les aient artificiellement provoquées.
Même si les réactions s’étaient produites naturellement, ces anomalies posent la question suivante, une explosion nucléaire pourrait-elle se produire naturellement sur Terre et provoquer une catastrophe de masse ?
 
Un réacteur nucléaire préhistorique ?
L’âge des dépôts d’Uranium d’Oklo fut estimé à approximativement 1,7 milliards d’années. Perrin suggéra que la réaction se produisit naturellement à cette période, lorsque l’uranium était à sa plus grande pureté. Au lieu des 0,7 % de concentration d’U235 que nous voyons aujourd’hui, il aurait été à environ 3%.
L’eau est nécessaire pour que l’Uranium brule dans une réaction. L’explication largement acceptée pour les états de réaction naturelle est que l’eau entra dans le minerai du dépôt, initiant une réaction en chaine. Mais l’eau doit être très pure pour démarrer une telle réaction, nota plus tard le Dr. Glenn T.Seaborg.
Seaborg était à la tête de la commission de l’énergie Atomique des Etats-Unis et il obtint le prix Nobel pour son travail sur la synthèse des éléments lourds. Il déclara que la réaction ne pouvait pas s’être produite naturellement. Sa position est résumée par René Noorbergen dans le livre de Noorbergen « les secrets des races perdues » :
« Mêmes quelques parties par million de contaminant suffiront à empoisonner la réaction, la conduisant à son arrêt. Le problème c’est qu’il n’existe pas d’eau si pure naturellement sur Terre.
Une seconde objection au rapport de Perrin impliqua l’Uranium en lui-même. Plusieurs spécialistes en conception de réacteurs remarquèrent qu’à aucun moment dans l’histoire géologique estimée, des dépôts d’Oklo, le minerais d’Uranium était suffisamment riche en U235 pour provoquer une réaction naturelle.
Même en supposant que les dépôts fussent formés en premier… le matériau fissible aurait constitué seulement 3 % des dépôts-bien trop bas pour « bruler ». Alors qu’une réaction  se produisit suggérant que l’Uranium original était bien plus riche en Uranium 235 qu’une formation naturelle n’aurait pu avoir.
 
Explosions sur Mars
Le cas d’Oklo est souvent cité comme exemple pour expliquer que les réactions nucléaires de Mars auraient pu être un phénomène naturel.
Mais Brandenburg a considéré l’explication naturelle et l’a rejetée. Il déclara que le Xenon 129 sur Mars est probablement le produit d’un processus nucléaire plutôt que celui d’un fractionnement de masse (un processus dans la nature par lequel une certaine quantité d’un isotope ou d’une autre substance est séparée d’un mélange durant une période de transition).
L’atmosphère d’une planète peu s’éroder au cours du temps, en particulier sans champ magnétique fort, comme sur Mars. Quand cela se passe, les isotopes les plus légers qui se trouvent au dessus sont plus érodés que les plus lourds, conduisant à une augmentation des isotopes les plus lourds.
« Cependant, sur Mars, quelque soit le processus à l’origine des changements…les isotopes les plus légers sont plus abondants que les plus lourds. Ceci demande un processus nucléaire prédominant plutôt qu’un fractionnement de masse » écrit-il.
 
Si les explosions étaient naturelles, nous verrions de grands cratères à la surface de Mars, dit Brandenburg. Il suggère plutôt que les explosions se sont produites grâce à d’importants dispositifs de fusion-fission atmosphériques d’une conception similaire à ceux vus sur Terre.
Il expliqua comment ces dispositifs produisent sur Terre du Xenon 129 : « Afin d’augmenter la puissance d’une bombe à hydrogène, l’enveloppe de la bombe est faite typiquement d’Uranium 238 ou de Thorium. De fait, le Xenon 129 est produit seulement en petite quantité par une fission normale, mais dans une explosion d’une bombe à hydrogène conventionnelle, il est produit en grande quantité. »
 
Il a analysé la distribution des gisements d’uranium et de Thorium à la surface de Mars et a conclu qu’ils sont compatibles avec des explosions centrées en deux points.
 

Les lieux des explosions probables.
 
Citation :
Le Docteur David Beaty,  le responsable du programme scientifique Martien du Jet Propulsion Laboratory expliqua sur FoxNews.com qu’il est intéressé par les idées de Brandenburg. Mais il souligna qu’une mission Martienne couterait beaucoup d’argent pour vérifier ces idées.
 
Edward D.McCullough, un consultant dans la science et l’espace, et Harrison Schmitt, un géologue et astronaute à la retraite, sont d’accord avec une partie de la théorie de Brandenburg-mais n’allèrent pas aussi loin comme de dire que les anomalies seraient dues à des raids aériens nucléaires extraterrestres.
 
Devrions nous nous inquiéter de réactions naturelles sur la Terre ?
Beaty rapporta à FoxNews.Com qu’une réaction nucléaire naturelle pourrait se produire hypothétiquement dans un autre milliard d’années, mais c’est quelque chose dont nous n’avons pas besoin de nous inquiéter maintenant. Les conditions géologiques ne changent pas souvent soudainement.
 
Brandenburg estima que les explosions sur Mars se produisirent il y a quelques 180 millions d’années. Il déclara que les explosions auraient été assez importantes pour créer une catastrophe globale et changer le climat global de Mars.
 
Voilà, voilà… Que peut bien trouver la foutrerie pseudo sceptique pour contrer cette inacceptable expression scientifique exotique :
Que Foxnew n’est pas une source scientifique….
Que Brandenburg n’est pas un astronome, un géologue, etc  et qu’il n’est donc pas « qualifié » pour parler de science planétaire…
Qu’il veut vendre son bouquin (texto dans le wiki rationaliste…les mêmes qui vous expliquent qu’ils sont docteurs et vous vendent leurs collections d’âneries rationalistes estampillées « scientifiquement » validées…)
Que d’autres explications naturelles (traduire qui ne contreviennent pas à la politique ontologique dominante) seraient plus « probables » (Pétition de principe). Voyons de quoi il s’agit et par exemple plongeons nous dans ceci :
Lunar and Planetary Science Conference (2015).
http://www.hou.usra.edu/meetings/lpsc2015/pdf/2660.pdf
On admirera la rhétorique utilisée pour cacher cet exotique sous le tapis et pour rester dans le « naturel »….ou le non défini…
 
Citation :
L’hypothèse du réacteur nucléaire naturel avait eu le mérite de fournir une source connue pour une explosion nucléaire importante qui, l’un après l’autre, expliquait les caractéristiques essentielles des anomalies isotopiques de Mars avec un ou deux évènements.  Cependant, des analyses poussées du spectre du Xenon et de l’absence de cratères importants-ont montré que cette hypothèse est inadéquate. Aussi, nous devons considérer d’autres hypothèses qui sont plus complexes. La première hypothèse  qui sera considérée est que les explosions nucléaires se sont produites dans l’atmosphère au dessus de Mare Acidalium et d’Utopia Planum mais que leur cause est anormale (sic), ceci est appelé l’hypothèse de l’explosion anormale. Nous considérons aussi l’hypothèse des explosions atmosphériques de deux gros corps astéroïdes séparés enrichis en Iode 129 et d’autres produits de fission et de matériaux fissibles. Nous appellerons  celle-ci l’hypothèse TIFRA (Tunguskoid Intrinsically-Fission Rich Asteroid). Enfin l’hypothèse nulle, qui sera aussi envisagée, qui propose que les anomalies isotopiques-en particulier l’hyper abondance du Xenon 129, la couche de surface enrichie en Potassium, Thorium, Uranium, l’irradiation des Sherggotites et enfin le verre gravé d’acide aux deux points chauds radioactifs, sont simplement dus à la variété de causes indépendantes uniques à l’environnement énorme et géologiquement actif de Mars et de sa proximité avec la ceinture d’astéroïdes.
Cqfd !
 
On appréciera en particulier cette dernière hypothèse qui à n’en pas douter ravira la foutrerie pseudo sceptique et dont la vertu principale est de noyer le poisson dans une ignorance convenue…le moteur de l’ânerie !
 
Bonne année 2016 et que cette dernière soit à la fois un rêve et une élévation pour émerger en révélation, une sorte de lutte au pire utopie…et si cela peut inviter les gens à penser plutôt qu’à ânonner, n’aurons-nous pas un peu progresser?
 
Prendre les faits tels qu’ils se présentent et les envisager dans toutes leurs dimensions fussent-elles exotiques.
 
 
[0] Les arguments sceptiques font largement appel à l’induction, base qui sert de construction aux théories « rationnelles » qui auraient une valeur de vérité indiscutable car elles seraient en quelque sorte adoubée par la « SCIENCE » (avec notamment, pour l’étrange et l’inconnu cette indépassable question de la preuve et de sa tyrannie)  mais ce qui est amusant de constater, c’est que cette même induction est en  fait basée sur un processus dont les fondements sont profondément…irrationnels! Merde alors.
 
[1] John Brandenburg est un physicien des plasmas qui a fait notamment une thèse au Livermore National Laboratory in Livermore.
http://rationalwiki.org/wiki/John_Brandenburg
On appréciera en particulier le commentaire sur le fait que sa publication dans le journal of Cosmology ne compte pas (il y aurait donc des revues « plus scientifiques » que d’autres !) et que sa publication n’a pas été acceptée par des revues à comité de lecture.
Mais le Journal of Cosmology est une revue à comité de lecture contrairement à ce qui est raconté par cet ersatz rationaliste, la seule différence est qu’ils n’hésitent pas à publier des articles sortant des sentiers battus. La non publication par d’autres revues ne serait-elle pas plutôt une marque d’ostracisme et l’expression de cette politique de l’ontologie définie par une minorité qui veut contrôler et nous imposer ses « réalités » ? L’aspect culturel que j’évoquais sur d’autres sujets.
 
[2]
L’article de John E.Brandenburg avec une traduction rapide du résumé
https://archive.org/stream/pdfy-sRmXR7I7gg2jEQFd/Brandenburg_djvu.txt
Journal of Cosmology, 2014, Volume 24, Number 13, pages 12229-12280.  Release Date, November 20, 2014     Evidence of a Massive Thermonuclear  Explosion on Mars in the Past, The Cydonian  Hypothesis, and Fermi's Paradox   John E. Brandenburg, Ph.D.   Morningstar Applied Physics, 1414 Montague Dr., Vienna Va. 22182   Abstract :
 
   
Citation :
Le paradoxe de Fermi correspond au silence inattendu du cosmos sous l’égide du principe de médiocrité dans un cosmos connu pour abriter d’abondantes planètes et des précurseurs chimiques de la vie. Sur Mars, la planète qui ressemble le plus à la Terre dans le cosmos, la concentration de Xenon 129 dans l’atmosphère Martienne, la preuve de la présence abondante de  Krypton 80 dans un flux intense de neutrons de 10 puissance 14/cm2 sur la jeune partie nord de Mars, ainsi que les points détectée présentant un excès d’abondance d’Uranium et de Thorium à la surface de Mars par rapport aux météorites martiennes, peuvent être expliqués comme étant dus à deux explosions thermonucléaires sur Mars dans le passé. En se basant sur l’échantillon de Thorium et des radiations gamma de Potassium radioactif, les explosions furent centrées dans les plaines du nord dans la mer Acidalium à approximativement 50 ° Nord et 30° Ouest, près de Cydonia Mensa dans Utopia Planum à approximativement 50 ° N et 120 ° Ouest près de Galaxias Chaos , deux sites d’artéfacts archéologiques possibles. Le spectre de masse de l’isotope du xénon de l’atmosphère de Mars correspond à celle d’un test nucléaire à l’air libre et il est caractéristique d’une fission à neutrons rapides plutôt qu’à celle produite par un réacteur nucléaire modéré. L’abondance importante d’Argon 40 ne peut être expliquée par un fractionnement de masse pendant les pertes atmosphériques, et doit être le résultat de la capture d’un neutron sur le potassium 39, demandant aussi un flux intense de neutron à la surface de Mars de même que l’abondance importante en azote 17 et en Deutérium. En modélisant dans l’atmosphère de Mars la présence du composant Xénon 129 comme due à une fission de neutrons rapides et la présence de Krypton 80 comme résultat des neutrons retardés de la couche de larges débris planétaires, et en supposant un démantèlement explosif de l’enveloppe d’Uranium-Thorium en une couche de larges débris planétaires avec 10 % de résidus, toutes les 3 estimations aboutissent à 10 puissance 25 J approximativement, ou une puissance de 10 à la puissance 10 mégatones. C’est similaire à l’événement Chicxulub sur la Terre et pourrait être suffisamment important pour créer une catastrophe globale et un changement global de climat sur Mars. L’absence de cratères sur le site suggère que les centres des explosions étaient au dessus du sol. Les explosions apparaissent comme dues à des dispositifs très grands de fusion-fission d’une conception similaire à ceux vus sur Terre, et le dispositif d’Acidalia, le plus important, ayant approximativement 80 mètres de rayon. Les explosions apparaissent corrélées avec deux sites possibles d’archéologie, sites qui formèrent la base de l’hypothèse Cydonienne.  L’hypothèse Cydonienne est envisagée donc à nouveau à la vue d’une nouvelle imagerie et de données géochimiques.  Un modèle d’archéologie sur une planète érodée semblable à la Terre est adopté pour faire des comparaisons entre les artefacts de Mars en utilisant les pyramides de Gizeh, le Sphinx et les têtes Olmèques comme des analogies selon le principe de médiocrité avec une attention particulière portée sur les détails. Les nouvelles images du visage de Cydonia Mensa confirme les yeux, le nez, la bouche et une structure de casque avec des détails additionnels de narines et d’ornements du casque clairement vus dans les nouvelles images avec des détails d’approximativement 1/10 à l’échelle du visage.  La nouvelle imagerie confirme la structure pyramidale vu sur les images Viking de la pyramide D&M et les images haute résolution montrent des preuves de mur de briques effondrés. De nouvelles images du visage trouvée à Galaxias Chaos(le site Utopia) confirment la structure faciale avec les yeux, le nez, la bouche et le casque. L’imagerie haute résolution montre des murs de briques symétriques près de la région du nez. La civilisation apparaît comme avoir été primitive et indigène à Mars. Prises ensemble, les preuves suggèrent que Mars fut le lieu d’un massacre planétaire nucléaire. La réponse au paradoxe de Fermi peut résider sur Mars. Il est recommandé qu’une mission d’occupation humaine de Mars soit immédiatement démarrée pour maximiser la connaissance qui apparut là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis591
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 47
Nombre de messages : 550
Inscription : 15/06/2010
Localisation : Nord
Emploi : Juridique
Passions : Plusieurs.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Jeu 31 Déc 2015, 17:21

Merci M51 Et Bonne Année 20016 à tous...!!

Cordialement,
Louis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert04
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 58
Nombre de messages : 1881
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Jeu 31 Déc 2015, 17:49

Bonjour M51M51

C'est vrai que l'hypothèse guerre nucléaire sur Mars telle que racontée par le Dr John Brandenburg peut faire trépigner les fans de science fiction  Wink

Mais quand il fait allusion à des civilisations passées,connaissant jusqu'à leurs noms ( Concrètement, le physicien auteur d'un livre intitulé "Dead Mars, Dying Earth" (littéralement "Mars morte, Terre mourante"), pense que la planète rouge aurait connu au moins deux civilisations humanoïdes : Cydonia et Utopia. Et ces dernières auraient été anéanties en très peu de temps par des évènements nucléaires majeurs, déclenchés par une autre civilisation. Des évènements qui auraient laissé des traces, affirme-t-il.)
http://www.maxisciences.com/mars/la-vie-sur-mars-aurait-ete-aneantie-par-une-guerre-nucleaire-selon-un-scientifique_art33937.html

Vous en pensez quoi?


Bonne et heureuse année à vous et à tous les membres du forum.

Cdt

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 2921
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Jeu 31 Déc 2015, 18:37

Ce qui me laisse perplexe maigres une grande envie de le suivre c'est qu'il soit un peut seul dans ces déductions.

_______________________________________
Vélasco fan club
Mufon France
Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 430
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Jeu 31 Déc 2015, 22:01

Robert04 a écrit:

Mais quand il fait allusion à des civilisations passées,connaissant jusqu'à leurs noms

M. Brandenburg a très vraisemblablement repris les noms assignés à ces régions martiennes pour romancer sa théorie afin de la rendre plus digeste aux lecteurs de son livre.
C'est à l'astronome Giovanni Schiaparelli (1835-1910) qu'on doit la paternité du nom de la fameuse région dont la topographie fait couler pas mal d'encre depuis 1976.
Sur la nomenclature martienne :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainfletcher
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 73
Nombre de messages : 327
Inscription : 17/02/2015
Localisation : Alès dans le Gard.
Emploi : Retraité
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Sam 02 Jan 2016, 10:24

Hello,
Comme réveillon mon fils m'a proposé " Seul sur MARS "
A voir absolument malgré quelques incohérences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
drone75
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 54
Inscription : 07/08/2015
Localisation : Paris
Emploi : Tech
Passions : Sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Sam 02 Jan 2016, 11:03

Une guerre nucléaire sur Mars.....
Réacteur nucléaire préhistorique...

Quelles sont ces cartes avec les 2 zones rouges? d"ou sortent elles? comment ont elles été capturées?

Tout pour un bouquin rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
drone75
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 54
Inscription : 07/08/2015
Localisation : Paris
Emploi : Tech
Passions : Sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Sam 02 Jan 2016, 11:42

Quelle ouverture d'esprit !!  :

"On appréciera en particulier cette dernière hypothèse qui à n’en pas douter ravira la foutrerie pseudo sceptique et dont la vertu principale est de noyer le poisson dans une ignorance convenue…le moteur de l’ânerie !"


En face du sceptique vous avez le "Fanatique" .


"Fanatique":
"qui a une passion excessive pour quelque chose ou pour quelqu'un (comme une star, une idole...)
qui est animé d'une foi inébranlable et d'un zèle intransigeant
personne excessivement passionnée pour quelque chose ou pour quelqu'un
personne qui est animée d'une foi inébranlable et d'un zèle intransigeant"


Les 2 ont leurs places dans ce type de sujet et c'est comme ça que le sujet peut avancer et pas plus l'un que l'autre n'ont tors 




C'était juste une parenthèse car ce type de propos ne devraient pas être autorisés.


Pour plus de tolérences ..


Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis591
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 47
Nombre de messages : 550
Inscription : 15/06/2010
Localisation : Nord
Emploi : Juridique
Passions : Plusieurs.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Sam 02 Jan 2016, 16:09

drone75

Comme disent les jeunes...Merci d'éviter de "troller" le sujet...

Si vous n'avez rien à dire sur Mars...n'écrivez rien.

hjgk;ui:; 
Cordialement,
Louis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert04
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 58
Nombre de messages : 1881
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Sam 02 Jan 2016, 20:27

Bonsoir

J'ai trouvé ce petit article qui ne fait pas allusion à l'explosion atomique pour le Xénon 129:

"Cet élément a en effet été utilisé comme traceur, pour dater la formation de l'atmosphère terrestre. L'un des isotopes du xénon, le xénon 129, résulte de la désintégration de l'iode 129, un radioélément aujourd'hui disparu mais qui existait encore au moment où l'atmosphère terrestre s'est formée. En mesurant le rapport entre le Xe129 et son cousin, le Xe130, on a pu estimer la date de formation de l'atmosphère terrestre. « Mais pour calculer cet âge, encore faut-il connaître la composition isotopique
globale du xénon terrestre, continue Albert Jambon, lui aussi chercheur à Paris-VI. C'est là qu'intervient notre résultat, s'il y a plus de xénon que prévu dans le manteau, le xénon global terrestre devient, proportionnellement, beaucoup plus riche en Xe129. Ainsi, la formation de l'atmosphère terrestre a dû se produire plus tôt qu'escompté. »
http://www.larecherche.fr/actualite/terre/continents-xenon-01-02-2006-72293



Vous allez me dire," Quel est le rapport entre le Xénon 129 du manteau terrestre et le Xénon 129 de l'atmosphère Martienne ?"


J'en sait rien!!  Laughing


Mais je pense que quelqu'un ici,qui connait beaucoup de choses peut nous éclairer   Wink




Cdt


Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1538
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Dim 03 Jan 2016, 00:05

Robert04 a écrit:

Vous allez me dire," Quel est le rapport entre le Xénon 129 du manteau terrestre et le Xénon 129 de l'atmosphère Martienne ?"

Je ne suis sûrement pas la personne qui pourrait vous éclairer mais je peux mettre les pieds dans le plat. Alors on pourrait donc en déduire que; vu que Mars a connu une évolution quasi identique à la terre à ses débuts, elle pourrait comme avec la terre, posséder aussi ce fameux Xénon 129 à cause de cela...

Non ?



Louis591 a écrit:
drone75

Comme disent les jeunes...Merci d'éviter de "troller" le sujet...

Si vous n'avez rien à dire sur Mars...n'écrivez rien.

Vous auriez peut être pu écrire une petite phrase en rapport avec le sujet justement... Car contrairement à vous, Drone75 lui l'avait fait quelques minutes avant.

(pour info je ne trolle pas non plus, j'y ai été de ma petite contribution au dessus)

Meilleurs voeux à tous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain.M
Observateur analyste
Observateur analyste
avatar



Masculin Age : 6
Nombre de messages : 1705
Inscription : 19/10/2009
Localisation : Jupiter
Emploi : réalisation, infographie, design sonore
Passions : creation, bidouille et paranormal
Règlement : espèces

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Dim 03 Jan 2016, 18:19

Excusez-moi, j'ai vu de la lumière floue...

"En argot Internet, un troll caractérise ce qui vise à générer des polémiques. Il peut s'agir d'un message (par exemple sur un forum), d'un débat conflictuel dans son ensemble ou de la personne qui en est à l'origine. Ainsi, « troller », c'est créer artificiellement une controverse qui focalise l'attention aux dépens des échanges et de l'équilibre habituel de la communauté."

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_%28Internet%29

Alors qui est le troll, le troll qui saute de la falaise, ou celui (ceux) qui le suit (suivent).
Suis-je en train de me transformer en troll en alimentant la controverse ?

Mais je n'ai pas trouvé une définition claire de "foutrerie pseudo-sceptique", quelqu'un peut m'aider ? ^^

Joyeux 2016.
A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert04
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 58
Nombre de messages : 1881
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Dim 03 Jan 2016, 19:51

Alain.M a écrit:

Mais je n'ai pas trouvé une définition claire de "foutrerie pseudo-sceptique", quelqu'un peut m'aider ? ^^

Salut Alain

Foutrerie pseudo-sceptique pourrait se résumer à ce qui suit ( mais il faudrait demander à la dame si c'est ce qu'elle veut dire)

Foutrerie: foutaise, Bagatelle, chose sans importance, sans intérêt 

Pseudo-sceptique: qui ne doute pas comme le fait un sceptique sur certaines choses, car lui est sur qu'il n'y à rien du tout, à par ce qui est créer par la nature et par l'homme. Donc pas de place pour le paranormal et pour les OVNIS ( HET)

Donc, celà devrait nous donner à peut prés ceci: des mecs qui croient à rien sans intérêt.


Fin du hors sujet


Cdt

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain.M
Observateur analyste
Observateur analyste
avatar



Masculin Age : 6
Nombre de messages : 1705
Inscription : 19/10/2009
Localisation : Jupiter
Emploi : réalisation, infographie, design sonore
Passions : creation, bidouille et paranormal
Règlement : espèces

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Lun 04 Jan 2016, 10:08

Salut Robert,

C'est fin... (Et politiquement très agressif)
Et le contraire serait ? L'ingéniosité croyante ? rire

Joyeux 2016 !
A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1538
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Mar 05 Jan 2016, 06:03

Oui le troll n'est pas toujours là où on le croit rire


Mars et ça repart trhjzn(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 2921
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Mar 05 Jan 2016, 06:39

Bien, fin de la récréation, essayez de revenir au sujet avant que la lumière du jours ne vous transforme en pierre....

_______________________________________
Vélasco fan club
Mufon France
Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4573
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Mar 05 Jan 2016, 18:44

Bonjour,

En tout cas, la Nasa ne relate pas ces faits et je vous invite à visiter le sujet dédié à Mars ici :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t15265-topic-unique-le-robot-curiosity-sur-mars

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 249
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Dim 10 Jan 2016, 21:34

Eh bien Je tenais à vous féliciter chaleureusement pour avoir illustré avec un tel brio mes propos, lorsque j’évoquais :
Citation :
Vite il faut que la foutrerie se mobilise, c’est une question de survie…car la révolution gronde.
je ne pensais finalement pas si bien dire. Il semblerait que j’ai dû toucher une corde sensible, peut-être cette connexion entre connaissance et politique à moins qu’il ne s’agisse de cette question de la FOUTRERIE.
Untel me somme de fournir les références des cartes présentées alors mêmes que les liens de mon intervention y conduisent, démontrant se faisant qu’il ne l’a tout simplement pas lu ou tout au moins l’a t’il  survolée à hauteur stratosphérique ce qui ne l’empêche pas d’avoir une idée bien arrêtée sur le sujet… Au passage on personnalise le débat et à mots couverts on fait la chasse aux sorcières « fanatiques » et croyantes. Un grand moment du web dans une idée fort rance où la censure est convoquée au service de la tolérance (et de la liberté d’expression sans doute…)
D’autres ne se remettant pas d’avoir été critiqués dans leurs pitoyables interventions à propos de l’étrange étoile KIC8462852  viennent ici avec la ferme intention d’en découdre et de faire dérailler le sujet, les émoticons prenant la place de l’argumentation…
 
Mon cher Robert, comme vous êtes parmi les rares personnes à avoir apporté un peu de matière ici, j’ai pris le parti de vous répondre, vous verrez de façon exhaustive. Concernant votre définition du pseudo scepticisme qui dégouline d’allant-de-soi et d’à priori, plutôt que de faire dérailler plus avant ce sujet, je propose que nous la développions ici :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t19114p20-ovni-et-connaissance
sujet que j’avais initié pour montrer en quoi scepticisme et connaissance ne font pas forcément bon ménage. Je m’appliquerai à vous répondre et pour que vous puissiez déjà vous préparer et en m’inspirant de Dieudonné qui constatait que 95 % des productions mathématiques dérivent du tiers exclu, je vous propose ma définition du pseudo scepticisme :
« Concrétion d’une immanence rationaliste bornée, état de décomposition de la science, manifestation d’un champ, celui de la FOUTRERIE totalitaire. »
 
Mais il est temps maintenant de revenir à Mars et notamment à ceci :
 
Citation :
C'est vrai que l'hypothèse guerre nucléaire sur Mars telle que racontée par le Dr John Brandenburg peut faire trépigner les fans de science fiction 

Vous en pensez quoi?
 
Pour cela je vous ai préparé une réponse sous forme d’une fusée à plusieurs étages que j’ai intitulée respectivement :
-1 Concordance des temps- Premier étage.
-2 Mars où la révolution martienne au sens de Copernic- Deuxième étage.
-3 La politique de l’autre et notre libre arbitre-Troisième étage.
Je ne vous livrerai ici que les deux premiers. Si cela pouvait nous faire décoller un peu de la surface de cette planète pour nous ouvrir aux réalités du cosmos…
 
Concordance des temps : En hommage aux docteurs Benveniste et Bounias qui ont dû subir aussi l’ostracisme et la vindicte d’une communauté bornée…et pourtant !
 
Par une concordance des temps dont seul Internet à le secret, il se trouve que vous trouverez les réponses à vos questions ici sur le blog d’un…pseudo sceptique convaincu[1].
http://scienceblogs.com/pharyngula/2014/11/22/the-two-faces-of-je-brandenburg/
qui commet un article particulièrement virulent sur la théorie du docteur Brandenburg et sur son auteur. Je résume, Paul Zachary (PZ Myers) dit ne rien connaître au domaine en question ce qui de l’empêche pas, lui le « défenseur de la science » et sans même prendre en compte les arguments du docteur Brandenburg de torpiller celui-ci sur la seule base que ce que raconte Brandenburg est trop « extraordinaire » et contrevient d’une certaine façon à l’ontologie dominante…Quelle argumentation! Un petit air connu ?  Le ton est acerbe, la critique est agressive et le contenu totalement creux…  le fameux Paul terminant sa prestation minable par une insulte : « He was a smart guy, now he’s just a screwball fruitbat. » littéralement « c’était un gars intelligent, maintenant c’est juste une roussette hurluberlue » !
Au passage une autre carte…

Ce que notre pseudo sceptique n’avait pas anticipé, c’est que le bon docteur John Brandenburg vienne s’expliquer avec courtoisie et sans agressivité en apportant des faits ! Je me suis permise de ne traduire que les réponses de John et de résumer rapidement les échanges, critiques des intervenants notamment des pseudo sceptiques. Leurs champions pourront toujours traduire leurs interventions s’ils estiment que j’ai détourné leurs propos.
Commençons :
Les Interventions 1 et 2 respectivement de Nasdaq7 et Tim H sont très succinctes, une plutôt favorable à Brandenburg, l’autre évoquant de la science fiction, sans intérêt.
 
Intervention 3 :
Citation :
John E.Brandenburh Madison WI 24 novembre 2014
Citation :

Cher PZ Meyers,
Pourquoi ne lisez-vous pas
http://journalofcosmology.com/JOC24/Brandenburg.pdf
Vous êtes un biologiste, je suis un physicien des plasmas qui fut diplômé après 6 ans et demi d’études au Lawrence Livermore National Laboratory, un laboratoire dédié à la conception des armes nucléaires, travaillant dans le domaine de la fusion thermonucléaire contrôlée à la fois par confinement magnétique des plasmas et aussi du confinement inertiel (fusion par laser), qui conduisent fortement à la physique des armes nucléaires. Connaissez-vous la différence entre les signatures d’un « événement à neutrons rapides » et d’un événement à neutrons thermiques modérés et pourquoi une quantité importante de Xénon 129 est-elle apparue dans l’atmosphère terrestre à partir de 1945? Savez-vous pourquoi il n’y eut pas de cratère à Hiroshima et Nagasaki ? Savez-vous combien de temps a duré l’océan de Mars ? Je fus la première personne à proposer cette hypothèse,
http://en.wikipedia.org/wiki/Mars_ocean_hypothesis
Vérifier la référence du paragraphe 1.
Si vous essayez de trouver les réponses à ces questions, alors je tiendrai compte sérieusement de vos critiques.
Très sincèrement.
 
Intervention 4 :
Un certain S Harris s’adresse à PZ Meyers et fait remarquer avec juste raison le côté dogmatique de Meyers et les attaques ad-hominem. Il produit ensuite une critique sans concession de l’article de Meyers et de son site.
 
Interventions 5 et 6 assimilables à du trolling…
 
Intervention 7 :
John E.Brandenburh Madison WI 24 novembre 2014
Citation :
Cher PZ,
Je vous prie de m’excuser. Comme vous pouvez l’imaginer, trouver quelque chose comme cela et le dire aux gens est quelque peu stressant. Ce n’est pas une découverte réjouissante.
 
En gros :
L’atmosphère de Mars est chargée avec du Xénon 129, une signature d’une fission à neutrons rapides détectée dans notre atmosphère après le programme d’armes nucléaires, à la fois lors des tests nucléaires et lors de la production de plutonium avec des neutrons rapides ;
ses météorites les plus jeunes (180 millions d’années) contiennent des matériaux exposés à des neutrons de haute énergie supérieure à E> 10 Mev, ce n’est détecté dans aucune autre météorite martienne ;
La surface de Mars est couverte avec une couche contenant 10 fois plus de Thorium, Uranium et Potassium radioactifs que ce qui est contenu dans des météorites martiennes supposées provenir de rochers de Mars sous la surface ;
Une carte globale de la radioactivité met en évidence deux petites régions-une sur Mars Acidalium et l’autre sur Utopia Planum qui entoure la planète pour former un « dépôt aux antipodes » où l’onde de choc s’est visiblement rencontrée et a déposé des matériaux ;
Un réacteur nucléaire naturel, même âgé d’un milliard d’années, demande à être modéré comme sur la Terre, il ne peut produire des neutrons rapides, vous devez disposer de matériaux d’une qualité proche des armes pour cela car la section efficace pour la fission chute à très hautes énergies.
Tenant compte de tous ces éléments ensemble, il ne faut pas être sorcier pour imaginer que ces effets ne sont pas provoqués par un réacteur nucléaire naturel devenant instable et explosant, ce n’était rien de naturel.
C’était une bombe à hydrogène explosant dans l’atmosphère comme à Hiroshima et à Nagasaki, aucune d’elle ne provoqua de gros cratères, juste des destructions. Elles étaient entourées d’uranium naturel et de Thorium comme nos bombes à hydrogène, pour augmenter la puissance et les retombées radioactives.
Mars possède des vents de Coriolis comme sur Terre qui tendent à souffler du Sud-est au Nord. Ceux-ci ont dû transporter les retombées nucléaires dans le sens du vent.
Je peux lire une carte- Cydonia Mensa et Galaxias Chaos sont directement dans le sens du vent.
Ce qui est là est là.
Tout ceci est écrit dans le Journal de Cosmologie vol 24, publication 13 et est publié en ligne. Lisez le et vérifiez les références et les encadrés des images, tout est là.
 
http://journalofcosmology.com/JOC24/Brandenburg.pdf
Bien sincèrement
John Brandenburg.
 
Intervention 8 : Un certain Kevin remercie le bon docteur de ses précisions,  reconnaît honnêtement ne pas être un expert et est perturbé par la prise de position de Brandenburg à propos du visage de Mars. Il s’interroge en parallèle sur le sérieux du journal de la cosmologie.  Il exprime en fait son trouble devant le côté exotique des faits rapportés par Brandenburg et demande des précisions.
 
Intervention 9 : Un certain Narad donne le pédigré de  Brandenburg ! C’est impressionnant et nous y reviendrons dans la seconde partie de cette intervention.
 
Intervention 10 : Un certain Chris rappelle que Hiroshima et Nagasaki étaient des bombes atomiques et non des bombes à hydrogène. Pinaillage pseudo sceptique. On a peine à croire que Brandenburg, avec le parcours qu’il a suivi puisse confondre ces deux types de bombes…il évoquait en fait l’exemple d’une détonation atomique atmosphérique, l’exemple de la Tsar Bomba aurait été certainement plus pertinent, mais voilà c’était russe et d’un point de vue populaire beaucoup moins connu !
https://www.youtube.com/watch?v=WwlNPhn64TA
Pas de cratère pour la Tsar bomba.
 
Intervention 11 :
John E.Brandenburh Madison WI 25 novembre 2014
Citation :
Cher Kevin,
Merci à vous pour me donner l’opportunité d’expliquer mes vues et mes travaux.
 
Merci à vous pour cette occasion d’un débat raisonné. Vous m’avez demandé, pourquoi, comme je suis un scientifique, je parle de la présence d’artéfacts sur Mars à Cydonia Mensa et à Galaxias Chaos et pourquoi j’ai choisi le Journal de Cosmologie, un journal en ligne à référés pour publier mes recherches plutôt que Science ou quelques autres journaux reconnus de plus longue date. Laissez moi résumer brièvement mon raisonnement en ces matières :
En premier, commençons avec ce sur quoi on est d’accord. Le principe de médiocrité, qui soutient toute la démarche SETI, et qui a été la fondation de la science humaine depuis le commencement de la révolution scientifique. Il dit en gros, que la terre et l’être humain ne sont pas « spéciaux » ou miraculeux, mais qu’ils font partie d’un système physique général dans le cosmos. La Terre n’est pas le centre de l’univers mais simplement une partie de celui-ci, la race humaine est sur cette planète non pas par quelques miracles mais fait partie de quelques processus qui pourraient se produire sur n’importe quelle planète partout dans l’univers. Ceci signifie que la gravité à la surface de la Terre, faisant tomber les pommes,  fait aussi que la lune orbite  autour de la Terre etc.… Ce principe sous-tend SETI car il déclare que les produits des civilisations ET nous seront reconnaissables, que ce soit des signaux radio, ou des monuments immenses sculptés comme le Sphinx et les pyramides.  En se basant sur le principe de médiocrité, nous nous attendrions à ne pas être seuls dans l’univers, et que d’autres civilisations devraient exister ailleurs.
Nous savons aussi, basé sur de bonnes preuves, que l’univers a approximativement 13 milliards d’années, alors que la Terre a seulement 4,5 milliards d’années, et tout ce qui est connu de l’histoire humaine est seulement une infime fraction de l’histoire de la Terre-200 000 années. Aussi nous pourrions nous attendre à ce que d’autres civilisations soient bien plus vieilles que nous dans le cosmos, et, comme nous, ont atteint la haute technologie et même le voyage spatial.
Ceci conduit au paradoxe de Fermi : Nous nous attendrions à ce que l’univers grouille de civilisations vibrantes et bruyantes mais c’est le silence. Ceci est particulièrement vrai si nous attendions, sous le principe de médiocrité, que d’autres cultures se conduisent comme nous le faisons, ou comme toute autre biologie sur cette planète le fait : En se répandant agressivement dans de nouveaux espaces de vie, sur d’autres planètes et d’autres systèmes solaires, et en étant bruyantes en faisant cela. C’est peut-être simplement une vue naïve, les émissions radio peuvent être une caractéristique des civilisations pendant un court moment de leur développement par exemple, mais d’autres signes devraient les remplacer. Mais à la place, nous avons un grand silence et un sentiment de solitude dans le cosmos.
Maintenant, passons à Mars. Mars est la première planète ressemblant à la Terre que nous pouvons explorer dans le cosmos. Nous avons des preuves importantes que Mars a eu de la vie à ses débuts (les météorites martiennes) et que cette vie continua,  peut-être jusqu’à ce que les sondes Vikings aient atterri et aient testé le sol pour la présence de vie. Nous savons aussi que Mars a eu des rivières et un océan, signifiant qu’elle avait des températures et une pression atmosphérique similaires à la Terre. Nous savons que ceci peut se produire à partir d’un effet de serre similaire à celui de Venus. Nous connaissons aussi l’ancien lit de l’océan (je fus le premier à formellement faire cette hypothèse d’un océan dans les plaines du nord de Mars, vérifiez sur Wikipedia paragraphe référence 1). Cet océan signifie que Mars pouvait non seulement avoir de la vie mais aussi une biosphère. Mars est rouge, indiquant qu’elle avait une atmosphère riche en oxygène dans le passé. Regardez les photographies des déserts de la Terre depuis l’espace, ils sont aussi rouges vifs. Ceci est dû dans les deux cas à l’hématite, du fer à l’état d’oxydation ferrique. Sur Terre, le sol est rouge à cause de l’oxygène de l’atmosphère, Sagan proposa le même processus sur Mars dans le passé. Mars n’est pas seulement oxydée en surface,  les sédiments exposés dans Vallis Marineris vont aussi profonds que 8 km et ils sont aussi rouges vifs.  Donc Mars avait un océan et des rivières, de la vie et probablement de l’oxygène. La seule question est pendant combien de temps a-t-elle eu toutes ces choses? Avant qu’elle ne devint comme elle est aujourd’hui, froide et aride.
Aussi nous avons établi l’argument selon lequel la Terre et l’humanité sont « médiocres », normales dans l’univers. Nous avons aussi établi le point avec des preuves solides selon lequel Mars était comme la Terre pendant quelques temps.
 
La question est combien de temps ? Si Mars était comme la Terre pendant un million d’années ou moins, alors aujourd’hui nous n’attendrions rien de plus que des bactéries robustes sur Mars, car en se basant sur l’histoire « médiocre » de la Terre, il a fallu 4,5 milliards d’années de conditions d’eau liquide et de vie pour produire des formes de vie avancées. Cependant, si Mars était comme la Terre pendant des milliards d’années, peut-être 4 milliards, alors tous les enjeux sont possibles. La vie avancée sur la Terre est apparue soudainement, il y a 0,5 milliard d’années, pendant l’explosion du « pre-Cambrien » et évolua très rapidement. Nous ne connaissons pas ce qui a provoqué l’explosion Précambrienne. Aussi nous ne comprenons pas ce qui contrôle l’horloge biologique, des impacts, les radiations d’une supernova augmentant les taux de mutations? Mais disons, de façon purement hypothétique, qu’il faut des milliards d’années de vie sous les conditions terrestres pour permettre aux formes de vie avancées d’apparaître. Disons 3 milliards ou même 4 milliards.
Maintenant, combien de temps l’océan de Mars a t’il persisté, et avec lui, les conditions similaires à la Terre ? Un milliard d’années ou 4 milliards ? Sur ce nombre tourne tout le débat. Parce que si c’était 3-4 milliards d’années et Mars est aujourd’hui désertique et froide,  nous nous attendrions, selon le principe de médiocrité à trouver les restes de formes de vie avancées, peut-être même d’une civilisation morte. Cependant, si Mars avait eu un océan pendant seulement un milliard d’années, à l’autre extrémité, nous trouverions seulement des bactéries sur Mars, et peu d’entre elles dans les conditions présentes.
La réponse est au centre des débats dans la communauté scientifique s’occupant de Mars. Mars a une personnalité partagée, la dichotomie de Mars, les régions du nord sont jeunes avec peu de cratères, les plaines du sud sont très vieilles. Ceci paraissait dans les datations des météorites de Mars, elles s’organisent en deux groupes, un groupe incluant ALH84001 est très vieux avec 4,5 milliards d’années. L’autre groupe est très jeune de un milliard à 0,2 milliard d’années avec la plupart très jeunes. Elles montrent toutes des signes d’une exposition à l’eau liquide. Ceci indique que le nord de Mars est très jeune. Cependant, la vue dominante, basée sur le comptage des cratères, est que le nord a quelques milliards d’années et que le sud a 4,5 milliards d’années. Le conflit entre les gens qui travaillent sur la météorite de Mars, qui mesurent l’âge des roches par radio-isotopes et qui obtiennent des âges récents de 0,5 milliard d’années en moyenne pour les plaines du nord, et les contours des cratères, qui estiment de 2 à 3 milliards d’années, constitue ce qui est appelé le Paradoxe de l’âge de Mars-Comment pouvez-vous obtenir des météorites jeunes à partir d’une vieille planète ? Willim Nyquist[2] a publié de façon extensive sur ce paradoxe. La réponse au paradoxe est que pour les contours du cratère on fait l’hypothèse que le taux de cratérisation est déduit de celui de la Lune, mais Mars est proche de la ceinture d’Astéroïdes.  Si vous envisagez un taux de cratérisation quatre fois supérieur à la Lune sur Mars alors les plaines du Nord sont jeunes et ont 0,5 milliards d’années. Le fait que nous ayons bien plus de météorites martiennes en terme de nombre et de masse, que les météorites lunaires (météorites de la Lune) milite en faveur du fait que le taux de cratérisation de Mars doit être beaucoup plus important que celui de la Lune et aussi que le débat sur le paradoxe de l’âge réside à ce niveau. D’autres ainsi que moi même, nous proposons que le taux de cratérisation doive être revu à la hausse de façon à ce que les âges de la surface de Mars s’accordent avec les âges radiométriques.  Mais c’est en débat et nous avons une grande réunion l’année prochaine à ce propos et je suis invité ! Aussi le débat sur l’âge de Mars se résume à un nombre, le taux relatif de cratérisation entre Mars et la Lune (où nous avons obtenu des roches d’endroits connus en nombre de cratères).
Aussi la durée de l’océan, et combien de temps la vie aurait-elle pu évoluer sur Mars, tout se résume à un nombre, le taux relatif de cratérisation entre Mars et la Lune. Si c’est une fois le taux lunaire alors Mars était comme la Lune pour la plus part de son histoire, si c’est 4 fois le taux lunaire, l’autre extrême, alors Mars était comme la Terre pour la plupart de son histoire, avec tout ce que cela implique pour l’évolution possible de Mars. La science martienne est comme toutes les sciences, une activité humaine sujette aux orthodoxies, aux passions et aux personnalités. Elle est aussi très conservatrice, comme toutes les sciences, modifiant ses courants dominants seulement après de longues analyses des données et des débats. C’est aussi en particulier très conservateur car Mars est la première ligne du débat sur la vie extraterrestre. Aussi, maintenant, pour  le courant dominant le taux de cratérisation de Mars est fixé à 1 ou 2 fois celui de la Lune. Cependant, les âges des météorites sont consistants et militent pour un taux de 4 fois celui de la lune voir supérieur. Aussi il y a débat. Les gens deviennent plutôt passionnés dans ces débats et se traitent mutuellement de fous parfois.
Maintenant si la surface de Mars est jeune, que la vie est dans les météorites martiennes, alors l’océan de Mars et tout ce que cela implique ont duré plus de 4 milliards. Donc Mars était comme la Terre pendant cette longue période. Le climat de Mars alors changea de façon catastrophique pour être ce qu’il est aujourd’hui. Nous connaissons tout un tas de catastrophes qui pourraient conduire à ceci, nous voyons des preuves de celles-ci dans l’histoire terrestre. Cependant, si Mars était comme la Terre pendant 4 milliards d’années, la période qui s’accorde avec les âges moyens des jeunes météorites, aussi nous ne pouvons rien écarter sur Mars de ce que l’évolution a pu produire.
Donc, sous un taux de cratérisation de 4 fois celui de la lune et le principe de médiocrité, si je vois des choses sur Mars qui ressemble à des structures archéologiques érodées, je ne suis pas différent d’un scientifique qui trouve ce qu’il pense être des microfossiles dans les météorites martiennes ou un scientifique qui dit que l’Amérique du Sud et l’Afrique vont ensemble, l’origine de la tectonique des plaques.
Maintenant pourquoi je publie dans le Journal de Cosmologie ? Parce qu’ils acceptent des publications de ce type, ce qui n’est pas le cas des autres journaux.  De plus, en étant en ligne, ils valident et publient rapidement, signifiant que mes données et arguments sont disponibles pour la communauté scientifique et qu’ils peuvent les lire-s’ils le désirent. Un autre journal plus reconnu auquel j’ai soumis le même article, s’est assis dessus pendant près d’un an sans rien dire, puis l’a rejeté avec une note laconique.
 
C’est donc en partie la seconde révolution copernicienne, la Terre détrônée du centre de l’univers biologique. Aucune révolution n’est un goûter, bien qu’elles commencent quelquefois comme des goûters.
 
Merci Narad de citer ma théorie de l’unification GEM. Cette théorie n’apporte aucune aide pour savoir si je suis dans le vrai à propos de Mars, toutefois, mon expression simple de « G » la constante gravitationnelle, publié pour la première fois en 1987, demeure l’expression la plus simple et la plus précise dans la littérature et est juste jusqu’à une partie par millier- dans le cadre de l’erreur expérimentale alors que les mesures expérimentales sont si difficiles.
Merci à vous tous pour me donner l’opportunité d’entreprendre un débat de façon raisonnée et documentée. Je vous engage tous à rechercher sur la toile et vérifier mes déclarations concernant le débat sur l’âge des  météorites de Mars, qui est le débat au cœur de toute cette affaire de Mars.
 
Intervention 12 : Un internaute passionné Andrew McAtee signale que le PDF de la publication n’est pas disponible.
 
Intervention 13 : Geekoid, un pseudo sceptique intervient avec agressivité et pétitions de principe…En fait il n’a aucun argument précis si ce n’est celui de la négation et du dogme. Il agresse le bon docteur, souligne son ignorance et mentionne des experts qui l’auraient contredit sans jamais les citer bien entendu. La foutrerie pseudo sceptique dans  les faits, les Torquemadas du système!
 
Intervention 14 :
John E.Brandenburg
Madison WI Novembre 27, 2014.
Citation :
Cher Andrew,
Merci de votre intérêt pour les données réelles et leur interprétation. Le site du Journal de la cosmologie s’est planté à cause d’un trafic trop important concernant mon article, ils travaillent pour le rétablir à nouveau.
Envoyez moi un email à spaceranger137@yahho.com et je peux vous envoyer l’article en pré impression. Comme pour Geekoid, je vous encourage à lire J.E.Brandenburg (1995) « Contraintes sur le taux de cratérisation Martien basées sur les météorites SNC et les implications pour l’histoire climatique de Mars » Terre Lune et Planètes 67 : p35-45[2]. Et les travaux de NYquist sur le paradoxe de l’âge des shergottites.
Joyeux Thanksgiving
John Brandenburg.
 
Intervention 15 : Un certain Mike interpelle à nouveau Brandenburg. A la lecture on comprend qu’il fait partie de la même clique pseudo sceptique, Kevin, Geekoid et d’autres à venir. Il n’amène rien sur le fond (et apparemment il n’a pas lu l’intervention de Brandenburg, du classique) mais pire il  évoque les théories de la conspiration pour faire dérailler les débats. Il bombarde de questions, etc. Le ton est agressif, inquisiteur, etc. Un monument de mauvaise foi qui va se faire ramasser par le bon docteur comme il se doit…
 
Intervention 16 :
John E.Brandenburg
Madison WI Decembre 1, 2014
Citation :
Cher Mike,
Je voudrais voir vos hypothèses publiées dans une revue respectable à comité de lecture. Alors je les commenterai.
 
Intervention 17 : Un certain Hank Roberts. Sans intérêt. Dans la lignée de l’intervention 16…
 
Intervention 18 : Chris Barrell. Il note avec pertinence l’agressivité dont font preuve les contradicteurs de Brandenburg et évoque l’inanité des critiques consistants à accuser le docteur de vouloir vendre son bouquin. Son intervention mérite le détour.
 
Intervention 19
John E.Brandenburg
Madison WI USA
Décembre 3, 2014.
Citation :
Cher Chris,
Merci pour les mots aimables. L’article que j’ai publié, était peut-être trop vaste dans sa perspective, je l’admets. Cependant, nous avons à faire avec le futur de l’humain dans le cosmos, qui est un vaste sujet. Aussi j’ai décidé de pécher du côté de la perspective « cosmique ». Plusieurs de mes collègues suggérèrent que je devais séparer le paragraphe sur les isotopes nucléaires et le publier comme un article isolé, mais j’ai été actif dans la recherche sur Mars depuis assez longtemps pour savoir que la biologie et SETI font de l’ombre à tout ce qui est trouvé sur la planète Rouge, aussi j’ai décidé de m’occuper de ces questions de plein fouet.
Nous devons  remercier cet « anglais infernal H.G.Wells et son neveu Orson pour cette situation dans les sciences martiennes.
Les sites des explosions apparaissent corrélés en effet avec les deux sites possibles d’archéologie érodée. Cette corrélation est évidente pour quiconque est capable de lire une carte, un talent assez rare à l’époque du GPS, mais toujours utile. Donc, j’ai discuté la corrélation et son sens. Cette hypothèse est vraiment conforme aux avertissements de Steven Hawking concernant l’intelligence extraterrestre.
 
Alors, pour les problèmes de style ou de présentation, je devrai licencier toute mon équipe éditoriale. Peut-être que si j’avais fait allusion au Daleks (« Exterminer ! ») du docteur Who, ceci aurait donné plus de dignité à mes idées? (L’orthographe est moins un problème, étant donné un plus large éventail de littérature). Je pense, quelquefois, que nous jouons tous des rôles dans un film de science fiction. Plus heureux que la plus part, selon moi.
A propos, les visages sont«tournés vers le haut » car il est impossible de construire un visage de la taille d’un kilomètre faisant face dans toutes les directions. Quelques uns de mes collègues ont aussi suggéré que l’orientation des visages et leurs expressions suggéraient aussi « une certaine animosité envers quelqu’un dans le ciel » évoquant une dispute de longue date avec des intelligences « Extra-Ariennes ». Si mon hypothèse de travail est correcte, les preuves d’une telle dispute de longue date entre Mars et quelqu’un d’autre, sont peut-être enterrées dans les ruines de Cydonia et Galaxias.
 

 
Citation :
Des sols vitrifiés, gravé avec de l’acide, ont été trouvés sur les sites des explosions hypothétiques, mais nulle part ailleurs sur Mars. Ce minerai ressemble à la « trinite », le mélange de verre fondu sur le site des explosions nucléaires. Aussi je considère que mon hypothèse est soutenue par de nouvelles données. Cependant, tout ce que l’on trouve sur Mars, une grande planète diversifiée, peut être expliqué avec plusieurs mécanismes possibles. En tant que scientifique, j’ai simplement choisi ce que je pensais être  l’hypothèse la plus simple étant donné la totalité des phénomènes dont je suis au courant. Ces données et leur interprétation furent rapportées au département de la défense des Etats Unis quand je les ai découverts,  après  y avoir murement réfléchi pendant six mois, ils suggérèrent que je les publie. C’est eux, plutôt que la NASA, « dont sur les bureaux je faisais des bonds de cabri » figurativement qui acceptèrent que je soulève la question publiquement.
Dans tous les cas, je vous remercie vraiment de lire cette publication et de commenter son contenu.
Sincèrement.
John Brandenburg.
 
Intervention 20 : De France ! Cocorico. Un certain Nils trouve les propos de Brandenburg à la fois rationnel et objectif. Il n’apporte rien à la question et démontre un attentisme certain. Mais en science ne faut-il pas aussi mouiller un peu sa chemise et procéder soi même à des recherches et des vérifications…
 
Intervention 21 :
John E.Brandenburg
Madison WI
Décembre 4, 2014.
 
Citation :
Cher Nils,
Comme je l’ai dit, je choisis « l’hypothèse la plus simple pour expliquer la totalité des données, étant donné le phénomène dont je suis au courant. Dans cette analyse, j’ai inclus les phénomènes créés par la vie intelligente car je ne pense pas que nous soyons seuls dans l’univers, et je ne pense pas que nous sommes la seule espèce à avoir développé le voyage dans l’espace. Ceci dit, j’évoquerai brièvement les hypothèses alternatives que j’ai considérées, et même un certain temps, embrassées.
L’anomalie du xénon 129 était le départ de la recherche. C’est unique à Mars, le vent solaire, Jupiter, la Terre et la moyenne des gaz extraits des météorites les plus anciennes, les chondrites carbonées, dont la composition globale correspond de façon très proche à la composition des éléments solaires, tous donnent environ la même distribution des isotopes de Xénon avec une tenue en Xénon 129 et Xénon 132 pratiquement équivalente. C’est considéré comme la composition originale des éléments et des isotopes de la nébuleuse solaire, elle-même créée des restes mélangés des supernovae qui ont précédé la formation de notre système solaire. Pourquoi Mars aurait autant de Xénon 129 dans un rapport de  2,5 fois plus que le  Xénon 132? C’est une planète, non quelques météorites isolées. Le Xénon 129 peut venir de la décomposition de l’iode 129 avec une période de demi vie de 16 millions d’années environ. Une fois que l’on pouvait imaginer que Mars à reçu quelque peu une grande quantité d’iode 129 lors de sa formation et celle-ci se décomposa et dégaza. En d’autres mots Mars était peut-être simplement un cas particulier dans le système solaire. Cependant, Mars a aussi une quantité très importante d’Argon 40, le produit de la décomposition du Potassium 40 qui a un période de demi vie bien plus longue de 1,3 milliards d’années. Mais les roches martiennes (les météorites) montrent que Mars a beaucoup moins de potassium que la Terre, et aussi de Thorium et d’Uranium. Aussi, pour expliquer l’excès d’argon 40 par rapport à l’argon primordial 36 ils firent l’hypothèse que l’atmosphère précoce de Mars fut perdue par un gros impact, aussi l’argon 40, qui s’échappa plus tard compte tenu de la différence entre les demi vies du K40 et de l’I 129 a pu dominer. C’est une belle idée, cependant, tout le xénon 129 aurait alors fait parti de l’atmosphère précoce et aurait été alors perdu lui aussi.  Aussi la double anomalie en Argon 40 et en Xénon 129, avec des différences de temps de dégazage extrêmement importantes, signifie que les scénarios de la perte de l’atmosphère précoce ne marche pas. Les anomalies en Xénon et en argon doivent être dues à quelques autres évènements, une irradiation de Mars par des neutrons que produit par exemple un événement de fission.  La même chose se passe pour le schéma global des débris de thorium et de potassium, c’est une couche de surface, car la surface de Mars montre dix fois plus de ces éléments que ses roches (les météorites de Mars). Alors peut-être qu’un réacteur nucléaire naturel massif de Mars a fonctionné, puis quand il fut instable a explosé. De tels réacteurs ont opéré sur Terre, j’ai aimé cette hypothèse.
Cependant, le Xénon 129 en excès est aussi la signature d’une réaction de fission à neutrons rapides, et pas celle d’un réacteur nucléaire modéré par l’eau comme tous ceux naturels qui ont existé sur Terre. Aussi, si un tel réacteur explosait, il aurait laissé un cratère massif comme l’impact d’un astéroïde. Donc, les réacteurs nucléaires naturels ne correspondent pas aux faits.
Dans les mots de Sherlock Holmes, « une fois que vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, même si cela paraît improbable, doit être la réponse ». Une bombe à hydrogène massive,  entourée d’Uranium et de Thorium pour augmenter sa puissance et les retombées radioactives et qui a explosé dans l’atmosphère au dessus de Mare Acidalium pour augmenter le souffle et les retombées rend compte de tous les faits que nous avons vus. Une plus petite explosa au dessus de Utopia Planum rend compte des données restantes. Pourquoi ? Si celles-ci furent des engins construits intelligemment, l’engin d’Acidalium était aussi grand que l’Empire State Building, pourquoi quelqu’un aurait-il fait un tel truc ? La réponse réside dans une autre question : Qu’est ce qui est dans le sens des vents et donc qui reçut la plus grande part des retombées et de l’effet de souffle ? La réponse est Cydonia Mensa et Galaxias Chaos. Et ce qui est, est.
Aussi ceci fut en premier rapporté au Pentagone et puis publié une fois qu’ils donnèrent leur approbation. Donc, vous êtes  tous maintenant informés du comportement possible de la vie intelligente vers d’autres vies intelligentes dans le cosmos. Ceci s’est produit dans le lointain passé heureusement.
Dans un cosmos silencieux,  cependant, nous sommes en train de faire beaucoup de bruit. Peut-être que nous devrions faire des recherches sur Mars de façon plus urgente et commencer le processus d’exploration de l’espace, ainsi nous connaîtrons exactement de façon la plus détaillée de ce qui est humainement possible ce qu’il se produisit sur Mars, voilà la façon dont je suis arrivé à cette « hypothèse de travail ».
Ecrivez à la NASA et à votre délégation du Congrès si vous pensez que ceci devrait être étudié plus à fond.
Très sincèrement.
John Brandenburg.
 
Intervention 22 :
Un certain Dean clôt le débat dans la foutrerie, sa marque de fabrique sans doute…
 
La possibilité d’ajouter des commentaires est désactivée. A aucun moment, le courageux PZ qui a publié ce torchon polémique n’est intervenu pour débattre avec le docteur et répondre à ses arguments, lui qui se dit le « défenseur » de la science et de la rationalité, c’est assez cocasse…
Rappelons succinctement les faits et questions qui ont conduits le docteur Brandenburg à établir son hypothèse :
1-    Pourquoi l’atmosphère de Mars présente-telle un ratio Xénon 129 /Xénon 132 2,5 fois plus élevée que le reste du système solaire ?
2-    Pourquoi l’atmosphère de Mars a un excès d’Argon 40 par rapport à l’Argon primordial 36 ?
3-    Pourquoi la couche superficielle de Mars présente t’elle une teneur 10 fois plus importante en Thorium, Uranium et Potassium que son sous-sol ?
4-    Pourquoi trouve t’on des sols vitrifiés,  du minerais ressemblant à de la « trinité » sur les deux spots identifiés par le docteur Brandenburg mais nulle part ailleurs sur Mars?
5-    Pourquoi les météorites les plus jeunes de Mars (180 millions d’années) contiennent des matériaux exposés à des neutrons de haute énergie supérieure à E> 10 Mev, qui ne sont détectés dans aucune autre météorite martienne.
6-    Pourquoi une carte globale de la radioactivité met en évidence deux petites régions-une sur Mars Acidalium et l’autre sur Utopia Planum qui entoure la planète pour former un « dépôt aux antipodes » ?
7-    Comment expliquer la distribution bimodale des âges des terrains martiens, la moitié sud de mars présentant une datation de 4,5 milliards d’années et la partie nord présentant un âge beaucoup plus jeune 0,2 à 1,3 milliard d’années ?
8-    La couleur rouge de mars est révélatrice d’une présence importante d’hématite, oxyde ferrique. D’où est sorti l’oxygène et pourquoi Mars est oxydée en surface et en profondeur ?
9-    Quel est le taux de cratérisation de Mars par rapport à la lune?
10-Est-il proche de 4 fois le taux lunaire au lieu de 1 ou 2 fois tel qu’initialement supposé et répondant aux récentes météorites martiennes découvertes, NWA 7034 et ses sœurs[5] [6]?
11-Comment expliqué les sédiments martiens trouvés dans la météorite ALH84001 ainsi que ceux retrouvés sur près du cratère Gale ?
12- A quelle date les océans supposés de mars ont-ils disparu ?
13-etc.
 
 
Je ne dis pas que l’hypothèse du docteur est la bonne mais force est de constater quelle colle de façon presque parfaite aux faits. Car ici, contrairement à la foutrerie rationaliste qui pour construire ses explications « rationnelles » (son conte de fées rationaliste)  d’un fait inconnu doit conjuguer les conjonctions de coordination, ici nous avons une inversion complète, une seule hypothèse explique de nombreux faits! Donc la question n’est pas de savoir qui trole ou ne trole pas mais bien plutôt de répondre aux différentes questions du bon docteur en proposant une autre explication…ou pas.
Je pourrais par exemple changer de casquette, consulter la publication « Impact regimes and post-formation sequestration processes: implications for the origin of heavy noble gases in terrestrial planets » [4], constater qu’une anomalie de Mars est justement de présenter une déficience en gaz nobles par rapport aux autres planètes telluriques et, pour faire le lien avec le sujet à l’ouverture de ce fil, me demander si cette observation capturée par Hubble qui nous est contemporaine ne serait pas le reflet d’un mécanisme inconnu que nous aurions tout intérêt à expliciter si l’on fait un parallèle entre le devenir de Mars et peut-être celui de la Terre…
Je vous laisse réfléchir.
 
2 Mars où la révolution martienne au sens de Copernic- Deuxième étage :
 
Mais qui est donc le docteur Brandenburg?  Pour vous rendre compte qu’il ne s’agit pas d’un obscur scientifique qui chercherait la célébrité en donnant dans l’exotique, il suffit par exemple de jeter un coup d’œil sur ces publications. C’est proprement impressionnant et hallucinant.  Allez par exemple ici, sur la banque de données d’astronomie et de physique :
http://adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-basic_connect
et interrogez avec le nom du docteur !

 
C’est un scientifique accompli avec des travaux que l’on pourrait qualifier de véritables gemmes, de quoi flirter avec le Nobel notamment avec sa théorie GEM (Gravity Electro Magnetism), théorie d’unification! Et surtout cela « poynte » [8] [9]  vers, devinez quoi… le voyage interstellaire ! Ceci pourrait peut-être expliquer la sensibilité particulière de Brandenburg avec SETI et la question extraterrestre. Si vous avez des éléments vous permettant d’approcher comment pourrait-être franchi la barrière luminique, alors c’est un peu comme se munir de jumelle pour voir un paysage. Vous ne voyez plus du tout la même chose…
Je vous suggère d’aller faire un tour sur le site suivant :
http://www.americanantigravity.com/news/space/john-brandenburg-poynting-vector-antigravity.html
Jeter un coup d’œil en haut à gauche de l’écran, vous y trouverez ceci :

 
Puis pour les anglophones, écoutez l’interview. Les références sont impeccables, Tesla, Kaluza-Klein, Sakharov, etc. Vous comprenez alors que là on ne rigole plus, que c’est du sérieux, du pointu et on en vient à se demander si une certaine crypto science[10] ne s’est pas développée en marge de la société civile, le bon docteur jouant le rôle « d’interface » entre « des mondes technologiques » qui ont divergé. Et même l’allusion aux technologies développées dans les années 30 et la référence à la période Nazi posent plus de questions qu’elles ne décrédibilisent le sujet.
L’argument de faire le buz pour vendre un bouquin apparaît alors totalement fallacieuse, mais il demeure toutefois une question de fond : Pourquoi un savant de ce calibre, avec les références qui sont les siennes se risquerait-il dans un sujet aussi glissant quant à ce passé de Mars et ces hypothétiques bombes atomiques, sujets nuisant à sa notoriété et à sa carrière dans la « conformité ambiante »? Peut-être faut-il considérer son parcours professionnel et ses origines comme la possible explication et notamment son parcours qui fait de lui un acteur issu du complexe militaro industriel. On ne rentre pas comme cela au Lawrence Livermore National Laboratory et il est, comment dire, connecté. D’ailleurs dans les réponses qu’il a données dans les échanges sur le blog sceptique et que j’ai traduites dans le paragraphe concordance des temps, un point m’a particulièrement  interpelé, sa référence à plusieurs reprises au département d’états américains et au Pentagone, mentionnant bien qu’il avait publié ses travaux sur son hypothèse des bombes nucléaires en ayant au préalable demandé au Pentagone une autorisation qu’il reçut. En fait, j’ai l’impression que l’on nous dit quelque chose et si vous suivez le raisonnement du docteur, il mentionne un point qui je pense est extrêmement important et qui concerne une révolution à venir. Celle qui consiste à découvrir avec preuve à l’appui à partir de Mars que la vie a pu se développer ailleurs que sur la Terre et évoluer. Je reprends ses termes : « C’est donc en partie la seconde révolution copernicienne, la Terre détrônée du centre de l’univers biologique» et cette révolution nous est contemporaine et va se produire avec Mars. Elle débouche alors sur un cosmos grouillant de vie où nous sommes loin d’être l’espèce la plus intelligente, ni la plus avancée et où fourmillent les extraterrestres qui sont en fait déjà là et dans lesquels vous trouvez de tout,  des indifférents à la vie humaine et à sa civilisation, des bienveillants et des nocifs le tout intervenant plus où moins dans notre quotidien…A ce titre une réponse donnée par ce même docteur à Jessie Ventura sur un autre blog est assez explicite :
http://stardrive.org/stardrive/index.php/news2/blogs/5494-john-brandenburg-on-low-power-warp-drive-and-ufos
Message de John Brandenburg-Date : 22 Octobre 2011, 15h21 :52 réponse au message
« Pour Jessie Ventura-La guerre avec les Ets ? Fait ou Fiction ?
 
Citation :
Mes amis, je suis d’accord avec la proposition de Jack, une façon de transcender les distances interstellaires à basse de basse énergie, le warp drive (littéralement propulseur par déformation) comme dans Star Trek, est définitivement possible, et ceci pourrait aussi expliquer les OVNIs, mais pas pourquoi ils voudraient mutiler le bétail et enlever des femmes lorsqu’ils sont là. Ceci demande des pensées plus profondes- Commencer avec la question de pourquoi des humains font de telles choses.  Ceci signifie aussi que les occupants des OVNI ne sont peut-être pas aussi puissants que les gens les imaginent-aussi une puissance galactique de troisième ou second rang pourrait voyager ici aisément. Quelques uns avec qui nous commerçons peut-être, de la racaille extraterrestre. Si vous voulez voir un film qui explique toute la question extraterrestre et qui inclut les enlèvements par les aliens, les bases souterraines et les traites humains, qui sont tellement fascinés par la technologie extraterrestre qu’ils pensent qu’ils sont comme des dieux- vous devriez regarder « Les mystérieux » un film japonais de 1957. Il a été réalisé par Honda qui a réalisé Godzilla. http://en.wikipedia.org/wiki/The_Mysterians
 
 
 
 

 
Citation :
En le regardant, vous pourriez imaginer tout le champ OVNI  comme  si c’était le résultat de quelqu’un voyant ce film puis prenant du LSD. Toutefois, ça n’est pas ce qui se passa réellement- ce qui signifie que les réalisateurs du film semblent devoir faire partie d’une sorte de « révélation d’informations calibrées »- amenant le public doucement à accélérer par la révélation d’informations qui sont en elles-mêmes vraies, mais travesties en science fiction. Une idée ! Faisons en sorte que nos propres équipements modifient la géométrie de l’espace temps !



Voilà, dans un cosmos qui semble grouillant de vies, la première qualité d’une intelligence ayant compris son environnement est donc…la discrétion, aussi n’est-il pas étrange que nous n’ayons rien détecté de probant (encore qu’il faut ne pas être très regardant…). Mais la perspective d’une civilisation  hyper bruyante (comme la Terre) attirant l’attention de beaucoup de monde aux alentours  est l’assurance finalement de se rencontrer en toute sécurité. Quant aux humains, spectateurs inconscients de cette activité, ils sont au mieux quantité négligeable ou sujet d’étude mais peut-être aussi une espèce à cannibaliser (au sens figurer je l’espère mais finalement ce n’est pas bien différent..) etc au gré des visiteurs potentiels et de leurs relations. Le bon docteur n’est pas le seul à nous mettre en garde. Il semblerait que d’autres sources plus exotiques le font de façon plus soutenue depuis quelques temps.
Science fiction que tout cela, peut-être ou peut-être pas mais force est de constater que ce bon docteur Brandenburg est tout à fait atypique, curieux, c’est le moins que l’on puisse dire et il est difficile de le traiter d’allumé, son parcours, sa carrière,  ses publications… sont impeccables et ses propos sont à la fois pointus et décoiffants. Je pense que nous aurions tord de traiter ce qu’il nous dit par dessus la jambe.
 
BONNE ANNEE 2016.
 
[1]
https://fr.wikipedia.org/wiki/PZ_Myers
 
[2]
Constraints on the Martian Cratering Rate Based on the SNC Meteorites and Implications for Mars Climatic History
http://link.springer.com/article/10.1007%2FBF00613288#page-1
 
[3] Les références sont toutes impeccables, c’est du lourd !
Laurence E Nyquist, Planetary Scientist
http://ares.jsc.nasa.gov/personnel/bio.cfm?BioId=23
He has been a Principal Investigator in NASA's Cosmochemistry and Origins of Solar Systems Programs, and is currently a Principal Investigator in NASA's LASER (Lunar Advanced Science and Exploration Research) and MFRP (Mars Fundamental Research) Programs.
Nyquist L. E., Bogard D. D., and Shih C.-Y. (2001) "Radiometric chronology of the Moon and Mars." The Century of Space Science, Chap. 55, pp. 1325-1376 Kluwer Academic Publishers
 
[4] http://arxiv.org/pdf/1002.4819v1.pdf
Impact regimes and post-formation sequestration processes: implications for the origin of heavy noble gases in terrestrial planets
 
[5] http://www.hou.usra.edu/meetings/lpsc2015/pdf/2799.pdf
The NMS (New Mars Synthesis), Recent Data from Gale Crater and NWA 7034: Evidence for a Persistent Biologically Stabilized Greenhouse on Mars
 
[6] http://www.hou.usra.edu/meetings/lpsc2014/pdf/1143.pdf
Meteorite NWA 7533, the Confirmation of the CI-Mars Hypothesis, and The Mars Age Paradox
 
[7] http://www.lpi.usra.edu/meetings/lpsc2011/pdf/1097.pdf
EVIDENCE FOR A LARGE, NATURAL, PALEO-NUCLEAR REACTOR ON MARS.
 
[8] Sur John Henry Poynting  et la compréhension de la pression de radiation
Contributions of John Henry Poynting to the understanding of radiation pressure
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3390789/
 
[9] The Murad-Brandenburg Poynting Field Conservation Equation and Possible Gravity Law
http://www.americanantigravity.com/files/documents/The-Murad-Brandenburg-Eq.pdf
 
[10] Ce qui donnerait par ailleurs du crédit au « pentateuque » de notre bon Charlie James Hall et son Millennial Hospitality dont l’histoire serait à prendre comme un récit relatant des faits vécus plutôt qu’une histoire de science fiction romancée.
Voir aussi les révélations récentes de Laura Magdalena Eisenhower, et oui, la petite fille du célèbre président US. Un peu salade de fruits mais finalement du même acabit que le film Japonais…
https://www.youtube.com/watch?v=OdfIuTm2VuM
Dans quel monde vivons nous exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack73
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 493
Inscription : 25/02/2010
Localisation : Lyon
Emploi : night audit
Passions : tennis, séries SF/fantastiques, ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Lun 11 Jan 2016, 11:13

Merci M51M51 pour ce (très) gros travail de traduction, de résumé et quelque part, de vulgarisation (dans le sens positif). 
John Brandenburg est en effet un ponte, je suis sidéré par ses références!
J'ai également trouvé déplorables les interventions de certains, qui n'ont pourtant pas le début d'une moindre piste à proposer pouvant expliquer autrement ces nombreuses anomalies.

Malheureusement, comme pour le sujet OVNI, c'est toujours le négativisme systématique qui prévaut, quitte à parfois échafauder des débuts de théories complètement ridicules.

En fait, je crois aussi que concernant une possible ancienne vie martienne intelligente, certaines personnes ayant plaidé pour cette théorie par le passé lui ont surtout causé beaucoup de tort.
Cela date des photos de viking (le fameux "visage" notamment).

Je pense à des gens comme David Percy par exemple.
Malheureusement, les mass médias, dans leur campagne racoleuse de dénigrement ont plus souvent mis en avant ce genre d'hurluberlus que des scientifiques émérites comme le Dr Brandenburg.  Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4573
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?   Lun 11 Jan 2016, 14:08

Bonjour,

Pour rappel, n'oublions pas que nous avons deux robots sur place, dont Curiosity qui est pour l'instant le summum en terme d'analyse sur le terrain et dont les résultats sont visible et concrets sur le site consacré de la Nasa.

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
 

Mars, l'Eldorado des OVNIs?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mars, l'Eldorado des OVNIs?
» La vague française de 1954:12 MARS 1954, ROUEN, SEINE-MARITIME
» 1950 - 1977 : ovnis à Lorient. Bretagne
» 1966: March 24 - Photo ovni par un policier - Dexter, Michigan, (USA)
» Vidéo ovni: Lumières de Phoenix (13 mars 1997)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-