Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
myrtille
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 64
Nombre de messages : 1183
Inscription : 16/12/2012
Localisation : France
Emploi : ----
Passions : arts anthropologie philo sciences ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.   Sam 16 Aoû 2014, 11:25


Ces questions "ne m'empoisonnent" absolument pas, c'est, au contraire, ce qui me paraît être au coeur du sujet !
Je "travaille" d'ailleurs ,en douceur, depuis quelques mois, un ami physicien (titulaire d'une HDR) sur la question des ovnis (il ne connaissait pas cette réalité ): il commence à bigrement s' y intéresser!
Il a été très sensible au fait que le Cnes ait organisé récemment le Caipan ainsi qu'au communiqué récent de Sigma 2:
espérons que ce type d'informations contribuent à crédibiliser la recherche dans ce domaine et permette à de nouveaux scientifiques de s' intéresser au défi intellectuel que nous posent les ovnis.
Quant'à obtenir des financements pour ces recherches. ..comme le dit cet ami...c'est pas encore dans la poche!
Bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain2002
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 144
Inscription : 07/04/2014
Localisation : Caen
Emploi : Retraité
Passions : Savoir le vrai
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.   Sam 16 Aoû 2014, 15:25

Bonjour Wacapou,

Vous écrivez : «A quoi me servirait la possibilité de me déplacer à de vitesses proches de la lumière si ceux avec qui je vis ont disparu depuis des milliards d'années au terme de mon voyage ?»

Cette réaction doit être celle de toutes les intelligences extraterrestres qui sont issues de l'évolution biologique.
La base du développement de l'intelligence biologique est en effet l'émotion, le sentiment qui viennent se plaquer sur les perceptions vécues dans un groupe.
À l'appui de cette assertion, il y a eu cette "expérience" menée par un prince allemand pour connaître la langue d'Adam, d'Ève et surtout de Dieu dans le Paradis terrestre, avant donc que Dieu ait, selon la Bible qui était prise par le prince au pied de la lettre, multiplié les langues parmi les hommes afin que ceux-ci ne se comprennent plus. L'objectif était de les empêcher de s'unir dans la construction d'une tour (la fameuse tour de Babel) si haute qu'elle atteindrait le paradis céleste.
En conséquence le prince ordonna qu'un bébé, abandonné par sa mère à sa naissance, serait confiné dans une pièce, bien nourri, bien soigné, par des personnes ayant l'interdiction formelle de prononcer le moindre mot devant lui ou qu'il puisse entendre.
Bien entendu, l'enfant à trois ans ne parla pas la langue de Dieu, d'Adam et d'Ève ! Il ne parlait pas du tout ! Et il demeura très attardé mentalement toute sa vie, malgré l'arrêt ultérieur de "l'expérience".
Ce récit est peut-être légendaire mais il est conforté par les mémoires bien réels de médecins ayant soigné des "enfants-loups" ainsi que celui relatif à Kaspar Hauser dont l'histoire a donné lieu à un film très émouvant.
L'attachement aux siens, à des membres de son espèce, doit être un fait universel des êtres biologiques "intelligents" de l'univers.

C'est pourquoi je pense que ce ne sont pas des êtres biologiques qui se sont infiltrés parmi nous depuis longtemps, mais des machines extrêmement évoluées.
Bien sûr les premiers "programmeurs" biologiques de ces machines se sont bien gardés d'y insérer ce qui ressemblerait à un mimétisme des sentiments qu'eux mêmes peuvent éprouver. De même les deux sondes Vikings peuvent s'éloigner chaque jour de la Terre sans éprouver ni peur, ni désespoir, ni même ennui. Arrivés à destination, ces machines hyper sophistiquées n'éprouvent de répulsion, de haine ou d'affection pour les animaux intelligents (?) rencontrés. Heureusement car cela serait catastrophique pour les "visités" !
Ces "artégènes" comme on pourrait les appeler, pour rappeler à la fois qu'ils ont été manufacturés  tout en soulignant qu'ils dépassent en performance le cerveau humain, partent de leur planète d'origine dans toutes les directions pour un voyage qui peut durer des millénaires. Elles sont capables de s'autoréparer ainsi que fabriquer d'autres eux-mêmes qui recevront bien entendu tout ce qu'elles ont en mémoire.
En route, elles doivent trouver une grosse majorité de planètes inhabitées ou dont la vie n'existe que sous forme de monocellulaires. Alors elles les dépassent et vont explorer les autres systèmes exoplanétaires.
Si le groupe atteint une planète habitée, une fraction des artégènes du convoi s'en détache. Elle se consacrera désormais à l'étude complète de cette nouvelle source de vie. Et en particulier ce qu'il y a de plus complexe sur celle-ci, à savoir les cerveaux des plus évolués des biogènes qui la peuplent. Ils doivent paraître étonnamment différents les uns des autres, rapporté à la monotonie des "ordinateurs" artégéniques qui sont des clones parfaits les uns des autres.
On a calculé qu'avec une vitesse même assez éloignée de celle de la lumière, cette espèce de pollen cosmique atteindrait les limites d'une galaxie comme la Voie lactée en quelques centaines de millions d'années : peu de choses pour ces machines très robustes et aussi incapables d'impatience, d'ennui ou de découragement que nos propres machines.
Si les "artégènes" rencontrent des machines issues d'une autre civilisation, elles ne se font évidemment pas la guerre puisque tous sont incapables de haine, mais fusionnent leurs acquis pour un bénéfice réciproque. 
Les ordinateurs fonctionnant durant les longues traversées loin d'une étoile, découvrent peut-être des outils mathématiques pour se perfectionner toujours plus.
Peut-être y a-t-il un système de communication supraluminique ou même remontant le temps qui permet d'envoyer des "messages" sur les planètes visitées à la planète-mère et ses biogènes, sans y créer de paradoxe temporel. Mais là, c'est purement spéculatif ...

Cordialement, Alain2002
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.   Sam 16 Aoû 2014, 17:17

@Alain2002 a écrit:
Peut-être y a-t-il un système de communication supraluminique ou même remontant le temps qui permet d'envoyer des "messages" sur les planètes visitées à la planète-mère et ses biogènes, sans y créer de paradoxe temporel. Mais là, c'est purement spéculatif ...

Là vous touchez du doigt un autre problème, aussi "costaud" que celui de l'écoulement du temps entre deux points se déplaçant l'un par rapport à l'autre.
Nous y sommes d'ailleurs confrontés actuellement lorsque nous devons donner des ordres à nos robots qui gambadent sur Mars.
Soit une planète habitable située à 20 années lumière ... Attendre 20 ans pour recevoir un ordre ou 20 ans pour transmettre une information ?
Cela me paraît difficilement gérable ...
Si l'on admet l'existence d'entités extraterrestres (êtres vivants ou machines), ces entités communiquent forcément entre elles comme nous le faisons entre terriens.
Ils utiliseraient donc un autre système de communication que les ondes hertziennes, un système qui nous reste à découvrir et à exploiter.
Transmettre une information instantanément quelle que soit la distance qui sépare l'émetteur du récepteur, il y a peu de temps encore cela apparaissait impossible et même "fumeux".
Et puis sont apparues les vérifications positives concernant l'intrication quantique (taper "intrication quantique" sous Google pour en savoir plus) ... Il semblerait que notre univers ne soit pas tout à fait comme nous le percevons habituellement, qu'il existe des "raccourcis", des dimensions que nous ne percevons pas.

Lorsque je lis et relis les cas d'apparitions d'OVNIs les plus crédibles et les plus célèbres je constate que très souvent il est fait mention d'anomalies temporelles : montres, horloges qui présentent des retards, des décalages, témoins ayant perdu la notion d'écoulement du temps, témoin réapparaissant au bout de cinq minutes avec une barbe de cinq jours alors qu'il était rasé de près auparavant  ...

Je ne crois pas qu'il soit possible de "remonter le temps". Ce dernier semble s'écouler toujours dans le même sens mais plus ou moins vite, dans les cas extrêmes ... il peut s'arrêter. Quelle que soit la période considérée, des milliards d'années si l'on veut, un photon vient toujours de naître, le temps ne s'écoule pas pour lui.

En ce qui concerne le temps, peut-être les extraterrestres ont-ils trouvé l'astuce pour l'accélérer, le ralentir, l'arrêter même, en fonction des besoins. Dans ces conditions les voyages intersidéraux ne présentent plus les inconvénients évoqués plus haut ...

Les OVNIs nous montrent quelque chose considéré impossible, à nous de chercher ...

Bonne soirée.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clio91
Participation appréciable
Participation appréciable




Masculin Age : 54
Nombre de messages : 27
Inscription : 29/07/2014
Localisation : Essonne
Emploi : Prof
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.   Dim 17 Aoû 2014, 01:30

Bonjour,

Je pensais avoir contribué à ce sujet mais mon message, n'a pas été enregistré.

La question de l'énergie pour se déplacer dans l'espace est très intéressante. Charles Hall, un ancien militaire américain, qui a travaillé sur une base sécrete dans le Névada où auraient séjourné des ET de l'espèce "les grands blancs" parle brièvement de cette question à la fin de sa conférence de presse que voici https://www.youtube.com/watch?v=z32BIlzn38w

Yves Rocard, le père du 1er mininstre Michel Rocard, qui était le directeur des programmes pour le développement de la bombe atomique française a donné un entretien dans la presse écrite au début des années 90 au sujet des ovnis et surtout comment ils se déplaceraient dans l'espace. Pour lui, les distances étaient trop grandes et il faudrait emprunter des passerelles entre différents endroits de l'univers. Entendre le père du premier ministre de l'époque parler de ce sujet m'avait profondément étonné. Surement le fait d'être à la retraite a du le libérer de toute peur de l'establishment. A une époque plus récente encore Stephen Hawking, le célèbre cosmologue britannique ,parle en termes similaires mais utilise le mot de trou de ver pour désigner ces passerelles.

La question qui se pose alors est comment font nos amis ET pour passer dans ces trous ? Ont-ils besoin de beaucoup d'énergie pour les créer ou existent-ils naturellement ?
Je reviendrai avec une vidéo de la NASA que je dois retrouver où l'on voit apparaitre et disparaitre des ovnis pas loin d'une navette spatiale ou de la station internationale en orbite autour de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain2002
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 144
Inscription : 07/04/2014
Localisation : Caen
Emploi : Retraité
Passions : Savoir le vrai
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.   Dim 17 Aoû 2014, 18:16

Wacapou écrit :

«Soit une planète habitable située à 20 années lumière ... Attendre 20 ans pour recevoir un ordre ou 20 ans pour transmettre une information ?»

Je pense justement que les "artégènes" qui explorent la galaxie à la recherche de planètes habitées par des civilisations n'ont pas besoin de recevoir d'ordre pour accomplir leur quête. S'ils n'éprouvent vraisemblablement pas les sentiments et les émotions qui ont nécessairement accompagné le développement des biogènes de leur planète depuis leurs ancêtres primitifs, la programmation leur à donné le besoin d'accumuler des connaissances, ainsi d'ailleurs que des règles de respect pour les civilisations moins avancées qu'ils rencontreraient.

«Transmettre une information instantanément quelle que soit la distance qui sépare l'émetteur du récepteur, il y a peu de temps encore cela apparaissait impossible et même "fumeux".
Et puis sont apparues les vérifications positives concernant l'intrication quantique.»

L'intrication quantique est en effet un phénomène déconcertant car entre les deux particules impliquées il semble qu'il y ait un lien qui ne s'inscrive ni dans l'espace ni dans le temps.
Les scientifiques imprégnés des lois de la relativité insistent cependant sur le fait que puisqu'on ne peut pas choisir la polarité du premier photon que l'on teste, on ne peut pas déterminer la polarité du deuxième photon éloigné ; dommage car cette polarité pourrait alors servir de message (un bit informatique).
Le principe d'incertitude d'Heisenberg, qui a toujours été vérifié, semble interdire à jamais d'utiliser les photons intriqués comme moyen de communication instantanée.

Je pense qu'il subsiste des "biogènes" sur la planète de départ des "artégènes" qui doivent être avides d'information concernant les autres "biogènes", dont nous sommes, de la galaxie. Car sans curiosité scientifique, ils n'auraient pas atteints le niveau de connaissances qui leur a permis de construire les premiers artégènes. Et les artégènes de dernière génération même conçus par d'autres machines, n'auraient aucun intérêt à les éliminer de la même manière qu'ils nous laissent vivre.
Et même s'ils vivent très longtemps ces biogènes ne sont sans doute pas disposés à attendre des siècles les "reportages" de leurs sondes.

«Lorsque je lis et relis les cas d'apparitions d'OVNIs les plus crédibles et les plus célèbres je constate que très souvent il est fait mention d'anomalies temporelles : montres, horloges qui présentent des retards, des décalages, témoins ayant perdu la notion d'écoulement du temps, témoin réapparaissant au bout de cinq minutes avec une barbe de cinq jours alors qu'il était rasé de près auparavant  ...»

Je pense comme vous, Wacapou, que ces témoignages incitent à penser que nos visiteurs peuvent créer des anomalies temporelles. Quoique cette chose étrange : un homme ayant une barbe de cinq jours après quelques minutes de disparition, n'ait été rapporté qu'une seule fois, pour un militaire d'Amérique latine si je me souviens bien.
C'est à partir de cela que j'ai fait cette supposition d'un moyen de voyager plus vite que la lumière, en "remontant" le temps qui permettrait aux biogènes de la planète d'origine d'avoir un "reportage" par exemple sur nous, sans attendre des siècles. Mais comment le faire sans causer de paradoxes logiques ? Je n'ai pas la réponse.

Cordialement, Alain2002
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myrtille
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 64
Nombre de messages : 1183
Inscription : 16/12/2012
Localisation : France
Emploi : ----
Passions : arts anthropologie philo sciences ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.   Lun 18 Aoû 2014, 09:42


Bonjour à tous,

A propos de progrès dans les communications, la Nasa semble s' intéresser à une nouvelle voie de recherche qui permettrait d'améliorer grandement la transmission d'informations (terrestres et spatiales? ).
Pas de vitesses supraluminiques mais proches de la vitesse de la lumière, semble-t-il.
Je laisse le soin aux scientifiques du forum d'examiner le sérieux de cet article...

www.silicon.fr/chercheurs-mettent-au-point-fibre-optique-base-dair-95787.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain2002
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 144
Inscription : 07/04/2014
Localisation : Caen
Emploi : Retraité
Passions : Savoir le vrai
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.   Lun 18 Aoû 2014, 14:36

Bonjour Myrtille, bonjour à tous,

La fibre optique est et demeurera insurpassable ( c'est la théorie qui le démontre avec l'usage de lasers bleus) pour transmettre de l'information à ultra haut débit.
Et par parenthèse si, à partir du milieu du XIXe siècle, des investisseurs (des vrais ceux-là, pas des spéculateurs sans vergogne pour les travailleurs) ont dépensé des sommes folles pour couvrir la France de lignes de chemins de fer, y compris de lignes secondaires, qui ont considérablement élevé le niveau de vie des Français, on attend vainement aujourd'hui de ceux qui ont le vrai pouvoir, celui de l'argent, qu'ils couvrent la France de fibre optique (ce serait en proportion un investissement beaucoup moins élevé et d'un rapport beaucoup plus rapide, mais moins cependant que la spéculation à la nanoseconde qui fait les délices des traders et financiers !).
Hélas, la fibre optique doit relier des points fixes. Pour des points mobiles, il faut utiliser le rayonnement électromagnétique. Si l'émetteur rayonne dans toutes les directions, il y a un gaspillage d'énergie considérable car seul une infime partie du rayonnement atteindra l'antenne du récepteur. L'autre inconvénient est que la communication est publique. Il faut recourir pour la confidentialité à un codage dont on ne peut être sûr qu'il ne sera pas décrypté.
Le laser a l'immense avantage d'avoir un fuseau d'émission parallèle, du moins dans le vide parfait. C'est pourquoi on a pu éclairer à partir de la Terre des réflecteurs posés sur le sol lunaire et recueillir    sur notre planète un infime éclat de lumière en retour, alors que les lasers émetteurs étaient extrêmement puissants. Mais ce très faible signal aurait pu transporter une information.
Dans l'air, les photons du laser interfèrent avec les électrons des atomes qui constituent les différents gaz de l'atmosphère et le fuseau du laser s'évase doucement, même en l'absence de brume, par diffusion Rayleigh, moins cependant pour le rouge que pour le bleu.
La transmission par lumière laser exige, et c'est son immense inconvénient par rapport aux ondes électromagnétiques de plus faible fréquence, d'une part que l'émetteur est le récepteur soient à vue nette l'un de l'autre, et d'autre part que l'émetteur puisse "suivre" la trajectoire du récepteur.
Cette "visée" permanente peut être opérée par des caméras couplées à des moteurs et des gyroscopes par l'intermédiaire d'un ordinateur. Mais nous parlons là d'un équipement complexe et coûteux.
Il pourrait être adapté à la communication entre avions de combat opérant en groupe (parmi lesquels pourraient figurer des drones de combat). Il serait alors impossible à l'adversaire au sol de saboter la communication des avions pilotés avec le drone afin de lui faire rater sa mission.
Car pour intercepter un message transmis par un laser, il faut couper le faisceau, ce qui informe qu'un ennemi espionne la communication. Où s'en approcher très près afin de mesurer les variations du champ électromagnétique induites par le passage des bits lumineux. Dans ce dernier cas, il faut que le laser ait toujours la même direction et soit accessible par une perche depuis le sol. Mais dans ce cas les "espionnables" rationnels auraient eu recours à la fibre optique.

Les Étatsuniens ont pour tactique de faire des annonces fracassantes afin de faire croire au monde qu'ils sont toujours à la tête de la recherche scientifique et de la technique, comme au lendemain de la Seconde guerre mondiale, quand l'Europe avait été quasi anéantie par le nazisme.
Il ne faut pas que les citoyens de ce pays à qui on ment en permanence et grossièrement, sachent que les USA ne sont plus tout les rois du monde en réalité, malgré les efforts des dirigeants européens et japonais pour faire croire le contraire à force de soumission et d'autohumiliation, voire d'autodénigrement.
Je suis par exemple très sceptique (comme Descartes!) sur le fait qu'ils aient découvert un vaccin contre le chikungunya en injectant des fragments du virus : si c'était aussi simple, si la méthode de Pasteur marchait ici encore, ce vaccin existerait depuis longtemps !

Mais revenons à leur innovation et voyons pourquoi ça a peu de chance de marcher.
La différence d'indice de réfraction entre le verre de la fibre et l'air environnant est très fort. Quand la lumière du laser arrive sur le bord de la fibre, de l'intérieur donc et avec un angle faible, cette différence d'indice fait que l'interface verre-air se comporte comme un miroir pratiquement parfait, si la fibre est bien lisse. (C'est cet effet qui est utilisé pour les jumelles à prisme) la lumière est donc renvoyée vers l'intérieur de la fibre mais avec un angle toujours aussi faible que l'angle incident ("boule de billard sans effet") si bien qu'elle touchera  la partie opposée de la fibre beaucoup plus loin. Et c'est ainsi que de "rebond" en "rebond" la lumière laser parcourt la fibre sans s'atténuer - ou presque - même si la fibre est coudée.
L'idée étatsunienne part du fait que l'indice de réfraction de l'air varie en fonction de sa température (c'est ce phénomène qui est à l'origine des mirages dont celui qui fait refléter le ciel par grande chaleur sur une route goudronnée bien noir). Cependant la différence d'indice de réfraction entre air "chaud" et air "froid" est bien inférieure à celle verre-air.
Les rayons laser doivent être pratiquement rasants pour subir l'effet de "rebond". Tous ceux qui ont une incidence plus forte sortent du "cylindre d'air froid" qui doit bien sûr être parfaitement rectiligne.
Ce n'est pas dit mais le cylindre creux d'air chaud qui doit être créé avant la circulation du message laser à l'intérieur, ne peut être obtenu que par un puissant laser infrarouge, très gourmand en énergie. Énergie qui pourrait servir plus utilement à renforcer le laser porteur du message.
Comme ce rayonnement infrarouge est absorbé par l'air qui s'échauffe, il s'affaiblit rapidement. Et bien entendu  comme la chaleur ainsi localisée a tendance à diffuser sur l'air environnant, le message lumineux, dans la "lumière" de ce "tube" d'air chaud à l'existence si brève doit être envoyé très, très rapidement.
Une nouvelle impulsion de laser chauffant dans l'entropie tiède en train de se former ne permettra plus de créer un cylindre creux de qualité suffisante.
Bref ceci est une fausse bonne idée dont on ne parle en France que parce qu'elle est apparue d'abord en anglais sur un site étasunien.

Cordialement, Alain2002
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myrtille
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 64
Nombre de messages : 1183
Inscription : 16/12/2012
Localisation : France
Emploi : ----
Passions : arts anthropologie philo sciences ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.   Lun 18 Aoû 2014, 14:43


Merci beaucoup Alain2002 pour ces explications!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» L'énergie, un sujet aussi tabou que le phénomène OVNI.
» Les documentaires au sujet du phénomène Ovni (Remarques)
» (1991) l'émission « Ca vous regarde », diffusée sur feu « La 5 »
» L'euthanasie ne devrait plus être un sujet tabou
» OVNI : pourquoi est-ce un sujet tabou ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Sciences: aéronautique, technologies de pointe, découvertes-