Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mac.nivols
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Nombre de messages : 2229
Inscription : 18/12/2010
Localisation : Bourges
Emploi : Actif
Passions : PAN-Météorologie-Astronomie-Aéronautique-Sciences-Photographie-Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Mer 19 Mar 2014, 12:56

2014:
Bonjour,

Vous avez certainement connaissance de la grande découverte qui vient d'être dévoilée dans le milieu astrophysique.
Il s'agirait de la première détection des ondes gravitationnelles primordiales.

Un article dans Sciences et Avenir :
"C'est un Graal de la physique qui se dérobait depuis plusieurs décennies, confirmant à la fois la relativité générale et la phase d'Inflation de l'Univers, pilier du Big Bang...."
http://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/20140317.OBS0115/1er-decouvertes-d-ondes-gravitationnelles-echo-du-big-bang.html

Bonne lecture.

_______________________________________
Mac
j,tr yyd,
Ma présentation : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12689-mac-du-berry

Deux choses avant tout :
Je lis le réglement : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum
Je me présente ici : http://www.forum-ovni-ufologie.com/f23-presentation-des-nouveaux-membres

Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.


Dernière édition par mac.nivols le Ven 12 Fév 2016, 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 3162
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Mer 19 Mar 2014, 13:05

Merci Mac
Je suis tombé dessus dans les news , c'est un sacré pas en avant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mac.nivols
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Nombre de messages : 2229
Inscription : 18/12/2010
Localisation : Bourges
Emploi : Actif
Passions : PAN-Météorologie-Astronomie-Aéronautique-Sciences-Photographie-Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Mer 19 Mar 2014, 18:29

C'est clair, un petit quelque chose qui a pourtant tellement d'importance !

_______________________________________
Mac
j,tr yyd,
Ma présentation : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12689-mac-du-berry

Deux choses avant tout :
Je lis le réglement : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum
Je me présente ici : http://www.forum-ovni-ufologie.com/f23-presentation-des-nouveaux-membres

Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 3162
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Mer 19 Mar 2014, 20:31

Si la nouvelle a provoqué un vif émoi au sein de la communauté scientifique et chez les astrophysiciens, c'est parce qu'elle valide en partie la théorie de la relativité d'Albert Einstein, qui avait, dès 1918, annoncé l'existence de ces ondes.
Surtout, elles nous renseignent sur ce qui est advenu lors des tout premiers instants de l'univers, le fameux Big Bang dont elles constituent un indice supplémentaire et confirme la théorie de "l'inflation cosmique", de l'expansion de l'univers, donc. Mais que dit vraiment cette découverte et quelle est sa réelle portée? François Bouchet, cosmologue, directeur de recherche à l'Institut d'astrophysique de Paris, du CNRS et de Paris VI, nous en dit plus.

 Les ondes gravitationnelles, c'est quoi?


Pour expliquer cette découverte, le scientifique revient aux fondamentaux, c’est-à-dire à la théorie du Big Bang et plus exactement aux premiers instants de celui-ci. "Dans le modèle du Big Bang, il y a une phase dite d'inflation qui se produit très tôt, dans les premiers milliardièmes de milliardièmes de secondes". L'univers, d'abord "essentiellement homogène et sans déformation", subit ensuite une phase très rapide d'augmentation des distances" pendant laquelle "se forment des grumeaux, des variations de densité, d'accumulations de différentes quantités de matières en différents endroits".
Cette première phase "laisse une empreinte dans le rayonnement fossile de l'univers qui est présent depuis l'aube des temps, soit 13 milliards d'années". Une trace que le satellite Planck, qui a établi une cartographie de l'univers, a montrée en mars dernier.
Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Ainsi, continue le cosmologue, cette théorie "dit qu'on s'attend naturellement à ce que soit engendrées dans le même temps des ondes gravitationnelles primordiales. Ces ondes gravitationnelles laissent, elles aussi, une trace dans ce rayonnement fossile". Ces traces sont toujours visibles des milliards d'années plus tard, un peu comme dans un système d'écho. C'est cette trace qui a été révélée par l'équipe de BICEP2.

 Pourquoi cette découverte est-elle si importante?


Pour l'astrophysicien, cette découverte est "un élément de plus dans la quête des ondes gravitationnelles primordiales, un élément de preuve de la manière dont se sont passées les choses lors des premiers instants de l'univers pour engendrer à terme la complexité" de notre monde, "les galaxies, les planètes, nous, les êtres humains".
C'est aussi, explique-t-il, une manière de conforter "le degré de validité des lois que l'humanité a réussi à extraire de la nature", comme la gravitation newtonienne, l'électromagnétisme, la mécanique quantique et la relativité générale.
Mais attention, plaide-t-il, "je veux mettre un petit bémol". Pour François Bouchet, "cette découverte est conditionnelle et incomplète, car elle pose un certain nombre d'hypothèses, pour l'instant non vérifiées, et que la communauté scientifique va infirmer ou confirmer" par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanalpha1
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 775
Inscription : 09/03/2011
Localisation : ALSACE
Emploi : Retraité
Passions : Astronomie anthropologie , musique, voyages, nature, actualités
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les fameuses ondes gravitationnelles    Mer 19 Mar 2014, 22:34

Bonsoirs les amis,

OUI, c'est A PRIORI une découverte sensationnelle, tellement sensationnelle qu'elle devra être ENCORE RE-VERIFIEE , et cela ,même si ses découvreurs ont procédé à dés "vérifs"   ,bien entendu ,et sont quasi -sùrs du résultat à 98-99 % ...... D'autres phénomènes auraient pu provoquer une confusion,une mauvaise interprétation, un emballement prématuré ...Mes sources : une de mes multiples lectures  sur ce sujet et surtout une émission ce soir même sur EUROPE 1 entre 19H 15 et 20 H avec plusieurs invités ,astrophysiciens spécialistes du sujet ....
.Nota: cela me rappelle (mais je n 'affirme évidemment pas que c'est le cas) l'histoire ,il y a de cela quelques années ,où, lors d'une expérience entre LA FRANCE et l 'ITALIE, une particule avait fait le "voyage " à une vitesse supérieure à celle de la lumière ..mais au bout de 6  ou 9 mois de vérifications (toujours de mémoire ) ,il s'avérait qu'il y avait eu un problème de "contact électrique" venu fausser la mesure (ouf : l 'absolu qu'est celui de la vitesse de la lumière était sauf !) .

Mais s'il s'avérait que ,du fait de cette découverte, la théorie de l 'INFLATION était vérifiée, ce serait bien entendu un résultat d'une portée inouïe ....SACHANT que ...le GRAAL est toujours malgré tout hors de portée....nous nous rapprochons à 10 puissance  moins  38 ou moins 40 de l 'instant "zéro" ,mais celui -ci reste inatteignable  ...En outre ,cet instant "zéro " n'est , si je puis dire , qu'un point de "singularité "...qu'y avait il AVANT ?......Et au fait : y avait -il "quelque chose "?........PROBABLEMENT, car il y avait un bain, un  flux d'énergie initial ,préexistant  à une température  exprimée en milliards de degrés, inimaginable car on est dans les dimensions de PLANCK (température infiniment élevée et temps infiniment  petit :10 PUISSANCE MOINS 43 seconde -)...Bref, j'atteins là aussi mes limites dans le discours ! 

WAIT AND SEE donc ...pour une ultime et prochaine (espérons le) confirmation !

STANALPHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 3162
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Mer 19 Mar 2014, 22:37

Je crois mon cher stan que nous avons lu le même bouquin :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanalpha1
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 775
Inscription : 09/03/2011
Localisation : ALSACE
Emploi : Retraité
Passions : Astronomie anthropologie , musique, voyages, nature, actualités
Règlement : Règlement

MessageSujet: les ondes ...   Mer 19 Mar 2014, 22:52

Yes , SYLVAIN, c'est que nous avons de bonnes lectures ! 

Pour les non initiés , mais les gens curieux et ayant "soif de connaissance " j'en profite pour citer ( et re-citer) le bouquin d'ETIENNE KLEIN (antérieur certes à cette découverte) mais qui traite de façon passionnante de la naissance et de l 'évolution de l 'Univers :" discours sur l 'origine de l 'univers "- chez Flammarion . ..Je précise qu'il s'agit d'un ouvrage de vulgarisation, et qu'il n'est pas nécessaire d'avoir fait" Normale Sup" ou polytechnique  pour le comprendre .

Amitiés    STANALPHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Régie
Bonne participation
Bonne participation




Féminin Age : 63
Nombre de messages : 62
Inscription : 18/01/2014
Localisation : France / La Réunion
Emploi : retraitée
Passions : apprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Jeu 20 Mar 2014, 03:42

Bonjour
Ce que je trouve vraiment intéressant avec toutes ces "découvertes" c'est que pour enthousiasmantes qu'elles soient, elles ne font que repousser les limites du connu sans jamais atteindre le but "suprême". L'horizon reste toujours "au-delà".
Et puis, même si ce n'est pas le sujet, je ne peux m'empêcher de remarquer que tout ça c'est bien beau, mais que ça ne change pas d'un iota nos incompétences à vivre ensemble, je pense à la pollution, aux famines, aux guerres, etc.

Enfin, peut être qu'un jour dans l'infiniment petit, ou l'infiniment grand, nous pourrons vérifier que tout est lié et qu'alors nos comportements sans trouverons profondément changés...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Jeu 20 Mar 2014, 13:02

@Stanalpha1 a écrit:
OUI, c'est A PRIORI une découverte sensationnelle, tellement sensationnelle qu'elle devra être ENCORE RE-VERIFIEE , et cela ,même si ses découvreurs ont procédé à dés "vérifs"   ,bien entendu ,et sont quasi -sùrs du résultat à 98-99 %

On ne va pas minimiser le travail des chercheurs qui ont réussi à mettre en évidence l'existence d'ondes gravitationnelles mais de là à qualifier de "découverte sensationnelle" quelque chose qui est annoncé depuis plus d'un siècle maintenant je trouve que c'est de la pâtée de journalistes en mal de copie ...

C'est bien gentil cette histoire mais en aucun cas cela ne fournit la moindre explication claire et sans ambiguïté sur le "support" de ces "ondes gravitationnelles".
Ci-dessous la fameuse citation de Sir Isaac Newton qui était déjà dans l'impossibilité de fournir une explication claire mais qui avait compris toute la profondeur du problème.


Isaac Newton a écrit:
Que l'attraction doive être une propriété innée, inhérente et nécessaire de la matière, de telle sorte qu'un corps puisse interagir avec un autre dans le vide sans que quelque chose d'autre y prenne part, grâce à quoi et à travers quoi leur action et leur force pourraient se transmettre de l'un à l'autre, cela apparait être une si grande absurdité que je ne me représente pas comment quelqu'un possédant la capacité de réfléchir avec compétence à des questions de caractère philosophique a jamais pu y parvenir.

Dans cette citation Sir Isaac Newton met le doigt sur un concept qui je le crains nous fourvoie complètement en physique et depuis longtemps : il parle d'attraction, de propriétés "attractives" comme celles que nous mettons en oeuvre dans la théorie des champs qui "fonctionne" très bien (gravitationnels ou électromagnétiques).
Je suis loin de pouvoir prouver le contraire mais pour moi définir des propriétés "attractives" ne tient pas la route en physique. C'est vouloir plaquer des considérations psychologiques ou sentimentales sur de la matière (on est "attiré" par un beau paysage, une belle femme, un bel homme, un esprit brillant ...). Pour moi un objet partant de l'immobilité et accélérant dans une direction donnée n'est jamais "attiré", il est poussé dans le dos dans cette direction. Reste à trouver "qui pousse" et comment.
Pas besoin de grands moyens pour matérialiser la chose, il suffit d'une règle en plastique frottée et de confettis.


@Stanalpha1 a écrit:
En outre ,cet instant "zéro " n'est , si je puis dire , qu'un point de "singularité "...qu'y avait il AVANT ?


Ben ... si l'on s'appuie entièrement sur les théories de notre bien-aimé Albert Einstein il n'y avait pas d'AVANT, tout simplement.
Le temps étant lié à l'espace et se développant en même temps que lui, à l'instant zéro le temps ne s'écoulait pas, il était "immobile". Reste à trouver pourquoi ce bel équilibre s'est rompu à un moment donné ... Tant que nous ne parvenons pas à identifier clairement et précisément les concepts d'espace, de temps, de masse, de charge électrique nous n'avancerons pas.

Les OVNIs que certains ont pu observer ont l'air de maîtriser parfaitement ...

Bonne après-midi.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 236
Inscription : 24/08/2013
Localisation : touraine
Emploi : retraité
Passions : mécanique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Jeu 20 Mar 2014, 20:52

Bonsoir a tous ,et l 'origine de la matière elle vient du big bang ?.a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Ven 21 Mar 2014, 10:41

@nostradamus a écrit:
Bonsoir a tous ,et l 'origine de la matière elle vient du big bang ?.a+

C'est tout à fait "possible" puisque le LHC reproduit à échelle réduite le phénomène.
Collision de protons --> transformation de la masse des protons "collisionnés"  en énergie --> recréation d'une multitude de particules plus ou moins éphémères ...

Pour faire simple la "matière" ne serait que de l'énergie "condensée".

Maintenant la théorie du "bing-bang" est issue de conclusions liées à la théorie de Relativité Générale et cette théorie est actuellement soumise à des attaques en règle car elle n'apporte pas d'explications à certains phénomènes observés en astrophysique ...

Comme d'habitude nous avons bien expliqué ce qu'il se passe du point "A" au point "B", au delà c'est une autre histoire, la physique est un "horizon" qui s'enfuit sans cesse.

Toute idée, même apparaissant complètement farfelue, est la bienvenue.

Bonne journée.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marsouin55
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 277
Inscription : 17/09/2012
Localisation : MEUSE - FRANCE
Emploi : retraité
Passions : photo, informatique, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Ven 21 Mar 2014, 11:21

@wacapou a écrit:
@nostradamus a écrit:
Bonsoir a tous ,et l 'origine de la matière elle vient du big bang ?.a+

C'est tout à fait "possible" puisque le LHC reproduit à échelle réduite le phénomène.
Collision de protons --> transformation de la masse des protons "collisionnés"  en énergie --> recréation d'une multitude de particules plus ou moins éphémères ...
!!! un claquement de doigts  =  big bang ????? !!!!!!!!!
la théorie facile .... collision de protons ........ et l'origine de ces protons  !!! ?
et pourquoi l'univers galactique ?
et pourquoi pas  :  RIEN ?
si cela se trouve tous ce que nous voyons, connaissons, notre univers n'est peut-être qu'une cellule d'un être ?
on ne saura  J A M A I S  ./
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mac.nivols
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Nombre de messages : 2229
Inscription : 18/12/2010
Localisation : Bourges
Emploi : Actif
Passions : PAN-Météorologie-Astronomie-Aéronautique-Sciences-Photographie-Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Ven 21 Mar 2014, 19:33

Bonsoir,

Il y a plusieurs théorie sur le pourquoi, une qui me plait bien c'est celle qui représente les univers comme des sortes de couches/membranes qui lorsqu'elles se touchent, provoquent des ruptures ou big bang, en gros il y aurait une multitude de big bang un peu partout dans tout les univers mais tous n'aboutissent pas à la formation de "matière durable". (explications très succinctes  rire  )

Je vous invite à consulter ce site de vulgarisation sur le Big Bang :
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbig/accueil.htm

Cordialement.

_______________________________________
Mac
j,tr yyd,
Ma présentation : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12689-mac-du-berry

Deux choses avant tout :
Je lis le réglement : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum
Je me présente ici : http://www.forum-ovni-ufologie.com/f23-presentation-des-nouveaux-membres

Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Régie
Bonne participation
Bonne participation




Féminin Age : 63
Nombre de messages : 62
Inscription : 18/01/2014
Localisation : France / La Réunion
Emploi : retraitée
Passions : apprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Sam 22 Mar 2014, 05:48

Bonjour à tous

Un doc audio qui vulgarise ces propositions (univers membranes qui entrent en collision) de la théorie des cordes :


http://youtu.be/6nuZNiL4p2I[/mention] a écrit:
- Le physicien et mathématicien
Brian Greene propose ici une passionnante adaptation télévisuelle de son best-seller L'univers élégant, des premières découvertes d'Einstein aux récentes théories sur l'interaction des forces. À l'aide d'images de synthèse et d'expériences simples, il nous explique la théorie des cordes, une approche révolutionnaire qui pourrait expliquer la formation de notre univers.

L'aventure science continue !

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 249
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Dim 23 Mar 2014, 14:28

Remonter aux sources est toujours instructif et j’invite les lecteurs à surtout ne jamais se limiter aux articles de vulgarisation et d’essayer chaque fois que possible d’accéder à la publication à l’origine de l’article. Pour cette affaire d’onde gravitationnelle, il me semble que c’est cette publication qui est à l’origine de l’article de Science et avenir :
http://arxiv.org/pdf/1403.3985v2.pdf
BICEP2 I: DETECTION OF B-mode POLARIZATION AT DEGREE ANGULAR SCALES
A la lecture de la publication, on comprend que la prudence reste de mise, ce résultat qui semble prometteur ayant été obtenu au prix, comment dire, de quelques « triturations » de données et d’un certain nombre d’hypothèses de travail. On notera notamment le point suivant qui me semble important :
Citation :
Subtracting the best available estimate for foreground dust modifies the likelihood slightly so that r = 0 is disfavored at 5.9σ 
[0]
J’ai mis en gras les mots importants et l’incertitude principale est liée à la modélisation de la poussière en premier plan et actuellement le manque de cartes concernant cette poussière polarisée, incertitude qui devrait être levée à partir des données de Planck. Toujours est-il que l’analyse des données s’est faite en comparant des modèles de poussières au premier plan et non des données réelles.   
 
 Comme le souligne justement  Stanalpha1, l’élément le plus fantastique (et j’emploie le mot à dessein) n’est pas forcément la détection potentielle des ondes gravitationnelles mais bien plutôt ce que cette détection implique. Elle confirmerait de facto le scenario de l’inflation ! Car s’il y a bien une théorie qui s’apparente au coup de baguette magique de la fée univers (ou plutôt de l’imagination de nos savants) c’est bien cette affaire d’inflation qui ferait passer la croyance à Santa Claus[1] comme une hypothèse de travail raisonnable pour expliquer le phénomène des OVNI. Les savants sont bien conscients des implications et ils n’ont d’ailleurs pas tardé à mettre ce sujet sur la table de travail et vérifier si l’hypothèse inflationniste peut- être considérée comme la seule origine possible des observations de BICEP2:
http://arxiv.org/pdf/1403.5166v1.pdf
Killing the Straw Man: Does BICEP Prove Inflation?
 A priori ce n’est pas si évident même si à lire les auteurs, on comprend à demi mot qu’ils aimeraient plutôt que l’inflation soit certainement l’origine probable :
Citation :
 Nous notons aussi que l’analyse actuelle n’a pas pris en compte la contribution possible des modes vectoriels dus au SOSF (Self Ordering Scalar Field – Champ scalaire d’auto organisation dans l’univers primordial. Malheureusement la valeur de r( le rapport de puissance des modes tensoriels aux perturbations de densité scalaires) n’est pas assez grand pour éliminer cette possibilité, permettant alors une interprétation plus propre des données actuelles en terme d’inflation. Cependant alors que de tels modes sont connus pour contribuer grossièrement de façon égale tant aux modes tensoriels qu’aux modes scalaires dans le CMB (Cosmological Microwave Background) et bien qu’ils doivent être calculés et inclus dans une analyse quantitative future plus complète, ils ne devraient pas affecter de façon significative les rapports. Enfin, nous notons, alors que les données courantes ne peuvent définitivement écarter une transition SOSF comme la source des ondes gravitationnelles, qu’elles impliquent néanmoins que la source de telles ondes se situe à  l’échelle de la grande unification ou est  proche de celle-ci.
Donc, elle permet une exploration de la physique à une échelle beaucoup grande à laquelle nous sommes contraints habituellement avec les expériences terrestres. Ceci sera très important pour restreindre la physique au delà du modèle standard, que l’inflation soit ou non responsable de tous les signaux de BICEP2, même si les données existantes de la cosmologie suggèrent fortement qu’elle le soit. 
 
Osons quelques questions « stupides » et une approche exotique. Après tout ce ne sera pas plus « fantastique » qu’une inflation de 10 puissance 26 voir beaucoup plus des distances en 10 puissance – 33 secondes ! Les constatations faites par les scientifiques avec l’expérience BICEP2 sont-elles affectées par la position de notre planète dans l’univers? En gros, une autre position d’observation donnerait elle les mêmes résultats ? Les observations semblent liées à la structure à grande échelle de l’univers et donc la position de l’observateur ne devrait pas jouer mais est-ce vraiment le cas et comment peut on en être certain ?
Le signal observé est-il sujet à des fluctuations temporelles et si c’est le cas, celles-ci présentent-elles une périodicité ou sont-elles apériodiques ? Ce que viennent de détecter les scientifiques avec BICEP2 ne seraient-elles pas les fameuses perturbations, les singularités des cosmos adjacents que l’on trouve décrites dans les courriers ummites et notamment la lettre D731 ?  Dans le cadre d’une approche non conventionnelle, on pourra aussi faire un parallèle avec les travaux de Max Tegmark vulgarisés dans son bouquin « Our mathematical universe- My quest for the Ultimate Nature of reality » à propos des multivers.
 
Enfin, cela pourra paraître contradictoire mais je pense que la plus extrême prudence est de rigueur et qu’il convient de ne pas extrapoler, ni de tirer des conclusions rapides sur l’histoire de l’univers, son « être » et son devenir à partir de seulement 4 % de ses constituants observés ou observables même si ces observations semblent privilégier une théorie particulière, fut-elle celle de l’inflation! Ce qu’il y a bien de fantastique aujourd’hui, c’est la formidable moisson observationnelle en cours et ses implications.
 
Au demeurant cette annonce met en lumière le type d’instrument dont se sont dotés certains pays dans cette course à la connaissance de notre univers et notamment les Etats-Unis avec le South Polar Telescope.

Vous noterez notamment la différence de taille (et donc de résolution !) entre l’instrument de l’expérience Bicep2 (26 cm) et celle du South Polar Telescope (10 m !). Vous comprendrez qu’on ne joue plus dans la même cour et que l’on est en droit de se demander si certain pays ne sont pas, comment dire, à des années lumière de certaines problématiques comme par exemple la création d’un GEIPAN US !
SPTpol: an instrument for CMB polarization measurements with the South Pole Telescope
http://arxiv.org/abs/1210.4970
Citation :
SPTpol is a dual-frequency polarization-sensitive camera that was deployed on the 10-meter South Pole Telescope in January 2012. SPTpol will measure the polarization anisotropy of the cosmic microwave background (CMB) on angular scales spanning an arcminute to several degrees. The polarization sensitivity of SPTpol will enable a detection of the CMB “B-mode” polarization from the detection of the gravitational lensing of the CMB by large scale structure, and a detection or improved upper limit on a primordial signal due to inflationary gravity waves.

Over a 4 year period that started in February, 2012, SPTpol will map approximately 625 deg2to expected depths of ∼ 9 and ∼ 5 μK-arcmin at 90 and 150 GHz, respectively. The SPTpol survey is located in a region of low galactic foreground and will overlap with the BICEP2 and KECK CMB fields. The exact location and dimensions of the full survey have not been finalized at this time; however, likely locations are depicted in Figure 4.



NB :Au passage, je vous invite à relire mon intervention du 26/08/2012, page 11 du fil intitulé « les implications d’un éventuel contact avec des extraterrestres » et notamment la publication suivante :
http://arxiv.org/pdf/1206.1273v1.pdf
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t13003p250-les-implications-d-un-eventuel-contact-avec-des-extraterrestres
 
[0]
Le spectre de puissance caractérise la taille des fluctuations comme une fonction d’une échelle angulaire. Le satellite COBE a mesuré seulement les échelles angulaires les plus grandes dans le spectre de puissance. A des échelles angulaires plus petites, des caractéristiques spécifiques sont attendues dans le spectre de puissance. Dans ce cas lorsque l’on parle de spectre de bruit, on parle de la cohérence angulaire des fluctuations de température plutôt que de la cohérence temporelle du bruit audible. Au lieu d’une fréquence temporelle, on parle de fréquence angulaire appelée le moment multipolaire l. Par exemple pour l= 10 cela correspond à environ 10 degrés sur le ciel, l=100 corresponds à peu prés à 1 degré sur le ciel.  Mathématiquement, les moments multipolaires proviennent de la décomposition harmonique sphérique angulaire des fluctuations. Avec sa résolution de 7 degrés sur le ciel, le satellite COBE pouvait seulement identifier les plus grandes fluctuations angulaires :

Les unités sur l’axe des ordonnées sont en micro Kelvin (millionième de ° K). Comme la température du CMB mesurée est de l’ordre de 2,73 °K, cela correspond à des fluctuations d’environ 1 par 100 000. Mathématiquement, le spectre de puissance est égal à cette quantité multipliée par 2 pi /(l*(l+1)).
Ce sont les corrélations en température sur les échelles angulaires les plus grandes. Ces échelles sont si grandes que l’univers n’a pas eu le temps d’évoluer et donc nous voyons les fluctuations initiales, les fameuses conditions initiales de l’univers. Il faut noter par ailleurs, comme il est représenté par la courbe jaune de prédiction théorique, que des choses intéressantes se produisent pour  l > 100 ou des échelles angulaires inférieures à 1 degré. Ces structures sont appelées des pics acoustiques.
[1]
L’inflation cosmique est l’expansion de l’espace dans l’univers primordial à un taux beaucoup plus rapide que la vitesse de la lumière, période estimée entre 10 -36 seconde après le big bang jusqu’à 10 puissance -33 à 10 puissance -32 seconde, l’espace s’accroissant d’un facteur de 10 puissance 26 voir plus dans cette période, excusez du peu!
Etrangement cette hypothèse de travail semble « scientifiquement recevable » et donne lieu à des publications scientifiques alors que par exemple une hypothèse de travail consistant à dire que les OVNI sont des manifestations d’extraterrestres vous fait passer pour un hurluberlu ou un croyant et ne reçoit aucun appui scientifique (enfin officiellement) ! Cherchez l’erreur ! Personnellement,  je pense que ces « incohérences » nous disent quelque part quelque chose sur la science et sa « rationalité » supposée, qui semble bien plutôt une « rationalité » à géométrie variable selon les sujets abordés, leurs dimensions sociales et les interdits voir les tabous! Comprendre les premiers instants de l’univers, c’est fantastique mais finalement tout le monde s’en fout et cela peut donner lieu à toutes les élucubrations. Imaginer que nous soyons visiter par des extraterrestres qui pénètrent peut-être même le cœur de notre société voilà quelque chose de beaucoup plus dérangeant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 236
Inscription : 24/08/2013
Localisation : touraine
Emploi : retraité
Passions : mécanique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Dim 23 Mar 2014, 19:39

Les lettres ummites on été tapées a la machine et envoyées par la poste preuve que le monde est petit .a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 236
Inscription : 24/08/2013
Localisation : touraine
Emploi : retraité
Passions : mécanique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Lun 24 Mar 2014, 08:43

Je met pas en doute ce que nous dit M51 M51,et il ya les lettres ummites , cela nous fait une mer d'informations qu' il faut décrypter, la tâche est rude et on sait comment il est difficile de trouver quelques chose dans la mer .a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MichelB
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 282
Inscription : 18/02/2012
Localisation : Nord
Emploi : retraité
Passions : Photo argentique Radiotransmissions électronique art peinture voyage musique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Lun 24 Mar 2014, 12:08

Un commentaire supplémentaire sur cette découverte : Il semble que cela confirme de plus en plus la théorie des multi univers (Multiverses)

Ce qui est vertigineux sachant ce que cela implique ...

Lire en haut à gauche extrait du dernier New Scientist .
(si le fichier s'est bien joint !)



MB

(Remarque uniquement pour les initiés qui connaissent T Pratchett cela veut dire que le seigneur Vétérini et Rincevent existent bel et bien  :-))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Lun 24 Mar 2014, 17:36

@M51M51 a écrit:
L’inflation cosmique est l’expansion de l’espace dans l’univers primordial à un taux beaucoup plus rapide que la vitesse de la lumière


La remarque est plus qu'intéressante ... lorsque l'on sait que l'un des principaux postulats de notre physique est que rien ne peut se déplacer plus vite que la lumière ...

Et si la "vitesse" de la lumière était une constante liée à la "densité" de l'espace dans lequel elle se propage ?
Et si l'espace n'était pas "continu" mais "discontinu" dimensionné par des particules servant de canevas ?
Cela expliquerait pas mal de phénomènes que nous avons du mal à comprendre.

L'expansion de l'univers continue. Lorsque nous regardons les galaxies lointaines nous les voyons s'éloigner de nous. Elles s'éloignent d'autant plus vite qu'elles sont loin.
En s'éloignant leur couleurs virent au rouge, puis se transforment en ondes radio, puis disparaissent définitivement de notre champ de perception. Elles s'éloignent si vite que les photons qu'elles émettent ne peuvent plus nous parvenir. En clair nous sommes dans l'impossibilité de voir le "fond" de l'univers et le ciel de nos nuits étoilées n'est pas tout blanc comme il devrait l'être si les galaxies ne s'éloignaient pas de nous.
Est-ce qu'elles se déplacent vraiment en s'éloignant ou alors c'est l'espace entre elles qui grandit ? Un peu comme deux traits de marker sur une élastique que l'on étire.

Selon notre physique la lumière, les ondes électromagnétiques de manière plus générale sont "portées" par des photons, particules sans masse (démontré par Einstein qui a eu un prix Nobel pour cela en 1921).
Et si le photon n'existait tout simplement pas ?
S'il n'était qu'un ébranlement, une vague multiple se propageant dans un champ de particules constituant à la fois l'espace et le temps ? Un peu comme une série de vagues sur un plan d'eau.

Je crois que les physiciens et astrophysiciens ont de quoi s'amuser pendant longtemps encore.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 236
Inscription : 24/08/2013
Localisation : touraine
Emploi : retraité
Passions : mécanique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Lun 24 Mar 2014, 17:58

Il y a peut être un cycle de déplacement des galaxies qui serait comparable aux cycle des planètes mais a une grande échelle on peut penser qu'il y a une planète mère qui régie tout ça .a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert04
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1885
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Lun 24 Mar 2014, 18:09

@wacapou a écrit:
@M51M51 a écrit:
L’inflation cosmique est l’expansion de l’espace dans l’univers primordial à un taux beaucoup plus rapide que la vitesse de la lumière


La remarque est plus qu'intéressante ... lorsque l'on sait que l'un des principaux postulats de notre physique est que rien ne peut se déplacer plus vite que la lumière ...


" Durant l’expansion accélérée, les points matériels se sont éloignés les uns des autres plus vite que la lumière. Cependant, la contradiction avec le principe de base de la relativité – la célérité de la lumière, absolu indépassable - est apparente. En effet, aucun objet ne s’est réellement déplacé plus rapidement que le rayonnement. C’est la trame du cosmos elle-même qui a enflé à un rythme effréné, entrainant avec elle les particules."

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbig/decouv/xchrono/inflat/niv1_1.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanalpha1
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 775
Inscription : 09/03/2011
Localisation : ALSACE
Emploi : Retraité
Passions : Astronomie anthropologie , musique, voyages, nature, actualités
Règlement : Règlement

MessageSujet: LES ONDES GRAVITATIONNELLES    Lun 24 Mar 2014, 23:42

Bonsoir ,


Juste une réponse à WACAPOU....et pour ceux qui l 'ignorent  ..La vitesse de la lumière est un absolu (jusqu'à présent ) dans LE VIDE ....Mais dans un milieu où il existe une certaine densité , par exemple ...et par hasard dans les réacteurs nucléaires  où les éléments du coeur du réacteur  baignent dans une eau bleue bien connue ....l 'effet VAVILOV-TCHERENKOV  permet aux particules de se déplacer à une vitesse SUPERIEURE à celle de la lumière .(cf les détails sur WIKIPEDIA).

Je profite du présent post afin de remercier  M51M51 pour son intervention et ses explications très pointues et référencées , comme à l 'accoutumée !

Amitiés  

STANALPHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Mar 25 Mar 2014, 09:25

@Stanalpha1 a écrit:
Juste une réponse à WACAPOU....et pour ceux qui l 'ignorent  ..La vitesse de la lumière est un absolu (jusqu'à présent ) dans LE VIDE


@Robert04 a écrit:
Durant l’expansion accélérée, les points matériels se sont éloignés les uns des autres plus vite que la lumière

La vitesse de la lumière pourrait être une constante liée à  la "densité" d'espace dans lequel elle se propage ... c'est bien ce que j'ai essayé de dire ... Cela expliquerait d'ailleurs la raison pour laquelle la vitesse de la lumière reste la même quelle que soit la vitesse à laquelle l'objet matériel qui l'émet se déplace.

Il y a treize milliards d'années la "densité" de notre espace devait être bien plus élevée que maintenant et cette "densité" d'espace continue à se "diluer" provoquant l'expansion de l'univers et les étranges phénomènes observés pour les galaxies lointaines.

Le phénomène "inverse" pourrait se manifester avec les "trous noirs".

VIDE : problème, le vrai "VIDE" n'est pas à notre portée. Ce que nous appelons "VIDE" renferme un espace. Lorsqu'il n'existe plus une seule particule à l'intérieur de cet espace (même des photons) cet espace reste rempli d'énergie, il n'est pas "vide".

Maintenant ... je comprends très bien que ce genre d'idée n'est pas facile à appréhender et encore moins facile à accepter.

Bonne journée.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 236
Inscription : 24/08/2013
Localisation : touraine
Emploi : retraité
Passions : mécanique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   Mar 25 Mar 2014, 10:46

Pour moi l'expansion de l'univers concerne l'univers que l'on connait mais pas forcément l'univers dans son ensemble car on ne le connait pas .a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mac.nivols
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Nombre de messages : 2229
Inscription : 18/12/2010
Localisation : Bourges
Emploi : Actif
Passions : PAN-Météorologie-Astronomie-Aéronautique-Sciences-Photographie-Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: 2016:11/02 Annonce de la detection d'ondes gravitationnelles   Lun 08 Fév 2016, 19:35

2016:

Source : http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/02/08/01008-20160208ARTFIG00262-les-ondes-gravitationnelles-predites-par-einstein-auraient-ete-decouvertes.php


Citation :
Vue d'artiste des fluctuations de l'espace-temps provoquées par le rapprochement de deux trous noirs.



Le site d'information de la revue Science rapporte que la découverte des ondes gravitationnelles devrait être annoncée jeudi prochain à New York.



Ce n'est toujours qu'une rumeur, mais elle devient tout de même plus précise: des détecteurs américains auraient enregistré les premières traces d'ondes gravitationnelles, un phénomène prédit par Albert Einstein en 1916 mais jamais observé. Le jeudi 11 février, la Columbia University devrait faire une annonce «majeure», qui selon plusieurs physiciens s'exprimant sur les réseaux sociaux serait la détection par les observatoires américains LIGO d'ondes gravitationnelles provoquées par la fusion brutale de deux trous noirs à des millions d'années-lumière.
La découverte serait publiée le même jour dans la revue Nature, dévoile le site d'information de son grand concurrent américain Science. Celui-ci publie un e-mail de Clifford Burgess, physicien à l'université McMaster au Canada, qui aurait été mis en ligne par l'un de ses étudiants. Selon ce mail, le signal aurait été enregistré par les deux sites du détecteur LIGO, l'un en Louisiane, l'autre dans l'État de Washington, avec un décalage temporel entre les deux qui correspond à une transmission à la vitesse de la lumière.
Capture d'écran du tweet rapportant un e-mail du physicien canadien Clifford Burgess.
Toujours selon la même source, les deux trous noirs qui ont fusionné pesaient respectivement 36 et 29 fois la masse du Soleil. Et la résultante de leur fusion ne pèserait plus que 62 masses solaires, soit 3 de moins.
Chacun des deux observatoires LIGO consiste en deux faisceaux lasers projetés dans des tunnels de 4 km de long qui sont parfaitement perpendiculaires. Par des jeux de miroirs, les physiciens sont capables de dire si la longueur de l'un des tunnels s'est brièvement raccourci, ou allongée, par rapport à l'autre. Une déformation infinitésimale de l'ordre du milliardième de milliardième de mètre qui peut être le signe du passage des ondes gravitationnelles, des infimes «froissements» du tissu spatio-temporel.
LIGO a fonctionné de 2002 à 2010 sans enregistrer aucun signal d'onde gravitationnelle. Une longue et coûteuse mise à jour a permis de multiplier sa sensibilité par quatre, avec une reprise des observations scientifiques en septembre 2015, cette fois-ci apparemment couronnée de succès. Les chercheurs américains de LIGO collaborent avec leurs homologues français et italiens de l'observatoire VIRGO, installé en Italie, et qui devrait atteindre la même sensibilité que les sites américains l'année prochaine


Coup de pub ou annonce,  on verra ça le 11...

_______________________________________
Mac
j,tr yyd,
Ma présentation : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12689-mac-du-berry

Deux choses avant tout :
Je lis le réglement : http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum
Je me présente ici : http://www.forum-ovni-ufologie.com/f23-presentation-des-nouveaux-membres

Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.


Dernière édition par mac.nivols le Ven 12 Fév 2016, 22:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [SUJET UNIQUE] Les ondes gravitationnelles (Big Bang, Trou noir)
» (sujet unique) Remarques et problèmes constatés
» Ondes gravitationnelles !!
» Ondes gravitationnelles
» à la poursuite des ondes gravitationnelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-