Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Militaire: Gordon W. Cammell, Royal Air Force, en retraite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Militaire: Gordon W. Cammell, Royal Air Force, en retraite   Lun 21 Jan 2008, 21:34

DECLARATION PAR GORDON W. CAMMELL, RNZAF/RAF, EN RETRAITE:

Sujet: Un rapport d'observations d'OVNIS
Par: Gordon W. Cammell, Royal Air Force, en retraite.

En ces occasions ou le sujet des OVNIS est discuté, j'ai raconté des expériences, certaines personnelles et certaines de seconde main, dont j'ai connaissance. J'ai été maintenant invité à enregistrer les détails de ces incidents et bien que l'un d'eux se soit produit il y a cinquante ans, ils sont toujours tout à fait nets dans mon esprit.

Je suis un officier retraité de la Royal Air Force et j'ai pensé en tout plus de vingt ans en tant que pilote dans l'Armée de l'Air Royale de la Nouvelle Zélande et la R.A.F. En mai 1943 j'étais le capitaine d'un bombardier Lancaster, et quand nous avons traversé la Manche en revenant d'une raid de bombardement au-dessus de l'Allemagne, Moi et tout mon équipage avons vu ce qui a semblé être une énorme sphère orange sur ou au-dessus de la mer, à sept ou huit mille pieds au-dessous de nous. Elle a semblé être stationnaire pendant que nous l'observions, pendant environ dix minutes, et l'intensité de sa luminosité claire et constante. Nous avons décidé que ce n'était pas un avion ou un bateau en feu, puisque nous ne pouvions pas voir de flammes ou de réflexions changeantes sur l'eau. Après avoir atterri à notre base de la R.A.F. à East Wretham, Suffolk, Angleterre, nous avons rapporté notre observation à l'officier s'occupant du debriefing qui n'a également eu aucune idée de ce que nous avions vu.



En 1953 j'étais basé à Coltishall, terrain de la R.A.F., Norfolk, Angleterre en tant que pilote de chasseur de nuit à réaction Meteor. Lors d'un un exercice de routine de vol de nuit de nos équipages, celui du capitaine F/OJ.



Allison et de son opérateur radar, F/OI Heavers, ont rapporté voir un OVNI en forme de cigare avec des

lumières intérieures vertes visibles par des ouvertures. Quand cet équipage est arrivé dans la salle de réunion à son retour, ils étaient toutes deux très excités et convaincus que l'objet qu'ils avaient vu était extra terrestre, en raison de sa configuration très peu commune et sa grande vitesse. Le jour suivant nous avons appris que l'équipage d'un autre chasseur de nuit à réaction de l'escadron numéro 85, volant près de leur base R.A.F. de Maidstone, Kent (à plus de cent milles de Coltishall) avait rapporté une observation identique seulement trois minutes après la rencontre par notre équipage. Trois minutes pour couvrir une distance de 100 milles signifiaient que l'OVNI avait voyagé à environ deux mille miles par heures, ce qui était bien au-dessus des possibilités de n'importe quel avion au Royaume Uni à ce moment-là de l'histoire.



A peu près à la même époque que l'observation d'OVNI rapportée ci-dessus, pendant une après-midi, je faisais mon service dans la tour de contrôle en tant que "pilote de service." Le brouillard couvrait le terrain, donnant une visibilité très limitée sur le sol pour les décollages et les atterrissages, et ainsi les vols avait cessé pour ce jour. Cependant, un ordre a été reçu émanant de l'officier commandant le site de radar d'interception et de contrôle au sol de R.A.F. Neatishead, pour que soient envoyés deux équipages de Meteor, et que ces équipages s'élèvent à 30.000 pieds et tentent d'intercepter et d'identifier deux OVNIS qui sont apparus sur les écrans de radar, se déplaçant à une vitesse au-dessus de 1700 miles par heures, vers l'intérieur après avoir croisé la côte du Norfolk en venant de la mer. Cependant, bien avant que notre avion puisse avoir atteint l'altitude assignée, les OVNIS sont repartis en arrière et se sont dirigés vers le continent européen et n'étaient plus visibles sur les écrans des radars au sol. Nos équipages aériens n'ont pas vu les OVNIS visuellement ou sur leurs écrans de radar, puisqu'ils étaient hors de leur portées avant qu'ils aient fini leur ascension.

Pendant quelques années mon épouse et moi avons possédé une maison de vacances proche de Victoria, Colombie britannique, Canada, et nous avons passé deux ou trois mois là bas chaque été. Notre maison disposait d'une grande vue dégagée au-dessus des champs à Horo Straight, d'une distance de 1.5 miles, qui se trouve entre l'île de Vancouver et les îles de San Juan de l'état de Washington. Cette vue était offerte par une grande fenêtre dans le living où nous nous détendions, particulièrement pendant la soirée. Très souvent nous ne tirions pas les rideaux de sorte que nous puissions apprécier le lever d'une pleine lune tandis qu'elle apparaissait au-dessus de l'île, et laissait à gauche une lueur réfléchissante orange sur la mer dans le premier plan. Nous avons parfois vu des lumières de différentes couleurs se déplaçant à travers le ciel, et celles-ci restaient parfois stationnaires pendant un certain temps avant de se remettre à se déplacer. J'ai pour passer neuf ans en tant que pilote à voler avec des petits et grands hélicoptères. Je crois que je les aurais identifiés si cela avait été le cas. J'ai toujours été intrigué par ces lumières, mais comme elles ne sont pas apparues souvent, je n'ai pas trop pensé à elles.



Cependant en été de 1991 quand le soleil était couché, et qu'il faisait tout à fait sombre, j'ai vu deux boules oranges au-dessus ou proches de l'eau à Horo Straight à à peu près deux miles de distance. Elles étaient très grandes, au moins cinquante pieds de diamètre, et étaient immobiles. J'ai pris mes jumelles pour regarder ces objets, mais ne je ne pouvais distinguer aucun détails dans leur luminescence orange. Au commencement, elles étaient très proches l'une de l'autre et pouvaient être vus dans la largeur focale de l'objectif binoculaire. Puis après environ quinze ou vingt minutes, peut-être, elles ont semblé dériver à part l'une de l'autre de sorte que je n'aie pas pu observer les deux boules oranges par l'objectif en même temps. Tout en regardant ces phénomènes je me suis rappelé que j'avais vu quelque chose de très semblable à ceci en 1943 sur ou au-dessus de la Manche. Depuis cette date, je n'arrivais pas à me persuader que j'avais observé des véhicules extra-terrestres, et j'avais estimé qu'il devait y avoir une explication logique pour cela. Après peut-être une heure, quand rien n'a semblé avoir changé et les boules oranges sont apparues là où elles étaient quand je les ai vues la première fois, je me suis senti fatigué et je me suis retiré pour dormir. Pendant la nuit je me suis réveillé et j'ai regardé si les boules oranges étaient encore visibles, mais elles avaient disparu. Pendant le jour suivant ou les deux jours suivant j'ai étudié nos journaux locaux pour apprendre si d'autres personnes avaient rapporté des observations peu communes sur Horo Straight, mais il n'y avait rien. J'ai demandé à certains de nos voisins s'ils avaient vu quoi que ce soit d'inhabituel cette nuit là, mais pour ceux à qui j'ai parlé, leur rideaux avaient été tirés et aucun d'entre eux n'avait vu quoi que ce soit d'étrange.



Gordon W. Cammell
R.N.Z.A.F./R.A.F.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Militaire: Gordon W. Cammell, Royal Air Force, en retraite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Militaire: Gordon W. Cammell, Royal Air Force, en retraite
» casquette RAF
» NIMROD MRA4 (BAE)
» Militaire: Michael Smith Contrôleur Radar US Air Force
» Militaire: Thomas Jefferson Dubose (général) (1902)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Déclarations-