Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Climat/Adaptation des espèces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4530
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Climat/Adaptation des espèces    Sam 28 Déc 2013, 08:15

Le réchauffement climatique ?  vous pouvez en discuter ici.  Wink 


En effet, depuis qu'il est d'actualité le réchauffement climatique ne cesse de faire débat. La terre en elle-même semble avoir subit d'énormes bouleversements de ce type par le passé bien avant l'arrivée de l'homme.
Notre espèce certes, contribue a détériorer son environnement mais dans quelle mesure cela met-il en danger la planète ?

Je prendrais pour exemple la catastrophe de Tchernobyl survenue en avril 1986 :
Certains se sont fait une spécialité de parcourir la zone interdite afin de constater, à titre privé, les conséquences de la radioactivité sur la faune et la flore.
Le résultat est surprenant puisque la nature a repris ses droits sur les villes et villages, tandis que les animaux pullulent par l'absence de chasseurs et semblent bien s'être adaptés après plusieurs générations maintenant.
Accessoirement quelques irréductibles, souvent trop âgés pour "recommencer" une nouvelle vie, sont restés et vivent de leurs cultures au beau milieu de cette zone.

Nous savons que certaines espèces survécurent aux différents cataclysmes dont fut victime la Terre. Elles se sont adaptées alors que d'autres disparurent.

Notre espèce, semble dans une ère ou tout doit-être sous son contrôle, avoir une explication rationnelle et trouver des "bouc-émissaires" a chaque évènements climatiques dévastateurs.

Ce constat étant fait, quelle sera l'adaptions de l'espèce humaine dans le futur apocalyptique dont se complaisent a nous annoncer certains ?

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)


Dernière édition par Didier.B le Sam 28 Déc 2013, 10:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
nostradamus
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 236
Inscription : 24/08/2013
Localisation : touraine
Emploi : retraité
Passions : mécanique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Climat/Adaptation des espèces    Sam 28 Déc 2013, 09:59

bonjour a tous, a mon avis le changement climatique est un phénomène naturel meme si l homme y participe il en n 'est pas a l' origine il y a eu d 'autres changements climatiques avant l 'invention du pot d 'échappement ,mais voila on aime bien la terre comme elle est et sont aspect doit etre immuable surtout qu'il a été inculqué que sont des divinitées qui on concues la terre comme on la connait et qu'il est pas dit qu 'elle doit changer et que les espèces vivantes doivent si adapter . a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JGECKARD
Participation appréciable
Participation appréciable




Masculin Age : 65
Nombre de messages : 22
Inscription : 24/12/2013
Localisation : ARGENTEUIL
Emploi : cardre tehnique
Passions : spiritualité OVNI
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Climat/Adaptation des espèces    Dim 29 Déc 2013, 17:12

Bonjour
Je suis d'accord avec nostradamus.
Que l'homme participe au réchauffement de la terre  ...  sans doute ... mais pour une faible part.
si vous reprenez les courbes de températures de la terre vers le 12e siècle, vous verrez qu'il faisait au moins aussi chaud qu'aujourd'hui, voir plus dans certaines partie du monde (courbes établies d'après la croissance des arbres).
Nous ne maîtrisons pas encore l’ensemble des lois qui régissent notre environnement. certains paramètres nous sont inconnus pour le moment. d'autres ne sont pas - volontairement ?- pris en compte.
d'après mes balades sur le net , les températures de pluton auraient augmentées ce 10 dernière années.
http://www.astrocosmos.net/?id_news=434 (par exemple)
http://www.come4news.com/rechauffement-climatique-mars-aussi-4.html (pour mars)

Nous n'expliquons pas ces phénomènes.
amicalement
Gottfried
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin
Participation appréciable
Participation appréciable
avatar



Masculin Age : 62
Nombre de messages : 37
Inscription : 04/12/2013
Localisation : France
Emploi : Chargé de communication
Passions : arts, nature, sciences, exploration
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Climat/Adaptation des espèces    Lun 30 Déc 2013, 20:50

Diverses considérations semblent en effet devoir entrer en ligne de compte pour envisager l'évolution du climat dans les années à venir, et ses conséquences.

Le réchauffement

Les risques résultant d'une élévation globale des températures, outre la multiplication d'évènements extrêmes (tempêtes, inondations, sécheresses...) concernent aussi directement la santé des personnes vulnérables (vieillards, nourrissons, malades) non seulement à cause de la chaleur, mais également par l'expansion des maladies tropicales. L'agriculture et la pêche seraient également affectés avec des conséquences inquiétantes sur l'alimentation.

Ces différents facteurs auraient immanquablement des incidences sur l'économie mondiale, mais également sur la situation politique, dans un contexte contenant déjà de nombreux germes d'instabilité.

Mais, comme on l'évoque souvent, le réchauffement des eaux, l'augmentation de la pluviométrie, et la fonte des glaces (entraînant une diminution de la salinité) pourraient également, en fonction d'un shéma cyclique bien connu, entraîner la modification voire l'arrêt des courants marins, provoquant ainsi une nouvelle ère glaciaire sur les régions tempérées, et amplifier les désordres climatiques dans d'autres parties du monde.


La magnétosphère

D'autres composantes pourraient alors entrer en jeu. Selon David Hathaway, directeur de recherche à la NASA, un processus d'affaiblissement et d'allongement du cycle solaire est constaté depuis 1998. Or ce type d'évènement annonce à lui seul, d'après les données historiques, un refroidissement du climat pouvant s'étendre sur plusieurs décennies.

En outre, cette diminution du champ magnétique solaire moyen (déjà mesurée par les astronomes Matthew Penn et William Livingstone à - 20%) serait conjuguée dans les années à venir avec celle du champ magnétique terrestre (déduite du déplacement croissant du pôle nord magnétique observé par le géologue Jean-Jacques Orgeval et le géophysicien canadien Larry Newitt).
Cette conjonction aurait pour effet d'exposer davantage la terre au rayonnement cosmique, auquel certains chercheurs, tels le physicien danois Henrik Svensmark, prêtent une responsabilité dans la formation de la couverture nuageuse de basse altitude (théorie encouragée récemment par les résultats de l'expérience CLOUD du CERN).

Dès lors, s'il est vrai que l'activité humaine provoque ou accentue aujourd'hui le réchauffement climatique, nos rejets dans l'atmosphère pourraient à plus long terme, en raison de leur ionisation puis leur nucléation par les rayons cosmiques (qui aggrégent les molécules en nuages) amplifier le refroidissement.

Notons qu'en raison de la réduction du bouclier terrestre, la diminution moyenne des flux dans l'héliosphère ne nous épargnera pas forcément les dégâts qui pourraient être engendrés par des tempêtes solaires ponctuelles, notamment sur la production d'électricité et les télécommunications (en raison des orages magnétiques), ainsi que dans les installations industrielles et informatiques (par des courants induits).


L'humanité

C'est donc effectivement un ensemble de causes très différentes, qui, par leur combinaison et un enchaînement de réactions difficile encore à établir avec une parfaite exactitude, semblent augurer un avenir préoccupant. S'interroger sur l'adaptation de l'homme à ces "difficultés", revient alors à poser deux questions:

1) Sauront-nous prendre des mesures préventives?
2) Et sinon, quelles seront nos capacités de survie?

On peut remarquer que les phénomènes considérés comme pouvant induire ces conjonctures "apocalyptiques" sont, pour l'essentiel, bien connus, et cycliques. La question, en réalité, n'est pas de savoir s'ils vont se produire, mais quand, et avec quelles conséquences exactes.

On sait que l'homme, et les espèces animales et végétales couvrant la terre aujourd'hui, ont déjà traversé des épisodes de ce type. Si la survie du genre humain ne semble pas avoir été réellement menacée en ces occasions, en revanche il semble bien que les civilisations ayant affronté de telles tribulations en aient été considérablement affectées, quand ce n'est pas anéanties.

Et cependant, cela se passait en des temps où le divorce entre l'homme et son environnement n'était pas aussi prononcé.

Or, aujourd'hui, dans des pays ne bénéficiant pas pourtant d'une infrastructure technologique très développée, nous voyons par exemple des populations qui fuient les villes pour échapper aux persécutions, et se retrouvent dans la brousse de leurs pères, incapable de subsister...

Qu'en sera-t-il donc alors pour les nations industrialisées, dont les peuples ont depuis des siècles oubliés les gestes les plus essentiels. Que deviendront ces générations qui se sentent déjà  paralysées si elles n'ont pas le dernier téléphone portable?

Des hommes survivront, on peut le penser.

Mais qui, et comment?


Dernière édition par Corwin le Lun 30 Déc 2013, 21:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CJ
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 48
Nombre de messages : 271
Inscription : 19/12/2007
Localisation : C.
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Climat/Adaptation des espèces    Lun 30 Déc 2013, 23:27

@Corwin a écrit:
L'humanité

C'est donc effectivement un ensemble de causes très différentes, qui, par leur combinaison et un enchaînement de réactions difficile encore à établir avec une parfaite exactitude, semblent augurer un avenir préoccupant. S'interroger sur l'adaptation de l'homme à ces "difficultés", revient alors à poser deux questions:

1) Sauront-nous prendre des mesures préventives?
2) Et sinon, quelles seront nos capacités de survie?

On peut remarquer que les phénomènes considérés comme pouvant induire ces conjonctures "apocalyptiques" sont, pour l'essentiel, bien connus, et cycliques. La question, en réalité, n'est pas de savoir s'ils vont se produire, mais quand, et avec quelles conséquences exactes.

On sait que l'homme, et les espèces animales et végétales couvrant la terre aujourd'hui, ont déjà traversé des épisodes de ce type. Si la survie du genre humain ne semble pas avoir été réellement menacée en ces occasions, en revanche il semble bien que les civilisations ayant affronté de telles tribulations en aient été considérablement affectées, quand ce n'est pas anéanties.

Et cependant, cela se passait en des temps où le divorce entre l'homme et son environnement n'était pas aussi prononcé.

Or, aujourd'hui, dans des pays ne bénéficiant pas pourtant d'une infrastructure technologique très développée, nous voyons par exemple des populations qui fuient les villes pour échapper aux persécutions, et se retrouvent dans la brousse de leurs pères, incapable de subsister...

Qu'en sera-t-il donc alors pour les nations industrialisées, dont les peuples ont depuis des siècles oubliés les gestes les plus essentiels. Que deviendront ces générations qui se sentent déjà  paralysées si elles n'ont pas le dernier téléphone portable?

Des hommes survivront, on peut le penser.

Mais qui, et comment?
L'humanité, quelle belle invention......

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JGECKARD
Participation appréciable
Participation appréciable




Masculin Age : 65
Nombre de messages : 22
Inscription : 24/12/2013
Localisation : ARGENTEUIL
Emploi : cardre tehnique
Passions : spiritualité OVNI
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Climat/Adaptation des espèces    Mar 31 Déc 2013, 11:45

Merci crowin pour cette très bonne analyse.
Je penses que l'Homme a de bonnes ressources pour survivre en cas de catastrophe terrestre de tout ordre.
Certes ce ne sera pas facile, mais si ce que dit Velikovski est vrais, nous l'avons déjà vécu ...
Mais , nous étions bien plus proche de la nature qu'aujourd'hui. (sans téléphone portable Mdr)..

Pour répondre à CJ :
de toutes façon nous en faisons partie de l'humanité ... Alors pour élever celle-ci il ne reste qu'à élever sa spiritualité personnelle.
tout homme qui s’élève élève le monde dit un philosophe..
amicalement
Gottfried
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambert77
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 44
Nombre de messages : 373
Inscription : 09/10/2012
Localisation : 54
Emploi : eleveur
Passions : pêche lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Climat/Adaptation des espèces    Mar 31 Déc 2013, 23:26

@Didier.B a écrit:
(...)
Je prendrais pour exemple la catastrophe de Tchernobyl survenue en avril 1986 :
Certains se sont fait une spécialité de parcourir la zone interdite afin de constater, à titre privé, les conséquences de la radioactivité sur la faune et la flore.
Le résultat est surprenant puisque la nature a repris ses droits sur les villes et villages, tandis que les animaux pullulent par l'absence de chasseurs et semblent bien s'être adaptés après plusieurs générations maintenant.
Accessoirement quelques irréductibles, souvent trop âgés pour "recommencer" une nouvelle vie, sont restés et vivent de leurs cultures au beau milieu de cette zone.

Nous savons que certaines espèces survécurent aux différents cataclysmes dont fut victime la Terre. Elles se sont adaptées alors que d'autres disparurent.

Notre espèce, semble dans une ère ou tout doit-être sous son contrôle, avoir une explication rationnelle et trouver des "bouc-émissaires" a chaque évènements climatiques dévastateurs.




Ce constat étant fait, quelle sera l'adaptions de l'espèce humaine dans le futur apocalyptique dont se complaisent a nous annoncer certains ?
Un futur apocalyptique peut être évité, en changeant de comportement. (lien social, éviter le gaspillage...)

Pour ce qui est de la radioactivité, toutes les espèces ne sont pas égales face à cette pollution, les fourmis, les scorpions y résistent, la plus part des individus avec un métabolisme élevé, y sont très vulnérable.

Chez les humains, la vulnérabilité varie d'un individu à l'autre, les conséquences sont catastrophiques chez les embryons et les jeunes, moins chez les adultes, et beaucoup moins chez les personnes agées de plus de 50 ans. Comme la plus part des agents mutagènes, la nocivité décroit avec l'âge de l'individu, c'est un privilège de la vieillesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2041
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Climat/Adaptation des espèces    Jeu 02 Jan 2014, 20:50

Puisqu'il faut que ce soit là.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/12/31/les-climatosceptiques-qui-valaient-des-milliards_4341572_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Climat/Adaptation des espèces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Ovni :: Extraterrestres (Aliens)-