Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Okapi
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 396
Inscription : 01/09/2011
Localisation : Paris
Emploi : Retraité heureux
Passions : Généalogie, Musique classique, HighTech
Règlement : Règlement

MessageSujet: La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre   Mer 06 Nov 2013, 13:31

Voir ici :

http://www.atlantico.fr/decryptage/nasa-dit-existe-milliards-planetes-cousines-terre-890404.html

Extraits :

Selon les astronomes, il y en aurait au minimum 8,8 milliards dans notre seule galaxie.


(...)
On sait désormais que l'étoile la plus proche du Soleil disposant d'une planète habitable ne se situe qu'à 12 années-lumière de la Terre et peut donc être vue à l’œil nu. Une découverte qui, en plus d'ouvrir la voie à une colonisation future de la galaxie, donne du crédit à l'hypothèse selon laquelle nous ne serions pas seuls dans l'univers. Selon le Dr Subhanjoy Mohanty, "c'est un élan supplémentaire pour les missions qui vont étudier les atmosphères de ces planètes potentiellement habitables. Ce qui nous permet d'étudier si elles sont en fait habitables ou non, et également si leurs atmosphères montrent des traces réelles de vie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanalpha1
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 775
Inscription : 09/03/2011
Localisation : ALSACE
Emploi : Retraité
Passions : Astronomie anthropologie , musique, voyages, nature, actualités
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre   Mer 06 Nov 2013, 16:46

Bonjour à tous,

Effectivement, de plus en plus nombreux sont les astrophysiciens et exobiologistes  qui disent que la VIE doit pulluler dans l 'Univers....Si l 'on s'en tient aux 1028 exoplanètes détectées à ce jour dans notre seule galaxie , 12 d'entre elles pourraient abriter la VIE (cf le dossier du POINT du jeudi 31 octobre 2013 )....Lorsqu'on sait que la première exoplanète a été confirmée en 1995, on imagine le chemin parcouru , sachant qu'en outre ,plus d'un millier d'autres sont en cours de "certification"...

Une remarque : selon les articles parus dans différentes revues, les estimations varient fortement ..MAIS, je constate que ces évaluations ont UN "dénominateur commun "  : les nombres s'expriment en milliards !!! ....Ce qui est encore plus vertigineux, c'est de se souvenir qu'il existe peut être des centaines de milliards de galaxies: c'est la raison pour laquelle on peut bien utiliser le verbe "pulluler" .
Pour finir, les astrophysiciens ont bon espoir que dans un horizon d'une décennie,on devrait découvrir une planète abritant la VIE .....

Amitiés  STANALPHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myrtille
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 64
Nombre de messages : 1183
Inscription : 16/12/2012
Localisation : France
Emploi : ----
Passions : arts anthropologie philo sciences ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre   Mer 06 Nov 2013, 21:10

Planète habitable mais peut être Planète habitée!
Ça me gêne toujours d'entendre parler de colonisation..de planètes, de conquête. ..de l'espace, au lieu de parler d'exploration, d'observation et de prise de contact avec d'éventuelles autres civilisations.
Souhaitons de toutes nos forces que nous n'ayons jamais à faire, nous Terriens, à une autre espèce qui raisonnerait de cette façon là!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb91
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 43
Nombre de messages : 435
Inscription : 07/12/2011
Localisation : Essonne
Emploi : Informatique
Passions : Sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre   Mer 06 Nov 2013, 21:35

En lisant jusqu'au bout on lit aussi "zone habitable ne veut pas dire propice a la vie".

La vie est un exception de la nature, cela m'étonnerai qu'elle pullule .

Et avant de parler d'autres civilisations , si deja on trouvait un semblant de vie végétale ou même bactérienne serait déja un très grand pas.

Ne pas fabuler trops vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre   Mer 06 Nov 2013, 21:49

Bonsoir myrtille,
 
L’on peut penser que notre espèce n’a pas grand-chose à craindre d’exocivilisations maîtrisant le voyage interstellaire.
 
En effet si le dessein de telles exocivilisations était de nous envahir, de nous phagocyter, de nous coloniser, de nous réduire en esclavage, de piller nos ressources naturelles, etc., etc., il y a longtemps qu’elles auraient pu le faire.
 
Dans le cadre de l’HET certains de leurs représentants sembleraient "jouer à cache-cache" avec nous, sans prise de contact officiel avec l’Humanité. Pourquoi ?
 
Parce que l’Humanité n’est présentement pas prête à supporter le choc culturel que représenterait une telle cohabitation. 
 
Car tout le tissu, toute la structure de nos sociétés s’effondreraient.
Nos autorités, quelle qu’en soit la nature, politique, militaire, judiciaire, policière, religieuse, sociale, économique, industrielle, financière, médicale, scientifique, enseignante, etc., ne seraient plus et les équilibres précaires qu’elles confèrent, non plus. Nous connaîtrions l’écroulement de nos organisations, de nos cultures, etc., c'est-à-dire un ethnocide.
 
L’ethnocide est un concept formulé par Robert Jaulin, ethnologue, directeur de recherche au CNRS dont une définition simple est la destruction d’un peuple, d’une société sur le plan culturel.
Pour schématiser et aller à l’essentiel :
«Le génocide assassine les peuples dans leur corps, l’ethnocide les tue dans leur esprit. » [Pierre Clastres – Encyclopædia Universalis France (1999)]
L’ethnocide engendré par un contact au grand jour avec des représentants d’une exocivilisation, s’il avait lieu aujourd’hui, serait d’ampleur planétaire. 
 
Nous plaçant dans l’hypothèse selon laquelle nous serions visités par des exocivilisations ayant des connaissances et des technologies que nous n’avons pas encore, et qui maîtriseraient le voyage interstellaire, il est aisé d’imaginer qu’elles disposeraient de moyens de défense, de dissuasion, d’attaque, de destruction en comparaison desquels nos plus puissantes armes à fusion nucléaire de 50 mégatonnes d’équivalent TNT feraient figure de "pétards du 14 juillet".
 
Or si elles nous visitent, hypothèse, c’est qu’elles ne se sont pas autodétruites, ou entredétruites, témoignant d’un degré de conscience collective que nous n’avons pas atteint, loin s’en faut, nos bulletins d’information nous en fournissant la preuve au quotidien.
Chez nous, les niveaux de développement entre régions du monde vont de la préhistoire à l’ère post-industrielle de l’information et de la "réalité virtuelle" : là des tribus avec chef et sorcier, ici des royaumes véritables survivances du moyen âge, ou encore des théocraties dont l’unique modernité consiste en la possession d’armes, etc., etc. ...
 
Ces exocivilisations nous visiteraient et nous observeraient en éthologues, interférant le moins possible avec nous, avec une ingérence minimale, tout en montrant de temps en temps le "bout de leur nez" stimulant nos performances intellectuelles avec un problème qui n'excède que de peu nos capacités, pour voir, tout en discréditant la véracité de leur possible existence dans notre environnement (ce que beaucoup d’"ufologues" et de gens intéressés par le "phénomène ovni"et notamment l’"HET tôle et boulons"ont de la difficulté à intégrer dans leur réflexion), fixant un équilibre avec un seuil de crédibilité au-delà duquel les prémices du déséquilibre évoqué seraient atteintes. Ceci est fondamental au sens de la déontologie éthologique !
 
Nos consciences individuelles tendent à s’organiser en une conscience collective pérenne. 
 
On comprend très bien cette idée en biologie, au sens où le tout est plus que la somme des parties : chacun d’entre-nous est plus que la somme des différentes cellules qui nous constituent.
En sociologie, l’idée, que l’on doit à  Emile Durkheim, est que la conscience collective soit plus que la somme des consciences individuelles : le tout constitue une société avec une puissance autonome de la conscience collective qui s’exerce sur l’individu, sur la conscience individuelle.
 
Nous entrevoyons son développement avec, notamment sur notre planète Terre, la protection de la flore et de la faune, celle des cétacés par exemple sans lesquels pourtant il ferait pour moi Jean, et nous tous, tout de même jour demain, comme cela sera aussi le cas sans les dinosaures disparus il y a environ 65 millions d’années.
 
Peu à peu, nous prenons collectivement conscience que cela constitue sur notre Terre une richesse, gratuite, qu’il ne faut pas dilapider et que notre développement ne doit pas annihiler.
Ainsi, et par exemple, l’éthologie – étude objective et scientifique des comportements animaux en milieu naturel, sans ingérence – s’est-elle répandue.
 
Dans le cadre de l’hypothèse extraterrestre de l’origine d’engins "en tôle et boulons" que nous ne savons pas faire, on peut concevoir qu’une ou des exocivilisations maîtrisant le voyage interstellaire auraient étendu toutes ces notions au domaine plus vaste que leur permettrait cette maîtrise : la Galaxie, notre galaxie la Voie Lactée !
 
À partir d’éléments simples et inanimés (hydrogène et hélium primordiaux du big-bang), transmutés dans le cœur des étoiles puis lors d’explosions de novæ, la vie apparaît probablement partout où elle le peut, s’essayant à tout ce que les lois physicochimiques autorisent (et il ne s’agit pas que de hasard, ni que de probabilité, mais de lois) pour aboutir à la conscience individuelle laquelle s’organise à chaque fois qu’elle le peut en conscience collective … "galactique" sous la pression évolutive et la sélection naturelle.
 
Seules celles de ces consciences "suffisamment" collectives pour ne s’être pas autodétruites ou entredétruites, et donc pouvoir nous visiter, constitueraient des consciences collectives "galactiques" qui n’auraient aucun penchant pour l’ethnocide d’une espèce comme la nôtre en devenir de conscience collective, ni celui de l’envahir.
 
Mais, qui plus est, nous représenterions une chance ultérieure ( un «bonus stimulé », voir explication ci-dessous) pour chacune des espèces une fois la nôtre ayant atteint le niveau de conscience collective nécessaire et suffisant afin que l’ethnocide ne soit plus.
 
Le 16 juillet 2010, deux chercheurs – Igor Bezsudnov (Nauka, Moscow) et Andrey Snarskii (Kiev Polytechnic Inst.) –  ont sur ArXiv publié l’un de leurs travaux non dénué d’intérêt.
On trouve ici le pdf de 14 pages, avec crobards explicites, de cette publication en anglais.
 
Ce papier n’a, hélas, pas eu grand écho dans "le landerneau ufologique francophone".
 
Pour celles et ceux qui ne pratiqueraient pas la langue de Shakespeare, j’ai réalisé la traduction de l’abstract que voici :
 
Où sont-ils ? - Attendez un moment... Nouvelle approche du paradoxe de Fermi.
 
Résumé : Le Paradoxe de Fermi consiste en l’apparente contradiction entre la haute probabilité de l’existence de civilisations d'extraterrestres et l’absence de contact avec de telles civilisations. En général, les solutions au paradoxe de Fermi se réduisent à l'une ou l'autre évaluation des paramètres de l'équation de Drake c'est-à-dire les suppositions sur le nombre potentiel de civilisations extraterrestres ou la simulation du développement de civilisations dans l'univers. Nous considérons un nouveau type d'automates cellulaires, qui permet d'analyser le paradoxe de Fermi. Nous présentons le modèle de bonus stimulé (Modèle BS) de développement d'objets (ici des Civilisations) dans l'espace cellulaire (ici l'Univers). Quand des civilisations entrent en contact elles stimulent l'une l'autre leur développement, augmentant leur durée de vie. Nous avons découvert le comportement non-linéaire du seuil de volume total de civilisations dans l'univers et sur la base de notre modèle nous avons construit l'analogue de l'équation de Drake.
 
La thèse de ces deux chercheurs est ainsi que si deux espèces interstellaires entrent en contact, leur durée de vie est augmentée. Cette hypothèse est justifiée par le déclin du progrès d'une espèce qui explore un univers "vide" de monde, et le progrès renouvelé de la civilisation d’une espèce qui découvre une autre forme d'intelligence. 
Cette hypothèse est d’autant mieux fondée à partir du moment où les civilisations sont assez évoluées (cf. la notion de conscience collective) pour comprendre que détruire l'autre (cf. la notion d’ethnocide, voire de … génocide) c'est se nuire à soi-même.
 
Cordialement,
 
Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myrtille
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 64
Nombre de messages : 1183
Inscription : 16/12/2012
Localisation : France
Emploi : ----
Passions : arts anthropologie philo sciences ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre   Mer 06 Nov 2013, 22:00

Je ne faisais que réagir à certains mots présents dans le texte cité par Okapi et qui ne me semblent pas anodins!
Il ne s' agit pas de phantasmes de ma part, mais d'une simple réaction à certains termes employés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okapi
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 396
Inscription : 01/09/2011
Localisation : Paris
Emploi : Retraité heureux
Passions : Généalogie, Musique classique, HighTech
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre   Mer 06 Nov 2013, 22:37

J'ai trouvé ce commentaire (pessimiste) à ce sujet :

http://www.francetvinfo.fr/sciences/pourquoi-on-n-habitera-jamais-les-planetes-habitables_452286.html#xtor=RSS-3 :

(...)
En outre, pour effectuer des voyages interstellaires, il faudrait se déplacer à une vitesse supérieure à celle de la lumière (300 000 km/s). Impossible, selon la théorie de la relativité d'Albert Einstein, rappelle, dans cet article, Claude Semay, chef du service de physique nucléaire et subnucléaire de l'université de Mons (Belgique). Pour lui, cette performance est à "ranger définitivement dans l'arsenal de la littérature de science-fiction". L'astrophysicien français controversé Jean-Pierre Petit n'est pas de cet avis. Dans un entretien à la radio La Voix de la Russie, il affirme qu'un tel exploit ne relève pas obligatoirement du fantasme.
Mais avant d'envoyer des vols habités, il faudrait commencer par envoyer des sondes dans d'autres systèmes solaires. Sans compter que les conséquences de longs voyages sont encore inconnues, notamment sur la santé et les relations sociales. Par exemple, en 2011, à l'issue de la mission Mars 500 qui simulait un voyage sur la planète rouge, les scientifiques ont observé de la jalousie et des tensions entre les six volontaires. Ils n'étaient pourtant restés enfermés "que" près d'un an et demi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre   Jeu 07 Nov 2013, 15:40

Bonjour

Pour ma part je suis entièrement, totalement d'accord avec l'analyse, l'explication de Jean Curnonix dans ce fil. Il suffit de réfléchir à toutes les sottises voire les horreurs que nous avons commises envers des peuples terriens "moins évolués" technologiquement. Parfois même et c'est triste, en leur voulant du bien ...

Le chemin que nous avons à parcourir pour rejoindre des civilisations extraterrestres n'est pas que scientifique et technologique il est aussi mental et je crains qu'il soit le plus difficile à parcourir. Nous sommes "équipés" comme les hommes préhistoriques pour survivre dans un environnement hostile, concurrentiel, féroce en un mot ...
Allez donc expliquer à un chat dont la gamelle est pleine de croquettes que ce n'est pas bien de tuer les petits oiseaux ...

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanalpha1
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 775
Inscription : 09/03/2011
Localisation : ALSACE
Emploi : Retraité
Passions : Astronomie anthropologie , musique, voyages, nature, actualités
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre   Jeu 07 Nov 2013, 17:04

Bonjour à tous,

Je souscris entièrement aux  explications Jean CURNONIX .....Je me permets de rajouter (pour les petits nouveaux ) que le site "LES CONFINS.COM" développe lui aussi une thèse intéressante & semblable,à laquelle j adhère : c'est le PRINCIPE C.E.H.V ,à savoir en substance une corrélation (nécessaire et harmonieuse) entre le développement horizontal (le matériel,la technologie) et le développement vertical(la spiritualité,le sens moral,l' empathie et  le respect de tout ..).
A défaut d'un équilibre entre ces deux composantes,les civilisations en développement ne peuvent selon ce principe aller bien loin,restent étriquées,ou belliqueuses , agressives -aussi bien à l 'égard de leur environnement physique qu'à l'égard des autres civilisations,avec à terme l'autodestruction .

Voilà pourquoi je rejoins la thèse de l 'entomologiste explicitée par JEAN ...Et il me revient une phrase de Stanton FRIEDMAN  qui disait à peu près :"quand je me promène dans mon jardin ,j'observe les 
écureuils,mais je ne leur parle pas , je n 'interviens pas "...
L hypothèse du zoo galactique a été développée en 1973, l 'origine par JOHN A.BALL, radioastronome 

Amitiés   STANALPHA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La NASA le dit : il existe des milliards de planètes "cousines" de la Terre
» La Nasa a découvert des planètes similaires à la Terre
» 17 milliards de planètes similaires à la terre
» Des milliards de planètes de taille terrestre dans la Voie lactée, selon la Nasa
» La Nasa a découvert des planètes similaires à la Terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-