Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Thibaut56
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 32
Nombre de messages : 175
Inscription : 17/10/2010
Localisation : France
Emploi : Optimisation combinatoire
Passions : Physique, électronique, algorithmique, musique, phénomènes étranges
Règlement : Règlement

MessageSujet: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Ven 26 Juil 2013, 21:32

Wacapou, membre du forum, a posé une question très intéressante récemment, mais la discussion qui en découle est mélangée à d'autres messages un peu incroyables, si bien que le sujet a été caché au fond du forum... Wacapou demandait quelle serait l'énergie nécessaire pour générer de l'antigravité. Voici mon point de vue.
N'hésitez pas à critiquer, discuter, infirmer : l'astrophysique n'est pas mon domaine de recherche.

Tous les détails sont sur cette page. Il en ressort que le dispositif anti-gravitationnel le plus économe qui soit semble être un faisceau électromagnétique. Néanmoins, la puissance nécessaire à son fonctionnement est astronomique. Résumé :

Exemple de générateur d'antigravité parfait

L’équation P = mca nous apprend qu'un générateur d'antigravité à réaction est parfait s'il ne projette pas de matière mais des photons.
D’après la mécanique quantique, toute onde électromagnétique définit la présence de photons. De plus, mon équation ne dépend pas de la longueur d'onde des photons. Un laser (un peu spécial) ou tout autre faisceau électromagnétique (dirigé dès la source, sans réflecteur) constitue donc un générateur d'antigravité parfait.
Une consommation énergétique astronomique

Que le générateur soit photonique, comme présenté ci-dessus, ou qu'il s'appuie sur toute autre technologie, l’équation P = mca reste la puissance minimale requise. Puisque la lumière a une vitesse c de 300 000 km/s, la formule est, en pratique,
Sur terre, l’accélération a du champ gravitationnel est proche de 10 m/s2. Ainsi, pour générer de l’antigravité sur terre, la puissance minimale est
Concrètement, 3 milliards de Watts (3 GW) sont nécessaires pour sustenter 1 kg. Cela représente 2 réacteurs nucléaires de dernière génération pour soulever une seule brique de lait. Si les OVNI existent tels qu'on les décrit, il est donc certain qu'ils disposent d'une avance technologique considérable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.amaelie.fr/blog
Thibaut56
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 32
Nombre de messages : 175
Inscription : 17/10/2010
Localisation : France
Emploi : Optimisation combinatoire
Passions : Physique, électronique, algorithmique, musique, phénomènes étranges
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Sam 27 Juil 2013, 15:09

Petit erratum :

Un manque de précision de ma part laissait imaginer qu'un laser conventionnel génère de l'antigravité. En fait, il s'agit d'une sorte de laser, car, comme vous l'avez compris, les photons doivent être émis dans la bonne direction dès leur sortie de l'atome si l'on veut créer une poussée. Un laser conventionnel comporte un réflecteur, si bien que sa poussée est réduite.

Bref, on est loin de savoir générer de l'antigravité :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.amaelie.fr/blog
Thibaut56
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 32
Nombre de messages : 175
Inscription : 17/10/2010
Localisation : France
Emploi : Optimisation combinatoire
Passions : Physique, électronique, algorithmique, musique, phénomènes étranges
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Dim 28 Juil 2013, 13:08

Wacapou proposait un autre point de vue au départ : sustenter un objet en s'appuyant sur l'air (le modèle le plus simple étant l'hélicoptère). Dans ce cas, l'objet fonctionne uniquement sur terre, mais c'est intéressant de comparer les deux technologies.

Les calculs sont également simples si on néglige les frottements. Je pars de deux formules bien connues :

(A) La force de poussée produite par l'éjection de matière à vitesse v (en m/s) et au débit massique q (en kg/s) :


(B) L'énergie cinétique E d'une masse d'air m éjectée à vitesse v :


L'équation (A) donne trivialement


Ensuite, en considérant que m est la masse d'air totale éjectée en un temps donné, on dérive l'équation (B) pour obtenir la puissance d'éjection :

qui s'écrit simplement

où l'on substitue q par F/v, ce qui donne

Enfin, puisque F = mg (avec m la masse de l'objet à sustenter et g l'accélération de la pesenteur), on a

qui s'approxime assez précisément par




Donc, si on s'appuie sur l'air au lieu de générer de l'antigravité :

1 - La puissance requise pour se sustenter est proportionnelle à la vitesse v d'éjection de l'air (en négligeant les frottements) donc à la rotation des pales de l'engin. On est donc tenté d'éjecter l'air le plus doucement possible, c'est à dire... sans bruit ou presque Wink

2 - Cependant, à cause de q = F/v, une vitesse d'éjection v faible implique un débit massique q important. En clair, la longueur des pales doit être augmentée quand on veut réduire les dépenses énergétiques et le bruit.

Ces étudiants se sont servi de la même conclusion pour construire leur hélicoptère à pédales. Pour que le cobaye se dépense le moins possible et puisse tenir l'effort plus d'une minute, ils ont choisi d'utiliser 4 énormes pales tournant très lentement :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.amaelie.fr/blog
Thibaut56
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 32
Nombre de messages : 175
Inscription : 17/10/2010
Localisation : France
Emploi : Optimisation combinatoire
Passions : Physique, électronique, algorithmique, musique, phénomènes étranges
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Mar 13 Aoû 2013, 11:47

Pour revenir à l'antigravité, un commentaire sur l'article cité plus haut rappelle que l'antimatière est une source d'énergie qui rend beaucoup plus raisonnables les besoins pour léviter.


En transformant P=mca en masse pour un temps donné, on se rend compte par exemple qu'une réserve d'énergie de 60 g d'antimatière + 60 g de matière suffit pour léviter 1 tonne pendant 1 heure.
Il reste qu'on ne sait pas fabriquer de l'antigravité, qu'on ne sait pas où trouver de l'antimatière et que son stockage dans un "reservoir" serait d'une dangerosité inadmissible (équivalent à des milliers de bombes nucléaires prêtes à exploser en cas de choc).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.amaelie.fr/blog
anakinnam
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 55
Nombre de messages : 533
Inscription : 04/08/2013
Localisation : namur
Emploi : 1000vies
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Mar 13 Aoû 2013, 12:45

L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?

oui cela pourrait être bêtement l'énergie du vide ou l'énergie du point zéro, la zpe zero point energy



Dernière édition par anakinnam le Mar 13 Aoû 2013, 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anakinnam
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 55
Nombre de messages : 533
Inscription : 04/08/2013
Localisation : namur
Emploi : 1000vies
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Mar 13 Aoû 2013, 12:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anakinnam
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 55
Nombre de messages : 533
Inscription : 04/08/2013
Localisation : namur
Emploi : 1000vies
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Mar 13 Aoû 2013, 12:53

"Ainsi donc l’espace vide d’Einstein se voit actuellement attribué une densité massique fantastiquement élevée, et il est intéressant de la comparer à celle des particules élémentaires, qui sont respectivement pour l’électron de 30 000 tonnes et pour le proton de 250 000 000 de tonnes."

 http://skystars.unblog.fr/2008/07/02/brevet-dengin-pour-vol-cosmique-et-anti-gravite/

"David Hilbert (1862-1943) avait publié en 1924 un article dans lequel il remarquait un effet secondaire assez étonnant de la relativité d'Einstein : une particule relativiste qui se déplacerait à environ la moitié de la vitesse de la lumière devrait être repoussée par une masse stationnaire (ou du moins c'est ce qu'un observateur extérieur pourrait observer)."

http://ovnis-usa.com/2009/10/12/lantigravite-testee-au-cern/

[url=http://www3.nd.edu/~kbrading/Research/Hilbert Foundations of Physics.pdf]http://www3.nd.edu/~kbrading/Research/Hilbert%20Foundations%20of%20Physics.pdf[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anakinnam
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 55
Nombre de messages : 533
Inscription : 04/08/2013
Localisation : namur
Emploi : 1000vies
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Mar 13 Aoû 2013, 12:59

on peut imaginer par exemple


"(A) La force de poussée produite par l'éjection de matière à vitesse v (en m/s) et au débit massique q (en kg/s) :"

le débit massique serait "remplacé" par une annihilation ininterrompue de transferts de muons entre le vide et le le moteur, le differentiel generé par l'effet du muon

"Le muon a les mêmes propriétés physiques que l'électron, mais avec une masse 207 fois plus grande (c'est pourquoi on l'appelle aussi électron lourd) "

http://fr.wikipedia.org/wiki/Muon

c'est cette "masse" qui assurerait la propulsion par différentiel du champs magnétique local ou d'un champs "embarqué" et directionnel voire multidirectionnel

une intuition quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand50120
Nouveau membre
Nouveau membre




Féminin Age : 51
Nombre de messages : 4
Inscription : 14/01/2009
Localisation : Cherbourg
Emploi : veilleur de nuit
Passions : Ufologie, politique, oenologie, guitare, randonnée...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Lun 20 Jan 2014, 04:35

C'est l'historien, et non le scientifique (bien que j'apprécierai beaucoup!) qui reprend le débat. Juste pour dire qu'il y a toujours deux vecteurs de recherche, la recherche fondamentale et la recherche appliquée. Les deux sont tributaires l'un de l'autre. Oui, l'antigravité est accessible dans le vecteur fondamental mais encore inespérée au niveau application. Maintenant, il ne faut pas croire que ce qui semble impossible aujourd'hui le sera encore demain. Les Etats-Unis furent les premiers à mettre au point la bombe thermonucléaire (fusion d'un réservoir d'atomes légers suite à l'explosion primaire d'une bombe A). Les premiers tests américains furent concluants mais ce sont les Soviétiques qui les premiers réussirent à "miniaturiser" l'ensemble pour l'embarquer car le principe d'une bombe est d'être larguée et non pas seulement d'exploser sur un site d'essai. La porte est donc ouverte au vecteur appliqué d'antigravité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miclad
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 71
Nombre de messages : 159
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Lun 20 Jan 2014, 12:11

D’après les explications de plusieurs sur ce thème, je crains que beaucoup ne réalisent pas très bien ce qu’il faudrait comprendre par antigravitation.

Une simple force de réaction, que ce soit en éjectant de la matière (air, gaz) ou des photons, n’a rien à voir avec ce qu’on peut appeler antigravitation !

 Une véritable antigravitation consisterait à annuler  (et non pas compenser ou s’opposer à)  la gravitation

La force de gravitation telle qu’on l’entend en physique est due à l’action d’un champ (le champ de gravitation, grandeur vectorielle) sur une masse. Par exemple le champ de gravitation terrestre, de valeur g, produit sur une masse m la force de gravitation de valeur  mg  qui correspond tout simplement au poids P. 
  Antigravitation voudrait dire que l’on est capable d’agir sur cette force de valeur  « P = m g » ; pour cela, dans le champ de gravitation terrestre, il faudrait agir soit sur « m » soit sur « g » , à priori on ne peut pas modifier localement « g » qui correspond au champ de gravitation produit par la Terre. La seule solution serait donc d’être capable d’agir sur la masse « m » et ça, pour l’instant, on ne sait pas faire ! !


 Si l’on savait faire, ça pourrait merveilleusement résoudre tous les problèmes qui se posent pour un voyage interstellaire !

 En effet, faisons un peu de science-fiction et imaginons que l’on puisse réduire, ou annuler, voire rendre négative, la masse dans un volume entourant un vaisseau interstellaire et ses passagers ; quels seraient le comportement et les propriétés d’un tel vaisseau ? Cela ne nous rappellerait-il rien ?

 Si la masse de l’ensemble vaisseau-passagers peut s’annuler (ou devenir très faible), l’engin pourrait sans aucune propulsion rester immobile en l’air, ou descendre lentement (comme une feuille morte ?). Si la masse devient négative, l’engin est repoussé par la Terre au lieu d’être attiré.

Si la masse est nulle, il n’y a plus d’inertie, la moindre force peut provoquer sur l’engin des accélérations fantastiques  (Force = masse x accélération)  sans risques pour les occupants si leur masse se trouve également annulée !  Dépourvu d’inertie, l’engin peut faire un demi-tour instantané !

Plus de problème d’énergie, si la masse est nulle, il en devient de même de l’énergie cinétique !  Plus de problème de chocs dans l’espace avec des petits corps célestes dont la masse viendrait à être annulée à proximité de ce vaisseau fantastique !

Malheureusement, on ne sait pas agir sur la masse, on sait seulement que la masse des particules élémentaires est en relation avec le boson de Higgs ; y a-t-il une découverte à faire de ce côté, seul l’avenir le dira.

Miclad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lox
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 352
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Nord - 59
Emploi : Webmarketing
Passions : Ufologie - Sciences - Poker - MMA
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Lun 20 Jan 2014, 12:54

Merci miclad pour cette mise au point très claire ! Eh oui, ça fait rêver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Lun 20 Jan 2014, 15:34

@miclad a écrit:
... D’après les explications de plusieurs sur ce thème, je crains que beaucoup ne réalisent pas très bien ce qu’il faudrait comprendre par antigravitation ...

Pas du tout : la question posée à l'origine était très claire : "De quelle puissance (combien de watts) dois-je disposer pour maintenir un objet de 1 Kg en lévitation ?"

On n'est pas dans les théories de la gravitation là ... et c'est facilement mesurable expérimentalement.


En clair, pour faire extrêmement simple, de quelle puissance efficace minimale doit disposer le moteur ou la turbine d'un hélicoptère pour rester en sustentation en l'air, immobile (on ne tiendra pas compte de toutes les pertes liées aux rendements moteur et pales). Encore plus simple : quelle masse de matière dois-je éjecter et à quelle vitesse pour maintenir un objet en sustentation de masse constante (voir fusées à eau) ?


Ensuite le fil a immédiatement obliqué vers la question subsidiaire : quelle énergie dois-je émettre dans la bonne direction pour obtenir le même résultat. Et là on s'aperçoit immédiatement que l'énergie nécessaire pour obtenir le même résultat est gigantesque.


En ce qui concerne le comportement "antigravitationnel" observé chez les OVNIs vous avez entièrement raison. La clé du problème est dans la masse ce qui expliquerait non seulement la possibilité de n'être pas soumis à la gravitation mais en plus expliquerait les comportements observés, totalement impossibles pour nous : accélérations fulgurantes, virages à angles aigus sans ralentissements et tout cela sans destructions des contenus "vivants" se trouvant à l'intérieur des engins.

Pour ma part je pense que la notion de masse est étroitement liée à celles de la gravitation, de l'espace et du temps.
Il ne reste plus aux lecteurs du présent fil qu'à imaginer un système cohérent qui satisfasse aux comportements des objets qui nous entourent et sur lesquels nous "séchons" depuis longtemps (quitte à inventer une ou des particules, porteuses d'énergie, que nous ne pouvons pas détecter ...)
Je ne suis absolument pas convaincu par le boson de Higgs récemment découvert ... pour la bonne et simple raison que l'on ne peut pas observer quelque chose qui est partie prenante du système d'observation lui-même ...

Dans une collision frontale de deux protons, les masses relativistes correspondantes se transforment en énergie qui elle-même recrée de la matière. Nous voyons apparaître une myriade de particules éphémères, certaines avec des masses énormes, en relation avec l'énergie mise en oeuvre.

Pour la petite histoire nous n'avons jamais réussi "à voir" un quark ... quelle que soit l'énergie déployée. Pourtant Dieu sait si nous entendons parler de ces quarks !

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostradamus
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 236
Inscription : 24/08/2013
Localisation : touraine
Emploi : retraité
Passions : mécanique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Jeu 23 Jan 2014, 08:41

Bonjour a tous, a la suite des témoignages c'était la déduction que j'avais faite que  certains ovnis avais pas de masse et n'avais qu'une apparence et n 'était pas réels (leurres) mais on peut penser qu'ils soient réels aussi .a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myrtille
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 64
Nombre de messages : 1183
Inscription : 16/12/2012
Localisation : France
Emploi : ----
Passions : arts anthropologie philo sciences ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Ven 26 Sep 2014, 09:37

Bonjour, 

Il me paraît utile de mentionner ici le dernier article publié très récemment, sur le site de la 3af, par Pierre Marx, membre de la Commission Sigma, concernant "le contrôle local de la gravitation":


www.3af.fr/article/opinion/le-controle-local-de-la-gravitation-mythe-ou-perspective

Cet article en date du 9/9/14 est passé relativement inaperçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Ven 26 Sep 2014, 17:23

@myrtille

Merci pour votre lien.
Vous avez raison de vous intéressez à ce type de problèmes, la "clé" de beaucoup d'interrogations est certainement cachée là.
Il est dommage que le monde scientifique ne se penche pas plus sur une série de phénomènes inexpliqués qui "sortent des clous" de notre physique et de notre astrophysique actuelle.
En astrophysique nous avons la vitesse des étoiles dans les bras des galaxies qui ne colle pas avec la Relativité Générale. Les vitesses des sondes sorties du système solaire ne sont  pas ce qu'elles devraient être. Anomalies gravitationnelles mesurées au moment des éclipses de soleil (voir ICI).
En physique la banalisation de l'emploi des supraconducteurs a amené un flot d'interrogations sur certains phénomènes observés. Les explications quand elles sont fournies sont vraiment "tirées par les cheveux" (voir ICI, ICI, ICI et ICI).

Bonne soirée.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myrtille
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 64
Nombre de messages : 1183
Inscription : 16/12/2012
Localisation : France
Emploi : ----
Passions : arts anthropologie philo sciences ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Ven 26 Sep 2014, 17:28

Merci pour les liens Wacapou!
Que Sigma, donc la 3af (aéronautique et spatial) s'y intéresse ne m'étonne pas: les enjeux sont colossaux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 430
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Ven 08 Mai 2015, 14:31

@miclad a écrit:
Antigravitation voudrait dire que l’on est capable d’agir sur cette force de valeur  « P = m g » ; pour cela, dans le champ de gravitation terrestre, il faudrait agir soit sur « m » soit sur « g » , à priori on ne peut pas modifier localement « g » qui correspond au champ de gravitation produit par la Terre. La seule solution serait donc d’être capable d’agir sur la masse « m » et ça, pour l’instant, on ne sait pas faire ! !

Une absorption d'énergie ne pourrait-elle pas modifier localement « g » ?
ERRATUM : Une absorption d'énergie ne pourrait-elle pas modifier localement "P" ?

Mettons en regard l'environnement immédiat d'un ovni photographié près de Verdun en 1985 (ici ou encore ) et l'extrait (souligné en gras) d'un passage de « Chasseurs d'OVNI » (pseudo François Gardes, Albin Michel, coll. Les chemins de l'impossible, 1977, p. 19) :


Citation :
« Impossible l'agravitation ? Et les sorcières chevauchant des balais, plus légères que les vertueuses chrétiennes ? Autrefois, à Oudewater, en Hollande, dans la « Maison des poids publics », on pesait les unes et les autres sur une balance de précision et l'on brûlait les femmes légères. Et les lévitations de saints ? Le curé d'Ars disant sa messe en planant. Sainte Thérèse d'Avila priant Dieu à voix haute pour qu'il la fît redescendre du plafond. Joseph de Copertino, moine italien du XVIIe siècle, servant de taxi aérien à ses frères et les transportant avec leurs bagages. Suggestion, hypnose... C'est vite dit et cela n'explique pas pourquoi et comment, au cours des lévitations humaines, se produisent des phénomènes lumineux. Ne démontrent-ils pas qu'il se produit des échanges au niveau des énergies électroniques des atomes ? L'abaissement de température du lévitant et du milieu qui l'entoure prouve qu'une absorption d'énergie est nécessaire pour démassifier le corps humain. Le courant d'air froid ascendant, remarqué à propos de lévitations humaines, rejoint curieusement le jaillissement vers le haut de poussières et de végétations noté au passage d'un OVNI à basse altitude. Quels scientifiques en ont recherché honnêtement, scrupuleusement, une explication valable ? »


Pour répéter ma question un peu plus explicitement : l'absorption d'énergie par une masse pourrait-elle neutraliser l'action du champ gravitationnel sur cette même masse ?


Dernière édition par Boizéclou le Ven 08 Mai 2015, 14:50, édité 1 fois (Raison : Cf. l'erratum.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Ven 08 Mai 2015, 16:47

@Boizèclou

Merci de remettre le sujet en piste, ce n'est pas la préoccupation de tous mais pour ma part l'intérêt principal de l'ufologie se trouve là.
En ce qui concerne les OVNIs il y a souvent deux choses choquantes dans leurs comportements :
- Ils ont l'air de se jouer de la gravité terrestre.
- Ils ont l'air de se jouer du principe d'inertie (virages à angles aigus, accélérations foudroyantes, etc ...).
En conséquence il semble bien qu'ils n'agissent pas sur les effets de la gravité uniquement mais bel et bien sur leur masse propre.
Temps, espace et masse étant liés physiquement (Einstein : relativité restreinte), il est raisonnable de penser qu'ils ont trouvé quel est le phénomène physique qui :
- lie le temps et l'espace,
- lie la masse au temps et donc par ricochet à l'espace.
C'est là qu'il conviendrait de se remuer les méninges, avoir un peu d'imagination en n'ayant pas peur de sortir du "rail" des conventions physiques actuelles.
La physique soufre de multiples aberrations qui ne semblent pas choquer grand monde, elle définit une force par l'accélération d'une masse et une masse par l'accélération qu'elle subit lorsqu'elle est soumise à une force, on "tourne en rond". Ces brillantes définitions conduisent à affirmer que s'il n'y a pas de mouvement il n'y a pas de travail effectué ... Vous n'avez qu'à tendre le bras avec un poids de 5 Kg dans la main et vous me dites combien de temps vous tenez dans la position.
Elle attribue également des propriétés "attractives" à ses champs (en particulier celles du "graviton" que personne n'a jamais vu).
En cosmologie les galaxies les plus lointaines semblent s'éloigner plus rapidement que la lumière qu'elles émettent ce qui a pour conséquence que nous ne pourrons jamais les "voir". Si cela n'était pas vrai, vu la quantité de galaxies qui semble peupler l'univers, le ciel de nos nuits devrait être blanc lumineux. Comment cela est-il possible ? Rien ne peut aller plus vite que la lumière ...
Il faut imaginer un espace discontinu, structuré par un nuage de particules entre lesquelles il n'y a "rien". En réalité les galaxies lointaines ne s'éloigneraient pas de nous, c'est la distance moyenne entre deux particules structurant l'espace que nous percevons qui grandit (faire l'expérience de l'élastique avec des repères tracés dessus de cm en cm) ...
Ce genre d'hypothèse améliorerait singulièrement les explications sur la vitesse d'expansion de notre univers au moment de sa création ... En effet il semble bien qu'il se soit agrandi plus vite que la lumière, ce qui expliquerait l'extraordinaire continuité du fond spatial (différences < 1/1000).
En ce qui concerne le temps il pourrait être créé par les propriétés que la/les même(s) particule(s) qui crée(nt) l'espace.
La masse ? C'est de l'énergie, elle pourrait être constituée par la/les particule(s) structurant l'espace, créant le temps, qui sont absorbées temporairement. Dans cette hypothèse espace, temps et masse sont liés.
Thibaut56 s'est amusé à calculer la quantité d'énergie pure qu'il fallait éjecter dans une direction donnée pour maintenir en lévitation un poids de 1 Kg : il a trouvé une puissance gigantesque (~ 3 milliards de watts soit plusieurs centrales nucléaires).
J'ai procédé d'une autre manière beaucoup plus terre à terre en m'inspirant des jouets type "fusées à eau". La poussée est produite par l'éjection à grande vitesse d'une masse de liquide. En gros la puissance nécessaire pour maintenir un poids de 1 Kg en lévitation est d'environ 100 W théoriques.
Ejecter une masse revient à éjecter de l'énergie (e=mc²) ... et il y a une quantité énorme d'énergie dans un seul gramme d'eau ...

Lévitations humaines
Je crois qu'il faudrait constater/mesurer la chose avant d'y croire.
Par contre avec la lévitation d'un aimant au-dessus d'un supraconducteur, on peut répéter l'expérience tous les jours ... Il n'y a pas de miracle, si l'aimant lévite c'est qu'il reçoit une poussée de bas en haut égale à son poids ... Si l'on suit les dogmes de notre physique, rien ne bouge, donc pas de travail effectué et la puissance nécessaire pour maintenir l'aimant en lévitation est donc nulle ...
On voit bien que l'explication est pour le moins "bancale".


@Boizéclou a écrit:
... l'absorption d'énergie par une masse pourrait-elle neutraliser l'action du champ gravitationnel sur cette même masse ? ...
 

Si une masse absorbe de l'énergie elle augmente de la quantité d'énergie absorbée m'=e/c².
Pour neutraliser le champ gravitationnel il ne faut pas qu'elle absorbe de l'énergie mais au contraire qu'elle en éjecte dans la "bonne direction".


A quoi servent les OVNIs ?
A nous montrer que nous sommes loin, très loin d'avoir tout compris.


Bonne soirée.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcadie461
Bonne participation
Bonne participation




Féminin Age : 58
Nombre de messages : 51
Inscription : 27/04/2015
Localisation : Philippines
Emploi : retraite
Passions : defense/aeronautique/sports
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Sam 09 Mai 2015, 10:20

Peut etre convient-il egalement de considerer une sorte de projection holographique capable de generer une panoplie d'effets materiels (detectables au radar) sonores, et sensitifs (hallucinations).
Par cette technologie avancee, nos visiteurs seraient ainsi en mesure de nous sensibiliser a leur existence sans les contraintes que vous evoquez supra.

J'ai realise les deux experiences que vous proposez :
1) Vous n'avez qu'à tendre le bras avec un poids de 5 Kg dans la main et vous me dites combien de temps vous tenez dans la position.
Resultat : un certain temps.
2) Faire l'expérience de l'élastique avec des repères tracés dessus de cm en cm).
Resultat : ca m'a fait mal au doigt quand l'elastique a casse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcadie461
Bonne participation
Bonne participation




Féminin Age : 58
Nombre de messages : 51
Inscription : 27/04/2015
Localisation : Philippines
Emploi : retraite
Passions : defense/aeronautique/sports
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Sam 09 Mai 2015, 10:55

Je me suis permis ce trait d'humour pour relativiser un peu, car je considere que la comprehension du phenomene Ovni n'est pas perceptible en l'etat actuel de nos connaissances scientifiques. Il n'y a pas si loin que cela, au debut du XIXeme siecle, certains scientifiques pensaient que les voyages en train pouvaient rendre fous ou aveugles. Plus pret encore, certains soutenaient l'incapacite physique des etres humains a effectuer des voyages dans l'espace. Il est donc peu probable que l'on soit aujourd'hui en mesure d'apprehender  les possibilites technologiques d'une civilisation ayant des milliers d'annees d'avance sur la notre.
la croyance que la vitesse peut rendre les voyageurs aveugles ou fous s’ajoute à l’hostilité des v - See more at: http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=723#sthash.AAU2F5th.dpuf
la croyance que la vitesse peut rendre les voyageurs aveugles ou fous s’ajoute à l’hostilité des v - See more at: http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=723#sthash.AAU2F5th.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcadie461
Bonne participation
Bonne participation




Féminin Age : 58
Nombre de messages : 51
Inscription : 27/04/2015
Localisation : Philippines
Emploi : retraite
Passions : defense/aeronautique/sports
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Sam 09 Mai 2015, 10:57

ERRATUM
Ne pas tenir compte des 4 derniers phrases. Manipulation intempestive du clavier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Dim 10 Mai 2015, 12:02

@Arcadie461

OK ... mais de pirouettes en pirouettes on n'avance pas.
Plutôt que de plonger dans des hypothèses psychologiques abracadabrantesques on ferait mieux de se focaliser sur des phénomènes extrêmement simples que l'on est incapables d'expliquer correctement (gravité, masse, fentes de Young, intrication ...).
Nous avons rassemblé sous formes de "lois" les résultats d'un tas d'observations et d'élucubrations que nous avons pompeusement baptisés "Mécanique quantique".
Ce n'est pas que ces lois ne "fonctionnent" pas, c'est tout simplement que nous ne comprenons absolument rien à ce qu'elles prétendent expliquer.
Je ne suis pas le seul à penser ainsi, voir le dessin humoristique de JP.Petit ci-dessous :

A quoi servent les OVNIs ?
A nous montrer que nous n'avons absolument rien compris à notre Univers.
Bonne journée.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 3162
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Dim 10 Mai 2015, 22:58

Il faut avouer que après avoir pas mal bouquiner sur la physique quantique  on arrive a comprendre le principe mais on est loin de trouver un résultat ou on en trouve trop d ailleurs pour qu on puisse y voir un resultat ^^

En gros ça soulève plus de questions que ça n'apporte de réponse, même si j'avoue aimer le principe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1567
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Lun 11 Mai 2015, 04:47

Je suis content d'avoir trouvé ce sujet bounce



On en parlait dans un autre topic (je ne vais pas rapatrier tous mes posts), c'était ici :

http://www.forum-ovni-ufologie.com/t4620p100-les-ovni-n-existent-pas-voici-une-phrase-que-nous-entendons-continuellement#197742


Et un peu plus bas dans le sujet je me posais une question. C'était concernant un engin possédant un champ qui donc annulerait sa masse, qui lui même déborderait de 1 ou 2m autour de l'objet...

Je reprends la question que j'ai posée là bas : Qu'adviendrait-il d'un avion qui percuterait un ovni possédant un champ/bulle de ce type ? Oui parce que l'avion n'aurait alors que le nez dans la bulle. Ce qui voudrait dire que le nez perdrait sa masse mais pas le reste de l'avion, lui se trouvant hors champ (si je puis dire).

Alors ça doit être calculable, mais en y réfléchissant rapidement, j'étais arrivé à la conclusion que; vu que l'ovni lui même est sans masse, bien ce dernier serait simplement repoussé en sens inverse, et théoriquement à la vitesse qui était celle de l'avion au moment du choc. L'avion ne pouvant être repoussé, l'arrière de celui ci conservant sa masse...

Puis quelques années après, est arrivé cette histoire avec cette photo :





Et là j'ai commencé à me demander, si justement le contre coup de la sortie du nez du champ (pas le choc en lui même donc) ne pouvait pas en arriver à produire cela (oui parce que la matière -composant le nez de l'avion- retrouverait d'un coup sa masse) rire



Je voulais savoir ce que vous en pensiez... Donc comment réagirait un avion pénétrant ce champ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainfletcher
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 73
Nombre de messages : 332
Inscription : 17/02/2015
Localisation : Alès dans le Gard.
Emploi : Retraité
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   Lun 11 Mai 2015, 12:20

Je viens d'avoir une idée :
d'après POHER nous sommes bombardé d'universions venant de toutes parts.
D'après beaucoup de témoignages, le dessous des Ovnis émettent de l'infrarouge, qu'on ne voit pas évidement avec nos yeux et appareils photo numérique.
Certains ont même déclaré avoir touché un OVNI au sol et disant s'être brulé les mains et gants.
Si cet infrarouge était le résultats d'une réflexion de ces universons avec un dispositif connu des E.T. seuls.
Il y aurais alors un phénomène d'action-réaction, ou quelque chose comme ça.
Donc plus besoin d'embarquer une usine à gaz ou nucléaire pour rester en anti-gravité , l’énergie venant de l'espace.
Mais en plus on constate qu'il y a toujours un peu de radio-activité après leurs départs.
Ce qui voudrait dire qu'ils en ont besoin quand même ou que c'est aussi un résultat du barrage aux universons iloç_u
Je ne m'explique peut-être pas bien, désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'énergie requise pour générer de l'antigravité est-elle accessible ?
» Accumulation d'énergie par respiration des éléments (vidéo)
» La détection de la vie extraterrestre sera-t-elle une menace pour la terre ?
» Petite LED
» pensee pour quelqu un qui s en va....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Sciences: aéronautique, technologies de pointe, découvertes-