Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 La vie est exogène à notre planète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: La vie est exogène à notre planète   Ven 11 Jan 2008, 22:43

La vie est exogène à notre planète
Jean Sider



Un mythe scientifique
Imaginez un étudiant qui, après avoir passé son doctorat en biologie, en obtient un second en embryologie. Or, après avoir décroché ces deux diplômes, figurez-vous encore qu'il se rende compte que les enseignements qu'on lui a prodigués manquent singulièrement d'exactitude.

En effet, au cours de ses études, il a noté par-ci, par-là, plusieurs erreurs dans ses manuels scolaires et universitaires. Au début il n'avait pas accordé trop d'importance à ces quelques carences, estimant qu'elles ne remettaient pas en cause ce qui y était expliqué. Plus tard, après avoir examiné des embryons de divers animaux à leur premier stade de développement, il a soudain réalisé que quelque chose n'allait pas. Se reportant à ses livres d'études, il s'est aperçu que les fameux dessins d'embryons de Ernst Haeckel, qui illustrent les manuels de biologie et d'embryologie depuis plus d'un siècle, comportaient des falsifications manifestes.

Afin d'en avoir le coeur net, il décide de vérifier d'autres dessins censés soutenir eux aussi les piliers de la théorie de l'évolution. Ce qui l'amène à faire un constat qui le choque au plus haut point. En effet, il s'aperçoit que la plupart de ces croquis, pour ne pas dire tous, sont le résultat d'interprétations suspectes quasiment captieuses.

Ce qui l'incite à soupçonner ipso facto qu'une manigance frauduleuse a été exercée par des mandarins de la Science. Une chose est sûre, cette véritable mystification scientifique a pris naissance à l'époque de Darwin, père des théories modernes sur l'évolution des êtres vivants. A l'époque, au XIXe siècle, il s'agissait de contrer la croyance religieuse enseignée par l'Église. En effet, à ce moment-là on en était encore à faire croire au public que les animaux et l'espèce humaine avaient été créés par Elohim (les dieux, traduit erronément par Dieu dans la Bible). De fait, l'évolutionnisme était une explication beaucoup plus logique, car il correspondait au matérialisme scientifique qui voulait se démarquer totalement du créationnisme. Et voilà comment la nouvelle théorie a été acceptée par l'ensemble de la communauté scientifique, sans que l'on y regarde de trop près puisqu'elle arrangeait bien du monde.

La Science a ses "talibans"
Par la suite, le nouveau mythe scientifique a été soigneusement entretenu par l'intelligentsia avec l'aval des gouvernements bien entendu. D'autant que l'on s'était rendu compte qu'il fallait absolument promouvoir une explication naturelle à l'éclosion de la vie. Ce qui explique l'instauration d'un dogme inébranlable afin de discipliner les gens chargés de la recherche. Pour ce faire, des découvertes invalidant l'évolutionnisme ont été ignorées, niées, voire ridiculisées. De même que certains contestataires, dans les milieux scientifiques, ont été réduits au silence d'une façon ou d'une autre. Plusieurs ont même eu leur carrière brisée pour avoir voulu - ô sacrilège - démontrer avec preuves scientifiques à l'appui, que la sacro-sainte théorie de l'évolutionnisme n'était qu'une croyance chimérique.

Revenons à notre biologiste et embryologiste. Convaincu que l'on induisait les étudiants en erreur, il s'emploie alors à opérer une vérification pointilleuse sur dix dessins parmi les plus répandus pour rendre compte de la théorie de l'évolutionnisme dans les livres d'études. Or, en vérifiant les travaux des scientifiques à l'origine de ces illustrations, force lui est de constater que bon nombre d'entre eux invalident totalement les idées que suggère cette iconographie. Bref, il s'aperçoit qu'il existe des preuves scientifiques formelles montrant que l'évolutionnisme ne repose que sur divers tours de passe-passe dont de flagrantes falsifications. Imaginez l'ahurissement de notre homme.

Non, ce n'est pas une histoire inventée de toutes pièces. C'est ce qui est réellement arrivé à un scientifique américain de Seattle, État de Washington. Il la raconte d'ailleurs en long et en large dans un livre que j'ai acquis, mais qui ne sera probablement jamais traduit en français.

Il n'est pas le seul à avoir fait ce constat. D'autres avant lui se sont aussi aperçus que la Science continuait à soutenir un concept totalement illusoire. Malheureusement, comme dit précédemment, ces voix ont été étouffées par les mandarins de la Science, et ignorées des médias spécialisés qui lui sont inféodés.

A ce propos, j'ai envoyé une lettre d'une grande courtoisie au mensuel Sciences et Avenir, accompagnant un très court texte annonçant la sortie du livre de ce biologiste et embryologiste. Hélas, huit mois après, je n'ai toujours pas eu l'honneur de voir mon courrier reproduit sous la rubrique des lecteurs, et il ne le sera probablement jamais. Il existe malheureusement au sein de nos médias scientifiques, une mentalité "talibanesque", notamment lorsqu'il s'agit de mettre en doute certaines théories dogmatiques en place, qu'ils considèrent un peu comme des lois immuables. C'est, paraît-il ce qu'on appelle chez nous, "la liberté d'opinion et d'expression". Bref, cela revient à constater qu'une dictature intellectuelle existe bel et bien dans nos démocraties, comparable à celle des fondamentalistes religieux.

Dix "icônes" pour scientifiques
Après avoir obtenu et lu le livre de ce scientifique américain, j'ai eu l'idée de le contacter. J'étais motivé par le fait que la démolition de l'évolutionnisme sur des bases scientifiques pures pouvait s'intégrer à l'hypothèse que je préconise pour expliquer les phénomènes paranormaux en général et les ovnis en particulier.

Le 9 juillet 2001 je lui ai donc écrit pour lui demander l'autorisation de puiser dans son ouvrage, la matière première nécessaire à l'élaboration d'un chapitre de livre. Trois semaines plus tard, j'ai reçu en retour une réponse positive accompagnée d'un article de ce biologiste paru dans un magazine de son pays en janvier 2001.

Dans son ouvrage, ce biologiste évoque des dessins - qu'il appelle "icônes" - qui illustrent tous les manuels des étudiants en universités, devenus les fondements iconographiques de l'évolutionnisme. Ils sont carrément considérés comme des "images pieuses" par tous les neo-darwinistes qui admettent la validité de cette théorie. Les dix principaux faisant l'objet de la dénonciation de M. J. Wells sont relatifs aux sujets suivants:

1- Les "briques" de la vie naissent en laboratoire. C'est l'expérience Urey-Miller de 1953. De nos jours elle est considérée comme caduque par les scientifiques eux-mêmes.
2- L'arbre de la vie de Darwin. Il montre que tous les êtres vivants viennent d'un lointain ancêtre commun. L'étude des fossiles dément cette assertion.
3- L'homologie dans les membres des vertébrés. C'est une "découverte" de Richard Owen dans les années 1840. Elle est basée sur un choix arbitraire d'animaux et un raisonnement circulaire sans valeur.
4- Les embryons identiques d'animaux différents. Ils ont été dessinés par Ernst Haeckel au XIXe siècle. Ce ne sont que des dessins fantaisistes dus à l'imagination de ce scientifique allemand, sans rapport aucun avec les vrais embryons correspondants.
5- Les fossiles de l'archaeopteryx, prétendu ancêtre des oiseaux. Le premier a été découvert en 1861 par Hermann von Meyer. Ce n'est pas le "chaînon manquant" entre les reptiles et les oiseaux. Ce n'est pas un mutant non plus mais seulement une espèce disparue, selon les paléontologues actuels.
6- Les phalènes "mélaniques" qui changent de couleur à cause de la pollution industrielle. Ils ont été "étudiés" par l'Anglais Bernard Kettlewell en 1953. Ils ne prouvent pas l'évolutionnisme, car le phénomène du "mélanisme industriel" est réversible, ce qui s'oppose formellement à cette théorie. De plus, les expériences de B. Kettlewell sont entachées de diverses carences, comprenant des photos truquées. Oui, vous avez bien lu: truquées!
7- Les pinsons des îles Galápagos dont la forme du bec évolue. Une "découverte" de Darwin en 1835. Elle est invalidée par le fait que ce phénomène est également réversible. De plus, ladite découverte est à revoir à la baisse, car certains partisans de Darwin ont nettement exagéré ses travaux sur ce point.
8- Les mouches du vinaigre qui peuvent avoir une paire d'ailes supplémentaire, car l'ADN de ces insectes prouverait que des variations peuvent produire des mutations. Faux! Ce n'est pas une mutation naturelle mais artificielle, puisqu'elle provient du génie génétique de l'homme. De plus, ces mouches doivent être élevées en laboratoire car cette deuxième paire d'ailes les empêche de voler!
9- Les fossiles du cheval viennent d'un ancêtre commun. Une "découverte" d'Othniel Marsh en 1879 (l'orthogenèse). Elle n'est plus considérée comme crédible depuis longtemps, mais la nouvelle théorie qui lui a succédé ne démontre aucunement la validité de l'évolutionnisme, car c'est une autre forme d'orthogenèse déguisée.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La vie est exogène à notre planète   Ven 11 Jan 2008, 22:44

10- L'homme qui descend du singe. C'est une autre allégation de Darwin. Elle est très sujette à caution, car plus les découvertes de restes fossilisés de primates se multiplient, plus l'origine de l'homme se complique. Enfin, si l'on considère que la génétique prouve qu'une espèce ne peut pas produire des espèces différentes, l'homme ne peut, en aucun cas, descendre du singe. Une espèce peut à la rigueur produire des variétés, voire des hybrides généralement stériles, mais pas une autre espèce.

Des "dieux" aux "Extraterrestres"
Timidement, certains scientifiques osent de plus en plus fréquemment s'opposer au mythe de l'évolutionnisme. Certains n'hésitent même plus à envisager que la vie ait pu être apportée sur notre planète par une intelligence supérieure.

C'était d'ailleurs l'opinion du fameux astrophysicien anglais Fred Hoyle, décédé le 20 août 2001, à l'origine de l'expression "Big Bang", phénomène dont il se gaussait. Toute sa vie il a défendu l'origine extraterrestre de la vie, en dépit de l'hostilité de sa hiérarchie. D'autres scientifiques, y compris quelques Européens, dont le biologiste français Rémy Chauvin sont montés aussi au créneau pour dénoncer la fraude du dogme en place. Malheureusement, ce sont des voix qui ont crié dans le désert, dans l'indifférence totale des médias puisqu'ils sont tous inféodés à "l'esprit de système" imposé par l'establishment. C'est d'ailleurs une situation que j'estime anormale, surtout quand on voit les multiples divergences d'opinion que ces mêmes médias diffusent dans n'importe quel autre domaine. Il pourrait s'agir d'une anomalie de comportement dont l'origine ne serait pas forcément celle que l'on croit.

Ce qui laisse supposer que c'est peut-être cette même intelligence supérieure qui aurait également doté l'homme d'un esprit créatif doté de tabous. Ce qui expliquerait qu'il n'existe pas de "chaînon manquant" entre l'homo erectus et l'homo sapiens. Voyez aussi ci-dessous ce qui a pu être établi à propos des spécialistes américains sur les "enlèvements".

D'ailleurs, toutes les civilisations les plus anciennes véhiculent dans leurs traditions, la notion de "dieux descendus du ciel" pour apporter la vie sur Terre, et "créer l'homme à leur image". Même la Bible, en des termes pittoresques, évoque la création de la Terre et de la vie, bien qu'il ne s'agisse là que de la déformation de légendes babyloniennes empruntées aux Sumériens, donc bien antérieures aux Écritures.

Toutefois, si la vie est bien issue d'une intelligence supérieure, quelle pourrait être sa nature et son identité exactes? Notons au passage que Rémy Chauvin prétend que les biologistes qui s'opposent au darwinisme, ne sont pas partisans du créationnisme (l'hypothèse divine). Cela suggère qu'ils puissent plutôt avoir une certaine sympathie pour l'hypothèse extraterrestre ou "panspermie dirigée". Il y a aussi l'hypothèse Gaïa, que j'ai exposée dans mon dernier livre (Ovnis: la solution du mystère?, Ramuel, 2001), mais qui ne semble pas avoir de très nombreux partisans. Du moins pas encore, mais cela pourrait bien changer un jour, pourquoi pas?

Présence d'une intelligence supérieure
Dans mon futur livre, La vie vient d'une intelligence supérieure, je démontre qu'une conscience inconnue est actuellement présente dans notre environnement planétaire. Il sera disponible en juin 2002 aux éditions JMG, 8 rue de la Mare, Agnières, F-80290, Poix-de-Picardie, et en septembre prochain dans les librairies.

Preuve en est que les ovnis de notre ère moderne indiquent clairement qu'une activité étrangère à nos réalisations aériennes et spatiales, est bien présente dans nos cieux. De plus, il y a surtout les "enlèvements" apparents de femmes, d'hommes, et même d'enfants, que pratiquent les créatures humanoïdes qui semblent occuper les ovnis. Des témoignages ahurissants ont été collectés par divers chercheurs, dont certains sont des scientifiques.

Des personnes de toutes conditions sociales, parfaitement équilibrées, avec ou sans le recours à la régression hypnotique, ont décrit le même scénario dont la trame est absolument identique. Seuls les détails diffèrent d'un cas à un autre. Toutefois, une interprétation au premier degré de ces incidents ne semble pas correspondre à la réalité. En effet, quand on compare les principaux épisodes des "enlèvements" modernes avec ceux des "transports au sabbat" du temps des procès de sorcellerie, on peut noter de nombreuses et d'extraordinaires analogies. Dans mon prochain livre, je décris, avec exemples à l'appui, vingt situations rigoureusement identiques s'étant produites dans les deux types d'incidents pourtant séparés par plusieurs siècles d'intervalle.

Parmi les enquêteurs, figurent des médecins, des psychologues, et même des psychiatres, des gens suffisamment bien armés pour différencier un menteur pathologique d'un témoin de bonne foi. Aussi critiquables qu'ils puissent être, ils sont en tout cas plus sérieusement outillés que les "sceptiques" de pacotille et les debunkers d'opérette qui épanchent leur bile dans les médias et sur certains sites d'Internet. C'est d'ailleurs parmi ces derniers, et non chez les témoins et les spécialistes des "enlèvements", que l'on a le plus de chance de trouver certains individus dont le comportement pourrait intéresser les psychiatres.

Chose qu'ignorent beaucoup de négateurs des ovnis et des phénomènes connexes, certains "abductionnistes" (spécialistes en "enlèvements") sont eux-mêmes manipulés par l'intelligence qui produit ces étrangetés. En effet, beaucoup d'entre eux ont avoué avoir été eux-mêmes "enlevés", ou fait des "rêves" d'un réaliste époustouflant. C'est le cas de Richard Boylan, Raymond Fowler, Edith Fiore, R. Leo Sprinkle, Karla Turner (†), etc... D'autres chercheurs ont probablement vécu les mêmes expériences mais ils ne l'avoueront jamais publiquement par peur de perdre leur crédibilité.

Or ces "rêves" développent un scénario identique à un "rapt" par des créatures bizarres suggérant des Extraterrestres. De plus, lors des régressions hypnotiques exercées sur des "abductés" il se passe parfois, pour ne pas dire toujours, quelque chose d'anormal.

En effet, au fur et à mesure que les questions sont posées aux "abductés", des images de réalité virtuelle défilent dans leur esprit. Le cas Herbert Schirmer en 1967 est le premier "enlèvement" qui m'a mis sur cette piste, mais il a totalement échappé à l'attention des chercheurs et des debunkers. Cette manipulation permet aux "ravisseurs" de fournir des réponses aux "abductés", lesquelles comme par hasard, confortent l'hypnotiseur ou celui qui dirige les séances dans l'idée qu'il s'est forgée sur les phénomènes. C'est ce qui explique les différents résultats, parfois diamétralement opposés, qui se retrouvent publiés dans les livres de ces spécialistes. Certains ont des patients n'ayant eu affaire qu'à des "Extraterrestres" bienveillants, d'autres à des êtres malveillants, d'autres encore à des "anges", ou à des "démons", à des "Terriens" du futur, à des "Extraterrestres" de l'avenir, à des militaires américains associés à des "Petits Gris", etc...

Contrairement à ce que prétendent les debunkers, ce ne sont pas les hypnotiseurs qui induisent leurs patients par des questions très orientées, c'est le phénomène qui les influence. Il est présent lors des régressions, et le seul endroit où il se trouve est le cerveau des gens interrogés, et probablement aussi dans celui qui leur pose les questions. Comme cette intelligence peut lire dans les pensées des humains, elle n'a aucun problème pour agir en ce sens.

Des entités obsédées par le sexe
Chose étonnante, l'intérêt des entités, qu'elles se fassent passer pour des Extraterrestres ou pour d'autres créatures, est focalisé sur la sexualité des êtres humains. C'est en effet ce qui se dégage de l'étude de ces deux types d'expérience. D'ailleurs, sur les vingt situations citées ci-dessus, onze d'entre elles sont liées à la sexualité.

On y trouve des relations charnelles entre humains et entités, ces dernières pouvant se mettre à l'image d'un être cher de la victime, afin de faciliter ce qui ne correspond qu'à un viol. Il y a même des cas dans lesquels l'entité prend l'apparence d'un mari décédé. On connaît également des exemples de relations sexuelles incestueuses entre "abductés" devant un aréopage de "voyeurs" Aliens. Tout comme on trouve un autre parallèle étonnant: les bébés hybrides, nés de ces étranges copulations, qui seraient élevés par les entités.

Même les fées de nos folklores anciens avaient les mêmes habitudes libidineuses, bien que les tabous de nos ancêtres sur la sexualité n'aient pas permis à cette particularité de transparaître abondamment dans les témoignages. On trouve néanmoins diverses allusions chez certains folkloristes, qui prouvent de façon indéniable que l'activité principale des fées était axée également sur tout ce qui concerne le sexe. Un chapitre bien documenté démontre dans mon prochain livre que les fées d'antan sont les Extraterrestres de nos jours.

Les religieux des temps anciens avaient d'ailleurs classé ces entités luxurieuses en incubes (entités mâles), et en succubes (entités femelles), et ils les avaient identifiées à des démons. Toutefois, selon les traditions vernaculaires, elles étaient considérées par les populations rurales comme des fées (ou des "esprits de la nature") essentiellement portées sur la lubricité. Ce sont les religieux, notamment de l'Inquisition, qui les ont rendues diaboliques dans l'intérêt du dogme chrétien, et les entités se sont calquées sur cette croyance par la suite.

A noter que se sont les procès de sorcellerie instaurés par l'Inquisition qui ont permis de mettre au jour le penchant très prononcé des entités pour la sexualité des êtres humains. Ce côté salace est de nos jours confirmé par les "enlèvements" perpétrés par de supposés Extraterrestres qui ont d'ailleurs peu de chance d'être des créatures faites de chair et de sang. En effet, plusieurs éléments figurant dans les travaux publiés par des chercheurs sérieux spécialisés l'indiquent.

Autres évidences
D'autres types de contacts peuvent rendre compte de l'activité de cette intelligence supérieure dans nos temps modernes. Certaines observations d'ovni, dont les fameuses rencontres du 3e type, peuvent dissimuler un "enlèvement". D'autre part, même un "enlèvement" n'est probablement qu'un autre leurre masquant une réalité qui nous est occultée. En effet, tout semble indiquer que ce ne sont que des parodies sous forme d'images virtuelles induites dans l'esprit des personnes concernées.

Il se pourrait que les entités aient mis sur pied depuis l'aube des civilisations un programme axé sur le contrôle, la gestion, et l'exploitation de l'espèce humaine, plus exactement de l'esprit humain. Il semble d'ailleurs pratiquement certain que ce sont les personnes ayant des dispositions à la médiumnité qui sont les plus visées. Au reste, je consacre un autre chapitre pour disséquer les messages que reçoit une mes relations sur sa machine à écrire depuis près de trente ans. D'une façon générale les communications de ce genre avec ces intelligences quelle que soit leur identité, ne nous apprennent strictement rien de sûr sauf ceci: leurs discours sont criblés de propos ampoulés et ambigus, quand il ne s'agit pas de mensonges évidents.

Ce programme comprendrait différents artifices adaptés aux croyances des lieux et des temps. Par exemple, le channeling, le spiritisme, les sorties astrales, les expériences de proximité de la mort, le mysticisme, les apparitions religieuses, etc., seraient des phénomènes sciemment créés par ces entités pour "ferrer des proies". En effet, l'étude de ces différentes facettes du monde paranormal montre que les techniques utilisées dans ces domaines apparemment différents sont les mêmes.

Ce qui signifie que l'intelligence responsable de ces anomalies est la même, et qu'elle a probablement apporté ou créé la vie sur Terre. C'est du moins le constat qui se dégage de mes recherches. Je pense effectivement qu'envisager une seule intelligence supérieure est plus logique, et déjà suffisamment engagé. Prétendre qu'il y en a plusieurs dans notre environnement planétaire, comme le pensent certains, c'est accepter le discours des témoins au premier degré. Or, le premier degré n'est que l'apparence qui masque la réalité du phénomène, cela a été largement démontré. Ce qui veut dire que l'accepter les yeux fermés c'est prendre le risque de s'illusionner.

Mon dernier chapitre avant les conclusions s'emploie à démontrer que l'intoxication du milieu ufologique en général peut prendre des proportions insoupçonnées. Sous couvert de commissions, d'organismes paravents, de scientifiques peu scrupuleux, mais aussi d'une presse servile, l'establishment sème l'ivraie parmi le bon grain. Sans oublier les actions insidieuses d'une poignée d'individus qui pratiquent les sophismes et les mensonges par omission pour extérioriser leur érudition mais aussi dans le même temps les tares de leur psyché.

Franchement, si les manifestations d'ovnis n'étaient que des fantasmes de société, croyez-vous que ces manoeuvres d'intoxication auraient été entreprises pour ridiculiser ces phénomènes? Et n'oubliez pas les programmes de l'U.S. Air Force dévolus aux observations d'ovni. Auraient-ils été reconduits sur près de vingt ans pour banaliser des phénomènes censés ne pas exister?

Malheureusement, nos sociétés sont dirigées par des gens sans scrupule, dont la mission est de faire croire aux populations que tout va bien dans le meilleur des mondes. Des gens qui ont de puissants pouvoirs et de nombreux serviteurs zélés.

La morale de tout ceci se résume à cela: ne faites jamais confiance aux communiqués des autorités lorsqu'elles vous expliquent que des gens ont pris des vessies pour des lanternes. Leur rôle se limite à rassurer les foules, au besoin en utilisant les explications les plus risibles. Rappelez-vous le gaz des marais de A. J. Hynek, les pluviers lumineux de Lubbock de l'U.S. Air Force, la fusée russe du 5 novembre 1990 du SEPRA, etc. On peut même tirer de ces situations l'enseignement suivant: chaque fois qu'un communiqué officiel banalise des observations d'ovni, c'est qu'un authentique phénomène non identifié s'est produit.

D'autre part, ignorez les divagations des debunkers. Ces gens-là ne font aucune recherche, car la perspective de nouvelles découvertes ne les intéresse pas. Ils ont seulement trouvé un terrain idéal pour extérioriser leur bêtise, leurs frustrations, ainsi que les travers de leur esprit.

**********

http://www.ovni.ch/home/frame4.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

La vie est exogène à notre planète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vie est exogène à notre planète
» Article Notre Planète Info
» Support : Notre planète est en danger:DS N°1 niveau:4am:
» Ecologie. Notre planète menacée?
» 10 façons d'assassiner notre planète : vos avis, SVP !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Recherche de la vie extraterrestre (exobiologie)-