Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yann23
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 32
Nombre de messages : 254
Inscription : 14/12/2010
Localisation : Paris
Emploi : technicien (Physique des particules)
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Jeu 04 Avr 2013, 23:37

Salut,

Voici un article que je viens juste de lire et qui me semble intéressant à évoqué sur ce forum. Je n'en connais cependant pas la fiabilité. Ce serait donc bien d'en réunir de plus amples infos. Si certains en savent davantage, je les lirais avec plaisir.

La source: site internet "la voix de la russie" (média d'actualité d'origine russe je présume?)
http://french.ruvr.ru/2013_04_02/Le-voyage-vers-les-etoiles-pourrait-devenir-une-realite/


Citation :


Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité




Sujet: Espace (414 articles)
Mots clés:
NASA, Monde, Espace, Sci-Tech, physique








Photo : EPA




Peut-on accéder aux systèmes
non-solaires avec une vitesse plus rapide que celle de la lumière ?
Harold White affirme que c’est possible. Avec son équipe à la NASA, il
développe un moteur supraluminique (capable de développer une vitesse
plus rapide que celle de la lumière) pour des voyages interstellaires.
Il faudra seulement deux semaines à un navire de ce type pour arriver au
système Alpha du Centaure, qui se trouve à quatre années lumière du
Soleil.



Les recherches de White sont une
tentative de moderniser le concept développé par le physicien mexicain
Miguel Alcubierre en 1994. Le chercheur a proposé de comprimer l'espace
devant le vaisseau spatial et de le dilater derrière lui. Pour ce faire,
il a proposé de placer le navire dans une « bulle » fabriquée de
l’espace courbé. L’engin reste immobile à l’intérieur et c’est l’espace
qui défile autour de lui, ce qui permet au vaisseau spatial de se
déplacer. L’espace se dilate et se contracte avec une vitesse supérieure
à la vitesse de la lumière. Même si cette proposition a suscité une
polémique dans le monde scientifique, elle ne contredit pas la théorie
de la relativité d'Einstein, car aucun élément de la « bulle » ne se
déplace réellement avec une vitesse plus rapide que celle de la lumière.
Pour
créer cette « bulle », il faut trouver une substance avec une masse
négative, qui, lors de sa désintégration pourrait émettre l’énergie «
noire ». Dans les calculs des partisans de la théorie d’ Alcubierre, des
valeurs différentes de cette théorie étaient données : l’équivalent de
trois masses solaires, ou la masse de Jupiter. Dans ses calculs, Harold
White l’a réduite jusqu'à 700 kilogrammes, à condition que la bulle ait
une forme non pas de sphère, mais de tore (comme un donut). Le chercheur
trouve les premiers résultats encourageants. Son équipe construit avec
des lasers un modèle miniature du moteur Alcubierre, où l'espace est
déformé avec une proportion d’un dix-millionième.
L’intérêt
de la NASA pour cette idée n'a rien d'étrange. L’agence américaine de
la défense DARPA finance également des recherches « non-traditionnelles
», explique le recteur de l’Académie russe de l’astronautique Andreï
Ionine.
« Un des
principes de la DARPA, c’est que cette agence privilégie les projets
perpendiculaires aux idées scientifiques répandues. Celui qui va à
l'encontre des règles actuelles a plus de chances de trouver une
solution originale à un problème. Ces recherches qui semblent relever de
l’irréel devraient être soutenues et cela est tout à fait logique.
L’Etat doit s’en occuper, car les entreprises privées ne sont pas
intéressées par ce type de projets généralement ».

Le chef du département de l’institut de Physique Lebedev Oleg Dalkarov suppose que le financement de ces idées ne profite qu'à leurs auteurs et est un gaspillage de fonds.
«
Des structures différentes, chez nous aussi, débloquent des fonds pour
financer ce type de projets. D’abord, parce que le groupe d’experts qui
décide du financement est souvent incompétent en la matière. Ensuite,
parce que cela est bénéfique à certaines sociétés d’obtenir un
financement public. Au bout d’un certain temps le délai pour lequel le
crédit a été donné expirera et le groupe sera dissous. Et plus personne
ne reviendra à cette idée
».
Y a-t-il un
espoir que le vaisseau soit construit un jour ? Il faut d’abord trouver
un moyen d’apprivoiser la masse négative qui est liée à l’éloignement
des galaxies et la dilatation de l’Univers. Pour l’instant, les
mathématiciens sont prêts à discuter du modèle mathématique et des
expériences en laboratoire. /L


Voilà, à +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb91
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 43
Nombre de messages : 435
Inscription : 07/12/2011
Localisation : Essonne
Emploi : Informatique
Passions : Sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Ven 05 Avr 2013, 10:43

Je me demande dans quel état vont arriver ces voyageurs.... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nivekb
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 28
Nombre de messages : 66
Inscription : 09/10/2011
Localisation : Pamiers
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie, Histoire, Science, Sport, Voyages, Liberté
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Ven 05 Avr 2013, 16:34

La vitesse de la lumière n'est-elle pas une barrière infranchissable ? A propos, Seb91, il me semble que vous confondez vitesse et accélération quand vous vous demandez "dans quel état vont arriver ces voyageurs".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oxymore
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 30
Nombre de messages : 81
Inscription : 23/01/2013
Localisation : Nancy
Emploi : Architecte
Passions : Musique, céramique, dessin, architecture, écriture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Ven 05 Avr 2013, 17:07

Y'en a un qui lit pas tout. L'idée n'est pas de se déplacer plus vite que la lumière mais de courber le temps et l'espace de manière à virtuellement se déplacer plus vite que la lumière.
Les physiciens sont de sacrés polissons Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann23
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 32
Nombre de messages : 254
Inscription : 14/12/2010
Localisation : Paris
Emploi : technicien (Physique des particules)
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Ven 05 Avr 2013, 18:21

Petites précisions sur ce concept de propulsion:

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9trique_d%27Alcubierre
Citation :
En 1994, le physicien mexicain Miguel Alcubierre imagine une méthode qui consiste à étirer l'espace dans une « vague » qui selon la théorie du tissu d'espace-temps se contracterait à l'avant d'un vaisseau spatial tandis que le tissu d'espace-temps
derrière celui-ci se dilaterait. Le vaisseau monterait sur cette
« vague » à l'intérieur de ce que Alcubierre appelle « bulle de chaîne
en espace plat ». Puisque le vaisseau ne se déplace pas dans cette
bulle, mais qu'il est porté par la bulle tandis qu'elle-même se déplace,
les effets relativistes conventionnels tels que la dilatation de temps
ne s'appliquent pas de la manière qu'ils le feraient normalement pour le
cas d'un vaisseau se déplaçant à une vitesse relativiste. En outre,
cette méthode de voyage n'implique pas réellement de se déplacer plus
rapidement que la lumière dans un sens local, puisqu'un faisceau
lumineux dans la bulle se déplacerait toujours plus rapidement que le
vaisseau ; elle est seulement "plus rapide que la lumière" dans le sens
où, grâce à la contraction de l'espace-temps
devant lui, le vaisseau pourrait atteindre sa destination plus
rapidement qu'un faisceau lumineux limité au déplacement en dehors de la
« bulle de chaîne en espace plat ». Ainsi, la commande d'Alcubierre ne
contredit pas la théorie de la relativité selon laquelle aucun objet ayant une masse puisse s'accélérer à une vitesse supraluminique.
Cependant, il n'y a aucune méthode connue pour créer une telle bulle de
chaîne ; et donc, ce modèle purement mathématique reste aussi
spéculatif que le modèle de trou de ver imaginé par Einstein et Rosen dont s'inspire directement la métrique d'Alcubierre.

Et un article un peu plus détaillé que celui en début de sujet, mais en anglais:

source: http://techland.time.com/2012/09/19/nasa-actually-working-on-faster-than-light-warp-drive/
Citation :
You know that scene in the film Contact where the “Machine” is spooling up,
its three spinning rings kicking out crazy light and an electromagnetic
field powerful enough to pitch nearby Navy battleships sideways, as
Ellie (Jodie Foster) waits, terrified, in her tiny spherical craft above
the space-time bedlam, to plummet into the vortex?

Yeah, that’s not exactly how NASA’s envisioning faster-than-light
space travel, but…wait, NASA’s working on faster-than-light travel?
Isn’t that impossible?

(MORE: Ultrafast Chips that Run on Light: Nanoswitch Breakthrough Brings Us Closer)

Of course it is. Nothing can travel faster than light, right? To do
so would violate the special theory of relativity, which stipulates that
you’d need an infinite amount of energy to accelerate a particle with
mass to light speed. We’ve all heard this pretty much since we were
kids. Has someone finally proven special relativity wrong?

Not at all, but with respect to travel between the stars, someone did come up with a radical-sounding hypothetical workaround 18 years ago.

In a paper titled “The Warp Drive: Hyper-fast travel within general relativity” published in science journal Classical and Quantum Gravity
in May 1994, physicist Miguel Alcubierre suggested a mechanism for
getting an object from one point to another at faster-than-light speeds
without running afoul of Einsteinian relativity.

Alcubierre’s idea: bending space-time in front of and behind a vessel
rather than attempting to propel the vessel itself at light-speeds.

According to Alcubierre, in the paper abstract …

… [it] is shown how, within the framework of general
relativity and without the introduction of wormholes, it is possible to
modify a spacetime in a way that allows a spaceship to travel with an
arbitrarily large speed. By a purely local expansion of spacetime behind
the spaceship and an opposite contraction in front of it, motion faster
than the speed of light as seen by observers outside the disturbed
region is possible. The resulting distortion is reminiscent of the ‘warp
drive’ of science fiction.
Harold White

By placing a spheroid object between two regions of space-time — one
expanding, the other contracting — Alcubierre theorized you could create
a “warp bubble” that moves space-time around the object,
effectively re-positioning it. In essence, you’d have the end result of
faster-than-light travel without the object itself having to move (with
respect to its local frame of reference) at light-speed or faster.

The only catch: Alcubierre says that, “just as happens with
wormholes,” you’d need “exotic matter” (matter with “strange
properties”) to distort space-time. And the amount of energy necessary
to power that would be on par with — wait for it — the mass-energy of the planet Jupiter.

So we’re back to “fuhgeddaboudit,” right?

Maybe not. According to NASA physicist Harold White, the energy
problem may actually be surmountable by simply tweaking the warp drive’s
geometry.

White, who just shared his latest ideas at the 100 Year Starship 2012 Public Symposium,
says that if you adjust the shape of the ring surrounding the object,
from something that looks like a flat halo into something thicker and
curvier, you could power Alcubierre’s warp drive with a mass roughly the
size of NASA’s Voyager 1 probe.

In other words: reduction in energy requirements from a planet with a
mass equivalent to over 300 Earths, down to an object that weighs just
under 1,600 pounds.

What’s more, if you oscillate the space warp, White claims you could reduce the energy load even further.

“The findings I presented today change [Alcubierre's warp drive] from
impractical to plausible and worth further investigation,” White told SPACE.com.
“The additional energy reduction realized by oscillating the bubble
intensity is an interesting conjecture that we will enjoy looking at in
the lab.”

That’s right, an actual lab experiment, whereby White says he plans
to simulate the tweaked Alcubierre drive in miniature, using lasers “to
perturb space-time by one part in 10 million.”

And if it works? Don’t expect to go Alpha Centauri-hopping any time soon, but the idea well down the road, according to a presentation delivered by White
on the subject last year, would involve a spacecraft leaving Earth,
traveling a given distance using conventional propulsion, stopping
(relative to the Earth), enabling its “warp field,” then traveling to a
point near its interstellar destination, where it would then disable the
field and continue on its way using conventional propulsion methods
once more.

Star Trek meets Contact, in other words.

Instead of taking “decades or centuries,” White says this would allow
us to visit a spot like Alpha Centauri — a little over four light years
from us — in as little as “weeks or months.”


Le CV du scientifique dirigeant ces recherches à la NASA
source: http://www.icarusinterstellar.org/team/harold-white/

Citation :
Dr. Harold “Sonny” White




















Dr. White holds a Ph.D. in
Physics from Rice University, a Master’s of Science in Mechanical
Engineering from Wichita State University, and a Bachelors of Science in
Mechanical Engineering from University of South Alabama. Dr. White has
accumulated over 15 years of experience working in the aerospace
industry with Boeing, Lockheed Martin, and NASA. He currently serves as
the Advanced Propulsion Theme Lead for the NASA Engineering Directorate
and is the JSC representative to the Nuclear Systems Working Group. In
his role, Dr. White is serving to help the Agency incorporate high TRL
advanced power and propulsion technologies into near and mid-term human
exploration architectures. He is also pursuing theoretical and
laboratory research on developing lower TRL advanced propulsion and
power technologies in the advanced propulsion physics laboratory known
as Eagleworks that is located at the Johnson Space Center. Over the past
15 years, Dr. White has worked with members of academia, industry, and
government to further grow this area of research resulting in many
published papers, presentations, development and study of physics
models, engineering tools, and the implementation and execution of
multiple high fidelity experimental efforts.

Dr. White has been recognized many
times over the span of his career for his excellent work ethic,
exceptional technical skills, abilities as a project manager, and
dedication to the pursuit of human space flight. While serving as the
Shuttle Remote Manipulator System Manager during Return to Flight, he
was awarded the NASA Medal For Excellence in Achievement by the
Administrator for his role in getting the Thermal Protection System
robotic inspection tools built, delivered and certified to support the
STS-114 mission. He was recognized by the crew office with a Silver
Snoopy Award for his unwavering commitment to safety and mission success
demonstrated by his actions in the discovery and disposition of
critical damage to the robotic arm prior to the STS-121 mission. He has
also received the Spaceflight Awareness Honoree award for the STS-122
mission, one of the highest, most prestigious awards available to
employees of NASA.


Donc effectivement, ces recherches ont l'air réellement sérieuses selon moi.
Et si la NASA n'a pas encore établi la faisabilité d'une telle technologie,elle finance cependant ces recherches. Ce qui nous indique qu'ils sont optimistes quant à une probable future technologie allant dans ce sens.

En extrapolant sur d'éventuelles civilisations extraterrestres en avance technologique et scientifique sur nous de plusieurs décenies, siècles ou millénaires, il n'y a qu'un pas à faire pour imaginer qu'ils maitrise déjà ce genre de technologie.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann23
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 32
Nombre de messages : 254
Inscription : 14/12/2010
Localisation : Paris
Emploi : technicien (Physique des particules)
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Ven 05 Avr 2013, 19:10

Cette technologie me fait étrangement penser à une lecture que j'ai eu et que je ne nommerai pas ici car trop controversée. Beaucoup devineront de quoi il s'agit. Mais mon intention n'est pas de créer de polémiques, tout au plus une interrogation sur cet axe de recherche mené par la NASA et m'évoquant ce qui suit.

Voici une illustration tirée de cette "mystérieuse" lecture mettant en scène différentes formes géométriques avec des graphiques correspondants:



Etant donné:
- que le problème de la mètrique d'Alcubierre empèchant d'envisager une telle propulsion était la quantité de masse négative (ça c'est le second problème qui trouvera peut-être une solution avec le travail de compréhension en cours concernant le Boson de Hyggs) nécessaire, équivalente à Jupiter, pour y parvenir.
- et que l'innovation proposée par Harrold White est une géomètrie particulière du véhicule (en forme de tore) qui permet d'abaisser la masse négative à 700Kg au lieu de l'équivalent à Jupiter.

=> J'ai vraiment l'impression que cette lecture, que j'avais eu il y a quelques temps, évoque justement cette technologie de déplacement interstellaire. Le titre de ce passage est dailleurs "Navigation intersidérale et atmosphérique" et pour ceux qu'une telle lecture ne rebute pas et qui voudraient la trouvée: tapez dans Google par exemple "D 69-4 Navigation intersidérale et atmosphérique".


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nivekb
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 28
Nombre de messages : 66
Inscription : 09/10/2011
Localisation : Pamiers
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie, Histoire, Science, Sport, Voyages, Liberté
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Dim 07 Avr 2013, 21:43

Oxymore a écrit:
Y'en a un qui lit pas tout. L'idée n'est pas de se déplacer plus vite que la lumière mais de courber le temps et l'espace de manière à virtuellement se déplacer plus vite que la lumière.
Les physiciens sont de sacrés polissons Shocked

Certes... je me suis laissé abusé par le premier paragraphe qui disait :

"Peut-on accéder aux systèmes
non-solaires avec une vitesse plus rapide que celle de la lumière ?
Harold White affirme que c’est possible. Avec son équipe à la NASA, il
développe un moteur supraluminique (capable de développer une vitesse
plus rapide que celle de la lumière) pour des voyages interstellaires.
Il faudra seulement deux semaines à un navire de ce type pour arriver au
système Alpha du Centaure, qui se trouve à quatre années lumière du
Soleil."

Alors faute à moi de ne pas être allé plus loin dans l'article !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 249
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Mar 09 Avr 2013, 22:58

Merci Yann pour cette approche que je partage complètement. J’avais mentionné le 01/04/2013 un étrange texte de Lovecraft qui justement faisait référence à une bulle spatiotemporelle et aux changements que cette dernière provoquait pour quelques observateurs à proximité. Une belle prouesse pour Lovercraft et son monde de Cthulhu, comme l’a identifié Benjamin K. Tippett dans sa publication « Possible Bubbles of Spacetime Curvature in the South Pacific », d’avoir anticipé les effets physiques d’une bulle spatiotemporelle et d’avoir démontré ainsi une maitrise de la relativité générale en donnant dans le mille, tout cela dans les années 30…


Pour apporter quelques compléments, je vous propose de jeter un coup d’œil sur le fameux papier d’Alcubierre et de constater qu’il est fait référence à l’effet Casimir.
http://arxiv.org/pdf/gr-qc/0009013v1.pdf
The warp drive: hyper-fast travel within general relativity.
Citation :
However, even if one believes that exotic matter is forbidden classically, it is well known that quantum field theory permits the existence of regions with negative energy densities in some special circumstances (as, for example, in the Casimir effect [4]).
Je ne serais pas étonnée que cet effet Casimir fasse partie de l’équation du voyage hyper spatial. Pour mieux comprendre celui-ci, j’ai fait quelques recherches et je suis tombée sur un texte de Bertrand Duplantier intitulé « Introduction à l’effet Casimir » :
http://ipht.cea.fr/Docspht//articles/t02/092/public/publi.pdf
Ce qui m’a perturbée, c’est cette référence à J.L.Borges en entête de l’article,
Citation :
« La Somme : Devant la chaux d’un mur que rien ne nous défend d’imaginer comme infini un homme s’est assis et songe à tracer d’une touche rigoureuse sur le mur blanc le monde entier : portes, balances, jacinthes et tartares, anges, bibliothèques, labyrinthes, ancres, Uxmal, l’infini, le zéro. »
J.L.Borges, vous savez l’auteur de "Tlön Uqbar Orbis Tertius", cet œuvre pour le moins étrange et en rapport avec ces fameux courriers « décriés », le pur fruit du hasard sans doute.
Bon, pour revenir aux transferts dans l’hyper espace, vous trouverez ici un site pour le moins original qui a fait une compilation des publications sur le sujet. C’est suffisamment rare pour le souligner. C’est pointu mais comme toujours, il vaut mieux se fier au bon dieu qu’à ces saints, aux publications qu’à leurs interprétations journalistiques…
http://hypernova.free.fr/vogueurs.htm
Visiblement cela bosse pas mal depuis le papier d’Alcubierre et je ne serais pas étonnée (mais ce n’est ici qu’une spéculation) qu’une quelconque crypto science émanant de black programs ait abouti à la solution si bien que paradoxalement le problème ne serait plus tant le voyage en lui même qu’un problème de repérage et de cartographie. Etats Unis et Chine mettent leurs plus gros ordinateurs au service de la cartographie galactique…Le hasard sans doute. Aussi con que cela puisse paraître mais en réfléchissant un peu ce n’est pas si évident que cela. C’est bien joli de partir dans l’hyperespace et d’émerger à quelques années lumières mais comment faites vous pour revenir à votre point de départ si vous êtes infichus de vous repérer une fois rendu à votre lieu de destination (d’ailleurs savez-vous où vous vous trouver réellement la première fois ?). Si vous lisez avec attention les fameux courriers « décriés », vous constaterez que cette problématique est particulièrement mise en évidence, le hasard sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yan83
Participation appréciable
Participation appréciable
avatar



Masculin Age : 44
Nombre de messages : 40
Inscription : 02/11/2012
Localisation : france
Emploi : artisan
Passions : ufologie, cosmologie, archéologie, paléoanthropologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Jeu 11 Avr 2013, 17:33

Bonjour Yann23 et M51,

Concernant l'effet casimir, j'avais lu récemment dans une revue de vulgarisation scientifique qu'une jeune étudiante égyptienne avait inventé un moyen d'exploiter l'effet dynamique de Casimir pour la propulsion spatiale. Faudra que je retrouve cet article qui expliquait bien le phénomène et que je vous le scanne. En attendant on en parle sur le Net: http://www.onislam.net/english/health-and-science/science/457096-egyptian-student-invents-a-new-propulsion-method.html

bien à vous

PS: à propos de ces fameuses lettres dont il ne faut pas prononcer le nom: vous dites "décriées", "sujettes à polémiques"; censurées serait, je pense, plus exact. Wink

PS: Une nouvelle science progresse aussi a grands pas: la biologie quantique! On y arrive progressivement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin62
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 1148
Inscription : 15/12/2009
Localisation : Calais
Emploi : ------
Passions : Dessin, Ufologie, Art
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Jeu 11 Avr 2013, 17:45

Merci pour les infos et les arguments, c'est très intéressant tout ça.

ps : Il va falloir que je me mettre, par curiosité, à lire ces fameuse lettres censurées!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann23
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 32
Nombre de messages : 254
Inscription : 14/12/2010
Localisation : Paris
Emploi : technicien (Physique des particules)
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Ven 12 Avr 2013, 11:50

M51, J'ai lu votre article portant sur le texte de Lovecraft* (lien plus bas) peu de temps après avoir posté ce sujet . J'ai rapidement fait le lien avec le sujet ici présent dès qu'il a été question de masse négative. Coincidence ou théorie de la synchronicité, je ne sais pas. En tout cas j'espèrais que vous interveniez et fassiez le lien entre ces 2 sujets. C'est fait, merci à vous.
Gràce à ces nouvelles sources d'informations se rejoignant, j'ai trouvé une logique qui me manquait pour me fabriquer des explications rationnelles mais toujours hypothétiques à un grand nombres de témoignages dont aucune de mes interpétations avant cela ne se révélait cohérente.

- D'une, et comme il est question dans ce sujet, maitriser de la matière exotique de masse négative permet (théoriquement à partir des lois de la relativité générale) d'aboutir à une solution de voyage intersidérale pour des véhicules et leurs occupants dans un délai humainement raisonnable et sans rompre le lien temporel avec des individus restant sur la planète d'origine. A partir de là, le voyage intersidéral est théoriquement envisageable car la limite de la vitesse de la lumière ne lui est plus opposable dans ce contexte. Plus d'incohérence de ce côté là. Plus d'absurdité à l'idée de voyager d'une étoile à l'autre.

- De deux, et comme vous l'évoquez dans votre traduction de la publication suivante :
* Possible Bubbles of Spacetime Curvature in the South Pacific
Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t13003-les-implications-d-un-eventuel-contact-avec-des-extraterrestres#ixzz2QEaDK6VA,
la perception habituelle que nous avons de la géomètrie de l'espace temps est complètement fossée à l'intérieure d'une bulle gravitationnelle et de façon encore plus déroutante si les masses y sont négatives. Cette bulle gravitationnelle me semble dailleurs être l'espace nécessaire à la technologie de voyage intersidéral évoqué dans la mètrique d'Alcubierre. Il m'est donc maintenant possible d'imaginer que des individus extraterrestres nous visitant et qui seraient parvenus à notre planète gràce à cette méthode, auraient donc les moyens de créer ces bulles localement, modifiant ainsi à leur gré la peception d'objets, tel que leur véhicule par exemple, et sans que quoique ce soit de cette zone perturbée puisse être visible de l'extérieure de cette espace temps modifié. Et là je pense en particulier et entre autres au témoignage de Christophe06 que vous pouvez trouver ici: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t15006-2010-le-12-12-a-11h30-rr1-diurne-engin-forme-changeante-nice-06

- Dans les témoignages faisant part de ce même genre d'effets, Il y a aussi tous ces cas prétendus d'abduqués qui pénétrant dans un petit vaisseaux, découvrent à l'intérieure une immensité d'espace et dans la plupart des cas une notion de temps différente pendant leur aventure de celui s'étant écoulé hors de cette expérience.

- Enfin, il y a ce pouvoir de disparaitre et d'apparaitre comme de part magie. Cela va dans le sens du 2ème point plus haut. Le fait que ces bulles gravitationnelles ne seraient pas nécéssairement visible de l'extérieure et donc la possibilité de s'en servir comme cape d'invisibilité en quelques sortes.

J'ai lu l'abstact d'Alcubierre sur sa métrique. Je déplore de ne pas avoir le niveau suffisant en mathématique pour correctement le comprendre. En revanche je trouve effectivement intéressant de constater l'évocation à "l'effet Casimir". En effet, nous n'avons peut-être pas encore découvert la matière exotique nécessaire à cette "métrique propulsive", mais je crois comprendre que cet effet Casimir en a certaines propriétés.
Comme le fait remarquer Yan83, il est vrai que ce phénomène d'effet Casimir a déjà donné un brevet déposé par une étudiante égyptienne, Aisha Mustafa, en matière de propoulsion spatiale: http://www.onislam.net/english/health-and-science/science/457096-egyptian-student-invents-a-new-propulsion-method.html
=> à creuser!

Quant à cette référence à J.L.Borges dans l'article « Introduction à l’effet Casimir », il faut que je creuse, mais là j'ai à peine commencé à gratter. En tout cas cela me semble à 1ère vue troublant. Encore ces incroyables coincidences qui font parfois douter de cette loi de causalité définissant cette flèche du temps. Les rétroactions seraient-elles à l'oeuvre dans le temps pour créer ces synchronicités ou il existe un "dieu Hazard"? Il y a de quoi se perdre.
Pour ce qui est de l'article lui-même, je l'ai survolé. Trop d'équations compliquées pour me faire une compréhension globale correcte malgré le fait qu'il soit en français (le papier d'Alcubierre, bien qu'en anglais, m'a semblé plus facile).

Cordialement.

PS: pour Yan83 je dirai que décriées, controversées ou sujettes à polémiques me semblent plus appropriés que censurées puisque ces courriers sont librement accessibles.

Bon courage à Quentin, il y a matière à découvrir, mais c'est un gros travail à faire avec précautions afin que la tête ne tourne pas trop. Mais ça en vaut la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yan83
Participation appréciable
Participation appréciable
avatar



Masculin Age : 44
Nombre de messages : 40
Inscription : 02/11/2012
Localisation : france
Emploi : artisan
Passions : ufologie, cosmologie, archéologie, paléoanthropologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Ven 12 Avr 2013, 17:11

Bonjour à tous,


Suite à vos posts, j'ai fait (vite
fait) quelques recherches sur cette fameuse "métrique
d'Alcubierre" ou Warp Drive. Ce qui m'a interpellé, c'est cette
histoire de masse négative. Je me suis souvenu avoir lu un
commentaire de JPP à ce propos, qu'il avait fait après avoir
entendu les déclarations du ministre canadien Paul Hellyer (voir
ci-dessous). Je suis peut être hors sujet (ou pas) mais j'ai
retrouvé cet article sur son site:


"Si vous regardez cette vidéo de
Paul Hellyer, 86 ans aujourd'hui, vous l'entendrez évoquer les
commentaires fournis par un certain Wilbert Smith, concernant la
perte d'appareils, lors de rencontres avec des ovnis. On voit émerger
des mots comme " gravité différentielle
", "différentiel temporel ".
Je ne sais pas qui est ce Wilbert Smith, ni d'où il sort cela. Je
crois qu'il est décédé.


Face à ces mots je ne suis pas en
mesure d'accoler une théorie bien construite. Seulement des
conjectures, qui en valent d'autres, qui se colportent dans les
couloirs des académies.




OVNI: Révélations Ex Ministre Canadien Paul Hellyer : http://www.youtube.com/watch?v=mR2tVJ2SRk0


Tous les gens qui connaissent un peu la physique
mathématique (fondée sur l'action coadjointe d'un groupe dynamique
sur son moment) savent que des particules d'énergie et de masse
négatives peuvent exister. Pire encore, dans ce "monde
parallèle", ce négamonde, les photons émis par ces
particules de masse négative ont aussi une énergie négative, ce
qui fait que nous ne pourrions par les voir. Nous et nos téléscopes,
au passage.


Mais il y a pire encore. Si vous êtes assis sur
votre chaise et que vous ne passez pas au travers, c'est parce que
les atomes et molécules qui constituent votre fessier interagissent
avec ceux de la chaise à l'aide des forces électromagnétiques,
qui procèdent par échange de photons. Si tout d'un coup toutes les
particules qui vous composent voyaient leur masse changer de signe,
ces forces électromagnétiques "fessier-chaise"
disparaîtraient. Mais la force de gravité subsisteraient.


Vous me direz " alors je passerais à travers
mon fauteuil ? "

Perdu ! C'est le contraire. Comme ces particules de
masses opposées se repoussent, vous vous retrouveriez expédié vers
le plafond de la pièce avec une accélération de 9,81 mètres par
seconde. Vous passeriez au travers, comme Garou-Garou, le personnage
du livre de Marcel Aymé, le Passe-Muraille. En continuant votre
chemin vous traverseriez le grenier, la toiture et après avoir
traversé l'atmosphère terrestre sans subir le frottement de l'air,
puisque ces molécules passent au travers de votre corps, la Terre
continuerait à vous repousser.

Bref "vous tomberiez vers le haut ".


Si vous disposez d'un système vous permettant de
changer le signe de votre masse avec une certaine fréquence, vous
alterneriez les chutes vers le bas et vers le haut. Bref, vous
donneriez l'impression de ne plus rien peser, d'être en état
d'antigravitation, ou de "gravitation différentielle",
si on veut.


Il faut savoir, théorème de Souriau, 1972,
qu'inverser sa masse équivaut à cheminer à rebrousse-temps. D'où
le "différentiel temporel".


- Vite, une aspirine....


Imaginez que vous vous trouviez au voisinage d'un
vaisseau extraterrestre et que vous persistiez à l'embêter. Pire, à
faible distance vous lui envoyez une volée de pruneaux, ou un
missile. Qu'est-ce qu'il fait pour parer le coup ? Il inverse sa
masse. Alors, à vos yeux, il cesse d'être visible (à noter qu'il
cesse également de vous voir, puisque ses appareils de mesure ne
peuvent plus capter vos photons, d'énergie positive). Il cesse aussi
d'interagir avec toutes les particules à masse positives qui
l'entourent et vos obus ou votre missile lui passent au travers sans
que cela ne lui fasse ni chaud, ni froid.


Accessoirement, il "tombe vers le haut",
repoussé par la Terre, ce qui est pour lui un moindre mal.


A cela il faut ajouter autre chose. Autour du
vaisseau il y a des molécules d'air, qui entrent sans cesse en
collision entre elles et, à la pression standard, s'agitent à une
vitesse moyenne de 400 mètres par seconde, vitesse dite "d'agitation
thermique". Dans le volume où l'ovni se trouvait avant son
inversion de masse, celui-ci est toujours présent, mais il est
devenu "infiniment transparent", Rien ne se trouve plus sur
le chemin de ces molécules d'air. En d'autres termes, l'endroit où
se trouvait l'ovni se comporte comme ... un vide, un "trou
d'air". Alors les molécules d'air vont combler ce vide, ceci
s'accompagnant d'un forte perturbation de pression (voire d'une onde
de choc), d'autant plus importante que l'ovni est volumineux,
susceptible de disloquer un avion, s'il est assez près.


C'est peut peut être ce qui est arrivé au
capitaine Mantell, en janvier 1948, qui s'envola avec son appareil en
tentant de s'approcher d'un ovni sphérique dont il évaluait le
diamètre à 170 mètres (précision qui semble indiquer que quand il
a transmis cette donnée il devait en être assez proche).


On ne peut pas en vouloir au pilote de l'ovni qui,
voyant arriver ce moustique, décida d'inverser la masse de
l'appareil, lequel se trouva soudain face à une bulle de vide de
640.00 mètres cubes, qui fut envahi par l'air ambiant en un dixième
de seconde.

Je vois tout de suite que vous
allez me poser une question subsidiaire :


- Si l'ovni décide de se "rematérialiser"
un peu plus loin, qu'advient-il des molécules d'air qui occupent le
volume où il va de nouveau apparaître ?


Bonne question. Si on suppose que l'engin a la
possibilité d'inverser la masse de tout ce qui se trouve à
l'intérieur, non de sa coque, mais d'une surface immédiatement
voisine, il inversera au passage les masses des molécules d'air qui
s'y trouvaient. Celles-ci, interagissant entre elles par la force
électromagnétique, mais non avec les molécules d'air de masse
opposée vont se comporter comme une bulle de gaz lâchée dans le
vide et par ailleurs repoussée par la Terre.


Comme quoi, quand on regarde une vidéo où un papy
a l'air de débloquer complètement, il y a peut-être du grain à
moudre. JPP"

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlphaetOmega
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 28
Nombre de messages : 94
Inscription : 19/01/2013
Localisation : Caraibe
Emploi : aucun
Passions : Astronomie, Astrophysique, Exobiologie, Physique quantique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Ven 12 Avr 2013, 17:36

une soudaine attention pour un sujet pas reçent???
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t16133-theorie-du-vehicule-supraluminique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis591
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 47
Nombre de messages : 550
Inscription : 15/06/2010
Localisation : Nord
Emploi : Juridique
Passions : Plusieurs.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Sam 13 Avr 2013, 19:53

Merci YAN et M51

Cordialement,
Louis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector01
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 54
Nombre de messages : 490
Inscription : 16/04/2010
Localisation : Paris
Emploi : privé
Passions : jardinage, cosmologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?   Jeu 02 Mai 2013, 18:23

Bonsoir,
C'est étonnant ce qu'ils imaginent à la DARPA : petits sous-marins autonomes, programme SeeMe de vision à la demande depuis l'espace, etc. Il ne leur manque que la rétroingénierie d'appareils exotiques.

Sites de référence :
http://www.darpa.mil/Our_Work/TTO/Focus_Areas/AdvancedSpaceSystems.aspx
http://www.gizmodo.fr/2013/02/03/seeme-vision-demande-espace-soldats.html
http://www.bluewin.ch/fr/index.php/1644,793198/La_DARPA_se_croit_elle_encore_en_pleine_Guerre_froide_/fr/multimedia/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?
» Quelle est la vitesse du tableau ? (référentiel, géocentrisme, latitude, heliocentrisme, voyage vers Mars...)
» Voyage vers soi
» Voyage vers mars
» Le voyage grace au trou noir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Sciences: aéronautique, technologies de pointe, découvertes-