Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Le cas de McMinnville revisité par IPACO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 68
Nombre de messages : 6657
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 22 Oct 2014, 14:45

Ils ont décelé grâce à une photo prise un mois plus tard dans quasi les mêmes conditions que la prise de la photo de l'objet, que l'endroit du fil où aurait été suspendu l'objet était légèrement abaissé montrant qu'il portait un poids
Or, le cable électrique n'est pas tendu et donc une légère variation de position peut être normale d'un mois à l'autre... de plus, comment peut-ont être certain que le photographe qui a pris la photo l mois après la première était positionné à la place exacte de M. Trent
lien :
http://www.ipaco.fr/RapportMcMinnville.pdf : page 23

Là aussi j'aurais préféré qu'IPACO recale tous les fils et encore cela n'aurait pas été significatif car une légère brise a été signalée le jour ou les jours proches où le journaliste a pris cette photo..
"Les 3 points de contrôle ont été choisis sur les 2 fils (en principe situés dans un même plan vertical), e"

Mais évidemment, on peut se contenter de cette explication très probable d'un objet léger se balançant doucement au bout d'un fil attachés à un cable électrique un jour de brise,
même si
il existe des incertitudes quand à la qualité de la photo analysée, comme vous le soulignez wacapou," en raison,, des conditions inconnues dans lesquelles l’information a été transportée depuis les négatifs
originaux, via des tirages sur papier, jusqu’aux fichiers numériques[/b
] c'est inscrit dans le rapport d'analyse dont j'ai donné le lien ci-dessus

Une explication scientifique ne doit pas laisser de zones d'ombres

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règles de bonne utilisation du forum  ►ICI 


Dernière édition par Loreline le Mer 22 Oct 2014, 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 22 Oct 2014, 16:52

fleur 


Bonsoir Wacapou.




Tu as écrit:

"Je pense qu'il faut un sacré culot ou un enthousiasme délirant pour arriver à cette conclusion à partir d'un tirage de seconde main hautement merdique couvert de taches claires et sombres, de rayures et même d'empreintes digitales ..." 

Tout à fait! hreh


Hélas, la technologie photo a bien évolué depuis ce temps là!


Shocked Shocked Shocked

Je me souviens très bien de cette "bagarre"
sur un vieux forum contestataire

avec un joyeux sceptiques...

Ce qui doit bien dater de +10 ans...!
gj,;yjh;


Un "délicat opposant" à la réalité matérielle des ovni,
avait imaginé que l'ovni photographié à Mac Minnville,
n'était qu'une photo d'un rétroviseur de camion
suspendu à un fil, car il ne pouvait s'expliquer

la protubérance sur l'ovni...
No 


Lui expliquer qu'à cette époque, ce n'était pas
encore la mode de faire des hoax,

surtout de la part d'un brave fermier,
fut totalement inutile.
dzffze 


Par contre, la photo quasi identique,

prise à la ciné-mitrailleuse

par un jet sur la ville de Rouen,
a mis un terme rapide à toute la discussion....
fbdqsf 


Je m'attendais donc un jour, à un tel retour de flamme!...


Shocked Shocked Shocked



...................



Cordialement! fbzae 


A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 22 Oct 2014, 18:35

@Cosmos a écrit:
Je m'attendais donc un jour, à un tel retour de flamme!...

Ce qui est génial c'est de remettre sur le tapis des cas où les témoins principaux sont décédés ou alors "sucrent les fraises" ...
Avec l'OVNI de Mcminnville c'est encore mieux,  c'est carrément la ferme qui a disparu.

Bonne soirée.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellebore
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 32
Nombre de messages : 75
Inscription : 28/07/2014
Localisation : Terre
Emploi : Cadre à ERDF
Passions : sciences et techniques
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 10:12

Si vous tapez "rear mirror Mac Minville" dans un moteur de recherches vous allez tomber dès les premiers links sur des études faites par des personnes indépendantes entre elles à des époques différentes et qui ont abouti à la même hypothèse : rétroviseur.
Une autre étude a été menée par un français qui a reproduit des clichés à l'identique de Mac Minville à l'aide d'un appareil argentique idem celui des Trent et ... d' un rétroviseur.
La photo de Rouen ne peut être considérée comme un élément de Mac Minville puisque personne ne peut déterminer son origine. Elle peut être un OVNI identique à celui de Mac Minville ou une photo d'une photo de Mac Minville. Je pourrais refaire une photo de la photo de Rouen avec un vieil argentique et l'envoyer à un ufologue en disant qu'elle a été prise à Trifouilli les Oies. Sera t elle considérée comme une preuve que les photos de Mac Minville et de Rouen sont celles d'un vaisseau spatial ou d'un avion toujours secret passé au dessus de Trifouilli les Oies ?
Loreline tient à la notion de respectabilité des Trent qui pour elle est une certitude et il semblerait que cette notion de respectabilité soit un élément en défaveur d'un fake.
Je ne sais pas sur quoi Loreline s'appuie pour être aussi affirmative, de mon côté je ne me permettrais pas de faire de telles affirmations, je ne connais pas la vie privée des Trent et les fakeurs sont nombreux et ça c'est un constat.
IPACO a fait une démonstration basée sur une étude technique qui a renforcé des études basées sur d'autres éléments. Est il vraiment raisonnable de s'accrocher à un fil de pêche qui n'aurait rien à voir avec l'ovni ? Fil miraculeusement tout droit, fil miraculeusement dans l'axe de l'ovni, fil miraculeusement ne dépassant pas par le bas l'OVNI, sur chaque photo ?
Tenons à notre respectabilité Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 12:00

fleur 








Bonne journée à vous tous !
 
 
Il nous faut oser revenir en un temps où la photo réalisée par un appareil « portable »,
(Par opposition aux appareils sur pieds.) était une toute nouvelle avancée de société.
 Un peu comme le fait de posséder un poste de télévision dans les années 50… gj,;yjh;
 
A cette époque, une photo était juste un moyen d’enregistrer un événement exceptionnel.
On ne jouait pas encore avec un tel appareil, pour faire des blagues aux amis.


L’on comprend alors très bien, que les jeunes générations actuelles
ne peuvent en être convaincues. Car les réalisations actuelles

de notre  technologie en 2014, étaient un rêve impossible à imaginer

dans ces années 50-60…



Il sera donc normal de supposer à la réalisation d’un « hoax »
pour toute personne au fait de nos dernières avancées.


Ce qu’il nous faut donc comprendre, c’est que ces vieux documents
photographiques de Mac Minnville, ont été très certainement réalisés
par une personne très heureuse de pouvoir posséder un appareil photo
pour enregistrer une telle observation.


L’idée de pendre un rétroviseur à un fil de pèche,
n’était absolument pas à la mode.


Douter de la sincérité de ces fermiers, est donc bien plus facile,
si l’on n’ose pas faire calmement, un retour sur les capacités de cette époque.


Cordialement! fbzae


A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ellebore
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 32
Nombre de messages : 75
Inscription : 28/07/2014
Localisation : Terre
Emploi : Cadre à ERDF
Passions : sciences et techniques
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 13:19

Pas de fakes photos dans les années 50 ? Vraiment ?

http://hoaxes.org/af_database/year/category/1950aprilfools/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rsi38
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 519
Inscription : 05/11/2012
Localisation : Isère
Emploi : Informaticien
Passions : randonnée,tennis de table
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 14:09

Bjr à tous  ,

j'aurai  souhaitai connaitre l'opinon  des lecteurs sur ce cas ,
merci  de prendre quelques secondes en allant  voter via le lien suivant......

http://www.forum-ovni-ufologie.com/t19252-le-cas-de-mac-minville-usa-1950-canular-votre-opinion


Dernière édition par rsi38 le Jeu 23 Oct 2014, 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 14:30

@Ellebore a écrit:
Fil miraculeusement tout droit, fil miraculeusement dans l'axe de l'ovni, fil miraculeusement ne dépassant pas par le bas l'OVNI, sur chaque photo ?

Ellebore ... montrez-nous le fil ou des "traces" de fil sur les clichés merdiques qui ont servi de supports à l'étude IPACO. C'est d'autant plus facile que IPACO nous dit à quels endroits il faut chercher ... 
Manque de bol pour vous le fil en question n'est pas "tout droit" il a fallu incliner le parallélogramme d'analyse de 11° pour trouver quelque chose. Lisez et relisez bien le rapport IPACO.
Pour ma part, même en descendant au niveau du pixel, j'ai surtout vu une foule de taches diverses et variées dont le positionnement sur le cliché peut conduire à trouver des pseudos alignements correspondant à un fil.


Equipe IPACO a écrit:
... L’idée  de  base  est  que  s’il  existe la  trace  d’un fil dans les  pixels  d’une  photo,  au-dessus d’un  objet  suspendu  à  ce  fil,  et  si  cette  trace  se  trouve  « noyée  dans  le bruit » correspondant au fond  de ciel (bruit dû à la diffusion atmosphérique et/ou au processus de numérisation), il doit être possible d’augmenter le rapport signal sur bruit et de faire ainsi  ressortir  le  fil,  en  sommant  les  pixels  le  long  de  colonnes  parallèles  à  ce  fil.  On remarquera que ce principe rend l’outil a priori inopérant si, dans la photo, le fond du ciel n’apparaît pas du tout uniforme dans la zone au-dessus de l’objet.

C'est pas moi qui le dit ... il suffit de jeter un oeil sur le fond du ciel en faisant apparaître les différents niveaux qui le composent :







Equipe IPACO a écrit:
Pour s’affranchir des variations lentes de luminosité du fond du ciel, il est possible d’effectuer un filtrage spatial passe-haut sur la courbe  de sommation. Ici, le fond est filtré à l’aide d’une fenêtre de 20 pixels de large, et l’écart atteint 3,48 sigma.

Ben voyons ... avec le "bon filtre" l'année prochaine on rase gratis !
Sans compter que les 20 pixels c'est juste le bon truc pour magnifier la courbe IPACO.


Equipe IPACO a écrit:
Conclusion définitive
Il résulte clairement de ce qui précède que l’OVNI de McMinnville était une maquette suspendue à un fil.
Les faibles valeurs des angles entre le fil de suspension et les verticales des deux photos de McMinnville  sont  tout  à  fait  compatibles  avec  la présence  d’un  vent  faible  sur le  site, et avec  l’hypothèse  d’un  objet  suspendu  assez  léger.  Elles  sont  également  cohérentes
avec les superpositions d’images présentées plus haut (Epilogue de la 1epartie).

Si je comprends bien les époux Trent étaient des truqueurs, des menteurs et des escrocs.
L'équipe IPACO a bien de la chance que les témoins soient décédés car époux Trent + avocat ou meute d'avocats travaillant au pourcentage auraient vite fait de leur ôter l'envie d'affirmations péremptoires ... La justice US n'est pas composée de guignols et les indemnités pour atteinte à la moralité des personnes peuvent se compter en millions de dollars.

Je note "objet suspendu assez léger" --> ce devait être un rétroviseur de camion "ultralight".


Equipe IPACO a écrit:
Merci également à l’équipe du forum “UFO Scepticisme”
pour  leurs  connaissances  et  leurs  brillantes  idées  à  propos  de  ce  cas,  et  tout spécialement à “Nablator” et à “Gilles F.”.

Fallait bien lire ... que voilà des spécialistes en analyse photographique ...

Je ne sais pas si psychologie de comptoir et physique font bon ménage mais concentrez-vous sur les clichés de Mcminnville ... vous allez voir apparaître les fils sustentateurs ...

A+

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 52
Nombre de messages : 1021
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 14:39

Bonjour,

wacapou soulève des points très intèressants. 

Les sceptiques sont pourtant les premiers à le dire (et ils ont raison pour une fois  Laughing ): Le travail à partir de copies scannées ne permet pas d'être définitif et n'a aucune valeur scientifique... Le scan introduit des artefacts et "transforme" l'image originale. A-t-on pris en compte cela ? Pourquoi en serait-il autrement pour les photos Trent ?  triste-pleure

 Pourquoi le degré d'inclinaison est-il exactement  le même dans les deux photos sachant que si on accepte un instant l'hypothèse du rétroviseur suspendu, ce dernier aurait dû se balancer à la façon d'un pendule...? 

Pourquoi d'ailleurs avoir détecté cette ligne inclinée de 11 degrés dans un seul set de photos et pourquoi pas dans le second ? 

Est-ce que cette ligne est unique ? Si on applique l'analyse ailleurs dans l'image, est-ce qu'on obtiendrait des lignes similaires ou pas ? 

En définitive, est-ce que le scanner n'a pas eu un rôle là-dedans, sachant que les photos sont de très mauvaise qualité et que le niveau du bruit y est très élevé et peut être à l'origine d'artefacts lors de la numérisation

Est-ce qu'une contre-expertise indépendante avec un autre logiciel qu'IPACO et une autre implantation de  l'algorithme utilisé  est venue confirmer le travail de EA et de FL ? Pas que je sache.

A-t-on retrouvé ces fils hypothétiques sur les négatifs des Trents ? Non plus. Bruce Macabbee qui a travaillé à partir des négatifs n'a rien trouvé. Pourquoi ? iloç_u

Pourquoi donc les photos Trent échapperaient-elles à ces exigences de rigueur demandées habituellement par nos chers amis sceptiques ? Laughing

Désolé, mais je ne suis pas du tout convaincu par cette analyse d'IPACO ni par la thèse du rétroviseur suspendu. Je ne dis pas qu'IPACO n'est pas bon. J'affirme que les intrants utilisés ne permettront jamais de conclure à la présence d'un fil (de quelle grosseur serait ce fil ?!?)

D'ailleurs, Bruce Macabbee et Brad Sparks ont soulevé aussi des points très intéressants (la grosseur du fil hypothétique entre autre qui ne cadre pas ) ici: http://www.nicap.org/reports/500511mcminnville_analysiscomments.htm

Si on rajoute les faits suivants que:

- McMinnville est situé sur un hotspot en Oregon
- des objets volants très similaires ont été rapportés par des témoins crédibles.
- les Trent avaient une excellente réputation 
- les enquêteurs qui les ont interviewés ont tous été convaincus par leur sincérité.

On peut affirmer que les Trent ont très probablement photographiés un véritable objet volant d'origine inconnue.

Cordialement,

Julien


Dernière édition par irvingquester le Jeu 23 Oct 2014, 16:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 15:48

fleur

Bon après-midi à vous!


irvingquester a écrit:


"A-t-on retrouvé ces fils hypothétiques sur les négatifs des Trents ? Non plus. Bruce Macabbee qui a travaillé à partir des négatifs n'a rien trouvé. Pourquoi ?
Pourquoi donc les photos Trent échapperaient-elles à ces exigences de rigueur demandées habituellement par nos chers amis sceptiques" ?

.............
Les photos des Trent bloquent les cerveaux de certains. yesssssss

Il faut absolument les démolir, car elles montrent des engins "inconnus"
qui traumatisent et angoissent certains esprits....

Nous sommes "uniques" dans l'univers... etc... etc... gj,;yjh;

Donc, tripatouiller de très vieux négatifs pour pouvoir prouver
que c'est encore un hoax, est devenu obligatoire!...

Hélas!

Cordialement! fbzae

A+

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain2002
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 144
Inscription : 07/04/2014
Localisation : Caen
Emploi : Retraité
Passions : Savoir le vrai
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 16:14

Bonjour,
J'arrive un peu tard dans une longue discussion.
Il faut féliciter elevenaugust pour la qualité de l'analyse de ces scans.

Au cours des échanges, il y a un point qui n'a pas fait l'objet de remarques et qui m'a paru essentiel en lisant le rapport d'analyse et c'est la différence de positionnement du fil du bas (par rapport à celui du haut qui ne change pas) entre la photo prise par Mr Trent et celle du journaliste venu sur les lieux un mois après.
Rien ne peut expliquer cette différence qui, encore une fois, ne s'applique pas au fil du haut, sinon qu'un poids, même très léger, tirait ce fil tendu vers le bas (les composantes des forces font que plus le fil est tendu plus il est facile à déformer).

Mr Trent était un agriculteur des États-Unis des années cinquante. Comme la quasi-totalité de ses confrères, ses convictions religieuses devaient le conduire au temple chaque dimanche, temple où l'existence d'extraterrestres, heurtant de plein fouet les "saintes écritures", auraient été niées avec force et conviction par le pasteur, si, par extraordinaire, la question avait été soulevée.
Or cet agriculteur aux idées simples et robustes, apercevant un "engin" tout à fait extraordinaire dans le ciel de sa ferme se précipite pour s'emparer de son appareil photo qui, miracle, est chargé. N'aurait-il pas dû, comme beaucoup de témoins l'ont expliqué par la suite à leur grand dépit, rester bouche bée devant cette inconcevable étrangeté, voire le surveiller, plutôt que songer à rentrer chez lui, ouvrir sans doute un meuble et s'emparer de son appareil à soufflet, faire défiler le rouleau avec la molette pour un nouveau cliché, puis déployer le soufflet et enfin calmement cadrer et presser le déclencheur ?  
J'ai connu dans mon enfance les appareils 6X9 de ce type. Ils étaient vides la plupart du temps. Les amateurs ne les chargeaient d'une pellicule qu'en prévision de prises de vue lors d'une fête ou d'un événement programmés. Et ils terminaient généralement la pellicule le jour même, d'une part pour satisfaire les photographiés, impatients de se voir sur papier, mais aussi parce qu'il n'était pas recommandé d'attendre longtemps entre les prises de vue et le tirage, car la fragile empreinte virtuelle sur le négatif pouvait être détériorée par plusieurs causes, chaleur, condensation etc.

Ces deux considérations me font pencher pour une mise en scène.
Mais aussitôt l'objection (psychologique) se présente : pourquoi ce couple d'agriculteurs et leurs comparses éventuels, auraient-ils réalisé - très habilement - cette "farce" ? Ce sont les derniers que l'on soupçonnerait d'une telle rouerie. Eh bien ! Justement ...
Je pense qu'il faut replacer cet événement dans le contexte historique de l'époque. En 1950, la guerre froide fait rage avec l'URSS. La guerre de Corée, elle risque même de la rendre "chaude"  affrontement direct entre les troupes des deux puissances. Les États-uniens ont appris des Britanniques l'incroyable efficacité de la guerre psychologique : sans l'opération "Chair à pâté" (sic), le débarquement de Sicile aurait échoué, sans "Fortitude", c'est le débarquement en Normandie qui aurait subi le même sort tragique.
 Après la guerre, les autorités états-uniennes ont constaté l'intrusion dans leur ciel d'engins impossibles à intercepter : s'ils étaient russes, la troisième guerre mondiale entre les capitalistes et les communistes était perdue pour les premiers !
Mais il est apparu rapidement que ces engins, outre qu'ils utilisaient à l'évidence une technologie que les Russes ne pouvaient pas avoir découverte, n'étaient nullement hostiles et ne pouvaient provenir que d'une industrie non-humaine.
Ce point de vue était évidemment celui d'une élite intellectuelle initiée, hauts gradés et oligarchie politique. Le bon peuple, assujetti dès l'enfance à des croyances religieuses contribuant à assurer la paix sociale, devait être maintenu dans l'ignorance pour éviter les interrogations gênantes et les troubles résultant de la prise de conscience de cette réalité.
D'où la tactique gouvernementale mise au point par les spécialistes de la manipulation des foules : nier l'existence des "soucoupes volantes", ridiculiser, déconsidérer, impressionner par différentes menaces les témoins, rattacher le phénomène comme un délire lié aux BD et films de science-fiction.
Mais aussi profiter du phénomène pour faire croire à l'ennemi, forcément pas dupe de la "manip" en direction du "vulgum pecus", que ces quelques dirigeants politiques et militaires des USA avaient un lien privilégié avec les extraterrestres qui survolaient aussi l'URSS, que ces derniers avaient en quelque sorte "choisi" le "monde libre". Il fallait donc dans le même temps que la dénégation officielle, laisser "fuiter" des "preuves" de cette présence privilégiée, mais en les fabriquant puisque le "phénomène" ne se laissait pas plus photographier de près aux USA que chez l'adversaire.

Ces considérations m'amènent à l'hypothèse (que tous ne partageront pas, je le comprends) qu'un agent du gouvernement ait contacté Trent pour lui demander si son patriotisme et son anticommunisme était suffisants pour qu'il accepte qu'une mission ultra-secrète se déroule dans sa ferme. Je crois qu'il a répondu : "Oui". Et que ce n'est même pas lui qui a pris les photos du trucage élaboré par des spécialistes ... qui n'ont pas pensé à la déformation du fil du bas sous le poids de leur maquette ! Après, bien entendu, son épouse et lui-même était assujettis au secret absolu.

Cordialement, Alain 2002
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain2002
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 144
Inscription : 07/04/2014
Localisation : Caen
Emploi : Retraité
Passions : Savoir le vrai
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 16:19

PS: la forme de la maquette qui ressemble à l'engin qui a été photographié à Rouen par un avion de chasse, pourrait avoir été fabriquée sur les indications d'un témoin visuel d'un authentique ovni. Bien entendu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 18:17

@Alain2002 a écrit:
Au cours des échanges, il y a un point qui n'a pas fait l'objet de remarques et qui m'a paru essentiel en lisant le rapport d'analyse et c'est la différence de positionnement du fil du bas (par rapport à celui du haut qui ne change pas) entre la photo prise par Mr Trent et celle du journaliste venu sur les lieux un mois après.
Rien ne peut expliquer cette différence qui, encore une fois, ne s'applique pas au fil du haut, sinon qu'un poids, même très léger, tirait ce fil tendu vers le bas (les composantes des forces font que plus le fil est tendu plus il est facile à déformer).

Cela n'a pas fait l'objet de remarques afin de ne pas être trop désobligeant tellement l'argument que vous évoquez semble relever du phantasme pur et simple.
L'appareil photo utilisé par le journaliste était-il celui des époux Trent ?
Le journaliste n'a réalisé qu'un cliché alors que les photos des époux Trent ont été faites à partir de deux emplacements différents.
Veuillez jeter un oeil sur les clichés "recalés" :







@Alain2002 a écrit:
N'aurait-il pas dû, comme beaucoup de témoins l'ont expliqué par la suite à leur grand dépit, rester bouche bée devant cette inconcevable étrangeté, voire le surveiller, plutôt que songer à rentrer chez lui, ouvrir sans doute un meuble et s'emparer de son appareil à soufflet, faire défiler le rouleau avec la molette pour un nouveau cliché, puis déployer le soufflet et enfin calmement cadrer et presser le déclencheur ?

Supputations "psychologiques" de comptoir ...



@Alain2002 a écrit:
J'ai connu dans mon enfance les appareils 6X9 de ce type. Ils étaient vides la plupart du temps. Les amateurs ne les chargeaient d'une pellicule qu'en prévision de prises de vue lors d'une fête ou d'un événement programmés. Et ils terminaient généralement la pellicule le jour même, d'une part pour satisfaire les photographiés, impatients de se voir sur papier, mais aussi parce qu'il n'était pas recommandé d'attendre longtemps entre les prises de vue et le tirage, car la fragile empreinte virtuelle sur le négatif pouvait être détériorée par plusieurs causes, chaleur, condensation etc.

Toujours des supputations avec projection de son comportement habituel sur le comportement imaginé des autres ...


@Alain2002 a écrit:
PS: la forme de la maquette qui ressemble à l'engin qui a été photographié à Rouen par un avion de chasse, pourrait avoir été fabriquée sur les indications d'un témoin visuel d'un authentique ovni. Bien entendu.

Je dirais plutôt que la photo prise au-dessus de Rouen pourrait avoir été fabriquée à partir de l'un des clichés Trent. C'est une revue anglaise qui l'a publiée ... que ne faut-il pas faire pour attirer l'acheteur de la revue ...
Je dis cela car il n'y a jamais eu moyen de mettre la main sur le prétendu pilote de chasse français qui a réalisé la photo.
Maintenant ... peut-être est-ce réellement une soucoupe volante qui a été photographiée.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Jeu 23 Oct 2014, 18:35

fleur 


Pour information:

http://www.thinesclaude.com/ovni-trent.php

Cordialement! fbzae

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alain2002
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 144
Inscription : 07/04/2014
Localisation : Caen
Emploi : Retraité
Passions : Savoir le vrai
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Ven 24 Oct 2014, 18:07

J'ai découvert le jour même, avec grand étonnement, la virulence de la réaction de wacapou à l'exposé de ce qui n'est qu'une théorie, et a bien été présentée comme telle, sur l'origine des photos de McMinnville et la déformation du fil électrique mise en évidence les progrès de l'analyse photographique. J'ai eu à cette occasion l'impression désagréable (encore de la psychologie, il est vrai !) d'avoir heurté la foi d'un croyant. Malheureusement je ne disposais pas de temps pour répondre immédiatement.
Ce lendemain, je mesure qu'il n'y a dans cette réaction aucun argument rationnel s'opposant aux miens mais une hostilité globale, teintée de mépris qui m'indispose beaucoup sur ce forum se voulant "sérieux" surtout de la part d'un membre de l'équipe rédactionnelle ("team"). En effet parler de « Supputations "psychologiques" de comptoir ...» est plutôt désobligeant puisqu'il évoque les conversations de personnes consommant de l'alcool dans un bar et disant n'importe quoi pour alimenter une conversation artificielle en attendant de finir leur verre. Et je ne parle pas de mon "phantasme", terme qui relève d'un jugement ... psychologique !

C'est pourquoi je préfère m'adresser aux autres lecteurs potentiels de cette contribution pour des éclaircissements sur ma conviction quant au phénomène ovni.
J'ai observé fin avril 2002 un phénomène qu'aucun diplômé de l'université en physique, chimie, mathématique ... ou psychologie ne me convaincra que ce n'était pas un ovni. Je sais très bien qu'il n'y aucun enseignement officiel qui donne de compétence particulière pour trancher de la réalité ovni.
C'est pourquoi l'arrogance suffisante de certains sceptiques-dénigreurs me fait bien rire : les plus compétents pour parler du phénomène sont ceux qui l'ont étudié avec humilité pendant des années, atteignant dans ce domaine un niveau qui serait reconnu comme celui du doctorat dans une discipline officielle.
Je ne suis arrivé à conclusion que j'avais observé un engin extraterrestre qu'après une longue réflexion après sa disparition car j'ignorai à l'époque que certains ovnis avaient cette forme de cylindre, pas du tout aérodynamique, pour tout dire de forme "impossible". Je n'ai bien entendu pas songé à le photographier durant son ostentation, tout occupé que j'étais à ne pas le quitter des yeux. Mais dès la fin de l'observation, j'ai réalisé un dessin. Il me sert d'avatar sur ce forum.
Donc, pour moi, il n'y a aucun doute : une ou plusieurs civilisations extraterrestres ont atteint la terre (avec, selon moi, des "artégènes" très résistants) et se sont infiltrés parmi nous avec davantage encore de discrétion que les agents secrets bien humains, lesquels n'existent pas que dans les romans d'espionnage. 
Quand on lit qu'il existe des recherches sur "la cape d'invisibilité", la miniaturisation extrême allant jusqu'aux nanomachines, la capacité encore balbutiante de lire directement les pensées dans un cerveau et celle de piloter le comportement d'invertébrés ... sans oublier l'absence d'une théorie globalisante pour expliquer ces phénomènes comme les photons intriqués impliquant la non-localité et donc un espace qui n'est pas celui de Newton ou même Einstein, ainsi que la raison de l'existence d'un "flèche " du temps, on peut se dire qu'une civilisation maîtrisant totalement tout cela peut nous faire voir, nous faire croire ce qu'elle veut, à «l'insu de notre plein gré». Rien que ce qu'elle veut car pouvant contrôler tout de la séquence.
C'est pourquoi je ne pense pas que les photos soient les meilleures "preuves" de la présence extraterrestre parmi nous. Comme je l'ai expliqué «Pour clouer le bec aux sceptiques», j'accorde beaucoup plus de prix aux vidéos anciennes où des personnes ont accepté de livrer leurs témoignages en étant filmées au risque de s'exposer à la moquerie voire la vindicte des conformistes. Et bien entendu à la vidéo des enfants du Zimbabwe.

Après ce préambule de clarification, il est temps de revenir aux objections de wacapou à ma théorie.
Il écrit : « L'appareil photo utilisé par le journaliste était-il celui des époux Trent ?
Le journaliste n'a réalisé qu'un cliché alors que les photos des époux Trent ont été faites à partir de deux emplacements différents.»
Je ne vois pas bien l'importance d'avoir exactement le même appareil que les époux Trent !
À la rigueur, on pourrait juger important que les deux appareils aient la même focale. Pour les photos usuelles comme celles-ci, même les professionnels de l'époque utilisaient un focale (fixe) de 50 mm car elle correspondait, disait-on, à ce que voyait l'œil humain. Les téléobjectifs, de faible puissance relativement à maintenant et de focale fixe, n'étaient utilisés que pour photographier une scène lointaine ou du sport. (Les calculs nécessaires à la réalisation des multiples lentilles des zooms de qualité, à focale variable, ne pourront être effectués, vu leur complexité, que par des ordinateurs assez puissants qui ne seront sur le marché que dans les années soixante, ce qui permettra à la firme française Angénieux de fabriquer le zoom de la caméra d'Armstrong sur la lune.) Il semble bien justement que les trois photos aient été prises avec la même focale, vraisemblablement donc avec une focale de 50 mm, ce qui facilite leur superposition logicielle.
je ne vois pas non plus l'importance que le journaliste n'ait réalisé qu'une seule photo et Mr Trent, deux ! Car même si ce dernier a indiqué avec une certaine précision l'endroit d'où il a réalisé ses prises de vues, le photographe n'avait aucune chance d'avoir exactement le même azimut et donc il n'est pas étonnant que les angles de la bâtisse ne coïncident pas.
Mais cela ne joue pas sur le fait que si le fil du haut peut être, par glissement logiciel, parfaitement superposé à lui- même, celui du bas ne l'est pas EN SON MILIEU alors que la superposition est totale À SES EXTRÉMITÉS sur l'image.

Je ne reviendrai pas sur le balayage d'un revers de main d'un homme de 66 ans de l'argument psychologique qui consiste à rappeler l'impatience des gens (et pas seulement moi !) à voir les tirages du temps de la pellicule argentique car je suis sûr qu'il a connu lui-même cela enfant.
Non plus que sur l'absence de contre-argument à propos de la guerre psychologique acharnée qui a marqué la guerre froide. Les Russes n'étaient pas en reste puisqu'ils avaient réalisé une vidéo qui semblait montrer une "soucoupe" volante à moitié enterrée dans le sol.
Mais j'ai trouvé étonnant qu'après avoir défendu avec cette énergie violente, l'authenticité des photos de Mr Trent,   
wacapou émette un doute sur celle de l'ovni de Rouen, censée avoir été photographié par la caméra de tir d'un avion de chasse, en vol donc.

En conclusion finale, que les photos de Mr Trent soient authentiques ou non, cela ne change rien à la réalité de la présence extraterrestre parmi nous, avérée par ailleurs un nombre incommensurable de fois.

Cordialement, Alain2002
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain2002
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 144
Inscription : 07/04/2014
Localisation : Caen
Emploi : Retraité
Passions : Savoir le vrai
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Ven 24 Oct 2014, 18:14

PS Désolé pour le doublon, mais au moment de poster, j'ai reçu un message me disant qu'un autre texte était enregistré en même temps que le mien et me demandant si je voulais enregistrer ma contribution et j'ai cliqué sur "enregistrer" sans prévoir qu'elle figurerait deux fois ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Ven 24 Oct 2014, 21:12

Bonsoir Alain2002

Bien lu votre immense baratin mais puisque vous y êtes essayez de répondre au sondage effectué par rsi38 dans le fil ci-dessous :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t19252-le-cas-de-mac-minville-usa-1950-canular-sondage-sur-votre-opinion
Honnêtement lorsqu'on vous lit on ne sait pas si vous penchez pour le canular ou un témoignage honnête.
Je n'ai aucun a priori pour les personnes qui pensent qu'il s'agit d'une blague, d'un fake.
Ce qui ne plaît pas du tout ce sont les gens qui essaient d'imposer leurs théories en utilisant des arguments pseudos-scientifiques alambiqués pour essayer d'imposer leurs idées.

Bonne soirée.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanalpha1
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 775
Inscription : 09/03/2011
Localisation : ALSACE
Emploi : Retraité
Passions : Astronomie anthropologie , musique, voyages, nature, actualités
Règlement : Règlement

MessageSujet: MAC MINVILLE    Sam 25 Oct 2014, 11:42

Bonjour chers Amis ,

Ce qui me "fascine" et m'interpelle , c'est vers quelle virulence ,pas loin de la violence verbale cette affaire des années 1950 ...vous met en désaccord profond, en confrontation, alors que après  50 OU 100 e- mails envoyés au visage par les Uns et les Autres , vous n'aurez pas avancé d'un iota dans la recherche de la Vérité vraie ...Alors ,à quoi bon .?

C'était juste ma contribution au "fil "....qui est désormais une "pelote" .... Amitiés sincères à l 'ensemble des débatteurs ,avec une satisfaction  :ils sont  tous  sincères manifestement  et mieux encore de bon niveau  (si je peux me permettre de "jauger" à défaut de juger "j!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marsouin55
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 277
Inscription : 17/09/2012
Localisation : MEUSE - FRANCE
Emploi : retraité
Passions : photo, informatique, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Sam 25 Oct 2014, 11:54

BONJOUR?

JE NE COMPRENDS PAS POURQUOI VOUS VOUS "ACHARNEZ" sur cette photo, sur ce cas de McMinnville ! .......... alors que nous avons à quelque chose près le même cliché qui a été pris par un jeune nancéien en 1975
" />

si vous le voulez je peux aussi mettre à disposition une vidéo  (63,6 Mo)d'une émission de l'époque qui relate plusieurs cas passés en France;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain2002
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 144
Inscription : 07/04/2014
Localisation : Caen
Emploi : Retraité
Passions : Savoir le vrai
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Sam 25 Oct 2014, 12:41

Cher Stanalpha1,
Je vous prie de noter que ce n'est pas moi qui emploie des mots blessants comme "immense baratin".
Je constate que wacapou est incapable d'expliquer pourquoi, par superposition des photos, les images des deux fils électriques coïncident sauf AU MILIEU ( et au milieu seulement) de celui du bas.

Cordialement, Alain2002
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Sam 25 Oct 2014, 13:24

Bonjour Alain2002

Je constate que vous n'êtes toujours pas intervenu là :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t19252-le-cas-de-mac-minville-usa-1950-canular-sondage-sur-votre-opinion
Plutôt que louvoyer à l'infini faites nous donc connaître votre opinion sur le sujet.

Elle est tout à fait respectable.


Bonne après-midi.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 2924
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Sam 25 Oct 2014, 13:27

Gentlemen tachons de garder le calme froid et concentré qui conviens a ce post et ce forum sans glisser dans les messages agressifs... Merci..

_______________________________________
Vélasco fan club
Mufon France
Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painde2
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 373
Inscription : 25/06/2012
Localisation : 35 / 53
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Sam 25 Oct 2014, 16:17

Bonjour à tous
 
J’ai peut-être une explication pour ce décalage du milieu. Je l’ai baptisé modestement Théorie du Trombone. Imaginez un bout de fil de fer rectiligne courbé en son centre dans un seul plan. Si je le regarde de face, il apparaît droit, par contre de côté nous pouvons voir la portion courbée. Si je me place dans une position intermédiaire, je peux voir également la courbure mais pas dans sa plus forte amplitude. Si je superpose la vue de face à une autre d’un angle de vue différent, je dois pouvoir constaté que les deux fils de fer ne se superposent pas au niveau de la section courbée alors qu’ils le sont dans leurs parties rectilignes.
Un petit dessin vaut mieux qu’un long discours :
[url=][/url]

Les deux photos n’ayant pu être prises strictement du même endroit, il me semble logique qu’il y ait des décalages, comme sur le reste des photos.
Cependant, cela ne prouve rien sur ce qui a été photographié.
 
J’aurais une petite remarque à partager : Personnellement je n’aurais pas l’idée de m’approcher ni d’accrocher quoi que ce soit à un fil d’alimentation électrique, encore moins un objet métallique (par exemple un rétroviseur), de peur de me faire électriser.
Encore une fois, ça ne prouve rien.
 
Je regrette aussi qu’il y ait autant de crêpages de chignons. C'est récurrent et c'’est dommage.
 
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Sam 25 Oct 2014, 16:39

fleur 

Painde2 a écrit:

"J’aurais une petite remarque à partager : Personnellement je n’aurais pas l’idée de m’approcher ni d’accrocher quoi que ce soit à un fil d’alimentation électrique, encore moins un objet métallique (par exemple un rétroviseur), de peur de me faire électriser."

hreh hreh hreh 

Excellente remarque!

Cordialement! fbzae

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hannibal
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 2924
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Sam 25 Oct 2014, 17:11

Tout débats vaut ce qu'il vaut, et chaque opinion reste respectable, cependant pour ce qu'il me concerne c'est le contexte qui me dérange, cela a été répété plusieurs fois mais le profil des trent et la période ne collent pas trop avec un canulars , je les vois mal se donner de la peine pour installer une maquette a ce fil et se contenter de ces deux cliché au milieux de photos de familles pour repartir chez eux en ricanant de la bonne blague, un montage de cette sorte doublé d'une blague tournant au mensonge devant des autorités auraient pour le moins concerné des habitué de la farce ce qui semble ne pas être le cas.
Je n'entrerais pas dans le débat sur le logiciel n'étant pas qualifié pour en juger mais j'apprécie toutefois les guillemets de la conclusion.

_______________________________________
Vélasco fan club
Mufon France
Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le cas de McMinnville revisité par IPACO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le cas de McMinnville revisité par IPACO
» Le cas de McMinnville revisité par IPACO
» (1950) Les photographies "Trent" à McMinnville USA
» Saint Seyia revisité
» En vidéo : la nébuleuse de la Lyre revisitée par Hubble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Analyses de Photos et Vidéos d'ovni-