Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Le cas de McMinnville revisité par IPACO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Lun 18 Mar 2013, 20:43

Hello! :)

Après de nombreuses péripéties et difficultés, je suis heureux de vous annoncer enfin la mise en ligne du rapport final sur le cas, fruit d'un travail de longue haleine (presque six mois) de Geoff Quick, François Louange et moi-même.

ICI

Tout reste ouvert bien entendu, et je serais ravi d'échanger avec vous sur ce travail sur le forum d'IPACO ou ici-même.




_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb91
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 43
Nombre de messages : 435
Inscription : 07/12/2011
Localisation : Essonne
Emploi : Informatique
Passions : Sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Lun 18 Mar 2013, 22:48

Bonsoir,

2 photos prisent avec un appareil de l'époque....il a eu le temps de le recharger pour prendre la 2eme ?? l'ovni devait être trèèèèèèès lent...

Pas l'impression que dans l'étude faite par IPACO il y ait indication du temps de rechargement de l'apparei photo.

Mais l'étude l'explique bien >>> Fake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Lun 18 Mar 2013, 23:03

@Seb91 a écrit:
Bonsoir,

2 photos prisent avec un appareil de l'époque....il a eu le temps de le recharger pour prendre la 2eme ?? l'ovni devait être trèèèèèèès lent...

Pas l'impression que dans l'étude faite par IPACO il y ait indication du temps de rechargement de l'appareil photo.

Bonsoir Seb,

C'est une très bonne remarque qui reste en suspens pour l'instant. En effet, je me suis renseigné sur cette donnée et j'ai trouvé une info de 31s. séparant les deux photos, apparemment formulée par Maccabee lui-même lors d'une interview dans une revue spécialisée en 1977.

N'ayant pas trouvé d'autres infos, j'ai acheté ladite revue et attend de la recevoir pour en savoir +.

A défaut, je poserais la question à Maccabee directement.

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CJ
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 48
Nombre de messages : 271
Inscription : 19/12/2007
Localisation : C.
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Lun 18 Mar 2013, 23:18

Un couvercle de poubelle (par exemple....) ou un autre objet suspendu à un fil et attaché aux fils électrique si j'ai bien compris ?

Alors question ?
Si l'objet est suspendu, pourquoi ne voyons nous pas le fil qui le suspens ?

Si c'est un fake alors c'est rudement bien foutu.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Lun 18 Mar 2013, 23:40

@CJ a écrit:

Si l'objet est suspendu, pourquoi ne voyons nous pas le fil qui le suspens ?
C'est également une bonne question à laquelle Maccabee avait répondu en mesurant sur la pellicule la valeur minimale théorique de l'épaisseur d'un tel fil, discernable par l'objectif:

Citation :
Experiments with detection of small linear structures (e.g., threads) by photographic means indicate that if there is sufficient contrast between the structure and the background a linear image structure much smaller than the grain size of the film can be detected. Since the grain size of the film used by the Trents was on the order of 5-10 microns, linear structures with images as narrow as 1 micron might be detectable, corresponding to angular sizes of about 0.001 mm/100mm = 0.00001 radians (where 1 micron = 0.001 mm).

This would correspond to a thickness of about 0 .05 mm at a distance of 5 meters (about 16 ft) , which would have been the distance to the object if it had been hanging under the overhead wires.
A typical thread is about 0.03-0.06 mm in diameter.

Extrait du site de Maccabee: source

Traduction:

Des expériences de détection de petites structures linéaires (des fils) par des moyens photographiques indiquent que s'il y a suffisamment de contraste entre la structure et l'arrière-plan, une structure linéaire plus petite que le grain du film peut être détectée. Comme le grain du film utilisé par les Trent était de l'ordre de 5-10 microns, des structures aussi fines que 1 micron pourraient être détectables, correspondant à une taille angulaire d'environ 0.001mm/100mm soit 0.00001 radians (où 1 microns = 0.001mm).

Cela correspondrait à une épaisseur d'environ 0.05mm à une distance de 5m (environ 16 pieds), ce qui est la distance de l'objet s'il se trouvait suspendu sous les fils électriques. Le diamètre d'un fil typique (de suspension) est de l'ordre de 0.03-0.06mm.

Bref, nous sommes "dans les cordes", mais tout dépend en fait du diamètre du fil utilisé:
- 0.03mm et il est indétectable à 5m
- 0.06mm et il peut être détectable, toujours à 5m.

J'oubliais aussi de dire que des analyses ont été également faites en ce sens par le Dr Robert Nathan (du "Jet Propulsion Laboratory" à Pasedena, CA) dans les années 70 sans résultat.
Il faut dire également que ces analyses datent (+ de 40 ans!) et que peut-être de nouvelles techniques permettraient d'affiner les résultats. Hélas les négatifs, bien que rendus à la famille Trent, seraient extrêmement difficiles à retrouver actuellement.


_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rsi38
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 519
Inscription : 05/11/2012
Localisation : Isère
Emploi : Informaticien
Passions : randonnée,tennis de table
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mar 19 Mar 2013, 11:18

Bonjour elevenaugust,

votre analyse très technique mais à mon avis

quelque peu oriente met en valeur la possibilité du ''canular'' .

quels sont les éléments de cette affaire liés à la crédibilité des témoins qui pourraient conforter votre hypothèse ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mar 19 Mar 2013, 12:20

@rsi38 a écrit:
Bonjour elevenaugust,

...quelque peu oriente met en valeur la possibilité du ''canular'' .
Bonjour!

Notre analyse démontre que la possibilité d'un trucage est de loin la plus plausible. Ceci dit, je reste tout à fait ouvert à d'autres explications pour peu qu'elles soient argumentées. Ainsi, quels sont les points techniques et scientifiques qui permettraient d'invalider l'hypothèse du modèle suspendu selon vous?


@rsi38 a écrit:
quels sont les éléments de cette affaire liés à la crédibilité des témoins qui pourraient conforter votre hypothèse ???

Aucun (contemporain) à ramener à cette étude, les témoins étant décédés depuis longtemps. Mais le propos de notre étude n'est pas de juger la fiabilité psychologique des témoins, nous ne sommes pas qualifiés pour cela, et d'autres l'ont fait avant nous.

Concernant la crédibilité des Trent, nous ne pouvons donc nous fier qu'à ce que les enquêteurs précédents en ont dit (Maccabee, Hartmann, Sheaffer). Je vous renvoie donc à leurs études citées dans nos références en bas de page de l'analyse afin d'en savoir plus sur ce point.

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rsi38
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 519
Inscription : 05/11/2012
Localisation : Isère
Emploi : Informaticien
Passions : randonnée,tennis de table
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mar 19 Mar 2013, 16:19

A mes yeux , votre analyse démontre simplement que la possiblité d'un trucage existe et seulement cela . Donc effectivement là , pas de scoop...

Cependant l'hypothèse de ''l'engin non identifié'' reste tout à fait possible d'autant plus que comme vous en convenez AUCUN élément lié à la crédibilité des témoins permet de conforter la possibilité du canular .

j'ai un peu de mal à imaginer le couple Trent accrochant un fil avec un couvercle à un cable électrique , un jour de brise , pour passer à la postérité ou gagner quelques dollars avec les clichés mais bon l'on peut se tromper .

Votre analyse est quant même basé sur pas mal de suppositions , j'ai compté19 fois l'occurence ''supp'' comme supposé dans votre rapport . Il m'en faudra un peu plus pour être convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dana.B
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Féminin Age : 49
Nombre de messages : 50
Inscription : 19/04/2009
Localisation : Belgique
Emploi : Infographiste
Passions : lecture, cinéma, bricolage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mar 19 Mar 2013, 16:48

Pour moi ces photos restent pami celles qui continuent de m'intriguer (et il n'y en a pas beaucoup). Il n'y aura jamais aucun moyen de prouver quelles sont vraies ou fausses et aucune photo ne prouvera le phénomène ovni...mais je pense qu'elles sont vraies.
Le témoignage des Trent n'a jamais varié tout au long des années, ils n'ont jamais eu d'argent pour ces photos (bien qu'elles aient été publiées dans Life).
Pour répondre à une question plus haut, l'objet est resté visible assez longtemps, il se déplaçait très lentement (avant de disparaître très vite) donc M. Trent a eu largement le temps d'aller chercher son appareil et de prendre 2 photos.
D'un point de vue technique, les photos sont cohérentes. Le cadrage n'est pas bizarre (en général c'est un très bon moyen de détecter les fakes, si l'objet n'est pas au milieu de l'image on peut être sûr que c'est un fake...simplement parce que d'instinct on centre).
L'objet est assez loin de l'objectif, on n'a pas cette impression de maquette (comme pour les photos de Meyer)...et en s'éloignant il perd en netteté et semble recouvert par la brume atmosphérique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mar 19 Mar 2013, 16:53

@rsi38 a écrit:
A mes yeux , votre analyse démontre simplement que la possibilité d'un trucage existe et seulement cela . Donc effectivement là , pas de scoop...
C'est tout à fait ce que nous disons en préambule. Nous n'avons jamais prétendu prouver quoique ce soit.

@rsi38 a écrit:
Cependant l'hypothèse de ''l'engin non identifié'' reste tout à fait possible d'autant plus que comme vous en convenez AUCUN élément lié à la crédibilité des témoins permet de conforter la possibilité du canular .
Du point de vue stricte de l'analyste photo que je suis, l'hypothèse du modèle suspendu est de loin la plus plausible. Tout converge en ce sens, contrairement à l'hypothèse de l'engin inconnu que très peu d'éléments permettent d'étayer.
Pour la crédibilité des témoins, je renvoie aux avis des enquêteurs précédents, qui sont très partagés (Shaeffer, Klass, Maccabee, Hartmann...).

@rsi38 a écrit:
j'ai un peu de mal à imaginer le couple Trent accrochant un fil avec un couvercle à un cable électrique , un jour de brise , pour passer à la postérité ou gagner quelques dollars avec les clichés mais bon l'on peut se tromper .
C'est également mon avis, mais un avis très subjectif, n'ayant pas pu (et pour cause) discuter du cas avec les témoins; et puis, encore une fois, ce n'est pas notre "crédo".

@rsi38 a écrit:
Votre analyse est quant même basé sur pas mal de suppositions....
Et dans le détail, avez-vous trouvé une de ses suppositions qui puissent invalider la démonstration géométrique ou radiométrique? Si oui, avez-vous fait la démonstration inverse?
Si tel est le cas, je serais ravi d'en discuter plus en détails avec vous afin de faire évoluer le rapport, toujours perfectible bien sûr!

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmash
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 196
Inscription : 04/02/2011
Localisation : France
Emploi : Pharmaceutique
Passions : Plein de choses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mar 19 Mar 2013, 18:24

Même remarque que rsi38. Si j'avais envie de monter un canular, je ne pense pas que j'irai m'amuser à accrocher des fils à un câble électrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mar 19 Mar 2013, 21:46

Ces photos ont été analysées et re-analysées par une multitude d'experts, l'hypothèse fake paraît difficile à tenir ...

Le même type type d'engin a été photographié, au détail près, par la ciné-mitrailleuse d'un appareil de chasse français en 1954 au-dessus de Rouen.

"...Ayant décollé pour intercepter un mystérieux écho radar, un pilote français inconnu de l'Armée de l'Air
a photographié cet engin en mars 1954 au-dessus de Rouen avec l'appareil photo de son avion.
L'OVNI a suivi l'avion pendant plusieurs minutes avant de filer au loin plus rapidement que
la vitesse maximale de l'avion français. Cet OVNI semble être fortement similaire à celui qui
est apparu à McMinnville, dans l'Orégon aux Etats-Unis, au-dessus de la
ferme de M. Paul Trent qui a pu en effectuer deux photographies....."

http://ufologie.patrickgross.org/indexf.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rsi38
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 519
Inscription : 05/11/2012
Localisation : Isère
Emploi : Informaticien
Passions : randonnée,tennis de table
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mar 19 Mar 2013, 22:09


Merci pour ce lien intéressant wacapou .

Ma conclusion : Nous devions avoir en France en 1954 les
mêmes couvercles de marmite qu'aux USA Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mar 19 Mar 2013, 22:28

@wacapou a écrit:
Ces photos ont été analysées et re-analysées par une multitude d'experts, l'hypothèse fake paraît difficile à tenir ...
Bonsoir,

Effectivement, nous avons attentivement étudié au préalable tout ce qui a été fait par Hartmann, Sheaffer, Maccabee, Klass, Carpenter, etc... Et aucun de ces analystes n'exclue l'hypothèse du fake, même Maccabee, qui a pourtant rencontré maintes fois les témoins.

Avez-vous lu notre analyse et dans l'affirmative, quels points précis vous font penser que "l'hypothèse fake paraît difficile à tenir"?

@wacapou a écrit:

Le même type type d'engin a été photographié, au détail près, par la ciné-mitrailleuse d'un appareil de chasse français en 1954 au-dessus de Rouen.

"...Ayant décollé pour intercepter un mystérieux écho radar, un pilote français inconnu de l'Armée de l'Air
a photographié cet engin en mars 1954 au-dessus de Rouen avec l'appareil photo de son avion.
L'OVNI a suivi l'avion pendant plusieurs minutes avant de filer au loin plus rapidement que
la vitesse maximale de l'avion français. Cet OVNI semble être fortement similaire à celui qui
est apparu à McMinnville, dans l'Orégon aux Etats-Unis, au-dessus de la
ferme de M. Paul Trent qui a pu en effectuer deux photographies....."

http://ufologie.patrickgross.org/indexf.htm
La seule source originale de ce cas n'est pas le site de Patrick Gross, mais deux journaux spécialisés "Flying Saucer Review" et "Royal Air Force Flying Review" en juillet1957.






Voici ce qu'en dit Bruce Maccabee (
ICI) qui a enquêté sur cette histoire: "The text of neither publication discussed the photo and the only information is contained within the photo caption. At my
request Claude Poher, formerly of the French National Space Agency (CNES), tried to locate the presumably French military source for the photo. At the same time I contacted the publishers
of both the magazines. This was done in the 1976-1977 time frame, 20 years after the photo was published. In both cases the search ended in failure to locate the original source."


Traduction:

"Aucune des deux publications ne parle de la photo et la seule information est celle contenue dans la légende de la photo. Sur ma demande, Claude Poher, ancien du CNES, a tenté de localiser la présumée source militaire Française de cette photo. Dans le même temps, j'ai contacté les rédacteurs des deux magazines. Ceci a été fait en 1976-1977, 20 ans après la publication des photos. Dans les deux cas, les recherches ont échouées à localiser la source originale."

Ainsi, nous avons une photo semblable à celle des Trent, mais dont nous ignorons tout...

A aucun moment il n'est fait état dans ces légendes d'un "
OVNI ayant suivi l'avion pendant plusieurs minutes avant de filer au loin plus rapidement que la vitesse maximale de l'avion français".
Cette phrase, issue d'une ancienne version du site de Gross (qui ne dit pas d'où elle provient), n'est plus visible aujourd'hui et ne se trouve même plus dans les archives Internet. Impossible donc de remonter à la source.

La date de 1954 est d'ailleurs erronée et n'a été mentionnée qu'en seconde main, par erreur, par la revue du NICAP ("the UFO Evidence") en 1964 (Dixit Maccabee lui-même sur la liste de discussions UFOUpdates le 03/08/2002).

Ces infos sont issues des archives Internet (Wayback Machine) du site de Patrick Gross en date du 25/05/2006, et indisponibles aujourd'hui, sauf sur Wayback (voir
ICI)
Ceci dit, une confirmation directe par Maccabee est toujours possible.

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mars.a
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 32
Nombre de messages : 79
Inscription : 27/01/2013
Localisation : somewhere
Emploi : somethings
Passions : everything
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 20 Mar 2013, 05:18

Super boulot Eleven !

Vraiment ça c'est du travail de précision, de recherche avec des outils perfectionnés....et surtout vous concluez avec prudence sans parti pris avec force d'arguments !!

Ce qui n'est pas le cas de ceux qui te répondent, àmha !
Mais votre équipe touche un monument ufologique, alors forcément ça pique les "croyants"...M'enfin !!

Chapeau à votre team, c'est de classe internationale !

Cordialement
Antony s ou freefighter !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinytiger24
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 25
Nombre de messages : 61
Inscription : 13/12/2012
Localisation : Bordeaux
Emploi : Etudiant en Histoire
Passions : Sport et Ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 20 Mar 2013, 09:57

Il n'y a pas de croyant concernant le phenomene OVNI ! La science ne l'admet malheureusement pas. D'ailleur cette derniere a revele des cas qu'elle ne peut expliquer. Partisans comme sceptiques on s'attache trop souvent a demonte une version s'en prendre compte de l'autre. Excusez les accents mais l'appli portable du forum ne les prend pas en charge :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre.B
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 35
Nombre de messages : 4165
Inscription : 30/08/2008
Localisation : vendée,france
Emploi : electrotechnicien
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 20 Mar 2013, 10:08

Salut,

Ca ne pique pas les croyant tony, c est juste que la conclusion est un peu... "facile".
On peux dire pour beaucoup,voir tous les cas que cela peut etre un fake pour x raisons,aussi bonne soit elle comme le prouve l'excellent travail d'elevenaugust.Car encherchant on trouve toujours un petit truc qui fait que... Du coup, on applique ce bon vieux rasoir d'occam et hop! plus de phénomène ovni...
J exagère exprès mais c est un peu mon ressentie face a ce genre de conclusion d'analyse...


Dernière édition par Pierre.B le Mer 20 Mar 2013, 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 20 Mar 2013, 11:19

Photos McMinnville

Les gens croient ce qu'ils ont envie de croire, ce qui les rassure, ce qui leur permet de croire en leur sécurité au sein du troupeau bêlant ...

Les époux Trent se fichaient de leurs photos d'OVNI (le 11/05/1950) comme de leurs premières couches culottes, ils ont été extrêmement réticents à les communiquer pensant qu'elles ne pouvaient que leur amener des ennuis (ils avaient raison ...).
Ils ont d'ailleurs tranquillement attendu que la pellicule soit terminée avant de la donner à développer (le 14/05/1950 drugstore 3ème rue McMinnville).

Quel intérêt pouvaient avoir les époux Trent à monter un fake ?

Les photos des époux Trent sont les seules à ne pas être remises en cause par le rapport Condon. L'analyse des négatifs a conclu que l'engin, solide, devait se trouver à environ 400 m, sa taille était comprise entre 20m et 30 m.

Bruce Sargent Mccabee acquiert les négatifs en 1975 (soit 25 ans plus tard ...) et publie un rapport de 46 pages en 1982 (32 ans plus tard ...) puis un addendum de 6 pages en 1984 (34 ans plus tard ...).

En 2013 (63 ans plus tard ...) je vois que l'affaire revient sur le tapis.

Je ne me fais aucune illusion, de tous temps la désinformation, ne se lassant jamais, fait partie des outils politiques et financiers qui fonctionnent efficacement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 20 Mar 2013, 11:55

@wacapou a écrit:

Les photos des époux Trent sont les seules à ne pas être remises en cause par le rapport Condon.
Vous oubliez de mentionner que Hartmann est revenu sur sa conclusion après avoir lu l'analyse de Sheaffer:

Citation :
Hartmann revised his opinion: "I think Sheaffer's work removes the McMinnville case from consideration as evidence for the exstence of disklike artificial aircraft...

Traduction: "Je pense que le travail de Shaeffer supprime le cas de McMinnville comme étant une preuve de l'existence d'objets discoïdes de fabrication artificielle"

Source

@wacapou a écrit:

L'analyse des négatifs a conclu que l'engin, solide, devait se trouver à environ 400 m, sa taille était comprise entre 20m et 30 m.
Son analyse a été faite à partir de considérations radiométriques simple, sans tenir compte ni des natures intrinsèques possibles de l'objet (considéré uniquement comme "corps noir" par Hartmann, alors que nous ne savons rien de son albédo) ni de l'effet "veiling glare" qui consiste en l'illumination partielle et artificielle des objets étroits et intrinsèquement sombres dans une scène globalement éclairée, comparativement à des objet plus larges (ovni, toit, etc...) se trouvant moins affecté par cet effet.
Nous avons refait cette analyse (chapitre "Approche radiométrique rapide") et, si elle confirme ce que dit Hartmann (du seul point de vue de l'analyse basique), elle n'en reste pas moins très insuffisante, car très incomplète. D'où la nécessité d'avoir fait une analyse radiométrique + poussée (chapitre "Analyse radiométrique") dont les conclusions sont différentes.

Ainsi, par exemple, un objet proche intrinsèquement "non-noir" et sans fond pourrait très bien présenter cet aspect, sans compter l'analyse géométrique qui est 100% compatible avec l'idée d'un petit modèle suspendu au fil électrique inférieur.

En-dehors de la crédibilité des témoins que je ne remet pas en cause (me basant sur ce qu'en dit Maccabee), quels sont les points techniques et scientifiques de notre analyse à discuter et qui permettraient de favoriser l'hypothèse de l'objet éloigné?

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 20 Mar 2013, 18:45

@elevenaugust

Donc d'après vous ces deux photos des époux Trent sont des fakes ?

Pourquoi les septiques n'ont-ils pas tenté de reproduire ces clichés à l'aide de "maquettes" bricolées, de fils accrochés à l'une des lignes électriques et en utilisant le même appareil que celui des époux Trent au même endroit ?
Plutôt que des bavardages insipides et accusateurs cela aurait été infiniment plus probant.

Personnellement votre opinion ne me dérange pas beaucoup ni même ne m'étonne. Beaucoup de clichés célèbres sont remis en cause comme celui de Petit Rechain ou son soi-disant auteur est venu avouer sa fraude sur une radio de grande écoute ...

Seulement voilà : gros problème, en aucun cas le dispositif décrit par le "fakeur" ne permet de réaliser la célèbre photo (ampoules de lampes de poche ....).
Saisi par l'oreille par le Professeur Messen, les réponses fournies aux questions posées sont d'un niveau désolant ... voire bafouillant ...

D'ailleurs deux autres pistes n'ont jamais été explorées pour conforter l'aveu du trucage :

1 - Que le "fakeur" nous refasse une photo identique avec les moyens qu'il a décrits. Il affirme avoir réalisé plusieurs clichés de sa maquette d'OVNI mais bizarrement il ne retrouve pas les clichés non diffusés (comme par hasard ...).
2 - Lors de la photo de Petit Rechain, le "fakeur" n'était pas seul que je sache. Il était avec sa "petite amie" et apparemment il n'est jamais venu l'idée aux journalistes de réaliser une interview de cette dernière.

Par contre le climat général de remise en cause systématique de toute preuve de la présence d'OVNIs me laisse penser qu'il est vraiment inutile de prendre des photos de tels engins et encore plus de les diffuser au cas où elles auraient été prises par inadvertance ...

Les époux Trent ont utilisé un dispositif argentique (1950), quelle chance !

De nos jours les appareils de prises de vues sont numériques et tous les outils de bricolage de photos ou de vidéos sont à disposition ...
Donc par définition aucune photo, aucune vidéo de ce dernier type n'est susceptible de constituer une preuve, les choses ne s'arrangent pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 20 Mar 2013, 19:51

@wacapou a écrit:
Donc d'après vous ces deux photos des époux Trent sont des fakes ?
Dans le rapport, nous disons que la probabilité est très forte, nous n'affirmons rien. Et nous (je ne suis pas seul, il y a également F.Louange et G.Quick) ne sommes pas les premiers à l'avoir pensé et démontré. (Maccabee lui-même ne rejetait pas cette hypothèse à l'époque et mes échanges avec lui actuellement la confortent encore.)
Encore une fois, je serais le premier ravi de pouvoir voir des arguments scientifiques et pouvant être discutés sur la validité de l'hypothèse de l'engin distant, et de modifier en conséquence le rapport.

Je n'oublie pas non plus ce que de nombreuses personnes ont pu dire quand à la crédibilité des époux Trent, mais je ne suis pas qualifié pour en juger.

@wacapou a écrit:
Pourquoi les septiques n'ont-ils pas tenté de reproduire ces clichés à l'aide de "maquettes" bricolées, de fils accrochés à l'une des lignes électriques et en utilisant le même appareil que celui des époux Trent au même endroit ?
C'est une excellente idée que de nombreuses personnes évoquent et qui sera très certainement réalisée.
Ce qui m'intéresserait dans cette reconstitution serait de tester la validité de l'hypothèse d'un modèle creux en-dessous et de son comportement en terme de radiométrie, par rapport aux photos de Trent.

Le plus difficile étant de trouver un appareil d'époque, devenu rare. (Le Roamer I)

Par ailleurs, il n'est pas forcément nécessaire que cette reconstitution soit faite au même endroit ceci dit, il suffirait de reproduire au mieux les conditions de luminosité ayant eu lieu à l'époque au moment de la prise de vue.

@wacapou a écrit:

Personnellement votre opinion ne me dérange pas beaucoup ni même ne m'étonne.
Une opinion est subjective et ne se base sur rien de concret. Je ne pense pas que ce soit le cas de notre analyse.

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 20 Mar 2013, 20:43



Bonsoir à vous tous !

Nous sommes dans une recherche ufologique
qui dérange énormément de monde. Pourquoi ?

Que ce soit les politiques, les religieux ou les scientifiques,
nous ne pouvons que constater combien le fait ovni dérange…

Contester les photos du 11 mai 1950 prises par les Mac Minville est une vieille histoire…

Il y a trois ans, un brave sceptique avait aussi commencé à contester ces photos.
Il était très amusant d’analyser l’acharnement avec lequel il tentait d’expliquer

que ce n’était que des photos d’un vieux rétroviseur de camion….
Que ces photos avait été « bricolées » pour cacher le fil
qui en assurait la sustentation à un câble électrique…

Ne comprenant pas la différence entre une pellicule argentique
et son propre appareil, il se démenait pour argumenter
que ces documents étaient des faux trop évidents…








Lorsqu’il découvrit la photo parfaitement comparable prise en 1957,
par une ciné mitrailleuse à bord d’un avion à réaction au dessus de Rouen,
il disparu très discrètement du forum…


Nous sommes donc tous ici, obligés de constater que certains « internautes »
font énormément d’efforts pour essayer de contester la réalité des ovnis.

Ne connaissant absolument rien des mesures physiques enregistrées
lors d’observations, ne se documentant pas sur les technologies modernes,
ils tentent de contester systématiquement tous les éléments
qui nous prouvent depuis longtemps, la réalité du phénomène.

Il serait donc très intéressant de savoir pourquoi certains
contestent la réalité
de ces ovnis qui nous visitent depuis si longtemps.
Serait-ce une « croyance »
dans l’impossibilité d’une vie
extra-terrestre

ou un manque total d’informations en exobiologie?...
Nous ne sommes plus en l’an 1600 et nous savons en 2013,
que Giordano Bruno ne se trompait absolument pas!...
Hélas, il existe encore de bien drôles de "croyances"..!!

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rsi38
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 519
Inscription : 05/11/2012
Localisation : Isère
Emploi : Informaticien
Passions : randonnée,tennis de table
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 20 Mar 2013, 21:41

@elevennaugust :

Si dans votre rapport vous aviez dévellopé les 2 hypothèses de manière un peu plus équitable , je pense que les réactions auraient été sans doute toutes autres .

J'ai envie de vous dire : quel intérêt de venir nous servir un plat réchauffé à la sauce IPACO sachant que des études très sérieuses ont déja été faites
Le GEIPAN .a t'il besoin d'u peu de pub pour le logiciel qu"il utilise ?
Si le message à passer était de nous démontrer que votre outil ne se trompe pas , je crois que c'est manqué .
j'attends également la reconstitution avec la bonne brise ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: c   Mer 20 Mar 2013, 22:13

@rsi38 a écrit:
Si dans votre rapport vous aviez dévellopé les 2 hypothèses de manière un peu plus équitable.
Les deux hypothèses sont présentes dans le rapport et ont été toutes deux soumises exactement de la même façon aux mesures géométriques et radiométriques.

Celle qui correspond le mieux à ces données géométriques et radiométriques mesurées (et nous parlons de données scientifiques mesurables) est celle de la maquette suspendue.
Nous ne pouvons développer davantage une hypothèse dont les données ne correspondent pas aux mesures.

Mais, encore une fois, je reste tout à fait ouvert à toute autre explication scientifique argumentée (mathématique, géométrique, photométrique, et...) permettant de réviser le rapport et de mettre davantage en avant l'hypothèse de l'engin exotique grand et lointain.

@rsi38 a écrit:

...que des études très sérieuses ont déja été faites
Je connais très bien toutes ces études sur lesquelles j'ai travaillé au préalable pendant environ six mois avant de faire l'analyse avec IPACO. En aucune façon (nous le précisons dans le rapport) il n'a été question de remettre ce travail exceptionnel fait par nos prédécesseurs (Maccabee, Sheaffer, Hartmann et Carpenter en particulier), ni de produire un "scoop", mais seulement de démontrer que le travail d'analyse pouvait être grandement facilité par l'usage de l'outil interactif, simplifié et rapide qu'est IPACO.

@rsi38 a écrit:
Si le message à passer était de nous démontrer que votre outil ne se trompe pas , je crois que c'est manqué .

Dans le cas de McMinnville, les mesures qui ont été faites sont très basiques (géométrie, trigonométrie, mesures de niveaux de gris...) et éprouvées depuis longtemps. Il me semble difficile (pas impossible, certes!) au vu de nos multiples contrôles à trois de s'être trompés sur de telles mesures.

Ceci dit, l'outil n'a jamais eu vocation à ne pas se tromper et il est tout à fait possible que des erreurs existent.

De nouvelles versions sortent très régulièrement en apportant des améliorations, corrections et nouvelles techniques d'analyse.
Ainsi, depuis le lancement de ce site, de nouvelles fonctions sont venues enrichir le logiciel:

  • Menu Caméra pour la gestion interactive des paramètres techniques associés à une
    photo ou vidéo
  • Fonction Vitesse transversale/Distance pour un objet qui s’est déplacé durant le
    temps de pose
  • Fonction Reflet pour la mise en évidence rapide de réflexions optiques dans la caméra
  • Fonction Recalage 3 points pour le recalage rapide de deux photos à l’aide de 3 points
    de contrôle
En ce qui concerne les erreurs possibles dans le rapport, nous sommes tout à fait ouverts à toute remarque et critique permettant de les corriger et de faire ainsi évoluer le logiciel dans le bon sens.

_______________________________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le cas de McMinnville revisité par IPACO   Mer 20 Mar 2013, 22:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le cas de McMinnville revisité par IPACO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le cas de McMinnville revisité par IPACO
» Le cas de McMinnville revisité par IPACO
» (1950) Les photographies "Trent" à McMinnville USA
» Saint Seyia revisité
» En vidéo : la nébuleuse de la Lyre revisitée par Hubble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Analyses de Photos et Vidéos d'ovni-