Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Eau sur Mars : un ancien lac identifié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Eau sur Mars : un ancien lac identifié ?   Mar 22 Jan 2013, 08:15

Bonjour à tous,

Un petit sujet que je lis en déjeunant ce matin !

Une sonde de la NASA apporte de nouvelles preuves de la présence d’eau dans le passé de la planète rouge.


Perspective en 3D du cratère McLaughlin. High Resolution Stereo Camera (HRSC)/Mars Express/Freie Universität Berlin



ET SI LE cratère McLaughlin était un lac ? De nouvelles données issues de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter semblent l’indiquer. Ce cratère profond de 2,2 km et de 92 km de diamètre a été photographié par la sonde et les images révèlent l’existence de minéraux qui se forment en présence d’eau : de l’argile et des carbonates.

Les astronomes estiment que cela indique que le cratère a pu contenir un lac alimenté par des eaux souterraines dans le passé. Les résultats sont publiés dans l'édition en ligne de la revue Nature Geoscience.
Un lac propice à la vie

Les scientifiques estiment que le site était un lac il y a entre 3,7 milliards et 4 milliards d'années. Les sédiments seraient donc aussi vieux que les premières roches terrestres datées. Mails ils ont pu être recouverts par des dépôts météoritiques ultérieurs. Ce qui augure peut-être d’une bonne nouvelle : s’il y avait des résidus organiques dans ces sédiments, ils ont dû être protégés par l’enfouissement.

Plus largement, l’étude signifie qu’il faut continuer à sonder le sous-sol martien qui a pu constituer une biosphère importante dans le passé. Si la vie a existé un jour sur la planète rouge, des environnements comme le cratère McLaughlin avec un lac à l’intérieur ont certainement constitué un milieu propice à son développement, de même que le sous-sol aqueux.

Joël Ignasse
Sciences et Avenir
21/01/2013

Source Revue "Nature" : http://www.nature.com/ngeo/journal/vaop/ncurrent/full/ngeo1706.html


Bonne journée à tous !

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 56
Nombre de messages : 1248
Inscription : 11/05/2009
Localisation : Aude
Emploi : ...
Passions : entomologie, arts, écriture... Star Trek...et plein d'autres choses... :-)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Eau sur Mars : un ancien lac identifié ?   Mar 22 Jan 2013, 10:47

Voilà des nouvelles palpitantes !
Merci Moghelon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://octopattes.fr
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Eau sur Mars : un ancien lac identifié ?   Mar 22 Jan 2013, 11:34

Anna a écrit:
Voilà des nouvelles palpitantes !
Merci Moghelon !

De rien Anna Wink

J'en profite pour faire un parallèle avec Mars !

La Terre victime d'un sursaut gamma il y a 1200 ans


Parmi les scénarios pouvant anéantir la vie sur Terre, se trouve en bonne position le bombardement par des rayons gammas cosmiques, ou sursaut gamma. Ce phénomène, causé par une explosion cosmique difficilement imaginable, est observé de temps à autre par les scientifiques dans l'Univers (On nomme univers l'ensemble de tout ce qui existe, comprenant la totalité des êtres et des choses (celle-ci comprenant ou non, selon les philosophies, les choses immatérielles) et les lois qui le régissent. Si l'on suppose qu'il y a...), heureusement suffisamment loin pour qu'il n'y ait pas d'incidence sur Terre (La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est la troisième planète du système solaire en partant du Soleil.). Cependant, notre Terre n'a pas été épargnée pour autant dans son passé, comme le suggère une étude de la Royal Astronomical Society en Angleterre.



Des chercheurs japonais ont remarqué, en étudiant de très anciens cèdres au Japon, que la partie du tronc (Un tronc peut être :) correspondant au 8ème siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où...), et plus précisément à l'an 774 ou 775, contient du carbone 14 (Le carbone 14 est un isotope radioactif du carbone, noté 14C.) en quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur...) inhabituelle. Un phénomène similaire est observé dans les glaces de l'Antarctique: la partie relative au 8ème siècle contient cette fois-ci une quantité élevée de beryllium 10. Il s'agit d'isotopes radioactifs pouvant être engendrés par une quantité importante d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.). D'autres arbres présentant les mêmes traces radioactives en Europe (L’Europe est considérée comme un continent ou une partie de l’Eurasie (péninsule occidentale), voire de l’Eurafrasie, selon le point de vue. Elle est parfois qualifiée de « Vieux Continent » (ou...) et Amérique du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), le phénomène semble être global mais toucher principalement l'hémisphère Nord de notre planète (Selon la dernière définition de l'Union astronomique internationale (UAI), « une planète est un corps céleste (a) qui est en orbite autour du Soleil, (b) qui possède une masse...).

Plusieurs équipes de chercheurs se sont penchées sur le phénomène, avec des hypothèses différentes. Pour une équipe américaine, il s'agirait du résultat d'une importante éruption solaire (Une éruption solaire est un événement primordial de l'activité du Soleil. Elle se produit à la surface de la photosphère et projette au travers de la chromosphère un jet de matière ionisée qui se perd dans la couronne à des centaines de milliers de...). Hypothèse rapidement écartée, car la concentration en isotope (Le noyau d'un atome est constitué en première approche de protons et de neutrons. En physique nucléaire, deux atomes sont dits isotopes s'ils ont le même...) mesurée est largement supérieure à ce que peut produire les changements d'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) du Soleil ((pourcentage en masse)).

Selon des chercheurs de l'Institut d'astrophysique de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Peirce[1], un...) allemande d'Iéna, le phénomène proviendrait très certainement d'un sursaut gamma. Il s'agit d'un phénomène cosmique engendrant en un flash l'équivalent de ce que le Soleil peut produire en énergie sur plusieurs milliards d'années.

Des chercheurs britanniques de la Royal Astronomical Society vont plus loin en affirmant que le sursaut gamma suggéré par leurs confrères allemands pourrait avoir pour source la collision (On appelle collision le choc entre deux objets.) entre deux étoiles à neutrons, deux naines blanches ou deux trous noirs à une distance comprise entre 3000 et 12000 années-lumière de la Terre. Les observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude...) sont en adéquation avec cette hypothèse, la distance étant d'au minimum 3000 années-lumière car, en dessous, la vie sur Terre aurait été considérablement impactée, voire anéantie.

Source du 22/01/2013: http://www.techno-science.net/

Est il possible que l'on découvre que Mars, finalement, était source de vie et que celle-ci a été anéantie par un cataclysme cosmique de type sursaut Gamma ?

Je n'affirme rien, mais si cela était confirmé, je ne serai pas surpris.

Amicalement,

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4578
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Eau sur Mars : un ancien lac identifié ?   Mar 22 Jan 2013, 13:12

Bonjour,

Hélas, Curiosity n'est pas équipé d'une foreuse mais il me semble que c'est prévus pour la prochaine mission. L'eau, a bien été présente sur Mars, je pense que celà ne fait aucun doute et je suis persuadé que notre Terre et Mars sont en quelque sortes jumelles, mais que la dérnière a subit un "accident" lors de son évolution.

Cdt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
Stilgar
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 49
Nombre de messages : 433
Inscription : 25/08/2010
Localisation : Loire
Emploi : Ingénieur informaticien
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Eau sur Mars : un ancien lac identifié ?   Mar 22 Jan 2013, 14:55

Curiosity est équipée d'une foreuse. Elle s'apprête d'ailleurs à effectuer son premier forage :

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/curiosity-sapprete-a-forer-sa-premiere-roche-martienne_44099/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Eau sur Mars : un ancien lac identifié ?   Jeu 24 Jan 2013, 01:40

Bonsoir à tous,


Quelques précisions !

Désolé encore un texte en anglais, mais ils ont souvent un temps d'avance sur nous, aussi, je vais faire l'effort de traduction, j'ai du temps ce soir et je suis en congés.

L'article :

Le Dimanche 20 janvier, les officiels ont annoncé que les données de la sonde de Reconnaissance de mars de la NASA (MRO) ainsi que celle de la sonde de l'ESA (mars express) ont fourni la preuve d'un environnement souterrain humide et des indices qui suggèrent un lac alimenté par des eaux souterraines, qui pourraient avoir existé dans le cratère de McLaughlin, 2.5 à 3 kilomètres de profondeur et 92 kilomètres de diamètre pour ce cratère.




Comme RedOrbit.com l'explique, les chercheurs soupçonnent qu'un lac à l'intérieur du cratère de McLaughlin aurait été alimenté par des eaux souterraines.

Les données de spectromètrie rassemblées par MRO indiquent que les roches dans le cratère contiennent du carbonate et des minéraux d'argile, suggérant la présence d'eau. Joseph Michalski, pense qu'il est probable que le carbonate ce soit formé dans un lac plutôt que dans le cratère McLaughlin à partir d'une source externe.

Selon le Daily Mail, Michalski estime que "Tous les ingrédients étaient là pour la vie, mais seulement des petits organismes uni-cellulaires pourraient avoir survécu dans ces conditions." Cependant, les nouvelles données sont passionnantes et Michalski est très optimiste, "je serais aujourd'hui plus étonné si on découvrait qu'il n'y avait jamais eu de vie sur mars plutôt que la découverte d'une vie simple dans cet environnement (mars). Et si la vie a existé alors, il y a une chance qu'elle puisse toujours exister maintenant."

Les chercheurs pensent que ceci est la meilleure preuve que mars aurait pu abriter la vie.

Les résultats des recherches de l'équipe ont été publiés dans l'édition en ligne du journal Nature Geoscience.




Source : http://www.openminds.tv/probe-finds-strongest-evidence-yet-of-extraterrestrial-life-on-mars-900/

Bientôt des artefacts aliens ???

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4578
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Eau sur Mars : un ancien lac identifié ?   Jeu 24 Jan 2013, 07:45

Bonjour,

Stilgar, oui et non car curiosity est équipé d'une perforatrice, une sorte de perçeuse qui permet de perçer les roches sur une 10ène de cm alors qu'une foreuse permet de forer le sol en profondeur.

Cdt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
 

Eau sur Mars : un ancien lac identifié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (1973) Objets Volants Non Identifiés une série de témoignages
» En 1974, le 28/03 à 5 h 40 un objet non identifié dans le ciel
» [Topic unique] Exploration de la planète Mars
» Vidéo ovni: Lumières de Phoenix (13 mars 1997)
» la planete mars et ses curiosités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-