Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Dim 20 Jan 2013, 17:23

Bonsoir à tous,

L'interventionnisme, son rôle, ses causes ?

Thierry, j'ai attendu votre réponse. Elle n'est pas venue, aussi, je passe à la suite.

Nul besoin de rappeler à quel point nous sommes l'espèce la plus dangereuse parmi les millions qui cohabitent sur notre astre. Quel est l'impact de notre développement ?

Une introduction sur l'impact de la technologie et nos valeurs culturelles.

Technologie et valeurs culturelles

Édition anglaise : International social science journal (ISSN 0020-8701).
Unesco, Paris (France).


http://unesdoc.unesco.org/images/0004/000460/046009fo.pdf

Citation pour un début de réflexion, mais pour les plus intéressés, lire le PDF en entier.

Le choix de l'innovation technologique Werner Ackermann

Citation :
Le choix de l'innovation technologique :

Nous considérons ici la technologie au sens large, de façon à y inclure une grande variété de façons de faire, qu'il s'agisse de produire des aliments, de régler des
litiges, de communiquer, de faire la guerre, etc.

Toutes les sociétés élaborent leurs procédures spécifiques à cet effet et, dans toutes les sociétés, la technologie a toujours été sujette au changement. O n
a mis au point de nouveaux moyens de production agricole (par exemple, des systèmes d'irrigation très perfectionnés à Sri Lanka), de nouvelles formes d'administration
publique (par exemple, le système de gouvernement des Mayas), la presse à imprimer est apparue en Europe et en Chine, et le téléphone aux États-
Unis.

Ce dernier exemple représente sans doute un bond en avant de la technologie,mais les changements sont en général graduels (par exemple, l'élaboration du code
romain), tout en n'en étant pas moins des changements.

L'innovation technologique est une forme de changement, mais elle s'accompagne aussi d'autres changements dans la vie sociale, économique et politique.

Un système agricole axé sur la production d'aliments et d'autres biens de consommation nécessaires crée des relations de travail différentes de celles de l'économie pastorale; une communauté largement fondée sur des échanges commerciaux s'organise de façon encore différente. Lorsqu'une société cesse d'être essentiellement
pastorale pour devenir essentiellement agricole, par exemple, de nouveaux rapports sociaux se forment et l'institution sociale appelée « famille » se modifie
aussi de façon appréciable.

L'introduction du métier à tisser mécanique dans l'industrie textile d'Europe occidentale et¿ plus généralement, la technologie nouvelle associée à la révolution
industrielle ont causé de profonds changements non seulement dans la structure sociale des relations de travail, mais aussi dans la plupart des autres relations
sociales. Ce long processus de changement a donné naissance, entre autres, au mouvement syndicaliste moderne et à l'économie politique en tant que moyen
d'analyse de ce processus.

Pour notre étude, nous ferons la distinction suivante : de nombreuses innovations technologiques, dans le passé c o m m e de nos jours, ont été introduites
par le mécanisme de marché, comme le montre fort bien l'histoire relativement récente du téléphone (voir Pool et al., 1978). L'introduction massive de la technologie
de traitement électronique des données dans le secteur bancaire et celui des assurances, par exemple, ainsi que l'utilisation de procédés électroniques dans la
restauration rapide et le commerce de détail, en sont des exemples contemporains.

Par contraste, l'adoption de technologies nouvelles peut résulter aussi de décisions délibérées de gouvernements ou d'autres organismes politiques. D e telles décisions
concernent notamment la construction de barrages hydro-électriques ou d'aciéries, la création de nouveaux systèmes de transport, le lancement de programmes
spatiaux ou nucléaires. E n m ê m e temps, dans les pays où de telles décisions sont prises, le mécanisme de marché continue de fonctionner et introduit d'autres
types de technologie. Parfois, les secteurs public et privé se partagent les responsabilités, appliquant une division du travail.

Le rôle important assumé par les gouvernements dans l'introduction de technologies nouvelles est un phénomène relativement récent. Dans une perspective
historique, on constate que, pour un certain nombre de choix, la structure de décision a changé. L'appareil technocratique gouvernemental intervient de
plus en plus entre producteurs et vendeurs de la nouvelle technologie et les secteurs de la population qui, d'une manière ou d'une autre, seront associés à son application.
Une caractéristique de ce phénomène est qu'une double tension est apparue en liaison avec l'adoption de l'innovation technologique, notamment, mais non
exclusivement, dans les pays non occidentaux.

Il y a d'abord la tension entre l'appareil technocratique gouvernemental et les organes politiques de décision, d'une part, et le secteur « civil », beaucoup plus
vaste, d'autre part. Ce secteur comprend deux groupes importants ...

Citation :
Opinions sur les sciences, les techniques et la société A. Rahman.

Cependant, ces espoirs ne se sont pas réalisés et chacune des propositions qui précèdent soulève une série de questions. U n grand nombre d'autres propositions sont avancées aujourd'hui, par exemple les thèses marxistes ont subi une profonde modification depuis l'époque de J. D . Bernai et autres auteurs des années trente.

Les premiers marxistes considéraient la science c o m m e une force positive, dont les aberrations et les abus étaient imputés au système capitaliste. Pour remédier à ses
inconvénients, il suffisait de la soumettre à un contrôle politique. Certains marxistes contemporains — c o m m e Gary Wersky, David Dixon, Hillary Rose et autres représentants de divers mouvements de gauche — ont avancé différentes thèses idéologiques.

Pour Dixon, par exemple, « la conception scientifique du monde est une représentation idéologique, voire une légitimation, du monde bourgeois, mais... en tant qu'outil intellectuel utilisé par les capitalistes pour organiser, planifier et contrôler le processus du travail, c'est, en fait, u n élément constitutif de notre monde. Et... la nécessité de cet outil n'est pas déterminée par le seul besoin d'améliorer 1' "efficacité" • de la production, au sens neutre; elle résulte aussi de la nécessité pour le capital d'imposer cette organisation, ce contrôle et cette planification au travail, afin d'assurer la production puis l'appropriation de la valeur ajoutée ».

L'autre réaction à la science et à la technique vient des humanistes; elle a été bien exprimée par Morazé1 :« Elle ["la moitié du genre humain"] n'a obtenu de la science ni les moyens de survivre ni ceux qui donneraient un sens aux peines vécues et à la mort... les nouveaux savoirs et savoir-faire ont été mis au service des privilégiés au détriment d'autrui...» La science.:, a relégué l'humain au-delà de ses objectifs propres, cela dans l'assurance qu'il suffirait de résoudre ces problèmes matériels pour que les autres — spirituels, psychologiques, sociaux ou culturels — trouvent d'eux-mêmes leur réponse au bout de la synthèse attendue...» ... faute de s'être donné d'abord l'humanité pour objectif, elle a contribué à rendre vaines les promesses de liberté, d'égalité et de fraternité. »...

En outre, Morazé souligne que, si l'esprit analytique a conduit à abandonner les valeurs suprêmes et la synthèse humanitaire, la préoccupation de la guerre a amené la civilisation à perdre son authenticité. L'ambition des entrepreneurs, des sociétés, des classes, des nations et des États a eu pour résultat la production et la vente d'objets qui ont dévalorisé les cultures. Enfin, l'approche analytique a engendré un langage ésotérique, ce qui fait que les populations ne sont pas à même de comprendre l'évolution récente et ses implications.

Elles ne peuvent donc pas participer au processus de prise de décision ni influencer l'orientation de la croissance ou l'objectif en vue duquel elle est utilisée. La science est donc devenue une chasse gardée et u n instrument dans les mains de ceux qui sont au pouvoir. Cette situation est analogue à celle où les prêtres utilisaient l'invention
de l'écriture c o m m e un instrument pour contrôler la connaissance et l'utiliser pour promouvoir une société de classe.

Ces propositions, faites à différents moments de l'histoire de la culture européenne, révèlent la dualité de l'impact du développement de la science et des techniques sur la société et la nature des réactions qu'elles ont provoquées à diverses époques. Ces réactions, c o m m e on peut le. voir d'après les commentaires de

Dixon et de Morazé, sont aussi l'effet des conceptions nouvelles résultant d'espoirs suscités et non satisfaits, des nouveaux problèmes et de la quête par l'homme de
fins nouvelles. Ces conceptions sont à la fois sociales, axées sur l'égalité et la justice; technologiques, fondées sur une évaluation de l'impact des nouvelles
techniques; environnementales, en réaction contre la pollution et la détérioration de l'équilibre écologique. Ce sont enfin des jugements moraux et éthiques
inspirés par le détournement des ressources et des énergies créatrices à des fins de destructions.

A côté de l'interaction de la science et de la société dans la culture européenne, l'interaction de l'Europe et de l'Asie a pris une dimension importante pendant la période de développement de la science et de la technique. Pour deux raisons, l'étude de cet aspect est essentielle si l'on veut comprendre le problème.
D'abord, les ressources pour le développement des sciences et des techniques et leur application à la production industrielle étaient fournies par les pays d'Asie
devenus des colonies ou des semi-colonies. Plus les ressources étaient grandes, plus grand était le développement de l'industrie, donnant lieu à une demande accrue de connaissances nouvelles. Les progrès résultant de la science et des techniques ne faisaient qu'aggraver l'exploitation des colonies et semi-colonies. Deuxièmement, lorsque, après la deuxième guerre mondiale, ces colonies eurent obtenu leur indépendance politique, elles s'efforcèrent d'atteindre aussi à l'indépendance économique et de réaliser certains objectifs sociaux. Ce faisant, elles eurent tendance à remettre en question la civilisation européenne, sa culture et ses valeurs et ne manquèrent pas de réexaminer aussi leur culture, leur histoire et leur civilisation propres. Elles pensaient pouvoir éviter ainsi les embûches des cultures et des traditions européennes et surmonter leurs propres limitations...

Nous rentrons maintenant dans une étude bien plus complexe. Il est certain qu'une minorité seulement voudra suivre cette synthèse jusqu'à sa conclusion.

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 65
Nombre de messages : 1715
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Dim 20 Jan 2013, 19:24

Bonsoir,

Ne pensez surtout pas que l'évolution d'une éspéce soit liée a longevité, je suis intimement persuadé que, si des civilisations intelligentes ont vue le jour dans notre galaxie, leur évolution n'est absolument conditioné par son âge mais pas sa capacté a évoluer, en effet la vie des éspéces étant lié a la durée de vie de leur étoile 10 milliards d'années, la vie sur ces planétes suppose une évolution tres rapide pour trouver le moyen de voyager a travers la galaxie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Lun 21 Jan 2013, 08:06

@martin a écrit:
Bonsoir,

Ne pensez surtout pas que l'évolution d'une éspéce soit liée a longevité, je suis intimement persuadé que, si des civilisations intelligentes ont vue le jour dans notre galaxie, leur évolution n'est absolument conditioné par son âge mais pas sa capacté a évoluer, en effet la vie des éspéces étant lié a la durée de vie de leur étoile 10 milliards d'années, la vie sur ces planétes suppose une évolution tres rapide pour trouver le moyen de voyager a travers la galaxie.

Bonjour Martin,

Je livre une réflexion brut que je n'ai pas réellement travaillée encore, car il y a énormément de thèmes que je veux aborder. Je compilerai à la fin...il y a du boulot, mais ça me fait plaisir.

Je trouve réellement vos propos très intéressant, (l'adaptation) pourriez vous développer un peu plus, je pourrai surement en faire un chapitre complet ?

Merci d'avoir passé du temps à me lire Wink

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry54
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 45
Nombre de messages : 55
Inscription : 14/01/2011
Localisation : COLOMBES
Emploi : Consultant SAP
Passions : video
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Lun 21 Jan 2013, 09:15

Bonjour Moghelon,

Voila en vrac des points communs qui me viennent à l'esprit.Je n'ai pas encore restructuré ma pensée.

D'un premier abord,on ne voit rien de commun entre les ovnis et le monde spirituel.
Cependant il y a des points communs.

D'un côté on recherche la vie extraterrestre,de l'autre on recherche la vie après la mort.
Des 2 côtés,on a des témoins qui ont vu ou vécut des expériences hors du commun et qui ont changé leur vie.
L'Intelligentia utilise les mêmes techniques pour les décrédibiliser.On fait peur aux enfants avec des histoires de fantômes et d'hommes verts mais sans y prêter sérieux.Un médecin qui étudie les NDE est ridiculisé par ses pairs.Heureusement,cela évolue.
Ces 2 domaines ont en commun leur lien au divin.D'un côté l'âme qui serait d'essence divine et de l'autre des phénomènes ovniens trés anciens qui auraient influencés nos religions.(Je parle de phénomènes ovniens pour ne pas entrer dans l'hypothèse ET)
Nous avons des témoignages de personnes ayant vu des ovnis et ayant l'impression qu'ils lisaient leurs pensées car l'ovni se comportait comme le témoin voulait qu'il se comporte.
La vitesse et les accélérations fulgurantes des ovnis sont un fait également.
Dans le domaine des NDE,certains médecins rassemblent des expériences de NDE comme le Dr. Raymond Moody.Lors de sortie extracorporelle, des témoins affirment avoir pu lire les pensées et être aller voir un proche à de grandes distances et cela presque instantanément par la pensée.Nous avons donc 2 facultés communes aux 2 domaines :télépathie et vitesse supraluminique.

Nous nous demandons pourquoi les ovnis si supérieurs à nous technologiquement ,ne se révèlent pas à la face du monde et l'on suppose que l'on attend de nous un bond technologique.Ils nous disent,vous voyez, on arrive à faire cela,essayer de le faire aussi.
Nous nous demandons pourquoi l'on est sur Terre et certains pensent que notre âme acquiert de l'expérience et évolue.On ne peut accéder au niveau supérieur sans avoir atteint un certain stade.Dans le bouddhisme,le but est d'atteindre est l'illumination afin de rompre le cycle des réincarnations.

Désolé si c'est confu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Lun 21 Jan 2013, 09:56

@thierry54 a écrit:
Bonjour Moghelon,

Voila en vrac des points communs qui me viennent à l'esprit.Je n'ai pas encore restructuré ma pensée.

D'un premier abord,on ne voit rien de commun entre les ovnis et le monde spirituel.
Cependant il y a des points communs.

D'un côté on recherche la vie extraterrestre,de l'autre on recherche la vie après la mort.
Des 2 côtés,on a des témoins qui ont vu ou vécut des expériences hors du commun et qui ont changé leur vie.
L'Intelligentia utilise les mêmes techniques pour les décrédibiliser.On fait peur aux enfants avec des histoires de fantômes et d'hommes verts mais sans y prêter sérieux.Un médecin qui étudie les NDE est ridiculisé par ses pairs.Heureusement,cela évolue.
Ces 2 domaines ont en commun leur lien au divin.D'un côté l'âme qui serait d'essence divine et de l'autre des phénomènes ovniens trés anciens qui auraient influencés nos religions.(Je parle de phénomènes ovniens pour ne pas entrer dans l'hypothèse ET)
Nous avons des témoignages de personnes ayant vu des ovnis et ayant l'impression qu'ils lisaient leurs pensées car l'ovni se comportait comme le témoin voulait qu'il se comporte.
La vitesse et les accélérations fulgurantes des ovnis sont un fait également.
Dans le domaine des NDE,certains médecins rassemblent des expériences de NDE comme le Dr. Raymond Moody.Lors de sortie extracorporelle, des témoins affirment avoir pu lire les pensées et être aller voir un proche à de grandes distances et cela presque instantanément par la pensée.Nous avons donc 2 facultés communes aux 2 domaines :télépathie et vitesse supraluminique.

Nous nous demandons pourquoi les ovnis si supérieurs à nous technologiquement ,ne se révèlent pas à la face du monde et l'on suppose que l'on attend de nous un bond technologique.Ils nous disent,vous voyez, on arrive à faire cela,essayer de le faire aussi.
Nous nous demandons pourquoi l'on est sur Terre et certains pensent que notre âme acquiert de l'expérience et évolue.On ne peut accéder au niveau supérieur sans avoir atteint un certain stade.Dans le bouddhisme,le but est d'atteindre est l'illumination afin de rompre le cycle des réincarnations.

Désolé si c'est confu.

Bonjour Thierry,

Heureux de vous relire !

Oui, effectivement il y a un mélange des genres, mais je pense comprendre et même adhérer à votre cheminement de pensée. La, je suis pris par la boulot et je ne peux pas faire une réponse plus détaillée.

Je reviens vers vous bientôt !

Mon constat est qu'avec l'ensemble des réflexions sur les divers thèmes qui titillent notre curiosité, nous pouvons écrire une sorte de manuel universel quant à une projection humaine de ce que serait une rencontre avec une civilisation moins avancée sur une autre planète. Et, bien évidemment faire le parallèle sur l'hypothèse ET et comment ils pourraient nous appréhender en tant que civilisation naissante.

Ce sera long, mais, l'ensemble des sujets à aborder et des théories de chacun est véritablement passionnant.

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann23
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 31
Nombre de messages : 254
Inscription : 14/12/2010
Localisation : Paris
Emploi : technicien (Physique des particules)
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Lun 21 Jan 2013, 10:39

Salut à tous,

Sujet très intéressant qu'est abordé ici. Mais je ne l'ai que survolé pour le moment.

Juste une petite intervention de ma part pour préciser un point avancé par Martin et qui pourrait induire en erreur certains d'entre nous.

Citation :
en effet la vie des éspéces étant lié a la durée de vie de leur étoile
10 milliards d'années, la vie sur ces planétes suppose une évolution
tres rapide pour trouver le moyen de voyager a travers la galaxie.

Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t16317p25-que-representons-nous-pour-une-civilisation-avancee#ixzz2IbGEF5kJ

Cette assertion ne reflète que les planètes en orbite autour d'une étoile similaire à la notre.
Or il existe une multitude de variétés d'étoiles de types différents. Lesquelles ont des durée de vie estimées de quelques dizaines de millions d'années pour les plus massives à quelques 10e10 années pour les moins massives.

Si la durée de vie des espèces d'une planète est conditionnée par la longévité de son étoile, alors certaines d'entre elles pourraient avoir beaucoup de temps devant elles. Beaucoup plus que nous!

Là où je rejoint Martin, c'est qu'en appliquant le principe de relativité, l'évolution des espèces pourrait être plus ou moins rapide suivant le temps imparti par l'étoile mère. En gros, la vitesses d'évolution des espèces vivantes liée à une étoile donnée, pourrait être relative à la durée de vie de cette étoile. Mais ceci n'est que pure supposition. Nous n'avons à ma connaissance aucune information pour explorer sérieusement cette hypothèse.

Quelques liens permettant de se documenter sur les étoiles:

http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/astronomie-1/d/etoiles-la-diversite-du-monde-stellaire_885/c3/221/p1/

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89volution_des_%C3%A9toiles

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile

Cdlt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 65
Nombre de messages : 1715
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Lun 21 Jan 2013, 10:45

Bonjour Moghelon,

Je vais developper le sujet dans la journée, le sujet est tres passionnant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry54
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 45
Nombre de messages : 55
Inscription : 14/01/2011
Localisation : COLOMBES
Emploi : Consultant SAP
Passions : video
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Lun 21 Jan 2013, 13:55

Re bonjour,

après analyse de mes données,l'HET reste la plus vraisemblable.
Par contre, mettre en perspective que la vie sur Terre n'est qu'une étape pour notre âme,sachant que chacun choisi sa vie sur Terre avant de s'incarner selon un plan bien défini, montre que les ET font partie intégrante de ce plan.
Ont ils créé l'homme à leur image ?
Ont ils influencé nos premières civilisations ainsi que les religions ?
J'ai appris de mes lectures sur l'au dela que nos âmes défuntes ont besoin d'amour même après leur mort,que cela les aidait pour changer de plan.
J'entrevois une chaîne où l'âme a besoin d'amour, l'amour a besoin de la vie,la vie a besoin des atomes créés par l'explosion de gigantesques étoiles.La vie n'est plus une finalité mais un moyen.
Même si notre société individualiste n'aspire pas à l'amour de son prochain,celui reste fort au niveau familial.
Si les ET sont bien à l'origine des religions dont le message principal est Dieu est amour ,aimer les uns les autres comme Dieu vous aime ,que font ils encore ici ?
La réponse la plus simple est qu'ils surveillent qu'on ne s'autodétruisent pas car plus de vie = plus d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
humain11
Nouveau membre
Nouveau membre




Masculin Age : 56
Nombre de messages : 3
Inscription : 18/01/2013
Localisation : Belgique
Emploi : Informatique
Passions : Tout
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Lun 21 Jan 2013, 14:06

Bonjour, Sujet très intéressant.

Avant de tenter de répondre à cette question « que représentons nous pour une civilisation ET », j’ai essayé de rassembler certains faits qui témoignent de l’existence de civilisations ET avancées et de les analyser :
- Ils nous visitent depuis plusieurs milliers d’années : les vestiges, témoignages, traces laissées sur toute la planète.
- Ils sont déjà rentrés en contact avec nous, mais très peu de fois, et surtout, il y a très longtemps : les mayas, quelques détails troublants dans l’ancien testament, les sumériens.
- Ils tentent d’orienter notre évolution : les apparitions maritales, voir plus.
- La première bombe atomique a révélé notre existence à toutes les civilisations avancées de la galaxie : le nombre d’apparition d’OVNI a « explosé » depuis cet évènement.
- Ils ne se montrent pas, ou alors, de manière accidentelle : stratégie évidente, qui met en exergue un adage bien connu : comment combattre un ennemi potentiel que l’on ne connait pas et qui de surcroit est invisible.
- Ils nous enlèvent, nous étudient, et prélèvent notre matériel génétique : nombreux cas d’abduction, documentés avec sérieux.
- Quelque chose les empêche de nous coloniser ou de nous envahir : existe-t-il une sorte d’ONU galactique ?
- Il semble qu’il existe une sorte de guerre entre eux : des récentes vidéos de l’ISS, publiées par la NASA, montrent un dispositif terrestre repoussant ce qui semble être un OVNI tentant de renter dans l’atmosphère.

Donc, en analysant les fait décrits ci-dessous, je pense qu’une ou deux races d’ET connaissent l’emplacement de la terre depuis des milliers d’années. Cet emplacement, ils tentent de le cacher afin de le préserver, peut être pour son matériel génétique et sa diversité incroyable de vies. Car ces races d’ET doivent avoir orientés et planifiés toutes les formes de vie présentes dans leur monde. La diversité de leur monde doit s’appauvrir. Ces ET doivent être des races vieillissantes et auront un jour un besoin de se renouveler en prélevant les matériaux nécessaires sur notre planète. On pourrait d’ailleurs s’interroger sur certains passages de l’ancien testament qui montrent clairement que l’intention de Dieu/ET était ne nous garder à jamais comme un troupeau de moutons dans le jardin d’EDEN/terre avant que l’un d’entre eux ne nous ouvre les yeux en nous faisant gouter le fruit de l’arbre de connaissance. Donc, ces ET nous visitent depuis plusieurs millénaires, ils ont même établis des contacts avec nous, mais sans jamais nous délivrer la moindre parcelle de leur connaissances ou alors, peut-être à l’occasion du déluge en faisant construire par Noé sa fameuse arche (il faut bien sauver le troupeau…). D’après les tablettes sumériennes et certains évangiles apocryphes, il semblerait même qu’ils aient tentés de modifier notre patrimoine génétique et notre évolution. Ces ET ne sont donc pas nos amis. Ils ne sont pas là pour nous aider mais pour nous exploiter. Ils nous gardent précieusement de coté, en intervenant de temps en temps sur notre évolution à travers des messages religieux. Cependant, un jour d’aout 1945, l’explosion de la première bombe atomique à rendu notre présence visible à toutes les civilisations avancées des environs de notre système solaire. Et çà à déclenché la ruée vers notre planète au grand désespoir de la race première qui essayait de nous garder pour elle toute seule. Ces multitudes de races auraient bien pu nous contacter, voir nous envahir mais il n’en a rien été. Il doit donc exister une sorte d’ONU galactique qui les forcent à respecter certaines règles de non ingérence. Ils se livrent également une espèce de guerre en s’empêchant mutuellement l’approche de notre planète. Peut être certains ET sont-ils rentré en contact avec nos gouvernement et s’arrogent le droit de présence en échange de quelques technologies. Donc, d’un coté, ils respectent ces règles mais de l’autre, ils nous enlèvent (à petite échelle bien sur) tout en se gardant bien de se monter. J’ai deux explications à ces enlèvements. La première explication se trouve dans notre patrimoine génétique. Ils prélèvent notre patrimoine génétique dans un but de renouvèlement de leur race ou dans un but d’expérience par clonage et hybridation des espèces. La deuxième explication est que ces enlèvements sont faits dans un but stratégique. Ils nous dissèquent (pas avec un bistouri, bien sur, mais de manière moins intrusive) et analysent le fonctionnement de notre cerveau dans le but de nous connaitre, de nous manipuler et de nous éliminer ci nécessaire, car ils savent que tôt ou tard, nous entrerons en concurrence avec eux. Je suis donc totalement d’accord avec Hawkins quand il affirme que l’humanité de devrait jamais initier un contact avec les ET car s’ils existent, ils sont potentiellement dangereux.

Donc, les ET ne sont pas nos amis. Ils ne se montrent pas pour des raisons évidentes de confidentialité. Ils nous enlèvent dans un but stratégique et/ou d’hybridation. Ils tentent d’orienter, voir de retarder notre évolution. S’ils se montrent un jour, se sera probablement pour nous menacer, car l’humanité aura pris un chemin qui ne leur convient pas. De toute façon, nous les découvriront un jour par nous même quand nous sortirons de notre système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector01
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 54
Nombre de messages : 486
Inscription : 16/04/2010
Localisation : Paris
Emploi : privé
Passions : jardinage, cosmologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Lun 21 Jan 2013, 23:01

Bonsoir,
à thierry :
Citation :
le message principal est Dieu est amour
Non, ce n'est pas le sujet ici, et de plus cela est discutable en théologie.

à humain 11 :
Citation :
Ils sont déjà rentrés en contact avec nous, mais très peu de fois, et surtout, il y a très longtemps : les mayas...
Non, ceci est une affirmation gratuite : l'archéologie atteste que les Mayas se sont développés et déclinèrent seuls.

Pour revenir au sujet principal : que représentons-nous ?
N'oublions pas que notre univers est rempli de phénomènes extrêmement violents et que des civilisations plus avancées savent forcément la fragilité de la vie. Il n'est pas déraisonnable de penser qu'un classement de chaque 'foyer' identifié de civilisation est effectué selon des échelles de risques très élaborées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Mar 22 Jan 2013, 08:03

Bonjour à tous,

Bien, je vois que le débat prend forme, c'est parfait !

Je ne peux malheureusement pas développer dans l'immédiat je dois partir au boulot.

Je reviens vers vous tous au plus vite !

Amitiés.

Edit : j'allais oublié avant de partir au boulot.


Citation :
Prise en compte de l'information dans l'analyse de l'évolution de l'espèce humaine afin de mieux comprendre le phénomène ovni Jacky KOZAN août 2012

http://www.ufolog.eu/xmedia/Information.pdf

Juste 4 pages Wink

Le lien cité sur ce PDF pour ce qui est de Daniel Robin et sa synthèse de publication MATIÈRE, ÉNERGIE, INFORMATION et la physique des civilisations extraterrestres est mort.

Vous le retrouverez ici !

http://area51blog.wordpress.com/2012/08/14/matiere-energie-information-et-la-physique-des-civilisations-extraterrestres

Du même Auteur !

Citation :
Le phénomène ovni: signification – origine - impact

Texte de Jacky KOZAN - Juin 2012

http://www.ufolog.eu/xmedia/ovnisigniforigimpact2.pdf

10 pages Wink


Bonne lecture et à bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
humain11
Nouveau membre
Nouveau membre




Masculin Age : 56
Nombre de messages : 3
Inscription : 18/01/2013
Localisation : Belgique
Emploi : Informatique
Passions : Tout
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Mar 22 Jan 2013, 09:33

@Hector01 a écrit:

à humain 11 :
Citation :
Ils sont déjà rentrés en contact avec nous, mais très peu de fois, et surtout, il y a très longtemps : les mayas...
Non, ceci est une affirmation gratuite : l'archéologie atteste que les Mayas se sont développés et déclinèrent seuls.

Attention, il faut bien lire.
Je n'ai jamais affirmé que les mayas se sont développé avec une aide ET.
J'ai juste indiqué qu'il ont probablement été en contact avec des ET.

Mais, détrompez-moi, n'est ce pas le but d'un site comme celui-ci d'avancer des hypothèses et d'en débattre?
Je sais pertinemment bien, et vous aussi, je présume, qu'il n'y a 'pas de preuves de l’existence des ET mais seulement des indices, des hypothèses.
Et là, je vous rejoint, toute affirmation au sujet des ET ne peut être que gratuite.

Au sujet des artefacts mayas,
L'archeoloque autrichien, Klaus Dona
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=XmMwo1Xzgus

Connaissez-vous Nassim Haramein ?
http://www.dailymotion.com/video/xowr9d_ufo-ancien-artefacts-mayas-2012_news
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kernel33
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 211
Inscription : 05/06/2008
Localisation : Vignoble Nantais
Emploi : gérant de société
Passions : deco rugby ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Mar 22 Jan 2013, 10:52

Je pense que le système de divulgation n'engage que ceux qui la cherche:
Peut-être est-ce au civil de le chercher? et de le révéler :

Pour ma part toutes histoires a une part de vérité certe enjolivé, romancé, extrapolé qui est du fait de notre esprit inventif ce qui nous fait évoluer? Car l'homme cherche avant tout à concrétiser ses rêves: Et pour ça les scientifiques qui ont une démarche très louable et objectives sont essentiels pour tirer les conclusions de nos connaissances, élaborer des théories, échaffauder des plans pour aller vers une étape suivante. Mais en somme nous sommes tous des scientifiques et apprenons les uns des autres les expériences (l'école est là pour ça). Cependant les civilisations sur terre se ressembles de plus en plus et une certaine homogénéisation de nos connaissance et peut-être est-ce notre erreur de fonctionner comme sur mode "(Mono-Canal)".

Si on se réfère à l'histoire il n'y a pas si longtemps que le 0 "zero" s'est invité dans notre système algébriques, (piqué aux incas) avec des civilisations ayant évolué près de 10 000 ans sans se cotoyer. Il a fallu attendre près de 200 ans avant qu'il ne soit comunément admis et enseigné. demandez à une personne de plus de 75 ans de calculer une fonction f(x) à deux inconnues, ou même de dire deux fois plus en parlant de quantification et qu'elle vous réponde "mais non 1x de plus..." ; elle comptes en douzaines et nous par dizaines etc... Il ne faut pas croire mais il s'opère des changements radicaux dans notre sytème de pensée, mais elle devient quand même très linéaire.

il est donc fort à parier que l'introduction d'autres systèmes de pensées ou d'autre systèmes de voir notre environnement est difficile a accepter du fait que nous pensons que nous savons tout... Comme des poissons dans un bocal.

http://www.mysteredumonde.com/videos/un-astrophysisien-parle-des-ovnis_1172.html
http://www.dailymotion.com/video/xjvqkp_michio-kaku_tech
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Mer 23 Jan 2013, 05:47

@Yann23 a écrit:
Salut à tous,

Sujet très intéressant qu'est abordé ici. Mais je ne l'ai que survolé pour le moment.

Juste une petite intervention de ma part pour préciser un point avancé par Martin et qui pourrait induire en erreur certains d'entre nous.

Citation :
en effet la vie des éspéces étant lié a la durée de vie de leur étoile
10 milliards d'années, la vie sur ces planétes suppose une évolution
tres rapide pour trouver le moyen de voyager a travers la galaxie.

Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t16317p25-que-representons-nous-pour-une-civilisation-avancee#ixzz2IbGEF5kJ

Cette assertion ne reflète que les planètes en orbite autour d'une étoile similaire à la notre.
Or il existe une multitude de variétés d'étoiles de types différents. Lesquelles ont des durée de vie estimées de quelques dizaines de millions d'années pour les plus massives à quelques 10e10 années pour les moins massives.

Si la durée de vie des espèces d'une planète est conditionnée par la longévité de son étoile, alors certaines d'entre elles pourraient avoir beaucoup de temps devant elles. Beaucoup plus que nous!

Là où je rejoint Martin, c'est qu'en appliquant le principe de relativité, l'évolution des espèces pourrait être plus ou moins rapide suivant le temps imparti par l'étoile mère. En gros, la vitesses d'évolution des espèces vivantes liée à une étoile donnée, pourrait être relative à la durée de vie de cette étoile. Mais ceci n'est que pure supposition. Nous n'avons à ma connaissance aucune information pour explorer sérieusement cette hypothèse.


Cdlt

Bonjour Yann,

Je comprends et j'adhère partiellement à votre analyse !

D'ailleurs, vous étayez pour une partie mes propos sur le côté éphémère d'une civilisation et ainsi son importance probable pour des espèces bien plus évoluées.

Si vous disposez d'un peu de temps, je vous invite à lire ceci "Conséquences de la Théorie de l’Inflation sur la possibilité de visites extraterrestres" qui devrait fortement vous intéresser : http://www.ufolog.eu/xmedia/JFGille/InflationvisitesET.pdf


@thierry54 a écrit:
Re bonjour,

Si les ET sont bien à l'origine des religions dont le message principal est Dieu est amour ,aimer les uns les autres comme Dieu vous aime ,que font ils encore ici ?
La réponse la plus simple est qu'ils surveillent qu'on ne s'autodétruisent pas car plus de vie = plus d'amour.

Bonjour Thierry,

Je pense que vous faites une analogie avec l'ontologie. Philosophiquement, c'est ce qui s'en rapproche le plus.

Mais je tiens à préciser que "Dieu", n'est pour moi qu'une utopie humaine pour palier à nos propres défaillances et ignorances. Je ne nie pas pas la possibilité d'un créateur universel (on ne sait pas grand chose pour le moment sur qui nous sommes et notre univers ou des univers possibles), mais les textes religieux écris et interprétés par l'homme ne sont pour moi qu'une façon de pouvoir diriger les masses.

Notre histoire nous enseigne sévèrement ce que l'humanité en a fait. (Guerres, rétention du savoir, recherche du pouvoir/domination, inquisition). Ou est l'amour ?

Par contre, je suis d'accord sur le principe d'une surveillance de notre civilisation sur son développement.

Humain11, Hector01 et Kernel33, je ne vous oublie pas, mais mon temps est limité, je reviens vers vous bientôt.

Amicalement.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Lun 28 Jan 2013, 12:45

Reprenons !

Désolé si je prends un peu mon temps, mais j'ai aussi une vie à gérer Wink

Analyse de Sylvie Joubert sur le "message de Daniel"

source : http://www.ufolog.eu/?/Publications/Analyse-message-Daniel

PDF : http://www.ufolog.eu/xmedia/AvisSylvieJoubertMessageDaniel.pdf

Je ne vais reprendre que quelques passages !

Sylvie JOUBERT, Docteur en Sociologie, membre de "l’Académie d’Ufologie", analyse sur le "Message de DANIEL Janvier 2010

Les hypothèses de départ

a) Celle des groupes émergents : la Terre confrontée à divers problèmes remettant en
cause le bonheur, l’évolution, voire la survie de l’espèce va voir émerger des groupes
humains détenant les clés d’une future et nouvelle expérience du monde. De ceux-ci
dépend la mise en route d’un processus dont le but ultime est de redonner aux humains
les clés d’un destin, d’un libre choix, qui ont été usurpés par des êtres venant de
l’extérieur de notre planète. Ces groupes émergents tenteront de mettre fin à un vieux
processus qui risque de tout faire perdre à l’humain s’il perdure, et c’est en s’appuyant
sur une logique de coopération que le nouveau processus pourra voir le jour. Ce
nouveau processus est appelé par l’auteur : le nouveau paradigme d’expérience et
d’intention.

b) Celui du nouveau paradigme d’expérience : ce paradigme révèle l’urgence de
procéder à un nouvel enclenchement, à savoir la nécessité de procéder à un recentrage
des intentions et de la conscience humaine. Seul un tel recentrage rendra l’espèce
humaine capable de repérer les programmations qui sont faites sur elle à son insu par
des entités sans scrupule. Le nouveau paradigme d’expérience est axé sur le
discernement des lois universelles de base, et ces lois de base sont méconnues et
inexploitées par les humains. Le nouveau paradigme suppose que l’humain est capable
de faire des choix intentionnels et, donc, d’être capable d’affranchissement à l’égard
des formatages. Partants de cet effort, les humains deviendront alors capables de
passer à autre chose, c’est-à-dire à un autre stade de leur évolution. Ce nouveau stade
évolutif enclenché par l’Homme lui-même, et par lui seul, s’avèrera irréversible une
fois mis en route. Ce mouvement constitue la condition sine qua non du contact avec
d’autres races aussi respectables que lui, ainsi que l’entrée du monde des hommes de
la Terre dans la communauté galactique… qui existe déjà.

DU POINT DE VUE POLITIQUE:
du statut colonial à la souveraineté galactique
Je commence à envisager ma citoyenneté galactique…
Une bonne partie de ce texte pique la citoyenneté qui sommeille en nous. En tant que membre
d’une nation d’abord, de la Terre ensuite, nous avons des projets communs, mais aussi des
droits en commun et, notamment, celui de décider de notre destin sans l’intervention
d’intéressés venant de l’extérieur. Pour cette raison, la proposition y est faite de promouvoir
une déclaration d’autonomie nous redonnant les rênes de la planète. Pour ce faire, nous avons
besoin de toute la force des groupes représentatifs qui entendent mettre en place le nouveau
paradigme d’expérience. Attention, ces groupes ne sont pas à confondre avec les partis
politiques actuels, ils semblent (du moins dans le texte) plus informels, extragéographiques,
comme si la localisation n’était pas fondamentale, pas plus que la présence de leader.
L’auteur nous délivre fort peu d’informations à leur sujet, si ce n’est :
- leur aptitude à dégager de la concentration autour du nouveau concept d’existence
- leur désir de laisser derrière l’Histoire et de créer quelque chose de nouveau - leur aptitude à conseiller plus que mener
- leur mission de redonner le vrai sens de l’identité des Terriens en proposant une
autre interprétation historique des évènements
Pour ceux qui attendent que des extraterrestres ‘changent’ le monde, la déception risque d’être
grande. Le message, bien que métaphorique, est clair : « L’avenir de cette planète repose sur
vos épaules intérieures ». Les groupes émergents et disséminés portent donc sur leurs épaules
intérieures le paradigme de la nouvelle expérience, ils sont les vecteurs et piliers d’un
changement qui sera pas essence politique, car renvoyant forcément à l’art et la manière de
conduire les affaires publiques.
L’option politique de ce changement repose sur grand plan de coopération censé prouver aux
autres civilisations de la galaxie qui gardent un oeil sur nous : que nous sommes prêts à
entamer une relation avec eux d’égal à égal (au moins sur le plan de l’intention) et à rendre
définitivement réelle la perspective du « contact » : «Une galaxie peuplée d’êtres divins, vos
compagnons d’existence, attendent votre décision et les actions subséquentes qui refléteront
cette décision. Il faut des êtres matures et intelligents pour concocter de manière réfléchie un
plan sans précédent de coopération visant la plus haute intention possible pour une
civilisation entière ».
Une collaboration temporaire (nommée consortium) a été envisagée par des entités non
terrestres dans le but d’aider les terriens, elle opère partiellement sur notre planète au risque et
au péril de leurs membres. Toutefois, s’empresse-t-on de nous dire, elle ne saurait être la clé
de la résolution de nos problèmes. L’authentique clé est, et restera, la conscience active
individuelle et collective de l’humanité soutenue par une puissance de concentration qui joue
le rôle de paravent permettant de lutter, d’un côté, contre l’oppression aliène et, de l’autre,
contre le danger que présente la fin annoncée d’un cycle naturel.
Ainsi, la concentration individuelle et collective se calera sur une sorte de taux vibratoire en
harmonie avec la transmutation en cours. Par ailleurs, l’entrée individuelle dans ce taux
vibratoire pourra s’avérer protectrice de quelques désastres jusqu’à ce que le processus
entamé arrive à son terme.
Avouons que cette vision de la défense est tout sauf habituelle. Elle éloigne toute perspective
d’attaque, de prévention technique et de repérage géographique ; surtout, elle nous met face à
un ennemi invisible et ingérable avec les stratégies et les armes classiques… bref, le pire des
ennemis ! La fameuse déprogrammation mentale dont nous parlons depuis le début est, ici, à
l’épreuve du feu puisqu’il s’agit ni plus ni moins de reconsidérer dans l’urgence une autre
composante de protection de soi et d’autrui. L’espoir surgit dans l’orbe d’une résistance
intérieure active, et non dans une action programmée.
Métaphoriquement parlant, il me semble que nous sommes là dans une logique d’esquive qui
rappelle un peu celle de l’aïkido, dont la signification est « la voie de la concordance des
énergies ». Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’absorber l’adversaire (ou l’adversité) en se servant
des forces agissantes de l’univers (les lois), et non d’adopter des postures agressives ou une
volonté de nuire. Encore et toujours, le défi est celui de l’alliance entre technique de combat
et réflexion métaphysique. À l’image des maîtres d’Aïkido qui expliquent que ce n’est surtout
pas un sport, mais une façon d’appréhender l’homme, il me semble que l’auteur tente de faire
entrevoir à son lecteur l’urgence d’accéder à cette autre vision de lui-même et de sa Terre. Ce
faisant, il espère bien aussi l’initier à un autre niveau de sa citoyenneté… et donc de ce que
peut être la politique si on adopte un autre angle de vue.
C’est au prix de cet effort planétaire et paradigmatique que l’humain se délivrera de statut
colonial dans lequel il est englué. En laissant tomber son vieil habit de victime politique, il
gagnera ainsi celui de citoyen galactique, et pourra se fédérer à d’autres races qui, semble-til,
attendent notre feu vert. Alors, à la politique de la troisième dimension, succèdera une autre
expérience de la Cité, ainsi qu’un autre type de souveraineté.

Conclusion
« Sois la bienvenue, ô vie! Je vais rencontrer pour la millionième fois la réalité de
l'expérience et façonner dans la forge de mon âme la conscience incréée de ma race. »
James Joyce
Au terme de la mise en relief des grandes thématiques de ce texte, il reste bien des questions
non résolues, à commencer par : qui se cache derrière le nom de « Daniel » ? Mais aussi :
pourquoi rester silencieux sur l’identité, la localisation et la culture des aliens oppresseurs qui
nous surplombent de leur contrôle, s’ils existent? Si nous admettons qu’il nous appartient
aujourd’hui de trouver la réponse à nos problèmes de victimes, pourquoi les membres d’une
souveraineté galactique ont-ils accepté à l’origine qu’un tel contrôle à l’égard de la Terre se
mette en place, alors qu’ils auraient sans doute pu jouer eux-mêmes (au minimum) avec leur
concentration sur notre image globale, en vertu de cet esprit de coopération qui leur est si
cher? S’il est relativement aisé de percevoir les différents visages de la programmation
mentale à l’oeuvre dans nos sociétés, si cette option est fort crédible pour toute personne
n’adoptant pas la politique de l’autruche, qu’est-ce qui nous dit qu’elle vient d’un
planificateur non terrestre plutôt que des effets pervers de nos civilisations ? Etc.
Ces interrogations viendront à l’esprit et au bon sens de beaucoup de lecteurs. Je crains qu’il
n’y ait pas de réponses à celles-ci, sauf si l’auteur décide de relancer le débat en dévoilant
certains points suffisamment imparables pour accréditer les propos tenus ; pour justifier aussi
de son identité. Attendons ces points complémentaires, l’esprit ouvert ! En attendant, il me
semble que nous devons raison garder, et ne pas nous engager sur l’origine de ce texte, car
aucun élément sérieux ne nous le permet.
Par contre, nous n’avons aucune raison d’ignorer les pistes de réflexion qu’il contient. Bien au
contraire, derrière son aspect compacté, derrière sa forme enserrée de concepts pêle-mêle,
derrière la succession de phrases parfois peu reliées les unes avec les autres rappelant les
mauvaises traductions, se cachent des pistes tout à fait essentielles dont nous avons besoin
pour notre hygiène mentale. À plus forte raison si nous entretenons quelque lien avec le vaste
monde des ufologues.
L’une des grandes vertus de ce texte est qu’il incite le lecteur (de bonne volonté et qui joue le
jeu) à déplacer un peu son centre de gravité cognitif et existentiel. Par exemple, et ainsi que
nous l’avons vu, notre faculté cognitive glisse-t-elle par le simple jeu de lecture de la causalité
vers la synchronicité, de l’action/réaction vers l’imagination active ; le contenu de ces
feuillets réoriente également notre rapport au temps chronologique vers un temps plus
cyclique confrontant l’humaine nature à l’expérience du sens et de la durée subjective. Enfin,
au fil des pages, nous nous dégageons progressivement de la toute-puissance de l’information
mentale, au profit d’une information intérieure mise en demeure de retrouver ses lettres de
noblesse et son statut d’entendement légitime, etc.
Autant de petits coups portés à notre expérience usuelle, et qui montrent à juste titre que
l’univers est incompressible à notre vision mortifère et académique des choses. Autant de
pistes réflexives qui pourraient nous aider à comprendre notre propre vie, certes, mais aussi à
entrevoir la complexité d’un monde environnant, étranger, galactique, qui n’a rien à voir avec
nos agitations et qui, peut-être, ajuste son comportement à d’autres lois.
Pour ma part, j’ai pris plaisir à parcourir ces lignes nourrissantes pour l’esprit. Je partage la
certitude de son auteur que je résume de la façon suivante : si nous voulons comprendre le
fait, comprenons aussi l’imaginaire créateur qui en est à la base. Ce faisant, ne délaissons
aucun outil et aucune méthodologie sous prétexte qu’ils ne sont pas accrédités par le savoir
dominant et ses relais médiatiques, éducatifs, spirituels ou autres.

Ici nous comprenons (pour ceux qui liront le PDF en son entier) les diverses questions philosophiques et paradigmes qui accompagnent cette thèse.

Je reviens vers vous bientôt !

Au plaisir de vous lire !

Amicalerment,

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistyface
Nouveau membre
Nouveau membre




Masculin Age : 34
Nombre de messages : 2
Inscription : 28/09/2012
Localisation : france
Emploi : vente
Passions : de tout :-)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?   Mer 13 Mar 2013, 19:22

Tout d'abord chapeau, sur ce forum je trouve de tres bonnes théories qui ne demande qu'a etre poussée et je trouve ca tres constructif.

J'apporte de l'eau a votre moulin meme si c'est dérisoire par rapport a ce qui a été abordé, soyez indulgeant.

Je reprend le commentaire de martin sur la capacité d'une espece a évoluer rapidement, je trouve ca tres pertinant.

Je pense que l'homme actuel est enclin a quelques disfonctionnements psychologique, ma reflexion (a la lecture du post et autre) me fait penser que l'homme conditionne ses avancées dans le meme axe que ses peurs.

Que nous "regressons" dans nos recherches en nous concentrant sur des creations censé nous rassuré, ou combler un manque inconscient.

Partant de la il est tres facile a une autre espece plus forte voir equilibrée de maintenir un certain controle sur nous.

Nous avancons lentement car notre pensée me semble etre encore a l'etat d'enfant, avec ses peurs, et par consequent ses violences.

Une espece qui agit a l'unison est donc bien plus rapide a evoluer et trouve aussi plus vite certaines connaissance.

C'est l'image utopique de science fiction de société "parfaite", peut etre générée elle meme par notre incapacité a l'etre nous meme.

Par consequent je me dis que le but d'un visiteur quel qu'il soit ne serait peut etre pas celui qu'on l'entend mais quelque chose qui s'apparentrai a une collecte de savoir global de tout genre. Et je me dis que nos PC et internet ne pourrai etre que des moyens pour eux de collecter assez d'information avant de passer a autre chose, leur but serais le savoir, quitte a creer les condition favorable a celui ci.

Désolé si ce n'est pas clair, premier post et j'essai de suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Débat Ovni général-