Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Le témoin sa réaction et son comportement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Jdeuxf
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 41
Nombre de messages : 269
Inscription : 23/11/2008
Localisation : Bonneval
Emploi : non communiqué
Passions : lecture, information
Règlement : Règlement

MessageSujet: Le ressenti psychologique des témoins d'observation   Jeu 22 Oct 2009, 15:38

Dans le sujet :

http://www.forum-ovni-ufologie.com/programmes-radio-tv-a-venir-et-archives-f26/le-point-sur-la-vie-extraterrestre-t8039.htm#55330

babouchka a écrit:
Par expérience (vague du 5 novembre 1990 dont j'ai été témoin repertorié ) il y a un un phénomène de sidération, de beauté, de sérénité ,de peur aussi qui émane d'un telle rencontre qui est du domaine de l'ineffable et c'est un ressenti profond très curieux .

Voir l'article sur les enfants du 5/11/1990 qui résume bien ce sentiment que j'appellerai différent et c'est un peu ce que les pilotes expliquent.


Je n'ai pas vu le documentaire, mais je trouve intéressant le ressenti psychologique des témoins. Est ce quelque chose de systématique où est ce lié à une (des) disposition(s) psychologique (s) d'une certaine part de la population? Si le phénomène est systématique on pourrait supposer que c'est un état psychologique induit par l'objet observé, ce qui donnerait du poids à l'hypothèse du système de contrôle. Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Othman
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 29
Nombre de messages : 198
Inscription : 31/03/2007
Localisation : Paris
Emploi : Etudiant
Passions : Guitare éléctrique, ufologie, psychanalyse...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Jeu 22 Oct 2009, 18:08

Sincèrement je pense que si ces expériences induisent des conséquences psychologique, cela dépend plus de l'observateur que de l'objet observé.
Il y aura autant de ressentis différents que d'observateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2041
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Mar 27 Oct 2009, 11:48

N'ayant moi meme jamais rien observé,j'imagine que le choc de la surprise d'un "phénomène inconnu" doit engendrer ces réactions physiologiques et psychologiques un peu comme un lapin pris dans un phare.
Maintenant passé la première réaction,vraisemblablement chacun va réagir differament(beauté,angoisse,curiosité ou fuite).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte
Participation sympathique
Participation sympathique
avatar



Féminin Age : 30
Nombre de messages : 15
Inscription : 13/04/2009
Localisation : Lyon
Emploi : Infirmière
Passions : Phénomène OVNI, réflexion, santé, bien-être, cinéma, séries TV, cuisine
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Lun 17 Mai 2010, 15:50

Bonjour Jdeuxf,

Je suis d'accord avec Othman. Je pense que cela dépend davantage de l'observateur.
J'ai moi-même observé un ovni (tu peux voir mon témoignage ici: http://www.forum-ovni-ufologie.com/temoignage-observations-d-ovni-phenomenes-et-pan-f3/26-07-2009-triangle-a-lyon-t7365.htm#68723). Nous étions 2 témoins: moi et ma soeur. A la vue de l'objet, nous étions surprise et sidérée par le caractère inattendu et inconnu de la chose. Après l'observation, j'étais plutôt excitée et contente d'avoir pu enfin observé un ovni. Parcontre, ma soeur était angoissée et a eu beaucoup de mal à s'endormir le soir, tandis que moi je me suis endormie comme un bébé comme d'habitude zzzz

Je pense que selon les individus, on a pas forcément les mêmes attentes, les mêmes craintes ou les mêmes interrogations face au phénomène, d'où parfois des réactions différentes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Lun 17 Mai 2010, 19:35

Ayant eu la chance de faire des observations en compagnie d'autres peronnes, j'ai pû voir des réactions très différentes allant de la surprise à la peur, en passant par l'indifférence(!). Je pense que chacun réagit en fonction de sa personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Julien.B
Administrateur
Administrateur
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 4584
Inscription : 16/08/2010
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Diverses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis affectent-ils la psychologie des témoins ?   Ven 15 Juil 2011, 13:07

Bonjour à tous les membres !

Voilà, je me pose une question qui me tourne depuis quelque temps dans la tête et j'aimerai avoir votre avis sur la question.
Nous pouvons nous rendre compte par le biais de certains témoignages que certaines personnes ont apparemment vu des choses improbables et extraordinaires dans le ciel. Certains (tout comme moi dans un de mes témoignages) n'hésitent pas à parler d'engin extraterrestre. Lors de ces mêmes témoignages (que l'on peut trouver sur le forum), des témoins ont pu décomposer leur(s) observation(s) et réussir à parler du côté psychologique et de leur ressenti intérieur.

D'après-vous, pourquoi lors d'une observation nous sommes la plupart du temps dans une sorte d'état second et semblons avoir moralement été touchés par le phénomène alors qu'il peut s'agir de n'importe quoi ? Est-ce d'après-vous à cause de toutes les idées reçues sur les ovnis, ou alors y a t-il une toute autre explication à cela ?

N'hésitez pas à réagir (cette rubrique est faite pour ça).

Merci à tous et bonne journée Wink

_______________________________________
Avant de participer, merci de bien vouloir prendre connaissance du règlement du forum :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Pour les débutants, voici la marche à suivre pour poster une image sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Jean-Baptiste
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 186
Inscription : 03/08/2009
Localisation : Belgique
Emploi : Policier
Passions : Sports, ufologie, échecs,....
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Ven 15 Juil 2011, 16:33

Les scientifiques étudiant le phénomène des objets volants non
identifiés ont fait face à un dilemne inhabituel : en l'absence de toute
"donnée concrète" à évaluer, telle qu'un fragment d'ovni ou d'un
véritable visiteur de l'espace, le scientifique est confronté à la
question d'abandonner entièrement l'investigation ou de se baser sur des
signalements de témoins occulaires, une source d'information
notoirement non fiable.
Le scientifique est plus à l'aise avec des données pouvant être
reproduites et validées par l'expérience répétée et que ses collègues
peuvent confirmer.
Une manière de résoudre ce dilemne est, bien sûr, de ne d'occuper que
des "données concrètes" et de rejeter les rapports de témoins
occulaires, avec la rationalisation
que ces signalements sont susceptibles de distortion, ne peuvent être
"prouvés," ou sont susceptibles de venir de "ragots." Une telle attitude
est aussi dommageable dans la quête de la vérité que l'est celle
d'accepter sans critique tout rapport de témoin oculaire. Un enquêteur
ouvert d'esprit, entreprenant honnêtement de comprendre les phénomènes
ovnis, ne peut écarter les signalements de témoins occulaires, qui à ce
jour représentent la seule information dont il dispose. Pas plus qu'il
ne peut ni accepter ces rapports sans regard critique, de nombreuses
possibilités d'erreur et de distorsion existant. Une attitude initiale
de "scepticisme bienveillant", comme l'a suggéré Walker (1968) dans son
excellent article sur l'établissement d'une crédibilité de
l'observateur, semble appropriée dans l'évaluation des observations de
témoins occulaires.


La perception est un processus complexe extraordinaire par lequel les
gens sélectionnent, organisent, et interprètent la stimulation
sensorielle en une image du monde porteuse de sens (Berelson, 1964). La
perception est plus que de simples données sensorielles ; elle est le
résultat d'un compromis entre sélection et interprétation de ces
données, et c'est justement lors de cette évaluation des sensations que
des distortions sont susceptibles d'intervenir, qui pourraient rendre
la perception d'un événement par une personne assez différente de celle
de son voisin. Il existe 3 grandes sources d'erreur dans un signalement
qui sont significatives dans la recherche sur les ovnis :



  1. des stimuli réels qui sont mal identifiés
  2. des stimuli non réels perçus comme réels ; et
  3. une falsification délibérée.


Erreurs résultant d'une mauvaise identification de stimuli réels



Les illusions d'optique et le fait que l'esprit soit apte à "jouer des tours"
sont bien connus. La Lune
sur l'horizon semble plus grande que lorsqu'elle est plus haute dans le
ciel. Un baton dans l'eau semble être courbé. Guilford
(1929) a montré qu'une petite source lumière stationnaire dans une pièce
sombre semblera se déplacer (l'effet d'autokinésie). Des "flotteurs"
dans les lentilles de l'oeil sont perçus comme des "points" dans les
airs. Les lignes suivantes semblent être de longueurs différentes :




Une mesure les montre être exactement de la même longueur.


Ce sont des distortions perceptives expérimentées par tout un chacun.
D'autres distortions pourraient être particulières à l'individu de par
ses propres besoins psychologiques. Il est de notoriété publique que la
"beauté est dans l'oeil de celui qui observe". Des enfants pauvres sont
plus enclins à surestimer la taille des pièces de monnaie que des
enfants riches (Bruner, 1947). Bruner
a montré que des pièces de monnaie marquée avec un signe de dollar
étaient évaluées de plus grande taille que des pièces équivalentes
marquées d'une swastika (Bruner, 1948). La literature psychologique est
pleine de rapports de distortions semblables de taille, distance et
temps et de leur lien avec les caractéristiques émotionnelles
individuelles (Brikson, 1968; Forgus, 1966; Vernon,
1962). Le concept de défense perceptive est utilisé par les
psychologues pour caractériser la tendance inconscience des gens à
omettre de percevoir ce qu'ils ne veulent pas percevoir (Erikson, 1968).
Des volontaires furent plus aptes à reconnaître émotionnellement des
mots émotionnellement neutres que des mots émotionnellement chargés
lorsqu'ils furent brièvement affichés sur un écran (McGinnies, 1958).


L'ensemble des erreurs de perception ci-dessus interviennent chez des
personnes "normales" dans des situations de tous les jours. Certains
types de distortions perceptives sont connues pour intervenir chez des
personnes normales dans des circonstances extraordinaires. Les pilotes,
sous l'influence d'une accéleration rapide, en plongée, etc. pourraient
encourir des problèmes de perception dues aux changements physiologiques
qui doivent être pris en compte dans l'évaluation de leurs observations
(Clark, 1957). Dans certains états délirants ou toxiques (par exemple,
résultant de pneumonie, ingestion de drogue, retrait d'alcool), le
patient identifiera un stimulus de manière incorrecte. L'exemple d'un
patient appelant le docteur ou l'infirmière par le nom de certains amis
ou parents est assez courant.
Les personnes émotionellement dérangées sont plus aptes à faire des
erreurs de perception que ne le sont des individus plus équilibrés, mais
il devrait être souligné que de nombreuses distortions peuvent affecter
même l'individu le plus "normal" et biaiser involontairement ses
signalements.


Erreurs résultant de la perception de stimuli non réels comme réels



De telles erreurs peuvent être le résultat de psychopathologie, comme
pour les hallucinations du psychotique. Incapable de distinguer ses
productions interieures de la réalité extérieure, il les rapporte comme
étant réelles. Toute personne s'étant réveillée brutalement d'un rêve ne
sachant pas où elle est ou s'il était ou non en train de rêver
reconnaîtra cette sensation, qui chez le psychotique persiste dans
l'état éveillé, comme si le psychotique vivant dans un rêve éveillé. De
tels états pourraient intervenir chez des personnes saines dans des
conditions de privation sensorielle : les marins solitaires ont rapporté
des hommes imaginaires tenant la barre qui les accompagnaient, les
victimes de poliomyélite vivant dans dans poumons de fer ont fait
l'expérience d'hallucinations et illusions, ressemblant souvent à des
voyages dans des véhicules ressemblant au respirateur. Des pilotes
pourraient faire montre de détachement et de confusion (Clark, 1957)
et les camionneurs sur de longues distances pourraient développer une
inattention, désorientation et des hallucinations (McFarland, 1957). Les
opérateurs de radar
montrent de serieuses fautes d'attention (Mackworth, 1950). De telles
possibilités doivent être prises en considération dans l'évaluation de
signalements faits par des personnes isolées. Des expériences
d'isolement ont mis en évidence le développement d'hallucinations chez
des sujets normaux.
Pour une revue détaillée de ce sujet, voir Ruff (1966). De telles
erreurs pourraient également intervenir chez des enfants, des personnes
influençables, de faible intelligence, ainsi que celles sujettes à des
visions.


Falsification délibérée



Les gens avec une pathologie de caractère sérieuse pourraient mentir
pour de nombreuses raisons :
renommée, notoriété, attention, argent. Ils constituent un problème non
seulement pour la recherche sur les ovnis mais aussi pour les cours. Un
exemple de ce type de personne est l'homme qui confesse un crime qu'il
n'a pas commis.


L'effet de foule



Les exemples ci-dessus suggèrent certaines des nombreuses sources de
distortion dans les perceptions d'individus. Mettez 2 individus ou plus
ensemble, et les possibilités de distortion se multiplient. L'"hystérie
de masse" est un concept
familier. Charles Mackay (1967) écrivit un long volume en 1841 intitulé
Illusions populaires extraordinaires et la folie des foules dans
lesquel il relata nombre des folies populaires à travers les âges. 2
incidents sont d'un intérêt particulier pour les enquêteurs sur les
ovnis parce qu'ils montrent clairement le rôle de la psychologie de
foule en des moments de désastre imminent. Un est la grande panique à
Londres de 1524
lors de laquelle des milliers de personnes quittèrent la ville pour
éviter une grande innondation qu'un diseur-de-bonne-aventeure avait
prédit et qui, bien sûr, n'arriva jamais ; l'autre concerne une peste
épidémique qui toucha Milan en 1630 ; la populace attribua le désastre
au Diable (le théorie des germes était encore à plusieurs siècles de là)
et un individu, brooding over the
calamity until ce qu'il soit devenu fermement convaincu que les vol sauvages de sa propre fantaisie étaient réels, raconta avoir été emporté à travers les rues dans un chariot aérien, accompagné du Diable. Mackay
note dans son avant-propos que le [volume] présent pourrait être
consideré plus comme un miscellany d'illusions qu'une histoire -- 1
chapitre seulement dans la grand et terrible livre de la folie humaine
qui reste encore à écrire,
et dont Porson dit une fois jestingly qu'il l'écrirait en 500 volumes.
On se demande si de futurs historiens pourraient se moquer aussi
facilement de nos préoccupations des ovnis que nous le pouvons de la
panique de Londres ou de la tentative d'expliquer la peste de Milan.


Sharif (1935) démontra dans une expérience classique l'influence
que les gens ont sur les perceptions d'un autre. Il fit observer à un
groupe un lumière stationnaire (comme celle que Guilford utilisa) dans
une pièce obscurcie. Bien que stationnaire, la lumière semblait se
déplacer, dans dans une direction différente pour chaque observateur.
Les membres du groupe parvinrent finalement à réconcilier les
perceptions divergentes initiales, et à s'accorder sur la direction dans
laquelle la lumière se "déplaçait". Une telle aptitude à vérifier les
impression de l'un avec les autres et d'obtenir un retour est un
mécanisme sain et rend compte de l'un des manière dont nous confirmons
nos perceptions. La non-accessibilité à ce mécanisme pourrait expliquer
certaines des erreurs de perception intervenant dans des conditions de
privation sensorielle.
Bien que le "retour" des autres soit généralement un mécanisme sain
amenant à une correction des erreurs de perceptions, dans certaines
conditions
il peut mener à une exaggeration de perceptions erronées et à une
"hystérie de masse." Un des exemples les plus connus dans les temps
récents fut l' "invasion venant de Mars" en 1938,
lorsque l'émission radio de Orson Welles d'un drame de science-fiction
mit des milliers d'auditeurs d'une côte à l'autre dans un état de
panique parce qu'ils croyaient que les martiens envahissaient réellement
la Terre et que la fin du monde était proche.
L'étude de cet incident par Cantril (1966), sous-titrée Une étude de la psychologie de la panique,
est une lecture fascinante. Il pense que les anxiétés de l'époque, la
crise économique et la menace de la guerre imminente furent le terreau
de la panique. Il examine les facteurs psychologiques qui amenèrent
certaines personnes à croire l'histoire vraie, tandis que d'autres la
considéraient comme une fiction ou étaient capables de s'assurer de ce
qui se passait (en vérifiant d'autres stations, téléphonant à la police
ou aux journaux, etc.). Les croyants semblaient avoir un "terrain", un
notion préconçue que Dieu s'apprêtait à mettre fin au monde, qu'une
invasion était imminente, ou qui avaient des notions fantaisistes des
possibilités de la science. Lorsqu'ils entendirent l'émission, ils
l'acceptèrent immédiatement comme prouvant ce qu'ils avaient déjà cru,
et tendirent à écarter tout élément qui pourrait infirmer leurs
conclusions immédiates. D'autres firent preuve d'un piètre jugement à
vérifier le show, utilisant des sources de confirmation non fiables et
acceptant leur déclaration que l'émission était réelle. D'autres, sans
aucun standard
de jugement de leur part, acceptèrent sans poser de questions ce que
disait la radio. Cantril conclut (p. 138) que ce groupe susceptible est
caracterisé par :

un certain sentiment d'insuffisance personnelle. L'individu
est incapable de s'appuyer sur ses propres ressources pour se voir à
travers... [il] croit que sa vie et son destin dépendent très largement
d'une orientation hors de son contrôle, ou du caprice de quelque être
supernaturel. Tout ceci s'ajoute à un sentiment intense
d'insécurité émotionnelle, qui est susceptible d'être augmentée si la
situation environnant l'individu semble de plus en plus menaçante...
[il] sera hautement susceptible à la suggestion lorsque il sera
face-à-face avec une situation s'imposant à sa maigre indépendance
d'esprit... quelle que soit la capacité critique qu'une personne puisse
avoir normalement, elle est ineffective si dans quelque situation donnée
ses sécurités émotionnelle sont si grandes qu'elles submergrent son bon
jugement. De telles situations sont susceptibles d'être celles où
l'individu lui-même ou quelque chose qui lui est cher sont menacés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verveine
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 60
Nombre de messages : 2197
Inscription : 01/07/2011
Localisation : Bouches du Rhône
Emploi : Artisan
Passions : Plongée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Ven 15 Juil 2011, 17:35

Bonjour Julien,

Ayant a plusieurs reprise été témoin de "trucs", je me suis posé cette question d'autant plus que selon les cas la modification psy n'a pas été du tout la même.

Ma 1ere émotion "OVNI" date de mon enfance en découvrant un article de journal qui relatait le crash d'un OVNI au Mexique ou au Nouveau Mexique... je ne sais plus. A cette époque pour moi ce qui était écrit dans un journal était indiscutablement vrai et vérifié. Aussi, pour moi l'extraterrestre venait de prendre la place du père Noel et je pensais que cette info allait bouleverser le monde entier... et ma vie.

Ma seconde émotion OVNI date du lyçée, de la fin de mon adolescence. En fait durant l'observation du "truc" je ne me souviens pas avoir éprouvé quelquechose de particulier. Ce fut à la récré suivante que j'eue une émotion de type déception à l'égard de mes camarades à cause de la divergence des témoignages.

Ma 3eme emotion OVNI date de mes 24 ans. C'était une fascination, un peu comme si le temps s'était arrêté. C'était aussi de la fiereté, car j'étais avec une femme qui ne croyait à rien, et là elle était un peu désemparée et me regardait en se disant "Alors il aurait raison ?". Le rayon bleu qui reliait verticalement la baie des anges , au ciel fut visible pendant tout au plus 3 ou 4 minutes et c'était le milieu de la nuit, mais les centaines de Niçois qui le virent en sortant des Arènes de Cimiez (il y avait eu un concert) étaient ébahies. Pourtant ni le lendemain, ni les jours suivants il n'y eu le moindre entrefilet dans le journal local.

Le 4eme cas fut une émotion de type "révélation bouleversante". Je dus m'arrêter bouche bée, sur le bord d'une route pendant 15 minutes au moins, tant ce fut intense. (Souvenez vous de la tête de Sam Neill dasn Jurassik Park quand il découvre des dinosaures vivants). Mais c'est une histoire qui bien qu'en rapport avec une vague d'OVNI ne concerne aucun témoignage OVNI puisque ni moi ni l'autre acteur de cet évènement n'ont vu quoique ce soit.

Mon 5eme OVNI, fut un OSNI (sous marin). J'éprouvais alors une curiosité intense que je ne pu maitriser que par la conscience du risque énorme d'un accident de plongée si j'essayais de m'approcher davantage. Mais il y avait autre chose un autre ressenti, celui d'être indiscret.

Le 6eme (peu spectaculaire)et le 8eme(très spectaculaire) furent trop court pour permettre de ressentir quoi que ce soit, hormis la déception que ce fut trop court pour être montré à d'autres.

Le 9eme (c'était celui pour lequel j'ai ouvert un témoignage ici) je n'ai rien ressenti malgré la durée si ce n'est le regret de ne pas pouvoir m'arrêter pour faire une photo. En plus c'était à 99,99% la PDF.

Le 7eme que j'ai sauté dans mon énumération, (et honnêtement comme Chris.A je ne crois pas qu'on puisse parler d'un OVNI tout au plus d'une texture) je ne l'ai perçu que parceque j'ai cherché l'origine d'une peur soudaine, intense et irraisonnée. Cette fois là je ressentie cette peur au moins 5 minutes avant de voir quoique ce soit. Et cette peur disparue aussi brutalement qu'elle était venue en m'éloignant du lieu.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Ven 15 Juil 2011, 21:46

Bonsoir Julien, bonsoir à tous,

Il serait très long, et surtout fastidieux (pour moi en tout cas), d’aborder cette question autre que de manière succincte.
Mais dans les grandes lignes, face à une situation extraordinaire, ou choquante, on comprend bien qu’il puisse y avoir émergence d’émotions fortes, inconnues jusqu’alors, et donc difficilement identifiables.
Certaines personnes imaginent de ce fait, que les impressions, les sentiments, ou sensations ressentis ne sont pas ordinaires, donc extraordinaire.

Est-ce « à cause de toutes nos idées reçues sur les ovnis » que l’on réagit ainsi ?
Tout d’abord, quelles peuvent-être ces idées reçues ?
Pour une personne à forte propension xénophobe peut très bien se sentir menacée. Pour celle qui est en quête d’une nouvelle forme de spiritualité plongera alors dans une sorte de « néo mysticisme » avec son cortège de caractères sectaires que cela peut amener. Pour celle, donc, qui a en effet des idées reçues sur les ovnis (et c’est à mon avis le cas de chacun d’entre nous !), il est fort probable, voire certain que cela joue un rôle, puisqu’elle a, par apriori, des idées sur la question.

Au-delà de ceci, il est à retenir que face à une situation nouvelle, donc inconnue, nos réactions et prises de décisions, si diverses soient-elles, sont le résultat d’une transformation complexe, mettant à contribution un certain nombre de moyens (systèmes) d’interprétation(s) des informations perçues. Les idées reçues en font partie.

Tout d’abord, cela demande que les informations soient traitées à l’aide de nombreux outils, que l’on nomme dans l’ensemble, la cognition.

Lorsque nous recevons de nouvelles informations (inconnues) par nos sens, nous cherchons systématiquement à les rendre cohérentes et structurées. C'est-à-dire à trouver une explication satisfaisante et acceptable dans le cadre des opinions que nous avons acquises comme un état de fait, de manière à trouver un équilibre du point de vue psychique, et ainsi adapter son comportement en la circonstance.

Pour obtenir une vision d’une situation relativement juste, les processus cognitifs, donc la gestion, le traitement et le stockage des informations, doivent se débarrasser de ce qui peut les entraver, en l’occurrence, de toute sorte d’idée préconçue qui parasitera le jugement.
A savoir, le stockage des informations nouvelles se détermine par un nombre de critères impressionnant mettant aussi en scène les biais de perception, donc cognitifs, qu’il est préférable de connaître.

Dans le cas d’une observation d’ovni, nombreuses sont les influences qui amènent à la construction mentale d’un tel phénomène:

Il est à considérer le contexte ou les conditions d’observation (seul, en groupe), nos prédispositions et nos désirs, nos fantasmes (je veux voir un ovni, je crois aux ovnis, ou je n’y crois pas, etc…), notre culture, notre religion ou croyance, notre philosophie, nos connaissances acquises et nos expériences, ainsi que notre état émotionnel au moment T, nos instincts, etc…
Donc, selon un grand nombre de principes, traiter les nouvelles informations revient à modifier notre réalité, chaque individu interprétant les nouvelles données de façon personnelle.

Certaines personnes face à un ovni, resteront traumatisées, angoissées, elles peuvent même développer des névroses, chose très courante lorsque l’on vit un phénomène à caractère choquant.
Plus encore, un état émotionnel instable et fragile peut, par exemple, pousser la personne vers des croyances diverses de manière à retrouver ainsi une stabilité par l’explication divine, tandis que d’autres personnes occulteront complètement, voire oublieront littéralement une telle expérience; d’autres encore, non traumatisées, prendrons une voie plus rationnelle, etc…

N’oublions pas que sur ce forum comme ailleurs, seuls les témoignages de personnes désireuses de communiquer leur expérience nous sont accessibles…
Et n’oublions-pas non plus que le monde extérieur n’est perçu que par nos sens, et que nous le construisons individuellement par le biais de nos connaissances et de nos organes sensoriels, mais nullement sur ce que nous ignorons…

Toutefois, rien ne nous interdit non plus d’évoquer une réelle influence volontaire sur nos esprits, lors d’une observation notamment lorsque celle-ci est rapprochée. Mais la complexité de la psychologie de l’individu, comme celle de la société, présente un sérieux obstacle à la quantification ainsi qu’à la qualification précise d’une telle influence (volontaire) sur notre psyché.


A lire :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cognition

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sciences_cognitives

http://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_cognitif

http://fr.wikipedia.org/wiki/Choc_psychologique

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dissonance_cognitive

http://fr.wikipedia.org/wiki/Processus_cognitifs

http://fr.wikipedia.org/wiki/Perception#Perception_au_sens_philosophique


Cordialement,

_______________________________________
brunehaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verveine
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 60
Nombre de messages : 2197
Inscription : 01/07/2011
Localisation : Bouches du Rhône
Emploi : Artisan
Passions : Plongée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Ven 15 Juil 2011, 23:22

Merci Brunehaut, pour cette succinte mais néanmoins pertinente synthèse. Je souligne particulièrement cette partie :

brunehaut a écrit:
Bonsoir Julien, bonsoir à tous,

Certaines personnes face à un ovni, resteront traumatisées, angoissées, elles peuvent même développer des névroses, chose très courante lorsque l’on vit un phénomène à caractère choquant.
Plus encore, un état émotionnel instable et fragile peut, par exemple, pousser la personne vers des croyances diverses de manière à retrouver ainsi une stabilité par l’explication divine, tandis que d’autres personnes occulteront complètement, voire oublieront littéralement une telle expérience; d’autres encore, non traumatisées, prendrons une voie plus rationnelle, etc…


En effet j'ai été très marqué par ma rencontre avec l'OSNI. J'ai parlé avec les autres témoins, j'ai effectué des recherches, j'ai écrit le récit, je l'ai raconté, j'y ai pensé tous les jours et celà pendant plusieurs mois. Puis je l'ai oublié. Sans doute cette expérience étant difficile a rattacher à d'autres choses, et n'ayant aucune utilité dans ma vie, est elle passée à la corbeille. C'est presque 10 ans plus tard, en ayant rencontré par hasard une des autres plongeurs qu'en se remémorant ce voyage que d'un coup le truc me revint en tête. L'autre collègue lui aussi avait oublié, il ne se souvint d'abord de cette plongée que comme celle ou les requins attendus étaient restés invisibles !

Belles illustrations d'un oubli non consécutif à un traumatisme.

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Ven 15 Juil 2011, 23:40

Bonsoir verveine, pourriez vous nous raconter votre rencontre avec un OSNi ?
Revenir en haut Aller en bas
Verveine
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 60
Nombre de messages : 2197
Inscription : 01/07/2011
Localisation : Bouches du Rhône
Emploi : Artisan
Passions : Plongée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Ven 15 Juil 2011, 23:47

Oui Anthony,

Mais je le ferai sous forme de témoignage avec un dessin. Et pour ne pas me tromper sur le lieu précis (c'était l'atoll de Rasdhu mais quelle passe ?), sur l'heure, la date etc... il faut que je remette la main sur mon carnet de plongée de cette époque. Donc je vous demande un peu de patience.

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Sam 16 Juil 2011, 00:27

Pas de problème Verveine !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Dim 17 Juil 2011, 01:19

bonsoir

juste quelques lignes. sans bouleverser une vie entière , une observation ovni vient tel un pavé dans la mare . la confusion qui suit ou des troubles psy peuvent apparaitre conduisent surement les plus fragiles vers des mentalisations , des constructions mentales ou plus gravement des dérives ( marginalisation, secte, paranoia etc... )

il nous faut toujours trouver une réponse et décortiquer ce que notre mental ne comprend pas.

il y a aussi une question : pourquoi moi?

une observation proche ,un "face a face" comme j'ai pu le vivre donne la sensation d'etre visé; observé et donne une frousse tardive qui vous colle a la peau;

ensuite,l'effet" psy" entre en jeu et vous propose plusieurs alternatives ou séquences:

-la contemplation ( le divin , un dieu ,le mysticisme)

-d'etre privilégié, d'etre détenteur d'un message ,d'exister un peu comme un élu( une forme de fanatisme) d'etre important ...

-une peur permanente, ne pas vouloir etre isolé( paranoia... )etc
-le rejet, oublier tout ça . et puis ça ne sert a rien

je crois etre passé enfant et ado par toutes ces phases sans pour autant tomber dans les excès.

il n'est pas si simple de témoigner . c'est une démarche assez lourde en fait !
bien qu'observateur du bout des doigts,
je découvre de plus en plus ce que vous appellez les fakes, vidéos truquées, faux témoignages, parodies etc...
c'est lamentable! je comprends que toute information doit etre manipulée avec précaution


bonsoir
Revenir en haut Aller en bas
Julien.B
Administrateur
Administrateur
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 4584
Inscription : 16/08/2010
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Diverses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Dim 17 Juil 2011, 11:19

Je vous remercie pour toutes vos réponses qui permettent d'animer le débat et qui sont très intéressantes. Je ne m'y attendais pas réellement mais je peux voir que des personnes sont bien placées pour parler étant donné qu'elles l'ont vécu et peuvent témoigner.
Je pense à Verveine et à eric74 qui ont vraiment eu la sensation d'être dans une sorte d'état second, c'est vraiment intéressant ces choses que l'ont ressent ...
J'ai également eu la chance d'observer des choses que je n'explique toujours pas aujourd'hui et vous serez d'accord avec moi pour dire qu'on est à ce moment là dans une sorte de bulle, avec l'impression de stagnation du temps !

Merci pour vos messages et bonne journée à tous :)

_______________________________________
Avant de participer, merci de bien vouloir prendre connaissance du règlement du forum :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Pour les débutants, voici la marche à suivre pour poster une image sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
simx
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 29
Nombre de messages : 247
Inscription : 11/11/2008
Localisation : Lille
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Dim 17 Juil 2011, 12:38

Bonjour,

Au moment de l'observation, je pense que les témoins sont profondément touché, car pour la première fois il ressentent peut être une peur atavique et primitive. L'homme est une espèce animale qui survie en usant de son intelligence pour maitriser la nature en mettant en ordre et en donnant du sens au donnés qu'il perçoit de l’environnement. Lorsqu'un homme voit un phénomène qu'il ne peut pas expliquer alors il se sent menacé dans son être, car il fait face à l'inconnu et à quelque chose qui n'est même pas de la nature. Et je pense que les témoins de vrais OVNIs (pan D) ressentent instinctivement qu'il s'agit de quelque chose d'intelligent et de supérieur et donc leur instinct animal leur dit qu'il sont en présence d'un potentiel prédateur.
Sur le long terme, l'individu devra changer d'univers mental pour pouvoir intégrer cette information. Sa vision de l'homme et du monde changera. Voila qui mettra fin dans son esprit à la toute puissance de l'homme.
C'est aussi le cas pour tous les passionné d'OVNI à partir du moment ou nous nous sommes rendus compte qu'il y a "quelque chose" qui est présent et qui nous est supérieur. Dès lors nous n'avons plus la même cosmogonie que les autres. Mais le changement de paradigme est beaucoup plus profond pour ceux qui ont vu quelque chose d'inexpliqué car il l'ont ressenti dans leur chair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Dim 17 Juil 2011, 13:24

bonjour

oui pour la survie et le phénomène de prédation.

toutefois l'éclairage peut etre perçu de la manière suivante:

-l'observation lointaine ,discrète mais régulière
-les cas supposés d'enlèvements (corps manipulés, auscultés)
-la neutralisation averée de nos systèmes de défense( missiles nucleaires)
-l'absence de contact officiel à la vue du monde entier
- ce coté "sans gène" vis à vis de l'hote

ne poussent pas sur le chemin de la bienveillance et l'apparence ressemble plus à un phénomène de prédation potentiel.

la méfiance est acceptable dans notre mental.

les cas "supposés" d'humanoides retrouvés morts peuvent avoir un effet apaisant :

nous pouvons donc nous défendre( voila ce que peut interpréter notre mental)

il appartient à ces "étres" si tenté que l'on peut s'exprimer de cette manière de montrer patte blanche et pacifisme pour qu'une méfiance se dissipe .

pour ma part, je n'ai aucune confiance et ferait partie des opposants si nécessité.

cela est une extrapolation à la fois fantaisiste mais néammoins un scénario envisagé

a bientot
Revenir en haut Aller en bas
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4561
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Observations ovni: quelles conséquences sur les témoins?   Jeu 21 Juil 2011, 10:10

Bonjour,

Il y a quelques mois, le témoignage d'un garçons d'une quinzaine d'annèes m'avais bouleverser sur ce même forum.
En effet, il avait le même age que le mien lors de ma première observation, et semblait asser perturbé par celle-çi.
Je l'étais à l'époque moi aussi et avec le recul, 36 ans aprés, je suis persuadé qu'un tel évènement survenant à cet age laisse quelques traces sur un individus.
Je me souvient trés bien m'ètre questionné toute la nuit suivante a la diffèrence que le lendemain, dans mon cas, les journaux locaux en parlaient donc, je n'étais pas le seul !
J'ajoute que ceçi intervenait alors que je faisais beaucoup de cauchemars du même ordre depuis tout petit et que j'angoisser au moment du coucher. Aprés cet évenements, celà n'a plus était le cas.
Il me doit de préciser que celà ce passait au milieu des années 70 et que les moyens de communications actuels n'existaient pas.
Je n'ai jamais parler de mon expèrience avec mes camarades de classe par exemple.
Je suis en mesure de dire, à 50 ans maintenant que ce que j'ai vus a changer mon comportement.
Sans rentrer dans les détails, j'avais commençer une psycanalise, en 98 mais ne l'ai pas poursuivis.
Je vous rassure, je suis parfaitement sain de corps et d'èsprit et j'ai une vie tout ce qu'il y a de plus normal!

J'aimerais savoir simplement si vous aussi, en tant que témoins, avait cette même impression.

Darwin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
Pascalou33
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 223
Inscription : 19/11/2010
Localisation : bordeaux
Emploi : technicien
Passions : sports et nature
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Jeu 21 Juil 2011, 12:14

Darwin a écrit:
Bonjour,

Il y a quelques mois, le témoignage d'un garçons d'une quinzaine d'annèes m'avais bouleverser sur ce même forum.
En effet, il avait le même age que le mien lors de ma première observation, et semblait asser perturbé par celle-çi.
Je l'étais à l'époque moi aussi et avec le recul, 36 ans aprés, je suis persuadé qu'un tel évènement survenant à cet age laisse quelques traces sur un individus.
Je me souvient trés bien m'ètre questionné toute la nuit suivante a la diffèrence que le lendemain, dans mon cas, les journaux locaux en parlaient donc, je n'étais pas le seul !
J'ajoute que ceçi intervenait alors que je faisais beaucoup de cauchemars du même ordre depuis tout petit et que j'angoisser au moment du coucher. Aprés cet évenements, celà n'a plus était le cas.
Il me doit de préciser que celà ce passait au milieu des années 70 et que les moyens de communications actuels n'existaient pas.
Je n'ai jamais parler de mon expèrience avec mes camarades de classe par exemple.

Bonjour Darwin,

C'est une question intéressante.Pour moi effectivement la première nuit fut blanche , j avais en plus la possibilité de
surveiller le ciel étant en pleine campagne sur une colline,(espérant revoir cette chose).Pour le reste cela n'a rienchange a ma façon de voir les choses, mes idées sur la question restent les mêmes, toujours la même rage contre les autorités qui nous mentent ,nous manipulent,dans tout les domaines.Par contre je suis conscient d'avoir vu un objet bizarre,et dans un lieu spécial.

Pascalou
Je suis en mesure de dire, à 50 ans maintenant que ce que j'ai vus a changer mon comportement.
Sans rentrer dans les détails, j'avais commençer une psycanalise, en 98 mais ne l'ai pas poursuivis.
Je vous rassure, je suis parfaitement sain de corps et d'èsprit et j'ai une vie tout ce qu'il y a de plus normal!

J'aimerais savoir simplement si vous aussi, en tant que témoins, avait cette même impression.

Darwin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4561
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Jeu 21 Juil 2011, 13:39

Et alors?!

C'était peut-ètre pas une bonne idée de raconter celà sur ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
Pascalou33
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 223
Inscription : 19/11/2010
Localisation : bordeaux
Emploi : technicien
Passions : sports et nature
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Jeu 21 Juil 2011, 14:32

Darwin a écrit:
Et alors?!

C'était peut-ètre pas une bonne idée de raconter celà sur ce forum!

???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien.B
Administrateur
Administrateur
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 4584
Inscription : 16/08/2010
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Diverses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Jeu 21 Juil 2011, 14:42

J'ai pas compris non plus ..

_______________________________________
Avant de participer, merci de bien vouloir prendre connaissance du règlement du forum :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Pour les débutants, voici la marche à suivre pour poster une image sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Jeu 21 Juil 2011, 15:09

Darwin a écrit:

C'était peut-ètre pas une bonne idée de raconter celà sur ce forum!

Bien au contraire Darwin, personnellement je pense qu'il faut avoir un "certain cran" pour osez dire ce genre de chose ...
Pour moi il y a un réel lien entre ces engins et la psychologie du témoin, comment, pourquoi je n'en sais rien mais ce lien existe ...
Malheureusement abordé ce sujet et ne pas passé pour un "doux dingue" est apparement une chose difficile et pour être sincère je déteste entendre parler de thérapie et autres psy... en tout genre, je suis de bonne fois, vous l'êtes également et nous nous savons très bien que nous ne somme ni fou, ni mythomane et que nous n'avons rien a gagné en racontant ce genre de chose, bien au contraire nous aurions plus a y perdre.
Personnellement je n'ai aucunement besoin de consulter un quelconque "spécialiste" (à la rigueur en orthographe;)), d'ailleurs un spécialiste de quoi !? Une personne qui viendrait me "conseiller" sur un sujet qu'elle ne connait même pas !?
Mon point de vu sur mon observation ce rapproche du votre, je ne parle jamais de mon observation avec quiconque (à la l'exception de ce forum), le sujet n'est pas devenu non plus une obséssion, ni une passion, j'ai un certain recule sur le sujet même si j'y pense quotidiennement et que je ne suis pas près d'oublier ce fameux soir de Juin 2009 et tout comme vous cette observation à réellement changer mon comportement ...

Je tiens également à préciser qu'avant cette observation je n'étais pas un fan de science fiction ou de "petit homme vert" et que je ne connaissais rien à l'ufologie, ni de près, ni de loin et c'est souvent le cas pour les témoins rapportant ce genre de propos, il est donc difficile de dire qu'une influence quelconque venant d'un film, d'un livre ou d'une série ai pu avoir un rapport avec ce que j'ai observer ce soir là ...

Je maintien et maintiendrais toujours que cette objet a eu une réelle influence sur mon comportement, comment, pourquoi je ne le sais pas et à vrai dire ça m'importe peu, mais ce que je déteste par dessus tout, comme je l'ai dis plus haut c'est d'entendre parler de psy et autre thérapie ...
Personnellement tout ceci ne m'atteind pas, je suis malgré tout rester très terre à terre et je n'ai aucunement besoin de consulter qui que ce soit et comme je le dis également plus haut j'arrive à prendre un certain recule sur tout çà, mais la question est de savoir si certains propos ne touchent pas et ne blessent pas profondément d'autres témoins !?

J'ai pu lire également plus haut que la peur pouvait également influencé le témoin, personnellement la peur ne ma jamais envahi, ni pendant, ni après l'observation, je dirais plutôt une sorte "d'effet de surprise", un "blocage" pendant l'observation et une sorte de "bien-être" après celle-ci, mais à aucun moment la peur au sens propre du terme n'est "venu" ce mêler à tout ça, j'ai dejà connu la peur dans ma vie et ça n'avait rien de comparable avec ce que j'ai ressenti ce soir là ...

Voilà, j'aurais d'autres choses à dire, mais je prefère en rester là pour le moment, laissons le temps au temps Wink, j'espère juste avoir été clair dans mes propos.

Bonne journée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Julien.B
Administrateur
Administrateur
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 4584
Inscription : 16/08/2010
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Diverses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Jeu 21 Juil 2011, 15:40

Bonjour I.P.,

Merci pour votre long récit qui je dois dire est intéressant. Je réagirai seulement sur quelques points.

Citation :
Pour moi il y a un réel lien entre ces engins et
la psychologie du témoin, comment, pourquoi je n'en sais rien mais ce
lien existe ...

Je commencerais par dire que c'est effectivement quelque chose d'indéniable et qui s'est prouvé à plusieurs reprises sur beaucoup de témoins. La seule chose qui me gêne dans ce genre de ressentis (que j'ai moi-même vécu je précise), c'est que même si vous contrez cet argument quelques lignes plus loin, lorsque vous dites :
Citation :
il est donc difficile de dire qu'une influence
quelconque venant d'un film, d'un livre ou d'une série ai pu avoir un
rapport avec ce que j'ai observer ce soir là ...
, c'est que des personnes dont l'observation a été définie comme identifiée, et que par conséquent n'avait rien d'exceptionnelle, ont présentés les mêmes ressentis que vous ou Darwin par exemple alors que cet objet ou PAN avait parfaitement été identifié ... Si ce n'est donc pas l'objet en lui-même qui a dégagé cette sensation, pour certains, d'angoisse, pour d'autres de protection, c'est bien quelque chose d'autre, et ce quelque chose d'autre malheureusement, ne peut-être qu'à première vue le fruit de notre imagination. Et donc qu'on le veuille ou non, on a tous un moment ou à un autre de notre vie entendu parler d'ovni et/ou extraterrestres. Je crois que ces sentiments proviennent, malgré toi, des livres, films, et discussions que l'on peut avoir avec une personne autour de ce sujet. C'est comme cela que je vois les choses.

Par contre !! Ce que je défend, et ce que je défendrai toujours, c'est que le passage d'un véritable ovni au dessus de nous (en partant sur l'HET), ne nous laisse pas indifférent, et ceux, même si on a jamais lu de livre, vu de film, jamais entendu parler du phénomène. Je suis quasiment persuadé qu'au delà de l'aspect mental et psychologie, l'appareil en lui-même y est pour quelque chose ! Bon je n'en dirai pas plus là dessus car on va vite retomber dans les théories non fondées et dans les spéculations un peu douteuses. Mais l'idée générale que je retiendrai du passage de ces éventuels engins extraterrestres, c'est qu'ils nous laissent dans une sorte de "bulle" tout au long de leur passage, bulle dans laquelle nous pouvons ressentir différentes choses et ça pour moi, n'a rien de psychologie.

Citation :
Personnellement je n'ai aucunement besoin de
consulter un quelconque "spécialiste" (à la rigueur en orthographe;)),
d'ailleurs un spécialiste de quoi !? Une personne qui viendrait me
"conseiller" sur un sujet qu'elle ne connait même pas !?

Je ne voulais pas m'opposer à cela, mais tout simplement me mettre en adéquation totale avec cette idée. Je ne comprends pas pourquoi les personnes pourraient être plus renseignées en allant voir un spécialiste des ovnis. Qui peut réellement se prétendre spécialiste des ovnis ? Qui est déjà monté dedans ? Qui a déjà voyager grâce à ces engins ? Personne ! Donc pas question de parler de spécialistes, et par conséquent, j'appelerai plutôt ça des gourous personnellement Wink. On me fait doucement rire quand quelqu'un me propose d'aller voir une personne de ce genre pour savoir de quoi il peut s'agir (et ça m'est arrivé une paire de fois croyez-moi) ...

Bon je crois avoir tout dis.

Excellente journée !

_______________________________________
Avant de participer, merci de bien vouloir prendre connaissance du règlement du forum :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Pour les débutants, voici la marche à suivre pour poster une image sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
Pascalou33
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 223
Inscription : 19/11/2010
Localisation : bordeaux
Emploi : technicien
Passions : sports et nature
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le témoin sa réaction et son comportement   Jeu 21 Juil 2011, 16:37

Bonjour a tous,

Suis d'accord avec toi IP.Pour mon cas ,je savais a quoi j'allais être confronter car je m'interresse au sujet depuis pas mal de temps(lecture ,émissions,internet)et que cela jouerai contre moi,mais peu importe.Pour moi la surprise a été double ,car inconsciemment vu le lieu rien ne doit arriver d'en haut,et l'objet en lui même.Pour le reste,,comme toi IP aucune peur ,une sensation étrange en étant proche de l'objet .Je précise que j'ai employé le mot ovni car c'est pour moi le mot qui convient,et la oui ça gêne.Pour moi le "problème" a été de passer de lecteur de témoignages a témoin,mais quelle chance !D’après moi chaque personne est différente ,et donc réagit de façon différente,j'ai pu le constate avec mon collègue qui lui a eu peur.

Pascalou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le témoin sa réaction et son comportement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Débat Ovni général-