Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Les ronds de sorcières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ronds de sorcières   Dim 25 Nov 2012, 16:29

Rond de sorcière

Le rond de sorcières, cercle des fées ou mycélium annulaire est un phénomène naturel, consistant en une colonie de sporophores pérennants alignés en une formation plus ou moins circulaire, en sous-bois ou dans les prés.



Les véritables ronds de sorcières voient leur rayon croître par pas de 20 à 40 cm, le record étant atteint par le Catathelasma imperiale avec un accroissement de son rayon d'un mètre par an. La fréquence de ces « bonds » , chaque année, dépend de l'espèce considérée.

Georges Becker signale deux types de faux cercles : celui dont un arbre est le centre, et où le mycélium ne fait que suivre la progression des radicelles périphériques, et le cas des ronds qui apparaissent spontanément tout formés et ne progressent pas.
Sommaire

Description

Tous les Hygrophores des sous-genres Limacium et Camarophyllus, la plupart des Psalliotes et des Hébélomes, la majorité des Tricholomes et des Clitocybes, beaucoup de Cortinaires et de rares Amanites peuvent produire ce type de formation circulaire. Les plus typiques sont celles produites par le Tricholome de la Saint-Georges, le Marasme des Oréades et le Clitocybe géotrope.

Ces cercles de champignons ont donné naissance à de nombreuses et anciennes légendes pour tenter de les expliquer : Nymphes et dryades, elfes et gnomes en seraient les responsables. Au Moyen Âge, les hommes y voyaient la trace de la « danse des sorcières pour évoquer le démon », celle des fées, la main du diable ou celle de génies nocturnes tels que korrigans et farfadets.

La couverture herbeuse dépérit fréquemment sur cette zone dénudée où apparaissent plus tard, en saison, les nouveaux champignons. L'intérieur du cercle se distingue par une végétation maladive, alors qu'à l'emplacement du cercle de l'année précédente, l'herbe forme un anneau luxuriant d'un vert foncé. Ces cercles sont ainsi repérables avant l'apparition des champignons sur leur pourtour. Les plus grands cercles sont plus aisément repérables d'une hauteur ou à bord d'un avion.
Explication scientifique

Selon Henri Romagnesi, ces formations circulaires ont pour origine une unique spore qui germe puis émet son mycélium dans toutes les directions, à une vitesse de croissance sensiblement égale. Quand le sol est épuisé, le mycélium colonise une nouvelle bande de terrain. Il s'ensuit au cours des ans une progression de la colonie en un cercle de plusieurs dizaines de mètres de diamètre, voire plusieurs centaines de mètres pour les plus anciens.

Dans les immenses prairies des États-Unis et du Canada1, certains spécimens atteignent plus d'un kilomètre de diamètre, et Georges Becker a repéré, près de Belfort, un rond de sorcière d'environ 600 mètres produit par un Clitocybe gigantea.

La distance franchie annuellement par le mycélium annuaire étant connue, on peut en déduire son âge. Les cercles d'une dizaine d'années sont les plus courants, mais les ronds de sorcières de plus d'un siècle ne sont pas rares. Celui de Belfort cité plus haut est ainsi estimé à plus de 700 ans. Même quand ils sont aussi anciens, ils restent aussi prolifiques qu'au premier jour; V. Piane a compté plus de 700 exemplaires de Pieds bleus (Lepista nuda) dans un cercle d'une cinquantaine de mètres de rayon.

La variation de couleur de l'herbe et du comportement de la végétation est issue de deux phénomènes :

Le dépérissement s'explique par l'épuisement des substances nutritives du sol au profit du mycélium ou la production de toxines sécrétés par ce dernier, notamment une quantité excessive de nitrates et de substances antibiotiques.
Mollard explique la formation d'un anneau de végétation luxuriante par les mêmes nitrates (sels ammoniacaux) qui, dilués par les pluies et atteignant un taux comparable à celui aux engrais horticoles, perdent leur nocivité et favorisent la croissance de la végétation.

Variantes orthographiques

Rond de sorcières (Encyclopédie Hachette Multimédia)
Rond-de-sorcières (Grand Dictionnaire terminologique)

Notes et références

↑ Myron Smith, spécialiste de la génétique des plantes à l'Université Carleton, à Ottawa, a découvert au Michigan un « anneau » d'Armillaire bulbeuse (Armillaria bulbosa), qui s'étendait sur plus de 15 hectares de forêt, estimant son poids à plus de 10 tonnes et son âge à 1 500 ans, soit un des plus vieux organismes vivants au monde.

Bibliographie

Henri Romagnesi (1956) : Nouvel atlas des champignons (4 Volumes), Bordas, ouvrage publié sous les auspices de la Société mycologique de France
A. Tsoumou-Gavouka & J.-J. Guillaumin (1984) : Croissance et ramification du rhizomorphe d'Armillaria bulbosa (Barla) Romagn., Bull. Soc. botanique de France, vol. 131, no.1, pp. 31-41

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rond_de_sorcière

Le rond de sorcières de Michel


Depuis plusieurs saisons, Michel Curé voit s’installer dans son jardin un rond de sorcière. Photo Bruno Thiebergien

Michel Curé est un homme comblé. Depuis plusieurs années, un rond de sorcières se forme sur son gazon, en un cercle presque ­

Depuis plusieurs saisons, se forme, dans le jardin de Michel, un véritable rond de sorcière, avec un rayon qui s’accroît de 20 à 40 cm tous les ans. Par quelle magie ?

Il faut d’abord savoir que le rond de sorcières, “cercle des fées” ou “mycélium annulaire” est un phénomène naturel, consistant en une colonie de sporophores pérennants alignés en une formation plus ou moins circulaire.

Selon un spécialiste, ces formations circulaires ont pour origine une unique spore qui germe puis émet son mycélium dans toutes les directions, à une vitesse de croissance sensiblement égale.

Quand le sol est épuisé, le mycélium colonise une nouvelle bande de terrain. Il s’ensuit, au cours des années, une progression de la colonie en un cercle de plusieurs dizaines de mètres de diamètre, voire plusieurs centaines de mètres pour les plus anciens. La couverture herbeuse dépérit fréquemment sur cette zone dénudée où apparaissent plus tard, en saison, les nouveaux champignons.
Un jardin extraordinaire

L’intérieur du cercle se distingue par une végétation maladive, alors qu’à l’emplacement du cercle de l’année, l’herbe forme un anneau luxuriant d’un vert foncé. Ces cercles sont ainsi repérables avant l’apparition des champignons sur leur pourtour. Ces champignons sont-ils comestibles ? Oui si ce sont des misserons… Mais seul le pharmacien pourra l’aider.

Michel Curé est heureux dans son jardin. En effet, en plus de son rond de sorcières, il a un groseillier qui a pris possession d’un vieux ­cerisier, à l’endroit du greffon. Et aussi un pied de fraisier qui a trouvé un abri, qui lui convient parfaitement, dans le creux d’un prunier ancestral.

http://www.bienpublic.com/region-dijonnaise/2012/05/07/le-rond-de-sorcieres-de-michel

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Polyèdre57
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 5046
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ronds de sorcières   Dim 25 Nov 2012, 17:06

Je l'avais déjà évoqué par ailleur, pour un géobiologue les "ronds de sorcières" ou "cercles des fées" résultent de la présence d'une cheminée cosmo-tellurique négative, partout nous sommes traversés par des ondes à notre insu, qu'elles soit d'origines naturelles ou émanant de nos antennes, téléphones portables, radars etc...

Dans la nature, les personnes dites électro-sensibles détectent ces ondes, elles ressentent les endroits ou il ne faut pas s'attarder de ceux ou l'on peux venir se régénérer à volonter pour recharger nos "piles", naturellement dans nos villes nous vivons en permanence dans un marasme d'ondes de toutes origines ce qui au final rends les gens quelquepeu fébriles... d'ou la necessité de renouer avec la nature en ce qui me concerne.

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/
 

Les ronds de sorcières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les ronds de sorcières
» ronds de sorcières
» 6e sacrées sorcières
» ronds lumineux
» Chapitre sacrées sorcières....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les témoignages d'observation d'ovni :: Observation ovni vos témoignages ovnis :: Les méprises courantes-