Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zappi
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 44
Nombre de messages : 683
Inscription : 11/01/2011
Localisation : Belgique, Liège
Emploi : Ouvrier
Passions : Histoire
Règlement : Règlement

MessageSujet: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Mer 17 Oct 2012, 14:46

SOURCE ESA:



Les scientifiques ont découvert dans l'espace un nuage de vapeur tellement lourd qu'il pourrait imploser pour former une étoile ressemblant à notre soleil. Ce nuage d'eau est si gigantesque qu'il pourrait remplir 2 000 fois les océans de la planète

Pour qu'une telle quantité de vapeur d'eau puisse se former, il faut obligatoirement qu'une énorme quantité de glace ait d'abord existé. L'équivalent de 3 millions de fois nos océans, ont indiqué les chercheurs.

Le nuage de vapeur a été découvert par le télescope Herschel, qui a repéré cette masse de vapeur d'eau dans la constellation du Taureau, autour d'une étoile en formation appelée Lynds 1544. Cette vapeur d'eau a été libérée par le rayonnement cosmique qui a traversé le nuage d'eau. "Cela jette une lumière nouvelle sur notre compréhension de la formation de vapeur d'eau dans l'espace", explique Paola Caselli, qui a dirigé ces recherches. "Auparavant, on estimait généralement que les particules d'eau étaient gelées car les températures étaient trop basses pour la formation de gaz. Désormais, nous savons que de la vapeur d'eau peut exister dans un tel nuage."

Ce nuage d'hydrogène est si volumineux qu'il pourrait bientôt former une étoile très ressemblante au soleil. Cela signifie également qu'un système planétaire pourrait naître autour de cette nouvelle étoile. Mieux, selon Caselli, cette transformation est déjà en cours : "Nous observons que les molécules d'eau se déplacent à l'intérieur de la zone. Ceci annonce que la totalité du nuage va imploser pour former une étoile", affirme-t-elle. "Le nuage s'effondre, donc tout est renvoyé vers son centre de gravité. La quantité d'hydrogène disponible est suffisante pour voir naître une étoile au moins aussi grande que notre Soleil. Cela pourrait signifier également la naissance de planètes autour de cette étoile."

Il s'agit de la toute première observation de vapeur d'eau dans un "noyau pré-stellaire", un grand nuage de gaz et de poussières à partir desquels les étoiles se forment habituellement. Il s'agit d'une occasion unique, d'après Caselli, de suivre le processus de formation d'une étoile et de ses planètes. "Une partie de l'eau va disparaître avec la naissance de l'étoile mais le reste formera un anneau autour de l'étoile qui pourra servir à la formation de planètes."

C'est grâce au télescope Herschel, avec lequel le nuage de vapeur a été découvert, qu'on avait déjà pu observer une première fois la naissance d'une étoile. C'était en juin 2010 avec l'étoile en formation L1448-IRS2E, située dans la constellation de Persée. L'objet était alors à la fin de sa phase pré-stellaire et sur le point d'agréger de la matière. L'équipe de chercheurs espère que le télescope Herschel repèrera à l'avenir plus d'objets de ce type. Cela permettrait aux scientifiques d'en apprendre davantage sur l'origine et l'évolution des étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin62
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 1148
Inscription : 15/12/2009
Localisation : Calais
Emploi : ------
Passions : Dessin, Ufologie, Art
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Jeu 18 Oct 2012, 20:44

Merci Zappi, je ne pensais pas ça possible!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stilgar
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 49
Nombre de messages : 433
Inscription : 25/08/2010
Localisation : Loire
Emploi : Ingénieur informaticien
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Ven 19 Oct 2012, 14:46

@Zappi a écrit:
SOURCE ESA:

Les scientifiques ont découvert dans l'espace un nuage de vapeur tellement lourd qu'il pourrait imploser pour former une étoile ressemblant à notre soleil. Ce nuage d'eau est si gigantesque qu'il pourrait remplir 2 000 fois les océans de la planète

Je ne sais pas pour vous, mais je trouve qu'il y a un hic dans les ordres de grandeurs en sachant que :

volume du soleil : 1,412×1018 km3
volume de la terre : 1,08321×1012 km3

Suis-je le seul que cela interpelle ? On parle d'un nuage de vapeur tel qu'il pourrait former une étoile telle que notre soleil et seulement représenter 2 000 fois le volume de nos océans ? On voit bien que la différence d'ordre de grandeur entre le volume du soleil et de la terre est de 1 000 000 !

J'avoue ne pas trop comprendre. Si une âme charitable veut bien m'expliquer je l'en remercie par avance gfhnerj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 179
Inscription : 16/02/2011
Localisation : bourgoin jallieu isère
Emploi : technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions : aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet:    Ven 23 Nov 2012, 08:00

@Quentin62 a écrit:
Merci Zappi, je ne pensais pas ça possible!


Pourtant, la logique la + basique le veut ...


L'univers est froid certes, pourtant il est bondé d'endroit ou par exemple le gaz est excité juste par effet "radio" (ondes électromagnétiques) massif qui te réchauffe des masses de gaz de très grand volume a très faible densité a plusieurs centaines de millions de degrés ... (et la on parle de très très grande échelle : souvent c'est sur des volumes encore + grands qu'une galaxie, a proximité d'une galaxie sources de rayonnement électromagnétiques par son noyau très actif que ces masses de gaz se trahissent, mais y a plein d'autres cas a échelle + moyenne : a l'échelle de bras spiraux environ, ou encore + petits a l'échelle de nébuleuses ionisées par la puissante lumière UV des étoiles géantes qui viennent de naitre dans la nébuleuse : ça fait les fameuses bulles de gaz rouges)

Du coup on sait que les galaxies a plusieurs niveaux d'échelles se comportent en véritable four a micro-onde avec les masses de gaz ... Et vont jusqu'a chauffer ce gaz jusqu'a 100 millions de degrés Kelvin (celcius, a cette échelle ça n'a plus aucune importance entre °C ou °K)


Ce phénomène est même connu pour être très problèmatique pour les galaxies car il pollue littéralement les galaxies dans leur capacité a former des étoiles : si le gaz en nuage de faible densité est trop chaud : impossible de lui faire amorcer une contraction pour qu'il amorce une formation d'étoile ... C'est on va dire un phénomène qui contrebalance le niveau d'activité de forge stellaire d'une galaxie

La ou a l'inverse, quand le gaz est froid, voir très froid : il suffit d'un tout petit rien de mouvement a cause d'une onde de choc pour qu'il amorce une accrétion qui ne reviendra pas en arrière : et forme une étoile si facilement ... Et ce réchauffe en son centre par contraction : mais cette chaleur produite a la contraction n'est pas suffisante pour contrebalancer le processus en route

De la, si on sait que les galaxies ont se problème de pollution électromagnétique de très grande ampleur (sur des longueurs d'ondes dites radio) qui réchauffe a ce point les nuages de gaz ... Il devient évident que des masses d'eau en glace dans le vide spatial peuvent en être victimes aussi et chauffer d'un coup en vapeur, ou par d'autres sources de rayonnement chauffant et ionisant (UV ect) comme l'intense activité lumineuse UV des étoiles massives ect


En fait en théorie le phénomène était sur et certains de se trouver : mais il n'avait jamais été observé avec l'eau, voila chose faites avec Herschell ... Ce n'était que formalité d'observation pour un phénomène qui en théorie avait forcément lieu de manière implacable au coeur des nébuleuses


Le problème était aussi la difficulté avec l'eau, qu'en glace > vapeur elle ne se comporte pas comme un gaz primordial moléculaire ou autre de faible densité, qui monte très haut en t° parce que justement il est de faible densité (les molécules sont + faciles a exciter individuellements car moins nombreuses dans le volume = elle se ramassent toutes le rayonnement et copieusement = montée en t° exponentielle dans le vide spatial)

L'eau dans le vide spatial au coeur des nébuleuses c'est un peu différent : elle y est a des états beaucoup + denses, en petits cristaux solides (micro paillettes) et l'eau a une forte capacité de latence thermique et d'absorption d''énergie avant de montrer des signes d'excitation : bien + qu'un gaz très peu dense ... Du coup les t° n'ont alors rien a voir a cause de la densité + élevée mais aussi la nature de la molécule a exciter (H²O)

Il fallait pour pouvoir l'observer des téléscopes infrarouge et de spectroscopie redoutablement précis, ce qu'est Herschell, car avant l'arrivée de ce téléscope spatial : aucun autre n'aurait pu le faire pour détecter ça, Spitzer par exemple, n'a pas ce niveau de précision et résolution en IR bien qu'il soit lui aussi un téléscope spatial du même genre : mais d'une génération juste avant en niveau technologique


Tandis que pour les grands nuages de gaz surchauffés par les mêmes phénomène : ça on en avait les preuves depuis le tout début de l'ère des grands radio-télescopes qui l'observent très bien : soit depuis les années 50-60

La difficulté dans ce cas de l'eau c'était la preuve, mais en théorie c'était évident depuis le début que l'eau se comportait forcément comme ça face aux nombreuses sources d'excitations radio et UV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dupont david 02
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 44
Nombre de messages : 309
Inscription : 08/01/2011
Localisation : 02
Emploi : top secret
Passions : sciences et ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Ven 23 Nov 2012, 14:54

c'est cool comme ça s'ils voyages dans la galaxie , ils auront pas besoin d'emporter de l'eau sur le vaisseau mais de l'exploiter dans l'espace et ça c'est beau comme disait vandamme , biensur il y aura plus d'eau à boire il faut èconomiser lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pitibull2&
Passionné
Passionné




Masculin Age : 47
Nombre de messages : 137
Inscription : 12/04/2012
Localisation : dijon
Emploi : employé
Passions : passionné
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Ven 23 Nov 2012, 19:53

bonjour,
2000 fois l’équivalent de nos océans ? seulement je dirais, ça me parait relativement peut surtout pour former un soleil. Je suis comme Stligar , assez perplexe , il doit y avoir une erreur, on parlerait de milliards ça serait plus plausible je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4583
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Ven 23 Nov 2012, 20:18

Bonsoir,

Un petit HS si vous le permettez:

Nous vivons sur une planète recouverte à 75% d'eau. On nous rabache que l'on va manquer d'eau, et en même temps que le niveau des mers va augmenter ?!

Les stations de désalage existent, mais par contre, l'age de nos châteaux d'eau est assez important car ils continuent d'ètres exploités fautes d'avoir les moyens d'en construirent sur d'autres nappes et à d'autres endroits !

Fin du HS.

Cdt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 179
Inscription : 16/02/2011
Localisation : bourgoin jallieu isère
Emploi : technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions : aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Sam 24 Nov 2012, 03:31

pitibull2& a écrit:
bonjour,
2000 fois l’équivalent de nos océans ? seulement je dirais, ça me parait relativement peut surtout pour former un soleil. Je suis comme Stligar , assez perplexe , il doit y avoir une erreur, on parlerait de milliards ça serait plus plausible je pense.


C'est pas l'eau qui forme l'étoile Wink


En vérité ce qu'ils décrivent c'est un nuage de gaz ou il y a de tout dedans, mais principalement constitué d'hydrogène et d'hélium ... Mais dans le nuage en question : il y a une proportion d'eau, qui dans sa totalité fait a peu près 2000x la masse d'eau de nos océans ... C'est tout

Ce qui forme l'étoile : c'est le gaz compris dans le nuage, pas l'eau : l'eau n'y est qu'en faible proportion, juste que dans ce nuage la : la densité d'eau est supérieure a ce qu'on observe en moyenne

Dans notre système solaire, il y a très facilement la même masse d'eau voir + encore ... (ceinture de Kuiper, nuarge de Oort, et le % d'eau des 4 géantes de gaz + encore la croute de glace de toutes les petites lunes et planètes naines : les 2000x la masse de nos océans sont très certainement dépassé : problème on connait encore assez mal notre système solaire a cause de la résolution de nos moyens d'observations incapables d'évaluer la masse de la ceinture de Kuiper, ni le nuage de Oort jamais observé lui d'ailleurs : mais en théorie forcément la par modélisation)

La c'est juste qu'exceptionnellement un nuage de gaz en train de former une étoile, veut bien nous révéler sa masse d'eau en jeu ... Ce qui n'est pas forcément évident du fait des instruments qui en était qu'assez peu capable jusqu'a Hershell, comme on ne sait pas exactement la masse d'eau du système solaire : on a du mal a vraiment comparer si c'est si "riche" que ça en eau, ou + pauvre que chez nous ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pitibull2&
Passionné
Passionné




Masculin Age : 47
Nombre de messages : 137
Inscription : 12/04/2012
Localisation : dijon
Emploi : employé
Passions : passionné
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Sam 24 Nov 2012, 15:07

merci jéjé pour les précisions, et cette eau elle vient d'où ? de comètes disloquées ? de planètes explosées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kernel33
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 43
Nombre de messages : 211
Inscription : 05/06/2008
Localisation : Vignoble Nantais
Emploi : gérant de société
Passions : deco rugby ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Lun 26 Nov 2012, 10:03

De l'hydrogène en veux-tu en voilà partout dans l'espace.... Intéressant quand on pense que les piles à Hydrogènes ne sont pas exploités en suffisance dans notre quotidien....C'est pourtant une source loin d'être épuisée celle là....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pitibull2&
Passionné
Passionné




Masculin Age : 47
Nombre de messages : 137
Inscription : 12/04/2012
Localisation : dijon
Emploi : employé
Passions : passionné
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Lun 26 Nov 2012, 10:21

hydrogène dans l'espace partout ? je ne pense pas, c'est explosif, et le rapport entre sa présence dans l'espace et son manque d'exploitation sur terre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmash
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 196
Inscription : 04/02/2011
Localisation : France
Emploi : Pharmaceutique
Passions : Plein de choses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Mar 27 Nov 2012, 10:38

Surtout que sur terre ce n'est pas une énergie primaire mais seulement un moyen de la stocker .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb40
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 174
Inscription : 16/07/2012
Localisation : Pau
Emploi : Technicien
Passions : un peu tout
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Mar 11 Déc 2012, 22:12

@Didier.B a écrit:


On nous rabache que l'on va manquer d'eau,



Bonjour.

/HS/

Je te reprend si tu le permets :"on nous rabâche que l'on va manquer d'eau POTABLE ."
Après effectivement, on peut se poser des questions sur les stratégies mises en oeuvre et les priorités Rolling Eyes .

/FIN DU HS/

Impressionnant ce "nuage". C'est magnifique! Par contre je n'arrive pas à faire la relation avec la formation d'un "soleil" ...
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 179
Inscription : 16/02/2011
Localisation : bourgoin jallieu isère
Emploi : technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions : aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Ven 14 Déc 2012, 07:52

pitibull2& a écrit:
merci jéjé pour les précisions, et cette eau elle vient d'où ? de comètes disloquées ? de planètes explosées ?



D'étoiles en fin de vie, qui par contraction de l'étoile, vont éjecter toutes leurs couches de gaz très chaud sous forme de plasma assez dense (mais qui décompressent en avançant dans le vide spatial et en refroidissant) ... Lors des évênements qu'on appelle les nébuleuses planétaires (qui est un nom erroné datant de l'époque ou l'on croyait que ces nébuleuses belles et colorés visibles dans les premiers grands téléscopes du 17 ème et 18 ème siècle : étaient des disques planétaires en formation : alors que pas du tout en réalité ce sont des étoiles de moins de 8 masses solaires en train de mourir en éjectant leur manteau de gaz dense par contractions, contractions induites par un excès de chaleur qui lutte contre la gravité (la surchaleur les fait gonfler, la gravitation les force a se recontracter : ça fait un effet de ballon se dégonflant éjectant tout) le nom de ces nébuleuses est resté officiel : mais il fait allusion a une méprise scientifique de l'époque des "Messier" et cie)


En fait quand une étoile de moins de 8 masses solaires crève : c'est qu'elle est en manque d'hydrogène en son coeur, qu'elle a amorcé la fusion de l'hélium, mais que sa masse n'est pas suffisante pour supporter cela ... Ce qui déclenche une phase de géante rouge par enflement thermique ... Mais la fusion des héliums forme des noyaux encore + lourd : jusqu'a avoir de l'oxygène tout neuf tout juste formé dans la forge stellaire, et une partie de cet oxygène parvient a rejoindre les couches de gaz très dense du manteau (vers la frontière du noyau/manteau de l'étoile, bien que l'immense partie de l'oxygène formé va rester piégé dans le noyau dense a la mort définitive de l'étoile)

L'étoile est comme un oignon : les couches les + proches de la surface sont les premières éjectées, mais sont celles qui ont encore de l'hydrogène : mais cet hydrogène étant loin du coeur de l'étoile il ne lui sert plus a rien hélas car l'étoile ne se nourri que des couches denses près du coeur ...

Les premières couches de gazs proche de la surface de l'étoile sont donc les premières éjectées : la nébuleuses planétaires commence sa formation avec ce gaz projeté en masse a la vitesse d'environ 1 millions de km/h sous forme de plasma très chaud : mais il va ralentir et refroidir

L'étoile a quasi craché toutes ses couches de gaz, et elle en est au dernières, celles riches en éléments les + lourds dont l'oxygène assez récemment formé par fusion d'hélium, et c'est l'éjection de ces dernières couches de gaz dense qui vont d'ailleurs colorer de façon merveilleuse ces nébuleuses planétaires si magnifiques vues depuis nos télescopes (ce sont des spectacles a couper le souffle)

Ces dernières couches de gaz étant enrichie en noyau + divers : ça donne des spectres d'émissions de lumière différent qui vont colorer les volutes de gaz qu'on voit nous de loin dans la nébuleuse (chaque type de noyau a son spectre d'émission après tout)

On a quasi tout en place pour former de l'eau :

De l'hydrogène qui était dans les premières couches éjectées (les couches de gaz proche de la surface de l'étoile encore riche en hydrogène mais qui n'alimentaient plus le coeur de l'étoile de cet hydrogène nécessaire pour qu'une étoile de taille "normale" reste en équilibre) qui va former les bords de la nébuleuses : c'est le gaz qui va ralentir et se refroidir en 1 er, normal c'est lui qui a été éjecté en premier au tout début de la phase "nébuleuse planétaire" qui est la mort de l'étoile en éjectant tout

Les dernières couches de gaz éjectées seront un mélange d'hélium, de Néon, d'oxygène sous quasi toutes les formes isotopiques possibles d'ailleurs ...


C'est quand + tard ces dernières couches de gaz, vont rattraper les premières éjectées dans une onde de choc au bord de la nébuleuse (onde de chonc qui réchauffe et émet de la lumière qui explique pourquoi ces nébuleuses malgré le gaz sensé se refroidir emettent beaucoup de lumière multicolore) : les dernières couches de gaz, rentrent dans le lards des premières couches de gaz éjectée ... Et se mélangent

L'hydrogène et l'oxygène nécessaire pour former de l'eau par combustion sont enfin mélangé en frontière de nébuleuse et pret a former l'eau ... Eau qui se formera + tard, car le gaz est encore trop chaud : il est encore trop dépouillé de ses électrons (ce sont des ions, pas encore des atomes complets, donc du plasma encore)

C'est quand ce mélange refroidira caputurant des électrons libre ci et la dans le milieu interstellaires, que l'apparition véritable de la molécule d'eau va pouvoir être possible ...


Une immense majorité d'étoiles a leurs morts sont capables de former de l'eau par ce processus, soit les étoiles peu massives comme le soleil jusqu'a un seuil de 8 masses solaires ( au de la de ce seuil de masse, c'est la supernova : le processus est différent, il ne formera pas d'eau car les étoiles + massives ne s'arrêtent pas a la fusion des héliums, mais a la fusion de noyau bien + lourds qui va jusqu'a former du fer) s'arrêtent justement a l'apparition de l'oxygène dans les derniers couches de gaz proche du noyau de l'étoile en l'enrichissant un peu d'oxygène (mais une immense partie de cet oxygène formé reste piégé dans la naine blanche : le noyau squelette blanc très brillant qui reste au milieu de la nébuleuse planétaire : le cadavre de l'étoile, un peu comme un "os")

C'est le peu d'oxygène éjecté dans les dernières couches de gaz avant la mort définitive de l'astre tel qu'on le connait qui sera la source de formation d'eau quand il ira a la rencontre un peu + loin des premiers couches de gaz éjectées qui étaient elles riches en hydrogène

Voila, tu sais maintenant d'ou l'eau qu'on rencontre dans l'univers est formée ... D'ou cette eau est originaire

Puis au fil des nébuleuses locales : ça va se mélanger avec la mort de plusieurs étoiles ... Jusqu'a arriver a une contraction d'un nuage de gaz riche en eau qui va donner naissance a une étoile : cette eau formera un anneau de comète dans le disque proto-planétaire dans les zones froides du disque ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 179
Inscription : 16/02/2011
Localisation : bourgoin jallieu isère
Emploi : technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions : aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Lun 31 Déc 2012, 20:53

J'aimerais bien exposer des choses sur les populations d'étoiles (type III, II, I) et le moment ou l'univers pourrait avoir raisonnablement pu créer la vie (un peu partout dans chaque galaxie)

Mais j'ai peur de faire un pavé bien long, pour expliquer la posture ... Ca vous intéresse ?


Bon la finalité de la chose, c'est que la logique voudrait que l'univers ait vu la vie apparaitre il y a environ 7-8 milliards d'années maximum, et que du big bang a environ 5 milliards d'années d'age : la vie y soit de impossible, a faible chance d'apparaitre ...

Avec de + en + de chances d'apparaitre quand on se rapproche du 5 ème milliard d'années, voir 6 ème


Si ça vous interresse, vous me le dites, et j'essayerais de poser la posture de la manière la + claire, mais en sachant qu'il faut partir du début, et de la soupe primordiale pour comprendre et le type de population d'étoile apparue au début (le type III, des étoiles qui n'existent plus aujourd'hui et qu'on reverra jamais ... Car les conditions de leur apparition ont disparu avec l'enrichissement progressif de l'univers en matériaux de masse atomique moyen/lourds divers)

Mais bon c'est un peu prise de tête, mais nécessaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace   Mar 01 Jan 2013, 13:11

@jérôme38 a écrit:
J'aimerais bien exposer des choses sur les populations d'étoiles (type III, II, I) et le moment ou l'univers pourrait avoir raisonnablement pu créer la vie (un peu partout dans chaque galaxie)

Mais j'ai peur de faire un pavé bien long, pour expliquer la posture ... Ca vous intéresse ?


Bonjour Jérôme,

Pour ma part oui, même si je suis déjà un peu renseigné !

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un énorme nuage d'eau flotte dans l'espace
» Un titanesque nuage de vapeur trouvé dans l'espace
» Pourquoi un astronaute flotte t-il dans l'espace ?
» (2001) Nous ne sommes pas seuls dans l’espace par Gordon Cooper
» Vidéo documentaire "Voyage dans l'espace"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-