Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 les ovnis dans la presse en 2005

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: les ovnis dans la presse en 2005   Ven 21 Déc 2007, 19:06

HISTOIRES D'OVNIS A FREMONT, NEW HAMPSHIRE, USA:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Rockingham News, de Rockingham, New Hampshire, USA, le 15 janvier 2005.

Histoire de la ville: de l'accident du B52 aux visites d'OVNIS
Par Jessica Taylor

FREMONT - si vous pensez que vous connaissez la ville de Fremont assez bien, peut-être y a-t-il quelques faits historiques dont vous n'avez pas entendus parler. Saviez-vous ...

- que le 10 août 1959, un des événements les plus historiques dans la ville de Fremont a eu lieu quand un bombardier B-52 Stratofortress s'est écrasé dans le marais Spruce? L'avion en mission de routine de formation venant de Chicopee, Massachusetts, quand son indicateur de vitesse et son altimètre sont tombés en panne, ce qui a mené à des défauts de fonctionnement plus sérieux. L'avion essayait de faire un atterrissage d'urgence dans la baie de Goose, la seule option d'atterrissage non affectée par des conditions atmosphériques brumeuses. Cependant l'avion s'est écrasé avant qu'il n'ait pu effectuer l'atterrissage, manquant de peu la maison Jalbert au 721 rue principale.

L'Armée de l'Air des Etats-Unis a signalé que c'était le premier accident d'un B-52 dans l'histoire des Etats-Unis dans lequel l'équipage complet a survécu. Sept des huit membres d'équipage se sont parachutés, atterrissant à Candia.

Le capitaine, étant le dernier à sauter, a atterri dans la cour de Walter Quimby située à la route 85 au nord dans Fremont. Les débris de l'accident ont couvert un quart de mile des terrain marécageux densément boisé de Fremont. L'emplacement de l'accident a été indiqué sur WBZ-TV de Boston et a reçu une large couverture journalistique dans tout le pays.

- qu'il y a eu une période de quatre ou cinq semaines entre les mois de septembre et octobre de 1965 où beaucoup de résidants de Fremont ont rapporté des observations fréquentes d'OVNIS près des lignes à haute tension du Réseau du Nord-Est le long de la rue principale (itinéraire 107)?

Il a été signalé que des centaines de personnes se garaient le long du bord de la route pendant les heures de soirée dans l'espoir de repérer un OVNI. Un résidant de Fremont qui a préféré rester anonyme raconte, "il y avait là tant de monde près des lignes à haute tension que certaines nuits on se serait cru à une fête de plage!"

La plupart des rapports étaient cohérents, décrivant un objet planant rond ou ovale aux lumières blanches très lumineuses qui pouvait se déplacer dans les deux sens aussi bien que de haut en bas et sans faire le moindre bruit. L'OVNI disparaissait prétendument sans le moindre avertissement et puis tout soudainement, réapparaissait un instant plus tard. Plusieurs témoins oculaires ont rapporté qu'ils ont vu un avion pourchasser l'OVNI en une ou deux occasions, mais chaque fois l'OVNI surclassait facilement l'avion.

Les résidants de Fremont ont continué à rapporter des observations d'OVNIS dans les 32 dernières années le long d'autres sections de la route 107 et également le long de Sandown, d'Abbott, Red Brook, South, Beede et des routes du Nord. L'observation rapportée la plus récente avait eu lieu en 1993.

Plusieurs de ces observations ont été enregistrés dans un logbook préservé par le chapitre du New Hampshire du MUFON - le Réseau Mutuel OVNIS. Ces témoignages de Fremont et beaucoup d'autres sont également documentés dans le livre de John Fuller "Incident à Exeter."

LUMIERE NOCTURNE A TELFORD, R-U., JANVIER 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Shropshire Star, R-U., le 18 janvier 2005.

Une femme stupéfaite par un 'rayon de lumière'
Une femme est restée stupéfaite ce matin après qu'elle ait vu que ce qu'elle a pensé être un OVNI au-dessus de Telford. Sue Oliver, 37 ans, de Briarwood, Brookside, a dit qu'elle promenait ses chiens à Nedgehill à 06:40 du matin quand elle a vu un faisceau de lumière "massif." Elle essaye maintenant de découvrir si n'importe qui d'autre l'a vu.

Elle a dit: "Je n'étais pas sûr de ce que c'était, je ne crois pas habituellement en des choses étranges mais je savais que ce n'était pas une étoile filante. Après avoir parlé à mes collègues, nous pensons que ce pourrait avoir été un OVNI."

Le Bureau Météorologique a indiqué qu'il était peu susceptible d'avoir été provoqué par les aurores boréales en raison de la couverture nuageuse.

UNE OBSERVATION PEU SPECTACULAIRE, DELAWARE, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Delaware Coast Press, Maryland, USA, le 19 janvier 2005.

Une étrange lumière aérienne est rapportée
Par Roger Hillis
Reporter du Coast Press

Quand Teresa Alexander de Seaford a roulé vers le secteur de la plage de Rehoboth avec son mari pour faire quelques achats nocturnes vendredi durant les vacances, "ils n'étaient pas seuls."

Alexander a indiqué qu'elle et son conjoint ont remarqué une lumière étrange qui a semblé les suivre pendant presque une heure, le 26 novembre.

L'incident a tellement bouleversé Alexander qu'elle a commencé à rechercher "OVNIS" sur l'Internet et a découvert un site web, www.ufocenter.com, qui est régulièrement mis à jour avec des rapports venant de tout le pays. Elle a enregistré son rapport le 9 décembre et il a été publié quelques jours plus tard.

Tandis que les plus grands états ont des douzaines d'observations par an énuméré dans les archives de la base de données du site web, le Delaware fait une moyenne entre cinq et 10 cas par an. Alexander a indiqué qu'elle a été étonnée de voir un rapport de Millsboro de 1999 qui était de façon saisissante semblable au sien.

Le site est géré par le chercheur ufologue Peter Davenport de Seattle. Des parties d'une conférence de Davenport le 8 janvier à Seattle ont été filmées par les informations d'ABC pour l'inclusion possible dans une émission télévisée qui sera diffusée dans la dernière semaine de février. Davenport est également un invité (très) régulier du programme de radio matinal "Coast to Coast," qui est émis dans tout le comté côtier de Sussex quotidiennement de 1 à 5 heures du matin, sur 92,7 WGMD-FM.

Pour s'assurer que les gens qui enregistrent des rapports ne soient pas ridiculisés comme il est commun avec ceux qui reconnaissent des observations d'OVNIS, Davenport supprime les noms et l'information personnelle en publiant les rapports sur son site. Alexander, cependant, a indiqué qu'elle est loin d'être embarrassé au sujet de son expérience. "Je ne me soucie pas de ce que d'autres pensent," a-t-elle dit. "Je sais ce que mon mari et moi avons vu."

Etrange spectacle
Alexander a indiqué qu'elle et son mari ont voulu arriver au magasin Kmart sur la route 1 près de Rehoboth avant 6 heures du matin, heure d'ouverture exceptionnelle du vendredi, pour tirer profit des soldes du magasin. Ils ont quitté Seaford à environ 4:30 heure du matin, pour déposer leurs enfants à la maison d'un parent à Millsboro, dit Alexander.

"Nous roulions sur la route 20 vers Millsboro et j'ai remarqué cette 'étoile' brillante du côté gauche de la route au-dessus des bois," dit Alexander. "Mon mari a commenté au sujet de sa grande luminosité. J'ai dit, 'ouais, ça doit être l'étoile polaire,' mais cela n'a pas semblé raisonnable parce que nous voyagions au sud-est."

Alexander a indiqué que la lumière a traversé la route vers la droite. "Elle semblait s'arrêter et puis accélérer pour nous suivre," a-t-elle dit. "C'était très haut dans le ciel, et tout que nous pouvions voir était comme une boule ronde de lumière brillante."

Quand la voiture a tourné à droite sur la route 113, l'objet a semblé faire un virage brusque, a dit Alexander, qui en a été effrayée.

Après qu'ils aient déposé leurs enfants route de Mitchell à Millsboro, les Alexander sont descendus sur la route 24 vers Long Neck. "La lumière semblait toujours nous suivre, mais j'étais soulagé que les enfants ne soient plus dans la voiture," a dit Alexander. "J'ai dit mon mari d'accélérer et de s'assurer qu'il soit près d'autres voitures parce que je n'ai pas voulu que nous soyons seuls avec cette chose."

"Après nous êtres arrêtés à un feu rouge, mon mari a commencé à accélérer sur la route 24 en faisant environ du 80 miles par heure et la lumière est tout le temps restée avec nous."

Alexander a indiqué que la lumière a maintenant semblé être plus près de la terre. "C'était d'une sorte de fluorescent," a-t-elle dit. "Il s'obscurcirait et puis éclairait, et il m'a rappelé une lumière de phare. Il se dissipait et puis revenait comme si il avait fait un plein complet."

Quand les Alexanders sont arrivés chez Kmart sur la route 1, la lumière a semblé planer au-dessus du magasin. "Je ne sais pas si quelqu'un d'autre a remarqué ceci puisque chacun était tellement préoccupé d'e^tre en bonne place dans la ligne pour les soldes," a dit Alexander. "Mais je me demande si n'importe qui d'autre roulant sur la route l'a vu."

Quand une famille de Frankford a rapporté une observation d'OVNI en 2002, un porte-parole de la ville a cité une explication terrestre possible -- un phare haute puissance qui a été projeté contre les nuages par un ancien night club d'Ocean City, Maryland.

Alexander a indiqué qu'elle ne sait pas de quoi sa famille était témoin, mais elle est sûre que ce n'ait pas été une étoile, un dirigeable ou un hélicoptère.

"Dorénavant, je vais garder mon appareil photo numérique dans ma voiture avec moi," a-t-elle dit.

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Northumberland Gazette, R-U., le 28 janvier 2005.

Des rapports d'observations d'OVNIS à Boulmer avaient été dissimulés
Les X-Files sont venus à la base RAF de Boulmer car des objets volants étranges étaient repéré planant au-dessus de la Mer du Nord par un pilote de chasse de la base.

En un cas qui intriguerait Mulder et Scully de la TV, des objets lumineux ont été repérés par le personnel de la RAF en 1977. Ils ont changé de forme pendant qu'ils les observaient. L'observation était si sensible que tous ses dossiers ont été cachés du regard du public et ont été seulement publiés à cause de la loi sur la liberté de l'information (FOI). Ils étaient stocké au département "contacts extraterrestres possibles" du ministère de la défense, connu seulement par le nom de code SF4. C'est l'une parmi de nombreuses observations énumérés par le gouvernement dans lesquelles des témoins crédibles, tels que le personnel militaire, des policiers et pilotes de ligne aérienne, ont rapporté des OVNIS. Le drame a commencé en juillet 1977, quand le le Flight Lieutenant AM Wood a rapporté voir les objets, disant que le plus proche était lumineux, rond, et quatre à cinq fois de la taille d'un hélicoptère Whilrwind. Les deux OVNIS possibles ont été vus planant à une hauteur d'environ 5.000 pieds et étaient à trois miles au large au-dessus de la mer. Son rapport est soutenu par ceux du Caporal Torrington et du Sergent Graham, qui indiquent que les objets se sont séparés, avec l'un allant à l'ouest et se déformant tandis qu'il a disparu. Les objets, avec l'un corps semblant avoir la forme d'un corps, ont été observés par les trois hommes pendant une heure et 40 minutes. Une station de radar à la base a également détecté les objets à la même position avant qu'ils n'aient disparu. Des contrôles ont été faits à la base RAF de Drayton ouest pour voir s' il les avait repérés. Le Flight Lieutenant Wood est décrit comme étant "fiable et mesuré" dans le rapport, qui ajoute que le personnel de radar à la base RAF de Staxton Wold a également détect les objets étranges. Le rapport de la base RAF de Boulmer a été considéré si sensible qu'au lieu d'être rendu accessible au public 25 ans après comme c'est la norme, une autre interdiction de trois ans a été imposée. C'est seulement en raison de la loi FOI, qui est entré en vigueur le 1er janvier [2005], que le cas a été passé en revue et les détails divulgués. D'autres rapports divulgués prouvent que les chasseurs ont été envoyés en juillet 1976 quand un pilote de la British Airways a rapporté des objets étranges en forme de cigare et blancs au-dessus du Portugal. Plus près de nous, le Chef Superintendant Hobson, de la police de Manchester, a observé une lumière brillante pendant deux minutes et l'a suivie le long de l'A62 le 3 juillet 1976. Les rapports ajouteront à la croyance des chasseurs d'OVNIS que les gouvernements sont délibérément restés silencieux sur des visites possibles par des engins de l'espace au cours des années.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: UN ANCIEN TEMOIGNE, 2005:   Ven 21 Déc 2007, 20:31

UN OVNI PLANE AU-DESSUS D'UNE FEMME, TASMANIE, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Mercury, Hobarth, Tasmanie, le 19 février 2005.

Le mystère de l'OVNI s'épaissit
Le statut d'un objet volant non identifié vu au-dessus de Midland Highway dans la nuit de lundi demeure un mystère.

Le coordonnateur de Rapports et Observations d'OVNIS en Tasmanie, Keith Roberts, a dit qu'hier le rapport est maintenant tombé dans les 5 pour cents des observations d'OVNIS qui n'ont pas pu être expliquées.

"Nous avons vérifié avec l'aéroport, les compagnies d'hélicoptère, les engins agricoles, la marine et le ministre de la défense et avons laissé un point d'interrogation là dessus avec tout cela," a dit M. Roberts.

"Sur 100 rapports, il y a habituellement une explication trouvée rapidement pour 80 pour cent et plus d'enquête en expliquent encore 15 pour cent."

"Ce rapport, cependant, tombe dans les 5 pour cent qui ne sont pas expliqués. Mais nous sommes prêts à recevoir plus d'informations qui pourraient aider."

Le rapport de la nuit de lundi a été rédigé par une femme de 43 and de Kingston qui conduisait vers nord sur la route avec sa soeur et un ami.

Ils ont d'abord repéré la lumière brillante près de Brighton à peu près à minuit mais avant qu'ils aient été près de la sortie de Bothwell, la lumière brillante a semblé se diriger vers eux.

La femme, qui a dit qu'elle n'était pas du genre à croire aux extraterrestre, a dit que l'objet était à peu près de la moitié de la taille d'une maison et avait eu une lumière pulsante rouge d'un côté et une lumière bleue semblable de l'autre côté. Ils s'étaient arrêtés et étaient sorties de la voiture, et en quelques minutes l'objet planait à environ 30m au-dessus de la terre à moins de 300m d'eux.

Elle a dit que l'engin avait la forme d'un ballon de rugby pendant qu'il venait vers eux, mais quand il était plus prèS elle a deviné que c'était en forme de soucoupe.

M. Roberts a dit qu'il espèrait que d'autres gens se présenteraient avec des informationa sur l'observation.

"Pour le moment nous sommes restons avec un objet non expliqué," a dit M. Roberts.

"Il y avait eu une observation semblable dans le même secteur dans les années 70, quand un conducteur a vu une masse de lumière brillante avant que sa voiture ne tombe en panne."

OBSERVATINS D'OVNIS EN TASMANIE, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Mercury, Hobarth, Tasmanie, le 23 février 2005.

Spécialiste OVNI avec les yeux vers le ciel
Les rapports d'un objet non identifié de vol dans les Midlands le Jour des Régattes contienuent à arrivr à un investigateur OVNI de Hobart.

Depuis que la première observation a été rapportée dans le Mercury la semaine dernière, six personnes se sont présentées pour dire qu'ils ont vu une grande lumière brillante, dit Keith Roberts, qui a rassemblé des données au Centre Tasmanien de Recherche sur les OVNIS depuis 1969.

M. Roberts a dit que le premier rapport peu de temps après le minuit le jour de la régatte est venu de trois femmes qui ont dit qu'elles ont vu un grand engin volant près d'elles dans un pré.

Depuis lors, six personnes lui ont parlé d'une lumière brillante autour de Mangalore tard en soirée le jour des régattes.

"Ce n'est évidemment pas le même événement, mais ils sont tous sur une période de 24 heures," a-t-il dit.

L'observation de Mangalore est la premièRe observation à témoins multiples rapportée en presque 10 ans.

Etonnamment, M. Roberts ne croit pas aux extraterrestres.

"Je ne sais pas pourquoi cette chose est là, c'est pourquoi je l'appelle non identifiée," a-t-il dit.

Au lieu d'être un chasseur d'extraterrestres, l'astronome d'amateur a dit qu'il a plaisir à enregistrer les observations et à étudier le mystère qu'ils représentent.

Il a dit que 80 pour cent des appels téléphoniques qu'il reçoit à sa maison du sud de Hobart sont facilement expliqués par téléphone.

Beaucoup de gens apprennent que leur OVNI est une étoile brillante, un satellite ou des météorites, a-t-il dit.

Ballons et fusées éclairantes, et les occasionnelles tempêtes ou aurores australes sont également facilement expliquées.

Les appels à la Police, l'aéroport et au bureau de la météorologie expliquent encore 15 pour cents de plus - laissant environ 5 pour cent qui demeurent un mystère.

Ces dernières années, a dit M. Roberts, il avait pu s'attendre à environ 50 appels téléphoniques annuellement, mais il en a déjà eu 20 cette année.

L'OVNI ETAIT UN BALLON, ILE MAURICE, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Petit Mauricien, Ile Maurice, le 10 mars 2005.

Tombé à Petite-Rivière hier soir

L'OVNI était un ballon
L'Objet Volant Non Identifié (OVNI) de Petite-Rivière est identifié… Les débris visibles par Le Mauricien dans le store du poste de police du quartier, ce matin, indiquent qu'il s'agit d'un grand ballon à air chaud, fait de papier. C'est vers 23h30 hier soir qu'il se serait écrasé dans le champ de cannes voisin, à Bonieux, en portant encore des cylindres de toile carbonisée - qui ont été éteints par la suite -, indiquent les sources policières. Le ballon pourrait avoir été lancé de Maurice-même. Les services météo (qui lancent quotidiennement des ballons-sondes, qui utilisent une autre technique de gonflage) confirmaient ce matin que ce ballon de Petite-Rivière n'est pas un des leurs.

Le CI Chady et ses collègues du poste de police de Petite-Rivière avaient du mal à donner forme à l'"OVNI" en le sortant du store ce matin. Et pour cause : au lieu d'un objet en métal qu'auraient lancé des extraterrestres ou qui serait tombé d'un avion ou encore d'un satellite, il s'agissait d'un énorme morceau de papier blanc et gris déchiré, grand comme une armoire, auquel étaient attachés des morceaux de fil de fer et trois cylindres en toile carbonisée. Manifestement, les restes d'un gros ballon en papier, qui avait été gonflé à l'air chauffé par les cyclindres enflammés.

Les informations obtenues de source policière font état de flammes accrochées sous un ballon pendant que ce dernier approchait de la région de Port-Louis.

Parmi les débris visibles ce matin, se trouve un cercle fait de fil de fer, sur lequel est fixée - tout autour - une partie de la grande feuille de papier. Sous ce cercle, se trouvent des crochets, qui portent les cylindres en toile carnbonisée. Indication d'une construction artisanale du système de "chauffage" du ballon, connu depuis des siècles.

Le principe : faire chauffer de l'air dans un "ballon" fait de matériau léger : l'air chaud s'élève dans l'atmosphère, car il est moins dense que l'air ambiant. Si on fait suffisamment chauffer de l'air ainsi "emprisonné" dans un ballon, ce dernier s'élève, emporté par l'air chauffé qu'il contient.

Si le volume d'air chauffé est suffisant, il peut aussi servir à élever des charges qui sont accrochées au ballon. Une expérience largement mise en pratique depuis les premiers vols de Joseph et Jacques-Etienne Montgolfier en… 1783. Le nom de "montgolfière" désigne depuis les ballons à air chaud, comme ceux, faits de papier et de soie, qu'ils utilisaient déjà à l'époque pour faire des vols humains. De nos jours, de tels vols utilisent des ballons de technologie plus évolués, avec des brûleurs à gaz qui chauffent l'air dans de grands ballons en polymère.

Le polymère est aussi le matériau utilisé dans la fabrication des ballons-sondes météorologiques. Ces derniers sont gonflés avec un gaz léger (hélium ou hydrogène) et s'élèvent dans l'atmosphère en étant "soulevés" par ce gaz, moins dense que l'air. Ils portent des capteurs météorologiques (température, humidité, vent, etc.) qui renvoient leurs données au centre météo pendant qu'ils s'élèvent dans l'atmosphère. Arrivés, à environ 30 000 mètres d'altitude, ils éclatent et retombent en mer.

Si ce ballon ne vient pas des services météo de Maurice, les fabricants de l'"OVNI" de Petite-Rivière, qui répètent les expériences des Montgolfier, restent à identifier.

Traces de moteurs d'un avion
Pas d'OVNI non plus en haute atmosphère hier vers 18h. Les longues traces blanches qui s'étiraient progressivement du Sud au Nord, dans le ciel de Maurice, seraient dues au phénomène tout à fait normal de transformation en cristaux, des gaz émis par des avions. Les conditions du ciel - libre de nuages - étaient favorables à la visibilité de ce phénomène.

Les moteurs à réaction des avions rejettent des gaz (dont de la vapeur d'eau). Quand ils volent très haut, là où les températures sont bien inférieures à 0°C, ces gaz se transforment immédiatement en minuscules cristaux de glace. Derrière les moteurs de l'avion se forme donc un sillage de cristaux, qui peut être visible depuis le sol dans certaines conditions. Tel était le cas hier après-midi, pendant le passage d'un avion très haut dans le ciel mauricien, avion qui ne faisait pas escale à Maurice mais qui passait, comme tant d'autres, juste au-dessus de l'île en suivant la route des "checkpoints" du contrôle aérien.

RAPPORTS D'OVNI CAUSES PAR UN CERF-VOLANT, AUSTRALIE, MARS 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Daily Liberal, Australie, le 11 mars 2005

Un père, son fils et leur "OVNI"
LINTON BESSER
Vendredi, 11 mars 2005

C'était "Independance Day" à Dubbo, et Paul Cremin ne le savait même pas.

Ce n'est pas avant que ses amis lui ont montré la photographie dans le Daily Liberal d'hier, d'un objet volant non identifié, qu'il a réalisé qu'il a fait peur à toute la ville.

"Mon voisin est venu en riant avec le journal," a-t-il dit, en rougissant.

M. Cremin et son fils de 13 ans Aidan font voler des cerfs-volants et des avions télécommandés comme passe-temps.

La nuit de dimanche dernier, pendant cinq heures, il faisait voler un cerf-volant 'delta coyne' à 140 mètres de haut dans le ciel - directement dans la partie du ciel où Suzanne Fuller et sa famille ont rapporté voir un OVNI.

"Nous n'arrivions plus à arrêter de rire quand nous avons lu l'histoire," a-t-il dit.

"J'ai appelé la police parce que je n'ai pas voulu que quiconque s'inquiétât, et la policière ne pouvait plus cesser de rire non plus."

Suzanne Fuller avait appelé la police dans la nuit de dimanche pour rapporter voir un objet "à environ 50 miles" dans le sud-est du ciel.

Une vidéo tremblée de l'objet plus tard a été vue par la police qui a rédigé un rapport officiel auprès des Services Aériens Australiens (ASA), et ils leur ont envoyé une copie de la cassette.

"Il ressemblait à un oiseau, mais beaucoup plus grand... avec un dessus plat et une forme plus profonde au-dessous," était la description de Mme Fuller de ce qu'elle avait vu dans le ciel "pendant cinq heures."

Il se trouve que c'était une description presque entièrement exacte du cerf-volant de Cremin. Mme Fuller a également dit qu'elle avait vu une lumière venant de l'objet et qui clignotait, une fois le soleil couché. Mais cela aussi a été maintenant expliqué.

"Nous employons une torche pour essayer de repèrer le cerf-volant dans le ciel une fois que l'obscurité tombe," a dit M. Cremin.

"Lisant qu'ils l'ont vu se déplacer un peu vers la gauche, et puis revenir, j'ai su que c'était le cerf-volant. Il fait exactement cela," dit-il en hochant de la tête.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2005   Ven 21 Déc 2007, 20:31

La police a félicité la famille Fuller d'avoir rapporté l'incident, et n'avait pas pu elle-même expliquer l'objet étrange dans le ciel. C'est-à-dire, jusqu'à ce qu'ils aient reçu l'appel de M. Cremin.

Un membre du commandement local du secteur a appelé Suzanne Fuller pour lui dire que l'objet avait été trouvé.

OVNI OU AVION FANTOME EN ARGENTINE, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Sol Matutino, le 6 avril 2005.

Le mercredi 6 avril 2005, la chaîne de TV 13 à Buenos Aires, capitale de l'Argentine, a mené une interview du capitaine Alvaro Castillo des Fuerza Aerea Uruguayense (FAU, l'Armée de l'Air de l'Uruguay) au sujet des observations récentes d'OVNIS dans la région côtière méridionale de l'Uruguay. Il a parlé d'un " missile ou d'un avion de combat abattu" comme en étant la cause.

Un avion fantôme s'écrase?
Pendant ce temps, des OVNIS ont été vus à Concordia. Les sapeurs-pompiers volontaires de la villa Zorraquir ont détecté un appel de détresse par radio VHF d'un avion qui s'est identifié avec trois chiffres. Ils sont immédiatement entrés en contact avec la tour de contrôle à l'aéroport de Comodoro Pierresteguy, et les Forces Aériennes Argentines ont demandé des rapports de tous les aéroports dans la région. Mais aucun vol vers Concordia comme destination n'a été confirmé.

Des habitants de Salto ont prétendu avoir vu "un avion en détresse" à une basse altitude au-dessus de leur ville.

Un détachement de la police à Concordia dans l'état de Entre Rios a reçu des rapports d'un missile ou d'un avion allégué à proximité de Termas Vertientes à la Concordia, qui utilisait un phare de haute puissance. Des rapports de l'avion mystérieux ont été reçus de cette proximité à 23:50 la nuit passée.

Les Forces Aériennes ont demandé l'information de tous les aéroports dans la province quant à quand un avion vers Concordia pourrait avoir été vu. Cette information a été expédiée à la troisième brigade aérienne, localisée à Parana. Aucun avion n'était parti dans la direction de Concordia. Les trois numéros de son indicatif d'appel ont suggéré que ce pourrait être un avion expérimental.

Une équipe de journalistes de la TV Canal 5 est immédiatement pour partie les thermes dans cet endroit, s'assurant que ni les employés des bains ni les touristes en visite là n'avaient été témoin de l'accident de l'avion allégué.

Les officiers des forces de l'ordre, après avoir ratissé les thermes et leurs environs, ont décidé de retourner à leurs stations après avoir alerté les Carabiniers pour qu'il soient en alerte en cas de l'apparition possible d'un "avion fantôme" au-dessus de la vallée du fleuve Uruguay.


UN ANCIEN TEMOIGNE, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Aberdeen News, of Aberdeen, South Dakota, USA, on April 15, 2005.

Un expert donne un conférence OVNI lundi
Il était présent lors de l'incident au-dessus de la base de l'Air Force dans le Montana

Par Scott Waltman
Rédacteur à American News

Pour quelque raison, les extraterrestres semblent s'intéresser aux armes nucléaires des Etats-Unis.

C'est ce que dit Robert Hastings, un expert indépendant en objets volants non identifiés, qui parlera à l'Université d'Etat Northern University la semaine prochaine. Sa présentation de 90 minutes commencera à 21:00 Lundi dans la salle 127 du Centre Johnson des Beaux-Arts.

Hastings a indiqué que des documents déclassifiés et des commentaires écrits qu'il partagera prouveront à ceux qui sont disposés à écouter que les OVNIS existent. La plupart des documents et des commentaires viennent d'anciens gouvernements fédéraux et des officiels militaires.

Après une vidéo de 30 minutes, Hastings parlera pendant une heure.

Un des récits qu'il partagera se rapporte à 1967. C'est à ce moment que les évidences ont montré que ds OVNIS ont plané au-dessus des silos de missiles près d'une base aérienne du Montana, mettant les armes temporairement hors service.

"Il y a, pour quelque raison, un lien entre le nucléaire (les armes) et les OVNIS," a-t-il dit.

Les documents du gouvernement se rapportent également à des OVNIS violant l'espace aérien au-dessus du Laboratoire National de Los Alamos, dit Hastings. Beaucoup d'armes nucléaires sont conçues à ce laboratoire du Nouveau Mexique.

Hastings a indiqué que le document peut-être le plus intéressant dans sa collection est une note 1950 à J. Edgar Hoover, alors directeur du FBI. Il parle des "oucoupes volantes" qui se sont écrasées au Nouveau Mexique et qui ont été secrètement récupérées par l'Armée de l'Air. Les engins, selon le mémo, ont été pilotés par des "corps de forme humaine, mais de seulement trois pieds de haut."

En tout, Hastings dit que des centaines de documents du gouvernement sont disponibles pour tous grâce à la loi sur la liberté de l'information se rapportent aux OVNIS.

Hastings était à une tour de contrôle du trafic aérien dans le Montana u moment de l'incident 1967. C'est ce qui a provoqué son intérêt pour les OVNIS. Il mènes des recherches indépendantes depuis 1973, il a passé en revue des documents et interviewé des personnes. Depuis qu'il commencé à parler dans les universités en 1981, il a parlé à plus de 500 écoles.

Il y a des sceptiques dans chaque assistance, dit Hastings. Cependant, dit-il, la plupart des personnes a qui il parle lui y font bon accueil. Il a dit que c'est peut être parce que les gens qui sont présents à ses conférences ont un intérêt pour les OVNIS, et peut-être, une inclination a y croire.

Des sondages d'opinion publique fiables montrent qu'environ la moitié des Américains croient aux OVNIS, dit Hastings.

Même les incrédules ardents sont bien accueillis par Hastings à ses conférences gratuites. Il rappelle simplement aux détracteurs qu'il y a une différence entre avoir une opinion et avoir une opinion informée.

Dans l'information de ses publicités, Hastings écrit qu'il "ne condamne aucun organisme gouvernemental pour sa politique du secret concernant les OVNIS, mais je pense que le public américain devrait avoir connaissance des faits."

Hastings vit à Surfside Beach, Caroline du Sud. Pendant qu'il sera dans notre région, il parlera également à Dickinson, Dakota du Nord, et à Peru, Nebraska.

DES NOUVELLES DE L'ELEMENT 115:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Guardian, Londres, R-U., le 12 mai 2005.

Retour aux Soucoupes
Par Mark Pilkington

En février 2004, une équipe de physiciens russes et américains a découvert deux nouveaux éléments, aperçus pendant des fractions de secondes à l'Institut Commun de la Recherche Nucléaire de Dubna, en Russie, et au laboratoire national Lawrence Livermore en Californie.

Dirigés par le Russe Yuri Oganessian, les physiciens ont fait leur annonce dans la revue de physique Physical Review C. Tandis que leurs résultats doivent encore être reproduits, ils sont considérés fortement fiables. Les deux nouveaux éléments "superlourds", 113 et 115, provisoirement appelés ununtrium et ununpentium, excitent les physiciens qui pensent qu'ils sont produits par des étoiles explosant, et pourraient fournir des indices sur les origines de l'univers.

Mais ce n'était pas la première fois que l'élément 115 avait fait les gros titres. Selon un autre groupe de chercheurs peut-être moins honorables, ce pourrait être la clef qui apporte finalement ramène les étoiles vers nous.

En 1989, une émission d'une station de TV de Las Vegas a diffusé une interview du scientifique auto-proclamé Bob Lazar. Il a prétendu avoir travaillé à un service top secret appelé S-4, juste au sud de la fameuse base aérienne Area 51 au Nevada, et il a fait sensation quand il a décrit avoir vu neuf soucoupes volantes extraterrestres stockées à S-4.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2005   Ven 21 Déc 2007, 20:31

Lazar, qui prétend avoir étudié au Massachusetts Institute of Technology et avoir travaillé au Laboratoire National de Los Alamos, déclare que son travail à S-4 était de faire du "rétro-egineering" du réacteur d'un des disques volants et de découvrir comment il fonctionnait. En poste là, il avaitété informé sur l'histoire des interactions d'ET avec l'humanité, et a observé un bref vol d'essai du seul engin qui était opérationnel.

Selon Lazar, la soucoupe vole à l'aide "d'amplificateurs de pesanteur" pour créer "un champ de gravité intense" qui pourrait "tordre l'espace-temps", "apportant la destination à la source et vous permettant de voyager sur de nombreuses années lumières dans l'espace en quelques heures". La puissance pour faire cela est développée dans le réacteur de l'engin, lequel est rempli d'un combustible... l'élément 115.

Qu'il dise la vérité ou non, Lazar a maintenu ses affirmations et à laissé la scène ufologique derrière lui. Tout en dirigeant une compagnie de réparation de matériel de laboratoire, il développe actuellement un générateur de carburant d'hydrogène pour usage domestique et est impliqué dans un plan ambitieux pour terraformer un environnement Martien dans un silo souterrain de missile nucléaire.

Et, si l'existence de l'élément 115 est confirmée, peut-être un jour l'appelera-t-on lazarium.

LE D. LEIR AU FESTIVAL DE MCMINVILLE:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Statesman Journal, de Salem, Oregon, USA, le 12 mai 2005.

Tous les aliens à la mode se dirigent vers McMinnville
Un conférencier majeur du festival OVNI dit qu'il retire les implants extraterrestres

Angela Yeager
Statesman Journal

Le festival OVNI de McMinville rassemble les croyants et les sceptiques chaque année.

C'est le mélange des enthousiastes sérieux des extraterrestres avec ceux qui veulent juste faire la fête tout en portant des antennes sur la tête qui rend ce festival si unique et intéressant.

Le sixième festival annuel, qui se déroule de aujourd'hui jusqu'à samedi, a été créé pour célébrer le legs du cas d'abduction [sic] célèbre de Trent à McMinville. Il y a également un défilé et un bal en costumes extraterrestres aussi bien qu'un festival de film.

Les experts des aliens y convergeront aussi, pour parler des crop cercles et d'implants extraterrestres avec le genre de sérieux habituellement réservé aux scientifiques académiques.

Le conférencier principal est Roger Leir, un podologue de Californie qui a écrit cinq livres sur le sujet des implants extraterrestres.

Il a exécuté 11 opérations chirurgicales jusqu'ici pour enlever des "implants extraterrestres" des abductés. Il exécute ces opérations gratuitement sous la bannière de son organisation sans but lucratif A&S Research. Leir avait également été un conseiller de la série TV "X-Files" et est apparu dans des documentaires des chaînes TV History Channe et SciFi channel.

Nous avons eu l'occasion de causer avec Leir au téléphone avant sa conférence.

Statesman Journal: Quand êtes-vous devenu intéressé par le sujet des enlèvements extraterrestres?

Leir: Et bien, j'ai été relativement intéressé par le phénomène [OVNI] depuis l'enfance. Je me rappelle que mon père a apporté à la maison le journal en 1947 et l'a déplié sur la table de la cuisine et a lu le titre de Roswell. Mon père a fait toute cette discussion sur la façon dont nous ne pouvons pas être les seuls êtres dans l'univers. Et j'ai toujours été intéressé par l'aviation et l'ufologie.

Je suis allé à cette réunion du International Mutual UFO Network sur un coup de tête vers la fin des années 80 ou du début des années 90. J'y suis allé, et ce n'était pas ce à quoi je m'attendais. J'ai compté voir beaucoup d'excentriques avec des hélices sur leurs têtes, mais il y avait un échantillonnage intéressante d'hommes et de femmes. Il y avait une conférence intéressante, et il y avait des biscuits faits maison, de sorte que a m'a plu.

Les enlèvements devenaient tout à fait populaires à cette époque. Je n'y croyais toujours pas. A cette conférence à laquelle je suis allé, j'ai rencontré un chercheur qui affirmé qu'il a rencontré cette personne qui avait un implant extraterrestre et il m'a montré un ensemble de radiographies du pied de cette femme. J'ai pensé que c'était la plus grande bêtise que j'ai jamais entendue. J'ai examiné les radios, et ça ressemblait à des morceaux de métal dans le pied, ce qui n'est pas rare avec certains types de chirurgie du pied. Mais ses dossiers médicaux ont montré que la femme n'a jamais eu de chirurgie.

En août 1995, j'ai fait mes deux premières opérations chirurgicales. Il y en avait une au pied et une à la main.

SJ: Qu'avez-vous trouvé dans le pied?

Leir: La première chose que j'ai notée est qu'il n'y avait aucune cicatrice dans l'un et l'autre de ces cas. Je ne pouvais pas voir où le moindre objet avait pu entrer. La première chose que j'ai sortie était dans le grand orteil. C'était une chose en forme de T couverte d'un enduit biologique gris-foncé. Je n'avais jamais vu n'importe quoi de pareil avant, et le chirurgien généraliste (qui m'assistait) non plus.

L'autre article était une petite chose en forme de cantaloup qui s'est avérée être une tige en métal qui était fortement magnétique. Nous avons reçu un financement pour une analyse du National Institute for Discovery Science. Depuis lors, tout que nous enlevons, nous le faisons examiner par des laboratoires.

SJ: Donc cela vous a convaincu?

Leir: Je suis certainement devenu convaincu qu'il y a quelque chose là dehors.

SJ: Quelle est la chose la plus étrange que vous avez trouvée dans quelqu'un?

Leir: Il y en a une qui m'a vraiment époustoufflée, encore maintenant quand j'y pense. Il y a eu une dame qui est arrivée, elle avait un objet de la taille d'une bille dans son bras, qui se déplaçait. Et si vous mettiez votre doigt à 2 pouces de cela, il venait vers votre doigt. Quand nous l'avons enlevé, c'était un objet jaune de la taille d'un etit poids qui était complètement biologique. Il n'était pas rattaché à quoi que ce soit. Et bien, j'ai fait de la chirurgie pendant plus de 40 ans, et je n'ai jamais vu quoi que ce soit de pareil.

SJ: Pourquoi pensez-vous que des extraterrestres implanteraient ces objets à des humains? Quel serait le but?

Leir: C'est la question que l'on me pose le plus souvent. Je puis seulement théoriser. Si quelqu'un dit qu'il a la bonne réponse, ce n'est pas vrai. En un mot, ma théorie est que je pense que ce sont des dispositifs faits pour surveiller la manipulation génétique de la race humaine.

Il y a eu des études faites des caractéristiques de croissance des enfants dans le monde entier. Savez-vous ce que veux dire par là?

SJ: Euh, je ne suis pas sûr.

Leir: Les caractères normaux de la croissance, comme le moment où les enfants savent tenir leur tête eux-même, apprennent à monter des escaliers, s'accélèrent. Ces mêmes statistiques s'accélèrent dans le monde entier de 16 à 80 pour cent. C'est soit un acte de Dieu soit la race humaine est génétiquement manoeuvrée.

SJ: Donc vous essayez de dire que les extraterrestres accélèrent notre développement et ainsi nous apprenons à faire des choses plus rapidement?

Leir: Exactement. Nous grandissons plus rapidement et ainsi nous apprenons plus rapidement. Nous sommes très disjoints de notre individualité spirituelle, tellement peut-être que cela en fait partie. Nous avons beaucoup de leçons à apprendre avant que nous ne détruisions la planète entière, et il n'y a pas beaucoup de temps pour apprendre.

SJ: Ainsi les extraterrestres essayent de nous aider. Pourquoi feraient-ils cela?

Leir: Je ne pense pas que les extraterrestres aient un grand amour pour la race humaine. L'univers est probablement rempli de vie intelligente. Nous n'avons pas le meilleur des CV. Nous avons baigné cette planète dans le sang pour toujours. Mais quand vous en arrivez à des choses comme les armes nucléaires qui pourraient tout détruire, peut-être n'aiment-ils pas cela.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2005   Ven 21 Déc 2007, 20:32

SJ: Vous n'êtes pas un d ces gens qui croient donc que les extraterrestres sont hostiles ou venus pour nous détruire?

Leir: S'ils étaient hostiles, ils nous auraient anéanti il y a longtemps. Les observations d'OVNIS remontent à des milliers d'années. Ils ont eu toutes les occasions de se débarasser de nous s'ils le voulaient.

SJ: Que pensez-vous des festivals comme celui de McMinville, qui mélangent les gens sérieux de l'ufologie avec ceux qui y vont pour le défilé?

Leir: C'est tout comme Roswell. J'étais là-bas à la célébration du cinquantième anniversaire, et il y a des poupées extraterrestres et des ballons. Un bon nombre de gens sont venus pour l'amusement, mais ils ont également vu le côté sérieux. Je pense que c'est très bien. Si vous preniez le sujet entier trop sérieusement, vous vous enfermeriez dans votre chambre à coucher et fermeriez la porte à clé pour toujours.

ayeager@StatesmanJournal.com or (503) 399-6743


PROBABLE METEOR OU DEBRIS EN ALASKA, MAI 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The News-Miner, de Fairbanks, Alaska, le 24 avril 2005.

Un officiel se penche sur le rapport d'un éclair dans le ciel
Tandis que John Kempen, âgé de 37 ans, se déplaçait de Parks Highway à Nenana, Alaska à environ 2 heures du matin samedi, il regardait le ciel, espérant pouvoir montrer des aurores boréales à sa petite amie.

Mais au lieu de repérer une lueur floue vert émeraude, Kempen a vu un éclair lumineux blanc bleuâtre avec des étincelles à sa queue et des "fragments" enflammés "s'en échapper."

L'objet semblable à une comète, peut-être de la taille d'un ballon de basket, a glissé à travers le ciel du Sud-Ouest vers le Nord-Est.

Kempen a pensé que l'objet était un météore.

Selon Neal Brown, directeur du programme d'étude de l'espace au Fairbanks Geophysical Institute de l'Université de l'Alaska, Kempen a probablement vu un morceau de débris spatial.

On estime à environ 5,000 à 10,000 le nombre de pièces de debris inutilisables en orbite autour de la Terre, a dit Brown, et il y en a de plus en plus. Parmi les objets se trouvent des moteurs de fusée et des boulons et des déflecteurs, qui sont des adaptateurs entre les moteurs des fusées. Egalement en orbite autour de la Terre, il y a de vieux satellites et des engins spatiaux qui ne sont plus utilisés.

"De 100 à 5,000 miles au-dessus de la Terre, c'est viturellement une décharge," a dit Brown, "Je pense qu'il y a encore là haut le gant d'un astronaute."

La gravitation ramène les débris vers la Terre.

"Cela arrive tout le temps," a dit Brown.

La raison principale pour laquelle l'observation de Kempen sonne plutôt comme des débris qu'un météore est qu'il a montré des couleurs, a dit Brown.

'Les météores n'ont pas de couleurs bleues ou vertes,' a-t-il dit. 'La plupart des météores sont juste des rocs.'

Deuxièmement, l'observation n'était pas dans la bonne partie du ciel pour faire partie des météores des Lyrides, qui auraient probablement voyagé du Nord-Est au Sud-Est.

Note: les météores montrent bien des couleurs à l'occasion, comme du vert ou du blan-bleu. Le témoin n'a jamais parlé d'avoir vu un OVNI. Il a parlé d'un météore.


LUMIERES NOCTURNES ORANGES DANS LE GLOUCESTERSHIRE, R.U., 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Gloucestershire Echo, Cheltenham, R.-U., le mardi 23 août 2005.

Qu'étaient ces lumières dans le ciel?
Des lumières oranges mystérieuses ont été repérées au-dessus des cieux de Cheltenham. La police du Gloucestershire étudie les observation et traite l'incident comme suspect.

Le professeur de physique Kevin Downes courait avec son épouse Alexandra dans le Chemin de Winchester, Warden Hill, quand ils ont vu les lumières à 22:30 dimanche.

Kevin, 52 ans, qui avait enseigné à l'école de Dean Close, a indiqué: "J'ai d'abord pensé qu'elles étaient des feux d'artifice."

"Etant un physicien j'ai été fasciné par ce qu'étaient ces lumières oranges. Il y en avait environ 12 et elles ont continué à se déplacer à travers l'horizon."

"J'ai alors vu quelqu'un se garer et je l'ai approché pour regarder vers le haut le ciel, juste au cas où nous imaginions des choses."

"Il a vu les lumières éalement et il a sorti les jumelles qu'il utilise pour observer les courses de chevaux."

"Les lumières, qui étaient en formation comme la constellation d'étoile de la charrue, se sont arrêtées et ont été stationnaires au-dessus de nous."

Il a dit qu'elles se sont ensuite dispersées et éteintes graduellement.

Ian Statham, directeur en place de l'Aéroport du Gloucestershire à Staverton, a indiqué: "les lumières sur les avions sont rouges, blanches ou vertes, pas orange."

Ursula Hughes a vu les lumières depuis la route de Malvern, où elle accueillait un groupe d'invités à dîner avec son mari Malcolm.

Mme Hughes, 67 ans, a dit: "j'ai regardé dehors et j'ai vu ces belles lumières oranges se déplacer dans l'est. Elles ont volé en formation et ressemblaient à de petites lanternes."

Rod Salisbury, secrétaire de la société astronomique de Cotswold, a indiqué: "les seules choses qui peuvent être vues se déplaçant sont les météores et ils ne sont pas oranges et ils se déplacent seulement pendant une durée très courte avant d'être consumés."

"Les satellites se déplacent mais apparaissent blanc, réfléchissant la lumière du soleil. Ils n'apparaîtraient pas aussi longtemps que 20 minutes."

Avez-vous vu les lumières? Si c'est lecas appelez s'il vous plait le bureau de presse de l'Echo au 01242 271822 ou contactez-nous par email à news@glosecho.co.uk

L'ETAT AUSTRALIEN OUVRE 170 DOSSIERS DE CAS D'OVNIS:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Northern Territory News, Australie, juillet 22, 2005

L'Australie libère des documents secrets sur les OVNIS
Des documents secrets rendus accessibles par le gouvernement des Territoires du Nord indiquent une masse d'observations d'OVNIS dans l'extrémité supérieure du pays, bon nombre d'entre eux non expliqués.

Les documents, rendus accessibles après avoir été 30 ans sous clef, détaillent une liste d'incidents OVNI à travers le Territoire di Nord par un éventail d'obsevateurs, comprenant des équipages de la RAAF [l'Armée de l'Air Australienne] et des météorologues.

Les dossiers étaient secrets et sont seulement été rendu accessibles par les Archives Nationales à Darwin seulement au bout de 20 ans.

Une observation par l'équipage d'un avion Hercules de la RAAF Hercule à Darwin en 1968 est également apparue sur le radar bien qu'aucun avion humain n'ait été identifié dans le secteur à ce moment.

L'équipage a décrit une série de lumières qui ont croisé leur chemin de décollage de l'aéroport de Darwin, sans fuselage ou structure visible. Le commandement de la RAAF à Sydney, la plus grande ville d'Australie, a indiqué que l'intrus pourrait avoir été un avion étranger.

"Le fait que l'observation ait été faite par un équipage aérien de la RAAF et détecté par le radar de l'avion ne laisse que très peu de doute ... (que quelque chose) était dans le secteur," a dit le commandement de la RAAF, "comme cet appareil volant n'a pas été identifié, une violation de l'espace aérien national ne peut pas être écartée."

Un autre des documents secrets, obtenu par l'Association Australienne de Recherches sur les OVNIS [Australian UFO Research Association], décrit l'observation par un prévisionniste du bureau de la météo à Daly Waters, Territoires du Nord, en novembre 1966. Le prévisionniste dépistait un ballon météo avec une théodolite quand il a remarqué un objet volant haut dans le ciel. Il a rapporté avoit aperçu un objet gris-métallique et oblong à altitude élevée.

Une vérification auprès du bureau de contrôle de l'aviation à Darwin a indiqué qu'il n'y avait aucun avion dans le secteur alors.

Un troisième dossier rapporte l'observation d'un objet en forme de soucoupe par un groupe de femmes à Alice Springs en 1967. Les femmes ont repéré l'OVNI au milieu du ciel et ont dit qu'il était d'une couleur argentée avec une rampe de cuivre autour du centre.

L'archiviste ufologue Dominic McNamara dit qu'il y avait là dedans de nombreuses observations aux Territoires du Nord mais la plupart étaient sans fondement.

"Les Territoires du Nord sont un point chaud pour les observations en particulier en raison de son éloignement," dit McNamarat, mais ces cas montrent que les gens voient réellement des objets non identifiés et peuvent les décrire quand ils le valent."

Il a dit que cela avait été un travail laborieux que de dépister les dossiers parce qu'un numéro de série devait être donné pour obtenir le moindre dossier. Il a donc cherché les références de dossier suivants dans des dossiers qui en parlaient, rétrécissant par la suite le champ à 170 documents.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2005   Ven 21 Déc 2007, 20:36

LUMIERES NOCTURNES ORANGES DANS LE GLOUCESTERSHIRE, R.U., 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Gloucestershire Echo, Cheltenham, R.-U., le mardi 23 août 2005.

Qu'étaient ces lumières dans le ciel?
Des lumières oranges mystérieuses ont été repérées au-dessus des cieux de Cheltenham. La police du Gloucestershire étudie les observation et traite l'incident comme suspect.

Le professeur de physique Kevin Downes courait avec son épouse Alexandra dans le Chemin de Winchester, Warden Hill, quand ils ont vu les lumières à 22:30 dimanche.

Kevin, 52 ans, qui avait enseigné à l'école de Dean Close, a indiqué: "J'ai d'abord pensé qu'elles étaient des feux d'artifice."

"Etant un physicien j'ai été fasciné par ce qu'étaient ces lumières oranges. Il y en avait environ 12 et elles ont continué à se déplacer à travers l'horizon."

"J'ai alors vu quelqu'un se garer et je l'ai approché pour regarder vers le haut le ciel, juste au cas où nous imaginions des choses."

"Il a vu les lumières éalement et il a sorti les jumelles qu'il utilise pour observer les courses de chevaux."

"Les lumières, qui étaient en formation comme la constellation d'étoile de la charrue, se sont arrêtées et ont été stationnaires au-dessus de nous."

Il a dit qu'elles se sont ensuite dispersées et éteintes graduellement.

Ian Statham, directeur en place de l'Aéroport du Gloucestershire à Staverton, a indiqué: "les lumières sur les avions sont rouges, blanches ou vertes, pas orange."

Ursula Hughes a vu les lumières depuis la route de Malvern, où elle accueillait un groupe d'invités à dîner avec son mari Malcolm.

Mme Hughes, 67 ans, a dit: "j'ai regardé dehors et j'ai vu ces belles lumières oranges se déplacer dans l'est. Elles ont volé en formation et ressemblaient à de petites lanternes."

Rod Salisbury, secrétaire de la société astronomique de Cotswold, a indiqué: "les seules choses qui peuvent être vues se déplaçant sont les météores et ils ne sont pas oranges et ils se déplacent seulement pendant une durée très courte avant d'être consumés."

"Les satellites se déplacent mais apparaissent blanc, réfléchissant la lumière du soleil. Ils n'apparaîtraient pas aussi longtemps que 20 minutes."

Avez-vous vu les lumières? Si c'est lecas appelez s'il vous plait le bureau de presse de l'Echo au 01242 271822 ou contactez-nous par email à news@glosecho.co.uk

LA PARALYSIE DU SOMMEIL, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Sidney Morning Herald, Sydney, Australie, le 28 août 2005.

Le pire cauchemar au réveil
C'est le milieu de la nuit. Soudainement vous vous rendez compte que vous êtes éveillé, mais vous ne pouvez pas déplacer ou faire un bruit.

Et puis vous sentez un poids commencent à appuyer sur votre poitrine et vous avez la sensation que vous ne pouvez pas respirer.

Non, vous ne recevez pas une visite par un être surnaturel mailfaisant et vous ne devenez pas fous. Mais vous éprouvez ce qui peut être un événement effrayant dont on estime que cela arrive à jusqu'à la moitié de la population au moins une fois dans leur vie.

Le dr Andrew Ng, directeur du centre pour les désordres de sommeil et les problèmes respiratoire à l'hôpital Saint George, dir que la paralysie du sommeil est peut-être le trouble du sommeil le plus ordinaire.

Mais, a dit Ng, en dépit de sa prédominance, il y a eu peu de recherches.

Durant un épisode typique, la personne affectée s'est réveillée, et, quoiqu'entièrement consciente, ne pouvait pas se déplacer ou parler, a indiqué Ng.

Cela pourrait durer des secondes ou même des minutes, bien que cela semble souvent beaucoup plus long.

Environ les trois quarts du temps, dit Ng, c'est accompagné d'hallucinations qui pourraient inclure un sentiment de flotter, d'entendre des bruits comme ceus de personnes parlant, riant et ronflant, ou même de voir des choses, telles qu'une autre personne dans la chambre.

De même, a dit Ng, un sentiment d'une "présence menaçante" est courante, comme la sensation que quelqu'un ou quelque chose presse sur la poitrine de la personne.

Ng a indiqué qu'alors que la paralysie de sommeil n'était pas complètement comprise, il y avait des explications pour les symptômes souvent effrayants, qui ont impliqué certaines des caractéristiques physiques du sommeil REM (Rapid Eye Movement) [Mouvement Oculaires Rapides, une phase du cycle du sommeil] qui se produisent pendant une courte période pendant l'état d'éveil.

Pendant le sommeil REM [i.e. sommeil paradoxal], il y a une faiblesse extrême des muscles, qui explique l'impossibilité de mouvement. C'était également un moment dans lequel des rêves terrifiants se produisent parfois, expliquant les hallucinations. Le sens d'une "présence mauvaise" est, dit Ng, en partie dû à une section particulière du cerveau qui est activée sans l'assurance par les autres sens, tels que la vue et l'audition, que la personne est en sécurité.

Les difficultés de respiration et la sensation que quelqu'un ou quelque chose se repose sur votre poitrine pourrait également être expliqué.

Pendant le sommeil REM, la respiration est souvent peu profonde et la poitrine ne peut pas se remplir entièrement.

Ng dit que beaucoup de gens n'éprouvent pas souvent la paralysie du sommeil.

"La plupart des personnes ne le réalisent même pas," dit Ng. "Elles deviennent vraiment effrayées. Mais la prochaine fois que cela se produit, elles le comprennent."

Le stress, la privation de sommeil, perturbe le déroulement du sommeil et être couché sur le dos pourrait encore augmenter la probabilité de la paralysie de sommeil.

Les ouvriers en équipe de nuit et les infirmières ont rapporté une plus forte présence [de cette expérience], dit Ng.

Et, a-t-il di, la plupart des épisodes se produisent dans la deuxième moitié de la nuit quand le sommeil REM est plus fréquent.

Souvent, dit-il, beaucoup de gens n'en font qu'une seule expérience, mais ceux pour qui cela cause des problèmes continus devraient penser à aller voir un médecin du sommeil ou un psychologue du sommeil.

Le dr Brendon Yee, un médecin du sommeil et de la respiration à l'Hôpital Royal Prince Alfred et à l'Institut Woolcock de Recherches Médicales, a dit que la paralysie du sommeil a pu parfois être associé au troubles du sommeil de la narcolepsie [impossibilité de dormir normalement la nuit et en même temps, le sujet sombre dans un mauvais sommeil n'importe quand en pleine journée].

"Vous pouvez également obtenir une paralysie de sommeil en elle-même," a-t-il dit. "Ce peut être un problème si c'est récurrent et accompagné d'autres troubles."

Yee a indiqué que 1 à 2 pour cent de la population pourrait éprouver ces symptômes régulièrement.

"Les épisodes multiples de paralysie de sommeil se produiront rarement," a-t-il dit.

"De quarante à 50 pour cent des gens prétendent avoir eu au moins un épisode de paralysie de sommeil."

Symptômes de la paralysie de sommeil...


En dépit d'être conscient, vous ne pouvez habituellement pas vous déplacer ou parler
La paralysie de sommeil est habituellement accompagnée d'hallucinations visuelles ou auditives
Il y a habituellement un sentiment d'une "présence menaçante"
Il peut également y a un sentiment de pression sur la poitrine

LES PSYCHOLOGUES ET LA QUESTION DES ABDUCTIONS, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Boston Herald, Boston, Massachusetts, USA, le 28 août 2005.

L'incroyante examine les 'reconcontres extraterrestres'
Par Jessica Heslam

Sa dernière rencontre a eu lieu il y a deux ans.

Will Bueche a indiqué qu'il dormait dans son appartement quand une paire de petite créatures blanches comme des os l'a poussé à se réveiller.

"Ils sont apparues et ont tenu mes mains d'une manière tellement physique et avec force," a dit Bueche, 36 ans, qui vit dans la région de Cambridge. "Le message était qu'ils étaient réelles."

Bueche est l'un parmi des millions d'Américains qui croient qu'ils ont eu une rencontre extraterrestre. Il a été également interviewé par la psycologue de Harvard Susan Clancy pour son nouveau livre, "Enlevé : Comment les gens en viennent à croire qu'ils ont été enlevés par les Extraterrestres." Le livre sera dans les librairies en octobre.

Clancy indique qu'il n'y a aucune preuve que les gens sont enlevés et subissent des expériences par des extraterrestres. En fait, Clancy indique qu'elle n'est pas même intéressée par les extraterrestres et est devenue "une étudiante malgré elle de l'alienologie."

Ce qui intéressait Clancy était qu'il y avait un groupe de personnes qui avaient créé "de faux souvenirs." Elle a voulu en comprendre plus au sujet de la façon dont et de la raison pour laquelles ils les ont créées.

Il y a deux types de croyants, a dit Clancy, qui a parlé à 100 dans les cinq dernières années: ceux qui suspectent avoir été enlevés et ceux qui en ont des souvenirs vifs. "Habituellement, les gens cherchent à expliquer une certaine sorte d'expérience étrange ou peu habituelle ou désagréable qui leur est arrivée," dit Clancy pendant une interview au téléphone depuis le Nicaragua, où elle fait des recherches.

Les gens veulent savoir pourquoi ils se sentent déprimés, pourquoi ils se sont réveillés dans la nuit avec un sentiment de terreur, pourquoi ils ont des problèmes sexuels, pourquoi ils ont des marques étranges sur leurs corps, pourquoi ils ont des difficultés dans les rapports et ainsi de suite, a-t-elle dit.

Etre enlevé par des extraterrestres est une explication en vogue pour expliquer des choses désagréables.

"Pour le meilleur ou pour le pire, être enlevé par des extraterrestre est une explication culturelement disponible pour la raison qui fait que nous nous sentons comme nous nous sentons," a dit Clancy.

Pendant sa recherche, Clancy, 36 ans, a constaté que les gens obtiennent des souvenirs d'abduction en subissant une certaine forme d'hypnose ou un imagerie dirigée dans des thérapies. Les abductés était des gens instruits avec un travail et une famille, a-t-elle dit. Le seul point commun était qu'ils étaient plus créateurs, imaginatifs et enclins à la fantaisie que d'autres.

"Il n'y a aucune donnée qui indique qu'ils sont plus que le reste d'entre nous enclins à souffrir du moindre désordres psychologique," a dit Clancy.

Clancy ne dit pas à ses sujets qu'elle ne croit pas aux enlèvements extraterrestres à moins qu'ils demandent son avis quand l'étude est terminée. La réponse de Clancy acceuillie par de la colère, un sourire sarcastique ou simplement ignorée.

Bueche indique que les données que Clancy a rassemblé ont de la valeur, mais il n'est pas d'accord avec ses conclusions.

"Je pense que ces gens ont eu des rencontres et des expériences extraterrestres," a dit Bueche, qui se désigne comme un expérienceur. "Je pense que le concept que d'autres races sont là dehors est vrai."

[Photo: Will Bueche, un des sujets interviewés par Susan Clancy, affirme que les extraterrestres lui ont rendus visite.

ET DANS LA PRESSE ANGLAISE, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Mirror, Londres, R-U., le 29 août 2005.

8 personnes sur 10 disent que les aliens sont réels
Presque 80 pour cent d'entre nous croient aux extraterrestres - et nous pensons que Nelson Mandela représenterait le mieux la terre dans une rencontre rapprochée.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2005   Ven 21 Déc 2007, 20:36

Une personne sur 15 pensent qu'elle a vu un OVNI, avec la plupart des observations venant du nord-ouest, selon le musée de la Science à Londres. Il accueillera une nouvelle exposition, la Science des extraterrestres, à partir d'octobre.

ET s'est avéré le film de science-fiction absolument favori des femmes tandis que la plupart des hommes ont préféré Star Wars.

ET DANS LA PRESSE ANGLAISE, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Mirror, Londres, R-U., le 29 août 2005.

8 personnes sur 10 disent que les aliens sont réels
Presque 80 pour cent d'entre nous croient aux extraterrestres - et nous pensons que Nelson Mandela représenterait le mieux la terre dans une rencontre rapprochée.

Une personne sur 15 pensent qu'elle a vu un OVNI, avec la plupart des observations venant du nord-ouest, selon le musée de la Science à Londres. Il accueillera une nouvelle exposition, la Science des extraterrestres, à partir d'octobre.

ET s'est avéré le film de science-fiction absolument favori des femmes tandis que la plupart des hommes ont préféré Star Wars.

SILLY SEASON, IRLANDE, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Irish Independent, Dublin, Irlande, le 29 août 2005.

Communiquer avec les OVNIS "n'est plus une histoire de science fiction"
Par Marese McDonagh

Les extraterrestres sont là et il est possible de communiquer avec eux, ont entendu des délégués à la deuxième conférence OVNI annuelle d'Irlande.

Le scientifique et astronome Eamonn Ansbro, qui a un observatoire sur mesure à sa maison de Kingsland, Co Roscommon, a parlé à la conférence ce week-end à Carrick-sur-Shannon, Co Leitrim, d'un certain nombre de rencontre rapprochées d'une nature extraordinaire qu'il avait étudiée ou dont il avait été témoin.

Ancien météorologiste au sein du ministère britannique de la défense qui "est entré dans les OVNIS par accident", M. Ansbro a raconté un incident en février 1998 dans lequel il était l'un parmi un groupe de six personnes dans une vallée reculée dans le Kerry qui ont été témoin de ce qu'ils ont pensé être un OVNI.

M. Ansbro, qui pense que la communication avec la vie extraterrestre est possible par la concentration mentale ou "le visionnement à distance", a dit que l'un du groupe a demandé à cet objet de faire un chiffre huit dans le ciel, ce qu'il a fait. Il n'y avait aucun appareil photo sur les lieux.

Betty Meyler, fondateur de la société OVNI de l'Irlande, a indiqué que les observations d'OVNIS était devenues si habituelle que ceux qui croient en un monde parallèle sont moins ridiculisés qu'avant. "Naturellement il y a des gens qui me demandent si je fais des sandwiches pour les petits hommes verts, mais beaucoup de gens sont véritablement intéressés par les observations récentes," a-t-elle dit.

Mme. Meyler, aussi de Co Roscommon, a dit qu'elle a les évidences photographiques de deux observations d'OVNIS récentes de UFO à Lough Key près de Boyle, un secteur considéré comme un 'point névralgique pour les OVNIS'. Elle a dit qu'elle a reçu littéralement des centaines de rapports d'observations dans le pays, certaines remontant à 20, 30 ou 40 ans quand les gens avaient eu peur de raconter leurs expériences.

"A une autre époque j'aurais probablement été brûlée vive ou emprisonnée, mais c'est l'âge du Verseau et de l'éclaircissement et les gens sont plus ouverts aux idées," a-t-elle dit.

Les OVNIS se manifestent eux-mêmes en tant que lumières non expliquées qui se déplacent très rapidement d'une façon erratique en changeant souvent brutalement de direction, selon la société OVNI. Tout en invitant les gens du pays à lui rapporter toutes les observations, Mme. Meyler a également averti que dans le passé ce que des gens ont cru être des OVNIS se sont avérés être la planète Vénus ou des lumières de laser de discothèques.

Mme. Meyler pense que le moment va arriver où les OVNIS et les êtres extraterrestres seront visibles à tous les humains. "Nous ne sommes justes pas encore prêts. Les gens sont trop effrayés mais je pense qu'ils viennent avec amour pour nous aider."

OBSERVATION A PRIESTWOOD IL Y A 30 ANS, R-U., 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Bracknell News, Berkshire, R-U., le 30 août 2005.

L'ancienne policier spécial est la dernière à rapporter son observation
Vicky Huntley

Plus d'un mois après la séries d'articles du Bracknell News concernant une soucoupe volant planant au-dessus de l'hôtel de Coppid Beach à Binfield, Janet Burrell, 67 ans, est entrée en contact avec la rédaction pour indiquer qu'elle avait vu un OVNI.

Mme Burrell, qui habite dans Priestwood, a dit qu'elle a vu un OVNI dans le ciel au-dessus de Binfield il y a environ 30 ans.

L'ancienne agent de police spécial, qui souffre d'insomnie, a dit qu'elle a vu l'objet pendant une nuit où elle ne trouvait pas le sommeil.

Elle a dit: "il y avait une lumière, brillante, très loin et je l'ai regardée par la fenêtre et j'étais hypnotisée en l'observant."

"Je suis resté là en la regardant et la regardant encore et alors elle a commencé à venir de plus en plus près. Puis elle a juste plané devant la fenêtre de ma chambre à coucher. Elle était vraiment proche; pas au point que j'aurais pu la toucher mais elle était vraiment proche."

"Ensuite elle s'est en quelque sorte laissée tomber et s'est éloignée. Il n'y avait eu aucun bruit. C'était vraiment étonnant. Je souhaite juste que mon mari se soit réveillé, alors il l'aurait vu aussi."

Elle a ajouté: "j'étais tellement stupéfaite de ce que j'avais vu que je l'ai dit à tout le monde mais personne ne m'a crue."

Mme Burrell a dit qu'elle a cessé de parler aux gens de son observation parce que personne ne l'a crue.

Elle a dit: "quand j'en ai parlé aux gens ils ont dit que j'avais trop bu."

Ce n'est que quand elle a vu d'autres histoires dans le journal qu'elle a commencé à penser à nouveau à son expérience.

Elle a dit: "en fait cela m'a fait me rappeler tout ça, je n'y avait plus pensé pendant des années."

"Je peux seulement imaginer que ce doit avoir été un certain genre d'OVNI. J'en étais restée bouche bée."


ET DANS LA PRESSE ANGLAISE, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Lincolnshire Echo, Lincoln, Lincolnshire, R-U., le 30 août 2005.

Offririez vous une bonne tasse de thé à ET?
Huit personnes sur 10 pensent que les extraterrestres existent - et certains veulent les inviter pour une tasse de thé.

Un nouveeau sondage montre que la Grande-Bretagne est une nation de croyants quand il s'agit d'observation d'autres mondes.

Les résultats ont touché un point sensible chez les gens du Lincolnshire, qui a un nombre élevé d'observations alléguées d'OVNIS.

Une personne sur 15 pense qu'elle a vu un OVNI et la moitié voudraient expérimenter la vie sur une autre planète.

Neuf pour cent des gens inviteraient tout extraterrestre qu'il verrait à boire un verre.

Ces chiffres viennent d'un sondage par le musée de la Science en prévision d'une nouvelle exposition, la Science des Extraterrestres.

L'astronome de Horncastle, Paul Money, a indiqué que le chiffre ne l'a pas du tout étonné.

"Je pense que la croyance aux extraterrestre est devenue beaucoup plus courante dans les 10 dernières années," a-t-il dit.

"C'est partiellement du à beaucoup plus de science-fiction explorant la possibilité d'extraterrestres."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2005   Ven 21 Déc 2007, 20:37

"Cela vient également de ce que de plus en plus de nouvelles planètes sont découvertes en dehors de notre système solaire."

"Pour le moment le problème avec l'exploration est que la galaxie est si grande que cela prendrait 100.000 ans d'aller vers quelques planètes."

"Cependant, même ici sur terre nous avons des éphémères qui ont une durée de vie de quelques heures et nous qui pouvons avoir une durée de vie de jusqu'à 100 ans."

"Donc je ne vois aucune raison pour laquelle certains extraterrestres ne pourraient pas avoir une durée de vie mesurée en milliers d'années. Alors il serait possible qu'ils voyagent vers la terre."

Les documents prouvent que dans les cinq dernières années il y a eu sept observations dans le Lincolnshire qui ne peut pas être facilement rejetées ou écartées.

En novembre 2001, un résidant de Gonerby, près de Grantham, a rapporté que sa maison a commencé a être secouée et qu'il y a eu une panne de courant quand "un objet incadescent" mystérieux est apparu dans le ciel au-dessus de lui.

Un autre résidant a dit qu'ils ont vu "une lumière très rapide" qui a tourné de 180 degrés sur elle-même instantanément.

Un résidant de Lincoln a également écrit à l'Echo qu'il avait vu un OVNI planer au-dessus de la cathédrale de Lincoln.

Le ministère de la défense enregistre les observations d'OVNIS, mais ne les étudie pas.

La nouvelle exposition s'ouvre au musée de la Science à Londres en octobre.

Elle explore la recherche de la vie extraterrestre et essaye de distinguer la science de la science-fiction.

Le directeur du contenu de l'exposition, Stephen Foulger, a dit: "il est très intéressant que, comme moi, tant de gens pensent que les extraterrestres existent."

"Je trouve presque impossible de croire que la vie n'a pas évolué quelque part aillaurs dans un si vaste univers."

"L'exposition est une manière fascinante d'explorer les possibilités très réelles d'une vie extraterrestres et de découvrir que la science peut être plus étrange que la fiction."


ET DANS LA PRESSE US, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Akron Beacon Journal, Akron, Ohio, USA, le 1 septembre 2005.

Identifier des vaisseaux d'un autre monde
Par Kathy Antoniotti

Journaux Knight Ridder

(KRT) - Dans un moment de faiblesse, mon ami Ron s'est confié au petit groupe qu'il y a des années, il avait repéré un OVNI tandis qu'il pilotait un avion. Il a regretté de l'avoir admis à la seconde même où c'est sorti de sa bouche - et pour cause.

Le pilote est soudainement devenu le centre des taquineries par les sceptiques du groupe. Mais il n'a jamais rétracté son histoire, celle que lui et l'homme assis avec lui dans l'habitacle de l'avion ont vu une orbe en forme de disque par la fenêtre, qui a adopté sa vitesse pendant quelques instants avant de filer au loin dans le ciel nocturne.

Maintenant, Ron peut être un fou, mais il n'est pas un crétin, et j'ai cru son histoire - principalement parce qu'il l'a crue. Cependant, il a réalisé que c'était une erreur de raconter son histoire devant moi.

"Maintenant, je la retrouverai probablement dans le journal," a-t-il dit avec des remords.

Et bien sûr, il se trouve justement que j'ai reçu un livre avec des instructions pour fabriquer des OVNIS dans le courrier de cette semaine. J'ai pris l'incident comme un signe que je devrais en effet écrire au sujet de la rencontre personnelle de Ron avec un OVNI.

OVNI est un acronyme pour le terme "objet volant non identifié" et décrit un objet ou une lumière qui défient l'explication. Les gens ont rapporté voir des engins étranges qui peuvent planer à l'arrêt, décoller à des vitesses incroyables et changent rapidement de direction. Ils croient généralement qu'ils voient des vaisseaux spatiaux en visite venus d'autres planètes habitées par des êtres plus avancés technologiquement que nous ne le sommes.

Habituellement, les investigateurs trouvent qu'il y a des explications ordinaires pour les observations. Les gens ont rapporté un bon nombre de choses comme OVNIS, y compris des missiles, oiseaux, essaims d'insectes et ballons météo. En fait, les investigateurs peuvent expliquer tout sauf un nombre restreint de rapports d'OVNIS et la plupart des scientifiques ne pensent pas qu'il y a assez d'évidence pour soutenir la croyance que ces observations sont réellement des objets venant de loin.

En 1952, le projet Blue Book a été lancé par l'Armée de l'Air des Etats-Unis pour déterminer si l'un quelconque de ces 12.000 rapports d'OVNIS étaient une menace pour la sécurité nationale. De 1966 à 1968, des études indépendantes par des scientifiques à l'université du Colorado ont déterminé qu'il n'y avait aucune information crédible indiquant que les rapports étaient vrais. Blue Book a pris fin en 1969.

Mais il reste la conjecture que la vie existe sur d'autres planètes et que les OVNIS sont le transport de choix pour les extraterrestres. L'idée a été le sujet de beaucoup de livres, films cinématographiques et émissions télévisées. Les OVNIS semblent exciter notre imagination collective.

Cette soucoupe planante en vol peut sembler d'un autre monde, mais elle est faite avec des objets trouvés sur la bonne vieille planète Terre. Les instructions viennent du livre "Tous les enfants Veulent des Choses qui Volent," par l'inventeur et le concepteur Ritchie Kinmont, d'Ogden, Utah. Le livre contient également des instructions pour des jetset des ballons à air chauds. Il est vendu au détail pour 14,95$ et est accessible en ligne à Amazon.com.

Les fournitures qu'il voius faudra:

- un ballon en mylar de 18 pouces, rempli d'hélium.

- Un bol en Styrofoam de 12 onces.

- 3 pailles à boire.

- 6 rondelles plates.

- Une perforatrice.

- Du scotch transparent.

Couper le fond outre du bol en styrofoam de 12 onces et le bord autour de la jante supérieure.

Poinçonner trois trous équidistants d'un quart pouce autour de l'ouverture la plus petite du bol pour y mettre les pieds d'atterrissage.

Scotcher avec du ruban adhésif le trou de remplissage (où l'hélium a été envoyé.) Attacher une rondelle avec du ruban adhésif au côté opposé pour faire flotter le ballon en position correcte.

Attacher du ruban adhésif l'anneau solidement au centre du ballon. Passer les pailles dans les trous comme pieds d'atterrissage et les attacher avec du ruban adhésif au ballon à l'intérieur de l'anneau. Equilibrer les autres extrémités au bon angle pour que l'engin se tienne droit.

Attacher une rondelle avec du ruban adhésif à une rondelle au dessous du ballon pour le ballast, au besoin.

En option, vous pouvez faire des lumières avec de la peinture phosphorescente.

LUMIERES NOCTURNES, SOUTHLAND, USA, 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Daily South Town, USA, le Octobre 2, 2005.

Des lumières rouges mystérieuses apparaissent au-dessus de Southland
Par Lauren FitzPatrick
De la rédaction

Ils sont revenuuuus!

Ces lumières rouges pulsantes bizarres sont réapparu au-dessus des cieux de Southland samedi matin tôt, faisant tendre le cou de beaucoup de gens vers le haut et illuminant le standard de la police avec des appels.

Un trio de lumières rouges régulières a semblé nager à travers le ciel nocturne occidental à partir d'environ 23 heures dans la nuit de vendredi et réapparaissant après minuit. Les trois points ont parfois formé une figure triangulaire, mais ils ont ensuite paru se redresser en une ligne, tout comme dans des observations dans ce sercteur à la fin de l'été dernier et lors d'Halloween, ont indiqué les témoins au Daily Southtown.

Cindy Evans, de Tinley Park, était dehors avec ses enfants dans la nuit de vendredi quand à environ 23 haures sa fille Emily, 8 ans, a repéré les lumières mystérieuses dans le ciel de nuit dégagé près de la 163ème rue et de Prairie Drive.

"C'était presque comme si c'étaient des étoiles - elles étaient assez loin pour être comme des étoiles," a dit Evans.

Nan, a-t-elle décidé. Trop rouges.

En fait, Evans et d'autres témoins ont été prompts à dire ce que les lumières n'étaient pas: des satellites (trop bas); une réflexion (trop intense); un avion (trop lent); et un hélicoptère (trop silencieux), entre autres.

Evans a indiqué qu'elle a appelé l'Association de l'Aviation Fédérale recherchant une réponse et a été déçue qu'ils ne puissent en offrir une. Le FAA ne retournait pas les appels de Southtown.

Les lumières n'étaient pas en rappotr avec la météo, non plus, puisque le Service National de la Météorologie n'a rien rapporté d'inhabituel, a dit un porte-parole. Si le phénomène lumineux avait été météorologique, les satellites de la Météo Nationale auraient détecté quelque chose - comme la nuit ou ils ont enregistré une météorite qui est tombée sur une maison de Forest Park en 2003.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2005   Ven 21 Déc 2007, 20:37

"Un type mesurait la pluie dehors, vérifiant les mesures de pluie, et a vu le flash," a dit le porte-parole. "On l'a bien entendu ici dans la région de Tinley Park parc et de Joliet."

Aucun des témoins n'a voulu employer le mot "OVNI" pour décrire ce qu'ils ont vu, quoique, techniquement, les lumières aient été un certain genre d'objet volant non identifié.

En même temps, il n'a pas fallu longtemps pour les habitants de Southland pour signaler au site web du National UFO Center ce dont ils avaient témoin, avaient photographié et filmé.

Le directeur du National UFO Center, Peter B. Davenport a indiqué qu'il avait déjà reçu environ une douzaine de rapports de cet incident à son site web, www.ufocenter.com. Cela ne veut pas dire que Davenport, dont le site a rassemblé des centaines de rapports d'observations de l'année dernière, a eu une réponse.

"Je n'ai absolument aucune idée de ce qui les cause," a-t-il dit.

"Je ne peux pas éliminer la possibilité que ces lumières sont d'origine terrestre (ou) de fabrication humaine."

Ce raisonnement déductif est joliment prudent. "Tout que nous sommes capables de faire doit éliminer des phénomènes - corps célestes, lumières - souvent nous en restons avec juste "autre,"" a-t-il dit.

La police de Tinley Park a reçu un certain nombre d'appels commençant tard dans la nuit de vendredi. La police de d'Orland Park a rapporté trois appels au sujet des lumières. La police n'a pas semblé avoir la moindre réponse.

Cela a frustré une femme qui ne veut pas donner son nom.

"Ils ne semblent pas se soucier de ce que c'est," a-t-elle dit. "Je voudrais savoir ce que c'est - j'ai vu une lumière rouge venir par le ciel dans l'est, venant du sud et allant au nord."

Bill Dooley circulait autour de Tinley Park entre 1 et 2 heures du matin pour rechercher cette lumière unique dont il dit qu'elle suit toujours le trio.

"Nous l'avons surnommée que 'l'équipe de nettoyage,'" a-t-il dit.

Ceci marque la quatrième observation de Dooley dans l'année écoulée à peu près. Il a repéré le trio le 21 août 2004, ce dernier Halloween et il y a deux samedi quand il a vu une lumière unique.

"Ils s'arrangent en 1-2-3 droit vers le haut, se penchent alors un peu, puis se groupent en un triangle," a-t-il dit. "Il n'y a absolument aucun bruit."

Il a pris de nombreuses photos et a enregistré les lumières pour les soumettre au groupe local du Mutual UFO Network, qui note tous tels événements.

Mais, lui non plus ne veut pas donner un nom aux lumières.

Seul Abbey, l'autre enfant de 8 ans d'Evans, s'est avancée avec une suggestion pleine d'espoir.

"Peut-être que c'est la petite fée," a dit le jeune à sa mère.

Lauren FitzPatrick peut être joint à lfitzpatrick@dailysouthtown.com ou (708) à 633-5964.

L'avez-vous vu?

Vous voulez lire des rapports des observations locales? Allez sur www.ufocenter.com. Si vous voyiez les lumières, vous pouvez enregistrer un bref rapport au sujet de ce que vous avez vu dans les cieux de Southland, ou vous pouvez contacter par E-mail le groupe local du Mutual UFO Network à sammaranto@sbcglobal.net.

OBSERVATIONS DANS LA VALLE DE LA TAMISE, ANGLETERRE, OCTOBRE 2005:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Oxford Mail, Oxfordshire, Angleterre, le 7 novembre 2005.

D'autres OVNIS allégués
Le mystère entourant une observation d'OVNI dans le sud de l'Oxfordshire rebondi quand une mère et une fille ont également prétendu avoir vu "le vaisseau spatial extraterrestre".

Un objet en forme de brique -- prétendu être un OVNI -- a été photographié planant au-dessus de la région de Benson à environ 6 heures du matin le 27 octobre par le constructeur Howard Jarman de Didcot.

Maintenant Jacqui Ellaway et sa fille Jo disent qu'elles ont vu l'OVNI au-dessus de Sutton Courtenay à 5.40 du matin le même jour.

Mme Ellaway était dans la voiture de sa fille en dehors de leur maison sur Heather Road, à Milton, se préparent à partir pour le travail quand elles ont repèré des lumières brillantes dans le ciel.

Elle a dit: "il y avait trois fenêtres carrées dans une rangée, tout ce que vous pouviez voir étaient les lumières et une lumière faible au-dessous, mais trois fenêtres carrées très grandes. Cela ne se déplaçait pas du tout, nous sommes justes restées assise là dans l'allée à le regarder. Ce n'était pas très haut du tout."

Mme Ellaway a dit que sa fille a coupé le moter de la voiture mais l'objet volant ne faisait aucun bruit du tout.

"C'était très mystérieux et j'ai juste dit filons d'ici."

Un objet semblable a été photographié par le constructeur Howard Jarman juste 20 minutes plus tard depuis sa maison dans de Richmere Road à Didcot.

Il a repéré l'objet quand il a ouvert ses rideaux.

Il a dit: "j'ai vu un objet dans le ciel avec des lumières brillantes dans la distance au-dessus de la région de Benson."

"Il y avait un bruit étrange de ronflement comme les pylônes en font.

"J'ai appelé mon épouse June et nous nous sommes tenus là trois quarts-d'heure à l'observer. D'abord j'ai pensé que c'était un avion, mais c'était autre chose. C'était différent."

Le Commandant Trevor Field a dit: "si des gens rapportent ce genre d'incidents nous les examinerons, mais nous ne tenons pas de statistiques sur les OVNIS."

La police de la vallée de la Tamise a dit qu'ils n'avaient reçu aucun rapport d'un OVNI dans le secteur.

KECKSBURG, UN AUTRE ROSWELL:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Central Daily Times, USA, 8 décembre 2005.

Un chercheur s'exprimant sur le Sci Fi Channel demande les fichiers 'OVNIS' de la NASA
PITTSBURGH - Des chercheurs et les témoins qui pensent qu'un OVNI a atterri dans les bois de la Pennsylvanie occidentale il y a 40 ans marquent un autre anniversaire ce vendredi: deux ans se sont écoulés depuis qu'un procès a été ouvert pour obliger la NASA à publier les documents sur ce qui s'est produit.

Un porte-parole de la NASA dit qu'il n'y a aucune dissimulation: l'"OVNI" était un satellite russe, mais les dossiers gouvernementaux le documentant ont été perdus.

Leslie Kean, un journaliste d'investigation soutenu par le Sci Fi channel, et un groupe relié à la chaine TV ont poursuivi la NASA il y a deux ans en vertu de la loi sur la liberté de l'information.

Kean veut les dossiers sur ce qui s'est produit le 9 décembre 1965, dans le hameau isolé de Kecksburg, à environ 30 miles au sud-est de Pittsburgh. Les témoins ont décrit un "aérolithe" dans le ciel du soir, et un objet métallique et en forme de gland de chêne d'environ 12 à 15 pieds de hauteur et 8 à 12 pieds de diamètre qui a atterri doucement dans les bois, selon des comptes rendus d'alors dans les médias.

L'avocat de Kean, Lee Helfrich a indiqué qu'elle introduira vendredi un nouveau mouvement de cour "pour faire avancer" la recherche d'information par la NASA.

La NASA nous a snobbé trop longtemps, et dans le processus nous a donné de gros éléments montrant qu'ils sont recalcitrant et agissant de façon déloyale," a dit Helfrich. "Qu'est-ce que la NASA essaye de cacher?"

Rien, dit Dave Steitz, porte-parole de la NASA.

L'objet a semblé être un satellite russe qui est entré dans l'atmosphère et s'est brisé. Les experts de la NASA ont étudié des fragments de l'objet, mais les enregistrements de ce qu'ils ont trouvé ont été perdus dans les années 90, dit Steitz.

"En règle générale, nous ne dépistons pas les OVNIS. Ce que nous pourrions faire, et ce que nous avons apparemment fait en tant qu'experts en matière de vaisseau spatial dans les années 60, était de jeter un coup d'oeil à quoi que ce soit que cela ait été et donner notre avis expert," a dit Steitz. "Nous avons fait cela, nous avons mis le cas dans un tiroir et c'était fini. Malheureusement, les documents soutenant ces résultats ont été égarés."

Kean et Helfrich ne croient pas cette explication.

Kean a dit que Nicholas L. Johnson, le scientifique en chef en ce qui concernet les débris orbitaux à la NASA, a déterminé l'objet n'a pas pu être un satellite russe ni n'importe quel autre objet fait par l'homme, après avoir étudié les trajets orbitaux des satellites connus et d'autres dossiers de 1965.

Johnson n'a pas immédiatement répondu aux appels pour son commentaire jeudi à son numéro de téléphone listé sur le site web de la NASA. Steitz à renvoyé les questions sur les affirmations de Kean au Johnson Space Center de la NASA à Houston, qui n'a pas immédiatement commenté.

Les témoins affirment que du personnel militaire a interdit l'accès au site, enlevé l'objet et menacé les résidants qui ont remis en cause l'incident. Les militaires ont ensuite dit que l'objet était un météore.

Ce samedi, Kean, Helfrich et d'autres en rapport avec un documentaire du Sci Fi Channel parleront au hall des pompiers de Kecksburg, où une maquette de l'objet est exposée en permanence.

Kean a indiqué qu'une paire de scientifiques de l'université de Virginie Occidentale qui ont examiné le site de l'atterrissage ont rapporté avoir fait deux découvertes récemment.

Le professeur de sylviculture Ray Hick sa compté les anneaux de croissance des arbres et a déterminé que les arbres dans le secteur ont été endommagés en 1965. Hicks, cependant, a indiqué que les arbres ont été probablement endommagés par la glace, et on cassé ensuite à cause du vent. Il dit que ses résultats ne soutiennent pas l'affirmation de Kean que "quelque chose a physiquement atterri" à l'emplacement.

Le Géoarchaeologue J. Steven Kite indique qu'il n'a trouvé aucune évidence pour soutenir l'impact à grande vitesse d'un météore ou de tout autre grand objet - ce dont Kean indique que cela soutient les comptes rendus de témoins qu'un engin spatial a atterri doucement.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

les ovnis dans la presse en 2005

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-