Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 les ovnis dans la presse en 2004

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: les ovnis dans la presse en 2004   Mar 18 Déc 2007, 18:16

OVNI AU R-U., JANVIER 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Huddersfield Daily Examiner, Royaume-Uni, le 2 janvier 2004.

Voir également l'article suivant du même journal à ce sujet.

OVNIS repérés au-dessus de la ville le 2 janvier 2004
Par The Huddersfield Daily Examiner

Les étoiles de Noël scintillantes pourraient avoir été remplacées par des OVNIS au-dessus de Huddersfield.

Le retraité choqué Malcolm Stapp est résolu de ce qu'il a vu une paire de soucoupes volantes dans le ciel nocturne.

M. Stapp, 74 ans, de Salendine Nook, a dit: "Cela semble incroyable, je le sais, mais je ne pouvais pas croire ce que je voyais."

Il avait regardé un film sur la TV et allait au lit à 00:30 du matin ce lundi quand il il a vu une lumière brillante dans le ciel.

Il a dit: "il était stationnaire au-dessus de Huddersfield pendant au moins 15 minutes. A un moment un autre est apparu voyageant vers le nord et allant très vite - beaucoup plus rapidement que les jets qui volent ici. Ce n'était certainement pas un hélicoptère ou un avion."

Il a ajouté: "les deux OVNIS étaient globulaires avec un bon nombre de lumières sur eux."

"J'ai essayé de regarder celui qui était stationnaire à travers des jumelles, mais il était juste une tache floue de lumières intenses. Je l'ai observé pendant 15 minutes et il était toujours là quand je suis allé au lit."

"Je n'ai jamais vu n'importe quoi de pareil avant."

L'officier de police Dave McSweeney, de la police de Huddersfield, a indiqué qu'ils n'avaient reçu aucun autre rapport d'observations d'OVNIS dans les heures matinales de lundi.

TROIS POLICIERS VOIENT UN OVNI, IDIANA, USA, 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Huntington Herald Press, Indiana, USA, le 4 janvier 2004.




L'objet de leur vexation
Par CINDY KLEPPER
City Editor

Chip Olinger faisait chauffer sa voiture quand il l'a vu.

Il a utilisé la radio pour avoir quelque paires d'yeux de plus comme témoins; il a obtenu deux.

Greg Hedrick et Randy Hoover ont regardé vers le ciel; ils l'ont vu, également. Chacun des trois est un officier des forces de l'ordre à Huntington, des types qui ont pratiquement déjà tout vu. Mais cette fois, ils n'ont pas su ce qu'ils voyaient.

Ils espèrent que quelqu'un d'autre pourrait avoir regardé vers le ciel peu de temps après 14:30, le vendredi, 26 décembre, et ils peuvent au moins comparer leurs notes, s'il ne peuvent pas fournir une explication.

L'objet, vu juste depuis le du commissariat de police de la ville, est apparu du nord-ouest du clocher de l'église catholique Saints Pierre et Paul, puis a filé de nouveau en arrière droit vers le nord. Il n'a fait aucun bruit, et il est resté dans leur vue pour moins d'une minute.

Mais il était grand — décrit comme de la taille d'un ballon à air chaud ou d'un trampoline d'arrière-cour - et assez bas pour qu'Olinger ait pensé qu'il allait rester accroché sur le clocher de l'église de Cherry Street.

Normalement, un tel objet passant au-dessus de la ville aurait fait grésiller les ligne téléphoniques des urgences. Mais pas celui-ci. Personne n'a appelé police-secours; personne n'a appelé le central de la ville ni du comté; et personne n'a appelé la police d'état. Les trois officiers ont pu avoir été les seuls à le voir. Et pendant quelques jours, ils n'ont dit rien à son sujet.

"Nous avons pensé les gens penseraient que nous étions fous," a dit Hoover.

Mais maintenant, la curiosité a pris le dessus.

Est-ce que n'importe qui d'autre l'a vu?

Et qu'était-ce?


---
Olinger avait fini son tour de service à 14:30 le jour d'après Noël et réchauffait sa voiture, garée sur le parking qui traverse Market Street quand on vient du poste de police. Il s'asseyait dans la voiture, faisant face au nord.

"Il est arrivé de loin dans la distance," a-t-il dit, décrivant l'observation une semaine plus tard. "D'abord il a ressemblé à un parachute orientable, noir et incurvé, mais il n'y avait personne au-dessous. Il a commencé rouler, un roulement lent, et s'est mis à l'envers. Alors il a ressemblé à une paire d'ailes d'oiseau géant. Il a encore fait de roulements, et s'est transformé en cercle oblong qui était orange."

Olinger a contacté Hedrick par radio, lequel était à l'intérieur de la cuisine de la station de police, pour qu'il sorte et regarde. Hoover, qui avait juste franchi la porte arrière du poste de police, avait entendu le trafic radio et avait regardé en l'air.

"Il était si grand, que je l'ai repéré tout de suite," dit Hoover. "Quand je l'ai vu au début, il volait dans un plan, il planait, se déplaçant lentement droit vers l'église."

Puis il 'est arrêté, a commencé à se déplacer en un mouvement circulaire, et a viré à l'orange lumineux, dit Hoover. Il est devenu plat à nouveau, et a plané au-dessus du clocher.

Les officiers de police pensent que l'objet à tourné orange quand il a reflété la lumière du soleil, "comme un miroir de poche si vous le tournez," a dit Olinger.

Hedrick, qui n'a pas répondu aux appels téléphoniques, a indiqué aux deux autres que sa première impression était que c'était "un pneu" dans le ciel, mais que cela ne faisait aucun sens.

Olinger a indiqué que l'objet s'est déformé trois ou quatre fois. Il s'est déplacé en une ligne droite, dégringolant pendant qu'il se déplaçait, et n'a fait aucun bruit.

"Il glissait, se retournait sur lui-même, et restait à un niveau," a dit Hoover.

Il a semblé se déplacer le long du niveau des cimes des arbres, pas plus haut que le toit de l'église. Il a disparu de la vue d'Olinger après qu'il soit allé derrière le clocher de l'église, mais Hoover et Hedrick, qui avaient un point de vue légèrement différent et avantageux a indiqué qu'il est allé derrière le clocher et s'est déplacé directement vers le nord.

Olinger était sur l'aire de stationnement à Merket et Cherry; Hoover marchait depuis la porte arrière du poste vers sa voiture garée à Cheery et Market; et Hedrick était de 30 à 35 pieds vers la gauche de Hoover.

Olinger a indiqué que l'observation a duré 30-45 secondes; Hoover a convenu que c'était moins qu'une minute.

"Ce n'était aucune des sortes de machines volantes auxquelles je puisse penser," a dit Olinger. "Et il n'était pas comme une soucoupe volante des années 50. Il était aussi grand, mais il n'a pas eu une bosse au milieu."

"Il était complètement circulaire, en forme de dôme," dit Hoover. "Je ne puis pas imaginer comment il pourrait être quelque chose à quoi je pourrais me référer." L'objet s'arrêterait et tournait alors lentement, dit-il, une manoeuvre qu'aucun avion connu ne peut réaliser.

"Je n'avais jamais vraiment eu peur," dit Hoover. "J'étais juste dans la stupéfaction totale."


---
Le Père Ron Rieder, pasteur de l' église catholique Saints Pierre et Paul, a dit qu'il n'a rien vu d'inhabituel cet après-midi, et n'a reçu aucun appel téléphonique de n'importe qui l'aurait fait.

"C'est la première fois que j'entends parler de cela," a-t-il dit vendredi.

Diane Redlich, un des directeurs de l'aéroport municipal de Huntington, était dans le ciel cet après-midi, mais a été dirigée vers Cincinnati et n'a pas volé au-dessus de Huntington. Plusieurs autres avions ont décollé de l'aéroport local cet après-midi également, a-t-elle dit, mais il n'y a aucun enregistrement du moindre engin inhabituel qui aurait soit décollé de ou atterri à Huntington.

Bob Scott au terrain de Smith à Fort Wayne n'a aucun indice, non plus.

"J'ai travaillé cette après-midi, et je ne rappelle rien d'inhabituel," a-t-il dit. "A part le père Noël rentrant chez lui, je ne sais pas ce cela a pu avoir été."

Sandra Lux, directeur des relations publiques à l'aéroport international de Fort Wayne, n'a pas répondu à un appel téléphonique demandant de le faire.


TROIS OVNIS OU ARTIFICES EN ANGLETERRE, JANVIER 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The News and Star, Combrie, U-K., le 5 janvier 2004.

L'HISTOIRE intégrale...
UN TRIO D'OVNIS PASSE NOEL EN COMBRIE
Daley Rogers: "Il a semblé larguer quelque chose de blanc"
Par Emma McGordon et Fiona MacRae

TROIS OVNIS ont été repérés au-dessus de la Combrie occidentale pendant la période des fêtes.

Des noceurs à Workington et Whitehaven ont rapporté voir des boules brillantes et des triangles étranges dans le ciel nocturne.

Daley Rogers, de Hensingham, s'est retrouvé envoûté par un objet rouge planant au-dessus de lui pendant qu'il revenait de Workington la semaine dernière.

Il a dit: "Nous arrivions à la maison et nous pouvions voir quelque chose dans le ciel. Il a juste semblé rester là et quand nous sommes arrivés dans le coin de Hill Crest il y avait un groupe de gosses l'observant. Il a semblé laisser tomber quelque chose qui était blanc et lumineux et a explosé. Puis, il a décollé. Je ne sais pas où il a disparu."

Daley, 23, admet que bien qu'il n'ait pas été effrayé par l'objet boule-formé, il a trouvé difficle de le faire sortir de son esprit. "J'y ai beaucoup pensé," a-t-il dit.

Le jeune homme de 23 ans est en bonne compagnie, avec les témoignages de au moins six autres personnes à propos d'événements étrange dans les cieux de l'Ouest de la Combrie autour de Noël.

L'experte en OVNI Sharon Larkin, de Broughton Cross, près de Cockermouth, a indiqué: "Nous avons eu des observations d'un engin de forme triangulaire et d'une boule orange au-dessus de la région de Workington."

"Le triangle allait au-dessus de la déviation de Stainburn à environ 22.30 un dimanche de la fin décembre. Avant cela il était fixe au-dessus de Clifton. Ensuite il s'est dirigé au loin vers le Lake District."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Mar 18 Déc 2007, 18:16

"La boule orange a été repérée au-dessus de Broughton Moor la semaine dernière. "

Sharon, qui documente les observations d'OVNI en Combrie et en Ecosse occidentale du sud, indique que le secteur a un nombre plus élevé que la moyenne d'observations non expliquées. Celles-ci incluent une "lumière volante" au-dessus de club de golf de Whitehaven en septembre.

Sharon pense qu'environ 20 pour cent des observations rapportés sont la vraie chose, le reste étant des avions, des satellites, des formations de nuage ou des canulars. Des visiteurs extraterrestres sont attirés en Combrie en raison du volume de l'eau des lacs du comté, de la paix et la tranquillité du secteur et de l'activité nucléaire à Sellafield, dit-elle.

"Les différents secteurs dans le pays ont différents nombres d'observations," a-t-elle dit. "Le ciel nocturne en Combrie est particulièrement animé."

"Vous obtenez quelques observations en été mais à partir de septembre, les cieux sont pleins de lumières. Avec le ciel devenant plus sombre plus tôt, les gens se rendent plus compte de ce qui se passe au-dessus de leurs têtes."

OBSERVATIONS EN ANGLETERRE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Huddersfield Daily Examiner, Angleterre, le 6 janvier 2004.

Voir également l'article précédent du même journal à ce sujet.

Nous visitons Mars, mais qui nous visite? 6 Jan. 2004
Par le The Huddersfield Daily Examiner

Nous pourrions ne pas être seul.

Mars est dans les news, comme la sonde spatiale Beagle de la Grande-Bretagne, qui a atterri sur la planète rouge la semaine dernière, ne répondant toujours pas aux signaux, et que le Spirit de la NASA a atterri dimanche pour commencer son exploration pour des signes de la vie. [NdT: Spirit ne fait que de la géologie]

Pendant ce temps, nous pourrions avoir des visiteurs venus d'ailleurs en contrepartie.

Plus de gens ont téléphoné à l'Examiner pour dire qu'ils ont vu les OVNIS au-dessus de Huddersfield la semaine dernière.

Mme Christine Beech, 62 ans, de Cherry Tree Close à Golcar, a vu deux objets volants non identifiés volant au-dessus d'elle, à 00:35 du matin, mercredi matin, après qu'elle soit restée éveillée tard pour regarder un film de fin de soirée.

"Je regardais vers Longwood Edge quand j'ai vu une chose jaune circulaire venir depuis l'horizon, suivie d'encore une autre," a-t-elle dit.

"Il a commencé à se déplacer vers où j'habite."

"Le premier est venu et a tourné en rond et est reparti au-delà de l'horizon tandis que l'autre est venu au-dessus de la maison et je ne sais pas où il a disparu."

MYSTERE DANS LE MICHIGAN:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Jackson Citizen Patriot, Michigan, USA, le mercredi 7 janvier 2004.

Mystère à Mud Lake
Mercredi, 7janvier 2004

Par Brian Charlton
de la rédaction

Les Experts en OVNIS ont visité Liberty Township récemment pour enquêter sur un cercle inhabituel dans la glace à Mud Lake.

Quand Vaughn Hobe a remarqué la première fois une lumière aveuglante virer par les arbres de son cour arrière et dans sa maison de Liberty Township à mi-Décembre, il a été figé par la stupeur pendant presque 20 minutes.

Dix jours plus tard, il a découvert un anneau de 45 pieds de large dans la glace sur le lac Mud, une eau superficielle privée aboutant sa propriété. Il était entouré par un halo de 60 pieds de fonte dans la neige qui recouvrait jusqu'au rivage.

"On avait l'impression que quelque chose était descendu avec un couteau à patisserie et whoosh," a indiqué Hobe en soulevant ses mains pour expliquer.

Hobe, 52 ans, a pris des photographies de la glace et en a envoyé des tirages au Michigan UFO Network Inc.

Hobe a également remarqué des patterns étranges dans la glace, environ 30 trous et ce qui ressemblait à un ensemble d'empreintes de pas.

Les investigateurs se spécialisant dans des observations d'OVNIS et des crops circles ont renoncé aux vacances du jour de l'an pour une visite et ont passé sept heures sur ce qui est probablement le premier cercle de glace pour lequel il y a des données avant qu'il ait fondu, a dit Jeffrey Wilson, un investigateur indépendant de crop circles de Dexter.

"Ceux-ci sont extrêmement rares," dit Wilson. "Je puis seulement m'en rappeler six ou sept qui ont été rapportés pour tous les Etats-Unis."

Les investigateurs ne pensent pas qu'un objet est tombé sur le lac, car le lac d'une profondeur de trois pieds est trop peu profond pour éviter que de la saleté et des plantes aient alors éclaboussé la glace, a-t-il dit.

En utilisant des échantillons et des données de glace recueillis, Wilson a indiqué que les investigateurs essayent de découvrir si l'anneau pourrait avoir formé naturellement par des effets d'écoulement ou de fusion de l'eau.

Les niveaux de radioactivité et les changements électromagnétiques ont étés mesurés et sont normaux. Mais les lectures d'altitude de GPS étaient altitude anormales avec des mesures montrant des niveaux plus élevés au centre de l'anneau, dit Wilson.

Des anneaux de glace rapportés dans le passé ont été des cercles découpés dans la glace avec de l'eau ouverte dans leur milieu ou des anneaux coupés à travers la glace. Mais celui trouvé sur le lac Mud n'est ni l'un ni l'autre, ce qui pourrait être expliqué par l'anneau gelant durant les deux semaines où l'observation n'avait pas encore été rapportée, a-t-il dit.

Au moins six mois seront passés à étudier les données trouvées sur les lieux et à comparer les chiffres aux données météo, a dit Todd Lemire, investigateur en chef pour Mutual UFO Network du Michigan, une affaire sans but lucratif qui étudient des observations d'OVNIS, avec environ 100 membres.

Quand le temps s'est réchauffé la semaine dernière, l'anneau étrange a fondu, laissant Hobe avec juste les photographies et sa mémoires.

"Domage qu'il ait disparu," a dit Hobe en secouant sa tête.

"J'aurais pu demander 5 dollar pour chaque personne venue m'embêter."

Contactez le reporter Brian Charlton à bcharlton@citpat.com ou 768-4945.

© 2004 Jackson Citizen Patriot.

LE MUFON ENQUETE SUR L'OBSERVATION DES POLICIERS DE L'INDIANA, USA, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Huntington Daily Press, Indiana, USA, le 7 Janvier 2004.

Voir également l'article initial concernant cette observation.

L'explication viendra-t-elle
de là haut, ou d'ici bas?
Les enquêteurs OVNIS espèrent pouvoir ajouter de l'information à leur base de donnée

Par CINDY KLEPPER
Rédactrice au City


Quelquefois un mystère reste un mystère.

Roger Sugden sait cela, mais il espère que, cette fois, ce ne sera pas le cas.

Sugden a emmené une paire de ses amis à Huntington mardi pour voir s'ils pourraient se figurer ce que trois employés de la ville ont vu dans le ciel le jour après Noël. Chacun des trois investigateurs est un membre du Mutual UFO NEtwork, qui examine et compile les rapports des observations inhabituelles. Ils espèrent que celle-ci s'ajoutera aux données accumulées.

En attendant, une explication suggérée — un jouet de Noël qui aurait été lâché par son propriétaire - pourrait ne pas coller.

Les deux officiers de police et un officier d'ordonnance de la ville ont vu un grand objet planer au-dessus des solides tourelles de l'église catholique Pierre et Paul, puis décoller vers le nord, à environ 14:30 le 26 décembre. Après qu'un compte rendu de l'observation soit apparu dans le Herald-Press, le père John Guimond, prêtre de l'église, a offert une explication possible, un "Whoosh" ou "Hoverdisc" qui aurait été lâché par son propriétaire.

Bien qu'il n'ait pas vu un tel jouet près de l'église, il a dit que la description correspond.

"Vous le gonflez avec de l'hélium et il est à peu près de la taille d'une table," a dit Guimond. "Vous le lâchez et il vole de ci de là."

Le jouet est circulaire et a environ un mètre de diamètre.

Les fils d'April Strle ont reçu un tel jouet pour Noël. La famille vit à la rue de LaFontaine et West Park Drive, à environ deux blocs à l'ouest trois blocs au sud de d'église dans le secteur où l'objet est entré en vue des officiers. Les garçons jouaient avec lui le jour après Noël, a-t-elle dit, mais elle a pensé que c'était plus tard ce jour là.

"Il n'y avait pas encore les réverbères allumés mais il commençait à faire sombre," a dit Levi, le fils de Strle, essayant de se rappeler l'heure. Il n'a plus de Hoverdisc, l'un a éclaté et l'autre flotté hors de sa vue.

"La dernière fois que je l'ai vu, il était à la maison du voisin," a-t-il dit, montrant une maison dans la direction générale de l'église. Mais il ne peut pas se rappeler quel jour cela s'était produit.

Sugden et ses camarades enquêteurs, Gene White de Fort Wayne et Doug Egolf de Colombia City, restent non convaincus.

"Ce n'est aucune sorte de ballon," dit Sugden. "Quelle que soit la manière dont le vent puisse souffler, il ne se serait pas arrêté, n'aurait pas dégringolé et ne serait pas parti."

Le trio du MUFON a passé la majeure partie mardi de l'après-midi en ville, interviewant un des officiers qui ont vu l'objet et prenant des mesures pour essayer de déterminer la taille de l'objet.

Sugden a indiqué que la description du mouvement de l'objet n'est pas non plus rapportée dans les annales des rapports d'OVNIS.

"Il est assez commun qu'un objet arrive et plane en restant stationnaire," a-t-il dit. "Ce n'est pas la première fois que cela s'est produit — le mouvement de dégringolade, il s'arrête, et s'écarte."

Il veut parler aux autres employés de deux villes qui l'ont vu, aussi bien qu'à un homme non identifié qui a censément repéré l'objet tout en roulant dans Warren Street. Il veut également obtenir un croquis de l'objet de sorte qu'il puisse l'ajouter à la base de données du MUFON. Et avant qu'il puisse classifier l'objet comme venant d'ailleurs, il doit éliminer toutes autres possibilités de ballons, avions, insectes, ou un oiseau, par exemple. La taille et le mouvement de l'objet, dans son esprit, ont été éliminés ces possibilités.

Sugden believes there are many more unexplained visits than have been recorded — in part because many people are afraid of being ridiculed if they admit to a observation, and in part because people don't look. Sugden pense qu'il y a beaucoup plus de visites non expliquées que ce que l'on a enregistré, en partie parce que beaucoup de gens ont peur d'être ridiculiséEs si elles admettent une observation, et en partie parce que les gens ne regardent pas en l'air.

"Beaucoup de gens regardent devant elles," Sugden a indiqué. "Ils ne regardent pas vers le ciel."

Le terme OVNI est également peu effrayant, a-t-il dit.

"Cela ne signifie pas que c'est une soucoupe volante. Cela ne signifie pas que ce sont des extraterrestres," a-t-il dit. "Cela signifie qu'il est non identifié."

"Cela pourrait être n'importe quoi. Le monde est peu un plus compliqué que nous pouvons le percevoir. Nous le voyons à travers une petite lunette."

L'OVNI DE HUNTINGTON, INDIANA, JANVIER 2004, SUITES:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Huntington Daily Press, Indiana, USA, le 8 janvier 2004.

Voir également l'article original à propos de l'observation.

Ce n'est pas drôle, c'est intéressant
"Parfois je pense que nous sommes seuls. Parfois je pense que nous ne sommes pas seuls. Dans l'un ou l'autre cas, c'est étourdissant pour l'esprit."
— R. Buckminster Fuller (1895-1983)

Alors, que devons-nous faire de quoi que ce soit que cela ait été, qui a été repéré le lendemain de Noël près de l'église catholique Saints Pierre et Paul?

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Mar 18 Déc 2007, 18:17

J'ai un peu un intérêt personnel en cela, parce que ma fille possède une maison juste au sud de l'église. Ainsi, quoi que cela ait été cela a volé non loin d'elle.

Ma première pensée était que c'était Ernie, le basset de ma fille. Son chien est capable de grandes choses et de créer des catastrophes considérables, mais il tend à rester sur la terre. Donc je ne pense pas que c'était Ernie.

Je sais, cependant, que quelque chose a volé au-dessus de près du côté du nord de Huntington.

Contenus dans cette phrase précédente, il y a trois faits:


Fait 1: Personne ne sait ce que c'était. Par conséquent, c'était non-identifié.
Fait 2: C'était dans le ciel et cela se déplaçait. Par conséquent c'était volant.
Fait 3: C'était quelque chose qui semblait avoir une certaine matérialité. PAr conséquent ont peut le désigner comme étant un objet.
Faites la somme.

Pour mémoire, les trois mots imprimés en italique ci-dessus ne sont pas apparus dans l'ordre dans l'article de Cindy Klepper dimanche dernier. Ils peuvent être précis, mais ils sont également péjoratifs. Dès que cette expression, ou son acronyme, seront lus ou évoqués, les stéréotypes viennent à l'esprit des croyants aux yeux dilatés — qui désespèrent de jeter un coup d'oeil à l'intérieur de l'Area 51, des bons gars d'une sophistication limitée qui ont été pris dans une soucoupe volante pour un voyage autour de l'univers, et les images placées dans nos esprits par tout les "Outer Limits" et autres "X-Files."

Maintenant que cette histoire est sortie là dehors — vous savez, la vérité est là dehors [the truth is out there], quelques autres membres des médias le jouent sur le ton de la rigolade.

On m'a dit qu'elle a frappé l'émission de radio nationale comique de Bob et Tom. Ce n'est pas inattendu, Bob et Tom trouveraient même le pape drôle.

On m'a dit de jeter un oeil sur une brève nouvelle particulière de Fort Wayne TV de la nuit passée. Je n'ai pas noté la citation exacte, mais la gentille dame a eu un sourire sarcastique sur son visage tandis qu'elle disait qu'après la pub il y aura un reportage au sujet d'une observation d'OVNI à Huntington.

Son attitude me semblait être: Ah, ces gens idiots de Huntington. Qu'est ce qu'ils ne vont pas inventer maintenant?

Attendez-voir une minute.

Trois employés du département de police de Huntington ont vu cette chose. Ils ne sont, pour donner un exemple, ni des phénomènes, ni des ahuris, ni des abrutis. Deux d'entre eux sont des officiers assermentés; l'un d'eux est un officier d'ordonnance qui est actuellement un membre de conseil municipal. Ces messieurs sont sobres, intelligents, et assidus. Si j'ai un problème et un d'eux vient à mon aide, c'est une bénédiction.

Il y a au moins une autre personne qui a rapporté voir ce que ces trois types ont vu ce jour. Donc quatre paires d'yeux ont vu... quelque chose.

Quoi? Je ne sais pas. Je voudrais savoir. Peut-être est-ce juste parce que je suis curieux. Peut-être est-ce parce que les membres de notre département de police y ont jeté un coup d'oeil et se sont demandés ce que c'était.

Cela ne signifie pas qu'il faut en rire.

A moins que vous présentiez l'histoire à la TV, avec un sourire.

"Nous adorons vous rabaisser." — Don Henley [Eagles], "Dirty Laundry."

Dave Schultz est rédacteur associé de l'Herald-Press.


OBSERVATIONS A HUDDERSFIELD, ANGLETERRE, 2004, SUITES:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Huddersfield Daily Examiner, Angleterre, le 9 janvier 2004.

Voir également l'article initial.

Le mystères des boules de feu dans le ciel
D'étranges feux dans le ciel ont été filmés en train de filer au-dessus de Huddersfield.

Dawn Crossley, mère de trois enfants, de Hexham Green, Milnsbridge, a attrapé un objet volant non identifié en vidéo pendant qu'il volait au-dessus de sa maison le 16 décembre.

Exactement une semaine plus tard, deux OVNIS supplémentaires sont apparus dans le ciel de nuit, pour être repérés encore par Dawn et propriétaires autour de Kirklees.

Dawn, 33 ans, causait à sa maison avec une amie, Sue Sill, 45 ans, quand ils ont vu le premier OVNI au milieu de décembre. Il était 21:30.

"Il était comme une boule du feu avec un petit dôme sur le dessus," a dit Sue.

Dawn s'est immédiatement précipitée pour chercher un camcorder et a pris neuf secondes de film grenu montrant la boule clignotante de lumière filant dans la nuit.

"Il allait à toute allure. Il était clairement en train de se déplacer," a dit Dawn.

Et elle pouvait à peine croire ses yeux quand, une semaine plus tard, à la maison avec son mari Phil, deux OVNIS supplémentaires sont apparus au même endroit.

"Il y avait eu deux de plus qui sont venus. L'un a paru s'arrêter, un autre a alors disparu vers Crosland Moor." Le second, qui avait commencé à se diriger vers sa maison, a alors suivi le premier.

Les objets ont été vus par la retraitée Christine Beech, de Cherry Tree Close à Golcar, par son mari, Brian, et sa fille Bev.

Un certain nombre d'autres observations d'OVNIS ont été rapportées à l'Examiner au courant de Noël et de la période du nouvel an. Ils étaient semblables à ceux vus par Mme Beech et Dawn.

"Le premier que nous avons vu allait vraiment, vraiment vite, et c'était une nuit tranquille," a dit Dawn.

Elle a estimé que les deux autres sont restés suspendus immobiles pendant environ cinq minutes avant de s'écarter.

Elle n'a pas d'idées de ce que les objets pourraient être.

"Je ne sais pas ce que ce sont. Nous avons proposé toutes sortes de choses, et plus vous pensez à cela plus vous vous sentez devenir idiot. Il n'y a aucune explication raisonnable à laquelle vous pouvez arriver."

Mais elle n'a pas de doutes.

"Je pense que c'est une certaine sorte de canular. Il y avait du feu, ou ce qui a ressemblé à du feu et des flammes. Il a ressemblé à une boule du feu."

Baker de Dave est Président de la Yorkshire UFO Society et un sceptique. Il a dit qu'il pourrait y a une explication raisonnable pour les observations si quelqu'un avait attaché un sachet au-dessus d'une flamme, pour créer une montgolfière amateur.

"Les flammes se réfléchissent sur l'intérieur du sac - même s'il est noir. Elles peuvent aller aussi rapidement que le vent les pousse et peuvent atteindre des altitudes tout à fait élevées," a-t-il expliqué.

Il a ajouté que l'oeil humain était notoirement inefficace pour juger de l'altitude et de la distance si la taille initiale de l'objet était inconnue.


OVNI ET OCCUPANTS, ARGENTINE, DECEMBRE 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Tribuno, Salta, Argentine, le 11 janvier 2004.

Un fermier affirme avoir vu un OVNI et ses occupants
A Cachi, sur la route Tin Tin
Il voyageait en bus avec 7 autres personnes
Tous on été témoin de l'événement étrange et fantastique

"C'était incroyable. Nous pouvions voir un objet avec les lumières impressionnantes, côte à côte, tournant en cercle à grande vitesse. Alors d'autres lumières sont apparues qui sont venues et sont allées au-dessus de la même zone. Nous en sommes restés bouche bée," c'était les premiers mots prononcés par Julio Espinoza, un fermier et berger de La Poma

Tout cela s'est produit sur la route de Tin Tin le 16 décembre 2003 à minuit, à environ 120 kilomètres à l'ouest de Salta, au passage vers Cachi qui traverse le parc de national de Los Cardones.

Cet endroit n'a pas seulement été le site d'une nouvelle observation d'OVNI. Cette fois, selon le témoin oculaire, le phénomène a été accompagné de la manifestation étrange de créatures humanoides marchant furtivement parmi la végétation dispersée du Puna.

Ils étaient sur la route de Puna

Huit personnes voyageant dans un autobus étaient parmi les témoins du phénomène, parmi eux une fille de 5 ans. Mais le témoin principal des événements, Julio Rafaël Espinosa, 39 ans, a raconté son expérience au EL Tribuno seulement vendredi dernier.

Ce mardi là, les passagers de l'autobus étaient Benito Salva et son père, Ricardo, quatre autres hommes, Espinosa et sa jeune fille Tamara, de 5 ans. A l'entrée à la route de Tin Tin, à environ 400 mètres vers la droite dans la direction de la montagne noire (Cerro Negro), Benito Salva, le conducteur du véhicule, a dit: "hé les gars, regardez là-bas" avant de garer l'autobus, tandis que les voyageurs regardaient par la fenêtre vers l'endroit indiqué. Espinosa rapporte qu'il est parvenu à grimper sur le toit du bus, mais la curiosité l'a emporté et l'a mené à sauter en bas et à marcher vers le phénomène lumineux.

Une histoire étonnante

"Quand j'ai atteint des ronces, malgré l'obscurité, le paysage était très bien défini. Je ne pourrais pas aller plus près; je m'étais éloigné de la route et je commençais à être effrayé quand mes yeux ont commencé à voir quelque chose qui n'avait pas pu être distingué clairement depuis la distance."

"Il y avait un engin mesurant environ 100 mètres de large reposant au-dessus d'un certain genre de contrefiches ou de jambes qui l'ont maintenu à environ 10 - 12 mètres au-dessus du sol. Une certaine sorte de tuyaux émergeaient de son milieu, avec des lumières sur leurs bouts. Soudainement, les lumières sur l'objet se sont éteintes et ces êtres étranges sont apparus. Ils ont marché lentement en file indienne, ils étaient minces et leur lueur était si puissante qu'ils m'ont aveuglé. A ce moment je me suis caché derrière des ronces et j'ai pu voir quand l'un d'eux a sauté sur un mûrier - je ne sais pas comment il a pu le faire - et a commencé à en retirer des morceaux, comme s'il prenait des échantillons."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Mar 18 Déc 2007, 18:17

Environ vingt minutes s'étaient écoulées. C'était alors qu'Espinosa a décidé de retourner au camion pour rapporter ce qui se passait. "Quand je leur ai dit ce que j'ai vu, ils m'ont indiqué qu'ils ne pouvaient pas voir les créatures parce qu'elles étaient trop loin. Cependant, ils ont vu le phénomène lumineux, qui était visible depuis le bord de la route," a-t-il conclu.

L'OVNI DE HUNTINGTON, INDIANA, JANVIER 2004, SUITES:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Post-Tribune, Merrillville, Indiana, USA, le mardi 13 janvier, 2004.

Voire également l'article original à propos de cette observation.

L'observation d'OVNI pourrait faire de Huntington le prochain Roswell
Mardi, 13 janvier 2004


Je connais pas mal de gens de Huntington, la ville qui nous a donné Dan Quayle.

Le Huntingtonien que je connais le mieux est mon copain de pêche, Rex, qui a été cultivateur près de Huntington toute sa vie.

De toutes les personnes que je connais, Rex est la plus équilibrée. Les aléas de l'agriculture, qui sont orchestrés par des impondérables tels que la température, les précipitations et le prix des grains, me rendraient fou, mais Rex prend les choses comme elles viennent, acceptant le bon et le mauvais avec un haussement d'épaule et le sourire.

Alors quand Huntington a fait l'actualité récemment pour un événement que la plupart trouveraient difficile à avaler, j'ai utilisé Rex comme étalon du bon sens de ceux qui ont été témoin de quelque chose d'étrange dans le ciel au-dessus de la ville de 2.000 habitants.

Le 4 janvier, le Herald-Press de Huntington a rapporté que trois officiers de police de Huntington ont vu un objet qu'ils ne sont pas arrivé à identifier planant au-dessus de l'église catholique Saints Pierre et Paul à 14:30, le 26 décembre. Il volait assez bas pour que l'on ait pu penser qu'il heurter le clocher de l'église, mais il a filé vers le Nord après avoir plané pendant 30 à 45 secondes.

Les officiers ont décrit l'objet comme grand, circulaire et en forme de dôme, mais sans la "bosse" au milieu typique des descriptions de soucoupe volants des années 50.

Ils ont gardé l'histoire de ce qu'ils ont vu pour eux-mêmes, craignant que les gens les trouvent idiots, jusqu'à ce que la curiosité ait gangée. Ils ont parlé de l'histoire, se demandant si n'importe qui d'autre avait vu la même chose.

Quand j'ai lu l'histoire d'après la brève de l'Associated Press, j'ai appelé Rex pour voir s'il avait eu une rencontre rappchée. Nan, dit-il, il n'avait pas vu de truc, ni personne qu'il connaisse non plus.

Il m'a dit que les gens là en ville s'affolaient par vraiment au sujet de l'événement. Peut-être se figurent-ils que quoi que cela ait été, si ça ne commence pas à découper des cercles dans leurs récoltes, ce n'est pas vraiment la peine de faire des palabres.

Cindy Klepper, la rédactrice du journal de la ville, a écrit un suivi de l'histoire originale après que trois investigateurs du Mutual UFO Network soient venus à la ville. Ils ont éliminé une explication suggérée, celle que les officiers auraient vu un "Hoverdisc," un jouet d'enfant de la taille d'une table, qui est rempli de l'hélium et qu'on laisse dériver.

"Ce n'est pas un ballon d'aucune sorte," a dit à Klepper le reprédentant du MUFON Roger Sugden. "Quelle que soit la manière dont le vent ait soufflé, il ne se serait pas arrêté, n'aurai pas fait des tonneaux, et ne se serait pas écarté."

Une recherche sur Internet a ramené quelques a-côtés intéressants.

Un homme d'Indianapolis a rapporté au site web de Whitley Streiber, Unknown Country, que lui et deux autres personnes ont repéré six objets rouges et blancs passent au-dessus du centre d'Indianapolis environ sept heures après que l'objet de Huntington a été vu.

Encore plus étrange, une recherche de Google (1) en utilisant les termes "Huntington Indiana UFO" a indiqué un jeu appelé "attaque d'UFO" sur le site Huntington-Indiana.com.

J'ai contacté Bill Holden, un concepteur de sites qui a construit et maintient le site, il a dit que "attaque d'UFO" et d'autres jeux se trouvent sur son site depuis pal mal de temps. Quelques heures plus tard il a rapporté que son emplacement avait reçu 80 hits par des recherches d'OVNIS en deux jours.

Repérant une occasion, il a mis le titre "SAUVEZ HUNTINGTON" sur le jeu et a mis une note que "les journaux d'en dehors de la ville" l'avaient contacté pour avoir des informations sur l'observation.

I've been called many things in my life, but "out-of-town newspapers" is a new one. On m'a donné toutes sortes de noms dans ma vie, mais "journaliste qui n'est pas de la ville" est une première.

Contacter le chroniqueur Jim Gordon au 648-3116 ou à jgordon@post-trib.com.

(1) www.google.com (2) www.unknowncountry.com

OBSERVATIONS DANS LE NOUVEAU BRUNSWICK, CANADA:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Times & Transcript, de Moncton, New Brunswick, Canada, le 24 janvier 2004.

Encore des observations d'OVNIS rapportées
Des témoins terrifiés, captivés par un objet planant dans le ciel
24 janvier 2004

CHARLES PERRY
Rédaction du Times & Transcript

Quand Danielle Cormier de Moncton a eu connaissance d'une observation d'OVNI par un couple dans le nord du comté de Kent dans le Times and Transcript d'hier, elle n'a eu aucun problème concernant cette histoire.

Non seulement a-t-elle obtenu un regard de première main sur l'objet volant non identifié pendant approximativement 45 minutes, mais elle a eu trois amis avec elle pour avoir des témoins de son expérience.

Danielle, 21 ans, a dit qu'elle et son petit ami Terry Steeves, avec son meilleur ami Peggy et son ex-boyfriend Ed, quittaient Shediac à environ 23:30 une nuit claire de l'été de l'année dernière pour revenir en voiture à Moncton. Elle a dit qu'ils étaient sur la rampe d'accès allant à l'autoroute à quatre voies quand elle a jeté un coup d'oeil hors de la fenêtre et a remarqué "une étoile brillante" qu'elle a pensé être l'étoile polaire.

Puis, soudainement, Ed a garé leur pick-up, et elle a remarqué que ses trois compagnons regardaient hors de la fenêtre, "semblant totalement éberlués, leurs visages blancs comme s'ils avaient juste vu un fantôme," a-t-elle dit hier dans une interview.

Ce qu'elle avait perçu quelques secondes plus tôt comme étant l'étoile polaire planait maintenant juste au-dessus de la ligne des arbres, caractérisée par trois lumières disposées en un triangle, avec l'une sur le dessus et deux sur la base, a dit Danielle. A part qu'il faisait de légers mouvements vers le haut ou vers le bas ou d'un côté à l'autre, elle a dit qu'il est resté là, "comme s'il nous observait," pendant les 45 minutes suivantes.

"Nous avions garé le camion sur le bas-côté de la route, mais nous avons été trop effrayés pour en sortir," a-t-elle dit. Terry lui a dit qu'il n'y avait aucun moyen que ce soit un hélicoptère ou n'importe quel genre d'avion qu'il ait jamais vu auparavant, a-t-elle ajouté.

Les quatre d'entre eux, bien que "nous ayons été terrifiés," sont restés là captivés par l'objet non identifié planant au-dessus d'eux au-dessus des arbres.

"Nous avons été effrayés, intrigués et hypnotisés tous en même temps," a dit Danielle. Le fait qu'il est resté là haut dans fondamentalement le même endroit était énervant, a---elle dit.

Après environ 40 à 45 minutes, a-t-elle dit, ses lumières ont commencé à clignoter et il a commencé à se déplacer "d'une manière capricieuse" et ensuite, il est graduellement descendu. Puisqu'il y avait des espaces entre les arbres, elle espérait pouvoir bien le voir quand il atterrirait.

Mais avant qu'il ne touche la terre, ses lumières se sont soudainement éteintes et il a disparu.

Danielle a indiqué qu'ils ont vérifié ensuite à l'aéroport de Moncton et auprès du centre de contrôle du trafic aérien à Riverview et ont décrit ce qu'ils avaient vu. On leur a dit que le seul avion dans la région de Moncton à ce moment-là aurait été de la Fedex et d'autres avions de cargaison, qui n'ont pas du tout correspondu de près ou de loin ce qu'ils avaient vu.

Comme le couple marié qui a rapporté un OVNI observé dans la nuit de samedi passé près de St-Louis-de-Kent et l'homme de Caraquet qui avait été témoin d'un spectacle semblable la même nuit, aucun des quatre témoins de Moncton n'avait pu détecter la forme de l'engin.

Et Danielle n'est pas le seul membre de famille à être témoin d'un tel incident.

Son père Yvon Cormier, un boulanger pour la Sobey's à Champlain Place dans Dieppe, dit qu'il y a environ un mois et demi, il arrivait pour travailler à environ 05:30 du matin. Il arrivait quand il a vu, planant dans le ciel au-dessus du magasin, les mêmes trois lumières, disposées en triangle, décrits par sa fille.

Cormier a indiqué que l'engin entreprenait des mouvements occasionnels d'un côté à l'autre. Il a dit qu'il a faisait un "bruit de bourdonnement" quand il s'est déplacé, "pas la sorte de bruit que vous entendriez venir d'un avion."

"Je l'ai mentionné à quelqu'un quand je suis allé à l'intérieur, mais ils ont juste ri," a-t-il dit. "Donc, je me suis juste mis à mon travail et n'ai fait aucune autre mention de cela. J'ai jeté un regard dehors environ 10 minutes plus tard, mais il était parti."

Marge Cormier a noté que non longtemps après l'expérience de Danielle à Shediac, elle était en route à Memramcook, quand elle a vu les mêmes trois lumières planer dans le ciel près de l'aéroport. "Il était là pendant environ 10 minutes et j'en tremblais. Plus tard, Yvon l'a vu. C'est étrange que chacun de nous trois avons pu voir un OVNI dans une période courte."

LA VIELLE HISTOIRE DU MARTIEN DE MORAY:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien, le 2003. The Northern Scot, Ecosse, le 24 janvier 2004.

Le jour ou Moray a eu un visiteur venu de l'espace
Pas FIONA McPHERSON

LA VERITE, disent-ils, est là dehors, et un mystérieux X est sur le point d'être dépoussiéré à un séminaire qui enquête sur des incidents locaux, nous indiquant que nous pourrions ne pas être seuls dans l'univers.

Oubliez Roswell et même le point chaud de Bonny bridge pour l'observation d'OVNIS en Ecosse; Moray a ses propres affirmations de choses hors de ce monde pour atteintre à la renommée.

Les discussions sur les enlèvements extraterrestres et les OVNIS se tiendront à Lossiemouth par M. Alan Senior, et exploreront des rencontres extraterrestres documentées.

Cela fait presque 50 ans que l'auteur et astronome amateur Cedric Allingham a affirmé que tandis qu'il marchaot sur la plage à Lossiemouth, il a observé une soucoupe volante qui a atterri près de lui.

De l'engin métallique, brillant, qui mesurait 50 pieds de large et 20 pieds de haut, un homme est apparu, qui avait une apparence humaine, bien qu'il ait eu un front haut et un tube minuscule entrant dans chaque narine, qu'Allingham a considéré être un appareil respiratoire.

Quand Allingham a tracé un diagramme du système solaire, le visiteur a incliné la tête quand Mars a été désignée. Allingham a touché et a photographié la soucoupe et a également photographié le pilote, avec les images publiées dans son livre deux ans après.

M. Senior, un retraité qui donne des cours d'art à l'université de Moray, a eu un intérêt de longue date pour l'inconnu, mais il admet à être sceptique sur les observations et les contacts rapportés, en dépit d'une rencontre possible qu'il a lui même eu.

"Quand j'habitais dans le Lancashire dans les années 60, j'ai vu quelque chose à quoi je ne puis pas donner à une explication."

"J'ai vu quelque chose qui était métallique et de forme ovale dans le ciel et je l'a observé tandis qu'il a semblé s'arrêter et a ensuite décollé," a-t-il dit.

"Les gens sont fascinés par l'espace et la possibilité des extraterrestres. Vous devez faire attention, cependant, car les gens se laissent fasciner. Vous devez essayer de rechercher une explication logique pour les choses et à la conférence j'essayerai de regarder les deux côtés objectivement, mais certaines choses pourraient peut-être cimplement ne pas être expliquées."

M. Senior a présenté un certain nombre d'exposés sur le thème des OVNIS mais sa conférence au centre social de Lossiemouth ce samedi prochain est la première localement. Elle est donnée dans le cadres des classes d'études pour les adultes organisées par le Conseil Municipal de Moray.

C'était pendant qu'il présentait un exposé à Glasgow qu'il a rencontré l'expert en OVNIS Ron Halliday, de Stirling, qui lui a rappelé l'incident de Lossiemouth.

"Je me rappelle effectivement le livre d'Allinghamm, dont on a dit qu'il a été influencé par un autre livre. Il a causé une sensation à cette époque," a ajouté M. Senior.

Sa conférence abordera également l'activité extraterrestre supposée autour de Forres et de Findhorn, où on a dit que M. Peter Caddy, le cofondateur de la Findhorn Foundation, aurait coupé des arbres pour dégager une clairière pour des engins extraterrestres en visite, pensant que la colline de Cluny pourrait être un point attrayant où les extraterrestres pourraient recharger leurs vaisseaux spatiaux pour le voyage de retour.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Mar 18 Déc 2007, 18:22

OBSERVATION AU ROYAUME UNI, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Huddersfield Daily Examiner, R-U., le 2 février 2004.

Nouvelles locales

Un étrange spectacle dans les cieux mystifie un amateur de l'observation de satellites
2 Fev. 2 2004
Par The Huddersfield Daily Examiner

D'ETRANGES lumières ont été vues dans le ciel au-dessus de Linthwaite.

Alan Robinson, de Reinwood Road, à Quarmby, était dans son jardin à 17.20 le lundi, 19 janvier, quand il a vu une lumière brillante et ronde dans le ciel dans la distance.

Il avait essayé de repérer un satellite artificiel qui peut être vu près de la lune par moments.

M. Robinson a dit: "j'ai vu cet OVNI. C'était grand et lumineux et volait à une vitesse de croisière à une altitude très élevée pendant environ six secondes."

"Il n'y avait aucune lumière de navigation. Je suis un fana des avions et je puis normalement identifier les avions."

"C'était simplement vraiment étrange."

Robert Williams, un membre de la société astronomique et philosophique de Huddersfield, a dit que personne n'avait repéré l'objet depuis l'observatoire de la société à Crosland Hill.

Mais il a dit qu'il y avait plusieurs explications raisonnables pour l'observation.

Il a dit que ce pourrait être la station spatiale internationale, qui parfois est parfois visible au-dessus de Huddersfield.

Il a dit que la station spatiale est très lumineuse et se déplace rapidement.

Alternativement, l'objet pourrait avoir été un satellite artificiel, a dit M. Williams.

Il y a environ 30 satellites artificiels qui passent au-dessus de la terre, dont une partie qui voyage en groupes à une altitude de 200 miles.

Il y a un groupe particulier de trois - dans une forme de triangle - qui passe au-dessus de Huddersfield.

En conclusion, M. Williams a dit que l'objet pourrait avoir été un flash "iridium." Ces flashes de lumière, durant juste quelques secondes, se produisent quand des satellites de communication accrochent la lumière du soleil pendant qu'ils tournent.

M. Williams a ajouté: "je veux penser que tout ce qui se voit dans le ciel nocturne n'est pas étrange ou inhabituel."

Il a ajouté que quiconque ayant envie d'étudier le ciel nocturne pourra venir à l'observatoire sur la route de Blackmoorfoot pendant la semaine portes ouvertes, qui débute lundi prochain.


RENCONTRE RAPPROCHEE AU CANADA, 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Winnipeg Sun, Canada, le 11 février 2004.

Mer., 11 février 2004

Rencontre rapprochée sur l'autoroute 7
Une famille de 3 personnes témoin d'un OVNI
Par KEVIN ENGSTROM, REPORTER DU JOURNAL

John Stewart ne croit pas aux extraterrestres mais il voudrait une explication pour l'objet semblable à une soucoupe qu'il a vu dans le ciel l'été passé. Cet habitant de Stony Mountain, avec son épouse et leur fils de 11 ans, a rapporté avoir vu l'objet volant non identifié le 23 août tout en conduisant dans Winnipeg.

"C'était la chose la plus bizarre que j'ai jamais vue dans ma vie," a dit Stewart, qui travaille pour une société locale d'enregistrement. "C'était totalement stupéfiant à voir et plus j'y repense, plus je souhaiterai pouvoir le revoir."

L'observation de Stewart a été l'une parmi 25 rapportés dans la province l'année dernière, selon l'enquête canadienne sur les OVNIS en 2003. L'observation a été publiée hier par un groupe de recherche indépendant mené par Chris Rutkowski de Winnipeg.

Stewart a indiqué que la soucoupe a attiré son attention alors qu'il roulait en dépassant le champ d'un fermier sur l'autoroute 7 à environ 18:45 ce jour là. Il a au commencement supposé que c'était un petit avion ou un hélicoptère, planant à 30 ou 40 mètres au-dessus de la terre, mais il a réalisé qu'il était beaucoup plus que cela après que l'objet ait volé au-dessus de la voie médiane et avoir présenté sa longueur au moment où elle a dépassé des voitures qui allaient à des vitesses de jusqu'à 140 km/h.

"Moi et mon épouse, nous nous sommes regardé l'un l'autre et avons dit 'que diable est-ce que cela?'" a rappelé Stewart hier. "Il n'était pas aérodynamique du tout, donc il ne devrait pas avoir pu voler du tout, encore moins voler aussi rapidement."

L'objet était de couleurs étain et avait eu un diamètre d'environ trois mètres, dit-il, avec des fenêtres noires et symétrique, en forme de boule, le long du flanc. Après qu'il ait volé au-dessus du camion de Stewart, la famille a perdu de vue l'OVNI seulement 90 secondes après l'avoir repéré au début.

"Je n'ai aucune idée de ce que c'était," a-t-il dit. "Si je croyais aux extraterrestres, j'aurais pensé que c'était une sonde d'une certaine sorte mais je n'en sais rien."

DES DESSINS SIMILAIRES

A la demande de Rutkowski, chacun des trois membres de famille a fait un dessin de ce qu'ils ont vu. Chacun des trois schémas était similaire de façon saisissante, a dit Stewart.

Il a dit qu'il ne se serait pas préSenté s'il avait repéré l'objet en étant tout seul, disant qu'il y a un stigmate attaché aux gens qui rapportent de telles observations. Même ses amis étaient sceptiques quand il leur en a parlé.

"Personne ne m'a cru jusqu'à ce que mon épouse ait dit qu'elle l'a aussi vu," a-t-il dit. "Donc maintenant ils croient que nous avons vu quelque chose."

L'observation de Stewart était l'une de 115 au Canada l'année dernière qui n'ont aucune explication apparente, a dit Rutkowski.

Il y avait eu 673 observations rapportés à travers le pays l'année dernière, une augmentation de 39% par rapport à 2002.

La plupart des observations d'OVNIS peuvent être attribués à des phénomènes naturelle ou à l'activité humaine.



--------------------------------------------------------------------------------

OBSERVATIONS EN 2003

Découvertes de la Surveillance OVNIS au Canada pour 2003:

- Les observations sont en augmentation de 39% par rapport à 2002, soit 673

- Il y a eu 25 observations dans le Manitoba l'année dernière, contre 36 in 2002

- Treize de ces observations ont eu lieu àWinnipeg

- Environ 17% de toutes les observations n'ont pas été expliquées

- L'observation typique dure 10 minutes

- La plupart des observations ont deux témoins

-- Ufology Research of Manitoba

UN MYSTERE DEPUIS 32 ANS, AUSTRALIE:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Northern Territory News, Australie, l 15 février 2004.

Le récit a également été donné par ABC sur http://www.abc.net.au/darwin/stories/s1041972.htm avec un reportage sonore (en anglais).

Trois personnes recherchées au sujet d'un mystère OVNI d'il y a 32 ans
Par PAUL JACKSON
15 février 2004.

UN ANCIEN des Territoires essaye de dépister trois personnes pour l'aider à résoudre un mystère OVNI d'il y a de 32 ans.

Rodney Jarvis, 55 ans, affirme qu'un OVNI énorme a plané au-dessus de lui pendant un certain nombre de minutes à l'aéroport de Darwin en 1972.

M. Jarvis, un directeur d'une société de crédit de Melbourne, écrit un livre sur sa vie et veut consacrer un chapitre sur l'incident dans les TN. L'ancien ouvrier de plate-forme pétrolière a dit qu'il était à l'aéroport attendant de prendre un vol de 6 heures du matin vers la mer de Timor quand il a été confronté à un grand objet rond lumineux.

"Je m'étais endormi dans une voiture qu'un gars conduisait pour m'amener à l'aéroport, quand je me suis réveillé à a peu près 5 heures du matin," dit-il. "Je suis sorti pour m'étirer et j'ai vu cette lumière orange brillante se déplacer juste au-dessus des maisons à environ 1km à l'ouest de l'aéroport."

"Il faisait du 20km/h et j'ai pensé que c'était un hélicoptère car il allait si lentement. Mais alors il a commencé à zigzaguer vers moi et soudainement il était à environ 150m au-dessus de moi. Il s'est tout simplement arrêté net dans son trajet."

"Il avait à peu près la moitié de la taille d'une maison, orange brillante sur le bas et de gris foncé à noir sur le dessus. J'ai réveillé Fred, le gars à qui appartenait la voiture."

"Alors j'ai commencé à mettre en marche et arrêter les lumières de la voiture pour communiquer avec quoi que ce soit que cela ait été."

"Fred criait que j'étais fou."

"Il a été pris de panique, s'est sauvé et s'est caché derrière un bâtiment."

"J'ai continué à faire clignoter les lumières et ai fait quelques signaux avec elles en code Morse."

"Après quelques secondes une lumière bleue, comme un rayon laser, est venue du centre de l'objet répétant une partie du code Morse que j'avais envoyé."

"J'ai été éberlué."

"Fred hurlait toujours vers moi de derrière le bâtiment. Alors une voiture est venue en fonçant vers nous. C'était deux types de la Sécurité de l'aéroport."

"Ils sont sortis et se sont tenus à côté de moi et ont dit: 'qu'est-ce que c'est que ce truc, par l'enfer?' Ils n'arrivaient pas à le croire."

"Alors il a commencé à s'élever lentement et dans une fraction de seconde il a décollé en décrivant un arc qui aurait été d'environ 30km et il est parti derrière l'horizon. Les deux types de la sécurité ont couru à leur voiture et ont filé loin. Ils n'ont pas dit un seul autre mot."

"J'ai téléphoné à la station de radio locale de Darwin et ils m'ont indiqué qu'ils avaient reçu beaucoup d'appels de gens vivant dans le secteur et prétendant avoir vu une lumière orange peu commune planer près des banlieues."

M. Jarvis a dit qu'il ne savait pas le nom de famille de Fred parce qu'il l'avait seulement rencontré la nuit d'avant à une pension en ville. Il a dit que Fred, dont il pense qu'il avait 20 ans, lui avait dit que son père était le gardien au Club Allemand de Darwin.

"L'un des gardes de la sécurité aurait été dans sa trentaine et l'autre dans sa quarantaine. Je voudrais vraiment les retrouver pour m'aider à inclure un chapitre dans le livre sur l'expérience incroyable dont nous avons tous été témoin," a dit M. Jarvis.

Mr Jarvis peut être contacté par eMail: rjarvis@albright.com.au.

ECLAT DANS LE CIEL, R-U., 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Evening News, Worcester, R-U., le samedi 14 février 2004.

Un éclair dans le ciel fait jaillir des théories d'OVNIS
Un retraité de la ville espère que quelqu'un peut jeter de la lumière sur un flash colossal à travers le ciel au-dessus de sa maison qui lui a fait perdre les canaux de sa radio.

John Reynolds, qui vit à St John's avec son épouse Margaret, a dit qu'il a été stupéfait par le phénomène, qui s'est produit à environ 22 heures mercredi soir.

"Je sortais les bouteilles de lait pour le matin suivant, et j'ai vu le ciel entier s'allumer comme une explosion colossale," a dit l'homme de 63 ans.

"J'ai pensé que cela avait été une bombe parce que c'était si vif, je n'ai jamais vu quoi que ce soit de pareil avant.

"C'était lumineux avec une couleur jaune comme la foudre, mais c'était si blanc que j'ai pensé que ce n'était pas la foudre.

"Quand je suis revenu dans la maison mon CD et ma radio étaient tout chambardés, et nous avons maintenant perdu tout les canaux sur la radio."

M. Reynolds, qui travaille comme agent d'impression, a dit qu'il a vu un ami le jour suivant qui a eu une expérience semblable à son domicile de St John's.

"Il était sous la douche à 22 heures la même nuit et l'eau a manqué pendant quelques secondes," a dit l'homme, père de deux enfants.

"Le chauffage central cet homme avait un minuteur, qui est maintenant déréglé."

Tonnerre

La police de Worcester a dit qu'elles n'avaient eu aucun appel rapportant des lumières inhabituelle au-dessus de St John's.

L'homme de la météo de l'Evening News, Paul Damari, a dit qu'il n'y avait eu aucun tonnerre ni foudre dans le secteur à ce moment.

"Personne ne m'a rapporté quoi que ce soit d'inhabituel," a-t-il dit.

Michael Soper, porte-parole pour Contact International, qui rassemble et analyse des données sur les OVNIS et les crop circles, dit qu'il n'a aucune idée de ce qui pourrait avoir causé le flash colossal, et n'a pas classé l'incident en tant qu'observation d'OVNI.

"S'il y avait eu plusieurs flashes que je me serais demandé si c'était un système de signalisation secret," a-t-il dit.

Avez-vous vu quelque chose dans la nuit de mercredi? Peut-être avez-vous une suggestion quant à ce qu'a été la lumière. Si c'est le cas, contactez la salle de presse au 01905 742256 ou alternativement par email: ef@thisisworcester.co.uk

APPEL A TEMOINS, CANADA, FEVRIER 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien, le 2003. North Bay News North Bay, Ontario, Canada, on Saturday, February 14, 2004.

"Comme un étoile géante"
Samedi, 14 février 2004

Par Phil Novak
BayToday.ca

BayToday.ca a reçu l'email anonyme suivant et voudrait savoir si quiconque d'autre avait été témoin de ce qui est décrit ou aurait pris des photos numériques: "Bonjour,
Est-ce que quelqu'un d'autre a vu ou entendu quoi que ce soit au sujet de l'OVNI la nuit passée. Notre famille l'a observée de notre ferme près de Nipissing, stationnaire au-dessus du lac Nipissing, a-t-il semblé, pendant un peu plus d'une heure avant qu'il ne se soit déplacé lentement vers l'ouest."

"Mon fils faisait de l'écoute sur un scanner et la police, les militaires, etc.. étaient tous avertis. Des avions nombreux étaient dans le ciel essayant d'observer mais aucun d'eux n'est allé trop près. Il était énorme - comme une étoile géante; à un moment il s'est déplaçait plus près et nous étions terrifiés - nous avons fait habiller tout les gosses et nous nous préparions à sauter dans la voiture et à partir. Je ne l'ai pas quitté des de 19:55 jusqu'à 21:00 quand il a lentement disparu. Ma belle-fille a appelé les infos et ils ont dit qu'ils avaient été chargés par la police de ne pas donner la moindre information."

"Il n'y avait rien sur les informations. Je n'ai jamais vu n'importe quoi de pareil dans ma vie. Est-ce que qui que ce soit sait quelque chose à ce sujet?"

Si vous avez été témoin de ceci ou si vous avez des photographies, faites-le nous savoir s'il vous plait à:
feedback@baytoday.ca
et donnez-nous quelque moyen de vous joindre.
Merci

L'ASTRONAUTE ET LES OVNIS:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Saint-Petersburg Times, USA, le 18 février 2004:

Le sixième homme à marcher sur la lune partage ses opinions peu conventionnelles
Par WAVENEY ANN MOORE, journaliste de la rédaction du Times

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Mar 18 Déc 2007, 18:22

ST. PETERSBURG - Les extraterrestres ont atterri.

C'est ce qu'a déclaré l'astronaute d'Apollo 14 Edgar Mitchell samedi devant plus de 200 admirateurs.

"Un petit nombre de gens de l'intérieur savent la vérité... et étudient les corps qui ont été découverts," a dit Mitchell, qui avait été le sixième homme à marcher sur la lune.

Mitchell, qui a atterri sur la lune avec Alan B. Shepard, a indiqué qu'une "cabale" des initiés a empêché que les présidents soient informés au sujet des extraterrestres après le Président Kennedy.

Pour ceux qui pourraient considérer ses déclarations comme farfelues, Mitchell, qui a un doctorat en science du Massachusetts Institute of Technology, a fait remarqué qu'il y a 30 ans, il était accepté que l'homme était seul dans l'univers. Peu de gens croient cela maintenant, a-t-il dit.

A part les extraterrestres, Mitchell a parlé d'une rémission d'un cancer de la prostate pendant une cérémonie curative et de son expérience mystique en revenant de la lune.

"J'ai eu une occasion d'être un touriste," a-t-il dit, continuant à parler au sujet de la sensation qu'il a ressentie pendant qu'il observait la terre, la lune et le soleil.

Elevé comme Baptiste, Mitchell a parlé de son sentiment d'interconnexité, qui ne peut pas être expliqué par la seule religion traditionnelle. Il plus tard a fondé l'Institut des Sciences Noétiques.

Sur son site Internet, l'organisation de Californie indique qu'elle mène et finance "les recherches en marge sur les potentiels et les puissances de la conscience" et qu'ils explorent les "phénomènes qui ne correspondent pas nécessairement aux modèles scientifiques conventionnels, tout en restant dans l'engagement de la rigueur scientifique."

Le site déclare également que IONS, comme les membres l'appellent, n'est pas une secte spirituelles, ni un groupe d'action politique ni un institut pour défendre une cause unique.

Samedi après-midi, des dizaines de personnes ont traversé la pluie pour écouter Mitchell et le Président de IONS James O'Dea parler au Holiday Inn d'Heritage dans le centre de Saint-Petersburg.

Lisa Raphael, membre de IONS qui se décrit comme guérisseuse holistique transformationnelle, dit qu'elle a été heureuse d'entendre les commentaires de Mitchell.

"Personnellement, ce qui m'a le plus enchanté était qu'il était plus ouvert qu'il ne l'a jamais été, très direct au sujet de savoir qu'il y a d'autres formes de vie intelligente dans l'univers et que très probablement ils sont venus ici," a dit Mme Raphael.

Plus sur le Dr. Edgar Mitchell ici.

PHOTO OVNI A PLYMOUTH, R-U., 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Plymouth Evening Herald, Devon, Angleterre, le 19 février 2004.

OVNI VU AU-DESSUS DE LA VILLE
Cette photographie étonnante prise au-dessus de Plymouth est appelée un des meilleures images d'un OVNI jamais prises.

Un photographe amateur habitant en ville a capturé cette image quand il essayait son appareil-photo numérique de nouvelle haut-technologie la nuit. Elle montre ce qui peut seulement être décrit comme un 'objet volant non identifié' planant au-dessus de la rue Budeaux.

Une autre image, également stupéfiante, montre le même objet brillamment lumineux incliné à un angle différent.

Des experts en matière d'OVNIS sont fortement excités par les images et la Royal Navy a aujourd'hui demandé à notre journal de leur fournir les photos - parce qu'ils veulent les étudier.

L'ufologue Bob Boyd, basé à Plymouth, a qualifié les clichés parmi les 'cinq meilleurs' images d'un PVNI qu'il a jamais vu - depuis 25 ans à repérer les phénomènes. M. Boyd, Président du Groupe de Recherches OVNI de Plymouth, a dit: "c'est la vraie chose."

Il a affirmé que l'image avait été examinée par un expert photographique qui l'a confirmée comme authentique.

L'homme qui a pris la photographie, un ouvrier des docks habitant dans la rue Budeaux, n'a pas réalisé ce qu'il avait photographié avant de rentrer à sa maison et d'inspecter ses images.

Un porte-parole de l'aéroport de la ville de Plymouth a dit qu'il était 'fortement peu probable' que cela ait été un vol commercial. M. Boyd ne connait personne qui aurait rapporté par ailleurs l'OVNI, mais dit: "ce qui ne signifie pas que personne ne l'a vu."



Note du webmaster: la photographie, dont seule des versions tronquées et probablement agrandies sont données, peut s'expliquer comme un reflet de quelque chose. Il n'est pas même précisé si le photographe a vu ou non un objet en dehors de ce qui apparaît sur la photographie, ni même quand les images ont été prises (le 28 janvier à 6 heures du matin).

Voir également ici.

CONFERENCE A PROPOS D'ENLEVEMENTS PAR DES EXTRATERRESTRES, USA 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Daily Wildcat, Arizona, USA, le 24 février 2004.

Les extraterrestres existent, disent des chercheurs, et des abductés dans l'audience
Par Sarah Stanton
Arizona Daily Wildcat
Mardi, 24 février 2004

Des abductés et des professeurs d'université qui se spécialisent dans la recherche extraterrestre se sont rassemblés la nuit passée au Centre Médical Universitaire pour partager leurs expériences d'un autre monde.

Le professeur Gary Schwartz de l'Université de l'Arizona a donné une conférence gratuite intitulée "preuve de la vie extraterrestre?"

Plus de 50 personnes ont assisté à l'événement, qui a comporté deux documentaires et une session de questions et réponses avec deux médecins qui pensent que la vie extraterrestre existe sous une certaine forme.

Schwartz, directeur du Laboratoire des Systèmes d'Energie Humaine de l'Université de l'Arizona a dit, "notre laboratoire travaille dans des domaines controversés, mais le sujet de ce soir est extrêmement controversée. "

Le Dr Lynne Kitei, une cardiologue de Phoenix, a raconté ses nombreuses observations d'OVNI et a montré à l'assistance un documentaire comportant sa vidéo amateur des phénomènes, intitulée "Lumières de Phoenix."

Kitei a eu sa première observation d'OVNI en 1995. Elle prenait un bain quand son mari s'est mis à appeler depuis leur chambre à coucher pour qu'elle vienne voir les lumières inhabituelles qui "planaient" dehors de la fenêtre.

[Photo et commentaire:] J'ai juste voulu dire que je suis un abducté, et l'expérience a toujours été positive et excitante pour moi - abducté par les extraterrestres autoproclamée — qui assistait à la conférence de la nuit dernière.

Kitei a décrit les lumières en tant que "trois globes ambres, chacun d'environ 3 à 6 pieds de diamètre, environ 50 à 75 pieds au-dessus de nous, planant dans une formation triangulaire."

Elle a pris la vidéo et des photographies des lumières pendant qu'elles "baissaient dans le lointain."

Deux ans après, le 13 mars 1997, Kitei a indiqué qu'une observation d'OVNIS de masse s'est produit à Phoenix et dans l'ensemble de l'Arizona. Jusqu'à 10.000 personnes ont vu les globes de lumière que Kitei a décrits pendant qu'ils attendaient pour voir la comète de Hale-Bopp.

La panique s'est ensuivie pendant que les gens appelaient les départements de la police et des pompiers. Personne ne savait ce qui causait les lumières inhabituelles que certains ont décrites comme étant rattaché à une certaine sorte de vaisseau dont on a dit qu'il avait plus d'un mille long, a-t-elle dit.

Kitei a appelé la base aérienne de Luke et n'a pu obtenir aucune information. Elle est entré en contact avec l'aéroport de Phoenix Sky Harbour, où un aiguilleur du ciel et un pilote commercial ont rapporté voir les lumières. Rien ne s'est montré sur le radar.

Le mystère est resté non résolu jusqu'à 2000, quand la Garde Nationale a mis en scène une fête aérienne pour prouver au public qu'une manoeuvre de l'Armée de l'Air était derrière les "lumières mystérieuses de Phoenix." Ils ont fait voler des avions avec des fusées attachées dessus au-dessus de la ville pour "reconstituer" l'événement.

Mais les personnes qui avaient été témoin des vraies lumières de Phoenix, y compris Kitei, étaient toujours sceptiques.

Kitei est entré en contact avec Schwartz, qui était peu disposé à s'intéresser au sujet.

"Pour vous dire la vérité, je n'ai pas vraiment voulu la voir," il a dit.

Mais Schwartz a trouvé les preuves de Kitei très convaincantes et a indiqué qu'elle était "mentalement saine de façon troublante."

"Je n'ai pas pu renoncer à mon intégrité intellectuelle," a-t-il dit.

Schwartz a donc écrit l'avant-propos au livre de Kitei.

Kitei a également dit à l'audience qu'elle a eu une expérience de mort imminente en tant qu'enfant, a également eu des expériences de sortie du corps et pense qu'elle est télépathe.

La soirée est devenue plus hors de ce monde quand le Dr John Mack, un professeur de psychiatrie à l'Université de Harvard, est monté sur l'estrade avec son documentaire intitulé "Touched," qui chronique ses recherches sur des enlèvements par des extraterrestres.

Mack, qui a mené une analyse clinique étendue des abductés supposés, a indiqué qu'il n'a trouvé aucune perturbation psychologique qui pourrait expliquer leur comportement.

Un homme a dit qu'il a été enlevé par des extraterrestres et pris dans leur vaisseau spatial, où des échantillons de sperme ont été pris, et lui a été forcé de s'unir à une femelle extraterrestre.

Une femme a prétendu avoir enfanté les enfants hybrides extraterrestres-humains.

Le scepticisme sur ces phénomènes est répandu. Harvard a mené une enquête de 14 mois sur les recherches de Mack, inquiète de ce qu'il ait relié Harvard à un sujet controversé, selon le documentaire de Mack.

Mais ils n'ont pris aucune mesure contre Mack et finalement lui ont permis de continuer ses recherches.

Il y a également beaucoup de gens qui croient que ces phénomènes sont réels. Quand Kitei a demandé combien de personnes dans l'assistance y "croyaient," presque tout le peuple a levé la main.

Une femme dans les assistances a prétendu être une abductée par les extraterrestres elle-même.

"J'ai juste voulu dire que je suis une abductée, et l'expérience a toujours été positive et excitante pour moi," a-t-elle dit.

Kitei a indiqué qu'il est probable que la vie extraterrestre intelligente existe.

"Notre système solaire est relativement jeune. Il peut y avoir des êtres qui sont des milliards d'années plus avancées que nous le sommes. Peut-être sommes nous en train de chercher la bande radio FM sur la bande AM," a-t-elle dit.

Schwartz a indiqué que nous, en tant que culture, devrions cesser de nier les données fiables sur les sujets controversés.

"Shakespeare avait dit, 'être ou ne pas être; telle est la question.' Mais pour nous, c'est, 'voir ou pour ne pas voir; telle est la question,'" a-t-il dit.

[Photo avec cette légende:] WILL SEBERGER/Arizona Daily Wildcat
Le Dr Lynne Kitei, décrit une expérience OVNI qu'elle a eue en 1997 à un parterre de presque 70 personnes à la salle Duval à l'UMC hier soir. Kitei a publié un livre intitulé "Les Lumières de Phoenix," dans lequel elle étudie la possibilité de la vie extraterrestre intelligente.

ENCORE DES HISTOIRES INUTILISABLES, USA 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Shawnee Sentinel, de Portsmouth, Ohio, USA, le 4 mars 2004.

Objets volants près du secteur de l'usine atomique
par Austin Leedom

Un petit engin volant, non identifié, volant bas, lentement a été rapporté dans le nord de la bordure du comté de Scioto dans le secteur de l'usine atomique. Plusieurs idées au sujet des buts des avions ont été offertes.

Est-ce que les petits engins sont des avions de la patrouille de la Sécurité Intérieure veillant contre des intrusions d'Al-Quaida à l'usine atomique? Ou peut-être que les engins sont des vaisseaux spatiaux extraterrestres qui volent près de l'usine nucléaire pour recharger leurs batteries avant de virer vers Mars, Pluton, Uranus, ou vers d'autres endroits étranges et peu ordinaires tels que Cleveland, San Francisco ou DisneyWorld.

L'une des observations a eu lieu dans le secteur du Marché aux Puces de Southbound sur la route US 23. Des résidants du comté de Pike ont dit que l'engin se déplaçait silencieusement de la direction de l'usine atomique juste au crépuscule avec des lumières clignotantes. Ces avions ont-ils quelque chose de plus sinistre que de simples vaisseauy de croisière interplanétaires? Ces engins volants peuvent-ils être des avions d'attaque portant des armes de tremperie de masse? Ou sont-ils probablement des engins de reconnaissance d'une nation terrestre? Ou, sont-ils simplement des touristes se réunissant, s'exerçant et se préparant à une visite volante du centre animé de Portsmouth?

Dans une autre observation il a été signalé qu'un avion a été vu volant depuis la direction du lac Frasure. Les engins sont-ils secrètement hébergés dans les collines du désert du comté occidental de Scioto? Nous n'avons pourtant pas encore les réponses. Si des observations continuent à être rapportées nous demanderons à Doug Deepe d'en faire l'étude. C'est un pilote vétéran de l'Armée de l'Air; il trouvera la réponse.

Plusieurs membres de notre personnel pensent qu'ils ont la réponse. Un collègue agité a même offert l'idée démente que ces engins soient seulement des planeurs silencieux mus par moteurs électriques.

ENCORE DES HISTOIRES INUTILISABLES, USA 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Shawnee Sentinel, de Portsmouth, Ohio, USA, le 4 mars 2004.

Objets volants près du secteur de l'usine atomique
par Austin Leedom

Un petit engin volant, non identifié, volant bas, lentement a été rapporté dans le nord de la bordure du comté de Scioto dans le secteur de l'usine atomique. Plusieurs idées au sujet des buts des avions ont été offertes.

Est-ce que les petits engins sont des avions de la patrouille de la Sécurité Intérieure veillant contre des intrusions d'Al-Quaida à l'usine atomique? Ou peut-être que les engins sont des vaisseaux spatiaux extraterrestres qui volent près de l'usine nucléaire pour recharger leurs batteries avant de virer vers Mars, Pluton, Uranus, ou vers d'autres endroits étranges et peu ordinaires tels que Cleveland, San Francisco ou DisneyWorld.

L'une des observations a eu lieu dans le secteur du Marché aux Puces de Southbound sur la route US 23. Des résidants du comté de Pike ont dit que l'engin se déplaçait silencieusement de la direction de l'usine atomique juste au crépuscule avec des lumières clignotantes. Ces avions ont-ils quelque chose de plus sinistre que de simples vaisseauy de croisière interplanétaires? Ces engins volants peuvent-ils être des avions d'attaque portant des armes de tremperie de masse? Ou sont-ils probablement des engins de reconnaissance d'une nation terrestre? Ou, sont-ils simplement des touristes se réunissant, s'exerçant et se préparant à une visite volante du centre animé de Portsmouth?

Dans une autre observation il a été signalé qu'un avion a été vu volant depuis la direction du lac Frasure. Les engins sont-ils secrètement hébergés dans les collines du désert du comté occidental de Scioto? Nous n'avons pourtant pas encore les réponses. Si des observations continuent à être rapportées nous demanderons à Doug Deepe d'en faire l'étude. C'est un pilote vétéran de l'Armée de l'Air; il trouvera la réponse.

Plusieurs membres de notre personnel pensent qu'ils ont la réponse. Un collègue agité a même offert l'idée démente que ces engins soient seulement des planeurs silencieux mus par moteurs électriques.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Mer 19 Déc 2007, 23:21

OBSERVATION PAR DES ENFANTS, R-U., 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Rochdale Observer, R-U., le 9 mars 2004.

Des enfants passionnés par une rencontre rapprochée de type mystérieuse
[Image avec la légende:] MYSTERE dans les cieux... Daniel Hamer, Louis Stansfield, Jessica Hamer et Cameron Stansfield. Un groupe d'enfants jouant à Littleborough se rappellent avoir eu une rencontre rapprochée avec un OVNI.

Si vive était leur expérience à environ 19 heures jeudi, qu'ils ont commencé à dessiner ce qu'ils ont vu.

Ils disent que le vaisseau spatial a plané lentement juste au-dessus des dessus de toit pendant plusieurs minutes et alors a filé au loin à une vitesse fantastique.

Lindsey Stansfield, de Timbercliffe, Summit, a indiqué que ses fils, Louis, âgé de huit ans, et Cameron, âgé de cinq ans, jouaient avec des amis sur un trampoline hors de leur maison quand ils ont repéré 'l'extra-terrestre'.

Elle a dit: "Les enfants ont vu l'objet voler lentement au-dessus des maisons. Certains des enfants ont pensé qu'il était de forme triangulaire et d'autres carré, mais cela pourrait avoir à faire avec l'angle sous lequel ils l'ont vu."

"Il avait des lumières rouges autour du bord et les lumières jaunes au milieu. Ils se sont précipitées à l'intérieur pour nous en parler, mais le temps que nous sortions il était parti. Les enfants disent que l'objet s'était arrêté au-dessus de la maison derrière la nôtre et a ensuite filé au loin à une vitesse fantastique. Plus tard cette soirée ils ont commencé à faire des dessins de ce qu'ils avaient vu."

"Je voudrais savoir si n'importe qui d'autre à Littleborough avait vu l'objet."

Louis a indiqué: "J'ai regardé en l'air et j'ai vu quelques lumières clignoter dans le ciel. Je suis entré dans la maison pour chercher ma mère, mais quand nous sommes sortis il avait disparu."

Un porte-parole pour le service national de trafic aérien a dit: "il n'y avait aucune activité étrangère rapportée dans l'espace aérien que nous gérons."

Une porte-parole pour le ministère de la défense a dit: "je connais aucune autre observation rapportée. Nous avons un numéro de téléphone pour une ligne pour rapporter des OVNIS de sorte que les gens puissent rapporter les choses qu'ils ne peuvent pas expliquer."

Elle a dit que les observations étaient vérifiées pour voir si elles avaient la moindre signification pour la défense, si l'espace aérien Britannique a pu avoir été compromis par une activité aérienne hostile. Mais cela ne s'était pas avéré être le cas.

"Nous pensons qu'il y a des explications raisonnables pour de telles observations tel que des lumières d'avion ou des phénomènes naturels," a-t-elle ajouté.

Auteur
Stephen Foster

UN TEMOIN DES LUMIERES DE PHEONIX PARLE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Arizona Republic, Arizona, USA, le 19 mars 2004.

Les lumières mystérieuses ont changé la vie du docteur
Jan B. Jacobson
Spécialement pour The Republic
19 Mars 2004 12:00 AM

Les lumières mystérieuses ont changé la vie de Lynne Kitei pour toujours.

Sur une période de deux ans, Kitei, le conseiller en chef de la clinique du Vital Imaging and Wellness Center à l'Institut de Cardiologie de l'Arizona, a vu par trois fois des lumières étranges près de sa maison de Paradise Valley.

La première fois avait eu lieu en février 1995, quand "trois lumières célestes" sont apparues entre le ciel et la terre à ce qu'elle a estimé était à environ 100 yards de sa maison. Ensuite elle les a revues le 22 janvier 1997, et le 13 mars 1997. Kitei regardait par sa fenêtre de chambre à coucher quand elle a vu ce qu'elle décrit comme des corps ronds dans une formation triangulaire passant au-dessus de Phoenix.

Kitei était l'une de milliers de témoins pour l'observation du 13 mars, qui plus tard est devenu notoire comme "les lumières de Phoenix." Elle a pris des photographies et une vidéo des lumières, et son film a été diffusé sur les stations locales de télévision, le Discovery Channel et les réseaux principaux de nouvelles. Elle est apparue à la radio et d'autres talk shows avec d'autres témoins mais l'a fait sous le nom de Dr Lynne ou Dr X, cachant son identité parce qu'elle a dit qu'elle a voulu préserver son intimité et sa crédibilité en tant que docteur.

Un adolescent de la Vallée regardant par un télescope ce soit de mars 1997 a dit que cela ressemblait à une formation d'avions, peut-être des modèles anciens se dirigeant à une fête aérienne en Arizona méridional. La Garde Nationale de l'Air de l'Arizona a dit que les autres lumières étaient des fusées d'un exercice de formation de nuit.

Quoi qu'elles aient été, Kitei a dit qu'elle ne pourrait pas l'oublier. Ainsi pendant sept années, elle a fait son travail, compilant des informations sur les objets volants non identifiés, ou OVNIS. Elle a dit qu'elle a voulu être une "messagère" pour instruire le public au sujet de ce qu'elle considère être une question essentielle.

"Il est temps de mettre ces données sur la place publique de sorte qu'un vers une nouvelle réalité commence," a-t-elle dit. "Comme avec tous les phénomènes non expliqués, le message est 'réveillez-vous' avant que nous ne détruisions notre monde. Laissez les données parler d'elle-même. Une fois que les lecteurs ont lu mon livre, ils peuvent faire leurs propres conclusions quant à ce que c'était et à ce que tout cela signifie."

Elle fera la promotion de son livre, "The Phoenix Lights", à 7 heure ce soir à la librairie Borders au Biltmore Fashion Park. Elle donnera une courte conférence et une présentation de vidéo et signera des copies. Plus de séances de dédicace sont programmés par la Vallée fin avril.

Kitei a indiqué qu'au début elle n'a pas voulu se mettre en avant, mais elle a décidé qu'elle ne pouvait pas laisser sa recherche juste reposer dans un tiroir.

Le résidant de la Vallée et auteur Paul Perry a écrit l'avant-propos du livre et a dit que Kitei a travaillé avec des scientifiques, des ingénieurs, des contrôleurs du trafic aérien, des professeurs d'université et des experts en matière d'analyse d'images pour essayer d'expliquer ce qu'elle et beaucoup d'autres avaient vu.

Mais ne recherchez pas des réponses définitives dans son livre. Kitei n'indique pas vraiment ce qu'elle pense que les phénomènes ont été.

DECES DE ROY CRAY DU GROUPE CONDON, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Durango Herald, de Durango, Colorado, USA, le 21 mars 2004.

21 mars 2004

L'enquêteur en chef sur les OVNIS décède
Par Patricia Miller
De la rédaction du Herald

Roy F. Craig, un investigateur qui a travaillé au sur la plus grande, la plus systématique recherche sur les soucoupes volantes, est mort jeudi, 18 mars 2004, à son ranch de La Boca, au sud d'Ignacio. Il est mort après une lutte avec le cancer. Il avait 79 ans.

[Photo légendée:] Roy F. Craig à son ranch de La Boca, un ancien comptoir commercial indien de 186 acres, en octobre 2004. Il est dans sa cour avant avec deux de ses trois chiens et un de ses 60 lamas qui avait donné naissance à son petit il y a tout juste quatre jours. Craig est mort jeudi à l'âge de 79 ans.

'L'OVNI'

Roy F. Craig a écrit les parles et la musique de cette chanson sous le pseudonyme John D'Arcey. Notez la similitude entre le son de D'Arcey et les initiales R.C.

Il prenait plaisir à chanter la chanson accompagnée d'une bande sur laquelle il jouait l'accompagnement de dulcimer et a inclus des whooshes, des bips et des pings dans la musique. Il a dit que les bruits étranges étaient des "sons venus de l'espace," n'expliquant jamais si ces sons étaient une plaisanterie ou une découverte astronomique sophistiquée.

La seconde des quatre strophes de la chanson était:

Je suis un OVNI de l'Atlantide
La bonté règne en ma demeure.
J'suis aimant et libre et candide
Et pas seul pour l'heure.
Mes amis de dessous les océans
Naviguent avec moi qui vole.
L'amoire de Davy, nous vivons dedans
Là ou le Nelly Bly caracole
A toute voile au-dessus du Kentucky
Je fais une pause et crachotte c'qui faut.
J'suis plein de malarkey
En chantant la chanson de l'UFO.

Bip Bip Bip Bip Bip Bipp
Bip Bip Bip Bip Bip Bip
Bip Bip Bip Bip Bip Bip
Bip Bip Bip Bip Bip Bip
Bip Bip Bip Bip Bip Bip
Bip Bip Bip Bip Bip Bip.

(De nombreux autres bips suivent.)

Craig a été choisi par le chef du projet, Edward Condon, pour servir d'investigateur en chef sur le terrain du projet du Colorado, la recherche officielle du gouvernement de preuves scientifiques et vérifiable pour l'existence des objets volants non identifiés. Il a été co-auteur du rapport Condon en trois volumes.

Bien que le rapport ait démystifié les mystères d'outre-espace, la position du Dr Craig sur les OVNIS comme il l'a exprimée au Herald en octobre passé était, "je les aime."

"Les rapports d'OVNIS ont changé la culture populaire ainsi les gens acceptent le fait probable qu'il y a des intelligences ailleurs," a-t-il dit. "Cela a secoué les gens hors du confort de penser l'univers entier comme ayant été créé pour l'homme."

Des années après, il a écrit au sujet de ses expériences dans son livre "OVNIS: La vue d'un initié de la recherche officielle pour les preuves" (Presse de l'Université du Texas Nord). Il a donné neuf boîtes de ses papiers et résultats de recherches à la Collection de recherches sur la Science-Fiction et le fantastique à la Bibliothèque du Mémorial Cushing de l'Université A&M du Texas.

Il a choisi l'Université du Texas plutôt que le Collège de Fort Lewis parce que le bibliothécaire là le lui a demandé et parce qu'ils ont promis de maintenir ses papiers préservés dans un bâtiment à climatisation contrôlée, correctement catalogués et accessibles.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Mer 19 Déc 2007, 23:21

En 2001, la biographie de Craig a été incluse dans le who is who de A.M. Marquis une compilation des scientifiques éminents.

Craig est né le 10 mai 1924, sur la terre que ses parents, Anna et Philip Craig, habitaient sur le plateau de la Floride. Il a reçu un diplôme du lycée de Durango, puis a fréquenté l'Université de Fort Lewis au vieux campus à Hesperus.

Ses études universitaires ont été interrompues par le service militaire dans l'US Army pendant la deuxième guerre mondiale.

Après la fin de son service, Craig a fréquenté l'Université d'Etat du Colorado et le California Institute of Technology avant de recevoir un doctorat en chimie physique de l'Université de l'Etat de l'Iowa.

Pendant sa carrière professionnelle, Craig a travaillé pour Rocky Flats à Boulder, enseigné la science physique à l'Université du Colorado et aidé à mettre en place l'institut de recherche de recherche des Four Corners, qui a offert entre autres des services scientifiques de recherche sur l' environnement. Sa carrière d'enseignement comprenait des visites professorales à l'université d'Hawaï et à Ponape, une île dans le Pacifique Sud.

Craig était un citoyen soucieux de sa communauté et un auteur de lettres vigilant. Les seules archives du Herald contiennent 44 lettres de lui depuis 1995. L'utilisation de la terre lui était d'un intérêt particulier et il a par le passé averti ses voisins ne pas entrer en une guerre de tranchée "et ne pas mettre tous les Indiens dehors" pour une affaire de propriété d'un gisement de gaz de méthane.

Il a dit au Herald qu'il avait l'habitude d'écrire bien plus de lettres au journal de Boulder quand il enseignait à l'Université du Colorado. Il protestait la guerre du Vietnam.

L'opposition à la guerre était une position à laquelle l'ancien soldat s'est rangé soudainement. Craig avait fabriqué des armes nucléaires. Il avait un personnel de 18 personnes et croyait en la dissuasion: "si nous les faisons, nous n'aurons pas a les employer."

Ensuite une nuit il est allé entendre un général d'armée parler. Le général a dit qu'il n'y avait aucune raison de ne pas utiliser les armes nucléaires tactiques pour faire sauter des ponts au Vietnam.

Peu après qu'il ait entendu ceci, Craig a quitté son travail et a commencé à enseigner.

Pendant les 25 dernières années, Craig a élevé des lamas sur son ranch. Il a également fait paître des buffles pour un voisin et gardait deux paons. Sa salle à manger était pleine de centaines de plumes de paon octobre passé, dont il disait qu'elles sont la preuve que Dieu existe. Il ne voyait aucune autre explication que Dieu pour quelque chose d'aussi beau qu'une plume de paon.

Craig a apprécié les jeux d'échecs hebdomadaires avec ses amis, Chester Anderson et Hal Mansfield. Il a voyagé fréquemment au Mexique et aux Caraïbes et a voyagé en Amérique du sud et Centrale. Un voyage mémorable était son voyage d'un mois autour du monde sur un bateau d'excursion.

"Il a instillé en moi une appréciation pour la beauté du monde," a dit sa nièce Gayle Voss. "Il a aimé sa vie et ressentait qu'il était déjà au Ciel à son ranch de La Boca."

Craig laisse ses soeurs: Carolyn Shryock de Kirtland, M. et Dorothy Voss McCormick de Durango; ses belles-soeurs Joyce Craig et Helen Craig, toutes deux de Durango; et beaucoup de nièces et neveux.

Un service commémoratif se tiendra à 14 heures dimanche, 25 avril, au ranch de La Boca.

Des contributions commémoratives peuvent être apportées aux fonds de bourses scolaires de Craig-Tinctorial, à l'université de Fort Lewis, 1000 Rim Drive, à Durango 81301 ou à l'hospice de la pitié, 3801 avenue principale, Durango 81301.

AZTEC UFO SYMPOSIUM, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Durango Herald, de Durango, Colorado, USA, le 21 mars 2004.

Symposium: La vérité sur les OVNI est-t-elle à Aztec?
Par Dale Rodebaugh
De la rédaction du Herald Staff

Art Campbell parle au sujet du Prjet des Plaines de San Augustin ce samedi pendant le septième colloque OVNI annuel de Aztec 2004.

AZTEC, Nouveau Mexique - Les vrais croyants et les curieux se sont rassemblés ici ce week-end pour le septième colloque OVNI annuel de Aztec pour entendre les dernières informations sur l'accident - ou l'atterrissage, selon certains - d'un objet volant non identifié au nord d'ici en 1948.

"Il n'y a aucune preuve définitive, mais beaucoup de documents intéressants au sujet ce qui s'est produit ici," a dit Scott Ramsey avant sa présentation de samedi. "Je ne suis aucunement un évangéliste. Je présente juste les faits et laisse les gens se décider."

Ramsey, vice-président d'une compagnie de câblage à Charlotte, Caroline du Nord, avait étudié l'incident du 24 mars 1948 près d'ici depuis 1990. Les voyages d'affaires de Ramsey le mènent aux Four Corners toutes les six à huit semaines.

Selon le compte-rendu standard de l'incident de 1948, un vaisseau spatial en forme de soucoupe d'environ 100 pieds de diamètre s'est écrasé dans le canyon de Hart à 12 milles au nord-est d'ici à environ 6 heures du matin. Les officiers du personnel militaires et des forces de l'ordre ont enlevé 16 humanoïdes morts de l'engin et puis les ont transportés loin.

Les investigateurs d'OVNIS disent que le gouvernement a verrouillé les choses immédiatement, laissant le public spéculer et théoriser au sujet de ce qui s'est produit - si quelque chose s'est produit.

Les théoriciens ont perdu peu de temps. Le lien prétendu entre Aztec et les extraterrestres a d'abord été indiqué en 1950 dans "Behind the flying saucers" écrit par le journaliste et chroniqueur Frank Scully.

Cela a été maintenu vivant depuis par des investigateurs de ce même incident ou d'événements similaires au Nouveau-Mexique à Roswell et dans les plaines de San Augustin à l'ouest de Socorro en 1947 et à Farmington en 1950.

Robert Chilcoat, de Kingman, Arizona, étudie un incident d'OVNI là-bas en 1953.

"L'incident, qui était d'un genre semblable, a été couvert par le secret et l'OVNI a été emmené sur une zone de test de l'Air Force au nord de Las Vegas," dit Chilcoat. "J'ai fait des recherches sur l'incident depuis environ 10 ans."

Ramsey a indiqué que le gouvernement a donné beaucoup d'importance à l'incident d'Aztec et a fait beaucoup de recherche, mais a marqué ses résultats du sceau du secret. Ramsey a indiqué qu'il arrive à accéder à certains des documents et qu'il a interviewé des témoins et des personnes impliqués dans la recherche originale, y compris une source de l'Armée de l'Air.

Environ 200 personnes, du personnel militaire et des scientifiques, ont été impliquées dans la recherche, dit Ramsey. Ils ont du jurer le secret. Des hommes militaires ont été menacés par la perte de leur pension ou des peines de prison, a indiqué Ramsey.

Ramsey a indiqué qu'il a dépensé 200.000$ de son propre argent en visitant 28 états à la recherche des pièces justificatives ou des témoignages au sujet de l'incident d'Aztec.

"J'ai plutôt épuisé ressources ici," dit Ramsey. Les "vieux de la vieille" décèdent à gauche et à droite. J'en suis réduit aux témoins de deuxième et de troisième-main."

Ramsey compte publier son propre livre sur l'OVNI d'Aztec l'année prochaine.

Art Campbell, un investigateur d'un accident d'OVNI allégué sur les plaines de San Augustin, a été programmé pour parler de son travail samedi après-midi. Des photos d'artefacts que Campbell indique avoir trouvé à l'emplacement de l'accident, y compris quelques semelles de chaussures étroites, étaient parmi les objets exposés.

Les Amis de la Bibliothèque Publique d'Aztec commanditent les colloques, qui sont des moyens de trouver des fonds pour l'organisation et la construction d'une nouvelle bibliothèque de 2 millions de dollars, et de 11.000 pieds carrés.

La publicité d'Internet au sujet des colloques a incité des concours artistiques d'écoliers dans huit états des Etats-Unis et l'Israel cette année, a indiqué la bibliothécaire Leanne Hathcock. Des exemples des travaux des enfants étaient exposés au foyer du collège de Koogler où le colloque s'est tenu.

Entre autres matières à l'ordre du jour des trois jours du colloque, il y avait les contacts avec les extraterrestres, la dissimulation par le gouvernement des rapports d'OVNIS, les crop circles et les liens entre les extraterrestres et les cultures indigènes. Le colloque se termine aujourd'hui.

RAPPORTS D'OVNI DANS LE WISCONSIN, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The daily Globe, de Ironwood, Michigan, USA, le 24 mars 2004.

Une confirmation de cet OVNI
Ellen Pfeiffer d'Ironwood a appelé le Globe pour indiquer qu'elle et un ami avaient vu les lumières brillantes rapportées par un homme de Kimball, Wisconsin, comme Ltant un objet volant non identifié dimanche en soirée.

Pfeiffer a indiqué qu'elle et Darlene Korhonen sortaient de Pionner Park Appartments autour de 18:15 P.M. quand elles ont vu quelque chose dans le ciel qui n'était ni une étoile ni un avion.

"C'était absolument impressionnant," dit Pfeiffer. "Je n'ai jamais vu n'importe quoi de si lumineux. Nous ne pouvions pas nous imaginer ce que c'était."

Forrest Wiedbrauk de Kimball a indiqué au département du shérif de Iron County qu'il avait vu 12 lumières brillantes au-dessus de sa maison. Les lumières ont tourné à l'orange et l'engin s'est élevé au-dessus de sa grange, selon le rapport.


HESSDALEN 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Aftenposten, Norvège, le 25 mars 2004.

Conférence italienne pour étudier Hessdalen
La petite ville italienne de Cecina établit des liens avec le village norvégien de Hessdalen. Hessdalen est renommée dans le monde entier pour ses phénomènes lumineux inexplicables. Une vague d'observations au début des années 80 a été reçue avec scepticisme, mais Hessdalen est maintenant au centre de l'attention de chercheurs sérieux qui sont disposés à se risquer sur les traces de l'inconnu.

[Photo:] Erling Strand, ingénieur et conférencier à l'université d'Østfold et fondateur du projet Hessdalen, dans la ' salle de commande '.

Cecina accueille la conférence la plus complète sur les phénomènes de Hessdalen, réunissant la plupart des scientifiques qui étudient les phénomènes.

Le magasine internet LoScrittoio.it, qui rend compte régulièrement des développements et des théories scientifiques concernant Hessdalen, organise l'événement, qui comprend une exposition culturelle de Toscane et de la région de la vallée norvégienne.

En plus de l'examen des observations locales et les progrès des scientifiques internationaux, la conférence comportera également une discussion sur la façon dont les médias internationaux rendent compte d'informations scientifiques ihabituelles.

Les lumières de Hessdalen se sont espacéEs récemment, mais une gamme d'équipement de pointe surveille constamment les cieux dans la vallée.

La municipalité de Holtalen, au nord de Roeros voisin, a soutenu la construction d'un bâtiment qui devait être un centre OVNI en 2000 mais la tentative de combiner l'étude des lumières notoires de la région avec le tourisme ne s'est pas concrétisée.

Les autorités italiennes ont longtemps financé l'étude des lumières de Hessdalen à l'Institut Italieen pour la Radio-Astronomie.

Le site web du Projet Hessdalen montrent les observations en direct des cieux de la vallée vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

PRISE DE POSITION DE L'INGENIEUR DU SEPRA, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien la Dépêche du Midi, Toulouse, france, le 18 avril, 2004.




Toulouse. Jean-Jacques Velasco parle enfin.
"Oui, les OVNIS existent"
Jean-Jacques Velasco parle enfin sans retenue de ses travaux. Et croyez-nous, il s'agit d'un événement pour tous ceux qui s'intéressent aux informations sérieuses tombées du ciel. Jean-Jacques Velasco, on connaît bien ce nom en France, particulièrement dans la région Toulousaine: c'est le "Monsieur ovni" officiel du pays. Il mène depuis 27 ans une enquête scientifique sur chacune des apparitions disons "curieuses" au-dessus de nos têtes. Surprise, celui qui a si souvent été sollicité, mais qui s'était peu exprimé, devoir de réserve oblige, déclare aujourd'hui sans ambiguïté dans un ouvrage (1) coécrit avec Nicolas Montigiani, à paraître le 22 avril, "Ovnis... l'évidence" (éd. Carnot) que, eh bien, oui, "ils" existent, et oui, "ils" sont d'origine extraterrestre.

Jean-Jacques Velasco, ingénieur opticien de formation, dirige depuis 1983 au sein du Cnes (Centre national d'études spatiales) à Toulouse le SEPRA (Service d'expertise des phénomènes rares atmosphériques), l'une des très rares structures de ce type sur la planète.

Le SEPRA, c'est béton question compétences: il bénéficie depuis sa création en 1977 (d'abord sous la dénomination de GEPAN) de l'appui d'un conseil scientifique de haut niveau. Une quarantaine de spécialistes des disciplines spatiales du Cnes lui ont apporté son concours. Sa mission consiste ä enquêter sur le terrain à partir des procès verbaux dressés par la gendarmerie et des observations militaires. Sur 5800 cas étudiés, près de la moitié révèlent des causes parfaitement identifiables (ballons sondes, phénomènes naturels, fusées, etc.). Mais 13,5% échappent à toute explication rationnelle. Pour Jean-Jacques Velasco, bien que niés par les politiques, les ovnis sont les manifestations d'intelligences lointaines. Nous en reparlerons.
A.B.

OBSERVATIONS AU CANADA 28-29 MARS 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Winnipeg Sun, Canada, le 19 avril 2004.

Voir ici pour plus d'informations à ce sujet.

OVNI vu filant sur la ville
Lumière mystérieuse inexpliquée
Par NATALIE PONA, REPORTER DE LA REDACTION

The truth is out there. Et peut-être a-t-elle filé au-dessus de Winnipeg le mois dernier. Trois contrôleurs de la circulation aérienne de l'Aéroport international de Winnipeg ainsi que plusieurs autres personnes ont rapporté avoir vu un objet volant non identifié filant ä travers le ciel le 28 mars aux environs de 21:45.

"Je ne pense pas que c'était le vol 515 de Mars qui s'apprêtait à atterrir, mais devons quand même classé cela comme inexpliqué. Il n'y a aucune preuve qu'il s'agissait d'un vaisseau extraterrestre. C'est troublant," à dit Chris Rutkowski, un chercheur d'OVNIS de Winnipeg.

N'est pas apparu sur les radars

Rutkowski a interviewé les trois contrôleurs du trafic aérien qui ont vu l'objet.

"Cela faisait un peu le bruit d'un avion, mais les contrôleurs sont absolument convaincus que ce n'en était pas un", a-t-il dit, ajoutant que le radar de l'aéroport n'a pas détecté l'objet.

Un témoin oculaire, qui a demandé à rester anonyme, a dit que l'objet ressemblé un point de lumière rouge brillante volant bas dans le ciel du sud-ouest.

"Je ne crois pas particulièrement au Martiens mais j'ai un esprit ouvert. Il y a quelque chose là dehors," a dit l'homme.

Il a semblé voler à plus de 400 kilomètres par heure d'ouest en l'est, a-t-il ajoutés.

"Il avait l'air de partir vers le lointain," a-t-il dit.

Il a observé l'objet pendant 30 secondes, jusqu'à ce qu'il ait implosé en une plus petite lumière blanche et ait alors disparu.

Un autre témoin, qui a également demandé à ne pas être nommé, a dit qu'il n'a eu aucune idée de ce qu'était l'objet.

"J'ai vu que beaucoup de choses et nous ne pouvons pas trouver une explication pour ceci," a-t-il dit.

M. Rutkowski dit que neuf OVNIs similaires ont été rapportés la même nuit à travers le Canada.

"Mais dans ce cas-ci, nous avons plusieurs témoins très qualifiés," a-t-il dit.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Mer 19 Déc 2007, 23:24

Il y a environ 700 observations d'OVNIS documentées chaque année au Canada, a-t-il dit.

Rutkowski espère trouver plus de gens qui ont vu l'objet.


OBSERVATIONS AU CANADA 28-29 MARS 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Winnipeg Sun, Canada, le 21 avril 2004.

Voir ici pour plus d'informations à ce sujet.

La ville est dingue des OVNIS
Un récit génère d'autres histoires
Par Natalie Pona, Reporter de la rédaction

Winnipeg a développé une ressemblance étrange avec l'area 51 ces derniers jours. Depuis qu'une histoire au sujet d'aiguilleurs du ciel locaux qui ont vu une lumère filer dans le ciel est apparue dans le Sun lundi, le journal a été inondé par des E-mails de personnes qui disent qu'ils ont été témoin d'un phénomène semblable.

Un mari et une épouse, qui n'ont pas donné leurs noms, ont écrit pour dire qu'ils voient fréquemment des engins extraterrestres.

"Tous ce que nous avons à faire est de regarder hors de la fenêtre de notre appartement, regarder vers le centre de la ville et parfois nous les voyons je pense parfois que nous devenons fous."

Petit objet brillant

Une femme prénomée Deb a dit qu'elle a repéré un petit objet lumineux dans le ciel tandis qu'elle était en avion.

"Elle est apparue plus bas que l'avion mais dans la distance. Je l'ai suivi à travers le ciel dans la direction opposée... jusqu'à ce qu'elle se soit développée trop petite pour être vue. Et elle était rapide. Je me rappelle avoir pensé que je ne trouverais pas la moindre explication logique quant à ce qu'était l'objet," a écrit Deb.

Un homme nommé Steve envoyé un email au sujet du titre de l'histoire: OVNI vu filant sur la ville. [UFO seen whizzing (=double-sens, "uriner") over city]

"J'espère que personne n'a été arrosé!" ironisait la note de Steve.

Doug Creamer, un assembleur de tuyaux de l'Alberta, dit qu'il a vu deux disques blancs flotter à travers le ciel plus tôt ce mois.

C'était la première fois qu'il voyait un OVNI, a-t-il dit.

"Vous ne voulez pas le crier sur les toits... les gens penseraient simplement que je suis fou," a dit Creamer.

L'Area 51 est la base militaire U.S. située au Nord de Las Vegas qui est fréquemment associée avec des théories de conspiration OVNI.

Chris Rutkowski, un ufologue de Winnipeg, dit que les observation sont en augmentation cette année à travers le Canada. Il y en a en moyenne autour des 700 par an, a-t-il dit.

"People are returning to having a sense of awe and wonder about their place in the universe," he said.

"Les gens en reviennent à avoir des sentiments de crainte et s'interrogent sur leur place dans l'univers," a-t-il dit.

La nervosité au sujet de la politique mondiale peut mener plus de gens à rechercher une signification dans la vie.

"Les gens regardent au-dessus et au-delà pour trouver une aide. Beaucoup regardent en eux-même," a dit Rutkowski.

Rutkowski a dit qu'il y a eu neuf rapports d'OVNIS dans le pays avec des descriptions d'objets similaires [non] durant la nuit où cet objet a été vu par les contrôleurs du trafic aérien.

Ces nouvelles observations aideront sa recherche sur l'origine de l'OVNI vu par les contrôleurs.

"La plupart du temps, les gens qui rapportent des OVNIS voient réellement quelque chose dans le ciel. Nous pouvons habituellement l'expliquer par une événement (astronomique) réel," a-t-il dit.

MUTILATION D'UNE VACHE RAPPORTEE AU CANADA, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Winnipeg Sun, Winnipeg, Canada, le 29 avril 2004.

Une vache découpée, drainée de son sang à Arborg
La mutilation est déconcertante
Par Natalie Pona
Reporter de la rédaction

Un fermier bétaillier d'Arborg a fait une découverte terrifiante lundi, quand il a trouvé la carcasse partiellement pelée d'un de ses animaux qui était privé de sa langue et apparemment vidé de son sang. "Toute l'affaire s'est avérée être plus sinistre que je ne le pensais," a dit Yvonne, une voisine, qui a examiné l'animal mutilé. Elle a demandé à ce que l'on ne donne pas son nom pour protéger sa famille.

"Quelle sorte de fous avons-nous qui se balladent dans notre voisinage?"

Gordon, qui a permis au Sun de seulement imprimer son prénom, a indiqué qu'il a découvert la carcasse sur sa ferme lundi après-midi.

"Je ne veux pas vraiment speculer sur ce qui s'est produit. Je sais ce que j'ai vu," a-t-il dit, ajoutant qu'il est toujours bouleversé par sa découverte.

Arborg est à 100 kilometres au Nord de Winnipeg.

MUTILATIONS DE VACHES
La mutilation s'est produite samedi ou dimanche dans la nuit, a indiqué Gordon. Personne n'ont entendu quoi que ce soit.

Gordon a dit qu'il a entendu parler de plusieurs mutilations de vache dans le secteur au cours de ces dernières années.

Il a appelé la RCMP [la Police Montée Canadienne], rapportant que l'animal avait été attaqué par un prédateur. Il a depuis a changé d'avis au sujet de la cause.

"C'était certainement un objet tranchant qui a été utilisé," a-t-il dit.

Le caporal Glenn Syme de la RCMP d'Arborg a indiqué qu'il n'a jamais étudié un exemple de mutilation de bétail. La RCMP a pris à un appel cette semaine au sujet d'une vache attaqué par un prédateur, probablemen l'appel de Gordon.

LA PEAU TIREE DE LA FACE
L'animal a été trouvé avec une incision sous son menton. La peau avait été tirée du visage, exposant les dents.

"Ce n'est pas le macabre, nous avons vu du macabre auparavant, c'est le mal derrière cela," dit Yvonne.

Le bout de la langue de l'animal, coupé de sa racine, a été placé dans sa bouche, a-t-elle dit.

"Il n'y a pas une goute de sang dans cet animal. La seule manière pour vider un animal de son sang est (de le mutiler) tandis que son coeur pompe toujours," dit Yvonne.

Les découpes étaient très précises, comme si elles étaient faites par un chirurgien, a-t-elle dit.

"Vous ne savez pas à quoi vous avez affaire... la brute moyenne ou le mauvais garçon du voisinage ne serait pas capable de faire cela," a-t-elle dit.

Gordon et Yvonne ont appelé Fern Belzil, un investigateur basé dans l'Alberta qui enquête sur les décès non expliqués et qui avait étudié des mutilations de vache pendant huit ans, pour de l'aide.

Belzil a étudié 100 cas, dont les deux-tiers restent non expliqué.

"Je ne dis pas que ce sont des extraterrestres... beaucoup de choses font penser à des extraterrestres mais il n'y a aucune preuve," a-t-il dit.

Belzil a indiqué qu'il n'a jamais trouvé la moindre preuve qui montre qui ou quoi massacre ces vaches.

"C'est un véritable mystère," a-t-il dit.

OBSERVATIONS, SUNDERLAND, ANGLETERRE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Sunderland Today, Angleterre, le 6 mai 2004.

Un spectacle mystérieux a stupéfié Neil
Un Neil Carter choqué sortait les poubelles à l'extérieur dans l'arrière-cour de sa maison de Sunderland quand une lumière clignotante mystérieuse a attiré son attention.

Incapable de dire exactement ce que ça pourrait être, il s'est précipité à l'intérieur, a saisi un appareil-photo et a commencé à mitrailler l'objet en forme de banane.

M. Carter, 40 ans, de Monkwearmouth, a dit: "d'abord il a semblé être très petit et rebondissait de haut et en bas dans le ciel, ensuite il s'est laissé tomber un peu vers le bas et est devenu plus grand."

"C'était vraiment assez étonnant parce qu'il n'y avait rien d'autre dans le ciel et il ne semblait pas y avoir la moindre explication quant à ce que cela pourrait être."

L'observation, de samedi passé à environ 21:15, a été également repérée par la petite amie de M. Carter.

Elle se produit juste quelques semaines après que l'astronome amateur Alan Toon, 60 ans, de Park Estate à Hetton, ait repéré deux lumières clignotantes au-dessus du ciel près de sa maison. Lui aussi était sorti pour vider ses poubelles quand il a remarqué l'objet mystérieux.

M. Carter espère que d'autres dans le secteur pourraient avoir vu les lumières et pourraient lui offrir une explication quelconque quant à ce que cela avait pu avoir été.

L'homme d'affaires indépendant de la rue de Devonshire ajoute: "j'ai toujours cru qu'il pourrait y avoir de la vie là haut, ce serait idiot de penser que nous sommes seuls."

"Je ne sais vraiment pas exactement ce que c'était que j'ai vu, mais je voudrais certainement essayer de le découvrir. Etre témoin de quelque chose comme ceci est vraiment très étrange."

Les rapports des objets non expliqués dans les cieux de Wearside remontent aux années 50.

L'un des plus étranges était celui de Gordon Brown, qui a parlé à l'Echo en 1993 au sujet des événements du 22 septembre 1951, quand il est allé à Roker Park pour le match de Sunderland avec Portsmouth.

En dépit de s'être trouvé parmi des milliers de témoins potentiels, le soldat Gordon s'est battu pour trouver n'importe qui d'autre qui voudrait soutenir son histoire.

Il était debout à l'extrémité de Fulwell quand un homme devant lui a montré quelque chose dans le ciel, un petit objet en forme de toupie d'enfant à environ 20.000 pieds de haut, qui a été stationnaire au-dessus de la terre pendant environ une demi-heure.

En 1996, un engin étrange a été vu au-dessus de Hendon, émettant des rayons jaunes lumineux depuis son centre d'aspect brumeux.

Une vague d'observations a eu lieu en août et septembre 1988, avec des OVNIS repérés au-dessus de Marsden Grotto, de Sunderland et du comté de Durham.

OBSERVATION A CADILLAC, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Cadillac News, des comtés des Wexford, Missaukee, Osceola, le 9 mai 2004.

Planète volante non identifiée?
Par Matt Whetstone, de la rédaction

CADILLAC - Donna Billett de Harrietta a vu l'arrière-cour et le terrain derrière sa maison s'illuminer comme elle ne l'avait jamais avant - vu qu'il était presque minuit et qu'il faisait un noir d'encre dehors.

"J'étais tellement choquée quand je l'ai vu hors de la fenêtre de la salle de bains que je suis juste restée figée là dans la crainte pendant cinq minutes," a dit Billett quand l'objet est apparu dimanche.

La lune n'était pas responsable de la lumière non expliquée, quoiqu'elle ait brillé brillamment dans le ciel clair. C'est un autre objet lumineux que Billett a vu dans le ciel du nord-ouest.

Le fils de Billet, Allan McIlain, est rapidement sorti de la maison et a enregistré l'objet pendant environ 30 minutes avant de le perdre finalement de vue. Il a dit qu'il s'est déplacée à un rythme très rapide.

L'objet a rebondi et bougé tandis que McIlvain essayait de le filmer, filant ici et là. Ni l'un ni l'autre n'ont eu une explication à ce moment.

"J'ai d'abord pensé que c'était la foudre," dit Billett. "C'était comme si on allumait et qu'on éteignait - le ciel entier était lumineux."

McIlvain a indiqué qu'il a une explication différente.

"Je pense que c'était un vaisseau spatial," a-t-il dit.

Tous les deux ont pensé que l'objet pulsait, réfléchissant de la lumière vers la terre.

David Batch, professeur au planetarium d'Abrams à l'université de l'Etat du Michigan, a indiqué que l'objet aurait pu être la planète Vénus.

"Vénus est probablement l'objet le plus souvent pris pour un OVNI," dit Batch. "Elle attire vraiment l'attention des gens en ce moment parce qu'elle est tellement lumineuse."

Batch dit qu'il y a une vieille histoire de l'ancien Président Jimmy Carter qui a une fois rapporté Vénus comme un OVNI dans ses jeunes années.

Comme l'objet vu à Harrietta, Batch dit que Vénus est capable de changer de forme et de couleurs pendant la nuit et est capable de quitter la vue des spectateurs selon les conditions atmosphériques.

Dans une caméra, di Batch, elle tendrait à être surexposée, ce qui la fait prendre un aspect différent.

Batch a éliminé la possibilité que ce soit l'observation d'une comète parce qu'il serait presque impossible d'obtenir un film vidéo car elle serait trop faible.



Note du Webmaster: le récit est trop imprécis pour prétendre à une explication certaine quelconque; et Vénus n'illuminera certainement pas votre arrière cour ni ne rssemblera à la foudre. Mais si vous n'arrivez pas à croire que Vénus puisse être si étrange en vidéo, voyez mon enquête ici.

JEAN GABRIEL GRESLE DANS LE FIGARO, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Figaro, Paris, France, le 11 mai 2004.




EXPLIQUEZ-VOUS

Jean-Gabriel Greslé
"Nous ne sommes pas
seuls dans l'univers"

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Mer 19 Déc 2007, 23:26

Pilote de chasse, formé dans les années 50 par l'US Air Force, commandant de bord pendant vingt ans dans une grande compagnie aérienne française, Jean Gabriel Greslé ne cesse de s'interroger sur les incursions d'objets volants non identifiés dans l'espace aérien. Et s'étonne du silence qui entoure le sujet, en dépit de la multitude des documents officiels consacrés à ces étranges phénomènes (1).

LE FIGARO. -- Quand et comment avez-vous commencé à vous intéresser à l'existence possible d'extraterrestres?

Jean Gabriel GRESLE. -- J'emploie peu ce mot d'extraterrestres. On ne sait pas ce qu'il pourrait recouvrir. Ce n'est qu'une étiquette sur notre ignorance! Mon intérêt a été éveillé en 1952. J'étais élève pilote dans l'US Air Force. Le 19 juillet, les programmes radio ont été interrompus pour annoncer que des engins inconnus survolaient le district de Washington, en pleine zone interdite. Le samedi suivant, cela a recommencé. Au sein de l'US Air Force, nous avons vite compris que les explications rassurantes données au public ne tenaient pas debout. Mes camarades et moi savions que ces engins inconnus avaient bel et bien été suivis par des radars et vus par les avions intercepteurs lancés à leur poursuite. Durant l'été, un instructeur et son élève, en vol de nuit au-dessus de la Caroline du Nord, ont été dépassé par un fuselage sans aile. L'année suivante, nous avons reçu la première version d'un règlement intérieur qui précisait la conduite à tenir en cas de rencontre avec un objet volant non identifié. Il ne s'agissait pas de divagations d'ivrognes!

Depuis, votre intérêt ne s'est jamais démenti.

N'est-ce pas le cas, à chaque fois que vous êtes face à une question à laquelle vous n'avez pas de réponse? Quand j'étais commandant de bord à Air france,, une fois, au-dessus de Detroit, j'ai été dépassé par un engin inconnu, lumineux, très rapide. Le radar me l'a signalé et cela a été confirmé par deux autres pilotes de ligne. D'autres équipages ont vécu des expériences semblables.

Vous avez amassé une somme de documents troublants.

Pour l'essentiel, il s'agit de documents des archives du FBI, quelques 1600 pages. Des documents indiscutables qui tous, apportent la preuve que les phénomènes étranges observés depuis la seconde guerre mondiale ne peuvent pas être de simples phénomènes atmosphériques mais qu'il s'agit d'incursions d'engins inconnus dont les performances techniques sont très supérieures à celle des avions de chasse américains. Et puisque personne sur cette terre n'a pu mettre en oeuvre une telle technologie on est amené à postuler, je ne dis pas à croire, mais à postuler qu'il y a quelque chose...

Mais quoi?

Je ne sais pas. Mais je déplore que ce sujet qui pose au minimum un problème de défense nationale - des pays réputés puissants ne peuvent s'opposer à l'incursion dans leur espace aérien d'objets volants non identifiés dont la technologie est supérieure à celle dont ils disposent - soit occulté ou réservé à un cercle d'initiés taxés de doux dingues. Ce sont les réactions épidermiques que suscitent l'évocation de ce problème qui me semblent délirantes et pas le sujet qui lui, est on ne peut plus sérieux.

Vous émettez des hypothèses que ce quelque chose...

C'est forcément, ou une ethnie terrestre inconnue ou des visiteurs. Et, si nous ne sommes pas seuls, s'il existe ailleurs, quelque part, une présence qui dispose d'une technologie furtive, mais qui n'a pas besoin de prendre un contact officiel avec nous, cela mériterait bien qu'on y réfléchisse...

Qu'est-ce qui vous paraît le plus troublant?

C'est que la presse française refuse de parler du rapport Cometa, un rapport intitulé "les ovnis et la défense," signé, notamment, par deux amiraux et cinq généraux, donc des personnes a qui on a confié la défense de notre pays. Il y est dit que bien que non démontrée, l'hypothèse de visiteurs extraterrestres est la moins improbable pour expliquer de tels phénomènes.

Propos recueillis
par Christine Favet-Mycia


(1) Documents interdits, Ce que savent les Etats-Major, Jean Gabriel Greslé, Ed. Dervy.


LE RAPPORT OVNIS DE L'ARMEE DE L'AIR MEXICAINE, MARS 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Universal, Mexique, le 13 mai 2004.

L'article ce rapport à ces événements.

Les sceptiques disent que les OVNIS pourraient être des ballons météo
Le " Sociedad Astronomica Urania " de l'état de Morelos explique l'origine possible des OVNIS vus au-dessus de Campeche.

La Sociedad Astronomica Urania de l'état de Morelos a indiqué que la vidéo présentée par l'Armée de l'Air mexicaine pourrait avoir une explication scientifique si nous considérons qu'étant donné la forme et le déplacement des 14 objets filmés, ceux-ci semblent être un groupe de ballons météo, tels ces milliers qui sont lancés quotidiennement des universités, des centres de recherches ou des aéroports.

La Société d'Astronomie a déclaré que ce type d'objets est fréquemment confondu par les pilotes commerciaux ou militaires avec des OVNIS étant donné les puissants courants d'air qui les transportent et le manque de références qui permettraient de déterminer leur distance et taille.

Concernant la vidéo d'un OVNI présentée à la télévision, la société a déclaré que les explications prosaïques pourraient expliquer ce qui a été enregistré par des pilotes de l'Armée de l'Air mexicaine.

LE RAPPORT DES FORCES AERIENNES MEXICAINES GENERE UNE VAGUE D'EXPLICATIONS:
L'article ci-dessous est paru dans le journal Arizona Republic le 13 mai 2004, et de façon relativement similaire dans bien d'autres journaux dans le monde entier.

Les commentaires entre [crochets] sont les miens.

Mes informations sur l'incident discuté ici se trouve là.

Les 'OVNIS' pourraient avoir été causés par des gaz atmosphériques, dit l'expert
Associated Press
13 mai 2004 14:30

MEXICO - Une série d'objets brillamment éclairés [Note du webmaster: ceci est faux. Il y a eu détection de sources chaudes par radar et infrarouge, mais ils n'y a rien qui autorise à dire qu'ils aient été lumineux], se déplaçant rapidement filmés dans les cieux au-dessus du Mexique pourrait avoir été provoquée par un phénomène scientifique impliquant des gaz dans l'atmosphère, a dit un scientifique jeudi.

Visible seulement avec de l'équipement infrarouge [Note du Webmaster: c'est faux. Egalement détectés sur le radar de bord], les lumières étrangement rapides [Note du Webmaster: c'est incorrect, les phénomènes ont eu des manoeuvres étonnantes ou des lenteurs et accélérations étonnantes] ont été capturées par les caméras de l'Armée de l'Air [Note du Webmaster: c'est incorrect. Une caméra infrarouge (FLIR) seulement, pas des caméras.] le 5 mars mais rendus publiques seulement cette semaine, générant une spéculation effrénée qu'ils étaient des soucoupes volantes [Note du Webmaster: c'est incorrect. Ce n'est pas parce que cela a été seulement rendu public cette semaine qu'il y a de spéculation, et la spéculation n'est pas effrénée, elle est manifeste, en particulier par deux ou trois scientifiques non compétents dans ce domaine qui accumulent une dizaine d'explications erronées].

Mais Julio Herrera, un chercheur en science nucléaire de l'Université Autonome Nationale, a indiqué que les taches lumineuses floues pourraient avoir été provoquées par des éclairs d'électricité émis spontanément par l'atmosphère [note du Webmaster: c'est absurde, voir mon dossier.].

"Ces sont des phénomènes très étrange et il y a peu d'informations sur eux," dit Herrera des flashes atmosphériques dans une interview au téléphone [note de Webmaster: c'est faux. Il y a assez d'information sur les plasma pour les écarter comme explication de cet incident]. "C'est qui est ce qui est si intéressant."

Il dit que plus de données que ce qui est disponible sur la bande vidéo serait nécessaire pour déterminer si cette hypothèse était correcte, y compris de l'information précise sur des conditions atmosphériques lorsque les lumières sont apparues [note du Webmaster: il y a plus de données que sur la bande vidéo, qui est à la disposition des scientifiques au ministère mexicain de la défense. Le sous-directeur de la Météo Nationale mexicaine a clairement donné les conditions météo et expliqué que l'incident ne pouvait pas être des plasma ou des éclairs, compte-tenu justement de ces conditions météo].

La côte de Campeche sur le Golfe du Mexique, où les objets ont été filmés, est la principale région de production de pétrole et de gaz du Mexique et les plate-formes pétrolière là libèrent ou consomment une partie du gaz qu'elles produisent. [Note du webmaster: les plate-formes pétrolières ne font pas des bulles rondes de gaz qui volent sur 40 miles et ne se mettent à encercler les avions à 10.000 pieds en faisant des manoeuvres d'arrêt et d'accélération.]

Les objets ont été enregistrés volant à plus de 3.500 mètres (11.480 pieds) au-dessus de l'état méridional de Campeche en utilisant une caméra vidé équipé d'un objectif infrarouge. L'équipement infrarouge peut seulement détecter la chaleur émanant des objets; elle ne peut pas fournir une image de la forme exacte des objets [Note du Webmaster: c'est faux. Le FLIR montre la structure des avions, des hélicoptères, des voitures, des bateaux et même des gens, à moins qu'ils soient extrêmement lointain. Dans ce cas ils semblent très minuscules et indiscernables sur le FLIR, et non pas comme de grandes formations de grands ronds bien définis.].

"De la façon dont l'opinion publique fonctionne, il est beaucoup plus intéressant de croire à l'imagination et pour nous c'est l'opposé," dit Herrera [Note de Webmaster: c'est un procès d'intention], ajoutant que lui et d'autres scientifiques travaillent [Note du Webmaster: c'est une bonne nouvelle. Verrons-nous un quelconque résultat de ce travail?] "Nous essayons de déterminer une explication rationnelle pour tout ceci." [Note de Webmaster: M. Herrera dit que ce sont des plasma, puis que c'est du gaz chaud des plateformes pétrolifères. Cette prétendue explication rationnelle a été diffusée mondialement déjà et beaucoup de médias l'ont accepté comme étant l'explication finale. Aucune autre étude n'a été publiée par M. Herrera en date du 31 mai 2004. M. Herrera offre deux explications incorrectes et n'a pas même choisi entre l'une d'elles pour le moment.]

Dans la bande vidéo, d'abord diffusée publiquement é la TV nationale dans la nuit de lundi, les objets apparaissent accélérer rapidement et changer de cours soudainement [Note de Webmaster: c'est une parmi de nombreuses évidences que le phénomène n'est pas du gaz chaud des puits de pétrole ni de la foudre en boule.]. Au moins un membre d'équipage a témoigné que les objets ont entouré le jet de l'Armée de l'Air [Note du webmaster: ce n'était pas un jet, mais un bimoteur C-26 (turboprop, hélices)] quand ils étaient au moins de trois kilomètres (deux miles) au loin

Les pilotes ont aperçu les objets pendant qu'ils menaient une mission de lutte contre la drogue de routine [Note de Webmaster: ils n'ont pas vu les objets. Ils ont enregistré des phénomènes dur le FLIR et en ont détecté sur le radar.]

Le Ministre de la défense Ricardo Vega Garcia a dit que les militaires n'ont encore rien conclu sur ce que ses pilotes ont capturé sur bande. [Note de Webmaster: Le Général Vega Garcia doit être remercié pour sa transparence, sa prudence, et sa demande à des chercheurs de rechercher l'explication.]

Vega Garcia a donné la bande au spécialiste en OVNIS Jaime Maussan, qui a passé 10 ans à étudier les objets volants non identifiés. Maussan a immédiatement conclu que la vidéo était la preuve de l'existence d'OVNIS. [Note du Webmaster: c'était probablement prématuré. Mais Jaime Maussan doit être remercié d'avoir alerter les chercheurs, et non pas critiqué. La bande est en effet preuve de l'existence d'OVNIS; ce qui reste à démontrer est l'identification de ces OVNIS particuliers.]

"Ce sont des nouvelles historiques," a-t-il dit à des journalistes mardi. "Des centaines de vidéos (d'OVNIS) existent, mais aucune n'a eu le support des forces armées de n'importe quel pays [note du Webmaster: c'est faux. C'est arrivé rarement mais c'est arrivé]. Les forces armées ne perpétuent pas des fraudes."

DE LA LUNE, DE VENUS ET DE L'OVNI, FRANCE 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Bien Public, le 18 mai 2004.

Etranges observations dans le ciel de Côte-d'Orient
Et si c'était Vénus?
Notre sujet consacré à l'enregistrement vidéo du ciel de l'Auxois par un habitant de la région de Sombernon (le Bien public de samedi) ne vous a manifestement pas laissé insensible.

OVNI ou pas, ce genre de manifestation intéresse et fait parler. Pour mémoire, rappelons que Michel, un jardinier de 50 ans, avait réussi à filmer près d'une trentaine de minutes d'images vidéo sur son caméscope, pendant lesquelles, d'étranges phénomènes se dessinaient dans le ciel. Des sphères lumineuses, des mouvements rapides et saccadés et enfin, une étrange formation en V dans le ciel en cette nuit du dimanche 9 mai. De quoi amener certains commentaires, sans toutefois répondre avec certitude aux interrogations, comme ceux de Pierre Causeret, président de la société astronomique de Bourgogne.

Pour ce rationnel, professeur de mathématiques, ces descriptions semblent l'orienter sur les pas de Vénus. "Je n'ai pas vu ce film. Mais je peux vous dire que la période actuelle, ainsi que l'heure annoncée par Michel, correspondent à la possibilité de voir Vénus. Une planète très lumineuse qui peut donner ce genre de reflets colorés à l'observation."

Une planète qui peut être visible au nord-ouest, à 12 degrés au-dessus de l'horizon. En l'espèce, ces éléments se retrouvent dans la vidéo. Et la Lune.

"Pour la suite, je ne sais pas ce que c'est. Est-ce un effet d'optique? Une réverbération? Il faudrait un peu plus analyser ces images pour répondre" ajoute le passionné d'astronomie qui précise: "Une chose en revanche est certaine. Votre témoin déclare avoir vérifié que ce qu'il voyait n'était pas la Lune, "car elle était de l'autre côté de la maison." Eh bien sachez que cela est impossible, car à cette période de l'année, et ce dimanche dernier pour être précis, la Lune ne s'est levée qu'à trois heures du matin. Avant, et à l'heure de l'observation relatée - Ndlr: 23 heures - il était donc impossible de voir la lune et le phénomène décrit en simultané."

"Pourtant la Lune, je l'ai bien vue. Juste au-dessus du bois. Bien ronde" répond Michel, agacé par le comportement des astronomes. "J'ai téléphoné à ces personnes pour leur signaler ce phénomène. Eh bien, j'attends toujours de leurs nouvelles. Alors vous savez."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Mer 19 Déc 2007, 23:26

Lune ou pas, Vénus ou pas, cette observation garde encore aujourd'hui tous ses secrets.

J.-Ph. G.

LE SEPRA DISPARAIT PEU A PEU, FRANCE 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Dépêche du Midi, le 8 juin 2004.

ESPACE. LE SERVICE D'EXPERTISE DES PHÉNOMÈNES RARES AÉROSPATIAUX (SEPRA), BASÉ AU CENTRE NATIONAL DES ÉTUDES SPATIALES (CNES) DE TOULOUSE, A ÉTÉ SUPPRIMÉ. S'IL N'APPARAÎT PAS DANS LE NOUVEL ORGANIGRAMME DU CENTRE, L'ACTIVITÉ SE POURSUIT.

Ovnis: le service minimum
En faisant disparaître le Sepra (service d'expertise des phénomènes rares aérospatiaux) de son organigramme, le Centre national des études spatiales (CNES) de Toulouse, qui rappelle que sa vocation première "est d'exécuter la politique spatiale de la France", est paradoxalement devenu plus terre à terre.

Le service - à l'origine le Groupement d'études des phénomènes aérospatiaux non identifiés (Gepan) lors de sa création en 1977 - se consacrait principalement à l'étude des objets volants non identifiés, recensant et analysant les témoignages des centaines de personnes qui ont vu, ou ont cru voir, un phénomène inexpliqué.

Le CNES n'a pas justifié sa décision, évoquant "une simple réorganisation des services". En réalité, le Sepra a fait les frais des restrictions budgétaires qui touchent l'agence spatiale depuis quelques mois. Pour autant, l'activité de recherche sur les ovnis n'est pas supprimée. Elle se poursuivra, "mais sous une autre forme", précise-t-on. Son directeur emblématique, Jean-Jacques Velasco, un scientifique reconnu surnommé le "M. Ovni français", n'a pas souhaité commenter la décision du Cnes. Désormais "expert rattaché à la direction adjointe du Cnes Toulouse", il va diriger une simple cellule et non plus ce qui fut autrefois l'équivalent d'une sous-direction.

Mais après son départ, restera-t-il une forme de vie extraterrestre au Cnes? Agé de 58 ans, Jean-Jacques Velasco doit partir à la retraite dans quatre ans. Il va donc falloir trouver et former un remplaçant, ce qui ne semble pas être, pour l'heure, une priorité de l'agence française.

Par ailleurs, certains considèrent que le dernier livre de Velasco, "Ovnis, l'évidence", qu'il dissocie pourtant de son activité professionnelle au Sepra, lui aurait valu quelques inimités au Cnes, en raison notamment d'une thèse qui conclut à une concentration d'ovnis à proximité des sites nucléaires stratégiques...

6 000 témoignages

Pourtant, depuis 1977, en appliquant à l'analyse des phénomènes dits extraterrestres la rigueur de la méthode scientifique, le Sepra a contribué à démystifier un sujet qui reste sensible. "Quand on parle d'objets volants non identifiés, l'approche scientifique doit être rigoureuse", souligne Jean-Jacques Velasco, qui vomit les sectes et leurs élucubrations martiennes. "Leur signification ne peut être admise que si on a mesuré physiquement, à l'aide d'un radar par exemple, la présence d'un objet simultanément observé par un témoin."

Dans ce but, le Cnes a conclu des accords avec la gendarmerie (qui a notamment établi 2 200 procès-verbaux en moins de trente ans), l'aviation civile, l'armée de l'air et Météo-France. A ce jour, les "men in black" toulousains ont collecté environ 6 000 témoignages (entre 10 et 20 par an au cours des dernières années), dont 5 850 terrestres. Sur le nombre, seuls 13 % demeurent inexpliqués après enquête.

Comme en 1981, à Trans-en-Provence : un témoin observe un phénomène de forme ovoïde, émettant un léger sifflement, qui se pose brutalement au sol où il reste plus d'une minute avant de repartir. Une analyse met en évidence une modification biochimique des végétaux et un échauffement du sol entre 300° et 600°. Ce cas reste l'un des rares phénomènes inexpliqués du Sepra.

D'ordinaire, le service conclut à des ballons sondes, des avions, des fusées, des débris de satellite, la foudre etc. En 1990, un agriculteur repère un cratère de grande dimension dans son champ de maïs. Il s'agit en fait d'une bombe ensevelie depuis la Seconde guerre mondiale qui a attendu 45 ans pour exploser... L'ensemble de ces faits, expliqués ou non, figure désormais parmi les archives du Sepra que les ovnimaniaques espèrent consulter au plus tôt puisqu'officiellement, le service n'existe plus.

Sébastien Marti



Il se trouve que je suis l'ovnimaniaque initial auquel l'article fait allusion.

Dès l'apparition des rumeurs et d'un article de Ciel et Espace mentionnant la réduction ou disparition du SEPRA, j'avais donné ma réaction d'ovnimaniaque comme suit:

Comme vous le savez déjà, le CNES semble avoir pris la décision de supprimer le SEPRA.

TOUTE la documentation, papiers, études, photos, témoignages (anonymisés), graphiques, listings, dossiers, prélèvements du GEPAN/SEPRA constituent un BIEN PUBLIC rassemblé grâce aux impôts payés par nous tous.

Du moment que ce bien public n'est plus exploité, du fait de la suppression du service qui en assurait l'exploitation (quelle que soit la qualité de ce service ou ses conclusions), cette documentation devrait être accessible à tous, sans délai, gratuitement, pour le bénéfice de QUICONQUE voudrait se faire sa propre opinion ou conforter son opinion sur des questions ayant trait aux OVNIS, au GEPAN/SEPRA et au CNES.

Un mécanisme au moins aussi simple que la réglementation américaine FOIA devrait être mise en place sans délai.

Un lieu d'archivage ouvert au public devrait être organisé au plus tôt, à l'instar de ce qui fut fait dès 1977 aux Etats-Unis avec la National Archives and Records Administration, Washington DC, qui tient à la disposition de TOUT citoyen américain l'intégralité ou presque des vingt-deux mètres cubes de documentation réunie ou créée par le Projet Bluebook sur les OVNIS, tout en offrant également des facilités de reproduction à prix coûtant.

Il serait moralement et scientifiquement scandaleux que cette documentation disparaisse, à l'instar des travaux du projet Colorado ayant donné lieu au rapport Condon, aux Etats-Unis, lesquelles données devaient être publiques mais ont été, en lieu et place, emmenées par le directeur de l'étude à son domicile personnel où celui-ci finit par les jeter au feu.

Je pense fermement que l'ensemble de la communauté ufologique française devrait avoir en tête maintenant cette exigence d'accès à cette documentation dans son intégralité.

La réponse ou l'absence de réponse du CNES à cette exigence prouverait ou démentirait leur bonne foi.

Si les ufologues français, quelles que soient leurs opinions, n'ont d'autre souci que de gloser maintenant encore et encore, sans fin, sur telle rentrée atmosphérique de 1990, telle incompétence ou dissimulation, ou telle tendance conspirationniste de leurs collègues, ils n'auront que ce qu'ils méritent:

rien.



Une pétition a été très rapidement organisée. Une chose remarquable est que beaucoup d'ufologue en France ont partagé mon souci et ont signé la pétition. Beaucoup ont compris que la question n'est pas tellement de spéculer sur la teneur des archives non publiées du SEPRA ou de la réalité d'OVNIS et pas même de spéculer sur la qualité des archives du SEPRA / GEPAN ou de la personnalité de Jean-Jacques Velasco, mais qu'il est très important que chacun obtienne finalement la possibilité de lire la documentation par lui-même sans complication et de pouvoir se faire SON PROPRE AVIS sur ce travail et ces archives. C'est pourquoi la pétition a recueilli les signatures d'ufologues qui ont des positions parfois totalement antagonistes à propos des OVNIS, du SEPRA: le but est que les archives ne soient pas perdues ni enferméEs dans une armoire quelconque, elles doivent être anonymisées et ouvert à tous sans conditions compliquées.

Si vous avez la même demande, s'il vous plait visitez le site web de la pétition et signez-là.

La pétition et plus d'information et de commentaires est à:

http://ovniland.com

CINQ CHOSES DANS LE CIEL D'EMLY MOOR, R-U., 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Huddersfield Daily Examiner, Angleterre, le 15 juin 2004.

Nouvelles locales

Capturés en film - cinq OVNIS dans le ciel au-dessus d'Emley
D'ETRANGES objets volants ont été repérés dans le ciel au-dessus d'Emley Moor.

Ce qui semble être cinq objets volant en une formation parfaite ont été vus par des lecteurs de l'Examiner à environ 15:00 hier.

Le survol d'Emley à la façon des Red Arrows est inexpliqué jusqu'ici.

Il n'y a eu aucun show aérien rapporté dans les environs hier.

Et notre lecteur de Moldgreen, Mark Windle, qui a pris cette photo, a dit: "Il m'a semblé que ces objets étaient en train de brûler dans l'atmosphère. Il y avait un autre avion dans le ciel et il semblait plutôt différent."

Un autre spectateur a dit que dès qu'elle a vu les lumières elle est partie chercher sa caméra.

Mais les objets se déplaçaient rapidement, et le temps de revenir avec sa caméra, ils avaient disparu.

"Nous avons souvent des avions qui volent en passant par là, mais pas en une formation aussi régulière" a-t-elle dit. "C'était très étrange."

Pour mon enquête comprenant une explication possible, voir ici.

OVNI TRIANGULAIRE VU EN IRLANDE DU NORD, JUIN 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Belfast Telegraph, Irlande du Nord, le 26 juin 2004.

Un 'OVNI' est repéré dans les cieux
DEUX hommes travaillant en haut d'un mât de radio à Co Monaghan pensent qu'ils ont espionné le vol d'un engin interplanétaire top-secret en direction de Belfast.

Miles Johnston, du Centre Irlandais de Recherches OVNIS, et le gréeur Terry Malone habitant à Dublin affirment que l'engin à ailes delta a traversé le ciel à vitesse ultrasonique, mettant juste quelques secondes pour atteindre l'horizon.

"Je suis convaincu que c'était un engin de l'espace artificiel - nous avons eu un bon et longue vue de lui dans un ciel bleu clair," dit M. Johnston.

Mr Malone a confirmé que l'objet était "absolutement énorme".

"Il était énorme, haut, et voyageant à une vitesse certaine," a-t-il dit.

"J'avais délà vu des B-52 passant au-dessus de moi et vous pouvez les entendre bourdonner, mais il n'y avait pas un bruit venant de cette chose. Et il a été parti en un instant."

OVNIS PHOTOGRAPHIES AU CHILI, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Cuarta, Chili, le 30 juin 2004.

Un ingénieur mécanicien a pris plusieurs photographies du phénomène

Les Ovnis rendent visite à Llay-Llay
Le Centre d'Études des Phénomènes Aériens Anormaux (CEFAA) de la Direction Générale d'Aéronautique Civile (DGAC) étudiera le phénomène étrange aérien enregistré à 07:20 du matin.

Plusieurs objets volants non identifiés (ovnis) ont survolé les lieux et ont fait des pirouettes, avant le lever du jour hier, à quelque 60 kilomètres au nord-est de Santiago, à la hauteur Llay-Llay et des Chilcas, lieux où ils ont été photographiés par Juan Serey, 37 ans, alors qu'il conduisait une camionnette en direction de la capitale.

Le témoin a dit à La Cuarta que cela fait neuf années qu'il parcours la même route depuis le nord, au moins une fois par semaine, et qu'il n'avait jamais vu quoi que ce soit de pareil.

"C'était incroyable, quand j'ai d'abord vu plusieurs et des lumières puissantes, venant du sud et qui se déplaçaient rapidement et étaient suspendues dans le ciel. Cela a été spectaculaire", a commenté 'ingénieur mécanicien. Le phénomène a duré approximativement dix minutes ce qui lui a donné du temps pour prendre soon appareil photo Sony Cibershot, de 3.2 megapixels, avec lesquel il a pris plusieurs photographies, dont la Cuarta publie une partie.

"Les lumières étaient suspendus à quelque 50 mètres sur la pointe de la colline. Cela a débuté avec une grande lumière et sept à dix se sont ensuite rassemblées. Ils ont adopté toutes sortes de formations, se sont placés tous ensemble et, ensuite, l'un d'eux a jailli à une vitesse fantastique, vers le ciel, en faisant des zig zag, jusqu'à être perdu de vue en une seconde", a rapporté Juan, qui dans les prochaines heures enverra les photos pour l'étude de ce sujet.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Ven 21 Déc 2007, 18:25

ENCORE UN OVNI RAPPORTE A CACHI, ARGENTINE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Tribuno, Salta, Argentine, le 10 juillet 2004.

"Il était colossal, brillant, silencieux et avec des hublots"
Trois cadres voyageant de la capitale vers Cachi dimanche dernier ont affirmé avoir vu un OVNI géant "d'environ 100 mètres de diamètre, silencieux et lumineux" à proximité de Cachipampa près du parc national de Los Cardones, une région montagneuse et semi-désertique à environ 120 kilomètres au sud de Salta. "C'était un spectacle véritablement merveilleux", a dit Susana Urdines, coordonnatrice du Système Virtuel d'Etudes des Distances au Ministère de l'Education.

Urdines voyageait en la compagnie de Federico Andolfi, un chirurgien de l'hôpital de Vallisto et son collègue Mary Maigua. Les deux femmes étaient sur leur chemin pour aller accomplir des tâches liées à leurs activités dans le secteur et étaient conduites là par le médecin, qui s'était offert de les conduire ainsi. "L'heure était approximativement 21:30, le ciel nocturne était dégagé quand nous avons vu l'objet", a dit Susana, qui est native de La Plata, bien qu'elle ait vécu dans la province pendant plus d'une décennie.

"J'avais toujours entendu les histoires et les comptes rendus sur des OVNIS vus par des résidants de Cachi, mais je n'avais jamais pensé que j'aurais la bonne fortune de voir quelque chose d'aussi beau qu'étrange," a-t-elle dit. "Elle est apparue tous d'un coup et est venue devant la voiture, bien qu'à une distance considérable. Nous n'avons pas été effrayés, car à aucun moment nous n'avons ressenti la moindre agressivité ou hostilité venant d'elle. Elle était énorme et clignotait sans faire un bruit, avait des lumières multicolores et a montré un aspect circulaire, avec des hublots tout autour. L'observation a duré quelques minutes, mais assez pour que nous se rendions compte que ce n'était pas un phénomène lumineux naturel, mais un engin construit par quelqu'un. Elle a disparu à une vitesse stupéfiante et s'est perdue derrière les montagnes orientales."

"Cependant, l'objet a réapparu quelques kilomètres plus loin, quand nous conduisions le long du segment de Tin Tin, avant d'atteinte Payogasta."

Traduction espagnol-anglais © 2004. Scott Corrales, Institute of Hispanic Ufology (IHU).
Remerciements particuliers à José Echevarria, ARGUSPR.

RAPPORT OVNI VENANT DE CACHI, ARGENTINE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien, le 2004. El Tribuno, de Salta, Argentine, le 10 juillet 2004.

Cachi, à 19:30, jeudi

Des centaines de témoins d'un grand OVNI
"Il était parfaitement en forme de plaque", a dit le directeur de FM San Jose

Des centaines de personnes sur la place principale de Cachi, parmi elles des artistes participant à une fête artistique qui créaient des sculptures et les peintures sur l'emplacement, ont vu un grand objet volant non identifié (OVNI) qui a traverséles cieux au-dessus de Cachi dans la nuit de jeudi.

"Il était vraiment impressionnant. J'ai entendu les gens disant que ce phénomène était récurrent dans région, mais je n'avais jamais pensé que je pourrais avoir privilège de faire une observation tellement claire et nette et inquiétante, puisque je ne puis pas trouver une explication logique pour le phénomène que j'ai vu de mes propres yeux," a dit Javier Rodriguez, directeur récemment désigné de FM San Jose.

Détenant un diplôme dans l'art de la communication et de la radiodiffusion nationale, Rodriguez, 29 ans, a déclaré que "il était approximativement 19:30 et nous causions sur la place de la ville avec l'animateur d'une des émissions de la station, Antonio Zuleta, qui en raison de ses films d'OVNIS dans le secteur est devenu internationalement célèbre."

"Et nous étions justement en train de discuter de ce sujet quand un artisan se tenant sous l'abri du musée local, à quelques mètres de nous, nous a dit qu'il a vu quelque chose, levant son doigt vers le ciel," a-t-il dit.

"C'était une vision fantastique: un disque parfait d'une grande intensité lumineuse, se déplaçant du nord au sud-est à une vitesse prodigieuse en projetant des éclairs rouges, changeant de directions d'une façon stupéfiante, tournant à des angles impossibles pour n'importe quel véhicule connu de nous," a expliqué l'expert.

"De notre position," a ajouté Rodriguez, "nous pouvons dire qu'il a eu la taille d'une assiette à dessert. En d'autres termes, environ 50 centimètres de large, ce qui m'incite à écarter la possibilité que c'était un satellite, qui sont aussi petits que des étoiles et suivent une trajectoire et une vitesse constantes. Je ne puis pas dire, évidemment, que c'était un vaisseau spatial d'un autre monde ou du notre, mais je puis vous dire que c'était un phénomène aussi inexplicable qu'il était intéressant."

D'autre part, Antonio Zuleta, consulté par El Tribuno, a indiqué: "il y avait tant de témoins de cet événement que la discussion au sujet des civilisations étrangères est devenu le sujet des discussions prolongées dans les cafés, les restaurants et à d'autres établissements en ville, qui est maintenant remplie de touristes, beaucoup espérant avoir leur propre observation."

Heureusement, cela s'est produit aux heures de pointe lors d'une après-midi avec un ciel dégaégé, comme à l'accoutumée [à Cachi]," a-t-il souligné.

Traduction Espagnol-anglais par Scott Corrales, Institute of Spanish Ufology. Merci à Gloria Colucci.

OBSERVATION A GOBERNADOR UGARTE, ARGENTINE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Manana, Buenos Aires, Argentine, le 13 juillet 2004.

OVNIS VUS AU-DESSUS DE 25 DE MAYO
D'autres observations ce week-end à Gobernador Ugarte
Le phénomène OVNI dans la région de Gobernador Ugarte, paroisse de 25 de Mayo, est continu. Des lumières et des manoeuvres étranges ont été rapportées ce week-end passé. Un ouvrier a fait le récit étrange de la façon dont les lumières sur son camion se sont allumées et éteintes d'elles-mêmes pendant qu'il s'arrêtait à un ranch local. Quelques habitants disent que c'est tout à fait habituel dans le secteur tandis que d'autres expriment leurs craintes.

LA MANANA a parlé hier avec Hector Labaronne, qui a filmé des OVNIS il y a près de trois ans maintenant avec sa famille. Le ranch "La Esperanza" est l'endroit où le plus grand nombre d'observations et d'enregistrements vidéo ont été rapportés ces derniers temps. Cette famille possède plus de cinq heures d'enregistrements vidéo de lumières et d'objets qui apparaissent dans les cieux nocturnes. La signification de ces événements a mené à l'examen le 16 août à 20:00 dans la salle Pablo Picasso de la capitale du pays d'une vidéo de 90 minutes des observations à Ugarte.

-

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Ven 21 Déc 2007, 18:26

Depuis combien de temps enregistrez-vous des OVNIS?

Plus de trois ans maintenant. La vidéo à montrer à Buenos Aires fait partie des cinq heures que nous avons enregistré. Presque toutes les images sont semblables, sauf que certaines ont lieu à différents jours et nuits.

- Combien de temps s'est écoulé depuis la dernière observation?

Nous avons vu des lumières la nuit passée (dimanche), également samedi, et il y a quelques choses qui se produisent qui sont au delà de ce qui est normal. Par exemple, ce vendredi passé, un des gardes forestiers qui vit dans un hangar a eu une expérience étrange. A environ 1 heure du matin, il a vu une lumière, est sorti dehors, et s'est rendu compte que les lumières de son camion étaient allumées. Il est allé les arrêter, mais il a remarqué que les lumières étaient éteintes[position éteinte sur l'interrupteur?] La lumière [observée] s'est éteinte pendant ce temps. Il a pensé que ce pourrait être un mauvais contact et est retourné se coucher. Environ une heure plus tard, il s'est réveillé pour retrouver ses lumières allumées. Ceci s'est produit quatre fois successivement. Il n'est plus sorti ensuite cela parce qu'il a été effrayé. Le jour suivant il a fait des remarques au sujet de cet événement et certains lui ont dit qu'il y avait eu des "soucoupes volantes" dans les cieux au-dessus de ce secteur, ou que des lumières étranges ont été vues. Il dit que quand il est allé au lit, il avait eu l'impression que quelqu'un au bord du cabanon. Nous ne savons toujours pas ce que c'est, mais nous sommes sûrs qu'il y a quelque chose. Ceci s'est produit au ranch "La Esperanza".

- Etes-vous habitués à ces étranges événements?

Je vois tant de lumières que parfois nous ne les enregistrons pas, parce qu'elles ressemblent à celles que nous avons déjà enregistré. Ce que je veux toujours c'est de doit à quoi elles ressemblent de près, ce qui ne s'est pas encore produit. Le plus proche [auquel elles sont venues] était à 300 mètres. Les meilleurs jours sont quand le ciel est dégagé.

- Est-ce que les gens constatent ces phénomènes?

Il y a beaucoup de gens qui viennent pour voir ce phénomène et continuent à le faire. Nous avons parfois aucun contact avec eux parce qu'ils cherchent à d'autres endroits. Nous allons toujours au même ranch. Les lumières volent juste au-dessus d'Ugarte - beaucoup de gens de cette ville les voient. Puisque c'est une occurrence habituelle, personne ne leur prête beaucoup d'attention. Une lumière rouge volant bas à 100 mètres au-dessus d'Ugarte est une chose banale.

- A quel période de l'années ceci se produit-il le plus souvent?

Plus il fait froid, plus ils volent bas. Ils peuvent se déplacer à 30 - 40 centimètres au-dessus du sol. Ils ne laissent pas de traces. Ce que nous voyons sont des lumières, et parfois un objet solide derrière elles, comme un bol profond. Nous les avons eu pas loin, mais quand nous nous rapprochons elles s'écartent, cela se produit toujours. Elles ne viennent pas là où nous sommes. Elles nous évitent toujours.

- Est-ce que toutes les observations dans cette région sont similaires?

Oui. Beaucoup de gens ont peur. Pas moi, parce que si ils voulaient nous faire quelque, ils l'auraient déjà fait.

- Que pensez-vous de la présentation qui se tiendra à Buenos Aires?

C'est très bien que cette vidéo soit présentée dans la capitale fédérale, puisqu'il a quelques très bonnes images. Ce phénomène a lieu partout. Ce qui se produit ici est que cela se produit plus souvent. Je ne sais pas pourquoi ils aiment cet endroit. Des gens de Buenos Aires, La Plata, Cordoba, de partout, sont venus à Ugarte.

Les mots d'Hector Labaronne reflètent ce que cette famille a éprouvé ces dernières années avec d'autres résidants d'Ugarte. Comme notre journal l'a rapporté il y a quelques jours, des chercheurs de pointes en matière d'OVNIS ont visité Ugarte.

La Fundación Argentina de Ovnilogia (la FAO) a réalisé des études dans ce secteur depuis le 4 juillet 2002, quand le haut fonctionnaire Aragonés a indiqué qu'il avait vu des OVNIS dans le secteur. A ce moment les médias nationaux avaient attiré l'attention sur les mutilations de bétail ayant lieu dans différentes parties du pays, dont des cas se sont également produits à Ugarte.

Les comptes rendus de recherches et de témoins oculaires ont révélé des observations dans les décennies précédentes. Dans les années 50, le personnel de l'Estancia San Jose del Socorro a rapporté l'apparition étonnante de plusieurs marques circulaires près d'une forêt d'eucalyptus. Lors de l'été de 1971, un garçon âgé de 12 ans a été témoin du vol à faible altitude d'un objet aérien artificiel étrange. Au milieu des années 1990 un habitant a affirmé avoir été emmené à bord d'un vaisseau spatial, fournissant des détails de son expérience et montrant des marques sur ses bras.

Traduction espagnol-anglais © 2004 Scott Corrales, Institute of Hispanic Ufology (IHU)
Remerciements particuliers à Gloria Coluchi.

Un rapport et un court extrait video ont été présentés en ligne par la chaîne d'information UOL, Argentine:

americanoticias.uolsinectis.com.ar/galeria_videos


OVNI VU A ROJAS, ARGENTINE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Semanario Colon Doce, Buenos Aires, Argentine, le 23 juillet 2004.

Soucoupe volante au-dessus de la région
Jorge Peñez indique que dans les première heures de jeudi matin passé, il a vu un objet étrange dans le ciel, ajoutant que son épouse et fils en ont également été témoins.

L'habitant de Rojas, Jorge Peñez, qui vit dans la zone de La Loma, affirme avoir vu un objet volant non identifié qui se dirigeait vers l'Est de Rojas "derrière un coin sauvage vers du terrain des courses de chiens" parallèle à la Route 188.

"Il était approximativement 6:00 heure du matin quand je rentrais à la maison revenant du travail et j'ai vu une soucoupe volante qui s'est approchée et est partie... une lumière qui est devenue de plus en plus plus grande avant de disparaître et d'apparaître à nouveau pendant environ dix minutes, largement," a-t-il indiqué.

"J'ai quitté mon travail et j'étais sur mon chemin vers ma maison, et j'ai regardé en l'air pendant qu'elle s'élevait, puisque je ne l'ai pas vue de loin, mais derrière les arbres dans le coin sauvage derrière la voie de course de chiens," a-t-il dit. "Elle a monté par derrière les arbres d'eucalyptus."

"Mon gosse a des jumelles et je l'ai regardé à travers elles. Il était comme une boule rouge qui a changé de couleurs, de blanc devenant jaune... et s'est déplacée en ce qui a semblé être des cercles. Il a fait cela pendant environ dix minutes puis a disparu," dit Peñez. "J'étais stupéfait par ce qu'ils parlaient qu'aux alentours de 25 de Mayo (où un OVNI avait été vue) et ils ont parlé au sujet du froid, et la nuit passée était très froide. Je l'ai vu clairement."

"Je n'avais jamais vu quelque chose comme cela avant.J'ai réveillé mon épouse et le gosse pour qu'ils le voient. Le gosse n'a pas voulu se lever d'abord, parce qu'il a pensé que c'était un mensonge. Je l'ai réveillé de sorte qu'il le voie, et il l'a également vu."

"Il a ressemblé à une lumière de la taille de la lune. C'est tout que j'ai vu," a-t-il dit finalement.

LE CANADA APPROCHE D'UN RECORD D'OBSERVATIONS D'OVNIS, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Globe and Mail, Canada, le 5 août 2004.

DERNIERES NOUVELLES NATIONALES

Les canadiens approchent d'un nombre record d'observations d'OVNIS
La presse Canadienne

OTTAWA — Depuis un objet translucide et en forme de soucoupe en Colombie Britannique jusqu'à des lumières mystérieuses poursuivant des automobilistes au Nouveau Brunswick, les canadiens sont sur la voie de rapporter un nombre record d'observations d'OVNIS cette année.

Plus de 400 récits de rencontres curieuses ont été mis en fiche à la fin juillet, comparé avec juste plus de 300 à cette même période de l'année dernière, a dit Ufology Research of Manitoba, un groupe qui suit les rapports d'objets volants non identifiés.

A ce rythme, le total pour 2004 surpassera le record actuel de 673 observations rapportées l'année dernière, a dit Chris Rutkowski, coordonnateur de la recherche pour l'organisation basée à Winnipeg.

Le groupe reçoit des rapports directement par téléphone, et e-mail des agences confrères qui suivent le phénomène, et par l'intermédiaire des ministères fédéraux tels que le transport et la défense nationale.

Rutkowski n'est pas sûr de pourquoi les chiffres augmentent, mais il suspecte que cela pourrait être lié à la conscience publique des missions exploratoires récentes vers les planètes telles que Mars et Saturne.

"Je pense qu'il y a une reprise de l'intérêt pour l'espace," a-t-il dit hier.

Des manoeuvres incroyables en plein air étaient une caractéristique de certains des épisodes d'outre monde les plus dramatiques.

A une base militaire à Beaverbank, N.S., le 23 avril, trois personnes ont repéré plusieurs lumières dans l'Est, y compris une lumière rouge bougeant lentement de haut et en bas. Soudainement, une deuxième lumière rouge est arrivé à toute vitesse, incitant la première à s'élever vers le haut et voler au-dessus d'elle.

Lors d'un incident du 5 juillet, un couple de Rosemont, Que., a vu une lumière rouge très brillante se déplacer lentement vers l'ouest. Voyageant beaucoup trop bas pour être un avion ou un hélicoptère, l'objet a plongé vers le sol et a disparu après environ une minute.

Deux personnes assises sur une colline dans un parc d'Edmonton le 23 juin ont observé quatre lumières distinctes planer au-dessus d'elles.

"D'abord ils ont pensé que c'était une certaine sorte de satellite," a dit Rutkowski. "Mais ensuite les lumières se sont mises ensemble, rapprochées dans le ciel, et se sont de nouveau séparées. Elles voyageaient dans une direction pendant un moment et puis revenaient en arrière avec un virage très sec dans une autre direction. Et ils ont observé cela pendant 90 minutes."

Dans l'Alberta, 61 observations se sont produites jusqu'à la fin juillet, comparée à 76 en tout de l'année dernière. Il y en avait 50 dans Manitoba, ce qui double le total de 2003, tandis que 19 rapports émergeaient du Saskatchewan, complétant les 13 de l'année dernière.

Dans un incident largement rapporté, le pilote de l'avion du premier ministre Paul Martin a rapporté voir " une lumière très brillante" tomber à travers le ciel, avec une traînée de fumée, alors que l'avion passait au-dessus de Suffield, Alta., le 21 mars.

Rutkowski pense que tandis que la plupart des rapports d'OVNIS ont des explications simples, beaucoup étant des météores — un petit pourcentage est troublant et méritent l'attention des scientifiques.

Parmi les observations remarquables enregistrées cette année:


Un objet semi-transparent en forme de soucoupe a volé au-dessus d'un témoin à Terrace, Colombie Britannique, en avril.
Des patches ovales de lumière se sont pourchassés dans le ciel de juillet au-dessus de Winnipeg.
Un objet multicolore a exécuté un ballet aérien en juin au-dessus de Shipshaw, Québec.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Ven 21 Déc 2007, 18:26

Pendant quatre nuits mémorables en juillet, les résidants de Dryden, Ontario, ont admiré le spectacle d'un engin en forme de V et métallique glissant dans le ciel.
Une étrange paire de lumières a foncé sur des automobilistes en janvier près de Caraquet, New Brunswick. L'observation était l'un de nombreux incidents rapportés par des résidants du Nouveau Brunswick au début de cette année.
Il n'y a "simplement aucune explication pour ce qui s'est passé à ce moment-là," a dit M. Rutkowski.


AUGMENTATION DES RAPPORTS D'OBSERVATION D'OVNIS AU CANADA, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Star, Roronto, Canada, le 6 août 2004.

Les observations d'OVNIS proches du record
Des lumières mystérieuses, des manoeuvres étranges rapportées
Plus de 400 rencontres rapprochées du type bizarre mis en fiche jusqu'ici cette année
JIM BRONSKILL
PRESSE CANADIENNE

OTTAWA — Depuis un objet translucide et en forme de soucoupe en Colombie Britannique jusqu'à des lumières mystérieuses poursuivant des automobilistes au Nouveau Brunswick, les canadiens sont sur la voie de rapporter un nombre record d'observations d'OVNIS cette année.

Plus de 400 récits de rencontres curieuses ont été mis en fiche à la fin juillet, comparé avec juste plus de 300 à cette même période de l'année dernière, a dit Ufology Research of Manitoba, un groupe qui suit les rapports d'objets volants non identifiés.

A ce rythme, le total pour 2004 surpassera le record actuel de 673 observations rapportées l'année dernière, a dit Chris Rutkowski, coordonnateur de la recherche pour l'organisation basée à Winnipeg.

Le groupe reçoit des rapports directement par téléphone, et e-mail des agences confrères qui suivent le phénomène, et par l'intermédiaire des ministères fédéraux tels que le transport et la défense nationale.

Rutkowski n'est pas sûr de pourquoi les chiffres augmentent, mais il suspecte que cela pourrait être lié à la conscience publique des missions exploratoires récentes vers les planètes telles que Mars et Saturne.

"Je pense qu'il y a une reprise de l'intérêt pour l'espace," a-t-il dit hier.

Des manoeuvres incroyables en plein air étaient une caractéristique de certains des épisodes d'outre monde les plus dramatiques.

A une base militaire à Beaverbank, N.S., le 23 avril, trois personnes ont repéré plusieurs lumières dans l'Est, y compris une lumière rouge bougeant lentement de haut et en bas. Soudainement, une deuxième lumière rouge est arrivé à toute vitesse, incitant la première à s'élever vers le haut et voler au-dessus d'elle.

Lors d'un incident du 5 juillet, un couple de Rosemont, Que., a vu une lumière rouge très brillante se déplacer lentement vers l'ouest. Voyageant beaucoup trop bas pour être un avion ou un hélicoptère, l'objet a plongé vers le sol et a disparu après environ une minute.

Deux personnes assises sur une colline dans un parc d'Edmonton le 23 juin ont observé quatre lumières distinctes planer au-dessus d'elles.

"D'abord ils ont pensé que c'était une certaine sorte de satellite," a dit Rutkowski. "Mais ensuite les lumières se sont mises ensemble, rapprochées dans le ciel, et se sont de nouveau séparées. Elles voyageaient dans une direction pendant un moment et puis revenaient en arrière avec un virage très sec dans une autre direction. Et ils ont observé cela pendant 90 minutes."

Les prairies semblent être un point chaud d'activités inexpliquées.

Dans l'Alberta, 61 observations se sont produits jusqu'à la fin juillet, comparée à 76 en tout de l'année dernière. Il y en avait 50 dans Manitoba, ce qui double le total de 2003, tandis que 19 rapports émergeaient du Saskatchewan, complétant les 13 de l'année dernière.

Dans un incident largement rapporté, le pilote de l'avion du premier ministre Paul Martin a rapporté voir " une lumière très brillante" tomber à travers le ciel, avec une traînée de fumée, alors que l'avion passait au-dessus de Suffield, Alta., le 21 mars.

Rutkowski pense que tandis que la plupart des rapports d'OVNIS ont des explications simples, beaucoup étant des météores — un petit pourcentage est troublant et méritent l'attention des scientifiques.

UNE FEMME CERCHE LES EXTRATERRESTRES, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The News Tribune, Duluth, Texas, USA, le 6 août 2004.

Une femme poursuit sa recherche des extraterrestres
SURVEILLANCES D'OVNIS: Une enthousiaste commence à rechercher les extraterrestres après que le créateur de l'objet décède avant son dévoilement.

PAR NICK KOTZEA

REPORTER DU NEWS TRIBUNE

Cela ressemble à un accessoire à deux balles d'un film de science-fiction à petit budget. Mais l'optimisme que Julie "Jitterbug" Pearce a exsudé vendredi en parlant de la probabilité que son objet improbable puisse détecter la vie extraterrestre était indéniable.

Devant sa maison à plusieurs kilomètres à l'ouest de Duluth, Pearce, 23 ans, a dévoilé une machine expérimentale dont elle espère qu'elle puisse détecter, voire attirer ou même communiquer avec des formes de vie extraterrestres. Avec un peu de matériel de camping et un groupe d'amis aventureux, Pearce passe la première moitié de son week-end a surveiller son appareil bricolé, équipé d'un stroboscope lumineux coloré, de lasers de faible puissance, d'un émetteur radio et de séries de sondes sensées dépister les changements atmosphériques provoqués par les rencontres extraterrestres.

Pearce a indiqué que la conception triangulaire de la lumière du stroboscope de sa machine, couplée aux transmissions radio faites en boucle et à la lumière du laser refractée par un cristal de quartz, peut aider à se signaler aux extraterrestres dans le secteur.

Peu nieraient que c'est sans espoir, et beaucoup rouleraient des yeux leur scepticisme, mais Pearce combat le scepticisme avec un sourire ambitieux. Et, s'il n'y a rien de plus que cela, être avec les amis autour d'un feu de camp fait un excellent week-end, dit-elle.

"Indépendamment de ce que nous voyons ou entendons, cela laisse toujours l'esprit ouvert pour s'émerveiller," a dit Pearce, qui, avec ses diplômes de la sction d'art et de produit chimiques de Fond du Lac Tribal et du Collège de la Communauté, espère un jour étudier la médecine de secourisme.

La gamme sans cesse changeante des ses centres d'intérêts a fait que Pearce a pensé aux OVNIS il y a environ six mois. Après qu'un ami ait été impliqué dans un projet pour localiser le Bigfoot légendaire, Pearce a navigué sur l'Internet et est devenu inspirée par la recherche de la vie au-delà de la terre.

C'est alors qu'elle a trouvé par hasard une annonce en ligne par un homme du Wisconsin qui vendait les plans d'un "Atttracteur d'OVNIS." "Bien que beaucoup aient considéré le nom même de l'article comme un signal de simplisme et d'absurdité potentielle, Pearce a rapidement découvert qu'il y avait un scientifique derrière l'équipement qu'elle finirait par acheter -- aussi inachevé était-il.

Myron "Mike" Muckerheide, un pionnier en technologie laser dans les domaines médicaux et de la défense, est mort en décembre 2003 à l'âge de 73 ans avant de terminer son "UFO Attractor." Si le projet de l'homme de Washington Port, Wisconsin, aurait fonctionné, ou ce à quoi le produit final était censé ressemblé, est peut-être mort avec Muckerheide.

Mais, pour quelques cent dollars, Pearce a acheté les restes élémentaires de la création de Muckerheide à sa fille et son mari de Cedarburg, Wisconsin.

"Il (Muckerheide) ne disait pas s'il y avait ou non des extraterrestres, mais s'il y en avait, il voulait les enregistrer," a dit sa fille Susan Schreiner.

Pearce admet que les philosophies déployées en construisant l'essentiel de sa machine ont été basées sur de la devinette. Mais par la recherche sur Internet, Pearce a indiqué qu'elle a incorporé un choix de théories populaires parmi les fervents des extraterrestres. Par exemple, pendant d'une chaîne sur sa machine, il y a un petit morceau de labradorite. Pearce a indiqué que le minerai serait trouvé dans les endroits enclins aux rencontres extraterrestres. Elle espère également surveiller des changements d'énergie électromagnétique.

Assise au sein d'un groupe causant au sujet du meilleur et du plus mauvais des films extraterrestres, les amis de Pearce se sont répandus en commentaires au sujet de son expérience.

"Ca pourrait fonctionner," a dit Summer Steward, 20 ans. "Si nous pensons être la seule forme de vie, nous sommes vraiment arrogants."

Pour John Belanger, 23 ans, une cigarette et une attitude relax disent tout.

"Je crois aux extraterrestres," a-t-il dit. "Mais je traîne juste dans le coin."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Ven 21 Déc 2007, 18:26

RECORD D'OBSERVATIONS D'OVNIS AU CANADA EN 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Calgary Sun, Canada, le 6 août 2004.

Les observations d'OVNIS montent en flèche
Par CP

OTTAWA -- il apparaît que même les extraterrestres sont branchés sur Alberta Advantage. Juste comme le Canada se place en tête pour signaler un nouveau record dans les observations d'OVNIS, les rencontres rapprochées avec Wild Rose sont également en augmentation -- au point de bientôt doubler le total de 67 de l'année dernière.

A l'échelle nationale, plus de 400 observations ont été mises en fiche vers la fin de juillet, comparée avec seulement plus de 300 pour cette même période de l'année dernière.

PLUSIEURS OBSERVATIONS D'OVNIS, WINNIPEG, CANADA, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Winnipeg Sun, Canada, le 7 août 2004.

Les Winnipeggosi vivent des rencontres rapprochées
Observations d'OVNIS nombreuses dans les dernières 48 heures

Par NATALIE PONA, DE LA REDACTION

Les petits hommes verts ont manifesté un intérêt inhabituel pour Winnipeg cette semaine. La ville était déjà bien lancée pour enregistrer une année record pour les observations d'OVNIS quand cinq de plus ont été rapportés dans les deux derniers jours, a dit le Winnipeggosi Chris Rutkowski, coordonnateur de Ufology Research of Manitoba.

Wayne Robillard, 20 ans, était l'une des cinq personnes qui ont rapporté avoir vu un OVNI.

Il a dit qu'il nageait dans sa piscine de sa maman à Crestview la nuit de jeudi, quand il a vu une lumière dans le ciel.

"Cela me secoue de penser qu'il y a quelque chose qui a de la curiosité à notre sujet... qui a probablement l'innocence d'un enfant de 4 ans mais vient un peu trop près et puis file à toute vitesse," a dit Robillard.

Au début, il a pensé que c'était une étoile filante.

"C'était une lumière brillante, puis ça s'est arrêté. Ca a été une lumière brillante à nouveau, puis elle s'est juste laissé tomber," a dit Robillard.

Il a exhumé ses vieilles jumelles et a suivi l'objet dans le ciel sombre. La lumière filait dans l'air. C'était blanc lumineux avec une lumière rouge tournant en orbite autour du centre, a dit Robillard.

Robillard a été le deuxième observateur d'OVNI à appeler le Sun hier.

Alfredo Perez partait de sa maison pour aller travailler à environ 23:30 mercredi, quand il a vu une lumière brillante dans le ciel du nord-est.

"C'était comme une lumière d'hélicoptère. Cela a duré environ cinq secondes où c'était lumineux et alors ça a juste décollé," il a dit. "J'ai essayé de le suivre des yeux. C'est parti tellement rapidement et tellement haut que ça s'est mêlé aux étoiles."

Comme Robillard, Perez dit qu'il croit à la vie sur d'autres planètes. Cette lumière était probablement un engin extraterrestre, a-t-il indiqué.

"Il doit bien y avoir quelque chose là-haut," a dit Perez.

Certains des observateurs ont pu avoir vu en réalité une opération de publicité pour quelques bars locaux, dit Rutkowski. Les organisateurs envoyent un faisceau de lumière dans le ciel.

Mais beaucoup de gens qui ont appelé ont rapporté avoir vu plus d'une lumière, dit Rutkowski. Cela éliminerait la publicité.

TANANARIVE 1954-2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Journal de l'Ile, Ile de la Réunion, le 16 août 2004.

Mon dossier sur l'affaire de Tananarive se trouve ici.

En haut de mon travail sur les cas de 1954, vous pouvez écouter Edmond Campagnac parler à la TV devant Jean-Jacques Vélasco, Pierre Lagrange, Valérie Expert et d'autres d'un cas qu'il a découvert dans les dossiers militaires quand il dirigeait le GEPA.

Faits Divers

Des ovnis survolent Tananarive
50 ans après, le mystère demeure

Il y aura cinquante ans demain, un événement hors du commun aurait eu lieu à Tananarive. L'anniversaire ne fera certainement l'objet d'aucune commémoration dans la capitale malgache, et pour cause: beaucoup des témoins de l'époque ne sont plus en vie. Les faits relatés (1) par la suite n'ont jamais été confirmés officiellement et provoquent encore une hilarité générale, ou un démenti catégorique, c'est selon.

Il s'agit d'un cas assez exceptionnel d'observation collective d'un objet volant non identifié (Ovni). Le Journal de l'île a pu reprendre contact, par téléphone, avec l'un des témoins les plus crédibles de cette scène, aujourd'hui âgé de 87 ans et installé en métropole. Il se nomme Edmond Campagnac et se souvient parfaitement du 16 août 1954.

"Un très gros ballon de rugby d'aspect métallique"
Polytechnicien, chef des services techniques d'Air France à Madagascar au moment de l'événement, il se trouve près de l'artère principale de l'agglomération, l'avenue de la Libération, en fin d'après-midi.

"Ça s'est passé alors qu'il faisait encore jour, à la sortie des bureaux. Des dizaines de milliers de personnes l'ont vu, à un peu plus de 250 mètres de hauteur, raconte-t-il. Cela avait la forme d'un très gros ballon de rugby d'aspect métallique."

Différents témoignages parleront bien de cet objet, ainsi que d'une "boule verte électrique" se dirigeant vers le sol avant de disparaître derrière le Palais de la Reine. Mais la "chose" réapparaît une minute plus tard, fait le tour des collines de Tana, puis survole l'avenue de la Libération à une altitude plus basse, devant la foule. Edmond Campagnac, qui a réitéré son récit maintes fois (notamment dans l'émission Les dossiers de l'écran), remarque alors que la couleur verte électrique provient d'une sorte de plasma en forme de lentille, de 40 mètres de long, suivi de cet engin qui ressemble à un ballon de rugby métallique. Le tout est totalement silencieux.

Ce survol aurait été accompagné d'anomalies relatées elles aussi par différents témoins.

Le responsable de l'observatoire mène l'enquête
Les éclairages électriques se sont éteints puis rallumés et les chiens ont hurlé à la mort. Lorsque l'objet a survolé le parc à bestiaux - destinés au marché, dans la journée -, ceux-ci ont eu une réaction de panique, notamment les zébus. L'engin est ensuite reparti vers l'Ouest. Deux à trois minutes plus tard, une forme identique a été remarquée 150 kilomètres plus loin, au-dessus d'une ferme école, provoquant une panique encore plus considérable dans les enclos.

"Il y a eu un rapport de fait par le responsable de l'observatoire astronomique, le père Coze, après une enquête", précise Edmond Campagnac. Les personnels d'Air France ont été bien sûr interrogés, tout comme les éleveurs et les agriculteurs témoins.

"Nous nous sommes rendu compte que certains Malgaches avaient déjà observé ce genre de phénomène. Nous, les Occidentaux, nous baissons trop la tête", explique cet ancien ingénieur qui a grandi en Extrême-Orient. Il n'existerait aucune photographie de cet événement: "Parmi les Européens, tout le monde sortait du travail, nous n'avions donc pas un appareil en bandoulière à ce moment-là." Selon lui, le responsable de l'observatoire a ensuite transmis les témoignages à l'armée de l'air. Depuis, ces documents n'ont jamais fait l'objet d'une quelconque communication de la part des autorités militaires ou politiques. Pour quelle raison ? Edmond Campagnac répond en citant Paul Valéry: "La politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde."

Il faut dire que le contexte de la Guerre froide n'a pas simplifié les choses. Un climat de suspicion généralisée aurait amené certains témoins à déclarer qu'il pourrait s'agir de prototypes soviétiques ! Il n'empêche que le nombre très élevé de témoins ne peut que surprendre.

Quel crédit peut-on apporter au témoignage d'Edmond Campagnac ? Qui est-il réellement ? Scientifique de formation, il déclare avoir été prisonnier pendant la guerre en Allemagne. Il aurait été libéré par les Russes.

Après avoir terminé sa formation à Polytechnique, M. Campagnac est embauché par l'un des anciens responsables de l'Aéropostale, Didier Daurat. Il est envoyé à Madagascar comme directeur technique. Il s'occupe notamment de la formation du personnel local et de la maintenance des avions. Air France compte sur lui pour former ses commandants de bord (il est lui-même pilote).

La difficulté de retrouver des témoins
Il sera ensuite affecté à Saïgon pendant quatre ans. Au cours des années 50, les témoignages sur les Ovnis sont nombreux. Le polytechnicien y est confronté: "Déjà, à la Libération, des pilotes m'en avaient parlé", se souvient-il. Mais lorsqu'il explique en avoir lui-même vu un autre en Asie, le doute quant à sa crédibilité ne peut que persister.

"Nous étions dans l'avion avec des Américains. Les passagers ont soudain aperçu une sorte de cylindre d'une cinquantaine de mètres de long, qui semblait suspendu au-dessus de la forêt. Les conditions étaient mauvaises, mais des clichés ont été pris. Bien que le plexiglas des hublots ne soit pas d'une transparence parfaite, on voyait bien ce que c'était." Une rencontre du troisième type, passe encore. Mais deux...

L'ingénieur ne s'arrêtera pourtant pas là. Convaincu de la réalité de ce qu'il a aperçu à Tananarive et en Asie, il participe aux activités du groupe d'étude des phénomènes aérospatiaux (GEPA), qu'il présidera jusqu'en 1975, en prenant la succession du général Chassin. Cet officier - qui fut commandant et coordinateur de la défense aérienne des forces alliées en Europe centrale auprès de l'OTAN (de 1956 à 1958) - s'était notamment fait connaître pour son militantisme en faveur de l'Algérie française.

Edmond Campagnac affirme que le gouvernement - le ministre de la Recherche plus précisément - lui aurait autorisé l'accès aux archives de la gendarmerie, qui collectait par procès verbaux les témoignages de ce type.

"Ce que j'y ai découvert a confirmé mon impression", dit-il simplement. Les membres du GEPA, précisons-le, étaient persuadés de la réalité des Ovnis et souhaitaient la prouver. La crédibilité scientifique de cet organisme - non officiel - reste donc toute relative.

L'événement de Tananarive aurait tout de même était pris très au sérieux par le général De Gaulle, qui souhaitait créer une unité de recherche indépendante des Américains, sur cette question. L'idée prendra réellement forme quelques années plus tard au sein du Centre national d'études spatiales.

L'un des derniers responsables de ces services au CNES apporte d'ailleurs aujourd'hui son soutien à Edmond Campagnac (lire ci-après). Ce qui donne une nouvelle crédibilité aux témoignages relatifs à ce 16 août 1954.

Pour en avoir le coeur net, nous avons posé la question aux éventuels témoins de cette étrange rencontre (ils ne sont plus très nombreux) qui vivaient à Tana à l'époque. Les six personnes interrogées à la Réunion, par le biais de leurs proches, ont toutes répondu en éclatant de rire ou en affirmant que les faits sont complètement infondés. Toutes vivaient à Tana au moment des faits, l'une d'elles travaillait même comme speakerine pour l'un des médias de l'époque. D'autres témoignages ou réfutations pourraient être encore trouvés sur place, mais pour l'instant, le mystère demeure.

OVNI-CRASH, AZTEC 1948:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Farmington Daily Times, Nouveau Mexique, USA, le 22 août 2004.

Aztec diffusera en avant première un documentaire OVNI
Par Debra Mayeux du The Daily Times

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Ven 21 Déc 2007, 18:27

AZTEC - Tandis que la recherche continue à propos du fameux mais pourtant non prouvé accident d'OVNI à Aztec de 1948, une société filmographique canadienne a publié le premier documentaire intégral au sujet de l'événement.

La Bibliothèque Publique d'Aztec, commanditaire du colloque annuel OVNI d'Aztec, a récemment reçu une copie et a prévu de diffuser l'avant première à 19 heure jeudi à l'hôtel de ville d'Aztec.

"Cette vidéo élève l'histoire à un niveau de discussion national," a dit Leanne Hathcock, bibliothécaire et fondatrice du colloque.

Ce sont ses recherches, avec l'aide de Scott Ramsey, résident de la Caroline du Nord, qui ont à une renaissance d'intérêt pour l'accident prétendu crash de mars 1948 à Hart Canyon dans le nord d'Aztec.

Ramsey a consacré d'innombrables heures de recherche et a fait déclassifier avec succès du matériel en rapport avec l'incident.

"Nous avons travaillé très dur pour tenter d'identifier deux officiers des forces de l'ordre sur les lieux, et en même temps nous efforcer d'être respectueux envers les familles," a indiqué Ramsey.

Nouveau Mexique OVNIS sont devenus des synonymes depuis la popularité en augmentation de l'accident de Roswell en juillet 1947, mais Aztec sort de l'ombre, selon Hathcock et Ramsey.

"Je pense que le documentaire met Aztec sous un jour positif," a dit Ramsey.

Le Commissaire de la ville Jim Rubow a éTé d'accord, disant que le film a été bien fait.

"J'ai pensé qu'il y avait un esprit assez ouvert," a-t-il dit. "Ils ont fait un bon travail pour intégrer l'histoire locale donnant à l'histoire une meilleure clarté par rapport à tout ce que j'ai vu jusqu'ici."

Le film commence par une vue des paysage de hauts déserts du conté de San Juan et du producteur Paul Kimball racontant l'histoire d'Aztec.

C'était une soirée calme au nord du siège du comté, quand un feu de puit de pétrole a éclaté sur un plateau au-dessus de Hart Canyon. L'incendie a mené les gens vers quelque chose de beaucoup plus intéressant, un OVNI accidenté contenant des corps carbonisés, dit Kimball dans l'histoire que Ramsey essaye continuellement de vérifier.

Cela a été le désir des chercheurs de localiser tous les témoins oculaires vivants, mais Ramsey a indiqué qu'il en manque beaucoup dus fait de leurs décès.

Il a parlé à un certain nombre de personnes à Cuba au sujet d'un ancien habitant qui a pu avoir été à l'emplacement de l'accident. Il a appris d'elles qu'en mars 1948, l'Armée de l'Air a fait une visite à la petite ville.

Le Dr. Lincoln La Paz et un fonctionnaire militaire de haut-rang sont venus à Cuba pour étudier des observations étranges, dit Ramsey.

"Au bout de quelques jours de recherche, La Paz l'a expliqué comme étant une pluie de météores, y compris des échantillons de roche qu'il a essayé de montrer aux gens du coin comme étant les météorites," dit Ramsey.

Le chercheur, qui est le plus en avant dans le documentaire, croit que cet incident pourrait être attaché à Aztec.

Cette information ne sera pas trouvée sur la vidéo parce qu'on l'a découverte tout récemment.

Ce que les téléspectateurs verront est un potpourri des ufologues comprenant Stanton Friedman et Nick Redfern et des sceptiques comme Karl Pflock.

Ramsey, cependant, est le centre de l'attention, ayant fait la majeure partie de la recherche mise à jour sur Aztec.

"Il allait à la poursuite des traces papier et des preuves," a indiqué Hathcock, ajoutant que Kimball a utilisé des "porte paroles" pour dire l'histoire en fournissant une base pour la crédibilité.

"Je trouve que cela est bien réalisé," a-t-elle dit.

"(Kimball) est un puriste quand il vient à faire un documentaire," dit Ramsey. "Cela doit être basé sur les faits autant que possible."

Les faits sont joués dehors avec le paysage et des graphiques à la "Dick Tracy" pour un film agréable pourtant instructif qui sera bientôt en vente avec tous les bénéfices allant à la Bibliothèque Publique d'Aztec.

Debra Mayeux: debram@daily-times.com

OBSERVATIONS D'OVNIS RAPPORTES A DRYDEN, ONTARIO, CANADA, JUILLET 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Fort Frances Times, Ontario, Canada, le 27 août 2004.

Observations d'OVNI rapportées à Dryden
DRYDEN, Ontario. (CP)

C'est un oiseau. C'estun avion. C'est un OVNI?

Le directeur de l'Aéroport Régional de Dryden veut aller au bout de rapports d'objets volants non identifiés dans le secteur.

George Friesen a dit hier qu'il a demandé une checklist à NAV Canada à ce sujet et qu'il a "quelques appels téléphoniques auquel il doit répondre" à la suite d'un rapport d'une observation d'OVNI dans le secteur de Dryden le 12 juillet.

NAV Canada fournit des services de navigation aérienne utilisés par les aéroports, les lignes aériennes et les opérateurs d'avions à travers le Canada.

L'observation d'OVNI de la région de Dryden est publiée sur www.hbccufo.com un site web dont on dit qu'il représente la communeauté canadienne des recherches sur les OVNIS.

La publication dit qu'au moins trois personnes du secteur de Dryden ont été témoin de "lumières brillantes à basse altitude parcourant le ciel."

Une personne a rapporté avoir vu les lumières lors de trois nuits consécutives, et également une engin métallique en forme de V pendant la journée, "se déplaçant dans le ciel, très lentement."

Les services de police du secter ont dit qu'ils n'ont reçu au aucun appel sur des OVNIS soupçonnés en juillet.

Friesen dit que son intérêt est la fois personnel et professionnel.

"Si quelque chose se passe près d'un aéroport, professionallement nous sommes tenus de le rapporter," a-t-il dit.

Tandis qu'il travaillait à Lynn Lake, Manitoba, dans le début des années 90, a dit Friesen, il a traité d'un bon nombre de demandes à propos "d'étranges objets dans le ciel"; en grande partie parce que l'aéroport lançait d'immenses ballons météo à cette époque.

Les plus récents phénomènes inexpliqués observés dans le Nord-Ouest ont été une "étrange lumière" vue dans le secteur de la baie de Thunder en Mars 2003.

A cette époque, les officiels d'un centre de recherche basé aux USA ont suggéré que la lumière pourrait être une rentrée de débris spatiaux.

LE SCEPTIQUE, LA CHOSE DANS LE CIEL ET L'ASTRONOME, R-U., 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Milton Keynes Citizen et le site web Milton Keynes Today, R-U., le 31 août, 2004.

Un sceptique repère un OVNI
Un ingénieur chauffagiste qui ne croyait pas aux extraterrestres reconsidère son point de vue cette semaine, après s'être trouvé face à face avec ce qu'il pense être un OVNI.

Matthew Hinsley, de Deanshanger, roulait en direction d'Old Stratford sur la route A422 aux environs de 2 heure du matin ce dernier Lundi matin, quand affirme-t-il, un OVNI est tombé du ciel à quelques mètres devant lui, a été stationnaire au-dessus de la route, et a ensuite filé.

L'homme de 29, qui dit qu'il se moquait des gens qui croient aux extraterrestres, est resté tellement estomaqué par ce qu'il a pensé avoir vu qu'il s'est garé au plus vite sur la bas-côté pour rassembler ses esprits.

Matthew, qui était sur son chemin de retour du travail pour se rendre à la maison de sa petite amie, à Bletchley, à dit au Citizen: "Je n'ai jamais vu quoi que ce soit de ce genre auparavant dans ma vie; je ne crois même pas aux extraterrestres!"

"Je roulais et à mon côté droit j'ai remarqué ce que j'ai pensé être un groupe d'environs 30 étoiles accumulées ensemble."

"Puis cela a commencé à filer vite autour dans le ciel, donc j'ai essayé de prendre une photo avec l'appareil de mon téléphone mobile, mais il a filé juste au moment où je le faisais."

"Puis, alors que je vérifiais sur mon téléphone pour voir si je l'avais eu en photo, une tache claire est descendue à toute vitesse depuis le ciel vers environ 20 mètres devant ma voiture et j'en ai pris une photo accidentellement."

"Cela a flotté stationnaire pendant une fraction de sconde, et ensuite a filé hors de ma vue à ma gauche, laissant une trace de lumière derrière."

Matthew, qui prétend avoir été stupéfié par l'expérience, a raconté à sa petite amie Vanessa ce dont il avait été témoin dès qu'il est arrivé.

Il a dit: "Je pense que j'étais assez choqué qand je suis arrivé, je tremblais et j'ai parlé de cela à Vanessa."

"Tous ceux à qui j'en est parlé pensent que c'est inexplicable."

"But the nice thing is that they all believe me – they know I'm not the sort of person to make it up."

The Citizen showed a copy of the picture Matthew took to Dr Ulrich Kolb, astronomy expert at the Open University in Milton Keynes.

After analysing the image, he said: "It could have been any number of things – a very powerful meteorite which may have seemed close but was miles away, a form of lightning, or a reflection on his windscreen.

"It's very difficult to say exactly what it is, but it's certainly not a UFO."

"There are plenty of natural explanations."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Ven 21 Déc 2007, 18:34

OBSERVATIONS A COQUIMBO, CHILI, JUILLET 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Diario La Región, de Coquimbo, Chili, le 2 septembre 2004

LA SERENA - Yolanda Santibañez et Edmundo Ramírez affirment tous deux, et cela nous stupéfie, que au cours de la même semaine de l'observation d'un humanoïde à Coquimbo, dont le compte rendu apparaît dans l'édition d'hier, un objet volant non identifié a volé au-dessus du secteur.

Tandis que le soleil brillant de l'après-midi disparaît lentement dans un brouillard inquiétant et qu'un vent froid semble annoncer un orage, le silence règne parmi les résidants de El Panul de Coquimbo en ce qui concerne le "sujet de l'humanoïde", tandis que nous pouvions classifier les chroniques publiées mardi et mercredi cette semaine, et qui décrivent les observations par quatre personne ce juillet dernier.

Hier, nous avons souhaité rassembler de nouveaux comptes rendus de témoin oculaire dans le même secteur, mais il est évident que les gens ressentent de la panique, ou au moins la crainte d'être ridiculisés et critiqués par leur plus proche même les plus chers.

D'abord on nous a dit non, que les témoins ne sont pas à la maison, qu'on n'a rien vu soi-même, que ce sont juste des histoires... mais ils commencent à détendre quand ils se rendent compte que propager le doute n'est pas sain non plus.

C'était ainsi que La REGION a appris de nouvelles informations à ce sujet.

Deux riverains qui vivent sur une propriété qui sert d'atelier de réparations au bord de la route nous ont indiqué qu'ils ont en effet vu des choses étranges, et qu'ils ont vu eux-mêmes une certaine sorte de soucoupe volante.

Yolanda Santibañez se rappelle que cela avait eu lieu pendant le mois de juillet dans les heures de la fin de l'après-midi et qu'elle et d'autres témoins ont observé un phénomène étrange dans les cieux, comme elle le décrit.

"Oui, c'était en juillet, je ne pourrais pas vous dire que la date exacte, mais nous a vu un objet dans le ciel près de La Romana. Il a avait eu une forme allongée, de couleur noir ou un gris, et il a rétréci et s'est agrandi... il a semblé flotter tandis qu'il prenait une forme carrée et quand il est resté comme cela, il a semblé avoir certaines choses comme des roues ou quelque chose comme cela. A aucun moment nous nous étions sentis effrayés, parce que nous avons été accompagnés."

Elle ajoute plus tard d'autres détails et les répète comme si elle avait rembobiné le film et cécu à nouveau les événements.

Edmundo Ramirez, un autre résidant du secteur de Panul, affirme que de tels épisodes se produisent de façon répétée, et a offert plus de détails à leur sujet.

"L'objet que nous avons vu en juillet est apparu soudainement. Il n'a fait aucun bruit, tel qu'un bruit de moteur, par exemple. Il était ovale, mais a continué à dvenir allongé et n'a eu aucune lumière. Il était environ 5 ou 18 h.. Quelques autres gens qui travaillent ici l'ont également vu. Il est arrivé comme s'il venait du nord, passant lentement au-dessus des arbres d'eucalyptus dans le secteur de La Romana. Ensuite il est descendu le long de ce terrain comme s'il se dirigeait vers la mer, et ensuite il a disparu. Heureusement il ne nous a pas approchés, et les chiens n'ont pas aboyé non plus."

Le secteur [que les deux témoins] ont indiqué comme endroit où le véhicule a disparu est le même secteur indiqué par les autres témoins prétendant avoir vu un petit humanoïde rouge vrillant de 80 centimètres de haut.

Eduardo Vega, son frère et deux autres ouvriers de la briqueterie d'Argandoña sont les témoins à cet événement, qu'ils ont partagé avec le plus grand respect et sérieux, dont ils espèrent que ce sera réciproque. Les frères de Vega sont des professionnels et ouvriers de l'usine de ciment, adultes et chefs de famille.

Les appels nombreux à notre salle de rédaction et la demande élevée de notre journal sont preuves de l'intérêt populaire pour le sujet. Cependant, La REGION se réservera le droit de publier seulement ces récits qui sont donnés par des personnes d'identité connue.

Translation espagnol-anglais © 2004, Scott Corrales, Institute of Hispanic Ufology. Remerciements particuliers à Liliana Núñez.

OBSERVATION A GREELEY, USA, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Greeley Tribune, Greeley-Weld County, USA, le 3 septembre 2004, et sur leur site web à
http://www.greeleytrib.com/apps/pbcs.dll/article?AID=/20040903/NEWS/109030031&rs=1

Les saucisses dans le ciel piquent la curiosité d'un couple de Greeley qui s'interroge
Mike Peters, peters@greeleytrib.com
3 septembre 2004

Regarde! Là-haut dans le ciel!

C'est un oiseau! C'est un avion!

Non! C'est un ... C'est un ... Euh ... C'est un ... gros hot dog bleu?

Wynne Levelle, qui vit près de l'école primaire de Jackson à South-Central Greeley, a rapporté la première fois les saucisses volantes au Tribune jeudi après-midi et a même pris une photo d'elles.

Elle n'est pas sûre de ce qu'ils étaient. Elle a estimé que ces choses flottantes tubulaires étaient d'environ 10 pieds de long, flottant au-dessus de Greeley, d'abord de l'est à l'ouest, puis dans l'autre sens. C'était à environ 14 heures jeudi.

Levelle, un professeur retraité, dit qu'elle était au téléphone parlant à sa famille en Californie quand elle a regardé hors de la fenêtre et a vu les choses flottantes dans le ciel. (Elle ne voulait pas les appeler "OVNIS.")

"J'ai dit à la personne au téléphone que les choses flottaient au-dessus de notre maison," dit Levelle en riant. "et ils ont demandé 'qu'est-ce que tu as bu'?"

Levelle a indiqué qu'elle est ravie pour deux raisons:

1. Elle l'a dit son mari, Rick Mawson, un ministre du culte retraité, et il a regardé et a également vu les tubes flottants.

2. Elle a pris une photo avec son appareil photo numérique.

Bien que les choses flottantes soient lointaines dans la photo, elle a dit que, de près ils n'ont pas semblé être des ballons. Quand la photo de Levelle est agrandie, il est visible que les tubes pourraient être une série de ballons ronds attachés, mais un contrôle rapide avec des agences automobiles du secteur ont montré qu'il n'y avait là aucun rapport de ballons perdus.

A l'aéroport du comté de Greeley-Weld, le directeur Mike Reesman a indiqué qu'ils n'ont eu aucun rapport des choses flottantes ou d'OVNIS. Reesman a semblé un peu sceptique.

L'officier de la police d'Evans George Roosevelt dit qu'aucun OVNI n'avait été rapporté à son bureau ou au dispatch du comté de Weld, qui prendrait normalement les appels au 911 ou les appels concernant des OVNIS. Roosevelt a rappelé son histoire favorite d'OVNI, cependant: "il y a quelques années, nous avons obtenu des rapports d'un certain OVNI, et je l'ai vu dans le ciel. Il faisait réellement bip-bip." Roosevelt a indiqué qu'il a suivi l'OVNI faisant bip-bip jusqu'à ce qu'il ait atterri. "Alors j'ai découvert que c'était un certain genre de ballon météo de l'UNC."

Gloria Reynolds, porte-parole pour l'Université du Nord du Colorado, a vérifié avec le département des sciences de la terre de l'UNC et un météorologue de l'université a signalé que personne à l'université n'avait lancé de grands tubes ou n'importe quel genre de ballons météo. Au moins pas récemment.

Ainsi, à moins que quelqu'un ne se présente avec des informations sur les choses flottantes, Levelle devra juste continuer à observer les cieux.

La vérité est là dehors. [The truth is out there].



Le site web montre l'image suivante:




Dans la section des courriers des lecteur du site web du journal est apparu le commentaire suivant:

Re: Les saucisses dans le ciel piquent la curiosité d'un couple de Greeley qui s'interroge
SEPTEMBRE le Vendredi, 3 septembre 03 @ 15:36:29 PDT

"j'emmenais ma fille à l'école avec son ami à environ 13:00 ce jour, et les filles les ont vues avant moi. ils nous ont semblé parfaitement rectangulaires, très longs et ils n'ont pas ressemblé à des ballons pour nous. je les avais complètement oubliés jusqu'à ce que j'aie lu l'histoire sur le site web de Channel 7. ils étaient noirs. qu'étaient-ils? quelqu'un doit savoir."

TROIS LUMIERES NOCTURNES, TAMWORTH, ANGLETERRE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Tamworth Herald, de Tamworth, U-K., le 9 septembre 2004, et sur leur site Internet à
http://www.tamworthherald.co.uk/displayNode.jsp?nodeId=159884&command=displayContent&sourceNode=159565&contentPK=10900190

ALORS QU'ETAIT-CE QUE CETTE ETRANGE LUMIERE DANS LE CIEL?
J'écris pour demander si vous avez eu le moindre autre rapport d'un incident dont j'ai été témoin le mercredi, 1er septembre, à environ 23:45.

Je revenais vers ma voiture après avoir rendu visite à un ami au centre de Tamworth, et il s'est trouvé que j'ai regardé en l'air vers le ciel. J'ai vu une lueur orange claire, qui au premier regard ressemblait à une planète.

J'ai assumé que c'était Mars, comme cela avait une couleur similaire.

Je suis monté dans ma voiture, et j'ai de nouveau regardé à la 'planète'. Elle semblait maintenant plus grande et plus brillante, et j'ai soudain pensé qu'elle avait l'air bizarre.

Le temps était légèrement nuageux, et donc je n'ai vu aucune autre lumière brillante avec lesquelles la comparer.

L'objet ne semblait pas se déplacer, mais il avait l'air 'très haut', comme si elle était à l'altitude d'un avion ou plus - donc j'ai tout de suite écarté l'idée que ça pourrait être une fusée éclairant ou un feu d'artifice.

Cela semblait devenir de plus en plus brillant et soudainement il y eut deux objets blancs brillants qui ont semblé tomber de la lumière et 'brûler' tandis qu'ils tombaient au sol.

Ces images m'ont rappeler des souvenirs de l'explosion récente de la navette spatiale et j'ai été terrifié de ce que j'aurais juste pu avoir été témoins d'un avion qui explose.

J'ai couru pour prévenir mon ami, mais le temps de revenir dehors, c'était fini, en me laissant me sentir physiquement secoué, confus et frustré de ce que mon ami ne puisse confirmer ce que j'avais vu.

Je m'attendais honnêtement à voir des reportages dans les nouvelles le lendemain matin à propos de quelque explosion.

Je n'ai aucune idée de ce que j'ai vu, et je ne voudrais pas spéculer à propos de ce que c'était.

C'est pourquoi je me demande si vous pouvez m'aider?

Avez-vous reçu d'autres récits de l'incident, et si oui, avez-vous une idée de ce qui a été vu?

Merci beaucoup.

Un habitant de Tamworth très intrigué, qui a fourni son adresse email.

P.S. Je n'ai jamais écrit à un journal de ma vie. Je n'ai jamais non plus rapporté un incident de ce genre. C'est un récit honnête, et le seul but de cet email est l'espoir que quelqu'un puisse m'expliquer ce que j'ai vu.

Cette nuit de mercredi dernier, à environ 23:35, je me promenais le long du fleuve près du bowling de Tamworth quand j'ai remarqué trois boules de feu dans le ciel. Est-ce que quelqu'un a vu quelque chose de similaire?

Il n'y avait aucun bruit et je ne pouvais pas distinguer une forme nette.

Ils sont venus au-dessus du château, sans se déplacer très rapidement, et ont tourné à droite, puis sont monté vers le haut en pente raide, pour finir par disparaître dans la nuit.

Est-ce que l'armée fait quelques tests? Est-ce qu'il y avait des ballons à air chaud volant en formation?

Il y avait deux autres personnes assises sur un banc, et je leur en ai parlé. Elles ont aussi vu cela.

Je serais intéressé à entendre des commentaires sous peu.

J Wilson, Birmingham, envoyé via le site web du Herald à www.tamworth herald.co.uk.

Si vous avez été témoin de ceci ou si vous savez ce que cela pourrait être, écrivez s'il vous plait à la rédaction dont l'adresse est au pied de cette page.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Ven 21 Déc 2007, 18:34

OVNI OU BALLON, ALDERSHOT, ANGLETERRE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Aldershot news and mail, Surrey et Hampshire, U-K., le 10 septembre 2004.

Nouvelles locales

L'objet dans le ciel au-dessus du parc était-il un OVNI?
L'observation d'un mystérieux objet dans le ciel ce weekend a mystifié les passants, les experts du contrôle aérien et les officiels de l'armée.

Un couple d'Aldershot, qui n'a pas voulu être nommé, a repéré l'objet samedi après-midi tandis qu'ils jouaient avec leurs fils au Parc d'Aldershot.

L'objet en forme de cigare est apparu dans le ciel aux alentours de 14:15 et la famille l'a regardé folâtrer aux alentours pendant 20 minutes.

"Il a attiré notre attention parce qu'il ne se déplaçait pas comme un avion," a dit la mère, qui se trouvait dans le champ en face de l'entrée du parking à Guildford Road. "Nous l'avons regardé pendant à peu près 20 minutes. C'était un objet brillant en forme de cylindre. Il se déplaçait en mouvements apparemment aléatoires et il tournait et se déplaçait horizontalement, verticalement et en diagonale."

Le journal a reçu plusieurs autres appels à propos d'observations.

La directrice de l'Aéroport International de Farnborough, Ann Bartaby a dit que l'objet n'avait rien à voir avec eux: "J'ai parlé au contrôleurs du trafic aérien et ils n'ont rien vu d'inhabituel et rien ne nous a été rapporté."

Un porte-parole de l'Armée a dit qu'il était étonné lui aussi et que l'Armée n'était pas responsable de l'objet non identifié. "Nous ne faisions voler aucun engin volant de forme cylindrique ce samedi après-midi," a-il dit. "Sans détails supplémentaires c'est plutôt difficile de le dire, mais je doute que ceci ait quoi que ce soit à voir avec l'Armée."

Note: ce rapport d'observation est parfaitement compatible avec celui de l'observation d'un ballon festif.

UN TEMOINS D'UN DE INCIDENTS SOLOS DE MISSILES / OVNIS DE 1967 DONNE UNE CONFERENCE GRATUITE:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Rapid City Journal, de Rapid City, Dakota, USA, le 24 septembre 2004.

S.D. Tech présente une conférence OVNI
RAPID CITY -- En 1967, Robert Hastings a été impliqué dans une observation d'OVNI à une base de missile de l'Armée de l'Air dans le Montana. C'était une expérience qui l'a inspiré commencer à rassembler les preuves d'une dissimulation par des fonctionnaires du gouvernement de l'activité d'objets volants non identifiés.

L'école des Mines et de la Technologie du Dakota du Sud invite la communauté à assister à une conférence gratuite donnée par Hastings à 19:00 lundi dans la salle de bal centrale de Surbeck.

En 1967, Hastings était "un gosse de l'Armée de l'Air de 16 ans" qui connaissait plusieurs aiguilleurs du ciel sur la base.

Il était dans la tour de contrôle ce Mars là, quand cinq cibles aériennes non identifiées ont soudainement commencé à être dépistées sur des écrans de radar multiples.

"La nuit en question, il a été immédiatement évident pour ces gentlemen que les objets qu'ils dépistaient sur le radar n'étaient ni des avions conventionnels ni des hélicoptères," a dit Hastings à ses assistances. "Pendantt une période d'approximativement 30 minutes, on a observé ces objets aériens sur le radar parfois stationnaires; à d'autres fois, ils ont exécuté des manoeuvres aériennes à grande vitesse."

"A un point pendant le repérage radar, deux jets ont été lancés pour tenter une interception de ces objets, sur quoi on les a observé monter à l'unison à une vitesse extrême."

Hastings a indiqué que les cinq objets manoeuvraient près du sud-est des silos de missile nucléaires de la base.

Depuis lors, Hastings a rassemblé des milliers de pages de documents précédemment secrets dont il pense qu'ils démontrent que le gouvernement des États-Unis a caché l'existence d'OVNIS au public.

Hastings parlera au sujet de ces preuves lors de sa conférence au Tech.

L'événement est commandité par Tech Activités et Programmes, le conseil de programmation des étudiants de l'université.
CHOSE BIZARRE VUE EN INDE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Hindustan Times, New Delhi, le 2 octobre 2004.

Un ballon, un sattellite-espion ou un OVNI?
Dinesh C. Sharma
New Delhi, 2 octobre

Un scientifique de l'espace affirme être tombé sur une objet volant non identifié (OVNI) pendant une expédition scientifique à Himachal Pradesh. Le Dr Anil V. Kulkarni du centre d'application de l'espace ISRO a vu l'objet le matin du 27 septembre alors qu'il menait l'expédition dans la région du glacier de Samudra Tapu près de Chandratal, à environ 14.000 pieds au-dessus de niveau de la mer. D'autres membres de l'équipe ont été également témoin de l'objet inhabituel.

L'observation a été rapportée aux autorités à Kullu-Manali et à la Nouvelle Delhi et le centre de l'espace d'Ahmedabad analyse les photographies. Tandis que Kulkarni indique qu'il était peu probable que l'objet ait été un ballon météo (bien qu'il y ait ressemblé), un membre de son équipe a jugé que l'"OVNI" pourrait être un dispositif d'espionnage.

"Nous avons vu un objet blanc lumineux se déplacer vers notre camp à environ 7 heure du matin. Il a descendu le sommet de la colline, vers le bas. Huit personnes de notre groupe se sont déplacées vers lui mais l'objet a continué à se déplacer vers nous. Alors quelques bagagistes ont fait un bruit et il a commencé à faire retraite dans la même direction sans se retourner tourner autour. Après un moment il a tourné et a commencé à se déplacer vers le sommet," a dit Kulkarni à son retour de Manali.

Il a dit: "l'arrière plan était rocheux, donc nous pouvions voir l'objet blanc très clair. C'était d'environ 3 à 4 pieds de haut et des ballons ont été fixés à sa tête. L'un était rouge et le reste étaient blanc. Il semblait avoir ce qui a ressemblé à deux jambes il semblait flotter à quelques pouces au-dessus de la terre."

Puisque c'était tôt le matin, il y avait l'ombre de la montagne dans la région. "Dès qu'il est arrivé en contact avec le rayonnement solaire, sa couleur s'est changée en noir. Alors il a décollé verticalement, et s'est déplacé le long de l'arête pendant environ 3-4 minutes dans la direction méridionale. Bientôt, après, sa couleur a changé de nouveau au blanc et il s'est déplacé vers notre camp. Il est resté stationnaires au-dessus de nous pendant 3-4 minutes et s'est déplacé vers la direction du nord et a disparu," a dit le scientifique. Kulkarni élimine la possibilité que l'objet soit un ballon expérimental.

"L'objet s'est déplacé en une direction inclinée sans toucher la colline. Il a fait retraite de la même manière. Il a également changé de couleur et se déplaçait en une direction différente de celle du vent dominant. Tout ceci suggère que l'objet ne pourrait pas avoir été un ballon météo."

UFOLOGIE DANS LE SASKATCHEVAN, CANADA, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien, le 2004. The Lloydminster Meridian Booster, Lloydminster, Alberta, on November 7, 2004.

Le centre OVNI atterrir à Maidstone
Un centre de recherches OVNIS a atterri à Maidstone et les rapports d'observations y arrivent déjà.

Leo Pare
Lloydminster Meridian Booster

Un centre de recherches OVNIS a atterri à Maidstone et les rapports d'observations y arrivent déjà.

Jusqu'à récemment, le Saskatchewan était la seule province sans un centre pour que les personnes rapportent les observations d'objets volants non identifiés, mais Barb Campbell de Maidstone était déterminée à changer tout cela quand elle a ouvert le Centre de Recherches OVNIS du Nord-Ouest du Saskatchewan.

"Tout le monde (repérant des OVNIS) devait rédiger leurs rapports pour la Colobie Britannique ou l'Alberta, ou au groupe du Manitoba," a dit Campbell. "Ainsi je me suis demandée pourquoi ne pas mettre en place un centre ici dans la province, où nous pourrons recueillir tous les rapports et les documenter?"

Le bureau du NWSURC est installé hors de la maison de Campbell et est une entreprise sans but lucratif. En tant que chercheur et investigateur indépendant, Campbell rassemble les rapports d'observations en Saskatchewan et compile ces rapports sur un site web. (http://ca.geocities.com/nwsurc). Campbell a indiqué qu'elle a déjà eu un intérêt significatif de la par des communautés à travers la province et espère développer un plus grand groupe de chercheurs et d'investigateurs dans un proche avenir.

En dépit du scepticisme général de la société concernant les OVNIS, elle croit fortement en leur existence et dit qu'elle a même eu quelques observations de son cru.

"C'est un grand inconnu et je ne m'attends à une aucune réponse," a-t-elle dit. "Quand je vivais dans la vallée de Bulkley, j'ai vu ce que vous appelleriez une observation inhabituelle, pas la forme typique des OVNIS. C'était juste un vaisseau spatial très peu ordinaire d'une certaine sorte qui était directement au-dessus de ma tête au-dessus de la ligne des arbres."

Campbell a été élevée à une ferme près de Smithers, Colombie Britannique, où elle a vécu plusieurs observations. Elle dit que des observations d'OVNIS ne sont pas aussi rares que la plupart des gens le pensent, mais que les témoins hésitent souvent à se présenter.

"Nous n'entendons tout simplement pas parler de toutes les expériences. Il y a ceux qui ont peur de parler par crainte d'être fui par les autres dans leur propre communauté," a-t-elle dit. "La plupart, si pas tous, les chercheurs d'OVNIS respectent l'anonymat. Des noms et toute autre information personnelle sont retenus au public.

"Le seul réconfort que peuvent vouloir les témoins est de savoir est qu'ils ne sont pas seuls à avoir vu un OVNI. Il y a des témoins partout dans le monde."

Après qu'une observation soit rapportée, Campbell a une liste de questions qu'elle va poser au témoin ou aux témoins. Elle recueille l'information sur les circonstances de chacune des observations comme la période, la durée, le lieu, la direction, les conditions atmosphériques et une description détaillée de l'objet.

La recherche et les investigations de Campbell sont en collaboration avec d'autres investigateurs d'OVNIS à travers le pays et autour du monde. Elle travaillera également avec des membres du Canadian Crop Circles Research NEtwork et avec Franz Berlin, un investigateur bien connu de recherches sur les cercles dans les récoltes et les mutilations de bétail de Saint Paul.

Depuis que Campbell a commencé à opérer le 21 octobre, elle a reçu des rapports de deux observations.

Le 30 octobre, Beata Van Berkom de Saskatoon, dit qu'elle et son fils ont été témoin d'une "boule jaune dans le ciel."

"Nous l'avons observé traverser le ciel plutôt rapidement puis elle s'est arrêtée," a dit Van Berkom. "Elle a semblé rester dans un endroit pendant quelques minutes puis elle est montée verticalement. Je l'ai vu passer à travers les nuages diffus."

"Il a semblé changer sa couleur en orange et se déformer vers une forme cylindrique puis de nouveau à une forme sphérique plusieurs fois. Ensuite nous l'avons perdue de vue."

Le 1er novembre une personne anonyme a prétendu avoir été témoin de d'une observation inhabituelle le long de la route 26 près de Maymont.

"Une lumière basse brillante dans le ciel a semblé ne pas se déplacer," a dit le témoin de 38 ans. "Mon père a sorti l'appareil photo et s'est préparé à prendre une photo quand il a disparu, immédiatement, comme une lumière qu'on coupe."

Il y a eu quatre observations d'OVNIS dans la région de Maidstone depuis 1963 quand des témoins ont rapporté voir des arc-en-ciels cylindriques, sphérique, et des objets en forme de cigare.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Ven 21 Déc 2007, 18:36

OVNI VU A RIDGECREST, CALIFORNIE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Independant, de Ridgecrest, Californie, USA, le 11 novembre 2004.

Top Story
Des habitants de Ridgecrest rapportent un OVNI
Par Jessica Tamturk

Un objet volant lumineux de forme circulaire a été vu filant au-dessus des cieux de la vallée d'Indian Wells tard dans la soirée de samedi, stupéfiant au moins cinq témoins oculaires.

A environ 22:45, tandis que que chacun de trois amis rentrait chez lui après avoir partagé un événement dans la communauté, un grand objet se déplaçant prétendument le long du côté occidental de la vallée a attiré leur attention.

"Ce n'était ni un avion ni une fusée," a dit Bonnie Mathis, qui réside depuis longtemps à Ridgecrest."Il était très lumineux, et des couleurs diffuses dans l'objet ont pu êtres discernées par un examen plus attentif. Quoi que cela ait été, il a m'a fait une trouille énorme."

Dans les trois jours depuis l'incident, Mathis a indiqué qu'elle a pu éliminer que ce soit un incident de jet ou de fusée qui se serait produit cette nuit, à cause de l'absence flammes ou de l'absence d'arrivée de secours, elle écarte également que l'objet puisse avoir été un météore puisqu'il se déplaçait trop lentement.

"J'ai vu un bon nombre de pluies de météores et ceci était trop grand et trop lent pour être un météore," a dit Mathis, ajoutant que l'observation entière a duré environ une minute.

"Mon mari conduisait la voiture, ainsi mon attention était sur cette chose, quoi que cela ait été, pendant tout la durée," a-t-elle dit. "Vers la fin de sa trajectoire elle s'est juste éteinte. Elle n'a pas perdu son intensité, elle est juste devenue plus petite, jusqu'à ce qu'elle ait traversé l'horizon et ait été hors de vue."

L'investigateur Peter Davenport, directeur du National UFO Reporting Center [NUFORC] basé à Seattle, état de Washington, a dit dans une conversation téléphonique mardi que plus de 100 observations d'OVNIS du continent nord-américain et au delà ont rapporté à son organisation.

Parmi elles il y avait un rapport enregistré par un résidant de Newport Beach, qui a corroboré des comptes rendus de témoins oculaires de Ridgecrest.

L'individu a décrit qu'il avait vu un grand objet lumineux se déplacer bas à travers les cieux samedi à 22:45, et a rapidement fait son chemin au-dessus de l'océan pacifique "à des vitesses qu'aucun objet fait par l'homme ne pourrait atteindre," a dit Davenport.

Aucun rapport de Ridgecrest, ni de la région plus grande de Mojave, n'a été rapporté au NUFORC pour la soirée de samedi.

"Cela ne signifie pas que cela ne s'est pas produit, c'est juste qu'en date d'ajourd'hui nous n'avons pas enregistré de rapport," a dit Davenport. "Notre sentiment est que sur 1.000 observations, seulement un ou deux rapports individuels sont classés. Mais si vous avez plus que cela, alors peut-être que plusieurs milliers de gens ont vu l'objet."

Sur la description, Davenport ne se commettrait à aucun rapport confirmatoire spécifique, mais dit que les observations dans la région de Mojave étaient tout à fait fréquentes.

Jerry Johnson, ami de Mathis, a indiqué mardi qu'elle avait également été témoin "d'une lumière énorme et brillante se déplaçant vers l'ouest."

Johnson a ajouté qu'elle avait perçu une lueur verdâtre autour de l'objet, un rapport qui a été corroboré par le troisième ami, qui a rendu un rapport toutefois sous anonymat.

"J'ai vu un bon nombre de météores dans ma vie, et sur le moment je n'ai pas pensé que c'en était un, mais rétrospectivement que je ne sais pas quoi d'autre cela pourrait être," a dit Johnson.

Le sergent Jon Wheeler, qui a commandé le département de police de Ridgecrest dimanche et mardi, a dit hier qu'aucune un telle observation n'avait été rapportée à la police.

Ron Keck, l'officier des affaires publiques de Naval Air Weapons Station China Lake dit ce matin que l'observation de samedi suit tout juste au moins de trois autres exemples rapportés par le NUFORC pour s'être produits dans la région du désert de Mojave depuis début septembre 2004.

4 septembre 2004, 20:00. - deux lumières ont été rapportées comme se déplaçant très rapidement et de façon erratique par les cieux au-dessus du parc d'état du canyon de Red Rock. Les objets se déplaçaient en faisant des virages instantanés de 90 degrés, exécutant des acrobaties, faisant des loopings et tournant dans tous le ciel nocturne dégagé pendant approximativement 15 minutes. Effrayé, le témoin est rapidement parti du secteur, convaincu que les observaitons n'étaient ni des satellites ni des météores.

17 septembre 2004, 1 heure du matin - deux campeurs, qui étaient en route vers à un terrain de camping à l'est de Ridgecrest sur la troute d'état 178, ont rapporté voir deux lumières rouges de clignotantes encerclant un unique lumère blanche au-dessus de leur véhicule. Après environ cinq minutes, les lumières qui avaient commencé à déplacer vers le nord "a une vitesse incroyable" ont disparu.

28 Oct. 2004, 3:35 heure du matin - tandis qu'il se déplaçait vers le Nord, un résidant de Ridgecrest apercevait un objet orange trois fois plus brillant que Vénus au nord-ouest de son emplacement, juste au-dessus des montagnes. Tandis que l'individu continuait à aller vrs le Nord, il a remarqué que l'objet s'était déplacé derrière un nuage cirrus, auquel moment "un grand flash brillant a eu lieu." Tout en progressant plus loin sur son itinéraire, l'homme a rapporté que l'objet non identifiable a plané en pleine vue à environ 1.000 pieds de lui pendant 20 à 30 secondes. Tandis qu'il considérait l'objet, un point noir sur son dessus a été momentanément évident. Le rapport de témoin a inclus que l'objet était "de taille, de couleur, et de vitesse comme il n'en avait avant jamais vus."

Davenport a parlé longuement au témoin de l'observation du 28 octobre et a signalé que la personne classant le rapport, qui est prétendument affilié à l'US Navy, était "d'esprit particulièrement sérieux."

OBSERVATIONS AU CANADA, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Winnipeg Sun, Canada, le 13 novembre 2004

Impressionnante rencontre rapprochée?
Des lumières brillantes pourchassent un homme de Crane River
Par BOB HOLLIDAY, reporter de la rédaction

Terry McDonald a pensé que ses yeux lui jouaient des tours la semaine dernière quand il a vu une lumière brillante suivre son camion. "La lumière était derrière moi. Elle était si brillante, que j'ai pensé que ma lumière de dôme court-circuitait," a dit McDonald depuis sa maison de Crane River, à environ 320 kilomètres au nord-ouest de Winnipeg.

PLUS DE COURANT

McDonald a commencé à s'inquiéter quand son camion a par intermittence été privé de courant électrique pendant une portion de trajet d'environ un kilomètre.

L'observation de McDonald'S n'est pas une occurrence rare, a dit le chercheur d'OVNI le plus en vue du Manitoba, Chris Rutkowski.

"Tout était assez calme et maintenant tout soudain un grand nombre de choses se produisent," a dit Rutkowski. "J'ai eu un certain nombre de rapports dans les dernières deux semaines."

Parmi les observations il y avait eu "tout un groupe de lumières en forme de disques planant au-dessus d'un autobus Greyhound roulant sur l'autoroute 6 entre Ericksdale et Ashern mardi dernier," a indiqué Rutkowski.

De même, il a eu des rapports de lumières à l'ouest de Kenora, dans l'Ontario. Un résidant de Kenora, qui a souhaité rester anonyme, a affirmé avoir vu un objet en forme de soucoupe lundi. L'homme a dit que l'objet était stationnaire a environ 18 mètres (60 pieds) au-dessus du sol à environ 10 kilomètres à l'ouest de Keewatin. Il a observé la soucoupe pendant presque une heure avant qu'elle ne se soit déplacée assez lentement juste au-dessus des sommets des arbres.

L'observation de lumières la plus rapportée est la conjonction des planètes Jupiter et Vénus, a indiqué Rutkowski.

"Elles sont très rapprochées l'une de l'autre et ressemblent à un avion qui viendrait atterrir mais ne bougeant pas," a-t-il ajouté.

Un avion en train d'atterrir n'était pas ce qui avait été vu à Crane River, a dit Tracy, la fille de McDonald, qui a vu quelque chose de bizarre dans le ciel environ 1:30 heure du matin jeudi.

"C'était de nombreuses lumières clignotantes vertes, de rouges et blanches qui étaient vraiment basses. Il y avait ensuite un grand flash blanc, aussi grand qu'une maison," a-t-elle dit.

Les voisins de McDonald ont rapporté avoir vu de petites lumières ressemblant à des disques filant entre les arbres dans les forêts voisines.

Les rapports d'UFOs au Canada ont monté en flèche.

"Le fait que nous avons 700 observation (au Canada) cette année est intéressant," a dit Rutkowski. "Nous n'avons pas même eu l'année 700 en tout l'année dernière."

OBSERVATIONS A WILMINGTON, USA, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Herald News, Illinois, USA, le 13 novembre 2004.

Le meeting à Wilmington se penche sur les OVNIS
Incidents récents: les récits des jeunes font partie de plusieurs dans le secteur

Par Kim Smith
REPORTER DE LA REDACTION

WILMINGTON — Quatre enfants du coin racontent une histoire d'avoir vu un disque volant en rotation à travers leur subdivision et au-dessus d'un champ de maïs voisin avant que l'objet n'ait disparu quelque part autour de la route Illinois 53.

Les enfants racontent si bien leur histoire que des investigateurs experts du Mutual UFO Network Inc. disent que leur histoire ne pourrait pas avoir été inventée.

Des investigateurs du UFO Network, ceux qui rapportent les témoignages d'OVNIS, et les membres du public sont invités à assister à une réunion spéciale à 1 heure cette après-midi à la bibliothèque publique de Wilmington, 201 S. Kankakee St.

Le groupe fournira des bandes vidéo et des centaines de photographies prises pendant ce que le directeur de section de l'Illinois d'UFO Network, Sam Maranto, appelle certaines des observations d'OVNIS du secteur les plus massives dans l'histoire récente.

Deux des événements ont eu lieu les 21 août et 30 octobre de cette année et ont été censément vus par des centaines de gens à Frankfort, Mokena, New Lenox, Tinley Park, Oak Forest, Orland Park, Orland Hills, Matteson et probablement aussi loin loin que Hazel Crest.

L'observation rapportée par les enfants s'est produite dans Wilmington ce juin dernier et diffère des événements plus récents.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les ovnis dans la presse en 2004   Ven 21 Déc 2007, 18:36

Les observations les plus massives sont d'une formation particulière de trois lumières rouges - pas un disque - qui ont été vus par des centaines de témoins.

Un propriétaire d'entreprise a dit qu'il était assis dehors avec quelques amis après que le match des Bears à Chicago quand un voisin a hurlé vers eux pour qu'ils regardent en l'air. Ils ont observé les trois lumières changer de formations pendant qu'elles allaient d'une direction nord-ouest vers le sud-est en environ 20 minutes, il ont dit. Il n'y avait censément aucun bruit.

Il a dit que les lumières rouges lumineuses ont tourné au blanc avant de disparaître. A peu près 45 minutes plus tard, une lumière rouge unique est apparue. Il a pu capturer la lumière avec sa caméra vidéo.

Le témoin, qui vit à Tinley Park, a également vu le retour des lumières dans la nuit de Halloween. Il y en avait trois de nouveau, a-t-il dit.

Il y a une vidéo des observations disponibles sur le site web du National UFO Reporting Center, www.nuforc.org.

Le centre de reportage prend les rapports, et le Nutual UFO Network inc. fait les investigations.

Maranto a indiqué que les incidents d'OVNIS sont étudiés par des personnes certifiés dans l'aviation, la météorologie, la physique, l'astronomie et d'autres domaines scientifiques. Les témoignages, les photos et les bandes vidéo des témoins oculaires sont analysés.

L'observation de Halloween s'est produite autour 20 heure et a été vue par des centaines de gens participant à halloween, selon un rapport préliminaire du Mutual UFO Network. Rien que sur deux seules rues, presque 50 participants se sont figés avec leurs yeux brqués sur le ciel.

Le groupe a dit que l'objet avait une forme comme un triangle et était de plus de 5.000 pieds de long. A sa plus longue dimension, il a censément couvert huit blocs du nord et de sud. Selon la façon dont il a été en rotation, l'objet était censément de 1.500 pieds à 6.500 pieds au-dessus du sol et a été stationnaire à environ 4.000 pieds au-dessus de la terre.

Ce n'est pas la première fois qu'il y a eu des observations d'OVNIS dans la région de Joliet. Un flash rosâtre-orange ardent de lumière a censément été vu près de la route de Parker par des conducteurs sur la route inter-états 80 tandis qu'un homme de New Lenox était garé dans son allée près de Cedar Road à New Lenox le 30 novembre 1997. Une éruption d'observations a été rapportées en automne de 1988.

Tandis qu'il pourrait y avoir plus de observations rapportés par plus de gens, Maranto dit qu'il n'y a là aucune raison de paniquer. Tandis qu'il a entendu des récits de possibles elèvements, la plupart des histoires qu'il a entendu ont eu des fins heureuses.

"J'ai entendu parler d'un type qui avait des difficulté à se déplacer en raison de sa sclérose en plaques grave, qui a été enlevé et est revenu. Il a perdu 30 livres en une semaine et se déplace maintenant comme une antilope," a dit Maranto. "Un autre homme en Indiana qui avait un trou à son coeur s'est réveillé pour trouver une coupure en forme de v. Il est allé chez le docteur et a découvert qu'il avait été guéri."

Maranto recherche plus de gens qui ont vu des OVNIS. Il peut être contacté par e-mail à sammaranto@sbcglobal.net.

L reporter Kim Smith peut être jointe (815) 729-6067 ou par e-mail à ksmith@scn1.com


OVNIS DANS LA PRESSE ANGLAISE, 2004:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Warrington Guardian, R-U., le 7 décembre 2004.

Qu'est-ce que c'était, qui planait au-dessus de Halton?
Jetez un coup d'oeil à tous les observations étranges qui se sont produitrs dans la région de Runcorn et de Widnes au cours des 50 dernières années. Avez-vous des histoires d'OVNIS à ajouter? Si oui, pourquoi ne pas nous envoyer un email.

1957, Runcorn - James Cooke a affirmé avoir été pris par des extraterrestres dans une soucoupe volante à la colline de Runcorn - il y a 40 ans. Il dit qu'il a été emmené sur leur monde d'origine, Zomdic, une planète orbitant une étoile à des années-lumière de notre propre système solaire. Là il a prétendu rencontrer les sages anciens de la planète qui l'ont instruit de diffuser la parole "de la paix et de l'harmonie universelles" au reste de l'humanité. Il a été ramené chez lui 45 heures plus tard. Après un contact postérieur, cette fois sur la colline de Frodsham, James a fondé l'Eglise du Verseau dans la ville. Il est devenu si populaire qu'une deuxième "église" a été ouverte. Là, James amenait par "channelling" l'information des anciens de Zomdic. L'église a fonctionné pendant 10 ans avant que James ne disparaisse de la vue publique en 1969.

1963, Runcorn - le vétéran Dick Newby de la RAF a vu un "énorme objet bleu comme un étoile filer" à travers le ciel, juste au-dessus des sommets des toits au-dessus de l'avenue de Boston. Il a alors observé pendant qu'elle traçait son chemin au-dessus de château de Halton. Il a dit: "j'ai été très alarmé. J'ai vu quantité d'étoiles filantes et d'avions de ligne mais ce n'était ni l'un ni l'autre. Cela n'a ressemblé en rien à une étoile filante et c'était complètement silencieux."

1966, Runcorn - John Middleham de Runcorn a vu un disque volant au-dessus de Halton. Depuis lors, armé avec une caméra de cinématographie, il a constamment surveillé les cieux essayant de capturer des OVNIS sur film. Trois ans après, il a repéré un énorme objet en forme de cigare avec deux plus petits disques sous les cieux de Runcorn.

1968, Widnes: La police a entamé une poursuite dans des voitures de patrouille après qu'un énorme objet volant brillamment lumineux en forme de croix ait été voler au-dessus de la centrale électrique de Fiddlers Ferry. Aucune explication n'a été donnée pour l'objet qui a laissé les voitures sur place quand il a filé au loin à une vitesse de plus de 100 miles à l'heure.

1969, Runcorn - la police a reçu un rapport d'un atterrissage d'OVNI sur un terrain de jeu derrière Pine Road.

1972, Runcorn - Julie Robson, Joyce Baxter et son fils Paul ont vu un objet volant peu ordinaire au-dessus de Halton Brow pendant le jour. Ils l'ont décrit comme "ressemblant à une théière volante sans couvercle."

1979, Runcorn - Des ouvriers au building du Ministère du Travail près du centre commercial de la ville de Runcorn ont vu une sphère orange énorme se déplacer lentement à travers le ciel au-dessus de Palacefields.

1995, Widnes - Une femme a vu un "objet en forme de cloche" planer au-dessus de la Mersey près de la centrale électrique de Fiddlers Ferry. Elle a semblé "aspirer vers le haut une colonne d'eau" du fleuve. Six autres passants ont également été témoins de l'événement. C'était le début d'une vague de de deux mois d'observations au-dessus de Halton. Beaucoup de témoins ont vu toutes sortes d'objets peu ordinaires et des lumières, allant d'objets en forme d'étoile brillante à des disques volants et des triangles noirs ou d'énormes objets en forme de coin qui été décrits comme étant plus grands que deux terrains de football.

1996, Widnes - un homme de Widnes a prétendu avoir vu un OVNI au-dessus de la gare de Widnes. Il a rapporté que l'objet sphérique lumineux a fait un bruit comme celui de "mille chats pleurants" et a ensuite tiré des flammes vers la terre qui ont apparemment brûlé des trous dans quelques traverses de rails.

1997, Runcorn - il y a eu de nombreuses observations d'objets triangulaires noirs énormes sur une grande section de la côte occidental du Nord. A Halton, un témoin a été poursuivi par un objet triangulaire foncé pendant qu'elle conduisait au-dessus du pont de Runcorn-Widnes.

1998, Runcorn - Des gens appellent une station de radio locale affirmant avoir vu des lumières bleues brillantes de la taille de réfrigérateurs, d'autres ont indiqué qu'ils ont certainement pensé que c'étaient des OVNIS. Les autorités ont affirmé que c'était une pluie de météores provoquée par des conditions atmosphériques bizarres.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

les ovnis dans la presse en 2004

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les OVNIS dans la presse quotidienne (US airships de 1878 à
» Les ovnis dans la presse en 1977
» Les ovnis dans la presse en 1994
» Les ovnis dans la presse en 1988
» les ovnis dans la presse en 2004

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-