Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 10/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   Ven 14 Déc 2007, 06:08

Ovni Pourquoi tant de haine ?

Ou pourquoi cet acharnement journalistique à réduire et détruire l’objet central de l’ufologie ?

dimanche 20 novembre 2005, par

Christel nous envoie ce texte à la suite des Rencontres Européennes d’ufologie de Châlons-en-Champagne du 16 octobre 2005 dont le compte-rendu dans la presse française fut assez peu enthousiaste ( voir l’article de Gilles WALLON dans Libération ) alors que 10 000 personnes furent présentes , qu’une couverture TV allemande, grâce à paranews.net, fit suivre l’événement à 2 millions de personnes, et qu’un groupe de scientifiques expliqua les moyens de sa veille technologique loin de toute paraphrénie collective .
--------------------------------------------------------------------------------

« L’ufologie vient de prendre une bonne trempe dans les grands médias ! », lance Gildas Bourdais de mauvaise humeur. Mais vaut-il encore la peine, un mois après les rencontres de Châlons en Champagne, de s’acharner à montrer aux médias que l’ufologie est active et que l’étude des ovnis reste digne d’intérêt ?

Tout d’abord, les réponses argumentées des ufologues ulcérés ne se sont pas fait attendre, et il est nul besoin d’en rajouter tant la qualité de la riposte fut à la mesure de l’outrage [1].

En revanche, tel Christophe Meessen qui pense qu’une pression médiatique amoindrie réduit les joutes entre septiques et ufologues et favorise le travail de ces derniers dans la sérénité, il peut être légitime de se demander s’il faut a tout prix convaincre l’audience publique de la réalité du phénomène ovni, et pour l’atteindre, convaincre l’audience journalistique. L’idée qu’une prise de conscience du phénomène par l’ensemble de la société civile nuirait à cette dernière n’est pas farfelue, le risque d’ethnocide reste important même sans contact (c’est ce que je montre dans « Contact et Impact », mon prochain ouvrage que JMG publiera en janvier 2006).

Loin de toute querelle, il reste à se poser une fois de plus la question du déni de réalité affiché par l’ensemble de la profession journalistique et par la communauté globale. Et l’étudier comme un fait socio-psychologique remarquable et intéressant, la compréhension de ce mécanisme n’étant pas inutile à l’outillage général de l’ufologie. Ce déni est d’autant plus étonnant que le cinéma, la bande dessinée, la télévision, les romans, abreuvent toutes les strates de la société avec des histoires d’extraterrestres et des fictions qui mettent en scène des humanités « délocalisées » et transformées. La fiction serait-elle un rempart contre la réalité ? Ou un vaccin chargé d’acclimater la population ?

Cette cécité ambiante serait-elle provoquée par une personnalité influente, dont l’impact ferait tâche d’huile, comme on pourrait suspecter un certain maître socio-psychologue d’entraîner le journal Libération dans son sillage idéologique et, par ricochet, d’autres quotidiens ? Serait-ce un problème de système, chaque journaliste ayant peur d’affronter sa hiérarchie conformiste ou la ligne rédactionnelle traditionnelle pour pousser un sujet glissant et dangereux pour la carrière ? Tout cela ressort-il d’une exception culturelle française, d’un prêt-à-penser spécifique à l’hexagone ? La Défense nationale et les religions seraient-elles parties prenantes du cover up ? Ou bien, cela serait-il le fruit d’une guerre de l’information savamment orchestrée, en provenance d’outre Atlantique ou d’ailleurs ? La vérité est certainement parsemée ici et là, et chacun satellisera sa pierre au point de Lagrange de son choix. Néanmoins, il existe une autre hypothèse contributive, moins évidente mais assurément porteuse. En effet, jusqu’ici, nous mettions en évidence des mécanismes de rejet issus de pratiques culturelles acquises. Mais s’il s’agissait d’une part d’innée ? D’une pulsion inconsciente favorisant, par elle-même, l’apparition de pare-feux culturels ?

De manière générale, la psychologie et les sciences humaines ont-elle connaissance, ou postulent-elles l’existence d’un mécanisme inconscient de protection, au niveau individuel et, par projection de la théorie Jungienne, au niveau collectif, chargé d’empêcher la conscientisation de phénomènes dangereux pour la communauté ? La question est importante car, en cas de réponse affirmative, la théorie pourrait s’appliquer au cas particulier de l’intrusion extraterrestre, que l’on peut considérer comme un phénomène dangereux pour la civilisation (cf « Fatima, un ovni pas comme les autres », de Gilles Pinon, ou « Contact & impact » à propos de l’ethnocide). Au niveau de l’individu, indéniablement, un mécanisme de refoulement existe. C’est un moyen de défense par lequel le sujet évite, ou croit éviter certains dangers dus à des conflits internes à la personnalité. En revanche, l’analyse freudienne le catalogue comme une fonction qui interdit aux désirs inconscients, et aux formations qui en dérivent, l’accès au système préconsient-conscient, ce qui ne cadre pas avec le phénomène d’intrusion qui passe d’abord par la sphère de perception du système préconscient-conscient. Rappelons que ce dernier est constitué par la vigilance de la pensée logique, la soumission à la temporalité, et le respect du principe de réalité. Dans notre cas, il semble que c’est le respect du « principe de réalité »qui est mis en défaut : on déforme le réel pour rejeter l’insupportable, peut être en réponse à un désir inconscient de fuite qui serait l’expression d’un sentiment de mise en danger. Le système conscient, pour se protéger et garantir sa survie, est également capable de refouler des inputs en provenance de l’extérieur, et il pourrait en effet s’agir de cela. Mais qui, dans ce cas, évalue le danger ? S’agissant du conscient, le cas de figure ne correspond pas puisque l’intrusion reste hermétique, même à ceux qui échappent au refoulement et étudient la chose. Notre inconscient individuel saurait-il donc, lui, évaluer cette menace ? Serait-ce à l’œuvre une pulsion innée, une fonction archaïque de l’appareil psychique ? Un instinct de survie ?

Jung utilise la notion d’inconscient collectif sous différentes acceptions, allant d’un modèle structural des fondements instinctifs de l’inconscient, à l’idée d’une transmission héritée de certains contenus inconscients, comme les archétypes. « Dans chaque être individuel existent, outre les réminiscences personnelles, de grandes images originelles,(...), ces figurations ancestrales sont constituées par les potentialités du patrimoine représentatif, tel qu’il fut depuis toujours, c’est-à-dire les possibilités, transmises héréditairement, de la représentation humain ». Les archétypes sont des préformes vides structurant dynamiquement l’ensemble des processus psychiques au même titre que l’instinct animal. Ces archétypes se manifestent sous formes d’images ou de symboles, ils sont indépendants des conventions bien que leurs représentations soient variées en fonction des cultures et des histoires de chacun. L’archétype est aussi un pattern of behavior, un motif comportemental qui organise l’activité et les comportements du sujet dans son expérience au monde. La crainte des serpents et des araignées est un archétype ancestral dont l’héritage est quasi général, sans qu’il y ait eu à la base une expérience vécue et traumatisante chez la plupart des sujets. Mais cet « instinct protecteur » pousse le système conscient à se mettre en état d’alerte, alors que l’instinct protecteur, dans le cas de l’intrusion extraterrestre, pousse au contraire le système conscient à réduire considérablement son état de veille. C’est que la conscientisation de la présence d’un animal dangereux est plutôt positive, en permettant des manœuvres d’évitement, alors que la conscientisation de la présence d’extraterrestres n’autorise aucune manœuvre d’évitement, à l’exception du refoulement.

La théorie de l’inconscient groupal, extension au groupe de la théorie freudienne individuelle, peut accueillir également l’idée d’un refoulement groupal, compris comme un mode de défense privilégié par lequel on repousse à distance du conscient des représentations considérées comme désagréables car inconciliables avec le Moi groupal. Et il peut être supposé que le Moi groupal ne peut supporter, sans un long processus d’apprentissage, l’idée d’un alter ego, la coexistence d’un autre Moi groupal inconnu et supérieur.

Cette faculté, ou plutôt cette non faculté d’intégrer l’impensable en train de se produire, est-elle réellement la conséquence d’un mécanisme inconscient qui reconnaît un danger en l’espèce et obture la saisie de l’information relative à l’évènement perturbant, ou bien est-ce seulement un trait du fonctionnement cognitif qui, sans savoir attribuer un degré de dangerosité, repousse seulement ce qui échappe à son explicitation ? Jusqu’à présent, c’est plutôt l’appropriation consciente des « faits » qui a permis à l’homme de comprendre pour dominer ensuite, le principe de réalité étant la fondation de sa puissance sur la Nature. Repousser le fait extraterrestre échappe donc à cette grande tendance et semble privilégier la reconnaissance instinctive et inconsciente d’un danger latent.

Vouloir établir la vérité est-ce alors lever la censure sur nos collectivités effectives ? Ou est-ce, au contraire, provoquer un refoulement plus puissant ?

L’ufologie, dans son approche, est par nature interdisciplinaire et elle a tout à gagner à utiliser les outils et les connaissances de la psycho-sociologie. « Y’a-t-il un bon socio-psychologue dans la salle ? » a interrogé le professeur A. Messeen à Châlons, en quête de partenaires pour l’épauler dans son travail, en soulignant par la même occasion le manque de professionnels de cette discipline dans le monde de l’ufologie non « HSP » (Hypothèse Socio-Psychologique). Il n’est rien de plus juste, l’ufologie a un besoin urgent d’anthropologues, d’ethnologues, et de psychosociologues.

[1] Les articles « négativistes » : Libération du 15 octobre « Les ovnis ne tournent plus rond » ; Le Monde du 19 octobre « Les ufologues ont la nostalgie de l’âge d’or des ovnis » ; Le Nouvel Observateur du 27 octobre « Et si nous étions seuls dans l’Univers ? Ovnis en perdition ».

Les réponses : Thibault Canuti à l’article de Gilles Wallon dans Libération, Patrick Gross à Fabien Gruhier du Nouvel Observateur, Auguste Meesseen à Fliecx du Figaro Magazine, la liste n’est pas exhaustive.

http://www.psy-desir.com/textes/spip.php?article925

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici


Dernière édition par Benjamin.d le Sam 18 Déc 2010, 10:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Lucas1
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 22
Nombre de messages : 130
Inscription : 02/04/2008
Localisation : France, Aquitaine, Gironde
Emploi : collégien
Passions : télévision, lecture, ordinateur, tir à l'arc.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   Jeu 10 Avr 2008, 11:32

La presse va dans le sens de ses lecteurs,comme la majorité ne croient pas à l'exisence des OVNIs,alors la presse critique les ufologues pour être plus vendu.Souvent la presse,comme beaucoup de gens,a du mal a accepté les théories ou les hypothéses nouvelles,les caricatures de Darwin par exemple,ont été nombreuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 179
Inscription : 16/02/2011
Localisation : bourgoin jallieu isère
Emploi : technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions : aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   Sam 12 Mar 2011, 17:34

@Lucas1 a écrit:
La presse va dans le sens de ses lecteurs,comme la majorité ne croient pas à l'exisence des OVNIs,alors la presse critique les ufologues pour être plus vendu.Souvent la presse,comme beaucoup de gens,a du mal a accepté les théories ou les hypothéses nouvelles,les caricatures de Darwin par exemple,ont été nombreuses.


Tu es naïf ...

En france, la presse n'obéit pas a la loi de la majorité des lecteurs ...

La presse obéit a la loi d'offre et demande politique, et au lignes éditorialistes des grands groupes auxquelles appartiennent les grandes maisons de la presse française (que ce soit JT, quotidien papier ou presse web ...)

S'il était question de ce que pensent la majorité des gens : la presse parlerait bien + souvent de l'ufologie, car l'ufologie est bien + populaire qu'on ne le pense dans le climat occidental populaire ...

Le truc, c'est que l'ufologie n'intéresse pas les politiques : qu'ils soient de droite, de gauche ou sur les bords, du cou la presse ne voit aucun intéret d'en parler, parce que la presse en france : écrit la plupart des articles de ce qui se passe en france : dans un but manifeste de plaire a nos politiques dans un jeu ou ils se renvoient la balle ...

Pourquoi ? Parce que la presse en france, s'est tellement laissée marcher sur les pieds, qu'elle en est au point d'être persona non gratta si elle prend le risque de faire des articles qui ne plaisent pas a au moins un courant politique en france, ou ménageant la chèvre et le choux ...

Je m'explique :

Par exemple, on a vu depuis notamment le printemps dernier des scandales s'accumuler autour du gouvernement sarkozy, des exemples simples et parlant :

_affaire woerth/bettancourt ... (ou le ministre en question est restée jusqu'au prochain remaniement qui a eu lieu quelques mois après la réforme des retraites ! Au lieu d'être démissionné illico comme ça aurait du se faire comme dans n'importe quelle démocratie)

_les multiples saillies d'hortefeux sur la presomption d'innocence et nos lois sur les propos a caractère raciste ou il a même été condamné ! : normalement a la première condamnation, dans une démocratie un ministre est sensé démissionner et la presse s'en charge pour le rappeler en les chargeant comme des mules pour forcer la main des gouvernements !

_l'affaire Mam (elle a tenu un peu + d'un mois et demie, la ou elle n'aurait pas du tenir a peine 1 semaine !)

Parce que la presse fait tout pour ne pas froisser au mieux les politiques : même lorsqu'elle fait des investigations pourtant pour démontrer ou chercher des faits sur des scandales politiques ! On remarquera que jamais la presse française fait d'appels a la démission lors des scandales politiques : elle pose les faits uniquement a la manière de l'AFP ou reuters : genre nous on en pense "rien" ...

La presse en france est sous un joug politique considérable ! Dans les démocraties, ces types de scandales finissent toujours par de violents appels a la démission notamment dans les presses connues d'oppositions qui en font leur choux gras : en france même pas !

La presse française fait des investisgations, recherche souvent : mais la plupart du temps, elle préfère se contenter de relayer des infos sorties ailleurs, et de faire des articles a titre indicatif pour se mouiller le moins possibles et surtout, surtout pas d'appels a la démissions même la presse d'opposition :

Parce que dans l'ensemble opposition ou pas, cette presse est a plat ventre et suis médiatiquement ce que le climat politique désir et non ce que l'opinion publique désire ... Ce qui est très différent !

Et c'est bien parce que la presse est a plat ventre devant nos politiques en france, qu'on parle pas d'ufologie : car pour le politique notamment depuis 6-8 ans : c'est un sujet "ridicule" donc la presse : n'en parlera pas, ça n'interesse personne dans le climat politique français : pourquoi elle en parlerait ?

Une autre raison et qui renforce ces 1ers explications :

La presse en france, appartient massivement a des intérets financiers généralement haut placé au CAC 40 français (un exemple le figaro = lagardère + dassault mais y a plein d'autres exemples) propriétaires qui eux aussi ont besoin que leur titre ménage au mieux les politiques en france :

Voila pourquoi la presse n'en parle pas : politiquement ça interesse personne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2043
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   Dim 13 Mar 2011, 12:14

Bien vu,Jerome.Depuis la fin du Watergate et le début des années Reagan,la Presse,en général,s'est de plus en plus,totalement soumise aux puissances de l'argent(modèle économique,pub,salaires des "grands journalistes",etc...).
Le "quatrième pouvoir" n'est plus un contre-pouvoir excepté,peut-etre,les journeaux "underground" ou,en France,Charlie Hebdo,Le Canard Enchainé,Fakir,CQFD,etc...Les journalistes,du moins ceux qui ne sont pas en CDD,ne viennent plus du peuple et des "petites" classes moyennes mais des classes supérieures voire de la "grande" bourgeoisie.
C'est fini "les hommes du Président" ou en France "100 milliards de dollars"!
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 179
Inscription : 16/02/2011
Localisation : bourgoin jallieu isère
Emploi : technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions : aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   Dim 13 Mar 2011, 17:02

@Durrmeyer Christian a écrit:
Bien vu,Jerome.Depuis la fin du Watergate et le début des années Reagan,la Presse,en général,s'est de plus en plus,totalement soumise aux puissances de l'argent(modèle économique,pub,salaires des "grands journalistes",etc...).
Le "quatrième pouvoir" n'est plus un contre-pouvoir excepté,peut-etre,les journeaux "underground" ou,en France,Charlie Hebdo,Le Canard Enchainé,Fakir,CQFD,etc...Les journalistes,du moins ceux qui ne sont pas en CDD,ne viennent plus du peuple et des "petites" classes moyennes mais des classes supérieures voire de la "grande" bourgeoisie.
C'est fini "les hommes du Président" ou en France "100 milliards de dollars"!
Cordialement.


Ouais et encore : tu prends charlie Hebdo en exemple, pourtant son ancien responsable éditorialiste le fameux philippe val qui aujourd'hui donne dans le sarkozysme débridé et même bras armé de l'UMP pour faire le ménage a france inter (guillon ... porte erf !)

Certes au final c'est a charlie hebdo lui même que ça fait le + de tort cette histoire avec val

Mais c'est un exemple typique, qu'un ponte de la presse justement dites underground comme tu dis peut très mal finir et se mettre d'un coup a rouler pour le pouvoir comme le démontre actuellement val après des années de militantisme ...

En vrai il se comporte comme un parvenu : il est arrivé a un statu grace a ce média, statu qui lui permet aujourd'hui de chier sur ce qu'il était avant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 179
Inscription : 16/02/2011
Localisation : bourgoin jallieu isère
Emploi : technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions : aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   Dim 13 Mar 2011, 17:17

Double post (désolé j'ai un souci pour éditer sur cette partie du forum Neutral bug ? le panel d'édition ect n'apparait pas ! A moins qu'il y a une raison volontaire a la spécificité de cette partie du forum ...)


Des images qui en disent long sur l'état de la presse en france, attention parce que c'est le poids des mots, des images insoutenables ... :







Ici en photos : http://www.google.fr/images?hl=fr&q=sarkozy%20camargue&rlz=1B3GGGL_frFR333FR333&um=1&ie=UTF-8&source=og&sa=N&tab=wi&biw=1152&bih=623



Bon voila, une presse qui a pas d'états d'âme quand a ce ridiculiser en se faisant trainer comme des boeufs dans une cariole tirée par un tracteur pour suivre le "président" ...

On est au de la de la presse a plat ventre ... On est dans une situation irrationnelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2043
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   Dim 13 Mar 2011, 17:32

Eh oui,preuve,s'il en fallait une,qu'il ne faut pas trop compter sur la Presse(à propos des ovnis/pans non plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 179
Inscription : 16/02/2011
Localisation : bourgoin jallieu isère
Emploi : technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions : aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   Dim 13 Mar 2011, 17:40

J'ai un peu beaucoup dérivé hors sujet ^^


Mais bon voila, que peut on attendre d'une telle presse, dans un tel état de "cerf"vitude politique pour aborder des questions ufologiques en france ?

Je pense que la question ufologique dans les arcanes de la politique (et encore ça s'est fait hors du débat public) a du s'arrêter en 2002 après la diffusion du rapport Cometa et le changement de gouvernement 3 ans + tard après avoir été remis a chirac et jospin en 99 :

Faut dire entre temps, il y a eu un autre choc autrement différent que le rapport cometa : le 21 avril 2002 et tout ce que ça a impliqué comme bouleversement de la vie politique française et du comportement de sa presse ...

Et oui un OVNI politique avait débarqué en france en avril 2002, pas loin de faire main basse sur l'élysée ...

Heuresement, le peuple de france dans sa grande cohésion nationale a renvoyé ces zitis fait de flamme bleu blanc rouge via une attaque massive en mai : 80% dis donc !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2043
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   Lun 14 Mar 2011, 11:58

Ouais,ben,restons vigilants passe que c'est pas fini c't'histoire!Hein fifille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvon Cédric
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 125
Inscription : 28/10/2015
Localisation : Belgique
Emploi : Fonctionnaire Européen
Passions : Sciences, Espace et Technologies
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   Jeu 28 Sep 2017, 03:52

Ovni Pourquoi tant de haine ?


Peut être parce que ça fait peur.
Peur aux Autorités incapable de garantir un minimum de sécurité et donc risques d'émeutes.....
Peur aux Citoyens face a l’inconnu.
Peur des Religions car ça pourrait rapidement détruire tous leurs dogmes
etc....
Peur parce que dans la logique humaine être technologiquement faible c'est redevenir une proie (cf: Prédator).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?
» Christel Seval et Fabrice Bonvin Débat
» ovni tv radio: Les Médias et le phénomène ovni: pourquoi tant de trouble?
» Gestionnaire Vs CPE, pourquoi tant de haine?
» Débat autour des vagues d'ovni (pourquoi, comment)?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Réfléxion sur le phénomène ovni-