Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Les ovnis dans la presse en 1998

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis dans la presse en 1998   Lun 03 Déc 2007, 19:59

OVNIS DANS LA PRESSE ANGLAISE, 1998:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Warrington Guardian, R-U., le 14 mai 1998.

EMMENEZ-MOI SUR LA PLANETE ZOMDIC
Le premier enlèvement par des extraterrestres en Grande-Bretagne a eu lieu à Runcorn.
Cette révélation stupéfiante a été faite après l'observation intrigante publiée récemment dans The World sur trois OVNIS au-dessus du pont de Runcorn.

Les meilleurs chercheurs pensent que Halton est une "fenêtre" principale du pays pour toute sortes d'activités paranormales.

Cette semaine - dans un rapport exclusif - MARA, la Mersey Anomalies Research Association [association de recherches d'anomalies du Mersey] a compilé un résumé des archives des événements extraordinaires qui ont été rapportés au cours des années.

"Jusqu'en 1996, Halton a eu un nombre très élevé de rapports d'OVNIS," a dit Mark Rosney de l'organisation de MARA. "Ceci a semblé être au delà de la norme pour le reste du pays à ce moment-là."

"Les meilleurs chercheurs pensent que les zones de Halton, de Frodsham et de Daresbury sont un 'secteur de fenêtre' pour toutes sortes d'activités paranormales. Un 'secteur de fenêtre' est un endroit où il y a une concentration exceptionnellement élevée de phénomènes peu ordinaires."

Toutes les observations ne sont pas d'une autre planète.

"Je voudrais insister sur le fait qu'OVNI ne veut pas nécessairement dire un vaisseau spatial d'un autre monde," a expliqué Mark.

"Il n'y a pas un lambeau de preuve réelle pour soutenir la théorie que nous avons des visites par des êtres d'autres mondes."

"Personne ne sait vraiment ce qui est vu au-dessus de Halton. Cependant, il y a là de vrais phénomènes qui sont digne de davantage de recherche."

D'autres compétiteurs sont les Terriens, la foudre en boule et d'autres effets de plasma, pour en citer quelques-uns."

En 1957, James Cooke a affirmé qu'il a été enlevé par des extraterrestres dans une soucoupe volante depuis la colline de Runcorn - il y a 40 ans.

Il dit qu'il a été emmené sur le monde, Zomdic, une planète en orbite autour d'une étoile à des années lumières de distance de notre propre système solaire.

Là, il a prétendu rencontrer les sages de la planète qui lui ont instruit de diffuser la parole de "la paix et de l'harmonie universelles" au reste d'humanité. Il a été ramené chez lui 45 heures plus tard.

Après un contact ultérieur, cette fois sur la colline de Frodsham, James a fondé l'Eglise du Verseau dans la ville. Il est devenu tellement populaire qu'une deuxième "église" a été ouverte.

Là, James faisait du "channelling" de l'information des Sages de Zomdic. L'église a fonctionné pendant 10 ans avant que James n'ait disparu de la vue publique en 1969.

En 1963, le vétéran Dick Newby de la RAF a vu "un énorme objet bleu comme une étoile" filant à travers le ciel, juste au-dessus des dessus des toits de l'avenue de Boston, Runcorn. Il l'a alors observé pendant qu'il traçait son chemin au-dessus de château de Halton.

Il a dit: "j'ai servi pendant sept années dans la RAF et j'ai entendu des pilotes parler au sujet de ces soucoupes volantes après être revenus de leurs vols."

"J'était très inquiet. J'ai vu des quantités d'étoiles filantes et d'avions de ligne, mais ce n'était ni l'un ni l'autre. Cela ne ressemblait en rien à une étoile filante et était complètement silencieux."

En 1966, John Middleham de Runcorn a vu un disque volant au-dessus de Halton.

Depuis lors, armé avec d'une caméra de cinématographie, il a constamment surveillé les cieux en essayant de capturer des OVNIS sur film. Trois ans après, il a repéré un énorme objet en forme de cigare avec deux plus petits disques sous les cieux de Runcorn.

En 1968, la police de Widnes et de Liverpool a entamé la poursuite en voiture de patrouille après qu'une énorme croix lumineuse ait été vol vu volant au-dessus de la centrale électrique du Ferry de Fiddlers. Aucune explication n'a été donnée pour l'objet qui a laissé les voitures sur place tandis qu'il bondissait au loin à une vitesse de plus de 100 miles à l'heure.

En 1969, la police de Runcorn a reçu un rapport d'un atterrissage d'OVNI sur un terrain de jeu derrière Pine Road, à Runcorn.

En 1972, Julie Robson, Joyce Baxter et fils Paul ont vu un objet peu ordinaire voler au-dessus de Halton Brow pendant la journée. Ils l'ont décrit comme "ressemblant à une théière volante sans couvercle."

En 1978, un groupe d'adolescents est tombé sur un grand objet en forme de dôme posé dans un champ près de Devil's Garden à Frodsham.

Ils ont vu des "personnages extraterrestres" examinant des vaches dans un champ, en utilisant "un appareil étrange ressemblant à un cadre." Les vaches étaient complètement immobiles et silencieuses, comme si elles avaient été immobilisées. Après quelques moments, les adolescents ont paniqué et se sont sauvés en courant.

En 1979, les ouvriers à l'immeuble du Ministère du travail près du centre commercial de Runcorn ont vu une sphère orange énorme se déplacer lentement à travers le ciel au-dessus de Palacefields.

En 1988, une femme sur la route d'accès à la A56 près de Preston Brook a vu une lumière blanche brillante et a éprouvé un "missing time."

En 1992, Graham clamp a vu "une boule de lumière rose étrange" au-dessus de la Mersey depuis le pont de Cottons, Frodsham. La boule a lentement zigzagué à travers le ciel et a ensuite filé au loin à grande vitesse au-dessus de la colline de Frodsham.

En 1994, une vague importante d'OVNI a été rapportée au-dessus de la colline de Frodsham pendant quatre soirées. Plus de 30 témoins ont vu "un objet énorme en forme de cigare" avec des bandes colorées scintillantes courant sur son flanc. L'objet est revenu plus tard dans l'année et a été vu par au moins 70 personnes ici et au-dessus de Chester et du Pays de Galles du nord. Les enquêteurs n'ont pu trouver aucune explication satisfaisante.

En 1995, une femme a vu "un objet en forme de cloche" au-dessus de la Mersey près de la centrale électrique de Fiddlers Ferry. Il a semblé "aspirer vers le haut une colonne de l'eau du fleuve." Six autres passants ont été également témoins de l'événement. C'était le début d'une vague de deux mois d'observations au-dessus de Halton. Beaucoup de témoins ont toutes sortes d'objets inhabituels et de lumières, allant d'objets comme des étoiles brillantes à des disques volants et des triangles noirs à d'énormes objets en forme de coins qui ont été décrits comme étant plus grands que deux terrains de football.

En 1996, un homme de Widnes a prétendu avoir vu un OVNI au-dessus de la gare de Widnes.

Il a rapporté que l'objet sphérique lumineux faisait un bruit comme "mille chats pleurants" et a ensuite tiré des flammes vers le sol qui ont apparemment brûlé des trous dans quelques traverses de rails.

En 1997, il y avait de nombreux observations d'objets triangulaires noirs énormes sur une grande section de la côte occidentale du Nord. A Halton, un témoin a été poursuivi par un objet triangulaire sombre pendant qu'elle conduisait au-dessus du pont de Runcorn-Widnes.

OBSERVATIONS EN ALSACE:

L'article ci-dessous a été publié dans le quotidien régional "L'Alsace," Haut-Rhin, France, le Samedi 15 Août 1998 dans l'édition de Colmar.

ÉTRANGE
Nouveaux OVNI

Ainsi que nous l'avons indiqué dans notre édition d'hier, le centre d'études OVNI France affirme avoir recueilli des témoignages sur ce qui est décrit comme un "objet non identifié." A la suite de la parution de cet article, une habitante de Horbourg-Wihr, Françoise Petermann, nous a précisé avoir constaté un phénomène semblable dans la nuit de samedi à dimanche."Il était environ 23 h 30. J'étais en train d'arroser mon jardin lorsque quelque chose, dans le ciel, a attiré mon attention, a-t-elle expliqué. Il s'agissait de lumières blanches formant un triangle. Je ne me souviens pas d'avoir entendu un bruit. Cela s'est passé très rapidement." Mme Petermann a pensé avoir affaire "à un avion bizarre" jusqu'à ce que sa belle-soeur, domiciliée à Sainte-Croix-en-Plaine, lui confie une anecdote identique. Cette dernière ajoute que "deux points rouges étaient placés à l'arrière du triangle. L'OVNI avançait doucement, assez en hauteur. On avait l'impression qu'il faisait du sur-place." A la base aérienne de Meyenheim, on précise qu'aucune activité militaire n'a eu lieu, dans la nuit de samedi à dimanche, sur ce secteur.

UN OVNI FILME A 10 METRES AU DESSUS DU SOL EN PLEIN JOUR:

Article paru le 11.09.1998 dans le journal "La Depêche."

Note: le CNES est en quelque sorte la NASA Française. Le SEPRA, un service du CNES, est le groupe d'étude officiel financé par le gouvernement Français qui traite du phénomène OVNIS.

Le Cnes de Toulouse en étudie les images

UN OVNI DANS LE CIEL DE GRENOBLE?

Dimanche soir, un amateur a filmé pendant deux minutes un mystérieux objet non identifié. La cassette vidéo a été confiée au Cnes de Toulouse qui juge le cas "exceptionnel."

Un objet volant non identifié a-t-il survolé à très basse altitude la région de Grenoble dimanche soir? C'est la question qui mobilise ces jours-ci les scientifiques du Cnes, et en particulier ceux du Service d'expertise pour les phénomènes de rentrée atmosphérique, le fameux Sepra. "Il s'agit d'un cas exceptionnel. L'enquête que nous conduisons pourrait apporter des informations importantes," précisait hier soir Jean-Jacques Vélasco qui dirige ce service depuis 1977.

Le Sepra, qui fait autorité en France, veut prendre cette affaire au sérieux, d'autant que l'apparition a été filmée pendant deux minutes au camescope par un amateur. La cassette originale a été confiée au Cnes et au laboratoire d'analyse d'images qui va en extraire des images numérisées pour étudier de plus près cet objet non identifié.

Pour l'heure, tout porte à croire qu'il ne s'agirait pas d'un canular.

A 10-m du sol

Dimanche soir donc, un père de famille, qui filmait son enfant dans une poussette, a eu son attention attirée par la présence d'un objet en suspension dans l'air et soumis à d'intenses vibrations verticales. L'opérateur a alors dirigé sa caméra vidéo vers l'engin volant. Celui-ci était situé à 10-m du sol environ et s'est éloigné rapidement après avoir survolé les trois témoins qui se trouvaient là. Ce sont, tout au moins, les détails fournis à la brigade de gendarmerie, qui a été aussitôt prévenue. Celle-ci a procédé à des vérifications immédiates, contactant les aéroports pour s'assurer qu'il n'y avait pas de risque de confusion avec une circulation aérienne locale. La cassette a été visionnée dans les locaux de la gendarmerie qui, à son tour, a voulu accréditer le sérieux des témoins.

Prévenu, Jean-Jacques Vélasco a donc décidé de se déplacer dans la région de Grenoble où, depuis lundi, il se livre à de véritables investigations. L'enquête ne fait que débuter. Il a été procédé à une reconstitution en présence des témoins ainsi qu'à des prélèvements sur l'environnement! Pour le Sepra, ce cas est d'autant plus intéressant qu'il s'agit d'une observation de jour et à faible distance.

Méthode scientifique

Mais seule l'analyse de la cassette qui, elle, pourrait durer plusieurs mois, permettra de mieux cerner la réalité de ce phénomène. "Ce film contient une information qui est tout à fait exploitable. Comme l'exige la démarche du Cnes, nous analyserons les faits selon une rigoureuse méthode scientifique," souligne Jean-Jacques Vélasco.

Depuis la création du Sepra, 3.100-phénomènes ont été observés ou rapportés. Mais, en vingt ans de collecte, seuls vingt cas d'apparition résisteraient encore à l'analyse : "Pour ces quelques exemples, nous possédons ce qu'on pourrait appeler un faisceau de présomptions, sans pouvoir détenir la preuve absolue. Cette preuve, nous l'aurons le jour où nous pourrons récupérer sur terre des matériaux qui ne relèvent pas de nos technologies," conclut le directeur du Sepra.

L'histoire de l'Ovni de Grenoble est aujourd'hui entre les mains de Jean-Jacques Vélasco.

Jean-Marie DECORSE

L'OVNI FILME A VOREPPE, FRANCE, SEPTEMBRE 1996:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France Soir, le 12 Septembre 1998.

Voir aussi le communiqué du SEPRA correspondant. L'affaire sera ensuite expliquée par le SEPRA comme ayant été un ballon à l'hélium en forme d'animal.

OVNI - Une famille de l'Isère filme une soucoupe volante
La sphère incandescente intrigue les chercheurs

GRENOBLE
De notre correspondant
Serge THOMAS

A l'heure ou Canal Plus diffuse le film "Mars Attack" et ou M6 reprend la diffusion de "X Files," l'affaire pourrait prêter à sourire. Dimanche dernier, une famille de Voreppe, près de Grenoble, a vu un OVNI près de sa maison au-dessus d'un cerisier. Enième témoignage sur ces fameux Objets Volants Non Identifiés? Cette fois, les choses semblent plus sérieuses.

Camescope

Les témoins ont en effet filmé la scène et les scientifiques se sont déplacés pour recueillir des éléments sur le phénomène qu'ils qualifient de "très intéressant." Dimanche vers 20 heures, toute la petite famille de Voreppe, le père, la mère, l'enfant de trois ans et la grand-mère, s'apprête à dîner tranquillement dans le jardin, Tout à coup, à quelques mètres au-dessus du cerisier du voisin, une sorte de soucoupe volante les survole. Une sphère métallique de cinq à sept mètres de diamètres, incandescente.

Une fois le moment de surprise passé, le père se précipite sur son camescope. Pendant deux minutes, l'OVNI va rester en vol stationnaire avant de repartir en direction du Vercors. Les membres de la famille sont certain de ne pas avoir rêvé. Et puis, il y a le film qui montre bien un OVNI. Le père appelle les gendarmes. Persuadés du sérieux des témoignages recueillis, ceux-ci alertent le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) de Toulouse. Très intéressés, deux scientifiques du service d'expertise des phénomènes atmosphériques (SEPRA) décident de se rendre en Isère pour rencontrer les témoins, et surtout récupérer le précieux film.

En deux jours à Voreppe, ils ont effectué de multiples prélèvements dans le jardin, repartant notamment avec des branches du cerisier. Et puis, dimanche soir, toujours vers 20 heures, une voisine a, elle, constaté de curieuses interférences sur sa télévision.

"Il s'agit d'un dossier très sérieux et très intéressant, confirme Jean-Jacques Vélasco, patron du SEPRA. A ma connaissance, c'est la première fois en France qu'un OVNI est filmé d'aussi près. Apparemment, il n'y a aucun trucage." Les témoins du survol se refusent pour l'instant à parler aux journalistes mais sont cependant prêts à céder les images de l'OVNI au plus offrant.

DEBAT "OVNIS" SUR LA TV REGIONALE AVEC SOS OVNI EST:

L'article ci-dessous a été publié dans le quotidien régional "L'Alsace," Haut-Rhin, France, le Samedi 03 Octobre 1998 dans la section des informations régionales.

Opinion publique: les Ovni

"Opinion publique", le magazine de la rédaction de France 3 Alsace tourne cette semaine ses caméras vers le ciel pour scruter les mystères de l'espace. Les objets volants non identifiés seraient fréquents dans notre région, quelque 400 observations ayant été effectuées depuis une cinquantaine d'années. "Opinion publique" tentera d'expliquer ces phénomènes avec Christian Morgenthaler d'SOS Ovni, Agnès Acker, directrice du Planétarium de Strasbourg, le commandant Lejeune de la gendarmerie du Bas-Rhin et Dominique Pigeon, témoin d'un phénomène. Sur France 3 Alsace, aujourd'hui à 17 h 40.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les ovnis dans la presse en 1998

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les OVNIS dans la presse quotidienne (US airships de 1878 à
» Les ovnis dans la presse en 1977
» Les ovnis dans la presse en 1994
» Les ovnis dans la presse en 1988
» Les ovnis dans la presse en 1998

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-