Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Les ovnis dans la presse en 1996

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis dans la presse en 1996   Lun 03 Déc 2007, 19:52

OVNI RAPPORTE DANS LES NOUVELLES HEBRIDES, JANVIER 1996:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France Soir, le 16 Janvier 1996.

Nouvelle zébrure?

Plusieurs habitants de l'archipel de Vanuatu (Nouvelles Hébrides) affirment avoir vu mardi dernier, à la tombée de la nuit, un objet "rouge orangé" se déplaçant à une "vitesse incroyable" zébrer le ciel pendant "sept à huit minutes." L'un des témoins, Norm Sanson, un pilote de la compagnie aérienne locale Vanair, estime que l'objet ne pouvait pas être les débris d'un satellite "à cause de la position du soleil à cette heure-là." Un autre témoin, un pilote Canadien en vacances, a expliqué que l'objet est d'abord venu du sud, puis a effectué un virage vers l'ouest avant de disparaître à l'horizon.

OVNI EN FRANCE, LENTHERIC, 1996:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Midi Libre, France, page 2, le 8 mars 1996.

Hameau de Lentheric
Deux habitants on vu un "étrange" objet volant

Deux habitants du hameau de Lentheric, un retraité agricole et sa femme, sortis vers 22 h 30, mercredi soir, pour prendre du bois pour leur cheminée... ont aperçu un étrange objet volant: "un engin de la taille d'une montgolfière en feu" ont-ils assuré.

Après vérification auprès des services de Gendarmerie et de l'Armée (Délégation militaire de Montpellier et Ecole d'application) aucun hélicoptère ou avion militaire n'était en opération à cette heure-là - l'heure d'arrivée de l'avion de ligne en provenance de Paris à destination de Béziers-Vias dans le secteur.

Les mairies avoisinantes interrogées n'ont recueilli aucun autre témoignage concordant.

L'INCIDENT DE RENDLESHAM DANS LA PRESSE DE 1996:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Mail, Londres, R-U., auteur Nick Pope, le 15 mai 1996.

Une intelligence a visité les bois - son origine n'était pas terrestre
A trois heures du matin du 27 décembre 1980, les hommes de deux patrouilles de la sécurité en inspection de routine du périmètre de la base aérienne RAF/USAF à Woodbridge dans le Suffolk ont vu des lumières brillantes parmi les arbres de la forêt adjacente de Rendlesham. Leur première interprétation avait été qu'un avion pourrait avoir dépassé ou mal situé la piste et foncé dans les arbres, bien qu'ils n'aient entendu aucun bruit. Ils ont demandé la permission d'aller au-delà des portes du camp, ce qui leur a été dûment accordée. Dans la forêt il est bientôt apparu clairement que l'objet n'était aucunement un avion. Ils ont vu un engin métallique, triangulaire, différent de tout ce qu'ils avaient vu avant et l'avaient poursuivi parmi les arbres. Et ce n'était pas tout.

Deux nuits plus tard, il y avait eu une observation semblable, et une équipe plus nombreuse, menée par le commandant adjoint de la base, le Lieutenant-Colonel Charles Halt de l'Armée de l'Air des Etats-Unis, est sortie pour se rendre compte.

Hall et son équipe ont avancé dans la forêt, laissant d'autres hommes à proximité de lumières puissantes, appelées des "éclaire-tout" [light-alls] chez les militaires, qui avaient été apportées pour éclairer la scène. Leur équipement s'est comporté étrangement. Bien que le magnétophone, le compteur de Geiger et les appareils de vision nocturne aient parfaitement fonctionné, chacun des trois projecteurs a subi des interférences. Les éclaire-tout ont refusé de fonctionner.

Il est impressionnant d'entendre l'enregistrement de 18 minutes fait par Halt et son équipe tandis qu'ils traçaient leur chemin à travers les broussailles à moins de 150 mètres de la source lumineuse.

"Etrange lumière rouge clignotante vue."

"Non, c'est jaune."

"Bizarre."

"Ca vient vraiment par là."

Halt s'est très bien rappelé la lumière les années suivantes: "elle palpitait comme si c'étaient un oeil vous faisant des clins d'oeil et autour des bords il a semblé y avoir des coulées de métal fondu. Me voici, haut fonctionnaire, qui habituellement nie cette sorte de chose et travaille à les debunker, et je me retrouve au milieu de quelque chose que je ne puis pas expliquer."

Ce qu'il ne pouvait pas expliquer était que la lumière mobile, maintenant rouge, maintenant jaune, a soudainement éclaté en morceaux, chacun d'eux d'une lumière blanche, et a alors disparu. Immédiatement, il a vu trois objets dans le ciel, comme des étoiles, sauf qu'ils ont dégagé une lumière rouge, verte et bleue et ont filé dans toutes les directions avec des mouvements vifs, à angles brusques. Ceux au nord ont semblé elliptiques une fois vus à travers un télé-objectif, mais leur forme a changée en cercles pleins.

Ils ont été visibles pendant deux ou trois heures et ont de temps en temps envoyé vers le bas des faisceaux de lumière ou d'énergie - Halt ne peut pas dire. Son scepticisme a disparu. "J'étais vraiment stupéfait", admet-il.

Un mile plus loin, John Burroughs de l'aviation des Etats-Unis était avec son véhicule, encore en train de tenter de réparer les éclaire-tout en panne. Un éclair bleu est passé près de lui à hauteur de tête et les projecteurs se sont allumés. La lumière a traversé les fenêtres ouvertes de son camion et a disparu dans la distance. Alors les projecteurs se sont éteints.

Larry Warren, de l'aviation des Etats-Unis était avec une autre équipe. Il peut encore indiquer exactement l'endroit précis où il a vu la lumière, en un cercle de brume étrange, dans un champ. Tout le champ avait été illuminé par une lumière brillante. Une boule rouge incandescente s'est approchée à travers champ et Warren a d'abord pensé que c'était un avion A-10 arrivant pour atterrir. Mais elle s'est arrêtée au-dessus du cercle de brume et a éclaté, sans bruit, sans chaleur, en une galaxie de lumières colorées.

D'une façon ou d'une autre - et Warren était incapable d'expliquer comment - la vapeur de brume et les lumières colorées se sont transformées en un objet structuré. Il a estimé avoir 30 pieds de large à sa base et 20 pieds de haut.

Il y avait une rangée de lumières bleues à son dessous et la chose entière a brillé avec un effet d'arc-en-ciel ou un effet perlé, si lumineux qu'il était difficile de le regarder.

Il y a également des rapports d'animaux d'une ferme locale pris de frénésie. Le rapport de Halt mentionne que des contrôles faits le lendemain dans les régions boisées. Trois dépressions de 1,5 pouces de profondeur et 7 pouces de diamètre ont été trouvé dans le sol dans les bois. Les mesures au sol sur le compteur Geiger étaient de 25 fois le niveau normal.

Un voile de secret est tombé sur Rendlesham. Des vols non-programmés sont arrivés et sont repartis. On a dit aux gens de se taire et d'oublier les lumières. Même Halt a été laissée dans l'ignorance. Son supérieur lui a dit de faire parvenir son rapport au Ministère de la Défense, ce qu'il a fait. Mon prédécesseur au bureau des OVNIS ne semble pas avoir accusé réception. Déconcerté et fâché, Halt attend toujours sa réponse de notre part 15 ans après.

Que s'est-il réellement produit à la forêt de Rendlesham? Le chroniqueur scientifique Ian Ridpath propose que les lumières dans les arbres aient été en réalité le phare d'Offord Ness, à six miles de distance. Les indications temporelles sur la bande enregistrée de Halt correspondent aux rythmes du phare. Mais, comme Halt l'a indiqué, un phare n'éclate pas, ne change pas de forme, n'envoie pas des faisceaux de lumière vers le bas.

Nous n'avons aucune preuve qu'un engin extraterrestre a atterri dans la forêt de Rendlesham, mais nous n'avons aucune preuve que cela ne s'est pas passé. Clifford Stone, un ancien officier de renseignement, croit que Washington a la réponse et la garde secrète. Une technologie fortement avancée est apparue en ces bois et il y avait une intelligence en action. "Cette intelligence," dit Stone, "n'a pas son origine sur Terre."

Le phénomène OVNI dans la presse quotidienne:
Un article qui pourrait interesser ceux d'entre nous qui ne voient pas le rapport entre les affaires de mutilation de bétail et les OVNIS.

THE DESERET NEWS, ARTICLE DE 1966:

Publié le 30 Juin 1996, © Deseret News Publishing Co.

Le "Deseret News" est le second grand journal en Utah, ce n'est pas un petit journal local à cancan.

Voici l'article intégral:

Survols fréquents? Ces aliens sont bien là.
Par Zack Van Eyck, reporter de la rédaction du Deseret News.

Pour des espèces qui censément n'existent pas, les aliens circulent vraiment beaucoup.

Les êtres extraterrestres et les engins qu'ils pilotent soi-disant sont bien une partie indélébile de la culture Américaine et mondiale. Vous ne pouvez pas regarder la TV bien longtemps sans y voir quelque référence aux extra-terrestres. C'est comme si ils ont loué une société de relations publiques efficace pour assurer leur couverture médiatique.

Même Hollywood fait une nouvelle fixation sur les extra-terrestres. "Independance Day" est prévu comme le film à audience record de cet été, et lâche une invasion extra-terrestre de la terre dans les cinémas près de chez vous cette semaine.

Naturellement, tout le monde sait que les humains sont la seule vie intelligente dans l'univers, que les OVNIS n'existent pas, que tous les cercles dans les récoltes sont truqués par deux vieillards anglais, que les mutilations de bétail sont effectuées par des coyotes armés de laser et que le bigfoot aura une facture considérable à payer quand il ramènera son costume de location.

Et bien, pas tout le monde.

"Mon avis personnel, je ne m'exprime pas au nom du planétarium de Hansen ou du comté de Salt Lake, est que l'univers est empli de vie," a dit Patrick Wiggins, un porte-parole pour le planétarium.

"Il y a plus d'étoiles dans le ciel qu'il n'y a de grains du sable sur la planète Terre. L'idée que parmi ce nombre incroyable d'étoiles il y a seulement une planète sur laquelle existe la vie est risible. C'est l'égocentrique au maximum."

Terry et Gwen Sherman souhaitent qu'une partie de cette vie intergalactique ait trouvé quelque autre endroit pour batifoler.

Depuis plus d'un an maintenant le ranch de 480 acres des Shermans juste au Sud de Fort Duchesne dans le comté d'Uintah a été le siège d'une intense activité OVNI et paranormale bizarre - d'une étrangeté que même les Sherman, qui en ont été les témoins visuels et photographiques ont des difficultés à accepter comme étant une réalité.

"Nous nous sommes demandés pendant longtemps ce que nous voyions, si cela avait quelque chose à voire avec un projet top-secret," a dit Terry Sherman, qui a à contrecoeur accepté de parler publiquement au sujet de ces événements pour la première fois. "Je ne sais pas vraiment quoi penser de cela."

Les Shermans, leur fils d'adolescent et leur fille de 10 ans ont vu trois types spécifiques d'OVNIS à plusieurs reprises pendant les 15 derniers mois - un petit engin en forme de boîte avec une lumière blanche, un engin de 40 pieds de long, - et un engin énorme de la taille de plusieurs terrains de football. Ils ont vu un engin émettre un rayon rouge ondulant ou un faisceau lumineux pendant qu'il volait. Ils ont vu d'autres lumières aéroportées, dont certaines ont jailli de portes oranges et circulaires qui semblent apparaître en plein air. Ils ont enregistré deux des observations en vidéo.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1996   Lun 03 Déc 2007, 19:53

Cercles Mystérieux

Ils ont par le passé découvert trois cercles d'herbe aplatie, chacun d'environ 8 pieds de diamètre, en un arrangement triangulaire à environ 30 pieds l'un de l'autre. Dans un pâturage voisin, d'autres marques étranges ont été trouvées sur le sol - des cercles d'environ 3 pieds de large et d'un ou deux pieds de profondeur avec la terre au centre parfaitement aplatie.

L'une des lumières volantes a suivie la voiture de Gwen sur son trajet vers la maison quand elle rentrait de son travail pendant une nuit. Et tandis qu'il était dehors dans un des champs avec les chiens de la famille, Terry avait entendu des voix masculines parler une langue peu familière. Les voix ont semblé être à environ 25 pieds au-dessus de lui, mais Terry ne pouvait rien voir du tout. Les chiens étaient paniqués. Ils ont aboyé et ont grogné avant de fuir se cacher à la maison du ranch, a dit Terry.

Les Sherman ont relié les observations avec la mort ou la disparition de sept de leurs vaches. Quatre ont disparues sans laisser de trace. Trois autres ont été trouvées mortes et partiellement mutilées.

"Nous en avons assez vu (des OVNIS) et nous savons assez bien à quoi ces engins ressemblent, et je pense qu'il sont certainement associés aux mutilations de bétail - quand nous voyons les engins et puis examinons le bétail, nous avons des problèmes," dit Sherman.

"Vous parlez à un bon nombre de gens aux alentours ici qui a un moment ou un autre ont vu quelque chose qu'ils ne peuvent pas expliquer. Il y a eu beaucoup de mutilations de bétail, et beaucoup d'entre elles n'ont pas été rapportées. Plusieurs (propriétaire de ranch) m'ont indiqué que quand cela est arrivé (les mutilations), ils ont appelé les autorités et les autorités ne pouvaient faire rien, c'était donc juste un gaspillage de temps et d'efforts."

De fait, le gérant des dossiers du département du shérif du comté d'Uintah a dit que son département n'a pas reçu des rapports d'OVNIS ou de mutilations de bétail dans sa mémoire récente. Le shérif Ralph Stansfield dans le comté voisin de Duchesne a dit qu'il ne sait rien de rapports d'OVNIS ou de mutilations dans les 18 derniers mois.

Bien que Les Sherman n'aient rien dit aux fonctionnaires à propos des mutilations de bétail ou de l'activité d'OVNIS, ils se sont confiés à Joseph "junior" Hicks, un professeur retraité du lycée Roosevelt qui a étudié plus de 400 observations d'OVNI dans le bassin d'Uintah depuis le début des années 50.

Les rapports d'OVNIS pendant cette période se comptent en milliers, selon Hicks, et certains ont été associés aux mutilations de bétail. Au cours des années, dit Hicks, au moins une demi-douzaine de témoins oculaires lui ont indiqué qu'ils ont vu des êtres vivants à travers les fenêtres ou les hublots d'OVNIS.

Pour Hicks, les observations des Sherman sont extraordinaires pour leur nombre, durée et qualité. Mais ce dont ils ont été témoin est à peine peu commun pour le bassin d'Uintah, a-t-il dit.

"J'estimerais à plus de 10 pour cent la population du bassin d'Uintah qui a vu quelque chose," dit Hicks. "Je pense que ce qui se produit est que nous sommes visités par des êtres d'un autre monde ou d'un autre endroit. Je pense que principalement c'est de la recherche et de l'exploration."

Les observations abondent

L'activité OVNI de l'Utah n'est pas limitée au bassin d'Uintah.

Un film controversé de disques volant a été prise par un officier de la Navy près de Tremonton en 1952. Un "aérolithe" qui a filé au-dessus des cieux de la ville de Salt Lake City a créé une attention considérable dans la région de Nephi en 1962 est considéré comme douteux par certain enquêteurs ufologues.

Pat Roach, une femme de Lehi travaillant pour Geneva Steel, a attiré l'attention nationale quand elle a fait connaître en public son compte rendu d'un enlèvement par des extra-terrestres étrangère qu'elle s'être produit en 1973.

Bill Lyons, un investigateur du MUFON dans le comté de Iron, est intrigué par un incident de Février 1993 dans lequel un homme et une femme ont vu des douzaine d'OVNIS près de Hurricane, y compris un engin en forme d'oeuf avec un train d'atterrissage de la taille de poteaux téléphoniques et un grand engin en forme de hot dog. Après les observations, les couples ont examiné le sol dans le voisinage et ont trouvé une traînée de petites empreintes de pas à trois doigts de pieds dans la neige. D'autres marques ont indiqué qu'une queue pourrait avoir traîné derrière celui qui avait fait les empreintes.

"La chose qui m'a frappé au sujet de cette observation était sa profondeur et la copieuse quantité d'information," dit Lyons. "Il y avait tellement de détail dans cette affaire."

La femme, qui habite à Kanab, a confirmé son observation dans une entrevue avec le Deseret News mais n'a pas voulu que son nom soit publié.

Ryan Layton, un résidant du comté de Davis, a interviewé plus de deux douzaine d'Utahns qui prétendent avoir vu des OVNIS. Il connait un couple du comté d'Emery dont la fille de 16 ans croit qu'elle a été enlevée à plusieurs reprises par un étranger avec des yeux incandescents rouges.

"Je sais qu'ils sont là," dit Layton.

L'homme d'affaires Paul Pedersen a accepté de parler publiquement pour la première fois au sujet d'un événement qu'il dit s'être produit en 1964. Tandis que Pedersen quittait la maison d'un ami é Emigration Canyon tôt un matin, il a remarqué un engin ovale énorme dans le ciel au-dessus de lui.

"Il a dérivé vers le haut puis vers le bas et alors a plané au-dessus de la voie," dit Pedersen. "Alors qu'il restait immobile, à l'intérieur des êtres sont venus aux hublots et ont regardé vers moi. Cela m'avait déstabilisé parce qu'il faisait si sombre que je savais que je ne pouvais pas être vu par des yeux humains... Ils ont resssemblé à des gens. Ils étaient silhouettés contre la lumière verte dans le fond."

Pedersen a alors reçu un message télépathique des êtres. Ils ont demandé s'il voudrait venir avec eux.

"C'était une voix de un individu," il a dit. "Je n'ai rien dit mais répondu par la pensée. Ma pensée était que je ne puis pas partir, que j'avais une épouse et deux enfants qui dépendent de moi. Leur réponse fut, "c'est d'accord," et l'engin a juste plané vers le haut au-dessus des arbres et est allé au-dessus de la montagne derrière moi."

Ray Kelsey de West Valley City indique qu'il travaillait dans un gisement de pétrole du Wyoming dans les années 70 quand lui et 250 autres ont vu un OVNI au-dessus d'une plate-forme pétrolière. L'installation a plus tard explosée. Les supérieurs de Kelsey ont dit aux ouvriers de ne pas rapporter l'incident.

"Ils prenaient quelque chose venant du sol, du pétrole ou quelque chose de noir, mais ce n'était pas un jet continu. C'était des particules - comme un faisceau," dit Kelsey. "Leur vaisseau lui-même avait différentes lumières colorées et était transparent."

Le réalisateur de films local Trent Harris, qui commandite un festival du film OVNI à Bicknell le mois prochain, a entendu des histoires semblables récemment tandis qu'il tournait dans le parc national de Zion.

"Vous ne pouvez pas jeter une pierre dans le Sud de l'Utah méridional sans frapper quelqu'un qui a été enlevé," dit Harris.

Pas de preuve solide

Les preuves solides pour soutenir de telles affirmations manquent cruellement, cependant, et on ne peut tout simplement pas faire confiance à des comptes rendus de témoins oculaires, selon Barry Karr. Il est le directeur exécutif du nouveau Comité pour la Recherche Scientifique sur les Affirmations du Paranormal, basé à New York, qui édite le magazine "Skeptical Inquirer".

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1996   Lun 03 Déc 2007, 19:53

"Il n'y a aucune bonne preuve physique que nous sommes visités par des êtres d'autres planètes," dit Karr dans une interview téléphonique. "Il n'y a pas de doute que des gens voient des choses dans le ciel qu'elles ne peuvent pas identifier, mais cela veut juste dire qu'à l'heure actuelle ces choses sont non identifiés."

Karr dit que de nombreux membres de CSICOP sont ouvert à l'idée que la vie intelligente puisse exister ailleurs. Ils ne croient juste pas que ces vies visitent maintenant la terre.

"Nous ne savons pas exactement ce qu'ils ont vu," a dit une fois Karr au sujet de ce qu'on lui a dit de ce que les Sherman ont vu. "Vous ne pouvez pas prendre le témoignage de témoin oculaire pour preuve. J'ai des gens qui m'ont raconté des histoires élaborées au sujet de ce qu'elles ont vu et quand vous faites des recherches il s'avère que c'était un ballon dirigeable. Je pense qu'il est très peu probable que ce qu'ils voient soit venu d'une autre planète."

Paradis des OVNIS

Le ranch de Shermans serait un paradis s'ils faisaient de la recherche sur les OVNIS, mais les lumières étranges dans le ciel n'étaient pas ce que le couple recherchait quand ils ont acheté le ranch il y a deux ans. Ils voulaient un endroit calme où ils pourraient être tranquille loin de tout. Gwen, une native du bassin d'Uintah, et Terry, qui s'est déplacé ici depuis l'Arizona quand il avait 17 ans, n'avaient aucune idée de ce qui les attendait.

Le ranch a été inutilisé pendant sept ans après que les propriétaires précédents soit décédés, et il leur a fallu quelque temps avant qu'ils aient terminé de transformer la vieille maison et y emménage. Avant qu'ils aient pris résidence, Terry remarqué un des dépressions circulaires étranges dans le pâturage à l'ouest de la maison. Il a supposé que quelqu'un avait enlevé un arbre.

En avril de 1995, la famille a obtenu un avant goût de ce qui allait de venir. Terry a fait un pas hors de la maison pour contrôler une vache qui mettait bas dans le sud de champ de la maison quand il a remarqué des lumières dans le champ. Il a supposé qu'elles appartenaient à des voitures d'enfants, peut-être des gosses d'une ferme d'équitation voisines.

Cela n'avait pas beaucoup du sens, cependant. Le ranch est isolé, à trois miles de la route principale, et l'accès est découpé par une crique et une énorme arête rocheuse.

"Elles sont arrivées nettement ici et juste au dessus de là ou cette vache a été mutilée," dit Sherman, se dirigeant là où ce premier OVNI a été vu. "Il est allé au-dessus de quelques peupliers là qui ont probablement de 40 à 50 pieds de haut. C'est la première fois que nous avons réalisé que ce n'était pas une voiture."

Gwen n'a pas vu l'objet cette fois là mais a eu sa propre observation plus tard.

"Cela a ressemblé à des phares, mais ils étaient un peu à l'écart de l'engin et il y avait une chose incandescente rouge, environ comme un cercle de 18 pouces," elle a dit. "Il a illuminé tout le côté de la montagne comme si on était en plein jour."

Dans les mois qui vont suivre, Les Sherman ont vu des lumières et des objets volants innombrables, y compris plus qu'une douzaine lors d'une seule soirée. Les observations se produisent généralement pendant une nouvelle lune et souvent quand le ciel est obscurci ou orageux. Leur rencontre la plus récente a eu lieu en mai pendant un orage.

Terry et son fils croient qu'ils ont pu avoir communiqué avec un des engins. Pendant qu'ils voyageaient vers l'ouest sur la route du ranch un soir, ils ont vu un objet éclairé se dissimuler derrière l'arête rocheuse comme pour les éviter. Quelques moments plus tard ils sont parvenus à jeter un coup d'oeil furtivement sur l'objet. Avant qu'il puisse se dissimuler à nouveau, ils ont levé leur bras et fait des signes. La lumière a clignoté en marche et en arrêt trois fois, comme pour leur faire un signal, et alors disparue.

Mutilations de bétail

Peu après que les observations aient commencé, Les Sherman a trouvé une de leurs vaches morte dans un champ. Elle avait trou étrange au centre de son globe oculaire gauche mais elle était par ailleurs intacte, sans traces de sang. Il n'y avait aucune indication de prédateurs, d'empreintes de pas ou de traces de pneu. Une odeur étrange, comme celle d'un produit chimique, était présente.

Plus tard, une autre vache morte a été trouvée avec un trou semblable dans son oeil gauche et un trou de 6 pouces de profondeur découpé hors de son rectum. La même odeur chimique était présente.

Des mutilations de bétail ont été rapportées à travers les Etats-Unis depuis les années 60, en particulier dans les Etats de l'Ouest. Dans des cas "classiques" de mutilation, l'anus est retiré et les mamelles et les organes génitaux de la vache sont enlevés, tous avec la précision de la chirurgie au laser et aucun signe évident de sang. Les Sherman, qui exercent une surveillance étroite sur leurs bétail, croient qu'ils ont pu avoir interrompu les mutilateurs avant qu'ils n'aient pu finir.

Alors des vaches ont commencé à disparaître.

"Nous sommes montés à cheval pour rechercher notre bétail jusqu'à ce que nous ayons réalisé qu'ils "disparaissaient," dit Terry.

L'un a semblé être soulevé de la neige où il s'était tenu. Les Shermans a vu les traces de la vache mener dans le champ, mais ces traces se sont arrêtées au bord du champ près de quelques arbres. Le secteur où la vache a apparemment laissé ses dernières empreintes était entouré par un cercle des brindilles et de branches cassées. Au-dessus, Terry a noté que les sommets des arbres ont semblé avoir été découpés.

"Si c'est dans la neige, il est difficile pour un animal de 1.200 ou 1.400 livres de marcher sans laisser de traces ou pour s'arrêter et marcher en arrière en revenant exactement dans ses traces," dit Terry. "Il était simplement parti. C'était très bizarre. "

La dernière des trois vaches mortes a été trouvé en janvier dans un groupe d'arbres au bord du même champ. La vache, qui avait été vue vivante par le fils de Sherman à peine cinq minutes plus tôt, a eu un trou de 6 pouces de large, 18 pouces de profondeur creusé hors de son rectum et avançant à l'intérieur du corps. Il n'y avait aucun sang sur la vache ou la neige, et la même odeur chimique était présente. Il y avait un cercle des brindilles autour de la vache tombée et les dessus des arbres ont semblé endommagés.

Karr est sceptique. Il croit les conclusions d'une étude 1980 du Nouveau Mexique par l'agent du FBI en retraite Ken Rommel, qui a décidé que les mutilations là bas étaient le résultat de plantes toxiques et d'animaux prédateurs. Les résultats de Rommel sont rejetés par de nombreux propriétaires de ranch du Nouveau Mexique, une partie d'entre eux ayant perdu des vaches à cause du phénomène dans les années 90.

Difficile à gérer
Les décès et les disparitions de bétail avaient préoccupé, psychologiquement et financièrement. Même si les Sherman se demandent s'ils peuvent croire ce qu'ils voient, leur compte bancaire en a pris un coup. Les mutilateurs n'ont pas pris simplement des vaches, ils ont pris les meilleures, dit Terry.

"J'ai un voisin ici qui est peu disposé à parler mais il m'a dit qu'il y avait eu ce genre d'ennui depuis qu'il était un petit garçon et il a probablement 55 ans," dit Terry. "Il m'a dit, 'les gens penseront que vous êtes fou mais vous ne l'êtes pas. Si vous l'êtes, alors nous tous les deux avons le même problème.'"

Leland Mecham, qui habite à côté à Neola, sait que Les Sherman ne sont pas aliénés. Il a eu deux observations prolongées d'OVNIS, l'une au milieu des années 60 et des autres une décennie plus tard. Le deuxième engin qu'il a vu était colossal et a projeté des rayons de lumière colorée depuis sa partie inférieure. Après qu'il ait balayé le paysage, il s'est élevé, a filé à travers le ciel et a été hors de vue en un instant, dit Mecham.

"Il n'y a aucune possibilité que cela ait été un feu follet ou des ballons comme tout le monde essaye de le faire croire," dit Mecham. "J'étais probablement aussi sceptique que n'importe quel homme vivant, mais quand j'ai vu ces derniers, à mon avis, ils ont dû être pilotés par quelqu'un. Ce ne pouvait pas être autrement. Et je ne pense pas qu'il y a quelque chose que nous ayons qui pourrait se déplacer aussi vite."

Les Sherman pourraient ne jamais savoir la cause ou la raison de ce qu'ils ont éprouvé, mais ils savent une chose - ils veulent juste que cela s'arrête.

ATTERRISAGE D'UN OVNI A VILNIUS, LITHUANIE, JUILLET 1996:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France Soir, le 27 Juillet 1996.

Voir aussi le rapport de la CIA américaine sur ce même événement.

Un OVNI à Vilnius

Un objet volant non identifié a été vu non loin de Vilnius et observé pendant une demi-heure par deux gendarmes qui ont mis en alerte toute la police de la capitale lituanienne. Vers 0 h 30, dans la nuit de mardi à mercredi, sur la route Vilnius-Misdininkaï, près du village de Nemajis, l'ovni - un objet rond, lumineux et secoué de pulsations - stationnait 20 à 30 mètres au-dessus du sol, selon les témoignages des gendarmes. "En même temps, on entendait un bruit étrange semblable à un crépitement électrique ou électronique," ont-ils précisé. Mais lorsqu'ils sont arrivés à 50 mètres environ de l'objet, celui-ci a commencé à bouger, s'est élevé dans les airs puis s'est éloigné rapidement.

COL DE VENCE, SEPTEMBRE 1996:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France Soir, le 10 Septembre 1996.

OVNI dans les Alpes-Maritimes

A en croire deux amateurs d'extraterrestres, un OVNI a survolé le col de Vence (Alpes-Maritimes) dans la nuit de samedi à dimanche. Patrick Langouet et Pierre Beake affirment avoir filmé l'engin qui "avait l'aspect de deux grosses lumières jaunâtres et suivait une trajectoire précise en prenant de l'altitude à une vitesse constante. Après une quarantaine de secondes, une troisième lumière est apparue, légèrement en retrait. Puis l'OVNI a disparu." Les radars de la gendarmerie et de l'aéroport de Nice-Côte d'Azur, eux, n'ont rien vu.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les ovnis dans la presse en 1996

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les OVNIS dans la presse quotidienne (US airships de 1878 à
» Les ovnis dans la presse en 1977
» Les ovnis dans la presse en 1994
» Les ovnis dans la presse en 1988
» Les ovnis dans la presse en 1996

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-