Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Les ovnis dans la presse en 1995

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis dans la presse en 1995   Lun 03 Déc 2007, 19:46

AIRMISS EN CHINE, 1995:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien le Journal de Montréal, Canada, le 15 mars 1995, page 34.

Pékin (AFP). -- Un pilote chinois se disposant à faire atterrir son avion sur l'aéroport de la province de Guizhou, dans le sud-ouest de la Chine, a dû brutalement changer de trajectoire pour éviter - non pas un autre avion - mais un OVNI, a indiqué le journal quotidien Chinois "Le Journal de Nanfang" hier. Selon le journal, le Boeing 737 était à une altitude de 2400 mètres et avait commencé son approche d'atterrissage quand le système anti-collision de l'avion a détecté un objet étrange situé à deux milles et se précipitant droit vers l'avion.

Arrivé à un mile nautique (1852 mètres) de l'avion, l'objet qui a ressemblé à un losange s'est déformé juste sous les yeux du pilote, prenant une forme circulaire et changeant sa couleur de jaune en rouge. L'alarme du système anti-collision de l'avion s'est alors déclenchée.

Le pilote a changé de cours et a pu se poser sans difficultés. Mais l'objet a encore visible pendant une heure sur l'écran de radar de l'avion, avant de disparaître dans le sud vers les montagnes de Dushan, à la frontière des provinces de Guizhou et de Guangxi.

La tour de contrôle du trafic aérien n'a annoncé aucun autre avion dans le secteur à l'heure de l'incident et les autorités locales ont conclu que le pilote avait évité un OVNI. Le Nanfang Daily date cet incident de février.

Un OVNI du même type avait été repéré en novembre dans une forêt dans le nord de Guiyang, selon le journal.

Plus de 5 000 apparitions d'OVNIS ont été déjà rapportées en Chine, ce qui représente le huitième de toutes celles énumérées dans le monde.

LA RENCONTRE AVION OVNI DE GUIZHOU, MARS 1995:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France Soir, le 15 Mars 1995.

L'ovni passe au rouge

Un pilote chinois approchant de l'aéroport de la province de Guizhou, a dû changer précipitamment de trajectoire pour éviter un OVNI, affirme-t-il. Le Boeing 737 se trouvait à 2400 mètres d'altitude quand le système anticollision a détecté un objet étrange situé à 3700 mètres et volant droit sur lui. L'engin qui ressemblait à un losange a pris une forme circulaire et viré du jaune au rouge. Plus de 5000 apparitions d'OVNI ont déjà été signalées en Chine...

L'INCIDENT DE BARILOCHE:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Clarin, de Buenos Aires, Argentine, page 8, le 2 août 1995.

ILS DISENT QU'ILS ONT VU UNE LUMIERE BLANCHE INTENSE

Un phénomène étrange a compliqué le vol d'un avion à Bariloche
Cela s'est passé lundi à 20 h. 15. Le pilote du vol 674 d'Aerolineas Argentina a dit que la lumière "semblait venir heurter l'appareil, mais s'est arrêtée à quelque cent mètres de l'avion." A ce moment, il y a eu une coupure du courant au sol et le personnel de la tour de l'aéroport a dit que "les instruments de contrôle se sont affolés".

Une lumière intense, d'origine non identifiée, a suivi pendant 15 minutes un avion d'Aerolineas d'Argentina qui s'approchait de l'Aéroport de Bariloche pour atterrir. Pendant l'apparition du phénomène - qui a coïncidé avec une coupure du courant dans toute la ville - les instruments de la tour de contrôle on failli. Beaucoup de gens ont dit qu'ils l'ont vu.

Le fait s'est produit lundi à 20 h.15, quand le vol 674 d'Aerolineas, commandé par le pilote Jorge Pulanco, entamait ses manoeuvres d'approche. Quinze minutes avant l'heure prévue pour l'atterrissage, une coupe de la lumière à l'aéroport a obligé à l'appareil à rester en attente pendant dix minutes, jusqu'à ce que le courant soit rétabli.

A ce moment une lumière a commencé à s'approcher de l'avion, ce pourquoi Polanco a demandé à la tour de contrôle s'ils avaient d'autres appareils "avec un cap convergent" à l'aéroport. "Nous lui avons dit que non - a raconté au Clarin le chef de la tour de contrôle, le sous-officier Major Daniel Garcia - . Mais en même temps nous avons vu une lumière entre ambre et blanche qui s'approchait de l'avion, une espèce d'étoile mais bien plus grande et avec une lumière bien plus intense."

Polanco a commenté au Clarin qu'il "semblait que la lumière allait percuter notre appareil, mais elle s'est arrêté à quelque 100 mètres de nous." (voir le récit de Tenia...). Le pilote a rapporté que la lumière a effectué un virage étrange en accompagnant le virage de l'avion, et s'est placée sur un cours parallèle, à 100 mètres. L'ingénieur de vol Jorge Allende a dit que "l'objet est venu à une vitesse de quelque 2.000 km/h" et que "tant cette vitesse que le mouvement de l'objet sont impossibles à décrire."

Escorté par la lumière

Les lumières ont été aussi aperçues par un avión de la Gendarmerie qui, 600 mètres plus haut, se préparait à virer pour atterrir. Le chef du groupement de Bariloche, le Commandant Major Jesus Angel Fino, a informé que le Cheyenne GN705 de cette force, piloté par le Commandant Zipuzak, devait récupérer un patient pour transfert à Buenos Aires.

"Depuis cet avion nous avons confirmé que l'appareil d'Aerolinas était suivi par une lumière très intense", informe Garcia. L'hôtesse de l'air Ana Maria Cancela, qui voyageait dans ce vol, a par la suite rapporté, "l'équipage de la Gendarmerie nous a dit qu'ils pensaient que cette lumière allait nous heurter." Le maire Jorge Oviedo, autorité maximale de l'aéroport, a dit que "le personnel de la météorologie, de la tour de contrôle, le pilote et l'équipage de l'avion ont vu un ovni."

Pendant l'observation, le sous-officier Adjudant Blanco et le Chef Principal ont informé Garcia que les instruments de contrôle "se sont déréglés". A bord de l'avion, selon le pilote, tout les appareils fonctionnaient bien. Mais dans la tour "certains instruments ont commencé à dévier d'une sens à l'autre sans raison apparente", a indiqué Garcia.

Rupture du courant et rupture de nerfs

Quand l'avion a commencé à avancer vers la piste, toutes les lumières dans toute la ville se sont éteintes, sans qu'il n'existe jusqu'à présent une explication de la panne. La descente a de nouveau du être retardé.

"Les passagers sont devenus nerveux - raconte l'hôtesse de l'air - Ils se tenaient des mains et ont commencé à nous regarder, pour voir ce que nous allions faire. Personne n'a pensé que c'était un ovni. Les passagers des premières files ont signalé que des lumières nous accompagnaient, mais elles ne se voyaient pas au premier coup d'oeil (la carlingue était illuminée), et ils ont dû les montrer."

Garcia a raconté: "Quand nous avons pu mettre en fonctionnement le groupe électrogène de l'aéroport, l'avion a entretemps pris de nouveau de la hauteur, en direction du lac Nahuel Huapi, et alors nous avons vu que la lumière s'en approchait beaucoup plus." L'appareil a été maintenu sur une zone de vol à 3.000 mètres jusqu'à ce qu'on ait autorisé l'atterrissage. Polanco indique: "Quand nous sommes descendus nous l'avons vu diminuer et elle a été perdue de vue à toute vitesse vers le sud-est."

Carlos Angueira, président de l'Association des Amis de l'Astronomie, "a écarté que ça ait été une météorite, parce qu'elles ne s'arrêtent pas en air et ne suivent pas une trajectoire parabolique. Cela ne peut pas non plus être un phénomène de refraction, de reflets dans des nuages avec des cristaux de glace."

Avec les mêmes données mais avec l'expérience vécue encore fraîche, le pilote de l'avion a été encouragé à raconter le moment où il a arrêté l'avion: "En atterrissant, je suis resté cinq minutes à attendre dans la carlingue, parce que j'avais l'estomac retourné".

Mariano Cordero (depuis Bariloche) et Sibila Camps

L'INCIDENT DE BARILOCHE DANS LA PRESSE FRANCAISE:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Courier de l'Ouest, France, le 3 août 1995.

Argentine

Les soucoupes volantes prennent l'air

SAN CARLOS DE BARILOCHE (Argentine). -- Une "soucoupe volante" de "couleur blanche", se déplaçant "à grande vitesse en défiant les lois de la physique" a perturbé, dans la nuit de lundi à hier, le trafic de l'aéroport de San Cralos de Bariloche, à 1.800 km au Sud-Ouest de Buenos Aires.

Eviter la collision

Tout à débuté alors qu'un vol en provenance de Buenos Aires avec 102 passagers terminait ses manoeuvres d'approche pour se poser sur la piste de Bariloche.

"Le pilote a dû faire une manoeuvre désespérée pour ne pas entrer en collision avec un OVNI", affirment plusieurs membres des forces aériennes argentines. Selon un officier "au même moment, une coupure de courant s'est produite dans toute la ville et les appareils de mesure de l'aéroport sont devenus fous".

A quinze minutes de vol de miles" [sic] explique le pilote Jorge Polanco.

Lumière blanche

"Au moment où j'entamais la descente, j'ai soudain vu en face une lumière blanche qui venait directement sur nous à toute vitesse, avant de s'arrêter d'un coup à une centaine de mètres (...). Au bout d'un moment, la soucoupe a changé de couleur, deux lumières vertes apparaissant aux extrémités avec une lueur orange dans le centre, qui s'allumait par intermittence", poursuit le pilote.

Au moment où j'amorçais ma dernière approche, les lumières de la piste se sont éteinte d'un coup. J'ai dû remonter, toujours accompagné par l'OVNI qui est remonté à une vitesse surnaturelle" ajoute le pilote. "Quand la lumière est revenue au sol et que j'ai recommencé ma descente, l'OVNI est alors disparu à grande vitesse", conclut le pilote.

LA RENCONTRE AVION-OVNI DE BARILOCHE DANS LA PRESSE FRANCAISE, 1995:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France Soir, le 3 Août 1995.

C'est en prenant connaissance de cette affaire sur le service de télétexte d'une chaîne de TV Suisse Romande en 1995 que j'ai commencé à m'intéresser de très près au problème des OVNIS. Vous trouverez plus d'informations sur le cas de Bariloche ici.

Ovni contre avion: On a frôlé le crash!

En Argentine, un pilote en approche du terrain de Bariloche
n'en a pas cru des yeux.Pourtant plusieurs observations confirment son témoignage

Une "soucoupe volante" de "couleur blanche", se déplaçant à grande vitesse, a perturbé pendant une quinzaine de minutes, dans la nuit de lundi à mardi, le trafic de l'aéroport de San Carlos de Bariloche, 1800 kilomètres au Sud-Ouest de Buenos Aires, ont indiqué une dizaine de témoins oculaires.

Tout à débuté alors qu'un vol d'Aérolinas Argentinas, en provenance de Buenos Aires avec 102 passagers et 3 membres d'équipage, terminait ses manoeuvres d'approche pour se poser sur la piste de Bariloche, une station de sports d'hiver située sur les premiers contreforts de la cordilière des Andes.

"Le pilote a dû faire une manoeuvre désespérée pour ne pas entrer en collision avec un ovni", affirment plusieurs membres des forces aériennes argentines. Selon un officier, qui lui aussi a vu l'ovni, "une coupure de courant s'est produite au même moment dans toute la ville et les appareils de mesure de l'aéroports sont devenus fous."

Intermittence

Plusieurs habitants disent également avoir aperçu l'engin, juste avant la coupure de courant. "A quinze minutes de vol de Bariloche, la tour de contrôle nous a autorisée normalement à entamer nos manoeuvres d'approche," explique le pilote Jorge Polanco.

"A moment où j'entamais la dernière descente, j'ai soudain vu en face une lumière blanche qui venait directement sur nous à toute vitesse, avant de s'arrêter d'un coup à une centaine de mètres. Quand j'ai repris les manoeuvres, l'objet a fait un tour bizarre pour accompagner notre virage de descente et rester en parallèle à une centaine de mètres", indique-t-il. "Au bout d'un moment, la soucoupe, de la taille d'un avion de ligne, a changé de couleur, deux lumières vertes apparaissant aux extrémités avec une lueur orange dans le centre qui s'allumait par intermittence," poursuit le pilote.

Au moment où j'amorçais ma dernière approche, les lumières de la piste de l'aéroport se sont éteintes d'un coup. J'ai dû remonter à 3 miles, en faisant une manoeuvre de fuite, toujours accompagné par l'ovni qui est remonté à une vitesse surnaturelle" et s'est soudain évanoui. "Cet engin ne se déplaçait pas selon les lois physiques et naturelles connues. Je n'en croyais pas mes yeux!" ajoute Polaco, qui avoue être resté, après l'atterrissage, "cinq minutes dans la cabine le coeur au bord des lèvres."

OVNI, FIL ET PANNE DE COURANT A CUTRALCO, ARGENTINE, 1995:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France Soir, le 19 Août 1995.

Ovni: le coup de la panne

Un maître d'école et un pompier de la ville de Cutralco (Argentine) ont affirmé avoir filmé un ovni à très basse altitude. Selon l'instituteur, Luis Luna, "il s'est produit une panne de courant dans toute la ville," au passage de la soucoupe volante. "Soudain, nous avons vu dans le ciel une lumière bleue intense. L'appareil s'est arrêté à trois mètres du sol et est resté immobile pendant quelques secondes."

UN OVNI SURVOLE LA VOITURE D'UN POLICIER, SEPTEMBRE 1995, FRANCE:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France Soir, le 13 Septembre 1995.

Un OVNI survole la voiture d'un policier

Les extraterrestres se seraient-ils manifestés hier matin dans le ciel de Périgueux? C'est du moins ce qu'affirme un officier de police urbaine, Christian Eytier, 45 ans, responsable d'un important commissariat de la banlieue de cette ville. "Vers 6 h 30, au volant de ma voiture, en compagnie de ma fille et d'un petit voisin, venant de mon domicile, j'ai aperçu volant au-dessus de nous un curieux objet lumineux qui nous a suivi pendant 5 à 6 kilomètres. Un chauffeur de poids lourd, ma fille et mon voisin l'ont vu aussi.

"Je puis préciser que j'étais à jeun, car je ne mets pas de gnôle dans mon café au lait. Mais, cette fois, j'ai préféré le relater à la gendarmerie compétente dans ce genre d'affaires.

"Je me souviens d'un rectangle entouré de boules lumineuses et doté d'une sort de projecteur qui émettait des rayons." Le "vaisseau spatial" volait au-dessus de sa voiture, parfois à une centaine de mètres, d'autres fois beaucoup plus bas, zigzaguant au-dessus des arbres bordant la route en virevoltant."

FILM MONTRE A LA TV COREENNE, OCTOBRE 1995:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France Soir, le 18 Octobre 1995.

4 min et 44 sec de soucoupes

Un film montrant de pseudo-objets volants non identifiés se déplaçant en formation à été diffusé hier soir par la télévision sud-coréennen. Ces images, qui auraient été filmées le 4 septembre par un caméraman d'une chaîne locale, font clairement apparaître dix objets lumineux blancs en forme de soucoupes, qui évoluent parallèlement en formation verticale dans un ciel bleu, pendant 4 minutes et 44 secondes.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les ovnis dans la presse en 1995

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les OVNIS dans la presse quotidienne (US airships de 1878 à
» Les ovnis dans la presse en 1977
» Les ovnis dans la presse en 1994
» Les ovnis dans la presse en 1988
» Les ovnis dans la presse en 1995

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-