Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Les ovnis dans la presse en 1990

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis dans la presse en 1990   Lun 03 Déc 2007, 19:24

OVNIS EN UNION SOVIETIQUE, 1990:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The New York Tribune, USA, le 21 juin 1990.

LA PRESSE SOVIETIQUE PUBLIE DES EVIDENCES ETONNANTES DES OVNIS VENANT DE SOURCES MILITAIRES ANTONIO HUNEEUS/SCIENCE FRONTIERS

Deuxième partie.

La semaine dernière nous avons indiqué comment l'Union Soviétique vit une intense vague d'OVNIS et comment, en raison de la Glasnost, ce qui était à une époque un sujet interdit est maintenant présenté en détail par la presse soviétique. Même les cas faisant participer les militaires soviétiques atteignent maintenant le public.

Le 30 septembre 1989, le journal Sotsiahisticheskaya Industriya (Industrie Socialiste) a cité Anatoliy Listratov, Président de la Section des Phénomènes Anormaux de la Société Astronomique et Géodésique, que "des officiers et des pilotes militaires soviétiques avaient récemment commencé à fournir de la documentation sur des observations d'OVNIS." Cet article et des articles semblables ont été traduits par le Forign/Broadcast Information Service du gouvernement des Etats-Unis (FBIS). Une note FBIS "Presse Etrangère" intitulée "URSS: multitude de rapports d'observations d'OVNIS dans les médias" était datée du 22 novembre 1989.

L'article a décrit un des cas de dommages causés par un OVNI des plus sérieux jamais rapportés, impliquant l'envoi de deux avions de chasse soviétiques au-dessus de la ville de Borisov en Biélorussie: "Les équipiers des deux avions Soviétiques ont rapporté avoir vu un grand disque volant dans leur proximité avec cinq faisceaux de lumière émanant de lui: trois faisceaux étaient orientés vers la terre et deux étaient projetés vers le haut quand l'objet a été aperçu la première fois. Le contrôleur au sol a demandé à un des avions de changer son cours et d'approcher l'objet, auquel point le disque a volé au même niveau et a dirigé un de ses faisceaux vers l'avion soviétique en approche, illuminant l'habitacle."

Le log du pilote indique, "à ce moment-là, le co-pilote était aux commandes. Il a observé la manoeuvre que l'objet avait juste effectuée et avait pu lever sa main pour se protéger de l'insupportable lumière. Le commandant d'avion était assis dans le siège contigu, et un brillant rayon de lumière, projetant une tache d'un diamètre de 20 centimètres, est passé à travers son corps. Les deux pilotes ont ressenti de la chaleur."

Un blessé, un tué

Les deux membres d'équipage sont plus tard sont devenus des "invalides," dit l'article. "Le co-pilote a été forcé de quitter son travail à cause d'une détérioration soudaine de sa santé, comprenant l'apparition de périodes prolongées de 'pertes de consciences' soudaines. Le commandant d'avion est mort en quelques mois. La cause de la mort a été énoncée comme le 'cancer 'et les 'dommages à l'organisme en raison du rayonnement d'un objet volant non identifié' ont été indiquées comme facteurs contribuants dans le dossier médical officiel à l'hôpital où ce commandant est décédé."

Ce n'est pas le seul incident OCNI de militaires à être rapporté dans la presse Soviétique. Dans une déclaration sans précédent publiée dans le Rabochaya Tribuna du 19 avril, le général d'aviation Igor Maltsev, chef du personnel principal des forces de la défense aérienne, a ouvertement discuté un radar-visuel et une interceptions en chasseur à réactions sur la région de Pereslavl-Zalesskiy, à l'est de Moscou, dans la nuit du 21 mars. Cet article a été également traduit par FBIS et est parvenu versquelques ufologists américains. Nous avons également mis la main sur une copie de l'article russe intitulé "OVNIS sur des radars de défense aérienne."

En raison de son importance nous citerons le rapport du général Maltsev en intégralité. Il a dit: "je ne suis pas un spécialiste des OVNIS et donc je peux seulement corréler les données et exprimer ma propre supposition. Selon l'évidence de ces témoins oculaires, l'OVNI est un disque avec un diamètre de 100 à 200 mètres. Deux lumières de pulsantes étaient placées sur ses côtés. Quand l'objet volait dans un plan horizontal, la ligne des lumières était parallèle à l'horizon. Pendant le mouvement vertical, elle a tourné et était perpendiculaire à la terre. D'ailleurs, De plus l'objet a tourné autour de son axe et exécuté un 'virage en S' à la fois dans les plans verticaux horizontaux. Ensuite, l'OVNI a été stationnaire au-dessus de la terre et a ensuite volé avec une vitesse excédant celle des avions de chasse modernes de 2 ou 3 fois. Tous les observateurs ont noté que la vitesse de vol a été directement liée au clignotant des lumières latérales: plus elles clignotaient souvent, plus la vitesse était haute."

"Les objets ont volé à des altitudes s'étendant de 1.000 à 7.000 mètres. Le mouvement des OVNIS n'a pas été accompagné du moindre bruit et se distinguait par sa manoeuvrabilité effrayante. Il a semblé que les OVNIS étaient complètement exempt d'inertie. En d'autres termes, ils avaient en quelque sorte un 'arrangement avec la gravitation'. A l'heure actuelle, les machines terrestres ne peuvent vraiment pas avoir des telles possibilités. L'objet a été observé en tant qu'écho radar sur les écrans de radar aéroportés et sur les écrans de plusieurs sous-unités de surveillance électronique. Une seule station n'a pas au l'observation."

Rabochaya Tribuna a également indiqué que des commandants d'unité ont compilés "plus de 100 observations visuelles" et les ont passées au général Maltsev. Le Lieutenant-Colonel A.A. Semenchenko "a reçu l'ordre de se mettre en exercice alerte" à 21:38. "J'ai reçu comme mission de détecter et d'identifier une cible à une altitude de 2000 mètres," a-t-il rapporté. Il a établi le contact visuel, bien que "la cible n'ait pas répondu aux demandes IFF de s'identifier comme ami ou ennemi à défaut de quoi nous tirons." Vu l'incident de Borisov, il est intéressant de noter son commentaire, "avec la permission du poste de contrôle au sol, j'ai verrouillé mes viseurs sur ce rayonnement après avoir vérifier que les armes n'étaient pas engagées." Le journal a également publié les témoignages de quatre capitaines et d'une station de radar et également une photographie prise depuis la route de Yaroslavskiy.

Une 'victoire' pour les fanas d'OVNIS

Les rédacteurs du journal ont commenté que "les fanas des OVNIS peuvent célébrer une victoire. C'est la première fois que les militaires sont ouverts de manière aussi impressionnante à témoigner des 'soucoupes volantes.' Particulièrement satisfaisant, est le fait que la révélation a été faite par des représentants de la défense aérienne, des gens qui possèdent des possibilités techniques uniques pour faire des observations. Peut-être révéleront-ils maintenant des secrets passés, dont les légendes sont très populaires. Espérons que la publication actuelle est une bonne occasion pour d'autres révélations."

Les rédacteurs ont poursuivi en disant que ces incidents "démolissent une hypothèse qui attribue les OVNIS à des phénomènes atmosphériques." C'est particulièrement intéressant puisqu'en juin 1989, la revue militaire soviétique officielle avait publié un article "OVNIS et sécurité," qui avait conclu que les OVNIS étaient très probablement liés à "certaines formations de plasma."

Roswell 1947 - l'incident dans les media modernes

Cette sous-section de ma section Roswell 1947 fournit des nouvelles sur l'incident de Roswell dans les mass media modernes (TV, radio, journaux et magazines. Le fait que je fournisse ces articles n'implique aucun jugement sur leur valeur ou leur exactitude de ma part.

ROSWELL DAILY NEWS, 8 JUILLET 1990:

TRANSCRIPTION TRADUITE:

LE MYSTERE DE ROSWELL EST LE SUJET CHAUD DU RESSEMBLEMENT OVNIS

Par Kris Wheeler
Daily News Staff Writer

PENSACOLA - Dépouiller les mystères des objets volants non identifiés a attiré plus de 1.000 fervents d'OVNIS au Centre Municipal de Pensacola samedi pour les deux jours du Colloque International Annuel du Mutual UFO Network.

Entre autres sujets samedi, ils ont entendu parler d'un des mystères OVNI longuement discuté, un atterrissage supposé d'un engin extraterrestre à Roswell, Nouveau Mexique, en juillet 1947.

Donald R. Schmitt, directeur du MUFON pour l'état du Wisconsin, a longtemps été sur la piste pour exposer ce que lui et beaucoup d'autres croient être une dissimulation de grande ampleur par le gouvernement des concernant la récupération du corps de quatre extraterrestres et d'une épave d'OVNI à Roswell.

"Roswell semble être la cible d'un programme de désinformation," a dit Schmitt.

Cette accusation n'est rien de neuf parmi ceux qui ont fait leurs affaires en étudiant les observations d'OVNIS.

Au moment de l'accident près de la base aérienne d'armée de Roswell, les fonctionnaires militaires ont au commencement nié l'objet qui s'est écrasé en tant qu'OVNI. Mais plus tard les militaires ont changé la version officielle de ce qu'était réellement l'objet, l'identifiant comme un ballon de recherche météo mal dirigé.

Schmitt et plusieurs de ses collègues indiquent qu'il y a des preuves accablantes qu'il en est autrement.

Schmitt et d'autres investigateurs d'OVNIS se sont fondés sur les témoignages au cours des années des officiers du renseignement militaire qui étaient à l'emplacement de l'accident, aux membres de leurs famille, et à la parentée d'un rancher qui a retrouvé l'emplacement de l'accident, pour ssembler leur version du mystère de l'OVNI de Roswell.

Schmitt a indiqué que lui et un collègue ont récemment interviewé deux hommes qui ont été par le passé postés à la RAAFB, qui ont été impliqués dans l'opération de récupération à l'emplacement de l'accident.

La majeure partie du personnel militaire qui a eu connaissance de première main de l'accident est maintenant morte, a dit Schmitt.

Les hommes ont interviewé le chef de la sécurité à l'emplacement de l'accident, et un officier du renseignement militaire et deux des quelques témoins de l'emplacement du crash encore en vie, a-t-il dit.

Schmitt a indiqué que l'ancien chef de la sécurité a refusé de commenter le sujet, disant qu'il était soumis au règle du secret.

Schmitt a s'est demandé pourquoi l'information sur un ballon météo écrasé serait maintenue secrète.

"Pourquoi la nécessité de cacher la récupération d'un ballon météo?" a demandé Schmitt.

L'autre homme interviewé était un agent du renseignement qui a été également impliqué dans la récupération. Schmitt a indiqué que l'homme voulait seulement dire que "quelque chose est descendu et a été récupéré."

Les officiels du MUFON ont choisi Pensacola comme lieu de leur colloque international annuel sur les observations d'OVNIS de l'importance de ceux non loin de Gulf Breeze plus spécifiquement, ces photographies des résidants Ed et Francis [Frances] Walters en novembre 1987.

Les Walters ont écrit un livre concernant leurs expériences appelé "Les observations de Gulf Breeze."

Les photographies et les histoires des Walters ont été contestées récemment par quelques critiques et des investigateurs d'OVNIS qui disent c'est un canular.

Un homme de Gulf Breeze a dit publiquement que Ed Walters lui a montré comment les photos d'OVNIS ont été truquées.

Walters a nié toutes les allégations.

Le MUFON a rouvert son enquête au sujet de Walters. Les officiels du MUFON, cependant, déclarent qu'ils considèrent que les photographies de Walters sont authentiques jusqu'à ce que le contraire soit prouvé.

Les Walters ont été programmés pour parler à la délégation du MUFON et aux centaines de ses invités à ce sujet tard dans la nuit de samedi.

Le colloque de trois jours du MUFON a commencé vendredi et se conclura avec un forum ouvert programmé pour 16 heure aujourd'hui.
n
SOURCE DE L'ARTICLE:

"Mystery of Roswell hot topic at UFO gathering", article dans le journal "Daily News" de Ft. Walton Beach, Floride, USA, 8 Juillet 1990.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1990   Lun 03 Déc 2007, 19:24

OVNIS OFFICIELS EN UNION SOVIETIQUE, 1990:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Arizona Republic, Phoenix, Arizona, le 15 juillet 1990.

Le général Igor Maltsev (à droite) a rapporté dans le journal Rabochaya Tribune du 19 avril 1990, qu'il a eu des rapports de "plus de 100 observations visuelles" compilées par des commandants de plusieurs unités de défense aérienne de la zone militaire de Moscou, d'un OVNI qui a été vu dans le secteur de Pereslavl-Zalesskiy dans le nord-est de Moscou le 21 mars 1990.

Maltsev a inclus dans son rapport au journal 5 témoignages, comprenant un rapport par un pilote qui a volé au-dessus de l'objet et un rapport d'une station de repérage radar au sol. Le pilote a vu seulement deux lumières et une silhouette faiblement perçue de l'objet contre des lumières de ville. Le poste de radar a rapporté une observation d'un objet avec les lumières rouges se déplaçant rapidement, et un autre avec des lumières blanches qui a suivi le premier. Le rapport comprenait les heures, les azimuts et les distances des objets rapportés.

LA DEFENSE SOVIETIQUE PART EN INTERCEPTION POUR VERIFIER DES OBSERVATIONS D'OVNIS

Pilotes et radars repèrent des 'soucoupes volantes'
Par David Wood
Newhouse News Service

WASHINGTON. -- La guerre froide peut bien être terminée, mais les moyens de défense aérienne militaire d'Union Soviétique luttent avec une nouvelle menace: une apparente invasion par des soucoupes volantes.

Des douzaines d'observations d'objets volants non identifiés - des vaisseaux spatiaux en forme de disques avec des lumières clignotantes et exécutant des manoeuvres impossibles à grande vitesse ont été racontées ces derniers mois, y compris des rapports de témoin oculaire par des pilotes d'avions de chasse soviétiques qui auraient été corroborés par des radars de surveillance.

"Je ne suis pas un spécialiste des OVNIS, et, en conséquence, je peux seulement corréler les données et exprimer ma supposition personnelle," a dit le général Igor Maltsev, chef du personnel principal des forces de défense aérienne.

Et quelle est la supposition de Maltsev? Que les OVNIS existent et sont pilotés par des extraterrestres, a-t-il indiqué dans une interview à un journal du parti communiste de Moscou, le Rabochaya Tribuna.

Et ils pourraient ne pas être amicaux. Vladimir Akhaltsev conduisait son camion-citerne laitier lors d'une nuit de mai quand il a remarqué une boule brillante qui le suivait. Il a essayé de la dépasser, lançant son engin à 60 miles par heure sur une route sinueuse sur plusieurs centaines de miles au sud de Moscou avant que l'OVNI ne renonce à la poursuite.

Des fermiers qui ont également vu la boule brillante ont selon le journal local demandé "si les humanoïdes assoiffés volent notre conducteur, qui va livrer le lait?"

D'autres rapports Soviétiques, surveillés et diffusés sans commentaire par la Division de l'Information Technique de l'Armée de l'Air des Etats-Unis et par le Département d'Etat, montrent les OVNIS rodant autour de l'Estonie politiquement rétive, sondant avec des rayons lumineux mystérieux une canalisation enterrée de gaz en Sibérie, et planant au-dessus du village de Delnegorsk dans l'Est de l'Union Soviétique.

Les Soviétiques, un peuple profondément superstitieux avec une méfiance historique envers les étrangers, ont une explication toute prête: les étrangers de l'espace, peut-être en manque d'approvisionnements chez eux, en ont après leurs ressources naturelles.

Quel que soit leur but, les rapports des visites extraterrestres sont exhaustivement vérifiés par l'élite des forces de la défense aérienne des Soviétiques, qui utilise des avion des plus sophistiqués et le système militaire de réseaux de radars de surveillance au sol le plus puissant du monde.

L'unité soviétique de défense aérienne a eu de sacrés cas de frousse depuis 1987, quand un allemand de 19 ans en goguette a volé sur 400 miles d'espace aérien Soviétique avec un Cessna monomoteur jusqu'à faire bourdonner son moteur près du bureau du Président Gorbachev au Kremlin et d'atterrir sur la place rouge.

Aujourd'hui, avec ces Américains imprévisibles volant en avions "Indétectables", aucun général ou radariste ordinaire n'est prêt à négliger un écho de radar non expliqué ou ignorer un appel téléphonique hystérique.

Un exemple est l'appel de plusieurs policiers soviétiques qui, à perdre haleine, ont rapporté le printemps dernier qu'ils avaient été ombragés par "deux OVNIS en forme de disque" près de Krasnoyarsk.

Ou, le sinistre rapport du commandant V. Stroynetskiy, qui avec "plusieurs centaines d'autres témoins" a prétendu avoir vu de nombreux OVNIS clignotants, iridescent cabriolant au-dessus d'une route à l'extérieur de Moscou.

Le lieutenant-colonel Soviétique A. A. Semenchenko a étét correctement prudent quand lui et d'autres pilotes récemment ont été envoyés dans le ciel pour vérifier un OVNI à 6.000 pieds au-dessus de Pereslavl-Zalesskiy, au nord-est de la ville de Moscou, selon des rapports de debriefing mis à disposition par Maltsev et publiés par le Rabochaya Tribuna.

"J'ai visuellement détecté la cible, indiquée par deux lumières blanches clignotantes, à 2205 heures," a rapporté Semenchenko.

Le Capitaine V. Birin a dit que l'objet "ressemblait à une soucoupe volante avec deux lumières très brillantes le long des bords."

En confirmation, le contrôle au sol par radar a indiqué, "à 2203 heures, un avion de chasse est apparu dans le champ d'observation... Tandis que le chasseur approchait l'objet, ce dernier a disparu."

Le capitaine V. Ivchenko et d'autres pilotes ont dit que les lumières de l'OVNI ont clignoté plus rapidement quand le vaisseau spatial a accéléré.

http://ufologie.net/indexf.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les ovnis dans la presse en 1990

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-