Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Les ovnis dans la presse en 1988

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis dans la presse en 1988   Sam 01 Déc 2007, 13:08

OVNIS DANS LE WISCONSIN, 1977:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chronicle, de Melrose, Wisconsin, le 24 février 1988.

D'autres informations sur le cas George Wheeler et les observations de 76-77 dans le Wisconsin ici.

OVNIS - voir c'est croire pour l'habitant de la région
Au début d'octobre 1977, Paul Fredrickson roulait vers sa maison avec son fils près d'Elmwood, dans le Wisconsin. En montant vers le haut de la colline de Tuttle, son fils Mark a pinté son doigt vers le sud-est et ademandé, "est-ce comme cela que la lune se lève, papa?"

Paul, un natif de North Bend, qui travaillait en tant qu'administrateur de la maison de repos à Elmwood à cette époque, a rapporté ce qui a suivi: "j'ai jeté un coup d'oeil à la vitesse à laquelle il s'approchait, et l'ai su que ce ne pouvait pas être la lune. C'était rond et d'un orange lumineux, mais quand c'est venu plus près, il s'est avéré être en forme de croissant. La lumière venait du bout avant. Pendant qu'il planait près de nous, nous pouvions voir le dessous très clair. Il était rond, presque en forme de soucoupe, gris-foncé, et d'environ 50 pieds de diamètre. Avant qu'il ne soit arrivé il n'a fait aucun bruit, mais quand il est passé à environ 1.000 pieds de haut au-dessus de nous, il a fait un whoosh tandis qu'il passait. Il a disparu tellement vite, il était parti le temps de claquer les doigts."

C'était l'une de trois observations d'OVNI que Fredrickson a eu alors qu'il vivait à Elmwood. (Paul et son épouse Fran sont maintenant à la retraite et vivent entre Melrose et North Bend.) Comme lui et son épouse l'ont découvert après avoir habité à Elmwood pendant 12 ans, voir un OVNI autour de la ville d'environ 1.000 habitants n'était pas rare. En fait, dit-il, tout le monde les recherche à Elmwood. Ils ont même lancé la journée des OVNIS en 1978, comme fête municipale annuelle. (Elmwood est à 93 miles au nord-ouest de South Bend.) Au mieux des connaissances de Paul, il y a eu plus de 40 observations d'OVNIS dans et autour de la petite communauté.

Cela ne l'a donc pas surpris d'entendre qu'Elmwood était considéré comme un endroit envisagé pour la construction d'une zone d'atterrisage pour vaisseau extraterrestres de plusieurs millions de dollar. Une toute nouvellement créée "UFO Site Center Corporation" (une organisation sans but lucratif fondée par Tom Weber), basée à Chippewa Falls, est responsable pour déterminer le site. L'organisation datant de deux mois, et qui a suscité une attention internationale, a récemment tenu une réunion d'information au gymnasium du lycée d'Elmwood, le 13 février. Paul et Fran ont assisté à la réunion, avec presque 300 autres personnes. Paul, comme d'autres dans la communauté qui avaient vu des OVNIS, a plus tard après la réunion été interviewé par une variété de médias sur ses expériences OVNI.

Il a montré à des journalistes l'emplacement de sa première et deuxième observation d'OVNI. La première observation était également sur la colline de Tuttle près de sa maison. C'était le 22 avril 1976, et Paul Fredrickson était à sa maison avec sa famille.

Le dernier OVNI apercu par Paul Fredrickson était cette même année en juin de 1976.

Paul a dit qu'après chacune de ses observation, "je me suis senti étonné et je me suis senti frustré. J'aurais voulu avoir un morceau du vaisseau pour que je puisse avoir une preuve concrète de ce que je dis. Ce n'est pas du tout drôle de se promener dans la rue et de voir les gens se regarder les uns les autres en se disant, il est vraiment fou, n'est-ce pas. Je ne veux pas être l'objet de moqueries." A l'âge de 70, il dit qu'il ne pense pas qu'il devrait taire ce qu'il a vu juste en raison de ce que d'autres pourraient penser.

Même à son âge, il voudrait avoir l'esprit ouvert afin d'en apprendre plus au sujet des OVNIS. Il dit que jusqu'ici, les gens l'ont généralement pris comme plaisanterie. A Elmwood il connait beaucoup de personnes honorables qui ont réellement vu ces objets. "Il y a quelque chose là dehors," dit-il avec conviction. "Nous ne savons pas s'ils sont humains ou comme les humains, mais je pense que le pays est mûr pour en apprendre plus à leur sujet. Créer l'emplacement d'atterrissage pour OVNIS lui semble un bon point de départ.

Il n'y a aucun doute de ce que les gens du pays soient curieux au sujet des OVNIS. Paul a été invité à joindre plusieurs personnes d'Elmwood qui ont vu des OVNIS, avec la veuve de George Wheeler, Larry Feiler, le Président de Village d'Elmwood, et Tom Weber, président d'UFO Site Center Corporation, quand ils se sont rendus à New York en avion pour apparaître sur l'émission "Geraldo," présentée par Geraldo Rivera. Malheureusement, Paul ne se sentait pas bien alors. L'émissions doit être diffusée dans les quelques semaines qui suivent.

La rencontre rapprochée de George Wheeler, 1976:

... et autres observations dans le Wisconsin, 1976 - 1977.

Voici un extrait d'un article intitulé "La Vallée de OVNIS" publié dans Fate Magazine, Volume 57-2, numéro 646, février 2004.

La Vallée des OVNIS
par
Frank Joseph
[...]

Une rencontre fatale

Plus sérieuse fut une rencontre de la plus mauvaise espèce vécue la nuit du 22 avril 1976, quand l'officier de police George Wheeler a étudié un objet rouge flamboyant planant stationnaire à cent pieds ou à peu près au-dessus du centre d'Elmwood. Tandis qu'il roulait en voiture sous l'engin, sa radio a brusquement cessé de fonctionner. Un certain temps plus tard, David Moots, un riverain, a vu la voiture de patrouille silencieuse arrêtée sans lumière au milieu d'une rue du centre. A l'intérieur, l'officier Wheeler était à peine conscient.

En réponse aux professionnels dans l'ambulance essayant de sauver sa vie tandis qu'en route vers la salle des urgences, Wheeler a affirmé qu'il avait été frappé sur la poitrine par un rayon rouge douloureux qui a été tiré de l'OVNI vers son pare-brise. Pendant que sa santé se détériorait rapidement pour des causes que ses médecins ne pouvaient pas déterminer, il leur a dit à plusieurs reprises et à leur incrédulité qu'il mourait des effets mystérieux des dommages internes a causé par des êtres extraterrestres. Dans les six mois à compter de sa rencontre d'avril, l'officier George Wheeler est mort de causes inconnues.

Qu'y a-t-il au sujet de la région de Belleville-Ridgeland-Elmwood qui attire des visiteurs d'un autre monde? Qu'elle qu'en soit la raison ou les raisons, le rapport entre les extraterrestres et les territoires où ils sont aperçus ne peuvent pas être escomptées. Les investigateurs espérant apprendre quelques réponses pourraient souhaiter camper dehors dans la vallée des OVNIS du wisconsin. S'ils l'osent.

Frank Joseph est un contributeur régulier de FATE et l'éditeur de Ancient American Magazine.

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Argus, d'Elmwood, Wisconsin, le 3 juin 1976.

Quoi qu' "ils" soient, ils sont toujours dans les environs
Les "Quelque-Choses" sont toujours dans les environs, apparemment. Ceux qui les voient hésitent à les appeler "OVNIS" parce que tant de gens ricanent à cette idée. Quelle que soit la manière dont vous le considériez, il se passe quelque chose qui ne peut pas être expliqué.

Le 20 mai, Mme Gayle Bock et Mme Kathy Holt revenaient à Elmwood depuis le cours de Formation aux Urgences Médicales qu'elles suivent é River Falls. Il était environ 22:30.

Juste un peu à l'extérieur de River Falls sur la STH 29, elles ont observé cet objet volant le long de leur route juste au-dessus des arbres. Il a été alors caché à leur vue pendant une courte période et la fois suivant où elles l'ont vu, il venait droit vers elles. Il y avait deux lumières très intenses, comme des balises, devant lui, et il n'a fait aucun bruit.

Elles ont conduit sur une courte distance et se sont ensuite arrêtées. Quand elles se sont arrêtées, elles se sont rendu compte qu'il était pile au-dessus d'eux. Mme Bock a estimé que cela devait avoir été de 80 à 100 pieds au-dessus d'elles. Elle a dit qu'elle était un peu effrayée et n'est pas sortie de la voiture, mais a passé sa tête hors de la fenêtre pour obtenir une meilleure vue.

Elle a dit qu'elles sont restées là pendant plusieurs minutes et l'objet est resté exactement au-dessus d'elles. Il était parfaitement rond et il y avait des lumières rouges et bleues sur le fond de la "chose" qui s'allumaient et s'éteignaient en clignotant alternativement. Il n'y avait aucun son qu'elles aient pu entendre et il est resté au-dessus d'elles aussi longtenps qu'elles étaient garées. Quand elles ont décidé de poursuivre leur chemin vers l'est, il est allé vers l'ouest. Elle a dit qu'il n'a pas semblé être aussi grand que celui que George Wheeler a décrit.

C'est la troisième fois que ces dames ont observé "quelque chose" sur leur retour de River Falls. La première fois, elles ont vu une "lueur orange" quand elles ont tourné pour sortir de la STH 183 pour prendre le CTH "G." Cependant, cela nn'était pas du tout aussi rapproché que pour l'observation du 20 mai.

La deuxième fois que quelque chose a été vue, la voiture qui les précédaient, avec Messieurs et Mesdames Don Yauch et Paul Fredrickson, qui suivent également le cours à River Falls, s'était arrêté et M. Fredrickson est sorti de la voiture. Il a déclaré qu'ils n'étaient pas certains de ce qui ils avaient vu cette fois ci. Cela avait la lueur orange et semblait se déplacer très lentement.

Mme Bock et Mme Holt ont également arrêté leur voiture à ce moment-là pour regarder l'objet. Ils ont tout été d'accord qu'ils ne pouvaient pas être certains quant à ce que c'était, mais que cela semblait avoir un comportement différent de celui des avions que l'on voit habituellement.



La synthèse qui suit a été compilée par le personel de la Bibliothèque Publique d'Elmwood en coopération avec l'Indianhead Federated Library System et les Services Bibilothécaire du comté de Pierce, à partir d'articles de journaux parus dans le Pierce County Herald, l'Elmwood Argus, et le Leader-Telegram de Eau Claire:

My stères dand le ciel au-dessus d'Elmwood

Imaginez-vous ce décor idyllique: Une petite ville nichée dans une vallée sereine, des vaches broutant paisiblement dans les champs, des rivières emplies de truites, et des voisins amicaux et solidaires partout. Pas vraiment le décor approprié à des observations d'OVNIS.

[Image manquant intitulée:] Première observation, aussi grand qu'un terrain de rugby

Les observations ont commencé en 1975 et ont changé le cours de la vie de l'officier de police George Wheeler pour toujours [sic]. Sa première observation d'OVNI a été décrite comme "un boule flamboyante de la taille d'un terrain de rugby." Il a été secoué, mais il ne serait pas pris par surprise si il avait la chance de faire une autre rencontre. Il a équipé sa voiture de patrouille de lunettes teintées et de deux types d'appareils photo, l'un particulièrement adapté à la photographie de nuit.

"Je donnerai cher pour une autre chance d'en voir un," a dit George. Sa deuxième chance est venue en avril 1976.

George était en service quand il a remarqué ce quI "a ressemblé à un incendie devenu incontrôlable" sur la colline de la carrière. Ce que George a trouvé était un OVNI d'environ 250 pieds de large et aussi haut qu'un bâtiment de deux étages. Il a expliqué aux interviewers que ce qu'il a pensé être une lumière bleue venu de l'OVNI l'a frappé en même temps que sa voiture de patrouille. Quand elle a été inspectée, la voiture de patrouille a eu besoin d'un changement complet des prises et des contacts; tous deux avaient été grillés. Sa santé à lui a été mauvaise depuis ce moment.

Plus tard, George dira, "je ne sais pas ce que j'ai vu, mais tout que je sais est que je ne veux pas que l'expérience se répète encore." Au moins il a eu la satisfaction de savoir que beaucoup d'autres ont vu la boule flamboyante qu'il a vue en avril.

[Image manquante légendée:] La deuxième observation a effrayé les enfants

"C'était massif, la taille d'une voiture; cela avait six jambes [sic: six legs]. La lumière était si intense que nous ne pouvions pas la regarder. Comme une étoile très brillante, excepté doux et lumineux. En même temps, c'était aussi près que deux voitures plus loin."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1988   Sam 01 Déc 2007, 13:08

[Image manquante légendée:] OVNI vu par Carol Forster et ses trois enfants le 2 mars 1975, à approximativement 20:00.

Une autre observation bien documentée s'est produite dans la soirée du 2 mars 1975, quand Carol Forster et ses trois enfants ont remarqué une "étoile" particulièrement brillante alors qu'elle roulait vers sa maison. L'objet est resté à côté de leur voiture tandis qu'elles roulaient, plongeant à un certain moment vers le bas pour planer au-dessus des cimes des arbres. Carol a arrêté la voiture et envisagé de rouler vers la maison d'une ferme voisine mais elle a senti que ce serait idiot de le faire. Pendant que l'objet venait plus étroitement plus loin en bas de la route, elle s'est sentie obligée de s'arrêter à la maison des Weber. Roger Weber a observé l'objet également, mais ils ont tous déterminés que cela devait être une sorte de satellite. Se sentant légèrement soulagée, Carol a poursuivie vers sa maison.

Pendant qu'ils reprenaient le trajet, l'objet a essayé de se poser devant la voiture et a semblé atterrir. Carol a rapporté que les enfants ont été très effrayés et criaient et pleuraient. Elle a mis la voiture en marche arrière et est revenue à la ferme de Weber, klaxonnant pendant qu'elle conduisait. L'objet est monté dans le ciel au-dessus des arbres mais était encore visable [sic] pour les Weber quand ils sont sortis de la maison pour se rendre compte.

Afin d'essayer de les faire rentrer chez elles sans risque, Roger a pris sa voiture et a conduit devant celle des Forsters. L'objet n'est plus descendu, mais était encore visable [sic] et, censément, ses lumières brillaient d'une couleur orange.

De nombreuses autres observations par d'autres résidants se sont produites pendant plusieurs années, mais aucune aussi bien documentée que celle de Wheeler ou des Forster.

La renommée descend sur Elmwood

Tandis que les nouvelles des observations se diffusaient dans le village et qu'un projet de construire un "terrain d'atterrissage" pour les OVNIS était dévoilé par Tom Webber de Chippewa Falls, Wisconsin, Elmwood a obtenu une attention mondiale. Non seulement les observations d'OVNIS ont été racontées sur le Geraldo Show, mais des articles ont ont paru dans le Chicago Tribune et Oui Magazine, pour en citer juste quelques uns. Le livre de Sidney Sheldon, The Doomsday Conspiracy, cite également Elmwood et ses observations en une note de bas de page.

La notoriété devient le prétexte d'un grand festival

Le village a décidé de faire quelque usage de la publicité et a fait des OVNIS un thème pour des défilés qui célèbrent les observations. Par conséquent, la première "journée des OVNIS" s'est tenue en 1978 et ces journées continuent à avoir lieu le dernier week-end de juillet chaque année.

Les parages paisibles sont oubliés pour un week-end chaque année, au cours duquel les habitants du secteur et d'autres gens curieux apprécient la camaraderie et l'ambiance locale bon-enfant, et, naturellement, regardent vers le ciel pour le groupe "UFO Watch".

Les activités au cours des années sont restées plus ou moins similaires, le point d'orgue étant le défilé du dimanche comportant 100 inscrits. Le vendredi, les stands de gastronomie et de bière s'ouvrent pour la soirée, et il y a l'élection de Miss Elmwood. Un rallye pour un prix en argent cash est lancé, et les danses et la musique commencent dans les rues.

Les samedis et dimanches matins commencent par des crêpes chaudes de la taille d'une assiette, noyées dans un sirop d'érable produit dans la région et servies par les Chevaliers de Christophe Columb. Des gâteaux, des bons, sont vendus; des tournois du base-ball et de volleyball, des jeux pour des enfants, des concours de lancer de fer à cheval, une compétition de tracteurs et un défilé des enfants occupent le samedi. La journée se termine avec des concerts et des danses dans les rues.

Le dimanche a lieu la messe dans une église de votre choix. Le défilé, concours de lancer de collier, des combats d'eau et une abondance de poulet grillé et de "UFO-burgers" sont disponibles tout au long de la journée.



L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Chronicle, de Melrose, Wisconsin, le 24 février 1988.

OVNIS - voir c'est croire pour l'habitant de la région
Au début d'octobre 1977, Paul Fredrickson roulait vers sa maison avec son fils près d'Elmwood, dans le Wisconsin. En montant vers le haut de la colline de Tuttle, son fils Mark a pinté son doigt vers le sud-est et a demandé, "est-ce comme cela que la lune se lève, papa?"

Paul, un natif de North Bend, qui travaillait en tant qu'administrateur de la maison de repos à Elmwood à cette époque, a rapporté ce qui a suivi: "j'ai jeté un coup d'oeil à la vitesse à laquelle il s'approchait, et l'ai su que ce ne pouvait pas être la lune. C'était rond et d'un orange lumineux, mais quand c'est venu plus près, il s'est avéré être en forme de croissant. La lumière venait du bout avant. Pendant qu'il planait près de nous, nous pouvions voir le dessous très clair. Il était rond, presque en forme de soucoupe, gris-foncé, et d'environ 50 pieds de diamètre. Avant qu'il ne soit arrivé il n'a fait aucun bruit, mais quand il est passé à environ 1.000 pieds de haut au-dessus de nous, il a fait un whoosh tandis qu'il passait. Il a disparu tellement vite, il était parti le temps de claquer les doigts."

C'était l'une de trois observations d'OVNI que Fredrickson a eu alors qu'il vivait à Elmwood. (Paul et son épouse Fran sont maintenant à la retraite et vivent entre Melrose et North Bend.) Comme lui et son épouse l'ont découvert après avoir habité à Elmwood pendant 12 ans, voir un OVNI autour de la ville d'environ 1.000 habitants n'était pas rare. En fait, dit-il, tout le monde les recherche à Elmwood. Ils ont même lancé la journée des OVNIS en 1978, comme fête municipale annuelle. (Elmwood est à 93 miles au nord-ouest de South Bend.) Au mieux des connaissances de Paul, il y a eu plus de 40 observations d'OVNIS dans et autour de la petite communauté.

Cela ne l'a donc pas surpris d'entendre qu'Elmwood était considéré comme un endroit envisagé pour la construction d'une zone d'atterrissage pour vaisseau extraterrestres de plusieurs millions de dollar. Une toute nouvellement créée "UFO Site Center Corporation" (une organisation sans but lucratif fondée par Tom Weber), basée à Chippewa Falls, est responsable pour déterminer le site. L'organisation datant de deux mois, et qui a suscité une attention internationale, a récemment tenu une réunion d'information au gymnasium du lycée d'Elmwood, le 13 février. Paul et Fran ont assisté à la réunion, avec presque 300 autres personnes. Paul, comme d'autres dans la communauté qui avaient vu des OVNIS, a plus tard après la réunion été interviewé par une variété de médias sur ses expériences OVNI.

Il a montré à des journalistes l'emplacement de sa première et deuxième observation d'OVNI. La première observation était également sur la colline de Tuttle près de sa maison. C'était le 22 avril 1976, et Paul Fredrickson était à sa maison avec sa famille.

Le dernier OVNI apercu par Paul Fredrickson était cette même année en juin de 1976.

Paul a dit qu'après chacune de ses observation, "je me suis senti étonné et je me suis senti frustré. J'aurais voulu avoir un morceau du vaisseau pour que je puisse avoir une preuve concrète de ce que je dis. Ce n'est pas du tout drôle de se promener dans la rue et de voir les gens se regarder les uns les autres en se disant, il est vraiment fou, n'est-ce pas. Je ne veux pas être l'objet de moqueries." A l'âge de 70, il dit qu'il ne pense pas qu'il devrait taire ce qu'il a vu juste en raison de ce que d'autres pourraient penser.

Même à son âge, il voudrait avoir l'esprit ouvert afin d'en apprendre plus au sujet des OVNIS. Il dit que jusqu'ici, les gens l'ont généralement pris comme plaisanterie. A Elmwood il connait beaucoup de personnes honorables qui ont réellement vu ces objets. "Il y a quelque chose là dehors," dit-il avec conviction. "Nous ne savons pas s'ils sont humains ou comme les humains, mais je pense que le pays est mûr pour en apprendre plus à leur sujet. Créer l'emplacement d'atterrissage pour OVNIS lui semble un bon point de départ.

Il n'y a aucun doute de ce que les gens du pays soient curieux au sujet des OVNIS. Paul a été invité à joindre plusieurs personnes d'Elmwood qui ont vu des OVNIS, avec la veuve de George Wheeler, Larry Feiler, le Président de Village d'Elmwood, et Tom Weber, président d'UFO Site Center Corporation, quand ils se sont rendus à New York en avion pour apparaître sur l'émission "Geraldo," présentée par Geraldo Rivera. Malheureusement, Paul ne se sentait pas bien alors. L'émissions doit être diffusée dans les quelques semaines qui suivent.

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Ceci est l'article de journal "OVNIS: LA MAIN DE LA SECURITE NATIONALE SUSPECTEE PAR DES ENQUETEURS," par Judith Karns, rédacteur en chef de l'Observer de Flushing, publié dans The Flushing Observer, Michigan, Etats-Unis, le Dimanche, 24 Avril 1988.

OVNIS: DES ENQUETEURS SUSPECTENT DES AGISSEMENTS DE LA SECURITE NATIONALE

par Judith Karns, Observer Managing Editor

Ils disent que ce n'est pas vrai: il n'existe rien de tel que des "soucoupe volantes." Bien que notre gouvernement ait passé une décennie à s'occuper de grandes recherches, (le projet Bluebook, Majetic 12), soudainement, un beau jour, le couvercle de sécurité a été si puissemment refermé sur le sujet des visiteurs extraterrestres (certains spéculent même qu'ils sont sub-terrestres) que même le couic d'une souris ne puisse plus se faire entendre. Et une fois ce couvercle refermé est venu le démenti "officiel" de l'existence du phénomène.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1988   Sam 01 Déc 2007, 13:08

Pourquoi, alors, demandent les résidents de Flushing Shirley et George Coyne, directeurs d'état du MUFON (Réseau Mutuel OVIS basé à Seguin, Texas), devraient-ils être choisis comme sujets ce qu'ils appellent une "intimidation," par ce qu'ils suspectent pouvoir être l'Administration de la Sécurité Nationale (NSA), un des opérateurs les plus secrèts du renseignement de notre pays?

Les Coynes s'étaient rendu compte depuis longtemps que leur recherches dans le domaine délicat des investigations sur les OVNIS pourraient leur apporter une certaine attention gouvernementale; ils ont entendu de longues histoires d'autres qu'eux qui avaient été impliquées dans ce sujet depuis bien plus longtemps qu'eux. Mais ce n'est pas avant Dimanche, 10 janvvier de cette année, vers 11:30 heure du matin, qu'ils étaient certains d'être les cibles d'une curiosité considérable.

les Coyne étaient dans la chambre à coucher de leur mobile home à deux pièces. Shirley était assise sur le plancher, George dans une chaise voisine. Allongée sur le lit, une femme profondément en transe par des suggestions hypnotiques de l'hypnothérapeuthe Virginie Tilly qui était assise dans une autre chaise près du lit.

La scène n'était pas inhabituelle. les Coyne, au cours de leurs investigations, contactent souvent les sujets qui ont des soupçons forts que leur observation d'OVNIS sont plus que ce que leurs yeux ont perçus. Et quand ceci se produit, "Ginny," professeur d'école et un hypnothérapeuthe de St Joseph, est appellée pour aider à arriver au fond du vague magma de la spéculation.

Selon Shirley, cette session de régression particulière avait été arrangée par deux appels téléphoniques, l'un au témoin et l'autre à Ginny Tilly.

Tandis que Ginny interrogeait le sujet en regression, dans la distance lointaine pouvait être entendue l'approche d'un hélicoptère. De sa position avantageuse sur le plancher, Shirley avait été absorbée de sa propre manière par les clignotements séquentiels des petites lumières rouges sur le magnétophone à commande vocale de Ginny.

A peu près au moment même où ils se sont rendu compte que l'hélicoptère ne passait pas simplement près, Shirley s'est rendu compte que les lumières rouges sur l'enregistreur s'étaient arrêtées. Et ne souhaitant pas déranger la progression de l'hypnose, elle a couru dans la pièce adjacente pour chercher son propre magnétophone, qu'elle a mis en route. C'est sur cet enregistreur que l'approche de l'hélicoptère en une position stationnaire au-dessus de leur mobile home est enregistré.

Selon Ginny, le contenu de sa bande, avant qu'elle nait été "coupée", contenait des commentaires du sujet à propos de "ceux qui se dissimulaient" et qui étaient en ce même moment en train d'approcher dans "cet hélicoptère là, et elle a également fourni une description de l'hélicoptère quoique ses yeux aient été fermés et que les rideaux aient été tirés. On a appris plus tard que le sujet a eu des expériences précédentes avec de tels véhicules près de sa maison dans une autre partie de l'état. Et, "elle a indiqué une heure, une une date, et une plage en Virginie où, censément, les étrangers ont donné au gouvernement des États-Unis une technologie pour pouvoir écouter (des entretiens privés) ", a indiqué Ginny.

En attendant, George était allé à sa voiture rechercher son appareil photo qui était dans le coffre juste au moment où l'hélicoptère les survolait. Shirley l'a rejoint à temps de voir l'hélicoptère "s'incliner" vers le bas pendant qu'il manoeuvrait pour s'éloigner d'eux. En raison de son départ rapide, George n'a pas pu en obtenir de photographie.

C'est l'évaluation des Coynes que, bien qu'il n'ait plus directement plané stationnaire au-dessus d'eux à nouveau, le véhicule a fait des cercles autour du mobile home pendant la durée de la régression hypnotique, pendant approximativement un heure et demie.

Ils l'ont décrit comme noir mat, et grand - au moins pour quatre à six passagers. (d'autres descriptions sont retenues sur demande de George et de Shirley.) Les fenêtres étaient teintes en sombre. George a noté un "câble" qui semblait visiblement aller de l'arrière de l'hélicoptère vers l'avant, et son impression était que c'était une certaine sorte d'antenne.

De fait, le sujet hypnotisé a téléphoné aux Coyne un certain temps après pour leur dire qu'elle avait oublié un détail de l'hélicoptère - ce qui semblait être un câble connectant l'avant et l'arrière.

"J'allais vous dire quelque chose, mais j'ai pensé que je ne devrais pas," a dit Wright. Et il a continué en leur disant que juste avant que son appel téléphonique en arrive à la prise de ligne, la voix d'un homme est arrivée sur la ligne, "comme si quelqu'un avait pris fait un branchement sur la ligne dans ma propre maison. C'était une voix masculine - dans la quarantaine - qui avait dit, "juste une minute; je dois m'occuper de ça," comme si il était quelque part en train de se brancher sur la ligne et parlait à quelqu'un d'autre."

Wright dit que son impression initiale était que la ligne de Coyne avait était sur écoute, toutefois il dit, "ce pourrait avoir été ma ligne plutôt que la leur. Leur téléphone n'avait pas encore sonné." Ginny Tilly, bien qu'elle soit certaine que ses actions sont surveillés par un moyen comme l'écoute téléphonique, juge que la situation est plus une marque de curiosité et de recherche d'information plutôt qu'une action d'intimidation.

Les Coyne ont leurs propres idées au sujet des écoutes téléphoniques, et prennent en grande considération leurs (plusieurs fois chaque semaine) appels fréquents constitués d'une seule sonnerie n'aboutissant qu'à une tonalité quand il répondent, et ils ont été attentifs à une information qu'ils ont reçue concernant la possibilité que ces tonalités sont conçues pour activer un 'micro' (un dispositif caché d'écoute) dans leur maison.

Le 29 Mars les Coyne étaient prêt à effectuer un court voyage de plusieurs jours. Avant leur départ, ils ont passé un appel téléphonique à l'ami qu'ils étaient sur le point de visiter, pour indiquer qu'ils se mettaient en route. Ils ont alors commencé leur trajet au Sud-Ouest vers la frontière d'état. Tandis qu'ils s'approchaient de Bancroft, dans leur chemin vers Lansing, Shirley a soudainement remaruqé une chose familière - un hélicoptère noir. Il planait au delà d'un pont sous lequel ils venaient juste de passer.

Au début, leur spéculation était que c'était une coïncidence. Cependant, leur inquiétude est montée d'un cran tandis qu'ils continuaient à conduire et l'hélicoptère continuait à rester en vue, mais trop loin pour être photographié.

George a décidé qu'il voulait mieux le voir, et a garé le véhicule sous un pont pour chercher ses jumelles dans le coffre.

L'hélicoptère, qui avait continué son chemin, a soudainement tourné et est rerevenu vers eux pour les suivre sur un trajet total d'approximativement 90 miles. C'était le retour de l'hélicoptère qui les a convaincus qu'ils n'étaient pas les sujets d'une coïncidence.

Le Mardi, 5 Avril les Coyne ont été témoin d'un avion noir sans identification qui faisait des cercles autour de leur mobile home, l'incident ayant probablement un certain rapport avec une perturbation de l'horloge de leur four micro-ondes, qui s'est arrêtée, et a clignoté la en affichant constemment l'heure ou Coyne à observé l'avion.

Le témoignage des Coynes sur de la visite initiale de l'hélicoptère dans le secteur de Flushing a fait l'objet d'un examen minutieux par un représentant de la FAA (Administration Fédérale de l'Aviation), et un militaire.

Chuck Pine, un inspecteur de la sûreté de l'aviation de la FAA venu de l'aéroport du comté de Kent, a eu l'occasion d'entendre l'enregistrement. Il a dit, "il a un 'whoomp' défini... pour moi il ressemble à celui d'un Huey." Pine hésitait à se montrer trop concluant dans son rapport, mais a concédé que les "Huey" ont un son bien a eux, et que l'enregistrement semblait être celui de ce som. Pine est également un pilote commercial et un ancien aiguilleur du ciel.

"J'ai ammené la bande et le dessin (un dessin de Shirley) à un gars qui est haut placé dans les militaires, " a dit Dan Wright. "il a dit, 'il n'y a aucun doute dans mon esprit; je parierai ma vie que ceci est un Huey.'" a indiqué Wright, qui ajoute que selon les informations qu'il a obtenue sur le "Huey" (construit par Bell Corporation) il est suggéré qu'il soit reservé pour l'usage des militaures et du renseignement et n'est pas fourni au secteur privé.

Wright a eu quelques problèmes lui-même récemment. Il a eu des raisons de croire que le FBI gardait un dossier sur lui, et avait demandé, par la la Loi sur la Liberté de l'Information, une copie de ce dossier.

Cependant, avant qu'il ait reçu leur réponse selon laquelle ils n'ont rien trouvé le concernant, il a éprouvé une période de neuf jours où il n'a reçu aucun courrier. Wright a exprès attendu une période prolongée avant de s'en ouvrir à la Poste, estimant que plus de crédit pourrait être prêtée à la situation si la période excédait une semaine.

En entrant en contact avec la poste, on lui a dit qu'il serait apparemment parti en vacances, et que le facteur a probablement noté que sa boîte aux lettres était pleine et a simplement retenu le courrier.

La réponse de Wright à ceci était d'admettre qu'il était parti en vacances. Cependant, la distribution du courrier s'était arrêtée après son retour. Il n'avait même pas de boîte aux lettres, il avait une fente dans sa porte, et le porteur de lettre ne pouvait pas avoir déterminé combien de courrier avait été délivré. Le courrier lui a alors été promptement remis.

Ceci - ce qui arrive au Coynes - est très intimidant," a dit Wright.

"Ils veulent que les Coyne sachent qu'ils sont surveillés. En ce qui me concerne, cela commence et cela s'arrête avec le fait que nous avons demandé tous ces documents [FOIA], et ils ne veulent pas de discussions publique du problème des OVNIS.

"Qui que ce soit qui fasse cela... s'ils veulent nous inquiéter, nous ne sont pas totalement sans défense."

L'OVNI DU LAC ERIE LE 4 MARS 1988:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien, le 2004. The Cleveland Plain Dealer, USA, le 12 juillet 1992.

Mon dossier sur cette affaire se trouve ici.

Cas spatial: La nuit où les gardes-côtes ont été survolé,
Lac Erié, 4 mars 1988
Sheila et Henry Baker roulaient vers leur domicile avec leurs trois enfants à environ 20:35, après être sortis pour dîner. Tandis qu'ils se sont approchés du bord du lac, Sheila a remarqué que quelque chose planait au-dessus du lac et ils ont roulé vers la plage pour se rendre compte et sont sortis de la voiture. La lune était brillante et il y avait de glace sur le lac; Sheila a pu l'entendre se fendre en faisant des bruits de tonnerre.

Parfaitement visible, il y avait un objet gris teinte métal énorme et en forme de ballon de rugby qui oscillait dans les deux sens, avec une lumière aveuglante blanche émanant de ses deux extrémités, mais il était silencieux. Alors l'objet a commencé se déplacer, penchant une extrémité vers le rivage et descendant. Les Baker ont pris peur, ont couru de nouveau à leur voiture et se sont sauvés. Quand ils sont arrivés à leur maison, l'objet était encore visible depuis une fenêtre qui faisait face au lac. L'objet s'est déplacé au-dessus de la glace et a continué à descendre, avec des lumières rouges et bleues clignotant maintenant dans l'ordre le long de son bord inférieur. Sheila a alors appelé la police d'Eastlake pour rapporter un OVNI, et a été finalement été renvoyée vers les gardes-côtes.

Soudainement, 5 ou 6 objets triangulaires jaune lumineux ont jailli hors du centre du grand objet et a commencé à filer aux alentours indépendamment. Ils se sont arrêtés et ont été stationnaires, pointe vers le haut, autour de l'objet parent, et ensuite ont filé loin au nord, ont tourné vers l'est, puis sont allés vers l'intérieur des terres vers la centrale nucléaire de Perry.

A ce moment Sheila a appelé les gardes-côtes, qui ont envoyé une équipe à leur maison pour investigation. Le marin James Power et l'officier John Knaub sont arrivé en remorquant un bateau de navigation en mer de type Boston Whaler. Quand Sheila leur a montré du doigt l'engin principal et certains des objets triangulaires toujours en train de filer comme l'éclair autour de lui, les hommes ont roulé plus près du lac pour l'étudier, accompagné des Baker. Au bord du lac, ils pouvaient entendre la glace gronder et craquer.

Dans leur rapport sur l'incident envoyé par la suite par télétype aux quartiers généraux des gardes-côtes à Detroit, Michigan, les hommes ont été cités comme disant que "la glace se fendait et se déplaçait d'une façon anormale tandis que l'objet s'en rapprochait."

Power et Knaub ont présenté un rapport en temps réel à leur base par l'intermédiaire de la radio bi-directionnelle dans leur Chevy Suburban sur ce qu'ils voyaient. La fenêtre était abaissée, et les Baker les ont surpris en train de dire, "soyez avertis que l'objet semble se poser sur le lac... il y a là d'autres objets se déplaçant autour de lui. Nous vous informons que ces plus petits objets se déplacent à des vitesses plus rapides. Il n'y a aucun bruit de moteur et ils sont très, très bas."

Un des triangles a filé directement vers le véhicule des gardes-côtes, une tache floue de lumière, puis a viré vers l'est, puid tout droit vers le haut, puis et est descendu près de l'objet parent. Deux témoins dans des endroits séparés ont également rapporté avoir vu les triangles. Soudainement les triangles sont revenus et sont entrés un par un dans le côté de l'objet parent pendant qu'il semblait atterrir sur la glace. L'ellipse a fait clignoter une série de lumières rouges, bleues, et jaunes, la lumière émanant de l'extrémité de l'objet qui a tourné du blanc au rouge, puis les triangles sont réapparus et ont été stationnaire au-dessus de lui. Le bruit de la glace a brutalement cessé, et les lumières et les triangles ont disparu.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les ovnis dans la presse en 1988

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les ovnis dans la presse en 1988
» Les OVNIS dans la presse quotidienne (US airships de 1878 à
» Les ovnis dans la presse en 1977
» Les ovnis dans la presse en 1994
» Les ovnis dans la presse en 1974

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-