Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Les ovnis dans la presse en 1982

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis dans la presse en 1982   Sam 01 Déc 2007, 10:47

LUMIERE NOCTURNE, FRANCE, 1982:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Midi Libre, France, page X1, le 15 août 1982.

Une mystérieuse boule de feu dans la nuit de la gare

L'un des participants à la sortie aux étoiles, M. Milhau, passionné d'astronomie, est encore étonné des observations qu'il a faites dans la nuit de mardi à mercredi. Alors qu'il était à une terrasse de café, il a aperçu dans le ciel au-dessus du café de la gare, une "boule de feu éclatante" qui se mouvait lentement. le phénomène a duré pendant près de deux heures et a intrigué plusieurs passants.

Pas de doute pour M. Milhau, habitué à regarder le ciel, il ne s'agissait pas de Vega ni d'une autre étoile. Alors quel était cet O.V.N.I. qu'ont peut-être aperçu d'autres lecteurs?

UN OVNI INCENDIAIRE EN ARGENTINE, 1982:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, page 9, le 15 août 1982.

Argentine

Atterrissage d'un O.V.N.I. incendiaire
Un Objet Volant Non Identifié (OVNI) a atterri quelques instants à Londres (province argentine de Catamarca), laissant derrière lui un incendie qui a blessé deux personnes, détruit onze habitations et causé d'importants dégâts aux cultures.

La police a annoncé hier dans un communiqué que l'incendie avait éclaté lors de l'atterrissage d'un OVNI. La "soucoupe volante" a survolé la région à basse altitude, d'Ouest en Est, éclairant le sol à 50 m. à la ronde par une forte lumière, précise le communiqué.

"Ensuite, l'engin s'est posé dans une ferme, puis a brusquement repris son vol vers le Nord, pour atterrir de nouveau quelques kilomètres plus loin. Aux endroits où l'OVNI a atterri, de violents incendies se sont déclarés", selon ce communiqué.

Deux personnes ont été brûlées assez sérieusement. Les vergers de noyers, de citronniers et les vignobles ont été détruits à 50%.

23 JUILLET 1982, SAINTE-DOROTHEE, QUEBEC, CANADA, STEPHANE LEDEAU, MICHEL, FRANCOIS:

BREF RESUME DE L'EVENEMENT ET DES SUITES:

Dans la nuit du 22 au 23 juillet 1982 à 2 heures du matin, à Sainte-Dorothée, Québec, Canada, Denise Labre, répartitrice radio pour des ambulances était en service à son bureau et avait attendu les dernières ambulances, tout en remarquant des jeunes qui avaient monté leur tente de camping non loin, en une zone inhabitée sur plus de 10 miles à la ronde.

Elle a vu une lumière ronde et blanche trois fois plus grosse que la pleine lune qui planait stationnaire au-dessus du champ qui se trouvait derrière son bureau. La lumière est immobile et totalement silencieuse, ce n'est ni un phénomène naturel, ni quelque chose qui puisse venir de notre planète, dira-t-elle en indiquant qu'elle l'appelle une soucoupe volante parce qu'il n'y a pas de meilleur terme pour une chose aussi étrange.

Simultanément le groupe des trois jeunes garçons campeurs, Stéphane Ledeau et ses camarades François et Michel voient l'objet lumineux, projetant un faisceau de lumière blanche vers le sol depuis son centre, silencieux et immobile dans le ciel sans nuage, à 1000 pieds au-dessus du champ et à quelques 1000 pieds ou cent mètres d'eux estiment-ils. Ils avaient d'abord pensé à un avion mais qu'il n'y avait aucun bruit. L'OVNI portait des lumières qui changeaient de couleur en passant du rouge au jaune et au bleu, et une lumière rouge qui en faisait le tour. Cela s'est immobilisé près d'une grange.

Après que l'OVNI se soit immobilisé là, il ne s'est pas passé grand chose, les garçons l'ont regardé, c'était beau à voir, il n'y avait toujours aucun bruit.

Un des garçons a indiqué qu'ils sont allés marcher dans le champ avec leurs lampes-torches, il y a eu un gros coup de vent, et ils ont eu tous les trois mal au ventre en même temps, et lui a eu comme "un froid", et ils sont remontés à leur tente. Pendant ce temps, l'OVNI balayait le champ avec son phare.

Quand il est reparti en volant au-dessus des maisons, les jeunes entendent qu'il faisait maintenant un bruit sourd. Denise Labre l'indiquera de son côté, décrivant un bruit sourd qu'elle n'a pas pu comparer à quelque chose de connu.

Une fois l'OVNI parti, les jeunes sont rentrés dans leur tente. Ils ont entendu, environ 5 à 10 minutes après le départ de l'OVNI, un bruit au-dehors, et sont sortis et ont balayé le champ avec leurs lampes-torches.

Stéphane Ledeau a indiqué voir quelque chose, ils sont aller chercher une lampe de plongée plus puissante, manoeuvrée par Stéphane. Un autre des garçons indique qu'il a alors vu des yeux et des jambes, assez flou, sa lampe torche s'est éteinte, tandis que Stéphane regardait l'être depuis une autre place.

Les trois jeunes confirment nettement avoir eu l'impression que l'être était un être intelligent, qui n'était pas un animal comme un raton-laveur, car il avait une taille de 5 ou 6 pieds. Il n'a ni grogner ni fait de bruit mais courrait ou marchait, courbé, d'un bout à l'autre du champ.

Lorsqu'un enquêteur a demandé aux garçons s'ils ont eu l'impression qu'il y avait une communication télépathique entre l'être et eux, les garçons disent que non. Un des garçons lui a précisé que l'être ne faisait que les examiner en les regardant. Sur demande de l'enquêteur, il a indiqué qu'il n'a pas pu remarquer s'il avait des oreilles. Les garçons préciseront aussi sur sa demande qu'ils n'ont eu ni rêves inhabituels ni troubles psychologiques après l'observation.

Les trois jeunes paniqués, se sont réfugiés dans les bras de Denise Labre et sont entrés dans l'édifice. Elle a essayé de les calmer, leur disant que l'être avait pu être une espèce d'animal.

Ils sont ressortis quelques minutes plus tard pour récupérer leurs sacs de couchage, car ils ne voulaient plus dormir dehors.

Selon certains compte-rendus, cette fois "plusieurs êtres bizarres sont venus les hanter" et les jeunes ont bien distingué des formes étranges, qui avaient de 5 à 6 pieds de haut, deux longs bras et deux jambes qui "devenaient minces" courant très rapidement sans émettre de cri ou de son particulier. Les journaux parleront de grandes têtes brunes et d'yeux rouges lumineux.

Des traces au sol des pieds de ces êtres ont été notées, mais deux jours plus tard, une pluie torrentielle a fait disparaître toutes les traces. Un des garçon a dessiné la forme des traces et précise qu'il n'en avait jamais d'une telle sorte, qu'elles étaient d'un "grand pas" comme une grosse patte d'oiseau.

L'affaire est parue dans la presse et il semble que les jeunes aient été saillis par les curieux et confrontés à une certaine incrédulité. Un des jeunes a dessiné l'être, l'un a dessiné l'OVNI, au moins un enquêteur les a interrogés et a enregistré leurs déclarations ainsi que celles de Denise Labre.

INFORMATIONS DE BASE:
Numéro de cas: URECAT-000102
Date d'observation: 23 juillet 1982
Premier rapport: Incertain.
Délai de rapport: Jours?
Témoignage apporté via: Non connu.
Premier enregistrement allégué par: Journaux.
Premier enregistrement certain par: Interview par un enquêteur.
Type premier enregistrement allégué: Journaux.
Type premier enregistrement certain: Interview par un enquêteur.
Ce dossier créé le: 4 février 2007
Sa plus récente mise à jour: 4 février 2007
Pays de l'événement: Canada
Etat/Département: Québec
Type de lieu: Champ
Conditions d'éclairage: Nuit
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Non
Départ OVNI observé: Oui
Relation OVNI/entité: Incertaine
Nombre de témoins: 3
Ages des témoins: Adolescents.
Types de témoins: Adolescents.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Oui.
Dessins approuvé par témoins: Oui.

Nombre d'entité: 1 ou plus
Type d'entités: Humanoïde
Taille d'entités: 1.50 à 1.80 mètres
Tenues d'entités: Non vu ou non rapporté.
Couleur des tenues d'entités: Non vu ou non rapporté.
Couleur de peau d'entités: Non vu ou non rapporté.
Corps des entités: Non vu clairement.
Têtes des entités: Grande ou non rapporté.
Yeux des entités: Deux, peut-être oranges et luisants.
Bouches des entités: Non vu.
Nez des entités: Non vu.
Pieds des entités: Non vu.
Bras des entités: Longs.
Doigts des entités: Non vu.
Nb de doigts des entités: Non vu.
Pilosité des entités: Non rapporté, probable.
Voix des entités: Aucune entendue.
Actions des entités: Après départ OVNI, regarde témoins et court dans le champ.
Interactions entités/témoins: Aucune.
Réactions des témoins: Observation, fuite.
Sentiments des témoins: Effrayés.
Interprétations des témoins: Non rapporté.
Catégorie explicative: Visiteurs extraterrestres ou confusion.
Certitude de l'explication: Faible.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1982   Sam 01 Déc 2007, 10:47

RECITS:
[Ref. pr1:] LE PROVENCAL:

Rencontre du 3e type dans un champ de maïs
Un adolescent québécois, Stéphane Ledeau, a fait une rencontre du troisième type en fin de semaine dans un champ de maïs de Sainte-Dorothée, au Nord de l'archipel montréalais.

L'extra-terrestre "mesurait cinq ou six pieds de haut (1.50 à 1.80 m). Il avait les yeux oranges. Sa tête était volumineuse, de couleur brune. J'ai eu si peur que je me suis enfui", a raconté l'adolescent au bout du champ avec un ami.

Avant cette rencontre nocturne, ces mêmes campeurs, un de leurs parents et une jeune fille ont vu, ont-ils déclaré "un mystérieux objet volant, de la taille d'un gros hélicoptère, qui se déplaçait en silence et lentement en projetant un faisceau lumineux au-dessus du terrain."

[Ref. rg1:] RICHARD GLENN:

Le rapport d'enquête de Richard Glenn indique que dans la nuit du 22 au 23 juillet 1982, à Sainte-Dorothée, Québec, Canada, ont eu lieu les observations qui suivent.

Denise Labre, répartitrice radio pour des ambulances (dispatcher), arrivait à son travail vers minuit, quand elle a vu une lumière ronde et blanche trois fois plus grosse que la pleine lune qui planait stationnaire au-dessus du champ qui se trouvait derrière son bureau, en une zone inhabitée sur plus de 10 miles à la ronde.

Elle parle alors à un groupe de trois jeunes garçons, François, Michel et Stéphane, qui avaient installé leur tente pour camper là, puis elle est rentrée à son bureau pour travailler.

François et son camarade Daniel indiquent qu'un faisceau de lumière blanche dirigé vers le sol sortait du centre de l'objet lumineux, qui était silencieux et immobile dans le ciel sans nuage, à 1000 pieds au-dessus du champ et à quelques 1000 pieds des trois jeunes gens. L'OVNI portait des lumières qui changeaient de couleur en passant du rouge au jaune et au bleu.

Françoisa dessiné l'OVNI ainsi:


Denise Labre, qui était rentrée à son bureau pour travailler, a entendu vers 02:00 du matin les jeunes crier et est sorti. Elle a vu et entendu l'OVNI décoller à toute vitesse vers le ciel.

Les trois jeunes paniqués, se sont réfugiés dans les bras de Denise Labre et sont entrés dans l'édifice.

Ils sont ressortis quelques minutes plus tard pour récupérer leurs sacs de couchage, car ils ne voulaient plus dormir dehors.

Cette fois, "plusieurs êtres bizarres sont venus les hanter." Les jeunes ont bien distingué les formes étranges, qui avaient de 5 à 6 pieds de haut, deux longs bras et deux jambes qui "devenaient minces". Les êtres courraient très très rapidement sans émettre de cri ou de son particulier.

Stéphane a dessiné un être ainsi:

L'OVNI n'était plus là, du moins ils ne l'ont plus revu.

Des traces au sol des pieds de ces êtres ont été notées, mais deux jours plus tard, une pluie torrentielle a fait disparaître toutes les traces.

Denise Labre a indiqué aux enquêteurs que les communications radio avec la flotte d'ambulances avaient été impossible car il y avait trop de perturbations statiques dans l'air pendant l'approche de l'OVNI.

Richard Glenn fournit sur son site web (voir bibliographie), des photographies des quatre témoins et des enregistrements audio de déclarations qu'ils ont faites.

L'un des garçons a déclaré qu'au début de l'observation quand ils a d'abord vu l'OVNI, il a vu un gros faisceau lumineux, comme une grosse lumière, à cent mètres, et qu'ils ont d'abord pensé à un avion mais qu'il n'y avait aucun bruit. Cela s'est immobilisé près d'une grange que le garçon indique, et ils ont vu une lumière rouge qui en faisait le tour, il y avait également des lumière blanc, jaune, vert.

Après que l'OVNI se soit immobilisé là, il ne s'est pas passé grand chose, les garçons l'ont regardé, c'était beau à voir, il n'y avait toujours aucun bruit.

Un des garçons indique qu'ils sont allés marcher dans le champ avec leurs lampes-torches, il y a eu un gros coup de vent, et ils ont eu tous les trois mal au ventre en même temps, et lui a eu comme "un froid". Ils sont remontés à leur tente. Pendant ce temps, l'OVNI balayait le champ avec son phare.

Quand il est reparti en volant au-dessus des maisons, il a cependant fait un bruit sourd. Le garçon a indiqué les blocs au-dessus desquels il s'est éloigné.

Un autre garçon confirme l'avoir vu partir "tout d'un coup", et indique qu'ils sont ensuite rentrés dans la tente, qu'il indique à l'enquêteur, la tente étant encore là au moment de l'interview.

Il indique qu'ils ont entendu un bruit au-dehors, ils sont sortis de la tente et ont balayé de champ avec leurs lampes-torches. Stéphane a indiqué voir quelque chose, ils sont aller chercher une lampe plus puissante, une lampe de plongée qui éclaire loin, manoeuvrée par Stéphane. Un autre des garçons indique qu'il y alors vu des yeux et des jambes, la lampe s'est éteinte, tandis que Stéphane regardait l'être depuis une autre place. Il précisera encore qu'il y vu uniquement les yeux et les jambes, que c'était assez flou, et que sa lampe s'est éteinte.

L'enquêteur demande si cela pouvait avoir été un animal, comme un raton-laveur, les enfants démentent. Interrogé sur la taille de l'être, l'un d'eux indique 5 ou 6 pieds.

L'enquêteur demande s'ils l'ont entendu grogner ou faire des bruits, un des jeunes répond que non, qu'il courrait d'un bout à l'autre du champ.

L'enquêteur demande si l'appareil était dans les alentours, le garçon dément et précise que cela faisait cinq à dix minutes que l'appareil était parti.

L'enquêteur demande aux jeunes comment l'être avait pu venir et partir puisque l'OVNI n'était plus là, les jeunes ne le savent pas; l'un d'eux explique qu'ils sont partis eux-même, et qu'il avait eu peur, voyant cela pour la première fois, ses camarades aussi, et ils n'ont pas osé aller voir.

Les trois jeunes confirment nettement avoir eu l'impression que l'être était un être intelligent.

Denise Labre a essayé de les calmer, leur disant que l'être avait pu être une espèce d'animal.

Lorsque l'enquêteur demande aux garçons s'ils ont eu l'impression qu'il y avait une communication télépathique entre l'être et eux, les garçons disent que non. Un des garçons précise que l'être ne faisait que les examiner en les regardant.

Un des garçons indique que l'être qu'ils ont vu était de grande taille, qu'il marchait, courbé. Sur demande de l'enquêteur, il indique qu'il n'a pas pu remarquer s'il avait des oreilles.

L'enquêteur demande si les garçons sont allés voir le film "ET" de Spielberg avant les événements, et un garçon répond qu'ils ne sont allés voir ce film qu'après les événements. Quand l'enquêteur leur demande si l'extraterrestre qu'ils ont vu ressemble à celui dans ce film, les trois garçons répondent que non. Un garçon précise que "ET" est petit, tandis que l'être qu'ils ont vu était grand.

L'enquêteur leur demande s'ils ont eu des rêves ou des troubles psychologiques après l'observation, les garçons répondent que non.

Un mois après l'observation, l'enquêteur demande aux jeunes s'ils ont été assaillis par du monde, des enquêteurs, des enquêteurs officiels, après avoir rapporté leur expérience. Les jeunes répondent qu'ils ont été beaucoup assaillis. L'enquêteur demandent si les gens se moquaient d'eux et les jeunes répondent que les gens ne voulaient pas les croire.

L'enquêteur leur demande s'ils regrettent d'en avoir parlé, un des jeunes répond qu'il vaut peut-être mieux n'en parler qu'aux connaisseurs. Un autre des jeunes dit que lui non plus n'y croyait pas avant et que les gens qui verront cela y croiront bien.

Il leur demande s'il reste des traces, un jeune répond qu'il reste peut-être des branches cassées. Ils confirment qu'il y avait eu des empreintes de pas dans la terre. Un des jeunes indique qu'il n'avait jamais vu une telle sorte de trace, qu'elles étaient d'un "grand pas" comme une grosse patte d'oiseau. Il accepte de faire à nouveau un dessin de ces traces.

L'enquêteur interviewe Denise Labre, qui indique que l'observation "remonte à la semaine du 23 juillet" dans la nuit vers les deux heures du matin. Elle a observé ce qu'elle ne peut pas nommer précisément et désigne donc somme une soucoupe volante, et décrit comme un objet complètement inhabituel, d'apparence complètement ronde, d'une couleur assez éclatante, qui semblait être fait pour attirer l'attention.

Interrogée sur la taille de l'objet, elle indique que cela avait environ deux à trois fois celle de la taille de la pleine lune.

L'enquêteur lui demande si elle a eu l'impression que cela avait pu être mû par des intelligence; elle répond qu'elle pourrait dire oui parce qu'il n'y a pas grand monde qui pourrait faire déplacer un objet de cette grosseur là, aussi rapidement, et aussi précis également.

L'enquêteur lui demande ce qu'elle aurait à répondre si quelqu'un lui disait que c'était un phénomène naturel, comme par exemple la foudre en boule. Elle répond qu'elle leur dirait franchement non. Ce n'est pas quelque chose de naturel pour elle, et de plus, pas de notre planète.

Elle rapporte les événements: dispatcher pour des ambulances, elle s'était rendu à son bureau prendre son service et attendait les dernières ambulances qui reviennent vers les 1 heure du matin. Les employés dont partis, tandis que les garçons installaient leur tente. Un des garçons attendait que ce soit fait. Elle a vu alors la grosse lumière au-dessus du champ, ne comprenant pas ce que cela pouvait être, pourquoi c'était là, pourquoi c'était fixe, et elle a commencé à observer.

A un moment donné, cela s'est déplacé en direction du bureau, à vitesse et hauteur régulière, puis cela a dévié un petit peu, direction Est. C'est arrivé assez proche d'elle et c'était quelque chose de très inhabituel. Cela ne faisait aucun bruit pendant tout ce temps, cependant, au moment de sa disparition cela a produit un bruit sourd. L'enquêteur essaye d'obtenir une comparaison pour ce bruit, mais il n'y en a pas, ce n'était pas un bruit habituel.

L'enquêteur lui rappelle que des gens disent avoir vu un être et lui demande si elle a une idée de quand cet être aurait pu venir de l'objet. Elle pense que l'être aurait pu sortir au début de l'observation, parce qu'elle avait eu l'impression que l'objet attendait quelque chose ou quelqu'un, mais elle n'avait pas fait ce rapport au début puisque ces êtres ont été vus plus tard dans les événements, et c'est seulement alors qu'elle a fait le rapprochement.

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

Albert Rosales indique dans son catalogue qu'à

Albert Rosales indique dans son catalogue qu'à Saint Dorothee, Québec, Canada, le 23 juillet 1982, à 02:00 heure du matin, plusieurs témoins ont observé un objet énorme planer au-dessus d'un champ, projetant un faisceau puissant de lumière blanche vers la terre et ayant des lumières multicolores clignotantes autour de son bord.

L'objet a alors disparu de la vue derrière quelques bâtiments.

Quelques instants plus tard certains des mêmes témoins ont entendu "des signaux sonores électroniques" étranges venant d'un champ de maïs voisin.

En dirigeant une lampe-torche vers le champ, ils ont eu le spectacle d'un personnage de six pieds de haut avec une tête brune énorme et de grands yeux incandescents oranges. Une soudaine rafale de vent a enveloppé les témoins de poussière. Tous ont éprouvé de fortes douleurs d'estomac et ont couru dans une maison voisine.

Rosales indique que sa source est World Round-up, FSR Vol. 28 N.2.

POINTS A CONSIDERER:

L'observation de l'OVNI est hautement intéressante, avec quatre témoins dont un témoin indépendant. La rencontre avec l'être est difficile à évaluer en raison de manques de données et de la possibilité qui ne peut pas être entièrement exclue que cela ait été quelque grand animal tout de même.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les ovnis dans la presse en 1982

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les OVNIS dans la presse quotidienne (US airships de 1878 à
» Les ovnis dans la presse en 1977
» Les ovnis dans la presse en 1994
» Les ovnis dans la presse en 1988
» Les ovnis dans la presse en 1982

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-