Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Les ovnis dans la presse en 1978

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis dans la presse en 1978   Ven 30 Nov 2007, 23:31

OVNIS ARGENTINS DANS LA PRESSE FRANCAISE, 1978:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, page 24, le 17 mai 1978.

ARGENTINE: Nouvelle flottille d'OVNI

Une flottille d'OVNI a fait une incursion dans le ciel de Catamarca (1.300 kilomètres au nord-ouest de Buenos-Aires), dans la nuit de dimanche à lundi, rapportent les journaux de cette région.

Un groupe de jeunes gens, du balcon d'une salle de bal, ont pu observer les trois passages de la flottille peu après minuit. Les OVNI volaient en formation, à grande vitesse et à haute altitude. Ils émettaient un scintillement vert.

Les témoins, parmi lesquels se trouvait un militaire, n'ont pu dire combien d'appareils comprenait cette flottille.

OVNIS ARGENTINS DANS LA PRESSE FANCAISE, 1978:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, page 15, le 15 juillet 1978.

Le chef de gare attendait un train: ce fut un "OVNI"
...

Un chef de gare argentin a été hospitalisé, jeudi matin, à la suite du choc nerveux causé par l'apparition d'un OVNI.

Chef de gare de Remblon, dans la province de Mendoza, à 1.100 km. à l'ouest de Buenos-Aires, M. Felipe Orozco était monté mercredi, vers 23 heures, à la tour de signalisation de sa gare pour préparer la réception d'un convoi de marchandises, quand il vit une lumière intense, venant du Sud, qu'il a prise un moment pour celle du train attendu.

Sa perplexité se transforma en crainte puis en panique lorsqu'il s'aperçut que la lumière, de plus en plus intense, était diffusée par un étrange objet qui survolait la gare et l'illumina entièrement pendant quelques secondes.

Affolé, M. Orozco courut s'enfermer dans son bureau où s'étaient également réfugiés de nombreux animaux domestiques. C'est là, en proie à une crise de nerfs, que le trouva le conducteur du convoi surpris de ne trouver personne pour l'accueillir et lui ouvrir la voie.

Un automobiliste qui traversait cette région à peu près à la même heure pour se rendre à Mendoza devait, par la suite, confirmer le passage de l'objet volant qui l'avait, un instant, aveuglé avant de disparaître.

La présence d'OVNI dans l'ouest de l'Argentine a fait l'objet de nombreux témoignages depuis le mois de février dernier. Neuf personnes avaient alors déclaré avoir suivi les évolutions d'un OVNI dans la vallée d'Uco (Mendoza), tandis que d'autres avaient été vus dans la province voisine de San Luis.

Le mois suivant, un nouvel objet volant était signalé à Mendoza. Enfin, en mai, ce sont trois flottilles d'OVNI qui traversèrent le ciel, observées par diverses personnes dont plusieurs militaires, à Villa Mercedes, à Mendoza et à San Juan.

OVNIS A TARBES, FRANCE, 1978:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, page 20, le 19 juillet 1978.

Escadrille d'O.V.N.I. dans le ciel tarbais

Quatre objets volants non identifiés ont été observés le 10 juillet près de Tarbes, apprend-on à Toulouse.

Dans la nuit du 10 vers une heure du matin, quatre O.V.N.I. ont été aperçus par trois jeunes moniteurs dans une colonie de vacances à Tarasteix (Hautes-Pyrénées).

Pierre Barrieu, 17 ans; Alain Dieumegard, 16 ans et Daniel Sauneuf, 15 ans, ont d'abord aperçu un premier objet se deplaçant dans la direction Nord-Sud. L'engin qui avait la silhouette d'une sphère prit en s'élevant et après avoir basculé l'allure d'une forme ovale d'un diamètre apparent d'une douzaine de mètres. L'objet présentait deux lumières clignotantes rouge et bleue à l'avant. Le deuxième objet, qui suivait la même direction présentait la forme d'un cigare et était également "éclairé" à l'avant de lumières de même couleur.

Retenus sur place par la curiosité, les observateurs remarquèrent un peu plus tard et suivant toujours le même sens, un groupe de lueurs de même nature.

Enfin, un quatrième O.V.N.I, de forme rectangulaire cette fois, fut aperçu évoluant au ras du sol, à trois mètres des témoins, selon leurs dires et émettant une lumière jaune éblouissante. Ce dernier objet est passé à cinq reprises devant les témoins surpris. Chaque observation n'a duré qu'une à deux minutes environ.

Les jeunes gens, ont attendu plusieurs jours avant de rendre compte à la gendarmerie de Tarbes des phénomènes dont ils avaient été les témoins.

Les services du C.N.E.S. (Centre national d'études spatiales) de Toulouse, prévenus, ont effectué les premières constatations. Si aucune trace n'a pu être relevée sur place par les services de la gendarmerie de Tarbes, les observations des trois jeunes gens ont néanmoins été jugées "intéressantes" à la fois par la concordance de leurs récits, la personnalité et le sérieux des témoins que par la nature des précisions apportées et la distance de l'observation.

L'AFFAIRE VALENTICH, 1978:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Daily Colonist, de Victoria, Colombie Britannique, Canada, page 19, le 24 octobre 1978.

"Ca vient droit sur moi maintenant..."

MELBOURNE (AP). -- Les officiels australiens essayent de déterminer si une trace d'huile au sud de Melbourne venait d'un avion léger qui a disparu après que son pilote ait transmis par radio qu'un grand objet planant au-dessus de lui n'était pas un avion.

Frederick Valentich, 20 ans, faisait un bref vol en solo de Melbourne à King Island à travers le détroit de Bass quand il a disparu samedi.

Les aiguilleurs du ciel ont dit qu'il a transmis par radio qu'il pouvait voir quatre lumières brillantes à environ 300 mètres au-dessus de lui qui semblaient être les lumières d'atterrissage d'un gros avion. Il a demandé si n'importe quel avion militaire était dans le secteur, et on lui a repondu qu'il n'y en avait aucun.

Deux minutes plus tard, il a transmis par radio: "il s'approche directement depuis l'est vers moi. Il semble jouer une certaine sorte de jeu... il vole à une vitesse que je ne peux pas estimer."

Une minute plus tard, il a transmis par radio: "ce n'est pas un avion. C'est..." et le contact de radio a été brièvement perdu.

Il a été invité à identifier l'objet. "Il me dépasse. C'est une longue forme. Je ne peux pas l'identifier plus que cela. Il vient droit sur moi en ce moment," a-t-il dit.

Et puis: "il semble être stationnaire. Je suis en train de tourner et et la chose tourne sur sur moi également. Elle a un feu vert et une sorte de lumière métallique sur l'extérieur."

Quelques minutes plus tard, il a rapporté que le moteur de son avion tournait au ralenti et toussotait. Ses derniers mots avant que le contact par radio ait été définitivement perdu avaient été: "ce n'est pas un avion."

Les parents de Valentich ont dit qu'ils pensent que leur fils a été capturé par un objet volant non identifié. Ils ont rejeté une théorie avancée par certains que dans l'obscurité il avait accidentellement volé à l'envers ou à une inclinaison importante et aurait vu la réflexion de ses propres lumières sur l'eau.

Un avion de l'Armée de l'Air participant à une recherche en l'air et sur mer de Valentich a aperçu une traces de pétrole dans le détroit dimanche. On l'analysait pour déterminer si elle contenait du carburant d'aviation.

L'AFFAIRE VALENTICH, 1978:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Daily Colonist, de Victoria, Colombie Britannique, Canada, page 3, le 25 octobre 1978.

Le père: les extraterrestres l'ont eu

MELBOURNE, Australie (UPI). -- Le père d'un pilote disparu dont le dernier message radio a rapporté un véhicule spatial étrange avec des lumières clignotantes qui planait près de son avion a dit mardi que des créatures d'une autre planète pourraient avoir capturé son fils.

Le gouvernement australien a renouvelé ses recherches de l'avion Cessna qui a disparu samedi dans la nuit et de nouveaux comptes rendus de nouvelles de l'incident ont déclenché une avalanche d'observations d'OVNIS dans l'état de Victoria.

"J'ai le sentiment très fort que mon fils est encore vivant et est dans les mains de quelqu'un d'un autre monde," a dit Guido Valentich de sa maison de Melbourne.

"Ils pourraient vouloir le détenir pendant une semaine ou quelque chose comme ca avant de le ramener. Je préférerais cela plutôt qu'on trouve l'épave de l'avion."

Le fils de Valentich, Frederick, 20 ans, a disparu au-dessus du détroit de Bass alors qu'il volait de Melbourne à King Island, 130 miles au sud.

Dans sa dernière conversation avec des aiguilleurs du ciel à Melbourne, le jeune Valentich a indiqué qu'un grand objet avec des lumières vertes clignotantes "planait au-dessus de son avion" et semblait "jouer à des jeux" avec lui.

L'AFFAIRE VALENTICH, 1978:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Daily Colonist, de Victoria, Colombie Britannique, Canada, page 4, le 28 octobre 1978.

L'amie: bientôt des détails sur le mystérieux cas "OVNI"

MELBOURNE (UPI). -- La petite amie d'un pilote qui a disparu dans son avion léger après avoir transmis par radio qu'il était suivi par un OVNI dit qu'il est encore vivant mais que des détails de sa disparition mystérieuse sont "top secret."

"Je sais que Fred est en vie. Nous le verrons bientôt," a dit Rhonda Rushton, 16 ans, de Victoria.

Elle a dit qu'elle avait rencontré des officiels du Ministère des Transports au sujet de la disparition de Frederick Valentich, 20 ans.

"Nous tous savons que Fred est vivant et nous l'avons dit aux autorités, mais c'est toujours top secret maintenant," a dit Mlle Rushton. "Je ne dirai rien de plus là dessus."

Un porte-parole du ministere a dit, "nous l'avons assurée que nous maintiendrions les détails de l'entrevue confidentiels et nous devons nous conformer à cette condition. "

Valentich pilotait son monomoteur Cessna 182 de Melbourne à King Island, 130 miles au sud, quand il a demandé à des contrôleurs du trafic aérien à 19 heures s'il y avait le moindre avion qui volait dans son secteur en-dessous de 5.000 pieds.

Quand les contrôleurs lui ont indiqué il n'y avait aucun avion à proximité, Valentich a indiqué qu'il volait à 4.500 pieds et pouvait voir un objet avec quatre lumières brillantes.

Quand la tour de contrôle lui a demandé s'il pouvait identifier l'avion, Valentich a répondu "ce n'est pas un avion. C'est...", puis il y avait une coupure de la transmission.

Un porte-parole du ministère a dit qu'il y avait eu un long bruit métallique a la radio et le contact avec l'avion a été perdu. Un rapport a décrit le bruit comme "semblable à celui de deux bidons de bière vides qui se heurtent."

CONFERENCE UFOLOGIQUE EN ESPAGNE EN 1978:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien ABC, de Séville, Espagne, le 28 Novembre 1978, sous la plume de Manuel Carmona.

TRADUCTION FRANCAISE:
OLIVARES: LES EXTRATERRESTRES POURRAIENT REVENIR
C’est la thèse soutenue par le groupe ufologique local

Il s’est tenu un colloque sur le phénomène OVNI, organisé par la Commission de la Culture du Cercle d’Union Olivarien, lors d’un cycle de conférences sur le sujet, par le groupe ufologique local. On y a projeté un film réalisé par les membres du groupe, dans laquelle est exposée la thèse de la présence dans le passé, d’êtres venus d’autres galaxies sur notre planète et la possibilité de leur retour. En seconde partie fut projetée une collection de diapositives, également prises par des membres du groupe, dans lesquelles on pouvait remarquer diverses traces lumineuses, des points et des lignes observées dans le ciel de l’Aljarafe (Région autour de Séville, N.d.T.)

Pour terminer, un fructueux dialogue s’est installé, dans lequel le membre de cette association ufologique, José Luis Hermida a aimablement répondu à toutes les questions et conseils qui lui furent demandés. Le local était rempli par un public avide de connaître les détails d’un sujet si intéressant, dont l’intérêt était encore accentué par le déroulement de la conférence. A la fin, le groupe ufologique reçut de très nombreuses félicitations.

Manuel CARMONA

SCAN DE L'ARTICLE ORIGINAL:

TRANSCRIPTION DE L'ORIGINAL:

OLIVARES: LOS EXTRATERRETRES PUEDEN VOLVER
Es la tesis que mantiene el grupo ufológico local

Tuvo lugar en el Circulo Unión Olivarense, dentro del ciclo de conferences organizado por la Comisión de Cultura de dicha entidad, un coloquio sobre el fémomeno "Ovni", desarrolado por el grupo ufolólogico de la localidad. Fue peoyectada una pellicula realizada por los componentes del grupo, en la que se expone la tesus de la presencia en tiempos pasados de seres de otras galaxias en nuestro planeta y la posibilidad de un retorno. Acto seguido fue proyectada una colección de diapostivivas, asimismo tomadas por componentes del grupo, en las que se hicieron notar diversos haces luminosos, puntos y lineas captadas sobre el cielo aljarafeño.

Al final se entabló un jugoso diálogo, en el que el miembro de esta agrupación ufológica José Luis Hermida respondió cumplidamente a todas les interrogantes y consultas que le fueron planteadas. El local se vio repleto de un público ávido de conocer detalles sobre tan interesante tema que suguió con acentuado interés el desarrollo del acto. Al término el grupo recibió numerosas felicitaciones.

Manuel CARMONA

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les ovnis dans la presse en 1978

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les OVNIS dans la presse quotidienne (US airships de 1878 à
» Les ovnis dans la presse en 1977
» Les ovnis dans la presse en 1994
» Les ovnis dans la presse en 1988
» Les ovnis dans la presse en 1978

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-