Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Les ovnis dans la presse en 1976

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis dans la presse en 1976   Ven 30 Nov 2007, 19:19

FAISCEAUX LUMINEUX, FRANCE, 1976:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Dépêche du Midi, France, page 3, le 25 juillet 1976.

CONDOM Un agriculteur pris dans les faisceaux d'un O.V.N.I

Auch (C.P.). -- Les O.v.n.i. semblent revenir en force dans le Gers. Après leur dernière apparition qui remonte à quelques semaines dans la région de Mirande, dans la nuit de vendredi à samedi, vers 6 heures, c'est un agriculteur de la région de Condom, M. Franco Bonandrini, qui a aperçu ce phénomène extraterrestre.

Il s'est manifesté sur sa propriété, en bordure de l'Osse, au lieu dit "Escriminis".

M. Bonandrini a observé deux faisceaux lumineux d'environ trente-cinq centimètres de diamètre et qui se présentaient d'une façon parallèle à un mètre cinquante de hauteur.

Pris dans ces faisceaux parallèles pendant quelques minutes, il s'est alors déplacé d'une dizaine de mètres et a été à nouveau surpris par un autre faisceau lumineux particulièrement important qui se présentait sur une longueur de huit à dix mètres, de forme cylindrique à l'avant, conique à l'arrière et décrivant un cercle de quarante à cinquante centimètres de diamètre.

Ce phénomène lumineux s'est alors dirigé depuis la direction du sud-est, à une vitesse que le témoin a évaluée entre quatre vingt et cent kilomètres à l'heure.

Cette apparition n'a pas excédé une minute. M. Bonandrini n'a remarqué aucun bruit, aucun souffle d'air et aucun dégagement de chaleur.

Sur le terrain, le lendemain, aucune trace suspecte ne pouvait être relevée.

La brigade de gendarmerie de Condom a été avisée et a procédé à l'enquête.

OBSERVATION D'UNE LUMIERE DANS LE CIEL AU CANADA, 1976:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Province, de Vancouver, Colombie Britannique, Canada, le 12 avril 1975.

'Il y a quelque chose là haut, sacrebleu!'
Erik Watt, rédacteur en chef de l'Oshawa Times, observateur d'étoiles et ancien auteur concernant l'aviation, a vu quelque chose d'étrange dans le ciel tôt vendredi. L'histoire suivante, tous droits réservés par l'Oshawa Times, est un compte rendu de son expérience.

Canadian Press

Oshawa, Ontario. -- Il peut bien ne pas y avoir de petits hommes verts dans des soucoupes volantes au-dessus de la région de Durham, mais il y a quelque chose là haut, sacrebleu!

Je le sais. Je l'ai vu, de même qu'au moins trois autres personnes, un jeune couple marié, et un policier municipal.

Ce que c'était, aucun de nous ne le sait; il était trop éloigné pour en distinguer la moindre forme. Mais quoi que cela ait été, il clignotait en rouge, vert et blanc, et était suspendu juste là, environ 30 degrés au-dessus de l'horizon nordique, peu de temps après minuit.

De ce que j'ai vu, l'OVNI a semblé être la même sorte d'objet rapporté il y a environ un mois près de la centrale nucléaire de Pickering par plusieurs observateurs.

Ce n'était pas une étoile et ce n'était pas un avion ou un hélicoptère.

Quand j'ai vu la première fois l'OVNI, quelques minutes après que Paul Smith d'Oshawa ait appelé le Times à minuit, il était seul dans cette section du ciel. Lui et son épouse l'avaient observé pendant environ une demi-heure avant que je sois arrivé, et il a dit qu'il a semblé se déplacer lentement vers le nord.

J'ai observé l'objet pendant environ 10 minutes.

Auparavant, Smith avait parlé à quelqu'un à l'aéroport d'Oshawa, qui a indiqué qu'il n'y avait aucun avion à proximité.

Le temps que je sois arrivé à la maison, l'OVNI s'était légèrement déplacé vers l'Est mais maintenant il formait le point inférieur d'un triangle inversé avec deux étoiles comme points supérieurs.

J'ai vérifié chacune des étoiles et l'OVNI soigneusement, pour voir si un certain truc atmosphérique faisait paraître clignoter les étoiles. Les étoiles sont restées totalement blanches. L'OVNI a continué à clignoter rouge, vert et blanc.

J'ai roulé vers les quartiers généraux de la police de Durham où l'agent de police Norm Treen et moi avons tous les deux vu l'OVNI à travers des jumelles.

J'ai fait beaucoup d'astronomie et j'ai vu la planète Vénus assez souvent pour ne pas la confondre avec quoi que ce soit d'autre.

J'ai passé 15 ans comme journaliste spécialisé dans l'aviation, et ce n'était aucunement un avion ou un hélicoptère.

Ce que c'était, je n'en ai pas la moindre idée, mais toutes les réserves que j'avais eues dans le passé à propos de la légitimité des OVNIS sont tombées.

OVNI RAPPORTE AU BRESIL, 29 MAI 1976:

L'article ci-dessous est paru le dans le quotidien O Progresso, Montenegro, Brésil, 29 Mai 1976.

TRADUCTION FRANCAISE:

Un Objet Non Identifié à été Vu Volant au-dessus du Quartier de TANAC
Dans la nuit de Dimanche, plusieurs habitants du quartier de TANAC, ont vu un objet volant non identifié au-dessus de ce secteur. Selon l'information reçu par "O PROGRESSO," l'objet, de luminosité intense, a illuminé la maison d'un des habitants de ce quartier. M. Adomar dos Anjos, de la patrouille de TANAC S/A, a dit à notre journaliste: "j'ai vu une clarté semblable à celle d'un phare, ou d'un projecteur de cinéma." D'autres qui n'ont pas voulu que leurs noms soient publiés, ont affirmé que la lumière intense s'est vite arrêtée pendant quelques secondes et a ensuite volé au loin à une vitesse incalculable. D'autres affirment que cet objet avait d'autres lumières colorées.

Le 7 Décembre de l'année dernière, les résidants de la zone de Harmonia ont vu un objet de la même taille et d'une luminosité intense semblable à celui qui est apparu dans le quartier de Tanac.

SCAN DE L'ARTICLE ORIGINAL:

TRANSCRIPTION DE L'ORIGINAL:

Objeto Não Identificado Foi Visto Sobrevoar o Bairro TANAC
Domingo à noite, vários moradores do Bairro TANAC, viram um objeto não identificado sobrevoar aquela área. O objeto, de luz intensa, iluminou segundo informações à reportagem de "O PROGRESSO", o tenlhado das residencias daquele bairro. O Sr. Adomar dos Anjos, ronda da TANAC S/A, disse para a reportagem deste jornal: "Eu vi uma claridade parecida com um farol, vinda de cinema." Outras pessoas que não quiseram revelar o noma, afirmaram que a intensa luz, parou por segundos e logo após, numa velocidade incalculável semiu. Outros afirmam que tal objeto, possuia outras luzes colorides.

Dia 7 de dezembro do ano passado, moradores do distrito de Harmonia viram um objeto, das mesmas proporções e com claridade intensa do que apareceu no Bairro Tanac.

Remerciements particuliers à Richard Hall pour m'avoir confié l'original et le soin de sa traduction.

Je ne prétend pas maîtriser le Portugais; aussi ma traduction peut-elle contenir des erreurs ou approximations qui ne sont toutefois aucunement volontaire. Si vous repérez de telles erreurs et inexactitudes, je vous serait reconnaissant de m'en faire part.

OVNIS DANS LE WISCONSIN, 1976:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Argus, d'Elmwood, Wisconsin, le 3 juin 1976.

D'autres informations sur le cas George Wheeler ici.

Quoi qu' "ils" soient, ils sont toujours dans les environs
Les "Quelque-Choses" sont toujours dans les environs, apparemment. Ceux qui les voient hésitent à les appeler "OVNIS" parce que tant de gens ricanent à cette idée. Quelle que soit la manière dont vous le considériez, il se passe quelque chose qui ne peut pas être expliqué.

Le 20 mai, Mme Gayle Bock et Mme Kathy Holt revenaient à Elmwood depuis le cours de Formation aux Urgences Médicales qu'elles suivent é River Falls. Il était environ 22:30.

Juste un peu à l'extérieur de River Falls sur la STH 29, elles ont observé cet objet volant le long de leur route juste au-dessus des arbres. Il a été alors caché à leur vue pendant une courte période et la fois suivant où elles l'ont vu, il venait droit vers elles. Il y avait deux lumières très intenses, comme des balises, devant lui, et il n'a fait aucun bruit.

Elles ont conduit sur une courte distance et se sont ensuite arrêtées. Quand elles se sont arrêtées, elles se sont rendu compte qu'il était pile au-dessus d'eux. Mme Bock a estimé que cela devait avoir été de 80 à 100 pieds au-dessus d'elles. Elle a dit qu'elle était un peu effrayée et n'est pas sortie de la voiture, mais a passé sa tête hors de la fenêtre pour obtenir une meilleure vue.

Elle a dit qu'elles sont restées là pendant plusieurs minutes et l'objet est resté exactement au-dessus d'elles. Il était parfaitement rond et il y avait des lumières rouges et bleues sur le fond de la "chose" qui s'allumaient et s'éteignaient en clignotant alternativement. Il n'y avait aucun son qu'elles aient pu entendre et il est resté au-dessus d'elles aussi longtemps qu'elles étaient garées. Quand elles ont décidé de poursuivre leur chemin vers l'est, il est allé vers l'ouest. Elle a dit qu'il n'a pas semblé être aussi grand que celui que George Wheeler a décrit.

C'est la troisième fois que ces dames ont observé "quelque chose" sur leur retour de River Falls. La première fois, elles ont vu une "lueur orange" quand elles ont tourné pour sortir de la STH 183 pour prendre le CTH "G." Cependant, cela n'était pas du tout aussi rapproché que pour l'observation du 20 mai.

La deuxième fois que quelque chose a été vue, la voiture qui les précédaient, avec Messieurs et Mesdames Don Yauch et Paul Fredrickson, qui suivent également le cours à River Falls, s'était arrêté et M. Fredrickson est sorti de la voiture. Il a déclaré qu'ils n'étaient pas certains de ce qui ils avaient vu cette fois ci. Cela avait la lueur orange et semblait se déplacer très lentement.

Mme Bock et Mme Holt ont également arrêté leur voiture à ce moment-là pour regarder l'objet. Ils ont tout été d'accord qu'ils ne pouvaient pas être certains quant à ce que c'était, mais que cela semblait avoir un comportement différent de celui des avions que l'on voit habituellement.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1976   Ven 30 Nov 2007, 19:19

OVNIS EN FRANCE, 1976:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Provençal, France, page 2, le 9 juin 1976.

Le 16 mai un O.V.N.I. s'est posé sur un îlot de la Durance!

L'O.V.N.I. signalé par le G.R.E.P.O. le 1er juin dans ces lignes et observé par 3 jeunes gens le 15 mai à Orange semble n'avoir pas été le seul à se manifester dans cette période.

A commencer par un O.V.N.I qui fut identifier [sic] suite à la déclaration de 10 témoins Avignonnais. Le 2 juin ils observent du centre d'Avignon, à 12 h. 45 et à très haute altitude, un engin de forme ronde et argentée triangulaire [sic] avec un point rouge sur sa droite. Et semble changer de forme tout en se retournant [sic]. L'O.V.N.I. après vérifications, s'avéra être un ballon sonde. En l'occurrence la nacelle immobile car à très haute altitude (6.000 m) il subit [sic] la pression de différents courants d'air, ce qui provoque aussi sur son enveloppe des turbulences modifiant son aspect. Le point rouge probablement sont de ses parachutes [sic]. Mais de par l'atmosphère et la perspective [sic] pour tout observateur averti [sic] un tel phénomène peut prendre des apparences bien étranges.

Le 17 mai M. et Mme X observent, à 21 heures, un engin en forme de disque qui ne correspond à rien de connu. Ce disque est de couleur rouge orangée, et se déplace dans le plus parfait silence en direction Nord-Sud: dans le cas présent Valréas-Orange. Les témoins sont certains que ce qu'ils ont vu était quelque chose de tout à fait réel (physique) [sic] et qu'ils n'avaient jamais observé ni vu auparavant. Phénomène donc à classer sous le vocable O.V.N.I. [sic]

Mais venons à beaucoup plus extraordinaire: un engin poser [sic] au sol. Pour des raisons d'anonymat nous parlerons de la région de Cadenet. Cela s'est passé le 16 mai, à 16 h. 30. M. P... se promenait avec trois de ses amis (tous des adultes) en bordure de la Durance, quand ils virent à 100 m d'eux environ, sur un îlot important du cours d'eau, une masse grise de métal. Cette masse était un peu masquée par les arbres qui bougeaient (il y avait un peu de vent) mais était néanmoins très visible. L'objet était aussi gros qu'un hélicoptère et était là posé parmi la végétation. Sur son sommet il y avait une petite protubérance en forme de dôme de couleur blanche. Au grand regret des témoins il n'était pas possible d'accéder sur l'îlot sans prendre l'eau. La première idée des 4 témoins fut qu'il s'agissait d'un appareil de l'Armée de l'Air. L'engin était en forme de lentille ce qui éliminait un avion (d'ailleurs comment se serait-il posé?) [ils ne l'ont pas vu se poser]. Alors par déduction, ils arrivèrent à la conclusion d'un engin inconnu. Ils regardèrent l'objet 2 minutes, mais n'étant pas "mordu" de ce genre de manifestation ils continuèrent leur promenade [sic]. M. P. avait l'intention de revenir ensuite avec une paire de jumelles. La promenade dura peut-être un peu plus longtemps, la conversation s'aiguilla sur un autre sujet, et, arrivés chez eux, ils oublièrent totalement leur observation. M. P... n'y repensa qu'une fois la nuit tombée.

Voulant en avoir le coeur net, il retourna sur les lieux le lendemain mais il n'y avait plus rien: l'engin n'y était plus. Le mot de la fin de M. P... fut qu'il regrettait de ne pas en avoir fait plus ce jour-là pour en savoir davantage. Car, à la réflexion, il réalise maintenant qu'il était devant quelque chose de peu ordinaire qui dépasse notre entêtement [sic, entendement].

Une contre-enquête poussée sera faite sur cette affaire, afin de faire ressortir peut-être d'autres éléments et afin de voir si sur cet îlot des traces éventuelles sont visibles.

Si d'autres personnes ont été témoin de ce phénomène nous leur demandons de contacter M. J-P. Troadec, [adresse] té. [Tel.]

Pour la direction régionale G.R.E.P.O: J.-P. TROADEC.

OVNIS EN FRANCE, 1976:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Dépêche du Midi, France, page 18, le 21 juin 1976.

Informations générales
O.V.N.I. à Larique-Timbaut (47) !

Deux frères les observent pendant plus d'une heure
Agen (C.P.). -- Tout a commencé le soir du 7 avril: personne ne l'avait vu, mais lui observa longtemps une boule rougeâtre qui éclairait toute une courbe à cent mètres à peine de la ferme familiale.

Edmond Pic gère dans la journée la station-service de Laroque-Timbaut et, le soir venu, il rentre pour dormir à la ferme familiale, au lieudit Traverse, située à un kilomètre du village, au coin d'un petit bois. Il avait bien raconté à son père et à son frère que la boule rouge en forme de cigare s'était posée sur le chemin départemental pendant qu'un second engin tournait à une distance constante, mais personne n'y crut sur le moment: "Pourtant, nous avons pu observer le lendemain matin des traces sur la route comme des patins d'hélicoptère. Je les ai mesurées, elles étaient larges de 9 cm avec un empattement de 1.60 m. La traînée qui avait égratigné le goudron était longue de 2 mètres", affirme Thadée Pic, frère du premier nommé, mais il attendait de voir pour y croire.

Le 24 mai, son frère est venu le secouer dans son lit et, en sa compagnie, ils observèrent pendant plus d'une heure une grande lueur qui s'élevait derrière la ligne d'arbres. Mais la clarté disparût comme elle était venue: "Quand nous sommes sortis, les chiens ont cessé tout d'un coup d'aboyer et les vaches n'ont paru inquiètes que pendant les deux jours qui suivirent."

Accueillie d'abord sur un certain scepticisme par les gens de l'endroit, l'apparition commence à faire jaser. Une autre personne aurait vu un engin à quelques kilomètres de là et Edmond Pic, en rentrant chez lui, vendredi soir, a observé pendant près d'une heure l'intense lueur à l'orée du bois, à 50 mètres du premier point. Lui est formel, l'engin se déplaçait sans bruit et ne serait éclairé que sur une face. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'O.v.n.i. de Laroque-Timbaut a de la suite dans les idées.

L'AFFAIRE HELENE GIULIANA, FRANCE, 1976:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Dauphiné Libéré, France, page 4, le 12 juillet 1976.

O.V.N.I.

Que s'est-il passé le 11 juin dernier sur la R.N. 531 près de Bourg-de-Péage?

Romans. -- C'est un étrange récit que vient de faire Mlle Hélène Giuliana, âgée d'une vingtaine d'années, habitant Hostun (Drôme).

"Je n'osais pas en parler, explique-t-elle, j'avais peur que l'on se moque de moi."

Il était aux environs de 1 h 30 du matin dans la nuit du 10 au 11 juin dernier: Mlle Hélène Giuliana, rentrait au volant de sa 4 L de Valence, où elle avait passé la soirée au cinéma. Après une pause-café, elle regagnait son domicile, par la R.N. 531, lorsque brusquement, après avoir passé le pont "du Martinet" après Pizançon, sur la commune de Chaluzange-le-Goubet, elle constatait un ralentissement dans la marche de sa voiture. Craignant d'être à court d'essence, la jeune fille vérifia le niveau de son réservoir, mais tout était normal. Le moteur eut de nouveau des ratées, puis brusquement tous les feux du véhicule s'éteignirent et le moteur cala.

C'est alors, explique Mlle Giuliana, que je vis à une quinzaine de mètres devant ma voiture, posée sur la Nationale, une masse lumineuse de couleur orange. J'ai eu très peur, et j'ai verrouillé les portières de ma voiture immobilisée et mis mes mains devant mes yeux. Au bout d'un moment, dont le témoin ne parvient pas à déterminer la durée, retirant mes mains de mes yeux, j'ai constaté que la masse lumineuse avait disparu.

J'ai mis le contact, explique encore Mlle Giuliana, et la voiture a démarré sans problèmes. Je suis rentrée chez moi tellement bouleversée, que j'ai manqué la route la plus directe, et du faire un détour par le Beaume d'Hostun, ce qui n'est pas ma route habituelle. Lorsque je suis arrivée chez moi, il était 4 heures du matin!"

Ce récit, fait par un témoin qui semble a priori digne de foi, est particulièrement étrange. En effet comment expliquer sa curieuse observation d'une masse lumineuse, posée en plein milieu de la route nationale, et surtout cette période de près de deux heures, au cours desquelles, la jeune fille était restée enfermée dans sa voiture tous feux éteints, sur la R.N. 531, sans qu'aucune voiture, n'ai passé sur une route ordinairement très fréquentée, de jour comme de nuit.

Le maire d'Hostun, M. Bouvier, chez qui Mlle Giuliana est employée, a donné de bons renseignements sur le témoin de ce fait pour le moins étrange.

Jean-Louis RUCHON

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1976   Ven 30 Nov 2007, 21:35

FAISCEAUX LUMINEUX, FRANCE, 1976:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Dépêche du Midi, France, page 3, le 25 juillet 1976.

CONDOM Un agriculteur pris dans les faisceaux
d'un O.V.N.I

Auch (C.P.). -- Les O.v.n.i. semblent revenir en force dans le Gers. Après leur dernière apparition qui remonte à quelques semaines dans la région de Mirande, dans la nuit de vendredi à samedi, vers 6 heures, c'est un agriculteur de la région de Condom, M. Franco Bonandrini, qui a aperçu ce phénomène extraterrestre.

Il s'est manifesté sur sa propriété, en bordure de l'Osse, au lieu dit "Escriminis".

M. Bonandrini a observé deux faisceaux lumineux d'environ trente-cinq centimètres de diamètre et qui se présentaient d'une façon parallèle à un mètre cinquante de hauteur.

Pris dans ces faisceaux parallèles pendant quelques minutes, il s'est alors déplacé d'une dizaine de mètres et a été à nouveau surpris par un autre faisceau lumineux particulièrement important qui se présentait sur une longueur de huit à dix mètres, de forme cylindrique à l'avant, conique à l'arrière et décrivant un cercle de quarante à cinquante centimètres de diamètre.

Ce phénomène lumineux s'est alors dirigé depuis la direction du sud-est, à une vitesse que le témoin a évaluée entre quatre vingt et cent kilomètres à l'heure.

Cette apparition n'a pas excédé une minute. M. Bonandrini n'a remarqué aucun bruit, aucun souffle d'air et aucun dégagement de chaleur.

Sur le terrain, le lendemain, aucune trace suspecte ne pouvait être relevée.

La brigade de gendarmerie de Condom a été avisée et a procédé à l'enquête.

http://ufologie.net/indexf.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les ovnis dans la presse en 1976

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-