Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Les ovnis dans la presse en 1967

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis dans la presse en 1967   Mer 28 Nov 2007, 19:18

LA CONTROVERSE CONDON, LES VRAIES INTENTIONS DE CONDON

Article du New York Times, le 8 Janvier 1967.

CONCLUSIONS OVNIS: Pas de visiteurs

Bien que les résultats par l'Université du Colorado des études des OVNIS n'aient pas encore étés rendus public, l'Associated Press a fait circulé hier un compte rendu fragmentaire des principales conclusions dans le rapport. On s'attend à ce que le rapport soit rendu public au même moment ou l'évaluation par l'Académie Nationale des Sciences demandée par l'USAF le sera.

Après investigation de centaines d'incidents OVNI, le Dr. Condon et son personnel ont constaté qu'un certain nombre d'épisodes précédemment classés comme inexplicables pourraient être expliqués par des causes naturelles ou par des canulars. Dans certains cas, des témoins avec des qualifications apparemment impeccables se sont avérés contradictoires et par conséquent leurs comptes rendus étaient de peu de valeur. Le document déclare qu'aucune preuve n'a pu être constatée que les OVNIS seraient des vaisseaux spatiauax intelligemment guidé d'au delà de la Terre et que donc un effort à grande échelle pour déterminer la nature des soucoupes volantes serait un gaspillage de temps et d'argent. Il n'y avait également aucune preuve que le gouvernement retenait des informations sur les objets au public, sauf une politique raisonnable de l'U.S. Air Force de retarder ses commentaires jusqu'à ce qu'une recherche ait été accomplie.

Le Groupe du Colorado semble avoir fait tout effort de rester à distance de toute influence de l'U.S. Air Force. Ainsi, les cas qu'ils ont étudiés ont été choisies en grande partie par les recommandations de groupes privés, en particulier le NICAP. Mais alors que la phase investigatrice du projet a pris fin vers la fin de 1967, il y avait eu une rupture entre le Dr. Condon et Donald Keyhoe du NICAP, prétendument en raison du manque de sympathie du Dr. Condon pour l'opinion que certains OVNIS peuvent être des visiteurs venus d'autres mondes.

D'autres fervents des OVNIS ont été désabusés quand un mémorandum interne de l'Université a été présenté dans un magazine d'audience nationale comme preuve d'une polarisation contre les partisans des objets volants non identifiés. Le document, écrit avant que le projet ait commencé, discute de si l'Université pourrait entreprendre cette étude sans encourir le ridicule du monde académique tout en laissant toujours entendre au public qu'une vraie étude serait faite. Deux membres du personnel ont été écartés, apparemment pour leur rôle dans la diffusion de ce mémorandum pris dans les dossiers du projets. L'un était un psychologue, le Dr. David R. Saunders, qui devint un membre de NICAP peu après avoir rejoint le projet Colorado. Cette semaine un livre a été mis en vente, écrit par le Dr. Saunders et un journaliste de Boulder, R. Roger Harkins, intitulé "OVNIS? Oui¨! Comment le Comité Condon a mal tourné." Saunders et Harkins arguent du fait que la recherche du projet Colorado était une facade conçue aux échelons les plus élevés du gouvernement pour masquer la vérité, et que "quelqu'un de ce projet a du avoir une double rôle," ce qui avait mené à une méfiance mutuelle parmi les membres.

PHOTOGRAPH: Dr. Condon (portrait) AP same as previous photograph of Condon.

Autres informations sur ce sujet dans la section science de mon site.

Note: des documents rendus publics par la CIA récemment sont bien la preuve que Condon n'a aucunement "fait tous les efforts pour ne pas être influençable par l'US Air Force" mais au contraire, a secrètement délégué ses études des photographies d'OVNIS à la CIA, par example.

OVNIS VU D'UN AVION, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Edmonton Journal, d'Edmonton, Alberta, Canada, le 11 janvier 1967.

La soucoupe volante a convaincu L'équipage sceptique d'un avion de ligne
VANCOUVER (CP). -- Cinq membres d'équipage d'un DC-8 des Canadian Pacific Airlines n'y ont jamais cru avant, mais ils croient maintenant aux soucoupes volantes.

L'équipage a rapporté mardi qu'ils en ont vu une sur un vol récent de Lima, Pérou, à Mexico, et ne pouvaient pas l'expliquer.

"Nous avons essayé de discréditer la chose du début jusqu'à la fin, mais cela ne pouvait pas être quoi que ce soit à quoi nous pouvions penser," a dit le capitaine Robert Millbank de la banlieue de Burnaby.

Il a dit qu'il a vu deux faisceaux de lumière pendant le vol du 29 décembre. Le deuxième officier, John Dennis Dahl, de White Rock, Colombie Britannique, le navigateur Mike Mole de Mexico, le commissaire du bord Joseph Lugs de Vancouver et le pilote stagiaire Wolfgang Poepperl de Richmond se sont rassemblés pour observer l'objet.

"Il devenait de plus en plus grand à chaque instant, et à un moment il a tiré une traînée d'étincelles comme une fusée," a dit le capitaine Millbank.

"Alors il a semblé se rapprocher et nous pouvions voir une série de lumières entre deux lumières blanches."

"Il s'est alors stabilisé au bout de notre aile gauche et, dans la pleine lune, nous pouvions voir une forme entre les deux lumières, qui paraissait plus épaisse en son milieu."

Il a dit que l'objet est resté deux ou trois minutes puis a disparu derrière le grand avion de ligne. Il a dit qu'il a enregistré une déposition à Mexico après le vol.

Les passagers n'ont pas vu l'objet. L'équipage ne les a pas réveillé.

Mr. Dahl a dit, "avant, je n'ai jamais cru aux soucoupes volantes. Mais je dois bien y croire maintenant."

OVNI-METEORE AU CANADA, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Edmonton Journal, d'Edmonton, Alberta, Canada, le 6 fevrier 1967.

Identifié
Une Météorite File A Travers Les Cieux De La Ville
Une énorme boule de feu a filé à travers les cieux nordiques dimanche tôt dans la nuit et a ensuite éclaté en une pluie d'étincelles.

Le Dr. L. A. Bayrock du Conseil de Recherches de l'Alberta a identifié l'objet comme une météorite et est plein d'espoir que des fragments puissent être trouvés.

Il a dit qu'il y avait des rapports d'un son "comme le tonnerre" près de Smoky Lake, à 100 miles au nord-est d'Edmonton.

L'association des effets sonores est une indication forte que quelques morceaux de la météorite ont survécus au contact avec l'atmosphère de la terre.

Les témoins étonnés ont dit que l'objet passé au-dessus d'Edmonton, voyageant dans la direction du nord-est, à environ 18:58.

On rapporte qu'une femme a confondu la météorite avec un avion et a téléphoné aux pompiers pour rapporter un accident à l'aéroport industriel.

David Rogers, directeur du planetarium de la Reine Elizabeth, était témoin de la météorite mais a dit qu'il était difficile de juger de sa taille véritable.

"Une météorite la taille d'une balle de tennis peut créer ces mêmes effets."

UN DELUGE D'APPELS

La réaction à l'aérolithe a bloqué les téléphones au journal et au planetarium. Près de 100 appels ont été pris en une heure.

Jennie Bennet, 10336 soixante-dix-septième rue, regardait la télévision et a pensé que l'objet avait atterri dans son arrière-cour.

Mickey La Tosky de la vallée de Drayton a vu un objet avec une queue orange et un corps bleuâtre-vert passer au-dessus de la ville en se dirigeant vers Edmonton.

Un fonctionnaire à la tour de l'Aéroport Industriel a déclaré qu'un pilote, volant à environ 1.800 pieds dans la région de cold Lake, a dit qu'il "a été presque aveuglé par le flash intense."

J. M. Graham, du 6016 de la 105e rue, a dit que la météorite a éclairé la neige "comme un arc de soudeuse" et ensuite il y a eu une pluie d'étincelles quand elle a éclaté.

Le Dr. Bayrock a dit aujourd'hui que lui et le Dr. Thomas Berg, un autre membre du Conseil de la Recherche de l'Alberta, intervieweront probablement les personnes qui ont rapporté apercevoir l'objet aujourd'hui ou mardi.

Il a dit qu'on pense qu'il est tombé quelque part au nord-est de Smoky Lake.

Non identifié
Une femme de Spruce Grove voit une 'soucoupe volante'
Une femme de Spruce Grove pense qu'elle a repéré un véhicule du genre véhicule spatial près de sa maison dans la nuit de dimanche.

Mme Harry McLeod a dit que l'objet était ovale, a semblé avoir des fenêtres, et était tout à fait bas sur l'horizon.

Des "jambes" rouges ou des antennes dépassaient vers le bas à chaque extrémité de l'objet.

ELLE VOIT UN OBJET

Elle a rapporté avoir vu l'objet à 19:45, environ une heure après que de nombreux résidants dans la région d'Edmonton aient rapporté voir une boule de feu, qui a été identifié comme une météorite [un météore].

Mme McLeod a dit qu'elle était juste en train de sortir de sa voiture à la patinoire de curling, à environ deux pâtés de maisons de chez elle, quand elle a vu quelque chose de rouge du coin de son oeil.

RENCONTRE AVION-OVNI, MEXICO, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, page 16, le 13 février 1967.

Près de Mexico Un avion évite de justesse... une soucoupe volante

MEXICO (A.F.P.). -- Un avion de ligne a failli percuter en plein vol, avant d'atterrir à Mexico, ce qu'on croit être une soucoupe volante, a annoncé le journal du soir "Ultimas Noticias".

L'avion de la compagnie Guatémaltèque "Aviateca" survolait d'Etat d'Oaxaca, à 400 kilomètres au Sud-Est de la capitale, quand l'équipage et quelques-uns des passagers virent passer tout près de l'appareil un objet rond qui se déplaçait à grande vitesse en sens contraire.

Le pilote, le colonel Alfredo Castaneda, et le co-pilote, le capitaine Carlos Samoya, ont déclaré que l'objet avait la forme d'une toupie argentée et était surmonté d'une sorte de boule rouge. Son diamètre était d'une dizaine de mètres.

"Nous l'avons observé pendant 10 secondes, a ajouté le colonel Castaneda, qui vole depuis vingt ans. Je n'avais jamais rien vu de semblable et cela m'a causé une vive impression."

Les stewardesses ont déclaré que l'objet était passé à moins de vingt mètres de la carlingue.

L'équipage a informé l'aéroport de Mexico de cet incident. Il a affirmé qu'il ne peut s'agir d'un ballon-sonde étant donné la position et l'altitude de l'avion lors de la "rencontre."

OVNIS AUX USA, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Edmonton Journal, d'Edmonton, Alberta, Canada, le 15 fevrier 1967.

Observations Similaires

Un objet volant non identifié de vol (ci-dessus) a été photographié par l'ancien habitant de Willingdon Harold Pawluk, 28 ans, qui habite maintenant à Los Angeles. Sa soeur Lorraine a vu l'OVNI le 9 février et a pris le cliché de leur fenêtre de l'appartement. Ils ont envoyé la photo à leur cousin Marilynn Kansky, 20 ans, du 9347 soixante-treizième Avenue. La photo ci-dessous montre un OVNI semblable pris en janvier près de Detroit, Michigan.

Boom: Observations d'Objets Volants en hausse

DAYTON, Ohio (AP). -- Les rapports d'objets volants vnon identifiés ont explosé l'année dernière, rapporte le major Hector Quintanilla, directeur du Projet Blue Book à la base aérienne de Wright-Patterson.

Un total de 1.060 observations ont été soumises à l'Armée de l'Air durant 1966, le deuxième plus haut chiffre annuel depuis que le Projet Blue Book a commencé à compter il y a 20 ans. La moyenne annuelle est 555; le record est de 1.501 en 1952.

Des 11.107 sightings depuis 1947, indique Quintanilla, seulement 676 restent dans la catégorie non identifiée. Seulement 30 de ceux ont vérifié l'année dernière n'ont pas été expliqués d'une manière satisfaisante [Mais presque aucun n'a seulement été vérifié].

424 autres observations sont énumérés en tant qu'ayant des données insuffisantes pour l'identification [C'est-à dire en réalité qu'aucun effort d'enquête n'a été fait].

Le reste a été identifiés [généralement sans enquête] en tant qu'objets astronomiques, avions, ballons, satellites et d'autres choses naturelles ou artificielles telles que des missiles, des fusées, des feux d'artifice, des nuages, des oiseaux, des feux follets, des étincelles, et un phare.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1967   Mer 28 Nov 2007, 19:18

OVNIS DANS LE MICHIGAN, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Star, Sault Ste Marie, Ontario, Canada, page 37, le 1 mars 1967.

La Police Voit des OVNIS

GRAND HAVEN (UPI). -- ce n'est pas souvent que des observations d'objets volant non identifiés sont confirmés par des fonctionnaires de police. Mais dans al nuit de mardi, la plupart des rapports ont été faits par la police dans le sud-ouest du Michigan.

Le shérif Bernard Grysen du comté d'Ottawa et cinq de ses agents étaient parmi plus d'une douzaine de personnes rapportant des objets rougeâtre-oranges dans le ciel obscur, mais dégagé au-dessus du comté d'Ottawa le long des rivages du lac Michigan.

Grysen était peu disposé à discuter de son observation en raison de la publicité entourant plusieurs des observations faites dans le Michigan ces derniers mois.

"J'ai entendu tellement de farfelus en parler, que je n'aime pas parler de ce sujet," a-t-il dit.

Mais il a cependant bien décrit un objet rougeâtre-orange qui a plané bas au-dessus du lac Michigan à une distance courte de sa petite maison. Il a dit qu'il s'est déplacé rapidement d'un côté à l'autre avant de disparaître.

Les officiels de la police dans trois comtés encadrant les comté d'Ottawa, Allegan, Muskegon et Kent, ont dit ils n'avaient reçu aucun rapport d'observation d'OVNI. Un député dans le comté de Muskegon a dit qu'il avait observé "une étoile particulièrement brillante" pendant plusieurs minutes mais ajoute qu'il n'y avait aucun mouvement et aucune couleur.

L'adjoint Dave Heerspink d'Ottawa a rapporté avoir aperçu l'objet, ou des objets, à trois différentes reprises à trois endroits différents du comté dans la nuit de mardi.

"Cela ressemblait à un faisceau des lumières avec le centre intensément lumineux et les bords externes de couleurs rougeâtres," a indiqué Heerspink. "Il a semblé être d'une sorte de forme ovale, plus ou moins."

Heerspink a indiqué qu'il écoutait sa radio bi-directionnelle quand le premier rapport est arrivé d'autres agents.

"Je les ai entendus demandant si d'autres voitures le voyaient," a-t-il dit," et alors j'ai repéré mon premier de la nuit."

L'adjoint a dit qu'il est entré à la station pour prendre des jumelles après avoir fait sa première observation et a alors repéré un second avec les jumelles. Heerspink a indiqué qu'il a vu un avion passer et que l'objet qu'il regardait "n'était absolument pas un avion."

Heerspink a indiqué qu'il n'avait jamais observé un OVNI avant la nuit de mardi et s'était toujours demandé ce que les gens rapportaient au juste.

"Peut-être quelqu'un d'autre en sait plus au sujet de ces choses. Si c'est le cas, peut-être peuvent-ils l'expliquer," a-t-il dit. "Au moins, maintenant, je sais de quoi d'autres gens avaient parlé."

LE GAZ DES MARAIS ETAIT UN OVNI, MICHIGAN 1966:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Hillsdale Daily News, de Hillsdale, Michigan, USA, le 3 avril 1967.

Voir d'autres données concernant l'histoire du gaz des marais du Michigan en 1966.

Le cas local d'OVNI encore ouvert, dit le consultant de l'Air Force en matière d'OVNIS
Par Nancy Kubinski

"L'enquête sur l'observation de Hillsdale n'est pas vraiment close," selon le Dr J. Allen Hynek, conseiller scientifique de l'Armée de l'Air sur les objets volants non identifiés (OVNIS).

Le Dr Hynek, parlant depuis l'Université de Hillsdale mercredi dans la soirée en tant que partie prenante de la série "Aventures des Idées", était l'investigateur en chef dans le rapport d'observation d'un OVNI à l'Université il y a exactement un an.

A cette époque, 90 étudiantes et le Directeur de la Défense Civile William (Bud) Van Horn avaient observé pendant plus de trois heures "quelque chose avec des lumières" qui se déplaçait dans l'arborétum.

Lors de la recherche, le Dr Hynek avait déclaré, "les gaz des marais pourrait être ce que les témoins ont vu," une théorie vivement contestée par Van Horn.

Selon un système d' évaluation en cinq points basé sur la facilité de l'explication, l'OVNI de Hillsdale a le score trois. C'est les moins explicables dans les classifications des cas facilement explicables. Il est très difficile d'expliquer des cas estimés de score quatre et cinq, a-t-il dit.

"Si les conditions là n'étaient pas correctes pour qu'il y ait des gaz de marais, c'est alors quelque chose qui nécessite davantage d'étude," a dit le Dr Hynek. Il a ajouté que le rapport aurait "une estimation élevée de crédibilité en raison du nombre de personnes qui l'ont vu et de leur crédibilité."

Le Dr Hynek a déploré le fait qu'aucun appareil photo n'ait été employé pendant l'observation de trois heures, ce qui lui aurait donné quelque chose de plus concret pour travailler. Il a dit, "je ne puis pas comprendre pourquoi plus de personnes n'ont pas été réveillées, pourquoi des photographies n'ont pas été prises ni pourquoi le secteur n'a pas été exploré."

Il a ajouté qu'un examen scientifique était presque impossible à ce moment en raison "d'une ambiance énorme, presque comme dans un cirque."

Hynek, un scientifique avec le sens de l'humour, a épicé sa présentation des investigations d'OVNIS avec des diapositives de dessins animés, éditées depuis que les premiers rapports d'OVNIS ont commencé en 1947. La plupart d'entre elles concernaient de petits hommes de l'espace, ce qui, dit Hynek est un des quatre explications pour les OVNIS.

Hynek dit, "la chose la plus dure au monde est d'estimer la probabilité qu'il y ait des habitants ailleurs en raison des millions de systèmes de galaxies. Il est chauvin de notre part de penser que nous sommes les êtres les plus avancés dans l'univers."

Il est entièrement possible qu'il y ait d'autres êtres vivants dans l'univers pour qui la durée de vie n'est pas limitée à quelques décennies, a-t-il dit. Il pourrait y avoir de la vie intelligente qui vivrait pas moins de 50.000 ans. Si c'est vrai, dit-il, alors il pourrait être possible que de tels êtres surmontent les difficultés posées par la longue durée qui serait exigée pour un voyage d'une autre planète jusqu'à la Terre.

Le Dr Hynek a dit que les explications pour les rapports d'OVNIS incluent: "tout est un non-sens complet; ou, ils sont des engins secrets testés par les Etats-Unis ou la Russie; ou, nous avons des visiteurs venus d'autres planètes; ou, ils représentent un certain phénomène physique inconnu jusqu'ici."

Il a dit que les gens veulent désespérément croire que d'autres civilisations existent. "Nous avons besoin de croire à cela - comme un produit de remplacement scientifique pour Dieu," a-t-il énoncé.

Il a ajouté, cependant, qu'il est aussi difficile pour certains de croire ce concept que ne l'était l'idée des voyages par avion il y a 100 ans.

Le Dr Hynek a dit: "les OVNIS pourraient être le résultat d'un phénomène complètement inconnu que nous ne comprenons pas aujourd'hui, de la même manière qu'il y a 100 ans nous n'avions pas connaissance de l'énergie nucléaire."

Le Dr Hynek, qui a dit qu'il "veut étudier les OVNIS qui restent inexpliqués avec le plus grand sérieux," a précisé que toutes les observations doivent être désignées comme des "rapports" jusqu'à ce qu'ils soient prouvés d'une manière concluante.

Selon des calculs de Hynek, 95 pour cent de tous les rapports ont été expliqués comme oiseaux, ballons, lumières, gaz de marais et d'autres choses. Les rapports restants ont été non expliqués et sont classifiés comme OVNIS plutôt qu'objets volants identifiés, ainsi que Hynek les a appelés.

Durant ses recherches, le Dr Hynek a établi certains critères sur lesquels juger de la crédibilité des photographies d'OVNIS.

Pour considérer une image comme authentique, il a dit qu'il doit avoir accès au négatif original, connaître les réglages de l'appareil photo avec lequel la photo a été prise et avoir des déclarations signées sous serment de deux personnes qui ont vu le photographe prendre la photo.

Répondant presque à ces critères de Hynek, il y a l'incident de février dans le comté St. Clare, où deux jeunes ont capturé une image d'un OVNI. Le sujet est toujours en cours d'investigation et, dit-il, un rapport sera bientôt publié.

Le Dr Hynek, qui répond, "ah, non," quand on lui demande s'il aurait peur s'il voyait jamais un OVNI, dit qu'il il ne prend pas son sujet à la légère.

Actuellement il étudie la polémique depuis l'université du nord-ouest où il est directeur de l'observatoire de Dearborn, construit particulièrement pour observer les OVNIS. Ils leur restent toujours à en voir un, a-t-il ajouté.

Il est également conseiller au Comité Condon de l'Université du Colorado qui a reçu 350.000 $ de l'Armée de l'Air pour mener une étude des OVNIS, dont il maintient qu'ils sont "tout observation visuelle ou d'écho radar rapportée qui reste non expliquée après étude scientifique par des hommes compétents."

Le Dr. Hynek a été assailli par les questions des étudiants de l'Université qui ont vu l'OVNI de Hillsdale l'année dernière.

Plusieurs d'entre eux, comprenant Barbara (Gidget) Cole de New York qui a de nouveau expliqué ce qu'elle a vu, ont accusé: "nous vous avons tous dit que ce que nous avons vu, mais vous faites une hypothèse sans prendre en compte tous les faits."

Hynek a répondu que "nous pourrions devoir reconsidérer la chose entière si plus d'information devient disponible sur l'observation "laissant penser à la salle que " la recherche sur l'observation de Hillsdale n'est pas vraiment close."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1967   Mer 28 Nov 2007, 19:24

OVNIS AU CANADA, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Edmonton Journal, d'Edmonton, Alberta, Canada, le 8 avril 1967.

P(O)u(V)ez-vous (N)ous les expl(I)quer?
Il semble y avoir que peu de doute que les résidants de la région d'Edmonton ont aperçu un objet volant non identifié jeudi dans la nuit.

Mais était-il le même?

De tous les coins de la ville des gens ont appelé le journal pour confirmer l'histoire de l'observation d'OVNI [parue dans le journal].

Une femme à l'extrémité Est de la ville a rapporté un objet qui a ressemblé à une lumière rouge clignotante qui a passé au-dessus de la ville à environ 21:30 jeudi du sud vers le nord. "Il lui a fallu seulement des moments [totalement imprécis] pour passer au-dessus de la ville et il n'a pas fait un bruit," a-t-elle rapporté [avion lointain?].

UN JOLI BLEU
Une autre femme qui vit dans le coin sud-est de la ville a dit qu'elle et sa fille ont aperçu un objet rouge-orange allant dans la direction sud-est [aucune étrangeté; un autre avion?].

"Nous l'avons observé par nos jumelles pendant environ trois quarts d'heure. Ma fille a dit la couleur de l'objet tourné au bleu. Un très, très joli bleu," a-t-elle dit [Vénus?].

"Il a semblé aller trop vite pour être une étoile et ne pas assez vite pour un satellite. [Planète?]"

Le département de géologie à l'université de l'Alberta lui a suggéré que cela pourrait être un ballon météo [est-ce une affaire de géologie?], mais "nous sommes sûrs que c'en était pas un. [pourquoi?]"

Du coin nord-ouest de la ville un rapport est arrivé d'une femme qui a dit qu'elle et son mari ont observé un objet pendant plus d'une heure.

"Il était aussi haut que les étoiles," a-t-elle dit. "Nous l'avons observé pendant le plus long temps avant que nous ayons été sûrs que ce n'était pas une étoile. [Une heure pour différencier? Quelle différence?]"

ELLE EN ETAIT SURE
"Après que nous avons lu l'histoire de page avant dans le journal vendredi au sujet de l'objet détecté par le radar de l'aéroport, nous étions sûrs nous que nous avions vu l'objet volant qu'ils avaient eu sur leur écran, c'était à peu près la même heure et tout. [Comment être aussi sûr? Etait-ce la même durée et la même position?] "

L'histoire de vendredi a indiqué qu'un OVNI avait été repéré sur l'écran de radar à l'aéroport international entre 21 heure et 23 heures jeudi et une observation au sol avait été faite par un homme dans le secteur de la 106e rue et la 99e avenue à peu près à la même heure.

L'homme qui a fait l'observaiton au sol a indiqué qu'il avait été en contact avec une station de détection à l'Université d'Etat du Colorado qui a indiqué qu'ils avaient fait une observation d'OVNI, vraisemblablement dans le secteur de l'Alberta. [La même? Détecté dans l'alberta depuis le Colorado?]

Une femme de la ville qui a appelé de journal vendredi dans la nuit a indiqué que son observation [de quoi?] a été faite mercredi tard dans la nuit.

LE PR. JAMES E. MCDONALD, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Edmonton Journal, le 5 juin 1967.

Prêtez une attention sérieuse aux OVNIS, indique un scientifique
Times-Poet News Service

LONDRES. -- Un physicien américain de toute évidence raisonnable, le professeur James McDonald, est convaincu que les objets volants non identifiés représentent "le plus grand problème scientifique de notre temps."

Il a conclu, dit-il, que la possibilité qu'ils ne viennent pas de la Terre "doit maintenant recevoir une attention scientifique extrêmement sérieuse." McDonald est un professeur au Département de Météorologie de l'Université de l'Arizona, et un physicien senior à l'Institut Universitaire de Physique Atmosphérique.

Il accuse l'Armée de l'Air des Etats-Unis, officiellement responsable de la vérification des rapports d'OVNIS, de négligence et d'incompétence grossière, et demande une enquête du congrès comme prélude à une enquête scientifique beaucoup plus complète.

"Des rapports d'OVNIS crédibles et à courte distance sont en augmentation," dit-il. Les rapports publiés dans les journaux représentent seulement "la partie émergée d'un iceberg." Le ridicule scientifique et officiel ont fait que de nombreuses personnes restent silencieuses. Mais son étude détaillée des observations enregistrée, dit-il, soutenue par de nombreuses entrevues avec les témoins concernés, l'ont convaincu que que les "explications scientifiques" proclamées généralement sont totalement insatisfaisantes, et que quelque chose de tout à fait hors de l'ordinaire se produit.

Un rapport détaillé des investigations de McDonald a été envoyé au London Observer par un collègue à lui, George Dawson, un scientifique britannique travaillant comme professeur de recherches associé au très connu Institut de Physique Atmosphérique de l'Université de l'Arizona.

PROJET BLUEBOOK

McDonald a commencé ses investigations en explorant [1] les dossiers du projet Bluebook, le bureau de l'Armée de l'Air des Etats-Unis à la base aérienne de Wright-Patterson, Ohio, qui gère les rapports d'OVNIS. Ce bureau, en fait, se compose de trois personnes, un major, un sergent et une secrétaire, et est géré comme un "programme à très faible priorité," l'un parmi 200 programmes de "technologie étrangère" de la base.

Néanmoins, le bureau publie fréquemment des "explications scientifiques" retentissantes semblant fondées pour des observations d'OVNIS. En fait, dit McDonald, celles-ci sont souvent scientifiquement "lamentables."

Le projet Bluebook a eu l'effet de ralentir l'étude scientifique sérieuse des OVNIS pendant de nombreuses années, affirme McDonald, puisque l'Armée de l'Air des Etats-Unis est devenue convaincue par sa propre propagande, alors que des scientifiques ont été menés à croire que les rapports d'OVNIS étaient vérifiés efficacement et s'étaient généralement avérés causés par des phénomènes naturels.

SOUPCONS DE CONSPIRATION

Bien que beaucoup de fanatiques des soucoupes croient il y a une vaste conspiration officielle pour faire le silence sur la "vérité" au sujet des OVNIS (en croyant souvent que la presse en est complice), McDonald dit que "la "vaste dissimulation concertée" est en réalité juste les cafouillages d'une grande incompétence".

Il trace la naissance de cette mauvaise approche à 1953, quand un comité de cinq scientifiques éminents, le pannel Robertson, a passé deux jours à étudier un petit groupe de rapport d'OVNIS, et avait conclu qu'il n'y avait aucune évidence qu'ils étaient des "objets artificiels d'une puissance étrangère hostile." Le résultat, indique McDonald, était qu'une recommandation a été jointe au rapport de ce pannel, émanant de la CIA mais jamais rendue entièrement publique, poussant vers le "debunking systématique des soucoupes volantes" et vers la "réduction de l'intérêt du public à leur sujet."

La C.I.A, pense McDonald, après avoir été satisfaite par le pannel de ce qu'il n'y avait aucune menace pour la sécurité nationale, essayait simplement de réduire le nombre de rapports non pertinents (à la C.I.A) au sujet des objets volants.

Le résultat en a été une nouvelle réglementation à l'Armée de l'Air de l'air proclamant que "le pourcentage des non-identifiés doit être réduit à un minimum," ce que le projet Bluebook avait alors fait avec diligence, avec des résultats complètement faux: "des cas n'ayant pas la la plus légère ressemblance avec les volatiles emplumés ont été appelés "oiseaux", et certains des comportements les plus improbables de phénomènes de "ballons" dans l'histoire peuvent être trouvés dans les dossier de Blue Book..." indique Mcdonald.

IL CITE DES CAS

Le professeur cite plusieurs exemples de cas pour illustrer les insuffisances de Bluebook. L'un concerne l'observation d'un objet lumineux qui a été observé et poursuivi par deux officiers de police en voiture de patrouille sur plus de 70 miles dans l'Ohio et la Pennsylvanie avant l'aube du 17 avril 1966. Ils ont été rejoints par un troisième officier qui a pris leurs rapports par radio, et ils sont arrivés sur un quatrième officier observant l'objet depuis le bord d'une route. Peu de temps après, l'objet, qu'ils ont estimé avoir environ 40 pieds de diamètre, a bondi vers le haut verticalement à grande vitesse et a disparu.

Un officier de Bluebook a suggéré à un des policier qu'il avait en réalité vu le satellite Echo passant dans le ciel, et avait ensuite transféré son attention vers Venus se levant dans le sud-est. Cependant, un des officiers a observé l'objet s'approcher du nord-ouest (poursuivi par les deux policiers qui l'ont vu en premier), tandis que l'épisode entier a duré bien plus longtemps que la traversée du ciel pas Echo. Pourtant "l'explication" Echo-Venus est toujours maintenue dans les dossiers de Bluebook. L'Université du Colorado est actuellement engagée sur une enquête officiellement commanditée au sujet des OVNIS. McDonald indique que le projet semble avoir en cours en grande partie parce que l'Armée de l'Air des Etats-Unis est pressée de se débarasser de ce qu'ils considèrent en fait comme un problème de relations publiques, et non pas un problème scientifique.

[1] Ce n'est pas exact, McDonald avait depuis longtemps auparavant mené des enquêtes sur le terrain.

Voir les sections Science et Documents de ce site pour des papiers et articles par le Dr James E. McDonald; lire "Firestorm: Dr. James E. McDonald's Fight For UFO Science", par Ann Druffel pour une excellente biographie de cet éminent scientifique.

NOMBREUSES OBSERVATIONS ET NOMBREUX TEMOINS, ARGENTINE, JUIN 1967:

L'article ci-dessous est paru le dans le quotidien La Nacion, Argentine, le Lundi 26 Juin 1967.

TRADUCTION FRANCAISE

Plus de témoignages arrivent à propos des objets volants
Informations de la Préfecture Maritime

Dans l'après midi d'hier, plusieurs communications dirigées vers la Préfecture Maritime Nationale ont été reçues par des représentations de ce service à l'intérieur du pays.

La Sous-Préfecture de Santo Tomé a indiqué qu'ils ont été informés que entre 22:07 et 22:08 le Samedi 10, 8 à 10 OVNIS ont volé au-dessus de cet endroit du Sud-Est au Nord-Est, à une distance approximative de 20 kilomètres et une altitude d'à peu près 5000 mètres. On a ajouté, d'ailleurs, que le préfet de Uruguay Stop se trouvait dans ce secteur en visite d'inspection, et qu'il a également observé les objets. A Yapeyú, le passage des objets venant du Sud-Est et volant vers le Nord-Est a été vu entre 22:05 et 22:06 P.M. D'autre part, une communication de Pasos de los Libres indique qu'entre 22:00 et 22:04 les OVNIS ont été vus par du personnel et par la population, arrivant du Sud-Est et allant au Nord-Est. Finalement, le passage des objets lumineux a été enregistré à Zárate entre 22:07 et 22:08.

Dans le ciel de Santa Fe

SANTA FE. - Les commentaires dans notre capitale concernait le passage de l'objet lumineux - selon nos informations publiées dans notre édition d'hier - observé le samedi à 22:00 dans le ciel nocturne de Santa Fe, suivant un trajet venant du Sud-Ouest et allant vers le Nord-Est, à une vitesse fantastique. Cette vitesse a été estimée par des membres du Centre des Observateurs comme étant d'environ 6000 kilomètres par heure. D'autres villes, San Justo et Reconquista entre d'autres, ont déjà reçu l'information sur cette observation d'objets volants étranges. L'aérodrome de Cambá Punta a également reçu la visite des "soucoupes." Nous avons reçu la communication d'un pilote, qui a décrit la vision comme "un spectacle merveilleux." Selon ses indications, "il y en avait un grand et 15 plus petits, tout montrant une luminosité considérable et changeante."

La radio Mission a fait l'exposé du passage de plusieurs OVNIS qui ont évolué sur les installations militaires de la ville. Dans la ville de Gobernador Roca, à 150 kilomètres de Posada, le phénomène a également été observé, et les objets non identifiés se sont déplacés vers le loin dans la direction du Paraguay.

De nombreux témoignages

Les témoignages au sujet du passage de "l'OVNI" sur Santa Fe dans la nuit de samedi sont nombreux. Des membres du groupe Galileo Galilei, de l'Ecole Industrielle Nationale, ont fait une observation concordante, calculant que la vitesse était de 4000 kilomètres par heure. L'altitude relativement à l'horizon a été estimée comme étant d'environ 50 degrés et de 45 degrés par rapport au zénith. Le déplacement était silencieux, ce qui écarte absolument que cela ait pu être une comète ou un satellite artificiel.

Les membres du personnel et les passagers de l'avion du vol 547 d'Aerolineas Argentina, qui arrivait de Mendoza, ont également observé le phénomène, à 22:03, c'est à dire deux minutes avant que le passage de "l'OVNI" sur notre ville ait été enregistré.

Les passagers d'un omnibus

Les passagers et le personnel de l'autobus numéro 31 de la compagnie "Vitesse du Nord," qui assure un service de transport entre cette ville et Salta, ont observé les évolutions d'un objet volant non identifié.

SAN MIGUEL DE TUCUMAN. - Le prochain événement s'est produit dans la localité de Vipos, dans la région nordique de la province, près des limites avec Salta, à 50 kilomètres de distance de cette capitale, au moment où le conducteur de l'omnibus, Juan Carlos Aramayo, avait arrêté la marche du véhicule pour vérifier l'état des pneus.

L'endroit est à côté de la localité de Campo Mogotes, où à partir de 1960, des résidants et des conducteurs de divers véhicules ont alertés de la présence en des occasions répétées, d'objets volants non identifiés.

Dans le voisinage de la localité de Trancas, il y a quelques années, une soucoupe volante a également volée et est restée pendant plusieurs minutes aux alentours de la propriété de la famille Moreno, sa présence étant notée par les propriétaires de l'endroit.

Une déclaration

Maintenant, après ne pas avoir été détectées pendant un certain temps dans la région, les soucoupes en vol sont de nouveau apparues.

L'hôtesse de l'autobus, Mme Teresita Solavilla, a dit que l'objet volant est allé dans la direction des collines voisines, laissant une étoile qui s'est divisée en deux parties, et a disparu après l'observation.

de l'omnibus et les passagers et un passager la soucoupe volante a circulé à vitesse réduite, comme si elle suivait l'omnibus, et après avoir effectué quelques manoeuvres elle a disparue derrière les montagnes.

Observation a Cordoba

CORDOBA. - Un corps de grande luminosité, qui est parti après avoir laissé une traînée brillante semblable à celle des comètes, a filé à travers le firmament de cette capitale dans la nuit de samedi. L'apparition du phénomène a eu lieu à environ 22:00 du jour avant hier, et sa présence a été à peine remarquée par les habitants de la ville, qui à ces moments étaient restés dans leurs maisons ou dans des endroits fermés parce que la température - bien que ce soit les fêtes de la Saint Jean - était froide.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1967   Mer 28 Nov 2007, 19:24

Au dessus de Rosario

ROSARIO. - Dans cette ville, on a également observé le passage d'un corps lumineux dans le ciel, approximativement à 22:00 samedi, qui également a été décrit par la base aérienne de Reconquista et les villes de Santa Fe et de Corrientes. Selon des déclarations du président de l'Association Cosmos, le professeur Victorio Capolongo, expert en la matière, il est de son avis qu'il s'agissait de la chute d'une grande météorite qui a croisé le firmament à grande vitesse, à environ quarante degrés d'altitude relativement à l'horizon dans la direction du sud-ouest.

Une "escadrille"

CORRIENTES. - La nuit avant la nuit passée, quelques minutes après 22:00, les gens qui se promenaient à ce moment par les rues de cette ville ont aperçu "une escadrille d'OVNIS" à une altitude élevée. Les références des témoins de l'événement peu commun affirment que environ quinze objets non identifiés, de luminosité intense - vraisemblablement des soucoupes volantes - ont sillonné le ciel dans la direction de l'Ouest-Nord-Ouest laissant une traînée blanche étendue derrière eux.

Selon l'opinion des experts aéronautiques, il est possible de rejeter absolument que cela ait été une certaine sorte d'avion ou de satellite terrestre, étant donné la vitesse de son déplacement.

Un "Train lumineux"

POSADAS. - Une flotte d'OVNI a volé par le ciel de Posadas, la nuit avant la nuit passée. A approximativement 22:00 dans cette ville, de nombreuses personnes dans le voisinage et particulièrement deux frères, des détaillants connus dans cette ville, ont observé le phénomène étrange, qui revenaient vers la ville depuis les régions de l'intérieur de la province. Arrêtant leur véhicule, ils se sont baissés pour observer le passage des objets, ils ont pu faire ceci sans devoir quitter le véhicule et entrer dans la chaleur de l'extérieur. Selon ces versions, l'observation était celle d'un grand objet volant avec deux réflecteurs puissants à l'avant, et à une distance très courte, 14 à 15 autres véhicules qui volaient en une formation de file indienne, faisant ressembler l'ensemble à une locomotive tractant un long train, y compris avec des fenêtres éclairées dans tous les wagons. Les OVNIS sont apparus venant du Sud-Est, et, volant au-dessus de Posadas, ils ont continué leur course vers le Nord-Ouest.

A Resistencia

RESISTENCIA. - Après 22:00 et pendant de longues minutes, la nuit avant la nuit passée, un objet ovale lumineux allongé en forme de cigarette, accompagné par de plus petites sphères lumineuses, comme si ils étaient une formation ou une escadrille, ont été observés dans le ciel de cette capitale. Le corps en forme de cigarette a dégagé une luminosité puissante et il s'est déplacé à grande vitesse et altitude élevée du sud-ouest au nord-est. Ce rare objet et ses sphères l'accompagnant ont été vus à Ravines, à Fontana et la ville de Corrientes, où les rédacteurs du journal "EL Litoral," à santa Fe, ont pu observer le phénomène. Selon du personnel de l'Aéronautique Civile, les objets se sont déplacés à plusieurs milliers de mètres d'altitude et à des vitesses très supérieures à la vitesse du son. La forme principale a changé lentement ses couleurs de rouges, à des couleurs violettes. On l'a également observé dans Reconquista, dans la province de Santa Fe.

B>Des milliers de témoignages

OBERA, Misiones. - aux moments où deux mille personnes étaient dans la zone de Loma pour participer aux fêtes de San Juan - approximativement à 22:15 -, on a observé la présence de corps lumineux étranges dans le firmament. Le speaker de la station de radio locale, qui transmettait en direct les événements des festivités depuis la rue, a attiré l'attention sur le phénomène, de sorte qu'une grande partie de la population ait pu observer l'espace, où pendant approximativement cinq minutes, les objets étranges ont émis des faisceaux de lumière, se déplaçant du sud-ouest au nord-est.

En Grande Bretagne

LONDRES, 25 (R.). - Les soucoupes volantes ont célébré le vingtième anniversaire de leur première observation la nuit dernière, faisant leur apparition en grand nombre au-dessus de la Grande-Bretagne.

Cinq objets volants non identifiés (OVNIs) ont été pris en photographie, alors qu'ils exécutaient des virages et des manoeuvres extraordinaires à proximité de l'aéroport de Manchester. Ils ont été vus par un groupe d'environ 300 skywatchers du Royaume-Uni qui célébraient l'anniversaire en passant la nuit à observer le ciel.

La patience montrée par la section de Londres des Observateurs Internationaux du Ciel (grande organisation de skywatching avec des extensions mondiales à auxquelles environs 40.000 personnes de 23 pays participent) a été remerciée quand 15 personnes ont observé un objet en forme de cigare croisant dans le ciel à quelques kilomètres à l'Est de la capitale, alors que d'autres apercevaient un autre OVNI évoluant dans le ciel à l'ouest de Londres.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1967   Mer 28 Nov 2007, 19:24

Vingt ans après

"Les résultats ont été tout à fait bons dans ce pays," a dit aujourd'hui Reuter Brinsley Le Poer Trench, âgé de 56 ans, président des Observateurs Internationaux du Ciel. "C'était une nuit très mauvaise, mais il y avait beaucoup de mouvement d'avions et nous avons également pu observer une paire de satellites."

Cela a démontré qu'il y a la possibilité de trouver des pièces de ce puzzle n'importe où dans le monde et d'obtenir un tableau d'ensemble des activités des soucoupes avec l'information qui arrive d'autres observations faites dans d'autres régions du globe.

Les observations de soucoupes volantes ont débuté le 24 Juin 1947, quand le pilote nord-américain Kenneth Arnold a aperçu neuf objets brillants qui naviguaient dans le ciel tandis qu'il survolait les Cascade Mountains, dans le nord-ouest de l'Amérique du Nord. "Leur mouvement ressemblait à celui d'assiettes qui ricochent sur l'eau," a-t-il dit plus tard, inventant une expression qui est passé dans l'histoire et a lancé une folie du mystère internationale.

SCAN DE L'ARTICLE ORIGINAL:


TRANSCRIPTION DE L'ORIGINAL:

Llegan más testimonio sobre objetos voladores
Informa la Prefectura Marítima

En horas de la tarde de ayer pudieron conocerse varia comunicaciones dirigidas a la Prefectura Nacional Maritima por dependencias de esa institución del interior del país.

La Subprefectura de Santo Tomé informó que entre las 22.7 y las 22.8 del sábado se avistó por la zona el desplazamiento de 8 a 10 OVNI de Sudeste a Nordeste, a una distancia aproximada de 20 kilómétros y a una altura de alrededor de 5000 metres. Se agregó, adomás, que en el lunar se hallaba el prefecto de zona del Alto Uruguay, en visita de inspección, quien también observó los objetos. En Yapeyú, el paso fue visto entre las 22.5 y las 22.6 con dirección Sudeste a Nordeste. Por su parte, la comunicación de Paso de los Libres indica que entre las 22 y las 22.4 pasaron OVNI, los que fueron vistos por personal y pobladores, en direción Sudeste a Nordeste. Por último, el paso de objetos luminosos fue registrado en Zárate desde las 22.7 hasta las 22.8.

En el cielo santafecino

SANTA FE. - El comentario sostenido en esta capital ha sido el paso del objeto luminoso - según informamos en nuestra edición de ayer - observado en la noche del sábado a las 22.5 en el cielo santafecino, con la dirección de Sur-Oeste al Nordeste, a fantástica velocidad. Esta fue estimada por miembros del Centro de Observadores en unos 6000 kilómetros por hora. Ya se habían recibido en ésta informaciones sobre la observación de extraños objetos voladores en ostras localidades, San Justo y Reconquista entre otras. En el aeródromo de Cambá Punta también fueror vistos supaestos "platos". Se recibió asimismo, la comunicación de un piloto, que calificó el hecho como "espectáculo maravilloso". Según indicó, "eran una unidad grande y 15 pequenas, todas desprediendo una luminosidad considerable y cambiante".

Muchos testimonios

Son numerosos los testimonios sobre el paso de los "OVNI" sobre Santa Fe en la noche del sábado. Miembros de la agrupación Galileo Galilei, de la Escuela Industrial de la Nación, hicieron la obcervación comprobatoria, calculando la velocidad en 4000 kilómetros por hora. La altitud respecto del horizonte fue estimada en unos 50 grados y en 45 grados en relación al cenit. El desplazamiento era silencioso, descartándose en absoluto que pudiera tratarse de un cometa o de un satélite artificial.

También observaron el fenómeno miembros del personal y pasajeros del avión de Aerolineas Argentinas, vuelo 547, que había llegado procedente de Mendoza, a las 22.3, es decir dos minutos antes de registrarse el paso de los "OVNI" sobre esta ciudad.

Pasajeros de un ómnibus

SAN MIGUEL DE TUCUMAN. - Los pasajeros y el personal del coche número 31 de la empresa La Veloz del Norte, que efectúa el servicio de ómnibus entre esta ciudad y Salta, observaron las evoluciones de un objeto volador no identificado.

SAN MIGUEL DE TUCUMAN. - El suceso ocurrió en la localidad de Vipos, en la región norte de la provincia, en las proximidades del limite con Salta, distante 50 kilómetros de esta capital, en momentos en que el conductor del ómnibus, Juan Carlos Aramayo, había detenido la marcha del vehículo para controlar el estado de los neumáticos.

El lugar está próximo a la localidad de Campo Mogotes, donde a partir de 1960, vecinos y conductores de diversos vehículos advirtieron la presencia, en reiteradas oportunidades, de objetos voladores no identificados.

También en la vecina localidad de Trancas, hace algunos años, un plato volador sobrevoló y permaneció durante varios minutos en las inmediaciones de la estancia de propriedad de la familia Moreno, siendo advertida su presencia por los dueños del predio.

Una declaración

Ahora, tras no haber sido detectados por un tiempo en el lugar, los platos voladores hicieron nuevamente su aparición.

La azafata del ómnibus, señora Teresita Solavilla, dijo que el objeto volador se dirigió hacia los cerros próximos, dejando una estela que se dividía en dos sectores, para desaparecer luego de la vista.

del ómnibus y un pasajeros y de un pasajero el plato volador circulaba a reducida velocidad, como siguiendo al ómnibus, y tras hacer algunas evoluciones desaparació tras las montañas.

Observación en Córdoba

CORDOBA. - Un cuerpo de gran luminosidad, que dejaba tras su paso una estela brillante similar a las de los cometas, cruzó el sábado por la noche el firmamento de esta capital. La aparición del fenómeno se produjo cerca de las 22 de ante-ayer, y su presencia fue escasamente advertida por la población de la ciudad, que en esos momentos permanecía en sus hogares o en lugares cerrados. pues la temperatura - pese al varnillo de San Juan - era baja.

Sobre Rosario

ROSARIO. - En esta ciudad también se observó, aproximadamente a las 22 del dia sábado, el paso de un cuerpo luminoso sobre el cielo, que igualmente fue divisado por la base aérea de Reconquista y de las ciudades de Santa Fe y Corrientes. Según declaraciones del titular de la Asociación Cosmos, profesor Victorio Capolongo, versado en esta materia, a su entender se trataria de la caída de un gran meteorito que cruzó la boveda celeste a gran velocidad, a unos cuarenta grados sobre la altura del horizonte en dirección Sudoeste.

Una "escuadrilla"

CORRIENTES. - Anteanoche, minutos después de las 22, personas que transitaban ocasionalmente por las calles de esta ciudad avistaron a gran altura "una escuadrilla de OVNI". Las referencias de los testigos del insólito suceso aseveran que unos quince objetos no identificados, de intensa luminosidad - presumiblemente platos voladores - surcaron el cielo en dirección Oeste-Noroeste, dejando tras de si una extensa estela blanca.

En opinión de peritos aeronáuticos cabría descartar en absoluto que se trata de algún tipo de aeronave o de satélite terrestre, dada la velocidad de su desplazamiento.

Un "Tren luminoso"

POSADAS. - Una flotilla de OVNI voló sobre el cielo de Posadas, anteanoche. El extraño fenómeno fue observado aproximadamente a las 22 por numerosos vecinos y especialmente por dos hermanos, conocidos comerciantes de ésta, que regresaban en su automóvil desde el interior de la provincia. Deteniendo el vehículo, se bajaron a observar el paso de los objetos, lo que pudieron hacer sin ningún inconveniente por hallarse en pleno descampado. Según estas versiones, se trataría de un gran objeto volador con dos poderosos reflectore al frente, al cual seguian en formación de fila india, y a muy corta distancia, de 14 a 15 otros vehículos, pareciendo el todo una locomotora guiando un largo tren, inclusive con ventanillas iluminadas en todos los coches. Los OVNI aparecieron volando del Sudeste y, pasando sobre Posadas, continuaron rumbo Noroeste.

En Resistencia

RESISTENCIA. - Luego de las 22 y durante largos minutos, anteanoche fueron observados en el cielo en esta capital, un objeto luminoso alargado, en forma de cigarro, acompañado de esferas iluminádas más pequeñas, como si se tratara de una formación o escuadrilla. El cuerpo de forma de cigarro desprendía una potente luminosidad y se desplazaba a gran velocidad y altura en sentido Suroeste a Nordeste. El raro cuerpo y sus esferas acompañantes fueron vistos y en Barranqueras, Fontana y la ciudad de Corrientes, y donde redactores del diario "El Litoral", en Santa Fe, pudieron observar el fenómeno. Según personal de la Aeronáutica Civil, los objetos se desplazaban a varios miles de metros de altura y a velocidades muy superiores a la del sonido. El núcleo principal variaba lentamente del tono rojo a los azules y violetas. También fue observado en Reconquista, provincia de Santa Fe.

Miles de testigos

OBERA, Misiones. - en momentos en que unas dos mil personas se hallaban en el Barrio Loma para participar de los festejos de San Juan - aproximadamente a las 22.15 -, se observó en el firmamento la presencia de extraños cuerpos luminosos. El locutor de la emisora local, que transmitía directamente desde la calle los sucesos de la festivídad, llamó la atención sobre el fenómeno, de manera que gran parte de la población pudo observar en el espacio, durante aproximadamente cinco minutos, los haces de luz emitidos por los extraños objetos, que se desplazaban del Sudoeste al Nordeste.

En Gran Bretaña

LONDRES, 25 (R.). - Los platillos voladores celebraron el vigésimo aniversario de su primer avistamiento, haciendo anoche su aparición en gran número sobre Gran Bretaña.

Fueron captados por la placa fotográfica cinco objetos voladores no identificados (Ovni), mientras practicaban giros y maniobras extraordinarias en la vecindad del aeropuerto de Manchester. Lo logró un grupo de unos 300 observadores celeste del Reino Unido que celebraron el aniversario pasando la noche en observación celeste.

La pacienca demostrada por la filial londinense de los Observadores Celestes Internacionales (entidad organizadora de una observación nocturna de alcances mundiales en que intervienen alrededor de 40.000 personas en 23 paises), se vio recompensada cuando 15 personas observaron un objeto con forma de cigarro recorriendo el cielo a unos pocos de kilómetros al Este de esta capital, habiendo otros visto evolucionar sobre el cielo, al Oeste de Londres, a otro Ovni.

Veinte años después

"Los resultados han sido bastante buenos en este país", dijo hoy a Reuter Brinsley Le Poer Trench, de 56 años de edad, presidente de los Exploradores Celestes Internacionales. "Fue una noche muy mala, pero hubo mucho movimiento de aviones y también pudimos observar a un par de satélites".

Manifestó que confía en poder componer el rompecabezas para lograr un cuadro general de las actividades de los platillos en todo el mundo con los informes que le vayan llegando de otras observaciones realizadas en otras regiones del globo.

La observación de platillos voladores dio comienzo el 24 de junio de 1947, cuando el piloto norteamericano Kenneth Arnold avistó a nueve objetos brillantes que navegaban por el cielo mientras el cruzaba las montañas Cascade, en el noroeste de América del Norte. "Se desplazaban asemejándose a platillos flotando sobre el agua", dijo más tarde, acuñando un nombre que ha pasado a la historia e iniciado una locura de misterio internacional.

Remerciements particuliers à Richard Hall pour m'avoir confié l'original et le soin de sa traduction.

Je ne prétend pas maîtriser l'espagnol; aussi ma traduction peut-elle contenir des erreurs ou approximations qui ne sont toutefois aucunement volontaire. Si vous repérez de telles erreurs et inexactitudes, je vous serais reconnaissant de m'en faire part.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1967   Mer 28 Nov 2007, 19:39

OVNIS BRITANNIQUES DANS LA PRESSE FRANCAISE, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, le 7 juillet 1967.

Soucoupes volantes dans le ciel britannique

LONDRES (A.F.P.). -- Trois cas de "soucoupes volantes" ont été signalés en Grande-Bretagne.

Mercredi à Clifton, près de Nottingham, une centaine de témoins assurent avoir vu atterrir un disque argenté, d'une dizaine de mètres de diamètre. La police estime qu'il s'est agi d'une illusion d'optique.
Plusieurs dizaines de personnes ont téléphoné à la police après avoir vu, entre Brockenhurst et Highcliffe (Hampshire), une boule de feu blanche s'abattre au sol. Des recherches entreprises dans la soirée de mercredi sont restées sans résultat.
Dans la nuit de mercredi à jeudi, selon la B.B.C., quatre personnes au moins, dont deux policiers en patrouille, ont aperçu un "objet volant non identifié" émettant une lueur orange dans le ciel de Southampton.

OVNIS A VICHY, FRANCE, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Montagne, France, page 5, le 20 juillet 1967.

Les Vichyssois et les soucoupes volantes:

Déjà il y a quinze jours...

Au (nouveau) dossier des "soucoupes volantes", qui vient de reprendre en première place su la scène de l'actualité estivale, les Vichyssois ont tenu à verser leur petite pièce personnelle. Eux aussi, bien sûr, ont assisté, dans la nuit de lundi à mardi, au phénomène céleste.

L'un d'eux, M. James Moussier, barman au bar de Lyon, est venu nous raconter à l'agence qu'il a vu, vers une heure du matin, un engin bleuté à l'avant qui crachait des flammes, au-dessus de la rue de Paris. M. Moussier, dont les dires sont corroborés par ceux de M. Pierre Ferroancko, machiniste à l'Elisée-Palace, qui a, lui, aperçu l'engin en question sur la route de Ferrières, à la hauteur de l'"Ardoisière", a été d'autant plus impressionné que c'est la deuxième fois en quinze jours qu'il est le témoin de phénomènes célestes de cette nature.

"Il y a deux semaines environ, dit-il, je rentrais chez moi après mon travail, par la route d'Hauterive - il devait être encore aux environs d'une heure du matin - lorsque j'ai aperçu un engin tout éclairé qui se posait derrière les maisons. Ca a fait comme un gigantesque embrasement et on y a vu soudain aussi clair qu'en plein jour. J'ai eu tellement peur que je suis d'abord resté figé sur place quelques instants. J'ai ensuite pris mes jambes à mon cou et je suis retourné au bar de Lyon pour raconter ce que je venais de voir. Des camarades m'ont alors raccompagné chez moi en voiture, car j'avais trop peur de me retrouver nez à nez avec l'engin!

"Soucoupe volante ou pas, ce dont je suis sûr, c'est que je n'ai pas rêvé!"

UN MARTIEN DANS LE DORTOIR, VENEZUELA, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Tarde, de Caracas, Venezuela, le 9 août 1967.

A SAN BERNARDINO

Un Martien
Un étudiant âgé de 20 ans soutient avoir vu un martien dans son dortoir, que s'est enfuis ensuite par la fenêtre et s'est déplacé dans une soucoupe volante.

Il s'agit de Pedro Riera, étudiant en commerce, lequel habite dans le cinquième "Eduviges" de l'avenue "Avila" de "San Bernardino", Riera qui au moment où nos journalistes ont visité sa résidence ne se trouvait pas présent.

Selon l'information des parents et des amis, il a vu un nain, de plus ou moins de 1 mètre de haut; lequel en remarquant que sa présence était vue, s'est précipité par la fenêtre et a fuit entre un jeu de lumières provenant de de ce qui pourrait être une soucoupe volante.

Groupes d'enfants qui ont vu ce martien (Photo L.E. Lovera)

SOUCOUPE DANS LA NUIT, CARACAS, VENEZUELA, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Mundo, de Caracas, Venezuela, le 10 août 1967.

SOUCOUPE VOLANTE

Vue par des gens sérieux la nuit dernière
Par Fructuoso Pernia

Un objet volant non identifié, de couleur jaune et de forme ovoïde qui produisait un bruit sourd, a été vu hier soir par de nombreux voisins du secteur San Rafaël de La Florida, se déplaçant à faible hauteur par la Colline d'Avila, en direction Est-Ouest.

Les premiers à observer l'appareil étrange ont été madame Magdalena de Padoue, servante du sage Egigdio Montesinos et conjointe de l'Industriel Said Padoue, qui se trouvait en compagnie de ses filles Dilcia et Vivian.

L'heure précise enregistrée par les dames mentionnées a été 8.05 minutes de la nuit, moment où les Pères Dominicains faisaient part de l'apparition du phénomène au Reverend, lesquels ont une maison face à la résidence de la famille Padoue.

Parmi les Pères, celui qui a pu voir l'objet curieux avec la plus grande précision a été Frère Santiago, qui déclare pour "El Mundo" que ce dernier était de couleur plutôt orange avec des émissions intermittentes de lumières rouges et un bruit comme celui d'une fusée. Apparemment - dit le Frère - l'appareil était assez grand, parce que quand il volait plus bas, il avait une taille comme celle de la publicité géante pour une boisson gazeuse qui est exhibée dans le Stade Universitaire.

D'autres personnes, qui demeurent dans l'Urbanisation Caraïbes, à Caraballeda, face au manoir sinistré Charaima, ont aussi observé l'appareil étrange, un moment avant que celui-ci, dans un mouvement ascendant, se perde vers Avila.

PLATILLO VOLADOR

Vieron anoche personas serias
Por Fructuoso Pernia

Un objeto volador no identificado, de color amarillo y forma ovoidal que producia un ruido sordo, fue visto anoche por numerosos vecinos del sector San Rafael de La Florida, desplazandose a poca altura por el Cerro de Avila, en direccion Este-Oeste.

Los Primeros en observar el extraño aparato fueron doña Magdalena de Padua, biznieta del sabio Egigdio Montesinos y esposa del Industrial Said Padua, qui se hallaba en compañia de sus hijas Dilcia y Vivian.

La hora exacta registrada por las damas mencionadas fue las 8.05 minutos de la noche, momento cuando participaron la aparicion del fenomeno a los Reverendos Padres Dominicos, que tienen una casa frente a la residencia de la familia Padua.

Entre los padres, el que aprecio el curioso objeto con mayor precision fue el Hermano Santiago, quien declaro para "El Mundo" que aquel era de color bastante anaranjado con emisiones intermitente de luces rojas y un ruido como de cohete. Al parecer - dice el Hermano - el aparato era bastante grande, pues cuando volaba mas bajo, tenia un tamaño como el aviso gigante de une bebida gaseosa que se exhibe en el Stadium Universitario.

Otras personas, residenciadas en la Urbanizacion Caribe, en Caraballeda, frente a la siniestrada mansion Charaima, tambien observaron el extraño aparato, momentos antes ed que aquel, en un movimiento asdendente de perdia en la fuerte nu bosidad del Avila.

OBSERVATIONS D'OVNIS AU CANADA, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Lacombe Globe, Canada, le 23 août 1967.

Un adolescent de Lacombe voit un Objet Volant Non Identifié
A environ 22:15 mercredi, Allan Sayers, 19 ans, de Lacombe, a repéré sa deuxième soucoupe volante de la semaine et affirme qu'elle l'a poursuivie sur plus d'un mile et a éé en vue pendant deux minutes entières.

Roulant sur sa moto, Mr. Sayers prétend avoir repéré l'objet ou la soucoupe volante, près d'un lac à environ deux miles au nord de Lacombe et un demi mile à l'ouest du Sollège de l'Union Canadienne.

Il a dit qu'il a vu l'objet sur la terre, puis peu de temps après elle votait à environ 250 pieds de loin vers sa gauche et légèrement derrière lui.

"C'était d'une couleur rouge brillante avec une raie verticale noire courant au milieu," a dit Sayers.

"Après avoir voyagé sur environ deux miles sur une route de campagne sinueuse, Sayers est arrivé à un signal de ralentissement près du Collège tandis qu'il allait vers l'est et l'objet a soudainement décollé avec une trajectoire vers le Nord.

Juste avant qu'il ait décollé avec ce que Mr. Sayers a expliqué comme une vitesse extrêmement rapide, laissant une strie de lumière et disparaissant en environ une seconde dans le nord, l'objet a causé ce qu'il a désigné comme une sensation "de toussotements et de cafouillage" dans sa moto.

"L'engin ne voulait plus fonctionner très bien. "

Mr. Sayers affirme avoir senti une élévation peu ordinaire de la température.

"J'ai senti cette chaleur et j'ai regardé vers le haut et l'objet était juste au-dessus de moi. Il a émis une sorte de fort sifflement. J'ai fondu en sueur en raison de la chaleur. L'air était chaud seulement quand il était au-dessus de moi. Quand il a filé il a de nouveau fait frais."

Après avoir aperçu l'objet Mr. Sayers est allé directement au commissariat de police de Lacombe.

"Il était très sérieux et avait l'air effrayé," a dit l'agent de police Dale Nesbitt.

L'observation précédente alléguée par Mr. Sayers a eu lieu à environ 3:00 heure du matin, mardi matin. Il était accompagné de Charles Butcher, 17 ans, de Lacombe, qui prétend également avoir vu l'objet.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1967   Mer 28 Nov 2007, 19:39

PELICANS, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Edmonton Journal, Canada, le 5 septembre 1967.

Spots Mystery

Des traces d'OVNI, dit le couple de Hardisty Couple; d'oiseaux, dit le porte-parole de la police
M. et Mme Clifford Nokleby, près de Hardisty, pensent qu'un OVNI a pu avoir laissé sa marque sur leur voiture.

Mais un porte-parole de la Police Montée de Killam a proposé que la marque ait pu avoir été laissée par une bande d'oiseaux.

Mme Nokleby a dit qu'elle a été réveillée par un son ressemblant à celui d'un essaim des abeilles. Quand elle a regardé dehors et a vu qu'il faisait sombre, elle a décidé que ce ne pouvait pas avoir été des abeilles qu'elle a entendues.

Elle a dit que son mari a également entendu quelque chose mais avait pensé que ça sonnait plutôt comme un hélicoptère.

"GROS COMME DES PIECES DE 10 CENTS"

Le lendemain matin, ils ont trouvé leur voiture couverte de petites taches noires — 49 taches. "Certaines étaient aussi grandes que des pièce de 10 cents," a dit Mme Nokleby.

"Nous pensons que ça peu être venu de l'échappement d'un OVNI."

La Police Montée a été informée et jeudi où la voiture a été amenée à Hardisty, 13 miles au nord-est de la ferme des Nokleby, où certaines des taches ont été enlevées.

Un inspecteur de la santé de Hardisty et un agent de la Police Montée ont pris des raclures pour analyse mais les résultats ne sont pas encore connus.

OVNI REJETE

Un porte-parole de la Police Montée a dit qu'il ne semble pas y avoir là de preuve substantielle soutenant la théorie de l'OVNI.

"Ca pourrait avoir été une bande d'oiseaux qui a volé au-dessus," a-t-il dit mais il a dit qu'il n'avait pas vu la voiture lui-même. "je sais seulement ce que Mme Nokleby m'a dit," a-t-il dit.

Quand la voiture a été amenée à Hardisty, on a trouvé que les taches étaient facile à laver. "Les taches n'ont pas abimé la finition de la voiture," a dit le porte-parole.

L'agent de police de Hardisty a trouvé que la seule chose étrange était que quand les taches étaient humides, elles tournaient au vert.

OBSERVATION A POLASTRON, FRANCE, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Dépêche du Midi, France, le 8 septembre 1967.

POLASTRON (Gers, France), 6 septembre 1967. -- Le dossier déjà riche des soucoupes volantes s'enrichit tous les jours de nouveaux éléments. Cette fois, c'est M. Guy Dartigues, demeurant 19, Chemin du Canal, à Toulouse, et employé à l'Institut du Génie chimique, qui a constaté la présence de l'un de ces engins insolites dans le ciel du Gers.

Il se trouvait mercredi, à 22 h 30, dans le chemin menant à une ferme située entre Polastron et Pontéjat, et le ciel était légèrement couvert. Tout à coup, à la hauteur d'un pylône de haute tension, de 15 mètres environ, et à une distance de 200 mètres, il aperçut une boule d'un rouge vif dont le diamètre lui parut mesurer 35 centimètres.

Il ne pouvait s'agir d'un court-circuit; aussi, très intrigué, M. Dartigues dirigea-t-il le rayon d'une lampe électrique sur l'objet, qu'il voyait immobile depuis une minute environ. A ce moment précis, l'engin se déplaça vers la gauche, c'est-à-dire vers Toulouse, en faisant fonctionner deux clignoteurs sur son arrière. M. Dartigues évalua sa vitesse à environ 1 500 km/h, et il put le suivre des yeux pendant trois minutes encore; il se déplaçait d'ailleurs sans aucun bruit.

Comme l'on peut en juger, les observations de M. Dartigues, qui a servi dans l'Aéronavale, sont très précises, compte tenu de l'altitude et de la distance vraies de la soucoupe, difficiles à évaluer puisque ses dimensions sont inconnues.

DEUX POLICIERS POURSUIVENT UN OVNI, DEVON, R-U, 1967:

Le 24 octobre 1967, en Angleterre, deux policiers ont suivi un objet volant non identifié sur plus de douze miles près de la frontière du Devon.

Ce fut l'un parmi plusieurs cas d'observation d'objets volants en croix en 1967 et ce cas a précédé un autre cas marquant similaire de seulement quelques jours.

Voici l'article édité dans The Times, Wales and Westcountry, le jour suivant, le 25 Octobre 1967, par Julian Mounter, au sujet de cette observation. En dessous se trouve ma transcription traduite en Français.

La Chose Volante laisse deux policiers stupéfaits
PAR JULIAN MOUNTER
BRISTOL 24 OCT.

Le "Chose" du Devon du nord s'est montrée à deux agents de police dans les heures crépusculaires cruellement froides et humides de ce matin.

"Cela" les a observés "pendant environ 50 minutes, et a joué un jeu raffiné de cache-cache au-dessus des cimes des arbres, à une vitesse bien au-dessus des 70 miles par heure [de l'observation] de Mme Castle.

Ses pérégrinations, disent les experts en matière d'objets volants non identifié, lui ont valu une place au soleil dans les dossiers sur les observations étranges. Elles lui ont également valu une place dans les dossiers du Ministère de la Défense et dans les journaux des affaires "non résolues" de la police d'Exeter.

Les agents de police Roger Willey et Clifford Waycott étaient sur en patrouille près de Holsworthy quand ils l'ont vu la première fois. "Il ressemblait à une croix parsemée d'étoiles rayonnant des points de lumière dans toutes les directions," a dit l'agent de police Willey, qui a parfois roulé jusqu'à 90 miles par heures en essayant de le suivre.

Il a dit à une conférence de presse: "C'est apparu d'abord à notre gauche, puis cela a décrit un arc, et a plongé vers le bas, et nous avons pensé qu'il avait atterri. Il a semblé nous observer et ne nous laissait pas le rattraper. C'était à des altitudes diverses à tout moment, mais la plupart du temps juste au-dessus des arbres."

"Cela avait des accélérations terribles. Il a semblé savoir que nous le pourchassions."

L'agent de police Waycott a dit qu'à un moment il semblait s'arrêter dans un champ.

"Quand nous sommes sortis pour regarder, il a commencé à se déplacer à nouveau. Ce n'était pas un avion ou un hélicoptère, mais il était aussi grand qu'un avion conventionnel. "

La distance la plus proche à laquelle ils aient pu se rapprocher de l'objet était de 400 yards. Les mérites de leurs hurlements de pneus sur les routes sinueuses à 4 heures du matin pourraient être contestés, ont décidé les agents de police. Leurs craintes n'ont nullement été apaisées par les remarques leur venant de la radio des quartiers généraux de la police. Donc, ils se sont garés près d'une voiture sur un accotement et en ont réveillé le conducteur, M. Christopher Garner, âgé de 29 ans, de Lutton, qui était sur son chemin pour des vacances dans le secteur.

"Ils ont dit qu'ils ont voulu la confirmation de ce qu'ils voyaient" dit M. Garner aujourd'hui. Il a pu la leur donner: il a pensé qu'il était au milieu d'un cauchemar.

Avant que la "chose" ne disparaisse dans la distance, elle a été rejointe par un deuxième objet. C'était également grand, en forme de croix, extrêmement lumineux, et silencieux.

Aujourd'hui la R.A.F. à Chivener nié que cela pourrait être quoi que ceux soit ayant un rapport avec eux. Ils ne connaissaient aucun avion qui pourrait s'adapter à la description - voler plus lentement que 50 miles par heure pendant des périodes prolongées, rester stationnaire, et puis atteindre des vitesses supersoniques.

Des "choses" doivent avoir été vues régulièrement tout autour du secteur de l'estuaire de la Severn pendant les quatre dernières années. La plupart des observations sont venues de Warminster où des objets longs, incandescents rouges en forme de cigare sont vus. Les habitants de Bristol et de Devizes ont également vu des spectacles étranges.

Ce soir toutes les voitures de patrouille dans le Devon exerceront une surveillance. Un objet semblable avait été vu en premier dans le Nord du Devon le 5 Octobre. Depuis lors quelques experts ont dit que Vénus doit en être blâmée.

Vu au-dessus de Norfolk. - Mme Ursula Dominett, épouse du Recteur de Caister-on-Sea, Norfolk, a plus tard affirmé qu'elle a vu un objet là dehors filer vers la mer.

NB: Pour une transcription du texte non traduit voir la partie anglophone de mon site.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1967   Mer 28 Nov 2007, 19:47

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Edmonton Journal, of Edmonton, Alberta, Canada, le 3 novembre 1967.


Chercheur D'Indices d'OVNIS Disparu


CALGARY (CP). -- Un groupe de recherche aidé par un chien de dépistage e la Poice Montée, un hélicoptère, et un avion monomoteur n'ont trouvé aucun signe, jeudi tard dans la soirée, de Lorne Grovue, 30 ans, de Calgary.

Il avait été porté disparu alors qu'il était à la recherche de quelque chose qu'il pensait est tombé d'un objet volant non identifié.

Les porte-paroles d'un groupe de recherche qui est entrée dans le secteur à environ 50 miles au sud-ouest de Calgary mercredi ont dit qu'ils projetaient de rester jusqu'à ce qu'ils l'aient trouvé.

Quatre pouces de neige tombés durant la nuit ont entravé les opérations de recherche et les motoneiges envoyées dans le secteur ont été sévèrement limités par le terrain difficile.

Deux pieds de neige sont tombés dans le secteur dans les derniers jours.

M. Grovue était l'un de trois prospecteurs qui en juillet passé ont rapporté apercevoir un OVNI. Il est entré dans le secteur seul et à pied dimanche, emportant des approvisionnements alimentaires limités.

OVNIS AU CANADA, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Edmonton Journal, of Edmonton, Alberta, Canada, le 9 novembre 1967.

Qu'est-ce que c'est?

Conway, Arkansas. -- Le fermier Richard Cummings a eu "un peu les foies" quand il est sur ce sphéroïde d'acier inoxydable de 23 pouces alors qu'il chassait les loups près de sa maison la semaine dernière. Il est maintenant juste troublé. La corde en nylon qu'il tient est apparemment fixée à une bride ou à un ressort à l'intérieur de l'objet qui pèse environ sept livres et mesure 1.20 decirconférence. Personne n'a pu lui dire ce que c'est, pas même l'Armée de l'Air, le bureau de la météo et l'agence de la défense civile.

Député Cherche Rapport sur OVNIS

OTTAWA (CP). -- Un député de l'opposition a demandé au gouvernement un rapport sur une série d'observations d'objets volantes non identifiés dans l'est du Manitoba en mai et juin derniers.

Ed Schreyer a déposé une question écrite à la Chambre des Communes mercredi sur papier d'ordre, sur le nombre de rapports étudiés.

Il demande si les résultats des investigations seront rendus publics, et sinon, pourquoi pas.

LE NEW YORK TIMES, LES SOVIETIQUES ETUDIENT LES OVNIS, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The New York Times, le 12 Novembre 1967.

On rapporte que l'étude Soviétique des OVNIS est en cours
MOSCOU, 11 Novmbre (AP) -- Le gouvernement soviétique a mis en place une commission spéciale pour étudier des rapports d'objets volants non identifiés dans ce pays, ont rapporté aujourd'hui des sources autorisées.

La commission a été décrite comme étant sous la direction du Général Anatoli Stolyerov de l'Armée de l'Air soviétique, avec un bureau à Moscou.

Les autorités Soviétiques avaient écarté les rapports d'OVNIS comme non-sens quand ils ont débuté à suscité l'attention au début dans les années 50. La presse ici n'a pas mentionné les rumeurs d'observations dans le Caucase, la Sibérie et ailleurs.

Une nouvelle attitude a été indiquée en Avril passé quand un scientifique, F. Zigel, a rapporté que les radars soviétiques avaient détecté des objets non identifiés pendant ces 20 dernières années.

Transcription du texte original:

Soviet Study of U.F.O.'s Is Reported Under Way
MOSCOW, Nov 11 (AP) -- The Soviet Government has set up a special commission to investigate reports in this country of unidentified flying objects, informed sources reported today.

The commission was described as under the direction of Gen. Anatoli Stolyerov of the Soviet Air Force, with an office in Moscow.

Soviet authorities had dismissed reports of U.F.O.'s as nonsense when they first started getting attention in the 1950's. The press here did not mention rumors of sightings in the Caucasus, Siberia and elsewhere.

A new attitude was indicated last April when a scientist, F. Zigel, reported that Soviet radar screens had been detecting unidentified objects for 20 years.

OVNIS AU CANADA, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Dawson Creek News, de Dawson Creek, Columbie Britannique, Canada, le 6 décembre 1967.

Les OVNIS sont de retour
L'objet mystérieux de Chetwynd était de retour à nouveau jeudi et c'est toujours un mystère. Un grand nombre d'étudiants d'école ont vu l'objet et l'ont rapporté au bureau de l'école où les professeurs sont sortis pour le regarder également.

Les descriptions variaient considérablement. Les étudiants au Bureau de la Rédaction l'ont comparé à la taille d'un casque de protection à 15 pieds ou à un quart de pieds à la longueur de bras et allant du nord-est au sud-ouest.

Le bureau d'école a signalé que l'objet était "brillant, très haut et assez à rapide" et qu'il était en vue pendant 3 ou 4 minutes allant d'est-ouest.

Le président de Jaycee a déclaré que c'était un missile Jaycee de Prince George.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1967   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les ovnis dans la presse en 1967

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les OVNIS dans la presse quotidienne (US airships de 1878 à
» Les ovnis dans la presse en 1977
» Les ovnis dans la presse en 1994
» Les ovnis dans la presse en 1988
» Les ovnis dans la presse en 1967

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-