Ovni et Vie Extraterrestre: les mystères des ovnis
Bonjour et bienvenue,

Nous vous proposons de consulter le très sérieux rapport Cometa sur le phénomène ovni qui émane d'officiers généraux de l'armée et d'ingénieurs.

>Pour consulter ce rapport cliquer ici svp<

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Cordialement


Un site d'ufologie consacré à l'étude sérieuse des Ovnis et de leur histoire (informations sur le phénomène ovni)
 
Ovni Accueil site PortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Partagez | .
 

 Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
TARRAGNAT Gérald
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age: 73
Nombre de messages: 152
Inscription: 02/08/2010
Localisation: Templeuve (59242) France
Emploi: Retraité
Passions: Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Lun 21 Fév 2011, 18:43

Cher jérôme38, il est certain que vôtre intéressante analyse vous permet de rejeter que la vie serait une constante de l’Univers. Pardonnez-moi, mais vous raisonnez comme tout scientifique bien «Terrien» : Pourquoi, la vie serait-elle forcément basée sur le cycle du carbone ? Pourquoi ne serions-nous pas enfants d’une intelligence qui n’aurait rien à voir avec notre molle matière grise ?
Et si j’ai bien compris, la vie choisirait des endroits bien douillets de certaines galaxies ? Ils viennent d’où alors nos si nombreux touristes E.T ?

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age: 35
Nombre de messages: 179
Inscription: 16/02/2011
Localisation: bourgoin jallieu isère
Emploi: technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions: aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mar 22 Fév 2011, 05:31

TARRAGNAT Gérald a écrit:
Cher jérôme38, il est certain que vôtre intéressante analyse vous permet de rejeter que la vie serait une constante de l’Univers. Pardonnez-moi, mais vous raisonnez comme tout scientifique bien «Terrien» : Pourquoi, la vie serait-elle forcément basée sur le cycle du carbone ? Pourquoi ne serions-nous pas enfants d’une intelligence qui n’aurait rien à voir avec notre molle matière grise ?
Et si j’ai bien compris, la vie choisirait des endroits bien douillets de certaines galaxies ? Ils viennent d’où alors nos si nombreux touristes E.T ?

Cordialement.


Qui a dit ici que la vie était forcément basée sur la cycle de carbone ...

Vous savez, il ne faut pas trop se méprendre sur la science pour être capable d'imaginer des formes de vies différentes de celles qu'on connait ici sur terre : bien au contraire ...

Il faut savoir qu'en exobiologie, on étudie beaucoup de scénario possible et imaginable de voir apparaitre d'autres formes de vie, avec des molécules organiques qui pourraient avoir des bases différentes de celle qu'on connait nous sur terre : et ils sont loin de s'arrêter a une vie forcément lié au cycle du carbone ! Et même de l'eau :

Beaucoup d'exobiologiste, cherche par exemple des chemins pour la vie pour qu'elle puisse apparaitre, se répliquer, prospérer sans eau liquide qui sert de solvant nécessaire a son apparition, mais avec d'autres solvant liquide pour pourrait potentiellement remplacer l'eau ! La science essais d'imaginer nombre de scénario possible et imaginable ... Ce n'est pas pour rien par exemple qu'un scientifique affilié a la NASA a réussi a trouver une bactérie qui se passe de phosphore pour la remplacer par de l'arsenic (découverte récente) bien que le cas précis n'est pas une nouvelle forme de vie qui est apparue "sans phosphore" (le phosphore est aujourd'hui une base essentielle au niveau de la vie qu'on connait sur terre) mais qui en évoluant a "substitué" le phosphore : parce qu'elle en était privée et qu'un atome moléculaire au propriété "électro-chimique" assez proche du phosphore : l'arsenic était présent en masse dans son milieu

C'est quand même une preuve que la science est loin de s'enfermer dans un "dogme" pour imaginer la vie a l'extérieur du système solaire, voir a l'extérieur de la terre ...

Comme je le dis plus haut, des chercheurs du même type s'interessent par exemple a des possibilités d'autres solvants qui remplaceraient l'eau, et ce en milieu froid par exemple, la ou l'eau est gelée et qu'elle n'arrive pas lorsqu'elle dégèle a rester liquide en se sublimant sous l'effet des rayons solaires : pourquoi la vie n'utiliserait pas, par exemple du méthane liquide comme solvant dans ces monde froid a -160°c : une telle éventualité permettrait par exemple a la vie potentiellement d'apparaitre sur une planète ou une lunes assez loin de son étoile, comme par exemple sur titan autour de saturne ou justement le méthane sur cette planète a un cycle de pluie et d'évaporation comme l'eau sur terre !

Sauf que voila, même en imaginant la vie apparaitre avec d'autres "intrants" (matériaux de bases nécessaires) le problème serait que pour les systèmes stellaires qui sont situés dans le 1er tiers du diamètre de la galaxie vers le centre (coté centre) serait dans des conditions chimiques trop intenables pour que n'importe quelle molécule organique basée sur n'importe quel intrant différent puisse tenir dans des conditions de ionisation massive du milieu qui acidifie exagérement les surfaces des planètes et leur potentielles atmosphères : un acide extrêmement fort, sera implacable pour n'importe quelle molécule organique qui tentera de se former : l'acide hélas vas y dissoudre trop facilement ...

Surtout que sur de tels mondes, si fortement ionisés, c'est pas 1 ou 2 types d'acides qu'on va voir apparaitre : c'est toute les matériaux chimiques potentiellement acides une fois ionisés qui vont former de nombreux et différents acides, très concentrés : capable de tout dissoudre et même très certainement les roches jusqu'a peut être arriver a un ré-équilibrage du potentiel de réaction électrochimique de ces masses d'acides, mais comme la ionisation est constante : hélas on peu raisonablement pas l'espérer !

C'est d'ailleurs pourquoi, bien que pour l'instant on fait que de la recherche exoplanétologique dans les environs proches du système solaire (jusqu'a 3000 AL de nous, et 8 000 Al pour un exemple récent qui devait servir a prouver qu'une étoile dont on sait qu'elle s'est formée dans une galaxie satellite il y a quelques milliards d'année mais que la voie lactée a arrachée par "courant d'étoiles" a cette petite galaxie satellite : exprès pour prouver que les planètes apparaissent aussi dans des galaxies différentes de la voie lactée) parce que ce sont des zones déja ou on est sur, que le milieu inter-stellaire reste favorable : car calme et stable en banlieue galactique ...

On sait que quand on aura des instruments qui permettront si on le désir chercher des exoplanètes + loin : on sait d'avant qu'on ne regardera pas en direction du centre de la galaxie au de la de 7000-10000 année lumière : car on sait qu'a partir de ces distances dans cette direction, la concentration en étoile commence a fortement grimper, et que le milieu ionisant s'intensifie progressivement et que donc cela ne sert a rien pour y espérer voir apparaitre la vie ...

Mais il nous restera les 2/3 de la galaxie a explorer avec environ la moitié des étoiles : si ça peut répondre a votre question "mais d'ou viennent t'il alors"

C'est justement qu'une constante, en science : c'est une loi ou toute matière et particule s'y soumet ... En biologie ça voudrait dire quoi pour l'apparition de la vie ? Qu'a partir du moment qu'on a des intrants variés et des planètes avec une atmosphère : elle devrait apparaitre obligatoirement ? Hélas non ...

On sait d'avance, que même en réunissant des conditions comme la terre qu'on connait : si nous étions dans une zone bien + proche du bulbe galactique, la vie ne serait pas apparu au vu de la ionisation massive qui acidifie execessivement TOUT ! D'ou pourquoi la vie ne peut être une constante :

La vie ne soumet rien, aucune obligation (une constante physique vérifiée elle par contre soumet tout ce qui existe dans l'univers, un exemple concret c et de façon vérifiée) on observe même je pense plutôt l'inverse : la vie se soumet a des conditions ...

Elle ne peut être une constante aussi fortement conditionnée et soumise si fortement au coup de chance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TARRAGNAT Gérald
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age: 73
Nombre de messages: 152
Inscription: 02/08/2010
Localisation: Templeuve (59242) France
Emploi: Retraité
Passions: Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mar 22 Fév 2011, 11:50

Bonjour.

Il est certain qu'après avoir parcouru votre exposé, je ne puis qu'abonder dans votre sens.
Je ne voulais pas employer constante dans le sens scientifique du terme. Je pensais dire: même direction, régulier, "têtu". Car je me dis: Est-ce que c'est notre planète qui a créé les conditions idéales de la vie ? Dans ce cas là, seuls les systèmes solaires semblables au nôtre peuvent prétendent à la vie... Ou alors, la Terre a été "ensemencée" et la vie s'est adaptée au milieu... Ce qui pourrait être le plus probable.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicolasDumond
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age: 31
Nombre de messages: 187
Inscription: 23/12/2008
Localisation: Auvergne
Emploi: boss trop
Passions: jeux video, science, histoire,musique.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 23 Fév 2011, 22:46


bonsoir

Patience Gérald, je suis convaincu que la science et les nouvelles technologies aurons la réponse à cette question fascinante . Et peut-être même plus vite que ce que l'on peut croire car tout va de plus en plus vite aujourd'hui. En tout cas je l'espère.

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nico19dumondboudu.unblog.fr/
TARRAGNAT Gérald
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age: 73
Nombre de messages: 152
Inscription: 02/08/2010
Localisation: Templeuve (59242) France
Emploi: Retraité
Passions: Astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Jeu 24 Fév 2011, 11:50

Bonjour, cher NicolasDumond.

ben... Je vais patienter, comme votre penseur. Mais à mon âge, Il va falloir que ces messieurs de la science fassent vite...

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age: 35
Nombre de messages: 179
Inscription: 16/02/2011
Localisation: bourgoin jallieu isère
Emploi: technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions: aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Sam 26 Fév 2011, 08:12

TARRAGNAT Gérald a écrit:
Bonjour, cher NicolasDumond.

ben... Je vais patienter, comme votre penseur. Mais à mon âge, Il va falloir que ces messieurs de la science fassent vite...

Cordialement.


Tout dépend quel type de réponses vous désirez aussi ...

Au vu des amérioliorations de l'espérance de vie (enfin pseudo pour mon point de vu : on nous maintient vieux et malade + longtemps c'est tout pale ) vous avez au moins 20 ans devant vous quand même selon si vous êtes ou pas en bonne santé aujourd'hui ... En du moins ce que je vous souhaite pas c'est de passer ces 20 ans en souffrant ...

Mais bon je pense que d'ici 20 ans déja, on aura très certainement trouvé les 1 ère trace de vie extra-terrestre, mais ça risque qu'être a l'état de traces de marqueur chimique, en analysant le spectre de la lumière d'une étoile qui traverse l'atmosphère d'une de ses planètes qui abriterait la vie (potentiellement) lors d'un transit de cette planète devant son étoile :

C'est aujourd'hui la méthode qu'on utilise avec les grands instruments au sol (principalement le VLT et les autres téléscopes de 8m a travers le monde pour avoir la sensibilité requise) après la détection de ses exoplanètes par Corot et Kepler (qui eux en sont incapable, ils les détectent c'est tout : après ça passe par un processus de validations et d'observations multiples via des instruments bien + élaborés mais qui hélas avec lesquels on peu pas se permettre de perdre le temps de "chercher" mais d'observer uniquement ce qui est déja détecté)

Par contre pour ce qui est une divulgation d'une civilisation, je pense que vous avez + de chance du coté "ufologique" qu'astronomique de voir d'ici 20 ans une découverte ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrigas
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age: 48
Nombre de messages: 175
Inscription: 05/01/2009
Localisation: rhône
Emploi: Courtage
Passions: informatique,philatélie, foot, basket et bien sûr les mystères des ovni
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Sam 26 Fév 2011, 08:59

Pierre31 a écrit:
Oui, rien ne prouve encore que la vie est un phénomène fréquent.

Ce qui me fait dire que si j'étais un extraterrestre en goguette, visitant notre système solaire, je serais instantanément attiré par la Terre qui possède une grande diversité de ressources: de l'eau liquide,des molécules organiques, de l'oxygène, des roches et des minéraux, un champ magnétique et une atmosphère protecteurs, une température clémente, et surtout une incroyable diversité d'espèces vivantes... bref tout ce qu'il faut à un extra terrestre fatigué de parcourir la galaxie dans tous les sens aux commandes de son véhicule anti-gravitationnel pourri (avec ses milliers de parsecs au compteur) et se la couler douce à la plage.

Ah , j'oubliais, si j'étais cet extraterrestre je me dirais que l'endroit serait superbe s'il n'était pas envahi par une mauvaise herbe... l'homme.

Wink



Ca me fait sourire, ce genre de prise à la légère, parce que je le vois un peu comme ça moi aussi. Ca me rappelle un peu ce que disent certains touristes sur la France : très beau pays, dommage qu'il soit plein de français ! Laughing

Blague à part, la vie est très certainement présente des millions de fois dans l'univers mais les voyages pour sa recherche doivent être longs et décourageants. Pour cela je suis convaincu que notre bonne vieille terre doit représenté un cas suffisamment intéressant et rare pour que des êtres intelligents s'y penchent consciencieusement. Et quand on a trouvé une pépite on ne la lâche pas si facilement, même si on sait qu'il y en a forcement d'autres.
D'ailleurs j'en profite pour entamer ma minute écologique : prenons soin de notre terre vu que c'est pas gagné d'en trouver une autre les doigts dans le nez.
Fin de la minute éco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amilaug
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur




Masculin Age: 37
Nombre de messages: 252
Inscription: 06/03/2011
Localisation: CHELLES
Emploi: infirmier
Passions: sport,astronomie,ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Lun 07 Mar 2011, 00:06

l'hypothèse est plus que plausible, étant donné que depuis que l'homme arrive à projeter ses moyens technologiques dans l'immensité de l'espace( télescopes, sondes), des faisceaux de présomption sur la présence de système pouvant reproduire la vie telle qu'on la connait existe.

Sachant que la vie existe peut être sous des formes ou notre écosystème n'est pas nécessaire.

_______________________________________
Les découvertes et les innovations sont toujours portées par une minorité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age: 35
Nombre de messages: 179
Inscription: 16/02/2011
Localisation: bourgoin jallieu isère
Emploi: technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions: aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Lun 07 Mar 2011, 07:55

Fabrigas a écrit:
Pierre31 a écrit:
Oui, rien ne prouve encore que la vie est un phénomène fréquent.

Ce qui me fait dire que si j'étais un extraterrestre en goguette, visitant notre système solaire, je serais instantanément attiré par la Terre qui possède une grande diversité de ressources: de l'eau liquide,des molécules organiques, de l'oxygène, des roches et des minéraux, un champ magnétique et une atmosphère protecteurs, une température clémente, et surtout une incroyable diversité d'espèces vivantes... bref tout ce qu'il faut à un extra terrestre fatigué de parcourir la galaxie dans tous les sens aux commandes de son véhicule anti-gravitationnel pourri (avec ses milliers de parsecs au compteur) et se la couler douce à la plage.

Ah , j'oubliais, si j'étais cet extraterrestre je me dirais que l'endroit serait superbe s'il n'était pas envahi par une mauvaise herbe... l'homme.

Wink



Ca me fait sourire, ce genre de prise à la légère, parce que je le vois un peu comme ça moi aussi. Ca me rappelle un peu ce que disent certains touristes sur la France : très beau pays, dommage qu'il soit plein de français ! Laughing

Blague à part, la vie est très certainement présente des millions de fois dans l'univers mais les voyages pour sa recherche doivent être longs et décourageants. Pour cela je suis convaincu que notre bonne vieille terre doit représenté un cas suffisamment intéressant et rare pour que des êtres intelligents s'y penchent consciencieusement. Et quand on a trouvé une pépite on ne la lâche pas si facilement, même si on sait qu'il y en a forcement d'autres.
D'ailleurs j'en profite pour entamer ma minute écologique : prenons soin de notre terre vu que c'est pas gagné d'en trouver une autre les doigts dans le nez.
Fin de la minute éco.


Je partage aussi cet avis ... A moins de tomber rapidement dans les 20-30 années qui arrivent, sur une planète qui foisonne de vie ce dont je doute un peu ...

Je pense que les quelques exemples d'ici la, qu'on aura trouvé de vie ET sur des exoplanètes via la méthode d'observation du transit astronomique (la planète qui passe devant son étoile, et qui laisse ainsi facilement analyser son atmosphère en spectrographie via la lumière de l'étoile qui traverse ses quelques Km d'épaisseur d'atmosphère ...) se limiteront a des cas de vie simple ou multiple-simple, j'entends par la :

_ Une planète océan, avec un marqueur chimique dans son atmosphère comme de l'ozone par exemple qui aura + de chance d'être un type de vie monocellulaire que multicellulaires ... Et peut être bien limitée a quelques espèces, voir 1 seul espèce ! Pourquoi ? L'histoire de la vie sur terre sur sa + longue durée se limitait a cela pendant + d'1.5 milliard d'années ... Pourtant on remarque que la terre laisse énormément de confort et possibilité a la vie de se développer, muter, évoluer, se propager et se spécialiser :

il a fallu pourtant + d' 1 milliards d'années pour passer du stade monocellulaire d'abord a 1/2 espèces, a multicellulaires multi-espèces malgré les conditions extrêmement favorables qu'on voit aujourd'hui sur terre pour la vie de se développer !

La vie vraisemblablement a besoin de beaucoup de temps, et d'une très longue période de stabilité relative pour qu'elle prépare d'elle même le terrain, pour son explosion future en foisonnement d'espèces différentes et spécialisées comme on observe aujourd'hui ! Par exemple le concept de "plantes" et "d'animaux" que l'on connait nous : a moins d'un milliard d'années ... (officiellement, car officieusement peut être 2.2 milliards selon certaines découvertes encore très récentes, même trop récentes et a valider ... Car la datation isotopique peut être sujette a erreur et a pollutions qui induisent en erreur et donc qui demande des observations de cas multiples sur des décennies pour que la science valide)

Bref officiellement l'histoire de la vie sur terre, malgré son berceau ultra confortable, se limite a environ de 800 millions d'années d'histoire de vie complexe ou son apparu des organismes fortement multicellulaires au point de devenir "plante" ou "animal" : en fait il a fallu si longtemps pour une raison majeure :

Atteindre sur terre, dans l'atmosphère un taux d'oxygène (O² produit massivement par les cyanobactéries monocellulaires durant des milliards d'années et qui continuent encore aujourd'hui en + des plantes et planctons a produirent de l'O²) suffisant pour que les organismes dans l'eau soient capables de produire du collagène ! Collagène qui est "chimiquement" et "biologiquement" possible de produire par des organismes vivant qu'a partir d'un certains taux d'O² présent dans l'atmosphère et dissout dans l'eau des océans ...

(Le collagène étant le matériaux, construit par les être vivants en puisant comme matériau principal pour le produire l'oxygène : pour maintenir ensemble en cohésion des cellules pour former un organisme multicellulaire cohérent et qui demeure "1" entité)

Sur terre, il a fallu le très long travail donc des cyano-bactéries pour arriver a un taux d'O² suffisant pour que les organismes se complexifient facilement une fois ce taux atteint dans l'atmosphère ... et ce taux il a fallu près de 3 milliards d'année d'intense activité de la vie des cyano-bactéries pour l'atteindre ! Moins en réalité, car il a été + facilement atteint en vrai quand les cyanobactéries monocellulaires sont devenus "photosynthétiques" (c'est a ce moment la, que l'usine biochimique de l'océan s'est mis a tant produire d'oxygène)

Mais ça n'a pas été sans catastrophes induites ... Car sur terre, durant son histoire des extinctions, on a vu par des moyens géologiques principalement, que la vie principalement a base de cyano-bactéries s'était tiré une balle dans le pied d'elle même en développant au fil des milliards d'années la photosynthèse ...

Avant que ces cyano-bactéries deviennent photosynthétiques : le cycle des GES (gaz a effet de serre) sur terre n'était pas basé sur le H²O + CO² comme aujourd'hui ! (H²O car en vérité le principal GES terrestre est bien la vapeur d'eau : le CO² n'est que le sensible régulateur --> plus il y a de CO², + l'effet de serre s'emballe avec la vapeur d'eau, et inversement - y a de CO² - il prend d'ampleur avec la vapeur d'eau)

Il était basé a cette époque, sur H²O + CH4 ! Soit le méthane qui était le régulateur et non le CO² comme aujourd'hui ... Sauf que le méthane a une durée de vie très limité en réalité a cause du rayonnement UV du soleil ou de n'importe quelle étoile (dans le cas d'une exoplanète) et on le voit bien sur Titan par exemple aussi ou le méthane existe en cycle de pluie ... Le méthane a une durée de vie limitée a 400 ans dans l'atmosphère, si en 400 ans par exemple plus aucune sources n'en produit : le méthane disparait ...

A cette époque, en moins de 400 ans par exemple, si le méthane cessait brutalement d'être produit : c'était droit vers la glaciation radicale en quelques siècles ... Sauf que l'évolution des cyano-bactéries les ont amené a devenir + ou - photosynthétiques : et se sont misent a produire de l'O² lentement mais surement dans les océans !

Pourquoi je dis océan et pas atmosphère ? Parce que justement géologiquement on parvient a marquer nettement cette période grâce a d'épaisses couches d'oxydes de fer sédimentaires qui ont plusieurs milliards d'années et dont on a les traces les + nettes par exemple en australie sur des sites d'exploitations de minerai de fer qui sont issus de cette période ou le fer a très fortement sédimenté sur les fonds marins par oxydation majeure et sur parfois des centaines de mètre d'épaisseur de sédiments riche en oxydes de fer !

Pourquoi ? C'est simple, a cette époque, l'océan était très riche en fer dilué chimiquement dans les eaux océaniques (des milliers de milliards de tonnes de fer) et stable : car durant les 1 ère phase de la vie sur terre, les cyano-bactéries ne produisaient que du méthane qui entretenait l'effet de serre sur terre, un effet de serre d'ailleurs globalement + intense que celui d'aujourd'hui :

Durant toute cette période on estime que sur terre il faisait en moyenne près de 30°c ! Soit facilement 60°c vers l'équateur, et des t° globalement positives vers les pôles ! Le GES régulateur étant le méthane ça incluait un effet de serre étouffant ! Et fortement produit par les cyano-bactéries de 1 ère génération ...

Pour une raison que j'ignore (mais les géo-biologistes doivent mieux maitriser le sujet que moi et savent pourquoi) les cyano-bactéries ont évoluées vers la photosynthèse et donc vers la production d'O² en ponctionnant du CO², CO² qui était globalement rare a cette époque et uniquement émis par le volcanisme principalement ...

Au départ donc, avec une faible concentration de CO², la photosynthèse a pris très lentement son ampleur vu que cette source était limitée, et tout l'O² produit par cette photosynthèse ne parvenait même pas a atteindre l'atmosphère, pour la simple bonne raison que le fer était dilué massivement dans l'eau océanique bouillon de culture des cyano-bactéries ...

Durant une période de quelques dizaines ou centaines de millions d'années, la photosynthèse de ces cyano-bactéries a fait précipiter massivement par la production d'O² dans l'eau des océans : le fer marin ! Car la moindre molécule d'O² produite réagissait immédiatement dans l'eau avec le fer ... Et ce processus est donc prouvé aujourd'hui par les couches sédimentaires formées a l'époque et qu'on retrouvent encore aujourd'hui un peu partout sur terre, sur des couches jusqu'a 400 mètres d'épaisseurs (c'est dire la quantité de fer qui a précipité ...) qui servent aujourd'hui de minerai de fer pour l'industrie sidérurgique de masse ...

C'est quand le fer fut quasiment entièrement précipité au bout de quelques millions d'années d'intense réactions dans les océans avec l'O² produit, que brutalement les océans se sont mis a dégager de forte quantité d'O² dans l'atmosphère régulée elle par le méthane produit lui par d'autres types de cyano-bactéries

Le résultat était sans appel : la concentration d'O² commençait a grimper a hauteur de 1 a 2% dans l'atmosphère, mais le problème, c'est que dans une atmosphère régulée par du méthane : dès que le niveau de concentration d'O² parvenait a un certain seuil : il suffisait de peu pour que les cieux s'enflamment naturellement ... Et que le méthane brule !

De la, la machine s'est massivement dérégulée + le méthane brulait a cause de la montée en concentration de l'O² + il se dégageait de CO² dans l'atmosphère (logique quand du méthane brule ça donne CO² + H²0) + la photosynthèse des cyano-bactérie prenait d'ampleur avec cette nouvelle source de CO² pour se développer ...

Les cyano-bactéries par ce processus, ont déclenché au final 2 gigantesques glaciations par ce processus de la montée en ampleur de la photo-synthèse ...

La 1 ère en brulant tout le méthane régulateur accumulé durant des centaines de millions d'années, par la 1 ère génération des cyano-bactéries devenues minoritaires par des changements de conditions dans les océans (et la précipitation massive du fer en sédiment avec l'O² via l'apparition de la photosynthèse a du y jouer aussi, sur ce changement de milieu marin qui a défavorisé les bactéries productrices de méthane GES) et en absorbant massivement le CO² issu de cette combustion !

Mais il n'y avait pas que la photo-synthèse qui absorbait ce CO² : les océans a l'époque avaient un 2 ème métal dissout dans les eaux marines qui demandait qu'a réagir massivement avec cet élément (le CO²) qui commençait a monter en concentration dans l'atmosphère : le calcium !

Et c'est durant cette phase aussi que c'est produit les 1 ère grandes couches sédimentaires de calcaire marin : CaCo3 ! Bref vous l'avez compris, le méthane GES brulait dans l'atmosphère, ne parvenait plus a se reconstituer, et le CO² libéré par cette combustion ne l'a pas remplacé a cette époque : le niveau de réactivité chimique des océans était trop intense pour que le CO² s'accumule : trop de calcium près a réagir et a précipiter en calcaire ... + encore la photo-synthèse qui demandait elle aussi du CO² !

C'est comme ça que 2 gigantesques glaciations ont eu lieu sur terre, et pas des petites glaciations qui prennent dans les glaces l'europe et l'amérique du nord + la sibérie : non ! Des glaciations qui descendaient jusqu'aux tropiques, voir jusqu'a l'équateur pour cerner entièrement la planète dans les glaces en concéquence de ce processus due a l'apparition de la vie photo-synthétique qui a massivement déséquilibré les GES atmosphérique ...

La vie a failli disparaitre ici, mais heureusement, la terre très active volcaniquement, surtout a cette époque ou de grands épanchement volcaniques revenaient régulièrement du a la jeune chaleur fossile que la terre avait accumulé depuis le cataclysme terre-theïya :

C'est un grand épisode volcanique intense qui libéra la terre de sa glaciation en crachant massivement du CO² inattendu ... CO² qui a partir de cette période la, deviendra le principal régulateur GES de notre atmosphère : le méthane ne le sera plus, sa production étant devenu trop faible et dépendant principalement a partir de cette période, de la décomposition des sédiments organiques et non d'un cycle de production par des bactéries vivantes devenues minoritaires ...

Mais la prolifération de la vie photo-synthétique, aura raison une 2 ème fois de ce CO² en déclenchant une autre glaciation de même ampleur : c'est d'ailleurs durant la même période que l'atmosphère arrivait pour la 1 ère fois vers des taux d'O² aux alentours des 6-7-8% de concentration : ce qui en dit long sur l'intense travail photo-synthétique durant cette période après la 1 ère grande glaciation planétaire ...

La 2 ème glaciation, se termina comme la 1 ère, encore un épanchement volcanique majeur de la chaleur fossile terrestre a évacuer par un volcanisme surintensif mais cyclique qui dégagea une quantité gigantesque de CO² pour sortir une 2 ème fois de la planète des glaces :

Mais cette fois avec un taux incroyablement + haut d'oxygène dans l'atmosphère qui permis aux 1er organismes complexes multicellulaires d'exister : le taux d'O² était devenu assez élevé pour que les cellules produisent du collagène autant qu'elles en désiraient et permis ainsi de faire apparaitre progressivement a partir de la, micro-plantes multicellulaires et animaux : principalement un micro zoo-planctons qui apparu rapidement pour évoluer vers des animaux d'une dizaine de cm en quelques millions d'années ...

Et la terre a partir de cette période, a eu droit a une période très stable de 200 millions d'années environ pour diversifier la vie complexe, elle était maintenant a l'abris des glaciations "totales" dont les 2 épisodes déclenchés pourtant par la vie elle même ! Le CO² était devenu stable et avait totalement remplacé le méthane GES par un apport constant mais raisonnable via le volcanisme ...

Jusqu'a ... arriver au 3 ème épanchement volcanique majeur, qui fut l'extinction du permien avec une telle diffusion de CO² dans l'atmosphère qu'elle réchauffa la planète de la même façon ou presque qu'a l'époque ou le GES principal était le méthane : puisqu'on observera par des preuves géologiques, qu'au cercle polaire arctique (sur des roches qui on peu bougé depuis, du moins pas en latitudes) des t° digne des climats sub-tropicaux aujourd'hui :

Ce fut une extinction ou 90% des espèces disparurent a cause de ce réchauffement intense : la vie qui s'était complexifiée de façon animale et végétale n'était plus capable de vivre, dans l'enceinte très chaude qui fut celle des cyano-bactéries régulé par le méthane en GES

Après vous connaissez tous l'histoire je pense ... Apparition des dinosaures ect, et les autres extinctions/avènements "animal" puis les glaciations du quaternaire, qui elles étaient devenues "raisonables" ne mettant plus la bio-diversité en danger ...

J'expose tout ceci, pour faire prendre conscience qu'est ce qu'implique la vie sur une planète, et pourquoi c'est long, pourquoi les "animaux" et "plantes" complexes ont mis tant de temps a apparaitre, pourquoi on a une atmosphère avec tant d'oxygène aujourd'hui alors que son origine n'est pas "géo-chimique" et comment on est passé du méthane GES au CO² GES

Mais pour donner des pistes, pour les 20 prochaines années a venir, qui vont guider l'exoplanétologie astronomiques et l'exo-biologie pour tenter de trouver de la vie sur une exo-planètes et tenter de comprendre ce qui se passe avec tel ou tel marqueur chimique dans une atmosphère qui pourrait trahir la vie

Ca pourra être du méthane a concentration relative, ou de l'ozone de haute altitude ...

L'ozone n'apparait qu'en présence d'oxygène O² dans l'atmosphère par le travail des UV sur la molécule O² qui se brise sous les UV, mais l'oxygène étant un atome trop réactif même avec lui même, ne peut rester sous la forme simple atomique d'ou la production d'O3 qui est l'ozone ... Et qui est un marqueur de vie a haute altitude ...

Mais qui pourrait être un marqueur de civilisation carrément, si on en trouvait a basse altitude dans une atmosphère d'exoplanète : car c'est un polluant qui ne peut être produit que par des combustions non naturelles de machines comme nous sur terre, dans les villes via les moteurs des véhicules et les industries diverses ... l'ozone a basse altitude a quasi aucune chance d'être naturel (du moins produit par la vie et encore moins géo-chimique)

Mais tout ceci pourrait être de bonnes bases, dans le cas d'une observation d'une planète océan ou du moins avec des océans ... Sauf qu'évidemment, ça serait globalement sur l'architecture de la vie carbonée ici !

Mais ça fait de bonne base déja pour comprendre ce qu'on pourra observer, et dans le cas d'une vie sur base carbonée : savoir ou elle en est par exemple !

L'oxygène est un gaz difficile a déceler par la spectrographie lumineuse a source indirecte (j'entends source indirecte : la source de lumière qui sera l'étoile mère de l'exoplanète et sa lumière qui traverse l'atmosphère de cette planète durant un transit astronomique) par contre, l'ozone lui est un gaz facile a déceler par ces méthodes : et il sera relativement aisé de savoir le taux d'oxygène présent dans l'atmosphère, en mesurant le taux d'ozone de haute atmosphère en prenant en compte le taux d'UV produits par l'étoile aussi ...

Et ainsi dans le cas d'une vie carbonée, savoir ou elle en serait : un faible taux d'oxygène sera par exemple un bon indice que la vie dans le cas "carbonée" : n'est pas encore sortie des océans, et en est environ, vers ces premières diversifications mono-cellulaire a l'aube du multicellulaire ...

Et l'expérience de ce qu'on sait que cela a induit sur terre dans son histoire, qu'elle est sujet a des glaciations ou qu'elle vient de sortir d'une glaciation majeure et qu'elle a survécu : car il y aurait de forte chance que le socle rocheux d'une telle planète soit très similaire a la notre en terme géo-chimique et des processus relativement similaires ... Et donc des risques similaires aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amilaug
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur




Masculin Age: 37
Nombre de messages: 252
Inscription: 06/03/2011
Localisation: CHELLES
Emploi: infirmier
Passions: sport,astronomie,ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Nouvelle avancée dans la recherche d'exobiologie.   Lun 21 Mar 2011, 18:08

Le nouveau géant de la radioastronomie vient de naître. Lofar (Low Freaquency Array) est constitué de 50 000 antennes réparties dans toute l'Europe. Sensible aux grandes longueurs d'ondes radio, il devrait permettre de découvrir les tout premiers objets qui ont illuminé le cosmos. Mais aussi d'observer le champ magnétique des planètes extrasolaires. Faire fonctionner un tel réseau est un véritable défit technologique. Chaque seconde 50 téraoctets de données doivent être traitées par un puissant ordinateur central.

Cette information, glanée ( dans le magazine ciel et espace), laisse poindre le sérieux avec lequel les autorités compétentes ont des indications sur une vie ou des manifestations d'intelligence ailleurs que sur terre, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mar 22 Mar 2011, 20:42

Bonsoir amilog,

Merci pour cette information !!!!

Un lien pour ceux qui souhaite en savoir plus:

http://www.obs-nancay.fr/lofar/index.php?option=com_content&view=article&id=9&Itemid=18&lang=en

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age: 35
Nombre de messages: 179
Inscription: 16/02/2011
Localisation: bourgoin jallieu isère
Emploi: technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions: aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 23 Mar 2011, 14:51

Il y a erreur dans le titre ...

Ce radio-télescope ne sera hélas pas capable de faire des observations de champs magnétiques directement en rapport a l'exobiologie, pour cela il faudrait un radio-télescope qui garantisse l'observation d'un champ magnétique au moins égal a cela de la magnétosphère terrestre (qui est l'un des composants principaux de pourquoi notre planète abrite la vie en nous protégeant des radiations et vents solaires de façon assez efficace pour que la vie puisse apparaitre et être libre en surface, et que notre atmosphère ne subisse pas d'intenses agressions en permanence comme par exemple mars subis en permanence le vent solaire qui boulotte son atmosphère par faute de champ magnétique efficace pour dévier ce dernier ...)

C'est un radio-télescope qui va pour la première fois, permettre l'observation directe de champ magnétique a l'échelle d'étoile naines (naines brunes, rouges, oranges et jaunes) et des géantes de gaz dans un système stellaire !

Mais hélas il ne sera pas capable d'avoir une précision d'observation qui permettra de faire ressortir des champs magnétique certes forts comme celui de la terre, mais qui a la distance d'une étoile voisine : restera encore invisible pour nous dans le cas d'une exoplanète rocheuse qui dispose d'une fort champ magnétique comme la terre :

Ne pas oublier même si il est "inédit" pour l'instant pour une rocheuse connue, il n'en demeure pas moins qu'il reste globalement bien moins massif et intense et ce d'un facteur 100 a 1000x inférieur a celui d'une géante de gaz qui elles ont des champs magnétiques colossaux en comparaison ...

Hors :

Citation :



  • L’imagerie rapide des sources radio dans la magnétosphère de
    Jupiter, liées aux aurores, à l’interaction des satellites galiléens
    (Io, principalement) avec le champ magnétique de Jupiter, et aux
    ceintures de radiations. Les premières n’ont jamais été imagées. Les
    observations de LOFAR aborderont la cartographie du champ magnétique,
    la physique détaillée des processus d’interaction Io-Jupiter, celle des
    d’émissions radio, etc.

  • L’étude des éclairs d’orages dans le système solaire, et à travers
    eux de la physique atmosphérique : on ré-observera les éclairs de
    Saturne et d’Uranus (découverts par les sondes Voyager), et on
    cherchera à confirmer (ou non) l’existence d’éclairs – très
    controversée – sur Vénus, ainsi que dans les tempêtes de poussière de
    Mars.

  • Enfin et surtout, on tentera de détecter pour la première fois -
    puis d’étudier - l’émission radio des exoplanètes, porteuse
    d’informations uniques sur le champ magnétique, la rotation et
    l’inclinaison de ces objets, les interactions électromagnétiques
    étoile-planète, et plus largement susceptible d’élargir
    considérablement le cadre de la physique magnétosphérique comparative
    (les magnétosphères des planètes du système solaire sont toutes très
    différentes les unes des autres). Des études théoriques prédisent que
    les « Jupiters chauds », orbitant très près de leur étoile, pourraient
    être des émetteurs radio assez puissants pour être détectables avec
    LOFAR.


Peut on lire dans le lien donné avec le 2 ème post.

Il y est clairement précisé qu'il s'agit avant tout de l'observation des champs magnétiques des étoiles naines qu'on étudie en exoplanétologie (parce que de toute façon, autour d'une étoile massive : guère d'intérêt a y chercher une éventuelle exoplanète et pour l'instant de toute façon on en a pas découvert : uniquement autour d'étoiles naines (de jaunes a brunes)

Mais aussi pour les géantes de gaz comme par exemple les "jupiters chaudes", et ou les "jupiters massives"

Ce radio-télescope se limite donc a l'exoplanétologie des géantes de gaz (et peut être les moyennes de gaz, j'entends par la des planètes de gaz de la taille de neptune et uranus qu'on découvre aussi a la pelle actuellement et qui ont elles aussi des champs magnétiques sensiblement supérieurs a la magnétosphère d'une rocheuse comme la terre qui reste la seule rocheuse connue a en avoir une digne de ce nom ! Soit capable d'abriter la vie, de l'activité permanente de l'étoile et de son activité cyclique éruptive)

Jusqu'a aujourd'hui, et ce depuis le début de la cinquantaine d'année d'histoire de la radio-astronomie, nos grands instruments (antennes et réseaux d'antennes interféromètres) l'observation directe des champs magnétiques en radio-astronomie était drastiquement limités a :

_ Les grands champs magnétiques de notre système solaire (eux ils sont a cotés donc pas de soucis a les mettre en évidence : du soleil notamment et des 4 grandes planètes de gaz qui ont des colossaux champ magnétique induits par leur coeur bien qu'on le soupçonne potentiellement rocheux recouvert par plusieurs milliers de km d'hydrogène a l'état métallique qui se comporte en dynamo géante de façon bien + colossal que le champ magnétique terrestre)

_ Les grands champs magnétiques dans la galaxie (notamment celui induit par le bulbe galactique qui protège assez efficacement notre système stellaire contre les rayons cosmiques du fin fond de l'univers)

_ Les champs magnétiques des autres galaxies : notamment dans l'étude comportementale des gaz ionisés et très chaud des autres galaxies, souvent coincés dans de colossaux champ magnétique qui provoque des échauffements allant jusqu'a des millions de degrés °Kelvin sans pourtant permettre leur accrétion en étoiles

_ Les champs magnétiques des étoiles massives de notre galaxie

_ Et surtout aussi, les champs magnétiques des étoiles a neutrons qui sont très nettement visible depuis le début de la radio-astronomie (la radio-astronomie a d'ailleurs commencé en gros avec ce type de champ magnétique) via les "pulsars" et "magnétars" qui sont toutes des étoiles a neutrons avec divers comportements

Et cela s'arrêtait la, on avait pas de réseaux d'antennes en interférométrie capables d'observer directement les champs magnétiques des étoiles naines, même les naines qui sont notre voisinage direct de moins de 10 années lumière ! On devinait en gros leur champ magnétique a leur variation d'intensité lumineuse qui trahissait des éruptions, éruptions qu'on sait liées a des fluctuations de champ magnétique d'une étoile par l'observation de notre soleil qui est une naine jaune ...

C'est comme cela, par exemple qu'on s'est rendu compte que les naines rouges, hélas étaient bien moins "propre" pour le développement de la vie dans un système stellaire qu'une naine jaune ou orange : car on savait par leur variation d'intensité lumineuse, qu'elles avaient des champs magnétiques qui induisent des cycles stellaire trop long :

Et qui donc provoquent des éruptions beaucoup trop intenses par rapport aux éruptions de notre soleil correctement régulées sur un cycle de 12 ans donc relativement court, bref qui ne laisse pas le temps de s'accumuler trop de gaz qui demande a s'échapper en éruptions catastrophiques et cataclysmiques que la magnétosphère terrestre serait incapable d'y faire face et de nous protéger contre de telles éruptions ! Les variations lumineuses de facteur 10 voir 100 des naines rouges (c'est aussi selon leur distance de nous) mettaient en évidences des éruptions cataclysmiques qui en disaient long sur le type de champ magnétique dont elles disposent sans qu'on puisse pourtant l'observer directement

Ce nouveau réseau d'antennes interféromètre, nous fait donc passer a une nouvelle échelle d'observation en radio-astronomie, mais voila déja le pas est de géant en nous permettant de pouvoir observer des champs magnétiques de géantes de gaz autour d'étoiles naines qui elles aussi vont délivrer tout leur secret de champ magnétiques ...

Ca va malgré tout, faire un peu avancer le cadre de l'exobiologie en nous en disant + sur les cycles d'étoiles naines, mais ça sera limité ...

Pour moi une vrai observation de champ magnétique dans un cadre exo-biologique : ce serait l'observation directe des champs magnétiques des planètes telluriques/rocheuses comme la terre, voir + petites ... Car on sait que les magnétosphères comme celle de la terre : sont essentielles pour qu'une planète puisse espérer permettre un développement de vie a sa surface, voir même en sous-sol !

Hors, ce réseaux en sera incapable, et va se limiter aux géantes de gaz pour l'instant, il faudra vraisemblablement attendre une génération de + en radio-astronomie pour ça ! Surtout que bon, ça aurait été trop beau : car ça aurait permis carrément de se délivrer des techniques d'observation d'étoiles pour la découvertes d'exoplanète telluriques directement capable d'abriter la vie :

Trop beau pour être vrai en réalité, non ce nouveau réseau se limitera a l'observation des champs magnétiques des étoiles naines, et de leur éventuelles géantes de gaz : et c'est déja pas mal !

D'ou l'erreur sur le titre : c'est en exoplanétologie qu'il y a avancée, mais hélas pas vraiment en exo-biologie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amilaug
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur




Masculin Age: 37
Nombre de messages: 252
Inscription: 06/03/2011
Localisation: CHELLES
Emploi: infirmier
Passions: sport,astronomie,ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 23 Mar 2011, 14:56

OK, je m'en suis rendu compte en effet en analysant de plus près le sujet, mea mea-culpa, je débute et donc je m'enflamme!

_______________________________________
Les découvertes et les innovations sont toujours portées par une minorité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicolasDumond
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age: 31
Nombre de messages: 187
Inscription: 23/12/2008
Localisation: Auvergne
Emploi: boss trop
Passions: jeux video, science, histoire,musique.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 18 Mai 2011, 19:40

Bonjour à tous,

Rebondissement dans le débat concernant l’habitabilité des exoplanètes autour de l’étoile Gliese 581. Après avoir été écartée comme candidate au titre de première exoterre habitable, Gliese 581 d revient sur le devant de la scène grâce à une simulation numérique de son climat, conduite par des chercheurs français.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/de-leau-liquide-pourrait-exister-sur-lexoplanete-gliese-581-d_30249/

C'est quand même une nouvelle avancée vers la découverte de la vie ET.
Et oui concernant Gliese rien n'est acquis et tout est à découvrir. Moi je veux y croire.

Jetez donc un œil sur l'article.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nico19dumondboudu.unblog.fr/
Julien.B
Modérateur
Modérateur




Masculin Age: 34
Nombre de messages: 4247
Inscription: 16/08/2010
Localisation: France
Emploi: Privé
Passions: Diverses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 18 Mai 2011, 20:44

Merci pour cette nouvelle. En effet, c'est bien qu'il y ai du nouveau là dessus.
De toute façon, il ne faut pas trop s'en faire je pense. Si ce n'est pas cette planète, ça sera une autre parmi les 200 milliards environ dans une galaxie et les 400 milliards de galaxies présentes dans l'univers connu, on se dit que la seule limite de découverte, ce sont nos télescopes.

Pour en revenir au sujet, c'est vrai que comme l'indique l'article, il n'y a pas que la forme de l'eau qui est à prendre en compte, mais également l'éloignement par rapport à son étoile, l'atmosphère de la planète etc etc ...
Mais moi je suis comme toi, je veux y croire :). J'espère sincèrement que l'on aura du nouveau rapidement !

Bonne soirée.

_______________________________________
Pour les débutants, voici la marche à suivre pour poster une image sur le forum :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t13331-mettre-des-images-sur-le-forum

Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com
NicolasDumond
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age: 31
Nombre de messages: 187
Inscription: 23/12/2008
Localisation: Auvergne
Emploi: boss trop
Passions: jeux video, science, histoire,musique.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 18 Mai 2011, 21:52

Oui pour la GRANDE DECOUVERTE, ce n'est qu'une question de temps je dirais.

Je pense que dans quelques petites années on aura enfin la réponse. La technologie des télescopes va si vite...

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nico19dumondboudu.unblog.fr/
amilaug
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur




Masculin Age: 37
Nombre de messages: 252
Inscription: 06/03/2011
Localisation: CHELLES
Emploi: infirmier
Passions: sport,astronomie,ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 15 Juin 2011, 22:06

Il semble évident que notre univers soit peuplé d'autres civilisations,mais moi mon intérêts est de découvrir ou bien que soit divulgué les visites rendues par ces civilisations sur notre planète, non?

_______________________________________
Les découvertes et les innovations sont toujours portées par une minorité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert04
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age: 55
Nombre de messages: 1594
Inscription: 16/02/2011
Localisation: PACA
Emploi: +++++
Passions: +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 15 Juin 2011, 22:29

Bonsoir amilaug

Aujourd'hui on vient de découvrir encore 10 exoplanètes,si celà continue comme ça,le nombre de planètes pouvant étres potentiellement viables devrait exploser dans pas longtemps.

Ce qui fait beaucoup de planètes pouvant potentiellement accueillir la vie et la transmettre dans la Galaxie,et surtout nous visiter.

Bien sur,toutes ces exoplanètes ne sonts pas semblables à la terre,mais quand on aura fini le recencement je suis certain qu'un trés,trés grand nombre répondra à nos attentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amilaug
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur




Masculin Age: 37
Nombre de messages: 252
Inscription: 06/03/2011
Localisation: CHELLES
Emploi: infirmier
Passions: sport,astronomie,ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 15 Juin 2011, 22:33

Bien sur, mais à mon grand désarroi et vu les nombreux témoignages crédibles et émanant de personnes de bonnes fois (témoins civiles, pilotes militaires, de lignes)et cela depuis des décennies, les ovnis et leurs éventuels occupants ne trouvent surement aucuns intérêts à rentrer en contact avec nous, ou tout du moins sous les formes de communications que nous connaissons.

_______________________________________
Les découvertes et les innovations sont toujours portées par une minorité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amilaug
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur




Masculin Age: 37
Nombre de messages: 252
Inscription: 06/03/2011
Localisation: CHELLES
Emploi: infirmier
Passions: sport,astronomie,ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 15 Juin 2011, 22:42

Ce qui est navrant concernant les exo-planètes, la vie extra-terrestre ( au sens exo-biologie) ne soit jamais traiter dans les mass-médias(débats, soirée thématiques autour de scientifiques et d'astronome et d'ufologue) alors que comme vous le soulignez nous assistons à une explosions de découvertes d'exo-planètes

Les nouveaux lisseurs de cheveux ou autres albums de chanteurs de variétés sont ils plus fondamentaux que les sciences? Il faut le croire et c'est bien dommage.

_______________________________________
Les découvertes et les innovations sont toujours portées par une minorité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert04
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age: 55
Nombre de messages: 1594
Inscription: 16/02/2011
Localisation: PACA
Emploi: +++++
Passions: +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 15 Juin 2011, 22:44

Là,tu rentre dans un grand débat,et un grand mystère.Je pense que personne ne sait aujourd'hui pourquoi ils restent silencieux!(du moins à notre niveau)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amilaug
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur




Masculin Age: 37
Nombre de messages: 252
Inscription: 06/03/2011
Localisation: CHELLES
Emploi: infirmier
Passions: sport,astronomie,ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 15 Juin 2011, 22:47

C'est vrai que c'est un vaste débat, déjà traité sur d'autres sujets du forum, donc je vais me cantonner à celui traité ici!

_______________________________________
Les découvertes et les innovations sont toujours portées par une minorité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert04
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age: 55
Nombre de messages: 1594
Inscription: 16/02/2011
Localisation: PACA
Emploi: +++++
Passions: +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Mer 15 Juin 2011, 22:54

Pour la médiatisation,quand on aura la preuve(et sans doute la photo)d'une planète soeur de la terre,les gens et les médias,se rendront compte que des terres semblables à la notre peuplent notre Galaxie et notre Univers,et en trés grand nombre,et qui la vie est probable sur un grand nombre d'entre elles,alors là,je pense que débat il y aura.

Pour l'instant,il y à trop d'incertitudes scientifiques concernant la vie ailleurs,on ne peut que spéculer.

Alors,encore un peu de patience!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amilaug
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur




Masculin Age: 37
Nombre de messages: 252
Inscription: 06/03/2011
Localisation: CHELLES
Emploi: infirmier
Passions: sport,astronomie,ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Jeu 08 Sep 2011, 02:27

Bonsoir, j'ai cette question qui me taraude, en effet il me semble que depuis quelques mois, il ne se passe pas une semaine sans que des hypothèses sur une éventuelle trace de vie ou de planète potentiellement habitable ne soit évoqué dans les mass-médias.
De deux chose l'une, soit les découvertes scientifiques bousculent les évènements et les médias préparent l'opinion publique (sur le long terme j'entends et sur une découverte hypothétique..juste pour que les gens soient conditionnés )..... ou bien je me fais des idées...qu'en pensez-vous?

_______________________________________
Les découvertes et les innovations sont toujours portées par une minorité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age: 54
Nombre de messages: 1978
Inscription: 31/05/2008
Localisation: France
Emploi: Actif
Passions: Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?   Jeu 08 Sep 2011, 07:15

Bonjour amilaug,

Depuis la découverte de la première exoplanète, il y a 16 ans, et les + de 600 au jour d’aujourd’hui, dont certaines composant un système planétaire, la question de savoir si Sommes-nous seuls dans l'Univers ? suscite moins de "résistance homéostatique" dans le milieu scientifique. Nous nous orientons petit à petit vers un changement de paradigme … ensemble de croyances théoriquement et méthodologiquement interconnectées réalisant un système de représentations largement accepté, le consensus du moment.

Avec le temps, de nouveaux faits observés peuvent effriter ce consensus, et, finalement, aboutir à une crise et à un changement de paradigme.

Thomas Kuhn a bien défini ce processus dans La structure des révolutions scientifiques … un bouquin à lire !

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les médias parlent de plus en plus de planète potentiellement habitable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et Vie Extraterrestre: les mystères des ovnis ::  :: -