Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Vague d'OVNIS dans la vallée de l'Hudson entre 1982 et 1986

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Vague d'OVNIS dans la vallée de l'Hudson entre 1982 et 1986   Lun 18 Juil 2011, 21:34

Vague d'OVNIS dans la vallée de l'Hudson

Une vague d'OVNI dans les Etats de New-york et du Connecticut s'est produite entre 1982 et 1986. Cette vague fait partie des plus inhabituelles de l'histoire et plus de 5000 observateurs ont témoigné. Des objets en forme de "V" ou de boomerang, dont les dimensions étaient estimées entre 100 et 300 mètres, ont été observés.



Peut-être pensez-vous que les OVNIS sont une "mode" des années 60. Peut-être vous avez pensé que les OVNIS apparaissent seulement à des farfelus dans les campagnes isolées. Non. Plusieurs milliers de gens ordinaires ont rapporté avoir vu un nombre étonnant d'OVNIS souvent énorme et en forme de "V" ou en forme de triangle. Ces observations se sont produites dans la Vallée de l'Hudson, dans l'Etat de New York aux Etats-Unis. L'éruption des rapports d'observation a commencée en 1983, a eu un pic dramatique de 1984 à 1985, puis s'est doucement calmée bien qu'il y ait eu là de telles observations régulièrement jusqu'à aujourd'hui encore. Quelque chose a envahi le ciel, a plané au-dessus des maisons et des routes d'un des secteurs les plus peuplé du monde.

Des "objets", de formes différentes, ont été aperçus : des disques et des triangles. La taille de certains objets était telle que les témoins parlent de "villes volantes". Ce genre d'observation n'est pas nouveau, on retrouve des témoignages similaires dans les années 1956, 1957, 1958, 1976 et 1978. On peut cependant constater que depuis la fin des années 70, ces boomerangs sont de plus en plus rapportés alors que le nombre d'observations de disques a diminué.




L'enquête

Le CUFOS [Center for UFO-Studies] a étudié cette vague, parmis les enquêteurs, l'astronome et le fondateur du CUFOS, le Dr. J. Allen Hynek. Les résultats de cette enquête ont été publiés dans l'ouvrage "Night Siege – The Hudson Valley UFO-Sightings", en 1987.

Hynek n'a pas vécu la phase terminale de la rédaction de cet ouvrage - il est décédé en 1986. Les co-auteurs étaient Bob Pratt - décédé en novembre 2005 - et Philip J. Imbrogno.

Le CUFOS a ouvert une UFO-Hotline qui a largement été utilisée. Les enquêteurs étaient littéralement "submergés" par les témoignages, ils ont donc décidé de ne prêter attention qu'aux cas rapportant des rencontres rapprochées.
Rien que le 24 mars 1983, 300 témoins ont appelé. Parmi eux, des pilotes et des officiers de police.

Manifestement, des organismes gouvernementaux ou militaires se sont intéressés aussi aux incidents. Des habitants du secteur ont observé une activité élevée d'hélicoptères semblant "chercher quelque chose", un agent de la NSA [National Security Agency] a également contacté le CUFOS afin de savoir où en était l'enquête, son intérêt étant purement privé selon lui. Il s'est avéré plus tard qu'une annexe de la NSA se trouve dans le secteur où les observations ont été faites.

Rencontres


Les objets observés semblaient privilégier les rencontres rapprochées, ils étaient fréquement vus manoeuvrant et planant à basse altitude, au dessus de la cime des arbres. Un témoin déclare qu'il aurait pu facilement atteindre l'objet qu'il a observé avec une balle de baseball.

Dans la majorité des cas, des lumières étaient d'abord observées puis les témoins remarquaient que ces lumières faisaient partie d'une masse lorsque l'engin se rapprochait. Une "suspension circulaire" lumineuse faisant partie de cette masse a souvent été mentionnée, cela pourrait expliquer pourquoi il est fréquement question de disque volant dans les témoignages.

Une femme décrit la partie inférieure de l'OVNI comme ornée de tuyaux et d'une sorte de pont. Le métal (s'il s'agit bien de métal) a été décrit de couleur gris foncé ou noir, 60% des observateurs ont pu distinguer une masse derrière les lumières.

Les observations ont été essentiellement faites de nuit, cependant, deux d'entre elles ont eu lieu en plein jour. Dans ces deux cas, les obbjets aperçus avaient la forme de boomerangs et semblaient composés de métal gris foncé.

Le comportement aérien de ces objets était étrange. Ils pouvaient planer, voler très lentement ou extrêmement rapidement. En outre ils semblaient pouvoir se déplacer à une vitesse phénoménale, comme projetés, d'un point à un autre. Un témoin au volant de sa voiture a observé des lumières très éloignées dans le firmament, soudain ,ces lumières planaient au dessus du témoin sans qu'il n'ait pu les voir se déplacer.
Une certaine curiosité de la part des occupants des OVNIs a été également constatée: le 12 juillet 1984, un de ces objets planait sur une maison ou un incendie s'était déclaré, semblant observer le travail des pompiers, qui eux mêmes observaient l'objet !

Ces engins apparaissaient parfois massifs, parfois transparents ou bien changeaient de forme. Ils semblaient privilégier des disparitions spectaculaires, soit en disparaissant subitement ou en s'éloignant à une vitesse effarante. De nombreuses observations se sont déroulées de façon "irréelle". Une masse immense, volant à très basse altitude et silencieusement avait l'effet d'une rencontre fantomatique sur les observateurs, cette masse était effectivement vue, mais ni "sentie" ou entendue.

Des témoins rapportent également un projecteur puissant balayant les environs, se posant sur les bâtiments ou les témoins. Cette lumière semblait pouvoir être pointée directement sur l'objet ou la personne, elle était si intense qu'elle éblouissait fortement. Dans quelques cas, des sphères lumineuses rouges "s'échappaient" de ce rayon lumineux et se déplaçaient ensuite dans les environs. Un détail mentionné également en Belgique en 1989.
Ces engins étaient totalement silencieux la plupart du temps, quelques témoins rapportent un léger vrombissement, comme celui d'un générateur, mais également des problèmes avec leur radio dans leur véhicule durant la présence des OVNIs.

Le summum de cette vague d'OVNI fut les événements de l'Interstate 84 qui rappellent fortement ceux de Belgique en 1989. Des objets ont survolé les autoroutes, une partie de la circulation a été immobilisée, les automobilistes, sortis de leurs véhicules observaient ces apparitions qui se trouvaient à quelques mètres au dessus d'eux. Bizarrement, ces observations étaient plus fréquentes les jeudis, apparemment afin de contester la théorie de l'ufologue américain John Keel qui avait calculé, des années auparavant, que les OVNIs se laissaient volontiers voir les mercredis.

Communication?

Une certaine forme de communication entre les observateurs et les occupants des OVNIs a semblé s'établir. Quelques témoins, survolés par ces engins, entendirent des voix "dans leurs têtes" qui disaient qu'ils ne devaient pas s'inquiéter, qu'il ne leur arriverait rien. Ce détail est connu des rencontres rapprochées du troisième et quatrième type, c'est à dire, lors de confrontations entre les témoins et les occupants des OVNIs.

Les objets on réagi aux klaxons, aux appels de phares ainsi qu'aux signaux faits avec des lampes torche par l'apparition d'un faisceau lumineux. Le 12 juillet 1984, quelques témoins à bord d'un bateau ont observé un engin volant circulaire et lumineux alors qu'ils naviguaient sur un lac. Les témoins ont allumé puis éteint les lumières à bord de l'embarcation, l'OVNI a réagit pareillement ! Un autre observateur a été littéralement "baigné" dans un faisceau lumineux rapportant une chaleur ressentie, comme des micro-ondes.

Les récits de personnes désirant mentalement avoir une meilleure vue de l'objet sont impressionnants, ces "souhaits" ont été immédiatement exaucés à la grande stupéfaction des témoins et l'objet se plaçait de façon à ce qu'il soit parfaitement vu.

Enregistrements

Il a été très difficile de photographier ou de filmer ces engins. Bien souvent, il n'y avait rien à voir après le développement ou seulement quelques petits points lumineux, rien qui ne représentait ce que les témoins avaient réellement observé. Ceci explique pourquoi seulement 6 photos et deux captures d'images tirées de vidéos sont à voir dans l'ouvrage sité si dessus. Un témoin a réussi à zoomer sur l'OVNI de façon à ce que la structure derrière les lumières soit perçue. Après un "Missing Time" il n'y avait malheureusement plus rien à voir sur le film, le témoin suppose qu'un champ magnétique puissant ait été responsable de cet effet.

Bob Pozzuoli a filmé le 24 juillet 1984 l'un des objets, les experts de la chaine ABC-TV n'ont pu définir ce qu'ils voyaient sur ce film. On y reconnaissait une forme circulaire parée de 6 lumières, disparaissant derrière des arbres puis réapparaissant ensuite. Cette vidéo a été envoyée au Dr John Baker de la "West Coast University", en Californie ainsi qu'au Dr. Al Hibbs du "Jet Propulsion Laboratory". Ils ont tout deux analysé le film sans pouvoir définir ce qui avait pu être enregistré.
Le 24 mars 1983, le controle du traffic aérien de Westchester ne pouvait rien déceler sur ses radars alors que de nombreuses observations avait lieu. Non loin de là, la tour de contrôle de l'aéroport de Dutchess avait un contact radar en plus d'un contact visuel des lumières.

En été 1984, des officiers de police du "New Castle Police Headquarters" à Chappaqua observèrent l'un de ces OVNIs et contactèrent immédiatement l'aéroport de Westchester. Leur observation a été confirmée par le personnel du contrôle aérien qui avait un contact radar de l'engin. L'OVNI est apparu puis a soudainement disparu, on n'a pu l'identifier.

L'employé de l'aéroport ne savait pas que les officiers de police étaient les témoins, il pensait qu'il s'agissait d'un témoin à part et a conseillé aux officiers de déclarer à celui-ci qu'il avait vu un avion. L'un des officiers rétorqua qu'il ne s'agissait certainement pas d'un avion, ce que l'employé de l'aéroport confirma en insistant pour qu'il déclare quand même cela au témoin. Cet incident est enregistré, comme toute conversation téléphonique de la police.

Visite au dessus d'un réacteur

Les enquêteur du CUFOS ont reçu le témoignage d'un agent de la sécurité responsable d'un réacteur d'Indian Point. Le réacteur se trouve dans une zone de haute sécurité et il n'est pas autorisé de le survoler. Les recherches sur ce cas se sont avérées très difficiles puisque le responsable de cette annexe refusait toute enquête sur le terrain, il était interdit de pénétrer le secteur et les employés ne devaient pas être questionnés. Cela était vraiment lourd de conséquences puisque l'objet avait été filmé par le matériel technique de surveillance. Finalement, l'un des agents de sécurité a été rencontré de façon non officielle.

Il y a eu deux observations pour être précis, la première s'est déroulée le 14 juillet 1984 vers 22h15, des lumières sont apparues sur la centrale et se sont digirigées directement vers celle-ci. Ces lumières avaient la forme d'un boomerang et sont restées stationnaires une quinzaine de minutes sur la centrale. L'OVNI planait si bas qu'on pouvait nettement distinguer une masse noire derrière les lumières.. La présence de cette masse sombre a été confirmée lorsqu'un avion de ligne qui decollait disparu de la vue des témoins (10 témoins et 3 agents de la sécurité) derrière celle-ci.

Dix jours plus tard, le même objet, ou un objet semblable, est de nouveau apparu . Cette fois-ci, 7 agents de la sécurité l'ont observé et ont aperçu une structure cachant les étoiles derrière les lumières. Cette observation fut bien plus alarmante que la première puisque l'objet planait à très basse altitude juste au dessus des réacteurs. Les agents de sécurité se trouvaient juste au dessous de l'objet, leurs armes en main, attendant le signal pour tirer. La garde nationnale, contactée, tentait d'identifier l'objet en vain et décida d'envoyer un hélicoptère qui aurait éventuellement ouvert le feu sur l'engin, cependant l'OVNI a disparu rapidement et aucune tentative de ce genre n'a pu être entreprise.

Dans la centrale, un agent de la sécurité a pu voir l'objet sur les caméras de surveillance, il avait la forme d'un "V" et il pouvait exactement voir sa structure. Il a pu voir des sorte d'ouvertures rappelant celles de dispositifs de mise à feu pour des fusées ou quelque chose de ce genre. A ce moment là, le système informatique de sécurité ainsi que le détecteur de mouvements ont cessé de fonctionner. Peu de temps après, l'OVNI disparaissait.

Une explication rationnelle?

On a avancé que la cause de la vague aurait été des avions volant en formation. Toutefois cette éventualité me semble insuffisante, pour plusieurs raisons :

Les OVNIs ne sont déplacés à très basse altitude ce qui permettait aux témoins de pouvoir reconnaitre leur structure, pas seulement les lumières.
Ces objets ont été observés planant sur le même endroit, silencieusement et durant une longue période ce qui est impossible pour objet volant conventionnel, sauf pour un hélicoptère ou un ballon.
Ils possédaient un éclairage extrêmement puissant , bien plus puissant que les feux d'un avion.
Les "phares" ont toujours gardé la même distance entre eux, une coordination si parfaite durant un vol en formation n'est pas possible.

Quelques pilotes de Stormville, Dutchess County ont décidé de "jouer aux OVNIs": aux commandes d'avions de tourisme, ils ont survolé en formation les environs, leurs phares allumés, de nuit. Des témoins de la vague d'OVNI les ont immédiatement reconnus en tant qu'avions volant en formation et souligné la grande différence entre leur prestation et celle des véritables OVNIs observés.

Missing Time

Durant leurs recherches, les enquêteurs se sont rendus compte que beaucoup de témoins avaient vécu des "Missing Time". Ils déclaraient par exemple n'avoir cru observer l'OVNI que quelques minutes alors qu'une demie-heure ou trois quart d'heure s'étaient écoulés. D'autres témoins ont été enlevés de leur chambre à coucher après qu'ils aient remarqué l'engin au dessus de chez eux..

Les enquêteurs avaient apparement un problème avec ce genre de témoignages et n'ont publié que quelques rapports de RR4. Ce n'est que plus tard qu' il s'est avéré que 75 abductions au total ont été signalées et que seulement 25 cas ont été examinés. Les ravisseurs décrits étaient des "Gris" typiques. Dans un des cas, il aurait été communiqué à l'enlevé que ces créatures venaient en mission scientifique afin de "seulement" examiner plus en détail les humains et cette région.

Sources :
Hynek, Imbrogno & Pratt, NIGHT SIEGE - The Hudson Valley UFO-Sightings, Ballantine Books, New York 1987
HUDSON VALLEE Article de Greyhunter Traduction Maya
http://greyhunter.de/

Les témoignages

Depuis 1982, des milliers de personnes ont rapporté voir des OVNIS dans la vallée de l'Hudson, un secteur magnifique juste à 60 kilomètres au nord de Manhattan, New York. Tandis que des "UFO-sceptiques" prétendent que les OVNIS sont vus seulement par des personnes seules dans des lieux reculés et jamais au-dessus des villes, ces observations se sont produites dans un secteur très peuplé, et des centaines de témoignages multiples et indépendants ont décrit ce qui ne peut pas être quelque chose d'ordinaire.

Les observation de la nuit du 17 mars 1983 à Brewster

Le 17 mars 1983, durant la nuit, à Brewster, une petite ville résidentielle dans l'Etat de New-York à environ 40 miles au nord de Manhattan, ou vit une population essentiellement de cadres, personne éduquées retraités, eurent lieu les observations qui suivent, et qui furent connues par suite des observations dans le même Etat une semaine plus tard qui feront les gros titres des journaux.



20:40, Linda Nicoletti

A 20:40, Linda Nicoletti, une mère de famille dans la trentaine avait regardé par une fenêtre de sa maison de Brewster. Elle a vu un grand objet éclairé planer au-dessus de la route inter-état 84 juste à l'ouest de sa maison, et elle d'abord pansé que cela pourrait être un grand avion à réaction qui allait s'écraser sur sa maison, mais elle a réalisé que ce n'était pas un avion: il se déplaçait trop lentement.

Elle l'a décrit aux ufologues enquêteurs comme étant en forme de V avec des rangées des lumières brillantes le long de ses "ailes." Elle a dit qu'il y avait tellement de ces lumières qu'il lui a été impossible de les compter, et qu'elles étaient de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, avec une lumière beaucoup plus grande et plus lumineuse au centre sur la surface inférieure.

L'objet a dérivé lentement vers sa maison. Elle a ouvert la fenêtre où se tenait pour vérifier ce à quoi l'objet ressemblait, mais elle n'a entendu aucun bruit, ce qui lui a confirmé que cela ne pouvait pas être un avion.

Alors, l'objet alors fait un virage à angle droit et s'est dirigé vers la maison de son voisin Dennis Sant, deux maisons plus loin. Quand l'objet a tourné, elle a vu Dennis Sant se tenant dans son jardin et qui observait également l'objet.

L'objet s'est ensuite déplacé au-dessus de la maison de Dennis Sant, et elle l'a vu courir vers en dessous de l'objet pendant que l'objet passait au-dessus de l'arrière-cour de Dennis Sant.

Elle a vu que Dennis Sant était baigné dans la lumière de l'OVNI, qui éclairait tout le secteur. Alors, l'objet a cessé de se déplacer et est resté immobile au-dessus de Sant. Linda Nicoletti a couru rejoindre son mari qui regardait la télévision dans le salon et lui a crié qu'il y avait "des sortes de lumières bizarres au-dessus de la maison des Sant"; son mari a couru dehors pour le voir.

M. Nicoletti a ainsi pu voir ainsi Dennis Sant et plusieurs voisins observant l'objet. Il a alors remarqué que le trafic s'était arrêté sur la route I-84 et que des gens étaient hors de leurs voitures, regardant l'objet.

Linda Nicoletti est entré dans sa maison en courant et a téléphoné au bureau du shérif de Brewster pour alerter la police au sujet des événements. Elle a dit plus tard aux ufologues menant l'enquête que leur dispatcher lui a dit qu'il a eu un certain nombre d'appels au sujet de l'OVNI et que des agents de la police d'état l'avaient également vu. Elle lui a demandé que ce que c'était, et a rapporté que le dispatcher lui a affirmé que c'était une certaine sorte d'engin expérimental de la base de l'armée de Stewart tout près, mais quand les ufologues ont interrogé ces policiers plus, tard, ils ont nié avoir dit cela.

Quand elle a raccroché, elle a pu voir les lumières de l'OVNI allant lentement vers le nord, où elle a fini par le perdre de vue.

20:40, Dennis Sant et sa famille:

Il a par la suite été le plus haut commis adjoint du comté de Putnam, et est maintenant le County Clerk et Conservateur du comté, en plus d'autres responsabilités. Sant est a eu son diplôme du lycée de Brewster en 1966 et a étudié à l'Université de la Communauté de Sullivan de 1966 à 1968. Il a servi dans l'Armée de l'Air des Etats-Unis, ayant été honorablement déchargé en 1971 [pn].


Dennis Sant évoque son observation. 

A 20:40, Dennis Sant conduisait vers sa maison après une réunion à l'église de Brewster, avec deux de ses enfants, Kris, 9 ans, et Dawn, 6 ans. Il a rapporté [ns]:

"Tandis que nous avons approchions de la maison, j'ai vu un grand objet, triangulaire, planant au-dessus de ma cour à environ cinquante pieds de ma maison. Il a semblé ne pas être beaucoup plus haut que mon toit. Nous sommes entré dans l'allée, nous avons tous sauté de la voiture et avons couru dans l'arrière-cour. L'objet n'était plus là. J'ai fait entrer les enfants dans la maison pour les faire aller au lit, mais je me suis senti forcé de retourner dehors."

Il sort de nouveau de la maison, et voit immédiatement l'objet planer au-dessus de la route inter-état 84 à juste environ cent mètres de distance et à environ 6 à 8 mètres au-dessus d'un camion qui passait sous lui. Il est revenu en courant dans la maison et a alerté ses enfants et son père, et ils se sont tous mis à l'observer.

L'objet a maintenant semblé être juste au-dessus d'un camion qui s'était garé sur le bord de la route, où le trafic s'était arrêté et les gens étaient hors de leur voiture regardant l'OVNI vers le haut [ns]:

"On pouvait voir les gens sur le pont qui le montraient du doigt."

Il a été stupéfait par la longueur de l'objet, et souhaité pouvoir mieux le voir. Exactement quand il a eu cette pensée, l'objet a fait un tour complet sur lui-même sur place, comme s'il tournait sur un axe, et alors commencé à voler lentement vers lui.

Pendant qu'il continuait à s'approcher, Sant est resté debout, figé et fasciné. Ceci en a duré trois minutes, et l'objet puis s'est arrêté à environ 40 pieds de lui et a plané à 20 pieds au-dessus d'un poteau de téléphone devant sa maison. Il avait environ 40 mètres de long et en forme en V, avec sa point se dirigeant vers le bas, vers le sol. Sant a dit qu'il était [um]...

"... un objet très grand, sa structure était d'un gris très foncé, métallique."

Et [ns]:

"Il avait de nombreuses lumières d'une extrémité à l'autre, rouges, vertes, et blanches. Il a semblé y a une lumière ambrée qui en provenait. C'était en séquence, d'une extrémité de l'axe à l'autre. Je l'appelle "un axe" parce qu'est ce à quoi il ressemblait."

Et [ns]:

"Cela semblé être à peu près de la largeur d'un terrain de football et était métallique, sombre et très gris. Il était si près que vous auriez pu le toucher en lançant une balle de base-ball."

A ce moment toutes la lumière a semblé s'intensifier, mais il n'a pas été sûr de si des lumières additionnelles se sont éclairées ou si c'était les mêmes lumières qui sont devenues beaucoup plus brillantes. Il a estimé qu'il est devenu peut-être trois fois plus lumineux, et dit qu'il éclairait tout le secteur.

Il ne prêtait pas attention à ses enfants à ce moment, et a été sous l'impression qu'ils avaient disparus à l'intérieur de la maison, tandis qu'il observait l'objet avec son père pendant approximativement encore deux minutes, et alors tous deux ont commencé à marcher sous l'OVNI. Plus tard, il a pu être déterminé que les enfants avaient été effectivement effrayés et avaient couru à l'intérieur de la maison, d'où ils ont observé l'OVNI depuis une fenêtre.

Dennis Sant a rapporté [um]:

"L'objet a semblé être très silencieux. Les lumières étaient iridescentes, brillantes, il se tenait dans le ciel, dans ses trois dimensions, on aurait dit une ville qui serait suspendue dans le ciel, avec de larges couleurs brillantes."

Une contradiction seulement est apparue dans tous ses rapports - ou bien, les investigateurs n'ont pas compris quelque chose correctement. Dans une déclaration enregistrée [um], il a dit:

"A ce moment-là, les filles ont été très effrayées et elles ont couru à l'intérieur de la maison. Puis mon fils et moi avons été tout simplement attiré sous sous lui."

Mais les investigateurs ont noté plus tôt qu'il a marché sous l'OVNI avec son père. Ce qui semble évident est qu'il a été entièrement concentré sur l'OVNI et n'a pas vraiment suivi ce qui se passait pour le reste de sa famille. Il a déclaré aux investigateurs [ns]:

"Je ne prêtais pas vraiment l'attention à mes enfants. Ils ont semblé être allés à l'intérieur, et je l'ai observé seul avec mon père pendant approximativement encore deux minutes, quand nous avons commencé à marcher en dessous de lui."

Ainsi, avec son fils ou son père, il était presque sous l'objet, et le suivait [um]:

"Nous avons suivi l'objet jusque dan l'arrière-cour, et à ce point un sentiment de peur m'est venu. Les pensées ont commencé à envahir mon esprit. J'ai pensé à l'engin atterrissant, j'ai pensé à une rencontre avec un extraterrestre, j'ai pensé être enlevé, toutes sortes de pensées effrayantes me sont venues à l'esprit. Et il a semblé se passer seulement quelques secondes avant l'objet recommence à se déplacer. Mais ces sentiments étaient accablants."

L'objet s'éloigne lentement. Ils en voient la structure, qui est en forme de boomerang, pointe dans le sens de son déplacement, et portant des lumières rouges, blanches, jaunes. A ce moment, l'objet a commencé à reculer vers la gauche, a fait un balayage circulaire au-dessus d'une rangée de saules pleureurs, apparemment très près des arbres, probablement à quelques 3 à 10 mètres au-dessus des branches. Sant s'est mis à courir vers lui, et senti il avait été presque directement en-dessous de lui ou quelques mètres derrière lui. Depuis une telle proximité, il a commencé à entendre pour la première fois un faible bruit de moteur, qui n'avait pas été audible du tout jusqu'à ce qu'il ait été si proche. L'objet a semblé flotter dans son arrière-cour et devenir stationnaire à nouveau presque à l'endroit exact la même tache où il avait été stationnaire au début. Sant est resté là pendant une autre minute, et c'est alors qu'il a eu peur que l'engin atterrisse. Juste comme il avait cette pensée inquiétante, l'OVNI a commencé à s'éloigner à environ la vitesse d'un ballon dirigeable. Il a flotté au-dessus de son étang et vers le bas près d'un secteur marécageux au côté de la route 84. Il l'a observé pendant encore deux ou trois minutes, et l'objet est alors sorti de la vue. Bien que Sant soit devenu effrayé, il s'est senti désolé que l'objet soit parti. "Du commencement à la fin, les 19 à 20 minutes pendant lesquelles j'avais regardé ce métier, c'était également un moment d'examen de ma conscience et de qui j'étais."

L'expérience a été tout sauf banale pour lui, et a été un événement profondément marquant. Il a déclaré [um]:
"Dans la vie d'un homme, des choses particulières se dévoilent qui l'impressionent pour le reste de sa vie. C'était un de ces moments pour moi, qui m'a terriblement impressionné."

Dennis Sant raconte son observation pour "Unsolved Mysteries." 

Il lui a bien entendu été exposé par la suite qu'en d'autres occasions dans la vallée de l'Hudson, des avions volant en formation en V ont été observés. Il a été très clair au sujet de cette tentative d'explication de son observation [um]:

"Ce que j'ai vu n'était pas des avions en formation."

Dennis Sant a été d'abord très peu disposé à parler aux ufologues qui se sont présentés après que les observations leur aient été connues. Comme il était de Commis Adjoint pour le comté de Putnam, en pleine année d'élection, il n'était pas sûr de la réaction de ses supérieurs s'il commençait à raconter publiquement qu'il avait vu un OVNI.

Cependant, il a accepté de parler une fois qu'il lui a été promis que son nom ne serait pas publié. Et, pendant que les semaines s'écoulaient et qu'un grand nombre d'autres personnes rapportaient publiquement avoir vu l'OVNI, il a finalement été d'accord que son nom soit publié.

Autres témoins

L'équipe d'enquête ufologique qui s'est réunie après que les observations de la semaine suivante a naturellement essayé de localiser autant de témoins que possible des événements de cette nuit, et ils ont trouvé plusieurs autres voisins qui ont donné des descriptions semblables de l'objet.

Quelques semaines après les événements, ils ont trouvé certains des témoins qui avaient été sur le pont de la route inter-états 84 près des maisons des Sant et des Nicoletti, et ils leur ont dit que l'objet était en forme boomerang et avait perturbé le trafic sur la route 84.

William Durkin:

Un témoin de plus a été retrouvé beaucoup plus tard, au début de 1984. Il a présenté un des meilleurs rapports et, ce qui était remarquable, c'était un pilote, qui aurait aisément identifié des avions si cet OVNI avait pu avoir été des avions. Ce témoin était William Durkin, un conducteur de camion et pilote privé ayant la quarantaine. Il était un des automobilistes qui avaient été sur la route 84 cette nuit, et n'a d'abord rien voulu rapporter, par crainte des moqueries. Comme la plupart des autres témoins, quand il s'est rendu compte que beaucoup de gens parlaient librement de l'événement, il a contacté les enquêteurs. Il avait vu l'OVNI tandis qu'il conduisait sa voiture sur la route 84 non loin de la maison des Sant. Il lui est apparu d'abord comme une série de lumières brillantes s'approchant depuis le sud, presque derrière lui, et il devait regarder dans son rétroviseur pour les voir. Il a alors remarqué que plusieurs automobilistes conduisaient de manière erratique, comme s'ils observaient également les lumières. Le trafic dans les voies opposées avait cessé pendant que les lumières s'approchaient et les gens étaient sortis de leurs voitures.

Il a déclaré [ns]: "Au début, j'ai pensé que c'était le vol d'un grand avion à réaction très bas, qui était peut-être en difficulté. Alors j'ai réalisé qu'il venait trop lentement pour être le moindre avion conventionnel, et en fait, j'ai pu voir qu'il avait la forme d'un boomerang."

William Durkin a ralenti et s'est finalement arrêté, il est sorti de sa voiture, et juste à ce moment l'OVNI a passé presque directement au-dessus de sa tête, en n'émettant aucun bruit. Il a pu qu'il y avait quelque chose de sombre, qu'il a comparé à une structure faite de tuyaux, reliant les lumières. Il a appelé à plusieurs autres personnes qui s'étaient garées pour leur demander ce qu'ils pensaient que c'était, et un homme a crié en réponse: "Mon Dieu! C'est un OVNI!" L'objet a continué à planer au-dessus d'eux pendant plusieurs minutes, et a puis a commencé à faire de petits mouvements circulaires, serrés, au-dessus de cette portion de la route. L'objet s'est arrêté, a de nouveau été stationnaire, maintenant juste au-dessus d'un camion a garé à une courte distance de la voiture de Durkin. L'OVNI a alors émis un faisceau de lumière blanche qui est descendu et a englouti le camion. La lumière est restée allumée pendant plusieurs secondes et s'est alors éteinte. Le conducteur, qui était toujours dans le camion, a rapidement mis le camion en marche et a filé au loin. Maintenant, Durkin observait l'objet tandis qu'il avait commencé à dériver vers la maison de Dennis Sant. Durkin est rentré dans sa voiture et a filé vers la sortie la plus proche dans l'espoirs de suivre l'objet, et il l'a revu pendant qu'il s'approchait du sommet d'une colline. L'OVNI allait vers le nord-est, comme s'il vers la région de Danbury - New Fairfield dans le Connecticut à six miles de là, une direction confirmée par d'autres témoins.

Durkin a regardé sa montre à la fin de l'observation et a noté qu'il était 20:55.

Il a insisté auprès des investigateurs: il est pilote, au courant de tous les types d'avion à hélice, et il était sûr que ce n'était aucun type d'avion avec lequel il est familiarisé.

21:00, les Ondekirk:

Parmi les témoins que les enquêteurs ont retrouvé, plusieurs personnes étaient du secteur que l'objet a survolé après 21:00 quand il se dirigeait vers le Connecticut quelques miles à l'est de Brewster. Ces témoins ont tous décrit l'OVNI comme étant en forme de boomerang avec de nombreuses lumières le long de ses "ailes." Parmi eux se trouvaient Don et Louise Odenkirk, de Danbury. Don, âgé de 44 ans, était ingénieur électricien. Ils conduisaient vers leur maison sur la route 39 après une réunion d'église à environ 21:10. Louise a vu d'abord un certain nombre de lumières s'approcher de l'ouest et les a signalées à son mari qui a pensé qu'elles pourraient être de petits avions volant en formation. Cependant il a vite été intrigué, parce que [ns]:

"Mais j'ai pensé qu'il était étrange qu'ils volent tellement bas et dans une formation si serrée. Je vois des vols de formation toute le temps dans ce secteur, mais il y avait quelque chose de différent cette fois. C'était vraiment troublant parce que quand les lumières ont commencé à tourner, elles ont toutes tournées en même temps."
Les Odenkirk ont observé ces lumières mais les ont bientôt perdues de vue derrière quelques arbres. Ils ont décidé de rouler vers le sommet d'une colline pour mieux voir, et de là, ils ont réussi à revoir les lumières, qui arrivaient de l'ouest. Les lumières sont venues plus près, et ils se sont alors rendus compte avec stupéfaction qu'ils n'entendaient aucun bruit alors qu'il aurait du y en avoir pour un si grand vol d'avions, ou un si grand objet. Pendant qu'ils l'observaient, l'OVNI a de nouveau tourné de nouveau, et de nouveau toutes lumières ont tourné simultanément comme si elles étaient attachées ensemble. A ce moment, Odenkirk est devenu certain qu'il observait un grand objet solide. Les lumières sont alors passées à leur droite, se dirigeant vers le nord à travers la série de petites collines entre Danbury et New Fairfield. Elles ont finalement été masquées par la crête d'une colline.

Références:

[ns] "Night Siege - The Hudson Valley Sightings", livre par Phillip Imbrogno avec Joseph Allen Hynek et Bob Pratt, Ballantine books, 1987.

[um] Déclaration par ces témoins enregistrée en vidéo et télédiffusée par la série "Unsolved Mysteries", 1989, 2004.
[ww] "The Westchester Wing", article par R. Perry Collins, ingénieur en aérospatiale, 1989.
[pn] Journal Putnam County News, 13 mars 2002.

http://ufologie.net/hv/hudson17mar1983f.htm

L'observation D'Ed Burns
nuit du 24 mars 1983 dans la région de Newcastle

Le 24 mars 24, 1983, un très grand nombre de gens ont vu un ou plus probablement deux OVNIS dans un secteur de l'état de New York. Combien de personnes exactement l'ont vu n'est pas connu, mais la ligne téléphonique directe mise en place après ces observations par une équipe d'ufologue du CUFOS a enregistré 300 appels de témoins pour cette soirée là.

Voici un de ces témoignages de cette nuit.

Le témoin est Ed Burns, de Yorktown Heights, ingénieur en informatique et cadre supérieur chez pour IBM, en retraite maintenant. A la période de l'observation, Burns gérait de gros contrats de la compagnie avec le Japon et l'Amérique du Sud.


Ed Burns.

La nuit du 24 mars 1983, approximativement au même moment où Andi Sadoff suivait l'OVNI, Ed Burns roulait près de Millwood dans la direction nord, dix miles au nord-ouest de l'emplacement de Sadoff, sur la Taconic Highway dans le comté de Westchester, état de New York, quand il a remarqué que son autoradio crépitait, et a repéré une formation de lumières au loin vers sa droite. Il a dit [um]:

"Tout d'un coup, j'ai eu un bon nombre de crépitements statiques sur la radio. Et j'ai pensé que peut-être j'étais sur le mauvais canal et j'ai de nouveau tourné le cadran. C'est à ce moment que j'ai regardé en l'air et ai vu cet engin."

Il a dit aux enquêteurs du CUFOS [ns]:

"Pendant que je continuais à conduire, les lumières sont devenues plus profondes. Ensuite elles sont venues juste au-dessus de ma voiture. J'ai éteint la radio, j'ai descendu la vitre, et j'ai regardé dehors cet engin énorme au-dessus de moi. Je n'ai entendu aucun bruit. Il se déplaçait silencieusement et lentement."

Il a décrit l'engin [um]:

"C'était un engin triangulaire, en forme de chevron. Et l'arrière de ce chevron a dû être aussi grand qu'un terrain de football, au moins. C'était un bloc solide d'un vaisseau en forme de chevron. Et il n'y avait aucun bruit. Il a semblé tellement près de la terre. Il a semblé que je pourrais peut-être le toucher en jetant une pierre."

Sur le terrain avec les ufologues du CUFOS, il dira que l'objet avait des lumières tout autour de lui, avec trente à quarante lumières colorées rien que le long de son arrière.

Exactement comme l'avait déclaré Dennis Sant à propos de l'OVNI vu une semaine avant, Burns a dit [um]:

"C'était vraiment une ville volant, si vous coulez l'appeler comme ça. Je veux dire qu'il était énorme."

Et [ns]:

"S'il y existait quelque chose comme une ville volant, c'était une ville volante. Ce n'était pas un petit engin. Il était énorme."

Toujours aux abords de Millwood, Burns voit un groupe d'au moins une douzaine de personnes sorties de plusieurs voitures garées sur le côté de la route. Ces gens regardent l'objet. Il se gare également et rejoint ce groupe, et tous observent l'objet avec crainte. Il a dit [um]:

"C'était tellement choquant. Les gens étaient là juste à regarder cette chose. Je me rappelle un gars, ses yeux étaient complètement agrandis. Il me semble que je pourrais en parler pendant une heure. J'étais tellement passionné au sujet de l'engin, j'ai voulu partager ce que je ressentais alors."

Et [ns]:

"Quand j'ai atteint la région de Millwood, j'ai remarqué douze voitures au loin au côté de la route. Je me suis garé et alors tout d'un coup ce engin énorme était exactement au-dessus de ma voiture. C'était vraiment un choc à ce moment."

"Ensuite l'engin a semblé s'arrêter. Les différentes lumières colorées ont semblé s'éteindre, et seules les lumières blanches ont semblé rester allumées. Il planait un peu. Il était simplement là comme l'il nous regardait en train de l'observer."

"Le type auquel je parlais - je lui parlais et lui parlais, au sujet d'à quel point j'étais passionné par c'est engin étrange ne m'a jamais répondu. Il m'a jeté un seul coup d'oeil et ensuite a regardé vers le haut vers l'engin."

L'objet se déplaçait lentement vers le nord le long de la vallée de l'Hudson. Burns était stupéfait [um]:

"Qu'est ce que c'était? Je ne m'occupe pas d'astronomie ou de Mars, je veux dire que je ne connais pas le système solaire, mais ce dont j'avais été témoin cette nuit, et bien, ça ne vient pas de notre planète."

Et finalement l'engin a fait ce qu'aucun avion ne fait, mais quelque chose qui a été rapporté dans nombre d'observations d'OVNIS là et ailleurs [be]. Il a expliqué [ns]:

"Cet engin a été là une minute ou deux, et alors il a recommencé à se déplacer, montant le long du Taconic Parkway en suivant une sorte de "Z". Il a semblé aller très lentement, et alors tout d'un coup, il a semblé comme s'il était très lointain en avant de moi."

Il lui a naturellement été présentée l'histoire des pilotes qui faisaient des farces en volant en formation la nuit en ULm, et il avait eu connaissance de ceci par les journaux après son observation. Mais il a su que ce qu'il avait vu n'était aucunement des avions en formation. Il a répondu [um]:

"Qu'est-ce que je puis vous dire? Je n'oublierai jamais cela pour le reste de ma vie. Cinq avions? Ce n'était pas ça."


Les ufologues Phillip Imbrogno et J. Allen Hynek avec Ed Burns montrant où il a vu l'OVNI près de millwood sur la Taconic Highway.

Références:[ns] "Night Siege - The Hudson Valley Sightings", livre par Phillip Imbrogno avec Joseph Allen Hynek et Bob Pratt, Ballantine books, 1987.
[um] Déclaration de ce témoin enregistrée en vidéo et télévisée par la série "Unsolved Mysteries", 1989, 2004.
[be] Un autre exemple, parmi beaucoup, d'une observation, in 1991 en Belgique, au cours de laquelle l'OVNI est proche, puis soudainement lointain.

http://ufologie.net/hv/hudson24mar1983ebf.htm

L'observation d'Andi Sadoff nuit du 24 mars 1983 dans la région de Newcastle

Le 24 mars 24, 1983, un très grand nombre de gens ont vu un, ou plus probablement deux OVNIS dans un secteur de l'état de New York. Combien de personnes exactement l'ont vu n'est pas connu, mais la ligne téléphonique directe mise en place après ces observations par une équipe d'ufologue du CUFOS a enregistré 300 appels de témoins pour cette soirée là.

Voici un de ces témoignages de cette nuit.

A quelques kilomètres de distance des lieux de la spectaculaire observation une semaine auparavant à Brewster, état de New York, le trafic routier s'est arrêté à nouveau, sur la même route inter-états 84: un objet étrange a plané au-dessus de cette route et des automobilistes se sont arrêtés pour l'observer.

Parmi les témoins qui ont publiquement rapporté leur expérience, se trouvait Andi Sadoff, qui avait été dans la police de New Castle depuis 5 ans et également chargée d'instruction dans les affaires criminelles contre l'enfance au moment de son observation.


Andi Sadoff. 

Andi Sadoff était en patrouille routine de police du trafic avec son partenaire cette nuit, dans la région de New Castle. Elle a dit [um]:

"Je travaillais sur une patrouille de minuit à 4 heures du matin, et utilisais le radar pour détecter les voitures en excès de vitesse."

A 21:00, le central téléphonique de New Castle avait déjà reçu des appels téléphoniques signalant un OVNI, mais le policier standardiste ne voyait pas ce qu'il aurait du faire et a ignoré ces appels sans prévenir personne.

Elle était garée sur Cross Bridge Road, avec une haute colline sur sa gauche.

"J'ai regardé vers le ciel et j'ai vu, venant de l'est et allant vers l'ouest, une série de lumières. D'abord j'ai pensé que c'était un avion, c'était vraiment loin dans la distance, tout à fait lointain. Mais c'était vraiment trèS grand."

Elle a déclaré aux ufologues du CUFOS [ns]:

"Tout d'un coup d'une colline j'ai vu une rangée, très large, de lumières blanches formant demi de cercle. Cela venait de juste au-dessus de la crête et cela a capté mon attention parce que c'était tellement grand."

Elle parlera de la couleur des lumières [um]:

"Comme je me le rappelle, il y avait la plupart du temps des lumières blanches, mais il y avait les feux verts également. Cela alternait, des lumières vertes et blanches."

"Ca c'est approché de mon véhicule, et pendant qu'il approchait mon véhicule, il s'est arrêté, et il a semblé planer, stationnaire."

Elle a déclaré aux enquêteurs du CUFOS [ns]:

"Il a alors tourné vers la gauche en commençant à venir vers là où j'étais garé. J'ai commencé à secouer ma tête, pensant que c'était étrange parce que je n'entendais aucun bruit et que cette chose était grande. Elle a alors passé au-dessus de mon véhicule et s'est dirigée vers la ville. Puis environ quatre minutes plus tard, elle est revenue dans ma direction. Elle de nouveau tourné vers ma voiture, mais cette fois elle était beaucoup plus bas. La façon l'objet s'est déplacé, c'était très doux, comme si il glissait. Quand il est revenu j'ai mieux pu voir sa forme. Il avait la forme d'un V avec des lumières blanches sur le haut et des lumières vertes au-dessous. Il volait vers moi et s'est dirigé droit sur ma voiture. Donc j'ai regardé hors de la fenêtre et j'ai fait la chose naturelle, j'ai fermé les portes a clé. Cette fois il était très bas. J'ai sorti ma tête par la fenêtre et il s'est arrêté juste au-dessus de ma voiture."

Les lumières étaient maintenant au-dessus d'elle pour la deuxième fois et Andi Sadoff a dû se pencher en avant sous le pare-brise de la voiture pour regarder les lumières vers le haut [um].

"Il n'y avait aucun son, et je regardais cette chose et je me disais, qu'est-ce que c'est? Quand j'ai mis ma tête hors de la fenêtre et ai regardé en l'air, c'était énorme."

"Il alors plané là pendant environ 20 secondes, et je pouvais voir une masse qui était très grande. Derrière lui, c.-à-d., derrière les lumières, je pouvais voir un grand objet solide."

Elle a indiqué qu'il n'y avait pas de son du tout [um].

"Il n'y avait aucun bruit, et je regardais cette chose et que pensais, qu'est-ce que c'est? Quand j'ai mis ma tête hors de la fenêtre et ai regardé en l'air , elle était énorme."

Et [ns]:

"Il n'y avait toujours aucun bruit du tout, et je me disais, ça n'est pas possible, qu'est ce qui se passe ici? donc j'ai pris la radio et j'ai fait un appel à un des autres gars et ils ont dit qu'ils ont reçu un sacré nombre d'appels à ce sujet. L'objet a alors commencé à se déplacer é nouveau et s'est dirigé vers au-dessus de la crête, et c'était fini."

Des années après, elle le répétera encore [um]:

"La chose dont je me rappelle le plus est que j'ai été stupéfaite qu'il n'y avait aucun bruit. Il n'y avait aucun ronflement, il n'y avait aucun bruis de moteur, aucun brut bas qui en venait. Il était absolument silencieux."
"J'étais assise là à le regarder, et je n'étais pas effrayée, j'ai été juste stupéfaite, c'était tout simplement étrange et je ne savais pas ce que c'était. D'où est-ce que ça venait?"

"Je pense que j'étais essentiellement curieuse au sujet de ce que cela pourrait être. Vous savez, passionnée à trouver ce que ce la pourrait être, peut-être est-ce ceci, peut-être est-ce cela, peut-être une chose du gouvernement... Mais je n'ai pas été effrayé. Il n'y avait pas vraiment de temps pour être effrayée. J'ai employé la plupart de ce temps à essayer de comprendre ce que c'était, il n'y avait pas le moindre bruit venant de cette chose."

A peine quelques secondes plus tard, le silence a été rompu par un autre officier de police rapportant sur la radio qu'il observait quelque chose d'incroyable et qui demandait que quelqu'un d'autre lui soit envoyé sur les lieux. Andi Sadoff a pris le microphone et a immédiatement répondu:

"Unité 5 à la base, je le vois aussi, il plane au-dessus de ma voiture. Je le suis."

Elle a donc mis en marche sa voiture. Elle a rapporté:

"Lorsque cela que nous avons commencé à transmettre par radio, ça a été le moment où il a commencé à déplacer, et il s'est déplacé très lentement, presque comme en flottant. Et nous l'avons suivi. Nous l'avons suivi jusqu'à ce qu'il ait disparu au loin dans les collines."

"Il n'y avait aucun secousse ou faux mouvement ou bascule dans un sens ou l'autre de ses lumières. Il était parfaitement stable."

La durée totale de son observation avait été de 8 minutes.

Elle a donné une estimation de la taille de l'OVNI: tendez les bras, écartez les mains de 60 centimètres. L'OVNI aurait tout juste tenu dans cet intervalle.



_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici


Dernière édition par Benjamin.d le Lun 18 Juil 2011, 21:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Vague d'OVNIS dans la vallée de l'Hudson entre 1982 et 1986   Lun 18 Juil 2011, 21:34

Les enquêteurs du CUFOs lui ont demandé si elle avait par hasard eu la présence d'esprit d'utiliser son radar portable, mais ce n'a pas été le cas: elle leur a expliqué qu'elle avait été trop stupéfaite pour y penser. Comme souvent lors d'une observation d'OVNI impressionnante, appareils photos, caméras et autres appareils éventuellement à portée sont simplement oubliés. J'ai moi-même un jour visité des témoins dont la caméra vidéo était encore sur leur table a portée de main après l'observation, elle n'avait pas été utilisée. Un ufologue travaillant sur ce sujet a pu évaluer qu'il y a moins d'une chance sur mille qu'un témoin d'OVNI ait un appareil à sa portée au moment de l'observation et pense à s'en servir. Il se trouve justement que pour les quelques milliers d'observations dans la vallée de l'Hudson, il existe eux films et trois ou quatre photos connues.

Quant aux radars civils et militaires, il ne faut pas y songer. Si ce n'est pas un avion civil qui émet un signal lui-même par son transpondeur, les radaristes civils ne l'ont pas sur leur écran. S'il vole lentement, les radars militaires l'éliminent logiquement, faute de quoi leurs écrans seraient encombrés d'échos de voitures et de camions. Et un objet volant bas dans les collines n'est tout simplement pas détecté, c'est pourquoi les avions et les missiles d'attaque au sol utilisent le vol à basse altitude pour ne pas être repérés.

On a naturellement présenté à Andi Sadoff la théorie que certains des observations dans la vallée de l'Hudson auraient été provoqués par un groupe de pilotes volant en formation pour créer un canular. Elle a rejeté cette idée [um]:

"Je ne vais pas essayer de dire ce que c'était, je ne sais pas ce que c'était. Je sais que ce n'était pas des avions."
Quand elle est revenue au commissariat de police, le sergent lui a indiqué que tout le secteur avait repéré l'OVNI. Par la suite, les chefs de la police ont affirmé que l'OVNI avait été une formation d'avions ultra-légers motorisés (ULM), mais comme les autres témoins, elle a répondu que c'était impossible. Elle avait vu un objet solide unique, avec une masse, et des lumières dessus, et non des lumières séparées de plusieurs avions. Et il était silencieux, stationnaire pendant des minutes, quelque chose d'impossible pour des avions.

Références:[ns] "Night Siege - The Hudson Valley Sightings", livre par Phillip Imbrogno avec Joseph Allen Hynek et Bob Pratt, Ballantine books, 1987.
[um] Déclaration par ce témoin enregistrée en vidéo et télédiffusée par la série "Unsolved Mysteries", 1989, 2004. http://ufologie.net/hv/hudson24mar1983asf.htm

L'observation de John Dorazio et Richard Click le 19 juillet 1984

John Dorazio est un menuisier dans la trentaine au moment de l'observation, de Waterbury dans le Connecticut et un ufologue, qui a co-fondé avec l'ufologue Dan Brooke la UFO Research and Study Organization (UFORSO), basée dans le Connecticut, une association à adhésion publique qui étudie les rapports d'observations d'OVNIS dans le secteur. Egalement avec Dan Brooke, il a co-écrit un livre qu'ils ont publié eux-mêmes, "UFOs in Connecticut - A Grassroots Investigation".

Le 19 juillet 1984, juste avant 22:30, John Dorazio roulait en voiture avec son beau-frère Richard Glick. Ils avaient assisté à un jeu de softball à Pound Ridge, dans l'état de New York, et revenaient vers l'ouest à leurs domiciles sur la route 35 en allant vers la route inter-états 684. Dorazio a alors repéré une série de lumières formant comme un très grand boomerang dans le ciel au sud. L'objet avait de sept à neuf lumières à son avant.Il était au courant des observations fréquentes dans le secteur et ils se sont donc immédiatement garé au bord de la route, et ont sauté de la voiture pour observer l'OVNI. L'OVNI se déplaçait très lentement, approchant la route par le sud. Dorazio a estimé qu'il n'était pas à plus de 70 mètres au-dessus du sol. Tandis qu'ils le regardaient, ses lumières se sont éteintes complètement, et Dorazio a remarqué: "les avions ne font pas cela!"

Puis les lumières se sont rallumées à nouveau, et ils ont remarqué qu'il y avait deux lumières supplémentaires derrière l'objet. A ce moment, les lumières se sont de nouveau éteintes, et encore rallumées. Elles étaient de couleur bleu-vert.

Dorazio a indiqué:

"Ce qui était drôle était que ces lumières n'étaient comme aucune autre lumière que j'ai jamais vue. Elle ne jetaient aucune une lueur ou faisceau d'aucune sorte. C'était juste des points de lumière dans le ciel."

Pendant cette observation il a essayé d'obtenir l'angle visuel de la largeur de l'OVNI en tendant sa main dans le ciel, et a noté qu'à la longueur du bras, l'OVNI était aussi large que trois mains, et il a eu l'impression qu'il devait être de la taille d'un terrain de football ou plus grand encore.

Ils ont vu que plusieurs autres voitures s'étaient arrêtées, et qu'il y avait deux hommes de l'autre côté de la route. L'un d'eux était un médecin, qui leur a demandé "voyez-vous ce que je vois? Qu'est-ce que c'est?" Dorazio a répondu: "vous savez que ce que c'est," et le docteur a commenté: "je ne le crois pas!"

Après cinq minutes, l'OVNI approchait toujours lentement la route. Quand il est arrivé presque directement au-dessus d'eux, Dorazio a entendu un bourdonnement très faible. A ce moment, ils pouvaient voir que ses lumières étaient sur une grande masse de la forme d'un disque.

Dorazio a voulu suivre l'objet à pied, mais à ce moment il a légèrement changé de direction. Alors qu'il s'était dirigé vers le nord-est, il se dirigeait maintenant plus vers le nord, volant en parallèle avec la route 684.

Les deux hommes ont sauté dans la voiture et le Richard Glick a commencé à rouler à environ soixante-dix miles à l'heure sur la route 684, pour essayer de suivre l'OVNI, qui était encore à une hauteur identique au-dessus de la terre. Mais l'OVNI était juste assez rapide pour qu'ils n'aient pas pu le suivre.

Quelques minutes plus tard, pendant qu'ils roulaient sur la route 22, ils l'ont revu, venant de l'est et allant vers le fleuve Hudson. Ils étaient maintenant entre Brewster et Patterson et se sont à nouveau garés pour l'observer.

Dorazio a indiqué:

"Il était à bonne distance plus au nord que nous. Nous l'avons observé pendant encore dix minutes avant qu'il ne sorte de notre vue. Richard a dit que les deux lumières arrière se sont éloignées, se séparant du groupe principal de lumières, mais je n'ai pas vu cela."

Il y eut d'autres rapports de cette nuit, notamment celui de la deuxième observation d'OVNI de James Hulton, policier de Danbury, avec son voisin Ted Cooke, aussi bien que son épouse Barbara Cooke et leurs cinq enfants qui ont rapporté avoir vu l'objet pendant qu'il planait dans leur voisinage.

Références:"Night Siege - The Hudson Valley Sightings", livre par Phillip Imbrogno avec Joseph Allen Hynek et Bob Pratt, Ballantine books, 1987.

http://ufologie.net/hv/hudson19jul1984dgf.htm

Récits de RR4 lors de la vague dans la vallée de l'Hudson

A propos de cet article:

On a généralement considéré que la vague d'OVNIS dans la Vallée de l'Hudson été "seulement" faite de rapports d'objets dans le ciel, telles que celles que les ufologues classent sous le vocable "Lumières Nocturnes." Ici, Philip Imbrogno, qui avait enquêté sur ces observations sur place et quand elles se produisaient, raconte d'autres types de rapports venant de là, les rencontres dans lesquelles le témoin rapporte avoir été enlevé.

Contacts du quatrième type

(Enlèvements dans la vallée de l'Hudson dans l'Etat de New York)

Par Philip J. Imbrogno

Au cours des cinq dernières années la région de New York, du New Jersey et du Connecticut ont été le siège d'un nombre massif d'observations d'OVNIS. Le nombre de rapports est si grand que je pense que ce secteur a le nombre le plus élevé de rapports d'observations brutes d'OVNI dans le monde entier. Ces rapports sont documentés dans livre NIGHT SIEGE, THE HUDSON VALLEY UFO SIGHTING que j'ai co-écrit avec le défunt Dr J. Allen Hynek et M. Bob Pratt.

Il m'a été demandé au cours des années par de nombreux chercheurs ufologues s'il y avait eu des cas de rencontre rapprochées ou d'enlèvement dans la vallée de Hudson. Ma réponse à la plupart d'entre eux a été: non. C'est seulement pour peu d'entre eux que j'ai admis qu'il y avait des cas d'enlèvement et en abondance. Ce démenti de tels cas, je l'avais fait sur demande du Dr Hynek puisqu'il a voulu que NIGHT SIEGE fût une documentation des nombreux rapports d'OVNIs dans la vallée de Hudson. Le Dr Hynek voulait également maintenir ces cas sous silence jusqu'à ce que nous ayons eu plus de données au sujet des observations dans le secteur.

Avec tant de rapports au cours des années et avec les observations qui continuent encore, c'était seulement une question de temps avant que le nombre de plus en plus important des cas d'enlèvement dans la vallée de Hudson ait dû être traité.

A ce jour j'ai été contacté par au moins 75 personnes qui ressentent qu'elles ont vécu plus qu'une observation. Parmi les 75, il y en a 25 qui conviendraient davantage d'étude. De ces vingt cinq, dix ont des origines des milieux professionnels. Tous veulent que l'on évite toute publicité. J'explorerai deux de ces cas dans cet article. A la demande des témoins, j'ai changé leurs noms pour les protéger. Je voudrais également informer le lecteur que Whitley Strieber, auteur du best seller COMMUNION a eu lieu dans la région de la vallée de l'Hudson. Depuis la publication de son livre, beaucoup de gens se sont présentées avec des histoires incroyables, des gens qui autrement auraient conservé le silence.

Le 2 juillet 1987 j'ai reçu un appel d'une femme âgée de 36 ans de Toms Rivers dans le New Jersey, je l'appellerai Gail. Gail était très préoccupée au téléphone et a insisté sur le fait qu'elle voulait me parler au sujet d'une expérience en rapport avec un OVNI qu'elle a eue. Pendant la dernière partie de juin (1987) pendant qu'elle était couchée dans son lit, elle s'est sentie quelque peu incommodée, comme si quelqu'un l'observait. Il était 10 heures du soir. Elle a alors entendu une voix indiquant "nous sommes venus pour vous. Vous ne serez pas blessée." Elle s'est alors rendu compte que son corps entier a été paralysé et qu'elle ne pouvait même pas déplacer ses yeux. Gail se trouvait couchée sur son dos et a remarqué que trois êtres se tenaient dans la porte à sa chambre à coucher. Elle était seule dans la maison à ce moment, mais vit là avec sa fille âgée de dix-sept ans qui était partie rendre visite à son père à Croton Falls, état de New York. Gail est divorcée.

Trois êtres étaient habillés dans quelque chose qui a ressemblé a des tenus de saut étroitement ajustées et ils se tenaient en file indienne, l'un derrière l'autre. Le chef, selon Gail a semblé avoir un problème pour entrer dans la salle. C'était comme si un certain type de bouclier invisible bloquait son passage. Il a levé sa main vers le haut et les a appuyées contre le bouclier invisible, puis il a mis sa main là-dessus. La lumière dans le hall était faible, et elle ne pouvait pas voir leurs particularités. Elle a noté qu'ils étaient d'environ cinq pieds de haut avec de très longs bras.

Le chef a alors sorti une sorte de tige d'une poche de ses latérale et en a tourné le fond. La tige est alors devenue incandescente avec une lumière verte et il l'a passé au-dessus du secteur de la porte. Ils ont alors marché dans la salle sans le moindre effort. Tandis qu'ils entraient encore dans la salle en file indienne elle a noté qu'ils avaient de grandes têtes et yeux qui ont ressemblé à des yeux de chats prolongés vers les côtés de leurs têtes. Elle ne les a jamais entendu parler mais a entendu toutes sortes de bruits de bourdonnement dans sa tête quand le chef communiquait avec les autres.

Gail essayé de crier mais n'a pas pu le faire, elle pouvait seulement déplacer ses yeux. Le chef s'est placé de son côté droit et alors l'un d'eux est allé au pied du lit et l'autre est allé du côté gauche du lit. Les êtres de chaque côté d'elle ont alors placé leurs mains sous sa tête et l'ont soulevée vers le haut. Elle a alors remarqué que celui qui était sur sa gauche a pris un tube de ce qui ressemblait à un rouleau de coton blanc et a commencé à le pousser vers le haut de sa narine gauche. A ce moment elle a ressenti une douleur extrême dans sa tête et puis a commencé à perdre connaissance. Elle s'est sentie comme si elle chutait d'une grande hauteur, ensuite elle ne se rappelle plus rien.

La prochaine chose dont elle se rappelle est de s'être réveillée à 8 heures du matin avec un très fort mal de tête. Pendant qu'elle marchait vers la salle de bains son nez (les deux narines) ont commencé à saigner. Elle s'est sentie comme si quelque chose était coincé vers le haut de son nez, mais il n'y avait rien là. Elle a regardé dans le miroir de la salle de bains et a noté que son nez était gonflé et boursouflé. Elle a noté une éruption sur son cou, ses jambes, et un peu sur ses bras.

Elle avait espéré que l'expérience de cette dernière nuit était un rêve et avait essayé de le rejeter hors de ses pensées. Quand sa fille est arrivée à la maison cette nuit, elle lui a raconté ce qui s'est produit. Gail m'a indiqué qu'avant qu'elle ait même fini avec son histoire sa fille s'était mise à trembler et lui a dit que la même nuit, à une heure à peu près identique, elle et son père ont été suivies par un OVNI sur la route 116 près de Croton Falls, N.Y. Elle a décrit à sa mère un grand engin sombre de forme triangulaire qui a suivi la voiture pendant cinq minutes au-dessus du niveau du sommet des arbres.

J'ai trouvé ce rapport très intéressant puisque Croton Falls est près de la frontière des comtés de Westchester et de Putnam dans l'état de New York et cet itinéraire isolé a été l'emplacement de plus d'une rencontre rapprochée au cours des cinq dernières années. J'ai également trouvé intéressant que la mère et la fille ont eu une expérience du paranormal en même temps.

Il y a plus à propos de ce cas que ce que l'on pourrait souhaiter. La fille et le père, selon mes résultats, ont pu avoir eu pas moins de trente minutes de temps manquant. S'il en est ainsi et si tous les deux étaient enlevés alors l'expérience est arrivée au père, à la mère et à la fille en même temps!

L'éruption et les maux de tête de Gail ont continué pendant quelques jours et ont ensuite disparu. Je projette de faire subir une hypnose à Gail dans un proche avenir par un psychologue certifié. L'histoire ne se termine pas ici. Plusieurs semaines plus tard j'ai reçu un appel de Gail m'indiquant que cela s'est reproduit. Elle a dit que "ces créatures sont revenues à la même heure et elles ont fait la même chose." Elle poursuivit, "c'était comme si j'observais un film de la première fois où elles sont venues, elles ont fait exactement la même chose. Y compris avoir du mal à entrer à la porte à la chambre à coucher. Ma fille était de nouveau partie rendre visite à son père."

Ce cas est toujours à l'étude, mais les résultats initiaux indiquent que Gail et sa fille pourraient avoir une série d'interactions avec l'intelligence qui est derrière le phénomène d'OVNI.

Le deuxième cas que je voudrais couvrir a eu lieu le 19 juillet 1984 durant le pic de l'activité dans la vallée de l'Hudson. L'observation a inclut une rencontre rapprochée, du temps manquant et un enlèvement. Si c'était une expérience réelle alors les implications sont fantastiques. Dans tous les cas que j'ai choisi d'étudier, tous les témoins ont rapporté la vérité, ou ce qu'ils ont pensé être la vérité. Il n'y a aucun doute dans mon esprit que leurs histoires ne sont pas des canulars puisqu'aucun n'aurait rien à gagner en rendant publiques leurs expériences.

Bill (nous nous référerons à lui sous ce nom) est un analyste programmeur de trente ans au sein d'une importante société de science et technologie qui a aidé la conception des composants principaux pour le nouveau télescope spatial Hubble de la NASA. Le 19 juillet 1984, à environ 22:30, Bill quittait son travail et se dirigeait à l'ouest sur la route I-84. Tandis il a approché l'échangeur routier de Taconic Parkway dans le comté de Dutchess de l'état de New York, il a remarqué un objet presque circulaire très lumineux au loin au nord. L'objet a semblé être simplement posé là dans le ciel et ses lumières étaient blanc très lumineux. Tandis qu'il l'observait, l'objet a commencé à se déplacer et c'est ce moment-là qu'il a remarqué une masse sombre derrière lui qui a bloquait la lueur du ciel éclairé par la pollution lumineuse ambiante. Il a continué à conduire sur la route 84 et a bientôt perdu de vue l'objet. Il a alors chassé tout l'incident loin de son esprit et a pensé "Oh, ça devait être ces types de Stormville pilotant ces avions pour faire croire aux OVNIS." Il a alors conduit en écoutant sa radio.

Il est alors sorti de la route 52 près de Stormville, état de New York, et a commencé à rouler vers le nord. Il était maintenant près de 11 heures du soir et les routes étaient tout à fait vides. Il est arrivé à un dégagement où il y avait un grand champ et a remarqué une grande masse foncée reposant dans le champ à environ 200 mètres de la route. Il a d'abord pensé que c'était une nouvelle maison, mais ensuite il a su qu'il n'y avait aucune maison là puisqu'il est passé par là juste la nuit d'avant et que le terrain était vide. En fait, Bill a parcouru ce chemin vers sa maison en passant près de ce terrain toutes les nuits, et n'y a jamais vu une maison.

Bill a ralenti la voiture. "Cette chose était énorme et sombre," a-t-il dit. Ce qui était étrange était que cela avait presque la même forme qu'une grande grange, mais elle a semblé plus conique vers les côtés et très lisse. Pendant qu'il l'observait, l'objet sombre est monté en l'air sans bruit. Cela a vraiment surpris Bill puisqu'il était le seul en voiture sur la route. L'objet est alors monté de plus en plus haut. Tout ce que Bill a pu voir était la masse sombre s'élevant lentement dans l'air. Elle était maintenant environ deux fois plus haute que les arbres et elle s'est déplacée lentement vers Bill qui était toujours dans sa voiture. La radio de Bill a alors commencé à sonner "drôlement", il a dit que la musique passée sur la radio a ressemblé à celle d'un lecteur de cassette, qui passerait de la musique avec des piles très affaiblies. Les voix et la musique ont sonné de façon discordante.

Bill a alors mis sa voiture en quatrième vitesse et a filé loin de l'objet. Son coeur s'est emballé tandis qu'il filait sur la route à environ cinquante miles par heure. Bill a alors perdu l'objet de vue et a continué à conduire à une vitesse plus lente. Après plusieurs minutes il a remarqué une lueur vers le haut en avant au-dessus d'une colline. Tandis qu'il a approché la crête de la colline, l'objet était là! Il était à environ 300 pieds au-dessus des arbres et était entièrement illuminé par des rangées de lumières blanches et jaunes. Il a alors arrêté sa voiture et a éteint le moteur et les phares. Il espérait que ce qui était dans la chose ne le verrait pas. L'objet a alors éteint ses lumières et il pouvait voir cette masse sombre énorme dériver lentement vers lui. L'objet est passé bien au-dessus de sa voiture, il pouvait maintenant voir sa forme, il était triangulaire. Bill m'a indiqué, "je ne veux pas en faire l'explication, mais le vaisseau ressemblait à un de ces destroyers dans Star Wars. Le dessous avait la même forme, bien que je n'aie pas vu le dessus. "

L'objet est passé au-dessus de Bill, tandis qu'il regardait vers le haut il a vu des secteurs circulaires sous l'OVNI. Ces secteurs circulaires ont semblé être comme des tunnels menant dans l'objet. A l'intérieur de ces tunnels circulaires il y avait un clignotant blanc, semblable au clignotant d'une lumière blanche de stroboscope (nous avons eu plusieurs rapports de cet effet de clignotement blanc dans des cas précédents de rencontres rapprochées dans la vallée de l'Hudson, des secteurs circulaires ont également été rapportés lors de nombreuses précédentes). Bill m'a indiqué qu'il n'y avait aucun bruit. Il a estimé sa taille comme étant d'au moins 300 pieds d'un bout à l'autre.

Ensuite quelque chose d'étrange s'est produit. La dernière chose dont Bill se rappelle est de l'avoir observé allant au-dessus de sa voiture, il ne l'a pas vue partir. La chose suivante qu'il sait, est qu'il se trouve au fond de la colline à 600 pieds de la position où il était quand l'OVNI est passé au-dessus de sa voiture garée. L'objet lui-même était parti. Il n'était pas sûr de quelle heure il était quand il a observé l'objet passant au-dessus de sa voiture, mais il sent qu'il était le plus probablement aux environs de 23:20. Il était maintenant 00:15. Il a entrepris son trajet vers sa maison perturbé et avec une nuque très raide.

Quand il est arrivé à la maison il a parlé à son épouse au sujet de son observation. Elle a été inquiète d'emblée puisqu'il avait presque une heure en retard. Cette nuit Bill s'est réveillé en hurlant dans la nuit en criant "éloignez-vous de moi!" Son épouse a dit que les cauchemars ont continué pendant un moment pendant au moins deux semaines. Bill m'a indiqué qu'il n'était pas sûr de ce qu'était le cauchemar, mais qu'il savait que quelque chose en avait après lui. Tandis que le temps passait, Bill avait peur de conduire seul la nuit. Il même a dû exiger de son patron de ne plus le mettre en poste de nuit ou de soirée seul, Finalement Bill a voulu en savoir plus puisque l'expérience d'OVNI et ses rêves effrayants le tourmentaient. Ce ne fut pas avant 1987 que Bill m'a contacté et m'a raconté son histoire. Bill avait vu Budd Hopkins (auteur du livre INTRUDERS) sur un certain nombre d'émissions TV et m'avait demandé s'il était possible qu'il soit hypnotisé. L'audition de Budd sur la TV parlant des enlèvements l'a rendu craintif et il voulait s'assurer que cela n'était pas ce qui lui était arrivé. Je me suis chargé d'une rencontre entre Bill et un psychologue certifié à qui je fais appel de temps en temps pour exécuter l'hypnose. Ce qui suit est une brève transcription de la rencontre de Bill sous l'hypnose. Il a rapporté pour la première fois avoir vu l'objet sur la route 84 et ensuite l'objet dans le champ et puis dans le ciel au-dessus de la colline, et c'est alors que sa voix devient effrayée.

Bill: "je la vois maintenant, cette chose! Elle vient dans ma direction! Je vais éteindre les phares de ma voiture. Peut-être qu'alors ils ne me verront pas et partiront. C'est énorme... Oh mon Dieu qu'est-ce que c'est! Il y a quelqu'un qui se tient dans la route il marche maintenant vers la voiture. Qui êtes vous!... il me dit quelque chose "ne soyez pas effrayé nous avons besoin de vous... vous avez été choisi." Choisi pour quoi, partez! Je me sens bizarre comme si je flottais dans le ciel, tout est noir. Je suis maintenant sur cette table et ces types sont tout autour de moi, six d'entre eux. Deux à ma tête et deux aux côtés (deux de chaque côté). Mes jambes et bras sont comme des poids morts que je ne puis pas les déplacer."

(Il est alors demandé à Bill de les décrire.)

"Ces types sont petits, avec de grandes têtes et des yeux ronds, leurs yeux sont tout noirs, je puis voir de pupille en eux, ils me rappellent les yeux des requins. Ils sont habillés dans un certain type de costumes noirs et blancs comme une sorte de peau. Je ne puis pas voir leurs mains. Celui à ma tête déplace une sorte de dispositif qui ressemble un aspirateur portatif de voiture à travers le côté gauche de ma tête. Cela fait vibrer toute ma tête, c'est comme une perceuse dans ma tête... ARRÊTEZ! Ca fait mal. Il me dit qu'ils recherchent quelque chose et qu'ils l'a trouvée.

Je peux maintenant sentir mes jambes et bras ils me permettent de me lever. Ils sont très petits arrivent seulement jusqu'à la partie basse de mon torse (Bill mesure six pieds un pouce). Les autres sont maintenant au-dessus d'une certaine sorte de panneau. Deux d'entre eux me mènent par les bras. Je leur ai demandé d'où ils étaient: celui sur ma droite a dit "nous sommes d'ici." Je n'ai pas compris la réponse. Je lui ai demandé que s'ils allaient me laisser partir, il a répondu: "oui mais nous nous reverrons." Il dit qu'ils ont besoin de nous parce qu'ils ont des difficultés à vivre dans notre monde. Il a dit qu'ils viennent d'un endroit qui est très laid quand on le compare à notre monde et qu'ils préféreraient vivre ici, mais ne le peuvent pas. Je lui ai dit que je me rappellerais et parlerais de ceci. Il a dit que je m'en rappellerais à temps mais qu'il y a des forces en nous (?) qui nous empêchent de dire quoi que ce soit au sujet de cette expérience." Bill s'est ensuite retrouvé de nouveau dans sa voiture. Bill se rappelle maintenant chaque aspect de l'expérience. C'était une expérience très réelle pour lui.

Il y a environ une douzaine d'autres cas semblables à celui de Bill et de Gail. est-ce que tout ces gens dans la région de la vallée de l'Hudson qui ont fait ces expériences d'enlèvements et des observations d'OVNI souffrent d'une sorte d'hystérie de masse? Je ne le pense pas. Les évidences indiquent qu'il y a une certaine espèce d'intelligence non-humaine au travail. Si les récits de cas de toutes les expériences sont réels alors nous ferions mieux de nous mettre au travail pour arriver au bout de tout ceci.

En 1987, Peter Gersten, un avocat de Peekskill dans l'Etat de New York a mis en place une nouvelle organisation appelée CONTACT. Peter, qui est connu pour son travail dans l'obtention de documents des organismes gouvernementaux en rapport avec les OVNIS a organisé CONTACT en réponse au grand nombre de cas de rencontres rapprochées dans la région de New York. Peter a pu réunir un grand nombre d'ufologues renommés de partout dans le pays à sa réunion à son domicile de Peekskill. Parmi eux se trouvaient Tracy Torme, Budd Hopkins, Jim McCampbell et moi-même. Le 27 septembre, CONTACT a organisé une conférence publique gratuite sur les OVNIS à Brewster dans l'Etat de New York. Le thème de la conférence était l'exploreration des phénomènes d'enlèvement et la possibilité que certains aient été des contacts avec une intelligence non-humaine. Les orateurs à la conférence comprenaient John Keel, Whitley Strieber et Budd Hopkins. Plus de 900 personnes sont venues assister à la conférence de 12 heures et 200 ont complété les formulaires, ayant jugé qu'elles ont eu une expérience de contact.

Ensuite durant les premiers mois de 1988, Peter Gersten a dissous le CONTACT et au jour de cette publication CONTACT n'existe plus. Les raisons de ceci ne sont pas claires mais Peter maintient toujours une ligne téléphonique directe où les gens peuvent obtenir des informations actualisées sur des observations d'OVNI.

REFERENCE:

L'article ci-dessous est:

"Contact of the Fourth Kind - abductions in the Hudson Valley area of New York", par Philip J. Imbrogno, 1996.

http://ufologie.net/hv/hudson01f.htm
http://www.ufoevidence.org/cases/case1084.htm
http://www.abovetopsecret.com/forum/thread445414/pg2
http://www.anakinovni.org/19842.htm

Années 80 : Immenses Ovnis au-dessus de la vallée de l’Hudson

par Richard Dolan


Comme la vallée de Hessdalen, Hudson Valley dans l’état de New-York fut la scène de lumières inexpliquées et d’objets qui traversaient en silence le ciel à basse altitude. Des objets que les gens n’avaient jamais vus auparavant. L’endroit est très différent d’Hessdalen puisque c’est une région très peuplée située au nord de la ville de New-York.



Cela commence en 1983 pour culminer en 84. Après une accalmie hivernale les observations ont repris au printemps. Le 11 mars, à Wolcott dans le Connecticut, peu après minuit une mère et sa fille aperçoivent un grand objet cylindrique à quelques mètres de leur fenêtre. Pendant 7 minutes, l’objet fait du sur-place au-dessus du sol puis il s’en va. Aucun bruit.

Le 21 mars à 20 heures, un routier se dirigeant vers le sud sur la route 87 voit un objet énorme en forme de boomerang avec des lumières rouges, blanches et vertes sur le coté. L’objet est très très bas, le routier l’estime à environ 30 mètres du sol. Si bas qu’il peut distinguer les contours sombres de l »énorme structure qui semble coordonner les lumières. Il dira plus tard que « ça faisait au moins la la taille d »un 747 » et « qu’il n’y avait aucun bruit, même une fois la vitre du camion baissée. » Il pense voir un véhicule expérimental, et celui-ci disparait.  

New-York State Taconic Parkway serpente du nord au sud, une route pittoresque à environ 22 km de la frontière du Connecticut. Dans la soirée du 25 mars 1984, près de la ville de Peekskill des centaines de personnes aperçoivent des lumières volant à basse altitude au-dessus de cette route. Étonnés, les automobilistes s’arrêtent et sortent sur la chaussée pour observer.

Les descriptions s’accordent : un objet en forme de boomerang avance lentement, il y a 6 lumières extrêmement vives et une lumière centrale de couleur verte. Les lumières se déplacent en un seul bloc, même lors d’un virage serré. De nombreuses personnes doivent se protéger les yeux à cause de l’intensité lumineuse mais un photographe professionnel qui se trouve là discerne une structure sombre qui rassemble ces lumières. Selon son estimation la structure fait au moins 90 mètres de long et se déplace à 45 km/heure. Elle avance au-dessus de l’eau lorsque soudain, « les lumières s’éteignent et l’objet disparait« . Il filme la scène mais sa pellicule ne rendra rien.

Les policiers de la station locale sont assaillis d’appels ce soir là, alors que les chercheurs qui enquêteront plus tard ne recevront qu’un discours de langue de bois et ignoreront ce fait longtemps après. Ils apprendront par la suite que les consignes officielles dans la plupart des villes encouragent les policiers à ne pas parler des observations. Certains d’entre eux sont même insultants envers les témoins ce soir là, comme ce policier de Danbury qui dit à un riverain que « ça ne peut pas être des Ovnis parce que les Ovnis n’existent pas. » Un de ses collègues conseille au téléphone à un résident de « dormir dessus et l’Ovni tout rose s’en ira« . Les réponses de ce genre foisonnaient à cette époque, c’était avant l’adoption des principes d’îlotage dans les villes.

L’incident du 25 mars se répète 6 jours plus tard, le 31. Une fois de plus les automobilistes roulant sur Taconic Parkway voient des lumières en forme de V qui se déplacent lentement au-dessus de la route, parfois elles s’immobilisent, restant stationnaires.

Des centaines de personnes sortent de leur voiture, ces témoins, perplexes, n’entendent pas de bruit à part un très léger ronronnement. Avril est plus calme, jusqu’à la soirée du 25 lorsque de nouveau, un objet énorme reste stationnaire au-dessus de Taconic Parkway.
       
Il présente des lumières blanches, brillantes, disposées en demi-cercle, et quelques lumières rouges plus petites. Des témoins discernent une structure sombre, immobile et silencieuse de la taille d’un terrain de foot. Des automobilistes s’écartent de la route en regardant l’objet. Un témoin appelle la police de l’Etat de New-York et s’entend répondre « qu’il a probablement vu ces planeurs de l’aéroport de Stormville.« Ed Burns        

Ces évènements se poursuivent durant tout le printemps et l’été, et rendent presque insignifiantes les observations de cette période ailleurs dans le monde. Les chercheurs locaux Philip Imbrogno et Peter Gersten interrogent témoin sur témoin, ils assemblent plus de 90 témoignages sur l’observation d’une formation en V aperçue de fin mai à juin 1984.

Au vu de tout ce qui se passe, la pénurie de la couverture médiatique est frappante. Les journaux locaux continuent de couvrir les évènements mais les chaines câblées et les grands médias restent à l’écart. La consigne officielle est tout simplement qu’il ne se passe rien, et que ce sont des blagues de plaisantins.

Les témoins et les autorités ne peuvent s’accorder, même lorsque les témoins sont des officiels.

Le 11 juin, le lieutenant de police Peterson appelle l’aéroport de Rochester au sujet d’une observation qu’il a faite en compagnie d’autres personnes. Son inquiétude se résume à cette analyse toute simple : « Si cet objet peut venir ici et faire ce qu’il veut, je veux savoir oú diable se trouvent nos défenses gouvernementales. » L’employé de l’aéroport lui répond qu’il a probablement vu des avions en formation; lorsque Peterson maintient son désaccord, l’employé lui demande : « Dites simplement aux gens qu’ils ont vu des avions. Ce sont des avions, c’est tout du moins ce qu’on m’a dit. » Les chercheurs contactent la FAA le jour suivant, on leur dit que cette conversation n’a jamais eu lieu.

Les choses se corsent lorsqu'un objet triangulaire pénètre sur les lieux de la centrale nucléaire Indian Point, dans le comté de Westchester le 14 juin 1984. C'est la première de 2 violations de cet espace aérien cet été là.

Il est 22h15, plusieurs employés voient un immense objet ("de la taille d'un terrain de foot") en forme de boomerang pénétrer leur espace protégé. Avec des lumières très brillantes sur les cotés, l'objet se déplace très doucement malgré des vents violents ce soir là (certainement pas des vents pour des planeurs légers). Pendant 20 minutes l'objet alterne entre le sur-place et le déplacement et finit par quitter les lieux lentement en s'éloignant à l'horizontale.
     
Les témoins maintiennent avoir vu une masse sombre et visible derrière les lumières. Cet objet ou un autre semblable est observé ce même soir, il est même filmé et la vidéo ne montrera que les lumières. Un témoin affirme que le centre de l'objet est creux.
Réservoir de Wanaque        

Les observations continuent pendant l'été. Le 21 juin, un grand objet en forme de V est vu à basse altitude à Hyde Park. Le même soir à 75 km au sud, des témoins observent des lumières inconnues au-dessus du réservoir de Wanaque dans le New-Jersey.

Entre 21h44 et 00h17, quatre appels parviennent au commissariat au sujet de "lumières" au-dessus du réservoir.

La police ne voit rien mais la presse locale interroge un témoin qui dit avoir vu un objet en forme d'oeuf "qui bougeait beaucoup trop vite pour être un ballon sonde."

Le 22 juin, une formation de lumières rapprochées est filmée et montrée à un pilote expérimenté. Sa conclusion certaine est que ce ne sont pas les lumières d'un avion et que des pilotes privés ne contrôlaient pas cet ou ces objets. Il doute même que des avions militaires spéciaux puissent adopter une formation aussi dangereuse.

Les enquêteurs contactent la FAA afin de savoir si quelqu'un a le droit de voler en formation dans cet espace. La réponse est négative et s'accompagne de ce commentaire : "La règle pour la Fédération Américaine de l'Aviation est que les Ovnis n'existent pas, si bien que nous ne prenons pas en compte les rapports d'observation." Le 24 juin, des témoins observent "un truc géant en forme de V" qui vole au-dessus de la route.

Le 25, près de Bethel, Connecticut, un objet de grande taille avec beaucoup de lumières avance lentement.

Il est observé pendant 20 minutes. Au même moment les témoins voient également des avions ordinaires ailleurs dans le ciel.

Puis un évènement important survient le 12 juillet, à environ 30 km à l'est de Taconic Parkway. Dans les villes de Danburg, Ridgefield, Bethel, New Fairfield et New Milford, la police reçoit rapport sur rapport d'un objet très bas qui se déplace lentement "aussi grand qu'un terrain de football." Ses lumières sont incroyablement puissantes et des faisceaux de lumière se dirigent vers le sol. Ceux qui se trouvent en-dessous ressentent la chaleur émise. Les lumières sont circulaires.

De nombreux sceptiques, parmi les membres de la police, ont vu l'objet et changent d'avis sur les Ovnis, admettant la réalité du phénomène.



La publicité locale pour cet évènement bat cette fois son plein et les journaux donnent les numéros de téléphone de certains des enquêteurs ufologiques locaux. Ils sont immédiatement inondés d'appels et ils estimeront plus tard que 5.000 témoins ont vu l'objet ce soir là. Un policier de Bethel leur confie que non seulement de nombreux officiers de police ont vu l'objet mais aussi que la FAA leur a demandé de faire obstruction à la presse et aux enquêteurs. En cas d'insistance ils devaient dire - afin d'éviter la panique - que les lumières étaient causées par un coup monté par des pilotes.

Les semaines suivantes ont eu leur lot d'observations et l'évènement principal de cet été a lieu le 24 juillet. Cette fois-ci une vidéo assez bonne pour une analyse professionnelle est enregistrée. Le même soir, le site nucléaire Indian Point connait est à nouveau survolé par un objet immense.

La vidéo est enregistrée par Bob Pozzuoli, un new-yorkais, cadre supérieur en électronique. A 10 mètres, il filme un gros objet avec une rangée de 6 lumières vives autour de lui, il le perd de vue derrière un sapin, il en ressort avec une rangée de lumières de toutes les couleurs qui tournent et prennent la forme d'un disque avec une lumière clignotante à l'arrière. Il disparait alors derrière des maisons.

La vidéo de Pozzuoli capture également des avions qui volent en formation, très utile pour l'analyse. La vidéo est impressionnante et étudiée par divers groupes dont le JPL de Pasadena, en Californie, ainsi que la chaine de télévision ABC.

Tous sont d'accord pour affirmer que la vidéo est authentique et personne ne peut expliquer cet objet.
       
Mais c'est à quelques kilomètres de là que l'évènement ufologique le plus extraordinaire de l'été va survenir, à Peekskill sur le site nucléaire Indian Point. Rétrospectivement, on peut même dire que c'est l'incident le plus extraordinaire au niveau mondial pour l'année1984.


Indian Point        

Le soir du 24 juillet, au moins une douzaine d'employés de la centrale observent un shéma de lumières en forme de boomerang, qui approche du site. Vu du dessous l'objet ressemble à un cône de glace, triangulaire avec une rangée de lumières dans le dos.

Ils discernent très nettement que ce ne sont pas des lumières séparées mais un bloc solide de très très grande taille, "de la taille de 3 terrains de foot", ce qu'un des gardiens du site affirmera dans sa déclaration.

Malgré des vents de 45 km/h, l'objet de taille monstrueuse se déplace intentionnellement vers le réacteur #3, l'unique réacteur du site prêt à fonctionner.

Terrifiés, les gardes voient l'objet rester stationnaire directement au-dessus du réacteur. Selon la déclaration de l'un d'eux : "C'est ce qui a inquiété notre responsable, cette chose s'est approchée à moins de 10 mètres du réacteur." De plus, lors de son approche les systèmes de communications et les systèmes de sécurité du site sont devenus inopérants. L'ordinateur qui les commandait avait planté.

L'affaire était des plus sérieuses. Aucun appareil d'aucune sorte n'était autorisé à survoler les réacteurs sans les autorisations adéquates. Les caméras du complexe ont filmé l'objet et l'officier en charge des films a parlé aux enquêteurs par la suite. L'objet présentait 8 lumières vives en formation de V. "C'était une structure solide très imposante. Nous l'avons filmée pendant 15 minutes." C'était plus grand qu'un C-5A, qui est le plus grand avion du monde. "C'était beaucoup plus grand. Il semblait plein d'audace, il agissait comme s'il n'avait cure d'être observé."

Le commandant contacta le Camp Smith, une base des gardes nationaux de l'état de New-York, pour leur demander une identification de l'objet. La base n'ayant pas de réponse à lui donner, il demande qu'un hélicoptère soit envoyé pour lui tirer dessus, puis il ordonne à ses hommes de se préparer à ouvrir le feu. Un garde raconte : "Nous avions nos armes et nous attendions l'ordre de tirer."

Cette déclaration incroyable est confirmée par d'autres membres du personnel. Tous semblent prêts pour une confrontation armée sans le moindre espoir de victoire, mais avant que l'ordre d'envoyer l'hélico soit donné, l'objet disparait lentement.


Camp Smith

Le jour suivant, le chef de la sécurité informe son personnel "qu'il ne s'est rien passé." Il leur demande d'oublier l'incident. Les enquêteurs ufologiques avaient déjà appris que le commissariat de Peekskill avait reçu beaucoup d'appels ce soir là, les résidents décrivant le même objet. Cependant, ce n'est qu'en septembre qu'ils eurent vent de la rencontre de l'objet avec le site d'Indian Point. C'est un employé du site qui avait estimé nécessaire de contacter l'enquêteur Philip Imbrogno pour lui raconter l'histoire.

Ensuite, des autorisations furent données à quelques enquêteurs pour qu'ils puissent se rendre sur les lieux pour y conduire des interviews avec les témoins et visiter le réacteur à la date du 5 septembre. Puis, sans raison aucune, cette visite fut annulée et il fut interdit aux employés de parler.


Philip Imbrogno        

A ce stade, Imbrogno très en colère menace de tout dévoiler au public, ce qui fait céder la direction du site. Les employés sont donc de nouveau autorisés à rencontrer les enquêteurs, mais cette fois, non pas sur le site lui-même et en présence d'un supérieur de la sécurité. Il y aura 2 rencontres.

Dans les jours qui suivirent l'incident du 24 juillet, un membre officiel de la Nuclear Regulatory Commission se rendit sur le site et selon Imbrogno tout le système de sécurité fut vérifié.

Un journaliste reçut l'information - venant du site - que des observations s'étaient produites et que la police de l'Etat de New-York avait arrêté 4 pilotes de Cessna reliés à cette affaire !

C'était vraiment trop absurde et l'un des chercheurs ufologiques vérifia avec les dépositions de la police. Celle-ci montrèrent qu'aucun pilote n'avait été arrêté. Les autorités du site avaient tout simplement menti.

Des requêtes FOIA furent envoyées au US Department of Energy, au New York Power Authority et à la US Nuclear Regulatory Commission. Chacune de ces institutions a répondu qu'elle ne savait rien d'un incident en date du 24 juillet. Les autorités ont également nié l'existence d'une vidéo qui aurait filmé l'évènement. Les chercheurs ont essayé d'obtenir les copies des communications radio de ce soir là, mais il n'existait aucune communication officielle. Imbrogno avait bien résumé l'affaire : "Une telle obstruction équivalait à la preuve que les rapports ovnis étaient exemptés de respecter la loi FOIA lorsqu'ils impliquaient la sécurité nationale." -



Extrait du livre de Richard Dolan – « UFOs and the National Security State – The Coverup Exposed – 1973-1991 »
Source: http://keyholepublishing.com/Leading-UFO-Documents.html

Articles complémentaires:
A propos de Rencontres rapprochées lors de la vague(function() { var scribd = document.createElement("script"); scribd.type = "text/javascript"; scribd.async = true; scribd.src = "http://www.scribd.com/javascripts/embed_code/inject.js"; var s = document.getElementsByTagName("script")[0]; s.parentNode.insertBefore(scribd, s); })();

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Vague d'OVNIS dans la vallée de l'Hudson entre 1982 et 1986

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vague d'OVNIS dans la vallée de l'Hudson entre 1982 et 1986
» (lanternes) Des ovnis dans le ciel lorientais
» La vague française de 1954:22 OCTOBRE 1954, CAVAILLON, VAUCLUSE:
» Les OVNIS dans la presse quotidienne (US airships de 1878 à
» Pourquoi voit-on le plus d'ovnis dans les Bouches-du-Rhône?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Base de données: les cas d'observations d'ovni classés par type :: Les affaires importantes dans l'histoire de l'ufologie :: I/ Cas "classiques" de l'ufologie-