Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 DECLARATION YVES SILLARD...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1558
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: DECLARATION YVES SILLARD...   Mer 16 Mar 2011, 23:04




http://skystars.unblog.fr/2011/03/03/yves-sillard-lexistence-de-civilisations-extraterrestres-est-hautement-probable/

A LIRE:

YVES SILLARD : “L’EXISTENCE DE CIVILISATIONS EXTRATERRESTRES EST HAUTEMENT PROBABLE”


3 mars, 2011









Grande figure de l'aérospatiale française et européenne, un des pères de la fusée Ariane, Yves Sillard, ancien Directeur Général du Centre National d'Etudes Spatiales, préside aujourd'hui le comité de pilotage du GEIPAN
(Groupe d'Etudes et d'Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux
Non-identifiés) au CNES. Il répond aux questions de la revue Nexus dans son dernier numéro de mars 2011.








NEXUS : On assiste aujourd'hui à un vaste
mouvement de levée du secret sur les dossiers concernant les OVNIS. En
tant que Président du comité de pilotage du GEIPAN, qu'en pensez-vous ?


Yves Sillard : J'ai moi-même plaidé
en 2007 et obtenu le plein accord de la direction du CNES pour la mise
dans le domaine public des documents que le Geipan avait en sa
possession. On peut d'ailleurs aujourd'hui les consulter librement en
ligne sur le site internet du Cnes. Au cours des récentes années, plus
d'une dizaine de pays ont suivi cet exemple. Seule la politique des
Etats-Unis, qui prétendent depuis 1969 et contrairement à l'évidence ne
pas s'intéresser à ce dossier, demeure totalement incompréhensible. Je
regrette l'absence de liens entre les divers organismes existant à
travers le monde. Il serait vraiment souhaitable que les PAN (phénomènes
aérospatiaux non identifiés) soient analysés selon les mêmes procédures
dans tous les pays, et que les résultats soient mis en commun. Cela
permettrait d'avoir une vue d'ensemble la plus objective possible, de
créer un climat favorable au dépôt de témoignages, et de dresser un état
des lieux mondial. Le Geipan n'a pas les moyens humains suffisants pour
entretenir des relations suivies avec d'autres groupes du même genre
dans le monde. Pourtant, et c'est un fameux paradoxe, c'est un modèle
pour de nombreux pays qui ont mis en place des structures analogues, en
Amérique du Sud par exemple. Le comité de pilotage a recommandé à
plusieurs reprises que l'équipe du Geipan soit légèrement renforcée par
des personnels appartenant au Cnes ou aux autres organismes concernés,
mais ce renforcement n'a pas encore été possible.

N : En dehors de cette absence de coopération internationale, voyez vous d'autres obstacles à la divulgation ?

YS : Le premier obstacle est celui
de la collecte des témoignages. Il est essentiel de banaliser dans
l'esprit du public la démarche conduisant un témoin à apporter son
témoignage en gendarmerie, car il y a certainement beaucoup de gens qui
ne témoignent pas par crainte du ridicule. Les PAN de catégorie D -qui
ne peuvent être expliqués par aucun phénomène connu-, sont assimilés aux
Ovnis, à ET, aux petits hommes verts…et cela peut dissuader de nombreux
témoins, de l'aviation civile ou militaire par exemple, d'apporter leur
contribution à la collecte d'information. La 2ème difficulté est de
passer outre la désinformation que l'on ne peut que déplorer. Les
Etats-Unis sont passés maîtres dans l'art de déformer ou de ridiculiser
les témoignages, et ceci depuis le rapport CONDON en 1969 qui concluait
qu'il n'y avait rien de sérieux dans les observations d'ovnis. Depuis
lors, ce rapport a été largement relayé par l'Agence Fédérale de
l'Aviation (FAA) et toutes les études sérieuses semblent devoir être
bloquées, y compris sur des cas très intéressants comme les gigantesques
phénomènes lumineux de Phoenix en Arizona, le 13 mars 1997, ou
l'observation de l'aéroport O'Hare de Chicago, le 7 novembre 2006. Entre
nous, je pense que jamais en France il n'aurait été possible de
présenter les explications fantaisistes affichées par les autorités
fédérales américaines après ces deux évènements.

Phoenix

La 3ème difficulté concerne l'approche des milieux
scientifiques. Le travail du Geipan n'a pas toujours été bien compris de
ces derniers, et une action continue d'information et de persuasion
reste nécessaire pour que les scientifiques qui le souhaitent puissent
s'intéresser aux PAN de catégorie D sans crainte de porter préjudice à
leur carrière. Cette action a pu être contrecarrée par l'attitude
véhémente, peut-être renforcée par des actions de désinformation
volontaire en provenance des Etats-Unis, de certains milieux
rationalistes. L'attitude de ces derniers est probablement motivée par
des préoccupations louables de lutte contre l'obscurantisme et les
croyances aliénantes. Elle n'en est pas moins profondément
antiscientifique, refusant de regarder en face l'existence de
témoignanges irréfutables et ne tolérant pas qu'une étude objective et
intelligent de ces phénomènes soit entreprise. La démarche du Geipan se
veut au contraire rigoureusement scientifique : nous sommes confrontés à
des phénomènes qui, pour certains, sont inexplicables; il faut donc les
répertorier, les classer, les analyser, etc…Nous n'en sommes pas encore
au stade des conclusions, nous ne pouvons qu'émettre des hypothèses.

N : L'hypothèse extraterrestre en fait-elle partie ?

YS : c'est une possibilité que nous
devons retenir, avec sérieux, sérénité et impartialité. L'existence de
civilisations extraterrestres est hautement probable, même si elles
échappent à notre entendement. Si l'on considère la génèse de l'Univers,
ces civilisations peuvent, pour certaines, avoir des siècles, des
millénaires ou des millions d'années d'avance sur la nôtre, et nous
devons faire preuve d'une grande modestie quant à l'évaluation de leurs
capacités scientifiques et technologiques éventuelles; d'autres, au
contraire, peuvent accuser un retard important comparé à la nôtre

N : Certains croient voir dans l'attitude des
USA la volonté de garder secrètes des technologies extraterrestres
avec lesquelles les américains auraient été en contact.


YS : Je n'y crois pas le moins du
monde, pour une raison simple et logique : si tel était le cas, nous en
verrions les applications depuis longtemps, notamment dans le domaine
aérospatial. Or, ce qui fait aujourd'hui la différence entre les
Etats-Unis et les autres pays, c'est l'énorme quantité d'argent investie
dans la recherche à but militaire, qui se traduit en particulier par le
coût très élevé de leurs avions de chasse. Que l'on songe à celui du
F-35…

N : Le Geipan est parfois critiqué pour sa
relative tiédeur. La documentation qu'il publie évoque bien des “objets”
et non simplement des “phénomènes”. Pourquoi, alors, ne pas dire
simplement que le Geipan s'intéresse aux Ovnis ?


YS : Parce que les multiples
observations rapportées sont de natures très diverses et ne peuvent
recevoir systématiquement la qualification d'objets, et que le terme
ovnis a pris une signification dénaturée par son utilisation dans des
films de science-fiction très contestables. Le Geipan s'intéresse au
très large éventail des PAN qui lui sont rapportés et utilise pour les
classer la nomenclature ABCD (1) qui permet de faire le tri lors des
enquêtes qui sont menées. Ainsi, aujourd'hui, parmi les 1650 cas de
phénomènes observés autour desquels il est possible de regrouper les
6000 témoignages que contient la banque de données du Geipan, l'étude
nous a permis de voir que 690 sont explicables ou très probablement
explicables (PAN A & B), 500 sont inexploitables par manque de
précision (PAN C), et 460 appartiennent à la catégorie des phénomènes
dont la réalité ne peut être contestée mais qui sont inexpliqués en
l'état actuel de nos connaissances (PAN D). Dans cette dernière
catégorie, certains temoignages décrivent incontestablement des objets,
par exemple l'observation de Nuku Hiva, en Polynésie française, dans la
nuit du 21 octobre 1988, quand des pêcheurs ont vu trois boules
lumineuses volant en altitude. Leur témoignage a été recoupé par celui
des équipages des compagnies d'aviation Air New Zealand et UTA qui, au
large des îles Marquises, ont observé de trois à six “ovnis” la même
nuit.

N : Il existe certains cas qui font débat.
Ainsi, ce qui a été observé le 5 novembre 1990 sur la diagonale
Biarritz-Strasbourg. Pour vous, il s'agit d'une rentrée atmosphérique,
pour d'autres, il s'agit bien d'un cas spectaculaire d'observations
d'ovni.


YS : Effectivement, une centaine de
témoignages sur cet évènement a été collectée par le Service d'expertise
des phénomènes de rentrées atmosphériques (SEPRA) qui à l'époque
remplaçait le GEPAN. Après avoir pris contact avec la NASA, on a compris
qu'il s'était agi de la rentrée dans l'atmosphère du troisième âge
d'une fusée soviétique Proton, cela sur une diagonale golfe de
Gascogne-Alsace. L'affaire est donc claire, et cette explication
permettait de comprendre les quelques divergences existant entre les
témoignages: selonle lieu et le moment de l'observation, il était
possible que le mouvement de l'objet soit apparu ascendant à certains
observateurs. Toutefois, sur l'insistance de certains témoins qui
considéraient que l'explication donnée ne pouvait rendre compte de ce
qu'ils avient observé, il m'a paru envisageable d'approfondir l'enquête.
Je m'en suis ouvert à Jean-Jacques Velasco qui dirigeait le Sepra à
l'époque de l'observation, mais celui-ci m'a convaincu du caractère
rigoureux et exhaustif de l'enquête initiale, et il ne m'a pas paru
justifié de rouvrir le dossier quinze ans après les faits. Si l'on veut
être tout à fait honnête, mais il s'agirait alors d'une extraodinaire
coïncidence , on ne peut écarter totalement l'hypothèse selon laquelle
il y a eu, en même temps et sur un même espace géographique, une rentrée
atmosphérique et l'observation d'un ou plusieurs autres phénomènes
inexpliqués.

N : Avez-vous à un moment ou à un autre, senti une quelconque pression pour orienter vos travaux ?

YS : Jamais. Le comité de pilotage
du Geipan comprend des scientifiques et des représentants de l'armée de
l'air, de l'aviation civile, de la sécurité civile, de la
gendarmerie….mais à aucun moment je n'ai perçu la volonté de tel ou tel
d'orienter nos travaux. Je n'ai évidemment pas tous les éléments pour
affirmer avec une certitude absolue que les autorités civiles ou
militaires communiquent au Geipan tout ce qu'elles connaissent en
matière de PAN; mais pour ma part, je n'ai jamais perçu la moindre
volonté de dissimulation d'informations importantes.

N: Aujourd'hui, quelles sont les principales enquêtes en cours ?

YS : Le Geipan a plusieurs enquêtes
en cours, mais il semble que le nombre de témoignages susceptibles
d'être classés en catégorie D ait diminué au cours des dernières années.
Cela peut vouloir dire que les PAN de catégorie D observés en France
sont moins nombreux alors qu'ils se multiplient dans d'autres régions du
monde, ou simplement qu'il y a moins de personnes qui témoignent
officiellement en gendarmerie. Il me paraît également intéressant
d'évoquer la situation à Hessdalen, en Norvège, où sont observés depuis
au moins plusieurs décennies des phénomènes majoritairement lumineux totalement inexplicables.

Hessdalen

C'est un cas unique au monde d'apparitions régulières
de PAN sur un même lieu et sur une échelle de temps aussi longue. Je
m'y suis rendu en 2007, à l'invitation du Pr Erling Strand de
l'université d'Oslo. Avec l'aide de chercheurs italiens, celui-ci
organise depuis une vingtaine d'années, des campagnes d'observation
mettant en oeuvre des caméras, des magnétomètres, des lasers et des
radars. Malheureusement, si l'existence indiscutable des phénomènes a
été amplement confirmée, les moyens mis en oeuvre n'ont pas été
suffisants pour pouvoir émettre une hypothèse quelconque sur leur
origine. Le comité de pilotage du Geipan a estimé que le caractère
exceptionnel de Hessdalen méritait que l'on s'y attarde. Grâce à un
concours de circonstances favorables, un projet international associant
les scientifiques norvégiens de l'université d'Oslo, des français du
CNRS et du CEA, et des italiens du radio-observatoire de Bologne, a pu
être mis sur pied.





Le Geipan a pris en charge quelques missions en
Norvège, mais la responsabilité du projet est bien entendu entre les
mains des scientifiques concernés. Une première étape mettant en oeuvre
un nombre encore limité d'instruments de mesure, a pu commencer en
décembre 2010. Les résultats enregistrés ne seront disponibles qu'après
la période hivernale; les équipes scientifiques verront alors s'il
convient de poursuivre cette étude avec des moyens plus sophistiqués.


source:

http://www.nexus.fr/nexus_en_kiosque.php




........................................


A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: DECLARATION YVES SILLARD...   Mer 16 Mar 2011, 23:39

Merci beaucoup Cosmos pour cet article !! hreh

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2041
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: DECLARATION YVES SILLARD...   Jeu 17 Mar 2011, 09:00

Bonjour,ce sont ces f... pans D qu'on devrait étudier avec de gros moyens,contre enqueter,éplucher jusqu'à l'os!
Je ne crois pas qu'Hessdalen ait qlq chose à voir avec l'hypothèse HET(amha)
Cdlt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1558
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: DECLARATION YVES SILLARD...   Jeu 17 Mar 2011, 09:42



Bonjour Christian!

@Durrmeyer Christian a écrit:
Bonjour,ce sont ces f... pans D qu'on devrait étudier avec de gros moyens,contre enqueter,éplucher jusqu'à l'os!
Je ne crois pas qu'Hessdalen ait qlq chose à voir avec l'hypothèse HET(amha)
Cdlt.


Oui, depuis le début de l'histoire d'Hessdalen, je me pose aussi des questions.
Je ne vois pas du tout le rapport avec les ovnis....
Par contre, comme tu le soulignes, une étude pluridisciplinaire sur ces fameux ovnis
serait justifiée depuis bien longtemps... Hélas, nos scientifiques patentés
ne veulent surtout pas se compromettre dans une étude qui reconnaitrait
que nous ne sommes pas seul dans l'univers... Pourquoi?
Tout au long de notre histoire, il fallait bruler les bibliothèques
car les hommes ne devaient pas connaitre les écrits et traditions antiques..

Cette façon de faire me semble encore très étrange...

Cordialement.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu.A
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 32
Nombre de messages : 719
Inscription : 25/05/2009
Localisation : Région toulousaine
Emploi : Technicien aéronautique
Passions : Phénomène Ovni; Aéronautique; Archéologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: DECLARATION YVES SILLARD...   Jeu 17 Mar 2011, 11:00

Bonjour,

Je fait remonter ici un extrait d'un commentaire publié sur le site UFOFU, que je trouve intéressant, concernant une anecdote sur Christel Seval et Yves Sillard.

Le commentaire complet, à lire en entier :
http://www.ufofu.org/article/yves-sillard-%E2%80%9Cl%E2%80%99existence-de-civilisations-extraterrestres-est-hautement-probable%E2%80%9D/#comment-64040

Le passage intéressant :
"Alors que j'évoquai les mérites du contre-amiral Gilles Pinon, auteur de «Fatima, un OVNI pas comme les autres», un homme de grande qualité qui aurait dû être amené à renforcer d'une manière ou d'une autre les compétences du GEIPAN, les opinions d'Yves Sillard se dévoilèrent et je les reçu comme un choc: jusque-là prudent à l'extrême, se défiant de toute approche partisane du phénomène ovni, soulignant avec force et à plusieurs reprises que le travail du GEIPAN ne devait être pollué par aucune « croyance » préétablie, tout d'un coup, en comprenant ce que je lui suggérai, à savoir que Fatima puisse être d'origine ovni, le grand homme se ferma, répétant qu'en tant que « croyant », il ne pouvait admettre qu'on mélangeât les genres.
A-t-il réalisé, à ce moment précis, le paradoxe de sa position ? Pas de « croyances » ici, et là, une « croyance » de principe qui interdit l'examen critique. J'étais sidéré, étudier Fatima était flanqué d'interdiction absolue. Il m'était donné d'entendre de la part de la plus haute autorité compétente en France un signe d'obscurantisme inconciliable avec la volonté d'étudier le phénomène si préoccupant des ovnis à l'aube du XXIe siècle.

Nous sommes à une époque où l'homme éprouve encore les plus grandes difficultés à s'interroger, à douter, et c'est ici que l'on voit s'affirmer les carcans psychologiques, les raideurs de la pensée qui proviennent des schémas inculqués, du conditionnement culturel."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ufo-science.com
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2041
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: DECLARATION YVES SILLARD...   Jeu 17 Mar 2011, 11:08

Salut Cosmos,c'est pour ce genre de raison que je pense que l'on restera longtemps dans cette impasse(officielle).Je remarque que mr Sillard est sur le site de l'exopolitique française,là mème ou l'A3F nous dit qu'ils ne peuvent rien dire,que les docs(américains de 47/49) sont là,qu'ils ne donne pas de conclusions,etc...Pour des officiels(Sillard:si il y a un mec en France qui devrait PROUVER que "çà" existe,c'est bien lui qui a été à la manoeuvre depuis 40 ans!!!),je trouve qu'ils ne montrent RIEN!
Au niveau ou ils sont,si eux ne peuvent pas mettre les moyens(budget cameras,saisie des restitutions Benson,mesures de toutes sortes),personne des "petites assoces privées" ne le pourra avant longtemps!!!
PAS de cas nouveau décortiqués par le GEIPAN ET l'A3F,rien que des discussions(avec des cas pas clairs le DUBOC de 94 avec l'echo radar de l'autre coté de l'avion,j'appelle pas çà un cas béton!)
Enfin,avec le secret defense à 60 ans et peut-etre plus(comme le nuke!!!)pas de risque de retrouver quoi que ce soit d'Arturo ou Golfech!
Voilà,j'me suis épanché,craché mon venin...vivement 2014(c'est un joke)
Cordialement.
PS.Voir plus haut,merci Mathieu.A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1558
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: DECLARATION YVES SILLARD...   Jeu 17 Mar 2011, 12:24



Bonsoir à vous tous!

Mathieu a écrit:
"Nous sommes à une époque où l'homme éprouve encore les plus
grandes difficultés à s'interroger, à douter, et c'est ici que l'on voit
s'affirmer les carcans psychologiques, les raideurs de la pensée qui
proviennent des schémas inculqués, du conditionnement culturel."
..............................................................................

Exactement!
Mathieu met exactement le doigt dessus et cela fait très mal!...

Un jour, j'ai voulu vérifier ce que certains écrivaient sur notre "conditionnement humain".
Certains auteurs avaient eu le courage d'écrire des livres sur des informations
qui pouvaient faire bondir au plafond certains bien pensants.

J'ai découvert alors, un tout nouveau un filon de recherche en ufologie, à ne surtout pas
mettre entre toutes les mains. Après de nombreuses recherches dans plusieurs disciplines,
j'ai compris les "turpitudes" de "certains" depuis l'antiquité et à travers le moyen-âge.
Surtout, que le phénomène ovni était beaucoup plus vieux que l'on veut bien nous le dire.

Bloquer l'humanoïde terrestre dans un savoir minimum et ce, pour mieux le conditionner,
est consternant pour toute personne honnête vivant sur cette petite planète.
Cette recherche ne peut se traiter qu'entre personnes libérées de toutes croyances,
car, comme je l'ai déjà indiqué sur le forum, le sujet est des plus brûlants!!!...

A partir du moment où l'on a découvert les vraies origines de ce "blocage" l'on comprend
alors pourquoi l'on peut toujours attendre une explication intègre sur l'origine du phénomène.
Même certains dits "grands scientifiques" n'osent expliquer clairement, car ils se couperaient
ainsi, de leurs prérogatives actuelles.

Nous en sommes là et c'est dommage pour notre propre évolution...

Cordialement.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1558
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: DECLARATION YVES SILLARD...   Jeu 17 Mar 2011, 12:34



Quelques indices:
"Résumé de "Les sept filles d'eve ; genetique et histoire de nos origines"
"Bryan Sykes
Les Sept Filles d'Eve
Génétique et histoire de nos origines.

Bryan Sykes, scientifique mondialement connu pour ses recherches sur
l'ADN et professeur de génétique à l'Université d'Oxford, nous fait
partager, avec clarté et humour, une extraordinaire découverte.
Déjà célèbre pour son identification de l'Homme des Glaces et des
Romanov, il nous révèle ici que nous descendons tous de sept femmes de
la Préhistoire.
Cet ouvrage, qui repose sur des recherches scientifiques du plus haut
niveau, nous montre comment le patrimoine génétique de chacun d'entre
nous s'est transmis au cours des âges, sans altération majeure, par la
lignée maternelle.
Au-delà de ce jeu de piste fascinant et de cette invitation à retrouver
la trace de nos origines, Les Sept Filles d'Eve révolutionne de façon
radicale l'histoire des migrations humaines et notre conception de la
Préhistoire, ouvrant ainsi des perspectives immenses à la science de
demain."

.........................................

J'ai donc voulu "vérifier"...

Et je suis tombé sur cela:
http://books.google.fr/books?id=f6t5-b_PjVUC&printsec=frontcover&dq=ADN+mitochondriale+WATSON&source=bl&ots=SodMIX5qE_&sig=flinGOl1IJXPO_N9mnw2BD3Cffs&hl=fr&ei=SPSBTbLbL4fMhAee6unEBA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CCMQ6AEwAg#v=onepage&q&f=false

etc....etc..

Cordialement.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

DECLARATION YVES SILLARD...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: ovni - définition informations et histoire :: Les études et avis scientifiques-