Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 74
Nombre de messages : 1562
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012   Mar 15 Mar 2011, 12:33



Pour en finir avec cette bêtise:
............................................

Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65996.htm


Alors que l'année 2012 approche à grands pas, et, avec elle, des
prophéties de fin du monde, l'astrophysicien tchèque Martin Petrasek
explique que celle-ci n'est pas pour demain. C'est également l'avis des
frères Böhm, qui, procédant à de nouveaux calculs, ont déterminé que le calendrier
(Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du
temps. Ces systèmes ont été inventés par les hommes pour mesurer,
diviser et organiser le temps sur de longues...) maya ne s'arrêtait pas en 2012 comme on a l'habitude de le croire, mais en 2116.

Martin Petrasek, de l'Université silésienne d'Opava, assure que détruire la planète Terre
(La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est
la troisième planète du système solaire en partant du Soleil.)
ou toute forme de vie sur celle-ci n'est pas si simple qu'on l'imagine.
Il précise que des tests ont montré que des formes de vie pouvaient
subsister dans des conditions que l'esprit humain ne parvient même pas à
envisager. Pour lui, anéantir la vie sur Terre
(La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est
la troisième planète du système solaire en partant du Soleil.) revient presque à détruire la planète
(Selon la dernière définition de l'Union astronomique internationale
(UAI), « une planète est un corps céleste (a) qui est en orbite autour
du Soleil, (b) qui possède une masse suffisante pour que sa gravité
l'emporte...) entière en tant que corps, et toutes les technologies militaires et scientifiques de tous les pays
(Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale
et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de
km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui
subsiste le plus souvent sous forme de comté ou d’évêché, le pagus
subsiste au...) du monde (Le mot monde peut désigner :) combinées n'y parviendraient pas. Une guerre nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :)
mondiale pourrait conduire à l'extinction de l'espèce humaine, bien que
cela semble très difficile, mais en aucun cas de la vie en elle-même.

Certes, la perspective d'une rencontre de la Terre avec un astéroïde
constitue une réelle menace pour la survie de l'humanité. Il suffirait
d'une météorite () de 150 mètres de diamètre
(Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite
passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la
sphère.) pour causer de graves dommages. Cependant, la destruction de la plupart des créatures vivantes terrestres nécessiterait une collision (On appelle collision le choc entre deux objets.) avec un corps d'une taille au moins égale à un kilomètre
(Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de
longueur du Système international. Il est défini comme la distance
parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.).
Même dans cette hypothèse, l'extermination de toutes formes de vies
semble irréaliste. Par exemple, il y a 65 millions d'années, un astéroïde
(Un astéroïde est un objet céleste dont la taille varie de quelques
dizaines de mètres à plusieurs kilomètres de diamètre et qui, à la
différence d'une comète, tourne autour du Soleil sur une orbite
faiblement elliptique (cf. lois de Kepler). Les astéroïdes font partie
de notre système solaire et ne sont pas les satellites d'une planète.) d'une dizaine de kilomètres de diamètre
(Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite
passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la
sphère.) a heurté la Terre et a causé la disparition de la
plupart des espèces (telles que les dinosaures), mais n'a pas fait
disparaître la vie. A l'échelle de l'univers, la Terre est une minuscule
cible qui a peu de chances d'entrer en collision (On appelle collision le choc entre deux objets.) avec un corps, même si, tôt ou tard, cela risque d'arriver. Par ailleurs, la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) n'est pas non plus susceptible de provoquer une collision entre des planètes de masse
(La masse est une propriété fondamentale de la matière qui se manifeste
à la fois par l'inertie des corps et leur interaction
gravitationnelle.) importante.

La menace représentée par le soleil, elle non plus, n'est pas très sérieuse. Si les processus qui ont lieu à la surface
(Il existe de nombreuses acceptions au mot surface, parfois objet
géométrique, parfois frontière physique, souvent abusivement confondu
avec sa mesure - l'aire ou la superficie.) du soleil ((pourcentage en masse)) peuvent endommager ce que l'homme a créé, notamment son réseau
(Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux
pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau
est un « petit rets », c'est-à-dire un petit...) électrique et ses infrastructures de communication
(La communication concerne aussi bien l'homme (communication
intra-psychique,interpersonnelle, groupale...) que l'animal
(communication intra- ou inter- espèces) ou la machine
(télécommunications,...), ils ne sont pas à même de
compromettre la survie de l'espèce humaine. Le soleil est un partenaire
très fiable et stable sur lequel il est possible de compter dans le
milliard d'années à venir. Quant à une hypothétique fonte de la totalité
des glaciers terrestres, que Martin Petrasek juge
(Le juge peut être un professionnel du droit, désigné ou élu pour
exercer son office. Il peut également être un simple citoyen appelé
temporairement à rendre la justice : c'est...) improbable,
elle ne provoquerait pas la submersion totale des terres immergées. Le
niveau des océans augmenterait de 60 à 70 mètres, ce qui causerait des
difficultés importantes, mais cela ne mettrait pas en danger l'humanité
dans son ensemble
(En théorie des ensembles, un ensemble, désigne intuitivement une
collection d’objets (que l'on appelle éléments de l'ensemble), « une
multitude qui peut être comprise comme un tout », comme l'énonçait, le
créateur de cette théorie, le mathématicien Georg Cantor : « Unter einer
'Menge'...).

Martin Petrasek n'est pas le seul à considérer que la fin du monde est
encore loin ; dans un tout autre registre, alliant histoire et
mathématiques, les frères Böhm ont découvert que l'interprétation de la
fin du monde n'était pas prévue par le calendrier
(Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du
temps. Ces systèmes ont été inventés par les hommes pour mesurer,
diviser et organiser le temps sur de longues...) maya pour 2012, mais pour 2116. Leur étude, publiée dans la revue allemande Astronomische Nachrichten, vient remettre en cause les idées reçues sur le sujet.

Bohumil et Vladimir Böhm, respectivement mathématicien et professeur
d'histoire et d'espagnol, s'intéressent tous deux de très près à la
culture maya. Les Mayas étaient obnubilés par les chiffres et les dates.
Le problème réside dans le fait qu'ils utilisaient plusieurs
calendriers. Leur calendrier religieux comportait 260 jours
(Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher
du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les
rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit
heure...) ; un autre de leurs calendrier en avait 365, et
était employé principalement à des fins agricoles ; enfin, ils se
servaient également d'un calendrier de neuf jours
(Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher
du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les
rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit
heure...), qui correspond à peu près à notre semaine. Ils avaient, en outre, défini un cycle long de 1 872.000 jours.

Connaître la relation liant leur calendrier au nôtre permet de savoir
quand était prévue, selon eux, la fin du monde, correspondant selon ses
défenseurs à la fin de ce cycle. Cependant, cette relation se révèle
très complexe à établir ; il faut s'appuyer sur des événements relatés
et datés et par des sources chrétiennes, et par des sources mayas, tout
en sachant quel calendrier maya a été utilisé pour la datation.

Les recherches de Vladimir et Bohumil Böhm les ont amenés à conclure que
depuis cinquante ans, les rapports calculés entre notre calendrier et
le calendrier maya étaient faussés. En effet, John Eric Sidney Thompson,
archéologue et spécialiste de la culture maya de la première moitié du
XXème siècle
(Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du
latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué
la durée d'une génération...), avait déterminé cette
relation sans tenir compte d'une interruption dans l'usage du calendrier
maya due à l'occupation de deux cités-temples par des tribus
mexicaines. C'est en rectifiant cette erreur que les frères Böhm, se
basant sur un code maya conservé à la Bibliothèque universitaire saxonne
de Dresde, ont découvert que les Mayas n'avaient pas prévu la fin de
leur cycle pour 2012, mais pour 2116.




Source: BE République Tchèque numéro 21 (2/03/2011) - Ambassade de France en République Tchèque / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /65996.htm
Illustration: NASA.
.........................................

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 2924
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012   Mar 15 Mar 2011, 13:11

C'est une mauvaise nouvelle les tenants de l'apocalypse vont pouvoir déplacer leur date en expliquant qu'ils s'étaient trompé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre.B
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 35
Nombre de messages : 4166
Inscription : 30/08/2008
Localisation : vendée,france
Emploi : electrotechnicien
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012   Mar 15 Mar 2011, 19:23

Bonsoir,

Et ben dis donc...

Et comment ils vont faire nos amis un peu fou fou qui voulait se réfugier à Bugarach?...
Va falloir retarder le voyage...mince alors ! uy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clashnco
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 106
Inscription : 09/03/2011
Localisation : Marseille
Emploi : Analyste Programmeur
Passions : ufologie, littérature, musique, langues et sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012   Mar 15 Mar 2011, 23:16

Ils n'auront qu a faire une répet général en espérant être la pour 2116 ..... gj,;yjh;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012   Mer 16 Mar 2011, 12:27

@Hannibal a écrit:
C'est une mauvaise nouvelle les tenants de l'apocalypse vont pouvoir déplacer leur date en expliquant qu'ils s'étaient trompé.

J'ai reçu hier un sms yckjgc



11/ 09/ 01 : Attentats sur le sol américain
+
11/ 03/ 11 : Japon/séisme/tsunami/catastrophe nucléaire
=
22/ 12/ 12 : fin du monde

Donc c'est pas encore fini
Revenir en haut Aller en bas
MickaL
Participation appréciable
Participation appréciable




Masculin Age : 25
Nombre de messages : 25
Inscription : 09/08/2010
Localisation : Gironde
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie, mythologies égyptiennes, philosophie et j'en passe...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012   Mer 16 Mar 2011, 13:04

Comme quoi, coïncidence coïncidence...
Et en plus le petit rigolo qui fait ce "calcul", à mon avis, il n'avait que ça qu'à faire. Faire un puzzle avec des pièces qui ne vont pas ensemble. Le premier qui dit que c'est une preuve (à la télévision s'il vous plait), je suis presque sur qu'il ne sera pas aussi hué et cible de plaisanteries par les présentateurs et invités, contrairement aux témoins d'OVNI...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zappi
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 44
Nombre de messages : 683
Inscription : 11/01/2011
Localisation : Belgique, Liège
Emploi : Ouvrier
Passions : Histoire
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012   Mer 16 Mar 2011, 13:44

Oui enfin bon, dans tout les cas, les Mayas ne prévisionaient pas la fin du monde à la fin de leurs calendriers.
Mais simplement la fin du cycle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael.ufopassion
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 69
Inscription : 02/03/2010
Localisation : BOULOGNE SUR MER
Emploi : Service sécurité incendie
Passions : Ufologie, informatique, technologie, sciences,Xphilien
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012   Mer 16 Mar 2011, 14:32

merci pour ce dossier intéressant Cosmos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le calendrier maya finirait son cycle... en 2116 et non 2012
» videos sur le calendrier Maya...
» Avoir le bénéfice de mérites accomplis antérieurement(Karma)
» Roland Emmerich: Le Film d'après le calendrier Maya 2012 ! Attention les yeux...
» Sous le soleil du calendrier maya - prédiction ratée pour 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Fausses informations-