Un site d'ufologie consacré à l'étude sérieuse des Ovnis et de leur histoire (informations sur le phénomène ovni)
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Partagez | .
 

 La vague française de 1954: 3 OCTOBRE 1954, MONTGENEVRE, HAUTES-ALPES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La vague française de 1954: 3 OCTOBRE 1954, MONTGENEVRE, HAUTES-ALPES   Jeu 03 Mar 2011, 21:57

La vague française de 1954:


3 OCTOBRE 1954, MONTGENEVRE, HAUTES-ALPES:

Référence pour ce cas: 3-oct-54-Montgenèvre. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

RAPPORTS:

[Ref. lm1:] JOURNAL "LE MERIDIONAL":




SOUCOUPES ET CIGARES

A La Rochelle, M. et Mme Guillemoteau se trouvaient devant leur ferme lorsqu'ils ont aperçu à un mètre environ du sol, une soucoupe sphérique pouvant mesurer 2 à 3 mètres de hauteur et d'un diamètre de 5 mètres. L'engin qui ne produisait aucun bruit s'arrêta quelques minutes, puis monta à la verticale.

M. Guillemoteau le lendemain, se rendit à l'endroit où il avait vu l'engin et affirme avoir relevé des traces huileuses sur l'herbe.

Un "cigare" observé pendant neuf heures dans le ciel briançonnais

MONTGENEVRE (C.P.). -- De nombreuses personnes ont pu suivre dimanche de 9 h. 30 à 18 h. les évolutions d'un "cigare volant".

Observé à la jumelle l'engin qui semblait stationner à très haute altitude, disparut enfin derrière la chaîne de Montbrisson, après neuf heures de vol.

Le "Martien" du Finistère a le visage couvert de poils et des yeux comme "un oeuf de corbeau"

QUIMPER. -- Vers 4 heures, mardi matin, M. Pierre Lucas, ouvrier boulanger à Loctudy (Finistère) qui était occupé à puiser de l'eau dans la cour de la boulangerie, aperçut soudain dans la nuit un engin de la forme d'une soucoupe de 2 m. 50 à 3 mètres de diamètres. Il en vit sortir un individu mesurant environ 1 m. 20 qui s'approcha de lui en articulant des paroles inintelligibles.

L'ouvrier boulanger réussit à garder son sang-froid et rentra au fournil où l'inconnu le suivit.

A la lumière M. Lucas put dévisager le visiteur. Il avait le visage couvert de poils et des yeux de la grosseur d'un oeuf de corbeau.

Le jeune homme appela son patron mais, avant que celui-ci ait eu le temps de descendre, l'inconnu nocturne avait disparu ainsi que sa soucoupe dont on ne retrouva aucune trace.

Un marchand de bière de Concarneau a, de son côté, déclaré avoir vu dans le ciel, deux disques lumineux de la forme de tables rondes prolongés d'une sorte de queue.

L'un des disques était immobile tandis que l'autre évoluait à proximité. Les deux disques disparurent au bout de dix minutes après avoir lancé une fusée.

Soucoupes et Martiens en Italie

MANTOUE. -- Le trafic a été interrompu pendant plus d'une heure au centre de Mantoue par des groupes de personnes rassemblées pour observer un étrange "objet blanc" qui, à une forte hauteur, se détachait nettement sur le fond du ciel bleu.

Après avoir effectué des évolutions extrêmement rapides, l'engin, de forme sphérique - et qui d'après certains témoins faisait partie "d'une formation de soucoupes volantes" est resté pendant quelque temps immobile dans le ciel, avant de disparaître à l'horizon.

D'autre part, les "martiens" semblent vouloir visiter aussi l'Italie. En effet, un pêcheur de Roverbella, province de Mantoue, a déclaré avoir été approché par une "mystérieux individu", vêtu de rouge, qui lui aurait adressé "des mots inintelligibles", et qui se serait rapidement éloigné avant que le pêcheur ait eu le temps d'appeler sa femme.

UNE SOUCOUPE SE SERAIT POSEE PRES DE BARCELONNETTE?

BARCELONNETTE (C.P.). -- Au cours de la journée de mardi, quatre personnes résidant à Barcelonnette, toutes fort connues et estimées dans la localité, ont aperçu à 11 h. 15, un objet mystérieux en métal, qui brillait au soleil, dans la région comprise entre la partie supérieure de la forêt de Gaudissart et au-dessous du Chapeau de Gendarme.

Cet engin, très curieux, a disparu par la suite, au cours de l'après-midi, aussi mystérieusement qu'il était venu.

[Ref. bb1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs reproduisent l'article suivant comme étant paru dans le journal Le Dauphiné Libéré du 5 octobre 1954:

"On a tellement tendance à ridiculiser les personnes qui affirment avoir vu des soucoupes ou cigares volants, que bien souvent, les observateurs involontaires se taisent et ne révèlent leurs observations qu'avec un peu de retard. C'est le cas de plusieurs personnes qui à Mont Genèvre ont suivi, dimanche 3 octobre, pendant presque toute la journée, la trajectoire d'un engin qu'elles apparentent, étant donné sa forme allongée, à un cigare volant. La première observation a été faite par Monsieur Roux, gendarme, qui se trouvait sur les pentes du Chaberton, à 9 h 30, le matin. Il a pu voir très distinctement la forme de l'engin qui semblait immobile au-dessus de sa tête, à une très haute altitude. Il l'a suivi pendant quelques instants et alerta six autres personnes qui, de Mont Genèvre, purent très nettement observer à l'oeil nu le même engin. Pour plus de sécurité, ils se munirent de jumelles et continuèrent leur observation. L'engin s'est déplacé dans la direction du nord-est sud-ouest et a traversé très lentement le ciel briançonnais puisqu'il a parcouru l'espace compris entre les montagnes, entre 9 h 30 et 18 h, moment où il a disparu derrière la chaîne de Montbrison (Les Tenailles)."

"A l'oeil nu, en fin d'après midi, il se présentait sous la forme d'une boule de feu. Mais à la jumelle on pouvait fort bien distinguer sa forme allongée et lumineuse, il se déplaçait sans bruit. Tous les témoins sont unanimes pour affirmer que l'engin paraissait très lourd et qu'il ne peut s'agir d'un phénomène d'optique, ni d'un ballon..."

"Les observations ayant été faites pendant plusieurs heures et par des personnes toutes différentes et dignes de foi, à savoir: Messieurs Paulin Balat, adjoint au maire, Roux, gendarme, Falconnet, hôtelier, Lucien Moulet, Daubarre, Henry Rignon et Jugy, toutes ont été, on s'en doute, stupéfaites par leur observation troublante."

Les auteurs commentent que c'était un ballon et que les témoins n'ont jamais dit autre chose. Ils ajoutent qu'un ballon est grossièrement sphérique, qu'il devient rouge dans le soleil couchant, et plaisantent en disant que quand un ballon "démarre à une vitesse supersonique, c'est qu'il est violemment entraîné par une rafale journalistique: on dit alors qu'il est "pressé" !"

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Num Base: 1286

Pas d'enquête officielle connu

Lieu d'observation: Montgenèvre

Département: Hautes Alpes (05)

Lat. 44.933 Long. +6.716

Date d'observation: 03 octobre 1954

Heure: 09:30 heures

Type d'observation: Visuel: Eloigné

Nbre de Témoins: nombre indéterminé

Un gendarme se trouvant sur les pentes du Chaberton observe en premier un objet haut dans le ciel parraissant immobile. Il semblait être un cigare. Au bout d'un moment l'objet semblant rester à sa place, le premier témoin alerte 6 autres personnes qui l'observent à leur tour.

L'objet resta dans le ciel avançant à la même allure que la lune et restant toujours à la même distance de cette dernière allant du Nord est vers le sud ouest. Il disparu après 18 heures derrière la chaine de Montbrison.

Nbre d'objet: 1

Type d'objet: Cigare

Couleur non définie

Luminosité observée: Réfléchit la lumière

Pas d'indication météo

Effets physiques: Non

Effets sur le témoin: Non

Présence entités: Non

Sources par **

EXPLICATIONS:

Non encore recherchée. Réflection de la lune sur une couche de particule de glace nuageuse partiellement possible, ballon possible.

MOTS CLES:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Montgenèvre, Hautes-Alpes, lune, cigare, immobile, lent, durée, gendarme, multiple

REFERENCES:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

[---] Article dans le journal régional Le Dauphiné Libéré, France, 5 octobre 1954.
[lm1] Article dans le journal régional Le Méridional, France, 7 octobre 1954.
[bb1] "La Grande Peur Martienne", livre par Gérard Barthel et Jacques Brucker, Les Nouvelles Editions Rationalistes éditeurs, France, pp 155-156, 1979.
[lc1] Base OVNI France, site web par Luc Chastan, France, circa 2005, à baseovnifrance.free.fr/detobs.php?numobs=1286

ufologie.net
Revenir en haut Aller en bas
 

La vague française de 1954: 3 OCTOBRE 1954, MONTGENEVRE, HAUTES-ALPES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni ufo les mystères du phénomène ovni :: -