Ovni et Vie Extraterrestre: les mystères des ovnis
Bonjour et bienvenue,

Nous vous proposons de consulter le très sérieux rapport Cometa sur le phénomène ovni qui émane d'officiers généraux de l'armée et d'ingénieurs.

>Pour consulter ce rapport cliquer ici svp<

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Cordialement


Un site d'ufologie consacré à l'étude sérieuse des Ovnis et de leur histoire (informations sur le phénomène ovni)
 
Ovni Accueil site PortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Partagez | .
 

 La vague française de 1954: 14-15-16 OCTOBRE 1954, HAUTE PROVENCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La vague française de 1954: 14-15-16 OCTOBRE 1954, HAUTE PROVENCE   Jeu 03 Mar 2011, 20:37

La vague française de 1954:



14-15-16 OCTOBRE 1954, HAUTE PROVENCE:

Référence pour ce cas: 16-oct-54-Hauteprovence. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

RAPPORTS:

[Ref. lm1:] JOURNAL "LE MERIDIONAL":




L'observatoire de Haute-Provence a observé un objet lumineux

DIGNE (C.P.). -- Hier, aux environs de 18 h., deux phénomènes sidéraux ont été observés au-dessus de Digne, mais, tout au moins pour l'un d'entre eux, il ne s'agissait nullement de soucoupe ou de cigare volant, mais seulement d'un météore.

Celui-ci, d'un diamètre apparent d'environ 25 cm, est apparu vers 17 h. 50 au-dessus de Volonne, Chateau-Arnoux, puis à 18 h., au-dessus de Digne, en direction Ouest-Est. A ce moment son aspect était de teinte blanche, puis à 18 h. 28, il disparaissait, ayant alors des reflets rouges, derrière le "Rocher de 9 h." vers le Nord-Ouest. L'observatoire de Haute-Provence a observé ce météore sur son passage.

A peu près à la même heure, c'est à dire aux environs de 17 h. 40, un point lumineux était également aperçu au Nord de Digne, à très haute altitude, se déplaçant vers l'Ouest.

Il apparut pendant près de trois quarts d'heure sous la forme d'une anneau ovale d'un très vif éclat argenté, avec des reflets oranges, puis disparut aux environs de 18 h. 30. Ce phénomène a également été pris en observation par les télescopes de St-Michel-d'Observatoire. Les résultats de ces observations n'étaient pas encore connus en fin de soirée.

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel rapporte l'affaire du ballon-sonde qui débute le 14 octobre et se poursuit le 15 et le 16 des Alpes à la Provence.

Le 14, le frère d'Aimé Michel, Joseph Michel à Saint-Vincent les Forts dans les Basses-Alpes lui signale que le 14 octobre à 17:30, lui et d'autres repèrent un grand objet lumineux semblant être à haute altitude, de la grosseur apparente d'une demi pleine lune, qui apparaît à l'oeil nu comme une grosse boule phosphorescente, et aux jumelles comme un disque lumineux sur le pourtour et plus sombre au centre. Il passe lentement à une forme ovale et à une couleur allant du jaune à l'orange, puis au rouge. Il est perdu de vue vers 18:20 quand le soleil s'est couché et que les premières étoiles ont été visibles.

Il rapporte que l'objet a été regardé pendant à peu près une heure, au cours de laquelle il s'est déplacé lentement vers l'ouest, parcourant une distance angulaire de trente degrés environ.

Aimé Michel nous fait part de sa réflexion du moment:

"Ce rapport de mon frère, ancien télépointeur de la Marine, me fut précieux. "Voilà, pensai-je, un très beau ballon qui nous vient d'Italie par temps clair. On va probablement traverser toute la France méridionale à très haute altitude et sera visible partout. Nous allons voir la psychose en action. Dieu sait en quoi sera transformé cet inoffensif appareil."

Michel nous raconte les suites. Le ballon sera vu le 15 et le 16 dans presque toute la moitié Sud de la France, à Lyon, Murat, le Puy, Saint Céré, Toulouse, Tulle, Digne, Briançon, Grenoble.

Michel précise: "Il sera photographié à l'Observatoire de Haute Provence."

Il analyse l'événement en notant que certes, de nombreux témoins l'ont appelé "soucoupe volante," mais que la surprise a été que "tous les témoins sans exceptions, même ceux qui pensaient avoir vu une soucoupe volante," avaient donné une description rigoureusement correcte de ce qu'ils ont observé.

Il n'y a eu aucune description aberrante. Un dessin fait par un témoin qui s'est déclaré convaincu de l'existence de soucoupe volante a pu être superposé dans les moindres détails à la photographie de l'observatoire.

Il précise:

"Les descriptions étaient si unanimes et si précises qu'avant toute enquête, et qu'avant que fut connue la photo de l'observatoire, la véritable nature du phénomène ne laissait de doute pour personne dans les milieux informés."

Au bout de quelques jours, la préfecture des Hautes-Alpes qui souhaitait retrouver l'origine du ballon fut informée par l'Université de Padoue en Italie que le ballon était leur, et était utilisé pour une étude des rayons cosmiques.

Le photographe de l'observatoire de Haute-Provence fut critiqué par ses supérieurs au motif qu'il aurait "cédé à la soucoupomanie."

Michel conclut:

"... un superbe ballon-sonde traverse la France et se laisse contempler par tous ces cerveaux débiles [*]. Et que décrivent les cerveaux débiles? Un ballon-sonde..."

[(*) Les gens observant des soucoupes volantes, selon un "sceptique" en 1954, sont des "débiles mentaux" - voir l'ouvrage d'Aimé Michel.]

[Ref. oh1:] OBSERVATOIRE DE HAUTE-PROVENCE:

Tandis qu'une discussion avait lieu à propos d'une observation dite d'OVNI mais de type similaire à celle-ci, j'ai appris qu'une observation de 1953, a été décrite par l'écrivain de science-fiction Jimmy Guieu rapportant un compte rendu de Charles Garreau, comme ayant été l'observation d'une soucoupe volante impressionante et indéboutable. Très vite, l'un des participants de la discussion a dit qu'il s'agissait d'un ballon, et a dit avoir copie d'un élément qui le montre, à propos d'un cas de 1954. J'ai demandé cet élément, qui s'avère être un article de journal ou autre qui est précisément celui auquel Aimé Michel fait référence.

Voici cet article scanné:




OBSERVATION D'UN BALLON-SONDE
A L'OBSERVATOIRE DE HAUTE-PROVENCE

Le 14 octobre 1954, vers 18 heure, un objet lumineux nous éTait signalé de plusieurs points du département. Nous l'avons observé vers 18h 20m à l'aide d'une lunette: il apparaissait comme deux bandes sensiblement verticales dont l'aspect nous a beaucoup intrigués. Son éclat diminuait avec la descente du soleil sur l'horizon pour s'éteindre en une quinzaine de minutes. Ce trop court laps de temps ne nous a pas permis de faire une observation plus complète. Nous avons supposé qu'il s'agissait d'un ballon sonde éclairé par le Soleil. La teinte d'ailleurs, avant sa disparition, rappelait celle des nuages au soleil. Notre supposition a été confirmée le lendemain par des dépêches italiennes émanant de la base aérienne de Milan qui annonçait un lâcher de ballons. Le surlendemain vers 12h nous avons aperçu un nouvel objet dans la même région du ciel. Malgré quelques difficultés d'observation, à cause du passage de bancs nuageux, nous avons pu le photographier avec la lunette guide de la Table Equatoriale (optique Couder: diamètre 200 millimètres, focale: 3m25), filtre rouge et film Plus X.

[Photo légendée:] Fig. 178. - Ballon-sonde photographié de l'Observatoire de Haute-Provence, le 16 octobre 1954, par MM. P. BERTHIER et R. MEVOLHON

Nous avons, à 11h 47m T.U., relevé la position en coordonnées horizontales locales: h (hauteur au-dessus de l'horizon: 20°52' et A 196°54' ou 16°54' à l'Est du Nord. Il s'agit bien d'un ballon-sonde, de forme cylindrique et la photographie confirme parfaitement l'aspect de l'autre ballon où le faible éclairage avait empêché de voir l'enveloppe: les deux taches allongées sont dues à la réflexion sur l'enveloppe du ballon: la trace supérieure, en forme d'os, est due à la réflexion sur la face avant; la trace inférieure, sur la face arrière vue par transparence à travers le ballon; elles se déplacèrent par ailleurs l'une par rapport à l'autre, notablement en quelques heures, avec le déplacement relatif du ballon par rapport au Soleil. Ce ballon a été observé à Gap vers 12h 15m, situé à 13° du zénith vers le Sud, Sud-Oust. Au moment de la photographie, il était probablement entre Gap et la Montagne de Ceuse. Sa distance à l'Observatoire était alors de 75 km et sa hauteur au-dessus du sol (altitude) de près de 26 km. Sa largeur (diamètre) était de 26m50 et sa plus grande dimension (hauteur) un peu plus de 36 mètres. Le ballon est resté immobile un certain temps, puis il a dérivé vers l'Est et a cessé d'être observable vers 16 heures.

P. BERTHIER et R. MEVOLHON

[Ref. bo1:] VICENTE-JUAN BALLESTER-OLMOS, "FOTOCAT 1954":

(61)

DATE: 16 octobre 1954
LIEU: Observatoire de Haute-Provence, Alpes de Haute-Provence (France)
FORMAT: Image

PHOTOGRAPHE: P. Berthier and R. Mévolhon

EXPLICATION: Balloon, launched by the Padua University (Italy) for the study of cosmic rays

REFERENCES: P. Berthier et R. Mévolhon, Revue de la Société Astronomique de France, novembre 1954, page 416. Aimé Michel, Los misteriosos platillos volantes (Pomaire, Barcelona, 1962), pages 261-266; Mystérieux objets célestes (Planète, Paris, 1966), pages 218-224; and Flying Saucers and the Straight-Line Mystery (S.G. Phillips, New York, 1958), pages 178-180. Loren E. Gross, UFOs: A History. 1954: October Supplemental Notes, 2002, page 42. Giuseppe Stilo. Eric Maillot. Voir: http://ufologie.net/1954/16oct1954hauteprovencef.htm

REMARQUES: Aucune

[Ref. cs1:] C.I.S.U:

Code Clear Skies Jour Mois Année HH MM SS Lieu exact Municipalité Province/Etat Pays Coord. Géogr. AS/AF Témoin oculaire Class. Clear Skies Distance minimale J/N INT INS Niveau d'Identification Causes Notes Catalogue Général CISU
250 F 1954 14 10 1954 20 50 Géneland Saone-et-Loire France ? AF Movillon, G. 1 N 2 Météore
EXPLICATIONS:

Ballon-sonde.

Un cas fortement similaire d'observation de ballon sonde en 2002 soit 48 ans plus tard, comprenant photographies, récits et reconstitution par des témoins permettra à chacun de comprendre les caractéristiques récurrentes des observations de ballons, et la justesse des descriptions par les témoins: www.ufologie.net/htm/20020222f.htm

MOTS CLES:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Provence, ballon, ballon-sonde, expliqué, altitude, multiple, jaune, rouge, orange, photographie

REFERENCES:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

[lm1] Article dans le journal régional Le Méridional, Montpellier, France, page 6, 15 octobre 1954.
[am1] "Mystérieux Objets Célestes", livre par Aimé Michel, Arthaud éditeur, France, 1958.
[am1] "Flying Saucers and the Straight-Line Mystery", livre par Aimé Michel, version anglaise de "Mystérieux Objets Célestes", S.G. Phillips éditeur, USA, 1958.
[am1] "A Propos des Soucoupes Volantes", livre par Aimé Michel, re-édition de "Mystérieux Objets Célestes", Planète éditeurs, France, 1969.
[am1] "Mystérieux Objets Célestes", livre par Aimé Michel, Seghers éditeur, France, pp 239-242, 1977.
[oh1] "Observation d'un ballon sonde à l'observatoire de Haute-Provence", par P. Berthier et R. Mévolhon, Revue de la Société Astronomique de France, page 416, novembre 1954.
[---] "1954: October Supplemental Notes", dans le livre "UFOs: A History", par Loren E. Gross, page 42, 2002.
[bo1] "The Year 1954 in Photos", papier par Vicente-Juan Ballester-Olmos, Fondation Anomalia, www.anomalia.org, Espagne, 2004.
[cs1] "Project Clear Skies General Catalogue - 1.0", tableau Excel par le Centro Italiano Studi Ufologici (CISU), Italie, 2008.

ufologie.net
Revenir en haut Aller en bas
 

La vague française de 1954: 14-15-16 OCTOBRE 1954, HAUTE PROVENCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et Vie Extraterrestre: les mystères des ovnis :: 1954-